en action : Égalité professionnelle Ici les boîtes bougent Le Pacte territorial L alternance Actualités juridiques Le recyclage papier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "en action : Égalité professionnelle Ici les boîtes bougent Le Pacte territorial L alternance Actualités juridiques Le recyclage papier"

Transcription

1 L e m a g a z i n e d u M E D E F S a r t h e Avril 2011 MEDEF Sarthe Les Bureaux de l Étoile 7 avenue François Mitterrand Le Mans Tél.: Fax : Le MEDEF Sarthe en action : Égalité professionnelle Ici les boîtes bougent Le Pacte territorial L alternance Actualités juridiques Le recyclage papier Zoom sur : ACTUAL SARTHE - A2I CER SARTHE - MAYENNE GROUPE ISF MODULOCOM ORIENT ACTION OUEST PRÉVENTION SANTÉ AU TRAVAIL 72 SPRATLEY CONSEIL DOSSIER : L immobilier et le foncier pour entreprendre ARTPROM ARTHUR LOYD CITYA HOREAU COUFFON CITYA LE SYNDIC Samuel Chevallier : «Conjuguons audace et optimisme avec espoir!»

2 Commercialisation

3 É D I T O tribune Sur le plan mondial, nous vivons des bouleversements et une succession de crises. Cela engendre la multiplication bien naturelle de craintes, voire de replis sur soi et une baisse de la solidarité. Au regard de cette situation et au moment de préparer ce magazine, plutôt qu un ÉDITO, j ai eu envie de partager avec vous, d une manière différente, un message qui me tient à coeur et donc je vous propose ce qu on appelle une TRIBUNE. Pour commencer, permettez moi de vous livrer quelques éléments du rapport de l Institut Montaigne de Septembre dernier intitulé : «Jeunes, seniors et emploi» Il y a une forte appréhension chez les français, car ils ne sont que seulement 36 % à penser que l économie de marché et l ouverture à la mondialisation constituent notre meilleure chance pour l avenir. Par comparaison, 65 % des allemands, 67 % des britanniques, 59 % des italiens, 71 % des américains et 74 % des chinois se disent quant à eux d accord avec cette affirmation. Chez les jeunes français, cette méfiance entraîne la plus forte adhésion au protectionnisme par rapport aux jeunes des autres pays européens. Ils manifestent également une grande défiance envers la mondialisation et les principes du marché, en raison surtout des menaces que ces derniers représenteraient pour l emploi. Ainsi, au début de la décennie 2000, 54 % des étudiants et des jeunes cadres français voulaient entrer dans la fonction publique. En France, 68 % des ans souhaitent qu à l avenir le travail prenne une place moins importante dans leur vie, ce qui est nettement supérieur à la moyenne européenne (44 % des jeunes européens le souhaitent). Seuls 21 % des jeunes français pensent que le travail est un moyen de s épanouir, de prendre du plaisir, de faciliter la réussite ou encore de progresser. Enfin, ils ne sont que 21 % à considérer qu il est important de développer l esprit d entreprise, contre 57 % en Espagne et 89 % en Chine! Est loin de moi l idée d être dans l accusation ou le jugement. Je comprends bien le besoin de protection, la méfiance voire la défiance vis-à-vis de notre système. Pour autant, je ne peux m empêcher de lancer cet appel : Conjuguons AUDACE et OPTIMISME avec ESPOIR! Avec l ensemble des chefs d entreprise qui m entoure, nous ne cessons de promouvoir sur notre territoire l esprit d initiative, l esprit d entreprendre et l AUDACE. Pourtant, comment ne pas voir et entendre le pessimisme ambiant. La situation est difficile pour beaucoup : salariés, chefs d entreprise. Pour autant notre France est l un des plus beaux pays, dans lequel on peut, même dans des situations difficiles, trouver conseil, aide et accompagnement. Nous avons, des atouts et des potentiels formidables dans nos territoires, nos collectivités, nos entreprises, chez nos salariés et nos entrepreneurs. Même si des progrès sont à faire, nous possédons une protection sociale et un accès aux soins enviés par d autres. Pourtant, nous savons tous qu il ne faut pas tomber dans l assistanat déresponsabilisant ou bien dans l oubli et l isolement destructeur. Bien sûr que les débats sur la répartition de la richesse ou sur la fiscalité se posent. Bien sûr que la relation entre les très grandes entreprises «donneurs d ordre» et les PME sous-traitantes doit impérativement évoluer. Bien sûr que la relation entre les personnes, que la relation entre les partenaires sociaux ou celle entre les acteurs institutionnels et politiques doit sortir de la relation binaire. Bien sûr que l on pourrait parler des gens bien, des choses qui progressent et qui vont bien, des bonnes pratiques plus que des polémiques. Bien sûr qu il est bon pour nos politiques de parler de projets, d ambition commune et partagée ou d espoir, de donner envie plutôt que de nous expliquer que les autres ne sont pas beaux, pas gentils, pas responsables ou tout simplement pas bons. Que souhaitent les entrepreneurs que je croise? Que l on mette EN AVANT L OPTIMISME par les mots audace, initiative, prise de risque, engagement mais aussi réussite, récompense, reconnaissance, solidarité et respect. Notre mobilisation, notre présence sur le terrain et nos actions concrètes et pragmatiques ne nous empêchent pas d avoir une vision de l avenir. Mon engagement sur le territoire ne m empêche pas d avoir des rêves. Alors, je vous le dis : j ai fait un rêve. C était sur la planète Espoir, un monde où régnait les mots équité, justice et respect. Dans ce monde, les mots Progrès et Bon Sens se sont rencontrés. De leur union est né le plus précieux des présents qu ils nommèrent : L ESSENTIEL. Et tout le monde se devait de le préserver... Samuel Chevallier Avril MEDEF Sarthe 3

4 Nick & Chloé S A N T É P R É VOYA N C E É PA R G N E R ET R A I T E La compétitivité de votre entreprise dépend aussi de la santé de vos salariés. Avec Malakoff Médéric vous faites le choix : d une couverture santé qui pense à tout, d un baromètre personnalisé pour évaluer les besoins et attentes de vos salariés en matière de santé au travail (Mesure Management Santé), d outils concrets de Prévention (tabac, nutrition, activité physique), de la gestion en ligne de vos contrats et cotisations sur votre espace client personnalisé. Contact : Thierry Mohimont au

5 3 5 SOMMAIRE Tribune ACTIONS Nos derniers et nos prochains rendez-vous De vous à moi par Samuel Chevallier Comité EFIM L alternance, voie de succès Signature du Pacte territorial Un choix, une rencontre, un emploi Commission Éducation - Entreprise A la découverte de l entreprise Vis ma vie Zoom sur Egée Un nouvel outil précieux Des cours sur l entreprise Comité TPE/PME Pratique : MEDEF récap Guide de la relation bancaire Groupe de travail Jeunes entreprises Facilité d adhésion Commission Promotion de l entreprise Événement : Ici les boîtes bougent Comité J2F Le comité en marche La TLPE, à vous d y penser! Grenelle II : entreprises et communes doivent s entendre Comité Environnement Recyclage papier en Sarthe : une boucle vertueuse DOSSIER L immobilier et le foncier pour entreprendre A vos côtés : Citya Le Syndic, Citya Horeau Couffon, Artprom, Arthur Loyd PROXIMITÉ Portrait mandataire : Jean-Marc Laffay Actual Sarthe - A2I Groupe ISF Orient action Ouest Prévention Santé au Travail 72 Cinq bonnes raisons d adhérer Nouveaux adhérents ModuloCom CER Sarthe - Mayenne Spratley Conseil Contacts utiles M EA SCS AT IGO EN SS Points rencontres 18 avril (Assemblée Générale) 4 juillet 26 sept. 21 nov. Club compétences Second semestre 11 Ateliers, petits-déjeuners Des solutions à l emploi des travailleurs handicapés : 10 mai La TLPE : 16 mai L égalité professionnelle femmes - hommes : 24 mai, 28 juin, 27 sept. La Responsabilité Sociétale de l Entreprise : 7 juin Le licenciement pour faute : 23 juin Comité environnement : 27 juin Les rencontres actualités juridiques et fiscales : 6 oct. Les clauses sociales et environnementales: 11 oct. Autres rencontres Ici les boîtes bougent : 27 mai Tournoi de bowling : 16 juin Semaine École - Entreprise : 21 au 25 nov. Marathon - Entreprendre ensemble : 23 oct. Retrouvez tous ces événements et informations sur Blog agenda nouveauté Vous souhaitez être informé des mises à jour de notre blog? Abonnez-vous à notre système d alerte par mail sur Directeur de publication : F.Maudoux Conception - rédaction : Pressentiel Impression : Imp.Auffret-Plessix Crédit photos : adhoc studio Magazine imprimé sur papier 100% recyclé (Arjowiggins à Bessé-sur Braye) et avec des encres végétales Avril MEDEF Sarthe 5

