Global State of Information Security Survey Antoine Berthaut Director Business Technology

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Global State of Information Security Survey 2013. Antoine Berthaut Director Business Technology"

Transcription

1 Global State of Information Security Survey mai 2013 Etat des Lieux dans le monde, en Europe et en Suisse Antoine Berthaut Director Business Technology

2 Que se passe-t-il? Mai

3 Florilège d incidents de Mars 2011 à Mai Janvier Une campagne massive ciblant les gouvernements non détectée pendant 5 ans 24 Janvier Des portes dérobées découvertes dans les produits de Sécurité de la société Barracuda Networks 1 Février Amazon.com est indisponible pendant 1 heure 15 Février Un Hack pour ios 6.x permet d accéder aux données personnelles et passer des appels gratuitement 31 Janvier Des hackers Chinois infiltrent le réseau du NewYork Times pendant 4 mois. 2 Février Des Hackers divulguent des vulnérabilités de sites du Pentagone et de la Défense Américaine 4 Février Anonymous poste les accès de plus de 4000 dirigeants aux USA Février 7 Février La Federal Reserve confirme la fuite de données suite à une attaque 6 Mars Le producteur mondial de platine «anglo-american» piraté par Anonymous Mars 2 Mars Evernote a été piraté et les utilisateurs doivent réinitialiser leur mots de passe 22 Février Microsoft secure Azure Storage indisponible 12h 13 Février Des Hackers détournent le système d alerte d une station TV et annonce une attaque de Zombies 20 Mars Cyber-attaque massive sur les banques sud-coréennes et les diffuseurs TV 27 Mars Un botnet Russe vskimmer cible le monde des paiements 28 Mars DDoS massif lancé contre la société Spamhaus en charge de maintenir les blacklists sur Internet 4 Avril Le service Bitcoin de porte-monnaie Instawallet ferme à la suite d un hack Avril 7 Avril Anonymous lance une attaque massive sur Israel, #OpIsrael 29 Avril Une vulnérabilité dans Adobe Reader permet de savoir quand et où un PDF est ouvert 24 Avril Une faille critique dans Viber permet l accès complet au smarphone 10 Mai Le plus grand vol de l histoire: des hackers volent 45 millions de dollars 27 Avril Une nouvelle porte dérobée découverte dans Apache Mai

4 Y a-t-il une épidémie de Hacking? Mai

5 Threat Horizon 2013 Notre expérience récente Information Security Forum Mai

6 Comment les organisations réagissent-elles? Mai

7 La plus grande enquête mondiale de ce type Une étude menée par PwC depuis 15 ans. Plus de réponses. GISS 79 participants en Suisse. Plus de 40 questions. 25% des répondants d entreprises dont le revenu est supérieur à $1 milliard. 128 pays. Mai

8 Mutli-secteur auprès des organisations et des responsables informatiques Répondant par région d emploi Amérique du Nord 40% MoyenOrient et Afrique du Sud 2% Asie 18% Amérique du Sud 14% Europe 26% Répondant par taille d organisation Petit (< $100M US) 33% Nonprofit/Gov/ Edu 7% Ne sait pas 15% Répondant par titre CISO, CSO, CIO, CTO 14% IT & Security (Other) 31% CEO, CFO, COO 21% IT & Security (Mgmt) 21% Compliance, Risk, Privacy 13% Répondant par titre - Suisse CISO, CSO, CIO, CTO 37% Moyen ($100M $1B US) 20% CEO, CFO, COO 5% IT & Security (Other) 8% Grand (> $1B US) 25% Compliance, Risk, Privacy 13% IT & Security (Mgmt) 37% Mai Les chiffres indiqués peuvent ne pas réconcilier avec les données brutes en raison des arrondis.

9 La plupart des sondés pensent qu'ils ont inculqué des comportements efficaces en matière de sécurité de l'information dans la culture de l organisation 19% 47% 26% 38% 29% 0% 20% Très confiant 17% 15% 8% 39% 40% Assez confiant 13% 14% 6% 60% 80% Pas très confiant Suisse 66% confiant Europe 64% confiant Monde 68% confiant 100% 120% Pas du tout confiant Question 35: «Êtes-vous confiant que votre organisation a inculqué des comportements efficaces de sécurité de l'information dans la culture de l organisation?» Mai Tous les facteurs ne sont pas représentés. Les totaux ne s additionne à 100%.

10 La plupart des sondés sont confiants dans l efficacité de la sécurité de l information dans leur organisation Monde Europe Suisse Très confiant 32.2% 30.7% 31.9% Assez confiant 38.6% 35% 51.1% Total 70.8% 65.7% 83% Question 41: «Êtes-vous confiant que les activités de sécurité de l'information de votre organisation sont efficaces?» Mai

11 % % % % 82% % 74% 83% 80% 84% Ce niveau de confiance est au plus bas depuis 2006, avec une chute de confiance de 13 points au niveau mondial 40% 20% 0% 2012 Monde Europe Suisse Question 41: «Êtes-vous confiant que les activités de sécurité de l'information de votre organisation sont efficaces?» Mai

12 La confidentialité des données est une priorité pour les répondants suisses par rapport à d'autres pays 66% 70% 20% 39% 44% 44% 29% 30% 34% 46% 40% 51% 50% 59% 60% 10% 0% People Process Technology Monde Europe Suisse Question 11: «Quelles mesures de protection de la confidentialité des données votre organisation a-t-elle mises en place?» Mai

13 Les répondants suisses font une utilisation plus restrictive de l'externalisation des processus de sécurité 40% 23% 27% 24% 20% 26% 25% 11% 10% 29% 20% 27% 30% 0% Strategy and Standards Assessment and Compliance Operations Monde Europe Suisse Question 14: «Quelles processus de mesures de sécurité de l'information votre organisation a externalisé actuellement?» Mai

14 Les incidents de sécurité signalés montrent des signes de stabilisation 60% Aucun incident 1 à 50 incidents 50 incidents ou plus 20% 5% 10% 11% 17% 6% 30% 27% 34% 31% 28% 35% 40% 44% 48% 44% 44% 49% 50% 10% 0% Monde Europe Suisse Question 17: «Nombre d'incidents de sécurité au cours des 12 derniers mois.» Mai

15 Plus de la moitié des organisations ont eu au moins un incident Avez-vous souffert d un incident ces 12 derniers mois (réponse: oui) Monde Europe Suisse 54.7% 60.4% 55.1% 22.4% 20.6% 45.7% 22.9% 18.8% 43.3% 25% 25% 50% Coût estimé des incidents Moins de $ $10 -$ Plus de $ Question 17: «Nombre d'incidents de sécurité au cours des 12 derniers mois» Question 21A: «Perte financière estimée résultant d incidents de sécurité» Mai

16 La Suisse, bonne élève malgré des manques importants Stratégie Ont une stratégie de sécurité de l information Idem pour le Cloud Idem pour les équipements mobiles Idem pour le Social Media Ressources Humaines Ont un responsable de la sécurité du SI Ont un plan de sensibilisation des employés Monde Suisse Différence 73% 81.1% +8.1 pts 29.5% 43.9% 37.6% 20.8% 60.4% 30.2% -8.7 pts pts -7.4 pts 42.2% 64.4% pts 49.5% 54.7% +5.2 pts 42% 78.7% 34.5% 25.6% 29.5% 32.8% 43.7% 52.7% 82.5% 90.5% Processus Réalisent des évaluation des risques en lien avec les données personnelles Ont un inventaire des données clients et RH Conduisent des due dilligence de leur fournisseurs manipulant des données personnelles Technologie Chiffre les échange les données Utilisent des outils de patch management pts -5 pts +7.2 pts pts pts Mai

17 Des budgets à nouveau sous pression 37% % % % % 30% 44% 40% 44% 50% 52% 60% 20% 10% 0% Monde EU CH Question 8: «En comparaison avec l'année dernière, les dépenses de sécurité au cours des 12 prochains mois vont:» (Les répondants qui ont répondu «Augmenter jusqu'à 10%», «Augmentation de 11-30%», ou «Augmenter de plus de 30%") Mai

18 37% 33% 27% 29% 38% 34% 28% 28% 30% 33% 30% 29% 20% 32% 35% 32% 30% 30% 39% 40% 41% 40% 34% 31% 50% 49% 50% 46% Les budgets de sécurité sont dictés par l'économie, non pas par les besoins de sécurité 10% 0% Conditions Economiques 2009 Plan de Continuité / Reprise après sinistre Réputation de l'entreprise 2012 Des changements Conformité avec les et des politiques internes transformation du métier Conformité réglementaire Question 37: «Quels facteurs ou enjeux métiers dictent les dépenses de sécurité de l'information de votre entreprise?» Mai

19 Stratégie de sécurité Média Sociaux 60.0% 50.0% 20.0% 10.0% 0.0% 37.6% 33.2% 30.2% 30.0% 29.5% 26.6% 20.8% 40.0% Monde Europe Stratégie de sécurité Mobiles Stratégie de sécurité BYOD 44.9% 38.8% 60.4% 70.0% Stratégie de sécurité Cloud 43.9% 39.1% 60.4% Les stratégies de sécurité peinent à suivre les évolutions technologiques Suisse Question 14: «Quel processus de mesures de sécurité de l'information votre organisation a-t-elle actuellement en place?» Mai

20 Les obstacles à une meilleure sécurité? Le manque de moyens et le ton donné par la direction Manque de leadership du CEO, Président, Board, ou équivalent Manque de leadership du CIO ou equivalent Manque de leadership du RSSI, ou équivalent Manque d une stratégie de sécurité de l information efficace Manque d une vision pratique ou de compréhension Dépenses d investissement insuffisantes Dépenses opérationnelles insuffisantes Absence ou manque d expertise en interne Complexité ou manque d intégration des systèmes Monde Suisse 23% 18% 17% 26% 27% 27% 21% 21% 19% 34.9% 2.3% 2.3% 18.6% 30.2% 41.9% 32.6% 14% 25.6% Question 29: «Quels sont les principaux obstacles à l'amélioration de l'efficacité stratégique globale de la fonction de sécurité de l'information de votre organisation?» Mai

21 En Conclusion Mai

22 Et alors? Il y a un décalage entre les évènements observés et le niveau de confiance en la sécurité de l information. La sécurité de l information est souvent vue comme un problème technique, ce qui rend difficile la communication avec le management. Utilisez l information fournie pour définir vos orientations en matière de sécurité. Au minimum, focalisez-vous sur les questions de: Leadership et communication Risques émergents/émergés (social media, cloud, mobilité) Priorisation des actions et des dépenses Mai

23 Merci de votre attention! Avenue Giuseppe-Motta Genève Antoine Berthaut Director Business & Technology Consulting This publication has been prepared for general guidance on matters of interest only, and does not constitute professional advice. You should not act upon the information contained in this publication without obtaining specific professional advice. No representation or warranty (express or implied) is given as to the accuracy or completeness of the information contained in this publication, and, to the extent permitted by law, PricewaterhouseCoopers AG, its members, employees and agents do not accept or assume any liability, responsibility or duty of care for any consequences of you or anyone else acting, or refraining to act, in reliance on the information contained in this publication or for any decision based on it PwC. All rights reserved. In this document, PwC refers to PricewaterhouseCoopers AG which is a member firm of PricewaterhouseCoopers International Limited, each member firm of which is a separate legal entity.

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 L impératif du développement durable va transformer tous les secteurs économiques Capacité écologique

Plus en détail

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up www.pwc.com Petits déjeuners des PME & Start-up Robert Hinterberger Senior Manager Agenda 1. Suisse 2. et les PME 3. Les principales fonctions externalisées 4. Les avantages de l externalisation 5. Les

Plus en détail

Présentation des comptes des PME selon le nouveau droit comptable

Présentation des comptes des PME selon le nouveau droit comptable www.pwc.ch/academy Présentation des comptes des PME selon le nouveau droit comptable 31 mai 2013 Marc Secretan Table des matières 1. Vue d ensemble 2. Dispositions 3. Présentation des comptes a. Bilan

Plus en détail

www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011

www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011 www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011 Intervenant André Maeder Partner Transaction Services Responsable du département de Transaction

Plus en détail

Traitement fiscal des assainissements Petits déjeuners des PME et start-up

Traitement fiscal des assainissements Petits déjeuners des PME et start-up Advisory Traitement fiscal des assainissements Petits déjeuners des PME et start-up Préambule Ce document est fondé sur le séminaire OREF du 28 septembre 2010 Yves Grangier Juriste, assistant manager PricewaterhouseCoopers

Plus en détail

Sécurité de l information

Sécurité de l information Petit Déjeuner Promotion Economique Sécurité de l information 25 novembre 2011 Etat des lieux dans les PME Question Quel est votre degré de confiance dans la securité de l information de votre entreprise?

Plus en détail

www.pwc.com/middle-east Les perspectives de la bancassurance Développements et facteurs clefs de succès

www.pwc.com/middle-east Les perspectives de la bancassurance Développements et facteurs clefs de succès www.pwc.com/middle-east Les perspectives de la bancassurance Développements et facteurs clefs de succès Agenda 1- Pourquoi la bancassurance? 2- La bancassurance dans le monde 3- Les modèles de la bancassurance

Plus en détail

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale Business Strategy Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale 4e étude mondiale sur les web-acheteurs Agenda Page 1 Le digital au cœur du parcours d achat 1 2 Dynamisme du commerce en ligne

Plus en détail

www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013

www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013 www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013 Bâle III n est qu une des réglementations à venir Toute une série d autres initiatives font

Plus en détail

Paying Taxes 2010 The Global Picture

Paying Taxes 2010 The Global Picture Paying Taxes 2010 The Global Picture Introduction : Les Intervenants Philippe Durand Avocat Associé Landwell & Associés Nicolas Jacquot Avocat Associé Landwell & Associés Arnaud Chastel Avocat Associé

Plus en détail

www.pwc.co.uk La transparence budgétaire pour une meilleure gouvernance publique en Tunisie November 2013

www.pwc.co.uk La transparence budgétaire pour une meilleure gouvernance publique en Tunisie November 2013 www.pwc.co.uk La transparence budgétaire pour une meilleure gouvernance publique en Tunisie Plan 1. Introduction: le projet budgétisation et gouvernance publique transparente en Tunisie 2. Le plan du rapport

Plus en détail

1. Vue d ense d mble m PwC Diapositive 3

1. Vue d ense d mble m PwC Diapositive 3 www.pwc.com 27 novembre 2012 Jean-Sebastien Lassonde Xavier Franquet Jean-Baptiste Bluche 1. Vue d ensemble Diapositive 3 1. Vue d ensemble Type d investisseur Compagnies d assurance Propriétaires Portefeuilles

Plus en détail

La Certification DGNB «Deutsches Gütesiegel für Nachhaltiges Bauen»

La Certification DGNB «Deutsches Gütesiegel für Nachhaltiges Bauen» www.pwc.com/lu/sustainability «Deutsches Gütesiegel für Nachhaltiges Bauen» Agenda Les critères du système DGNB Avantages d une Certification DGNB Projets actuels «certification DGNB» 2 «Deutsches Gütesiegel

Plus en détail

Sécurité des Systèmes d Information. Le pragmatisme et l innovation de PwC à votre service

Sécurité des Systèmes d Information. Le pragmatisme et l innovation de PwC à votre service Sécurité des Systèmes d Information Le pragmatisme et l innovation de PwC à votre service Réduire les risques par une meilleure mise en œuvre des politiques de sécurité IT Global State of Information Security

Plus en détail

Le nouveau droit comptable et ses conséquences pour votre entreprise

Le nouveau droit comptable et ses conséquences pour votre entreprise www.pwc.ch/academy Le nouveau droit comptable et ses conséquences pour votre entreprise 26 septembre 2012 Centre Patronal Programme 17h00 Introduction Dino Venezia, Président de la Fédération patronale

Plus en détail

P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S

P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S Il est courant pour les employeurs d octroyer à leurs employés des prêts préférentiels ou des subventions d intérêts. L économie

Plus en détail

A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S

A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S 08/05/2015 www.bdo.lu A I D E F I N A N C I È R E P O U R É T U D E S S U P É R I E U R E S La loi du 24 juillet 2014 concernant l aide financière de l Etat pour études supérieures est entrée en vigueur

Plus en détail

A v a n t a g e s e n n a t u r e

A v a n t a g e s e n n a t u r e 17/06/2015 www.bdo.lu A v a n t a g e s e n n a t u r e L imposition des avantages en nature au Luxembourg est basée sur le principe général selon lequel tous les avantages, tant en espèces qu en nature,

Plus en détail

ALM, vision économique vs comptable. Vague de changements pour l assurance. Problématiques d adéquation actif/passif

ALM, vision économique vs comptable. Vague de changements pour l assurance. Problématiques d adéquation actif/passif www.pwc.com ALM, vision économique vs comptable Vague de changements pour l assurance Projet de norme IFRS Assurance Problématiques d adéquation actif/passif Travaux récents de l IASB Juin 2012 2 «Une

Plus en détail

MEMENTO MARS 2014. www.bdo.lu. Convention tendant à éviter les doubles impositions entre l Allemagne et le Luxembourg

MEMENTO MARS 2014. www.bdo.lu. Convention tendant à éviter les doubles impositions entre l Allemagne et le Luxembourg Convention tendant à éviter les doubles impositions entre l Allemagne et le Luxembourg Nouvelles règles au 1 er janvier 2014 MEMENTO MARS 2014 www.bdo.lu 1 5 Mars 2014 Nouvelle convention fiscale entre

Plus en détail

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Business Continuity Convention Tunis 27 Novembre 2012 Sommaire Sections 1 Ernst & Young : Qui sommes-nous? 2 Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Plus en détail

LOI CONCERNANT L AIDE FINANCIERE DE L'ETAT POUR ETUDES SUPERIEURES MEMENTO JUILLET 2014. www.bdo.lu

LOI CONCERNANT L AIDE FINANCIERE DE L'ETAT POUR ETUDES SUPERIEURES MEMENTO JUILLET 2014. www.bdo.lu LOI CONCERNANT L AIDE FINANCIERE DE L'ETAT POUR ETUDES SUPERIEURES MEMENTO JUILLET 2014 www.bdo.lu 1 11 Introduction Cher client, La loi concernant l aide financière de l Etat pour études supérieures a

Plus en détail

MEMENTO AVRIL 2010. www.bdo.lu

MEMENTO AVRIL 2010. www.bdo.lu MODIFICATION DES REGLES DE COORDINATION DES SYSTEMES DE SECURITE SOCIALE DANS LES PAYS DE L UNION EUROPEENNE A PARTIR DU 1 er MAI 2010 Règlement CE 883/2004 et règlements d application CE 987/2009 et CE

Plus en détail

F R A I S D E R O U T E E T D E S E J O U R 2 0 1 4

F R A I S D E R O U T E E T D E S E J O U R 2 0 1 4 13/01/2015 www.bdo.lu F R A I S D E R O U T E E T D E S E J O U R 2 0 1 4 Le remboursement des frais de déplacements professionnels des salariés s effectue au Luxembourg soit sur base des frais effectifs,

Plus en détail

Crédit Agricole CIB. Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change. Paris, Jeudi 6 Février 2014. www.ca-cib.

Crédit Agricole CIB. Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change. Paris, Jeudi 6 Février 2014. www.ca-cib. Crédit Agricole CIB Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change Paris, Jeudi 6 Février 2014 www.ca-cib.com Le marché Euro PP Le développement du marché Euro PP Volumes

Plus en détail

QUELQUES QUESTIONS CHOISIES AUTOUR DU CONTRAT DE VENTE (GARANTIE, VENTE PAR INTERNET, ETC.)

QUELQUES QUESTIONS CHOISIES AUTOUR DU CONTRAT DE VENTE (GARANTIE, VENTE PAR INTERNET, ETC.) QUELQUES QUESTIONS CHOISIES AUTOUR DU CONTRAT DE VENTE (GARANTIE, VENTE PAR INTERNET, ETC.) Petit déjeuner des PME & start-up, 28 juin 2013 Karim Piguet, LL.M. Page : 1 PLAN I. Introduction II. III. IV.

Plus en détail

Le système de contrôle interne

Le système de contrôle interne Le système de contrôle interne Vendredi 27 février 2009 Muriel Sella Bassoli Titulaire du brevet d avocat Tax and Legal services Clémentine Largeteau Manager, Audit services 1 Les petits déjeuner des PME

Plus en détail

Petit-déjeuner des PME et des start-up Les clauses essentielles du contrat de travail et la clause de non concurrence

Petit-déjeuner des PME et des start-up Les clauses essentielles du contrat de travail et la clause de non concurrence Petit-déjeuner des PME et des start-up Les clauses essentielles du contrat de travail et la clause de non concurrence Emanuelle Brulhart Senior Manager Titulaire du brevet d avocat 25 janvier 2013 Audit.Tax.Consulting.Corporate

Plus en détail

Nature Capitale Lyon Bilan Carbone

Nature Capitale Lyon Bilan Carbone www.pwc.com Nature Capitale Lyon Bilan Carbone juin 2011 Sommaire 1. Contexte et objectifs 1. Eléments de contexte 2. Objectifs du Bilan Carbone 2. Méthodologie 1. Le Bilan Carbone de l ADEME 2. Périmètre

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Modalités d'implantation d'une Activité à Madagascar

Modalités d'implantation d'une Activité à Madagascar Modalités d'implantation d'une Activité à Madagascar Aspects sociétaires, réglementaires et fiscaux News Brief Septembre 2013 PricewaterhouseCoopers Tax & Legal MODALITÉS D IMPLANTATION D UNE ACTIVITÉ

Plus en détail

GRIFES. Gestion des risques et au-delà. Pablo C. Martinez. TRMG Product Leader, EMEA Symantec Corporation

GRIFES. Gestion des risques et au-delà. Pablo C. Martinez. TRMG Product Leader, EMEA Symantec Corporation GRIFES Gestion des risques et au-delà Pablo C. Martinez TRMG Product Leader, EMEA Symantec Corporation Gestion des risques et conformité Principaux soucis Se conformer aux mandats Rester loin des menaces

Plus en détail

Petit-déjeuner des PME et des start-up Etre indépendant : les formes juridiques possibles Des conseils pour bien choisir

Petit-déjeuner des PME et des start-up Etre indépendant : les formes juridiques possibles Des conseils pour bien choisir Petit-déjeuner des PME et des start-up Etre indépendant : les formes juridiques possibles Des conseils pour bien choisir Emanuelle Brulhart Senior Manager Titulaire du brevet d avocat 30 mars 2012 Audit.Tax.Consulting.Corporate

Plus en détail

LA FIXATION TECHNIQUE : UN METIER A INVENTER

LA FIXATION TECHNIQUE : UN METIER A INVENTER LA FIXATION TECHNIQUE : UN METIER A INVENTER Alain RAYMOND Ancien gérant (1963-1999) de l entreprise patrimoniale ARaymond Grenoble La fixation technique : un métier à inventer Chaque jour, des milliards

Plus en détail

Séminaire de formation Nouvel Acte Ohada sur le Droit des Sociétés Commerciales et du GIE : Ce qu il faut savoir!

Séminaire de formation Nouvel Acte Ohada sur le Droit des Sociétés Commerciales et du GIE : Ce qu il faut savoir! Séminaire de formation Nouvel Acte Ohada sur le Droit des Sociétés Commerciales et du GIE : Ce qu il faut savoir! 30 Avril 2014 Le Méridien Re Ndama Libreville, Gabon Bienvenue Séminaire de formation Nouvel

Plus en détail

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations Conférence Bales II - Mauritanie Patrick Le Nôtre Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations AGENDA Le positionnement et l approche de SAS Notre légitimité dans les

Plus en détail

Service de la promotion économique. Comment optimiser sa trésorerie Février 2010

Service de la promotion économique. Comment optimiser sa trésorerie Février 2010 Service de la promotion économique Comment optimiser sa trésorerie Introduction Les potentiels, les raisons et la portée de l optimisation des fonds de roulement et de la trésorerie sont très souvent sous-estimés

Plus en détail

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI 9/12/2014 Cloud & Security Sommaire Rappel court de Cloud Pour quoi cette sujet est important? Données sensibles dans le Cloud Les risques Top

Plus en détail

PricewaterhouseCoopers Déjeuner des PME et des Start-up 21 janvier 2005

PricewaterhouseCoopers Déjeuner des PME et des Start-up 21 janvier 2005 Déjeuner des PME et des Start-up Jean-Pierre Steiner, responsable du Business Recovery Services Suisse romande *connectedthinking Contenu Rôle de la trésorerie Environnement financier d une entreprise

Plus en détail

Le projet SOX chez Alcatel

Le projet SOX chez Alcatel Le projet SO chez Alcatel Forum CERT-IST, 08/06/2006 Présentation SO Page 2 Qu est-ce que SO? Le projet SO Le champ d application L organisation Le déroulement La vie après SO La Loi Sarbanes-Oxley Page

Plus en détail

Et si ma voiture se mettait à parler à la vôtre?

Et si ma voiture se mettait à parler à la vôtre? Et si ma voiture se mettait à parler à la vôtre? Automotion Fleet Club 25 Mars 2014 Bruno Magal Agenda Etapes de l évolution 1. Equipement 2. Connectivité 3. Intelligence Impact sur le secteur automobile

Plus en détail

Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI.

Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI. Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI. François Banville Partenaire exécutif chez Gartner Gartner is a registered trademark of Gartner, Inc. or its affiliates.

Plus en détail

Zurich, le 15 novembre 2011. 3 e trimestre 2011

Zurich, le 15 novembre 2011. 3 e trimestre 2011 Zurich, le 15 novembre 2011 3 e trimestre 2011 Swiss Life annonce des recettes de primes de 13 milliards de francs et de nouvelles avancées dans les secteurs opérationnels pour les neuf premiers mois de

Plus en détail

ACTUALITÉ FISCALE LUXEMBOURGEOISE

ACTUALITÉ FISCALE LUXEMBOURGEOISE ACTUALITÉ FISCALE LUXEMBOURGEOISE JANVIER 2011 www.bdo.lu 1 6 Mesures fiscales anticrise Dans le cadre des efforts mis en place par le Luxembourg pour réagir aux effets de la crise, de nouvelles mesures

Plus en détail

Global State of Information Security Survey 2014

Global State of Information Security Survey 2014 www.pwc.com/gsiss2014 Global State of Information Security Survey 2014 Defending yesterday Agenda Page 1 Méthodologie de l enquête 1 2 Les entreprises restent confiantes face à des risques 5 toujours

Plus en détail

Flash News. Circulaire du directeur des contributions 95/2 du 31 décembre 2010

Flash News. Circulaire du directeur des contributions 95/2 du 31 décembre 2010 www.pwc.lu Flash News Circulaire du directeur des contributions 95/2 du 31 décembre 2010 7 avril 2011 Un nouveau régime fiscal destiné aux salariés internationaux remplissant certaines conditions augmente

Plus en détail

La recherched emploi: Etapes et points d attention

La recherched emploi: Etapes et points d attention La recherched emploi: Etapes et points d attention Isabelle Dehut - HR & Internal Communication T H I N K I N G A H E A D B E G I N S N O W 1 Agenda Bilan personnel Lettre de candidature CV Postuler Entretien

Plus en détail

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France L assurance et le risque Data Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France 1 En quoi consiste une violation de données pour un assureur? «Une violation des données est un incident de sécurité

Plus en détail

Finance durable et microfinance

Finance durable et microfinance Finance durable et microfinance Résultats du sondage fait auprès d investisseurs professionnels de Suisse Romande Janvier 2014 Copyright Symbiotics 2014 1 Disclaimer This document is meant for information

Plus en détail

Tom Pertsekos. Sécurité applicative Web : gare aux fraudes et aux pirates!

Tom Pertsekos. Sécurité applicative Web : gare aux fraudes et aux pirates! Tom Pertsekos Sécurité applicative Web : gare aux fraudes et aux pirates! Sécurité Le mythe : «Notre site est sûr» Nous avons des Nous auditons nos Firewalls en place applications périodiquement par des

Plus en détail

Les aspects transactionnels de la transmission d entreprises. Présentation pour le petit déjeuner des PME et des start-up

Les aspects transactionnels de la transmission d entreprises. Présentation pour le petit déjeuner des PME et des start-up Les aspects transactionnels de la transmission d entreprises. Présentation pour le petit déjeuner des PME et des start-up Environnement Section Page Environnement 2 Modes de transmission 5 Conclusion 16-2-

Plus en détail

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information

Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Gouvernance de la sécurité des systèmes d information Hicham El Achgar, CISA, COBIT, ISO 27002, IS 27001 LA ITIL, ISO 20000, Cloud Computing ANSI Tunis, le 14 Fév 2013 2003 Acadys - all rights reserved

Plus en détail

LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE

LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE Sélection, qualification et monitoring du réservoir de stockage de Rousse demi-journée thématique sur le CO 2 dans le cadre de l année COP21 - Pau, 14/01/2015

Plus en détail

OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY. ESPACES DE BUREAU À VENDRE / OFFICE SPACES FOR SALE 1211 University, Montréal, QC

OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY. ESPACES DE BUREAU À VENDRE / OFFICE SPACES FOR SALE 1211 University, Montréal, QC OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY ESPACES DE BUREAU À VENDRE / OFFICE SPACES FOR SALE 1211 University, Montréal, QC asgaard.ca p. 1 OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY

Plus en détail

FORMULAIRE D OUVERTURE DE COMPTE ENTREPRISE

FORMULAIRE D OUVERTURE DE COMPTE ENTREPRISE FORMULAIRE D OUVERTURE DE COMPTE ENTREPRISE LISTE DE VERIFICATION Pour éviter tous retards dans le traitement de votre application pour l ouverture d un compte avec Oxford Markets ( OM, l Entreprise )

Plus en détail

Gestion du risque cyber: un risque assurable?

Gestion du risque cyber: un risque assurable? Gestion du cyber: un assurable? Conférence Afinege Sommaire 1. Pour qu il y ait assurance il faut qu il y ait 2. Le cyber ou source de 3. Pour pouvoir payer il faut avoir un montant 4. Et demain? Page

Plus en détail

CA ARCserve aide Mazars à sécuriser sa croissance

CA ARCserve aide Mazars à sécuriser sa croissance TEMOIGNAGE CLIENT CA ARCserve aide Mazars à sécuriser sa croissance Exemple de réussite Secteur: Audit, comptabilité, fiscalité, services aux entreprises Société: Mazars Effectifs: 12 500 personnes, dont

Plus en détail

FRAIS DE ROUTE ET DE SEJOUR APPLICABLES A COMPTER DE JANVIER 2014 MEMENTO JANVIER 2014. www.bdo.lu

FRAIS DE ROUTE ET DE SEJOUR APPLICABLES A COMPTER DE JANVIER 2014 MEMENTO JANVIER 2014. www.bdo.lu FRAIS DE ROUTE ET DE SEJOUR APPLICABLES A COMPTER DE JANVIER 2014 MEMENTO JANVIER 2014 www.bdo.lu 1 11 Janvier 2014 Frais de route et de séjour Applicables à compter de janvier 2014 Table des matières

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ LISTE DE VERIFICATION Pour éviter tous retards dans le traitement de votre application pour l ouverture d un compte avec Oxford Markets ( OM, l Entreprise ) Veuillez suivre

Plus en détail

Protection des Données : CUSI, le 27 Mars 2013 Présenté par Patrick Régeasse

Protection des Données : CUSI, le 27 Mars 2013 Présenté par Patrick Régeasse Protection des Données : L archétype du projet paradoxal CUSI, le 27 Mars 2013 Présenté par Patrick Régeasse ToC - Agenda 1 Projet Paradoxal? 2 3 4 Les raisons d un capital risque élevé Les Facteurs Clefs

Plus en détail

Certificate of Incorporation Certificat de constitution

Certificate of Incorporation Certificat de constitution Request ID: 017562932 Province of Ontario Date Report Produced: 2015/04/27 Demande n o : Province de l Ontario Document produit le: Transaction ID: 057430690 Ministry of Government Services Time Report

Plus en détail

L AutoIndex Strategy& La reprise ralentit au 3ème semestre 2014

L AutoIndex Strategy& La reprise ralentit au 3ème semestre 2014 L AutoIndex La reprise ralentit au ème semestre 2014 Contacts A propos des auteurs Paris Richard Parkin Vice-Président +-1-44-4-0-47 rich.parkin @strategyand.pwc.com Cédric Sevin Directeur de Projet +-1-44-4-1-51

Plus en détail

Stratégies de protection de l information

Stratégies de protection de l information Stratégies de protection de l information êtes-vous prêts pour la prochaine attaque? Laurent Heslault CISSP, CISM, CCSK, ISO 27005 Risk Manager Directeur des Stratégies de Cyber-Sécurité Symantec EMEA

Plus en détail

L A R E S I L I A T I O N D U C O N T R A T D E T R A V A I L

L A R E S I L I A T I O N D U C O N T R A T D E T R A V A I L 10/08/2015 www.bdo.lu L A R E S I L I A T I O N D U C O N T R A T D E T R A V A I L L employeur et le salarié peuvent mettre fin au contrat de travail sous réserve de respecter les règles relatives à la

Plus en détail

Accompagner nos clients vers.cloud. Nicolas Luneau Business Development Manager Symantec.cloud nicolas_luneau@symantec.com

Accompagner nos clients vers.cloud. Nicolas Luneau Business Development Manager Symantec.cloud nicolas_luneau@symantec.com Accompagner nos clients vers.cloud Nicolas Luneau Business Development Manager Symantec.cloud nicolas_luneau@symantec.com 1 Le Cloud selon Symantec Gestion de Clouds Privés Avantage des Clouds Publics

Plus en détail

Renminbi Cash Management

Renminbi Cash Management Facilitez vos activités avec la Chine Renminbi Cash Management La dynamique du marché chinois La Chine, 2 ème économie mondiale 1 er exportateur mondial 1 er fournisseur en Europe 2 ème acheteur en Europe

Plus en détail

Snagit 9.1. Les plug-ins de Snagit. By TechSmith Corporation

Snagit 9.1. Les plug-ins de Snagit. By TechSmith Corporation Snagit 91 Les plug-ins de Snagit By TechSmith Corporation TechSmith License Agreement TechSmith Corporation provides this manual "as is", makes no representations or warranties with respect to its contents

Plus en détail

FSN EXECUTIVE BRIEFING. Le futur de la consolidation financière

FSN EXECUTIVE BRIEFING. Le futur de la consolidation financière FSN EXECUTIVE BRIEFING Le futur de la consolidation financière Le futur de la consolidation financière Les systèmes de consolidation financière constituent la cheville ouvrière de la division finance des

Plus en détail

Le rôle de l audit interne dans la prévention, la détection et l investigation de la fraude

Le rôle de l audit interne dans la prévention, la détection et l investigation de la fraude Le rôle de l audit interne dans la prévention, la détection et l investigation de la fraude Dominique Perrier Jean-Pierre Hottin Cyril Perrault *connectedthinking Introduction Les grandes étapes d une

Plus en détail

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis Cloud Computing: de la technologie à l usage final Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis ADOPTION DU CLOUD COMPUTING Craintes, moteurs, attentes et

Plus en détail

Adventis. Contrôle de conformité de la politique de sécurité d une entreprise SOX, ISO17799, Bâle II

Adventis. Contrôle de conformité de la politique de sécurité d une entreprise SOX, ISO17799, Bâle II Adventis Contrôle de conformité de la politique de sécurité d une entreprise SOX, ISO17799, Bâle II Jeff Primus Senior Business Consultant CISSP www.adventis.ch 1 Agenda Présentation d Adventis Les défis

Plus en détail

Les achats non stratégiques: Un gisement d'optimisations inexploitées

Les achats non stratégiques: Un gisement d'optimisations inexploitées Les achats non stratégiques: Un gisement d'optimisations inexploitées *connectedthinking 10 juin 2008 Slide 1 Maturité des entreprises sur les achats directs Les achats indirects : source d optimisations

Plus en détail

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION SURVEY ERP : LES OBJECTIFS Mesurer la satisfaction des utilisateurs d ERP / de progiciels

Plus en détail

Les délits informatiques, les lois les punissant et la pratique

Les délits informatiques, les lois les punissant et la pratique Les délits informatiques, les lois les punissant et la pratique Atelier de l Afrique de l ouest sur les cadres politiques et réglementaires pour la cybersécurité et la protection de l infrastructure de

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

La Gestion d'affaires

La Gestion d'affaires Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ La Gestion d'affaires Copyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reproduction or distribution of this document, in any form, is expressly prohibited without the advance

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

PwC. des réglementations et des engagements volontaires sur les ondes radio et la santé. Février 2009

PwC. des réglementations et des engagements volontaires sur les ondes radio et la santé. Février 2009 PwC Radiofréquences et Santé Synthèse de l étude comparative dans 7 pays des réglementations et des engagements volontaires sur les ondes radio et la santé Février 2009 PwC Contexte et conduite de l étude

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ

PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ Juillet 2015 Swiss Finance & Property AG Swiss Finance & Property AG est une société spécialisée en matière d investissements immobiliers et de conseil mettant l accent sur la

Plus en détail

www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans l Audit

www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans l Audit www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans l Audit L union fait la force Parce qu ils sont essentiels pour la qualité de votre travail, nous accordons

Plus en détail

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Cybersécurité dans les entreprises 9 ème Entretiens de Télécom ParisTech Alain Bouillé Président du CESIN Sommaire 1. Quel terrain de jeu

Plus en détail

BIENVENUE. Tour d horizon. Sécurité des actifs informatiques et informationnels. Atelier 3, 1 er octobre 2009

BIENVENUE. Tour d horizon. Sécurité des actifs informatiques et informationnels. Atelier 3, 1 er octobre 2009 BIENVENUE Sécurité des actifs informatiques et informationnels Tour d horizon Atelier 3, 1 er octobre 2009 Objectifs Apprendre l état actuel de la sécurité informatique et des actifs informationnels au

Plus en détail

Sun Java System Application Server Platform Edition 8.2 J2EE Tutorial

Sun Java System Application Server Platform Edition 8.2 J2EE Tutorial Sun Java System Application Server Platform Edition 8.2 J2EE Tutorial Sun Microsystems, Inc. 4150 Network Circle Santa Clara, CA 95054 U.S.A. Part No: 819 4709 Copyright 2005 Sun Microsystems, Inc. 4150

Plus en détail

Criminalité numérique Etat des menaces et tendances

Criminalité numérique Etat des menaces et tendances Etat des menaces et tendances Laurence Ifrah 1 er au 2 avril 2008 Cyberconflits 2007 Les deux premières attaques massives ciblées L Estonie - La Chine Les attaquants et commanditaires ne sont pas formellement

Plus en détail

RSA ADVANCED SECURITY OPERATIONS CENTER SOLUTION

RSA ADVANCED SECURITY OPERATIONS CENTER SOLUTION RSA ADVANCED SECURITY OPERATIONS CENTER SOLUTION Augmenter la visibilité et l analyse des événements de sécurité dans le système d information Jérôme Asseray Senior PreSales Engineer 1 Agenda Sécurité,

Plus en détail

Résultat solide en dépit des baisses de prix, des effets de change et d une forte concurrence

Résultat solide en dépit des baisses de prix, des effets de change et d une forte concurrence Rapport intermédiaire du premier semestre 2015: Résultat solide en dépit des baisses de prix, des effets de change et d une forte concurrence 1.01.- 30.06.2014 1.01.- 30.06.2015 Variation Chiffre d affaires

Plus en détail

LES PRÉVISIONS SONT-ELLES UTILES/ NÉCESSAIRES À LA GESTION?

LES PRÉVISIONS SONT-ELLES UTILES/ NÉCESSAIRES À LA GESTION? www.cfamontreal.org LES PRÉVISIONS SONT-ELLES UTILES/ NÉCESSAIRES À LA GESTION? Jacques Lussier, M.Sc., Ph.D., CFA President and Chef des investissements, Chef de, Ph.D., CFA Mai 2015 QUATRE SOURCES DE

Plus en détail

Symposium International sur les Technologies de l Information.

Symposium International sur les Technologies de l Information. Symposium International sur les Technologies de l Information. Sheraton, Alger, 9-11 décembre 2002 I ntégration des technologies de l information dans l entreprise algérienne. Conséquences sur l organisation

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

Audit interne et création de valeur

Audit interne et création de valeur Audit interne et création de valeur Jean-Pierre Hottin Yves Grimaud Paul le Nail *connectedthinking 26 novembre 2008 Agenda Introduction Les clefs de la transformation de l audit interne Plan d audit et

Plus en détail

Forum Investir au Congo Brazzaville (ICB)

Forum Investir au Congo Brazzaville (ICB) Forum Investir au Congo Brazzaville (ICB) Support du modérateur Atelier Hydrocarbures Brazzaville, le 20 novembre 2015 1 Agenda 1 - Réformes en cours p 3 2- Opportunités de développement p 5 XX 3- Formation

Plus en détail

Société ontarienne d assurance-dépôts

Société ontarienne d assurance-dépôts Société ontarienne d assurance-dépôts Gestion des risques liés aux technologies de l information : Rôle des conseils d administration et des comités d audit DAVID FLORIO, CPA, CA IT, PCI QSA, CRMA PARTNER,

Plus en détail

menaces de sécurité?

menaces de sécurité? Comment gérer au mieux les enjeux souvent contradictoires de la mobilité croissante et des nouvelles menaces de sécurité? Michel Juvin Remerciements à A.Chilloh, KH.Dang-Heudebert, M.Denfer, E.Vautier,

Plus en détail

Sécurité. Le 27 mars 2013. Mathieu Poujol Consultant Principal, m.poujol@pac-online.com

Sécurité. Le 27 mars 2013. Mathieu Poujol Consultant Principal, m.poujol@pac-online.com Sécurité Le 27 mars 2013 Mathieu Poujol Consultant Principal, m.poujol@pac-online.com PAC 2013 Pierre Audoin Consultants (PAC) Pierre Audoin Consultants (PAC) est une société privée d étude et de conseil,

Plus en détail

MV Consulting. ITIL & IS02700x. Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala. Michel Viala

MV Consulting. ITIL & IS02700x. Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala. Michel Viala MV Consulting Michel Viala ITIL & IS02700x Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala ITIL & ISO2700x : Présentation Intervenants Michel VIALA : Consultant ITIL confronté à la prise en compte

Plus en détail

Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal

Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal IBM 2015 App Days Amphithéatre Blaise Pascal Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal Appli Single Page : le concept du «Single Page App» Qu

Plus en détail

Programme d Utilisation à Domicile (Home Use Program - HUP)

Programme d Utilisation à Domicile (Home Use Program - HUP) Programme d Utilisation à Domicile (Home Use Program - HUP) Décembre 2010 Microsoft Business Division Qu est ce que HUP? Le Programme d'utilisation à Domicile (HUP - Home Use Program) est un service de

Plus en détail