Sécurité 2. Université Kasdi Merbah Ouargla. PKI- Public Key Infrastructure (IGC Infrastructure de Gestion de Clés) M2-RCS.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sécurité 2. Université Kasdi Merbah Ouargla. PKI- Public Key Infrastructure (IGC Infrastructure de Gestion de Clés) M2-RCS."

Transcription

1 Sécurité 2 Université Kasdi Merbah Ouargla Département Informatique PKI- Public Key Infrastructure (IGC Infrastructure de Gestion de Clés) M2-RCS Janvier 2014 Master RCS Sécurité informatique 1

2 Sommaire 1. Les services de sécurité et les crypto systèmes modernes 2. L authentification et l autorité de certification PKI (Public Key Infrastructure) et les certificats X Master RCS Sécurité informatique 2

3 1- Les services de sécurité et les crypto systèmes modernes I Services Primitives Crypto Algorithmes Confidentialité Symétrique DES, RC4, AES, Intégrité Fonctions de Hachage MD5, SHA, Authentification Macs HMAC Non-répudiation Asymétrique ou à clé publique RSA, ECC, 3 Master RCS Sécurité informatique 3

4 Les services de sécurité et les crypto systèmes modernes II Algorithmes symétriques basés sur des opérations de substitution et de transposition (en mode flot de données ou en mode bloc). Algorithmes asymétriques basés sur des pbs. mathématiques complexes (factorisation de grands nombres entiers et equation de logarithme discret). Opérations clé publique (chiffrement et vérification de signature) et clé privée (déchiffrement et génération de signature). Des fonctions de hachage et calcul de MACs (Message Authentication Code) 4 Master RCS Sécurité informatique 4

5 Les services de sécurité et les crypto systèmes modernes III Un système mixte : un algorithme symétrique pour chiffrer le message, et un algorithme asymétrique pour échanger et/ou chiffrer la clé. Cette méthode mixte est plus efficace et utilisée dans les implémentations de protocoles de sécurité Internet. 5 Master RCS Sécurité informatique 5

6 2- Authentification et autorité de certification I Attaque Man-In-The-Middle (MITM) Comment légitimer la clé publique cle A d'une personne A? Et éviter les attaques de type MITM On utilise une Autorité de certification (CA) Master RCS Sécurité informatique 6

7 Authentification et autorité de certification II L émetteur A émet sa clé publique à une CA (qui vérifie) et retourne un certificat signé par CA : S A,CA = sign Kpriv(CA) (H(Id A, cle A )) le récepteur B vérifie le certificat de A en calculant 1. ce qu'il reçoit : H(Id A, cle A ) 2. et l'autorité de certification : ver kpub(ca) (S A,CA ) 3. et teste l'égalité Master RCS Sécurité informatique 7

8 Authentification et autorité de certification II En conclusion : pour authentifier les clés publiques elles mêmes, et éviter l attaque de type Man-In-The-Middle, une autorité tierce partie CA doit être utilisée c-a-d une infrastructure de gestion de certificats PKI utilisant des certificats à clé publique de type X.509. Master RCS Sécurité informatique 8

9 La PKI et les certificats X.509 Master RCS Sécurité informatique 9

10 La PKI et les certificats X.509 Les composants de la PKI : 1. Autorité de certification (CA Certificate Authority) : publie/met à jour/ révoque des certificats numériques aux demandeurs. 2. Autorité d enregistrement (RA Registration Authority) : authentifie le demandeur (vérifie le lien entre la clé publique et l identité de son détenteur). 3. Le support de certificat (Certificate Holder) : le PORTEUR du certificat. 4. Le répertoire (Repository) : stocke les certificats, les CRLs (liste de révocation de certificats) et les rend disponibles. 5. Le client : l utilisateur du certificat, vérifie le certificat et valide la signature d un message signé. Master RCS Sécurité informatique 10

11 La PKI et les certificats X.509 Les fonctions d une PKI: 1. Enregistrement : vérifier les infos d identité 2. Certification : la CA publie le certificat 3. Génération de paire de clés: par le porteur ou par la CA 4. Mise à jour de clé :les paires de clés sont mises à jour à des intervalles réguliers 5. Révocation de la validité d un certificat. Chaque certificat a une date d expiration, mais il ya des scénarios qui nécessitent la révocation d un certificat. 6. Cross-certification : c est un processus qui permet l interopérabilité des PKIs (hiérarchique ou bridge) Master RCS Sécurité informatique 11

12 Structure d'un certificat Version Numéro de série Algorithme de signature du certificat Signataire du certificat Validité (dates limite) Pas avant Pas après Porteur du certificat Informations sur la clé publique Algorithme de la clé publique Clé publique Identifiant unique du signataire (Facultatif) Identifiant unique du porteur du certificat (Facultatif) Extensions (Facultatif) Master RCS Sécurité informatique 12

13 Certificats : exemple Master RCS Sécurité informatique 13

14 Formats de stockage des certifcats DER (Distinguished Encoding Rules) ASN.1 (Abstract Syntax Notation One) Représentation de données sous un format binaire autres: BER (Basic Encoding Rules) CER (Canonical E.R) extensions usuelles :.der,.cer,.crt,.cert PEM (Privacy Enhanced Mail) Format par défaut de openssl Peut contenir clés privées, clés publiques et certificats X509. C'est du DER encodé en base64 auquel sont ajoutées en-têtes en ASCII Extensions usuelles :.pem,.cer,.crt,.cert PKCS#12 (Personnal Information Exchange Syntax Standard) fait partie des spés (Public-Key Cryptography Standards) de sté RSA format (binaire) d'exportation d'un certificat et/ou d'une clef privée standard pour stocker des clés privées, des clés publiques et des certificats en les protégeant en confidentialité et en intégrité utilisé par Mozilla et IE/Outlook pour importer/exporter certificat avec sa clé privée associée. Master RCS Sécurité informatique 14

15 La révocation du certificat Un certificat est révoqué car : Il a expiré Les clés privées ont été perdues ou compromises Le porteur à fait un usage illégal du certificat Il est non valide Chaque CA publie périodiquement une liste des certificats révoqués (CRL) Cette liste pouvant être volumineuse, on procède En publiant des delta (modifications incrémentales) En découpant la CRL en partition. Chaque certificat contient un pointeur vers la partition où il devrait se trouver Master RCS Sécurité informatique 15

16 Conclusion Note 1. Impossible d identifier précisément l émetteur si la clé secrète est partagée entre plusieurs personnes. Note 2. On garantit que l émetteur possède la clé privée, mais pas l identité effective de l émetteur. Note 3. Ne pas oublier de vérifier la validité (date, répudiation ) du certificat. Master RCS Sécurité informatique 16

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références 2 http://securit.free.fr Introduction aux concepts de PKI Page 1/20

Plus en détail

PKI, PGP et OpenSSL. Pierre-Louis Cayrel

PKI, PGP et OpenSSL. Pierre-Louis Cayrel Université de Limoges, XLIM-DMI, 123, Av. Albert Thomas 87060 Limoges Cedex France 05.55.45.73.10 pierre-louis.cayrel@xlim.fr Licence professionnelle Administrateur de Réseaux et de Bases de Données IUT

Plus en détail

Chapitre II. Introduction à la cryptographie

Chapitre II. Introduction à la cryptographie Chapitre II Introduction à la cryptographie PLAN 1. Terminologie 2. Chiffrement symétrique 3. Chiffrement asymétrique 4. Fonction de hachage 5. Signature numérique 6. Scellement 7. Echange de clés 8. Principe

Plus en détail

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés Cryptographie Cours 6/8 - Gestion de clés Plan du cours Importance de la gestion des clés Clés secrètes, clés publiques Certificats Infrastructure à clé publique (Public Key Infrastructure, PKI) Dans le

Plus en détail

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION 32 Services souhaités par la cryptographie Confidentialité : Rendre le message secret entre deux tiers Authentification : Le message émane t-il de l expéditeur

Plus en détail

Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP

Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP A. Guermouche A. Guermouche Cours 5 : X509 et PGP 1 Plan 1. Certificats X509 2. Clés PGP A. Guermouche Cours 5 : X509 et PGP 2 Plan Certificats X509 1.

Plus en détail

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux Chapitre 7 Sécurité des réseaux Services, attaques et mécanismes cryptographiques Hdhili M.H Cours Administration et sécurité des réseaux 1 Partie 1: Introduction à la sécurité des réseaux Hdhili M.H Cours

Plus en détail

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques Aspects Techniques et organisationnels Dr. Y. Challal Maître de conférences Université de Technologie de Compiègne Heudiasyc UMR CNRS 6599 France Plan Rappels

Plus en détail

Chiffrement et signature électronique

Chiffrement et signature électronique Chiffrement et signature électronique (basée sur le standard X509) Frédéric KASMIRCZAK 1 Sommaire I. La cryptologie base de la signature électronique... 3 1. Les systèmes symétriques à l origine de la

Plus en détail

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI Cryptologie Algorithmes à clé publique Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Cryptographie à clé publique Les principes essentiels La signature électronique Infrastructures

Plus en détail

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader Gestion des Clés Pr Belkhir Abdelkader Gestion des clés cryptographiques 1. La génération des clés: attention aux clés faibles,... et veiller à utiliser des générateurs fiables 2. Le transfert de la clé:

Plus en détail

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger Cours 14 Crypto Cryptographie Définition Science du chiffrement Meilleur moyen de protéger une information = la rendre illisible ou incompréhensible Bases Une clé = chaîne de nombres binaires (0 et 1)

Plus en détail

Modules M42B4 & M42C3 Patrice GOMMERY

Modules M42B4 & M42C3 Patrice GOMMERY Modules M42B4 & M42C3 Patrice GOMMERY PROBLEMES : Comment générer les couples de clés? Comment distribuer les clés publiques? Comment stocker les clés? La clé publique est-elle réellement garantie? UNE

Plus en détail

Certificats électroniques

Certificats électroniques Certificats électroniques Matthieu Herrb Jean-Luc Archimaud, Nicole Dausque & Marie-Claude Quidoz Février 2002 CNRS-LAAS Plan Services de sécurité Principes de cryptographie et signature électronique Autorités

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI

La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références C. Cachat et D. Carella «PKI Open Source», éditions O REILLY Idealx,

Plus en détail

La sécurité dans les grilles

La sécurité dans les grilles La sécurité dans les grilles Yves Denneulin Laboratoire ID/IMAG Plan Introduction les dangers dont il faut se protéger Les propriétés à assurer Les bases de la sécurité Protocoles cryptographiques Utilisation

Plus en détail

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés Claude Gross CNRS/UREC 1 Confiance et Internet Comment établir une relation de confiance indispensable à la réalisation de transaction à distance entre

Plus en détail

1 - Chiffrement ou Cryptage, Déchiffrement ou Décryptage?

1 - Chiffrement ou Cryptage, Déchiffrement ou Décryptage? Avertissements : Le contenu de ce document est sous licence GPL. Le document est librement diffusable dans le contexte de cette licence. Toute modification est encouragée et doit être signalée à othebaud@e-watching.net

Plus en détail

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES : STANDARDS, ALGORITHMES DE HACHAGE ET PKI» DU 22 AU 26 JUIN 2015 TUNIS (TUNISIE) CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES

Plus en détail

I.1. Chiffrement I.1.1 Chiffrement symétrique I.1.2 Chiffrement asymétrique I.2 La signature numérique I.2.1 Les fonctions de hachage I.2.

I.1. Chiffrement I.1.1 Chiffrement symétrique I.1.2 Chiffrement asymétrique I.2 La signature numérique I.2.1 Les fonctions de hachage I.2. DTIC@Alg 2012 16 et 17 mai 2012, CERIST, Alger, Algérie Aspects techniques et juridiques de la signature électronique et de la certification électronique Mohammed Ouamrane, Idir Rassoul Laboratoire de

Plus en détail

Chiffrement à clef publique, authentification et distribution des clefs. Plan

Chiffrement à clef publique, authentification et distribution des clefs. Plan Chiffrement à clef publique, authentification et distribution des clefs Sécurité des réseaux informatiques 1 Plan Les principes de l'authentification de message Les fonctions de hachage sécurisées SHA-1

Plus en détail

D31: Protocoles Cryptographiques

D31: Protocoles Cryptographiques D31: Protocoles Cryptographiques Certificats et échange de clés Nicolas Méloni Master 2: 1er semestre (2014/2015) Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 1/21 Introduction Protocole Diffie Hellman:

Plus en détail

Les Courbes. Elliptiques pour la Sécurité des Appareils. Mobiles. ACI Sécurité Informatique IRISA Rennes 11 12 Décembre 2003

Les Courbes. Elliptiques pour la Sécurité des Appareils. Mobiles. ACI Sécurité Informatique IRISA Rennes 11 12 Décembre 2003 Les Courbes Elliptiques pour la Sécurité des Appareils Mobiles LIENS CNRS Ecole normale supérieure TANC INRIA Ecole polytechnique ACI Sécurité Informatique IRISA Rennes 11 12 Décembre 2003 La cryptographie

Plus en détail

OPENSSL/ SSL. Glossaire. IGC : Interface de Gestion des Clés. AC : Autorité de Certification. L IGC sert à : o Emettre les certificats.

OPENSSL/ SSL. Glossaire. IGC : Interface de Gestion des Clés. AC : Autorité de Certification. L IGC sert à : o Emettre les certificats. OPENSSL/ SSL Glossaire IGC : Interface de Gestion des Clés L IGC sert à : o Emettre les certificats o Les révoquer o Les publier dans un annuaire. AC : Autorité de Certification. Une AC possède un bi-clé

Plus en détail

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage.

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage. Rappel des propriétés à assurer Cryptographie et utilisation Secret lgorithmes symétriques : efficace mais gestion des clés difficiles lgorithmes asymétriques : peu efficace mais possibilité de diffuser

Plus en détail

Chiffrement et authentification

Chiffrement et authentification Chiffrement et authentification Certificats et architecture PKI Tuyêt Trâm DANG NGOC Université de Cergy-Pontoise 2012 2013 Tuyêt Trâm DANG NGOC Chiffrement et authentification 1 / 38

Plus en détail

Sécurité informatique

Sécurité informatique Sécurité informatique Université Kasdi Merbah Ouargla Master RCS Octobre 2014 Département Informatique 1 Master RCS 1 Sécurité informatique Organisation du cours Ce cours a pour but de présenter les fondements

Plus en détail

HTTPS : HTTP Sécurisé

HTTPS : HTTP Sécurisé HTTPS : HTTP Sécurisé Décembre 2000 sa@cru.fr Objectifs Crypter la communication entre le client et le serveur Authentifier le serveur Authentifier la personne 1 Principes élémentaires de crypto Cryptage

Plus en détail

Travaux pratiques sur l API Openssl

Travaux pratiques sur l API Openssl Travaux pratiques sur l API Openssl Ces travaux pratiques sont basés sur Openssl. Openssl est l Api de crypto la plus répandue. Elle est open source avec licence GPL. On trouvera toutes les informations

Plus en détail

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé Rappels PKI Fonctionnement général Pourquoi? Authentification Intégrité Confidentialité Preuve (non-répudiation)

Plus en détail

PKI PKI IGC IGC. Sécurité des RO. Partie 4. Certificats : pourquoi?

PKI PKI IGC IGC. Sécurité des RO. Partie 4. Certificats : pourquoi? Sécurité des RO Partie 4 PKI IGC Anas ABOU EL KALAM anas.abouelkalam@enseeiht.fr PKI IGC 2 Certificats : pourquoi? chiffrement & signatures supposent l authenticité des clés publiques, disponibles sur

Plus en détail

Gestion des Clés Publiques (PKI)

Gestion des Clés Publiques (PKI) Chapitre 3 Gestion des Clés Publiques (PKI) L infrastructure de gestion de clés publiques (PKI : Public Key Infrastructure) représente l ensemble des moyens matériels et logiciels assurant la gestion des

Plus en détail

Crypt ographie. Les risques réseau. Les risques réseau. Les risques réseau. Sniffing. Attaque passive. Spoofing ou masquarade.

Crypt ographie. Les risques réseau. Les risques réseau. Les risques réseau. Sniffing. Attaque passive. Spoofing ou masquarade. Crypt ographie Les risques réseau Spoofing ou masquarade Se faire passer pour quelqu'un d'autre Possible dès qu'il y a une association effectuée dynamiquement : adresse physique-ip adresse IP-nom redirection

Plus en détail

Public Key Infrastructure (PKI)

Public Key Infrastructure (PKI) Public Key Infrastructure (PKI) Introduction Authentification - Yoann Dieudonné 1 PKI : Définition. Une PKI (Public Key Infrastructure) est une organisation centralisée, gérant les certificats x509 afin

Plus en détail

PKI : Public Key Infrastructure

PKI : Public Key Infrastructure PKI : Public Key Infrastructure Diplômant : Denis Cotte Professeur responsable : Gérald Litzistorf Collaboration avec : Sylvain Maret e-xpert e solutions 1 Sommaire PKI : Infrastructure à clé publique

Plus en détail

Protocoles d authentification

Protocoles d authentification Sécurité des Réseaux, Master CSI 2 J.Bétréma, LaBRI, Université Bordeaux 1 Protocoles d authentification 1. Authentification simple 2. Authentification mutuelle 3. Clé de session 4. KDC Source 1. Authentification

Plus en détail

Cryptographie. Master de cryptographie Architectures PKI. 23 mars 2015. Université Rennes 1

Cryptographie. Master de cryptographie Architectures PKI. 23 mars 2015. Université Rennes 1 Cryptographie Master de cryptographie Architectures PKI 23 mars 2015 Université Rennes 1 Master Crypto (2014-2015) Cryptographie 23 mars 2015 1 / 17 Cadre Principe de Kercho : "La sécurité d'un système

Plus en détail

Certificats et infrastructures de gestion de clés

Certificats et infrastructures de gestion de clés ÉCOLE DU CIMPA "GÉOMÉTRIE ALGÉBRIQUE, THÉORIE DES CODES ET CRYPTOGRAPHIE" ICIMAF et Université de la Havane 20 novembre - 1er décembre 2000 La Havane, Cuba Certificats et infrastructures de gestion de

Plus en détail

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie)

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) FORMATION SUR LA «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES» POUR LES OPERATEURS ET REGULATEURS DE TELECOMMUNICATION Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) CRYPTOGRAPHIE ET SECURITE

Plus en détail

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002 IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr JTO décembre 2002 Chiffrement asymétrique Confidentialité d un message : le chiffrer avec la clé publique du destinataire.

Plus en détail

Architectures PKI. Sébastien VARRETTE

Architectures PKI. Sébastien VARRETTE Université du Luxembourg - Laboratoire LACS, LUXEMBOURG CNRS/INPG/INRIA/UJF - Laboratoire LIG-IMAG Sebastien.Varrette@imag.fr http://www-id.imag.fr/~svarrett/ Cours Cryptographie & Securité Réseau Master

Plus en détail

Sécurité WebSphere MQ V 5.3

Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Guide MQ du 21/03/2003 Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Luc-Michel Demey Demey Consulting lmd@demey demey-consulting.fr Plan Les besoins Les technologies Apports de la version 5.3 Mise en œuvre Cas pratiques

Plus en détail

Aristote Groupe PIN. Utilisations pratiques de la cryptographie. Frédéric Pailler (CNES) 13 janvier 2009

Aristote Groupe PIN. Utilisations pratiques de la cryptographie. Frédéric Pailler (CNES) 13 janvier 2009 Aristote Groupe PIN Utilisations pratiques de la cryptographie Frédéric Pailler (CNES) 13 janvier 2009 Objectifs Décrire les techniques de cryptographie les plus courantes Et les applications qui les utilisent

Plus en détail

CA SIC Directives de certification Certificate Practice Statement (CPS) du SIC Customer ID CA 1024 Level 2

CA SIC Directives de certification Certificate Practice Statement (CPS) du SIC Customer ID CA 1024 Level 2 CA SIC Directives de certification Certificate Practice Statement (CPS) du SIC Customer ID CA 1024 Level 2 Version 2.2 / Decembre 2012 1 Notes Les informations de ce document vous sont fournies sans garantie

Plus en détail

Les certificats numériques

Les certificats numériques Les certificats numériques Quoi, pourquoi, comment Freddy Gridelet 9 mai 2005 Sécurité du système d information SGSI/SISY La sécurité : quels services? L'authentification des acteurs L'intégrité des données

Plus en détail

Security Party. Marc SCHAEFER. 22 octobre 2009

Security Party. Marc SCHAEFER. 22 octobre 2009 Security Party Marc SCHAEFER 22 octobre 2009 Résumé L utilisation d outils cryptographiques est essentielle aujourd hui : que ce soit pour chiffrer ou identifier l émetteur d un message électronique ou

Plus en détail

Projet Magistère: SSL

Projet Magistère: SSL Université Joseph Fourier, IMA Janvier 2010 Table des matières 1 Introduction 2 Qu est ce que SSL? 3 Historique de SSL/TLS 4 Théorie à propos du fonctionnement de SSL 5 Structure d un certificat 6 SSL

Plus en détail

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Technologies de l Internet Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Cryptage avec clé secrète même clé I think it is good that books still exist, but they do make

Plus en détail

Introduction à la sécurité Cours 8 Infrastructure de clés publiques. Catalin Dima

Introduction à la sécurité Cours 8 Infrastructure de clés publiques. Catalin Dima Introduction à la sécurité Cours 8 Infrastructure de clés publiques Catalin Dima 1 Gestion des clés La gestion des clés concerne : La distribution de clés cryptographiques, Les mécanismes utilisés pour

Plus en détail

Infrastructure à Clé Publique (PKI Public Key Infrastructure)

Infrastructure à Clé Publique (PKI Public Key Infrastructure) Infrastructure à Clé Publique (PKI Public Key Infrastructure) Didier DONSEZ Université Joseph Fourier IMA IMAG/LSR/ADELE Didier.Donsez@imag.fr 2 Rappel sur la certification Besion de confiance sur ce que

Plus en détail

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs HASH LOGIC s e c u r i t y s o l u t i o n s Version 1.0 de Janvier 2007 PKI Server Une solution simple, performante et économique Les projets ayant besoin d'une infrastructure PKI sont souvent freinés

Plus en détail

Découverte de la cryptographie

Découverte de la cryptographie Maxime Arthaud et Korantin Auguste net7 Jeudi 14 novembre 2013 Syllabus Introduction 1 Introduction 2 La cryptographie, Qu est-ce que c est? Chiffrement ou signature de messages par des clés La cryptographie,

Plus en détail

Sécurité informatique

Sécurité informatique Sécurité informatique Université Kasdi Merbah Ouargla Département Mathématique et informatique Les packages crypto en C/C++ et en Java Master informatique industrielle Mai 2013 Master informatique industrielle

Plus en détail

SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE

SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE Michel Laloy 18/06/2002 Objectifs Expliquer les mécanismes de la signature digitale et de l authentification forte Montrer comment ces mécanismes s'appliquent

Plus en détail

La signature électronique, contexte, applications et mise en œuvre.

La signature électronique, contexte, applications et mise en œuvre. VERSION BETA La signature électronique, contexte, applications et mise en œuvre. JRES 2003, 17-21 Novembre 2003 Par : Jean-Luc Parouty (INRIA) Roland Dirlewanger (CNRS) Dominique Vaufreydaz (INRIA) La

Plus en détail

Politique de Signature Électronique de DICTServices

Politique de Signature Électronique de DICTServices Politique de Signature Électronique de DICTServices Politique de signature électronique de DICTServices version 1.0.0 1/8 Suivi du document Version Date Origine de la mise à jour Rédigé par 1.0.0 01/12/12

Plus en détail

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D.

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. 2013 Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. Table des matières 1 Les architectures sécurisées... 3 2 La PKI : Autorité de certification... 6 3 Installation

Plus en détail

Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? CA CNRS-Test et CNRS

Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? CA CNRS-Test et CNRS Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? CA CNRS-Test et CNRS Nicole Dausque CNRS/UREC CNRS/UREC IN2P3 Cargèse 23-27/07/2001 http://www.urec.cnrs.fr/securite/articles/certificats.kezako.pdf http://www.urec.cnrs.fr/securite/articles/pc.cnrs.pdf

Plus en détail

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet -

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Marc Tremsal Alexandre Languillat Table des matières INTRODUCTION... 3 DEFI-REPONSE... 4 CRYPTOGRAPHIE SYMETRIQUE...

Plus en détail

LES PROTOCOLES DE SECURITE

LES PROTOCOLES DE SECURITE LES PROTOCOLES DE SECURITE G. Florin S. Natkin Décembre 2001 CNAM 2001 1 Notations { X} CRY Clef A: clef d Alice (chiffrement symétrique) a : clef d Alice (déchiffrement symétrique) A: clef privée de Alice

Plus en détail

Solution de déploiement de certificats à grande échelle. En savoir plus...

Solution de déploiement de certificats à grande échelle. En savoir plus... Solution de déploiement de certificats à grande échelle permet un déploiement des certificats numériques à grande échelle en toute sécurité sans avoir à fournir un support physique (token, carte à puce

Plus en détail

Sécurité des réseaux IPSec

Sécurité des réseaux IPSec Sécurité des réseaux IPSec A. Guermouche A. Guermouche Cours 4 : IPSec 1 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 2 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 3 Pourquoi? Premier constat sur l aspect critique

Plus en détail

TLS C.1 CRYPTAGE SYMÉTRIQUE. Objectif

TLS C.1 CRYPTAGE SYMÉTRIQUE. Objectif C TLS Objectif Cette annexe présente les notions de cryptage asymétrique, de certificats et de signatures électroniques, et décrit brièvement les protocoles SSL (Secure Sockets Layer) et TLS (Transport

Plus en détail

TP : RSA et certificats avec openssl

TP : RSA et certificats avec openssl USTL - Licence et Master Informatique 2006-2007 Principes et Algorithmes de Cryptographie 1 Présentation de openssl 1.1 Protocole SSL TP : RSA et certificats avec openssl Le protocole SSL (Secure Socket

Plus en détail

Politique de signature OID : xxx.xxx.xxx.xxx

Politique de signature OID : xxx.xxx.xxx.xxx ALIENCE INTERNATIONNALE DES ASSURANCES Politique de signature OID : xxx.xxx.xxx.xxx Version 1.0 AID 3 RUE ALLAL BEN ABDALLAH 20000 CASABLANCA FAX :05 22 27 52 94 TEL : 05 22 48 38 38 MAIL : INFO@AID.MA

Plus en détail

Les protocoles cryptographiques: comment sécuriser nos communications?

Les protocoles cryptographiques: comment sécuriser nos communications? Les protocoles cryptographiques: comment sécuriser nos communications? Stéphanie Delaune Chargée de recherche CNRS au LSV, INRIA projet SecSI & ENS Cachan 21 Mars 2014 S. Delaune (LSV Projet SecSI) Les

Plus en détail

Utilisation des certificats d'attribut pour accélérer l'usage de la signature électronique JRES 2003

Utilisation des certificats d'attribut pour accélérer l'usage de la signature électronique JRES 2003 Utilisation des certificats d'attribut pour accélérer l'usage de la signature électronique Paul Axayacatl FRAUSTO BERNAL EMA-LGI2P URC EMA-CEA ENST Paris JRES 2003 LGI2P : Laboratoire en Génie Informatique

Plus en détail

GUICHET ONEGATE. Notice d installation d un certificat BdF d'authentification simple COLLECTE DAF

GUICHET ONEGATE. Notice d installation d un certificat BdF d'authentification simple COLLECTE DAF GUICHET ONEGATE Notice d installation d un certificat BdF d'authentification simple COLLECTE DAF CORRESPONDANTS BANQUE DE FRANCE Pour les questions techniques et d administration des utilisateurs : (Certificats,

Plus en détail

Crypto et sécurité de l information

Crypto et sécurité de l information 1 / 73 Crypto et sécurité de l information Chap 4: Gestion des clés symétriques ou asymétriques, Protocoles d authentification, Kerberos, Protocoles de sécurité Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma

Plus en détail

Laboratoire PRiSM, CNRS UMR 8144 Université de Versailles St-Quentin

Laboratoire PRiSM, CNRS UMR 8144 Université de Versailles St-Quentin Horodatage Sécurisé J.M. Fourneau Laboratoire PRiSM, CNRS UMR 8144 Université de Versailles St-Quentin M2 ASS-ACSIS 2008, Université de Versailles St Quentin [1/25] Horodatage Sécurisé Le service d horodatage

Plus en détail

L identité numérique. Risques, protection

L identité numérique. Risques, protection L identité numérique Risques, protection Plan Communication sur l Internet Identités Traces Protection des informations Communication numérique Messages Chaque caractère d un message «texte» est codé sur

Plus en détail

Sécurité sur le GRID

Sécurité sur le GRID Enabling Grids for E-sciencE Sécurité sur le GRID Sophie Nicoud (CNRS/UREC) Tutorial EGEE EGEODE Administrateur CGG 8 Nov. 2006 www.eu-egee.org EGEE-II INFSO-RI-031688 EGEE and glite are registered trademarks

Plus en détail

Quelle sécurité? Cryptographie à clé publique. Fonction à sens unique. Clés publiques. ! Notion de trappe. Repose sur la sécurité calculatoire.

Quelle sécurité? Cryptographie à clé publique. Fonction à sens unique. Clés publiques. ! Notion de trappe. Repose sur la sécurité calculatoire. Quelle sécurité? Repose sur la sécurité calculatoire. Signification : cryptanalyste déploie plus d efforts de calcul pour retrouver le clair (ou la clé) à partir du chiffré que la durée de vie du clair.

Plus en détail

«La Sécurité des Transactions et des Echanges Electroniques»

«La Sécurité des Transactions et des Echanges Electroniques» Séminaire «Journées d Informatique Pratique JIP 2005» Département Informatique, ISET Rades 31 Mars, 1et 2 Avril 2005 «La Sécurité des Transactions et des Echanges Electroniques» Présenté par: Mme Lamia

Plus en détail

Signature électronique. Romain Kolb 31/10/2008

Signature électronique. Romain Kolb 31/10/2008 Romain Kolb 31/10/2008 Signature électronique Sommaire I. Introduction... 3 1. Motivations... 3 2. Définition... 3 3. La signature électronique en bref... 3 II. Fonctionnement... 4 1. Notions requises...

Plus en détail

quelques problèmes de sécurité dans les réseaux de capteurs

quelques problèmes de sécurité dans les réseaux de capteurs quelques problèmes de sécurité dans les réseaux de capteurs Marine MINIER Laboratoire CITI INSA de Lyon Journées EmSoC 2007 1 Introduction Réseaux sans fil multi-sauts utilisés en général pour monitorer

Plus en détail

Gestion des clés. Génération des clés. Espaces de clés réduits. Mauvais choix de clés. Clefs aléatoires. Phrases mots de passe

Gestion des clés. Génération des clés. Espaces de clés réduits. Mauvais choix de clés. Clefs aléatoires. Phrases mots de passe Génération des clés Gestion des clés Espaces de clés réduits Codage restreint, caractères choisis, clés faibles, Mauvais choix de clés Lettre, mnémotechnique, attaque par dictionnaire Clefs aléatoires

Plus en détail

Les fonctions de hachage, un domaine à la mode

Les fonctions de hachage, un domaine à la mode Les fonctions de hachage, un domaine à la mode JSSI 2009 Thomas Peyrin (Ingenico) 17 mars 2009 - Paris Outline Qu est-ce qu une fonction de hachage Comment construire une fonction de hachage? Les attaques

Plus en détail

Audit et Sécurité Informatique

Audit et Sécurité Informatique 1 / 66 Audit et Sécurité Informatique Chap 4: Algorithmes à clé publique, Hachage, MAC, Signature Numérique Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma Ecole superieure d Economie Numerique 3ème

Plus en détail

La solution de sécurité WAP pour M-commerce

La solution de sécurité WAP pour M-commerce Résumé: La solution de sécurité WAP pour M-commerce Salah Euschi 1, Hmida Djediai 2 et Azzedine Bilami 3 1 Etudiant Edrsim, Université de Kasdi Merbah Ouragla, seuschi@yahoo.fr 2 Etudiant Edrsim, Université

Plus en détail

La signature électronique et les réseaux de confiance

La signature électronique et les réseaux de confiance La signature électronique et les réseaux de confiance Marc.Schaefer@he-arc.ch HE-Arc Ingénierie Institut des systèmes d'information et de communication (ISIC) Laboratoire de téléinformatique (TINF) Plan

Plus en détail

Guide de connexion à la solution de paiement Payline

Guide de connexion à la solution de paiement Payline Guide de connexion à la solution de paiement Payline Version 1.B Payline Monext Propriétaire Page 1 / 10 Page des évolutions Le tableau ci-dessous liste les dernières modifications effectuées sur ce document.

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation. Sunnystamp 2D-Doc Services CA

Conditions Générales d Utilisation. Sunnystamp 2D-Doc Services CA Sunnystamp 2D-Doc Services CA Version.0 Tous droits réservés Technopole de l Aube en Champagne BP 60-00 Troyes Cedex Tél. : + (0) 2 4 0 8 Fax : + (0) 8 40 0 08 www.lex-persona.com contact-2d-doc@lex-persona.com

Plus en détail

Qui veut gagner des clés s privées? Éric DETOISIEN valgasu@rstack.org Aurélien BORDES aurel@rstack.org

Qui veut gagner des clés s privées? Éric DETOISIEN valgasu@rstack.org Aurélien BORDES aurel@rstack.org Qui veut gagner des clés s privées? Éric DETOISIEN valgasu@rstack.org Aurélien BORDES aurel@rstack.org Journée e de la SécuritS curité des Systèmes d Information d 2006 Sommaire 1. Introduction 2. Quelles

Plus en détail

Serge Aumont - CRU Claude Gross CNRS/UREC Philippe Leca CNRS/UREC. Novembre 2001

Serge Aumont - CRU Claude Gross CNRS/UREC Philippe Leca CNRS/UREC. Novembre 2001 Serge Aumont - CRU Claude Gross CNRS/UREC Philippe Leca CNRS/UREC - Novembre 2001 1 Sommaire 1. Rappels sur les services de bases de la cryptologie...4 1.1 Définitions...4 1.2 Notions de chiffrement...4

Plus en détail

Sécurité des cartes de paiement

Sécurité des cartes de paiement Sécurité des cartes de paiement Université de Montréal mars 2011 Nicolas Guay Directeur de pratique, Monétique Groupe GFI Solutions Au menu Le paiement par carte, les risques et objectifs de sécurité Carte

Plus en détail

SSL ET IPSEC. Licence Pro ATC Amel Guetat

SSL ET IPSEC. Licence Pro ATC Amel Guetat SSL ET IPSEC Licence Pro ATC Amel Guetat LES APPLICATIONS DU CHIFFREMENT Le protocole SSL (Secure Socket Layer) La sécurité réseau avec IPSec (IP Security Protocol) SSL - SECURE SOCKET LAYER Historique

Plus en détail

Introduction à la cryptographie

Introduction à la cryptographie Introduction à la cryptographie Ghislaine.Labouret@hsc.fr Hervé Schauer Consultants www.hsc.fr Support de cours du cabinet Hervé Schauer Consultants (HSC) 1999-2001 Hervé Schauer Consultants Tous droits

Plus en détail

Livre blanc. Sécuriser les échanges

Livre blanc. Sécuriser les échanges Livre blanc d information Sécuriser les échanges par emails Octobre 2013 www.bssi.fr @BSSI_Conseil «Sécuriser les échanges d information par emails» Par David Isal Consultant en Sécurité des Systèmes d

Plus en détail

TP Cryptographie. Seul les services ssh et http/https sont accessibles depuis le poste de travail vers le serveur

TP Cryptographie. Seul les services ssh et http/https sont accessibles depuis le poste de travail vers le serveur TP Cryptographie Utiliser la machine virtuelle : devil crypto.tar.bz2!! Utiliser l'annexe en fin de TP. Le serveur devil sera considéré comme le serveur web, de plus il met à disposition: Le login administrateur

Plus en détail

LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN

LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN PLAN 1. Introduction 2. Cadre juridique algérien de la certification électronique 3. La certification électronique appliquée au Réseau

Plus en détail

LA CONFIANCE ET LA SÉCURITÉ

LA CONFIANCE ET LA SÉCURITÉ LA CONFIANCE ET LA SÉCURITÉ IGC INFRASTRUCTURE DE GESTION DE CLEFS ET TPC TIERS PARTIE DE CONFIANCE Par Jean Pierre Cabanel Professeur à l'institut National Polytechnique (ENSEEIHT) de Toulouse et membre

Plus en détail

Cryptographie. Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique

Cryptographie. Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique Cryptographie Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique Plan du cours Différents types de cryptographie Cryptographie à clé publique Motivation Applications, caractéristiques Exemples: ElGamal, RSA Faiblesses,

Plus en détail

+213 (0) 21 56 25 00. FAX:

+213 (0) 21 56 25 00. FAX: EMV Mme Nejla Belouizdad Directrice Organisation et Sécurité Monétique TEL: +213 (0) 21 56 25 00. FAX: +213 (0) 21 56 18 98. E-mail : nejla.belouizdad@satim-dz.com 46, Rue des fréres Bouadou (Ex Ravin

Plus en détail

Sommaire. Cegedim Logiciels Médicaux Guide d utilisation de SMM 2/40

Sommaire. Cegedim Logiciels Médicaux Guide d utilisation de SMM 2/40 Secure Médical Mail Guide d utilisation Sommaire Sommaire... 2 Glossaire Technique... 3 Messagerie Sécurisée... 4 Quels sont les plus d une messagerie homologuée GIP-CPS?... 5 Pré-requis techniques...

Plus en détail

INF4420: Sécurité Informatique

INF4420: Sécurité Informatique : Cryptographie III José M. Fernandez M-3109 340-4711 poste 5433 Aperçu Crypto III Cryptographie à clé publique (suite) RSA (suite) Problème du log discret Chiffre de El-Gamal Chiffrement à courbe elliptique

Plus en détail

Les infrastructures de clés publiques (PKI, IGC, ICP)

Les infrastructures de clés publiques (PKI, IGC, ICP) Les infrastructures de clés publiques (PKI, IGC, ICP) JDLL 14 Octobre 2006 Lyon Bruno Bonfils 1 Plan L'utilisation des certificats Le rôle d'un certificat Les autorités de confiance Le

Plus en détail

PKI pour Documents de Voyage Lisibles à la Machine

PKI pour Documents de Voyage Lisibles à la Machine PKI pour Documents de Voyage Lisibles à la Machine Spécifications d une Autorité de Certification Electronique dédiée à la délivrance de E-Passeports conformément aux recommandations de l OACI PLAN : I-

Plus en détail