Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec"

Transcription

1 Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec * * Le gouvernement du Québec a autorisé par décret (numéro ), le 29 février 2012, le report de l exercice de révision de la Stratégie gouvernementale de développement durable jusqu au 31 décembre En conséquence, la Stratégie gouvernementale de développement durable est prolongée jusqu à l adoption d une stratégie révisée. Le Plan d action de développement durable de la Sépaq a donc été reconduit avec des ajouts ou modifications jusqu au 31 mars Vous trouverez dans un addenda à la fin du document, ces ajouts et modifications.

2 Message du président-directeur général La Loi sur le développement durable, sanctionnée par l Assemblée nationale en avril 2006, propose la vision suivante du développement durable : «Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Le développement durable s appuie sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique des activités de développement.» Cette vision interpelle directement la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq). Sa mission est, en effet, de jouer un rôle de premier plan dans la sauvegarde du patrimoine naturel sur l ensemble du territoire du Québec, tout en assurant son accessibilité et sa mise en valeur au bénéfice de sa population. À la suite de l adoption de la loi, le gouvernement s est donné des orientations et une stratégie qui convient les organismes publics à inscrire leurs actions dans un plan de développement durable en s inspirant de ses objectifs et principes. En raison de sa mission, c est donc avec enthousiasme que la Sépaq a mis de l avant une démarche en matière de développement durable et de protection de l environnement qui sont non seulement deux de ses valeurs institutionnelles, mais également au cœur de ses activités et services. Ainsi, la Société entend mobiliser ses forces afin de devenir encore plus une entreprise modèle en ces matières. Dans cette perspective, je suis heureux de présenter notre premier plan d action de développement durable. Afin de rendre justice aux efforts soutenus du personnel de la Société, il importe de souligner que ce plan vise, pour une bonne part, à consolider les pratiques et mesures initiées au cours des dernières années, particulièrement en gestion environnementale. Par ailleurs, la loi et les orientations gouvernementales nous donnent l opportunité d inscrire cette gestion dans la perspective plus globale du développement durable. Collectivement, nous faisons face au défi de faire la preuve d expériences réussies d une relation harmonieuse avec la nature. Je suis convaincu que la Sépaq se doit dès lors d assumer son devoir d exemplarité de manière à accomplir sa mission en conciliant les dimensions du développement durable dans l exercice de ses responsabilités au quotidien. Par le présent plan d action, la Sépaq entend ainsi contribuer à l effort collectif pour que le patrimoine naturel du Québec soit sauvegardé en toute équité pour la qualité de vie et le mieux-être des générations futures. Le président-directeur général, Yvan Bilodeau

3 Le développement durable, un défi exaltant à relever pour un réseau déjà en action La Sépaq est une société d État qui relève de la ministre du Développement durable, de l Environnement et des Parcs. Elle a le mandat d administrer et de développer les territoires naturels et les équipements touristiques qui lui sont confiés en vertu de sa loi constitutive. Sa mission consiste à assurer l accessibilité, à mettre en valeur et à protéger ces territoires exceptionnels et ces équipements au bénéfice de sa clientèle des régions du Québec et des générations futures. La Sépaq exploite 47 établissements regroupés en 3 réseaux : 21 parcs nationaux et le parc marin du Saguenay Saint- Laurent, 15 réserves fauniques et Sépaq Anticosti ainsi que 9 centres touristiques, dont l Aquarium du Québec. Les parcs nationaux assurent la conservation et la mise en valeur de territoires représentatifs des régions naturelles du Québec ou de sites à caractère exceptionnel, tout en les rendant accessibles à des fins éducatives et d activités de plein air, et ce, dans la perspective d un développement harmonieux sur les plans culturel, social, économique et régional. Les réserves fauniques visent prioritairement une exploitation faunique dans une perspective de développement durable, une offre dominante d activités reliées à la faune et un accès prioritaire et équitable à tous les Québécois relativement à l utilisation de la faune. Quant aux centres touristiques, ils ont la mission de préserver et mettre en valeur certaines richesses patrimoniales et équipements touristiques qui leur sont confiés par le gouvernement. Enfin, la Société gère plus de km 2 de territoires naturels par le biais de ses établissements dans 16 régions administratives. La Sépaq joue donc un rôle essentiel dans la conservation du patrimoine naturel québécois. L importance de ce rôle est amplifiée par les mandats de mise en valeur des ressources et des territoires et de les rendre accessibles pour l ensemble de la population. Ces aspects de sa mission requièrent alors une gestion s inscrivant dans les principes de développement durable et des opérations et services respectueux de la qualité de l environnement. Ainsi, au cours des dernières années, dans sa gestion quotidienne, la Société a adopté plusieurs mesures afin de bonifier son bilan environnemental en adoptant des mesures et des pratiques contribuant à la protection de l environnement. De plus, dans la gestion des parcs nationaux, elle a développé une approche écologique dans l implantation et la gestion de ses activités et services. Elle en est également à sa quatrième année de gestion du Programme de suivi de l intégrité écologique, une première au Canada. Une évaluation de ce programme est en cours et permettra une analyse des résultats atteints. Enfin, au niveau de la gestion des réserves fauniques, la Société accroît ses efforts dans son approche de gestion intégrée des ressources dans les territoires fauniques, permettant ainsi un meilleur suivi des plans d harmonisation «faune forêt récréation». 1

4 La Société a élaboré, au cours de 2008, un Programme de gestion environnementale qui définit les problématiques, les orientations et les objectifs préconisés par la Société pour la gestion de l énergie, de l eau, des matières résiduelles, des matières dangereuses et toxiques, des aménagements et des achats écoresponsables pour un maximum de biens et services de même que pour la mise en place de pratiques hôtelières écologiques. Depuis plus de 10 ans, la Société a mis en place, dans ses 47 établissements, des mécanismes de concertation visant à harmoniser ses activités à celles des milieux locaux et régionaux et à celles des communautés autochtones. Ces mécanismes constituent des forums de premier plan pour partager les visions de développement et de conservation des établissements, tout autant que pour définir des solutions durables à des problématiques communes dans les différents milieux. Pour ce qui est de l accès au savoir sur le développement durable et la conservation de la nature, la Société a intégré la sensibilisation des employés à l environnement, par la présentation de bonnes pratiques environnementales au contenu des activités d accueil de ses employés. Quant à la clientèle, cette sensibilisation est présente dans des documents informatifs ou promotionnels qui lui sont destinés. Au chapitre de l éducation, pas moins de 500 activités de découverte, pendant lesquelles la protection de l environnement est intégrée, rejoignent plus de visiteurs par année dans le réseau de Parcs Québec. Enfin, la Société produit un bulletin de conservation, témoignant de programmes de recherches sur les écosystèmes qui alimentent les programmes éducatifs. En conclusion, ces réalisations illustrent très bien la volonté et la capacité du personnel de la Société d assurer un leadership fondé sur la créativité et l innovation pour la mise en valeur et la conservation du patrimoine naturel, dans une perspective de développement durable. Elles constituent également des bases solides pour mettre en œuvre le plan d action proposé. Un premier plan d action de développement durable La stratégie gouvernementale de développement durable propose 9 orientations et 29 objectifs. Par son plan d action, la Sépaq participe à la concrétisation des trois orientations stratégiques prioritaires du gouvernement, à savoir : «Informer, sensibiliser, éduquer, innover», «Produire et consommer de façon responsable», «Aménager et développer le territoire de façon durable et intégrée». En outre, la Sépaq contribue à la protection des milieux naturels et au maintien des ressources fauniques, donc à la gestion du patrimoine naturel québécois. Par conséquent, la Société s inscrit dans l orientation gouvernementale de «Sauvegarder et partager le patrimoine collectif». Pour ce faire, le plan de la Sépaq prévoit la réalisation de 10 actions spécifiques lui permettant de concourir à 4 orientations gouvernementales qui la concernent et à l atteinte de 6 des objectifs qui en découlent. Ce choix est fait sur la base des responsabilités découlant directement de la mission et du champ d intervention de la Société; elle s engage ainsi à réaliser des actions en lien avec ses responsabilités et porteuses de résultats concrets en matière de développement durable. Au cours des prochaines années, plusieurs mesures déjà en place seront bonifiées et plusieurs nouvelles seront initiées afin d atteindre les résultats visés par le plan d action. Par un suivi des résultats atteints, ce plan fera l objet d une amélioration continue et d une reddition de comptes produite dans le rapport annuel de la Société. 2

5 Volet 1 Informer, sensibiliser, éduquer, innover Ce premier volet du plan d action de la Sépaq vise à concrétiser l orientation stratégique du gouvernement de réaliser des actions concrètes de sensibilisation, d éducation et de formation, la connaissance étant l outil privilégié pour susciter l engagement du personnel et des citoyens. Par cette orientation, le gouvernement poursuit entre autres l objectif 1 de «Mieux faire connaître le concept et les principes de développement durable et de favoriser le partage des expériences et des compétences en cette matière et l assimilation des savoirs et savoir-faire qui en facilitent la mise en œuvre». C est sur ces bases que la Sépaq se donne trois objectifs et planifie la réalisation de quatre actions particulières. Objectifs de la Sépaq Assurer l adhésion du personnel aux orientations et actions gouvernementales de développement durable de même qu aux orientations et au plan d action de la Société en cette matière. Développer et maintenir les compétences de son personnel afin que l exercice des responsabilités de la Société s inscrive dans la recherche du développement durable. ACTION 1 Mettre en œuvre des activités contribuant à la réalisation du Plan gouvernemental de sensibilisation et de formation des personnels de l administration publique en s assurant que 80 % du personnel de la Société soit sensibilisé d ici De plus, réaliser des activités de formation des gestionnaires et de leur personnel sur la démarche de développement durable et le plan d action de la Société afin qu ils les intègrent dans l exercice de leurs fonctions régulières; s assurer que 50 % d entre eux soient formés d ici Favoriser la participation et l engagement de la clientèle, des citoyens et des intervenants en milieu naturel et en environnement aux valeurs et aux principes du développement durable et de la gestion environnementale. ACTION 2 Développer et mettre en œuvre, sur un horizon de trois ans, une stratégie de communication des actions environnementales et de développement durable en milieu naturel permettant : d informer et de sensibiliser la clientèle et le public sur des comportements responsables et mettre en valeur le concept de développement durable dans les activités, produits et services; de promouvoir l innovation et les bonnes pratiques de même que la mise en marché de produits écoresponsables; de renforcer la concertation avec les partenaires locaux, régionaux et nationaux pour une meilleure complémentarité des actions de sauvegarde et de gestion intégrée des ressources; d associer le personnel de la Société à la mise en œuvre de la stratégie de communication. 3

6 ACTION 3 Augmenter la participation aux activités éducatives et de découverte, notamment par le développement de nouvelles activités mieux adaptées aux besoins, de manière à jouer pleinement un rôle de sensibilisation et d éducation à la protection du patrimoine naturel. ACTION 4 Faire connaître les résultats et les bénéfices de l approche de gestion intégrée des ressources auprès des acteurs locaux, régionaux et nationaux impliqués en gestion de milieux naturels, particulièrement au niveau des conseils d administration locaux des réserves fauniques et autres structures de concertation régionale et locale (partenaires fauniques, tables de gestion écosystémique, commissions régionales des ressources naturelles et du territoire, etc.). Volet 2 Produire et consommer de façon responsable «Produire et consommer de façon responsable» est une orientation stratégique du gouvernement. Elle vise notamment à maximiser la réduction des impacts environnementaux des activités des organismes publics. La stratégie gouvernementale poursuit notamment l objectif 6 visant à «Appliquer des mesures de gestion environnementale et une politique d acquisitions écoresponsables au sein des ministères et des organismes gouvernementaux», l objectif 7 visant à «Promouvoir la réduction de la quantité d énergie et de ressources naturelles et matérielles utilisées pour la production et la mise en marché de biens et de services» et l objectif 8 visant à «Augmenter la part des énergies renouvelables ayant des incidences moindres sur l environnement dans le bilan énergétique du Québec». Compte tenu de son champ d intervention et de la nature de ses services en milieu naturel, la Sépaq entend renforcer les mesures et les pratiques qui vont dans le sens de cette orientation et de ces objectifs du gouvernement. Objectif de la Sépaq Structurer, améliorer et mesurer la performance environnementale de toutes les unités de l entreprise de manière à réduire de façon significative l empreinte environnementale de la Sépaq. ACTION 5 Mettre en œuvre des pratiques et des activités contribuant aux dispositions de la politique pour un gouvernement écoresponsable. ACTION 6 Adopter un système de gestion environnementale, lequel est décrit à la Société comme étant le Programme de gestion environnementale (PGE), et mettre en oeuvre ses composantes portant sur : la gestion de l énergie; la gestion de l eau; la gestion des matières résiduelles; la gestion des matières dangereuses et toxiques; la gestion des aménagements (nouvelles infrastructures et mise à niveau des aménagements non conformes); les achats écoresponsables (achat et revente des produits, entretien ménager et papier); les pratiques écologiques hôtelières; la sensibilisation et la communication en ces matières (personnel, clientèle, public). ACTION 7 Sur la base des orientations, des cibles et des indicateurs spécifiques du PGE, élaborer un plan d action pour chaque établissement. 4

7 Volet 3 Aménager et développer le territoire de façon durable et intégrée En énonçant l orientation stratégique «Aménager et développer le territoire de façon durable et intégrée», le gouvernement vise un développement équilibré du territoire tenant compte particulièrement de la protection des milieux naturels de manière à maintenir leur biodiversité. Pour ce faire, le gouvernement poursuit alors l objectif 18 «Intégrer les impératifs du développement durable dans les s tratégies et les plans d aménagement et de développement régionaux et locaux». Par son approche de gestion intégrée des ressources des territoires fauniques sous sa responsabilité, la Sépaq initie l élaboration de plans d harmonisation «faune forêt récréation» en concertation avec les gens du milieu. Ces plans servent entre autres à limiter et à amoindrir les impacts encourus notamment par l aménagement forestier, sur les ressources en présence (faune, paysages, etc.) et sur les activités accessibles à la population. L élaboration de tels plans s inscrit ainsi dans l orientation stratégique et l objectif mentionnés précédemment. Dans le cadre de son plan d action de développement durable, la Sépaq compte identifier des pistes d amélioration à son approche de gestion intégrée des ressources après en avoir évalué les résultats atteints jusqu ici. Objectif de la Sépaq Assurer un leadership en matière d aménagement et de développement durables et intégrés des ressources et des territoires sous sa responsabilité afin que leur mise en valeur soit harmonieuse avec la vocation et la mission des réseaux, et assumer un rôle d éducation et d information en ces matières. ACTION 8 Identifier, d ici 2013, les résultats atteints depuis la mise en place de l approche de gestion intégrée des ressources dans les réserves fauniques de même que les pistes d amélioration, particulièrement au niveau du suivi de la performance des plans d harmonisation «faune forêt récréation». 5

8 Volet 4 Sauvegarder et partager le patrimoine collectif L orientation gouvernementale de «Sauvegarder et partager le patrimoine collectif» implique de considérer le capital naturel (environnement, ressources naturelles, biodiversité) comme une composante de notre patrimoine collectif. Dans cette perspective, la préservation de la biodiversité et le respect de la capacité de support des écosystèmes sont deux principes de développement durable énoncés par le gouvernement. De plus, il détermine entre autres l objectif 22 «Assurer la protection et la mise en valeur du patrimoine et des ressources naturelles dans le respect de la capacité de support des écosystèmes». Par ses activités de suivi du maintien de l intégrité écologique des parcs, la Sépaq a développé une expertise lui permettant de contribuer à l orientation gouvernementale et à son objectif liés aux écosystèmes tout comme par ses activités de suivi du potentiel faunique des réserves. Objectifs de la Sépaq Maintenir l intégrité écologique au même niveau que celui constaté selon les indicateurs mis en place dans les parcs nationaux et assurer le maintien du potentiel faunique déterminé par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) dans les réserves fauniques. ACTION 9 Poursuivre, au cours de la période , le suivi d indicateurs sur l état de l environnement des territoires des parcs nationaux; dans cette perspective, produire un premier bilan quinquennal des résultats atteints par le Programme de suivi de l intégrité écologique; Réaliser un suivi efficace de l exploitation des territoires des réserves fauniques afin de maintenir le potentiel faunique et ainsi, assurer la pérennité des espèces. Préserver et mettre en valeur les richesses patrimoniales qui lui sont confiées en affectant des ressources suffisantes pour en assurer la pérennité, leur caractère distinctif et leur accessibilité. ACTION 10 Mettre en œuvre, au cours des trois prochaines années, un plan d investissement adéquat permettant le maintien des infrastructures et des équipements, la conservation ou l aménagement des milieux naturels ou fauniques, la consolidation de l offre d activités, de produits et de services de même que le développement de nouveaux produits écoresponsables octobre 2009

9 ADDENDA au Plan d action de développement durable de la Société des établissements de plein air du Québec 1 La période visée par le Plan d action de développement durable de la Société des établissements de plein air du Québec («Société») est prolongée jusqu en Une nouvelle action en lien avec l Agenda 21 de la culture est ajoutée au Plan d action de développement durable de la Société. Cette nouvelle action est intégrée dans le Volet 4 Sauvegarder et partager le patrimoine collectif. ACTION 11 Orientation : Sauvegarder et partager le patrimoine collectif. Objectif gouvernemental : 21. Renforcer la conservation et la mise en valeur du patrimoine culturel et scientifique. Objectif organisationnel : Promouvoir les éléments reliés à l histoire des territoires et de l occupation humaine et leurs particularités dans la perspective du partage des connaissances du patrimoine naturel et culturel. Action : Aménager un site dédié entièrement à l histoire et au lien nature-culture au parc national du Lac-Témiscouata : «Le jardin des mémoires». Cette nouvelle action contribue à l atteinte de l objectif 18 de l Agenda 21 de la culture du Québec, soit : 18. Prendre en considération le fait que le patrimoine culturel doit être protégé pour sa valeur culturelle autant que pour sa valeur écologique et économique. Elle répond à un engagement gouvernemental visant à faire de la culture une composante transversale majeure du développement durable et s inscrit dans la poursuite de la mise en œuvre du présent plan d action pour la période couvrant le 1er avril 2013 au 31 mars Le présent addenda fait partie intégrante du Plan d action de développement durable de la Société. 22 mars

10 Tableau synthèse Plan d action de développement durable ANNEXE 1 de la Société des établissements de plein air du Québec ORIENTATIONS OBJECTIFS GOUVERNEMENTAUX OBJECTIFS ORGANISATIONNELS ACTIONS Informer, sensibiliser, éduquer, innover Mieux faire connaître le concept et les principes de développement durable et favoriser le partage des expériences et des compétences en cette matière et l assimilation des savoirs et savoir-faire qui en facilitent la mise en œuvre. Assurer l adhésion du personnel aux orientations et actions gouvernementales de développement durable de même qu aux orientations et au plan d action de la Société en cette matière. Développer et maintenir les compétences de son personnel afin que l exercice des responsabilités de la Société s inscrive dans la recherche du développement durable. Favoriser la participation et l engagement de la clientèle, des citoyens et des intervenants en milieu naturel et en environnement aux valeurs et aux principes du développement durable et de la gestion environnementale. Action 1 Mettre en œuvre des activités contribuant à la réalisation du Plan gouvernemental de sensibilisation et de formation des personnels de l administration publique en s assurant que 80 % du personnel de la Société soit sensibilisé d ici De plus, réaliser des activités de formation des gestionnaires et de leur personnel sur la démarche de développement durable et le plan d action de la Société afin qu ils les intègrent dans l exercice de leurs fonctions régulières; s assurer que 50 % d entre eux soient formés d ici Action 2 Développer et mettre en œuvre, sur un horizon de trois ans, une stratégie de communication des actions environnementales et de développement durable en milieu naturel permettant : d informer et de sensibiliser la clientèle et le public sur des comportements responsables et mettre en valeur le concept de développement durable dans les activités, produits et services; de promouvoir l innovation et les bonnes pratiques de même que la mise en marché de produits écoresponsables; de renforcer la concertation avec les partenaires locaux, régionaux et nationaux pour une meilleure complémentarité des actions de sauvegarde et de gestion intégrée des ressources; d associer le personnel de la Société à la mise en œuvre de la stratégie de communication. Action 3 Augmenter la participation aux activités éducatives et de découverte, notamment par le développement de nouvelles activités mieux adaptées aux besoins, de manière à jouer pleinement un rôle de sensibilisation et d éducation à la protection du patrimoine naturel. Action 4 Faire connaître les résultats et les bénéfices de l approche de gestion intégrée des ressources auprès des acteurs locaux, régionaux et nationaux impliqués en gestion de milieux naturels, particulièrement au niveau des conseils d administration locaux des réserves fauniques et autres structures de concertation régionale et locale (partenaires fauniques, tables de gestion écosystémique, commissions régionales des ressources naturelles et du territoire, etc.). Produire et consommer de façon responsable Appliquer des mesures de gestion environnementale et une politique d acquisitions écoresponsables au sein des ministères et des organismes gouvernementaux. Promouvoir la réduction de la quantité d énergie et de ressources naturelles et matérielles utilisées pour la production et la mise en marché de biens et de services. Augmenter la part des énergies renouvelables ayant des incidences moindres sur l environnement dans le bilan énergétique du Québec. Structurer, améliorer et mesurer la performance environnementale de toutes les unités de l entreprise de manière à réduire l empreinte environnementale de la Sépaq. Action 5 Mettre en œuvre des pratiques et des activités contribuant aux dispositions de la politique pour un gourvernement écoresponsable. Action 6 Adopter un système de gestion environnementale, lequel est décrit à la Société comme étant le Programme de gestion environnementale (PGE), et mettre en oeuvre ses composantes portant sur : la gestion de l énergie; la gestion de l eau; la gestion des matières résiduelles; la gestion des matières dangereuses et toxiques; la gestion des aménagements (nouvelles infrastructures et mise à niveau des aménagements non conformes); les achats écoresponsables (achat et revente des produits, entretien ménager et papier); les pratiques écologiques hôtelières; la sensibilisation et la communication en ces matières (personnel, clientèle, public). Action 7 Sur la base des orientations, des cibles et des indicateurs spécifiques du PGE, élaborer un plan d action pour chaque établissement.

