Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance. Audit des systèmes d information. Partie 5: Audit d une application informatique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance. Audit des systèmes d information. Partie 5: Audit d une application informatique"

Transcription

1 Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Audit des systèmes d information Partie 5: Audit d une application informatique Emanuel Campos - version 2015

2 Les présentations personnelles (suite) Un sujet est traité pendant 15 minutes par un groupe de 4 personnes Si la note de l oral final est moins bonne, la présentation comptera pour 1/2 de la note finale 28 avril 2015 Audit d une application informatique Votre client vous informe avoir automatisé son inventaire. Vous voulez utiliser le journal de valorisation de l'inventaire dans le cadre de votre prochain audit comptable. 1. Exposez votre démarche, les difficultés que vous allez rencontrer, et les points décisifs qui vous permettent d'utiliser la valorisation informatique de l'inventaire. 2. A quels nouveaux risques s expose votre client? 3. A quels nouveau risques êtes vous exposé en tant qu auditeur? MCCF 2015 E. Campos partie 5 2

3 Littérature MCCF 2015 E. Campos partie 5 3

4 Aspects informatiques de la révision Introduction 1. Analyse du bilan et du compte de résultat 2. Identification des processus opérationnels et flux de données 3. Identification des applications et des interfaces clés 4. Identification des risques et des contrôles clés 5. Test de cheminement 6. Evaluation de la conception du contrôle 7. Evaluation du fonctionnement du contrôle 8. Appréciation globale MCCF 2015 E. Campos partie 5 4 4

5 0. Introduction Approche d'audit orientée sur les risques : Manuel suisse d'audit 4 étapes d'audit principales Evaluation du risque fait partie de la planification de l'audit est réalisée le plus souvent par l'auditeur MCCF 2015 E. Campos partie 5 5

6 0. Introduction Identification du risque La fiabilité de l'ensemble du système de contrôle repose sur l'identification correcte des risques Analyse des risques Système de contrôle interne Risque inhérent Description des risques et des sources à prendre en compte Objectifs de contrôle Assertions dans les états financiers Contrôles prévus Description des contrôles, types de contrôle préventifs / détectifs, manuels / automatiques, responsabilités, etc. Pertinence Evaluation sur la base d'une analyse Efficacité Evaluation sur la base de tests MCCF 2015 E. Campos partie 5 6

7 0. Introduction Délimitation de l approche de contrôle : MCCF 2015 E. Campos partie 5 7

8 I. Analyse du bilan et du compte de résultat Principaux comptes Définition des objectifs Définition des positions du bilan et du compte de résultats pertinentes pour l'audit Identification des transactions (opérations commerciales) ou des classes de transactions à l'origine de ces positions MCCF 2015 E. Campos partie 5 8

9 II. Identification des processus opérationnels et flux de données Documentation : Sous forme de tableau : Solution adaptée à des éléments comptables et interactions simples Sous forme de modèle de processus : Solution adaptée à des interactions complexes Sous forme de flux de données : Solution adaptée à l'analyse effective d'interactions complexes MCCF 2015 E. Campos partie 5 9

10 II. Identification des processus opérationnels et flux de données Enoncé de la NAS NAS 401) L'impact de l'informatique sur l'analyse des risques dans la phase de planification d'un audit peut être très élevé. L'objectif et le champ d'un audit ne changent pas dans un environnement IT. Le recours aux technologies de l'information et des technologies modifie cependant le traitement, l'enregistrement et la communication d'informations financières et peut avoir un impact sur le système comptable et le contrôle interne de l'entreprise. La NAS 400 «Evaluation du risque et contrôle interne» donne à l'auditeur pour mission d'évaluer les risques inhérents ainsi que les risques de contrôle relatifs à tous les points importants des états financiers. Les risques inhérents et les risques de contrôle de l'environnement IT peuvent avoir une influence diffuse et spécifique sur un état financier et la probabilité d'écarts significatifs... MCCF 2015 E. Campos partie 5 10

11 III. Identification des applications et interfaces clés Etablissement des applications clés : MCCF 2015 E. Campos partie 5 11

12 III. Identification des applications et interfaces clés 2 méthodes pour se doter d un applicatif Comparatif des méthodes: Logiciel standard! Fonctions! Coûts! Maintenance Développement! Besoins! Budget! Communication interne! Tests MCCF 2015 E. Campos partie 5 12

13 III. Identification des applications et interfaces clés 2 méthodes pour se doter d un applicatif Lien avec l approche audit: Logiciel standard! Certification! Paramètres! Interfaces! Développements spéciaux! Droits d accès Développement! Analyse! Programmation! Tests! Droits d accès MCCF 2015 E. Campos partie 5 13

14 III. Identification des applications et interfaces clés Applications standard :! Les applications standard constituent (aussi) un défi (surtout lorsqu'il s'agit d'applications fortement adaptées)! Les éléments suivants doivent ainsi être pris en compte : " Maturité de la version logicielle " Degré de paramétrisation " Résultats d'audit antérieurs " Forum Internet " Documentation relative à la release MCCF 2015 E. Campos partie 5 14

