un cumul d inégalités

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "un cumul d inégalités"

Transcription

1 Absence de suivi gynécologique régulier en région parisienne : un cumul d inégalités individuelles et territoriales? F. GRILLO 1,2, E. CADOT 1,3, I. PARIZOT 1,4, P. CHAUVIN 1,2,5 1 INSERM, UMR-S 707, Équipe de recherche sur les déterminants sociaux de la santé et du recours aux soins, Paris, France 2 Université Pierre et Marie Curie-Paris 6, UMR-S 707, Paris, France 3 Atelier parisien de santé publique, Hôpital Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre, France 4 Centre Maurice Halbwachs, Equipe de recherche sur les inégalités sociales (CNRS-EHESS-ENS), Paris, France 5 APHP, Hôpital Saint Antoine, Unité de santé publique, Paris, France Congrès national ORS, Marseille octobre

2 Contexte Un suivi gynécologique régulier est un élément important pour la santé des femmes information et accès à la contraception prévention et dépistage des IST dépistage des cancers féminins Il est, en France, majoritairement i t réalisé é en médecine libéralel gynécologues médecins généralistes Ses disparités sociales restent peu connues et peu décrites alors même que les inégalités sociales de morbidité et/ou de mortalité sont notables concernant la plupart des dimensions de la santé des femmes. Congrès national ORS, Marseille octobre

3 Objectifs Evaluer les principaux facteurs sociodémographiques, économiques et territoriaux du suivi gynécologique gq dans l agglomération parisienne Au-delà des caractéristiques individuelles des femmes, leur contexte de résidence peut-il jouer un rôle sur leur recours aux soins? Congrès national ORS, Marseille octobre

4 Méthodes (1) Cohorte SIRS 3000 adultes francophones interrogés (7% exclusion du fait de la langue) premier passage : octobre - décembre 2005 Population Agglomération parisienne Départements 75, 92, 93 et 94 ( 6 millions d habitants) Échantillon échantillon aléatoire représentatif à 3 niveaux (IRIS/ménage/adulte) sur-représentation des quartiers défavorisés pondération et calage a posteriori Congrès national ORS, Marseille octobre

5 Les quartiers (IRIS) enquêtés dans SIRS Parcs Aisé Intermédiaire Défavorisé Inhabité ou densité de population très faible Congrès national ORS, Marseille octobre

6 Méthodes (2) Questionnaire Questionnaire passé en face à face au domicile Variables indépendantes Statut Socioéconomique (SSE) Caractéristiques démographiques Couverture maladie Type du quartier de résidence Variable dépendante Absence de suivi régulier (auto-déclaration) Les femmes enceintes et /ou avec enfant de moins d un an ont été exclues de l analyse Analyses statistiques Régression logistique classique & modèle multiniveau Congrès national ORS, Marseille octobre

7 Description de la population d étuded N % pondéré Age , , , , ,2 Nationalité Française de 2 parents français ,5 Française d au moins un parent étranger ,6 Étrangère ,9 Vie de couple Oui ,9 Non ,1 Niveau d étude Aucun ou primaire ,5 Secondaire ,7 Supérieur ,8 Catégorie socioprofessionnelle Jamais travaillé ,0 Artisane, commerçante, chef d entreprise 45 2,8 Cadre ,0 Profession intermédiaire ,4 Employée ,6 Ouvrière 108 4,1 Revenu mensuel par UC <=1600 euros ,4 >1600 euros ,6 Couverture maladie Sécurité sociale + mutuelle ou SS 100% ,7 AME ou CMU complémentaire 136 6,9 Sécurité sociale seule (standard ou CMU) 165 8,6 Aucune couverture maladie 11 0,8 Type de quartier de résidence Défavorisé ,5 Intermédiaire ,4 Aisé ,1 Source : SIRS, Congrès national ORS, Marseille octobre

8 Suivi i gynécologique 76% des femmes de l agglo. parisienne sont suivies régulièrement % 100 Suivi gynécologique par classe d'age (p<0,0001) 87,7 88,5 83,6 100% Lieu de suivi par classes d'âge (p<0,03) 3,6 4,1 5,2 4,9 1,5 8,1 5,9 6,4 6,9 3, ,8 61,7 75% ,2 12,3 16,4 11,5 38,3 50% 25% 82,0 81,6 82,6 85,1 83,8 0 0% suivi régulier pas de suivi régulier Source : SIRS, ,3 8,4 5,8 3,1 10, généraliste en ville gynécologue en ville médecin à l'hôpital autre Congrès national ORS, Marseille octobre

9 Les raisons déclarées d absence de suivi régulier Raisons par classes d'âge % pas de médecin qui convient n'a pas besoin n'a pas le temps pour r raisons financiéres n'aime pas examens gynéco autres raisons Source : SIRS, Congrès national ORS, Marseille octobre

10 Absence de suivi gynécologique facteurs individuels associés (régression logistique) ORa (IC 95 %) Age*** ans Ref ans 0,57 (0,32-1,01) ans 0,70 (0,39-1,25) ans 1,14 (0,64-2,02) 60 ans et plus 4,18 (2,56-6,82), Nationalité* Française de 2 parents français Ref Française d au moins un parent étranger 1,55 (1,07-2,42) Étrangère 1,70 (1,07-2,68) Vie de couple*** oui Ref non 2,69 (2,00-3,62) Enfants* N a pas eu d enfants Ref A eu des enfants 0,59 (0,40-0,86) CSP** Jamais travaillé Ref Artisante, commerçante, chef d entreprise 1,38 (0,58-3,22) Cadre 0,35 (0,20-0,63) Profession intermédiaire 0,58 (0,35-0,93) Employée 0,59 (0,37-0,92) Ouvrière 0,73 (0,35-1,51) Revenu mensuel par UC *** Jusqu à 1600 euros Rf Ref Plus de 1600 euros 0,56 (0,40-0,77) Couverture Maladie*** Sécurité sociale + mutuelle, ou SS 100% 0,34 (0,21-0,55) AME ou CMU complémentaire 0,22 (0,10-0,48) Sécurité sociale seule (standard ou CMU) Ref Aucune couverture maladie 1,07 (0,25-4,50) 450) Source : SIRS, Notes:*** p<0.001; ** p<0.01; *p<0.05 Congrès national ORS, Marseille octobre

11 Absence de suivi gynécologique facteurs individuels associés (régression logistique) Ne pas être en âge reproductif Ne pas vivre une relation stable Ne pas avoir eu d enfants Être d origine dorigine étrangère Avoir un revenu moins élevé N avoir Navoir jamais travaillé Ne pas avoir de couverture maladie complète Congrès national ORS, Marseille octobre

12 Absence de suivi gynécologique facteurs individuels et contextuels associés (modèle multiniveau) Modèle v ide Modèle 1 Modèle 2 + Caracté ristiques + Type de quartier individuelles ORa ( IC 95%) Type de quartier de résidence Défavorisé Ref Inte rmédiaire 0,64 ( 0,45-0,90) Aisé 0,47 ( 0,31-0,71) Me dian Odds Ratio ( MOR) 1,66 1,41 1,28 Part de variance ( PVC) expliquée par rapport au modèle précédent - 46,6 % 49,6 % Modèle vide Modèle 1 Modèle 2 MOR = 1,66 : un effet du quartier de résidence est mis en évidence MOR = 1,41 : cet effet persiste après ajustement sur les caractéristiques individuelles Près de 47% de la variance entre quartiers est expliquée par l introduction des caract. individuelles après ajustement individuelles, les habitantes des quartiers les plus défavorisés ont 2 fois plus de risque de ne pas être suivies Près de la moitié de cette variance résiduelle est expliquée par le type de quartier de résidence MOR = 1,28 : une partie de l effet quartier reste inexpliquée Congrès national ORS, Marseille octobre

13 Conclusion Cette étude a mis en évidence un cumul des inégalités individuelles et contextuelles du suivi gynécologique Les facteurs de composition (liés à une distribution différente des femmes selon les quartiers en terme de situation démographique et socioéconomique) n expliquent pas toute la différence observée entre les quartiers D un Dun point de vue de santé publique, identifier des groupes à risque de non suivi gynécologique régulier et des territoires en situation péjorative pourrait permettre de cibler des programmes et des actions dans le domaine de l information sur la contraception, de la prévention des grossesses non désirées, de la prévention et du dépistage des IST, du dépistage des cancers féminins. Congrès national ORS, Marseille octobre

14 Limites et perspectives Limite : variable dépendante déclarative Perspectives : Mieux caractériser le suivi i gynécologique (fréquence, motifs et types des recours) Etudier d autres dimensions du contexte de résidence : Notamment l offre de soins Identifier des corrélations inter-niveaux (individu*quartier) : Des femmes sont-elles en situation particulièrement péjoratives en fonction des caractéristiques de leur quartier de résidence? Congrès national ORS, Marseille octobre

15 Remerciements Service des enquêtes de l INED La constitution de la cohorte SIRS a bénéficié du soutien de : Inserm Agence Nationale pour la Recherche (ANR) Institut de recherche en santé publique (IReSP) Direction générale de la santé et DRASSIF Délégation interministérielles à la Ville (DIV) Conseil Régional d Ile-de-France Mairie de Paris Fond Social Européen Congrès national ORS, Marseille octobre

Le niveau de revenus des ménages est associé à la couverture vaccinale par le vaccin pneumocoque conjugué chez les enfants d'ile-de-france

Le niveau de revenus des ménages est associé à la couverture vaccinale par le vaccin pneumocoque conjugué chez les enfants d'ile-de-france Le niveau de revenus des ménages est associé à la couverture vaccinale par le vaccin pneumocoque conjugué chez les enfants d'ile-de-france Jean-Paul Guthmann, Pierre Chauvin, Yann Le Strat, Marion Soler,

Plus en détail

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Dr Anne-Lise BOLOT Chef de clinique en Médecine Générale Département de médecine Générale De

Plus en détail

Conditions de vie, de santé et accès aux soins des familles sans logement personnel en Île de France

Conditions de vie, de santé et accès aux soins des familles sans logement personnel en Île de France Conditions de vie, de santé et accès aux soins des familles sans logement personnel en Île de France Journées de l école - Saint Malo 2013 Doctorante : Cécile VUILLERMOZ Directeur : Pierre CHAUVIN Co-directrice

Plus en détail

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale A. Atramont, F. Gilbert, P. Lapie-Legouis, M-N. Vercambre Fondation MGEN pour la Santé Publique, Paris MUTUELLE SANTÉ.

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

Evaluer localement la précarité et les inégalités de santé des individus

Evaluer localement la précarité et les inégalités de santé des individus Evaluer localement la précarité et les inégalités de santé des individus Catherine Sass Centre technique d appui et de formation des Centres d examens de santé (Cetaf), Saint Etienne Plan Un score individuel

Plus en détail

Céline Goffette. CREST-INSEE / Sciences Po / INED. Congrès national des ORS - Les inégalités de santé 16 et 17 octobre 2008

Céline Goffette. CREST-INSEE / Sciences Po / INED. Congrès national des ORS - Les inégalités de santé 16 et 17 octobre 2008 Évolution différenciée des gradients sociaux homme/femme de consommation de tabac et homogamie sociale : quelle influence sur la concordance des comportements t au sein des ménages? quelle conséquence

Plus en détail

L état de santé des bénéficiaires de l AME en contact avec le dispositif de soins

L état de santé des bénéficiaires de l AME en contact avec le dispositif de soins L état de santé des bénéficiaires de l AME en contact avec le dispositif de soins 1 1 - objectifs L Aide médicale de l Etat (AME) permet l accès aux soins des personnes en situation irrégulière. 185 000

Plus en détail

Qu est-ce qu elle nous montre?

Qu est-ce qu elle nous montre? Qu est-ce qu elle nous montre? Description des répondants et résultats généraux Pour quoi faire une enquête sur la PrEP? En France, et contrairement aux Etats-Unis depuis juillet 2012, l utilisation d

Plus en détail

ENQUÊTE D ACCEPTABILITÉ DE LA VACCINATION ANTI-HPV

ENQUÊTE D ACCEPTABILITÉ DE LA VACCINATION ANTI-HPV ENQUÊTE D ACCEPTABILITÉ DE LA VACCINATION ANTI-HPV K 28 M. KOKOTEK, I. GENEVOIS, P. BOURDEAU, A. NIAKATE, S. QUELET La vaccination anti-hpv est recommandée en France pour les jeunes filles âgées de 14

Plus en détail

Effet d un programme territorial de promotion de la santé sur le recours aux soins et à la prévention. Le 30 novembre 2011 Frédérike Limousi

Effet d un programme territorial de promotion de la santé sur le recours aux soins et à la prévention. Le 30 novembre 2011 Frédérike Limousi Effet d un programme territorial de promotion de la santé sur le recours aux soins et à la prévention Le 30 novembre 2011 Frédérike Limousi 1 Cadre du travail Master 2 «Méthodes d Analyse des Systèmes

Plus en détail

Le tabagisme en France Analyse de l enquête Baromètre santé 2010

Le tabagisme en France Analyse de l enquête Baromètre santé 2010 Le tabagisme en France Analyse de l enquête Baromètre santé 2010 Romain Guignard François Beck Jean-Baptiste Richard Département «Enquêtes et analyses statistiques», direction des affaires scientifiques,

Plus en détail

Précarit santé mentale (Ces-d) en France à partir de 2002-2003

Précarit santé mentale (Ces-d) en France à partir de 2002-2003 Précarit carité de l emploi l et santé mentale (Ces-d) en France à partir de l Enquête Décennale D Santé 2002-2003 2003 Gaëlle Santin,, Christine Cohidon Département Santé Travail - InVS Indicateurs de

Plus en détail

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013

Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013 Objectiver les inégalités sociales et territoriales de santé 13ème colloque national des ORS Bordeaux, 4 avril 2013 Dr Patricia Saraux-Salaün Xavier Samson Mission santé publique, Ville de Nantes Dr Anne

Plus en détail

Enquête santé. Etat de santé

Enquête santé. Etat de santé Enquête santé La Ville de Bayonne mène une réflexion sur les questions de la population bayonnaise. L objectif est d appréhender les besoins en santé des habitants et d y apporter le mieux possible les

Plus en détail

Présentation des expérimentations

Présentation des expérimentations Présentation des expérimentations en cours en Val-de-Marne 2 expérimentations innovantes 1 étude d impact spécifique 1) Enquête qualitative sur les trajectoires d accès au frottis pour la population précarisée

Plus en détail

Le recours au dépistage du cancer du sein dans le 18E arrondissement de Paris:

Le recours au dépistage du cancer du sein dans le 18E arrondissement de Paris: Le recours au dépistage du cancer du sein dans le 18E arrondissement de Paris: une nécessaire approche socio-territoriale fine dans un territoire très hétérogène Dziedjou Patrick, Larramendy Magnin Stéphanie,

Plus en détail

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife : la segmentation géomarketing propriétaire d Orange Conçue et utilisée par les équipes «Connaissance Clients»

Plus en détail

INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE

INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE Présentation journée recherche SFTG du 09/02/2013 par Mélanie PELIZZARI Directeur

Plus en détail

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997 6.4.1. Introduction L importance des programmes de vaccination a été largement démontrée. Les questions n ont été posée qu aux personnes âgées de 15 ans et plus parce que la couverture vaccinale chez les

Plus en détail

Le score EPICES : un outil pour mieux identifier les personnes en situation de précarité

Le score EPICES : un outil pour mieux identifier les personnes en situation de précarité Le score EPICES : un outil pour mieux identifier les personnes en situation de précarité Catherine Sass Centre Technique d Appui et de Formation des Centres d examens de santé (Cetaf) Saint Etienne, France

Plus en détail

Déterminants socio-économiques des vaccinations BCG et pneumocoque chez les enfants de la région parisienne Résultats de l enquête VACSIRS, 2010

Déterminants socio-économiques des vaccinations BCG et pneumocoque chez les enfants de la région parisienne Résultats de l enquête VACSIRS, 2010 Maladies infectieuses Déterminants socio-économiques des vaccinations BCG et pneumocoque chez les enfants de la région parisienne Résultats de l enquête VACSIRS, 2010 Sommaire Abréviations 2 1. Contexte

Plus en détail

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport

Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Personnes âgées et accidents domestiques Rapport Version n 1 Date : 27 Juillet 2011 De: Nadia AUZANNEAU A: Florent CHAPEL et Guillaume ALBERT OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01

Plus en détail

Les Français et le recours à un courtier en immobilier

Les Français et le recours à un courtier en immobilier Les Français et le recours à un courtier en immobilier Octobre 2015 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel: 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com

Plus en détail

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU 1/ Résultats de l enquête sur la couverture vaccinale et l accès aux soins de santé des populations roms sur Bruxelles 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» 3/ Piste pour la suite NOUS SOIGNONS CEUX QUE

Plus en détail

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux

Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Déclaration tardive de grossesse : Etude éco-épidémiologique des déterminants individuels et environnementaux Anne-Lise BOLOT Dr Frédéric MAUNY UMR CNRS Chrono-environnement - n 6249 Université de Franche-Comté

Plus en détail

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens.

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens. Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens 10 Novembre 2009 1 Sommaire Dispositif méthodologique p3 Résultats détaillées

Plus en détail

Les Français, leur dentiste et l accès aux soins bucco-dentaires

Les Français, leur dentiste et l accès aux soins bucco-dentaires 8 octobre 2013 Sondage auprès de 1000 personnes âgés de 18 ans et plus N 111 470 Contacts : 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 François Kraus Jean-Philippe Dubrulle Prenom.nom@ifop.com Les Français, leur

Plus en détail

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins Observatoire National de la santé des jeunes Accès aux droits et aux soins Données septembre 2012 «Observatoire santé UNHAJ - accès aux droits et aux soins» La santé des jeunes sous observationerreur!

Plus en détail

Campagne nationale de prévention des chutes au domicile des seniors

Campagne nationale de prévention des chutes au domicile des seniors Campagne nationale de prévention des chutes au domicile des seniors Sondage sur la perception du danger et la volonté d équipement du domicile des plus de 70 ans Embargo : 6 octobre 2011 12h00 Enquête

Plus en détail

Résultats détaillés. La personne est capable de donner un coût pour sa santé? Oui... 49%... 49% Non... 51%... 51%

Résultats détaillés. La personne est capable de donner un coût pour sa santé? Oui... 49%... 49% Non... 51%... 51% Résultats détaillés Pour l ensemble des questions traitées, on trouvera deux colonnes de pourcentages : - la première est sur la base des effectifs totaux (total inférieur à 100% pour les questions filtrées)

Plus en détail

SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES. Nobody s Unpredictable

SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES. Nobody s Unpredictable SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES Nobody s Unpredictable Méthodologie Cible : Individus âgés de 15 ans et plus Taille d échantillon : Réalisation d une vague d omnibus soit un échantillon de

Plus en détail

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire www.zupdeco.org Communiqué de presse Avril 2015 Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire Difficultés d apprentissage, décrochage, accompagnement scolaire et perception de réussite

Plus en détail

les documents Les disparités sociales et territoriales de santé dans les quartiers sensibles N o 1 2009

les documents Les disparités sociales et territoriales de santé dans les quartiers sensibles N o 1 2009 les documents de l onzus OBSERVATOIRE NATIONAL DES ZONES URBAINES SENSIBLES Les disparités sociales et territoriales de santé dans les quartiers sensibles N o 1 2009 Une publication de la Délégation interministérielle

Plus en détail

Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction

Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction Jean-Claude Driant Lab Urba Université Paris Est Séminaire du GERI Mobilitas - le 26 mars 2015 Crise du logement?

Plus en détail

Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers

Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers FORMADOC 2- Loire 2011-2012 Julie Kalecinski Vanessa Dutertre Franck Chauvin Centre

Plus en détail

Le recours aux soins des femmes en Île-de-France

Le recours aux soins des femmes en Île-de-France Observatoire régional de santé Île-de-France Le recours aux soins des femmes en Île-de-France Exploitation régionale de l enquête ESPS 2008-2010 Avril 2014 Etude réalisée par Nathalie Beltzer, chargée

Plus en détail

Les randonneurs dans la population française : état des lieux démographique

Les randonneurs dans la population française : état des lieux démographique Les randonneurs dans la population française : état des lieux démographique Cet article est basé sur le traitement secondaire d'une enquête lourde réalisée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports

Plus en détail

Les situations d exclusion des soins Résultats de 2012

Les situations d exclusion des soins Résultats de 2012 «Aux côtés de nos publics fragiles : Les situations d exclusion des soins Résultats de 2012 CONTEXTE et OBJECTIFS DE L ETUDE L accès aux soins et aux droits des assurés est une des 3 missions du service

Plus en détail

ACCÈS AUX ESSAIS DE PHASE I EXISTE-T-IL DES INÉGALITÉS? CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER COLORECTAL : Cliquez pour modifier le style du titre

ACCÈS AUX ESSAIS DE PHASE I EXISTE-T-IL DES INÉGALITÉS? CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER COLORECTAL : Cliquez pour modifier le style du titre Cliquez pour modifier le style du titre ACCÈS AUX ESSAIS DE PHASE I CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER COLORECTAL : EXISTE-T-IL DES INÉGALITÉS? JULIETTE BOUCHET ET ONCOMIP 1 Cliquez INTRODUCTION pour

Plus en détail

SANTE ET RECOURS AUX SOINS DES JEUNES EN INSERTION

SANTE ET RECOURS AUX SOINS DES JEUNES EN INSERTION Master 2 de Recherche en Santé Publique Parcours HSR SANTE ET RECOURS AUX SOINS DES JEUNES EN INSERTION Document réalisé par Sarah ROBERT Directeur de stage Pierre Chauvin Laboratoire d accueil Equipe

Plus en détail

Pour télécharger le document : http://www.ena.fr/index.php?/fr/institution/colloques-conferences-rencontres-et-ateliers/devenir-des-enarques

Pour télécharger le document : http://www.ena.fr/index.php?/fr/institution/colloques-conferences-rencontres-et-ateliers/devenir-des-enarques 1 Document diffusé dans le cadre des 70 ans de l ENA, lors de la rencontre-débat du 24 novembre 2015 "Que sont les énarques devenus?" où sont présentés les résultats d une enquête sur le parcours des anciens

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

Les femmes et l accès à la santé

Les femmes et l accès à la santé Les femmes et l accès à la santé Nadia AUZANNEAU OpinionWay OpinionWay pour la MGEN - Les femmes et l accès à la santé page 1 Méthodologie page 2 Méthodologie et échantillon Mode de recueil : Online sur

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DU PROGRAMME SANTE, INEGALITES ET RUPTURES SOCIALES N 3, JUILLET 2007

LA LETTRE D INFORMATION DU PROGRAMME SANTE, INEGALITES ET RUPTURES SOCIALES N 3, JUILLET 2007 SIRS Infos Voici le troisième numéro de SIRS Infos. Il suit la seconde vague de questionnaires du programme SIRS. Vous avez été nombreux à répondre au questionnaire par téléphone et nous vous en remercions

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 Sommaire p. 4 L'image du statut d'autoentrepreneur Présenta)on des résultats - Juin 2010

Plus en détail

Sondage réalisé par téléphone auprès d un échantillon de 1018 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus

Sondage réalisé par téléphone auprès d un échantillon de 1018 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus Le recyclage des cartouches d encre - 7 novembre 2011-1 Note technique Sondage réalisé pour : Agence Wellcom Dates de réalisation : les 4 et 5 novembre 2011 Sondage réalisé par téléphone auprès d un échantillon

Plus en détail

Institut de santé publique, d'épidémiologie et de développement Université Victor Segalen Bordeaux 2

Institut de santé publique, d'épidémiologie et de développement Université Victor Segalen Bordeaux 2 Institut de santé publique, d'épidémiologie et de développement Université Victor Segalen Bordeaux 2 Master 2 Sciences, Technologies, Santé Mention Santé Publique Spécialité Epidémiologie Parcours Recherche

Plus en détail

EDVM SCoT Nord 54 et CCPHVA

EDVM SCoT Nord 54 et CCPHVA EDVM SCoT Nord 54 et CCPHVA Rapport intermédiaire 16 décembre 2014 Landres Méthodologie L enquête :» Réalisée par téléphone du 7 novembre 2013 au 15 janvier 2014» 124 communes» 22 secteurs de tirage» Selon

Plus en détail

Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département

Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département Tarif des mutuelles santé : Communiqué de presse Lille, le 1er septembre 2011 Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département Le cabinet de conseil Fact&Figures prévoyait en juillet

Plus en détail

A PLUS FINANCE. Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005. Département Finance

A PLUS FINANCE. Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005. Département Finance Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005 Philippe TABOUIS / Niels COURT-PAYEN Contacts TNS Sofres Frédéric CHASSAGNE / Gaspard VERDIER

Plus en détail

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Les Français et les médecines naturelles Résultats détaillés Novembre 2007 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...1-2 - Les résultats

Plus en détail

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne O B S E R V A T O I R E R E G I O N A L D E L A S A N T E D E M I D I - P Y R E N E E S Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne Novembre 2007 SYSTEME

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FM N 111528 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Première exploitation de l'enquête décennale de l'insee

Première exploitation de l'enquête décennale de l'insee Première exploitation de l'enquête décennale de l'insee H. Prouvost, G. Poirier, M. Sampil Extraction réalisée pour Le Conseil Régional Nord Pas-de-Calais Première extraction de l'enquête décennale de

Plus en détail

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris

Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Synthèse de l étude sur le travail de nuit à Paris Novembre 2010 La Nuit à Paris recouvre des enjeux importants pour les pouvoirs publics, notamment en termes d activité économique, d activité culturelle,

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien»

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» Contacts Ipsos : Patrick KLEIN Tél : 01 41 98 97 20 e-mail : patrick.klein@ipsos.com Sonia BENCHIKER Tél : 01 41 98 95 08 e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» sonia.benchiker@ipsos.com Rapport

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE Chapitre 116 La Permanence d Accès aux Soins de Santé A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE 1. La loi d orientation du 29 juillet 1998 La loi d orientation du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions

Plus en détail

CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10. Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97).

CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10. Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97). CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10 Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97). 1. Reconstituez le projet d étude établi au préalable en mentionnant : l objectif, les informations recherchées, la taille

Plus en détail

Masters OBSER VATOIRE. Sciences / Technologies / Santé OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. Université de Limoges

Masters OBSER VATOIRE. Sciences / Technologies / Santé OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. Université de Limoges Université de Limoges Masters Sciences / Technologies / Santé L'insertion professionnelle des diplômés DE Masters à l'université de Limoges Résultats par mention et par spécialité (promotion 2005-2006)

Plus en détail

La clientèle d affaires

La clientèle d affaires La clientèle d affaires venue en avion, en train et par la route Résultats 2014 Méthodologie d enquête aéroports, Soit trains et 15,2 32,6% millions de touristes d affaires à Paris Île-de-France. de l

Plus en détail

Séance n 8. TD. Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006

Séance n 8. TD. Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006 Séance n 8. TD 1. L évolution des catégories socioprofessionnelles Tableau n 1. Les effectifs des groupes socioprofessionnels en 1975 et 2006 En milliers Groupe socioprofessionnel 1975 2006 s 1691 560

Plus en détail

CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE «L aide alimentaire C est quoi? Pour qui?»

CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE «L aide alimentaire C est quoi? Pour qui?» CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE «L aide alimentaire C est quoi? Pour qui?» Enquête auprès de la Fédération des Banques Alimentaires et des personnes accueillies - Présentation - N 0800171 Août

Plus en détail

14-1 LES RESTES A CHARGE DES FAMILLES POUR LA GARDE D UN ENFANT DE MOINS DE TROIS ANS

14-1 LES RESTES A CHARGE DES FAMILLES POUR LA GARDE D UN ENFANT DE MOINS DE TROIS ANS 14-1 LES RESTES A CHARGE DES FAMILLES POUR LA GARDE D UN ENFANT DE MOINS DE TROIS ANS La mise en place de la prestation d accueil du jeune enfant (PAJE) en 2004, et plus particulièrement la création du

Plus en détail

Etude sur les comportements de lecture «papier versus numérique»

Etude sur les comportements de lecture «papier versus numérique» Etude sur les comportements de lecture «papier versus numérique» Etude en ligne auprès d un échantillon de 1.165 individus, représentatif de la population française Mai 2014 Présentée à l Assemblée Générale

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français?

Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français? Septembre 2012 Contacts : Frédéric DABI Adeline MERCERON Prénom.nom@ifop.com Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français? pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94

Plus en détail

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne Groupement Régional de Santé Publique Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne Novembre 2007 Etude réalisée dans le cadre du Programme Régional Etudes

Plus en détail

Parcours et profils de femmes accouchant prématurément ou d enfants de petits poids

Parcours et profils de femmes accouchant prématurément ou d enfants de petits poids Parcours et profils de femmes accouchant prématurément ou d enfants de petits poids Madeleine Collombier Master of Public Health, EHESP Cle lia Gasquet-Blanchard Ge ographe de la sante, EHESP - UMR ESO

Plus en détail

ETAT DE SANTE DES «NEET» EN FRANCE METROPOLITAINE

ETAT DE SANTE DES «NEET» EN FRANCE METROPOLITAINE ETAT DE SANTE DES «NEET» EN FRANCE METROPOLITAINE S. Robert 1,2, S. Lesieur 1, V. Kergoat 3, J. Dutertre 3, P. Chauvin 1 1.INSERM, Sorbonne Universités UPMC, UMR S 1136, Institut Pierre Louis d Epidémiologie

Plus en détail

Séminaire Santé Publique

Séminaire Santé Publique Séminaire Santé Publique HU PIFO Les bases médico-administratives pour mesurer les inégalités sociales de santé Ducros D. Santé publique volume 27 / N 3 - mai-juin 2015 1 OBJECTIF Capacité à mesurer les

Plus en détail

LE RECOURS AUX MÉDICAMENTS

LE RECOURS AUX MÉDICAMENTS LE RECOURS AUX MÉDICAMENTS PSYCHOTROPES A L'ÂGE DE LA RETRAITE Lille, 13 septembre 2012 Laurent Plancke 1, 2, Alina Amariei 1, Thierry Danel 1, Laurence Ladrière-Lizet 3, Jean Deligne 3 1 Fédération régionale

Plus en détail

Accès aux soins, CMU et AME. Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011

Accès aux soins, CMU et AME. Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011 Accès aux soins, CMU et AME Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011 1. L accès aux soins : Possibilité à chacun de se faire soigner comme il convient. La Constitution garantit le droit à la protection

Plus en détail

Statistique Descriptive I (M1102)

Statistique Descriptive I (M1102) Illustration du cours de Statistique Descriptive I (M1102) Année scolaire 2013/2014 Université de Perpignan Via Domitia, IUT STatistique et Informatique Décisionnelle (STID) Table des matières 1 Généralités

Plus en détail

Comment enquêter les personnes sans-abri. Maryse Marpsat Chercheur associé à l INED et à l ERIS/CMH

Comment enquêter les personnes sans-abri. Maryse Marpsat Chercheur associé à l INED et à l ERIS/CMH Comment enquêter les personnes sans-abri Maryse Marpsat Chercheur associé à l INED et à l ERIS/CMH Trois types de recueils de données Les dénombrements de rue Les enquêtes auprès des utilisateurs de services

Plus en détail

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN LA CONTRACEPTION 1 SATISFACTION DES PATENTES SUR L INFORMATION REÇUE EN POST PARTUM INTRODUCTION Contexte : 2 Élargissement des compétences de SF (contraception & gynécologie de prévention) (1) Rôle dans

Plus en détail

FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les écrans numériques Résultats détaillés Décembre 2012 Sommaire - 1 -

Plus en détail

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Romain Guignard, Jean-Louis Wilquin, Jean-Baptiste Richard,

Plus en détail

+ Les médecins concernés Activité libérale intégrale ou mixte

+ Les médecins concernés Activité libérale intégrale ou mixte + Unité REMES DEMOMED 75 Etude sur la démographie médicale parisienne RESTITUTION DES RESULTATS 28 janvier 2014 Hôtel de Ville de Paris + Les médecins concernés Activité libérale intégrale ou mixte CPAM

Plus en détail

Le modèle Age-Période-Cohorte

Le modèle Age-Période-Cohorte Le modèle Age-Période-Cohorte Jean-Loup MADRE, DEST Séminaire Simbad, LET-ENTPE Comment prendre en compte les évolutions des comportements dans la modélisation? Lyon, le 1er Avril 2011 1 Plan La démographie

Plus en détail