6 A C T I O N S DERNIÈREMENT... 15/12/10 Visite d airbus 03/12/10 Soutien à la politique de réserve 24/01/11 Soirée des voeux Accueillis sur le site de Nantes puis de Saint-Nazaire, une trentaine de chefs d entreprise a pu visité les unités de production du célèbre avionneur. Une journée conviviale et ensoleillée qui a permis non seulement de mieux connaître l un des fleurons de notre industrie française, mais aussi d échanger et de tisser de nouveaux liens. Le MEDEF Sarthe et le Conseil Supérieur de la Réserve Militaire (CSRM) ont signé une convention afin de simplifier l engagement du réserviste et l organisation de l entreprise qui l accueille. Avec de part et d autre, des solutions concrètes : modulation du nombre de jours d absence au titre de la réserve, conditions de maintien de salaire, etc. Le MEDEF Sarthe invite toutes les entreprises du territoire à signer cette convention et à soutenir l engagement citoyen de quelques 300 hommes et femmes en Sarthe. Grand rassemblement cette année aux voeux du MEDEF Sarthe, avec plus de 300 chefs d entreprise, institutionnels et partenaires. Un succès reçu comme un message de soutien aux actions et aux efforts menés par l équipe, les comités et les commissions du MEDEF Sarthe tout au long de l année, et un encouragement pour Merci à vous tous. 6 Avril MEDEF Sarthe

7 27/01/11 Soirée des mandataires 01/02/11 La diversité en entreprise A C T I O N S 24/02/11 Entreprendre, un sport de haut niveau Après avoir échangé avec les mandataires, notamment sur l importance du lien et de l information entre ces derniers et le MEDEF Sarthe, la seconde partie de soirée a permis d accueillir Jean-François Pilliard. En tant que Président de la commission de la Protection sociale du MEDEF et membre du Conseil d Orientation des Retraites, il est fortement impliqué dans les négociations nationales sur les questions de protection sociale. Il est revenu sur la réforme des retraites (ses enjeux, comment elle a été négociée) au cours d un débat très enrichissant. J.F.Pilliard est également Délégué général de l IUMM. En présence de Kag Sanoussi, Secrétaire Général de la Charte de la Diversité, une cinquantaine de participants a échangé sur l apport de la diversité en entreprise et les modalités pratiques pour manager celle-ci afin qu elle soit un levier de performance. Une belle soirée réalisée en partenariat avec la CCI du Mans et de la Sarthe et l IDC. Retrouvez la Charte de la diversité sur 04 au 10/04/11 Au cours d une soirée exceptionnelle, organisée par le MEDEF Sarthe,en partenariat avec le MSB, OL2V et ORIENT ACTION une discussion passionnante et détendue a permis de mieux appréhender les méthodes pour manager le stress et la performance. Le stress nous rend-il plus performant? Quel message doit être reçu? Un parallèle avec le management de sportif de haut niveau très éloquent. Semaine de l industrie Dans le cadre de la semaine de l industrie, un partenariat a été mis en place sur la Sarthe entre la CCI du Mans et de la Sarthe, le MEDEF Sarthe, l UIMS, l AFPI, la FDBTP, et la CFMBTP. Des visites d entreprises sarthoises ont donc été organisées afin de valoriser l industrie locale dans tous ses aspects (métiers, savoir-faire, enseignement, technologie) auprès du grand public et en particulier des jeunes. 2 concessions CLARA AUTOMOBILES à votre service au Mans 5 CHALLANS ZIS, Bd Pierre LA ROCHE Lefaucheux / YON LES SABLES 421 D'OLONNE Avenue du Docteur LUÇON Jean FONTENAY Mac Tél Tél Tél Tél Tél. : Tél Avril MEDEF Sarthe 7

8 A C T I O N S PROCHAINEMENT... 25/05/11 ASRE 72 : finale du concours inter CFA Organisée à la C.C.I du Mans et de la Sarthe, elle sera suivie d un dîner débat avec Jean-Pascal Assailly, chargé de recherche au laboratoire de psychologie de la conduite à l INRETS. 16/06/11 Tournoi de bowling Un moment de partage et d échange convivial, comme le MEDEF Sarthe souhaite vous proposer pour clore chaque semestre. 27/05/11 Ici les boîtes bougent Participez à l événement phare de ce premier semestre! Retrouvez tous les détails de ce rassemblement exceptionnel page 11 de votre magazine ou sur le net. JUSQU EN SEPT./11 Les matinales de l égalité professionnelle 07/06/11 La responsabilité sociétale de l entreprise (RSE) RSE, un concept de plus en plus utilisé dans les entreprises. Mais de quoi s agitil exactement? Comment peut-il se concrétiser dans les faits? Comment peut-il constituer un schéma gagnant pour l entreprise? Témoignages à l appui, l objectif de cette rencontre est de sensibiliser et d accompagner les entreprises dans cette démarche qui vise à intégrer les impacts sociaux, environnementaux et économiques de leurs activités. Relation médias / entreprises 23/06/11 Le licenciement pour faute Participez à cette rencontre inédite avec des Conseillers prud homaux, issus du collège employeur, afin de tout connaître de la procédure à appliquer en cas de licenciement pour faute. Délais, courrier type, mode d envoi, etc. Vous saurez tout pour respecter vos obligations légales et vous prémunir d un défaut de procédure en cas d assignation au Conseil de prud hommes. Merci à Améga Signalétiques pour la réalisation du logo Le MEDEF Sarthe réfléchit à l organisation prochaine d un échange entre journalistes et entrepreneurs. L objectif : mieux comprendre l univers des médias et leurs contraintes afin de les dépasser et de mieux communiquer. Au 31 décembre 2011, les entreprises seront soumises à différentes obligations en fonction de leurs tailles. Certaines devront donc avoir transmis leurs plans d actions en faveur de l égalité professionnelle. Très investi sur cette thématique, le MEDEF Sarthe, en partenariat avec la Direction de la Cohésion Sociale et Opcalia Sarthe, organise, depuis février et jusqu en septembre, cinq matinales pour vous aider dans la construction de ce plan, intégrant les nouvelles règles en matière d embauche, d égalité de rémunération, de déroulement de carrière, le rôle des représentants du personnel, les recours possibles, etc. Prochains ateliers : 24 mai, 28 juin, 27 septembre. Inscription auprès du MEDEF Sarthe. Portes ouvertes SAMEDI 18 JUIN de 9h à 14h au Mans, 1 bd Pythagore solutions pour co-investir en formation avec vos collaborateurs Formations en soirée, en journée, à distance, alternance, VAE, Dif Avril MEDEF Sarthe

9 «DE VOUS À MOI... Questions à Samuel Chevallier A C T I O N S En deux mots, que retenez-vous de vos deux premières années de mandat au MEDEF Sarthe? En deux mots? Je dirais : CONSTRUIRE ENSEMBLE. Si je peux me permettre, j ajouterais : UTILE et INTÉRÊT GÉNÉRAL. Comment ne pas citer le slogan du mandat : «ACTION et PROXIMITE». Et pour finir, allez... j ose le dire... Union des Entreprises Sarthoises. Lors de vos voeux, vous avez émis l hypothèse de ne pas briguer un second mandat, qu en est-il exactement? Si votre question est : «Est ce que je prends du plaisir au quotidien? Ou est-ce que le mandat est enrichissant? Ou bien encore est-ce que j ai envie?». La réponse est évidemment, oui. Pour autant, quel est l essentiel? C est l intérêt général et celui des entreprises! Par conséquent, la réflexion, que j ai souhaitée partager assez tôt et en toute transparence avec nos adhérents, est la suivante : quel profil et quel projet seront les plus utiles et les plus bénéfiques pour le MEDEF Sarthe? C est à dire? Je m explique. J ai bien entendu de la part des chefs d entreprise qui m entourent que mon profil «rassembleur», notre énergie et notre action ont permis à notre organisation de gagner de façon conséquente en notoriété, en présence et surtout en légitimité, pour finalement peser davantage sur la vie et l évolution de notre territoire. L écoute, la crédibilité, la légitimité et le respect sont les fondements d une représentation positive et d un militantisme utile et efficace. Cependant, je n oublie pas que notre association est une organisation professionnelle et syndicale. Si j ai certes eu le plaisir d être l homme de l ouverture et de la construction dans l intérêt général, je n ai pas la prétention de penser que je serai le seul et le meilleur, parmi les entrepreneurs sarthois, pour poursuivre et renforcer notre plan d action, avec une approche plus militante. Voilà pourquoi, dans un souci de démocratie et de pragmatisme, j ai l intention de proposer pour le prochain mandat un appel large à candidature et à projet. Et à titre personnel, que souhaitez-vous? C est clair : être utile là où je pourrai agir pour notre territoire!» E x p e r t i s e C o m p t a b l e & S o c i a l e - A u d i t MEDEF Encart Strego LE MANS.indd 1 Avril MEDEF 22/02/2011 Sarthe 08:29:38 9

10 A C T I O N S [ c o m i t é efim [ L alternance, voie de succès L alternance est une voie d excellence en matière d insertion professionnelle pour les jeunes, permettant un taux d accès à l emploi de plus de 80%. Mais elle progresse encore trop faiblement et la situation de l emploi des jeunes est préoccupante. Campagne «Miser sur l avenir» Le MEDEF est convaincu que l avenir des entreprises passe notamment par leur capacité à intégrer de nouvelles compétences. C est pourquoi, devant ce constat et suite au plan jeunes (avril 2009), le MEDEF a décidé de se mobiliser au travers de la campagne et du site Internet L objectif est de promouvoir l alternance en mobilisant les entreprises et en créant des liens entre jeunes, entreprises et organismes de formation. Différentes actions sont menées en Pays de la Loire : sensibilisation des entreprises, information sur les contrats, orientation, mise en relation directe, etc. En Sarthe, Opcalia propose un soutien précieux. «Nous accompagnons les entreprises tout au long de leur démarche : du recrutement du salarié à la signature du contrat de professionnalisation, en passant par le choix de la formation la plus adaptée au poste et aux compétences attendues» précise Edith Logereau, conseillère en formation, Opcalia Sarthe/Mayenne jeunes formés en 2015 Le gouvernement qui souhaite renforcer la filière de l alternance, vient d augmenter les objectifs de jeunes formés par cette voie de à d ici Pour ce faire, il parle de mettre en place un dispositif de bonus-malus pour les entreprises. A ce jour, les entreprises de 250 salariés et plus sont soumises à la contribution supplémentaire à l apprentissage (CSA), équivalente à 0,1 % de la masse salariale, lorsqu elles ne comptent pas au moins 3 % de jeunes en alternance dans leurs effectifs. Il est proposé de relever ce quota à 4 % et de moduler le taux de cette contribution en fonction de l effort de l entreprise (de plus en plus de malus si l entreprise ne joue pas le jeu de l alternance, jusqu à un bonus de 400 par an et par contrat au-delà de 4 %). Par ailleurs, les entreprises de moins de 250 salariés bénéficieraient d une exonération totale de charges sociales pendant 6 mois pour toute embauche supplémentaire, par rapport à l année précédente, d un jeune de moins de 26 ans sous contrat d apprentissage ou de professionnalisation. en bref... Le Comité EFIM s attache à mettre en relation les besoins des entreprises avec les outils dont celles-ci peuvent disposer, dans le domaine de l emploi, de la formation, de l insertion et du management. Dans ce cadre, il se concentre actuellement sur les modalités d application de la loi sur le travail des handicapés. L atelier du 10 mai «quelles solutions pour répondre aux travailleurs handicapés», animé par Olivier Mahé, apportera des réponses claires et pragmatiques sur le sujet. De même, en étroite collaboration avec la DIRRECTE, les membres du comité réaliseront prochainement une enquête auprès des entreprises sarthoises de plus de 250 salariés. Elle devrait permettre de faire émerger les pratiques en matière d alternance (niveaux requis, secteurs porteurs, filières de formation) afin d améliorer l équation entre l offre de formation et les besoins en entreprise. Enfin, le comité a été largement associé aux ateliers du nouveau schéma économique régional, qui sera adopté en septembre 2011 par les élus de la région des Pays de la Loire. L axe principal est d aider les entreprises du territoire à se consolider et à se développer. «Un grand merci à toute l équipe opérationnelle du MEDEF Sarthe toujours dévouée, à l écoute et force de proposition et d analyse» Pascale Fontenel, Présidente du Comité EFIM. SÉCURITÉ INTERNET Contrôle du téléchargement Nous avons la solution 6 rue de Provence Saint-Pavace Tél.: Agences en Sarthe, Orne, Mayenne 10 Avril MEDEF Sarthe

11 ACTIONS Pacte territorial : Convention de partenariat avec le Conseil général Sarthe Dans le cadre de la déclinaison du Pacte territorial pour l Insertion des allocataires du RSA, le comité EFIM (Emploi Formation Insertion Management) du MEDEF Sarthe, représenté par sa Présidente, Pascale Fontenel, a élaboré une convention de partenariat avec le Conseil général 72. Elle vise à sensibiliser et à inciter les entreprises sarthoises adhérentes à s inscrire dans le cadre de ce Pacte territorial, en leur facilitant le recrutement et l insertion de salariés bénéficiaires du RSA. Chacun des partenaires s engage à des actions concrètes, avant comme après l embauche. Par exemple : présentation de candidat, accompagnement des entreprises dans le montage des dossiers d aide à l embauche, suivi de l intégration et de la montée en qualification, etc. «Ce partenariat est l expression même d une collaboration non seulement pragmatique et intelligente, mais aussi socialement et économiquement utile. En tant qu acteur économique territorial nous souhaitons agir en faveur de l emploi, l une des priorités du mandat de Samuel Chevallier» Jean-Luc Catanzaro, membre du comité EFIM. Un référent au CG72 est dédié aux adhérents du MEDEF Sarthe. Contactez-nous! Un choix, une rencontre, un emploi Besoin de recruter? Gagnez en compétences, en compétitivité, en performance FORMATION Electro-érosion Fraisage / Centre d usinage / UGV Tournage / tours multi fonctions Décolletage Rectification / Ajustage / Polissage Commande numérique - utilisation, programmation Heidenhain - Num - Siemens - Fagor - Fanuc - Mazatrol... FAO / CFAO / Simulation ESPRIT - NXCam - Goelan - WorkNC - Top Solid Catia - Vericut. Culture métier: lecture de plan, métrologie, conditions de coupe, outillage ) Matériaux composites Deuxième session pour l expérimentation de cette nouvelle approche de la recherche d emploi qui vise à faciliter l insertion durable de jeunes en difficulté sur le marché du travail. Pour cela, le MEDEF Sarthe et la Mission Locale de l Agglomération Mancelle ont accompagné de façon rapprochée une dizaine de jeunes volontaires et motivés pendant six semaines au travers d un programme complet et convivial. Sur fond de projet à réaliser (l atelier «Besoin de recruter?»), ils ont travaillé sur les fondamentaux de la communication écrite et orale. Ils se sont exercés à rechercher des informations sur les entreprises et à faire du phoning. Tous ont retrouvé de la confiance en eux. En outre, l atelier proposé le 21 mars dernier a permis de proposer aux chefs d entreprise sarthois un zoom sur les aides et ressources pour faciliter et financer leurs recrutements. Une troisième session de ce dispositif est prévue sur avril, avec un accent mis sur les jeunes en recherche de contrats d alternance. «Ce partenariat concret entre le MEDEF Sarthe et la Mission Locale de l Agglomération Mancelle est destiné à faire découvrir les codes de l entreprise pour des jeunes en recherche d emploi. Cette action permet de mieux cerner les attentes des entreprises mais également de comprendre les difficultés rencontrés par les jeunes au quotidien» Olivier Lecomte, membre du comité EFIM. Optimisation de production Industrialisation Etude et mise en place de production Gestion des compétences et savoir faire Formations en intra-entreprise, dans vos ateliers ou en inter-entreprises dans notre centre de formation du MANS Tél: usinage - soudage - peinture - robotique Avril MEDEF Sarthe 11

12 A C T I O N S [ c o m m i s s i o n Éducation - Entreprise «Plus qu une simple visite, ce dispositif offre l opportunité d une réelle découverte de l ensemble des services de l entreprise. Rien de tel pour rapprocher le corps enseignant de la réalité et pour mieux l aider dans l orientation des élèves. Pour des jeunes bien formés et bien orientés, c est un investissement en temps que je n ai pas hésité à faire» Nicolas Eyméoud, Directeur du site Marie à Sablé sur Sarthe. [ A la découverte de l entreprise Nouvelle édition pour ce dispositif désormais bien rôdé inscrit au Plan Académique de Formation des personnes et soutenu par de nombreux acteurs institutionnels. Il vise à faciliter la découverte et la compréhension du monde de l entreprise aux enseignants du second degré, conseillers d orientation - psychologues, et direction, afin qu ils puissent à leurs tours mieux aider les élèves dans leur orientation. Entre décembre 2010 et mai 2011, plusieurs journées de formation et d immersion sont prévues pour une vingtaine de volontaires. «Au delà d un intérêt personnel professionnel, je vois dans ce dispositif l opportunité de développer des contacts en local, afin ensuite de mettre en place des actions pour les élèves ou les groupes classes. En outre, il permet à chacun de dépasser les représentations parfois erronées que l on a de l autre monde» Christine Dreux, Directrice du Centre d Information et d Orientation de Sablé sur Sarthe. «Vis ma vie» Personnels de direction du second degré et dirigeants d entreprise échangeront leurs rôles au cours du deuxième trimestre 2011 le temps d une journée. «En formant ces binômes, l objectif est de réfléchir aux modes de management respectifs, mieux évaluer les attentes en matière de compétences et de qualifications, découvrir les jeunes face à la vie professionnelle, les passerelles, réseaux et prolongements possibles» explique Eric Brillant, Président de la commission Éducation - Entreprise. Une action en partenariat avec les principaux acteurs de l Éducation sur le territoire. Un outil précieux Le MEDEF Sarthe élabore actuellement un nouvel outil. Il s agit d une base de données recensant les entreprises du département prêtes à travailler sur la relation éducation - entreprise : accueil de stagiaires, visite d entreprise, intervention dans les classes, binômes avec les chefs d établissement, etc. Opérationnelle à la rentrée 2011, cette base sera mutualisée avec les établissements scolaires et l ensemble des partenaires impliqués dans cette relation. Des cours sur l entreprise L entreprise a toutes les chances de faire partie de l avenir de nos jeunes. Aussi, afin de renforcer leur apprentissage l Université du Maine a sollicité le MEDEF Sarthe pour proposer, pour la première fois, un module «Connaissance des PME». Il s agit d informer et de faire découvrir l étendue et la richesse des champs d actions de l entreprise (production, achat, vente, marketing, distribution, administration, finance, comptabilité, gestion des ressources humaines, recherche, veille technologique, etc.) au travers de témoignages et d échanges vivants. Encore optionnelle, cette Unité d Enseignement Libre intéresse déjà une vingtaine d étudiants pour l année en cours. Nuit de l orientation N zoom sur 12 Avril MEDEF Sarthe Belle initiative et succès au rendez-vous pour la première Nuit de l orientation, organisée le 4 février dernier par la C.C.I. du Mans et de la Sarthe, et soutenue par le MEDEF Sarthe collégiens, lycéens, étudiants et parents sont venus tenter de trouver leur voie grâce aux nombreuses animations. egee sarthe Au sein du réseau national Égee, crée il y a plus de 30 ans, 2000 conseillers, anciens cadres ou dirigeants d entreprise retraités, multiplient les actions afin de transmettre leur passion et leur expérience concernant l éducation, l emploi et l entreprise. En Sarthe, ce sont 20 bénévoles, issus de fonctions variées, qui travaillent en étroite collaboration avec l ensemble des acteurs locaux pour accompagner jeunes, demandeurs d emploi ou entrepreneurs. Conseil et soutien à la création d entreprise, suivi individuel de cadres au chômage, émission d avis consultatif, simulations d entretiens professionnels, conférences thématiques sous forme de retours d expériences, comptent parmi les prestations proposées. Dans le domaine de l éducation, l accent est mis sur le travail des techniques de recherche d emploi, du Bac Pro au Master 2, et sur le parrainage de BTS. «Nous partageons la même ambition que le MEDEF Sarthe au regard de la relation éducation - entreprise. L étudiant y est au centre. Notre objectif commun est de favoriser le cheminement de l étudiant vers son univers de demain: l entreprise. Nous insistons sur la mise en valeur de sa personnalité et de son savoir-être qui seront les ingrédients de son épanouissement professionnel et les marqueurs d une intégration réussie dans l entreprise» déclare Serge Rivet, Conseiller éducation Egee Sarthe et membre de la commission Éducation - entreprise du MEDEF Sarthe. Garnissage de cylindres Caoutchoucs Polyuréthanes Silicones Composites De Ø10 à Ø2600mm Jusqu à 12000mm et 32Tonnes Navettes de ramassage et livraison Route du Lude La Flèche T F

13 MEDEF PME Focus PME Récap MEDEF Récap MEDEF MEDEF Récap mars 2011 Focus PME MEDEF MEDEF Récap Focus PME PME Récap MEDEF MEDEF Récap Focus PME Récap MEDEF Récap Focus MEDEF Récap PME février 2011 p 1 PME Focus PME MEDEF Récap Pratique! La cellule TPE/PME du MEDEF édite tous les mois une synthèse d une dizaine de pages sur l actualité réglementaire, économique et sociale, pour ne rater aucune information directement utile à votre entreprise, sans y passer trop de temps. Le MEDEF Sarthe met à votre disposition ce document en téléchargement sur son blog : A C T I O N S [ c o m i t é Tpe / pme Guide sur la relation bancaire [ Édité par le médiateur du crédit et réalisé en collaboration avec la cellule TPE/PME du MEDEF, le guide de la relation bancaire paraîtra d ici quelques semaines. Il est destiné aux chefs d entreprise afin de faciliter leurs relations avec les partenaires financiers. A l occasion de sa sortie, le MEDEF Sarthe organisera une soirée d échange sur cette thématique. Cartes sur table 2011 [ En 109 graphiques, ce nouvel ouvrage produit et édité par le MEDEF dresse un panorama de notre économie et passe en revue l ensemble des défis auxquels notre pays va devoir répondre pour que nos entreprises aient demain les mêmes chances que celles des autres pays : formation initiale, protection sociale, recherche, fonctionnement de l État, développement des PME... Plus d information : G r o u p e d e t r a v a i l jeunes ENTREPRISES [ facilité d adhésion L accès au MEDEF est une opportunité pour développer son réseau. Pourtant, il est trop souvent inaccessible pour des jeunes entreprises, alors que ces dernières regorgent de dynamisme, d idées et constituent un vivier de potentiels. Fort de ce constat, un groupe de travail constitué de mandataires très impliqués a proposé et fait accepter un engagement gagnant-gagnant. Contre une adhésion réduite pendant trois ans, les jeunes entrepreneurs auront désormais accès aux manifestations et aux ateliers, en échange d une implication sur certaines problématiques. A terme, ce sont eux qui donneront l identité et la dimension qu il se doit à cette cellule. Retrouvez les jeunes créateurs «JE», nouveaux adhérents p.29. HSBC Premier, parce que votre monde est unique. 45 N Lyon, France Vous, votre famille et votre monde sont uniques. Avec HSBC Premier, votre conseiller vous offre un service exclusif qui s appuie sur l expertise du Groupe HSBC et vous apporte une réponse sur mesure à l ensemble de vos besoins bancaires et patrimoniaux. Prenez rendez-vous avec l un de nos conseillers : HSBC Le Mans 6, rue Gambetta Le Mans Tél. : Fax : HSBC France - Société Anonyme au capital de euros - SIREN RCS Paris - Siège social : 103, avenue des Champs-Elysées Paris. Photo : Ronan Mérot - 03/10. Avril MEDEF Sarthe 13

14 A C T I O N S [ c o m m i s s i o n Promotion de l Entreprise [ Événement au Mans La Commission Promotion de l Entreprise du MEDEF Sarthe, avec le soutien de nombreux partenaires (CCI, Pôle Emploi, entreprises,...) crée l événement de ce premier semestre le 27 mai prochain, place de la République au Mans. Une journée d exception consacrée à la promotion de l esprit d entreprendre, des savoir-faire sarthois et du dynamisme de nos entreprises. C est aussi un vecteur pour renforcer le lien avec notre société et les jeunes. Au programme plus de 40 stands d entreprises locales, 4 forums, 9 concerts en plein air, des ateliers métiers, des sessions de Job Dating, etc. Tous les acteurs économiques de la Sarthe sont invités à soutenir ou à participer à cette grande première, qui sera largement relayée par la presse locale. Pour en savoir plus (programme complet, modalités de participations) sur «Cette journée est un bel exemple d innovation dont font preuve les entreprises sarthoises. C est une vision dynamique de la place et du rôle des entreprises dans notre société» Thierry Mohimont, Malakoff Médéric «Cet événement est, pour l équipe de l EGC qui s implique dans son organisation, une réelle opportunité de mettre en pratique nos cours théoriques. C est aussi l occasion de participer intellectuellement et activement à la naissance d une manifestation d une ampleur régionale. Nous espérons sincèrement que ce type de partenariat sera réitéré entre le MEDEF Sarthe et L E.G.C du Maine» Ayoub Lyaf, étudiant à l E.G.C. du Maine. «Qu elle est belle, l entreprise, quand elle est vécue comme une aventure et un accomplissement pour chacun». En réunissant nombre d acteurs de la vie économique du Mans et de la Sarthe, pour exposer leurs savoir-faire, pour provoquer l échange d expériences, en renforçant des passerelles et en explorant de nouvelles voies dans la gestion humaine au sein des sociétés, nous allons promouvoir l esprit d entreprendre qui fait avancer! Stéphane Brochard, Président de la Commission. 14 Avril MEDEF Sarthe

15 Le comité J2F en marche Récemment créé, à la demande de Samuel Chevallier, le comité J2F (Juridique Fiscalité Finance) a pour vocation de traduire en langage courant les informations juridiques, fiscales et financières afin de les transmettre aux chefs d entreprise des TPE ou PME. «Il s agit de les alerter si nécessaire sur les nouveautés et de leur faire prendre conscience que la fiscalité, la finance, le droit ne doivent pas être vécus comme une fatalité ou une contrainte mais gérés et anticipés» explique Luc-Benoît Cabanne, Président du Comité. Au delà de son rôle informatif, le comité a également un avis consultatif et se positionne comme le relais auprès du MEDEF national. Si depuis sa création, il s est principalement concentré sur les échanges avec le MEDEF national et des travaux de réflexion interne, il souhaite préparer une analyse synthétique et digeste des prochains dispositifs. Ainsi seront examinés à la loupe pour vous, la Taxe Locale sur la Publicité Extérieure, la réforme de la fiscalité patrimoniale, la simplification administrative, les dispositifs anti abus des lois de finances,... Grenelle II - entreprises et communes doivent s entendre Après la TLPE, ce sont les accords du Grenelle II qui menacent les commerces et les entreprises, en limitant la surface des enseignes et en introduisant de nouvelles contraintes et restrictions. Même s il est louable de vouloir réduire la pollution visuelle de la part des communes, l attractivité économique des commerces dépend de leur visibilité. De nombreux cabinets de conseil accompagnent les communes dans l optimisation de leur TLPE, avec souvent pour résultat, une fiscalisation lourde de la zone. Face à ce constat, Frédéric Roux, dirigeant d Améga Signalétiques (ex. Mega Pub) a décidé de fonder Ophi Conseil. Un cabinet sans parti pris, qui entend proposer son expertise métier et une connaissance pointue de la réglementation, afin de ménager intelligemment les intérêts de chacun. Ses prestations, à destination des entreprises et des communes : audits de sites ou de mise en conformité, rapports d infractions, gestion globale de la TLPE, etc. A C T I O N S [ c o m i t é J2F Comité J2F : Luc-Benoît Cabanne Fidal Daniel Caillault Mandataire Alain Huron Egée Sarthe Bruno Loddo Fidal Danielle Parisseaux - Cabinet Parisseaux TLPE, à vous d y penser! [ Vous possédez une enseigne? Vous avez un projet d agrandissement ou de nouvelle signalétique? Renseignezvous auprès de votre commune sur les éventuels impacts quant à la Taxe Locale sur la Publicité Extérieure. Cette taxe, qui se substitue aux trois taxes locales antérieures, s applique à tous les supports fixes à visée commerciale (enseignes, pré enseignes, dispositifs publicitaires). Si elle est facultative, plus de communes avaient déjà délibéré en 2009 pour la taxation des enseignes présentes sur leur territoire. A titre d exemple, dans une commune de habitants, comptez environ 480 pour une enseigne de 12 m², et pour un support de 50 m² dans une ville de plus de habitants. Un atelier dédié animé par le comité J2F se tiendra le 16 mai. Proche de vous Vous écouter, construire les meilleurs parcours, financer et soutenir la qualité de la formation. Comme entreprises qui nous font déjà confiance, choisissez OPCALIA pour faire le bon investissement et accompagner la Formation Professionnelle de tous vos salariés. Contactez nos Conseillers Formation Passage du Commerce - Immeuble B LE MANS Tél. : Fax : PAYS DE LA LOIRE Organisme paritaire collecteur agréé interprofessionnel régional AnnoncePresse_Opcalia_sarthe.indd 1 03/02/ :32:21 Avril MEDEF Sarthe 15

16 A C T I O N S [ c o m i t é environnement [ Le recyclage en Sarthe : une boucle vertueuse Du simple tri individuel à des process plus élaborés selon les entreprises, chacun peut apporter sa contribution active à une démarche environnementale. S il semble aujourd hui naturel de recycler nos déchets papier au sein de nos structures, le Comité Environnement du MEDEF Sarthe souhaite pointer du doigt la richesse et le potentiel de cette filière en Sarthe, où tous les acteurs sont présents. 1 - La collecte des papiers de bureaux Tout commence par la collecte des papiers de bureaux. Peu compliquée à mettre en oeuvre, mobilisatrice et finalement peu coûteuse, voire rémunératrice, cette étape cruciale de la filière est à la portée de tous. GEODIS Calberson au Mans en a fait l expérience. Christine Chailleu, sa responsable Environnement témoigne «la collecte des papiers de bureaux, en place depuis plus de 10 ans, a été rapidement mise en oeuvre car elle constituait une action fédératrice au sein de l entreprise. De plus, le personnel pratiquait déjà chez soi le tri sélectif. Nous avons mis en place des contenants uniformes, bien signalés et une sensibilisation claire sur les types de papiers récupérables». 2 - Le tri et la mise en balles Ensuite, interviennent des sociétés spécialisées, comme Atest Propreté ou Echotri. Elles collectent les déchets dans les entreprises pour les trier et les compacter en balles. Qui plus est, parfois avec une démarche spécifique. C est le cas d Echotri. Albert M Pondo, Directeur et fondateur de l association s explique : «Echotri propose une prestation de collecte des papiers de bureaux aux entreprises et collectivités de la Sarthe, en employant des personnes en réinsertion. Aujourd hui, elle compte 270 clients, issus de tous secteurs d activité et 19 salariés». Des ressources essentielles au service de votre entreprise Premier cabinet d avocats d affaires en France 1200 avocats Des partenaires dans 150 pays NOUVEAUX PRODUITS FINIS Ex.: IMPRIMERIES AUFFRET-PLESSIX, ITF ENTREPRISE CONSOMMATRICE Ex.: GEODIS CALBERSON LE MANS RECYCLAGE PAPIER EN SARTHE TRANSFORMATION ET RECYCLAGE Ex.: ARJOWIGGINS, ALLARD EMBALLAGES COLLECTE - TRANSPORT ET TRI Ex.: ECHOTRI, ATEST PROPRETÉ MISE EN BALLES 3 - Le recyclage Ces balles de carton ou de papier sont ensuite revendues à des industriels qui les consomment en tant que matières premières. En Sarthe, Arjowiggins, leader mondial de la fabrication de papiers techniques et de création emploie 250 personnes pour une production annuelle de tonnes de papiers recyclés. Allard Emballages, spécialisée dans la fabrication de cartons recyclés emploie 75 salariés pour une capacité de production de tonnes par an. 4 - La réimpression sur supports recyclés Une fois que l on a redonné une nouvelle vie au papier, celuici peut être réutilisé dans les imprimeries avec les mêmes caractéristiques techniques que le papier vierge. Si le rendu visuel reste légèrement moins bon, il dépend de la quantité de fibres recyclées utilisées. «Les papiers contenant 60% de fibres recyclées possèdent un rendu quasiment égal au papier classique» explique Eric Plessix, directeur associé de l imprimerie Auffret-Plessix. Sachant également que «la qualité, la diversification des formats et les techniques de désencrage progressent». Des imprimeurs en Sarthe jouent le jeu du local. ITF, qui se fournit directement auprès de l usine de Bessé-sur-Braye, utilise 50% de papier recyclé pour ses fournitures de matières premières. Avec l objectif d atteindre les 70 à 80%. 5 - Début d un nouveau cycle Un papier peut ainsi subir 5 à 6 recyclages. Il suffit de peu pour se mobiliser et augmenter la collecte, alimentant chaque maillon de la chaîne que nous venons de décrire. Or, à chaque étape, l augmentation de l activité est génératrice d emploi. Des emplois non délocalisables. Alors mobilisons-nous et collectons! Droit Fiscal Droit des sociétés Droit social Concurrence - distribution Propriété intellectuelle - technologies de l information Direction régionale du Mans 160 avenue Bollée Le Mans Cedex 2 Tél Fax Droit du Règlement des patrimoine contentieux Droit public Directeur régional : Régis PETETIN Port Quelques gestes simples et utiles : - N imprimer que quand cela est nécessaire - Imprimer au recto et au verso des feuilles - Utiliser en brouillon le côté inutilisé des feuilles - Imprimer plusieurs pages par feuille - Favoriser la transmission de document par voie numérique. BONNES PRATIQUES 16 Avril MEDEF Sarthe

17 D O S S I E R Immobilier et foncier pour entreprendre Que ce soit pour s implanter, s agrandir ou encore démarrer une activité, les entreprises abordent tôt ou tard la problématique immobilière. Bien souvent, ces projets revêtent alors un caractère stratégique. Loin de leur coeur de métier et de leur quotidien, les entreprises ont généralement besoin d être accompagnées. D autant plus que le montage d un projet immobilier peut se révéler chronophage. En Sarthe, de nombreux acteurs sont là pour aider les professionnels. Organismes publics ou parapublics, agences ou promoteurs immobiliers, ou encore investisseurs privés multiplient les programmes et l accompagnement pour faciliter la réalisation et l intégration des entreprises dans leur nouvel outil de travail. Dynamique départementale Le Mans et plus généralement le département, qui bénéficient d une situation géographique exemplaire en termes de desserte ferroviaire et d accessibilité routière, voient ainsi fleurir les initiatives. Création de bâtiments en blancs, de locaux artisanaux, gestion de pépinières d entreprises (pas moins de douze pour Le Mans Développement), portail de centralisation et de mise en relation entre offres et demandes (www.solimmo.fr) par Sarthe Développement, rénovation des dernières friches industrielles, dynamisation de quartiers entiers via des programmes ambitieux (Gare Sud, etc.) montrent le dynamisme et le potentiel de notre département à accueillir ou à aider au développement des entreprises de notre territoire. Qui plus est, la Sarthe propose des prix immobiliers raisonnables en troisième couronne de Paris et bénéficie d une réserve foncière que d autres départements pourraient envier. A souligner également le maintien de certains sièges sociaux industriels qui auraient pu disparaître du paysage sarthois sans l acharnement et le talent de décideurs locaux. Les conséquences en termes d emploi sont directes et mesurables. Ledpower en a fait l heureuse expérience. Ce fabricant d éclairage à led, leader sur son secteur (première marque française, premier centre agréé de formation professionnelle, et bientôt unique fabricant français dans ce domaine) s est installé à Saint Calais en septembre dernier. «Notre activité était menacée où nous étions précédemment. Nous avions un besoin vital de nous agrandir et de déménager. Trois conditions impératives devaient être remplies pour notre projet : trouver un bâtiment de 1000 m2, propriété d une communauté de communes et proposé à la vente. Après quelques clics sur Viadeo, nous sommes rentrés très vite en contact avec Sarthe Développement et dans la dynamique d acteurs locaux, du Conseil général aux élus de Communes, qui nous ont réellement accompagnés, jusque dans le montage des aides» explique Romuald Fromentin, son dirigeant. Six mois plus tard, Ledpower est passé de 3 à 12 salariés et espère embaucher quelques collaborateurs dans les prochains mois. Côté aides, les entreprises ont tout intérêt à se faire assister par les organismes locaux. En effet, celles-ci dépendent du zonage, du secteur d activité, du montant de l investissement, des perspectives de création d emploi. Elles relèvent donc de l État, de la Région ou du Département. Exceptionnellement de la Métropole. Les critères de choix «L emplacement, l emplacement, l emplacement» semble être l adage retenu par les professionnels de l immobilier d entreprise. Dans la région, dans la ville ou pour le bâtiment en lui-même, c est le critère privilégié. Conseil en Immobilier d Entreprise Vente Location Investissement Bureaux Locaux d activité Surfaces commerciales Plate-formes logistiques Terrains Le Mans Technopôle Université 1, rue Charles Fabry Le Mans Cedex 2 Tél : Fax : Avril MEDEF Sarthe 17

18 D O S S I E R D une part pour satisfaire aux exigences du marché (zone de chalandise, proximité d un concurrent ou d un sous-traitant, etc.), et d autre part pour répondre à une nouvelle tendance, celle de se créer un patrimoine immobilier. D où, des entrepreneurs plus exigeants quant à la situation stratégique de leurs bâtiments, pour lesquels ils privilégient non plus la location mais l achat. Entrent ensuite en compte les caractéristiques techniques du bâtiment. Au delà des critères classiques que l on connaît pour l immobilier personnel (isolation, mode de chauffage, etc.), c est la hauteur sous ferme, la présence d un pont roulant, d une porte sectionnelle ou d un quai de déchargement qui est recherchée dans le cas d un bâtiment industriel. La vitrine, le linéaire, la capacité de stockage ou les emplacements de parking, sont eux examinés de près pour les magasins. La profession est aussi soumise à des obligations plus strictes en termes de diagnostics (obligation de communiquer et d afficher la classe énergie du DPE depuis le 01/01/11), de normes d accessibilité aux personnes à mobilité réduite et de sécurité. Critère moins immédiat mais néanmoins stratégique dans le cadre d un projet immobilier d entreprise : le potentiel de recrutement et l accès à des ressources humaines compétentes. Le Mans Développement a d ailleurs lancé récemment une étude pour mieux évaluer les éventuels besoins et carences en termes d offre de diplômés sur le territoire. Zones d activité de l agglomération mancelle Enfin le prix reste un élément déterminant. Les acteurs du secteur immobilier s accordent sur la volatilité du marché. La tendance est globalement à la baisse depuis La situation est donc plus favorable pour celui qui cherche un bien, que dans le cas du vendeur. Cependant, une légère reprise semble amorcée depuis quelques mois. Mais tout dépend évidemment de l offre et de la demande. Aujourd hui sur la Sarthe, c est la demande de bâtiments et de bureaux neufs (aux normes HQE, BBC, accessibilité à la mobilité réduite) qui tirent les prix, alors que la recherche de bureaux anciens ralentit. Pour estimer un bien, les professionnels du secteur utilisent différentes techniques. Ils reconnaissent cependant avoir de plus en plus de mal à établir la valeur locative ou vénale d un bien. Comptez en moyenne entre 500 et 650 HT du m2 pour un coût de construction d un bâtiment (dans une proportion de bureaux-ateliers de 1 à 5 - hors terrain), et en location de 35 à 70 HT/ m2/an en industrie et 120 à 170 HT /m2 / an en tertiaire. BON PLAN Merci à Jean-Pierre Fabre, Sarthe Développement et Jean-Marie Macouin, Le Mans Développement pour leur contribution à cet article. Plate-forme visant à centraliser l ensemble de l offre immobilière sur la Sarthe, afin de faciliter vos recherches produits en consultation (vente, location, foncier) rapprochements pour 150 recherches (2010) +Abonnez-vous gratuitement à la lettre d information numérique «immobilier» éditée par Sarthe Développement. Une information régulière sur les programmes en cours, un zoom sur quelques produits, etc. Contact : VOUS SOUHAITEZ DEVENIR PROPRIÉTAIRE? Nous vous aidons à financer la totalité de votre projet, grâce à : notre Service Conseil en Financement : Source : Le Mans Développement Une expertise GRATUITE de votre projet, Une offre de services globale : Définition et analyse de votre projet d accession, Optimisation du plan de financement, Présentation de votre projet aux banques, Suivi personnalisé jusqu à la signature du prêt Un conseil objectif et indépendant Des taux préférentiels auprès de nos banques partenaires Des frais de dossiers réduits. Contactez-nous, nous sommes à votre écoute! Tél.: CIL VAL DE LOIRE SITE SARTHE et sa filiale FINANCIL Sarthe 25 rue d Arcole LE MANS Lundi - vendredi de 8 H 30 à 18 H 00 Samedi de 8 H 30 à 12 H Avril MEDEF Sarthe

19 P U B L I - R E P O R T A G E D O S S I E R L immobilier d entreprise au Mans Dans le domaine de l immobilier d entreprise, Citya Le Syndic est aujourd hui un incontournable sur le marché manceau. Fort de son expertise et de son portefeuille immobilier, l agence entend renforcer son activité, notamment dans le secteur industriel. Citya Le Syndic Repères : - Création : 1971 Rapprochement au groupe Citya en Activité : location, gestion, vente, syndic et défiscalisation - Clientèle : particuliers, professionnels et entreprises - Effectif : 39 - Chiffre d affaires 2010 (HT) : + 3 millions - Un département dédié pour l immobilier d entreprise réalisant une centaine de transactions par an. Contacts : - Présidente : Madame Diguet-Feuvrier - Conseillère en immobilier d entreprise : Valérie Labani place de l Éperon - Le Mans Tél. : Depuis une vingtaine d années, l agence a fait de l immobilier d entreprise une de ses spécialités. En vente, location ou gestion, son département dédié accompagne les entrepreneurs dans leurs recherches ou propositions immobilières. Au fil du temps, Citya Le Syndic s est ainsi constitué une solide réputation et une clientèle fidélisée par une approche relationnelle forte et personnalisée. Les meilleurs emplacements Quoiqu il en soit, tout se joue sur la capacité à proposer les meilleurs emplacements. A ce niveau, la notoriété de l agence l aide à rentrer les meilleurs produits. Le département immobilier mise également sur la réactivité. «Nous travaillons en réseau pour satisfaire au plus vite et au mieux nos clients» explique Valérie Labani du département immobilier d entreprise. Ainsi, Citya Le Syndic communique à Sarthe Développement l intégralité de ses biens en portefeuille afin que ceux-ci soient visibles sur la plate-forme Solimmo. En retour, l agence reçoit les projets des professionnels... mais au même titre que les confrères du secteur. «Il faut alors être les premiers à réagir en proposant des produits adaptés au cahier des charges défini» poursuit la conseillère immobilier d entreprise. Développer l immobilier industriel Bureaux, locaux commerciaux ou professionnels sont donc le lot quotidien de Citya Le Syndic. Toutefois, fort de ses compétences et compte tenu de l évolution du marché, l agence entend aujourd hui développer sa présence dans le secteur des bâtiments industriels, entrepôts et autres bâtiments d activité. Pour cela, l équipe a été formée à cette approche plus technique de l immobilier, afin de bien comprendre et de répondre aux projets des industriels... et de relever le nouveau challenge de l agence Citya Le Syndic. Avril MEDEF Sarthe 19

20 D O S S I E R P U B L I - R E P O R T A G E Marie-Ophélie Lautru Christèle Joubert Recherche appartement ou maison pour mes salariés... Ancrée dans le paysage manceau depuis plus d un siècle, Citya Horeau Couffon n en est pas moins une agence atypique. Fort d un savoir-faire immobilier maîtrisé, elle innove dans ses approches et sa communication afin d élargir ses publics. Dernière prestation en date, la mise en place d un accompagnement personnalisé à destination des entreprises pour faciliter l arrivée et l intégration de leurs salariés. Quand on entre dans l une des plus anciennes agences immobilières du Mans, qui a depuis rejoint le réseau Citya, c est l effervescence. Ici ce sont plus de 500 biens qui sont proposés à la location chaque année. Sans compter ceux qui sont en gérance ou qui font l objet d une transaction. Autant dire que les équipes de Citya Horeau Couffon, structurées par pôle de compétences connaissent leur métier sur le bout des doigts. Aussi, sous la houlette de leur Directeur, Stéphane Glucksmann, qui veille par ailleurs au développement stratégique du réseau Citya Immobilier, les équipes ont décidé de valoriser leurs savoir-faire au travers d une nouvelle prestation. Déléguer sa recherche Son objectif : être le point central en Sarthe dans l accompagnement des entreprises pour faciliter les problématiques immobilières de leurs salariés. L idée est donc de proposer un véritable partenariat aux entreprises qui souhaitent réussir l intégration de leurs futurs collaborateurs. Pour cela, Citya Horeau Couffon entend travailler avec les organismes relais, comités d entreprise, ou sociétés qui ont des besoins récurrents et soutenus (forte mobilité). Il s agit de proposer un accompagnement avec un interlocuteur unique, qui s engage, sur un cahier des charges défini, à présenter une sélection de biens sur une journée (ou en concentrant les rendez-vous). «Qui plus est, des conditions préférentielles sont accordées : honoraires négociés, possibilité de mettre en place des prestations de relooking avant déménagement ou un premier nettoyage dans le cas d un achat, etc.» détaille Marie-Ophélie Lautru, Responsable du service Transaction. «Cette démarche consiste à professionnaliser la recherche en concentrant nos forces et en développant le réseau» explique Christèle Joubert, Responsable du service location. Tous gagnants Car chacun y trouve son intérêt. L employeur peut compter sur des salariés plus disponibles et prêts à s investir totalement, libérés de leurs contraintes d emménagement. C est aussi un plus qui peut séduire des candidats convoités. Côté salarié, la tranquillité d esprit apportée n a pas de prix. En échangeant préalablement par téléphone et mails (photos, etc.), son besoin est cerné au plus près. Il minimise donc ses déplacements et peut déléguer en toute confiance un grand nombre de formalités. Avec cette nouvelle prestation Citya Horeau Couffon parie sur ce qu il y a de plus précieux dans les entreprises : la fidélisation des salariés et le gain de temps. Un gage de performance. Citya Horeau Couffon Repères : - Création : Activité : agence immobilière pour la location, la transaction, la gérance et la copropriété - Effectif : 30 Contact : - Gérant Citya Horeau Couffon : Stéphane Glucksmann - 10 place Franklin Roosevelt - LE MANS Tél. : Avril MEDEF Sarthe

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Service Communication Samedi 24 novembre 2012 ! AGIR EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE L action en faveur du développement économique

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Foncia. Votre référence habitat. Le groupe FONCIA

Foncia. Votre référence habitat. Le groupe FONCIA Foncia. Votre référence habitat Le groupe FONCIA Foncia. Votre référence habitat Le groupe Foncia allie la proximité avec le client et la force d un grand groupe expérimenté et performant. Photo DR Foncia,

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

LA FRANCHISE YVES ROCHER

LA FRANCHISE YVES ROCHER Créateur de la Cosmétique Végétale LA FRANCHISE YVES ROCHER Marque déposée par Yves Rocher ENTREPRENEZ BEAUCOUP, PASSIONNÉMENT 1ère entreprise préférée des Français dans le secteur de la beauté*, 2ème

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE Introduction Depuis plus de 30 ans, Syntec Numérique, première chambre syndicale des métiers du numérique, représente les entreprises de son secteur pour défendre

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Faisons équipe en 2015!

Faisons équipe en 2015! Faisons équipe en 2015! A U 1 E R S E P T E M B R E 2 0 1 5 U N I F O R M A T I O N D E V I E N T L E P A R T E N A I R E F O R M A T I O N D E S S T R U C T U R E S D É P E N D A N T D E L A B R A N C

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE -2014

DOSSIER DE PRESSE -2014 RESEAU DE CONSEILLERS EN IMMOBILIER INDEPENDANTS Compétences des conseillers - Sécurité absolue des transactions DOSSIER DE PRESSE -2014 Pour en savoir plus : www.optimhome.com Contact presse Agence Shan

Plus en détail

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite.

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite. 1 Recherche d emploi ou d informations sur un métier Renseignements sur une formation interrogations sur son avenir professionnel Cette journée permet de : > Rencontrer des entreprises qui recrutent, >

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 :

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 : AVEC LE LOGICIEL «TRANSFERENCE» IDENTIFIER VOS COMPETENCES TRANSFERABLES Pour mieux vous connaître, découvrir les métiers, évoluer ou envisager une reconversion professionnelle Prestation proposée : Au

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle MEDEF Social mars 2015 Réforme de la formation professionnelle Compétitivité Mobilité Employabilité Edito En 2030, près de 30 % de nos métiers auront évolué. Pour relever ce défi, la formation des femmes

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

#donnezdusensàvotre. taxed apprentissage2015 ALL DIGITAL!

#donnezdusensàvotre. taxed apprentissage2015 ALL DIGITAL! #donnezdusensàvotre taxed apprentissage2015 ALL IS DIGITAL! Andreas Kaiser, Directeur d ISEN Lille Ingénierie des affaires dans le monde numérique Réseaux, communications mobiles et objets connectés Robotique

Plus en détail

Le MEDEF et son réseau se mobilisent pour la formation et l'emploi

Le MEDEF et son réseau se mobilisent pour la formation et l'emploi Le MEDEF et son réseau se mobilisent pour la formation et l'emploi Cyril, 28 ans, Poissonnier R 12:54 Paolo, 30 ans, Chef de vente 25:16:09:43 R 45:21 41:56:09:19 Karine, 46 ans, Yield manager R 31:05

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE École nationale supérieure d architecture Montpellier PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

Plus en détail

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles Baromètre 2015 de l ouverture sociale des grandes écoles, réalisé par la CGE et l association Passeport Avenir, en partenariat avec le cabinet Inergie et le mécénat de compétences des groupes Orange et

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques

Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques Version du 23 février 2015, soumise à consultation publique jusqu au 15 avril 2015. N

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

plus simple unique de 50 e HT par stagiaire et par jour (1) Validation des compétences Transmission des savoirs

plus simple unique de 50 e HT par stagiaire et par jour (1) Validation des compétences Transmission des savoirs PAck 2015 formation spécial entreprises de moins de 50 salariés plus simple plus rapide Participation unique de 50 e HT par stagiaire et par jour (1) (1) Formations financées sur les fonds mutualisés d

Plus en détail

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES Les rencontres emploi du numérique métropole 2014 du 11 mars au 17 avril 2014 EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES JOBS DATING VISITES

Plus en détail

LA RSE, levier d action syndicale

LA RSE, levier d action syndicale Confédération Française de l Encadrement - CGC LA RSE, levier d action syndicale Dialogue social Gouvernance Développement humain Respect de l écosystème de l entreprise Nouvelle boussole pour la performance

Plus en détail

Newsletter n 3 du 24/10/2014 www.capemploi54.fr. Votre partenaire privilégié pour l'emploi des travailleurs handicapés

Newsletter n 3 du 24/10/2014 www.capemploi54.fr. Votre partenaire privilégié pour l'emploi des travailleurs handicapés Newsletter n 3 du 24/10/2014 www.capemploi54.fr Votre partenaire privilégié pour l'emploi des travailleurs handicapés Le mot du Directeur L Edito du Directeur Cette 18e édition de la Semaine pour l emploi

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Agence du patrimoine immatériel de l État

Agence du patrimoine immatériel de l État Agence du patrimoine immatériel de l État Les richesses de l immatériel sont les clés de la croissance future Rapport de la commission de l économie de l immatériel 2006 Le mot du directeur général L APIE

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable «Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde» Gandhi works et n n a lo y b a B n o ti a ci o ss a L Babyloan

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

CHARTE É THIQUE GROUPAMA

CHARTE É THIQUE GROUPAMA CHARTE É THIQUE GROUPAMA 2 Message du directeur général Fidèle à son engagement de satisfaire ses sociétaires et ses clients en leur apportant le meilleur service au meilleur coût, Groupama a développé

Plus en détail

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE?

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE? Groupama Banque - Direction de la communication externe - Groupama participe à la protection de l'environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus des forêts gérées durablement et en

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Pôle Culture, Sport, Santé, Associations Secteur Santé Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Nom du demandeur: Intitulé du projet : Contact

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE 17 juillet 2013 LABEL RSE SCOP BTP PRÉAMBULE La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est la contribution des organisations au développement durable

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 1 ER AVRIL 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

Stress et Management Droits et devoirs du manager. Inter- Entreprises

Stress et Management Droits et devoirs du manager. Inter- Entreprises Management motivationnel Stress et Management Droits et devoirs du manager CATALOGUE Formations Inter- Entreprises Cabinet de Conseil et de Formation en Motivation et Développement de la Performance CRECI

Plus en détail

LES PÉPINIÈRES DE LA CCI RENNES

LES PÉPINIÈRES DE LA CCI RENNES LES PÉPINIÈRES DE LA CCI RENNES EDITO Notre LES ÉLUS DU BUREAU DE LA CCI RENNES BENOÎT CABANIS Vice-Président Délégué Création Reprise Transmission d Entreprise leitmotiv, vous conduire vers la performance

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL

L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL Plan : Introduction I.- Le Dialogue Social européen et son cadre La négociation européenne : - pour l entreprise - pour les partenaires sociaux Les

Plus en détail

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER

esi LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER UNIS www.groupe-esi.fr ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER esi ÉCOLE SUPÉRIEURE DE L IMMOBILIER UNIS LA RÉFÉRENCE FORMATION POUR L IMMOBILIER www.groupe-esi.fr PROFIL 1 RE ÉCOLE-ENTREPRISE SPÉCIALISÉE DANS L IMMOBILIER L École Supérieure de l Immobilier (ESI)

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

L essentiel. de nos solutions

L essentiel. de nos solutions L essentiel vous propose des solutions globales de conseil en développement des ressources humaines. Notre équipe, de consultants seniors, seniors met ses compétences au service de vos ambitions avec un

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

En 2003, la Fédération française des sociétés d assurance et la

En 2003, la Fédération française des sociétés d assurance et la L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE : LE POINT DE VUE D UNE MUTUELLE SPÉCIALISTE EN ASSURANCE VIE L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE : LE POINT DE VUE D UNE MUTUELLE SPÉCIALISTE EN ASSURANCE

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

Prospecteur de richesses humaines

Prospecteur de richesses humaines Prospecteur de richesses humaines Coaching Recrutement Formation Édito Avec des centaines de missions de coaching et de recrutement à son actif, notre cabinet Lectia a acquis une maturité et un savoir-faire

Plus en détail

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance Et si on rapprochait l Homme de l Entreprise! Mondialisation Nouvelles technologies Guerre des talents Course à la performance Cadre réglementaire Génération Y Nathalie LELONG Directrice du cabinet CO

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

L EUROPE DE LA PAIX ET DE LA DEMOCRATIE

L EUROPE DE LA PAIX ET DE LA DEMOCRATIE L EUROPE DE LA PAIX ET DE LA DEMOCRATIE «Unie dans la diversité», cette devise signifie qu au travers de l Union européenne, les européens unissent leurs efforts en faveur de la paix et de la prospérité.

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle Commerce «Transactions et gestion immobilières» Autorité responsable de la certification

Plus en détail

Protéger. Ce qui tient à cœur. humanis.com. Protéger c est s engager. Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance

Protéger. Ce qui tient à cœur. humanis.com. Protéger c est s engager. Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance Protéger Ce qui tient à cœur Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance Protéger c est s engager humanis.com Protéger et accompagner chaque personne, Chaque jour Un groupe paritaire et mutualiste

Plus en détail

Lancement de l Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits (APIC)

Lancement de l Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits (APIC) Lancement de l Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits (APIC) Cafpi, leader historique en matière de courtage en crédit immobilier, Meilleurtaux.com dont le développement s est appuyé

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

LE PORTAGE SIMPLEMENT

LE PORTAGE SIMPLEMENT LE PORTAGE SIMPLEMENT L équipe de CAREER BOOSTER apporte une démarche personnalisée et éthique à l égard des clients, collaborateurs et des partenaires qui la rejoignent. SUCCESS PORTAGE Résidence Gambetta

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur www.club-coiffure-domicile.fr Réalisation : Optima & Co Illustrations : Emmanuel Simmonet Visuels : Fotolia Edito Vincent

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

étudié pour les étudiants!

étudié pour les étudiants! étudié pour les étudiants! Réussir, c est une question de volonté, c est aussi être accompagné. Un concept étudié pour les étudiants On ne réussit jamais par hasard. Qu il s agisse de ses études ou de

Plus en détail