Tout savoir sur la Réglementation Thermique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tout savoir sur la Réglementation Thermique"

Transcription

1 Tout savoir sur la Réglementation Thermique 1

2 La RT pour le neuf La Réglementation Thermique 2005 s applique aux constructions neuves : Pour diminuer leur consommation d énergie Pour améliorer leur confort RT 2005 Déperditions Apports Consommations Elle est en vigueur depuis le 1 er septembre 2006 et le restera jusqu à la mise en application de la RT2012. Besoins Equipements Principe RT 2005 On parle TOUJOURS en énergie primaire (ep) ep = toute l énergie nécessaire pour amener 1 kwh d énergie finale dans le bâtiment. 2

3 La RT pour le neuf Notion de bâtiment de référence RT 2005 Comparé au bâtiment que l on étudie, c est un bâtiment «fictif» qui : Possède les mêmes volumes, surfaces Se situe au même endroit. Est composé d éléments d ouvrage et d équipements aux performances imposées. Ces performances sont détaillées dans les textes de la RT 2005, et servent de base aux calculs. La consommation du projet (Cep du projet en kwh/m².an) est ensuite comparée à la consommation de référence (Cepréf du projet en kwh/m².an). Ouest Nord 3 Sud Est

4 La RT pour le neuf Economie d énergie La consommation totale en énergie (C) doit rester inférieure à la consommation de référence, calculée selon la zone géographique de construction. Principales exigences RT 2005 Zones géographiques de construction 4

5 La RT pour le neuf Principales Les garde-fous des parois Ils donnent des valeurs de performances thermiques minimales à respecter et évitent de compenser de manière inégale l isolation des parois. exigences RT 2005 Les valeurs de références Ce sont les valeurs cibles globales à atteindre (valeurs de références) sans jamais descendre en dessous des valeurs minimales (garde-fous) pour chaque application (isolation, équipement). La Température Intérieure Conventionnelle (TIC) Elle doit être inférieure à une température de référence considérée comme la température maximale au-delà de laquelle on est en situation d inconfort. 5

6 La RT pour le neuf La RT 2012 concernera les bâtiments neufs et sera applicable à partir du : 1 er juillet 2011 pour les bâtiments tertiaires et bâtiments en zones ANRU*. 1 er janvier 2013 pour les bâtiments résidentiels. RT 2012 Un nouveau coefficient sur les Besoins bioclimatiques, le Bbio La RT2012 introduit le Bbio qui traduit les besoins en énergie du bâtiment. Le Bbio prend en compte la conception du bâti et encourage son optimisation indépendamment du système de chauffage : isolation, conception bioclimatique (orientation des surfaces vitrées, accès à l éclairage naturel, etc). * Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine qui définit les zones géographiques prioritaires de construction 6

7 La RT pour le neuf Le Bbio max limite les besoins du bâtiment en énergie Il variera selon le type de bâtiment, les zones climatiques et la surface (pour les maisons individuelles). Les 3 exigences RT 2012 Le Cmax exige un niveau de consommation maximale Il variera selon le type de bâtiment, les zones climatiques, la surface (pour les maisons individuelles et les logements collectifs) et les émissions de gaz à effet de serre. La Tic détermine un niveau de confort Elle garantira une température confortable en été. Le Cmax (consommation maximale) 7 La consommation (C) devra être inférieure ou égale à la consommation maximale (Cmax) soit en moyenne 50 kwh/m 2.an.

