TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP6 : ALIMENTATION A DECOUPAGE : HACHEUR SERIE ET CONVERTISSEUR STATIQUE ABAISSEUR DE TENSION"

Transcription

1 P6 : ALIMNAION A DCOUPAG : HACHUR SRI CONVRISSUR SAIQU ABAISSUR D NSION INRODUCION Le réeau alternatif indutriel fournit l énergie électrique principalement ou de tenion inuoïdale de fréquence et d amplitude fixe (50 Hz-220 V). Le batterie d accumulateur ou le photopile olaire génèrent quant à elle de tenion continue fixe (48 V, par exemple). Or, de nombreue application néceitent de tenion et de fréquence autre que celle qui ont impoée par le réeau ou le batterie, et parfoi continûment variable. Cette converion d énergie, autrefoi réaliée par de convertieur électromécanique et aujourd hui eentiellement effectuée, dan un large domaine de puiance, par de convertieur tatique de faible entretien, moin volumineux et plu performant, qui e ont développé grâce aux progrè contant de compoant électronique de puiance. Leur application concernent le alimentation de ecour, de écurité et de nombreux appareillage indutriel et dometique (ordinateur, télévieur, ), mai aui l électrochimie et l électrométallurgie, le conditionnement de l électricité et, enfin, la variation de vitee de machine électrique tournante. Cette dernière utiliation intervient dan le domaine de la traction électrique, mai aui dan toute le technique de fabrication, de plu en plu complexe du fait de exigence croiante (au niveau de produit fini: qualité, prix, économie d énergie...) de l indutrie moderne (robotique, automobile, aéronautique ). OBJCIFS D LA MANIPULAION Le but principal de cette manipulation et l'étude du fonctionnement d'un convertieur abaieur de tenion ("buck converter") commandé par modulation de largeur d'impulion (M.L.I.) (Figure 1). L'alimentation choiie entre dan la clae de convertieur tatique de type alimentation à découpage. On verra pa à pa comment, à partir d'une ource de tenion continue, on peut alimenter une charge électrique ou tenion pratiquement continue et réglable. i e Convertieur D C i Source v e D C Charge α (Commande) Figure 1 1

2 A l'iue de la manipulation, (et aprè conultation du cour et de D), l'étudiant doit avoir aborder ou traiter le notion uivante : - Fonctionnement d un hacheur érie. - Méthode de commande par modulation de largeur d'impulion (principe, rapport cyclique). - Forme d onde lor d un fonctionnement ur charge réitive et expreion de la tenion de ortie moyenne. - Influence de l inductance de filtrage et de la fréquence ur l ondulation du courant de ortie du hacheur. - Influence de la capacité de ortie et de la fréquence ur l ondulation de tenion en ortie du convertieur, aux borne de la charge. RAVAIL PRLIMINAIR Outre la lecture complète de la manipulation, un exercice préliminaire (ignalé dan la marge par un trait brié), permettant de mieux comprendre la démarche et la problématique d une alimentation à découpage, vou et propoé. MARILS MIS À DISPOSIION - une alimentation continue réglable 0-60V 20A, - une platine de commande de hacheur (Figure 2), - un hacheur 80V/10A (Figure 3). - 2 réitance de 6,8 Ω et 10 Ω et 2 rhéotat (33 Ω, 6 A et 10 Ω), - une boîte de elf, - une boite de condenateur, - une onde de courant intantané 20A, - un ocillocope numérique. Figure 2 Figure 3 2

3 PRCAUIONS RCOMMANDAIONS Il et impératif de faire vérifier tou le montage à chaque modification. Ne pa dépaer 10A de courant moyen de charge! Lorqu'un nouveau montage et demandé, ne pa décâbler ytématiquement le précédent avant d'avoir vérifié i une partie ne peut pa être conervée! 3

4 MANIPULAION Comment réalier une converion continu/continu (dc/dc)? Une telle alimentation a pour fonction, à partir d'une ource de tenion fixe, de délivrer de tenion continue table et variable. Outre le fait que la tenion fournie doit être indépendante de la charge (du moin dan une certaine plage de fonctionnement), le rendement de ce dipoitif et ouvent un facteur primordial, notamment lorqu il ont utilié dan le ytème embarqué. Le cahier de charge et donc d avoir une tenion table (indépendante de la charge) avec un rendement le meilleur poible. Décrivon quelque dipoitif permettant de faire cette converion dc/dc et déterminon leur avantage et inconvénient. 1. n utiliant de pont divieur de tenion (voir le D correpondant) - Déterminer la tenion V ch aux borne de la charge pour le dipoitif ci deou : V = R 1 V R ch Convertieur abaieur dc/dc - Comment appelle t-on couramment ce circuit? - Ce circuit a t-il une tenion table quand la charge varie? - Pour quelle valeur de R 1 et R ch ce dipoitif de converion à un rendement maximum? - Quel élément introduit de perte dan la converion? - Déterminer la tenion V pour le dipoitif ci deou : V = R 1 R 2 V R ch Convertieur abaieur dc/dc Figure 4 - On uppoe que R ch >>R 2 : Quel conéquence cette hypothèe a ur : La tabilité de la tenion V vi à vi de variation de la charge ; Le rendement du dipoitif. - On uppoe que R ch <<R 2 : Quel conéquence cette hypothèe a ur : 4

5 La tabilité de la tenion V vi à vi de variation de la charge. Le rendement du dipoitif. - Pour une valeur quelconque de R ch, quelle et la relation entre R 1 et R 2 qui permet d avoir un rendement maximum. Deinez le chéma électrique du montage de la figure 4 en utiliant un rhéotat de 10 Ω pour fixer le valeur de R 1 et de R 2 pour avoir un rendement maximum et en y intégrant un Wattmètre pour meurer la puiance diipée dan la charge aini qu un ampèremètre et un voltmètre pour meurer le courant et la tenion moyenne aux borne de la charge. La charge era compoée d une réitance de 6,8 Ω pouvant être mie en érie ou en parallèle avec une réitance de 10 Ω. Réaliez le montage et faite vérifier le chéma et le montage par un eneignant. Rempliez le tableau 1 ci-deou en fixant = 10V. Concluion par rapport au cahier de charge? R ch (Ω) 4 6, ,8 V (V) P ch (W) η tableau 1 2. n utiliant une alimentation à découpage Pour augmenter le rendement de convertieur continu/continu, le principe développé dan le alimentation à découpage et de découper la tenion (cellule hacheur) pui de la filtrer. Ce type d'alimentation a de rendement de l ordre de 65 à 90% par rapport aux alimentation à régulation linéaire dont leur rendement de 35 à 55% (principalement dû à la puiance diipée dan le tranitor ou la diode ballat). La puiance volumique de alimentation à découpage et aini bien meilleure. Leur principaux avantage et inconvénient ont développé au cour de ce P. 1 - UD D LA SRUCUR HACHUR SRI 1-1 Fonctionnement de la platine de commande par Modulation de Largeur d Impulion (MLI) On e propoe d'étudier la platine repréentée ur la Figure 2. Cette platine MLI délivre un ignal carré de rapport cyclique α variable (voir la figure 5), utiliable pour piloter le commutation d'un interrupteur de puiance. 5

6 V com : période de découpage α = θ : rapport cyclique 15V 0 θ t Figure 4 - Faire varier le rapport cyclique et oberver à l'ocillocope la tenion de ortie V com. - Vérifier rapidement la variation du rapport cyclique. - Relever la valeur minimale et maximale de la fréquence de découpage. 1-2 Notion de valeur moyenne La commande par MLI fixe la durée du cycle de bae, appelée période de découpage. On définit alor pour toute variable du temp f(t) la valeur moyenne "dynamique": 1 f ( t) = t t f (τ) dτ Propriété : i f(t) et périodique, alor f et contante. Remarque : La valeur moyenne et aui notée parfoi f (t). 1-3 Étude du hacheur ur charge réitive Le hacheur (voir Convertieur de tenion dc/dc Figure 5) et contitué d'un tranitor MOS (repréenté ur la figure par l interrupteur K) de puiance IRF 540 et d'une diode rapide (appelée D ur la figure) de puiance "BYW 81 PI 200". Le tranitor et protégé en courant au-delà de 10A. Le ordre de commutation ont envoyé à traver un optocoupleur intégré à la platine de commande MLI de manière à ioler électriquement la commande du circuit de puiance. Le ignal remi en forme et amplifié avant de commander l interrupteur. Le tranitor K travaille en commutation : - il et paant (fermé) lorque l'on applique une tenion comprie entre 10V et 18V ur la grille par rapport à la ource et e comporte alor comme une trè faible réitance R DS(on) =77mΩ; - il et bloqué (ouvert) lorque l'on applique une tenion de 0V ur la grille par rapport à la ource. Réalier le montage de la Convertieur de tenion dc/dc Figure 5, la charge étant une réitance de puiance de 10 Ω. Ajuter la ource de tenion continue à 30 V. Utilier un câble coaxial pour envoyer la commande au hacheur. Le principe de la onde de courant et donné dan l annexe ur le intrument de meure. Sa principale fonction et d'ioler électriquement la meure du circuit de puiance. 6

7 COMMAND M.L.I. 30V K D i Charge R ch R V Sonde de courant Ocillo voie1 mae ocillo (voie1) Ocillo voie2 mae ocillo (voie2) Convertieur de tenion dc/dc Figure 5 Régler la fréquence de découpage à 10 khz. Relever la forme de la tenion aux borne de la charge et le courant dan celle ci. Vérifier que l'on a eniblement v = α (pour 2 à 3 valeur de α) et expliquer cette relation à partir de la forme de la tenion et en vou aidant du 1-2. Fixer la valeur de α à 0,5 et rempliez le tableau 1 pour le même valeur de réitance de charge. Concluion par rapport au cahier de charge? Le convertieur élémentaire (tructure hacheur) nou permet d obtenir une tenion périodique poitive aux borne de la charge, dont la compoante continue et réglable. L ondulation de tenion étant cependant importante : nou allon étudier dan la uite le olution pour la réduire. 2 - PRINCIP D'UN ALIMNAION A DCOUPAG CONINU-CONINU : CAS D L'ABAISSUR D NSION Le but de cette partie et de contruire pa à pa un filtre afin d'obtenir une tenion de ortie pratiquement continue et réglable aux borne de la charge. Le réglage de cette tenion 'effectue communément au moyen du rapport cyclique, à fréquence de découpage contante. 2-1 Filtrage du courant de ortie du hacheur en utiliant une elf en érie 2.1.a tude de la compoante continue - Réalier le montage de la Convertieur abaieur de tenion dc/dc Figure 6. Prendre L=500µH. 7

8 v L 30V K D v D L i Charge R R ch V Sonde de courant Ocillo voie1 mae ocillo (voie1) Ocillo voie2 mae ocillo (voie2) Convertieur abaieur de tenion dc/dc Figure 6 - Relever la forme du courant dan la charge et la comparer avec la forme relevée précédemment an inductance. Relever la tenion moyenne aux borne de l inductance. xpliquer votre meure. Vérifier rapidement que l'on a toujour v = α Fixer la valeur de α à 0,5 et rempliez le tableau 1 pour le même valeur de réitance de charge Concluion par rapport au cahier de charge? Remarque : Une meure imple du rapport cyclique peut être réaliée en déplaçant la voie 1 de l'ocillocope jute en ortie du hacheur. Cette remarque et valable pour toute la uite du P. 2.1.b tude du taux d ondulation - Pour une fréquence de découpage de 10kHz et un rapport cyclique de 0,5 oberver qualitativement l'influence de la valeur de l'inductance ur la forme de la tenion de ortie. Couper la commande du hacheur pour changer d inductance afin d'éviter de urtenion. - Oberver qualitativement l influence d une augmentation de la fréquence ur l ondulation de courant pour une inductance fixe. 2-2 Filtrage de la tenion de ortie aux borne de la charge par un condenateur 2.2.a tude de la compoante continue - Réalier le montage de la Figure 7 (connecter un condenateur de ortie). Utilier une elf de 1,5mH et un condenateur chimique de 220µ F. Faire vérifier le montage! Attention à la polarité de condenateur chimique! 8

9 Source 30V K D L C i i Charge R R ch V Sonde de courant Ocillo voie1 mae ocillo (voie1) Ocillo voie2 mae ocillo (voie2) Convertieur Abaieur de tenion Figure 7 Relever le courant moyen aux borne du condenateur. xpliquer votre meure. Vérifier rapidement que l'on a toujour v = α Fixer la valeur de α à 0,5 et rempliez le tableau 1 pour le même valeur de réitance de charge Concluion par rapport au cahier de charge? 2.2.b tude de la compoante alternative - Pour une fréquence de découpage de 10kHz et un rapport cyclique de 0,5 oberver qualitativement l'influence de la valeur ( 10 µ F, 220µ F, 1,4mF ) de la capacité du condenateur ur la forme de la tenion de ortie, et en particulier l'ondulation réiduelle. - Conclure ur l influence de la valeur de la capacité ur l ondulation de tenion en ortie 2-3 Étude du courant dan la elf en régime de conduction continue (i ne 'annule jamai) Pour a=0.5, une charge fixe de à 10Ω, une elf de 500µH et un condenateur 220µF relever le fome de courant i(t), i (t) et ic(t). (1 α) α Imax + Imin Vérifier pour 2 à 3 valeur de α que le deux relation i= et i = ont L F 2 vérifiée. 2-4 Mode de conduction continue, critique et dicontinue - oujour ur le montage de la rreur! Source du renvoi introuvable., régler la fréquence de découpage au voiinage de 5kHz. Faire varier le rapport cyclique et contater l'apparition du mode de conduction dicontinue du hacheur (annulation du courant i pendant un certain intervalle de temp ur chaque période de découpage). Vérifier expérimentalement que, dan ce ca, la relation = α n'et plu vérifiée. Durant ce régime de conduction dicontinue du hacheur, 3 phae de fonctionnement apparaient ditinctement. - Deiner le différent circuit électrique équivalent pour chacune de ce 3 phae. Le interrupteur du circuit (le tranitor K et la diode D) eront repréenté par un fil (courtcircuit) à l état paant (fermé) et par un circuit ouvert à l état bloqué (ouvert). 9

10 2-5 Caractéritique de ortie Variation de la charge : - Garder le montage de la rreur! Source du renvoi introuvable. et régler la fréquence de découpage au voiinage de 10kHz. Pour une réitance de puiance de 16,8 Ω, pui de 4 Ω vérifier expérimentalement que l on et bien en conduction continue et que la relation = α et toujour vérifiée. Calcul du rendement: - Calculer la puiance fournie par la ource d'entrée, pour une réitance de charge de 10 Ω et un rapport cyclique de 0,5. - Meurer cette puiance (montage de la rreur! Source du renvoi introuvable.). - Meurer la puiance fournie à la charge. - timer le rendement de cette tructure - Déterminer le différente caue de ce perte. 3- CONCLUSIONS - Quel ont le olution pour diminuer l ondulation de courant? - Quel ont le olution pour diminuer l ondulation de tenion? - Avantage et inconvénient de ce olution. Il et en effet évident que la démarche d un concepteur d alimentation à découpage et l invere de celle adoptée dan le P. A partir d un cahier de charge préci (tenion de ortie, ondulation de ortie acceptable, type de charge ), il devra dimenionner le diver élément de l alimentation : Le emi-conducteur en fonction de tenion à upporter à l'état bloqué, et de courant (moyen et/ou crête) le traverant à l'état paant, aini que leur technologie en fonction de la fréquence de découpage choiie ; Dimenionner le compoant paif et choiir leur technologie (circuit magnétique de l inductance, type de condenateur : chimique, polypropylène, céramique ) ; Veiller à un bon aemblage de l enemble de compoant (prie en compte de câblage, en particulier le inductance paraite aociée) et à une optimiation du volume total du convertieur pour une bonne intégration au ein du ytème global. Nou avon pu oberver dan le P que l augmentation de la fréquence de découpage entraîne une diminution de la valeur de compoant paif (L et C ) et par conéquence de leur volume et de leur coût (urtout vrai pour l inductance). Il devient alor trè intéreant d augmenter le fréquence de découpage, mai ceci ne 'obtient pa an inconvénient quand on dépae la centaine de kilohertz (augmentation de perte par commutation dan le interrupteur, problème de Compatibilité lectromagnétique (CM), apparition de phénomène tel que l effet de peau dan le pire de inductance, augmentation de perte dan le circuit magnétique...). out ceci met en évidence la complexité de la conception d une alimentation à découpage et plu généralement de ytème électrique, qui néceite la prie en compte de interaction entre le phénomène électrique, magnétique mai aui thermique et mécanique. 10

11 11

12 ANNXS Annexe 1 Rappel ur le inductance et le condenateur Propriété de bobine linéaire et d'inductance contante : Rappel u(t) i(t) Φ(t) = L i(t) (Φ Flux magnétique total embraé par la bobine), dφ(t) u(t) = (loi de Faraday, convention récepteur), dt di(t) d où : u (t) = L. dt Propriété de la tenion moyenne aux borne de l'inductance ur une période de découpage 1 t 1 t di L t L u(t) = u( )d L d [ i( )] ( i(t) i(t )) τ τ = τ = τ t = τ t ; t dτ i i(t) et périodique i(t) = i(t ) d'où u = 0. La valeur moyenne de la tenion aux borne d'une inductance parcourue par un courant périodique et nulle. Propriété de condenateur linéaire et de capacité contante : u(t) i(t) q(t) = C u(t) (quantité de charge tocké par la capacité), dq(t) i(t) = (définition du courant), dt du(t) d ou i(t) = C. dt Propriété du courant moyen traverant un condenateur ur une période de découpage 1 t 1 t i(t) = i( )d τ τ = t t du C C dτ = dτ C t [ u( τ) ] = ( u(t) u(t τ) ) t i u(t) et périodique u(t) = u(t ) d'où i = 0. ; La valeur moyenne du courant traverant un condenateur oumi à une tenion périodique et nul. Annexe 2 xpreion de l ondulation de courant dan la elf en régime de conduction continue 12

13 AUR RIPHAS de phae rotation P Conidéron le montage de la Figure 8. v L i i K D v D L C Charge R Figure 8 L'alimentation, pilotée par M.L.I., et uppoée travailler en régime permanent, c'et à dire périodique : La tenion moyenne de ortie v et donc contante. De plu, l'ondulation de la tenion de ortie et uppoée négligeable, donc elf et alor celle repréentée ur la Figure 9. i i v v. La forme d'onde du courant dan la i M α Τ (1 α)τ i m 0 (n-1) n t Sur une période quelconque [ n 1), n] Figure 9 ( nou avon, ur l'intervalle où l'interrupteur et v fermé et où le courant croît i M = i m + α, d'où : L v i = i M i m = α. (1) L Par ailleur v (t) = v (t) v (t) et donc v (t) = v (t) v (t). Or en régime permanent D L + D L + (donc périodique) v L = 0 d où v D (t) = v (t). De plu, en régime de conduction continue v D = α, ce qui donne = α. n remplaçant dan (1) il vient : α(1 α) α(1 α) i = =. L LF Remarque : On montre que l'ondulation réiduelle de tenion crête à crête (dan le ca ou elle et faible) a pour expreion : i v = 8C (1 α) α = 8LC F. 13

Les sondes d oscilloscopes

Les sondes d oscilloscopes Le onde d ocillocope /6 I Decription Il exite troi grande catégorie de onde: - Le onde paive (, L, C, atténuatrice ou non, avec de rapport d atténuation de,, ou (Sonde X, X, X, X. - 2 Le onde active, qui

Plus en détail

Travaux Pratiques d Electronique d Instrumentation I & II

Travaux Pratiques d Electronique d Instrumentation I & II TP1 : Caractériation de l ampliop réel (Chapitre I du cour d électronique d intrumentation) Le but de cette éance de TP et de d illutrer quelque caractéritique de l ampliop réel à traver l étude d un montage

Plus en détail

Changement de fréquence, effet Doppler

Changement de fréquence, effet Doppler N 804 BULLETIN DE L'UNION DES PHYSICIENS 869 Changement de fréquence, effet Doppler par Yve BAIMA, André JORANDON, Sylvie MORLEN et Marc VINCENT Lycée La Martinière Monplaiir - 69372 Lyon Cedex 08 RÉSUMÉ

Plus en détail

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE Polytech'Nice 4 ème Année T.P. d'electronique TP N 6 AIMENTATIONS A DECOUPAGE I. e mécanisme de régulation à découpage e but de cette manipulation est la compréhension du mécanisme de régulation par découpage.

Plus en détail

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes Optique Vitee de la lumière Meure avec de impulion lumineue courte LEYBOLD Fiche d expérience de phyique Détermination de la vitee de la lumière dan l air à partir de la ditance parcourue et du temp de

Plus en détail

Commande d un système linéaire.

Commande d un système linéaire. PSI Brizeux Ch. E4: Commande d un ytème linéaire - Le ocillateur à boucle de réaction 43 CHAPITRE E4 Commande d un ytème linéaire. Le ocillateur à boucle de réaction On peut claer le ytème en deux catégorie

Plus en détail

Caractérisation de l interface Si/SiO 2 par mesure C(V)

Caractérisation de l interface Si/SiO 2 par mesure C(V) TP aractériation de l interface Si/SiO par meure (V) aractériation de l interface Si/SiO par meure (V) Introduction p I Effet de champ à l interface Si/SiO p Fonctionnement d une capacité MOS p Principe

Plus en détail

Analyse de l état des flux de trésorerie

Analyse de l état des flux de trésorerie École de Haute Étude Commerciale Analye de l état de flux de tréorerie Document pédagogique rédigé par Louie St-Cyr et David Pinonneault Copyright 1997. Réviion 2000. École de Haute Étude Commerciale (HEC),

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progreon ver l internet de demain COMPRENDRE LA NOTION DE DÉBIT La plupart de opérateur ADSL communiquent ur le débit de leur offre : "512 Kb/", "1 Méga", "2 Méga", "8 Méga". À quoi ce chiffre correpondent-il?

Plus en détail

Paramètres clés pour la conception d une machine pentaphasée à aimants à double polarité

Paramètres clés pour la conception d une machine pentaphasée à aimants à double polarité SYPOSIU DE GENIE ELECTRIQUE (SGE 4) : EF-EPF-GE 04, 8-0 JUILLET 04, ENS CACHAN, FRANCE Paramètre clé pour la conception d une machine pentaphaée à aimant à double polarité Huein ZAHR,, Franck SCUILLER,

Plus en détail

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian 1 EPFL 2010 Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilia Nafaï Weil Florian 11 Table de matière Ø Introduction 3 Ø Objectif 3 Ø Déroulement de l eai 4 Ø Exécution de deux palier de charge 6 Ø Calcul

Plus en détail

ÉCONOMIE D ÉNERGIE & AMÉLIORATION DE VOTRE ÉCLAIRAGE

ÉCONOMIE D ÉNERGIE & AMÉLIORATION DE VOTRE ÉCLAIRAGE ÉNERGIE ÉCONOMIE D ÉNERGIE & AMÉLIORATION DE VOTRE ÉCLAIRAGE APPLICATIONS ÉCLAIRAGE - PUBLIC - SPORTIF - INTÉRIEUR GESTION DE L ÉCLAIRAGE Ditributeur de compoant électronique, électromécanique, paif, connectique,

Plus en détail

Béton armé et précontraint I VERIFICATIONS E.L.S. E.N.P.C. module B.A.E.P.1. Jean Marc JAEGER Setec TPI. ENPC Module BAEP1 Séance 3 1

Béton armé et précontraint I VERIFICATIONS E.L.S. E.N.P.C. module B.A.E.P.1. Jean Marc JAEGER Setec TPI. ENPC Module BAEP1 Séance 3 1 Béton armé et précontraint I VERIFICATIONS E.L.S. Jean Marc JAEGER Setec TPI E.N.P.C. module B.A.E.P.1 ENPC Module BAEP1 Séance 3 1 ENPC Module BAEP1 Séance 3 2 3. ETATS LIMITES DE SERVICE : Définition

Plus en détail

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Commande des transistors de puissance en commutation Réalisation d'un hacheur série DUT GEii 2 ème année Module AT13 Sommaire 1 Présentation... 3 1.1

Plus en détail

Précipitation - Produit de solubilité

Précipitation - Produit de solubilité Précipitation Produit de olubilité A Introduction : Lor de l addition de certain ion ( O H, Cl,...) dan une olution contenant de cation métallique, nou contaton qu il apparaît une phae olide. L apparition

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison directe Exercice IX Un hacheur quatre quadrants alimente l induit d une machine à courant continu à aimants permanents. a charge mécanique accouplée sur l arbre de la machine n est

Plus en détail

Keywords: Renewable Energy System, Modelling, Synchronous Generator, Simulation.

Keywords: Renewable Energy System, Modelling, Synchronous Generator, Simulation. Journal of Fundamental and Applied Science ISSN 111-9867 Available online at http://www.jfa.info OPTIIZATION OF AEOLIAN ENERGY CONVERSION OPTIISATION DE LA CONVERSION DE L ENERGIE EOLIENNE Y. Soufi *,

Plus en détail

Modélisation électrique

Modélisation électrique Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse Rapport de TP Modélisation électrique de la commande de charge dans l automobile Simon Bouvot Alexis Ferte

Plus en détail

PROBLEME DE CHIMIE. Toutes les données nécessaires à la résolution de ce problème apparaissent au VI en fin d énoncé. AUTOUR DU DIOXYDE DE TITANE

PROBLEME DE CHIMIE. Toutes les données nécessaires à la résolution de ce problème apparaissent au VI en fin d énoncé. AUTOUR DU DIOXYDE DE TITANE Le calculatrice ont autoriée. ***** N.B. : Le candidat attachera la plu grande importance à la clarté, à la préciion et à la conciion de la rédaction. Si un candidat et amené à repérer ce qui peut lui

Plus en détail

T R E I L L I S D C F L EXZONE M C Guide de conception électrique SYSTÈMES D INSTALLATION

T R E I L L I S D C F L EXZONE M C Guide de conception électrique SYSTÈMES D INSTALLATION SYSTÈMES D INSTALLATION Enemble, no idée p r e n n e n t f o r m e MD T R E I L L I S D C F L EXZONE M C Guide de conception électrique Dein et détail du ytème électrique avec le partenaire compatible

Plus en détail

U c U n U 3 I 3. Hacheur

U c U n U 3 I 3. Hacheur G. Pinson - Physique Appliquée Alimentation à découpage 2-TP / 1 2 - ALIMENTATION À DÉOUPAGE Sécurité : manipulation réalisée en TBTS. Principe : générateur de tension (U ) réglable (par ) et régulée,

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps 2010 N 10-06- 05 Mi à jour le 15 juin 2010 L e D o i e r d e l a D o c 1. Définition Sommaire 2. Modification iue du décret n 2010-531 3. Principe du compte épargne temp Bénéficiaire potentiel Alimentation

Plus en détail

Conception de convertisseurs DC/DC à base de MEMS

Conception de convertisseurs DC/DC à base de MEMS onception de convertieur D/D à bae de MEMS S. Ghandour To cite thi verion: S. Ghandour. onception de convertieur D/D à bae de MEMS. Micro and nanotechnologie/microelectronic. Univerité Joeph-Fourier -

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Pour obtenir le grade de. Spécialité : Micro et Nano Electronique. Arrêté ministériel : 7 août 2006. «Sahar GHANDOUR»

Pour obtenir le grade de. Spécialité : Micro et Nano Electronique. Arrêté ministériel : 7 août 2006. «Sahar GHANDOUR» THÈSE Pour obtenir le grade de DOTEUR DE L UNIERSITÉ DE GRENOBLE Spécialité : Micro et Nano Electronique Arrêté minitériel : 7 août 006 Préentée par «Sahar GHANDOUR» Thèe dirigée par «Skandar BASROUR»

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

Impact de l éolien sur le réseau de transport et la qualité de l énergie

Impact de l éolien sur le réseau de transport et la qualité de l énergie 1 Impact de l éolien ur le réeau de tranport et la qualité de l énergie B. Robyn 1,2, A. Davigny 1,2, C. Saudemont 1,2, A. Anel 1,2, V. Courtecuie 1,2 B. Françoi 1,3, S. Plumel 4, J. Deue 5 Centre National

Plus en détail

Notice d utiliation Verion 1.0 Décembre 2002 FRANÇAIS CONSIGNES DE SECURITE ATTENTION:Pour éviter tout rique d'électrocution, ne pa ouvrir le boîtier. Ne pa réparer l'appareil oi-même. Conulter une peronne

Plus en détail

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création Doier : Getion d entreprie 42 La Getion de filiale dan une PME : Bonne Pratique et Piège à éviter Certaine PME ont tout d une grande. entreprie. A commencer par la néceité d avoir de filiale. Quel ont

Plus en détail

Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie

Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 113-121 Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie R. Merahi * et R. Chenni Département d Electrotechnique,

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

Table des matières. Introduction. 1

Table des matières. Introduction. 1 Avant propo Le travail préenté dan ce mémoire a été réalié au ein du laboratoire d électromécanique de Compiègne (LEC) ou la direction de Monieur Jean Paul Vilain dan le cadre d une convention indutrielle

Plus en détail

Énergies renouvelables. 55 personnes. Pose de panneaux solaires photovoltaïques Economie financière. Achat d un véhicule hybride pour le commercial

Énergies renouvelables. 55 personnes. Pose de panneaux solaires photovoltaïques Economie financière. Achat d un véhicule hybride pour le commercial Page1 Proceu Énergie renouvelable Autre Date de création : 05/01 Date de mie à jour : 01/03/2010 Verion n 2 Créateur : Thibault CHARLES : Pôle Technique Odyée 2 Route de la Roche ur Yon 85220 COEX : 02

Plus en détail

Observation : Le courant induit circule dans le sens opposé.

Observation : Le courant induit circule dans le sens opposé. 2 e BC 3 Induction électromagnétique 21 Chapitre 3: Induction électromagnétique 1. Mise en évidence du phénomène : expériences fondamentales a) Expérience 1 1. Introduisons un aimant dans une bobine connectée

Plus en détail

Ventilation à la demande

Ventilation à la demande PRÉSENTATION Ventilation à la demande Produit de pointe pour ventilation à la demande! www.wegon.com La ventilation à la demande améliore le confort et réduit le coût d exploitation Lorque la pièce et

Plus en détail

Devoir surveillé du Vendredi 26 Mars 2010 (durée impartie = 2h00)

Devoir surveillé du Vendredi 26 Mars 2010 (durée impartie = 2h00) IU DE GENOBLE MESUES PHYSIQUES DS Electroniqe d'intrmentation I (SP3 9 /6 Nom : Prénom : Deoir reillé d Vendredi 6 Mar (drée impartie h Docment non atorié alclatrice atoriée Partie : Le filtrage paif (7

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

Les composants réels. département GEii-1 Electrotechnique, Electronique de puissance

Les composants réels. département GEii-1 Electrotechnique, Electronique de puissance Les composants réels IUT-1 département GEii-1 Electrotechnique, Electronique de puissance Généralités Les phénomènes CEM sont dus a des éléments «parasites» Capacité entre 2 pistes, piste châssis, Aux

Plus en détail

Calculs autour des moteurs et de leurs charges

Calculs autour des moteurs et de leurs charges Calcul autour de moteur et de leur charge Guy Gauthier ing., Ph.D. Juillet 2011 Source: Drury Bill, The Control Technique Drive and Control Handbook, The Intitution of Electrical Engineer, London, United

Plus en détail

ÉVALUATION DE L INCERTITUDE EN UTILISANT LES SIMULATIONS DE MONTE CARLO

ÉVALUATION DE L INCERTITUDE EN UTILISANT LES SIMULATIONS DE MONTE CARLO ÉVALUATION DE L INCERTITUDE EN UTILISANT LES SIULATIONS DE ONTE CARLO. Déenfant *, N. Ficher *, B. Blanquart **, N. Bédiat** *Laboratoire national de métroloie et d eai (LNE) ** Centre Technique de Indutrie

Plus en détail

-Fiche sur un exemple d'oscillateur à Quartz

-Fiche sur un exemple d'oscillateur à Quartz -Fiche ur un exele d'ocillateur à Quartz Nou avon vu dan une fiche récédente, la tructure de ocillateur quai-inuoïdaux Nou avon notaent étudié l ocillateur à ont de Wien, qui était trè édagogique, ai qui

Plus en détail

ETAT D AVANCEMENT DE LA RECHERCHE. Mensualisation du kilométrage annuel avec KILOMENE

ETAT D AVANCEMENT DE LA RECHERCHE. Mensualisation du kilométrage annuel avec KILOMENE ETAT D AVANCEMENT DE LA RECHERCHE Menualiation du étrage annuel avec KILOMENE 98MT33 S. Laarre (INRETS-DERA, Arcueil) L. Jaeger (LOI, Colmar) P. A. Hoyau (INRETS-DERA, Arcueil) Synthèe de la recherche

Plus en détail

Cap Maths. Guide de l enseignant. Nouveaux programmes. cycle. Roland CHARNAY Professeur de mathématiques en IUFM

Cap Maths. Guide de l enseignant. Nouveaux programmes. cycle. Roland CHARNAY Professeur de mathématiques en IUFM Cap Math CP 2 cycle Guide de l eneignant Nouveaux programme SOUS LA DIRECTION DE Roland CHARNAY Profeeur de mathématique en IUFM Marie-Paule DUSSUC Profeeur de mathématique en IUFM Dany MADIER Profeeur

Plus en détail

MIPOLAM EL. gerflor.fr

MIPOLAM EL. gerflor.fr MIPOLAM EL gerflor.fr MIPOLAM EL Électronique Salle propre et térile Santé, Plateaux technique 2 Une gamme complète de produit pour tou locaux enible aux rique ESD L électricité tatique L électricité tatique

Plus en détail

Première partie : LE CAPTEUR DE COUPLE. Présentation

Première partie : LE CAPTEUR DE COUPLE. Présentation Première partie : LE CAPTEU DE COUPLE Présentation Le capteur de couple est destiné à fournir en sortie un courant qui sera l'image du couple volant. La Figure 1 représente le principe de ce capteur. Barre

Plus en détail

Intitulée Etude et Synthèse des Caractéristiques de Réseaux d antennes Imprimées Supraconductrices dans la Bande Millimétrique

Intitulée Etude et Synthèse des Caractéristiques de Réseaux d antennes Imprimées Supraconductrices dans la Bande Millimétrique REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE MENTOURI - CONSTANTINE FACULTE DES SCIENCES DE L'INGENIEUR DEPARTEMENT D'ELECTRONIQUE

Plus en détail

Conditions Générales de Vente. Clients professionels

Conditions Générales de Vente. Clients professionels Condition Vente Client profeionnel _dipoleelectroniqueprofeionnel PAGE 1/6 PREAMBULE Conformément a la loi en vigueur, le préente condition générale de la ociété DIPOLE, SARL au capital de 15.000, dont

Plus en détail

Le défi. reseau-cdls-cls.ca

Le défi. reseau-cdls-cls.ca an 1 nce La cieo techn de en moue pratiq Le défi Concevoir un appareil qui doit enclencher une cacade d évènement. Le dernier évènement era le lancer d un projectile le plu prè poible d une cible. 15 0

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction La diode à jonction I Introduction La diode est le semi-conducteur de base. Son fonctionnement est assimilable à celui d un interrupteur qui ne laisse passer le courant que dans un seul sens. C est la

Plus en détail

TD 1 CALCULS D ENERGIE

TD 1 CALCULS D ENERGIE TD 1 CALCULS D ENERGIE Exercice n 1 On désire élever la température d un chauffe-eau de 200 litres de 8 C à 70 C. On rappelle que la capacité thermique massique de l eau est de 1cal/ C/g. 1-1 Quelle est

Plus en détail

Projet. Courbe de Taux. Daniel HERLEMONT 1

Projet. Courbe de Taux. Daniel HERLEMONT 1 Projet Courbe de Taux Daniel HERLEMONT Objectif Développer une bibliothèque en langage C de fonction relative à la "Courbe de Taux" Valeur Actuelle, Taux de Rendement Interne, Duration, Convexité, Recontitution

Plus en détail

SIMPLEMENT ea y : un module intelligent pour la commande, la commutation et la communication

SIMPLEMENT ea y : un module intelligent pour la commande, la commutation et la communication Bâtiment Indutrie Sytème Information produit SIMPLEMENT ea y : un module intelligent pour la commande, la commutation et la communication Module logique eay400, 600, 800 Bildgröe 210 x 118,5 mm 222 Logo

Plus en détail

ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES PHARES

ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES PHARES Université Paul Sabatier TP Physique du Tronc Commun de CIMP Introduction Travaux Pratiques d Electronique ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES PHARES D UNE AUTOMOBILE EN CAS D OBSCURITE L électronique est un secteur

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

1.Alimentation linéaire

1.Alimentation linéaire Sommaire Introduction Cahier des charges...5 1.Alimentation linéaire...6 2.Alimentation à découpage...7 3.Les différents types de montages...8 3.1. Alimentation type "Buck"...8 3.2 Alimentation type "Boost"...8

Plus en détail

Développement et élaboration d outils de vérification des modèles numériques en utilisant l imagerie satellitaire

Développement et élaboration d outils de vérification des modèles numériques en utilisant l imagerie satellitaire Rapport de tage Développement et élaboration d outil de vérification de modèle numérique en utiliant l imagerie atellitaire Siham SBII Direction de la météorologie Nationale Marocaine Mr. Joël STEIN METEO-France

Plus en détail

Directive concernant l'utilisation de sedex

Directive concernant l'utilisation de sedex Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la tatitique OFS Diviion Regitre Office fédéral de la tatitique (OFS), fournieur de pretation de edex 21.05.2014 Directive concernant l'utiliation

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 101 112 Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques M. Meddah *, M. Bourahla et N. Bouchetata Faculté de Génie Electrique,

Plus en détail

Guide pour l enregistrement

Guide pour l enregistrement Enregitrer Guide pour Lire Graver tout en un! l enregitrement Enregitrer Lire Graver tout en un! Guide pour l enregitrement Chapitre 1 : Decription du CD-2e Fonctionnalité du CD-2e... 3 Découvrez le CD-2e...

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.lifeinsuranceinsights.com/life-insurance-2/what-will-your-hobby-cost-you.

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.lifeinsuranceinsights.com/life-insurance-2/what-will-your-hobby-cost-you. Erwan, d une mae de 65 kg, fait un aut de Bungee. Il tombe de 0 m avant que la corde du bungee commence à étirer. Quel era l étirement maximal de la corde i cette dernière agit comme un reort d une contante

Plus en détail

Votre entreprise et le marketing

Votre entreprise et le marketing Votre entreprie et le marketing SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Selon la taille de votre entreprie Par où commencer Guide par étape SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Utilier le marketing pour augmenter vo profit

Plus en détail

Guide de configuration d'une classe

Guide de configuration d'une classe Guide de configuration d'une clae Viion ME Guide de configuration d'une clae Contenu 1. Introduction...2 2. Ajouter de cour...4 3. Ajouter de reource à une leçon...5 4. Meilleure pratique...7 4.1. Organier

Plus en détail

Trouver des sources de capital

Trouver des sources de capital Trouver de ource de capital SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Emprunt garanti et non garanti Vente de part de capital Programme gouvernementaux Source moin courante SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Quelque principe

Plus en détail

APP SUMMARY. ShareTime

APP SUMMARY. ShareTime Synape Team, Sénégal APP SUMMARY ShareTime ü Vivre enemble, ce n'et pa donné d'emblée : cela 'apprend. Beaucoup de collectif démarrent an grande expérience de la vie de groupe : dan le phae de démarrage

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

3M Solutions Abrasives pour l Industrie Disques et bandes abrasifs céramiques Cubitron II. La révolution abrasive

3M Solutions Abrasives pour l Industrie Disques et bandes abrasifs céramiques Cubitron II. La révolution abrasive 3M Solution Abraive pour l Indutrie Dique et bande abraif céramique Cubitron II La révolution abraive 2 L innovation taillée pour couper plu longtemp Durée de vie 6 foi plu longue qu un produit céramique

Plus en détail

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Guide de bourier de l AIEA TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION... 2 II. PRÉPARATION POUR LE PROGRAMME DE BOURSE... 2 III. CONSIDÉRATIONS FINANCIÈRES...

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

Génie énergétique P. DAL ZOTTO J.-M. LARRE A. MERLET L. PICAU

Génie énergétique P. DAL ZOTTO J.-M. LARRE A. MERLET L. PICAU Génie énergétique P. DAL ZOTTO J.-M. LARRE A. MERLET L. PICAU 1. Loi générale en génie énergétique..............1 1.1. Unité de meure du ytème international d Unité...............1 1.2. Loi générale en

Plus en détail

Centrale d'alarme SI 80-3

Centrale d'alarme SI 80-3 Centrale d'alarme SI 80-3 Notice d'utiliation Siemen AG Siemen AG 01.011 1 Siemen AG 01.011 Caractéritique technique ou réerve de modification. Livraion ou réerve de diponibilité. Le donnée et la conception

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Minitère de l Eneignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Faculté de Science et de la Technologie Mémoire de Magiter Spécialité : Electrotechnique

Plus en détail

VOITURE ELECTRIQUE : LA CHARGE SANS CONTACT

VOITURE ELECTRIQUE : LA CHARGE SANS CONTACT Epreuve commune de TIPE Session 2012 Ariel SHEMTOV - 25269 VOITURE ELECTRIQUE : LA CHARGE SANS CONTACT I. PRESENTATION DU MONTAGE ETUDE THEORIQUE 1) Dispositif, lois physiques régissant son fonctionnement

Plus en détail

Etude de la qualité d adaptation de la connexion générateur photovoltaïque - système de stockage charge

Etude de la qualité d adaptation de la connexion générateur photovoltaïque - système de stockage charge 32 ACTA LCTROTHNICA tude de la qualité d adaptation de la connexion générateur photovoltaïque - ytème de tockage charge FZ ZRHOUNI, M ZGRAR, MH ZRHOUNI, A BNMSSAOUD et A BOUDGHN STAMBOULI Réumé : Depui

Plus en détail

Catalogue formations. Carsat Nord-Est. Département des Risques Professionnels

Catalogue formations. Carsat Nord-Est. Département des Risques Professionnels Catalogue formation 2014 Carat Nord-Et Département de Rique Profeionnel INTRODUCTION La mie en œuvre d une politique de anté au travail dan l entreprie pae par l acquiition de connaiance et de compétence

Plus en détail

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance Université Djillali LIABES Sidi Bel-Abbes Faculté de sciences de l Ingénieur - Département d Electrotechnique - Licence ELM ETT Module Electronique de puissance TP N 01 : Redressement non commandé - Montage

Plus en détail

Description de fonctionnement

Description de fonctionnement Mostec AG M es s- u nd R egeltechnik Lau senerstr.13a CH -4410 Liestal Tel.061/921 40 90 Fax 061/921 40 83 Description de fonctionnement Appar eilde mes u re de condu ctivité Type M 8836 Page 2 A. Garantie:

Plus en détail

Il existe depuis longtemps dans nos sociétés une tendance à utiliser des sigles pour abréger des

Il existe depuis longtemps dans nos sociétés une tendance à utiliser des sigles pour abréger des ghhhf hhfhhj gbbj bghh hfhh bbb bbghhhf ;y dpi L'IDENTIFICATION DES SYMBOLES Chapitre 3 CHAPITRE 3 L IDENTIFICATION DES SYMBOLES Il exite depui longtemp dan no ociété une tendance à utilier de igle pour

Plus en détail

CH.3 PROBLÈME DE FLOTS

CH.3 PROBLÈME DE FLOTS H.3 PROLÈME E FLOTS 3.1 Le réeaux de ranpor 3.2 Le flo maximum e la coupe minimum 3.3 L'algorihme de Ford e Fulkeron 3. Quelque applicaion Opi-comb ch 3 1 3.1 Le réeaux de ranpor Réeau de ranpor : graphe

Plus en détail

Sonde détectrice HF.

Sonde détectrice HF. Sonde détectrice HF. Une sonde détectrice HF permet de convertir un multimètre classique en voltmètre HF. On l utilise essentiellement pour effectuer des mesures relatives de signaux haute fréquence mais

Plus en détail

ATS Génie électrique session 2005

ATS Génie électrique session 2005 Calculatrice scientifique autorisée Avertissements : Les quatre parties sont indépendantes mais il est vivement conseillé de les traiter dans l ordre ce qui peut aider à mieux comprendre le dispositif

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE REDRESSEURS HACHEURS ONDULEURS pour l association CONVERTISSEURS MACHINES VARIATION de VITESSE DUT GEii 2 ème année Module AT 11 T.D. 1 - ÉTUDE D UN REDRESSEUR ALIMENTANT

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

Module MR2 : Electronique de puissance avancée. Principes de base de la conversion statique Synthèse des convertisseurs statiques

Module MR2 : Electronique de puissance avancée. Principes de base de la conversion statique Synthèse des convertisseurs statiques Chapitre 1 Principes de base de la conversion statique Synthèse des convertisseurs statiques OBJECTIFS ET APPLICATIONS DE L ELECTRONIQUE DE PUISSANCE L électronique de puissance concerne le traitement

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

TP 1: Circuits passifs

TP 1: Circuits passifs Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 1: ircuits passifs Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et orpusculaire (DPN), Université de Genève

Plus en détail

Amplificateur et commande

Amplificateur et commande CAPTEURS Bibliographie : [1]. G.Asch Les capteurs en instrumentation industrielle [2]. R Duffait, JP Lievre Expériences d électronique (chap ) [3]. Collection Durandeau 1èreS option Sciences expérimentales

Plus en détail

Ecole Supérieure de Biotechnologie de Strasbourg. Electronique C.Ling. échantillonneurbloqueur. contrôle. microprocesseur

Ecole Supérieure de Biotechnologie de Strasbourg. Electronique C.Ling. échantillonneurbloqueur. contrôle. microprocesseur V.) le capteur. 5.1) Introduction: Dan une chaine de eure, le capteur tient la place du preier éléent de la chaine. Sa fonction et priordiale et il faudra 'aurer qu'il peut fonctionner dan le condition

Plus en détail

TS3 : conditionnement du signal du capteur. Cours sur l électronique de conditionnement du capteur. Novembre 2006 Patrick POULICHET

TS3 : conditionnement du signal du capteur. Cours sur l électronique de conditionnement du capteur. Novembre 2006 Patrick POULICHET Cour ur l électronique e conitionnement u capteur Noembre 006 Patrick POULICHET Généralité ur le chaîne acquiition... 3. Introuction... 3. Structure une chaîne acquiition....3 Paramètre e imenionnement

Plus en détail

UNE PREMIÈRE POUR ALTAPLAST

UNE PREMIÈRE POUR ALTAPLAST PLAST tand e d 100m ouvrir à déc 2 UNE PREMIÈRE POUR PLAST Pour a première participation à Verdun Expo, Altaplat voit grand : un tand de 100m2 où era expoé le avoir faire d un fabricant toujour à la pointe

Plus en détail

ALIMENTATION SERIE:TP N 3 LE REDRESSEMENT, LE FILTRAGE ET LA REGULATION TRONC COMMUN

ALIMENTATION SERIE:TP N 3 LE REDRESSEMENT, LE FILTRAGE ET LA REGULATION TRONC COMMUN ALIMENTATION SERIE:TP N 3 LE REDRESSEMENT, LE FILTRAGE ET LA REGULATION TRONC COMMUN Fonctionnement du redressement, du filtrage et de la régulation. Temps alloué : 2 heures Objectifs : On vous demande

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Simulation numérique de l absorption d hydrogène dans un réacteur annulaire muni de refroidissement

Simulation numérique de l absorption d hydrogène dans un réacteur annulaire muni de refroidissement Simulation numérique de l aborption d hydroène dan un réacteur annulaire muni de refroidiement Ali Boukhari #,* 1, Rachid Beaïh * # Département de énie mécanique, Univerité d'el-oued, B.P. 789, 9000 El-Oued,

Plus en détail