15 III. Identification des applications et interfaces clés - Objectif non maitrisé MCCF 2015 E. Campos partie 5 15

16 III. Identification des applications et interfaces clés Développements internes :! Les applications développées en interne exigent un travail de vérification (beaucoup plus) important.! Pour des raisons d'efficacité, et dans la mesure du possible, l'audit doit s'appuyer sur des tests réalisés et documentés au sein de l'entreprise. " Si les tests correspondants n'existent pas ou ne sont pas pertinents (documentation de test lacunaires, traitement des erreurs non adapté, absence de prise en main formelle par les utilisateurs, etc.), l'auditeur doit réaliser lui-même les tests nécessaires à sa vérification. MCCF 2015 E. Campos partie 5 16

17 IV. Identification des risques et des contrôles clés Risques et contrôles clés Définition des objectifs :! Délimiter l'univers du contrôle évalué et vérifié dans les étapes suivantes.! Constater quels contrôles clés atténuent les risques pertinents (scénarios de dommages)! Analyser l'impact sur les montants déclarés dans les états financiers MCCF 2015 E. Campos partie 5 17

18 V. Test de cheminement Contenu et objectifs :! Exécution et documentation des processus / types de transactions pertinentes! Sert à vérifier la compréhension du processus concerné et à confirmer l'analyse précédente Contexte! Vérification des processus et du traitement! Estimation de la consistance / pertinence de la documentation et des diagrammes disponibles! Confirmation de l'existence des contrôles pertinents MCCF 2015 E. Campos partie

19 V. Test de cheminement Profondeur / degré de détail La profondeur et le degré de détail du test de cheminement dépend de l'intention de l'auditeur de s'appuyer ou non sur le système de contrôle existant.. Analyse et évaluation détaillées du fonctionnement des contrôles afin de savoir s'ils couvrent effectivement les risques existants. ou non Le test de cheminement doit dans ce cas garantir que l'auditeur comprend tous les risques financiers significatifs pouvant résulter du processus. Sur la base des risques identifiés, il déduira/adaptera ses procédures d'audit orientées résultat. MCCF 2015 E. Campos partie 5 19

20 V. Test de cheminement Indications relatives à l'audit des contrôles d'applications Catégories de contrôles applicatifs Entrée Vérification Confirmation Traitement Interfaces (Entrée) Autorisation Contrôles programmés Contrôles configurables A vérifier via le test de cheminement ¹ ¹ ¹ ¹ Vérification / évaluation de l'autorisation ² Vérification / examen ¹ ¹ ¹ ¹ A vérifier via le test de cheminement ¹ ¹ ¹ ¹ Vérification / évaluation de l'autorisation ² ¹ Le plus souvent, un «test of one» réalisé dans le cadre du test de cheminement suffit ici ² Il est nécessaire de vérifier ici un nombre représentatif d'utilisateurs MCCF 2015 E. Campos partie 5 20

21 VI. Evaluation de la conception du contrôle Contenu et objectifs :! Les risques identifiés sont-ils entièrement couverts?! Les objectifs de contrôle peuvent-ils être atteints par les contrôles mis en place?! Les contrôles sont-ils efficaces et efficients?! D'autres contrôles (supérieurs ou une combinaison de contrôles) sont-ils éventuellement plus efficaces/efficients?! Identification de lacunes, de chevauchements et de doublons en matière de contrôles! Prévention de contrôles onéreux (services techniques) et de tâches de vérification de l'efficacité (auditeur)! Amélioration éventuelle des résultats au niveau de l'efficience et de l'efficacité grâce à l'utilisation ou l'adaptation d'autres contrôles MCCF 2015 E. Campos partie 5 21

22 VI. Evaluation de la conception du contrôle Cadres/champ " Evaluation de l'adéquation de la conception du contrôle en prenant en compte l'ensemble des opérations et contrôles importants. Cadres et objet (suite) Objet " Evaluation globale de l'adéquation du système de contrôle intégral: Qualité adéquate avec le moins d'utilisation possible " Dérivation et constatation d'une stratégie d'audit adaptée liée à l'évaluation des contrôles resp. du système de contrôle employés MCCF 2015 E. Campos partie 5 22

23 VII. Evaluation du fonctionnement du contrôle Définition des objectifs : Donner une opinion sur le système de contrôle interne L'évaluation de l'efficacité d'un contrôle permet de déterminer : " si le contrôle fonctionne comme prévu " s'il a été effectivement réalisé " s'il a été effectué entièrement " s'il a été exécuté par une personne qualifiée et autorisée MCCF 2015 E. Campos partie 5 23

24 VII. Evaluation du fonctionnement du contrôle Stratégies d'audit dans le cadre des contrôles applicatifs Test unique (Test of One) Test direct Baselining / Benchmarking Data analysis MCCF 2015 E. Campos partie 5 24

25 VIII. Appréciation globale Définition des objectifs : Les résultats des différentes étapes de l'audit sont évalués et synthétisés dans une appréciation globale en fonction de leur influence sur les rapports financiers. L'auditeur émet une opinion sur l'adéquation du système de contrôle interne et sa capacité à éviter des erreurs majeures dans les états financiers, avec un niveau d'assurance raisonnable. MCCF 2015 E. Campos partie 5 25

26 VIII. Appréciation globale Déduction de l'appréciation globale : dans quelle mesure l'application contrôlée supporte le processus métier (conception des contrôles, fonctionnement des contrôles) présence de lacunes significatives de contrôle dans l'application l'impact des lacunes de contrôle sur les traitements de l'application et sur le processus global ainsi que sur les assertions s'y rapportant dans les états financiers la présence, dans le processus métier, de contrôles qui compensent l'impact d'éventuelles faiblesses de contrôle dans l'application nécessite la vérifications de contrôle et de procédures d'audit orientées résultat supplémentaires. MCCF 2015 E. Campos partie 5 26

27 VIII. Appréciation globale Principe : Lorsque les faiblesses des contrôles applicatifs peuvent influencer significativement l'exactitude des assertions dans les états financiers, et que ce risque ne peut pas être compensé par d'autres contrôles (p. ex. des contrôles manuels détectifs), l'impact de ces faiblesses sur le rapport annuel doit être évalué. MCCF 2015 E. Campos partie 5 27

28 VIII. Appréciation globale Critères d'évaluation : 1. S'agit-il d'un fait qui affecte l'état financier? 2. S'agit-il d'une violation de la loi ou des statuts? 3. S'agit-il d'un élément qui affecte l'opinion d'audit? Lors de l'évaluation de l'impact sur l'opinion d'audit, l'auditeur évalue la possibilité de couvrir l'impact possible des contrôles inopérants par des procédures d'audit substantives. MCCF 2015 E. Campos partie 5 28

29 VIII. Appréciation globale Présentation de l'information : L'auditeur établit à l'intention de la direction, outre son opinion d'audit, une synthèse de la situation des risques au niveau des processus et des applications contrôlés. MCCF 2015 E. Campos partie 5 29

30 VIII. Appréciation globale Conséquences de contrôles inefficaces sur le programme d'audit et notamment sur la taille de l'échantillon (sample) lors de procédures d'audit substantives IR Inherent Risk Control Risk at Entity Level Control Risk at Transaction Level CRA Combined Risk Assessment Les contrôles inefficaces augmentent le risque de contrôle et influencent ainsi le Combined Risk Assessment, ce qui peut conduire à des échantillons considérablement plus grands lors de procédures d'audit substantives. CR Audit Program Substantive Audit procedures Data Analysis Regulatory procedures MCCF 2015 E. Campos partie 5 30

31 Annexes MCCF 2015 E. Campos partie 5 31

32 VIII. Appréciation globale Rapport avec le SCI et la loi SOX Evaluation du SCI conformément à la NAS 890, à la loi SOX 404 et pour l'audit : Dans le cadre de la vérification de l'existence du SCI suivant la NAS 890, l'auditeur peut effectuer les révisions des étapes 1 à 6, qui sont nécessaires pour confirmer l'existence du SCI requise par la loi. A cet effet, l'opinion est effective au jour de clôture. Aux étapes 7 et 8, l'auditeur obtient la preuve de l'efficacité des contrôles considérés sur toute la période d'audit et peut suivre une stratégie d'audit basée sur les contrôles. MCCF 2015 E. Campos partie 5 32

33 VIII. Appréciation globale Rapport avec le SCI et la loi SOX (suite) Evaluation du SCI conformément à la NAS 890, à la loi SOX 404 et pour l'audit : Conformément au droit suisse, il n'est pas tenu de le faire sur l'ensemble du SCI, mais il peut décider dans sa stratégie d'audit dans quels domaines il souhaite tester le fonctionnement des contrôles et ainsi suivre une stratégie d'audit basée sur les contrôles, et pour quels domaines il choisit une stratégie d'audit orientée résultat. Dans le cadre d'une évaluation selon SOX 404, l'auditeur doit exécuter l'ensemble des étapes (design assessment et operational testing), mais émet une opinion au jour de clôture. Ainsi, des corrections (y c. nouveau design assessment et operational testing) sont possibles avant la fin de l'exercice. MCCF 2015 E. Campos partie 5 33

Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401)

Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401) Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401) "Préface explicative" Chiffre Cette NAS donne des instructions sur un audit

Plus en détail

Olivier Terrettaz, Expert diplômé en finance et controlling 1

Olivier Terrettaz, Expert diplômé en finance et controlling 1 Olivier Terrettaz Expert diplômé en finance et controlling Economiste d'entreprise HES Olivier Terrettaz, Expert diplômé en finance et controlling 1 Gouvernement d'entreprise Définition Le gouvernement

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 402 FACTEURS A CONSIDERER POUR L'AUDIT D'ENTITES FAISANT APPEL A DES SERVICES BUREAUX

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 402 FACTEURS A CONSIDERER POUR L'AUDIT D'ENTITES FAISANT APPEL A DES SERVICES BUREAUX NORME INTERNATIONALE D AUDIT 402 FACTEURS A CONSIDERER POUR L'AUDIT D'ENTITES FAISANT APPEL A DES SERVICES BUREAUX SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-3 Facteurs à prendre en considération par l'auditeur...

Plus en détail

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Audit des systèmes d information Partie 7: Particularités de l audit en situation d outsourcing et audit de projet informatique Emanuel Campos

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 300 PLANIFICATION D'UNE MISSION D'AUDIT D'ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 300 PLANIFICATION D'UNE MISSION D'AUDIT D'ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 300 PLANIFICATION D'UNE MISSION D'AUDIT D'ETATS FINANCIERS SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-3 Travaux préliminaires à la planification de la mission... 6-7 Planification

Plus en détail

Befimmo SA Règlement de l'audit interne

Befimmo SA Règlement de l'audit interne Befimmo SA Règlement de l'audit interne Table des matières Article 1 - Nature... 1 Article 2 - Mission, objectifs et activités... 2 Article 3 - Programme annuel... 3 Article 4 - Reporting... 3 Article

Plus en détail

asah alpha consulting Prog o ram a m m e e de d e fo f r o mat a i t on o n 2 01 0 5

asah alpha consulting Prog o ram a m m e e de d e fo f r o mat a i t on o n 2 01 0 5 AUDIT 1 1.1 Evaluation et appréciation du contrôle Auditeurs internes, contrôleurs de gestion Responsables administratifs et financiers ; Durée : 03 jours Maitriser la démarche d évaluation interne Mettre

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D'UN EXPERT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D'UN EXPERT NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D'UN EXPERT SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-5 Détermination de la nécessité de recourir à un expert... 6-7 Compétence et objectivité de l'expert...

Plus en détail

AUDITS QUALITÉ INTERNES

AUDITS QUALITÉ INTERNES AUDITS QUALITÉ INTERNES 0 Ind. Date Etabli par Vérifié par Approuvé par observations 1/6 1. OBJET Cette procédure a pour objet de définir l'organisation, la planification, la réalisation et le suivi des

Plus en détail

Contrôle interne et organisation comptable de l'entreprise

Contrôle interne et organisation comptable de l'entreprise Source : "Comptable 2000 : Les textes de base du droit comptable", Les Éditions Raouf Yaïch. Contrôle interne et organisation comptable de l'entreprise Le nouveau système comptable consacre d'importants

Plus en détail

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Audit des systèmes d'information Partie 3: la dimension informatique de l audit du Système de Contrôle Interne Emanuel Campos - version 2015

Plus en détail

Charte de l audit interne de la Direction Générale de la Dette

Charte de l audit interne de la Direction Générale de la Dette MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DE LA PROSPECTIVE RÉPUBLIQUE GABONAISE Union-Travail-Justice ------------ -------- SECRETARIAT GENERAL ------------ ------------ DIRECTION DE L AUDIT ET DU CONTROLE ------------

Plus en détail

1. Administration et exécution des opérations financières du programme

1. Administration et exécution des opérations financières du programme UNITED NATIONS ENTITY FOR GENDER EQUALITY AND THE EMPOWERMENT OF WOMEN DESCRIPTION DE POSTE I. Information sur le poste Titre du poste: Assistant(e) aux Opérations Type de Contrat : Contrat de Service

Plus en détail

Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006

Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006 Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006 Introduction : Dans le but d accroître la transparence et la comparabilité des rapports

Plus en détail

RAPPORT SUR L'AUDIT PRUDENTIEL DES GROUPES ET CONGLOMERATS D'ASSURANCE [GROUPE OU CONGLOMÉRAT D'ASSURANCE ASSUJETTI]

RAPPORT SUR L'AUDIT PRUDENTIEL DES GROUPES ET CONGLOMERATS D'ASSURANCE [GROUPE OU CONGLOMÉRAT D'ASSURANCE ASSUJETTI] RAPPORT SUR L'AUDIT PRUDENTIEL DES GROUPES ET CONGLOMERATS D'ASSURANCE [GROUPE OU CONGLOMÉRAT D'ASSURANCE ASSUJETTI] 1 Conditions générales de l'audit Les passages indiqués en italique dans le présent

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel :

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel : La méthode ITIL plan Introduction C est quoi ITIL? Utilisation d ITIL Objectifs Les principes d ITIL Domaines couverts par ITIL Les trois versions d ITIL Pourquoi ITIL a-t-il tant de succès Inconvénients

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

Norme d audit suisse. Vérification de l existence. du système de contrôle interne (NAS 890)

Norme d audit suisse. Vérification de l existence. du système de contrôle interne (NAS 890) Norme d audit suisse Vérification de l existence du système de contrôle interne (NAS 890) La présente Norme d audit suisse (NAS) a été approuvée par le Comité de la Chambre fiduciaire en date du 17 décembre

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables

Plus en détail

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel.

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. INTRODUCTION QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. Ce certificat est destiné à toutes les écoles d enseignement

Plus en détail

Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010

Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010 Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010 www.pr4gm4.com Gestion des risques Présentation Mars 2010 Copyright 2010 - PR4GM4 Actualité du 27 janvier 2010 2 Actualité du 11 février 2010 3 Domaine

Plus en détail

CONTROLES, ANALYSE ET AMELIORATION

CONTROLES, ANALYSE ET AMELIORATION Manuel de management de la qualité Chapitre 5 : CONTROLES, ANALYSE ET AMELIORATION Approuvé par Guy MAZUREK Le 1/10/2014 Visa Page 2 / 8 SOMMAIRE 1 CONTRÔLES DE CONFORMITE... 3 1.1 Contrôle effectués sur

Plus en détail

LA NORME ISO 14001 A RETENIR

LA NORME ISO 14001 A RETENIR A RETENIR La norme ISO 14001, publiée en 1996, est une norme internationale qui s'applique à tous les types d'organisations (entreprises industrielles, de services, etc.) quelles que soient leurs tailles

Plus en détail

METIERS DE L INFORMATIQUE

METIERS DE L INFORMATIQUE METIERS DE L INFORMATIQUE ISO 27001 LEAD AUDITOR REF : GOMO019 DUREE : 5 JOURS TARIF : 3 500 HT Public Toute personne amenée à conduire des audits dans le domaine de la sécurité des systèmes d'information.