8 La RT pour le neuf Suppression des garde-fous sur les parois, sauf sur les ponts thermiques Suppression des valeurs de référence Prise en compte du bâtiment et de son environnement avec l exigence Bbio Exigence Cep de consommation maximale Intégration du critère de perméabilité à l air Attestation de prise en compte de la RT 2012 à la demande du permis de construire A retenir RT 2012 Consommation maximale par région en maison individuelle, exprimé en kwh/m 2.an 8

9 La RT pour la rénovation Pour les bâtiment de moins de m², l arrêté du 3 mai 2007 fixe : des exigences minimales pour les parois opaques (résistance thermique) et les parois vitrées. des exigences minimales pour les équipements (chaudières, pompes à chaleur, émetteurs, ballons d eau chaude, ventilateurs, etc. ). Zoom sur les résistances (R) thermiques en mur Murs en contact avec l extérieur un volume non chauffé Résistance thermique R R minimale = 2,3 m².k/w R minimale = 2 m².k/w 9

10 La RT pour la rénovation Les aides financières* en rénovation C est un remboursement partiel des travaux liés aux économies d énergie, sous forme de déduction d impôt, si ces travaux sont réalisés par un professionnel dans une résidence principale achevée depuis plus de 2 ans. Crédit d impôt En isolation, les travaux concernent : les murs les combles les toitures-terrasses les planchers Mesures phares Il est calculé sur les prix TTC des équipements et des matériaux ainsi que sur la main d œuvre pour les travaux d isolation thermique des parois opaques. 10 Crédit d impôt de 25% sur les matériaux et sur la pose. Montant des travaux maximum pris en compte : pour une personne seule, pour un couple, par personne à charge * Mesures en vigueur en septembre 2010

11 La RT pour la rénovation Les aides financières* en rénovation Eco-Prêt Taux Zéro C est une aide aux particuliers pour améliorer la performance énergétique de leur logement en leur accordant un prêt bancaire sans intérêt. Le logement doit avoir été construit avant le 1 er janvier 1990 et doit être utilisé ou destiné à être utilisé comme résidence principale. Ce prêt bancaire sans intérêt, remboursable sur 10 ans est compris entre et , selon la méthode de travaux choisie (bouquets de travaux ou performance globale du logement). Aucune condition de ressource n est exigée. * Mesures en vigueur en septembre

12 La RT pour la rénovation Les aides financières* en rénovation Crédit d impôt et Eco-Prêt Taux Zéro : la star c est le R! C est la valeur R de l isolant qui conditionne l obtention du crédit d impôt et de l Eco-Prêt Taux Zéro. Eco-PTZ Crédit d impôt Murs R 2,8 R 2,8 Combles perdus R 5 R 5 Combles aménagés R 4 R 5 Toiture terrasse R 3 R 3 Plancher sur sous-sol ou vide-sanitaire ou extérieur - R 2,8 Ces valeurs sont accessibles avec les doublages Prégy : Prégystyrène Th Hautes performances thermiques Prégymax Hautes performances thermo-acoustiques * Mesures en vigueur en septembre

13 Consommations du Label BBC-Effinergie selon les zones géographiques Zoom BBC Le label BBC Effinergie ajoute aux exigences des Bâtiments Basse Consommation une condition sur la perméabilité à l air. Valeurs de perméabilité Maisons individuelles à 0,6 m 3 /h.m 2 Logements collectifs à 1 m 3 /h.m 2 Exigence sur la consommation C < 50kWh/m 2.an selon la région 13

14 Zoom BBC Recommandations BBC - EFFINERGIE Isolation des parois opaques Effinergie RT 2005 R Toit (en m 2.K/W) 6,5 à 10 4 à 6 R Mur (en m 2.K/W) 3,2 à 5,5 2,2 à 3,2 R Sol sur terre-plein 2,4 à 4 1,7 à 2,9 (en m 2.K/W) R Sol sur vide 3,4 à 5 2,4 à 4 sanitaire (en m 2.K/W) Ponts thermiques Très faibles Moyens à faibles Sources : extrait du guide Effinergie 14

