Projet de thèse : Dynamique et gestion des renouées asiatiques, de l échelle paysagère à l échelle de la tache

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet de thèse : Dynamique et gestion des renouées asiatiques, de l échelle paysagère à l échelle de la tache"

Transcription

1 Projet de thèse : Dynamique et gestion des renouées asiatiques, de l échelle paysagère à l échelle de la tache Unité de recherche Lieu Ecosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Irstea Grenoble, Campus universitaire de Saint Martin d Hères Durée 3 ans, de septembre 2015 à septembre 2018 Encadrement Ecole doctorale Mots clés Fanny Dommanget, André Evette ou Jean Jacques Brun, Irstea Grenoble EDISCE, Grenoble Fallopia ssp., télédétection, multi échelle, écologie des communautés, écologie du paysage Résumé Classées parmi les pires espèces exotiques envahissantes d Europe et d Amérique du Nord, les renouées exotiques sont en expansion. L invasion des infrastructures linéaires de transport par les renouées soulève des enjeux importants en termes économiques et environnementaux et notamment en termes de gestion, sécurité, biodiversité, etc. Le présent projet de thèse, qui vient dans la continuité des recherches menées à Irstea Grenoble, a pour objectif d analyser à l échelle paysagère et de la tache, l évolution des renouées en lien avec la biodiversité, les fonctionnalités des écosystèmes environnants et les modalités de gestion sur trois types d infrastructures linéaires : les routes, les voies navigables et les voies de chemin de fer. En effet, une fois installées, le développement des renouées va dépendre du type et de la fréquence des interventions, mais également des conditions abiotiques et biotiques environnantes. Par exemple, les interactions avec les communautés végétales en place vont favoriser (facilitation) ou limiter (compétition et inhibition) le développement de ces taxa invasifs en fonction des contraintes abiotiques du milieu. De plus, la dynamique des taches et la colonisation par de nouvelles propagules dépend des composantes du paysage, comme par exemple l anthropisation ou la présence de couloirs de dispersion (p. ex. les cours d eau). L analyse diachronique du développement des populations de renouées à l échelle de la tache et à l échelle du paysage en lien avec les modalités de gestion et l environnement biotique et abiotique permettra de mieux connaître et appréhender la dynamique spatiotemporelle de ces espèces invasives. Ces résultats seront valorisés auprès des gestionnaires par l intermédiaire d un projet de recherche associé et ouvriront la voie à un travail ultérieur de modélisation prédictive de l évolution des renouées envahissantes à l échelle du paysage. Abstract Considered as part of the worst invasive species in Europe and North America, Asian knotweeds continue to spread. The invasion of linear transport infrastructures (LTI) by knotweeds raises major economic, environmental and management issues. This PhD project aims at analyzing knotweed dynamic at landscape and patch scales in relation to biodiversity, ecosystem functioning and management. Three LTI will be studied and compared: roads, railways and navigable rivers. Once established, knotweed development will depend on the type and the frequency of management operations and also on biotic and abiotic conditions. For example, plant interactions with neighboring communities can favor (facilitation) or limit (competition or inhibition) the development of these invasive taxa, depending on the abiotic constraints of the environment. Moreover, patch dynamic and dispersal and recruitment of propagules depend on landscape components like anthropic pressure or the presence of spreading corridor. Diachronic analysis of the development of knotweed populations at the two different scales of the patch and the landscape should allow better understanding of the spatiotemporal dynamic of these invasive species. Managers should beneficiate from the results of this work through an associate research project. The results should also contribute to build future predictive models of the evolution of invasive knotweeds in the landscape. 1

2 1 Introduction 1.1 Contexte scientifique Classées parmi les pires espèces exotiques envahissantes d Europe et d Amérique du Nord, les renouées exotiques sont en expansion. L invasion des infrastructures linéaires de transport (ILTe) par les renouées soulève des enjeux importants en termes économiques et environnementaux et notamment en termes de gestion, sécurité, biodiversité, etc. Leur dynamique est aujourd hui mal comprise, en particulier l importance et les rôles respectifs des facteurs de milieu et de gestion. L intérêt des outils de télédétection modernes pour l acquisition des données et la compréhension des processus écologiques favorise le développement de leur utilisation en dehors du cercle de la géomatique. Le potentiel qu ils représentent conduit à un véritable essor de leur emploi en écologie des invasions, ouvrant de nouvelles perspectives de recherche. 1.2 Objectifs du projet Le présent projet de thèse s inscrit à la fois dans la recherche en écologie des invasions mais aussi dans la recherche en écologie du paysage et télédétection. Il a pour objectif d analyser à l échelle paysagère et de la tache, l évolution des renouées en lien avec la biodiversité, les fonctionnalités des écosystèmes environnants et les modalités de gestion sur trois types d infrastructures linéaires : les routes, les voies navigables et les voies de chemin de fer. Ces deux échelles d étude (de la tache et de la population) devraient permettre de tester les apports des capteurs miniaturisés et de la photogrammétrie très haute résolution pour la description de la dynamique des populations de renouées asiatiques. Cette thèse vise également à utiliser les données ainsi acquises pour mieux comprendre la dynamique paysagère des renouées asiatiques le long des ILTe en recherchant les facteurs paysagers et locaux qui expliquent les patrons de développement observés. 1.3 Positionnement du projet sur les scènes locales, nationales et internationales Considérée comme la seconde cause de l érosion de la biodiversité par le réseau ISSG (Invasive Species Specialist Group, sous l autorité de l UICN et du SSC), la problématique des espèces invasives occupe une part de plus en plus importante au sein des questions environnementales comme vient le souligner la très récente adoption par le Conseil de l'union européenne du projet de règlement européen relatif à la prévention et à la gestion de l'introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes. En France, la création récente (2014) ou en cours (prévue pour 2015) de deux groupes de recherche en lien avec les invasions biologiques (dont fait partie l UR EMGR) témoigne de l intérêt croissant que suscite ce sujet et de sa forte dynamique scientifique. L expansion des renouées exotiques, tant en plaine que dans les milieux de montagne, pose de sérieux problèmes aux gestionnaires. Les invasions biologiques préoccupent ainsi les acteurs scientifiques, politiques et gestionnaires, à toutes les échelles. 2

3 2 Description du projet 2.1 Programme scientifique L objectif de ce travail est d étudier, au travers d une approche spatiale diachronique, les principaux facteurs susceptibles d impacter le développement spatio temporel des populations de renouées asiatiques, soit : Leurs modalités de gestion, qui peuvent freiner ou favoriser l expansion des renouées asiatiques le long des infrastructures Les facteurs de milieu (biotiques et abiotiques) à l échelle locale et paysagère Les hypothèses scientifiques sous jacentes à ce travail sont que les modalités de gestion mises en œuvre et les facteurs de milieux ont une influence marquée sur les modalités de développement et de dissémination des renouées asiatiques le long des ILTe. La thèse sera structurée en deux axes de recherche : Axe 1 : Dynamique de colonisation des renouées asiatiques à l échelle du paysage Axe 2 : Dynamique d expansion des renouées asiatiques à l échelle de la tache Axe 1 : Dynamique de colonisation des renouées asiatiques à l échelle du paysage La colonisation des renouées asiatiques dans un paysage est liée à la présence de cours d eaux dynamiques et à la pression anthropique. La distance aux routes ou aux voies ferrées notamment est un bon prédicteur de leur présence, ce qui rend compte de l importance du rôle des interventions humaines et des infrastructures de transport dans le processus de colonisation. Toutefois, la dynamique spatio temporelle des taches en place et de la colonisation par de nouvelles propagules n a jamais été croisée avec des indices paysagers décrivant le fonctionnement écosystémique à une échelle large (par exemple configuration spatiale des taches, indices de connectivité) ni avec les modalités de gestion. L objectif de cet axe de recherche est de comprendre comment l évolution des structures spatiales et temporelles des populations de renouées asiatiques s explique parles processus écologiques (dissémination, création de biomasse, ) et les facteurs historiques (date d arrivée des propagules) et anthropiques (modalités de gestion ). L hypothèse forte de cet axe de la thèse est que les formes et les dynamiques des taches rendent compte de leurs processus de création et de leurs modalités de gestion, et que cette dynamique dépend du type d ILTe (avec notamment une différence dans les processus de dissémination entre les voies navigables et les autres infrastructures) Axe 2 : Dynamique d expansion des renouées asiatiques à l échelle de la tache La vigueur des renouées asiatiques dépend fortement de la capacité de la communauté végétale voisine à filtrer la lumière et donc de la compétition subie. Toutefois les facteurs influençant leur dynamique d expansion sont très mal connus. La particularité des abords d infrastructures de 3

4 transport, milieux sous influence anthropique forte et caractérisés par des patrons linéaires, amène à supposer que la croissance des taches de renouées est contrainte latéralement et que leur patron d expansion est longitudinal. L objectif de cet axe de recherche est d identifier les facteurs influençant la vitesse d expansion des taches de renouées asiatiques en étudiant à une échelle fine l effet des facteurs de milieu (composantes physico chimiques du substrat, accessibilité à l eau, exposition, etc.), les facteurs biotiques (composition de la communauté végétale voisine et compétition interspécifique) et les modalités de gestion (trajectoire, fréquence et nature des interventions) sur un échantillon de taches de renouées asiatiques le long de différentes ILTe. L hypothèse forte de cet axe de recherche est que la vitesse d expansion des renouées à l échelle de la tache va dépendre des modes de gestion (absence ou présence de fauchage, méthodes de fauche, fréquence ), des facteurs biotiques (lumière, ), et abiotiques (disponibilité en eau, granulométrie ). 2.2 Méthodologie Choix des sites Douze sites d étude, trois concernant chaque type d ILTe étudié (voies ferrées, routières et navigables) et trois sites au croisement de plusieurs ILTe, seront sélectionnés et serviront de support à cette étude. Les sites auront une superficie d environ 200 mètres de large pour 1 kilomètre de long afin de pouvoir étudier les facteurs paysagers avec une approche transversale et longitudinale par rapport à l ILTe. Ils seront sélectionnés avec l appui des gestionnaires (RFF, VNF, AREA, DIR ) avec qui les contacts sont déjà bien établis. Les sites seront notamment définis selon les critères suivants : Nombre de taches suffisant (supérieur ou égal à 10) Couvert arboré faible ou nul Linéaire ou délaissée de route, autoroute, voie de chemin de fer ou voie navigable Eléments de gestion accessibles Méthodes spécifiques à l axe 1 : Dynamique de colonisation des renouées asiatiques à l échelle du paysage On s intéresse ici aux formes et dynamiques des taches en fonction du temps, du type d ILTe et du mode de gestion. L utilisation d outils cartographiques, complétés par des enquêtes et relevés de terrain, pour suivre et analyser la colonisation et le développement des renouées asiatiques le long des ILTe fournira des informations sur la dynamique paysagère des renouées asiatiques en lien avec la biodiversité et les corridors écologiques environnants. Pour cela on utilisera les potentialités des outils modernes de télédétection (images satellitales, aériennes et drones) ainsi que les méthodes 4

5 d analyse de données spatialisées (segmentation multi niveaux et classification dirigée notamment). L analyse diachronique de l évolution des taches de renouées à partir d images à haute résolution (orthophotos IGN, pléiade, Spot6 ) permettra d évaluer la dynamique des taches sur un pas de temps supérieur à celui de la thèse (et jusqu à une dizaine d années). La dynamique spatio temporelle paysagère des renouées asiatiques sera évaluée par différentes variables comme l évolution dans le temps de la taille des taches existantes, l identification de nouveau foyer d infestation, l agencement dans l espace des différentes taches ou la densité d invasion. Ces estimateurs seront mis en lien avec différents indices paysagers (connectivité, indices de forme, occupation des sols et sa dynamique ), issus de bases de données d occupation du sol acquises par l Unité ainsi qu avec les pratiques de gestion évaluées par des entretiens semi directifs avec les gestionnaires Méthodes spécifiques à l axe 2 : Dynamique d expansion des renouées asiatiques à l échelle de la tache Des taches seront sélectionnées sur les 12 sites d étude et feront l objet de suivis dans le temps. Ainsi, leur surface (plus grand et plus petit diamètre ; relevé de leur forme par GPS de précision) et leur vigueur (hauteur des ramets et densité) seront mesurées en début et en fin de saison de végétation sur plusieurs saisons de végétation et mises en relation avec les variables caractérisant leur environnement biotique et abiotique. La démarche et la méthode de relevés seront proches de celles utilisées dans la thèse de Fanny Dommanget (soutenue en février 2014). Les modes de gestion seront décrits grâce à des enquêtes auprès des opérateurs de terrain sous la forme d entretiens semi directifs. Il s agira de mettre en lien, par des modèles statistiques à effets mixtes, la vitesse d expansion des renouées avec les facteurs abiotiques, biotiques et les modalités de gestion. La taille des taches de renouées asiatiques sera mesurée sur plusieurs années ainsi que des variables rendant compte de leur vigueur (densité en ramets, hauteur moyenne des ramets, biomasse moyenne des ramets). Les facteurs environnementaux incluront des variables topographiques (altitude, exposition, pente ) et climatiques (température et précipitation annuelles) ainsi que des variables caractérisant le substrat (fertilité, granulométrie). L occupation du sol entourant chaque tache sera relevée et une attention particulière sera donnée à la caractérisation des communautés végétales voisines (évaluation de la diversité biologique, identification des espèces dominantes, mesure de la hauteur végétative des espèces ). Enfin, les facteurs de gestion devront rendre compte de la fréquence et du type de gestion pratiquée sur chacune des taches étudiées. Ces derniers seront issus des entretiens semi directifs dont le questionnaire sera élaboré en partenariat avec l UMR 5600, partenaire du projet, et un bureau d étude spécialisé dans la gestion des renouées asiatiques (Concept Cours d Eau). 2.3 Résultats escomptés D un point de vue scientifique, ces recherches doivent permettre de mieux comprendre l écologie des renouées asiatiques via la validation des hypothèses suivantes : 5

6 les formes et les dynamiques des taches rendent compte de leurs processus de création et de leurs modalités de gestion, et que cette dynamique dépend du type d ILTe la vitesse d expansion des renouées à l échelle de la tache va dépendre des facteurs biotiques, abiotiques et des modes de gestion Ces travaux feront l objet de la rédaction de trois articles scientifiques dans des journaux de rang A : un relatif à la méthode de télédétection (journal scientifique de géomatique, ex : International Journal of Applied Earth Observation and Geoinformation), deux sur la dynamique des taches à l échelle paysagère et l échelle de la tache (journal scientifique d écologie, ex : Biological Invasions). 6

7 3 Organisation du projet et profil recherché 3.1 Encadrement La thèse sera encadrée par Fanny Dommanget et dirigée par André Evette (HDR à soutenir en 2015) ou Jean Jacques Brun (DR), Irstea Grenoble. La partie télédétection impliquera Vincent Breton et Laurent Borgniet d Irstea Grenoble ainsi que l UMR Tétis, à Montpellier. Le laboratoire Environnement, Ville et Société de l ENS Lyon (Marylise Cottet) fournira un appui sur la prise en compte de la gestion. Le doctorant sera rattaché à l École doctorale Ingénierie pour la santé la Cognition et l'environnement EDISCE dans laquelle l Unité EMGR est fortement impliquée. Le comité de thèse pressenti pourrait rassembler Nathalie Machon, MNHN ; Grégory Mahy, U. Liège ; Jacques Haury, AgroCampus Ouest ; Serge Muller, U. Lorraine ; Jacques Baudry, U. Rennes. Les contacts avec les gestionnaires de terrain pour le choix des sites et le recueil des modalités de gestion (DIR, APRR, VNF, RFF ) s appuieront sur le réseau bien établi par l Unité EMGR et développé dans le cadre du projet Ittecop. 3.2 Partenariats Cette thèse s intégrant plus globalement dans le projet ITTECOP DYNARP, le doctorant travaillera en interaction avec les partenaires du projet dont le CEREMA (Virginie Billon). 3.3 Profil du candidat recherché Le (la) candidat(e) sera sélectionné sur son niveau académique sur un profil Master II ou école d ingénieur, de préférence avec une orientation «recherche», associant des compétences disciplinaires fortes en écologie végétale et du paysage. Le (la) candidat(e) devra avoir un intérêt prononcé pour la géomatique et pour la manipulation de données issues de la télédétection. Connaissances demandées : Ecologie végétale, écologie fonctionnelle, écologie du paysage Ecologie et gestion des invasions biologiques Statistiques et analyse de données spatialisées Français courant, Anglais scientifique Botanique Compétences requises : Aptitude au travail en équipe Autonomie Rigueur Esprit critique et capacités d analyse et de prise de recul 7

8 Aisance relationnelle (enquêtes auprès de professionnels) Capacités rédactionnelles Aptitude pour le travail de terrain 3.4 Echéancier Le déroulement de ce travail est prévu ainsi : Année 1 Année 2 Année 3 Tâche Bibliographie : précision / appropriation des questions scientifiques Axe 1 Veille bibliographique Acquisition de données terrain Analyse des données Valorisation / rédaction Bibliographie : précision / appropriation des questions scientifiques Axe 2 Veille bibliographique Acquisition de données terrain Analyse des données Valorisation / rédaction Rédaction manuscrit Comités de thèse Le travail de thèse sera rythmé par les campagnes de terrain qui prendront place aux printemps et étés des deux premières années (trimestres 2 et 3 pour un début de thèse en septembre octobre). L analyse des données débutera sur l axe 2 dès la prise en main du sujet de thèse sur un jeu de donnée préalablement récolté par l équipe d Irstea dans la perspective de soumettre rapidement un premier article. L analyse de données se poursuivra après à la fin de la première campagne de terrain afin de mettre en place les outils statistiques et de traitement des données. Il s agira d une analyse des données qui donnera lieu à la soumission d un second article concernant l axe 1. La poursuite de la valorisation des données sur l axe 2 se fera dans un deuxième temps, au cours de l hiver de la deuxième année afin de répartir l effort de rédaction. La dernière année de thèse sera entièrement consacrée à la rédaction du manuscrit. Trois comités de thèse, planifiés à chaque début d année universitaire devront permettre de cadrer l avancée du travail et de préparer les campagnes de terrain. 8

Dynarp : Dynamique paysagère des renouées sur les infrastructures de transport

Dynarp : Dynamique paysagère des renouées sur les infrastructures de transport Dynarp : Dynamique paysagère des renouées sur les infrastructures de transport Journée technique : La gestion des espèces invasives 1 er octobre 2015 A. Evette, V. Billon, M. Cottet, F. Dommanget, V. Breton,

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE)

MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE) MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : STIC POUR L'ECOLOGIE

Plus en détail

Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines

Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines Philippe CLERGEAU Muséum National d Histoire Naturelle Journée Adaptation aux Changements Climatiques et Trames Vertes

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai

Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai Les technologies de dépollution : recherche, développement et méthodes d évaluation Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai Les facteurs principaux de la prise de décision pour le choix d une technique

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics :

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Cahier des charges pour un programme de formation à l attention des agents des institutions publiques (Collectivités locales, services

Plus en détail

Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299

Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299 Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299 Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront en charge sous la responsabilité d un responsable hiérarchique

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Sciences Humaines et Sociales MASTER Sciences pour l environnement Géographie appliquée à la gestion des littoraux Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le master

Plus en détail

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers PVP «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers Frédéric BADAWI Professeur des Universités Directeur du CIES Centre Chargé de mission 1 Projet Mise en place d un

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DU MODULE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE DU MODULE DE FORMATION Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE REFERENCE DU MODULE DE FORMATION De l élaboration d une proposition de recherche à la diffusion des résultats Du 31 août

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

Villes et Biodiversités. Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris

Villes et Biodiversités. Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Villes et Biodiversités Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Définitions Un urbanisme écologique c est un aménagement du territoire qui se fait

Plus en détail

Contribution au renforcement des capacités et à la recherche scientifique au Burkina Faso

Contribution au renforcement des capacités et à la recherche scientifique au Burkina Faso LE PROGRAMME BIOTA EN AFRIQUE DE L OUEST Contribution au renforcement des capacités et à la recherche scientifique au Burkina Faso BIOdiversity monitoring Transect Analysis in Africa Transect d Analyse

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 6 24/09/2013 14:49 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence Professionnelle : Licence Professionnelle Electricité et

Plus en détail

MASTER SCIENCES POUR L ENVIRONNEMENT Parcours Géographie Appliquée à la Gestion des Littoraux

MASTER SCIENCES POUR L ENVIRONNEMENT Parcours Géographie Appliquée à la Gestion des Littoraux MASTER SCIENCES POUR L ENVIRONNEMENT Parcours Géographie Appliquée à la Gestion des Littoraux AMÉNAGER ET GÉRER LES ESPACES LITTORAUX Le Master SPE parcours Géographie Appliquée à la Gestion des Littoraux

Plus en détail

Le nouveau BTS des Métiers de l Esthétique Cosmétique Parfumerie, 2 années d études pour accélérer sa carrière!

Le nouveau BTS des Métiers de l Esthétique Cosmétique Parfumerie, 2 années d études pour accélérer sa carrière! Régine Ferrère Présidente de la CNEP Membre de la 19 ème CPC de l Education NATIONALE Frédéric Lefret Président de la FFEEP Le nouveau BTS des Métiers de l Esthétique Cosmétique Parfumerie, 2 années d

Plus en détail

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE LA FONCTION «RESSOURCES HUMAINES» DU CADRE DE PROXIMITE (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel récapitule les éléments de la

Plus en détail

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs.

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs. ANNEE 2013-2014 PLAN DE FORMATION Licence Professionnelle en Alternance AII-SIAM «AUTOMATIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE» «SYSTEMES INDUSTRIELS AUTOMATISES ET MAINTENANCE» «PARCOURS AUTOMATISMES» 1 OBJECTIFS

Plus en détail

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE»

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE» PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE» L ENQUETE EN LIGNE Lien d accès : https://fr.surveymonkey.com/s/enqueteuicncoopdecbiodiv Mot de passe : enqueteuicn Réponse

Plus en détail

Cahier des charges : «Bureautique»

Cahier des charges : «Bureautique» Service formation permanente locale Cahier des charges : «Bureautique» Contexte A. Le centre L Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) est un organisme public de recherche scientifique et

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Département de Biologie

Département de Biologie UNIVERSITE TUNIS EL MANAR Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis Département de Biologie Campus Universitaire-Tunis-1060 Tél: 71 872 600 Fax: 71 871 666 Site web: www.fst.rnu.tn

Plus en détail

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul. Université de Carthage. Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul. Université de Carthage. Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul Université de Carthage Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés Le mot du responsable Le master de recherche «Finance des Entreprises

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

L offre de master orientée «forêt»

L offre de master orientée «forêt» L offre de master orientée «forêt» à AgroParisTech Nancy JD Bontemps, H Wernsdörfer, AgroParisTech - centre de Nancy jdbontemps.agroparistech@gmail.com Holger.wernsdorfer@agroparistech.fr CAQSIS 2014,

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle»

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Introduction Suite à l envoi du questionnaire «Clientèle», nous avons reçu un total de 588 réponses. Ce résultat nous semble tout à fait satisfaisant

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

NIVEAU Master 2 HORTICULTURE Spécialisation HORVAL Horticulture Ornementale et Valorisation

NIVEAU Master 2 HORTICULTURE Spécialisation HORVAL Horticulture Ornementale et Valorisation NIVEAU Master 2 HORTICULTURE Spécialisation HORVAL Horticulture Ornementale et Valorisation SEMESTRE 9 Winter Semester 2014-2015 1/8 Sommaire Ouverture internationale... 3 Ouverture sur les plantes et

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Rappels et nouveautés, partie 2

Rappels et nouveautés, partie 2 Le don écologique comme outil de conservation: Rappels et nouveautés, partie 2 Steeve Morasse, biologiste Direction générale de l écologie et de la conservation Ateliers sur la conservation des milieux

Plus en détail

UNEP WCMC. pour la prise en compte de la biodiversité dans le projet REDD PAC

UNEP WCMC. pour la prise en compte de la biodiversité dans le projet REDD PAC UNEP WCMC Outils, données et approches pour la prise en compte de la biodiversité dans le projet REDD PAC Plan de la présentation: ti Présentation du PNUE WCMC et du programme Changement Climatique & Biodiversité

Plus en détail

Programmation orientée objet et technologies Web

Programmation orientée objet et technologies Web Programmation orientée objet et technologies Web LEA.3N, version 2012 Information : (514) 376-1620, poste 7388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Coordinateur : Sylvie VARRAY -Fédération des Conservatoires d espaces naturels Avec le soutien de : Séminaire du Centre de

Plus en détail

nouvelles thématiques environnementales à un besoin sans cesse croissant et évolutif des entreprises. Ce souci permanent d adaptation

nouvelles thématiques environnementales à un besoin sans cesse croissant et évolutif des entreprises. Ce souci permanent d adaptation Des cadres pour les écoindustries et la fonction environnement L exemple de l école des Mines de Saint-Etienne Préparer les élèves ingénieurs aux métiers de l environnement industriel et territorial dans

Plus en détail

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Offre de formation continue par tutorat en ligne destinée aux professionnels de l orientation et du développement de carrière Un groupe composé de deux

Plus en détail

COMPETENCES SOCIO-ECONOMIQUES DEVELOPPEMENT PERSONNEL ET CITOYEN

COMPETENCES SOCIO-ECONOMIQUES DEVELOPPEMENT PERSONNEL ET CITOYEN MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION COMPETENCES

Plus en détail

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

Des actions pour protéger les mares

Des actions pour protéger les mares Des actions pour protéger les mares L intérêt porté aux mares temporaires est récent et résulte d une prise de conscience provoquée par leur destruction accélérée aux cours des dernières décennies. Celle-ci

Plus en détail

Etude expérimentale de l influence des ouvrages de protection sur les avalanches et des pressions d impact

Etude expérimentale de l influence des ouvrages de protection sur les avalanches et des pressions d impact Etude expérimentale de l influence des ouvrages de protection sur les avalanches et des pressions d impact 2009 2012 Paolo Caccamo Université de Grenoble Encadrants : Florence Naaim-Bouvet, Thierry Faug,

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou CONCEPT DES TRAITS FONCTIONNELS Application pour l enherbement des cultures pérennes Elena Kazakou Dans cet exemple je vais vous présenter le concept des traits fonctionnels et vous illustrer comment on

Plus en détail

Assistant Chargé de formation H/F

Assistant Chargé de formation H/F Assistant Chargé de formation H/F La fonction Technologies & Processus (ITP) regroupe plusieurs métiers dont le point commun est de venir en appui à tous les collaborateurs du Groupe, sur des problématiques

Plus en détail

Résultats de l étude de marché

Résultats de l étude de marché Résultats de l étude de marché Résultats présentés le 30 septembre 2008 à l occasion du premier petit déjeuner Epsilon Consulting 1. Description du contexte : L Hygiène, la Sécurité et l Environnement

Plus en détail

Catalogue de formations. Leadership & développement durable

Catalogue de formations. Leadership & développement durable Catalogue de formations Leadership & développement durable Table des matières La formatrice 3 L Art de prendre de bonnes décisions 4 Mieux communiquer pour mieux collaborer 5 Développer sa capacité d influence

Plus en détail

PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN.

PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN. PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN. GESTION DES TECHNOLOGIES EMERGENTES Recommandations issues des projets sur les énergies marines renouvelables

Plus en détail

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Sciences de la Terre Premier semestre du cycle d ingénieur (S5) Il commence par la période d intégration que suivent tous les élèves de Polytech

Plus en détail

Journée sites pilotes Embrun, 17 octobre 2013

Journée sites pilotes Embrun, 17 octobre 2013 Ce projet a été cofinancé par l'union européenne Fonds européen de développement régional (FEDER) Journée sites pilotes Embrun, 17 octobre 2013 Opération CIMA POIA «sites pilotes de gestion intégrée des

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

CQPI Technicien qualité industriel

CQPI Technicien qualité industriel CQPI Technicien qualité industriel Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou

Plus en détail

L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants?

L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants? L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants? Colloque UNIRèS «Education à la santé et complexité : Recherche, formation, pratiques» Atelier 3 : Pistes pour

Plus en détail

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM Journée EcoInnovation et Biodiversité 21 mai 2014 - Contact: Catherine de Roincé, catherine.deroince@terroiko.fr Historique d une start-up issue de la recherche

Plus en détail

FICHE 17. I.U.P. Master Pro. Valorisation du patrimoine et développement territorial

FICHE 17. I.U.P. Master Pro. Valorisation du patrimoine et développement territorial Objectifs I.U.P. (Institut Universitaire Professionnalisé) Master Pro L a pour objectif de renforcer la professionnalisation des personnels qui, au sein de diverses structures (collectivités locales, offices

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Master - Mention histoire et territoires - Dynamique et géographie des territoires (DYGITER)

Master - Mention histoire et territoires - Dynamique et géographie des territoires (DYGITER) Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 04/09/2015. Fiche formation Master - Mention histoire et territoires - Spécialité dynamique et géographie des territoires (DYGITER) -

Plus en détail

MASTER (LMD) STATISTIQUE DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTE

MASTER (LMD) STATISTIQUE DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTE MASTER (LMD) STATISTIQUE DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : MATHEMATIQUES, BIOSTATISTIQUE

Plus en détail

Potentialités des simulations Pléiades :

Potentialités des simulations Pléiades : Groupe de Travail 2 Risque et Aide humanitaire Potentialités des simulations Pléiades : Vers l utilisation de l OTB pour l évaluation des zones débroussaillées pour la gestion opérationnelle des feux de

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-2016. (New) Baccalauréat universitaire en géographie et environnement FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ

PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-2016. (New) Baccalauréat universitaire en géographie et environnement FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ PROGRAMME D'ÉTUDES 015-01 (New) Baccalauréat universitaire en géographie et environnement FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ (New) Baccalauréat universitaire en géographie et environnement Première partie

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide

Plus en détail

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES IX e JOURNÉES D ÉTUDES INGÉNIERIE DES DISPOSITIFS DE FORMATION A L INTERNATIONAL «ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES»

Plus en détail

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES GEOSPATIALE CREATION A D UNE L ECHELLE BANQUE NATIONAL DE DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE 1 AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. P O Box 3463

Plus en détail

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI Prof. Michel LEONARD Département des Systèmes d Information Faculté des Sciences Économiques et Sociales CUI Batelle Bât A 7 route de Drize CH-1227 Carouge Tél. +41 22 379 02 27 Fax. +41 22 379 02 79 Rapport

Plus en détail

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork)

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork) EBONE Réseau Européen d Observation de la Biodiversité (European Biodiversity Observation NEtwork) Vers un système de surveillance de la biodiversité intégré dans l espace et dans le temps FP7 Projet Collaboratif

Plus en détail

CG conseil. Qualification de PNC - MEMBRE D ÉQUIPAGE DE CABINE Hôtesse/Steward DOCUMENT DE SYNTHESE. Janvier 2009. En collaboration avec

CG conseil. Qualification de PNC - MEMBRE D ÉQUIPAGE DE CABINE Hôtesse/Steward DOCUMENT DE SYNTHESE. Janvier 2009. En collaboration avec DOCUMENT DE SYNTHESE Qualification de PNC - MEMBRE D ÉQUIPAGE DE CABINE Hôtesse/Steward Janvier 2009 En collaboration avec CG conseil Fanny Montarello 1 - Définition de la qualification Les Personnels

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

Sciences Humaines et Sociales GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT (GAE) TRANSPORT MOBILITE ENVIRONNEMENT CLIMAT (TMEC)

Sciences Humaines et Sociales GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT (GAE) TRANSPORT MOBILITE ENVIRONNEMENT CLIMAT (TMEC) Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Volume horaire étudiant : Sciences Humaines et Sociales GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT (GAE) TRANSPORT MOBILITE ENVIRONNEMENT CLIMAT (TMEC)

Plus en détail

Résumé du Mémoire d Executive Master

Résumé du Mémoire d Executive Master EXECUTIVE MASTER EN POLITIQUES ET PRATIQUES DU DEVELOPPEMENT (DPP) Année Académique 2012 2013 Résumé du Mémoire d Executive Master Bilan d une approche basée sur l accompagnement des partenaires: Cas du

Plus en détail

SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU)

SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU) SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU) Termes de Références Recrutement d un Agent de développement des bases de données Juillet 2014 Information sur le IC post Titre: Agent de développement

Plus en détail

UFR d'histoire et de Géographie. Objectifs. Description

UFR d'histoire et de Géographie. Objectifs. Description UFR d'histoire et de Géographie Chemin du Thil 80025 Amiens Cedex 1 03 22 82 73 25 www.u-picardie.fr Objectifs Description Master Domaine Sciences Humaines et Sociales Mention Histoire et territoires Dynamiques

Plus en détail

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040»

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» 1 Programme de l après-midi 1. Pourquoi cette démarche? 2. Approche systémique de la Savoie 3. Les travaux en

Plus en détail

Les espèces d oiseaux invasives en France : le cas de l Ibis sacré

Les espèces d oiseaux invasives en France : le cas de l Ibis sacré Conférence-débat SNPN sur les espèces invasives Les espèces d oiseaux invasives en France : le cas de l Ibis sacré Photo : Jean-Luc Potiron Jean-Marc Pons Origine, Structure et Evolution de la biodiversité,

Plus en détail

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, COMMERCIALES ET DES SCIENCES DE GESTION Tizi Ouzou MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE Responsable de l'équipe de formation : Mme OUKACI Dahbia Etablissement : Intitulé

Plus en détail

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint Panzi Fondation : Assistant Program Manager FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint La Fondation Panzi RDC était créée en 2OO8 pour la gestion et la Coordination des projets qui vont au- delà

Plus en détail

ÉVALUATION DES FORMATIONS

ÉVALUATION DES FORMATIONS ÉVALUATION DES FORMATIONS SUIVIES PAR LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DE LA RÉGION DE CHAUDIÈRE-APPALACHES EN GESTION DU CHANGEMENT, GESTION DE PROJET ET EN LEAN MANAGEMENT Suzanne Pelletier,

Plus en détail

Mariane ALLEAUME-BENHARIRA Sylvie ODDOU-MURATORIO François LEFEVRE. Ecologie des forêts méditerranéennes INRA AVIGNON - FRANCE

Mariane ALLEAUME-BENHARIRA Sylvie ODDOU-MURATORIO François LEFEVRE. Ecologie des forêts méditerranéennes INRA AVIGNON - FRANCE MODELISER L IMPACT DES CHANGEMENTS DEMOGRAPHIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX SUR L EVOLUTION DES ARBRES Le module Luberon Version 2010 Mariane ALLEAUME-BENHARIRA Sylvie ODDOU-MURATORIO François LEFEVRE Ecologie

Plus en détail

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits 2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits L interprétation des cotes attribuées dans le cadre des évaluations des risques relatifs aux produits décrite plus loin repose

Plus en détail

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Cécile Haëck Nicolas Klein Rencontres SIG la Lettre 2009 Session «Le grand boom de la 3D» 1 En rubriques 1. Le

Plus en détail

UNIVERSITE GRENOBLE 2 (MENDES-FRANCE) Référence GALAXIE : 4126

UNIVERSITE GRENOBLE 2 (MENDES-FRANCE) Référence GALAXIE : 4126 UNIVERSITE GRENOBLE 2 (MENDES-FRANCE) Référence GALAXIE : 4126 Numéro dans le SI local : 0432 Référence GESUP : Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 06-Sciences de gestion

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

Formation consultants juniors en recrutement

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement ESSEC Management Education Julie Le Gouëz HAOUACHI : legouez@essec.fr CNIT BP 230 2 place de la défense 92053 PARIS

Plus en détail

Ingénieur de recherche en statistique

Ingénieur de recherche en statistique Ingénieur de recherche en statistique E1D24 Statistique - IR Dans le cadre d une étude ou d un projet de recherche, l ingénieur de recherche en statistique conçoit le plan d analyse statistique et prend

Plus en détail

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Traduction juridique du concept de réserve de biosphère en droit national Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Ce projet de modèle de loi a été

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT DU MASTER EN SCIENCES INDUSTRIELLES EN AGRONOMIE

PROFIL D ENSEIGNEMENT DU MASTER EN SCIENCES INDUSTRIELLES EN AGRONOMIE PROFIL D ENSEIGNEMENT DU MASTER EN SCIENCES INDUSTRIELLES EN AGRONOMIE Secteur : sciences et techniques Domaine : sciences agronomiques et ingénierie biologique Finalité : agronomie et gestion du territoire

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

Optimisation d'itinéraire dans les espaces ouverts : application du SIG à la course d'orientation

Optimisation d'itinéraire dans les espaces ouverts : application du SIG à la course d'orientation Optimisation d'itinéraire dans les espaces ouverts : application du SIG à la course d'orientation Hervé QUINQUENEL IGN\ENSG Octobre 2013 1 Plan L ENSG Contexte de l étude Méthode Résultats Conclusions

Plus en détail

Master : Écologie Végétale et Environnement

Master : Écologie Végétale et Environnement Master : Écologie Végétale et Environnement Option : Biodiversité, et écologie évolutive Option : Écologie des zones arides Option : Gestion de l environnement Option : Conservation de la Biodiversité

Plus en détail

Chargé (e) de mission Qualité, études, organisation et audit. Voie d accès Durée d occupation min-max Évolution possible 3 ans 6 ans AUDIT

Chargé (e) de mission Qualité, études, organisation et audit. Voie d accès Durée d occupation min-max Évolution possible 3 ans 6 ans AUDIT FICHE DE POSTE Intitulé du poste : Chargé (e) de mission Qualité, études, organisation et audit Voie d accès Durée d occupation min-max Évolution possible 3 ans 6 ans AUDIT Cotation du poste A+ Catégorie

Plus en détail

Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM

Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM Utilisation de Moodle pour le tutorat de formation en environnement et aménagement Le cas du Campus numérique ENVAM Hélène Podvin Ingénieur pédagogique ENVAM CIRM-Université de Rennes 1 Campus de Beaulieu

Plus en détail

Programme détaillé BTS INFORMATIQUE DE GESTION DIPLÔME D ETAT. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée de la formation

Programme détaillé BTS INFORMATIQUE DE GESTION DIPLÔME D ETAT. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée de la formation Objectifs de la formation Les inscriptions sont réservées aux élèves de niveau BAC ou plus, et sont ouvertes dans la mesure des places disponibles. Le Brevet de Technicien Supérieur d Informatique de Gestion

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail