Projet de thèse : Dynamique et gestion des renouées asiatiques, de l échelle paysagère à l échelle de la tache

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet de thèse : Dynamique et gestion des renouées asiatiques, de l échelle paysagère à l échelle de la tache"

Transcription

1 Projet de thèse : Dynamique et gestion des renouées asiatiques, de l échelle paysagère à l échelle de la tache Unité de recherche Lieu Ecosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Irstea Grenoble, Campus universitaire de Saint Martin d Hères Durée 3 ans, de septembre 2015 à septembre 2018 Encadrement Ecole doctorale Mots clés Fanny Dommanget, André Evette ou Jean Jacques Brun, Irstea Grenoble EDISCE, Grenoble Fallopia ssp., télédétection, multi échelle, écologie des communautés, écologie du paysage Résumé Classées parmi les pires espèces exotiques envahissantes d Europe et d Amérique du Nord, les renouées exotiques sont en expansion. L invasion des infrastructures linéaires de transport par les renouées soulève des enjeux importants en termes économiques et environnementaux et notamment en termes de gestion, sécurité, biodiversité, etc. Le présent projet de thèse, qui vient dans la continuité des recherches menées à Irstea Grenoble, a pour objectif d analyser à l échelle paysagère et de la tache, l évolution des renouées en lien avec la biodiversité, les fonctionnalités des écosystèmes environnants et les modalités de gestion sur trois types d infrastructures linéaires : les routes, les voies navigables et les voies de chemin de fer. En effet, une fois installées, le développement des renouées va dépendre du type et de la fréquence des interventions, mais également des conditions abiotiques et biotiques environnantes. Par exemple, les interactions avec les communautés végétales en place vont favoriser (facilitation) ou limiter (compétition et inhibition) le développement de ces taxa invasifs en fonction des contraintes abiotiques du milieu. De plus, la dynamique des taches et la colonisation par de nouvelles propagules dépend des composantes du paysage, comme par exemple l anthropisation ou la présence de couloirs de dispersion (p. ex. les cours d eau). L analyse diachronique du développement des populations de renouées à l échelle de la tache et à l échelle du paysage en lien avec les modalités de gestion et l environnement biotique et abiotique permettra de mieux connaître et appréhender la dynamique spatiotemporelle de ces espèces invasives. Ces résultats seront valorisés auprès des gestionnaires par l intermédiaire d un projet de recherche associé et ouvriront la voie à un travail ultérieur de modélisation prédictive de l évolution des renouées envahissantes à l échelle du paysage. Abstract Considered as part of the worst invasive species in Europe and North America, Asian knotweeds continue to spread. The invasion of linear transport infrastructures (LTI) by knotweeds raises major economic, environmental and management issues. This PhD project aims at analyzing knotweed dynamic at landscape and patch scales in relation to biodiversity, ecosystem functioning and management. Three LTI will be studied and compared: roads, railways and navigable rivers. Once established, knotweed development will depend on the type and the frequency of management operations and also on biotic and abiotic conditions. For example, plant interactions with neighboring communities can favor (facilitation) or limit (competition or inhibition) the development of these invasive taxa, depending on the abiotic constraints of the environment. Moreover, patch dynamic and dispersal and recruitment of propagules depend on landscape components like anthropic pressure or the presence of spreading corridor. Diachronic analysis of the development of knotweed populations at the two different scales of the patch and the landscape should allow better understanding of the spatiotemporal dynamic of these invasive species. Managers should beneficiate from the results of this work through an associate research project. The results should also contribute to build future predictive models of the evolution of invasive knotweeds in the landscape. 1

2 1 Introduction 1.1 Contexte scientifique Classées parmi les pires espèces exotiques envahissantes d Europe et d Amérique du Nord, les renouées exotiques sont en expansion. L invasion des infrastructures linéaires de transport (ILTe) par les renouées soulève des enjeux importants en termes économiques et environnementaux et notamment en termes de gestion, sécurité, biodiversité, etc. Leur dynamique est aujourd hui mal comprise, en particulier l importance et les rôles respectifs des facteurs de milieu et de gestion. L intérêt des outils de télédétection modernes pour l acquisition des données et la compréhension des processus écologiques favorise le développement de leur utilisation en dehors du cercle de la géomatique. Le potentiel qu ils représentent conduit à un véritable essor de leur emploi en écologie des invasions, ouvrant de nouvelles perspectives de recherche. 1.2 Objectifs du projet Le présent projet de thèse s inscrit à la fois dans la recherche en écologie des invasions mais aussi dans la recherche en écologie du paysage et télédétection. Il a pour objectif d analyser à l échelle paysagère et de la tache, l évolution des renouées en lien avec la biodiversité, les fonctionnalités des écosystèmes environnants et les modalités de gestion sur trois types d infrastructures linéaires : les routes, les voies navigables et les voies de chemin de fer. Ces deux échelles d étude (de la tache et de la population) devraient permettre de tester les apports des capteurs miniaturisés et de la photogrammétrie très haute résolution pour la description de la dynamique des populations de renouées asiatiques. Cette thèse vise également à utiliser les données ainsi acquises pour mieux comprendre la dynamique paysagère des renouées asiatiques le long des ILTe en recherchant les facteurs paysagers et locaux qui expliquent les patrons de développement observés. 1.3 Positionnement du projet sur les scènes locales, nationales et internationales Considérée comme la seconde cause de l érosion de la biodiversité par le réseau ISSG (Invasive Species Specialist Group, sous l autorité de l UICN et du SSC), la problématique des espèces invasives occupe une part de plus en plus importante au sein des questions environnementales comme vient le souligner la très récente adoption par le Conseil de l'union européenne du projet de règlement européen relatif à la prévention et à la gestion de l'introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes. En France, la création récente (2014) ou en cours (prévue pour 2015) de deux groupes de recherche en lien avec les invasions biologiques (dont fait partie l UR EMGR) témoigne de l intérêt croissant que suscite ce sujet et de sa forte dynamique scientifique. L expansion des renouées exotiques, tant en plaine que dans les milieux de montagne, pose de sérieux problèmes aux gestionnaires. Les invasions biologiques préoccupent ainsi les acteurs scientifiques, politiques et gestionnaires, à toutes les échelles. 2

3 2 Description du projet 2.1 Programme scientifique L objectif de ce travail est d étudier, au travers d une approche spatiale diachronique, les principaux facteurs susceptibles d impacter le développement spatio temporel des populations de renouées asiatiques, soit : Leurs modalités de gestion, qui peuvent freiner ou favoriser l expansion des renouées asiatiques le long des infrastructures Les facteurs de milieu (biotiques et abiotiques) à l échelle locale et paysagère Les hypothèses scientifiques sous jacentes à ce travail sont que les modalités de gestion mises en œuvre et les facteurs de milieux ont une influence marquée sur les modalités de développement et de dissémination des renouées asiatiques le long des ILTe. La thèse sera structurée en deux axes de recherche : Axe 1 : Dynamique de colonisation des renouées asiatiques à l échelle du paysage Axe 2 : Dynamique d expansion des renouées asiatiques à l échelle de la tache Axe 1 : Dynamique de colonisation des renouées asiatiques à l échelle du paysage La colonisation des renouées asiatiques dans un paysage est liée à la présence de cours d eaux dynamiques et à la pression anthropique. La distance aux routes ou aux voies ferrées notamment est un bon prédicteur de leur présence, ce qui rend compte de l importance du rôle des interventions humaines et des infrastructures de transport dans le processus de colonisation. Toutefois, la dynamique spatio temporelle des taches en place et de la colonisation par de nouvelles propagules n a jamais été croisée avec des indices paysagers décrivant le fonctionnement écosystémique à une échelle large (par exemple configuration spatiale des taches, indices de connectivité) ni avec les modalités de gestion. L objectif de cet axe de recherche est de comprendre comment l évolution des structures spatiales et temporelles des populations de renouées asiatiques s explique parles processus écologiques (dissémination, création de biomasse, ) et les facteurs historiques (date d arrivée des propagules) et anthropiques (modalités de gestion ). L hypothèse forte de cet axe de la thèse est que les formes et les dynamiques des taches rendent compte de leurs processus de création et de leurs modalités de gestion, et que cette dynamique dépend du type d ILTe (avec notamment une différence dans les processus de dissémination entre les voies navigables et les autres infrastructures) Axe 2 : Dynamique d expansion des renouées asiatiques à l échelle de la tache La vigueur des renouées asiatiques dépend fortement de la capacité de la communauté végétale voisine à filtrer la lumière et donc de la compétition subie. Toutefois les facteurs influençant leur dynamique d expansion sont très mal connus. La particularité des abords d infrastructures de 3

4 transport, milieux sous influence anthropique forte et caractérisés par des patrons linéaires, amène à supposer que la croissance des taches de renouées est contrainte latéralement et que leur patron d expansion est longitudinal. L objectif de cet axe de recherche est d identifier les facteurs influençant la vitesse d expansion des taches de renouées asiatiques en étudiant à une échelle fine l effet des facteurs de milieu (composantes physico chimiques du substrat, accessibilité à l eau, exposition, etc.), les facteurs biotiques (composition de la communauté végétale voisine et compétition interspécifique) et les modalités de gestion (trajectoire, fréquence et nature des interventions) sur un échantillon de taches de renouées asiatiques le long de différentes ILTe. L hypothèse forte de cet axe de recherche est que la vitesse d expansion des renouées à l échelle de la tache va dépendre des modes de gestion (absence ou présence de fauchage, méthodes de fauche, fréquence ), des facteurs biotiques (lumière, ), et abiotiques (disponibilité en eau, granulométrie ). 2.2 Méthodologie Choix des sites Douze sites d étude, trois concernant chaque type d ILTe étudié (voies ferrées, routières et navigables) et trois sites au croisement de plusieurs ILTe, seront sélectionnés et serviront de support à cette étude. Les sites auront une superficie d environ 200 mètres de large pour 1 kilomètre de long afin de pouvoir étudier les facteurs paysagers avec une approche transversale et longitudinale par rapport à l ILTe. Ils seront sélectionnés avec l appui des gestionnaires (RFF, VNF, AREA, DIR ) avec qui les contacts sont déjà bien établis. Les sites seront notamment définis selon les critères suivants : Nombre de taches suffisant (supérieur ou égal à 10) Couvert arboré faible ou nul Linéaire ou délaissée de route, autoroute, voie de chemin de fer ou voie navigable Eléments de gestion accessibles Méthodes spécifiques à l axe 1 : Dynamique de colonisation des renouées asiatiques à l échelle du paysage On s intéresse ici aux formes et dynamiques des taches en fonction du temps, du type d ILTe et du mode de gestion. L utilisation d outils cartographiques, complétés par des enquêtes et relevés de terrain, pour suivre et analyser la colonisation et le développement des renouées asiatiques le long des ILTe fournira des informations sur la dynamique paysagère des renouées asiatiques en lien avec la biodiversité et les corridors écologiques environnants. Pour cela on utilisera les potentialités des outils modernes de télédétection (images satellitales, aériennes et drones) ainsi que les méthodes 4

5 d analyse de données spatialisées (segmentation multi niveaux et classification dirigée notamment). L analyse diachronique de l évolution des taches de renouées à partir d images à haute résolution (orthophotos IGN, pléiade, Spot6 ) permettra d évaluer la dynamique des taches sur un pas de temps supérieur à celui de la thèse (et jusqu à une dizaine d années). La dynamique spatio temporelle paysagère des renouées asiatiques sera évaluée par différentes variables comme l évolution dans le temps de la taille des taches existantes, l identification de nouveau foyer d infestation, l agencement dans l espace des différentes taches ou la densité d invasion. Ces estimateurs seront mis en lien avec différents indices paysagers (connectivité, indices de forme, occupation des sols et sa dynamique ), issus de bases de données d occupation du sol acquises par l Unité ainsi qu avec les pratiques de gestion évaluées par des entretiens semi directifs avec les gestionnaires Méthodes spécifiques à l axe 2 : Dynamique d expansion des renouées asiatiques à l échelle de la tache Des taches seront sélectionnées sur les 12 sites d étude et feront l objet de suivis dans le temps. Ainsi, leur surface (plus grand et plus petit diamètre ; relevé de leur forme par GPS de précision) et leur vigueur (hauteur des ramets et densité) seront mesurées en début et en fin de saison de végétation sur plusieurs saisons de végétation et mises en relation avec les variables caractérisant leur environnement biotique et abiotique. La démarche et la méthode de relevés seront proches de celles utilisées dans la thèse de Fanny Dommanget (soutenue en février 2014). Les modes de gestion seront décrits grâce à des enquêtes auprès des opérateurs de terrain sous la forme d entretiens semi directifs. Il s agira de mettre en lien, par des modèles statistiques à effets mixtes, la vitesse d expansion des renouées avec les facteurs abiotiques, biotiques et les modalités de gestion. La taille des taches de renouées asiatiques sera mesurée sur plusieurs années ainsi que des variables rendant compte de leur vigueur (densité en ramets, hauteur moyenne des ramets, biomasse moyenne des ramets). Les facteurs environnementaux incluront des variables topographiques (altitude, exposition, pente ) et climatiques (température et précipitation annuelles) ainsi que des variables caractérisant le substrat (fertilité, granulométrie). L occupation du sol entourant chaque tache sera relevée et une attention particulière sera donnée à la caractérisation des communautés végétales voisines (évaluation de la diversité biologique, identification des espèces dominantes, mesure de la hauteur végétative des espèces ). Enfin, les facteurs de gestion devront rendre compte de la fréquence et du type de gestion pratiquée sur chacune des taches étudiées. Ces derniers seront issus des entretiens semi directifs dont le questionnaire sera élaboré en partenariat avec l UMR 5600, partenaire du projet, et un bureau d étude spécialisé dans la gestion des renouées asiatiques (Concept Cours d Eau). 2.3 Résultats escomptés D un point de vue scientifique, ces recherches doivent permettre de mieux comprendre l écologie des renouées asiatiques via la validation des hypothèses suivantes : 5

6 les formes et les dynamiques des taches rendent compte de leurs processus de création et de leurs modalités de gestion, et que cette dynamique dépend du type d ILTe la vitesse d expansion des renouées à l échelle de la tache va dépendre des facteurs biotiques, abiotiques et des modes de gestion Ces travaux feront l objet de la rédaction de trois articles scientifiques dans des journaux de rang A : un relatif à la méthode de télédétection (journal scientifique de géomatique, ex : International Journal of Applied Earth Observation and Geoinformation), deux sur la dynamique des taches à l échelle paysagère et l échelle de la tache (journal scientifique d écologie, ex : Biological Invasions). 6

7 3 Organisation du projet et profil recherché 3.1 Encadrement La thèse sera encadrée par Fanny Dommanget et dirigée par André Evette (HDR à soutenir en 2015) ou Jean Jacques Brun (DR), Irstea Grenoble. La partie télédétection impliquera Vincent Breton et Laurent Borgniet d Irstea Grenoble ainsi que l UMR Tétis, à Montpellier. Le laboratoire Environnement, Ville et Société de l ENS Lyon (Marylise Cottet) fournira un appui sur la prise en compte de la gestion. Le doctorant sera rattaché à l École doctorale Ingénierie pour la santé la Cognition et l'environnement EDISCE dans laquelle l Unité EMGR est fortement impliquée. Le comité de thèse pressenti pourrait rassembler Nathalie Machon, MNHN ; Grégory Mahy, U. Liège ; Jacques Haury, AgroCampus Ouest ; Serge Muller, U. Lorraine ; Jacques Baudry, U. Rennes. Les contacts avec les gestionnaires de terrain pour le choix des sites et le recueil des modalités de gestion (DIR, APRR, VNF, RFF ) s appuieront sur le réseau bien établi par l Unité EMGR et développé dans le cadre du projet Ittecop. 3.2 Partenariats Cette thèse s intégrant plus globalement dans le projet ITTECOP DYNARP, le doctorant travaillera en interaction avec les partenaires du projet dont le CEREMA (Virginie Billon). 3.3 Profil du candidat recherché Le (la) candidat(e) sera sélectionné sur son niveau académique sur un profil Master II ou école d ingénieur, de préférence avec une orientation «recherche», associant des compétences disciplinaires fortes en écologie végétale et du paysage. Le (la) candidat(e) devra avoir un intérêt prononcé pour la géomatique et pour la manipulation de données issues de la télédétection. Connaissances demandées : Ecologie végétale, écologie fonctionnelle, écologie du paysage Ecologie et gestion des invasions biologiques Statistiques et analyse de données spatialisées Français courant, Anglais scientifique Botanique Compétences requises : Aptitude au travail en équipe Autonomie Rigueur Esprit critique et capacités d analyse et de prise de recul 7

8 Aisance relationnelle (enquêtes auprès de professionnels) Capacités rédactionnelles Aptitude pour le travail de terrain 3.4 Echéancier Le déroulement de ce travail est prévu ainsi : Année 1 Année 2 Année 3 Tâche Bibliographie : précision / appropriation des questions scientifiques Axe 1 Veille bibliographique Acquisition de données terrain Analyse des données Valorisation / rédaction Bibliographie : précision / appropriation des questions scientifiques Axe 2 Veille bibliographique Acquisition de données terrain Analyse des données Valorisation / rédaction Rédaction manuscrit Comités de thèse Le travail de thèse sera rythmé par les campagnes de terrain qui prendront place aux printemps et étés des deux premières années (trimestres 2 et 3 pour un début de thèse en septembre octobre). L analyse des données débutera sur l axe 2 dès la prise en main du sujet de thèse sur un jeu de donnée préalablement récolté par l équipe d Irstea dans la perspective de soumettre rapidement un premier article. L analyse de données se poursuivra après à la fin de la première campagne de terrain afin de mettre en place les outils statistiques et de traitement des données. Il s agira d une analyse des données qui donnera lieu à la soumission d un second article concernant l axe 1. La poursuite de la valorisation des données sur l axe 2 se fera dans un deuxième temps, au cours de l hiver de la deuxième année afin de répartir l effort de rédaction. La dernière année de thèse sera entièrement consacrée à la rédaction du manuscrit. Trois comités de thèse, planifiés à chaque début d année universitaire devront permettre de cadrer l avancée du travail et de préparer les campagnes de terrain. 8

MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE)

MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE) MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : STIC POUR L'ECOLOGIE

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

L offre de master orientée «forêt»

L offre de master orientée «forêt» L offre de master orientée «forêt» à AgroParisTech Nancy JD Bontemps, H Wernsdörfer, AgroParisTech - centre de Nancy jdbontemps.agroparistech@gmail.com Holger.wernsdorfer@agroparistech.fr CAQSIS 2014,

Plus en détail

Jeu de l ingénierie écologique. mémo du joueur

Jeu de l ingénierie écologique. mémo du joueur Jeu de l ingénierie écologique mémo du joueur Contexte Qu est-ce que l ingénierie écologique? L ingénierie écologique peut être définie par une action par et/ou pour le vivant. Plus précisément, le vivant

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

Étude d impact et Services Écosystémiques : Comment identifier et spatialiser les enjeux?

Étude d impact et Services Écosystémiques : Comment identifier et spatialiser les enjeux? Étude d impact et Services Écosystémiques : Comment identifier et spatialiser les enjeux? Roel PLANT 1,2 ; Pierre-André PISSARD 1 1 UMR TETIS / Irstea Montpellier 2 Institute for Sustainable Futures /

Plus en détail

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM Journée EcoInnovation et Biodiversité 21 mai 2014 - Contact: Catherine de Roincé, catherine.deroince@terroiko.fr Historique d une start-up issue de la recherche

Plus en détail

Enjeux et défis en assurance habitation Marc-Olivier Faulkner 18 novembre 2011

Enjeux et défis en assurance habitation Marc-Olivier Faulkner 18 novembre 2011 Enjeux et défis en assurance habitation Marc-Olivier Faulkner 18 novembre 2011 Aviva plc AGENDA Assurance habitation des particuliers: quelques constats. Problèmes en assurance habitation. Solutions à

Plus en détail

Industrial Phd Progam

Industrial Phd Progam Industrial Phd Progam Catalan Government: Legislation: DOGC ECO/2114/2012 Modification: DOGC ECO/2443/2012 Next: Summary and proposal examples. Main dates March 2013: Call for industrial Phd projects grants.

Plus en détail

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation Mastère Spécialisé Économie circulaire : les outils de l Écologie industrielle et de l Éco-conception Bac +6 Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Plus en détail

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE Hervé LETHIER, EMC2I INTRODUCTION OBJECTIFS L INSTRUMENT LES INDICATEURS UN PREMIER BILAN INTRODUCTION OBJECTIF De simples inventaires spécialisés et ciblés Combler

Plus en détail

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4062

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4062 UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4062 Numéro dans le SI local : 06 MCF 0413 Référence GESUP : Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 06-Sciences de gestion

Plus en détail

Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8

Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8 Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8 Christine TURCK 1 * et **, Christiane WEBER**, Dominique THOME*

Plus en détail

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS UE 1 : Tronc commun Carthagéo-Géoprisme Un certain nombre d enseignements de la formation professionnelle Carthagéo est mutualisée avec

Plus en détail

La gestion des données en écologie des communautés végétales : l exemple de Phytobase

La gestion des données en écologie des communautés végétales : l exemple de Phytobase Journée Bases de Données Besançon 21 mars 2013 La gestion des données en écologie des communautés végétales : l exemple de Phytobase François Gillet Université de Franche-Comté CNRS UMR 6249 Chrono-environnement

Plus en détail

«Poursuivre au-delà de BEEST : une approche fonctionnelle basée sur les traits de vie des espèces en relation avec l habitat».

«Poursuivre au-delà de BEEST : une approche fonctionnelle basée sur les traits de vie des espèces en relation avec l habitat». «Poursuivre au-delà de BEEST : une approche fonctionnelle basée sur les traits de vie des espèces en relation avec l habitat». Philippe USSEGLIO-POLATERA Université Paul Verlaine Metz UMR-CNRS 746 - LIEBE

Plus en détail

Application de la télédétection à la cartographie de l enneigement du Haut Atlas de Marrakech à partir d images SPOT VEGETATION et LANDSAT TM.

Application de la télédétection à la cartographie de l enneigement du Haut Atlas de Marrakech à partir d images SPOT VEGETATION et LANDSAT TM. Projet de recherche franco-marocain : Fonctionnement et ressources hydro-écologiques en région semi-aride (Tensift, Maroc) : Caractérisation, modélisation et prévision Application de la télédétection à

Plus en détail

LA PLACE ET LE RÔLE DE L AGRICULTURE A LA PERIPHERIE DES VILLES MOYENNES Le cas des villes d Annecy, Bourg-en-Bresse, Montbrison et Romans-sur-Isère

LA PLACE ET LE RÔLE DE L AGRICULTURE A LA PERIPHERIE DES VILLES MOYENNES Le cas des villes d Annecy, Bourg-en-Bresse, Montbrison et Romans-sur-Isère LA PLACE ET LE RÔLE DE L AGRICULTURE A LA PERIPHERIE DES VILLES MOYENNES Le cas des villes d Annecy, Bourg-en-Bresse, Montbrison et Romans-sur-Isère CLÉMENT ARNAL Cette thèse s inscrit dans un contexte

Plus en détail

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES GEOSPATIALE CREATION A D UNE L ECHELLE BANQUE NATIONAL DE DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE 1 AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. P O Box 3463

Plus en détail

ESPE ACADEMIE BORDEAUX Référence GALAXIE : 69

ESPE ACADEMIE BORDEAUX Référence GALAXIE : 69 ESPE ACADEMIE BORDEAUX Référence GALAXIE : 69 Numéro dans le SI local : 0076 Référence GESUP : Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 71-Sciences de l'information et de

Plus en détail

VERS UN SYSTÈME COLLABORATIF POUR LA MISE À JOUR DE RÉFÉRENTIELS GÉOGRAPHIQUE

VERS UN SYSTÈME COLLABORATIF POUR LA MISE À JOUR DE RÉFÉRENTIELS GÉOGRAPHIQUE CO-153 VERS UN SYSTÈME COLLABORATIF POUR LA MISE À JOUR DE RÉFÉRENTIELS GÉOGRAPHIQUE VIGLINO J.M. IGN-F, SAINT-MANDÉ, FRANCE RESUME La vulgarisation des technologies de communication actuels tels que les

Plus en détail

Mariane ALLEAUME-BENHARIRA Sylvie ODDOU-MURATORIO François LEFEVRE. Ecologie des forêts méditerranéennes INRA AVIGNON - FRANCE

Mariane ALLEAUME-BENHARIRA Sylvie ODDOU-MURATORIO François LEFEVRE. Ecologie des forêts méditerranéennes INRA AVIGNON - FRANCE MODELISER L IMPACT DES CHANGEMENTS DEMOGRAPHIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX SUR L EVOLUTION DES ARBRES Le module Luberon Version 2010 Mariane ALLEAUME-BENHARIRA Sylvie ODDOU-MURATORIO François LEFEVRE Ecologie

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE)

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE DES PLANTES

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

Conception d un CD interactif : simulation d une sortie en écologie végétale

Conception d un CD interactif : simulation d une sortie en écologie végétale Conception d un CD interactif : simulation d une sortie en écologie végétale A. El Ghorfi *, M. Boulanouar *, M. Cheggour*, N. Zahid ** * Département de biologie, ENS Marrakech ** Département d informatique,

Plus en détail

Les Enjeux de l'agriculture de Précision

Les Enjeux de l'agriculture de Précision Les Enjeux de l'agriculture de Précision G. Grenier, Professeur d Automatique et Génie des Equipements; Bordeaux Sciences Agro Contexte : Qu'est-ce que l'agriculture de Précision? Changement de Paradigme

Plus en détail

Proposition de labellisation d un projet de thèse pour une Allocation de Recherche 2013. (5 pages maximum)

Proposition de labellisation d un projet de thèse pour une Allocation de Recherche 2013. (5 pages maximum) (Effacer ci-dessous les financements qui ne vous concernent pas) ABIES Proposition de labellisation d un projet de thèse pour une Allocation de Recherche 2013 (5 pages maximum) 1. Titre de la thèse Evaluation

Plus en détail

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork)

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork) EBONE Réseau Européen d Observation de la Biodiversité (European Biodiversity Observation NEtwork) Vers un système de surveillance de la biodiversité intégré dans l espace et dans le temps FP7 Projet Collaboratif

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche

DOSSIER DE PRESSE. Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche Inauguré en juin 2013, le centre régional pour la biodiversité Beautour redonne vie à l héritage

Plus en détail

Licence professionnelle Géomatique et Environnement

Licence professionnelle Géomatique et Environnement L admission se fait sur dossier, les étudiants indiquant le ou les parcours choisis avec un ordre préférentiel. Les dossiers sont à retirer à l Institut de Géographie ou à l ENSG aux dates indiquées sur

Plus en détail

Survey of REDD projects in Central Africa Etude des projets REDD en Afrique Centrale

Survey of REDD projects in Central Africa Etude des projets REDD en Afrique Centrale Survey of REDD projects in Central Africa Etude des projets REDD en Afrique Centrale (formulaire à renvoyer à cdewasseige@foraf.eu et philippe.mayaux@jrc.ec.europa.eu ) 1) General description / Description

Plus en détail

UNIVERSITE D ANTANANARIVO FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE BIOLOGIE ET ECOLOGIE VEGETALES

UNIVERSITE D ANTANANARIVO FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE BIOLOGIE ET ECOLOGIE VEGETALES UNIVERSITE D ANTANANARIVO FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE BIOLOGIE ET ECOLOGIE VEGETALES Mémoire pour l obtention de Diplôme d Etudes Approfondies (D.E.A.) en Biologie et Ecologie Végétales Option

Plus en détail

Cours Systèmes d Information Géographique

Cours Systèmes d Information Géographique Cours Systèmes d Information Géographique Durée : 55 h Intervenants : Pr. Amadou Tahirou Diaw 1-3, Dr Gualbert S. Dorégo 2-3, Dr Alla Manga 3, Ing. Aminata Diokhané 4, Dr El hadji Balla Dièye 5-3, Dr Cheikh

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits 2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits L interprétation des cotes attribuées dans le cadre des évaluations des risques relatifs aux produits décrite plus loin repose

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

AFPP COLLOQUE RAVAGEURS ET INSECTES INVASIFS ET ÉMERGENTS MONTPELLIER 21 OCTOBRE 2014

AFPP COLLOQUE RAVAGEURS ET INSECTES INVASIFS ET ÉMERGENTS MONTPELLIER 21 OCTOBRE 2014 AFPP COLLOQUE RAVAGEURS ET INSECTES INVASIFS ET ÉMERGENTS MONTPELLIER 21 OCTOBRE 2014 ASPECTS SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES CONCERNANT LES INVASIONS BIOLOGIQUES J. THEVENOT*, P. HAFFNER* *Muséum national

Plus en détail

Evaluation de l Aléa incendie de forêt

Evaluation de l Aléa incendie de forêt Evaluation de l Aléa incendie de forêt Secteur des Chartreuses du Boulou Note Méthodologique Février 2012 A partir de la méthodologie pour le diagnostic, l affichage et le traitement du risque d incendies

Plus en détail

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT 2013 LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT INSTITUT DES SCIENCES ET INDUSTRIES DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT AgroParisTech s est donné deux missions

Plus en détail

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Cécile Haëck Nicolas Klein Rencontres SIG la Lettre 2009 Session «Le grand boom de la 3D» 1 En rubriques 1. Le

Plus en détail

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS.

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 1 er décembre 2014 INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. Le 27 novembre 2014, Renault, la Fondation Renault

Plus en détail

Projet ANR SAMOGWAS. Specific Advanced MOdels for Genome-wide Association Studies. Journée de lancement officielle. Nantes - vendredi 11 octobre 2013

Projet ANR SAMOGWAS. Specific Advanced MOdels for Genome-wide Association Studies. Journée de lancement officielle. Nantes - vendredi 11 octobre 2013 Projet ANR SAMOGWAS Specific Advanced MOdels for Genome-wide Association Studies Journée de lancement officielle Nantes - vendredi 11 octobre 2013 1 Les partenaires LINA Nantes GIGA-R Liège INSERM Nantes

Plus en détail

UNIVERSITE GRENOBLE 2 (MENDES-FRANCE) Référence GALAXIE : 4126

UNIVERSITE GRENOBLE 2 (MENDES-FRANCE) Référence GALAXIE : 4126 UNIVERSITE GRENOBLE 2 (MENDES-FRANCE) Référence GALAXIE : 4126 Numéro dans le SI local : 0432 Référence GESUP : Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 06-Sciences de gestion

Plus en détail

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com Systèmes d Information à Référence Spatiale Utilisation d un Estimateur de Régression avec des Données Landsat pour l Estimation de l Etendu et des Changements du Couvert Forestier du Gabon de 1990 à 2010

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

Ecole Régionale Postuniversitaire d Aménagement et de Gestion Intégrés des Forêts et Territoires Tropicaux - ERAIFT -

Ecole Régionale Postuniversitaire d Aménagement et de Gestion Intégrés des Forêts et Territoires Tropicaux - ERAIFT - Ecole Régionale Postuniversitaire d Aménagement et de Gestion Intégrés des Forêts et Territoires Tropicaux - ERAIFT - 2 ème Subvention forfaitaire à l Ecole Régionale post-universitaire d Aménagement et

Plus en détail

Délimitation des pédopaysages par cartographie numérique Application sur une partie des Combrailles

Délimitation des pédopaysages par cartographie numérique Application sur une partie des Combrailles Assemblée des acteurs de la géomatique 9 décembre 2010 1 Délimitation des pédopaysages par cartographie numérique Application sur une partie des Combrailles Assemblée des acteurs de la géomatique 9 décembre

Plus en détail

Eco Land 3D. Projet. Partagez votre vision du paysage. Agropolis Fondation 18 mars 2009. Présentation projet EcoLand3D

Eco Land 3D. Projet. Partagez votre vision du paysage. Agropolis Fondation 18 mars 2009. Présentation projet EcoLand3D Partagez votre vision du paysage Projet Eco Land 3D Agropolis Fondation 18 mars 2009 Présentation Bionatics Profil de la société Projet démarré en 2001 Transfert de technologie avec le CIRAD Éditeur de

Plus en détail

LA TÉLÉDETECTION EN AGRICULTURE. par Bruno Tisseyre 1

LA TÉLÉDETECTION EN AGRICULTURE. par Bruno Tisseyre 1 1 LA TÉLÉDETECTION EN AGRICULTURE par Bruno Tisseyre 1 RÉSUMÉ Avec la médiatisation des applications développées à partir des drones, la télédétection appliquée à l'agriculture fait aujourd hui beaucoup

Plus en détail

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux Bernard Schneuwly Université de Genève Faire de la science Une institution sociale avec des règles Une règle fondatrice: l évaluation par les pairs

Plus en détail

Samuel Decout, Sandra Luque. Sandra.luque@cemagref.fr

Samuel Decout, Sandra Luque. Sandra.luque@cemagref.fr !""#$%&'()*+,-#,'((.'(&),#/#%&)0/1$*(.'("/+%&0(.2&/3)+/+('*(4/5'6#(.'(7/(%$**'%15)+,(8(( 9)7)'6:($65'#+0('+(9)7)'6:(4$#'01'#0( ( (!"#$%&#'"#(%#)*"+,-.(("#*,-&&"#"+#/&0*"# Samuel Decout, Sandra Luque Sandra.luque@cemagref.fr

Plus en détail

Environmental Research and Innovation ( ERIN )

Environmental Research and Innovation ( ERIN ) DÉpartEment RDI Environmental Research and Innovation ( ERIN ) Le département «Environmental Research and Innovation» (ERIN) du LIST élabore des stratégies, des technologies et des outils visant à mieux

Plus en détail

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2)

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Environnement = interactions présentation non exhaustive et redondante Du local au planétaire / du planétaire au local... problèmes présentés en deux

Plus en détail

Webinaire - Solution Rubix

Webinaire - Solution Rubix Webinaire - Solution Rubix Evaluation de la performance des réseaux routiers municipaux Une approche novatrice à faible coût Webinaire - Agenda Introduction de Trifide et Rival Solutions Introduction à

Plus en détail

CARTOGRAPHIE MINÉRALOGIQUE PAR TÉLÉDÉTECTION POUR L AIDE À L OPTIMISATION DE LA GESTION DES ROCHES STÉRILES

CARTOGRAPHIE MINÉRALOGIQUE PAR TÉLÉDÉTECTION POUR L AIDE À L OPTIMISATION DE LA GESTION DES ROCHES STÉRILES CARTOGRAPHIE MINÉRALOGIQUE PAR TÉLÉDÉTECTION POUR L AIDE À L OPTIMISATION DE LA GESTION DES ROCHES STÉRILES OFFRE DE 3 PROJETS DE RECHERCHE DE NIVEAU MAÎTRISE AVEC BOURSE D ETUDES (MSc DURÉE 2 ANS) QUÉBEC,

Plus en détail

Université catholique de Louvain Programmes de recherche, de formation et de coopération internationale dans le domaine des ressources en eau

Université catholique de Louvain Programmes de recherche, de formation et de coopération internationale dans le domaine des ressources en eau Université catholique de Louvain Programmes de recherche, de formation et de coopération internationale dans le domaine des ressources en eau M. Vanclooster Earth and Life Institute / Environmental Sciences

Plus en détail

Population responses to environmental forcing : approaches to model and monitor habitat characteristics

Population responses to environmental forcing : approaches to model and monitor habitat characteristics Approche systémique des pêches Boulogne-sur sur-mer 2008 Population responses to environmental forcing : approaches to model and monitor habitat characteristics Pierre Petitgas (1), M. Huret (1), B. Planque

Plus en détail

4. Résultats et discussion

4. Résultats et discussion 17 4. Résultats et discussion La signification statistique des gains et des pertes bruts annualisés pondérés de superficie forestière et du changement net de superficie forestière a été testée pour les

Plus en détail

«Bases de données géoréférencées pour la gestion agricole et environnementale en Roumanie»

«Bases de données géoréférencées pour la gestion agricole et environnementale en Roumanie» «Bases de données géoréférencées pour la gestion agricole et environnementale en Roumanie» Dr. Alexandru BADEA Directeur Applications Spatiales Agence Spatiale Roumaine Tél : +40(0)744506880 alexandru.badea@rosa.ro

Plus en détail

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol Lionel RANJARD, Samuel Dequiedt, Pierre-Alain Maron, Anne-Laure Blieux. UMR Agroécologie-plateforme

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Mars 2009 Présentation Générale 1- Le Master Recherche en Sciences de la Vie et de la Santé à Nice Objectifs, environnement scientifique, organisation Enseignements, les spécialités, les cours et les stages

Plus en détail

Les rencontres scientifiques du vendredi

Les rencontres scientifiques du vendredi Les rencontres scientifiques du vendredi Un élément de l Animation Scientifique de l axe 2 Techniques & Méthodes : Mesurer la taille des Particules Natalia Nicole Rosa Doctorante de l Axe 2 UMR IATE 29

Plus en détail

Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011

Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011 Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011 Participants Membre du comité scientifique et technique Nicolas Drapier DP Jean-Luc

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

Présentation du programme

Présentation du programme FILIERE UNIVERSITAIRE FRANCOPHONE Master recherche Ecotoxicologie, Environnement et Gestion des Eaux (MEEGE) Présentation du programme Master recherche «Ecotoxicologie, Environnement et Gestion des Eaux»

Plus en détail

Echelles multiples de lecture d un territoire

Echelles multiples de lecture d un territoire Titre : Technologies de représentation du grand territoire : intégrer la ville à son territoire, associer R&D et pédagogie Bernadette Laurencin : Architecte, Maître assistante associée à l ENSA PB et chercheuse

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A CANDIDATURES 2011 Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie Action 1.2 Date limite de soumission en ligne du dossier : 06 décembre 2010 http://www.e-cancer.fr/aap/for2011

Plus en détail

GL BIOCONTROL Le Mas Bas CIDEX 1040 30 250 ASPERES GSM : +33 (0)6 81 71 31 83 - Fax : +33 (0)9 55 25 40 31 Email : contact@gl-biocontrol.

GL BIOCONTROL Le Mas Bas CIDEX 1040 30 250 ASPERES GSM : +33 (0)6 81 71 31 83 - Fax : +33 (0)9 55 25 40 31 Email : contact@gl-biocontrol. PRESENTATION DE LA SOCIETE GL BIOCONTROL GL BIOCONTROL Le Mas Bas CIDEX 1040 30 250 ASPERES GSM : +33 (0)6 81 71 31 83 - Fax : +33 (0)9 55 25 40 31 Email : contact@gl-biocontrol.com - Web : www.gl-biocontrol.com

Plus en détail

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE Le Master Economie Appliquée est destiné à des étudiants ayant reçu une formation universitaire solide en économie, statistiques, mathématiques et économétrie. Ce Master propose un cursus sur deux années

Plus en détail

From research to application: scenario for the French Forestry Office

From research to application: scenario for the French Forestry Office FORESEE Workshop - Forestry applications of remote sensing technologies 8-10 October 2014 - INRA Champenoux - France From research to application: scenario for the French Forestry Office Anne JOLLY, Alexandre

Plus en détail

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012

CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012 CAMPAGNE D EMPLOIS ENSEIGNANTS 2012 ETABLISSEMENT : UM2 COMPOSANTE : Faculté des Sciences SITE : Campus Triolet IDENTIFICATION DU POSTE : N : Corps : Section CNU : 67 Nature demandée : Maître de Conférence

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Synthèse de (certains) travaux: récents / en cours / en développement

Synthèse de (certains) travaux: récents / en cours / en développement Synthèse de (certains) travaux: récents / en cours / en développement Pr Catherine Morency, ing., Ph.D. Titulaire de la Chaire Mobilité 3 e colloque annuel, Polytechnique Montréal, 13 mai 2013 Quelques

Plus en détail

Bilan des actions 2014 sur le bassin versant du Thouet. Prospections, travaux, perspectives et besoins

Bilan des actions 2014 sur le bassin versant du Thouet. Prospections, travaux, perspectives et besoins Bilan des actions 2014 sur le bassin versant du Thouet, travaux, perspectives et besoins CONTEXTE Sur l ensemble du bassin du Thouet, 5 postes de techniciens couvrent en partie les principaux cours d eau

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005 AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.276 Liège, le 14 mars 2005 Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Avis du CWEDD portant sur une demande de permis de lotir à Franc-Waret (FERNELMONT) L avis

Plus en détail

Analyse des déplacements des objets mobiles : définition de comportements types

Analyse des déplacements des objets mobiles : définition de comportements types Analyse des déplacements des objets mobiles : définition de comportements types Thomas Devogele Université François Rabelais (Tours) thomas.devogele@univ-tours.fr Les déplacements L analyse des déplacements

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Centre d études et de recherches en droit administratif, constitutionnel, financier et fiscal (CERDACFF) sous tutelle des établissements

Plus en détail

Programme GREAT-MED: «Generating a Risk and Ecological Analysis Toolkit for the Mediterranean»

Programme GREAT-MED: «Generating a Risk and Ecological Analysis Toolkit for the Mediterranean» Programme GREAT-MED: «Generating a Risk and Ecological Analysis Toolkit for the Mediterranean» Idée du GREAT-MED synthèse et transfert de connaissances de biodiversité Réfuges & Hotspots de plantes méditerranéennes

Plus en détail

Perspectives d applications de la télédétection en grandes culture à court et moyen terme dans le Sud-Ouest

Perspectives d applications de la télédétection en grandes culture à court et moyen terme dans le Sud-Ouest Perspectives d applications de la télédétection en grandes culture à court et moyen terme dans le Sud-Ouest Jean-François DEJOUX CESBIO & Luc CHAMPOLIVIER CETIOM Télédétection en agriculture : nouveau

Plus en détail

Le Parc naturel régional des SIG. Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire

Le Parc naturel régional des SIG. Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire SIG Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire Comment utiliser la directive Inspire à l échelle d un SIG historique pour en assurer la refonte? Claire Devaud

Plus en détail

L'ore Master Eau Montpellier

L'ore Master Eau Montpellier L'ore Master Eau Montpellier Thierry Rieu 04 Novembre 2013 Master Eau - Montpellier Une ore unique en sciences de l'eau, intégrée et spécialisée 110 UE, 100 étudiants par promo, 5 spécialités dont Spécialité

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

PAYSAGE DE MONTAGNE ET TELEDETECTION

PAYSAGE DE MONTAGNE ET TELEDETECTION PAYSAGE DE MONTAGNE ET TELEDETECTION INTEGRATION DES OUTILS GEOMATIQUES ET DES DONNEES NUMERIQUES A L ETUDE DU PAYSAGE D ESTIVE (APPLICATION AUX PYRENEES) Muriel Harguindéguy Société, Environnement, Territoire,

Plus en détail

TUTORIEL D UTILISATION DE L APPLICATION STOT-NC

TUTORIEL D UTILISATION DE L APPLICATION STOT-NC Sommaire Présentation générale... 2 Accessibilité... 3 TUTORIEL D UTILISATION DE L APPLICATION STOT-NC Accès «interface cartographique»... 3 Connexion... 3 Fonctionnalités disponibles... 3 Accès «Saisie

Plus en détail

Information Management in Environmental Sciences

Information Management in Environmental Sciences PEER / METIER Cemagref JRU TETIS Information Management in Environmental Sciences 19-23 February 2007, Montpellier Date Time Speakers Topics Sunday 18/02 19h00-23h00 Welcome at hotel Heliotel Icebreaking

Plus en détail

Joint AAL Information and Networking Day. 21 mars 2012

Joint AAL Information and Networking Day. 21 mars 2012 Joint AAL Information and Networking Day 21 mars 2012 Présentation TéSA a pour objet : la mise en commun de moyens permettant de : rassembler et accueillir des doctorants ou post-doctorants dont les thèses

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Évaluation environnementale stratégique du programme opérationnel INTERREG V Caraïbes 2014-2020

Évaluation environnementale stratégique du programme opérationnel INTERREG V Caraïbes 2014-2020 Évaluation stratégique du programme opérationnel INTERREG V Caraïbes 2014-2020 Note additive présentant les modifications apportées à la version du rapport environnemental intermédiaire ayant servi de

Plus en détail

INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA)

INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA) INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA) TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION DE TROIS (3) SITES PILOTES POUR LA QUANTIFICATION DU STOCK DE CARBONE ET DU SUIVI DE SA DYNAMIQUE

Plus en détail

Le Programme Régional de Protection des Végétaux. Henri BROUCHOUD Cirad Réunion

Le Programme Régional de Protection des Végétaux. Henri BROUCHOUD Cirad Réunion Le Programme Régional de Protection des Végétaux Henri BROUCHOUD Cirad Réunion PRPV (2003-2008) Programme Régional de Protection des Végétaux e-prpv (2009 2014) Elargissement et Pérennisation du Réseau

Plus en détail

Congrès CGE - Paris 2010 7 et 8 Octobre 2010

Congrès CGE - Paris 2010 7 et 8 Octobre 2010 Congrès CGE - Paris 2010 7 et 8 Octobre 2010 Atelier 6 : Alain STORCK, Directeur de l INSA de Lyon Quels étudiants étrangers dans nos programmes de doctorat et quelle attractivité pour les chercheurs étrangers?

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Élaboration du volet «éolien» du schéma régional du climat, de l air et de l énergie DREAL Nord Pas de Calais Service ECLAT CCTP volet éolien du SRCAE page 1

Plus en détail

Résumé non technique. Tableaux d estimation

Résumé non technique. Tableaux d estimation Résumé non technique Tableaux d estimation 4 Chapitre 1 Introduction 5 E n application de la directive européenne 2002/49/CE, et de ses retranscriptions en droit français (décret 2006-361 du 24 mars 2006

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

Bâtiment et biodiversité

Bâtiment et biodiversité Contribution au GROUPE DE TRAVAIL PLAN BATIMENT DURABLE Bâtiment et biodiversité ELAN Structure : Nom, prénom : LEMOINE, Olivier (suppléante COUZENS, Rebecca) Coordonnées : o.lemoine@elan-france.com, 06

Plus en détail

CAMPAGNE ENSEIGNANTS-CHERCHEURS 2015

CAMPAGNE ENSEIGNANTS-CHERCHEURS 2015 CAMPAGNE ENSEIGNANTS-CHERCHEURS 2015 Identification du poste : Grade : PR MCF N de poste : Section CNU 1: 06 Section CNU 2 (le cas échéant) : 24 Composante de rattachement : Département Economie Gestion

Plus en détail

TrawlBase-Siap : un outil de gestion des données de campagnes de chalutage scientifique. TrawlBase-Siap: A Software to Manage Trawling Survey Data

TrawlBase-Siap : un outil de gestion des données de campagnes de chalutage scientifique. TrawlBase-Siap: A Software to Manage Trawling Survey Data TrawlBase-Siap : un outil de gestion des données de campagnes de chalutage scientifique Note TrawlBase-Siap: A Software to Manage Trawling Survey Data Note Jérôme GUITTON 1 & Didier GASCUEL 2 1. Ingénieur

Plus en détail

PROJET ACCLIMATE ETUDE SIM-CLIM THEME 3 Etude bilan des possibilités d une simulation climatique régionale

PROJET ACCLIMATE ETUDE SIM-CLIM THEME 3 Etude bilan des possibilités d une simulation climatique régionale Commission de l Océan Indien Projet ACCLIMATE 1 PROJET ACCLIMATE ETUDE SIM-CLIM THEME 3 Etude bilan des possibilités d une simulation climatique régionale Résumé Commission de l Océan Indien Projet ACCLIMATE

Plus en détail

Christelle MAZIERE (30 ans)

Christelle MAZIERE (30 ans) Christelle MAZIERE (30 ans) Villa Orcéa, Lieu-dit Pertérato 20212 Favalello di Boziu 06.35.58.13.21 maziere@univ-corse.fr COMPÉTENCES PARTICULIÈRES Enseignement Gestion de corpus de données : recueil,

Plus en détail