15 Zoom BBC Une très bonne isolation en murs est obtenue avec les doublages PRÉGYMAX 29.5 ou PRÉGYSTYRÈNE Th32. Solutions pour maison BBC DOUBLAGES PRÉGY* - RÉSISTANCE THERMIQUE - R (m 2.K/W) Epaisseur de l isolant (mm) PRÉGYMAX ,75 3,10 3,40 4,10 PRÉGYSTYRÈNE TH32 2,55 2,85 3,15 3,80 Correction des ponts thermiques En plancher d étage : traitement type Coffraplume en maison individuelle, et rupteur en collectif. En plancher bas : chape flottante sur isolant type Unimat Sol Supra ou Unimat Sol Ultra (spécial planchers chauffants). Très bonne étanchéité à l air avec une mise en œuvre soignée par des entreprises plaquistes qualifiées. Equipements performants * Choix à valider par une étude thermique globale 15

16 Les notions de base Valeurs caractéristiques La conductivité thermique, spécifique au matériau λ (lambda) C'est le flux de chaleur traversant une paroi de 1 mètre d'épaisseur d'un matériau donné, pour une différence de 1 C entre les deux faces de cette paroi. Le λ s'exprime en W/m.K PSE 45 à 29,5 mw/m.k La résistance thermique, spécifique au produit R C est la résistance au flux de chaleur d un produit. Le R s exprime en m².k/w Formule pour calculer le R d un matériau homogène : on divise l épaisseur de l isolant (e) par le lambda (donné par le fabricant) R = e λ Plus le λ est petit, plus le matériau est isolant. 16 Plus le R du produit est élevé, meilleur est son pouvoir isolant.

17 Les notions de base Valeurs caractéristiques U Le coefficient de déperdition surfacique de la paroi C est l inverse de la résistance thermique. Le U s exprime en W/m².K. Ψ (psi) Exemple de pont thermique de liaison U1 Ψ est le coefficient de déperdition linéique (pont thermique) U2 Un pont thermique de liaison se crée à une liaison entre deux ouvrages : l isolation est interrompue et la chaleur s échappe vers l extérieur. Il s exprime en W/m.K. Plus le U est faible, meilleure est l isolation de la paroi. 17 Plus le Ψ est faible, moindres sont les pertes par ponts thermiques.

18 Les notions de base Valeurs caractéristiques La Certification garantit les performances du produit. Contrairement au marquage CE qui est réglementaire (donc obligatoire) et qui ne garantit pas la qualité d un produit, la certification est une démarche volontaire qui, grâce à un suivi en usine, garantit la qualité des produits. Certification Acermi Association pour la CERtification des Matériaux Isolants Les caractéristiques certifiées sont : Obligatoires au titre du marquage CE - R (Résistance thermique) et lambda - Réaction au feu Optionnelles, lié à l usage - Aptitude à l usage I.S.O.L.E. - Classement SC des isolants de sol destinés à l isolation sous chape - Résistance à la Compression de Service (Rcs) / Déformation de Service (ds) des isolants destinés à l isolation sous dallage (UNIMAT Sol Supradal MI et UNIMAT Sol Supra) 18

19 Les notions de base I.S.O.L.E. I = Propriétés mécaniques en compression (5 niveaux = I1 à I5) S = Variations dimensionnelles sous l effet de la température et de l humidité (5 niveaux = S1 à S5) O = Comportement à l eau (3 niveaux = O1 à O3) L = Propriété mécanique en cohésion (4 niveaux = L1 à L4) E = Perméance - perméabilité à la vapeur d eau (4 niveaux = E1 à E4) Plus les niveaux sont élevés, plus le matériau est performant. 19

20 Les notions de base le DPE Diagnostic de Performance Énergétique Il doit être annexé à toute vente immobilière (depuis le 01/11/2006 pour la vente de bâtiment existant, et depuis le 01/07/2007 pour la location 50 A 51 à 90 B 91 à à à à Logement économe Logement d un bâtiment existant ou la vente d un bâtiment neuf). Des étiquettes «énergie» et «climat» caractérisent les performances et permettent de comparer les bâtiments entre eux. C Logement énergivore D E F G kwh/m 2.an Pourquoi? Pour informer le futur locataire ou acheteur et pouvoir comparer différents logements entre eux. Pour sensibiliser les occupants aux économies d énergie. Pour inciter à effectuer des travaux d économie d énergie et contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. 20