Plus en détail

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Introduction Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Depuis le lancement du projet en février 2013, différentes actions ont été effectuées dans le but d'accroître la sensibilisation et

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-4 Personnes

Plus en détail

Solution logicielle IDEA

Solution logicielle IDEA 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Solution logicielle IDEA Intervenant: M. Michel PIRON 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Une initiative de l Ordre des

Plus en détail

Séminaire des auditeurs de l ACORS. Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015

Séminaire des auditeurs de l ACORS. Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015 Séminaire des auditeurs de l ACORS Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015 Intervenant : Philippe AVRIL Sous-Directeur Adjoint du DPMRF (Contrôle Interne) DDFC-CNAMTS

Plus en détail

Résumé du rapport d audit AUDIT DE RENOUVELLEMENT DE CERTIFICATION PEFC

Résumé du rapport d audit AUDIT DE RENOUVELLEMENT DE CERTIFICATION PEFC Résumé du rapport d audit AUDIT DE RENOUVELLEMENT DE CERTIFICATION PEFC Référentiel Référentiel PEFC : Schéma Français de certification forestière (Validé par l assemblée générale de PEFC France le 03

Plus en détail

Concours EPSO/A/1-10/03

Concours EPSO/A/1-10/03 Concours EPSO/A/1-10/03 Administrateurs adjoints (A8) Épreuve a) Test constitué d une série de questions à choix visant à évaluer les connaissances spécifiques dans le domaine choisi DOMAINE 4 Audit 1

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables qualité Ensemble du personnel

Plus en détail

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Audit des systèmes d information Partie 1: compréhension de l environnement et de la mission d audit informatique Emanuel Campos - version 2015

Plus en détail

Concours EUR/B/164/00. Assistants administratifs (B5/B4) Épreuve a)

Concours EUR/B/164/00. Assistants administratifs (B5/B4) Épreuve a) Concours EUR/B/164/00 Assistants administratifs (B5/B4) Épreuve a) Test constitué d une série de questions à choix visant à évaluer les connaissances spécifiques dans le domaine choisi DOMAINE 2 Audit

Plus en détail

AUDIT DE RENOUVELLEMENT DE CERTIFICATION PEFC

AUDIT DE RENOUVELLEMENT DE CERTIFICATION PEFC AUDIT DE RENOUVELLEMENT DE CERTIFICATION PEFC Référentiel Référentiel PEFC : Schéma Français de certification forestière (Validé par l assemblée générale de PEFC France le 05 janvier 2012) Recueil des

Plus en détail

Révision ISO/IEC 17021

Révision ISO/IEC 17021 Révision ISO/IEC 17021 Version 2006 Version 2011 Évaluation de la conformité Exigences pour les organismes procédant à l'audit et à la certification des systèmes de management Adaptations et modalités

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 2

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 2 IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 2 Qualité du produit logiciel Plan du cours Introduction Qualité du logiciel Théorie de la mesure Mesure de la qualité du logiciel Études empiriques Mesure

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE D'ÉVALUATION DES CADRES (PO-09)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE D'ÉVALUATION DES CADRES (PO-09) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE D'ÉVALUATION DES CADRES (PO-09) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE D'ÉVALUATION DES CADRES (PO-09) Adoptée par le Conseil d'administration le 14 février 1985

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

Fiche conseil n 16 Audit

Fiche conseil n 16 Audit AUDIT 1. Ce qu exigent les référentiels Environnement ISO 14001 4.5.5 : Audit interne EMAS Article 3 : Participation à l'emas, 2.b Annexe I.-A.5.4 : Audit du système de management environnemental SST OHSAS

Plus en détail

Norme ISA 320, CARACTERE SIGNIFICATIF LORS DE LA PLANIFICATION ET DE LA REALISATION D UN AUDIT

Norme ISA 320, CARACTERE SIGNIFICATIF LORS DE LA PLANIFICATION ET DE LA REALISATION D UN AUDIT Norme internationale d audit (ISA) Norme ISA 320, CARACTERE SIGNIFICATIF LORS DE LA PLANIFICATION ET DE LA REALISATION D UN AUDIT La présente Norme internationale d audit (ISA) publiée en anglais par l

Plus en détail

Norme ISA 315, IDENTIFICATION ET EVALUATION DES RISQUES D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES PAR LA CONNAISSANCE DE L'ENTITE ET DE SON ENVIRONNEMENT

Norme ISA 315, IDENTIFICATION ET EVALUATION DES RISQUES D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES PAR LA CONNAISSANCE DE L'ENTITE ET DE SON ENVIRONNEMENT Norme internationale d audit (ISA) Norme ISA 315, IDENTIFICATION ET EVALUATION DES RISQUES D'ANOMALIES SIGNIFICATIVES PAR LA CONNAISSANCE DE L'ENTITE ET DE SON ENVIRONNEMENT La présente Norme internationale

Plus en détail

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Audit des systèmes d information de gestion Partie 2: Evaluation des risques dans le domaine IT 10 mars 2015 Agenda! Rappel des enseignements

Plus en détail

Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques

Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques Parlons-en... Les directives Directives concernant l'élaboration et l'utilisation des bases de données nationales en

Plus en détail

PEFC PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR ASSOCIATION REGIONALE DE CERTIFICATION FORESTIERE DE PROVENCE-ALPES COTE D AZUR

PEFC PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR ASSOCIATION REGIONALE DE CERTIFICATION FORESTIERE DE PROVENCE-ALPES COTE D AZUR ECOPASS passeport pour votre reconnaissance passport for your recognition RAPPORT D'AUDIT ISO 14001 EMAS OHSAS 18001 ISO 9001 PEFC GES VHU ISO 22000 3D ICPE DC RAPPORT D AUDIT DE SUIVI DE CERTIFICATION

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Le 19 avril 2013 - ANGERS

Le 19 avril 2013 - ANGERS Le 19 avril 2013 - ANGERS 2 > Sommaire 1. Cadre réglementaire 2. Cadre de délégation 3. Périmètre d intervention du Comité d'audit 4. Rôle du Comité d Audit 5. Coordination et planification des travaux

Plus en détail

Ordre des Experts Comptables de Tunisie

Ordre des Experts Comptables de Tunisie Ordre des Experts Comptables de Tunisie Norme relative aux Modalités d Application des Articles 2 et 3 de l Arrêté du 28 février 2003 portant Homologation du Barème des Honoraires des Experts Comptables

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

MV Consulting. ITIL & IS02700x. Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala. Michel Viala

MV Consulting. ITIL & IS02700x. Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala. Michel Viala MV Consulting Michel Viala ITIL & IS02700x Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala ITIL & ISO2700x : Présentation Intervenants Michel VIALA : Consultant ITIL confronté à la prise en compte

Plus en détail

AUDIT INTERNE. BELAC 3-03 Rev 3-2014. Mise en application : 27.06.2014

AUDIT INTERNE. BELAC 3-03 Rev 3-2014. Mise en application : 27.06.2014 BELAC 3-03 Rev 3-2014 AUDIT INTERNE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site internet de BELAC (www.belac.fgov.be) sont seules considérées comme authentiques.

Plus en détail

Amenez votre analyse d audit au niveau supérieur! Passeport formation 2013 26 avril 2013

Amenez votre analyse d audit au niveau supérieur! Passeport formation 2013 26 avril 2013 Amenez votre analyse d audit au niveau supérieur! Passeport formation 2013 26 avril 2013 Amenez votre analyse d audit au niveau supérieur! Introduction Le groupe ACL de Montréal Résultats de recherche

Plus en détail

SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance

SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance Procédures de contrôle interne relatives à l'élaboration et au traitement de l'information comptable et financière

Plus en détail

Suivi des recommandations du Comité des commissaires aux comptes sur les états financiers des années antérieures

Suivi des recommandations du Comité des commissaires aux comptes sur les états financiers des années antérieures Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Comité permanent 59 e réunion Distr. : restreinte 11 février 2014 Français Original : anglais et français Suivi des recommandations du Comité des commissaires

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001 Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

LA QUALITE DU LOGICIEL

LA QUALITE DU LOGICIEL LA QUALITE DU LOGICIEL I INTRODUCTION L'information est aujourd'hui une ressource stratégique pour la plupart des entreprises, dans lesquelles de très nombreuses activités reposent sur l'exploitation d'applications

Plus en détail

Qu est-ce que le ehealthcheck?

Qu est-ce que le ehealthcheck? Plus la dépendance d une compagnie envers ses systèmes informatiques est grande, plus le risque qu une erreur dans les processus métiers puisse trouver ses origines dans l informatique est élevé, d où

Plus en détail

des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat

des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat L évolution récente r des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat 7 Avril 2009 Plan COBIT V4.1 COBIT Quickstart V2 Guide d audit informatique COBIT Val IT Risk IT Le Guide pratique CIGREF/

Plus en détail

L approche processus. Muriel Pinel Laurent Tabourot

L approche processus. Muriel Pinel Laurent Tabourot L approche processus Muriel Pinel Laurent Tabourot Introduction Des exigences venues de l ISO La Norme ISO 9001 v 2000 «encourage l'adoption d'une approche processus lors du développement, de la mise en

Plus en détail

J u i n 2 0 1 0. C o n s e i l n a t i o n a l d e r e c h e r c h e s d u C a n a d a. V é r i f i c a t i o n i n t e r n e d u C N R C

J u i n 2 0 1 0. C o n s e i l n a t i o n a l d e r e c h e r c h e s d u C a n a d a. V é r i f i c a t i o n i n t e r n e d u C N R C C o n s e i l n a t i o n a l d e r e c h e r c h e s d u C a n a d a Vérification de la gestion des risques V é r i f i c a t i o n i n t e r n e d u C N R C J u i n 2 0 1 0 Juin 2010 i 1.0 Sommaire

Plus en détail

Identification du module

Identification du module Identification du module Numéro de module 168 Titre Assister des processus métier au moyen d outils TIC Compétence Analyser des processus métier d un département de l entreprise et apporter un soutien

Plus en détail

plate-forme mondiale de promotion

plate-forme mondiale de promotion plate-forme mondiale de promotion À propos de The Institute of Internal Auditors (Institut des auditeurs internes) L'institut des auditeurs internes (IIA) est la voix mondiale de la profession de l'audit

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

ITIL V3 Intermediate - Release, Control and Validation (RCV) Mettre en production, contrôler et valider des processus (3ITMG186)

ITIL V3 Intermediate - Release, Control and Validation (RCV) Mettre en production, contrôler et valider des processus (3ITMG186) ITIL V3 Intermediate - Release, Control and Validation (RCV) Mettre en production, contrôler et valider des processus (3ITMG186) Durée 5 Jours / 35 Heures de formation Objectifs Savoir planifier les activités

Plus en détail

Appel à Manifestation d'intérêt

Appel à Manifestation d'intérêt AfricaInteract : Renforcement des liens entre la recherche et les décideurs politiques pour l'adaptation au changement climatique en Afrique Appel à Manifestation d'intérêt Recrutement d'un expert pour

Plus en détail

L A COUR D ES C OMPTES

L A COUR D ES C OMPTES L A COUR D ES C OMPTES E UROPÉENNE L A M ÉTHODOLOGIE DAS F R A N Ç A II S La présente brochure présente la Cour des comptes européenne, est principalement centrée sur la déclaration d'assurance publiée

Plus en détail

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES Survol de Risk IT UN NOUVEAU RÉFÉRENTIEL DE GESTION DES RISQUES TI GP - Québec 2010 JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES 3 mars 2010 - Version 4.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Certains aspects du module D peuvent nécessiter une étude plus approfondie. Une révision du guide pourra donc s'avérer nécessaire.

AVANT-PROPOS. Certains aspects du module D peuvent nécessiter une étude plus approfondie. Une révision du guide pourra donc s'avérer nécessaire. Le présent document est une traduction du guide 8.4, dont l original en anglais est disponible sur le site Internet de WELMEC (www.welmec.org). Pour tout problème d interprétation, il est nécessaire de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. But. Généralités

GUIDE PRATIQUE. But. Généralités GUIDE PRATIQUE destiné aux sociétés d'audit se chargeant de l'audit de banques et de négociants en valeurs mobilières et concernant le traitement des formulaires relatifs à l'analyse des risques, la présentation

Plus en détail

SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance

SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance Procédures de contrôle interne relatives à l'élaboration et au traitement de l'information comptable et financière

Plus en détail

LES PROCESSUS SUPPORT

LES PROCESSUS SUPPORT Manuel de management de la qualité Chapitre 3 : Approuvé par Guy MAZUREK Le 1/10/2014 Visa Page 2 / 11 SOMMAIRE 1 LA GESTION DES DOCUMENTS ET DONNEES DU SMQ... 4 1.1 Architecture de la documentation du

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 800 RAPPORT DE L'AUDITEUR (INDEPENDANT) SUR DES MISSIONS D'AUDIT SPECIALES

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 800 RAPPORT DE L'AUDITEUR (INDEPENDANT) SUR DES MISSIONS D'AUDIT SPECIALES NORME INTERNATIONALE D AUDIT 800 RAPPORT DE L'AUDITEUR (INDEPENDANT) SUR DES MISSIONS D'AUDIT SPECIALES SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-2 Remarques d'ordre général... 3-8 Rapports sur des états

Plus en détail

N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013

N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013 N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013 Les 12 recommandations de la Cour des comptes ont été approuvées. Actuellement

Plus en détail

Note d orientation : Gestion des risques d'entreprise (GRE)

Note d orientation : Gestion des risques d'entreprise (GRE) 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

Rapport d'audit étape 2

Rapport d'audit étape 2 Rapport d'audit étape 2 Numéro d'affaire: Nom de l'organisme : CMA 76 Type d'audit : audit de renouvellement Remarques sur l'audit Normes de référence : Autres documents ISO 9001 : 2008 Documents du système

Plus en détail

GUIDE D AUDIT - LABOROUTE

GUIDE D AUDIT - LABOROUTE GUIDE D AUDIT - LABOROUTE Tableau de validation du document Rédigé par Approuvé par Géré par Nom Eric BLANC Thierry KRETZ Fonction Responsable qualité Président du Comité Opérationnel Eric BLANC Responsable

Plus en détail

CATÉGORIE # D ANNÉE D EXP. TAUX JOURNALIER

CATÉGORIE # D ANNÉE D EXP. TAUX JOURNALIER CATÉGORIE # D ANNÉE D EXP. TAUX JOURNALIER Identifier la(les) catégorie(s), avec vos années d expérience et votre taux. Adjoint aux ressources Adjoint de projet Analyste de la rémunération Analyste des

Plus en détail

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013 Direction de l audit de Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques Le 5 décembre 2013 Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques BUT Le présent document

Plus en détail

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle Introduction à la norme ISO 27001 Eric Lachapelle Introduction à ISO 27001 Contenu de la présentation 1. Famille ISO 27000 2. La norme ISO 27001 Implémentation 3. La certification 4. ISO 27001:2014? 2

Plus en détail

Lettre circulaire relative aux termes de référence de la mission des commissaires aux comptes au sein des établissements de crédit

Lettre circulaire relative aux termes de référence de la mission des commissaires aux comptes au sein des établissements de crédit Lettre circulaire relative aux termes de référence de la mission des commissaires aux comptes au sein des établissements de crédit Vu la loi n 34-03 relative aux établissements de crédit et organismes

Plus en détail

Evaluation des risques et procédures d audit en découlant

Evaluation des risques et procédures d audit en découlant Evaluation des risques et procédures d audit en découlant 1 Présentation des NEP 315, 320, 330, 500 et 501 2 Présentation NEP 315, 320, 330, 500 et 501 Les NEP 315, 320, 330, 500 et 501 ont fait l objet

Plus en détail

BSM 9.0 ESSENTIALS. Nouveaux utilisateurs de Business Service Management (BSM) 9.0, parmi lesquels :

BSM 9.0 ESSENTIALS. Nouveaux utilisateurs de Business Service Management (BSM) 9.0, parmi lesquels : BSM 9.0 ESSENTIALS PUBLIC CIBLE Nouveaux utilisateurs de Business Service Management (BSM) 9.0, parmi lesquels : Administrateurs de base de données Administrateurs système Administrateurs réseau Directeurs

Plus en détail

Procédure de certification

Procédure de certification Swissdec, 6002 Lucerne www.swissdec.ch Procédure de certification Table des matières 1. But du présent document 3 2. Objectifs de la certification 3 3. Clients/Parties prenantes 3 4. Emetteur du certificat

Plus en détail

Points d'audit SCI-E : contrôles englobant toute l'entreprise et cadre du SCI

Points d'audit SCI-E : contrôles englobant toute l'entreprise et cadre du SCI Société d assurance Type d'agrément Société d'audit Auditeur responsable Année d'exercice 2015 Version du modèle 28.04.2015 Division Assurances Page 1 / 1 Audit base_points d'audit_sci-e_version 2015_FR.xlsx

Plus en détail

Points d audit pour la fortune liée

Points d audit pour la fortune liée Points d audit pour la fortune liée Entreprise d assurance : Fortune liée : Société d audit : Auditeur responsable : Année d'exercice : 2015 Les champs d audit suivants sont applicables à la fortune liée

Plus en détail

BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI

BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI ² BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI LIVRET D'ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR DANS L'ENTREPRISE LYCEE Catherine et Raymond JANOT- 1 place Lech Walesa - 89094 SENS CEDEX Tél. : 03.86.95.72.00 - Fax 03.86.95.12.77

Plus en détail

Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit. Sommaire

Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit. Sommaire Projet de mise en consultation du 9 septembre 2003 Circ.-CFB 0 / Annexe 1: Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit Rapport standard analyse des risques/stratégie d audit Les sociétés d audit

Plus en détail

Cahier des charges pour le contrôle externe du décompte de projet au siège du cocontractant

Cahier des charges pour le contrôle externe du décompte de projet au siège du cocontractant Cahier des charges pour le contrôle externe du décompte de projet au siège du cocontractant I. Bases 1. Considérations générales 1.1. Le contrôle financier externe des états financiers du projet du cocontractant

Plus en détail

MFQ Midi-Pyrénées v4 02022010 1. Audit interne dans un système de management de la Qualité ou un système intégré

MFQ Midi-Pyrénées v4 02022010 1. Audit interne dans un système de management de la Qualité ou un système intégré v4 02022010 1 Audit interne dans un système de management de la Qualité ou un système intégré Dans certaines entreprises, les audits qualité sont trop souvent perçus comme des contrôles pointilleux des

Plus en détail

Atelier 84 - L approche d audit par les risques

Atelier 84 - L approche d audit par les risques Atelier 84 - L approche d audit par les risques 1 Plan Présentation des NEP 315, 320, 330, 500 et 501 Principales différences par rapport au référentiel de juillet 2003? 2 Présentation NEP 315, 320, 330,

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

Certification de Systèmes de Management Recertification

Certification de Systèmes de Management Recertification Certification de Systèmes de Management Recertification Organisme CCTB SA Adresse 7, Impasse du Battoir CH-1845 Noville Représentant(e) Monsieur Stephan Grangier Référentiel(s) ISO 9001:2008 N certificat(s)

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Stimuler les recettes hors secteur aéronautique des aéroports

Stimuler les recettes hors secteur aéronautique des aéroports Stimuler les recettes hors secteur aéronautique des aéroports Collecte de données de vente FACTURE Gestion des contrats Recettes et facturation Analyse des performances www.concessionaireanalyzer.com Les

Plus en détail

Microsoft Dynamics. Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP

Microsoft Dynamics. Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP Microsoft Dynamics Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP Date : mai 2010 Table des matières Introduction... 3 Présentation... 3 Configuration requise... 3 Installation de Management

Plus en détail

BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI

BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI LIVRET D'ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR DANS L'ENTREPRISE STAGE DE 2 ère Année LYCEE Catherine et Raymond JANOT- 1 place Lech Walesa - 89094 SENS CEDEX Tél. : 03.86.95.72.00

Plus en détail

Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique

Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Copyright 2015 Polytech Annecy-Chambéry

Plus en détail