Rôle du pharmacien dans la vaccination antigrippale. La grippe. Grippe 15/09/2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rôle du pharmacien dans la vaccination antigrippale. La grippe. Grippe 15/09/2014"

Transcription

1 Rôle du pharmacien dans la vaccination antigrippale? La grippe Grippe Maladie saisonnière: période hivernale (novembre-mars) Maladie infectieuse virale Le plus souvent bénigne mais fièvre > maux de tête Courbatures, douleurs articulaires Toux, congestion nasale, Lit, malaise, fatigue Chez les personnes fragilisées complications hospitalisations, décès! 1

2 Ne pas confondre Grippe et Rhume, refroidissement Laryngite, trachéite Angine, pharyngite Bronchite La grippe est une maladie qui peut être grave Transmission Particules dispersées : Toux, éternuement, parole, rire La grippe est très contagieuse! Contact : Mains Quelle est la gravité de la grippe? - Gravité - agent pathogène : virulence, contagiosité, ampleur de la variation antigénique - hôte infecté : immunité, état de santé, âge, - Guérison sans complication en +/- 1 sem - Épidémies de grippe : 100% des consultations de % d admissions hospitalières - 10% des patients grippés ont des complications et 10% de ces personnes seront hospitalisées. - +/-1500 décès/an, en : 4500 décès 2

3 Complications de la grippe 1) Surinfections bactériennes bronchites, sinusites, pneumonies 2) Pneumonievirale rare mais taux élevé de mortalité 3) Autresmanifestations plus rares : encéphalites, myocardites 4) Dégradation des affections chroniques sousjacentes : diabète, décompensation cardiaque, insuffisance rénale, exacerbation asthme, BPCO, Qui sont les patients les plus à risque de développer des complications? Maladies chroniques (cœur, poumons, foie, reins, diabète, troubles de l immunité, etc) Personnes de 65 ans et plus (certaines études dès 50 ans) Jeunes enfants Femmes enceintes Taux des hospitalisations liées à la grippe saisonnière Hospitalisation rate/10,000 population avec l âge 0 <5 Glezen et al Age (années) 3

4 Que faire face à la grippe? Prévention : stérilisation interrompre la chaîne de transmission(mesure d hygiène des mains, masque, isolement du malade, etc) vaccination: protéger l individu, interrompre la chaîne de transmission et éliminer l agent pathogène Traitement : Symptomatique (paracétamol, AINS, ) Antiviraux? Antibiotiques? Homéopathie? Vitamine C?... Le virus souches : A pandémique B stable sous-types H1 H16 N1 N9 Mutation ponctuelle, réassortiment de gène Adaptation annuelle de la composition du vaccin Composition du vaccin Fixée par l OMS Données épidémiologiques > 80 pays : 3 souches les plus virulentes qui DEVRAIENT circuler 6-9 mois plus tard (définies vers février-mars pour l hémisphère nord) Vaccin saisonnier : trois souches A/California/7/2009 (H1N1) (ou souche apparentée) A/Texas/50/2012 (H3N2) (ou souche apparentée) B/Massachusetts/2/2012 (ou souche apparentée) 4

5 Le vaccin Efficacité de la vaccination, différence entre les spécialités? Qui vacciner? Et pourquoi? Effets indésirables Contres indications Remboursement Le vaccin contre la grippe est-il efficace? But (santé publique) décès liés à la grippe hospitalisations complications coût interruption de travail Efficacité: Sur base d un diagnostic sérologique de grippe : efficacité > 80% Sur base des infections respiratoires fébriles (autres agents pathogènes possibles): efficacité 30-40% variabilité saisonnière > Pas de différences cliniquement significatives entre les vaccins! Le vaccin contre la grippe est-il efficace? Modulé par deux facteurs majeurs : Age et immunocompétence du vacciné : Chez les personnes âgées, progressive de l efficacité du système immunitaire. La vaccination protège de manière générale moins bien au-delà de ans (30 à 40% de protection) que vers 65 ans. Concordanceentre le virus vaccinal et le/les virus circulants 5

6 Qui vacciner? Groupes à risque Déterminés par le CSS chaque année Hiérarchisation : 1 > 2 > 3 Groupe 1 :patients à risque de complications Groupe 2 et groupe 3 : individus qui peuvent transmettre la grippe à des personnes fragilisées Patient ans Éleveurs professionnels, travailleurs au contact de volaille et de porcs + famille Qui vacciner? Groupe 1 Les femmes enceintes 2 ème ou 3 ème trimestre Tout patient >6 mois qui présente une affection chronique sous-jacente, même stabilisée, d origine pulmonaire (par exemple BPCO, asthme sévère), cardiaque, hépatique, rénale, métabolique (ex. diabète), neuromusculaire ou des troubles immunitaires (naturels ou induits) Toute personne âgée de 65 ans et plus Les personnes séjournant en institution Les enfants de 6 mois à 18 ans compris sous thérapie à l aspirine au long cours = Patients à risque de complications! Risques de la grippe pendant la grossesse? - le nombre d hospitalisation chez femmes enceintes - Mort maternelle, hypoxémie réfractaire, complication des soins de réanimation, complications respiratoires à long terme, - le risque de mort périnatale de l enfant - le risque d accouchement très prématuré 6

7 Vaccination grippe pendant la grossesse? Buts : protéger la femme enceinte à une période de diminution de son immunité protéger le fœtus des suites d une grippe contractée par la femme enceinte protéger les nourrissons par les anticorps maternels jusqu à 4 à 6 mois après la naissance Vaccination recommandée au 2 et 3 trimestre de la grossesse et chez les femmes en programme de procréation assistée Qui vacciner? Groupe 2 le personnel du secteur de la santé en contact direct avec les patients du 1 er groupe Susceptible de transmettre la grippe à des personnes fragilisées! Pour me protéger moi-même et ma famille, ma vaccination est très utile Taux «d attaque» de la grippe: beaucoup plus important parmi les travailleurs de santé que dans la population en général (exemple: , à Glasgow, 28% travailleurs de santé d une institution contre 5 à 10% de la population générale) A Elder et al. Incidence and recall of influenza in a cohort of Glasgow healthcare workers during the epidemic: results of serum testing and questionnaire BMJ 313 (1996), pp Réalisation - asbl Question Santé /

8 Pharmacien: se vacciner? Risque personnel de contracter la grippe est important pour les professionnels de la santé La vaccination réduit le risque personnel de grippe (ainsi que le risque pour les proches) Des recommandations officielles existent (santé publique / CSS): tous les professionnels de la santé devraient être vaccinés La vaccination réduit le risque d infecter les patients Tous les professionnels de la santé devraient se faire vacciner en raison de leur obligation de ne pas nuire: déontologie, éthique. Qui vacciner? Groupe 3 les personnes vivant sous le même toit que des personnes à risque du groupe 1 des enfants de moins de 6 mois morbidité plus élevée (OMA, pneumonies graves, convulsions, problèmes neurologiques, etc) et mortalité plus élevée Vaccins grippe NON IMMUNOGENES <6mois Susceptible de transmettre la grippe à des personnes fragilisées! Recommandations de vaccination avantages inconvénients -Gravité de la maladie -Fréquence de la maladie - Complications -Séquelles -Coût directs et indirects de la maladie - Efficacité du vaccin - Sécurité du vaccin - Utilité réduite -Coûts directs et indirects de la vaccination -Faible efficacité du vaccin - Effets indésirables -Séquelles 8

9 Quand vacciner? Entre le 15 octobre et le 15 novembre Vaccination indiquée aussi longtemps que l épidémie saisonnière n a pas commencé Élévation du taux AC après une semaine Maximum atteint après 4 semaines Selon patients: plateau pendant ±6 mois à lente diminution (50 % en 6 mois) NB : Apparition plus lente/diminution plus rapide chez patient âgé Persistance des anticorps induits par vaccin: quelques années (2-3 au moins), mais niveau très bas Effets indésirables Réaction locale :douleur,œdème, rougeur, induration. Généralement de faible intensité, n interférant pas avec les activités quotidiennes, d une durée inférieure à 48 heures. Selon études 15 à20%, jusqu à 65 %(vaccins adjuvantés) Réaction générale :fièvre de courte durée (1 2 jour), myalgie, arthralgie, maux de tête Selon les études < 15%(ces effets systémiques n ont plus été observés dans les essais récents des vaccins inactivés) Plus fréquent chez jeunes enfants (1ère vaccination surtout) Personnes ne pouvant être vaccinées? Tout patient ayant développé une réaction allergique sévère (anaphylactique) à un des composants du vaccin et notamment : œufs, protéines de poulet, ovalbumine, sulfate de gentamicine, néomycine, etc. Précaution : vaccination à différer si température ou affection respiratoire aigue, trois premiers mois de la grossesse 9

10 Fausses contre-indications à la vaccination une vaccination antérieure suivie de subfébrilité, de réactions locales (douleur, rougeur, gonflement) une infection ou même une fièvre modérée au moment de la vaccination une infection récente, un traitement antibiotique récent l asthme vivre dans l entourage d une femme enceinte la grossesse, l allaitement l allergie à un antibiotique (non contenu dans le vaccin) une histoire familiale d allergie l épilepsie le suivi d un traitement anticoagulant-antiagrégant l immunodépression Le vaccin peut-il provoquer le syndrome de Guillain Barré? Incidence annuelle du SGB: 10 à 20 cas par million d adultes SGB associé à des infections variées : campylobacter jejuni, EBV, CMV, Mycoplasme pneumoniae et grippe Vaccination: études montrent aucun accroissement significatif du risque ou une augmentation d un cas pour 1 million de doses administrées. 1976: 10 cas par million de doses administrées: retrait du vaccin au cours de la saison INAMI, Remboursement Prescription en DCI : «vaccin influenza» Remboursement : tous les groupes à risque! sauf groupe 3 : les personnes vivant sous le même toit que des personnes à risque du groupe 1, enfants de < 6 mois «TPA» 10

11 Les réticences J ai été vacciné et j ai été «grippé»? - Ne pas confondregrippe et: rhume, refroidissement, laryngite, trachéite, angine, pharyngite, bronchite, etc Saison hivernale (de novembre à avril) : propice à tous les autres virus qui attaquent les voies respiratoires - Vaccin pas efficace à 100 % contre le risque d infection Puis-je attraper la grippe par le vaccin? NONcar vaccin «tué», constitué de «débris» de virus (antigènes purifiés) Mais parfois réaction générale :<15 % -fièvre modérée, myalgies, arthralgies, malaise (nettement moins intenses qu une grippe / 6 à 12 heures après administration) - réactions locales au site d injection Le vaccin protège contre les virus de l année précédente? NON, chaque année, le vaccin contient des virus différents (nouvelles souches). Mais parfois, un virus inattendu déclenche une épidémie NON, car l immunité diminue progressivement après la vaccination; la protection devient faible après 1 an. 11

12 Je n attraperai pas la grippe car je suis en bonne santé FAUX -Personne n est à l abri de la grippe -Chacun, au cours de sa vie, a été à une ou plusieurs reprises infecté par le virus de la grippe, peut-être sans en ressentir beaucoup de symptômes. -Sion appartient à un groupe à risque,on est susceptible de faire une infection plus grave que la moyenne. Taux d attaque (exemple issu d une étude): % adultes BS % enfants % au sein de communautés Rôle du Pharmacien dans la vaccination antigrippale 1. Encourager la vaccination antigrippale dans les groupes à risque 2. Combattre les idées reçues, être à l écoute des réticences 3. Informer, conseiller lors de la délivrance Conservation Effets indésirables Efficacité 4. Distribution et conservation des vaccins 5. Pharmacovigilance 6. Suivi du statut vaccinal : DP, DPP 1. Encourager la vaccination antigrippale dans les groupes à risque Car c est nécessaire! Couverture vaccinale antigrippale en Belgique Groupes cibles Couverture vaccinale Objectif minimal 1-64 ans avec comorbidité 20 % 40 % ans 50 % 75 % (OMS) >74 ans 71 % 75 % (OMS) Travailleurs de lasanté 35 % 50 % Femmes enceintes ~ 0 % 50 % ans en bonne santé 25 % 40-50% ans en bonne santé 11% 0% Données de 2008, KCE, rapport 162B 12

13 1. Encourager la vaccination antigrippale dans les groupes à risque Car c est efficace! Sensibilisation par le pharmacien couverture vaccinale de 25-95% Information orale 5 min Invitation personnalisée lors d une délivrance de médicament Mail personnalisé Communication grand public : poster, dépliants Marra F et. Al., Can PharmJ (2014), LaughlinSM, et. Al., Pharmacotherapy(2007), Van Ambourght JA, et. Al., Pharmacotherapy(2001), Usami T, et. Al., Yakugaku Zasshi(2009) 1. Encourager la vaccination antigrippale dans les groupes à risque Comment? En ciblant les médicaments : diabète, immunomodulateurs, CV, vitamines de grossesse, Apposer un autocollant Requête informatique ex. «patients sous metformine» + mail 2. Combattre les idées reçues, être à l écoute des réticences FAUX«le vaccin peut transmettre la grippe» FAUX«je n ai jamais fait la grippe, pas de raison que je l attrape cette année» FAUX«le vaccin protège aussi contre les rhumes» Encourager la consultation d informations fiables 13

14 3. Informer, conseiller lors de la délivrance Conservation Frigo : +2 à +8 C Au milieu, éviter la porte ou le fond Effets indésirables Réactions locales Réactions générales (peu fréquentes, pas graves) Efficacité décès, hospitalisations, Pas efficace à 100% Pas efficace contre le rhume, 4. Distribution et conservation des vaccins Circuit officinal Chaîne du froid 5. Pharmacovigilance 14

15 6. Suivi du statut vaccinal Affaire à suivre Rôle du Pharmacien dans la vaccination antigrippale Ressources Conseil Supérieur de la Santé #.U_8KbVbV5Zo 15

La grippe en 2011 : questions et réponses

La grippe en 2011 : questions et réponses La grippe en 2011 : questions et réponses 1. Pourquoi vacciner contre la grippe? La vaccination est la seule manière de se protéger contre la grippe, et surtout contre ses complications. La grippe est

Plus en détail

Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées reçues

Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées reçues Introduction Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées 1. La vaccination donne la grippe!? 2. La grippe, c est juste un gros rhume! 3. La vaccination contre la grippe est contreindiquée chez

Plus en détail

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable.

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable. SAISON 2011/2012 Quels virus en 2011/2012 Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) Virus A (H3N2) Virus B Virus A (H1N1) est stable. Les 3 types de virus de la grippe Virus grippal Type A Type B Type C Espèces

Plus en détail

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I Grippe saisonnière tout ce qu il faut savoir Monica Attinger - infirmière HPCI Forum HH /CHUV - 4 septembre 2007 La grippe saisonnière (Influenza) Infection virale du système respiratoire causée par les

Plus en détail

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Unité HPCI, septembre 2009 1 Objectifs du cours Grippe saisonnière Grippe A(H1N1) Mesures de prévention

Plus en détail

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable Virus de la grippe Introduction Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) 1- introduction 2- le virus 3- clinique 4- complications 5- traitement S. Nguyen 03/2005 responsable

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS 1. Qu est-ce que la grippe? 2. Comment se transmet la grippe? 3. Combien de temps une personne infectée est-elle contagieuse? 4. Quels sont les symptômes de la

Plus en détail

Les manifestations la grippe

Les manifestations la grippe Les manifestations la grippe Les manifestations de la grippe sont assez caractéristiques: Un début souvent brutal Le début de la grippe est le plus souvent brutal, apparaissent ainsi: Courbatures, Douleurs

Plus en détail

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux offerts cette année L influenza, qu on appelle communément la grippe, est une infection respiratoire

Plus en détail

Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD

Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD Journée EHPAD 14 février 2013 Dr Elise Seringe ARLIN Ile de France EHPAD Une population exposée Environnement ouvert vers la communauté Risque

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIERE. Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles

GRIPPE SAISONNIERE. Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles GRIPPE SAISONNIERE Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles DR M.A. HUBSCHER Journée régionale EMS 22/11/2012 Le virus grippal Réputé fragile : sensible aux

Plus en détail

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines.

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines. INFLUENZA INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition L influenza est une infection virale aiguë saisonnière très contagieuse, qui peut être prévenue annuellement par la vaccination. La maladie est causée par le

Plus en détail

LES ÉPIDÉMIES NE CONCERNENT

LES ÉPIDÉMIES NE CONCERNENT LES ÉPIDÉMIES NE CONCERNENT PAS SEULEMENT LES PATIENTS Monica Attinger Unité HPCI VD SSSH -16 mars 2013 /CHUV Rappel Infection : envahissement de l organisme par des germes capables de provoquer une maladie

Plus en détail

Vaccination Grippe 2012/2013

Vaccination Grippe 2012/2013 23è Journée annuelle du Geres 6 décembre 2013 Vaccination Grippe 2012/2013 Contribution à l enquête sur les freins à la vaccination chez les IDE AC. Delavelle, E. Barthelemy, S. Touche, B. Lundy Santé

Plus en détail

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière 1. Je veux me protéger efficacement de la grippe La grippe n est pas un simple rhume. Fièvre soudaine, toux

Plus en détail

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe 1 Qu est-ce que la grippe? La grippe est causée par le virus «influenza». C est pourquoi la grippe

Plus en détail

Situation, prise en charge

Situation, prise en charge Grippe pandémique A(H1N1) Situation, prise en charge DAUMAS Aurélie HIA LAVERAN COURS IFSI Des grippes pandémiques Groupe A Secondaires à une cassure (rôle animal) Absence d immunité collective Létalité

Plus en détail

10.5.2 Inf intranasal : vaccin intranasal contre l influenza 2015-2016

10.5.2 Inf intranasal : vaccin intranasal contre l influenza 2015-2016 Section 10.5.2 Inf intranasal 10.5.2 Inf intranasal : vaccin intranasal contre l influenza 2015-2016 Composition Un vaccin quadrivalent vivant atténué contre la grippe est distribué au Canada : Flumist

Plus en détail

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE 1 INFORMATIONS SUR PANDEMIE GRIPPALE Une pandémie grippale frappe le monde depuis quelques semaines. Il s

Plus en détail

La grippe, l asthme et la vaccination

La grippe, l asthme et la vaccination La grippe, l asthme et la vaccination vaccin anti-grippe pris en charge à 100 % pour tous les asthmatiques Qu est-ce que la grippe? La grippe est une maladie infectieuse très contagieuse, d apparition

Plus en détail

Grippe saisonnière Les 7 péchés capitaux du vaccin

Grippe saisonnière Les 7 péchés capitaux du vaccin Grippe saisonnière Les 7 péchés capitaux du vaccin Formation continue Personnel soignant Cellule régionale HPCI 2015 Dr C. Petignat, médecin responsable Unité HPCI Plan - Virus de la grippe - Risque épidémiologique

Plus en détail

Vaccination contre la grippe saisonnière

Vaccination contre la grippe saisonnière le point sur risques infectieux > Vaccinations Vaccination contre la grippe saisonnière Questions / Réponses - Professionnels de santé Document élaboré le 14 octobre 2014 1 - Quand a lieu la campagne de

Plus en détail

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse الجمهوريةالجزائريةالديمقراطيةالشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارةالصحة, السكانوإصالحالمستشفيات MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE DIRECTION GENERALE

Plus en détail

Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1)

Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1) Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1) du 26 avril au 30 septembre 2009 région de la Capitale-Nationale Présentation à la Chambre de Commerce de la ville de Québec 9 octobre 2009 François Desbiens,

Plus en détail

Réseau Sentinelles Dossier Grippe. Saison 2015/2016

Réseau Sentinelles Dossier Grippe. Saison 2015/2016 Réseau Sentinelles Dossier Grippe Saison 2015/2016 1 Les virus de la grippe Les virus de la grippe appartiennent à la famille des Orthomyxoviridae et au genre Influenzavirus. Il en existe trois types :

Plus en détail

Pandémie de grippe : mesures spécifiques. Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux

Pandémie de grippe : mesures spécifiques. Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux Pandémie de grippe : mesures spécifiques Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux La grippe (ou influenza) Infection des voies respiratoires déclenchée par les

Plus en détail

Grippe A (H1N1) 2009 Aspects cliniques et thérapeutiques

Grippe A (H1N1) 2009 Aspects cliniques et thérapeutiques Journée d information des professionnels de l urgence 30 septembre 2009 Grippe A (H1N1) 2009 Aspects cliniques et thérapeutiques Pr Marie-Caroline Meyohas Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) Hôpital

Plus en détail

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012 La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 1 Qu est-ce que la grippe? Infection virale aiguë des voies respiratoires Se propage facilement d un personne à l autre

Plus en détail

Vous aussi, protégez-vous contre la grippe. La grippe? Nous sommes vaccinés.

Vous aussi, protégez-vous contre la grippe. La grippe? Nous sommes vaccinés. Vous aussi, protégez-vous contre la grippe La grippe? Nous sommes vaccinés. Qu est-ce qu une grippe? La grippe, provoquée par le virus Influenza, est une maladie virale qui, dans certaines circonstances,

Plus en détail

Grippe Saisonnière. Saison 2011-2012

Grippe Saisonnière. Saison 2011-2012 Grippe Saisonnière Saison 2011-2012 Quelle est la proportion de la population française touchée par la grippe chaque année?» < 1%» 1 à 3%» 5 à 10% Chaque année, la grippe touche 5 à 10% de la population

Plus en détail

Protégeons-nous ensemble!

Protégeons-nous ensemble! Grippe saisonnière. Protégeons-nous ensemble! Informations importantes pour vous et votre famille. www.sevaccinercontrelagrippe.ch www.ofsp.admin.ch B C Qu est-ce que la grippe saisonnière et quels en

Plus en détail

Le vaccin polysaccharidique à 23 valences (PPV23)

Le vaccin polysaccharidique à 23 valences (PPV23) Introduction Le pneumocoque est un agent majeur de pneumonie, septicémie, méningite, sinusite, otite moyenne et exacerbations aiguës d affections pulmonaires chroniques obstructives. Sur la base du typage

Plus en détail

La grippe A(H1N1) dans la région de Gabès

La grippe A(H1N1) dans la région de Gabès La grippe A(H1N1) dans la région de Gabès Durant la période allant du mois de février 2013 au mois de mars 2013 : 8 cas de grippe A(H1N1) ont été colligés à l hôpital régional de Gabès. Le diagnostic de

Plus en détail

Parents Note H1N1 : n o 3

Parents Note H1N1 : n o 3 École primaire Laurentia Parents Note H1N1 : n o 3 Destinataires : Tous les parents de L ÉCOLE PRIMAIRE LAURENTIA Date : Le 16 novembre 2009 Objet : Expéditrice : Transport des élèves vers les centres

Plus en détail

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE 1 GENERALITES...2 1.1 AGENT PATHOGENE, RESERVOIR, SOURCE... 2 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE... 2 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE... 2 1.4 MODE DE TRANSMISSION INTERHUMAINE

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE DE CIRCULATION DU VIRUS A(H1N1)v Ces recommandations sont justifiées par la circulation sporadique et modérée des virus grippaux

Plus en détail

Protégeons-nous ensemble!

Protégeons-nous ensemble! Grippe saisonnière. Protégeons-nous ensemble! Informations importantes pour vous et votre famille. www.uniscontrelagrippe.ch www.bag.admin.ch B C Qu est-ce que la grippe saisonnière et quels en sont les

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 1 1. Adultes et enfants de plus d un an La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

LA GRIPPE A H1N1v. Ce que doivent savoir les obstétriciens

LA GRIPPE A H1N1v. Ce que doivent savoir les obstétriciens LA GRIPPE A H1N1v Ce que doivent savoir les obstétriciens EPIDÉMIOLOGIE LA PANDÉMIE EN FRANCE La dynamique de l épidémie n est pas prévisible Les épidémiologistes et virologues estiment qu il y aurait

Plus en détail

De quoi parlons nous?

De quoi parlons nous? De quoi parlons nous? 1 De quoi parlons nous? Grippe Pandémie Grippe Peste saisonnière grippale humaine H5N1 aviaire H1N1 H2N2 H3N2 H5N1 2 De quoi parlons nous? Grippe Pandémie Grippe Peste saisonnière

Plus en détail

LA GRIPPE SAISONNIÈRE

LA GRIPPE SAISONNIÈRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE Pourquoi vous devez vous faire vacciner La grippe. Protégez-vous et protégez les autres. LA GRIPPE SAISONNIÈRE : POURQUOI VOUS DEVEZ VOUS FAIRE VACCINER Ces derniers temps, vous avez

Plus en détail

Vaccins et grossesse Vaccins et immunité. Dr Odile Launay. Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin

Vaccins et grossesse Vaccins et immunité. Dr Odile Launay. Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin Vaccins et grossesse Vaccins et immunité Dr Odile Launay Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin Atelier Vaccins, GERES, 18 mai 2011 COCHIN SAINT-VINCENT DE PAUL

Plus en détail

Comment s est passée cette deuxième saison de GrippeNet.fr?

Comment s est passée cette deuxième saison de GrippeNet.fr? Le site a reçu 139 646 visites, soit une moyenne de 1 visite par minute pendant toute la saison! Chers participants à GrippeNet.fr, Vous avez été 6 068 à participer à la seconde saison de GrippeNet.fr,

Plus en détail

La grippe, c est pas un cadeau! La grippe. se traduit par une. Faites-vous vacciner, pour la protection de tous

La grippe, c est pas un cadeau! La grippe. se traduit par une. Faites-vous vacciner, pour la protection de tous 6 La grippe se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires et un malaise généralisé important qui dure de cinq à sept jours. Différentes rumeurs circulent. Elles vous font

Plus en détail

48 e CONGRES DE L A.M.U.B. LA VACCINATION ANTI PNEUMOCCOCCIQUE en 2014

48 e CONGRES DE L A.M.U.B. LA VACCINATION ANTI PNEUMOCCOCCIQUE en 2014 48 e CONGRES DE L A.M.U.B. LA VACCINATION ANTI PNEUMOCCOCCIQUE en 2014 Dr. M.SCHETGEN Département de médecine générale Logo du médecin (si nécessaire) ULB Session PÉDIATRIE-Actualisation des vaccinations

Plus en détail

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir French VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir La grippe. Protégez-vous et protégez les autres. 1 Sommaire Qu est-ce que la grippe porcine, dite grippe A? 3 Le vaccin contre la grippe

Plus en détail

La Grippe en questions

La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

Questions fréquentes sur la grippe saisonnière

Questions fréquentes sur la grippe saisonnière Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Santé publique État au 17.09.2013 Questions fréquentes sur la grippe saisonnière 1. Qu est-ce que la grippe?

Plus en détail

l influenza Prenez en grippe! L influenza se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires Faites-vous vacciner,

l influenza Prenez en grippe! L influenza se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires Faites-vous vacciner, 6 L influenza se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires et un malaise généralisé important qui dure de cinq à sept jours. Différentes rumeurs circulent. Elles vous font

Plus en détail

La grippe, comment l éviter?

La grippe, comment l éviter? La grippe, comment l éviter? Marine LARRIERE, étudiante en soins infirmiers IFSI Laxou Promotion 2014/2017 Février 2015 Sommaire Qu est-ce que la grippe? Epidémie saisonnière de 2015 Les virus de la grippe

Plus en détail

Gestion d épidémies Norovirus et Influenza

Gestion d épidémies Norovirus et Influenza Gestion d épidémies Norovirus et Influenza Ch. Laurent CHR Sambre et Meuse-Site Meuse Mesures en cas d épidémie Identification rapide d un possible phénomène épidémique Equipe soignante (Microbiologie,

Plus en détail

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Les vaccinations Même si, heureusement, les épidémies sont rares de nos jours en France, les vaccins sont utiles car ils permettent de prévenir un ensemble

Plus en détail

Dijon, le 8 Octobre 2009. Grippe A / H1N1 v. Pr Ch. RABAUD

Dijon, le 8 Octobre 2009. Grippe A / H1N1 v. Pr Ch. RABAUD Dijon, le 8 Octobre 2009 Grippe A / H1N1 v Pr Ch. RABAUD On avait prévu Une grippe H5, grave, nous venant des oiseaux et d ASIE Grippe aviaire (1997) : 407 cas ; 256 décès pas de transmission interhumaine

Plus en détail

VACCINATION OFFERTE EN HÉMODIALYSE

VACCINATION OFFERTE EN HÉMODIALYSE 23 VACCINATION OFFERTE EN HÉMODIALYSE Informations générales Pour vous, pour la vie Madame, Monsieur, La vaccination demeure la mesure de santé publique la plus efficace et sécuritaire dans la prévention

Plus en détail

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires A) GENERALITES SUR LA NOUVELLE GRIPPE A (H1N1) v. Qu est-ce que la nouvelle grippe A (H1N1) v? La nouvelle grippe A(H1N1) est une infection

Plus en détail

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1)

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) Ce que vous devez savoir Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la grippe A(H1N1)? La grippe est une infection virale très contagieuse des voies respiratoires. Il

Plus en détail

10.5.1 Inf injectable : vaccin injectable contre l influenza 2015-2016

10.5.1 Inf injectable : vaccin injectable contre l influenza 2015-2016 Section 10.5.1 Inf injectable 10.5.1 Inf injectable : vaccin injectable contre l influenza 2015-2016 Composition Cinq vaccins trivalents inactivés contre la grippe sont distribués au Canada pour la saison

Plus en détail

La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir!

La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir! La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir! Dr Anne Guinard, Cire Midi-Pyrénées Rencontre des représentants des usagers et des professionnels de santé de Midi-Pyrénées

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière

Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière QUESTIONS/REPONSES Question n 1 LA VACCINATION CONTRE LA PEUT-ELLE ENTRAINER UNE? CAMPAGNE Réponse le vaccin anti-grippal ne contient pas de virus vivant de la grippe et ne peut donc pas déclencher une

Plus en détail

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles 3 Ce guide a pour objectif de vous aider à comprendre le risque que représente la survenue d'une pandémie de grippe dans notre pays ou canton.

Plus en détail

GUIDE DE GRIPPE SAISONNIÈRE

GUIDE DE GRIPPE SAISONNIÈRE VOTRE GUIDE DE GRIPPE SAISONNIÈRE b Qu est-ce que la grippe saisonnière? b Comment prévenir la grippe saisonnière? b Ressources WWW.COMBATTEZLAGRIPPE.CA Promouvoir et protéger la santé des Canadiens au

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 15 octobre 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 15 octobre 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE 1 A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 2 1. Adultes et enfants d un an et plus La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Introduction Les virus de la grippe sont des virus «instables». Les virus actuellement en circulation

Plus en détail

Grippe et Vaccination. Quelques idées reçues (IR) Mythes et réalités. IR 1. Maladie peu fréquente

Grippe et Vaccination. Quelques idées reçues (IR) Mythes et réalités. IR 1. Maladie peu fréquente La vaccination antigrippale des professionnels de santé Quelques chiffres Grippe et Vaccination Mythes et réalités E Seringe Arlin Idf Journée Ehpad 3/04/2014 Quelques idées reçues (IR) IR1. Maladie peu

Plus en détail

Prise en charge de la grippe A / H1N1. Pr Th. MAY Pr C. RABAUD Dr L. LETRANCHANT

Prise en charge de la grippe A / H1N1. Pr Th. MAY Pr C. RABAUD Dr L. LETRANCHANT Prise en charge de la grippe A / H1N1 Pr Th. MAY Pr C. RABAUD Dr L. LETRANCHANT On avait prévu vu Une grippe H5 avec des oiseaux On a une grippe H1 avec des cochons On avait prévu vu Une attaque venant

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 82 page 1 Copyright CMIT ITEM N 82 : GRIPPE OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition 2008 - Item 82 page 1 Copyright CMIT ITEM N 82 : GRIPPE OBJECTIFS TERMINAUX Module 7 - Edition 2008 - Item 82 page 1 ITEM N 82 : GRIPPE OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer une grippe II. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient INTRODUCTION - Maladie

Plus en détail

I/ Grippes saisonnières. 1/ Cadre général

I/ Grippes saisonnières. 1/ Cadre général I/ Grippes saisonnières 1/ Cadre général La grippe saisonnière est une infection virale contagieuse due à des virus de type Myxovirus influenzae. De nombreux virus grippaux circulent dans le monde, notamment

Plus en détail

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous?

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Vous refusez à cause des effets secondaires Explications : En

Plus en détail

Influenza A (H1N1)v. Actualités et mise au point. B. Guery Maladies Infectieuses CHRU Lille

Influenza A (H1N1)v. Actualités et mise au point. B. Guery Maladies Infectieuses CHRU Lille Influenza A (H1N1)v Actualités et mise au point B. Guery Maladies Infectieuses CHRU Lille Pas d immunité antérieure sauf pour les sujets nés avant 1957 Hancok C, et al, New Engl J Med 2009 sept PB1 H1N1

Plus en détail

Vaccin contre la grippe saisonnière 2012-2013. Direction régionale de santé publique de Québec Octobre 2012

Vaccin contre la grippe saisonnière 2012-2013. Direction régionale de santé publique de Québec Octobre 2012 Vaccin contre la grippe saisonnière 2012-2013 Direction régionale de santé publique de Québec Octobre 2012 Le virus 2 Plan Vaccin influenza Préparations sur le marché Indications Vaccins injectables Vaccin

Plus en détail

Actualités sur la vaccination grippale

Actualités sur la vaccination grippale Actualités sur la vaccination grippale Dr Christophe TRIVALLE Pôle Vieillissement, Réadaptation et Accompagnement Hôpital Paul Brousse, APHP, Villejuif christophe.trivalle@pbr.aphp.fr gerontoprevention.free.fr

Plus en détail

Questions fréquentes sur la vaccination en général

Questions fréquentes sur la vaccination en général Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Maladies transmissibles Etat au 9.10.2013 Questions fréquentes sur la vaccination en général 1. Qu est-ce que le système

Plus en détail

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Annexe A Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Adultes atteints de grippe légère ou sans complications Aucun facteur

Plus en détail

Collège de médecine de premier recours Journée nationale de vaccination contre la grippe du 7.11.2014 1

Collège de médecine de premier recours Journée nationale de vaccination contre la grippe du 7.11.2014 1 MESSAGES CLÉS Journée nationale de vaccination contre la grippe organisée par les médecins de premier recours suisses, vendredi 7 novembre 2014 «SE VACCINER CONTRE LA GRIPPE» 1. Pourquoi vacciner contre

Plus en détail

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques D Angine à Vaccin, de Bactéries à Viral : 28 mots pour se préparer à l hiver. Ce guide vous aidera à mieux comprendre les maladies de la vie courante comme le rhume ou la bronchite. Parce que face à ces

Plus en détail

Vaccination: savoir répondre r aux controverses. Marc H. Lebel, MD, FRCPC. Service des maladies infectieuses

Vaccination: savoir répondre r aux controverses. Marc H. Lebel, MD, FRCPC. Service des maladies infectieuses Vaccination: savoir répondre r aux controverses Marc H. Lebel, MD, FRCPC Service des maladies infectieuses 1 Objectifs Identifier les principaux effets adverses reliés à la vaccination Savoir répondre

Plus en détail

Brochure d information des patients

Brochure d information des patients Brochure d information des patients Grippe Plan de la rubrique: Introduction Diagnostic Prévention Clips audio Symptômes Traitement Réferences Causes Complication Liens utiles Introduction La grippe est

Plus en détail

Vers le futur des programmes de vaccination influenza : Comment les données peuvent-elle nous guider? Quelles sont les priorités?

Vers le futur des programmes de vaccination influenza : Comment les données peuvent-elle nous guider? Quelles sont les priorités? Vers le futur des programmes de vaccination influenza : Comment les données peuvent-elle nous guider? Quelles sont les priorités? Gaston De Serres, MD, PhD Institut National de santé publique du Québec

Plus en détail

Guide pratique sur les vaccinations. à l intention des infirmiers

Guide pratique sur les vaccinations. à l intention des infirmiers Guide pratique sur les vaccinations à l intention des infirmiers JNI Tours 14 juin 2012 Journée Nationale de Formation des Infirmières en Infectiologie Sophie Lefèvre Didier Pinquier D après le calendrier

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Page 1/7 NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR INFLUVAC S, suspension injectable en seringue préremplie Vaccin contre la grippe (antigènes de surface, inactivés) Saison 2015/2016 Veuillez lire attentivement

Plus en détail

1 La Grippe en questions

1 La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

Maladies infectieuses - Coqueluche

Maladies infectieuses - Coqueluche Maladies infectieuses - Coqueluche Document d info La coqueluche 1 Introduction La coqueluche est une maladie aiguë et contagieuse des voies respiratoires provoquée par la bactérie Bordetella pertussis.

Plus en détail

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE VIRUS de la GRIPPE Ce document concerne l'évaluation des risques biologique en milieu de soins. Il est complémentaire du guide EFICATT de l'inrs et a été élaboré puis validé par des médecins du travail

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. Focetria, suspension injectable Vaccin grippal pandémique (H1N1) (antigène de surface, inactivé, avec adjuvant)

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. Focetria, suspension injectable Vaccin grippal pandémique (H1N1) (antigène de surface, inactivé, avec adjuvant) NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR Focetria, suspension injectable Vaccin grippal pandémique (H1N1) (antigène de surface, inactivé, avec adjuvant) Veuillez lire attentivement l intégralité de cette

Plus en détail

Texte de consensus sur la vaccination contre la grippe en 2010

Texte de consensus sur la vaccination contre la grippe en 2010 Texte de consensus sur la vaccination contre la grippe en 2010 En raison de l apparition du nouveau virus de la grippe A(H1N1) qui s est répandu sur la planète en 2009, la vaccination contre la grippe

Plus en détail

Grippe et grossesse. Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014

Grippe et grossesse. Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014 Grippe et grossesse Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014 3 questions Quels sont les facteurs de risques de grippe grave chez la femme enceinte? A quel(s) trimestre(s)

Plus en détail

Prise en charge d un patient atteint de la grippe H1N1

Prise en charge d un patient atteint de la grippe H1N1 Prise en charge d un patient atteint de la grippe H1N1 Trouble de la vigilance, désorientation, confusion PA systolique < 90 mm Hg Hypothermie < 35 C Fièvre ne répondant pas aux anti-pyrétiques FR > 30/min

Plus en détail

Les Virus de la Grippe cas cliniques Dr BEN ROMDHANE WAFA

Les Virus de la Grippe cas cliniques Dr BEN ROMDHANE WAFA Les Virus de la Grippe cas cliniques Dr BEN ROMDHANE WAFA 1 CAS CLINIQUE 1 MONTACER 2 ans 4mois Fièvre+ toux Antécédents: RAS HDM: fièvre à 39.40, toux et encombrement bronchique Examen: enfant eutrophique;

Plus en détail

Vaccinations pour les professionnels : actualités

Vaccinations pour les professionnels : actualités Vaccinations pour les professionnels : actualités Dominique Abiteboul Service de Santé au Travail Hôpital Bichat - Claude Bernard Paris GERES Les vaccins A (H1N1)v 4QUESTIONS +++++ Pas assez de recul???

Plus en détail

Vaccination Anti-Encéphalite Japonaise

Vaccination Anti-Encéphalite Japonaise Vaccination Anti-Encéphalite Japonaise IFMT sémin encéphalites 2004. Groupe de travail étudiant 1 Vaccin (Vac.) 3 types: 1. Vac. Inactivé préparé en culture cellulaire Souche: P3 (culture sur cellules

Plus en détail

Objet : GRIPPE A H1N1. Madame, Monsieur,

Objet : GRIPPE A H1N1. Madame, Monsieur, Le Principal Collège Albert CAMUS MOULINS LES METZ à Mesdames et Messieurs les Parents d Elèves Mesdames et Messieurs les Membres de la communauté éducative (pour information) Lucien PIETRON Principal

Plus en détail

FORMATION VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE 2015-2016 Octobre 2015

FORMATION VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE 2015-2016 Octobre 2015 FORMATION VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE 2015-2016 Octobre 2015 Objectifs À la fin de la formation, les participants seront en mesure de: Administrer les vaccins contre l influenza et contre

Plus en détail

Parents Note H1N1 : n o 3

Parents Note H1N1 : n o 3 École secondaire Rosemère et écoles primaires McCaig et Pierre Elliott Trudeau Parents Note H1N1 : n o 3 Destinataires : Tous les parents de l école secondaire Rosemère et des écoles primaires McCaig et

Plus en détail

Pandémie de grippe: tout ce que vous devez savoir

Pandémie de grippe: tout ce que vous devez savoir Impressum Office fédéral de la santé publique (OFSP) Editeur: Office fédéral de la santé publique Date de publication: septembre 2009 La brochure est également disponible dans les langues suivantes: Allemand

Plus en détail

Grippe saisonnière 2014/2015

Grippe saisonnière 2014/2015 Dossier de presse Grippe saisonnière 2014/2015 Conférence de presse Vendredi 17 octobre 2014 CONTACT PRESSE Institut Pasteur de Lille Marina Louveau Tél. 03 20 87 77 38 marina.louveau@pasteur-lille.fr

Plus en détail

Prévention de la coqueluche. Journée du réseau, 15 mai 2009 Camille GROSSE

Prévention de la coqueluche. Journée du réseau, 15 mai 2009 Camille GROSSE Prévention de la coqueluche Journée du réseau, 15 mai 2009 Camille GROSSE La coqueluche : question d actualité? Epidémiologie Nouvelles recommandations vaccinales et leur application Rôle des professionnels

Plus en détail

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe 1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents 2/ Renseignements sur la grippe Qu est-ce que la grippe? La grippe (influenza) est une infection du nez, de la gorge et des

Plus en détail

1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies

1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies 1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies 2/ DÉPARTEMENT DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DES ÉTATS-UNIS Centre pour

Plus en détail

«Grippe et femme enceinte» Analyse de la RMMMr de la région Nord-Pas-de-Calais.

«Grippe et femme enceinte» Analyse de la RMMMr de la région Nord-Pas-de-Calais. «Grippe et femme enceinte» Analyse de la RMMMr de la région Nord-Pas-de-Calais. Dr Elisabeth VERITE, Dr Anne-Sophie DUCLOY-BOUTHORS 24 octobre 2013 Soirée URPS MG 24 octobre 2013 Un groupe «révue morbi-mortalité

Plus en détail