11 Tableau synthèse Plan d action de développement durable ANNEXE 1 de la Société des établissements de plein air du Québec ORIENTATIONS OBJECTIFS GOUVERNEMENTAUX OBJECTIFS ORGANISATIONNELS ACTIONS Aménager et développer le territoire de façon durable et intégrée Intégrer les impératifs du développement durable dans les stratégies et les plans d aménagement et de développement régionaux et locaux. Assurer un leadership en matière d aménagement et de développement durables et intégrés des ressources et des territoires sous sa responsabilité afin que leur mise en valeur soit harmonieuse avec la vocation et la mission des réseaux, et assumer un rôle d éducation et d information en ces matières. Action 8 Identifier, d ici 2013, les résultats atteints depuis la mise en place de l approche de gestion intégrée des ressources dans les réserves fauniques de même que les pistes d amélioration, particulièrement au niveau du suivi de la performance des plans d harmonisation «faune forêt récréation». Sauvegarder et partager le patrimoine collectif Assurer la protection et la mise en valeur du patrimoine et des ressources naturelles dans le respect de la capacité de support des écosystèmes. Maintenir l intégrité écologique au même niveau que celui constaté selon les indicateurs mis en place dans les parcs nationaux et assurer le maintien du potentiel faunique déterminé par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) dans les réserves fauniques. Préserver et mettre en valeur les richesses patrimoniales qui lui sont confiées en affectant des ressources suffisantes pour en assurer la pérennité, leur caractère distinctif et leur accessibilité. Action 9 Poursuivre, au cours de la période , le suivi d indicateurs sur l état de l environnement des parcs nationaux; dans cette perspective, produire un premier bilan quinquennal des résultats atteints par le Programme de suivi de l intégrité écologique; Réaliser un suivi efficace de l exploitation des territoires des réserves fauniques afin de maintenir le potentiel faunique et ainsi, assurer la pérennité des espèces. Action 10 Mettre en œuvre, au cours des trois prochaines années, un plan d investissement adéquat permettant le maintien des infrastructures et des équipements, la conservation ou l aménagement des milieux naturels ou fauniques, la consolidation de l offre d activités, de produits et de services de même que le développement de nouveaux produits écoresponsables.

12 Objectifs gouvernementaux non retenus dans le ANNEXE 2 Plan d action de développement durable de la Sépaq MOTIFS OBJECTIFS NON RETENUS Les responsabilités inhérentes à la mission de la Sépaq ou son champ d intervention ne lui permettent pas de contribuer directement à l atteinte de ces objectifs gouvernementaux. 2. Dresser et actualiser périodiquement le portrait du développement durable au Québec. 3. Soutenir la recherche et les nouvelles pratiques et technologies contribuant au développement durable et en maximiser les retombées au Québec. 5. Mieux préparer les communautés à faire face aux événements pouvant nuire à la santé et à la sécurité et en atténuer les conséquences. 9. Appliquer davantage l écoconditionnalité et la responsabilité sociale dans les programmes d aide publics et susciter leur implantation dans les programmes des institutions financières. 11. Révéler davantage les externalités associées à la production et à la consommation de biens et de services. 12. Favoriser le recours aux incitatifs économiques, fiscaux et non fiscaux, afin d inscrire la production et la consommation de produits et de services dans une perspective de développement durable. 13. Améliorer le bilan démographique du Québec et de ses régions. 15. Accroître le niveau de vie. 17. Transmettre aux générations futures des finances publiques en santé. 19. Renforcer la viabilité et la résilience des collectivités urbaines, rurales ou territoriales et des communautés autochtones. 20. Assurer l accès aux services de base en fonction des réalités régionales et locales, dans un souci d équité et d efficience. 24. Accroître l implication des citoyens dans leur communauté. 26. Prévenir et lutter contre la pauvreté et l exclusion sociale. 27. Accroître la scolarité, le taux de diplomation et la qualification de la population. 28. Accroître la participation à des activités de formation continue et la qualification de la main-d œuvre. 29. Soutenir les initiatives du secteur de l économie sociale visant l intégration durable en emploi des personnes éloignées du marché du travail. Par d autres mesures de son plan d action , la Sépaq contribue indirectement à l atteinte de ces objectifs gouvernementaux. 10. Fournir les repères nécessaires à l exercice de choix de consommation responsables et favoriser au besoin la certification des produits et des services. 21. Renforcer la conservation et la mise en valeur du patrimoine culturel et scientifique. 23. Intensifier la coopération avec les partenaires nationaux et internationaux sur des projets intégrés de développement durable. Certaines mesures déjà appliquées à la Sépaq contribuent à l atteinte de ces objectifs gouvernementaux. 4. Poursuivre le développement et la promotion d une culture de la prévention et établir des conditions favorables à la santé, à la sécurité et à l environnement. 14. Favoriser la vie familiale et en faciliter la conciliation avec le travail, les études et la vie personnelle. 16. Accroître la productivité et la qualité des emplois en faisant appel à des mesures écologiquement et socialement responsables. 25. Accroître la prise en compte des préoccupations des citoyens dans les décisions.

13 Société des établissements de plein air du Québec Place de la Cité, Tour Cominar 2640, boulevard Laurier Bureau 1300 Québec (Québec) G1V 5C2 sepaq.com

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Plan d action de développement durable 2009-2013 MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Il me fait plaisir de présenter le plan d action de développement durable du Centre de la francophonie des Amériques

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 VERSION REVISEE EN JUILLET 2013 Avenant au plan 2009-2012 Le gouvernement du Québec a autorisé, le 29 février 2012, par décret, le report de l exercice

Plus en détail

Plan d action de développement durable du Bureau du forestier en chef 2013-2015. Poser les jalons de l héritage que nous léguerons

Plan d action de développement durable du Bureau du forestier en chef 2013-2015. Poser les jalons de l héritage que nous léguerons Plan d action de durable du Bureau du forestier en chef 2013-2015 Poser les jalons de l héritage que nous léguerons Mot du Forestier en chef Parmi ses fonctions, le Forestier en chef détermine les possibilités

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013 Étant donné que le gouvernement du Québec a prolongé son plan d action sur le développement durable de deux ans, le Plan d action de développement durable

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013. Commission des services juridiques

Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013. Commission des services juridiques Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013 Commission des services juridiques Mot du Président Au nom du personnel et de la direction de la Commission des services juridiques,

Plus en détail

S INVESTIR AUJOURD HUI POUR PRÉPARER DEMAIN. des régimes de retraite PLAN D ACTION

S INVESTIR AUJOURD HUI POUR PRÉPARER DEMAIN. des régimes de retraite PLAN D ACTION S INVESTIR AUJOURD HUI POUR PRÉPARER DEMAIN Commission administrative des régimes de retraite et d assurances PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 Le contenu de cette publication a été rédigé

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2013-2015

Plan d action de développement durable 2013-2015 Plan d action de développement durable 2013-2015 Une production de l Institut national d excellence en santé et en services sociaux Le contenu de cette publication a été rédigé et édité par l INESSS. Ce

Plus en détail

Les Offices jeunesse internationaux du Québec - LOJIQ

Les Offices jeunesse internationaux du Québec - LOJIQ Les Offices jeunesse internationaux du Québec - LOJIQ Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ) Office Québec Wallonie Bruxelles pour la jeunesse (OQWBJ)

Plus en détail

PLAN D ACTION de développement durable 2008-2015. Agir ensemble aujourd hui pour un futur viable

PLAN D ACTION de développement durable 2008-2015. Agir ensemble aujourd hui pour un futur viable PLAN D ACTION de développement durable 2008-2015 Agir ensemble aujourd hui pour un futur viable TABLE DES MATIÈRES Mot de la première ministre...3 Avant-propos.4 La démarche de développement durable au

Plus en détail

Plan d action de développement durable

Plan d action de développement durable SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES CULTURELLES DU QUÉBEC Plan d action de développement durable 2009-2015 Préambule Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2012 par décret (no 136-2012)

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

Plan. d action. de développement durable. Mis à jour, mai 2013

Plan. d action. de développement durable. Mis à jour, mai 2013 Plan d action de développement durable 2009 2015 Mis à jour, mai 2013 Document produit par la Régie de l assurance maladie du Québec Coordination Direction de la gestion stratégique Édition et graphisme

Plus en détail

CSSS DOMAINE-DU-ROY PLAN TRIENNAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2010-2013

CSSS DOMAINE-DU-ROY PLAN TRIENNAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2010-2013 CSSS DOMAINE-DU-ROY PLAN TRIENNAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2010-2013 Présenté au comité de direction, le 21 décembre 2010 1. LA DÉMARCHE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Au printemps 2006, le gouvernement du Québec

Plus en détail

PLAN D ACTION DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION DÉVELOPPEMENT DURABLE PLAN D ACTION DÉVELOPPEMENT DURABLE CRIQ 2008-2015 Une organisation responsable engagée dans l avenir des entreprises Équipe de projet Responsable : Le Comité de développement durable Élaboration et rédaction

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2008-2013 (2009-04-03)

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2008-2013 (2009-04-03) PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2008-2013 (2009-04-03) MOT DE LA PRÉSIDENTE-DIRECTRICE GÉNÉRALE Le plan d action de développement durable 2008-2013 de Télé-Québec est le tout premier réalisé par

Plus en détail

Plan d action développement durable 2014-2016

Plan d action développement durable 2014-2016 Plan d action développement durable 2014-2016 Orientations 1. Informer, sensibiliser, éduquer, innover (information/éducatio n et formation / recherche et innovation). ORIENTATION PRIORITAIRE 1. Mieux

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

PROLONGATION DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

PROLONGATION DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 PROLONGATION DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 ILJ!I I Sociéte du Centre des congres dequebec ri ri ri ri I MISE EN CONTEXTE Le gouvernement du Québec a prolongé de deux ans la Stratégie

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement durable Association québécoise de vérification environnementale

Plus en détail

La démarche québécoise de développement durable. Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné?

La démarche québécoise de développement durable. Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné? La démarche québécoise de développement durable Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné? Visez vert des gestes durables AGPI Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉDITION 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À propos du CETEQ 2. Politique de développement durable 3. Notre vision du développement durable 4. L intégration de la responsabilité

Plus en détail

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE L Assemblée générale des Nations Unies constituait la Commission mondiale de l

Plus en détail

La mise en œuvre du développement durable par le gouvernement du Québec

La mise en œuvre du développement durable par le gouvernement du Québec 1 La mise en œuvre du développement durable par le gouvernement du Québec Martin Vachon Bureau de coordination du développement durable (MDDEFP) Conférence régionale des élus de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2013

Plan d action de développement durable 2009-2013 Office de la protection du consommateur Plan d action de développement durable 2009-2013 Pour une meilleure qualité de vie des générations actuelles et futures Version du 31 mars 2013 Table des matières

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2014-2015 ISSU DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015

PLAN DE TRAVAIL 2014-2015 ISSU DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 PLAN DE TRAVAIL 2014-2015 ISSU DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 PLAN DE TRAVAIL 2014-2015 ISSU DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 Le gouvernement du Québec a affirmé

Plus en détail

Adoptée : 27 avril 2010 (CC-2010-199) En vigueur : 27 avril 2010. Section 07

Adoptée : 27 avril 2010 (CC-2010-199) En vigueur : 27 avril 2010. Section 07 Politique relative au développement durable Adoptée : 27 avril 2010 (CC-2010-199) En vigueur : 27 avril 2010 Recueil des règles de gestion Service des ressources matérielles 1. Préambule Cette politique

Plus en détail

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC Depuis 2004, le gouvernement du Québec met en œuvre une démarche de développement durable structurée en vue,

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Politique relative à l environnement et au développement durable

Politique relative à l environnement et au développement durable Politique relative à l environnement et au développement durable Adoptée par le Conseil d administration le 19 février 2008 Version modifiée adoptée par le Conseil d administration le 17 juin 2014 Résolution

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

PROPOSITION DE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROPOSITION DE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Consultation 2013 sur la Politique de développement durable de l Université de Montréal PROPOSITION DE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE i Consultation 2013 sur la Politique de développement durable de

Plus en détail

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE Le présent document est la première politique de développement durable du Musée Stewart, développée et mise en œuvre en collaboration avec le Musée McCord.

Plus en détail

Table des matières de la Stratégie 2O15-2O2O

Table des matières de la Stratégie 2O15-2O2O révisée PROJET Table des matières de la Stratégie 2O15-2O2O O1. Sommaire 5 O2. Introduction et contexte 7 2.1 Le cadre institutionnel québécois et la stratégie gouvernementale de développement durable

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable Le Plan Nord à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable définitif) 2 Territoire du Plan Nord Baie d Ungava Tracé de 19 27 du Conseil priv é (non Baie d Hudson Mer du Labrador

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 Adoption le 12 juin 2007 Amendement le Mise en vigueur le 1 er juillet 2007 Résolution # C.C.-2332-06-07 Autorisation Susan Tremblay Directrice générale

Plus en détail

Commission des transports du Québec. Plan d action de développement durable 2009-2013

Commission des transports du Québec. Plan d action de développement durable 2009-2013 Commission des transports du Québec Plan d action de développement durable 2009-2013 gé n o l o Pr n 2015 e jusqu MOT DU PRÉSIDENT La Loi sur le développement durable, adoptée en avril 2006, vise à mettre

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE N o 4 POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Modifiée le 9 novembre 2010 cegepdrummond.ca Règlement n o 12 abrogé : 6 décembre 2004 (CA-04-12-06-03) Politique adoptée au conseil d administration

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives nationales du Québec PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2008-2013 Table des matières 3 Avant-propos 4 Mot de la présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales

Plus en détail

1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES

1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES ATTESTATION D'ÉTUDES COLLÉGIALES DÉVELOPPEMENT ET GESTION D ENTREPRISES COLLECTIVES (JWW.0M) Résumé du programme d études 1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES 1.1 INTRODUCTION Les entreprises

Plus en détail

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable.

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable. Préambule 1 De plus en plus d organisations s engagent dans une démarche concertée d éducation à l environnement et au développement durable tout en rendant public leur engagement. L école de la Morelle

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2008-2015 PROLONGATION 2013-2015

Plan d action de développement durable 2008-2015 PROLONGATION 2013-2015 Plan d action de développement durable 2008-2015 PROLONGATION 2013-2015 mot du président-directeur général le cadre du Chantier culture associé à la mise en œuvre de l Agenda 21 de la culture du Québec.

Plus en détail

La financière agricole du Québec. Plan d action de développement durable

La financière agricole du Québec. Plan d action de développement durable Plan d action de développement durable 2008-2013 Message du président-directeur général Jacques Brind Amour Ce plan d action de développement durable pour la période 2008-2013 met en évidence les actions

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL DES POLITIQUES ET PROCÉDURES DESTINATAIRES : ÉMISE PAR : APPROUVÉE PAR : Le personnel Les médecins, dentistes et pharmaciens Les résidents, stagiaires et étudiants Les chercheurs Les bénévoles Les contractuels Les usagers et visiteurs

Plus en détail

LE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC

LE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC LE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC Plan de travail 2010-2011 Issu du Plan d action de développement durable 2009-2013 PLAN DE TRAVAIL 2010-2011 Issu du Plan d action de développement durable 2009-2013

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LE PLAN DE RÉUSSITE DU CENTRE 2013-2018 Adoptés par les membres du conseil d établissement à leur réunion du 3 avril 2013 Table des matières Contexte et enjeux... 3 Des

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec

Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec Mémoire présenté par le Consortium pour le développement durable de la forêt gaspésienne lors de la consultation publique tenue le

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE Mars 2016 PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE 2015-2020 vant-propos Mot du président-directeur général Institution publique à vocation commerciale, la Société du Palais

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC. plan d action de développement durable

INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC. plan d action de développement durable INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC plan d action de développement durable 2008-2015 INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC plan d action de développement durable 2008-2015 Ce document

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

Vers une prévention durable

Vers une prévention durable Vers une prévention durable Commission de la santé et de la sécurité du travail Mise à jour 2013 Plan d action de développement durable 2008-2015 Parce que le Québec a besoin de tous ses travailleurs www.csst.qc.ca

Plus en détail

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux 16 septembre 2011 guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux Le présent cadre de gestion précise les règles d attribution du FDR à l égard du financement de projets

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Table des matières CONTEXTE...5 OBJET...7 CHAMP D APPLICATION...7 PRINCIPES GÉNÉRAUX ET VALEURS...7 OBJECTIFS GÉNÉRAUX...8 OBJECTIFS PARTICULIERS...8 DISPOSITIONS

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Plan d action d Équiterre 2015

Plan d action d Équiterre 2015 Plan d action d Équiterre 2015 (présenté au Conseil d administration le 25 novembre 2014) (adopté le 15 janvier 2015) Version du 25 novembre 2014 LA MISSION L énoncé de mission d une organisation définit

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Responsabilité de gestion : Direction générale Date d approbation : 1996.06.06 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 1996.06.06 Référence

Plus en détail

Loi sur le développement durable

Loi sur le développement durable DEUXIÈME SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 118 (2006, chapitre 3) Loi sur le développement durable Présenté le 13 juin 2005 Principe adopté le 15 novembre 2005 Adopté le 13 avril 2006

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 Par Gitane St-Georges, Conseillère en développement durable MRC de La Côte-de-Beaupré 22 janvier 2014 1 2

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Un projet de société pour le Québec. Stratégie gouvernementale de développement durable 2008-2013 ( PROLONGÉE JUSQU AU 31 DÉCEMBRE 2014)

Un projet de société pour le Québec. Stratégie gouvernementale de développement durable 2008-2013 ( PROLONGÉE JUSQU AU 31 DÉCEMBRE 2014) Un projet de société pour le Québec Stratégie gouvernementale de développement durable 2008-2013 ( PROLONGÉE JUSQU AU 31 DÉCEMBRE 2014) JANVIER 2013 Un projet de société pour le Québec Stratégie gouvernementale

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Jean Laliberté, maire Le 2 août 2011 PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE UN PLAN D ACTIONS POUR RELEVER LES DÉFIS DU 21 e SIÈCLE Se doter d un Plan stratégique

Plus en détail

Politique de développement et de gestion des ressources humaines

Politique de développement et de gestion des ressources humaines RÈGLEMENT N 3 Politique de développement et de gestion des ressources humaines Adopté par le Conseil d administration Le 26 mars 1996 - Résolution n o 1931 Table des matières I. Préambule... 3 II. Objectifs

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

HEC Montréal. Politique de développement durable. Présenté par la Direction du développement durable de HEC Montréal

HEC Montréal. Politique de développement durable. Présenté par la Direction du développement durable de HEC Montréal HEC Montréal Politique de développement durable Présenté par la Direction du développement durable de HEC Montréal Adoptée au Conseil pédagogique, le 27 mars 2013 1 HEC MONTRÉAL Politique de développement

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL En vigueur à partir du 12 juin 2014 * * * Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches 6, rue Saint-Jean-Baptiste Est, bureau

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne?

Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne? Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne? Les récentes inondations au Pakistan illustrent les effets dévastateurs que les événements naturels peuvent avoir sur

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Plan d action de développement durable 2009-2013 Favoriser une meilleure concertation des industries du territoire Octobre 2009 Avant propos La Société

Plus en détail

Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique

Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique 30 mars 2006 Introduction Le conseil d administration de l ERAFP a décidé,

Plus en détail

Plan d action triennal 2012-2015

Plan d action triennal 2012-2015 Plan d action triennal 0-0 Adopté à l assemblée générale annuelle, le 08 juin 0 MISSION Regrouper les corporations de développement communautaire (CDC) du Québec et les soutenir dans leur mission tout

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES Avis Présenté au ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs du Québec

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2013-2016. Le développement durable, une réalité de tous les jours

Plan d action de développement durable 2013-2016. Le développement durable, une réalité de tous les jours Plan d action de développement durable 213-216 Le développement durable, une réalité de tous les jours Message du président-directeur général Poursuivre dans la bonne voie Les principes du développement

Plus en détail