Céphalée post-rachis: Mythes et Réalités. Dr Maxime Côté CHUL-CHUQ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Céphalée post-rachis: Mythes et Réalités. Dr Maxime Côté CHUL-CHUQ"

Transcription

1 Céphalée post-rachis: Mythes et Réalités Dr Maxime Côté CHUL-CHUQ

2 Objectifs Connaître mécanisme et les moyens de prévenir la CPPD Connaitre les différents traitements existants Devenir l expert en CPPD de votre milieu

3 Diagnostic différentiel CPPD (5-16%) Céphalée de tension (39%) Migraine (11-34%) PES/Éclampsie (8-24%) Tumeur Hématome ss-dural PRES

4

5 Diagnostic différentiel Thrombose des veines corticales Pseudotumor cerebrii Sinusite Méningite Pneumoencéphale Sevrage de caféine ( ou autre ) Céphalée de la lactation

6 Pathophysiologie de la céphalée

7 Facteurs de risques Personnels Techniques

8 CPPD vs Calibre

9 Needle Design Gauge n/n Frequency of PDPH (%) Quincke 24 15/ / / / Whitacre / /

10 Types d aiguilles

11 Types d aiguilles

12 Autres facteurs techniques Direction du biseau Air vs Salin Péri-Rachi

13 Prévention de la CPPD: Méthodes «douces» Position Hydratation Ceinture abdominale Caféine Analogue de l ACTH

14 Cosyntropin for Prophylaxis against Postdural Puncture Headache after Accidental Dural Puncture. Hakim, Sameh Anesthesiology. 113(2): , August 2010.

15 Cosyntropin for Prophylaxis against Postdural Puncture Headache after Accidental Dural Puncture. Hakim, Sameh Anesthesiology. 113(2): , August 2010.

16 Prévention de la CPPD Morphine épidurale Salin épidural ou intra-thécal Colmatage sanguin prophylactique Cathéter intra-thécal

17 Epidural morphine injections for prevention of post dural puncture headache, Anaesthesia, 2008, 63, pages Morphine Saline (n = 25) (n = 25) CPPD 3.0 (12%) 12.0 (48%) Colmatage sanguin recommandés (24%) réalisés (16%) N/V 11.0 (44%) 4.0 (16%) Prurit 3.0 (12%) 0.0

18 Salin Prophylactique Contrôle Salin Craft (1973) 76,5% 12,5% Trivedi (1993) 87,5% 66,7% Stride (1993) 86% 70%

19 Colmatage sanguin prophylactique Asympto. Céphalée 5 0 Contrôle Colmatage Colonna-Romana et al 1989

20 Colmatage sanguin prophylactique Asympto. Céphalée 5 0 Contrôle Colmatage Trivedi et al 1993

21 Colmatage sanguin prophylactique Asympto. Céphalée 5 0 Contrôle Colmatage Lowenwirt et al 1989

22 Table I Can Prophylactic Epidural Blood Patch Reduce the Incidence and Severity of Postpartum Dural Puncture Headache in Obstetrics? Lowenwirt, I; Cohen, S; Zephyr, J; Hamer, R; Hronkova, B; Rovner, JS Anesthesia & Analgesia. 86(2S) Supplement:378S, February Table I. Complications from Dural Puncture 1998 by International Anesthesia Research Society.??diteur Lippincott Williams & Wilkins, Inc. 2

23 Colmatage sanguin prophylactique

24 Colmatage sanguin prophylactique

25 Colmatage sanguin prophylactique

26 (a) PDPH non-rct for headache; (b) PDPH RCT for headache. Apfel C C et al. Br. J. Anaesth. 2010;105: The Author [2010]. Published by Oxford University Press on behalf of the British Journal of Anaesthesia. All rights reserved. For Permissions, please

27 Colmatage sanguin prophylactique

28 Colmatage sanguin prophylactique Biais de publication probable Mauvaise méthodologie fréquente N est pas sans conséquences

29 Cathéter intra-thécal Études rétrospectives ou observationnelles Court terme, long terme

30 Parlons traitement

31 Traitements non-invasifs Position Hydratation Ceinture abdominale

32 Parlons des vraies choses Colmatage sanguin thérapeutique

33 Surprise de taille!!! Sudlow et Warlow, Cochrane 2002 A U T H O R S C O N C L U S I O N S Implications for practice Until further randomised evidence becomes available, epidural blood patching should not be used routinely for the prophylaxis or treatment of post-dural puncture headache.

34 Epidural blood patching for preventing and treating post-dural puncture headache (Review) Copyright 2010 The Cochrane Collaboration. Published by JohnWiley & Sons, Ltd. Authors conclusions The review authors do not recommend prophylactic epidural blood patch over other treatments because there are too few trial participants to allow reliable conclusions to be drawn. However, therapeutic epidural blood patch showed a benefit over conservative treatment, based on the limited available evidence.

35 Colmatage sanguin thérapeutique % Efficacité 75% 92% 95% 98% 88% Brownridge ' 83 Seebacher ' 89 Stride ' 93 Yuk-Wong ' 94 Williams ' 99

36 Colmatage sanguin thérapeutique Sandesc D, acta anest belg Before EBP 2 h after 24 h after Gr A Gr B Histogrammes 3D 3

37 Effectiveness of Epidural Blood Patch in the Management of Post Dural Puncture Headache Valérie Safa-Tisseront, M.D.,* Françoise Thormann, M.D.,* Patrick Malassiné, M.D.,* Michel Henry, M.D.,* Bruno Riou, M.D., Ph.D., Pierre Coriat, M.D., Jeanne Seebacher, M.D.* Anesthesiology. 95(2): , August 2001.

38 Effectiveness of Epidural Blood Patch in the Management of Post Dural Puncture Headache Valérie Safa-Tisseront, M.D.,* Françoise Thormann, M.D.,* Patrick Malassiné, M.D.,* Michel Henry, M.D.,* Bruno Riou, M.D., Ph.D., Pierre Coriat, M.D., Jeanne Seebacher, M.D.* Anesthesiology. 95(2): , August 2001.

39 Parlons technique

40 Colmatage sanguin thérapeutique Quand Quand pas Où

41 Colmatage sanguin thérapeutique Comment procéder Que faire ensuite

42 Martin R, Journal Canadien d Anesthésie,1994

43 Martin R, Journal Canadien d Anesthésie,1994

44 Traitements alternatifs Salin épidural Méthylxanthines Sumatriptan Analogue de l ACTH Autres

45 Colmatage salin vs sanguin % efficacité aiguille 25 aiguille 17 Bart et al 1978 salin sang

46 Méthylxanthines Vasoconstricteurs Effet transitoire Complications

47 Sumatriptan Vasoconstricteur prometteur? - Carp Paech 2001

48 Sumatriptan et CPPD

49 Analogue de l ACTH Peu de preuves solides Posologie? Effets secondaires

50 Colmatage thérapeutique avec colloïde Barrios-Alarcon (1989) Aldrete (1993)

51 Colmatage thérapeutique avec colloïde

52 Conclusion

53 Perforation : Recommandations Suivi serré et empathie Colmatage sanguin prophylactique à envisager pour des cas hors de l ordinaire ACTH : investigation à poursuivre

54 CPPD: Recommandations (suite) Si CPPD: Colmatage sanguin cc, décubitus 2 hrs Éviter valsalva

55 CPPD: Recommandations (suite) Si récidive, second colmatage à envisager Si «rerécidive» ou atypie: neurologie, imagerie

56 Perforation: cas compliqués Symptômes neurologiques associés Ex: Diplopie, acouphène,surdité

57 Journal canadien, fév 2007

58 Conclusion

59 Acouphène Rapport de cas - Parfois isolé - Résolution possible si traitement précoce

60 Rapport de cas

61 Acouphène Colmatage sanguin aussitôt le diagnostic posé

CEPHALEES POST-BRECHE DURALE. Post Dural Puncture Headache (PDPH)

CEPHALEES POST-BRECHE DURALE. Post Dural Puncture Headache (PDPH) CEPHALEES POST-BRECHE DURALE Post Dural Puncture Headache (PDPH) G. Buzançais Dr E. Morau 6 Mars 2013 Plan Introduction Physiopathologie Traitements Conclusion Définitions Brèche durale Ponction de dure-mère

Plus en détail

CEPHALEES POST-BRECHES MENINGEES

CEPHALEES POST-BRECHES MENINGEES Le Congrès Médecins. Conférence d actualisation 2012 Sfar. Tous droits réservés. CEPHALEES POST-BRECHES MENINGEES Paul. J. Zetlaoui Service d anesthésie-réanimation chirurgicale, hôpital de Bicêtre, 78,

Plus en détail

Zut, une brèche A propos du blood patch

Zut, une brèche A propos du blood patch Zut, une brèche A propos du blood patch IHA Beaucreux Charlotte - Dr Bocquet-Le Cinq Agnès Hôpital Antoine Béclère 18.06.2015 A propos d un cas Mme H., 17 ans, primipare Interruption médicale de grossesse

Plus en détail

Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence

Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence On pose fréquemment le diagnostic de migraine sévère à l urgence. Bien que ce soit un diagnostic commun,

Plus en détail

Que faire en cas de brèche durale?

Que faire en cas de brèche durale? Que faire en cas de brèche durale? Paul Zetlaoui Service d'anesthésie Réanimation, CHU de Bicêtre, 78 rue du Général Leclerc, 94275 Le Kremlin Bicêtre Introduction La compréhension et la prise en charge

Plus en détail

The Importance of GSF s in Oncology - Should the Present Guidelines be Modified? Prof. Jean Klastersky Institut Jules Bordet Brussels, Belgium

The Importance of GSF s in Oncology - Should the Present Guidelines be Modified? Prof. Jean Klastersky Institut Jules Bordet Brussels, Belgium The Importance of GSF s in Oncology - Should the Present Guidelines be Modified? Prof. Jean Klastersky Institut Jules Bordet Brussels, Belgium Febrile Neutropenia (fever > 38 C + neutropenia < 500xmm

Plus en détail

Urgent NOTIFICATION DE SECURITE

Urgent NOTIFICATION DE SECURITE Urgent NOTIFICATION DE SECURITE Dispositif: CDI 100 et 101 Système de Monitorage hématocrite/saturation en Référence: FSN106 2010-12 [FR] Action: Information Produit A l attention de: L Ingénieur Biomédical

Plus en détail

CEPHALEES DU POSTPARTUM

CEPHALEES DU POSTPARTUM Obstétrique 97 CEPHALEES DU POSTPARTUM S. Roger-Christoph, F-J. Mercier, Département d Anesthésie-Réanimation, Hôpital Antoine Béclère, 92141 Clamart, France. INTRODUCTION La survenue de céphalées est

Plus en détail

Canadian Journal of Anesthesia -Standard Letter of Submission for Manuscripts

Canadian Journal of Anesthesia -Standard Letter of Submission for Manuscripts Canadian Journal of Anesthesia -Standard Letter of Submission for Manuscripts Hilary P. Grocott, M.D. Editor-in-Chief Canadian Journal of Anesthesia

Plus en détail

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause... Sommaire Introduction... 9 N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...14 N 89. Déficit neurologique récent (voir item 335)... 15 Caractériser

Plus en détail

Céphalées. 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée. APP du DENAISIS

Céphalées. 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée. APP du DENAISIS Céphalées 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée EPU DENAIN -14 novembre 2006 Dr Kubat-Majid14 novembre 2006 Dr KUBAT-MAJID Céphalées 1 Mise au point sur la migraine

Plus en détail

High Blood Pressure in Pregnancy

High Blood Pressure in Pregnancy High Blood Pressure in Pregnancy Blood pressure is the force put on the walls of your blood vessels as blood travels through your body. Blood pressure helps pump blood to your body. Taking Your Blood Pressure

Plus en détail

French translation OAA leaflet. Maux de tête après péridurale ou rachianesthésie Ce que vous devez savoir

French translation OAA leaflet. Maux de tête après péridurale ou rachianesthésie Ce que vous devez savoir French translation OAA leaflet Maux de tête après péridurale ou rachianesthésie Ce que vous devez savoir Nous avons écrit ce fascicule pour vous donner des informations sur les maux de tête qui peuvent

Plus en détail

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Céphalées vues aux Urgences Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Deux Objectifs aux Urgences Identifier les céphalées à risque vital Optimiser le traitement des céphalées

Plus en détail

LES AURAS : DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL. programme aux résidents de neurologie

LES AURAS : DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL. programme aux résidents de neurologie LES AURAS : DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL programme aux résidents de neurologie CRITÈRES I.H.S. DE L AURA MIGRAINEUSE 2 épisodes d aura de 4 minutes à 60 minutes Caractéristiques de l aura (3 critères) 1) un

Plus en détail

Apprentissage par Simulation curité des pratiques

Apprentissage par Simulation curité des pratiques Apprentissage par Simulation et sécurits curité des pratiques Jean-Claude Granry Pôle Anesthésie Réanimation CHU Angers Développement de la Simulation Aéronautique Industrie nucléaire Armées Services de

Plus en détail

Stool Test for Ova and Parasite (O&P)

Stool Test for Ova and Parasite (O&P) Stool Test for Ova and Parasite (O&P) This test looks for parasites and their ova or eggs in the digestive tract by checking a sample of stool in a lab. A parasite lives on or inside another organism.

Plus en détail

mal de tête d installation subite 12/10 Éliminer une céphalée secondaire

mal de tête d installation subite 12/10 Éliminer une céphalée secondaire LES CÉPHALÉES 4 e Forum Département de médecine familiale et de médecine d urgence St-Georges de Beauce le 29 mai 2009 Les céphalées: objectifs Appliquer un algorithme diagnostique des céphalées Reconnaître

Plus en détail

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations Conférence Bales II - Mauritanie Patrick Le Nôtre Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations AGENDA Le positionnement et l approche de SAS Notre légitimité dans les

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

Avis 23 avril 2014. BARITEKAL 20 mg/ml, solution injectable Boîte de 10 ampoules de 5 ml (CIP : 34009 585 896 3 8) Laboratoire NORDIC PHARMA

Avis 23 avril 2014. BARITEKAL 20 mg/ml, solution injectable Boîte de 10 ampoules de 5 ml (CIP : 34009 585 896 3 8) Laboratoire NORDIC PHARMA COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 23 avril 2014 BARITEKAL 20 mg/ml, solution injectable Boîte de 10 ampoules de 5 ml (CIP : 34009 585 896 3 8) Laboratoire NORDIC PHARMA DCI Code ATC (2012) Motif de l

Plus en détail

CMBEC 32 May 22, 2009

CMBEC 32 May 22, 2009 MEDICAL DEVICE REGULATIONS OVERVIEW CMBEC 32 May 22, 2009 Sarah Chandler A/Head, Regulatory and Scientific Section Medical Devices Bureau (MDB) Therapeutic Products Directorate (TPD) 613-954-0285 sarah_chandler@hc-sc.gc.ca

Plus en détail

Les céphalées aux urgences. G Demarquay Hôpital Croix-Rousse Service Neurologie

Les céphalées aux urgences. G Demarquay Hôpital Croix-Rousse Service Neurologie Les céphalées aux urgences G Demarquay Hôpital Croix-Rousse Service Neurologie Céphalées et urgences Pathologie très fréquente dans la population générale ; 5 ième motif de consultation aux urgences (Minen

Plus en détail

Notice to Industry / Avis à l industrie

Notice to Industry / Avis à l industrie Therapeutic Products Directorate / Direction des produits thérapeutiques Holland Cross, Tower "B" /Holland Cross, tour "B" 6th Floor, 1600 Scott Street / 6ième étage, 1600, rue Scott Address locator: 3106B

Plus en détail

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PR-ULI-URG-PEC-N 108 Version n 1 Crée le 01-02-2011 DIFFUSION : Urgences site d Etampes OBJET ET DEFINITIONS Organiser et protocoliser

Plus en détail

Types of Brain Injury

Types of Brain Injury Types of Brain Injury The bones of the skull are hard to protect the brain. When your head is hit or moved with force, the brain is injured when it moves at a different speed than the skull. The brain

Plus en détail

Contention Veineuse chez la Femme Enceinte

Contention Veineuse chez la Femme Enceinte IVème Journée d Actualités Interdisciplinaires en Gynécologie Obstétrique Hémostase et Anesthésie Avec le soutien du Groupe d Etudes sur l Hémostase et la Thrombose (GEHT) et la Société Française de Médecine

Plus en détail

Migraine et Abus de Médicaments

Migraine et Abus de Médicaments Migraine et Abus de Médicaments Approches diagnostiques et thérapeutiques des Céphalées Chroniques Quotidiennes Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale EA 1046, Institut de Médecine Prédictive

Plus en détail

Pecs blocks. DAR CHU Antoine Béclère. PARROT Adrien 03/07/2014 Staff junior

Pecs blocks. DAR CHU Antoine Béclère. PARROT Adrien 03/07/2014 Staff junior Pecs blocks PARROT Adrien 03/07/2014 Staff junior Indications Prothèse mammaire Anesthesia, 2011 The pecs block : a novel technique for providing analgesia after breast surgery: R. Blanco PAC, pacemaker

Plus en détail

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT SINUSITE/RHINOSINUSITE

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT SINUSITE/RHINOSINUSITE 1. Pathologie Le terme sinusite désigne une inflammation des sinus. On devrait toutefois préconiser le terme clinique pertinent rhinosinusite pour évoquer une inflammation touchant à la fois les sinus

Plus en détail

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique?

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? TVP et algorithme de prédiction clinique - 1 Médiocre sensibilité et spécificité des signes et symptômes cliniques Utilité démontrée de la

Plus en détail

Apixaban. Rivaroxaban. Dabigatran (Pradaxa ) (Xarelto ) (Eliquis ) 6X (ClCr 10-30ml/min)

Apixaban. Rivaroxaban. Dabigatran (Pradaxa ) (Xarelto ) (Eliquis ) 6X (ClCr 10-30ml/min) dapté et modifié de: J.Eikelboom et l. Circulation. 2010;121:1523-1532 Apixaban (Eliquis ) Rivaroxaban (Xarelto ) Dabigatran (Pradaxa ) Mécanisme d action Inhibiteurs directs du FXa Inhibiteur direct du

Plus en détail

Quels gestes et quels anesthésiques en chirurgie ambulatoire

Quels gestes et quels anesthésiques en chirurgie ambulatoire Le Congrès Infirmiers. Infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état 2012 Sfar. Tous droits réservés. Quels gestes et quels anesthésiques en chirurgie ambulatoire N. DUFEU (PHAR) Unité de chirurgie ambulatoire

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

Quiz de droit d auteurd Copyright Quiz

Quiz de droit d auteurd Copyright Quiz 1. Je ne peux publier une photo sur le site de l UNESCO sans y indiquer le nom du photographe. VRAI La mention de la source et du nom de l auteur fait partie des droits moraux de l auteur. C est le droit

Plus en détail

Christophe Fauconnier

Christophe Fauconnier Christophe Fauconnier Kinésithérapeute CHU Brugmann IVme SYMPOSIUM INTERDISCIPLINAIRE Vendredi 21 octobre 2011 Square - Brussels Meeting Center Définition = Abolition ± complète de l Ouverture Buccale

Plus en détail

FiRST Fibromyalgia Rapid Screening Tool Version 1.0

FiRST Fibromyalgia Rapid Screening Tool Version 1.0 FiRST Fibromyalgia Rapid Screening Tool Version 1.0 Scaling and Scoring Version 1.0: March 2011 Written by: Mapi Research Trust 27 rue de la villette 69003 Lyon France Phone: +33 (0) 4 72 13 65 75 Fax:

Plus en détail

PROBIOTIQUES ET VAGINOSE

PROBIOTIQUES ET VAGINOSE PROBIOTIQUES ET VAGINOSE QUESTION : Les probiotiques sont-ils un traitement efficace des vaginoses? AUTEUR : Geneviève Bustros-Lussier (JANVIER 2009) P : Patiente ayant une vaginose bactérienne I : Probiotiques

Plus en détail

SunTRI 4.0 Adapter Software

SunTRI 4.0 Adapter Software Copyright 1998 Sun Microsystems, Inc. All rights reserved. This product or document is protected by copyright and distributed under licenses restricting its use, copying, distribution, and decompilation.

Plus en détail

Nausées et vomissements post-opératoires chez l adulte et l enfant POINTS ESSENTIELS

Nausées et vomissements post-opératoires chez l adulte et l enfant POINTS ESSENTIELS 52e congrès national d anesthésie et de réanimation. Infirmiers. Infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état 2010 Sfar. Tous droits réservés. Nausées et vomissements post-opératoires chez l adulte et

Plus en détail

Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies.

Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies. PRESS RELEASE For immediate release Regional mobilization Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies. Rouyn-Noranda, March 13, 2013- Since the decisions to be

Plus en détail

De pistage et suivi des nodules pulmonaires. Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille

De pistage et suivi des nodules pulmonaires. Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille De pistage et suivi des nodules pulmonaires Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille Inte re t du de pistage Cancer du poumon = 1e re cause de mortalite par

Plus en détail

Vertiges et étourdissements :

Vertiges et étourdissements : : comment être à la hauteur? Anthony Zeitouni, MD, FRCSC Présenté à la 71 e édition du Programme scientifique de l Association des médecins de langue française du Canada. Est-ce bien des vertiges? Il n

Plus en détail

Infectiologue transversal : un nouveau métier?

Infectiologue transversal : un nouveau métier? Infectiologue transversal : un nouveau métier? Dr P Pavese CHU de Grenoble Avril 2014 Consultations sollicitées en infectiologie Infectiologue Médecin X part importante de l activité des infectiologues

Plus en détail

Radiothérapie pour les métastases cérébrales

Radiothérapie pour les métastases cérébrales Radiothérapie pour les métastases cérébrales Dre Annie Ebacher Radio-oncologue CHUS, Sherbrooke Congrès du Réseau des soins palliatifs 28 mai 2007 Objectifs Épidémiologie Symptômes, facteurs pronostiques

Plus en détail

9. Les registres d essais cliniques

9. Les registres d essais cliniques 9. Les registres d essais cliniques Les registres d essais thérapeutiques sont des bases de données qui enregistrent les essais thérapeutiques planifiés, en cours de réalisation ou terminés, possédant

Plus en détail

www.urgencemonastir.com Cas clinique

www.urgencemonastir.com Cas clinique Cas clinique Une femme de 56 ans s est présentée au SAU pour des céphalées intenses d installation brutale évoluant depuis 10 jours. Elle s est réveillée avec une douleur vive à l'arrière de son cou se

Plus en détail

Politique éditoriale et lignes directrices pour les auteurs

Politique éditoriale et lignes directrices pour les auteurs COMMENT SOUMETTRE UN ARTICLE POUR COACH QUÉBEC Politique éditoriale et lignes directrices pour les auteurs Tous les membres d ICF Québec sont invités à contribuer au contenu de notre infolettre Coach Québec

Plus en détail

Prise en charge. Inten sité. Temps

Prise en charge. Inten sité. Temps o Incidence o Physiopathologie o Prise en charge Thibault Coppens, kinésithérapeute, Cliniques Universitaires Saint-Luc Incidence Infection saisonnière Enfants de 1 mois à 2 ans (maxi entre 2 et 8 mois)

Plus en détail

Electric Power Generation, Transmission and Distribution. Production, transport et distribution d'électricité. Catalogue no.

Electric Power Generation, Transmission and Distribution. Production, transport et distribution d'électricité. Catalogue no. Catalogue no. 57-202-XIB N o 57-202-XIB au catalogue Electric Power Generation, Transmission and Distribution Production, transport et distribution d'électricité 2003 2003 Statistics Canada Statistique

Plus en détail

Dominique MONNIN Anesthésiste Réanimateur Institut BERGONIE CRLCC BORDEAUX

Dominique MONNIN Anesthésiste Réanimateur Institut BERGONIE CRLCC BORDEAUX Dominique MONNIN Anesthésiste Réanimateur Institut BERGONIE CRLCC BORDEAUX Douleurs rebelles en Soins palliatifs Fréquentes Souvent provoquées par des cancers Complexes associant : origine nociceptive

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

Infiltration cicatricielle continue. Chirurgie gynécologique

Infiltration cicatricielle continue. Chirurgie gynécologique Strasbourg 13-15 Octobre 2009 Infiltration cicatricielle continue Chirurgie gynécologique 9CD502-Oct 2009 1/39 Agenda Historique Principes Bénéfices Cas particulier de la chirurgie gynécologique Césarienne

Plus en détail

ERCP (Endoscopic Retrograde Cholangiopancreatography)

ERCP (Endoscopic Retrograde Cholangiopancreatography) ERCP (Endoscopic Retrograde Cholangiopancreatography) ERCP is a test of the ducts of your gallbladder and pancreas. Ducts are small tubes that let fluid pass from one place to another. These are parts

Plus en détail

Sun Java System Application Server Platform Edition 8.2 J2EE Tutorial

Sun Java System Application Server Platform Edition 8.2 J2EE Tutorial Sun Java System Application Server Platform Edition 8.2 J2EE Tutorial Sun Microsystems, Inc. 4150 Network Circle Santa Clara, CA 95054 U.S.A. Part No: 819 4709 Copyright 2005 Sun Microsystems, Inc. 4150

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 septembre 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 4 juillet 2005 (JO du 14 juillet 2005) FASLODEX 250 mg/5 ml, solution

Plus en détail

Quel(s) diagnostic(s)? Quels examens? Quelle prise en charge?

Quel(s) diagnostic(s)? Quels examens? Quelle prise en charge? Cas clinique Patiente de 70 ans Pas d'antécédent Après un cours de danse : troubles du comportement, désorientation temporo-spatiale, questions répétées à son mari Examen clinique : amnésie antérograde,

Plus en détail

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalées de tension Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalée de tension : une maladie hétérogène La plus fréquente des céphalées primaires Diagnostic basé sur l interrogatoire Manque de spécificité

Plus en détail

ASPECTS MEDICO-LEGAUX DES COMPLICATIONS DE L ANESTHESIE LOCOREGIONALE

ASPECTS MEDICO-LEGAUX DES COMPLICATIONS DE L ANESTHESIE LOCOREGIONALE Anesthésie locorégionale 153 ASPECTS MEDICO-LEGAUX DES COMPLICATIONS DE L ANESTHESIE LOCOREGIONALE J-M. Desmonts, Département d Anesthésie-Réanimation, CHU Bichat-Claude Bernard, 46 rue Henri-Huchard,

Plus en détail

Faut-il faire une corticothérapie prophylactique avant une césarienne élective pratiquée à 38 SA?

Faut-il faire une corticothérapie prophylactique avant une césarienne élective pratiquée à 38 SA? Faut-il faire une corticothérapie prophylactique avant une césarienne élective pratiquée à 38 SA? (césarienne élective = césarienne pratiquée "à froid", en dehors du travail) C Dageville réanimation néonatale,

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

Folio Case User s Guide

Folio Case User s Guide Fujitsu America, Inc. Folio Case User s Guide I N S T R U C T I O N S This Folio Case is a stylish, lightweight case for protecting your Tablet PC. Elastic Strap Pen Holder Card Holders/ Easel Stops Figure

Plus en détail

Logiciel Médical USA, Europe, France

Logiciel Médical USA, Europe, France Logiciel Médical USA, Europe, France Dr. Georg Heidenreich - COCIR Medical Software Task Force Page 1 USA: Les lois pour les Logiciels Médicaux Les Dispositifs Médicaux sont des produits qui répondent

Plus en détail

Quick Start Guide Guide de démarrage rapide

Quick Start Guide Guide de démarrage rapide Platinum App Bridge Kit Trousse de pont pour App Platinum MC Quick Start Guide Guide de démarrage rapide 1 Check kit contents. Vérifier le contenu de la trousse. A B E CA DB E C D A B E C D A B E C D C

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Gestion des anticoagulants en péripartum

Gestion des anticoagulants en péripartum Gestion des anticoagulants en péripartum Pharmacologie D Chassard Lyon http://www.uptodate.com/contents/anticoagulation-during-pregnancy CFP Nov 2012 Fev 2012 Exemple de cohorte (n=120) HBPM en curatif

Plus en détail

Participation Package Trousse de participation

Participation Package Trousse de participation 27 th Annual C & E Museum Branch Foundation INVITATIONAL GOLF TOURNAMENT Kingston, Ontario 19-20 August 2010 Participation Package Trousse de participation 27 e Tournoi annuel de golf sur invitation de

Plus en détail

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Description des tâches, rôles et responsabilités. 1.1.102 Version F1.0

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Description des tâches, rôles et responsabilités. 1.1.102 Version F1.0 Numéro de PNF: Remplace: Objet: Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Description des tâches, rôles et responsabilités 1.1.102 Version F1.0 Description des tâches, rôles et responsabilités Date

Plus en détail

Migraines, céphalées et statut hormonal

Migraines, céphalées et statut hormonal Migraines, céphalées et statut hormonal Vincent Cahagne, service de neurologie et équipe mobile d accompagnement et de soins palliatifs, Chu Rennes Migraine et puberté Le début de la migraine Le début

Plus en détail

Evaluation précoce de la chimiothérapie néo-adjuvante par IRM. P Taourel, E Pages, C Alili (CHU Montpellier)

Evaluation précoce de la chimiothérapie néo-adjuvante par IRM. P Taourel, E Pages, C Alili (CHU Montpellier) Evaluation précoce de la chimiothérapie néo-adjuvante par IRM P Taourel, E Pages, C Alili (CHU Montpellier) Pourquoi? Prise en charge personnalisée du cancer du sein Morbidité et coût d une chimiothérapie

Plus en détail

PICC-line. PICC-line. PICC-line. PICC-line. PICC-line: matériel. PICC-line: matériel. Dr thomas Hebert Service de Radiologie CHU de Brest

PICC-line. PICC-line. PICC-line. PICC-line. PICC-line: matériel. PICC-line: matériel. Dr thomas Hebert Service de Radiologie CHU de Brest PICC-line Dr thomas Hebert Service de Radiologie CHU de Brest PICC-line Peripheric Inserted Central Catheter PICC-line Cathéter veineux inséré dans une veine périphérique profonde du bras, PICC-line dont

Plus en détail

Vaccin contre la rage lors d'un contact avec une chauve-souris: changement des recommandations

Vaccin contre la rage lors d'un contact avec une chauve-souris: changement des recommandations Vaccin contre la rage lors d'un contact avec une chauve-souris: changement des recommandations Gaston De Serres, MD, PhD Institut national de santé publique du Québec, Département de médecine sociale et

Plus en détail

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 (New) Danger as a Normal Condition of Employment 905-1-IPG-070 (Nouveau) Danger constituant une Condition normale de l emploi 905-1-IPG-070 1. Subject 1. Objet Clarification

Plus en détail

OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY. ESPACES DE BUREAU À VENDRE / OFFICE SPACES FOR SALE 1211 University, Montréal, QC

OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY. ESPACES DE BUREAU À VENDRE / OFFICE SPACES FOR SALE 1211 University, Montréal, QC OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY ESPACES DE BUREAU À VENDRE / OFFICE SPACES FOR SALE 1211 University, Montréal, QC asgaard.ca p. 1 OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY

Plus en détail

INJECTIONS PERIDURALES THERAPEUTIQUES PAR LE HIATUS COCCYGIEN APRES SYNDROME D ECHEC POST CHIRURGICAL «FAILED BACK SURGERY SYNDROME»

INJECTIONS PERIDURALES THERAPEUTIQUES PAR LE HIATUS COCCYGIEN APRES SYNDROME D ECHEC POST CHIRURGICAL «FAILED BACK SURGERY SYNDROME» INJECTIONS PERIDURALES THERAPEUTIQUES PAR LE HIATUS COCCYGIEN APRES SYNDROME D ECHEC POST CHIRURGICAL «FAILED BACK SURGERY SYNDROME» E. GOZLAN, Paris Congrès GIEDA, Bruxelles- déc. 2008 En cas de résultat

Plus en détail

Dépistage des facteurs de risque modifiables chez les adultes atteints d hypertension (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé

Dépistage des facteurs de risque modifiables chez les adultes atteints d hypertension (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Définition Pourcentage des patients âgés de 18 ans et plus qui sont atteints d hypertension et qui ont subi tous les tests suivants

Plus en détail

Stress Muga. To Prepare

Stress Muga. To Prepare Stress Muga A stress muga measures how well the heart pumps at rest and during exercise. It also shows the size and shape of your heart and the motion of the heart walls. A medicine called contrast is

Plus en détail

Complications neuro-vasculaires et AVC du Diabétique D R G I L J M H I A L A V E R A N, M A R S E I L L E

Complications neuro-vasculaires et AVC du Diabétique D R G I L J M H I A L A V E R A N, M A R S E I L L E Complications neuro-vasculaires et AVC du Diabétique D R G I L J M H I A L A V E R A N, M A R S E I L L E Généralités 20% de diabétiques parmi les AVC x 2 à lui seul le risque d AVC Encore plus chez les

Plus en détail

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt N.Alidrissi, J.North, M.Elyaacoubi, A.Elbardouni, MS.berrada, D.Bledea,

Plus en détail

Migraine de l enfant

Migraine de l enfant Migraine de l enfant Aura migraineuse chez l enfant et l adolescent Prévalence Prévalence de la migraine accrue avec l adolescence avec 3 femmes/1 homme La migraine: des chiffres de prévalence bien établis

Plus en détail

SMOKING CESSATION MYTH BUSTERS

SMOKING CESSATION MYTH BUSTERS SMOKING CESSATION MYTH BUSTERS 1) NICOTINE PATCHES WILL INTERFERE WITH MY MEDICATIONS. FALSE Nicotine patches are safe to use with all medications. SMOKING interferes with almost all medications. 2) I

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Introduction à l Economie de la Santé - Recherche sur les Effets des

Introduction à l Economie de la Santé - Recherche sur les Effets des Introduction à l Economie de la Santé - La Pharmaco-économie et la Recherche sur les Effets des médicaments Gary M. Oderda, d Pharm.D., M.P.H. Professor, Department of Pharmacotherapy Director, Pharmacotherapy

Plus en détail

1135 Three-sided Trim Kit Use with Valor 1100 & 1150 Models only. Installation Instructions

1135 Three-sided Trim Kit Use with Valor 1100 & 1150 Models only. Installation Instructions H5 SERIES 1135 Three-sided Trim Kit Use with Valor 1100 & 1150 Models only Installation Instructions DANGER HOT GLASS WILL CAUSE BURNS. DO NOT TOUCH GLASS UNTIL COOLED. NEVER ALLOW CHILDREN TO TOUCH GLASS.

Plus en détail

Registration Form Formulaire d inscription

Registration Form Formulaire d inscription Registration Form Formulaire d inscription Please attach a current photograph here / Merci d agrafer une photo récente For Entry / Entrée en 20 CHILD S Details / Renseignements sur l ENFANT Surname /...

Plus en détail

Travaux pratiques 7.3.3b Création de zones de recherche directe principales et secondaires

Travaux pratiques 7.3.3b Création de zones de recherche directe principales et secondaires Travaux pratiques 7.3.3b Création de zones de recherche directe principales et secondaires Objectifs Créer des zones de recherche directe principales et secondaires sur les serveurs DNS Windows Contexte

Plus en détail

CPI-IPC LES MARQUES DE VOS CLIENTS SONT-ELLES BIEN GARDÉES? ARE YOUR CLIENTS TRADE-MARKS WELL PROTECTED?

CPI-IPC LES MARQUES DE VOS CLIENTS SONT-ELLES BIEN GARDÉES? ARE YOUR CLIENTS TRADE-MARKS WELL PROTECTED? LES MARQUES DE VOS CLIENTS SONT-ELLES BIEN GARDÉES? ARE YOUR CLIENTS TRADE-MARKS WELL PROTECTED? MC / TM CPI-IPC Vos experts en marques de commerce Your Trade-mark Experts Recherche sur la disponibilité

Plus en détail

Cancers du sein HER2 neg, RH pos. référentiels en phase métastatique

Cancers du sein HER2 neg, RH pos. référentiels en phase métastatique Cancers du sein HER2 neg, RH pos référentiels en phase métastatique Joseph Gligorov MD, PhD APHP Tenon, INSERM U938 IUC-UPMC, Sorbonne Universités, Paris-France 6 èmes RecommandaKons pour la PraKque Clinique

Plus en détail

Café News. Bulletin d actualités destiné aux professionnels de l information. Echos de la recherche

Café News. Bulletin d actualités destiné aux professionnels de l information. Echos de la recherche N 1 Mai 2001 Santé et Café News Bulletin d actualités destiné aux professionnels de l information SOMMAIRE Echos de la recherche Café et maladie de Parkinson : un effet préventif? Café et céphalées de

Plus en détail

Radiothérapie-Oncologie

Radiothérapie-Oncologie Radiothérapie-Oncologie Dirk Van Gestel, MD, PhD Chef de service de Radiothérapie Les urgences de la radiothérapie Il n y en a pas! Il n y en a plus! Les urgences de la radiothérapie «The Friday night

Plus en détail

Cisco Aironet 1500 Series Access Point Power Injector Installation Instructions Instructions d'installation de l'injecteur de puissance des points

Cisco Aironet 1500 Series Access Point Power Injector Installation Instructions Instructions d'installation de l'injecteur de puissance des points Cisco Aironet 1500 Series Access Point Power Injector Installation Instructions Instructions d'installation de l'injecteur de puissance des points d'accès de la gamme Cisco Aironet 1500 2 ENGLISH Cisco

Plus en détail

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com

Plus en détail

Martin Giraudeau Book review: morale industrielle et calcul économique dans le premier XIXe siècle

Martin Giraudeau Book review: morale industrielle et calcul économique dans le premier XIXe siècle Martin Giraudeau Book review: morale industrielle et calcul économique dans le premier XIXe siècle Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Giraudeau, Martin (2009) Book review: morale

Plus en détail

Our brand in action. 3.1 Corporate applications 3.2 Marketing applications 3.3 Merchandise 3.4 Events and tradeshows

Our brand in action. 3.1 Corporate applications 3.2 Marketing applications 3.3 Merchandise 3.4 Events and tradeshows Our brand in action 3.1 Corporate applications 3.2 Marketing applications 3.3 Merchandise 3.4 Events and tradeshows 58 3.1 Corporate applications If a communication does not directly address consumers

Plus en détail

Présentation Gérer le risque de taux d intérêt d un immobilier de rendement

Présentation Gérer le risque de taux d intérêt d un immobilier de rendement Présentation Gérer le risque de taux d intérêt d un immobilier de rendement Ce document présente une approche visant à évaluer le risque de taux d intérêt propre à chaque investissement immobilier et propose

Plus en détail

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Dr Solène de Gaalon Service de neurologie- CHU Nantes Société française des migraines et céphalées Céphalées de tension

Plus en détail

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR).

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR). Hypertension intracrânienne idiopathique Pseudotumor cerebri Votre médecin pense que vous pouvez souffrir d hypertension intracrânienne idiopathique connue aussi sous le nom de «pseudotumeur cérébrale».

Plus en détail

Résultats. COMPArative Follow-up Schedule with Home Monitoring

Résultats. COMPArative Follow-up Schedule with Home Monitoring Suivi à distance des stimulateurs cardiaques par télécardiologie Première étude prospective randomisée Investigateur principal: COMPAS Pr. Philippe MABO CHU Rennes, Université Rennes I, Unité Inserm 642,

Plus en détail