21 Les notions de base Les labels énergétiques s appuient sur la RT Il existe 5 niveaux de label pour le neuf. Haute Performance Energétique 2005 Consommation d énergie : -10% par rapport à la 1 2 consommation de référence. Très Haute Performance Energétique 2005 Consommation d énergie : -20% par rapport à la consommation de référence. Les labels énergétiques Moyenne du parc immobilier neuf Consommation en kwh/m 2.an C/Créf -10% HPE C/Créf -20% THPE BBC Passif Aujourd'hui BEPOS 3 Haute Performance Energétique Energies Renouvelables 2005 Consommation d énergie : -10% par rapport à la consommation de référence et usage d énergie renouvelable sous conditions (biomasse ou réseau de chaleur avec énergies renouvelables)

22 Les notions de base énergétiques 4 THPE Energies Renouvelables 2005 Consommation d énergie : -30% par rapport à la consommation de référence et usage d énergie renouvelable sous conditions (panneaux solaires, PAC, biomasse, réseau de chaleur avec Energies Renouvelables, photovoltaïque). 5 BBC 2005 : Bâtiment Basse Consommation - Résidentiel neuf : consommation 50 kwh/m².an modulable selon les zones climatiques. - Tertiaire : consommation -50% par rapport à la consommation de référence. Les labels 22 La maison BBC Jambert-Lafarge à Angers

23 Les notions de base Glossaire ACERMI Association pour la Certification des Matériaux Isolants ANRU Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine BBC Bâtiment Basse Consommation Bbio Coefficient Besoins Bioclimatiques Bbio max Coefficient Besoins Bioclimatiques maximum BEPOS Bâtiment à énergie positive C Consommation totale d énergie qui s exprime en kwh/m 2.an CE (marquage) Conformité Européenne CEE Certificat d économie d énergie Cep Consommation du projet en énergie primaire Cepréf Consommation de référence en énergie primaire Cmax Consommation maximale d énergie qui s exprime en kwh/m 2.an DPE Diagnostic de Performance Énergétique noté de A (le plus économe) à G (le plus énergivore) Effinergie Association regroupant des acteurs régionaux et nationaux qui a pour mission de promouvoir le label BBC Effinergie EnR Energies Renouvelables ep Energie primaire EcoPTZ Éco-Prêt à Taux Zéro - Aide à la Rénovation GES Gaz à effet de serre HPE Haute Performance Énergétique I.S.O.L.E. Système de mesure des performances des matériaux isolants ITE Isolation thermique par l'extérieur ITI Isolation thermique par l'intérieur 23

24 Les notions de base Glossaire ITR kwh/m 2.an Lambda (λ) m 2.K/W MI PAC PASSIF (bâtiment) PSE Psi (Ψ) PTZ PUR R RCS/ds RT SC (classement) THPE TiC U W/m.K W/m 2.K XPS Isolation thermique répartie Unité de mesure de la consommation d énergie Unité de conductivité themique qui s exprime en W/m.K Unité de mesure de la Résistance thermique R Maison Individuelle Pompe à chaleur Un bâtiment PASSIF est un bâtiment qui consomme autant d énergie qu il en produit Polystyrène Expansé Coefficient de déperdition linéique (pont thermique) qui s exprime en W/m.K Prêt à Taux Zéro - Aide à la Rénovation Polyuréthane Résistance thermique qui s exprime en m 2.K/W Résistance à la compression de service/déformation de service pour les isolants sous dallage Réglementation Thermique Sous-Couche - Désignation du classement des isolants sous chape Très Haute Performance Énergétique Température Intérieure Conventionnelle en été (exigence de confort) Coefficient de déperdition surfacique de la paroi qui s exprime en W/m 2.K Unité de conductivité thermique (Lambda) Unité du pont thermique de liaison (Psi) Polystyrène Extrudé 24

25 doublages Prégy, la matière grise pour éviter d en voir de toutes les couleurs. Longrine (10549) - Doc. non contractuel - Repro. interdite sans autorisation. Lafarge Plâtres Commercialisation S.A.S. au cap e - RCS Avignon PRÉGYSTYRÈNE Th32 L isolant thermique de référence PRÉGYMAX 29.5 L isolant thermo-acoustique haute performance /10

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

Construire et rénover des logements BBC effinergie

Construire et rénover des logements BBC effinergie Construire et rénover des logements BBC effinergie Lundi 8 décembre 2008 1 Construire et rénover des logements BBC effinergie 1. Généralités Contexte réglementaire Rappels thermiques Synthèse 2. Etat des

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE Le QCM (questionnaire à choix multiple) a 40 questions piochées au hasard dans un potentiel de 400 questions environ, divisées en 4 chapitres repris ci-après. La liste des connaissances requises correspond

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton.

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Maisons Individuelles THPE et BBC Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Principes des solutions étudiées dans le cadre de la Réglementation Thermique concernant les prestations courantes

Plus en détail

seules les performances comptent!

seules les performances comptent! PLâTRES ISOLATION doublages Prégymax 29.5 seules les performances comptent! th th thermique et acoustique Prégymax 29.5 GARDEZ UNE LONGUEUR D AVANCE Fort du succès de PRÉGYMAX 32, Lafarge Plâtres innove

Plus en détail

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Ce dispositif s applique aux dossiers de demande d aide déposés auprès des services du Conseil régional. Les critères d éco-conditionnalité

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 : Le cas du logement collectif Ulrich ROCHARD Ingénieur génie climatique / thermicien POUGETS Consultants, Paris Mardi 8 novembre 2011 La RT 2012 : le départ est donné

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E BBC-EXPERTISE Expert en Rénovation Enérgétique Certifié 1 Présentation Prestations [BBC-EXPERTISE] CHANGEMENT DE DESTINATION

Plus en détail

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 Les aides financières 2015 Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Dans le neuf 2 PTZ + : Neuf Primo-accédant. Acquisition d une résidence principale.

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Cadre réglementaire Rappel : délai d application

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2...

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... Fervent défenseur de l accession à la propriété depuis plus de 25 ans, avec à son actif plus de 20 000 maisons réalisées

Plus en détail

La thermique dans le bâtiment

La thermique dans le bâtiment La thermique dans le bâtiment I] Les modes de propagation de la chaleur : La conduction : La transmission de chaleur par conduction se fait à travers un ou plusieurs éléments en contact direct. Le flux

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers.

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Le sol, seule surface avec laquelle nous sommes toujours en contact, représente 15% des pertes calorifiques du bâtiment.

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

Maison neuve 2007. Dépense annuelle pour le chauffage : environ 500

Maison neuve 2007. Dépense annuelle pour le chauffage : environ 500 Le bâtiment : consommation d énergie et émissions de CO2 Consommation d énergie en rance Industries 28 % Autres 2 % Où agir? Dans une maison non isolée, par où s échappent la chaleur et les? Toiture 30

Plus en détail

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires Vous devez fournir les attestations de PC et de fin de travaux Attestation au depôt de pc : 1 Votre extension doit respecter les exigences de la élément par élément Attestation fin de travaux : Cette attestation

Plus en détail

Commune de BRIGNOLES

Commune de BRIGNOLES Commune de BRIGNOLES RAPPORT DE DIAGNOSTIC D EVALUATION ENERGETIQUE Maison de village XXX ACDI Agence Centre-var Diagnostic Immobilier - S.A.R.L. au capital de 8 000 euros - R.C.S. de Brignoles n 50 4

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES LES BÂTIMENTS MÉDITERRANÉENS PERFORMANTS JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES RT 2012 C est quand qu on va où? André POUGET Sommaire Domaine d application 3 exigences de performances globales Coefficient

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005 TELECHARGEMENT Comprendre la Réglementation Thermique 2005 SOMMAIRE DE LA RT 2000 A LA RT 2005...3 LES VALEURS DE REFERENCE ET GARDE-FOUS...3 VALIDATIOND UN PROJET...4 LEXIQUE...5 TEXTES DE REFERENCE...6

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin Les réglementations thermiques dans les existants Jacques Faucher - DREAL Limousin 1 RÉGLEMENTER SENSIBILISER INCITER RT existants : les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion

Plus en détail

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation.

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. Pourquoi l éco prêt? La mise en place de l éco-prêt est là pour inciter

Plus en détail

DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Mercredi de l info du Mercredi 25 Mars 2009 «PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BATIMENT A BASSE CONSOMMATION D ENERGIE» Le point sur les réglementations,

Plus en détail

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Les Certificats d économies d énergie Bâtiments et Collectivités locales Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Charbonnier Sylvie Opérations élémentaires Isolation Sommaire : Opérations

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation 2001 200 10 100 0 0 Charbon (sauf lignite) Pétrole

Plus en détail

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes La dynamique Grenelle et les outils incitatifs Les aides financières (TVA à taux réduit) (Crédit d impôt développement durable) Eco PTZ, FEDER TVA à 5,5 % Travaux d isolation, changement de fenêtres Installation

Plus en détail

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BATIMENTS EXISTANTS et l'innovation Limoges Ester Technopole lundi 13 février 2012 Appel à projets "innovation en éco-réhabilitation

Plus en détail

Top départ pour la RT 2012!

Top départ pour la RT 2012! Top départ pour la RT 2012! La poursuite du Grenelle de L'Environnement dans sa volonté de pérenniser la dynamique impulsée par les "bâtiments basse consommation" : De tous les secteurs économiques, celui

Plus en détail

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC Les grands principes de la RT2012 - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC CERQUAL Direction des Etudes et Recherches Septembre Octobre 2011 1 Les textes et le calendrier

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

>I En savoir plus I Thermique

>I En savoir plus I Thermique g Un peu d histoire n Choc pétrolier en 1973 Prise de conscience de notre totale dépendance au pétrole Nécessité de maîtrise de la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment n Protocole de Kyoto

Plus en détail

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées Besoin bioclimatique inférieur au Bbio max Attestation à remettre au permis de construire Consommation d énergie primaire inférieure au Cep max Etude à finaliser avant le début de la construction Température

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Longueur : 12,10 m Largeur : 6,10 m Surface Shon : 109,00 m² Surface hab.

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 1974 : premier choc pétrolier. La France prend conscience de la nécessité d économiser ses ressources énergétiques.

Plus en détail

T. BONNARDOT 17/12/2010

T. BONNARDOT 17/12/2010 CYTHELIA Conseil & Expertise La Maison ZEN 350, route de la traverse 73 000 MONTAGNOLE Tel +33 (0) 4 79 25 31 75 www.cythelia.fr SARL au capital de 140 000 - RCS Chambéry B 393 290 937 - APE 7219 Z RT

Plus en détail

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi?

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet, grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie et les émissions

Plus en détail

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 24330 Saint Laurent-sur-Manoire, Dordogne web : www.odetec.fr Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 Sources des illustrations : Réglementation thermique «Grenelle

Plus en détail

RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf LA RT 2012 ET

RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf LA RT 2012 ET RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf 2014 LA RT 2012 ET LEs solutions énergie knauf Les dossiers Knauf La RT 2012 et les solutions énergie Knauf Les solutions énergie pour le neuf

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

ENERGETIQUE DU BATIMENT

ENERGETIQUE DU BATIMENT LP MIE Module UE2 2B-CEE Energétique du bâtiment I. INTRODUCTION : ENERGETIQUE DU BATIMENT Prenons l exemple d un bâtiment en hiver pour lequel on souhaiterait obtenir une température intérieure de 18

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

LE LEXIQUE THERMIQUE. Vitrage à basse émissivité? Gaz Argon? Label CEKAL? ITR - VIR - FEA? Espace entre les verres 16-18 ou 20 mm? Triple vitrage?

LE LEXIQUE THERMIQUE. Vitrage à basse émissivité? Gaz Argon? Label CEKAL? ITR - VIR - FEA? Espace entre les verres 16-18 ou 20 mm? Triple vitrage? Fiche réalisée en Janvier 2009 LE LEXIQUE THERMIQUE Vitrage à basse émissivité? L émissivité est la caractéristique que représente la capacité d un matériau à restituer de l énergie. Une couche faiblement

Plus en détail

Les solutions URSA en neuf et en rénovation

Les solutions URSA en neuf et en rénovation www.ursa.fr www.pureone.fr URSA France SAS 35, Grande Allée du 12 février 1934 77 186 Noisiel Tél : 01.60.17.77.60 Fax : 01.60.17.47.70 Pour vos commandes : Service commandes URSA : 0 820 20 57 57 Fax

Plus en détail

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel articulation des réglementations

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

Audit Energétique En Maison Individuelle

Audit Energétique En Maison Individuelle V 1.03 Audit Energétique En Maison Individuelle Date : 14/06/2012 Réf: AR 0000 613 Prescripteur : OPERATION RENOV EE Mr CORBIN ARNAUD 50 Rue des Paras 56 000 VANNES INOVEHA Bureau d Etudes Thermiques 5,

Plus en détail

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle CTMNC 17 rue Letellier 75 015 PARIS RT 2012 et maçonnerie en pierres massives pour la maison individuelle Indice 01 du 25 octobre 2013 Dossier : n 120 130 Chargé d étude : Baptiste FAUCHER baptiste.faucher@pouget-consultants.fr

Plus en détail

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 RT2012 et logement collectif 19 mars 2012 2 Demain : la RT 2012! 19 mars 2012 3 1 Le respect du Bbio Β Bio max Β

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Novembre 2010 REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Adequation email : m.adequation@gmail.com tel : 06 76 45 31 75 LES NOUVELLES RT2012 3 exigences de performances globales Coefficient Bbio remplace de le Ubat

Plus en détail

Mai 2009 - F4001 THERMIE PSE RT - DPE DPE NEUF. Économies d énergie Le polystyrène, votre partenaire économie

Mai 2009 - F4001 THERMIE PSE RT - DPE DPE NEUF. Économies d énergie Le polystyrène, votre partenaire économie Mai 2009 - F4001 RT DPE AIDES RÉNO NEUF RT - DPE PSE THERMIE Économies d énergie Le polystyrène, votre partenaire économie Le bâtiment au cœur des économies d énergie En 1997, la France a pris des engagements

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL en 8 points La réglementation thermique RT 2005 s inscrit dans la continuité de la RT 2000 avec des performances requises en termes de consommation

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

Comprendre pour mieux choisir.

Comprendre pour mieux choisir. Comprendre pour mieux choisir. Qu est-ce qu une réglementation thermique? Quels sont les avantages de faire construire un appartement RT2012? Qu est-ce que la réglementation thermique française? De tous

Plus en détail

La Rénovation. N 3 Octobre-Novembre 2008 Information Presse. Les Fondamentaux. pour améliorer la performance énergétique

La Rénovation. N 3 Octobre-Novembre 2008 Information Presse. Les Fondamentaux. pour améliorer la performance énergétique La Rénovation pour améliorer la performance énergétique Les Fondamentaux N 3 Octobre-Novembre 2008 Information Presse La Rénovation pour améliorer la performance énergétique La Rénovation pour améliorer

Plus en détail

La brique Monomur Terre Cuite. La réponse à la RT 2012

La brique Monomur Terre Cuite. La réponse à la RT 2012 La brique Monomur Terre Cuite La réponse à la RT 2012 Dès le 1 er janvier 2013, dans le prolongement du Grenelle de l environnement, une nouvelle réglementation thermique (dite RT 2012 par les professionnels)

Plus en détail

Styrodur C. l isolation haute résistance de Placo

Styrodur C. l isolation haute résistance de Placo Styrodur C l isolation haute résistance de Placo Styrodur C, l isolation haute résistance de Placo Bien isoler les bâtiments est désormais incontournable, afin d en réduire la consommation énergétique.

Plus en détail

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie Isolation globale 1. Maîtriser la consommation d énergie Le confort et l éco-performance d une habitation sont fortement liés à son isolation. Celle-ci doit être homogène et adaptée aux caractéristiques

Plus en détail

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère Conférence sur le thème 27de septembre 2010 l'étanchéité à l'air des bâtiments Ministère de l'écologie, du Développement Durable,

Plus en détail

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation CONSTRUIRE SELON LA RT 2012 Les clés pour comprendre la réglementation Le Contexte de la réglementation P ortée par les enjeux climatiques et par l engagement de réduire par 4 les émissions de gaz à effet

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation Réglementation thermique RT 2012 Présentation générale g centrée sur les bâtiments à usage d habitation 18 janvier 2010 Sommaire - La RT 2012 1. Contexte et généralités 2. Une nouvelle surface : la SHON

Plus en détail

La rénovation rénovation globale performante. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

La rénovation rénovation globale performante. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr La rénovation rénovation globale performante Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE Les coûts 1. POURQUOI RENOVER? 1.1. Contexte et chiffres clés 1.2. Typologies et consommations

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

RTEX La La réglementation pour les bâtiments existants 48

RTEX La La réglementation pour les bâtiments existants 48 La RTEX La réglementation pour les bâtiments existants 48 Les grands principes p À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion de travaux de rénovation, de remplacement ou d installation ti dans

Plus en détail

Matériaux d isolation

Matériaux d isolation Mardi 30 Octobre 2012 en LORRAINE Matériaux d isolation Espace INFO ÉNERGIE Centre&Ouest Vosges Pierre Pellégrini Conseiller énergie Quelles sont nos missions? Sensibiliser, informer, conseiller de façon

Plus en détail

Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active

Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active 20/03/2012 Olivier Servant Saint-Gobain Habitat France Directeur des marchés Les lois Grenelle pour les Bâtiments Neufs

Plus en détail

Le doublage haute performance Polyplac

Le doublage haute performance Polyplac Le doublage haute performance Polyplac RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs standards : 500, 600, 700 mm Autres longueurs : 800, 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 0 à 140

Plus en détail

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation RT 2012 / BBC : nos solutions performantes climat d innovation Les principales solutions Viessmann pour les Bâtiments Basse Consommation qui préfigurent la nouvelle Règlementation Thermique 2012 Performance

Plus en détail

Audit Energétique En Maison Individuelle

Audit Energétique En Maison Individuelle INOVEHA Bureau d Etudes Thermiques 5, rue Jean Marie Tullou 35740 PACE Tél : 02 99 85 16 45 Fax : 02 99 85 57 83 RCS : 494 300 619 Compagnie d assurance : GROUPAMA n 7950376/409 Audit Energétique En Maison

Plus en détail

RT2012 RÉSIDENTIEL BÂTIMENTS NEUFS

RT2012 RÉSIDENTIEL BÂTIMENTS NEUFS A B C D E F G RT2012 RÉSIDENTIEL BÂTIMENTS NEUFS RT 2012 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : POUR LES BÂTIMENTS NEUFS Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique et pour la préservation de

Plus en détail

Conférence de présentation RT 2012

Conférence de présentation RT 2012 Conférence de présentation RT 2012 Les exigences prévues : La concrétisation du Grenelle Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM DGALN

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

Evolution de la réglementation thermique dans l ancien et dans le neuf, RT2012

Evolution de la réglementation thermique dans l ancien et dans le neuf, RT2012 Evolution de la réglementation thermique dans l ancien et dans le neuf, RT2012 Jacques FAUCHER Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du Limousin 1 Sommaire 1. Le contexte

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail