RAPPORT D ACTIVITE 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITE 2013"

Transcription

1 BEAUREPAIRE BELLEGARDE-POUSSIEU CHALON COUR ET BUIS JARCIEU MOISSIEU SUR DOLON MONSTEROUX-MILIEU MONTSEVEROUX PACT PISIEU POMMIER DE BEAUREPAIRE PRIMARETTE REVEL-TOURDAN ST BARTHELEMY ST JULIEN DE L HERMS RAPPORT D ACTIVITE 2013

2 PREAMBULE La loi n du 12 juillet 1999 relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale, apporte une innovation importante en matière de communication des EPCI (Etablissements Publics de Coopération Intercommunale). L article L du Code Général des Collectivités Territoriales est rédigé comme suit : «Le Président de l établissement public de coopération intercommunale adresse chaque année, avant le 30 septembre, au maire de chaque commune membre, un rapport retraçant l activité de l établissement, accompagné du compte administratif arrêté par l organe délibérant de l établissement. Ce rapport fait l objet d une communication par le maire au conseil municipal en séance publique au cours de laquelle les délégués de la commune à l organe délibérant de l établissement public de coopération intercommunale sont entendus. Le Président de l établissement public de coopération intercommunale peut être entendu, à sa demande, par le conseil municipal de chaque commune membre ou à la demande de ce dernier. Les délégués de la commune rendent compte au moins deux fois par an au conseil municipal de l activité de l établissement public de coopération intercommunale.» Rapport d activité

3 EDITO Mes cher(e)s collègues, Il m est très agréable de vous adresser ce rapport d activités de notre Communauté de Communes pour Ce sera l occasion, pour chacune et chacun, de mesurer l importance du travail proposé par vos élus et d apprécier l implication des personnels afin que les objectifs soient atteints. Il faut cependant faire preuve d humilité tant la tâche est grande, les attentes fortes, avec des moyens qui se réduisent. La crise que traverse notre pays, comme d autres, en est la cause. Je suis convaincu, avec vous tous, nouveaux ou anciens élus, que nous saurons relever les défis qui nous attendent : l emploi, la solidarité déclinée dans tous les domaines, la culture ouverte à tous. Ce document n est qu un constat, il est un outil de travail ouvert aux remarques et critiques formulées au nom du seul intérêt public. Vous en souhaitant bonne réception, veuillez accepter, mes cher(e)s collègues, mes salutations distinguées. Christian NUCCI, Président 3 Rapport d activité 2013

4 SOMMAIRE 01 Carte identité 02 Moyens humains et financiers Territoire p. 6 Bureau p. 8 Conseil Communautaire p. 9 Commission p. 10 Organigramme p. 12 Ressources humaines p. 13 Finances p. 15 Services généraux p. 20 informatique p Services Techniques 04 Aménagement et environnement Bâtiments intercommunaux p. 28 Equipements sportifs p. 29 Voirie - Espaces verts p. 30 Défense incendie p. 31 Développement économique p. 33 Habitat -SIG p. 35 Coopération intercommunautaire p. 37 Environnement p Enfance jeunesse, communication Tourisme - culture Petite enfance / enfance / Jeunesse p. 45 Communication p. 47 Tourisme -Camping p. 48 Ecole de Musique p. 49 Culture et patrimoine p. 51 Rapport d activité

5 01 Carte d identité 5 Rapport d activité 2013

6 01 Carte d identité TERRITOIRE Beaurepaire 4743 habitants maire : Philippe MIGNOT Bellegarde Poussieu 944 habitants maire : Roger TORGUE Chalon 173 habitants maire : Elisabeth TYRODE Cour et Buis 858 habitants maire : Evelyne AVIAS Jarcieu 1057 habitants maire : Patrick DURAND Moissieu sur Dolon 714 habitants maire : Christian FANJAT Monsteroux Milieu 752 habitants maire : Jean-Paul MONTAGNIER Montseveroux 904 habitants maire : Marc BONNET Pact 846 habitants maire : Claude NICAISE Pisieu 536 habitants maire : Jean SAUNIER Pommier de Beaurepaire 710 habitants maire : Mireille BOUVIER Primarette 734 habitants maire : Angéline APPRIEUX Revel-Tourdan 1047 habitants maire : Sylvie DEZARNAUD Saint Barthélémy 1007 habitants maire : Gérard BECT Saint Julien de l Herms 146 habitants maire : Marie-Claire BAULE Rapport d activité

7 01 Carte d identité Chiffres clés: 1992 date de création de la Communauté de Communes 15 communes hab au 31/12/12* ha 80 Entreprises de plus de 5 salariés 4 Parcs d activités communautaire * Pop totale INSEE au 21/06/2012 (référence 2010) 7 Rapport d activité 2013

8 01 Carte d identité BUREAU Des femmes et des hommes s engagent pour l intercommunalité Le bureau communautaire Le bureau communautaire est composé d un Président et 14 Vice-présidents. 1 Président 14 Vice-Présidents 3 conseillés délégués 1 réunion mensuelle Christian Nucci Président de la CCTB Conseiller municipal de Beaurepaire Claude Nicaise 1 ère Vice Présidente Habitat, Logement, Aménagement du territoire Maire de Pact Philippe Mignot 2 ème Vice Président Finances Maire de Beaurepaire Angéline Apprieux Vice Présidente Petite Enfance, Enfance et Jeunesse Maire de Primarette Evelyne Avias Vice Présidente Enseignement musical Maire de Cour et Buis Marie-Claire Baule Vice Présidente Marchés publics Maire de St Julien de l Herms Mireille Bouvier Vice Présidente Tourisme - Camping Maire de Pommier de Beaurepaire Gérard Bredy Vice Président Développement économique 1 er adj. de Montseveroux Sylvie Dezarnaud Vice Présidente Culture et Patrimoine Maire de Revel-Tourdan Patrick Durand Vice Président Equipements sportifs Maire de Jarcieu Christian Fanjat Vice Président Voirie Maire de Moissieu sur Dolon Jean-Paul Montagnier Vice Président Bâtiments, défense incendie Maire de Monsteroux-Milieu Jean Saunier Vice Président Environnement Maire de Pisieu Roger Torgue Vice Président Nouvelles technologies et SIG Maire de Bellegarde-Poussieu Elisabeth Tyrode Vice Présidente Communication Maire de Chalon Gérard Bect Membre du Bureau 1 er adjoint de St Barthélémy Sont aussi membres du bureau communautaire, Monique Guillaud-Lauzanne et Evelyne Bordet, conseillères municipales de Beaurepaire. 2 Communauté de Communes du Territoire de Beaurepaire Rapport d activité

9 01 Carte d identité CONSEIL COMMUNAUTAIRE Commune Délégués titulaires (hors membres du Bureau) 65 membres 1 réunion mensuelle Beaurepaire Bellegarde Poussieu Chalon Cour et Buis Jarcieu Moissieu sur Dolon Monsteroux Milieu Montseveroux Pact Pisieu Pommier de Beaurepaire Primarette Revel Tourdan Saint Barthélémy Saint Julien de l Herms Chantal ROMANO Claude HOCQ Georges RAMON Francis CANDAT Rachel METRAL Corinne JOURDAN Yannick PAQUE Jean Claude LEBEAU Michelle TARNAUD Denise BADOL Jean Luc PETIT Philippe SALVAT Laurent NIVON Michel LESEIN Chantal FREDOUT Gilbert PERROT Christine BOUVET Henry GAY Brigitte FORESTI André MONTAGNON Nathalie FERNANDEZ Jocelyn PRAS Suzanne MEUNIER Christophe OTTONE Louise PRAT Harry VIVIEN Rémy DEBARD Françoise GARDE Franck CARRAS Marc BONNET Etienne MAUGICE Yannick MAREAU Gilbert AUBERT Pascal VACHER Gilles SARAZIN Gérard CARAZ Raphaël GABILLON Daniel DANZO Maurice FAURE Alain BAGNIS Maryse BOUVERRET Gilles ROUX Lionel POIPY Bernard GUILLOT Isabelle ZORELLE Luciano LARI 9 Rapport d activité 2013

10 01 Carte d identité COMMISSION Les commissions de la Communauté de Communes du Territoire de Beaurepaire permettent de couvrir toutes les compétences exercées par le territoire. Elles réunissent régulièrement les élus, membres du Conseil communautaire, mais aussi les élus du territoire qui ne siègent pas au Conseil communautaire mais qui ont souhaité participer à leurs travaux. Syndicats mixtes auxquels adhère la CCTB : Syndicat mixte du Pays de Bièvre Valloire Syndicat mixte de la maison de retraite le Dauphin Bleu SIVARES (Syndicat intercommunal pour la valorisation de l animation éducative et sociale de la vallée de la Varèze) SCOT (Syndicat mixte du Schéma de Cohérence Térritoriale de la région urbain de Grenoble) Commission des finances Présidée par Philippe MIGNOT 2ème vice-président > 4 réunions Commission habitat, logement Présidée par Claude NICAISE 1ère vice-présidente > 12 réunions Commission Développement économique Présidé par Gérard BREDY Vice-président > 3 réunions Commission Voirie Présidé par Christian FANJAT Vice-président > 3 réunions Commission Equipements Sportifs Présidé par Patrick DURAND Vice-président > 2 réunions Commission culture et patrimoine Présidée par Sylvie DEZARNAUD Vice-présidente > 4 réunions Commission petite enfance, enfance, jeunesse Présidée par Angéline APPRIEUX Vice-présidente > 4 réunions Commission Enseignement musical Présidée par Evelyne AVIAS Vice-présidente > 1 réunion Commission Tourisme -Camping Présidée par Mireille BOUVIER Vice-présidente > 2 réunions Commission communication Présidée par Elisabeth TYRODE Vice-présidente >3 réunions Commission bâtiments - défense incendie Présidée par Jean-Paul MONTAGNIER Vice-président > 3 réunions Commission Nouvelle Technologie / SIG Présidée par Roger TORGUE Vice-président > 2 réunions Commission environnement Présidée par Jean SAUNIER Vice-président > 2 comités de suivi Commission marchés publics Présidée par Marie-Claire BAULE Vice-présidente > 2 réunions Rapport d activité

11 02 Moyens humains et financiers 11 Rapport d activité 2013

12 02 Moyens humains et financiers ORGANIGRAMME Rapport d activité

13 02 Moyens humains et financiers RESSOURCES HUMAINES Le service des Ressources Humaines assure la gestion globale du parcours professionnel de chaque agent de la collectivité : le recrutement, la carrière, la rémunération et la formation. Il organise tous les recrutements. Mise en œuvre des règlements qui régissent le fonctionnement du personnel > Comité Technique Partiaire (CTP) / Commission Administrative Paritaire (CAP) du Centre de Gestion de l Isère > Suivi des carrières : avancement d échelon, avancement de grade, promotion interne (préparation des arrêtés) > Application du réglement de la formation professionnelle > Communication interne (panneau d affichage et lettre d information mensuelle) Gestion des carrières Chiffres clés : > 39 agents titulaires équivalents temps pleins (ETP) > 7 à disposition SEMIG 6.01 ETP > 12 agents école de musique 7.31 ETP 11 saisonniers 7 remplaçants 7 stagiaires > Suivi des carrières des statutaires de l intégration jusqu à la retraite > Suivi des stagiaires, des contrats de non titulaires > Suivi des congés, absences, congés maladie en lien avec la CPAM et l assureur de la Collectivité > Organisation des visites médicales > Gestion des transferts de personnel > Elaboration et suivi des fiches de postes > Calcul et élaboration des fiches de paie > Préparation budgétaire > Suivi de la masse salariale > Relations avec la trésorerie Gestion des rémunérations Gestion diverses > Gestion des recrutements et des demandes d emploi > Gestion de la procédure d évaluation des agents > Coordination avec le plan de formation lien avec le CNFPT pour la mise en place de formations décentralisées dans le domaine de la petite enfance, des services techniques, du secrétariat des mairies > Organisation de formations spécifiques suite à la demande de plusieurs agents (habilitation électrique, formation premiers secours ) Les avancements en 2013: > 2 avancements de grade > 14 avancements d échelon > 2 nominations dans le cadre de loi de mars 2012 pour les emplois non titulaires 13 Rapport d activité 2013

14 02 Moyens humains et financiers Répartition des agents titulaires par catégorie 10% A Répartition des agents non titulaires par catégorie (hors saisonniers) 59% 31% B C 14% B C 86% Pyramide des âges et répartition par sexe (hors saisonniers) + de 55 ans à 55 ans 26 à 40 ans Femmes Hommes - 25 ans Rapport d activité

15 02 Moyens humains et financiers FINANCES Le service Finances est chargé de l exécution budgétaire et comptable : préparation du budget, délibérations et paiement des fournisseurs en respectant les délais, l emission des titres de recettes, le suivi des régies et la gestion de la trésorerie. > Budget général > Budget annexe : redevance incitative Gestion de budget Gestion des mandats et titres Chiffres clés : CCTB Mandats Titres Redevance Incitative 486 Mandats 246 Titres > Dématérialisation de la chaîne comptable et financière. Il s agit du protocole d échange standard d Hélios version 2 (PES V2) qui est la solution de dématérialisation des titres de recette, des mandats de dépense et des bordereaux récapitulatifs. le PES V2 remplacera obligatoirement à compter du 1er janvier 2015 les divers protocoles de transmission «à plat» des titres et des mandats, nécessairement doublés d une transmission papier lors de l envoi à la trésorerie. =>Tests effectués en 2013 pour une mise en place en 2014 Les résultats financiers 2013 Fonctionnement Compte administratif budget principal 2013 en Budget prévisionnel réalisé Reste à réaliser Total Recettes , , ,41 Dépenses , , ,07 Excédent , ,34 Investissement Recettes , , , ,88 Dépenses , , , ,06 Excédent global de ,16 15 Rapport d activité 2013

16 02 Moyens humains et financiers DEPENSES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT Charges de personnel ,89 Charges à caractère général ,16 Atténuation de produits ,39 Autres charges de gestion courante ,56 Charges financières ,22 Charges exceptionnnels ,69 TOTAL DEPENSES REELLES ,91 20,45% 5,02% 0,32% Charges de personnel 23,91% Charges à caractère général Atténuation de produits 15,08% Autres charges de gestion courante Charges financières 35,22% Charges exceptionnnels DEPENSES D INVESTISSEMENT Immobilisations incorporelles ,89 Immobilisations corporelles ,23 Immobilisations en cours ,62 Autres immobilisations financières ,00 Emprunts ,23 Opérations pour compte de tiers ,55 TOTAL DEPENSES REELLES ,52 Tous budgets et toutes sections confondus, le compte administratif prévisionnel 2013 consolidé après décisions modifcatives s est élevé à 5.8 M en dépenses de fonctionnement et à 4.3 M en dépenses d investissement. 2,30% 0,40% 16,33% 22,89% 4,31% Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Immobilisations en cours Autres immobilisations financières Emprunts Opérations pour compte de tiers 53,77% Rapport d activité

17 02 Moyens humains et financiers RECETTES RECETTES DE FONCTIONNEMENT Atténuation de charges ,50 Produits des services ,55 Impôts et taxes ,08 Dotations subventions ,24 Autres produits de gestion courante ,67 Produits financiers ,58 Produits exceptionnels ,55 TOTAL RECETTES REELLES ,17 0,45% 1,58%5,38% 12,89% 1,98% Atténuation de charges Produits des services Impôts et taxes Dotations subventions 25,82% 51,91% Autres produits de gestion courante Produits financiers Produits exceptionnels RECETTES D INVESTISSEMENT Subvention ,00 Emprunts ,00 Dotations FC TVA ,78 Autres dotations ,00 Immobilisations en cours 284,98 Autres immobilisations financières 3 702,96 Opérations pour compte de tiers ,03 TOTAL RECETTES REELLES ,75 9,27% 0,01% 19,18% 42,71% 15,46% 13,28% Subvention Emprunts Dotations FC TVA Autres dotations Immobilisations en cours Autres immobilisations financières Opérations pour compte de tiers 17 Rapport d activité 2013

18 02 Moyens humains et financiers EMPRUNTS Il reste à la charge de la Communauté de Communes de capital d emprunt restant dû sans recettes. EMPRUNT Capital restant dû au 31 décembre 2013 Remboursés par loyers commerciaux Immeuble de rapports (Trésorerie, Crématorium, gendarmerie ) , , ,10 Remboursés par communes ,33 total ,22 A l issu de l exercice 2013, la situation financière de la Communauté de Commune reste saine. L évolution des charges de fonctionnement est contenue. L objectif de préserver des marges de manoeuvre d emprunt à moyen terme est atteint. BUDGET ANNEXE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Compte administratif redevance incitative 2013 en Libellés BUDGET REALISES ENGAGES TOTAL Fonctionnement Recettes , , ,61 Dépenses , , ,96 Excédent reporté , ,65 Investissement Recettes , , ,87 Dépenses , , , ,08 Excédent , ,79 Déficit , ,94 Excedent global de ,44 RECETTES D INVESTISSEMENT Dotations FC TVA 3 432,00 TOTAL RECETTES REELLES 3 432,00 A noter que les recettes comportent une part prévisionnelle de redevance à venir. DEPENSES D INVESTISSEMENT Immobilisations corporelles ,55 Immobilisations en cours 1 575,37 TOTAL DEPENSES REELLES ,92 Rapport d activité

19 02 Moyens humains et financiers RECETTES DE FONCTIONNEMENT Produits ventes diverses ,78 Dotations subventions ,23 Autres produits de gestion courante ,46 Produits exceptionnels 3 410,53 4% 3% 1% TOTAL RECETTES REELLES ,00 Produits ventes diverses Dotations subventions Autres produits de gestion courante Produits exceptionnels 92% DEPENSES DE FONCTIONNEMENT Charges de personnel ,01 Charges à caractère général ,00 Autres charges de gestion courante ,97 Charges financières ,82 Charges exceptionnnels 6 086,17 TOTAL DEPENSES REELLES ,97 20,45% 5,02% 0,32% Charges de personnel 23,91% Charges à caractère général Atténuation de produits 15,08% Autres charges de gestion courante Charges financières 35,22% Charges exceptionnnels Plus d informations sur la redevance incitative p40 partie environnement 19 Rapport d activité 2013

20 02 Moyens humains et financiers SERVICES GENERAUX ADMINISTRATION GENERALE Chiffres clés > 11 Conseils communautaires > 138 délibérations > 13 bureaux communautaires > 17 consultances juridiques > 2 dossiers de subventions instruits Le service de l Administration Générale assure l interface entre les projets élaborés par les services et les commissions et la validation par l instance politique. Dans ce cadre, il centralise les projets de délibérations et d arrêtés des services, propose les ordres du jour des comités transversaux, bureaux et conseils communautaires, vérifie le respect de la réglementation. Organisation et gestion des assemblées délibérantes > Organiser les plannings et établir les convocations > Rédiger les rapports préparatoires et PV de séances > Rédiger les décisions communautaires Gestion des assurances > Suivi des contrats et analyse des données > Optimisation du portefeuille d assurances > Mise en oeuvre des assurances et expertises juridiques et techniques Gestion affaires foncières > Rédaction des actes administratifs : acquisitions, cessions, baux... > Instruction des dossiers d acquisition et de cession > Relation avec notaires, SAFER... Gestion administrative des dossiers de subventions > Préparation, rédaction et suivi des dossiers de demandes de subvention auprès des différents organismes. Gestion administrative de l école de musique intercommunale > Rédaction des PV de réunions, assistanat au Directeur de l école de musique Gestion administrative des marchés publics > Préparation, rédaction et suivi des dossiers de demandes de subvention auprès des différents organismes. Veille juridique avec consultation de l avocat conseil de la Communauté de Communes (Maître FESSLER) Rapport d activité

21 02 Moyens humains et financiers Chiffres clés > La commission d appel d offres s est réunie 2 fois en 2013 COMMANDE PUBLIQUE ET ASSURANCES Gestion des procédures de mise en concurrence liées à la commande publique avec organisation de la tenue des commissions d appel d offres, en collaboration avec les différents services. Il est important de veiller au respect de la libre concurrence. Dans le cadre de la mutualisation de services, la Communauté de Communes peut également être amené à oeuvrer pour le compte des communes, dans le cadre de la conclusion d une convention de mandat d ouvrage. Principales réalisations: > Marché des assurances pour un montant global sur 4 ans : euros. > Marché de travaux de voirie pour 2013 : euros > Marché pour la surveillance de baignade sur 3 ans : euros => 12 marchés supérieurs à euros HT => Montant total des marchés : euros HT Montant total des marchés publics > de travaux euros HT 9% Fourniture Travaux Services > de services euros HT 45% > de fournitures euros HT 46% SUBVENTIONS Des demandes de subventions ont été opérées pour : - Ouvrage d art (travaux de sécurité) pour un montant de travaux de euros HT - Bâches incendies pour un montant de travaux de euros HT La Communauté de Communes du Territoire de Beaurepaire a, pour 2013, obtenu des aides financières de la part du Conseil général de l Isère et du centre national de la cinématographie Conseil Général de l Isère : > Bâtiment administratif : > Solde subvention bâtiment administratif: Rapport d activité 2013

22 02 Moyens humains et financiers CNC > pour l équipement numérique du cinéma l Oron ASSURANCES Les assureurs de la Collectivité : > Dommages aux biens : MMA entreprises > Responsabilité civile : MMA entreprises > Protection juridique : Smacl Assurances > Véhicules et auto mission : GAN > Assurance du personnel : Groupama Pour l année 2013, la Communauté de Communes a fait assurer : > 44 bâtiments dont : - 29 en tant que propriétaire non occupant - 14 en tant que propriétaire occupant - 1 en tant que locataire -> Baisse de 9% de bâtiments assurés par rapport à 2012 > 39 agents dans le cadre de l assurance des risques statutaires La Communauté de Communes possède : > 5 véhicules utilisés par les services propres à la Communauté de Communes > 1 véhicule mis à disposition du Relais d Assistantes Maternelles qui l assure par ses propres moyens Les sinistres : - Infiltration d eau dans le logement de la piscine -> Pas de suite donnée - Endommagement d un pont primarette -> responsabilité retenue, versement de 1495 euros par notre assurance - Panneau Pisieu -> Pas de suite donnée - Tag Piscine -> Pas de suite donnée ACCUEIL - ADMINISTRATION SYNDICATS Chiffres clés >3073 courriers enregistrés > Appels entrants > 19 appels en moyenne/ jour Ce service est chargé de l accueil des usagers, de la gestion du courrier, de la reprographie, de la logistique interne et également de divers syndicats Accueil: > Enregistrement du courrier > Rédaction de courriers divers > Réception du public > Gestion appels entrants > Gestion de l agenda et secrétariat du Président > Gestion des commandes moyens généraux (fournitures...) > Gestion des véhicules de services, salle de réunion, ordinateurs portables Rapport d activité

23 02 Moyens humains et financiers Administration Syndicat Bièvre Liers Valloire (BLV)/Commission locale de l Eau: > Convocation au comité syndical, rédaction des rapports préparatoires et des relevés de conclusions. Tenue du registre des délibérations. > Comptabilité : saisie du budget (184 mandats et 167 titres) > Ressources humaines : élaboration des paies et des indemnités de 6 agents > Courriers divers Administration relative au SEMIG: Chiffres clés > 14 consultances de l architecte conseil > Convocation, relevés de conclusions, registre des délibérations. > Comptabilité : saisie du budget, état de l actif (76 mandats et 8 titres) Administration relative à l architecte conseil > Gestion de la prise de RendezVous La Communauté de Communes propose, aux particuliers, des permanences gratuites (les 3 premiers vendredis du mois) pour répondre à leurs besoins en matière de construction ou bien encore pour la réalisation de travaux de leur habitation. Mr Pepillo est l architecte conseil du Territoire. 23 Rapport d activité 2013

24 02 Moyens humains et financiers INFORMATIQUE Le service Systèmes d Information veille à la cohérence entre l évolution des NTIC et les besoins de notre EPCI en dotant les services de la CCTB d outils pertinents, en assurant leur installation, leur bon fonctionnement et leur sécurité. Missions dans le cadre du Centre Administratif Chiffres clés > 24 vidéos projecteurs interactifs (VPI) > 300 interventions sur sites > 400 interventions en prise en main à distance > L administration des serveurs ; > L administration de la téléphonie sur IP ; > L administration de la téléphonie mobile; > La maintenance et le développement du réseau ; > L administration et la maintenance de l environnement virtualisé; > La gestion des postes informatiques physiques et virtuels; > La gestion et l administration du site Internet de la CCTB ; > L administration et la mise à jour du S.I.G. intercommunal ainsi que la formation des utilisateurs ; > L intégration des sites distants dans le Système d Information grâce à des liaisons radios permettant la mutualisation des ressources ; > La gestion des contrats avec les différents partenaires (Opérateurs, Editeurs de logiciels); > Le développement et la maintenance de la vidéosurveillance; > La veille technologique. Missions dans le cadre des écoles publiques du territoire > Gérer l ensemble du parc informatique (environ 200 postes et 10 serveurs, 5 Tableaux Blancs Interactifs, 13 Vidéo Projecteurs Interactifs, 5 valises de mini-pc...) > Maintenir et développer le réseau de chaque groupe scolaire (imprimantes réseaux, l accès internet partagé, logiciels d interrogations avec résultats centralisés, échanges interclasses ) > Accompagner techniquement les enseignants dans des projets spécifiques (classes transplantées, classes vertes...) Missions dans le cadre des sollicitations des mairies du territoire > Aider à la décision d achat de nouveau matériel, à la restructuration informatique, au changement de logiciels) > Installer et maintenir les postes de travail (Serveurs, PC, Ecran, Imprimante, Vidéo Rapport d activité

25 02 Moyens humains et financiers projecteurs ) > Mettre en œuvre, développer et maintenir chaque réseau local > Accompagner les mairies en étant un interlocuteur technique pour faciliter les interventions des prestataires extérieurs (logiciels métiers, copieurs couleur, trésorerie, fournisseur d accès ). > Proposer un ensemble de services : - les adresses électroniques de chaque commune et des élus qui le souhaitent - l intranet qui permet l utilisation partagée de plannings (Intercommunal, matériel de prêt, réservation de véhicules ), et de certains dossiers d échange - les agendas en ligne - le web mail (accès possible depuis un portail web à la messagerie de tous les utilisateurs ayant une adresse électronique fournie par la CCTB) - le Système d Information Géographique (cadastre numérisé, POS et PLU) - un outil de télémaintenance qui permet la prise en main à distance d un poste informatique connecté à internet, et facilite ainsi le dépannage et réduit les délais d interventions - la sauvegarde externalisée des données de chaque mairie, sur un serveur dédié du Centre Administratif - la mise en place (après étude) d une solution de téléphonie sur IP permettant de faire baisser les dépenses de fonctionnement (jusqu à 70%) Missions clées > Mise en place de la salle serveurs au centre administratif > Mise en place des équipements de l infrastructure réseau du Centre Administratif > Mise en place d une liaison radio reliant le centre administratif aux différents sites distants afin de mutualiser les ressources en informatique et en télécommunication (école de musique intercommunale, piscine intercommunale) > Déploiement d une solution de vidéo protection à la piscine intercommunale Infrastructure du centre administratif Une salle serveur de 30 m² équipée : > d une climatisation BTU avec téléalarme en cas de panne, > d un contrôle d accès sécurisé par badge, > d une protection par alarme volumétrique, > d un capteur de température avec téléalarme, > d une alimentation électrique secourue par onduleur 6KVA offrant une autonomie de 100min à pleine charge. > d une baie 42 U de brassage 800 X800 avec porte saloon avant/arrière > d une baie 42 U de serveur 800X1000 avec porte saloon avant/arrière Les serveurs se composent des éléments suivants : > 1 Châssis HP c7000 avec 16 emplacements comportant les lames suivantes : - 4 ESX servant à la virtualisation de nos 11 serveurs et 40 postes de travails - 1 serveur de gestion des caméras sur IP (Vidéosurveillance) 25 Rapport d activité 2013

26 02 Moyens humains et financiers -1 lame de 3To assurant le stockage des images des caméras sur IP > 1 serveur SAN de 8To en iscsi assurant le stockage des données pour les 4 ESX (environnement virtualisé) > 1 serveur de sauvegarde de 1,5To sur disques externes Les serveurs virtuels sont composés de: > 1 serveur de téléphonie (IPBX) > 1 serveur de mail > 1 serveur de gestion pour la redevance incitative > 2 serveurs pour la comptabilité/paye/ccas/cimetière/recensement > 1 serveur web/ftp > 1 serveur de domaine/fichiers > 1 serveur de cartographie pour le SIG > 1 serveur antivirus centralisé > 1 serveur mise à jour Windows > 1 serveur de gestion des postes de travail virtualisés Les échanges extérieurs sont assurés par : > 1 connexion fibre optique 20Mbits/s bidirectionnelle avec GTR 4H > 3 antennes radio sur le toit du bâtiment 5Ghz assurant les liaisons avec les sites de proximités. > 1 passerelle GSM avec 2 accès > 16 paires analogiques cuivre FT disponibles. Rapport d activité

27 03 Services Techniques 27 Rapport d activité 2013

28 03 services Techniques BATIMENTS INTERCOMMUNAUX Le service s occupe de l ensemble des bâtiments appartenant à la Communauté de Communes qu ils soient en location ou utilisés par les services de la CCTB. Le service : > Procède aux vérifications techniques obligatoires en accompagnant les divers organismes mandatés par la collectivité > Effectue la maintenance préventive des sites ainsi que curative en régie ou en faisant appel à des entreprises > Exécute les aménagements des bâtiments concernés Les interventions sur les bâtiments intercommunaux : - Travaux de nettoyage et remise aux normes du Balcon des Alpes à Moissieu sur Dolon avant reprise par un nouveau gérant Chiffres clés > 30 bâtiments intercommunaux > 100 interventions / an - Suivi de chantier du Centre administratif - Nettoyage et peinture des grilles d accés école du Gontard - Remise en état des lances incendie du cinéma - Mise en place de la vidéosurveillance dans le secteur de la piscine - camping - Installation d un bloc sanitaire pour personnes handicapées au camping - Refection caniveaux gymnase intercommunal 24 Sites en gestion par la Communauté de Communes : - 2 déchetteries - Gymnase - Crématorium - Salon de coiffure à Pact - Trésorerie de Beaurepaire - Ateliers Relais - Balcon des Alpes - Auberge de Pisieu - Multi commerce Bellegarde Poussieu - Pôle petite enfance - Multi commerce Cour et Buis - Ferme du Bourg Montseveroux - Centre admnistratif - Cinéma - Ateliers route de Manthes - Piscine Intercommunal - Ecole musique (Beaurepaire /Jarcieu - Jardin de JO - Office du tourisme (Tour des Augustins) - Gendarmerie - Ecole Maternelle du Gontard pour le compte - Camping intercommunal du SEMIG Crématorium > Aménagement de la salle de recueillement : modification des plafonds et de l éclairage. > 655 crémations par an Rapport d activité

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

[FICHE DE POSTE COMPTABLE ET GESTIONNAIRE DE CARRIERES] 13 mai 2014

[FICHE DE POSTE COMPTABLE ET GESTIONNAIRE DE CARRIERES] 13 mai 2014 FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE Comptable et gestionnaire de carrières CADRE STATUTAIRE Agent titulaire de la Fonction Publique Territoriale Catégorie : B Filière : Administrative Cadre d emploi : Rédacteur

Plus en détail

Plan de classification

Plan de classification Plan de classification 1000 Administration et gestion 1100 Documents constitutifs 1110 Historique, mission et mandat Documents relatifs à la définition de la mission de l organisme et des mandats des unités

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

SAGE Rance Frémur Baie de Beaussais

SAGE Rance Frémur Baie de Beaussais SAGE Rance Frémur Baie de Beaussais Comité Syndical du 1er juin 2011 17h30 à la Mairie de Saint Samson sur Rance Rappel de l ordre du jour : Fonctionnement Montant des contributions des adhérents pour

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE

COMPTE RENDU SOMMAIRE DEPARTEMENT DES HAUTES-ALPES CONSEIL MUNICIPAL COMMUNE DE TALLARD SÉANCE DU 1 er FEVRIER 2010 COMPTE RENDU SOMMAIRE 1 ) Marchés d assurances Choix des prestataires Monsieur Le Maire rappelle la décision

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération.

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération. Le Cabinet du Maire Directeur de Cabinet : Maxime LECHARPENTIER Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Chef de Cabinet : Nourdine BARQI Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Direction de la Communication Directrice

Plus en détail

COMPTE-RENDU SYNTHETIQUE CONSEIL COMMUNAUTAIRE

COMPTE-RENDU SYNTHETIQUE CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMPTE-RENDU SYNTHETIQUE CONSEIL COMMUNAUTAIRE du 18 septembre 2012 Séance publique ACCUEIL DE M. CHARIGLIONE, DIRECTEUR DU CENTRE DE PRATIQUE MUSICALE DU LAC. DESIGNATION D UN SECRETAIRE DE SEANCE : M.

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 10 AVRIL 2008 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 10 AVRIL 2008 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 1 AVRIL 28 NOTE DE SYNTHESE L an deux mille huit, le dix avril, le Conseil communautaire s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de Patrick PETITJEAN, Président. Nombre

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES ANNEXE PROJET ENTRE : Le Département des Deux-Sèvres, représenté par M. Eric GAUTIER, Président

Plus en détail

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Mardi 17 novembre 2015 Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Les élus du Bureau de la Métropole Rouen Normandie se sont réunis hier soir, lundi 16 novembre. Les délibérations prises par les élus confirment

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

Monsieur le maire donne lecture du compte rendu de la séance du 15 juin 2015. Le Conseil approuve ce compte rendu

Monsieur le maire donne lecture du compte rendu de la séance du 15 juin 2015. Le Conseil approuve ce compte rendu COMPTE RENDU réunion du Conseil municipal du 1 er juillet 2015 Sous la présidence de monsieur Morlat, Etaient présents : Mmes Boisseau, Coutant, Masson, Nicolas, Mrs Breton, Patouillard, Simon. Absents

Plus en détail

Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de Pays

Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de Pays Page 1 sur 13 Communauté de Communes du Pays Thibérien Maison des Services 24800 THIVIERS Tél.: 05-53-622-822 Fax: 05-53-62-31-57 Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de

Plus en détail

MARCHE DE PROGRAMMATION C.C.T.P.

MARCHE DE PROGRAMMATION C.C.T.P. MARCHE DE PROGRAMMATION C.C.T.P. Maître d ouvrage : Communauté de Communes du Mené Personne Responsable du Marché : Monsieur Le Président Personne à contacter pour obtenir des informations : Laurent Gaudicheau

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Intitulé du poste : Niveau de responsabilité dans la grille de classification Catégorie I niveau 1

FICHE DE POSTE. Intitulé du poste : Niveau de responsabilité dans la grille de classification Catégorie I niveau 1 AGENT D ENTRETIEN Catégorie I niveau 1 Formation générale : pas d exigence particulière Agence Gérant immobilier Il/ ou elle exécute des travaux d entretien dans les parties communes des immeubles (locaux

Plus en détail

Communauté de Communes du Canton de Baugé et communes membres. Synthèse de l atelier. Lundi 8 juin 2015 1415-O-016

Communauté de Communes du Canton de Baugé et communes membres. Synthèse de l atelier. Lundi 8 juin 2015 1415-O-016 Communauté de Communes du Canton de Baugé et communes membres Synthèse de l atelier Lundi 8 juin 2015 1415-O-016 Animation des ateliers Atelier Atelier Atelier Ressources Mardi 2 juin 9h15 12h30 Technique

Plus en détail

République Française Département de l Isère. Commune de JARCIEU. Séance publique du Conseil Municipal en date du 16 Novembre 2015.

République Française Département de l Isère. Commune de JARCIEU. Séance publique du Conseil Municipal en date du 16 Novembre 2015. République Française Département de l Isère Commune de JARCIEU Séance publique du Conseil Municipal en date du 16 Novembre 2015. Présence de Monsieur NUCCI Christian, Président de la Communauté de Communes

Plus en détail

Pourquoi la fusion? Quelques dates :

Pourquoi la fusion? Quelques dates : PRESENTATION DE Pourquoi la fusion? Quelques dates : Loi n 2010-1563 du 16 décembre 2010 : réforme des collectivités territoriales. 07 septembre 2012 : notification de l arrêté préfectoral du fixant le

Plus en détail

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007 LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE Le budget est l'acte par lequel sont prévues et autorisées par l'assemblée délibérante les recettes et les dépenses d'un exercice. Le budget de la Communauté

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3 Paris, le 21 juillet 2009 Le ministre de la culture et de la communication à Mesdames et Messieurs les préfets de régions Mesdames et Messieurs les préfets de départements Mesdames et Messieurs les présidents

Plus en détail

Les métiers de l adjoint administratif territorial

Les métiers de l adjoint administratif territorial Les métiers de l adjoint administratif territorial 1. Que fait l adjoint administratif territorial? 2. Où peut-il exercer sa mission? 3. Quels sont les métiers auxquels donne accès le grade d adjoint administratif

Plus en détail

Séance du Vendredi 10 avril 2015

Séance du Vendredi 10 avril 2015 Synthèse des affaires soumises à délibération du Conseil Municipal en application de l'article L 2121-12 du code général des collectivités territoriales Séance du Vendredi 10 avril 2015 20h00 Question

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance AIDE AUX TRES PETITES ENTREPRISES J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance Vous devez déposer votre dossier avant de réaliser vos projets Comment remplir votre dossier de demande

Plus en détail

CONSEIL DÉPARTEMENTAL

CONSEIL DÉPARTEMENTAL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES, DE L ASSEMBLEE ET DE LA DOCUMENTATION Secrétariat général de l assemblée départementale Session des 10 et 11 décembre 2015 consacrée au budget primitif

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

MAIRIE DE LA TAILLÉE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 20 JUIN 2013

MAIRIE DE LA TAILLÉE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 20 JUIN 2013 MAIRIE DE LA TAILLÉE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 20 JUIN 2013 L an deux mil treize, le vingt juin, à 20 H 30, le Conseil Municipal de la commune de LA TAILLÉE, dûment convoqué, s est réuni,

Plus en détail

Consultation pour une mission d expertise comptable. Dossier de consultation

Consultation pour une mission d expertise comptable. Dossier de consultation Consultation pour une mission d expertise comptable Dossier de consultation Cahier des clauses techniques particulières - CCTP octobre 2010 LD/SO/ND Lozère Développement Consultation Experts Comptable

Plus en détail

AFFAIRES SCOLAIRES, PERISCOLAIRES ET EXTRA-SCOLAIRES Tableau de tri et de conservation des documents

AFFAIRES SCOLAIRES, PERISCOLAIRES ET EXTRA-SCOLAIRES Tableau de tri et de conservation des documents AFFAIRES SCOLAIRES, PERISCOLAIRES ET EXTRA-SCOLAIRES Tableau de tri et de conservation des documents Références : - Code général des collectivités territoriales, - Code de l éducation, - Instruction DGP/SIAF/2014/006

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux»

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» Nantes, 19 juin 2014 1 Elaborer le budget de sa commune : Les fondamentaux

Plus en détail

PRESENTATION BUDGETAIRE. Comptes Administratifs 2009 Budgets Primitifs 2010

PRESENTATION BUDGETAIRE. Comptes Administratifs 2009 Budgets Primitifs 2010 PRESENTATION BUDGETAIRE Comptes Administratifs 2009 Budgets Primitifs 2010 Budget Bâtiments Industriels Dépenses Recettes CA 2009 BP 2010 CA 2009 BP 2010 Fonctionnement Investissement 147 092.35 155 692.15

Plus en détail

Communauté De Communes du Trièves

Communauté De Communes du Trièves Communauté De Communes du Trièves CONSEIL DE COMMUNAUTE DU 26 novembre 2012 18h30- Saint Martin de Clelles Ordre du jour Secrétaire de séance- Désignation Approbation du compte rendu du conseil de communauté

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX»

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» A retourner au Conseil régional de Bourgogne : Conseil Régional de Bourgogne, Direction de l Agriculture et du Développement rural, 17 boulevard

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 La présente note établit le bilan pour l année 2012 de la convention entre la Région et la Safer Rhône- Alpes. S agissant de la première année d application,

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

CADRE D INTERVENTION DE LA REGION CENTRE EN FAVEUR DE LA CREATION ET DE LA RESTAURATION DE PARCS ET JARDINS. 1. Contexte et objectifs

CADRE D INTERVENTION DE LA REGION CENTRE EN FAVEUR DE LA CREATION ET DE LA RESTAURATION DE PARCS ET JARDINS. 1. Contexte et objectifs CADRE D INTERVENTION DE LA REGION CENTRE EN FAVEUR DE LA CREATION ET DE LA RESTAURATION DE PARCS ET JARDINS Délibération CPR N 12.10.24.35 du 16 novembre 2012 Abroge et remplace à partir du 1 er janvier

Plus en détail

ACQUISITION DE LOGICIEL DE COMPTABILITE PUBLIQUE M14. - Cahier des Charges

ACQUISITION DE LOGICIEL DE COMPTABILITE PUBLIQUE M14. - Cahier des Charges Communauté de Communes du Pays de Colombey et du Sud Toulois ACQUISITION DE LOGICIEL DE COMPTABILITE PUBLIQUE M14 - Cahier des Charges Marché Public de services Marché passé selon la procédure adaptée

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION Maître d ouvrage : Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de Camargue Objet de la consultation : Passation d'une commande pour prestation de services

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ;

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 8 juillet 2008 AVIS n 08.CB.08 COMMUNE d ARGILLY Budget principal, budget annexe de la section d ANTILLY (Département de la Côte-d'Or) BUDGET PRIMITIF

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

DEPENSES DE FONCTIONNEMENT

DEPENSES DE FONCTIONNEMENT DOCUMENT EXPLICATIF DES PRINCIPALES DEPENSES ET RECETTES 2014 Document présentant les principales dépenses et recettes de l exercice 2014. DEPENSES DE FONCTIONNEMENT CHAPITRE 011 6023 Alimentation On trouve

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Compétences du domaine professionnel Gestion de la relation avec la clientèle 1 Recherche de clientèle et contact - Organisation de la prospection et prospection clientèle - Détection,

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Conseil Municipal du 28 Juillet 2015

Conseil Municipal du 28 Juillet 2015 Conseil Municipal du 28 Juillet 2015 DCM N 2015/81 * Demande de subvention MOTO CLUB JUSSEY Le Maire donne connaissance aux Membres du Conseil Municipal d un courrier de l Association MOTO CLUB DE JUSSEY

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Communauté de Communes Le village 04290 SALIGNAC Tél. 04.92.34.46.75 Fax. 04.92.32.69.86 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Étaient présents : Pour

Plus en détail

INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN. Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS

INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN. Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS 5 LE TERRITOIRE «MEDOC OCEAN» Les communes : Lacanau, Carcans-Maubuisson et Hourtin Population

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH ENTRE LES SOUSSIGNES La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), 19 rue Georges Braque

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

BUREAU SYNDICAL SMIRTOM DU SAINT AMANDOIS

BUREAU SYNDICAL SMIRTOM DU SAINT AMANDOIS Délibération n 3 MISSIONS SPECIALES DU PRESIDENT ET DES VICE PRESIDENTS Vu le code général des collectivités territoriales et en particulier ses articles L2123-17 à L2123-24-1, Monsieur, Président, Messieurs

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

Service des Systèmes d Informations

Service des Systèmes d Informations Service des Systèmes d Informations Les systèmes d informations représentent les moyens logiciels, matériels, et humains pour permettre aux utilisateurs d'utiliser les ressources informatiques dans le

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

Service des Systèmes d Informations

Service des Systèmes d Informations S.I.G Service des Systèmes d Informations Les systèmes d informations représentent les moyens logiciels, matériels, et humains pour permettre aux utilisateurs d'utiliser les ressources informatiques dans

Plus en détail

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018 La contractualisation Caf / Collectivités territoriales Le Renouvellement des Cej 2015-2018 Sommaire 1. La contractualisation avec la Caf : > les principes Rappel : Cej Une nouveauté : la Ctg La gouvernance

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE. Lundi 23 Novembre 2015

Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE. Lundi 23 Novembre 2015 Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE Lundi 23 Novembre 2015 LA COMPÉTENCE : AIDE AUX COLLECTIVITÉS L IDENTITÉ VISUELLE DE LA COMPÉTENCE RAPPEL DU CONTEXTE En septembre 2014 ont

Plus en détail

République Française Département de l Isère. Commune de JARCIEU. Séance publique du Conseil Municipal en date du 22 Janvier 2015.

République Française Département de l Isère. Commune de JARCIEU. Séance publique du Conseil Municipal en date du 22 Janvier 2015. République Française Département de l Isère Commune de JARCIEU Séance publique du Conseil Municipal en date du 22 Janvier 2015. Une information complémentaire sur le projet de la Maison Médicale nous est

Plus en détail

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS Confédération Nationale du Logement Sommaire Avant propos... 13 PARTIE 1 La réglementation 1. Établissement du contrat de location (article 3 de la loi n 89-462 du 6

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE

COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE Séance du 20 mars 2012 Principales décisions du Président et du Bureau Décisions prises dans le cadre des délégations attribuées par le Conseil de communauté. Conventions

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS Objet de la présente fiche La fiche vise à présenter le contexte organisationnel et informatique de la conduite d un projet de dématérialisation

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Sommaire Production de logements Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Amélioration des conditions de logement Aide à la réhabilitation

Plus en détail

Session spéciale Réforme territoriale

Session spéciale Réforme territoriale Session spéciale Réforme territoriale Historique des textes relatifs à l organisation territoriale Lois Mauroy/Deferre de 1981 à 1983 Loi du 6 février 1992 relative à l administration territoriale de la

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe

SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe Rapport Annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Année 2012-1 - SOMMAIRE Préambule p.3 I. La vie du service

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 26 novembre 2012 L an deux mil douze, le vingt-six novembre à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de Vasselin, légalement

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE République française Polynésie française www.cgf.pf LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE (Mode d emploi de la FPC) SOMMAIRE I La mise en place du comité technique paritaire p. 2 A Une instance paritaire pour

Plus en détail

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement du dispositif en Île-de-France I. Présentation générale de SPLS... 2 1. Des enjeux de pilotage et de conception des politiques de l habitat...

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail