La réforme 2010 des retraites. 2011, pour être à terme alignée sur la cotisation d'assurance vieillesse des salariés du secteur privé.

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La réforme 2010 des retraites. 2011, pour être à terme alignée sur la cotisation d'assurance vieillesse des salariés du secteur privé."

Transcription

1 La réforme 2010 des retraites 1ère partie : LA COTISATION SALARIALE La cotisation agent CNRACL sur le traitement indiciaire est augmentée annuellement à compter de 2011, pour être à terme alignée sur la cotisation d'assurance vieillesse des salariés du secteur privé. Portée à 8,12% à compter du 1er janvier 2011, cette cotisation passera progressivement de 7,85% à 10,55% entre 2010 et 2020, dans les conditions prévues par le décret n du 30 décembre 2010, qui prévoit l évolution suivante : Il s agit d aligner les taux de cotisation applicables aux fonctionnaires sur les taux des cotisations à la charge des salariés du secteur privé au titre de leur retraite de base et de leur retraite complémentaire, pour la partie de leur rémunération inférieure au plafond de la sécurité sociale. On signalera que la cotisation sur la NBI n est pas touchée par l augmentation et reste à 7,85%. 2ème partie : LA DUREE DE SERVICES EXIGEE La fin de l exigence de quinze années de services effectifs Rappel du principe : lorsqu une durée minimale de services n est pas atteinte, les périodes d activité effectuées en qualité de fonctionnaire sont transférées au régime général et à l IRCANTEC. Jusqu à présent, pour avoir droit à une pension de retraite CNRACL, les fonctionnaires territoriaux devaient justifier de quinze années de services civils et militaires effectifs. Dorénavant, le droit à pension est acquis dès lors que le fonctionnaire compte deux années de services civils et militaires effectifs (art. 7 décr. n du 26 déc. 2003). Cette nouvelle règle s applique aux fonctionnaires radiés des cadres à compter du 1er janvier 2011 (art. 16, I décr. n du 30 déc. 2010). Pour vérifier si cette durée de services est atteinte, les périodes de service validées accomplies en qualité d agent non titulaire (cette validation n est plus possible que pour les fonctionnaires titularisés au plus tard le 1er janvier 2013) ne sont pas prises en compte (art. 8, 3 décr. n du 30 déc. 2010). On rappellera qu aucune durée de services n est exigée des fonctionnaires radiés des cadres pour invalidité ; cette dérogation demeure.

2 3ème partie : LA RETRAITE ANTICIPEE A) LA RETRAITE ANTICIPEE POUR LONGUE CARRIERE Dispositions actuelles : la loi n du 20 décembre 2004 prévoit, dans son article 57, que les fonctionnaires territoriaux affiliés à la CNRACL peuvent partir à la retraite et bénéficier d une pension sans avoir atteint l âge de 60 ans, sous réserve d avoir commencé à travailler avant l âge de 16 ou de 17 ans et de justifier d une durée minimale d assurance ou de périodes reconnues équivalentes. Ces dispositions sont abrogées à compter du 1er juillet 2011 (art. 43, III et art. 118, III loi n du 9 nov. 2010). Pour les demandes de pension déposées à compter de cette date, ce sont les articles L. 25 bis, D. 16-1, D. 16-2, D et D du CPCM rendus applicables aux fonctionnaires CNRACL par l article 43, II de la loi n du 9 nov et par l article 26-1 du décret n du 26 décembre 2003 qu il convient d appliquer. Les fonctionnaires CNRACL peuvent, par dérogation, partir à la retraite avant l âge d ouverture des droits qui leur est normalement applicable. Ils doivent pour cela (art. D CPCM) : - avoir débuté leur activité avant un certain âge - justifier, dans le régime CNRACL et, éventuellement, dans un ou plusieurs autres régimes obligatoires, d'une durée minimale d'assurance ou de périodes reconnues équivalentes ayant donné lieu à cotisations à leur charge. Sont considérées comme ayant donné lieu à cotisations, et sont donc prises en compte (art. D CPCM) : - les périodes de service national, à raison d un trimestre par période d au moins 90 jours, consécutifs ou non - les périodes de congés de maladie statutaire et celle comptées comme périodes d assurance dans un autre régime obligatoire au titre de la maladie, de la maternité et de l inaptitude temporaire Ces deux types de périodes sont retenues respectivement dans la limite de 4 trimestres et sans que le nombre de trimestres cotisés ou assimilés puisse dépasser 4 par année civile (art. D CPCM). Sont également comptabilisées (art décr. n du 26 déc art. D CPCM) : - la bonification accordée au fonctionnaire ayant interrompu ou réduit son activité pour chacun de ses enfants nés, adoptés ou pris en charge avant le 1er janvier la bonification accordée aux femmes fonctionnaires ayant accouché au cours de leurs études avant le 1er janvier 2004 et avant leur recrutement - la majoration de durée d assurance accordée, pour chaque enfant né à compter du 1er janvier 2004, aux femmes fonctionnaires ayant accouché après leur recrutement - la majoration de durée d assurance accordée aux fonctionnaires élevant à domicile un enfant de moins de 20 ans invalide à au moins 80% - les périodes suivantes, lorsqu elles se rapportent à un enfant né ou adopté avant le 1er janvier 2010 : temps partiel de droit pour élever un enfant, congé parental, congé de présence parentale, disponibilité pour élever un enfant de moins de 8 ans

3 Par ailleurs, le fonctionnaire est considéré comme ayant débuté son activité avant l âge de 16, 17 ou 18 ans s il justifie (art. D CPCM) : - soit d une durée d assurance d au moins 5 trimestres à la fin de l année de son 16ème, 17ème ou 18ème anniversaire - soit, s il est né au cours du 4ème trimestre, d une durée d assurance d au moins 4 trimestres au titre de l année de son 16ème, 17ème ou 18ème anniversaire Un départ anticipé à la retraite peut intervenir dans les conditions suivantes (art. D CPCM) : Fonctionnaires nés avant le 1er juillet 1951 : - 56 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 8 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 58 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 4 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 59 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 17 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum Fonctionnaires nés entre le 1er juillet 1951 inclus et le 31 décembre 1951 inclus - 56 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 8 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 58 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 4 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 59 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 17 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 60 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 18 ans et s ils justifient d une durée d assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum Fonctionnaires nés en ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 8 trimestres à la durée

4 d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 58 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 4 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 59 ans et 4 mois s ils ont débuté leur activité avant l âge de 17 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 60 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 18 ans et s ils justifient d une durée d assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum Fonctionnaires nés en ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 8 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 58 ans et 4 mois s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 4 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 59 ans et 8 mois s ils ont débuté leur activité avant l âge de 17 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 60 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 18 ans et s ils justifient d une durée d assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum Fonctionnaires nés en ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 8 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 58 ans et 8 mois s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 4 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum

5 - 60 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 18 ans et s ils justifient d une durée d assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum Fonctionnaires nés en ans et 4 mois s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 8 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 59 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 4 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 60 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 18 ans et s ils justifient d une durée d assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum Fonctionnaires nés en ans et 8 mois s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 8 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 59 ans et 4 mois s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 4 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 60 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 18 ans et s ils justifient d une durée d assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum Fonctionnaires nés en ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 8 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 59 ans et 8 mois s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 4 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 60 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 18 ans et s ils justifient d une durée d assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et

6 bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum Fonctionnaires nés en ans et 4 mois s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 8 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 60 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 18 ans et s ils justifient d une durée d assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum Fonctionnaires nés en ans et 8 mois s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 8 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 60 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 18 ans et s ils justifient d une durée d assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum Fonctionnaires nés à compter du 1er janvier ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 16 ans et s ils justifient d'une durée d'assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins supérieure de 8 trimestres à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum - 60 ans s ils ont débuté leur activité avant l âge de 18 ans et s ils justifient d une durée d assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge au moins égale à la durée d assurance ou de services et bonifications exigée, l'année où ils atteignent l'âge de 60 ans, pour obtenir une pension à taux maximum B) LA RETRAITE ANTICIPEE LIEE AUX ENFANTS ET AU HANDICAP Principe général : les fonctionnaires peuvent, dans certaines situations, bénéficier de la liquidation d une pension de retraite bien qu ils n aient pas atteint l âge minimum d ouverture des droits (porté à terme à 62 ans par la réforme). Ces dérogations sont mentionnées à l article L. 24, I du CPCM, rendu applicable aux fonctionnaires CNRACL par l article 25 du décret n du 26 décembre 2003 Elles font l objet des modifications suivantes. 1- Suppression de la retraite anticipée accordée aux parents de trois enfants, avec maintien à titre transitoire sur ce point, -voir :

7 - la circulaire du 3 décembre la synthèse réalisée par la Caisse des dépôts et consignations - le document réalisé par le ministère de la fonction publique * La suppression Rappel du dispositif : pouvaient bénéficier de cette dérogation à la condition d âge minimum, notamment, les fonctionnaires justifiant de quinze années de services effectifs, parents de trois enfants et ayant interrompu leur activité pour chacun de ces enfants. Ce cas de dérogation est supprimé par la loi de réforme, qui modifie en ce sens l article L. 24 du CPCM La retraite anticipée est supprimée pour les fonctionnaires qui, au 31 décembre 2011, ne sont pas parents de 3 enfants et ne justifient pas de 15 années de services. * Les dispositions transitoires La dérogation est cependant maintenue à titre transitoire par le même article 44, III et IV de la loi de réforme Le maintien provisoire concerne les fonctionnaires (art. 65-2, I décr. n du 26 déc. 2003) : - qui ont accompli 15 années de services effectifs avant le 1er janvier qui sont à cette date parents d au moins trois enfants vivants ou décédés par faits de guerre (sont assimilés les enfants mentionnés à l article 24, II du décret n du 26 décembre 2003). - et qui ont, pour chaque enfant, interrompu ou réduit leur activité dans des conditions fixées par l article R. 37 du CPCM On notera que la prise en compte de périodes de travail à temps partiel de droit pour élever un enfant n était pas permise par le dispositif antérieur à la réforme En cas de naissances ou d adoptions simultanées, la durée d interruption ou de réduction d activité exigée est celle exigée pour un seul enfant (art. 65-2, I décr. n du 26 déc. 2003). Parmi les fonctionnaires admis, après la réforme, à bénéficier de cette retraite anticipée au titre de trois enfants, il faut distinguer deux situations ; selon que l agent relève de la première ou de la seconde, les règles de liquidation de la pension ne seront pas les mêmes. 1ère situation : pension calculée selon les règles actuelles Les règles de liquidation applicables sont celles en vigueur l année au cours de laquelle les conditions de bénéfice de la retraite anticipée sont remplies, pour les fonctionnaires (art. 65-2, II décr. n du 26 déc. 2003) : - qui présentent leur demande avant le 1er janvier 2011, sous réserve que la radiation des cadres prenne effet au plus tard le 1er juillet qui, au plus tard le 1er janvier 2011, sont à moins de cinq années de l âge d ouverture des droits à pension antérieur à la réforme

8 Ces fonctionnaires conservent en outre le bénéfice du minimum garanti de pension, tel qu il était prévu dans les dispositions antérieures à la réforme (art. 65-2, II décr. n du 26 déc. 2003). Les règles de liquidation de la pension appliquées sont celles en vigueur l année au cours de laquelle le fonctionnaire remplit les conditions de parentalité de trois enfants et de durée de services effectifs au moins égale à 15 années (circ. min. du 3 déc. 2010). 2ème situation : pension calculée selon les nouvelles règles de droit commun applicables pour la génération Pour les fonctionnaires qui ne relèvent pas de la 1ère situation, l année à laquelle on se situe pour déterminer quelles sont les conditions de liquidation (durée de services et bonifications exigée pour bénéficier d une pension à taux maximum, taux du coefficient de décote, âge auquel s annule la décote) n est pas l année durant laquelle les conditions de bénéfice sont remplies. «La pension sera calculée selon les règles de droit commun, notamment avec une décote si la durée d assurance est incomplète. Un agent qui souhaite partir de manière anticipée se verra appliquer les mêmes règles que les agents de sa génération» Les règles de liquidation de la pension sont celles applicables l année au cours de laquelle ils atteignent : - l âge de 60 ans, pour ceux qui occupent un emploi de la catégorie sédentaire - l âge d ouverture des droits modifié par la réforme (de 55 à 57 ans selon la génération), pour ceux qui occupent un emploi de la catégorie active - l âge d ouverture des droits modifié par la réforme (de 50 à 52 ans selon la génération), pour ceux qui occupent un emploi «insalubre» Si cet âge est atteint après 2019, le coefficient de minoration applicable est de 1,25% par trimestre. Si la durée d assurance correspondant à cette année n a pas été fixée, on retient la durée fixée pour la dernière génération (art. 65-2, II décr. n du 26 déc. 2003). Les règles de liquidation de la pension appliquées sont celles en vigueur l année au cours de laquelle le fonctionnaire atteint soit 60 ans, pour la catégorie sédentaire, soit le nouvel âge d ouverture des droits à la retraite, pour la catégorie active et pour les emplois insalubres. 2- Modifications apportées à la dérogation accordée aux parents d un enfant vivant, âgé de plus d un an et atteint d une invalidité d au moins 80% Pour bénéficier de la liquidation anticipée d une pension, le fonctionnaire devait jusqu à présent avoir, pour l enfant invalide, interrompu son activité. Désormais, la liquidation anticipée est également possible lorsque le fonctionnaire a simplement réduit son activité pour cet enfant (art. L. 24, I, 3 CPCM). Par ailleurs, pour bénéficier de cette retraite anticipée, le fonctionnaire devra toujours remplir la condition de quinze années de services effectifs Enfin, il est désormais précisé que les conditions d ouverture du droit liées à l enfant doivent être remplies à la date de la demande de pension (art. L. 24, I, 3 CPC). 3- Les conditions d interruption ou de réduction de l activité

9 L interruption ou la réduction d activité doit avoir eu lieu dans une période comprise entre le premier jour de la 4ème semaine précédant la naissance ou l adoption et le dernier jour du 36ème mois suivant la naissance ou l adoption (art. R. 37, I CPCM). On notera que, dans les anciennes dispositions, l interruption d activité devait avoir eu lieu avant la fin de la seizième semaine suivant la naissance ou l adoption. Conditions liée à une réduction d activité (art. R. 37, I et II bis CPCM) Pour chaque enfant, le fonctionnaire doit avoir bénéficié d une période de temps partiel de droit pour élever cet enfant (art. 60 bis, 1er alinéa loi n 84-53), dont la durée doit, en continu, être au moins égale : - à 4 mois si la quotité de temps de travail était de 50% - à 5 mois si la quotité de temps de travail était de 60% - à 7 mois si la quotité de temps de travail était de 70% On notera qu aucune durée minimale n est prévue pour un temps partiel à 80%. Conditions liées à une interruption d activité (art. R. 37 I et II CPCM). La liste des périodes concernées demeure inchangée : congés maternité, paternité, adoption ; congé parental ; congé de présence parentale ; disponibilité pour élever un enfant de moins de 8 ans ; il en va de même pour la durée de l interruption (au moins deux mois en continu). 4ème partie : L AGE «NORMAL» D OUVERTURE DES DROITS A PENSION, LA DUREE DES SERVICES EN CATEGORIE ACTIVE A) AGENTS OCCUPANT UN EMPLOI DE LA CATEGORIE SEDENTAIRE L article L du code des communes prévoyait que les agents occupant un emploi de catégorie «sédentaire» pouvaient être admis à faire valoir leurs droits à la retraite à l âge de soixante ans. Cette disposition est abrogée. Il faut désormais se référer à l article L. 24, I du CPCM rendu applicable aux fonctionnaires CNRACL par l article 25 du décret n du 26 décembre 2003 Cet article L. 24 dispose que la liquidation de la pension peut intervenir dès lors que le fonctionnaire qui occupe un emploi de la catégorie sédentaire a atteint, à la date de l admission à la retraite, l âge mentionné à l article L du code de la sécurité sociale Le principe général de cette évolution est que l âge d ouverture des droits passe de 60 à 62 ans ; l augmentation de l âge se fait cependant de manière graduée, dans les conditions fixées par l article D du code de la sécurité sociale, qui fait application de l article L du même code, applicable aux fonctionnaires CNRACL. Plus le fonctionnaire est âgé, moins il est touché par l augmentation de l âge d ouverture des droits ; pour les plus anciens, cet âge reste même à 60 ans. Les âges d ouverture des droits sont fixés comme suit (art. D CSS) : - 60 ans pour les assurés nés avant le 1er juillet 1951

10 - 60 ans et 4 mois pour les fonctionnaires nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1951 inclus - 60 ans et 8 mois pour les fonctionnaires nés en ans pour les fonctionnaires nés en ans et 4 mois pour les fonctionnaires nés en ans et 8 mois pour les fonctionnaires nés en ans pour les fonctionnaires nés à compter du 1er janvier 1956 Cette augmentation de l âge d ouverture des droits est applicable aux pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 118, II loi n du 9 nov art. 11 décr. n du 30 déc. 2010). B) AGENTS OCCUPANT UN EMPLOI DE LA CATEGORIE ACTIVE (HORS EMPLOIS DITS «INSALUBRES») 1- sur la condition d âge L article L du code des communes prévoyait que ces agents pouvaient être admis à faire valoir leurs droits à la retraite à l âge de cinquante-cinq ans. Cette disposition est abrogée. L article 22 de la loi n du 9 novembre 2010 prévoit que l âge d ouverture du droit à une pension de retraite est désormais fixé, pour eux, à 57 ans. Il faut distinguer : - les fonctionnaires nés à partir du 1er janvier 1961, pour lesquels l âge passera directement de 55 à 57 ans au 1er juillet les fonctionnaires nés avant le 1er janvier 1961, pour lesquels le passage de 55 à 57 ans se fera de manière progressive, à raison de quatre mois par génération, dans des conditions qui seront fixées par décret Cette augmentation de l âge d ouverture des droits est applicable aux pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 118, II loi n du 9 nov. 2010). 2- sur la condition de durée de service dans des emplois de catégorie active Par ailleurs, les agents devaient, pour pouvoir faire valoir leurs droits à la retraite au titre de la catégorie active, avoir accompli au moins quinze années de services dans des emplois relevant de cette catégorie (art. L. 24, I, 1 CPCM). La condition est portée à dix-sept années de service dans des emplois de catégorie active (art. L. 24, I, 1 CPCM). Le I de l article L. 24 est rendu applicable aux fonctionnaires territoriaux par l article 25 du décret n du 26 décembre 2003 Le passage de 15 à 17 années concerne aussi les fonctionnaires de l Etat transférés dans une collectivité territoriale dans le cadre de la loi n du 13 août 2004 et qui, appartenant à un corps classé en catégorie active, conservent à titre personnel le bénéfice des avantages qui en découlent (art. 111).

11 Cette augmentation de la durée de services exigée est applicable aux pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 118, II loi n du 9 nov. 2010). L article 35 de la loi n du 9 novembre 2010 prévoit des dispositions transitoires : - l augmentation de la durée de services exigée est fixée de manière progressive par décret, pour la période allant du 1er juillet 2011 au 31 décembre 2015 (art. 35, II loi n du 9 novembre 2010) - la durée de services exigée n est pas augmentée pour les agents qui avaient déjà effectué quinze années de services dans des emplois de la catégorie active avant l entrée en vigueur de la réforme, et qui ont été soit intégrés dans un cadre d emplois dont les emplois ne relèvent pas de la catégorie active, soit radiés des cadres (art. 35, III loi n du 9 novembre 2010) C) AGENTS DES RESEAUX SOUTERRAINS DES EGOUTS ET DES SERVICES INSALUBRES 1- sur la condition d âge L article L du code des communes et l article 25, III, 2 du décret n du 26 décembre 2003 prévoyaient, pour les agents des réseaux souterrains des égouts et pour les agents des services insalubres, le droit de faire valoir leurs droits à la retraite à 50 ans. Cet âge est porté à 52 ans (art. L C. communes art. 25, III, 2 décr. n du 26 déc. 2003). L article 22 de la loi n du 9 novembre 2010 complète ces dispositions en distinguant : - les fonctionnaires nés à partir du 1er janvier 1966, pour lesquels l âge passera directement de 50 à 52 ans au 1er juillet les fonctionnaires nés avant le 1er janvier 1966, pour lesquels le passage de 50 à 52 ans se fera de manière progressive, à raison de quatre mois par génération, dans des conditions qui seront fixées par décret Le nouvel âge exigé sera fixé de manière croissante, à raison de 4 mois par génération, par le décret prévu à l article 22, II de la loi n du 9 novembre 2010 (art décr. n du 26 déc. 2003). Cette augmentation de l âge d ouverture des droits est applicable aux pensions liquidées à compter du 1er juillet 2011 (art. 118, II loi n du 9 nov art. 16, III décr. n du 30 déc. 2010). 2- sur la condition de durée de service * Première évolution Les agents des réseaux souterrains des égouts devaient, pour pouvoir faire valoir leurs droits à la retraite, avoir accompli au moins 30 ans de services ; cette durée minimale est portée à 32 ans (art. 25, III, 2 décr. n du 26 déc. 2003). Cette modification est applicable aux pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 16, III décr. n du 30 déc. 2010).

12 Par dérogation, la durée des services exigés reste à 30 années pour les fonctionnaires qui, après avoir effectué cette durée au 9 novembre 2010, ont été soit intégrés dans un corps ou cadre d emplois de catégorie sédentaire, soit radiés des cadres (art décr. n du 26 déc. 2003). Pour les autres, la durée exigée évolue dans les conditions fixées par le décret prévu à l article 35, II de la loi n du 9 novembre 2010 (art décr. n du 26 déc. 2003). * Seconde évolution Les agents des réseaux souterrains des égouts devaient, pour pouvoir faire valoir leurs droits à la retraite au titre de l insalubrité de leur emploi, avoir accompli au moins dix années dans ces services, dont au moins cinq consécutives. La condition est portée à douze années de service, dont la moitié de manière consécutive (art. L C. communes, -voir L416-1CC ; art. 35 loi n du 9 novembre 2010, art. 25, III, 2 décr. n du 26 déc. 2003). Cette modification est applicable aux pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 118, II loi n du 9 nov art. 16, III décr. n du 30 déc. 2010). Des dispositions transitoires sont prévues : - l augmentation de la durée de services exigée se fait de manière progressive par décret, pour la période allant du 1er juillet 2011 au 31 décembre 2015 (art. 35, II loi n du 9 novembre 2010; art décr. n du 26 déc. 2003) - la durée de services exigée n est pas augmentée pour les agents qui avaient déjà effectué dix années de services dans des emplois insalubres avant l entrée en vigueur de la réforme, et qui ont été soit intégrés dans un cadre d emplois dont les emplois ne relèvent pas de la catégorie active, soit radiés des cadres (art. 35, III loi n du 9 novembre 2010; art décr. n du 26 déc. 2003) D) LES INCIDENCES DU RELEVEMENT DE L AGE D OUVERTURE DES DROITS 1- Les incidences sur la jouissance différée de la pension Rappel du principe : les fonctionnaires qui ont quitté la fonction publique avant d avoir atteint l âge exigé pour l ouverture du droit à pension commencent à percevoir une pension seulement lorsqu ils atteignent cet âge. Cette disposition figure à l article 26 du décret n du 26 décembre 2003 Les articles 26 et 27, II du décret n sont actualisés afin de prendre en compte les nouvelles conditions d âge pour la liquidation de la pension et, pour la catégorie active, l augmentation de la durée de services exigée pour être admis à la retraite : - pour la catégorie sédentaire : 62 ans ou, pour les assurés nés avant le 1er janvier 1956, le nouvel âge progressivement augmenté, à raison de quatre mois par génération - pour la catégorie active : 57 ans, ou, pour les assurés nés avant le 1er janvier 1961, le nouvel âge progressivement relevé, sous réserve de justifier de dix-sept années de services dans des emplois de la catégorie active (le passage de la durée de 15 à 17 ans se faisant progressivement dans des conditions à fixer par décret)

13 Cette modification est applicable aux pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 16, III décr. n du 30 déc. 2010). Par dérogation, la durée des services exigés reste à 15 années pour les fonctionnaires qui, après avoir effectué cette durée au 9 novembre 2010, ont été soit intégrés dans un corps ou cadre d emplois de catégorie sédentaire, soit radiés des cadres (art décr. n du 26 déc. 2003). Pour les autres, la durée exigée évolue dans les conditions fixées par le décret prévu à l article 35, II de la loi n du 9 novembre 2010 (art décr. n du 26 déc. 2003). Quant au nouvel âge exigé, il sera fixé de manière croissante, à raison de 4 mois par génération, par le décret prévu à l article 22, II de la loi n du 9 novembre 2010 (art décr. n du 26 déc. 2003). 2- Les incidences sur le régime de retraite additionnelle de la fonction publique L âge d ouverture des droits à la retraite additionnelle RAFP était jusqu à présent fixé à 60 ans. Cet âge est désormais aligné sur l âge «normal» d ouverture du droit à une pension de retraite, tel qu il est fixé par l article L du code de la sécurité sociale soit : - 62 ans pour les assurés nés à compter du 1er janvier âge progressivement augmenté, à raison de quatre mois par génération, pour les assurés nés avant le 1er janvier 1956 L article 76, III de la loi n du 21 août 2003 est modifié en ce sens. Cette modification est applicable aux pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 118, II loi n du 9 nov. 2010). 3- Les incidences sur la bonification accordée aux agents occupant un emploi insalubre Les agents des réseaux souterrains des égouts ont droit, lors de leur admission à la retraite, à une bonification (trimestres supplémentaires qui comptent dans la liquidation de la pension mais ne sont pas pris en compte pour la constitution des droits). Cette bonification est égale, dans la limite de dix années, à la moitié du temps effectivement passé dans l emploi insalubre. Pour avoir droit à cette bonification, les fonctionnaires doivent désormais avoir accompli au moins 12 années de services, dont la moitié de manière consécutive, dans l emploi insalubre (contre dix années, dont 5 consécutives, avant la réforme) (art. 15, II, 1 décr. n du 26 déc. 2003). Par dérogation la durée exigée reste de 10 années pour les fonctionnaires qui, après avoir effectué au 9 novembre 2010 les dix années alors exigées, ont été soit intégrés dans un corps ou cadre d emplois de la catégorie sédentaire, soit radiés des cadres. Pour les autres, le passage de dix à douze années se fait dans les conditions fixées par le décret prévu à l article 35, II de la loi n du 9 novembre 2010 (art décr. n du 26 déc. 2003). Cette nouvelle règle s applique aux pensions liquidées à compter du 1er juillet 2011 (art. 16, III décr. n du 30 déc. 2010). 4- Les incidences pour les sapeurs-pompiers professionnels

14 Jusqu à présent, les sapeurs-pompiers professionnels pouvaient, selon la règle générale, percevoir une pension de retraite à partir de l âge de 55 ans et sous réserve de justifier de 15 années de services effectifs. Du fait de la réforme, ils devront à terme avoir 57 ans et justifier de 17 années de services. Cela emporte des conséquences automatiques sur les conditions de bénéfice de la bonification de la durée des services et de la majoration de pension qui peuvent leur être accordées. * Les nouvelles conditions de bénéfice d une bonification pour la liquidation de la pension Sous certaines conditions, les sapeurs-pompiers peuvent bénéficier, pour la liquidation de la pension, d une bonification égale, dans la limite de cinq années, à 1/5ème du temps de service effectivement accompli en qualité de sapeur-pompier professionnel. Dans certains cas, la bonification est subordonnée au fait que le fonctionnaire ait atteint l âge et la durée de service en qualité de sapeur-pompier professionnel exigés pour l ouverture des droits. Puisque les conditions d ouverture des droits à pension évoluent, les conditions d octroi de la bonification évoluent aussi. La bonification peut être accordée, à terme, à compter de 57 ans (contre 55 avant la réforme), et sous réserve de justifier de 17 années (contre 15 avant la réforme) de services effectifs en qualité de sapeur-pompier professionnel. En outre, dans les deux cas d octroi de la bonification concernés par cette évolution, les sapeurspompiers professionnels doivent justifier de 27 ans de services effectifs, contre 25 avant la réforme (art. 125 loi n du 29 déc art. 15, II, 2 décr. n du 26 déc. 2003). Par dérogation les durées de services exigées restent respectivement à 15 et à 25 années pour les fonctionnaires qui, après avoir effectué au 9 novembre 2010 ces durées alors exigées, ont été soit intégrés dans un corps ou cadre d emplois de la catégorie sédentaire, soit radiés des cadres (art décr. n du 26 déc. 2003). L évolution de l âge exigé et de la durée de services en qualité de sapeur-pompier professionnel exigés est applicable aux pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 118, II loi n du 9 nov. 2010), tout comme le passage de 25 à 27 années pour la durée de services effectifs exigée (art. 16, III décr. n du 30 déc. 2010). Le passage de la durée de services effectifs en qualité de sapeur-pompier professionnel de 15 à 17 ans et le passage de l âge exigé de 55 à 57 ans se feront de manière croissante dans des conditions fixées par décret (art. 38, XIX loi n du 9 nov. 2010). Le nouvel âge exigé sera augmenté de manière croissante, à raison de 4 mois par génération, par le décret prévu à l article 22, II de la loi n du 9 novembre 2010 (art décr. n du 26 déc. 2003). Le passage de 15 à 17 années et de 25 à 27 années se fait dans les conditions fixées par le décret prévu à l article 35, II de la loi n du 9 novembre 2010 (art décr. n du 26 déc. 2003). * Les nouvelles conditions de bénéfice d une majoration de la pension

15 Les sapeurs-pompiers professionnels peuvent bénéficier d une majoration de leur pension de retraite en contrepartie de versement de cotisations sur le montant de l indemnité de feu, s ils remplissent, à terme, les conditions suivantes (art. 17 loi n du 28 nov art. 18 décr. n du 26 déc. 2003) : - dix-sept années (contre 15 auparavant) de services effectifs en qualité de sapeur-pompier professionnel - être âgé d au moins 57 ans (contre 55 auparavant) La durée des services exigés reste à 15 années pour les fonctionnaires qui, après avoir effectué cette durée au 9 novembre 2010, ont été soit intégrés dans un corps ou cadre d emplois de catégorie sédentaire, soit radiés des cadres (art décr. n du 26 déc. 2003). Cette modification est applicable aux pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 118, II loi n du 9 nov. 2010). Le passage de la durée de services effectifs de 15 à 17 ans et le passage de l âge exigé de 55 à 57 ans se feront de manière croissante dans des conditions fixées par décret (art. 38, XIX loi n du 9 nov. 2010). Le passage de 15 à 17 années se fait dans les conditions fixées par le décret prévu à l article 35, II de la loi n du 9 novembre 2010 (art décr. n du 26 déc. 2003). 5ème partie : LA LIMITE D AGE On rappellera que l on se réfère pour les fonctionnaires territoriaux, à défaut de limite d'âge prévue par les statuts particuliers, à celle qui est fixée pour les agents de l Etat (art. 2 décr. n du 30 déc. 2009), c est-à-dire à la limite d âge prévue par la loi n du 13 septembre Catégorie sédentaire Pour les fonctionnaires, la limite d âge qui était fixée à 65 ans passe à 67 ans (art. 1er loi n du 13 septembre 1984 ; art. 28, I loi n du 9 nov. 2010). Il faut distinguer (art. 29, II et art. 28, II loi n du 9 nov. 2010) : - les fonctionnaires nés avant le 1er janvier 1956, pour lesquels l âge limite passera progressivement de 65 à 67 ans, dans des conditions fixées par décret - les fonctionnaires nés à compter du 1er janvier 1956, pour lesquels l âge limite passera directement de 65 à 67 ans Cette évolution de la limite d âge est applicable aux pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 118, II loi n du 9 nov. 2010). 2- Catégorie active Dans la fonction publique de l Etat, les emplois de la catégorie active sont répartis entre quatre «échelons» ; selon l échelon de classement, la limite d âge applicable est comprise entre 55 et 60 ans. Pour les fonctionnaires territoriaux, on considérait que la limite d âge était de 60 ans pour les emplois de catégorie active. L instruction générale de la CNRACL mentionnait d ailleurs cet âge. On signalera cependant que le Conseil d Etat a établi que les âges limites correspondant aux différents échelons n étaient pas

16 transposables aux fonctionnaires territoriaux, pour lesquels la seule limite d âge opposable est, bien qu ils relèvent de la catégorie active, de 65 ans (CE 7 août 2008 n ). Une modification législative serait donc nécessaire pour établir une limite d âge spécifique pour les fonctionnaires territoriaux relevant de la catégorie active. L article 31 de la loi n du 9 novembre 2010 augmente de deux ans les limites d âge qui étaient jusqu alors inférieures à 65 ans. Ainsi, lorsqu elle était antérieurement de 60 ans, la limite d âge passe à 62 ans pour les agents nés à compter du 1er janvier Pour ceux nés avant cette date, l augmentation de l âge limite se fait de manière progressive dans des conditions fixées par décret. Cette augmentation de l âge limite est applicable aux pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 118, II loi n du 9 nov. 2010). 3- Maintien en activité L article 1-3 de la loi n du 13 septembre 1984 prévoyait que les fonctionnaires appartenant à un cadre d emplois pour lequel la limite d âge est inférieure à 65 ans pouvaient être maintenus en activité au plus tard jusqu à 65 ans. Les limites d âge étant relevées, l âge maximal jusqu auquel le fonctionnaire peut être maintenu en activité l est également, pour atteindre 67 ans : - dès le 1er juillet 2011, pour les fonctionnaires nés à compter du 1er janvier progressivement, pour les fonctionnaires nés avant le 1er janvier 1961 Cette évolution est applicable aux pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 118, II loi n du 9 nov. 2010). 4- Agents non titulaires L article 20 de la loi n du 8 août 1947 et l article L du code des communes prévoyaient que les agents non titulaires pouvaient être maintenus en activité jusqu à l âge de 65 ans ; cet âge est porté à 67 ans. Cette évolution est applicable aux pensions prenant effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 118, II loi n du 9 nov. 2010). Le relèvement de l âge limite se fera de manière progressive, dans des conditions fixées par décret (art. 38, XIX loi n du 9 nov. 2010) 6ème partie : LA LIQUIDATION DE LA PENSION ET LA DUREE D ASSURANCE I L EVOLUTION DE LA DUREE DE SERVICES NECESSAIRE POUR BENEFICIER D UNE PENSION DE RETRAITE A TAUX MAXIMUM Dispositif antérieur : la réforme des retraites de 2003 a introduit le principe d une évolution, jusqu en 2020, du nombre de trimestres liquidables exigé pour bénéficier d une pension de retraite à taux maximum. Il a d abord évolué, à compter de 2003, pour atteindre 160 trimestres en 2008 (art. 65, II décr. n )

17 Un second échéancier est entré en vigueur en 2009, portant la durée de services requise à 164 trimestres en 2012 (art. 5, III loi n du 21 août 2003, auquel renvoie l'article 16, II du décret n du 26 décembre 2003). Les échéanciers qui avaient été mis en place s arrêtent donc en La loi de réforme introduit, pour les assurés nés à compter du 1er janvier 1955, le principe d un décret annuel qui fixera à l avance la durée de services exigée, de telle sorte que l assuré puisse, au plus tard le 31 décembre de sa 56ème année, connaître la durée de services qui sera exigée de lui pour l attribution d une pension de retraite à taux maximum (art. 5, IV loi n du 21 août 2003). La durée de services exigée sera celle en vigueur l année de ses 60 ans (art. 5, VI loi n du 21 août 2003). Exception : si l agent remplit les conditions de liquidation d une pension avant l âge de 60 ans (emplois de la catégorie active notamment), la durée de services appliquée sera celle en vigueur l année durant laquelle la liquidation peut intervenir (art. 5, VI loi n du 21 août 2003). Exemple : soit deux fonctionnaires nés en 1961 ; le premier relève de la catégorie sédentaire, le second de la catégorie active. - le fonctionnaire relevant de la catégorie sédentaire peut partir à la retraite en 2023, puisqu il atteint l âge de 62 ans. Pour bénéficier d une retraite à taux maximum, il doit justifier de la durée de services en vigueur pour l année 2021, année de son 60ème anniversaire. Cette durée a été fixée par un décret publié en le fonctionnaire relevant de la catégorie active peut partir à la retraite en 2018, puisqu il atteint l âge de 57 ans. Pour bénéficier d une pension à taux maximum, il doit justifier de la durée de services en vigueur pour l année 2018, année de son 57ème anniversaire. Cette durée a été fixée par un décret publié en Disposition transitoire : pour les assurés nés en 1953 ou en 1954, la durée de services et bonifications nécessaire pour bénéficier d une pension à taux maximum est fixée à 165 trimestres (art. 5, IV loi n du 21 août 2003 art. 9 décr. n du 30 déc. 2010). II LES MODIFICATIONS APPORTEES AU DISPOSITIF DE SURCOTE Rappel de la règle antérieure à la réforme : lorsque la durée d assurance est supérieure au nombre de trimestres exigé pour obtenir le pourcentage maximal de la pension et que le fonctionnaire a atteint l âge de 60 ans, un coefficient de majoration («surcote») s applique au montant de la pension. 1- Evolution de l âge de bénéfice de la surcote Dorénavant, pour bénéficier de la majoration, le fonctionnaire doit avoir atteint le nouvel âge de l ouverture du droit à pension, tel qu il est prévu à l article L du code de la sécurité sociale, c est-à-dire, selon la génération (art. 20, II décr. n du 26 déc. 2003) : - 62 ans, pour les assurés nés à compter du 1er janvier 1956

18 - l âge progressivement relevé par l article D du code de la sécurité sociale, à raison de quatre mois par génération, pour les assurés nés avant le 1er janvier 1956 Les nouvelles conditions de bénéfice de la surcote s appliquent aux pensions qui prennent effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 16, III décr. n du 30 déc. 2010). 2- Conséquences sur les trimestres pris en compte Désormais, les trimestres pris en compte pour le calcul de la majoration sont non plus ceux effectués au-delà de l âge de 60 ans, mais ceux effectués au-delà du nouvel âge (selon la génération, 62 ans ou l âge progressivement relevé) d ouverture du droit à pension. L article 20, II du décret n du 26 décembre 2003 est modifié en ce sens. Ces nouvelles conditions sont applicables aux pensions qui prennent effet à compter du 1er juillet 2011 (art. 16, III décr. n du 30 déc. 2010). 3- Restriction de la liste des bonifications et majorations de la durée d assurance comptabilisées au titre d une éventuelle surcote Jusqu à présent, la durée d assurance comptabilisée pour déterminer s il doit y avoir surcote comprend la totalité des services et bonifications admissibles en liquidation plus, éventuellement, la durée d'assurance et les périodes reconnues équivalentes validées dans un ou plusieurs autres régimes de retraite de base obligatoires. Dorénavant, dans la comptabilisation de la durée d assurance qui est faite pour savoir s il y a surcote, les bonifications de durée de services et majorations de durée d assurance ne sont plus prises en compte, sauf si elles ont été accordées au titre : - soit des enfants - soit du handicap L article L. 14 du CPCM est modifié en ce sens par l article 50 de la loi n du 9 novembre 2010 dont le II prévoit que cette modification est applicable aux fonctionnaires CNRACL. Un décret doit préciser la liste des bonifications et majorations concernées (art. L. 14 CPCM). On signalera que la non prise en compte de certaines bonifications et majorations n est pas mentionnée à l article 20, II du décret du 26 décembre 2003 modifié qui traite de la surcote pour les fonctionnaires CNRACL. 4- Suppression du plafonnement du nombre de trimestres supplémentaires donnant lieu à surcote Auparavant, le nombre de trimestres supplémentaires ouvrant droit à l application du coefficient de majoration était limité à 20. Leur nombre n est désormais plus limité. L article L. 14 du CPCM est modifié en ce sens par l article 50 de la loi n du 9 novembre 2010 dont le II prévoit que cette modification est applicable aux fonctionnaires CNRACL. L article 20, II du décret n du 26 décembre 2003 qui contient des dispositions identiques, a été modifié dans le même sens.

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 31 décembre 2010 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 93 sur 167 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME

Plus en détail

POURSUITE DE LA RÉFORME DES RETRAITES POUR LES AGENTS RELEVANT DE LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIÈRE ET TERRITORIALE

POURSUITE DE LA RÉFORME DES RETRAITES POUR LES AGENTS RELEVANT DE LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIÈRE ET TERRITORIALE POURSUITE DE LA RÉFORME DES RETRAITES POUR LES AGENTS RELEVANT DE LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIÈRE ET TERRITORIALE Suite aux réformes successives de la retraite et aux textes d application qui en découlent,

Plus en détail

Le rapprochement des règles applicables aux fonctionnaires de celles applicables aux salariés du secteur privé selon la loi du 9 novembre 2010

Le rapprochement des règles applicables aux fonctionnaires de celles applicables aux salariés du secteur privé selon la loi du 9 novembre 2010 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 février 2011-9h30 «Rappel des principales mesures de la réforme de 2010 Préparation du rapport sur les transferts de compensation démographique»

Plus en détail

La réforme des retraites 2010

La réforme des retraites 2010 La réforme des retraites 2010 Loi n 2011-1906 du 21 décembre 2011, de financement de la sécurité sociale pour 2012, art. 88. Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites. Constitution

Plus en détail

LA REFORME DES RETRAITES

LA REFORME DES RETRAITES FLASH INFO 2011-01 CP/MB/MD/FR du 2 mars 2011 LA REFORME DES RETRAITES Loi 2010-1330 du 9 novembre 2010 «Les Cyclades» 1766, chemin de la Planquette B.P.90130 83957 La Garde Cedex Tél.04 94 00 09 20 Fax.04

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2011-1112 du 16 septembre 2011 relatif au régime spécial de retraite des clercs et employés de

Plus en détail

La réforme des retraites Plus d informations sur profil employeur

La réforme des retraites Plus d informations sur  profil employeur La réforme des retraites 2010 Plus d informations sur www.cnracl.fr, profil employeur 1 er février 2011 Sommaire La constitution du droit page 3 Les départs anticipés page 10 Le calcul de la pension page

Plus en détail

SOMMAIRE. Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres mesures Ce qui ne change pas. La réforme des retraites 2010.

SOMMAIRE. Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres mesures Ce qui ne change pas. La réforme des retraites 2010. Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites Décrets du 31 décembre 2010 (décrets d application) --- Sommaire SOMMAIRE Constitution du droit Départs anticipés Calcul de la pension Autres

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2011-292 du 18 mars 2011 relatif au régime spécial de retraite du personnel de la Régie autonome

Plus en détail

Le point. sur... Retraite. Quelques points de la réforme 2010 de la retraite C.N.R.A.C.L. (mise à jour) Constitution du droit

Le point. sur... Retraite. Quelques points de la réforme 2010 de la retraite C.N.R.A.C.L. (mise à jour) Constitution du droit Le point Sept. 2012 N 2012/18 sur... Mot-clé : Retraite Quelques points de la réforme 2010 de la retraite C.N.R.A.C.L. (mise à jour) Ce qui change a été surligné Constitution du droit a) Catégorie sédentaire

Plus en détail

La réforme des retraites 2010 Les grandes lignes. Plus d informations sur [profil employeur]

La réforme des retraites 2010 Les grandes lignes. Plus d informations sur  [profil employeur] La réforme des retraites 2010 Les grandes lignes Plus d informations sur www.cnracl.fr [profil employeur] 14 septembre 2012 Sommaire La constitution du droit page 3 Les départs anticipés page 10 Le calcul

Plus en détail

Conséquence de cette réforme pour les agents relevant de la Fonction publique hospitalière

Conséquence de cette réforme pour les agents relevant de la Fonction publique hospitalière La loi portant réforme des retraites (Loi n 2010-1330) a été promulguée le 9 novembre 2010 (Journal Officiel du 10/11/10) Les fortes mobilisations interprofessionnelles successives, les revendications

Plus en détail

REFORME DES RETRAITES Loi n du 9 Novembre 2010 portant réforme des retraites et ses décrets d'application

REFORME DES RETRAITES Loi n du 9 Novembre 2010 portant réforme des retraites et ses décrets d'application RETRAITE NOTE D' INFORMATION N 2011-21 (mise à jour 21 mars 2012) Nouveautés surlignées en jaune REFORME DES RETRAITES 2010 Loi n 2010-1330 du 9 Novembre 2010 portant réforme des retraites et ses décrets

Plus en détail

Le point. sur... Quelques points de la réforme 2010 de la retraite C.N.R.A.C.L. (mise à jour) Retraite. Constitution du droit

Le point. sur... Quelques points de la réforme 2010 de la retraite C.N.R.A.C.L. (mise à jour) Retraite. Constitution du droit Le point Fév. 2013 N 2013/07 sur... Mot-clé : Retraite Quelques points de la réforme 2010 de la retraite C.N.R.A.C.L. (mise à jour) Ce qui change a été surligné Constitution du droit a) Catégorie sédentaire

Plus en détail

iaj Les informations administratives et juridiques Fonction publique territoriale

iaj Les informations administratives et juridiques Fonction publique territoriale iaj Fonction publique territoriale Les informations administratives et juridiques Dossier Les incidences de la loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites Statut au quotidien Rôle et missions

Plus en détail

REFORME DES RETRAITES Loi n du 9 Novembre 2010 portant réforme des retraites et ses décrets d'application

REFORME DES RETRAITES Loi n du 9 Novembre 2010 portant réforme des retraites et ses décrets d'application RETRAITE NOTE D' INFORMATION N 2011-21 (mise à jour Août 2011) Nouveautés surlignées en jaune Service CARRIERES REFORME DES RETRAITES 2010 Loi n 2010-1330 du 9 Novembre 2010 portant réforme des retraites

Plus en détail

La réforme des retraites 2010 loi n du 9 novembre Plus d informations sur profil employeur

La réforme des retraites 2010 loi n du 9 novembre Plus d informations sur  profil employeur La réforme des retraites 2010 loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 Plus d informations sur www.cnracl.fr, profil employeur 5 janvier 2011 Sommaire La constitution du droit page 3 Les départs anticipés page

Plus en détail

Ce qui change. Année de naissance Age de départ à compter du 1 er janvier 2012 avant le 01/07/1951 entre le 01/07/1951 et le 31/12/1951

Ce qui change. Année de naissance Age de départ à compter du 1 er janvier 2012 avant le 01/07/1951 entre le 01/07/1951 et le 31/12/1951 Mars 2012 Quelques points de la réform e 2010 de la retraite C.N.R.A.C.L.(m ise à jour) Nouveautés surlignées. Constitution du droit Ce qui change Suppression de la condition des 15 ans, pour les fonctionnaires

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ETAT Décret n o 2010-1740 du 30 décembre 2010 portant application de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2011-291 du 18 mars 2011 relatif au régime spécial du personnel de la Société nationale des chemins

Plus en détail

Syndicat Autonome de la Fonction Publique Territoriale

Syndicat Autonome de la Fonction Publique Territoriale Syndicat Autonome de la Fonction Publique Territoriale Siège National : 1041, Avenue de Draguignan ZI Toulon Est 83130 La Garde Adresse postale : BP 368 - TOULON CEDEX 9 SAFPT NATIONAL : 1041, Avenue de

Plus en détail

JORF n 0303 du 31 décembre Texte n 93

JORF n 0303 du 31 décembre Texte n 93 Le 3 janvier 2011 JORF n 0303 du 31 décembre 2010 Texte n 93 DECRET Décret n 2010-1740 du 30 décembre 2010 portant application de diverses dispositions de la loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2011-291 du 18 mars 2011 relatif au régime spécial du personnel de la Société nationale des chemins

Plus en détail

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CREUSE Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS - CNRACL SERVICE RETRAITE LA REFORME DES RETRAITES

Plus en détail

Les conditions de liquidation : âges et durée d assurance

Les conditions de liquidation : âges et durée d assurance 08 Les conditions de liquidation : âges et durée d assurance Pour partir à la retraite, un assuré doit avoir atteint un âge minimum qui dépend de sa date de naissance. Il peut bénéficier du taux plein

Plus en détail

Les conditions de liquidation : âges et durée d assurance

Les conditions de liquidation : âges et durée d assurance Les conditions de liquidation : âges et durée d assurance Afin de faire valoir ses droits à la retraite, un assuré doit atteindre un âge minimal. Pour bénéficier d une retraite à taux plein, c est-à-dire

Plus en détail

N 2011 / / 05 / 2011

N 2011 / / 05 / 2011 N 2011 / 014 31 / 05 / 2011 Origine : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l'animation du réseau (DIRRCA) - Direction Retraite / Pôle Réglementation - A : Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales

Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales La retraite en France S A L A R I E S régimes spéciaux de base : CNRACL (1,22 Million FPT Hors fonctionnaires et agent publics de la FPT

Plus en détail

ADMISSION A LA RETRAITE

ADMISSION A LA RETRAITE Ville d Asnières-sur-Seine Document diffusé par la CFDT ADMISSION A LA RETRAITE Conditions d'admission à la retraite applicables aux fonctionnaires affiliés à la CNRACL : - les fonctionnaires titulaires

Plus en détail

JORF n 0128 du 2 juin Texte n 18. DECRET Décret n du 31 mai 2011 relatif à l âge d attribution d une pension de retraite à taux plein

JORF n 0128 du 2 juin Texte n 18. DECRET Décret n du 31 mai 2011 relatif à l âge d attribution d une pension de retraite à taux plein JORF n 0128 du 2 juin 2011 Texte n 18 DECRET Décret n 2011-620 du 31 mai 2011 relatif à l âge d attribution d une pension de retraite à taux plein NOR: ETSS1106151D Publics concernés : les assurés du régime

Plus en détail

GUIDE. Dispositif d abaissement de l âge de la retraite pour les fonctionnaires ayant commencé tôt leur activité professionnelle

GUIDE. Dispositif d abaissement de l âge de la retraite pour les fonctionnaires ayant commencé tôt leur activité professionnelle GUIDE Dispositif d abaissement de l âge de la retraite pour les fonctionnaires ayant commencé tôt leur activité professionnelle DGAFP 21/12/2004 1 SOMMAIRE LES TEXTES 3 LES PERSONNELS CONCERNEES 4 ENTREE

Plus en détail

Départ à la retraite à 60 ans Retraite anticipée

Départ à la retraite à 60 ans Retraite anticipée Départ à la retraite à 60 ans Retraite anticipée 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 4 juillet 2012 Référence

Plus en détail

Direction de la sécurité sociale

Direction de la sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

RETRAITES FONCTION PUBLIQUE. Les modifications introduites par la loi du 9 novembre 2010

RETRAITES FONCTION PUBLIQUE. Les modifications introduites par la loi du 9 novembre 2010 QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. Décembre 2010 RETRAITES FONCTION PUBLIQUE Les modifications introduites par la loi du 9 novembre 2010 SUR LA METHODE

Plus en détail

JORF n 0303 du 31 décembre Texte n 94

JORF n 0303 du 31 décembre Texte n 94 Le 3 janvier 2011 JORF n 0303 du 31 décembre 2010 Texte n 94 DECRET Décret n 2010-1741 du 30 décembre 2010 portant application aux fonctionnaires, aux militaires et aux ouvriers des établissements industriels

Plus en détail

RETRAITES. Du 25 février Rappel : Les bornes d âge de la retraite Age d ouverture du droit à la retraite (art.18)

RETRAITES. Du 25 février Rappel : Les bornes d âge de la retraite Age d ouverture du droit à la retraite (art.18) La 2011-03 Du 25 février 2011 RETRAITES Le rapprochement des règles applicables aux fonctionnaires de celles applicables aux salariés du secteur privé selon la loi du 9 novembre 2010 Rappel : Les bornes

Plus en détail

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Garonne LA LIMITE D ÂGE D ACTIVITÉ

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Garonne LA LIMITE D ÂGE D ACTIVITÉ Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Garonne LA LIMITE D ÂGE D ACTIVITÉ Mars 2016 SOMMAIRE Sommaire p. 1 Textes de référence p. 2 I/ Le Principe p. 3 A/ La limite d âge d

Plus en détail

Flash. Bulletin syndical d informations publié par l Union des Cadres de Paris -

Flash. Bulletin syndical d informations publié par l Union des Cadres de Paris - Flash N 529 15 e année 17 janvier 2011 Bulletin syndical d informations publié par l Union des Cadres de Paris UCP@paris.fr - http://cadresvp.free.fr/ Réforme des retraites : nous sommes tous concernés!

Plus en détail

Les évolutions du simulateur de calcul de pension

Les évolutions du simulateur de calcul de pension Réforme des retraites 2010 Les évolutions du simulateur de calcul de pension Mise à jour : 16 févri 2011 1. OBJET DU DOCUMENT Ce document présente les évolutions du simulateur liées à la réforme des retraites

Plus en détail

En partenariat avec la C.N.R.A.C.L. RETRAITES CNRACL. Réunion d information 11 décembre RETRAITES Service Carrières

En partenariat avec la C.N.R.A.C.L. RETRAITES CNRACL. Réunion d information 11 décembre RETRAITES Service Carrières En partenariat avec la C.N.R.A.C.L. RETRAITES CNRACL Réunion d information RETRAITES SOMMAIRE 1 L AGE DE DEPART A LA RETRAITE 2 LA DUREE D ASSURANCE ET SES CONSEQUENCES 3 LA CONSTITUTION DU DROIT 4 LE

Plus en détail

QUELQUES PRINCIPES généraux relatifs à la pension de retraite des fonctionnaires de l état

QUELQUES PRINCIPES généraux relatifs à la pension de retraite des fonctionnaires de l état QUELQUES PRINCIPES généraux relatifs à la pension de retraite des fonctionnaires de l état Les fonctionnaires de l état bénéficient d une pension de retraite de fonctionnaire lorsqu ils ont accompli au

Plus en détail

Les fonctionnaires des fonctions publiques de

Les fonctionnaires des fonctions publiques de Selon mon statut Les fonctionnaires des fonctions publiques de l État territoriale er DE QUOI EST-ELLE COMPOSÉE? La retraite des fonctionnaires est retraite additionnelle. À QUEL ÂGE POURRAI-JE PRENDRE

Plus en détail

FONCTIONNAIRES OCCUPANT UN EMPLOI A TEMPS NONN COMPLET CESSATION DE FONCTIONS POUR INSUFFISANCE PROFESSIONNELLE

FONCTIONNAIRES OCCUPANT UN EMPLOI A TEMPS NONN COMPLET CESSATION DE FONCTIONS POUR INSUFFISANCE PROFESSIONNELLE FONCTIONNAIRES OCCUPANT UN EMPLOI A TEMPS NONN COMPLET CESSATION DE FONCTIONS LICENCIEMENT POUR INSUFFISANCE PROFESSIONNELLE 1- Fonctionnaires titulaires Le fonctionnaire titulaire à temps non complet

Plus en détail

La condition de fidélité dans la fonction publique. Direction générale de l administration. et de la fonction publique

La condition de fidélité dans la fonction publique. Direction générale de l administration. et de la fonction publique CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 22 juin 2011 à 9 h 30 «La situation des polypensionnés» Document N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil La condition de fidélité dans la

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION À LA RETRAITE DISPOSITIONS MODIFIÉES

DEMANDE D ADMISSION À LA RETRAITE DISPOSITIONS MODIFIÉES Fiche technique n 2 DEMANDE D ADMISSION À LA RETRAITE DISPOSITIONS MODIFIÉES 1) Départ anticipé en retraite pour les fonctionnaires handicapés Un fonctionnaire handicapé peut bénéficier d un départ anticipé

Plus en détail

Journée de la protection sociale des non-salariés agricoles

Journée de la protection sociale des non-salariés agricoles Journée de la protection sociale des non-salariés agricoles La retraite des non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire La retraite des non-salariés agricoles Les conditions La retraite forfaitaire (RF)

Plus en détail

Objet : Demande d'allocation Temporaire de Cessation d Activité (ATCA)

Objet : Demande d'allocation Temporaire de Cessation d Activité (ATCA) Ministère de l'agriculture et de la Pêche Secrétariat Général (SG) Service des Ressources Humaines (SRH) Sous-Direction Mobilité, Emplois, Carrières (MEC) Bureau de l' Enseignement Agricole (BEA) Dossier

Plus en détail

Communiqué du 22 décembre 2008 relatif à la loi de financement de la sécurité sociale pour 2009

Communiqué du 22 décembre 2008 relatif à la loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 Communiqué du 22 décembre 2008 relatif à la loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2009, loi n 2008-1330 du 17 décembre 2008, contient

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2012-847 du 2 juillet 2012 relatif à l âge d ouverture du droit à pension de vieillesse NOR : AFSS1227748D

Plus en détail

Départ anticipé à la retraite. 1 - Bénéficiaires du maintien du dispositif de départ anticipé

Départ anticipé à la retraite. 1 - Bénéficiaires du maintien du dispositif de départ anticipé SERVICE DES R ETRAITES DE L'ETAT 10, BOULEVARD GASTON-DOUMERGUE 44964 NANTES CEDEX 9 www.pensions.bercy.gouv.f Nantes, le 8 décembre 2005 Département des retraites et de l accueil Bureau 1A Affaires juridiques

Plus en détail

INFOS RETRAITE-CNRACL N 8

INFOS RETRAITE-CNRACL N 8 Fédération des Personnels des Services publics et de Santé FORCE OUVRIERE INFOS RETRAITE-CNRACL N 8 PARIS le 4 février 2011 Cher(e) s camarades, Vous trouverez dans cette lettre : o Nouvelles conditions

Plus en détail

Objet : Demande d'allocation Temporaire de Cessation d Activité (ATCA)

Objet : Demande d'allocation Temporaire de Cessation d Activité (ATCA) Ministère de l'agriculture et de la Pêche Secrétariat Général (SG) Service des Ressources Humaines (SRH) Sous-Direction de la Gestion des Personnels (GESPER) Bureau de l'enseignement privé agricole (BEPRIV)

Plus en détail

RETRAITES. Comment fonctionne le système actuel? Les services valables pour la retraite

RETRAITES. Comment fonctionne le système actuel? Les services valables pour la retraite L E 0 4 / 1 2 / 2 0 1 8 RETRAITES Comment fonctionne le système actuel? Il se fait par répartition et par solidarité intergénérationnelle. Il existe actuellement 42 régimes de retraite (régime de base

Plus en détail

LES CONDITIONS D ATTRIBUTION DE LA PENSION

LES CONDITIONS D ATTRIBUTION DE LA PENSION Pensions de vieillesse Montants au 1er janvier 2017 Circulaire interministérielle n DSS/SD3A/2015/299 du 1er octobre 2015 ; circulaires CNAV n 2015-48 du 19 octobre 2015, n 2015-64 du 18 décembre 2015

Plus en détail

1.2 Un impact plus important pour le salaire de référence dans le régime de base

1.2 Un impact plus important pour le salaire de référence dans le régime de base Temps partiel dans retraites 1 / 6 FICHE TECHNIQUE Prise en compte du temps partiel dans les retraites des différents régimes L impact de périodes travaillées à temps partiel sur les pensions de retraite,

Plus en détail

7-9 ET 14 NOVEMBRE 2016

7-9 ET 14 NOVEMBRE 2016 REUNION D information retraite cnracl 7-9 ET 14 NOVEMBRE 2016 LA RETRAITE CNRACL AGE LEGAL ET AGE LIMITE DUREE D ASSURANCE - DUREE D ASSURANCE COTISEE DROIT A PENSION DECOTE ET SURCOTE DEPART ANTICIPE

Plus en détail

Paris, le 6 décembre Le ministre de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative

Paris, le 6 décembre Le ministre de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Secrétariat général Direction des affaires financières Sous-direction de l enseignement privé Bureau des personnels DAF D1/ n 2011-416 Affaire suivie

Plus en détail

Les évolutions réglementaires dans les régimes spéciaux

Les évolutions réglementaires dans les régimes spéciaux Les évolutions réglementaires dans les régimes spéciaux Séance plénière du COR 25 mai 2016 Secrétariat général du COR Plan de la présentation Introduction Périmètre des régimes spéciaux Effectifs Calendrier

Plus en détail

LA REGLEMENTATION CNRACL : ACTUALISATION 2013

LA REGLEMENTATION CNRACL : ACTUALISATION 2013 LA REGLEMENTATION CNRACL : ACTUALISATION 2013 1 Les principaux régimes de retraite en France Présentation de la CNRACL et du RAFP La pension CNRACL Les catégories d'emploi Le calcul de base de ma pension

Plus en détail

Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco

Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco Annexe 1 Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco Sommaire 1. Âge de la retraite 1.1 Âge de la retraite 1.2 Liquidation anticipée de la retraite 2. Ouverture du droit à retraite complémentaire

Plus en détail

Réunion d information affiliés

Réunion d information affiliés Réunion d information affiliés La Retraite en France La retraite en France Non salariés Régime de Base Régimes Complémentaires Salariés Régime Général ou Régime Agricole Régimes Complémentaires Régimes

Plus en détail

Les droits familiaux dans la fonction publique Évolutions récentes et spécificités

Les droits familiaux dans la fonction publique Évolutions récentes et spécificités Les droits familiaux dans la fonction publique Évolutions récentes et spécificités Retraite publique et droits familiaux Retraite 10 publique avril 2015 et droits familiaux 10 avril 2015 Plan de l intervention

Plus en détail

Etudes, Actuariat et Statistiques

Etudes, Actuariat et Statistiques Etudes, Actuariat et Statistiques Mots clés CNRACL Flux de départ en retraite mai 2014 Résumé Les flux de départ en retraite à la CNRACL droit propre vieillesse ; Montants de pension attribués au flux

Plus en détail

LA LIMITE D'AGE PRINCIPES GENERAUX

LA LIMITE D'AGE PRINCIPES GENERAUX LA LIMITE D'AGE La limite d'âge correspond au seuil au-delà duquel l'agent ne peut plus être maintenu en activité et doit obligatoirementt être radié des cadres. Concernant les fonctionnaires territoriaux,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Décret n o 2011-1316 du 17 octobre 2011 modifiant les dispositions réglementaires

Plus en détail

Je prépare ma retraite CDG de l ORNE le 12 Novembre 2018

Je prépare ma retraite CDG de l ORNE le 12 Novembre 2018 Je prépare ma retraite CDG de l ORNE le 12 Novembre 2018 Novembre 2018 Direction des retraites et de la solidarité La retraite en France La CNRACL Caisse nationale de retraite des agents des collectivités

Plus en détail

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Garonne LE CONGÉ PARENTAL

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Garonne LE CONGÉ PARENTAL Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Garonne LE CONGÉ PARENTAL Novembre 2016 SOMMAIRE Sommaire p. 1 Textes de référence p. 2 Introduction p. 3 I/ Les conditions d octroi p.

Plus en détail

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifiez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN. 58 ans

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifiez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN. 58 ans NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. 01 44 90 13 25 Fax 01 44 90 21 81 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr PENSION PERSONNELLE Cette notice

Plus en détail

La retraite : communication plan de titularisation SAUVADET

La retraite : communication plan de titularisation SAUVADET La retraite : communication plan de titularisation SAUVADET (mise à jour janvier 2016) Sylvaine GORIOT- Nadine MARCHAND Services des Ressources humaines -SRH1 bureau des pensions Secrétariat général Les

Plus en détail

Droit à jouissance immédiate de la pension civile

Droit à jouissance immédiate de la pension civile Page 1 sur 6 Droit à jouissance immédiate de la pension civile pour les parents d'au moins 3 enfants ou pour les parents d'un enfant dont le handicap est supérieur ou égal à 80% Les conditions d'obtention

Plus en détail

Réunion d information affiliés

Réunion d information affiliés Réunion d information affiliés La Retraite en France La retraite en France Non salariés Régime de Base Régimes Complémentaires Salariés Régime Général ou Régime Agricole Régimes Complémentaires Régimes

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires .. 148 3 juillet 2012 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 12 sur 126 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2012-847 du 2

Plus en détail

NOR: FPPA D. Version consolidée au 21 novembre 2016

NOR: FPPA D. Version consolidée au 21 novembre 2016 Le 21 novembre 2016 Décret n 2003-1306 du 26 décembre 2003 relatif au régime de retraite des fonctionnaires affiliés à la Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales NOR: FPPA0300175D

Plus en détail

ADMISSION A LA RETRAITE

ADMISSION A LA RETRAITE ADMISSION A LA RETRAITE PRINCIPES GENERAUX A) L'ouverture des droits Les fonctionnaires territoriaux peuvent prétendre à une pension de retraite après avoir été radiés des cadres soit d'office, soit sur

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2012-847 du 2 juillet 2012 relatif à l âge d ouverture du droit à pension de vieillesse NOR : AFSS1227748D

Plus en détail

PROJET DE LOI. portant réforme des retraites TITRE I er DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Article 1 er

PROJET DE LOI. portant réforme des retraites TITRE I er DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Article 1 er REPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : MTSX1016256L/Bleue-1 PROJET DE LOI portant réforme des retraites ------ TITRE I er DISPOSITIONS GÉNÉRALES CHAPITRE

Plus en détail

Les conditions de liquidation : âges et durées d assurance

Les conditions de liquidation : âges et durées d assurance 12 Les conditions de liquidation : âges et durées d assurance Afin de faire valoir ses droits à la retraite, un assuré doit atteindre un âge minimal appelé âge légal d ouverture des droits. Pour bénéficier

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : Retraite anticipée des parents d enfants handicapés. Base juridique

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : Retraite anticipée des parents d enfants handicapés. Base juridique Pôle actions nationales Service juridique droit des personnes et des familles Mise à jour Mai 2011 A INSERER DANS n 3.2 NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : Retraite anticipée des parents d enfants

Plus en détail

Je prépare ma retraite

Je prépare ma retraite Je prépare ma retraite Janvier 2017 Direction des retraites et de la solidarité Son utilisation par un intervenant extérieur la dégage de toute responsabilité sur la validité du contenu La retraite en

Plus en détail

Le directeur académique des services de l éducation nationale

Le directeur académique des services de l éducation nationale Le directeur académique des services de l éducation nationale à Mesdames et Messieurs les Chefs des établissements d enseignement privés sous contrat du premier degré Plateforme académique de gestion des

Plus en détail

Valeur d'un trimestre

Valeur d'un trimestre Calcul de la pension Trimestres liquidables Règle d'arrondi La durée des services et bonifications admissibles en liquidation s'exprime en trimestres. Un trimestre équivaut à 90 jours. La fraction de trimestre

Plus en détail

FONCTIONNAIRES OCCUPANT UN EMPLOI A TEMPS NON COMPLET PROTECTION SOCIALE

FONCTIONNAIRES OCCUPANT UN EMPLOI A TEMPS NON COMPLET PROTECTION SOCIALE FONCTIONNAIRES OCCUPANT UN EMPLOI A TEMPS NON COMPLET PROTECTION SOCIALE Concernant les principes généraux sur ces emplois, Le régime de protection accordé à ces fonctionnaires dépendra notamment de la

Plus en détail

Comprendre l acquisition des droits a la retraite

Comprendre l acquisition des droits a la retraite Comprendre l acquisition des droits a la retraite Il est bien complexe pour le salarié d une entreprise de maîtriser ce qu il acquiert comme droits à sa future retraite dans le cadre de son travail. Force

Plus en détail

DEPARTS ANTICIPES. Pour bénéficier du dispositif carrières longues, vous devez remplir 2 conditions cumulatives :

DEPARTS ANTICIPES. Pour bénéficier du dispositif carrières longues, vous devez remplir 2 conditions cumulatives : FLASH INFO 2015-03 CP/MB/GB/FR du 9 avril 2015UPPRESSION DE CARRIERE LONGUE DEPARTS ANTICIPES De nouvelles dispositions de départ anticipé pour carrière longue sont applicables aux pensions prenant effet

Plus en détail

Ordonnance n du 31 mars 1982

Ordonnance n du 31 mars 1982 1 sur 6 26/08/2007 10:06 Ordonnance n 82-297 du 31 mars 1982 Ordonnance portant modification de certaines dispositions du code des pensions civiles et militaires de retraite et relative à la cessation

Plus en détail

Suppression de l'accès à la Cessation Progressive d'activité (CPA) à compter du 1er janvier 2011

Suppression de l'accès à la Cessation Progressive d'activité (CPA) à compter du 1er janvier 2011 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction de l'économie RH et des Ressources Destinataires DIFFUSION NATIONALE Tous services Contact LEMAIRE François Tél : 01.55.44.23.96. Fax

Plus en détail

1/ Tableaux récapitulatifs des limites d âge par catégorie.

1/ Tableaux récapitulatifs des limites d âge par catégorie. ANNEXE 1 RECTORAT Division des Etablissements d Enseignement privés Bureau DEEP3-1 ER Degré Dispositions réglementaires admission à la retraite Personnels enseignants du 1er degré privé A Limites d âge.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Décret n o 2010-1734 du 30 décembre 2010 relatif à l âge d ouverture du droit à pension de retraite et portant

Plus en détail

INFOS RETRAITE-CNRACL N 11

INFOS RETRAITE-CNRACL N 11 Fédération des Personnels des Services publics et de Santé FORCE OUVRIERE INFOS RETRAITE-CNRACL N 11 PARIS, le 20 août 2013 Cher(e)s camarades, Suite à de nombreuses questions qui nous sont posées sur

Plus en détail

Les spécificités de la retraite de base des artisans et commerçants. Direction de la sécurité sociale

Les spécificités de la retraite de base des artisans et commerçants. Direction de la sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 avril 2009 à 9 h 30 «Les régimes de retraite des indépendants : les problématiques spécifiques» Document N 7 Document de travail, n engage pas

Plus en détail

Le directeur académique des services de l éducation nationale

Le directeur académique des services de l éducation nationale Le directeur académique des services de l éducation nationale à Mesdames et Messieurs les Chefs des établissements d enseignement privés sous contrat du premier degré Division des Personnels Enseignants

Plus en détail

La retraite du régime spécial CNRACL

La retraite du régime spécial CNRACL La retraite du régime spécial CNRACL Loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites. Loi n 2011-1906 du 21 décembre 2011, de financement de la sécurité sociale

Plus en détail

RETRAITE DE BASE DU RÉGIME GÉNÉRAL

RETRAITE DE BASE DU RÉGIME GÉNÉRAL RETRAITE ANTICIPÉE POUR «CARRIÈRE LONGUE» Décret du 2 juillet 2012 relatif à l âge d ouverture du droit à pension de vieillesse Direction juridique Veille / Documentation RETRAITE DE BASE DU RÉGIME GÉNÉRAL

Plus en détail

Objet : Demandes d Admission à la retraite pour la rentrée scolaire 2014

Objet : Demandes d Admission à la retraite pour la rentrée scolaire 2014 Blois, le 27 mai 2013 Le Recteur de l Académie D Orléans-Tours Division des écoles Dossier suivi par Martine BOUE Tél. 02 34 03 90 25 Florence HALLET Tél. 02 34 03 90 95 Fax 02 34 03 90 45 ce.de41 @ac-orleans-tours.fr

Plus en détail

Conditions générales d accès à la retraite

Conditions générales d accès à la retraite Nice, le 29/09/2016 L Inspecteur d Académie Direction des services départementaux de l'éducation nationale des Alpes- Maritimes Division des personnels enseignants 1 er degré Affaire suivie par : Marc.Parola

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Décret n o 2016-596 du 12 mai 2016 relatif à l organisation des carrières des fonctionnaires de catégorie C de la fonction

Plus en détail

JORF n 0153 du 3 juillet Texte n 12. DECRET Décret n du 2 juillet 2012 relatif à l âge d ouverture du droit à pension de vieillesse

JORF n 0153 du 3 juillet Texte n 12. DECRET Décret n du 2 juillet 2012 relatif à l âge d ouverture du droit à pension de vieillesse Le 3 juillet 2012 JORF n 0153 du 3 juillet 2012 Texte n 12 DECRET Décret n 2012-847 du 2 juillet 2012 relatif à l âge d ouverture du droit à pension de vieillesse NOR: AFSS1227748D Publics concernés :

Plus en détail

Référence : Date : Avant le 01/07/ ans et 4 mois ans ans et 8 mois ans et 8 mois. A partir du 01/01/1956

Référence : Date : Avant le 01/07/ ans et 4 mois ans ans et 8 mois ans et 8 mois. A partir du 01/01/1956 Titre : REFORME DES RETRAITES Référence : Date : Inf-Gén 11 004 01.2011 Le Décret n 2010-1734 du 30 décembre 2010 définit l es conditions d application des dispositions de la loi n 2010-1330 du 9 novembre

Plus en détail

PROTOCOLE «BACHELOT» SIGNE EN FEVRIER 2010 PAR UN SEUL SYNDICAT, LE SNCH QUI N EST REPRESENTATIF NI DANS LA FONCTION PUBLIQUE, NI DANS LA PROFESSION.

PROTOCOLE «BACHELOT» SIGNE EN FEVRIER 2010 PAR UN SEUL SYNDICAT, LE SNCH QUI N EST REPRESENTATIF NI DANS LA FONCTION PUBLIQUE, NI DANS LA PROFESSION. 1 LE DROIT D OPTION IL DECOULE DU PROTOCOLE «BACHELOT» SIGNE EN FEVRIER 2010 PAR UN SEUL SYNDICAT, LE SNCH QUI N EST REPRESENTATIF NI DANS LA FONCTION PUBLIQUE, NI DANS LA PROFESSION. 2 Les infirmiers

Plus en détail