EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU"

Transcription

1 USINE DE FABRICATION D EMULSION A SAULGE (86) CONTEXTE Origine des travaux : Enjeux Le site a accueilli une société de fabrication d émulsion bitume. Une pollution des sols et des eaux souterraines au droit d un talus et en aval hydraulique du site a été identifiée lors de la cessation d activité du site. Cette pollution fait notamment suite à un déversement accidentel de fluxant pour bitumes (mélange de HAP) en Localisation de la pollution: la pollution impacte les sols et les eaux souterraines recoupées entre 7,5 et 8,5 m de profondeur. Environnement de la zone polluée: le site est localisé entre une voie ferrée et une route départementale. TYPOLOGIE DE LA POLLUTION Origine Polluants Historique de la pollution : plusieurs sources de pollution ont été répertoriées sur le site. Zone 1, au droit des anciennes cuves enterrées d essences et de gasoil (pollution HCT et BTEX) sur 2 m de profondeur; Zone 2, pollution jusqu à 6 m de profondeur au niveau du déversement accidentel de fluxant (mélange de HAP); Famille du polluant : hydrocarbures Nom du polluant : hydrocarbures totaux, HAP et BTEX. Concentration initiale : (maximales) Eaux souterraines Sol (zone 2) BTEX µg/l - HCT µg/l mg/kg MS HAP µg/l mg/kg MS Stockage d émulsion Géologie recoupée Identification du risque Etendue de la pollution : 35m 3 pour la zone 1, 550m 3 pour la zone 2 remblais graveleux jusqu à 1 m de profondeur puis alternance de sables, sables argileux et de graves sableuses reposant sur des marnes à partir de 7 m. Risque d extension de la contamination de la nappe vers les puits privés localisés de l autre côté de la route départementale.

2 OBJECTIFS DE REHABILITATION Usage envisagé du site Il est envisagé une reconversion industrielle du site Délais annoncés 10 semaines Objectifs fixés pour la réhabilitation Objectif de l opération : Retirer les sources sols et traiter la nappe pour éviter la propagation des polluants dans le milieu environnant (nappe en particulier) Teneur résiduelle fixée : STRATEGIE DE TRAITEMENT Combinaison de techniques Traitement en zone non saturée : Traitement par excavation et évacuation hors site (technique n 1) puis mise en place d un traitement de la zone non saturée par Venting (technique n 2) du fait de la présence d un bâtiment limitant l extension de l excavation Traitement de la zone saturée : traitement des eaux souterraines par oxydation chimique in-situ.

3 CRITERES DE CHOIX DE LA TECHNIQUE N 1 (TRAITEMENT HORS SITE) Caractérisation du site Technique retenue Avantages majeurs Peu de place disponible pour un traitement sur site privilégiant l excavation Nom : excavation des terres polluées et évacuation vers des filières de traitement (biocentre et désorption thermique) Principe : évacuation vers un centre spécialisé dans l élimination des polluants Type de polluants traités : hydrocarbures et HAP (fluxuant) Libération rapide du site. Dégradation ou élimination des polluants en site contrôlé et spécialisé. CARACTERISTIQUES DE LA TECHNIQUE N 1 (TRAITEMENT HORS SITE) Principes clés Principe de fonctionnement : Terrassement des terres impactées à la pelle mécanique et évacuation en semis bennes étanches et bâchées. Traitement des terres polluées en centre de biotraitement et centre de désorption thermique. Rendement théorique : total jusqu aux limites de la fouille ; >90% dans les centres de traitement Mise en œuvre et suivi Travaux préalables: dégazage, nettoyage et extraction des cuves de l ancienne station service (zone 1) puis prélèvements complémentaires en zone 1 et 2 pour obtention des CAP Suivi en cours d excavation : tri des terres réalisé sur la base des observations organoleptiques et du suivi PID Volumes évacués : les travaux ont permis d évacuer 68 tonnes de terres impactées en biocentre (zone 1) et 916 tonnes en filière de désorption thermique pour traitement (zone 2). Cuve de carburant en attente d évacuation Travaux de terrassement

4 CRITERES DE CHOIX DE LA TECHNIQUE N 2 (VENTING) Contraintes Technique retenue La pollution s étendait dans des sols graveleux au droit de la zone 2, sous des bâtis présentant des signes de faiblesse, obligeant à stopper l excavation et à sélectionner une nouvelle technique de traitement de la zone non saturée. Nom : extraction des vapeurs du sol (venting ou ESV) Principe : transfert de masse, déplacement d équilibre Type de polluants traités : adaptée aux polluants volatils Faisabilité technique : cette technique est bien adaptée pour le traitement rapide de la zone non saturée dans un milieu perméable comme celui rencontré sur le site Avantage : Permet la suppression des composés volatils à proximité et sous les bâtiments sans risque pour leur structure en utilisant du matériel peu encombrant. CARACTERISTIQUES DE LA TECHNIQUE N 2 (VENTING) Principes clés Description du procédé Principe de fonctionnement : Extraction des gaz par un réseau d ouvrages. Volatilisation des hydrocarbures volatils dans la zone non saturée (sol) et transfert des polluants de la zone saturée dans les gaz extraits. Rendement théorique : >90% Durée du traitement théorique : 15 j de forage; 6 mois d activité dans le sous-sol Le réseau de puits d extraction est mis en dépression par une turbine type extracteur. L air extrait (air pollué) est filtré sur charbon actif, dans le container abritant tout l équipement Réseau de traitement par venting

5 Mise en œuvre et suivi Suivi du traitement : des prélèvements d air pour analyse et suivi du traitement sont opérés au niveau des points de piquage étanches prévus à cet effet installés en tête des ouvrages. Les teneurs volumiques en COV mesurées au PID s établissaient à 0 ppmv en fin de traitement sur tous les points de mesure. Contrôle de la dépollution : Pour le suivi de l efficacité du traitement, il a été décidé de suivre l évolution des concentrations en HCT (C10-C40), BTEX et HAP sur le piézomètre PzE localisé au cœur de la source de pollution en HAP et PzA, localisés en aval hydrogéologique du site. CRITERES DE CHOIX DE LA TECHNIQUE N 3 (ISCO) Contraintes Technique retenue Phase pilote Limite(s) technique(s) : Un «pump & treat» était prévu pour traiter la zone saturée et la frange capillaire lorsque l excavation aurait atteint la zone saturée. Cependant, la faible puissance de la nappe n a pas permis de mettre en place cette technique (puits insuffisamment productifs) Nom : Oxydation Chimique In Situ (ISCO) Principe : Injection directe d une substance conçue pour enrichir le milieu eau souterraine en oxygène et ainsi favoriser les phénomènes de biodégradation des hydrocarbures par les microorganismes endogènes Type de polluants traités : Hydrocarbures et HAP Faisabilité technique : La technique est bien adaptée car elle peut être mise en œuvre dans la zone saturée du sol, par injection, sans risque pour les ouvrages et sans contrainte de renouvellement de l eau, comme dans le pompage. Description : Collecte des données du sol, du polluant et de la nappe, pour dimensionnement (nombre et profondeur des ouvrages, quantité d oxydant à injecter)

6 Avantages majeurs Traitement de la nappe et de la zone non saturée sous le bâtiment sans risques pour la stabilité des bâtiments Mise en œuvre rapide Action longue durée, en lien avec la quantité d eau présente Action combinée, chimique (directe) et biologique par stimulation de la microflore CARACTERISTIQUE DE LA TECHNIQUE N 3 (ISCO) Principes clés Mis en œuvre et suivi Principe de fonctionnement : injection de peroxyde de calcium en suspension à 20%, de nutriments et d un tampon ph sous forme de poudre Rendement théorique : >90% Mise en œuvre : Réalisation de 24 points d injection en aval et au droit de la zone 2 (zone de déversement du fluxuant). Injection entre 7,5 et 8,5 m de profondeur d un volume total de 9235 litres de solution d injection. Injection dans la zone non saturée Contrôle de la dépollution : pour le suivi de l efficacité du traitement, il a été décidé de suivre l évolution des concentrations en HCT (C10-C40), BTEX et HAP sur le piézomètre PzE localisé au cœur de la source de pollution en HAP et PzA, localisés en aval hydrogéologique du site.

7 Evolution des concentrations en HCT sur les deux piézomètres suivis BILAN Durée de l opération Venting : 12 mois Traitement par ISCO : 15 jours d injection puis suivi sur 6 mois des concentrations dans les eaux souterraines Coûts global du chantier Total : TTC Quantités traitées 1350 m 3 de terres traitées (tout traitement confondu)

CRITERES DE CHOIX DE LA TECHNIQUE N 1

CRITERES DE CHOIX DE LA TECHNIQUE N 1 CHANTIER DE REFERENCE Traitement des sols par bioventing associé à une biostimulation et traitement des eaux de la nappe après pompage et écrémage avec réinjection sur site Site de : Balaruc-les-Bains

Plus en détail

Modalités s de gestion et de réhabilitation des sites pollués

Modalités s de gestion et de réhabilitation des sites pollués Modalités s de gestion et de réhabilitation r des sites pollués SOURCE VECTEUR CIBLE Décharge Stockage de produits dangereux Fuite Sol / Eau contaminée Météo : pluie / vent Eaux superficielles Eaux souterraines

Plus en détail

238 Chapitre 4 Le traitement des pollutions : comment et jusqu où intervenir

238 Chapitre 4 Le traitement des pollutions : comment et jusqu où intervenir 238 Chapitre 4 Le traitement des pollutions : comment et jusqu où intervenir Huile Eau Huile de saturation résiduelle Toit de la nappe Pompe d écrémage Huile flottante Pompe de rabattement Figure 4.15

Plus en détail

Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles

Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles Dimensionnement, mise en œuvre et retour d expérience 30/11/12 Présentation du site Industriel situé

Plus en détail

Membres ASENAS. Galère SA. Benvitec Wallonie SA. Mourik SA. Deepgreen SA. Sanifox SA. Ecoterres SA. SITA Remediation SA. Envisan International SA

Membres ASENAS. Galère SA. Benvitec Wallonie SA. Mourik SA. Deepgreen SA. Sanifox SA. Ecoterres SA. SITA Remediation SA. Envisan International SA Membres ASENAS Benvitec Wallonie SA Galère SA Deepgreen SA Mourik SA Ecoterres SA Sanifox SA Envisan International SA SITA Remediation SA Solaz SA OBJET DE L ASSOCIATION La promotion et la défense des

Plus en détail

PLAN DE LA PRESENTATION

PLAN DE LA PRESENTATION Société de Participation CarnaudMetalbox Ancien Etablissement Chouvel à Toulouse GRS Valtech PLAN DE LA PRESENTATION Introduction Contexte du site Objectif des travaux de réhabilitation Approche retenue

Plus en détail

Etude de cas typique avec différentes phases : Diagnostic / Dépollution / Analyse des risques résiduels. France, 2012 (données annonymées)

Etude de cas typique avec différentes phases : Diagnostic / Dépollution / Analyse des risques résiduels. France, 2012 (données annonymées) Etude de cas typique avec différentes phases : Diagnostic / Dépollution / Analyse des risques résiduels. Projet immobilier au droit d un ancien garage automobile où se trouve toujours une cuve qui était

Plus en détail

FICHE REFERENCE Colombes (France)

FICHE REFERENCE Colombes (France) N Fiche Ref Année Durée (mois) Secteur Lieu Agence Nature des travaux Prestation (Code Norme) Polluants Montant en K Métaux Lixiviables 2012_03 2012 4 BOUYGUES Immobilier Colombes (92) IDF Terrassement,

Plus en détail

SITA REMEDIATION. La terre au sens propre. Opérations de dépollution de l ancien CIT AIR FRANCE DE MONTAUDRAN

SITA REMEDIATION. La terre au sens propre. Opérations de dépollution de l ancien CIT AIR FRANCE DE MONTAUDRAN SITA REMEDIATION La terre au sens propre Opérations de dépollution de l ancien CIT AIR FRANCE DE MONTAUDRAN Présentation SPPPI / ORDIMIP février 2007 G.GARCIA 2-SITA Remediation ANCIEN CIT AIR France de

Plus en détail

GERER LES SITES POLLUES ET LES DEBLAIS DE CHANTIER BENCHMARKING DES TECHNIQUES DE GESTION DES SOLS POLLUES

GERER LES SITES POLLUES ET LES DEBLAIS DE CHANTIER BENCHMARKING DES TECHNIQUES DE GESTION DES SOLS POLLUES BENCHMARKING DES TECHNIQUES DE Dans quels buts traiter les sols pollués? En accord avec les principes des outils méthodologiques du MEEDDAT en matière de sites et sols pollués, le des sols et des nappes

Plus en détail

Outils et et méthodologie

Outils et et méthodologie Reconnaissance des des sites et et sols pollués Outils et et méthodologie m CNAM CNAM :22 :22 janvier 2008 2008 Valorisation des sites industriels : activités d ANTEA N 1 1. Exemples de sites soumis à

Plus en détail

Retour d expérience : Maintien d une surveillance à long terme ou dépollution? Les apports du bilan massique

Retour d expérience : Maintien d une surveillance à long terme ou dépollution? Les apports du bilan massique 17 octobre 2014 Gestion des sites et sols pollués Caractérisation et surveillance des milieux (eaux, sols, gaz du sol et air intérieur), exposition et évaluation des risques sanitaires (bioaccessibilité...)

Plus en détail

Fon +49 711 8 20 22 57 Fax +49 711 8 20 21 54 umwelttechnik@zueblin.de www.zueblin-umwelttechnik.com

Fon +49 711 8 20 22 57 Fax +49 711 8 20 21 54 umwelttechnik@zueblin.de www.zueblin-umwelttechnik.com Traitement Thermique In-Situ Intersol 2012, Paris Dipl.-Ing. Joachim Kühner ZÜBLIN Umwelttechnik GmbH Stuttgart Berlin Chemnitz Dortmund Hambourg Nurenberg France Italie Suisse Pologne Roumanie Fon +49

Plus en détail

1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP :

1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP : Réhabilitation du Site Grande Paroisse Toulouse Traitements mis en œuvre par Lot 1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP : Par désorption thermique : 50 000 tonnes environ Par traitement

Plus en détail

Projet de réhabilitation du site SCPA Agronutrition. Projet d aménagement de la future clinique du Sport

Projet de réhabilitation du site SCPA Agronutrition. Projet d aménagement de la future clinique du Sport Projet de réhabilitation du site SCPA Agronutrition Projet d aménagement de la future clinique du Sport Localisation du site Secteur de Langlade Commune de Toulouse Projet d aménagement du site : Usage

Plus en détail

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Franck LECLERC CONTEXTE La politique Française des SSP prévoit l élaboration

Plus en détail

LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES

LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES LE LAVAGE DES SOLS ET SEDIMENTS POLLUES Une alternative de gestion pour optimiser les chantiers Solutions environnementales clé en main pour une valorisation active de sites VALGO - Copyright 2009 SOMMAIRE

Plus en détail

Saneringswerken/ Travaux d assainissement. Bruxelles)

Saneringswerken/ Travaux d assainissement. Bruxelles) Saneringswerken/ Travaux d assainissement Carcoke-Marly (Brussel- Bruxelles) 1 ACTIVITES: Services logistiques Pé Présent mondialement 7 businessunits autonomes : Biens de consommation Automobile Pétrochimie

Plus en détail

RAPPORT SERPOL N 7187 18

RAPPORT SERPOL N 7187 18 DEPOLLUTION DES SOLS ET DES EAUX DECONTAMINATION DESAMIANTAGE COLLECTE, REGROUPEMENT DE DECHETS DANGEREUX EXPLOITATION ET REHABILITATION D INSTALLATIONS DE STOCKAGE DE DECHETS ESSO SAF 213 cours Victor

Plus en détail

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Zones d étude et problématiques Quartiers concernés par l étude 1. Centre ville 2. Schneider Quartier

Plus en détail

ATTENA : Cas d étude sur la gestion par AN d un site contaminé aux hydrocarbures pétroliers

ATTENA : Cas d étude sur la gestion par AN d un site contaminé aux hydrocarbures pétroliers Journées techniques 28 et 29 mai 2013 Gestion des sites et sols pollués Les substances volatiles : caractérisation, modélisation des transferts, surveillance Retour d expérience des projets CITYCHLOR,

Plus en détail

ZA du Bas-Pont 35500 TAILLIS Tél. 02.99.76.91.93 Fax 02.99.76.95.27 contact@leblanc-environnement.fr http://www.leblanc-environnement.

ZA du Bas-Pont 35500 TAILLIS Tél. 02.99.76.91.93 Fax 02.99.76.95.27 contact@leblanc-environnement.fr http://www.leblanc-environnement. RAPPORT PHOTOS Pollution commune de Livré sur Changeon Interlocuteur : BORIES Olivier Novembre 2014 ZA du Bas-Pont 35500 TAILLIS Tél. 02.99.76.91.93 Fax 02.99.76.95.27 contact@leblanc-environnement.fr

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Page 1/5 GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF L assainissement non collectif est une technique d épuration des eaux usées domestiques simple, durable et efficace, à condition de respecter

Plus en détail

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif Communauté d Agglomération de Marne et Gondoire Commune de LESCHES Zonage d assainissement EU Notice d enquête publique ANNEXES Annexe 1 : Annexe 2 : Annexe 3 : Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des

Plus en détail

Comparaison des techniques par COÛTS

Comparaison des techniques par COÛTS Comparaison des techniques par COÛTS Les coûts de mise en œuvre d une technique ou d une filière sont sous l influence de plusieurs paramètres : les caractéristiques géologiques du sol et du site, la concentration

Plus en détail

remédiation : développement et application de procédés efficaces pour une dépollution d durable Laboratoire MADEP SA MADEP MADEP partenaire de.

remédiation : développement et application de procédés efficaces pour une dépollution d durable Laboratoire MADEP SA MADEP MADEP partenaire de. Pour nous contacter: Dr Trello BEFFA MADEP SA Z.i. Maladières 22 BEVAIX CH-2022 (Suisse) Tél. 0041 (0) 32 846.45.51 trello.beffa@madep-sa.com FRANCE Marc Grenet 249 rue des Ecoles 69290 POLLIONNAY tél.

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF BIOROCK La filière d assainissement compacte

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF BIOROCK La filière d assainissement compacte BIOROCK Documentation technique FOURNISSEUR DE SOLUTIONS POUR A.N.C. DESCRIPTION DE LA FILIERE COMPACTE Une filière compacte est conçue pour traiter les effluents domestiques (les eaux ménagères et les

Plus en détail

SITE AGACHE - PERENCHIES (59)

SITE AGACHE - PERENCHIES (59) Emetteur Phase / cat Num Type Indice Statut AFR ETU 00001 RPT A02 Réf Aff. Arcadis / 215-09-0673 215-09-0673-ETU-00001-RPT-A02.doc Table des Matières 1 Introduction...8 2 Méthodologie...9 3 Rappel des

Plus en détail

L approche française en matière de gestion de sites et sols pollués : entre estimation du risque et pragmatisme

L approche française en matière de gestion de sites et sols pollués : entre estimation du risque et pragmatisme Intersol 2007-6e Congrès Exposition International sur les sols, sédiments et l'eau L approche française en matière de gestion de sites et sols pollués : entre estimation du risque et pragmatisme Thierry

Plus en détail

Application de la démarche. contaminé aux solvants chlorés Sébastien Kaskassian, BURGEAP Recherche & Développement

Application de la démarche. contaminé aux solvants chlorés Sébastien Kaskassian, BURGEAP Recherche & Développement Journées techniques 28 et 29 mai 2013 Gestion des sites et sols pollués Les substances volatiles : caractérisation, modélisation des transferts, surveillance Retour d expérience des projets CITYCHLOR,

Plus en détail

Journée technique du C.F.M.S Dépollution des sols

Journée technique du C.F.M.S Dépollution des sols Journée technique du C.F.M.S Dépollution des sols Soil-mixing dépolluant pour la réhabilitation des friches industrielles Stéphane Brûlé Ménard Paris, le 10 décembre 2013 Bibliographie La reconversion

Plus en détail

PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE DE L ETAT CHIMIQUE

PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE DE L ETAT CHIMIQUE DIRECTION GENERALE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE L ENVIRONNEMENT DIVISION DE L EAU Direction des Eaux souterraines Directive-Cadre de l eau PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE

Plus en détail

ORTEC GÉNÉRALE DE DÉPOLLUTION

ORTEC GÉNÉRALE DE DÉPOLLUTION Services pour l Industrie, l Énergie, l Environnement et l Aéronautique ORTEC GÉNÉRALE DE DÉPOLLUTION Ingénierie, expertise et conseil environnemental Travaux de dépollution des sols et des eaux souterraines

Plus en détail

MISE EN DÉCHARGE. Une entreprise de Bayer et LANXESS

MISE EN DÉCHARGE. Une entreprise de Bayer et LANXESS MISE EN DÉCHARGE Une entreprise de Bayer et LANXESS MISE EN DÉCHARGE Introduction INTRODUCTION La mise en décharge, dans le respect de l environnement, de certains types de déchets est un complément important

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS

LA GESTION DES DECHETS LA GESTION DES DECHETS Source Cedre Natalie Beau Monvoisin Équipe Pilote d Intervention Formation du Cedre CM 21/08/06 715 rue Alain Colas - CS 41836-29218 BREST CEDEX 2 - Tél. : +33 (0)2 98 33 10 10 -

Plus en détail

Un terrassement par déblai consiste à enlever des terres initialement en place ;

Un terrassement par déblai consiste à enlever des terres initialement en place ; Ch-2-Les Terrassements. 1. INTRODUCTION. Les terrassements constituent les travaux de préparation de l infrastructure des ouvrages de génie civil. Ils permettent d établir la plateforme des niveaux inférieurs

Plus en détail

Contributions à l atteinte du bon état des masses d eau. Actions «Industrie»

Contributions à l atteinte du bon état des masses d eau. Actions «Industrie» Contributions à l atteinte du bon état des masses d eau Actions «Industrie» Des actions inscrites dans les Plans d'action Opérationnel Territorialisés Journée SAGE Bassin Houiller du 24 juin 2014 Contributions

Plus en détail

CFMS : Journée Technique Géotechnique et Protection de l Environnement. Maîtrise d œuvre de stockage des déchets

CFMS : Journée Technique Géotechnique et Protection de l Environnement. Maîtrise d œuvre de stockage des déchets CFMS : Journée Technique Géotechnique et Protection de l Environnement. Maîtrise d œuvre de stockage des déchets Présentation : La Conception réglementaire et technique des Centres de Stockages de Déchets

Plus en détail

TECHNIQUE DE DEPOLLUTION DES SOLS

TECHNIQUE DE DEPOLLUTION DES SOLS TECHNIQUE DE DEPOLLUTION DES SOLS CLASSIFICATION DES TECHNIQUES Biologiques Thermique Physico-chimique + Acceptation sociale + Techniques «douces» - Délais de traitement longs - Spectre de polluants restreint

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif

Service Public d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif SIVO - Syndicat Intercommunal de la Vallée de l Ondaine 44, rue de la Tour de Varan - 42700 FIRMINY Le contexte réglementaire La loi sur l eau du 3 janvier

Plus en détail

Les chiffres clés du dragage en France.

Les chiffres clés du dragage en France. 08/06/2011 LILLE - Journées nationales sur la gestion terrestre des sédiments de dragage portuaires et fluviaux DRAGAGE, TRAITEMENT & VALORISATION DES SEDIMENTS ETAT DES LIEUX Nicolas PROULHAC / nicolas.proulhac@idra-environnement.com

Plus en détail

Modèle SIMUSCOPP. SIMUlation des Sites COntaminés par des Produits Pétroliers. Institut Français du Pétrole Burgéap Groupe ENI

Modèle SIMUSCOPP. SIMUlation des Sites COntaminés par des Produits Pétroliers. Institut Français du Pétrole Burgéap Groupe ENI Modèle SIMUSCOPP SIMUlation des Sites COntaminés par des Produits Pétroliers Institut Français du Pétrole Burgéap Groupe ENI Modèle SIMUSCOPP Outil d'aide à la décision en matière d'analyse des risques

Plus en détail

Démolition de l ancienne station d épuration situé Les Prés Couris. Note technique et règlement de la consultation

Démolition de l ancienne station d épuration situé Les Prés Couris. Note technique et règlement de la consultation Démolition de l ancienne station d épuration situé Les Prés Couris Note technique et règlement de la consultation 1. Présentation 1.1) Localisation Le site étudié est localisé dans le secteur sud-ouest

Plus en détail

Démolition d'une usine

Démolition d'une usine Démolition d'une usine Multinationale Assistance et direction des travaux en tant que Maître d œuvre aux MO et AMO pour le suivi de la démolition, du tri et de l élimination des matériaux polluants inhérents

Plus en détail

1. Politique nationale de gestion des sites et sols pollués. 2. Imperméabilisation des sols

1. Politique nationale de gestion des sites et sols pollués. 2. Imperméabilisation des sols DEVELOPPEMENT DURABLE ET QUALITE ENVIRONNEMENTALE en Aménagement du Territoire, Urbanisme, Architecture et Construction 1. Politique nationale de gestion des sites et sols pollués Nouvelle méthodologie

Plus en détail

Ateliers Décret sols Pollution des sols, suis-je concerné? Quelles implications pour ma PME, mon terrain? Quelles sont les démarches à suivre?

Ateliers Décret sols Pollution des sols, suis-je concerné? Quelles implications pour ma PME, mon terrain? Quelles sont les démarches à suivre? Ateliers Décret sols Pollution des sols, suis-je concerné? Quelles implications pour ma PME, mon terrain? Quelles sont les démarches à suivre? Mars Juin 2013 A travers toute la Wallonie Introduction Service

Plus en détail

Présentation ORDIMIP 16 nov 2005. Projet d un d. res sur l Echezl. biocentre à Bordères

Présentation ORDIMIP 16 nov 2005. Projet d un d. res sur l Echezl. biocentre à Bordères Présentation ORDIMIP 16 nov 2005 Projet d un d biocentre à Bordères res sur l Echezl SOMMAIRE 1. GRS VALTECH en quelques mots 2. Le projet de Bordères res sur l Echezl : choix du site 3. Description du

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL N 2014237-0022

ARRETE PREFECTORAL N 2014237-0022 DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS Service protection de l'environnement GRENOBLE, LE 25 AOUT 2014 AFFAIRE SUIVIE PAR : A. MICHEL : 04.56.59.49.68 : 04.56.59.49.96 ARRETE PREFECTORAL

Plus en détail

Caractéristiques du projet Installateur (si connu)

Caractéristiques du projet Installateur (si connu) Communauté de Communes de la Côte des Isles Service Public d Assainissement Non Collectif 15 rue de Becqueret 50270 BARNEVILLE CARTERET Tél : 02 33 95 96 70 ; Fax : 02 33 95 96 71 site internet : www.cotedesisles.com

Plus en détail

Création de lotissements à usage d habitation

Création de lotissements à usage d habitation Création de lotissements à usage d habitation Constitution des dossiers de déclaration au titre des articles L 214.1 à L 214.3 du code de l'environnement (anciennement loi sur l eau) A compter du 01/10/2006

Plus en détail

Echantillonnage de la phase gazeuse du sol au moyen de piézairs : aspects théoriques et retour d expérience

Echantillonnage de la phase gazeuse du sol au moyen de piézairs : aspects théoriques et retour d expérience Echantillonnage de la phase gazeuse du sol au moyen de piézairs : aspects théoriques et retour d expérience De la Wallonie d hier, nous créons celle de demain Marie JAILLER Service Evaluation des Risques

Plus en détail

Commune d'annet-sur-marne

Commune d'annet-sur-marne PREFECTURE DE SEINE ET MARNE DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L'EQUIPEMENT PROJET SERVICE ETUDES ET PROSPECTIVE Commune d'annet-sur-marne ------------- Plan de Prévention des Risques Naturels prévisibles (PPR)

Plus en détail

Enjeux de la sécurisation durable d anciennes décharges en Alsace par la chimie bâloise

Enjeux de la sécurisation durable d anciennes décharges en Alsace par la chimie bâloise Enjeux de la sécurisation durable d anciennes décharges en Alsace par la chimie bâloise Journées d échanges franco-suisses sur la gestion des sites et sols pollués 14 15 juin 2012 Hans-Jürg Reinhart Carine

Plus en détail

AFM Recyclage Cheviré (44) Station de traitement des eaux pluviales D.O.E

AFM Recyclage Cheviré (44) Station de traitement des eaux pluviales D.O.E AFM Recyclage Cheviré (44) Station de traitement des eaux pluviales Version du 22/04/2009 SOMMAIRE I OBJET ET DONNEES DE BASE... 3 A. OBJET... 3 B. DONNEES DE BASES... 3 II DESCRIPTIF... 6 Saint Dizier

Plus en détail

ATANOR RECUPYL ECO SOLUTION

ATANOR RECUPYL ECO SOLUTION Axe 2 Améliorer les connaissances scientifiques sur le devenir des dans les milieux aquatiques et gérer cette pollution 2.3 Bâtir un programme de recherche sur les techniques de dépollution 2.3.A Projet

Plus en détail

Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales. Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel

Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales. Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel Plan de présentation Présentation Saint Dizier environnement Les techniques alternatives La maîtrise

Plus en détail

DIRECTION DÏEPARfËIV^TALE DE L'EQUIPEMENT DE^LA MOSELLE. Projet de demi-échangeur Nord. de GUENANGE (57)

DIRECTION DÏEPARfËIV^TALE DE L'EQUIPEMENT DE^LA MOSELLE. Projet de demi-échangeur Nord. de GUENANGE (57) DIRECTION DÏEPARfËIV^TALE DE L'EQUIPEMENT DE^LA MOSELLE Projet de demi-échangeur Nord de GUENANGE (57) Protection des captages AEP Rapport d'expertise Y. BABOT Mai 1992 R 34962 LOR 4S 92 Document public

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE POLLUTION SUR DES TAS DE TERRES ISSUS D UN DEPOT SAUVAGE SITE D AULNAY SOUS BOIS (93)

DIAGNOSTIC DE POLLUTION SUR DES TAS DE TERRES ISSUS D UN DEPOT SAUVAGE SITE D AULNAY SOUS BOIS (93) DIAGNOSTIC DE POLLUTION SUR DES TAS DE TERRES ISSUS D UN DEPOT SAUVAGE LISTE DE DIFFUSION : GERARD FILIS FRANÇOIS DUPERRIER DELTAVILLE SERVICE LABORATOIRE - JL MARTRES - 20 MAI 2013 TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Sites et sols pollués en CHINE. Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau

Sites et sols pollués en CHINE. Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau Sites et sols pollués en CHINE Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau P2 Les Guides relatifs à la gestion des sites et sols pollués P3 Le gouvernement chinois (Ministère de l Environnement)

Plus en détail

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION CE CAHIER DES CHARGES TYPE A POUR OBJECTIF DE DEFINIR LE CONTENU TECHNIQUE MINIMUM DU RAPPORT REMIS EN FIN D ETUDE AU PARTICULIER DEMANDEUR. OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION L objet de l étude

Plus en détail

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Introduction Introduction Sources d EnR Issues du soleil : biomasse solaire thermique et photovoltaïque éolien hydraulique Issues de la chaleur

Plus en détail

DISPOSITIF POUR LE TRAITEMENT

DISPOSITIF POUR LE TRAITEMENT DISPOSITIF POUR LE TRAITEMENT 1- LA FOSSE TOUTES EAUX Description de l ouvrage La fosse toutes eaux est un ouvrage majeur de l ANC. Elle collecte les eaux usées domestiques des ménages (eaux vannes et

Plus en détail

Loi ALUR et Sites Pollués Retour sur les décrets d application de l article 173

Loi ALUR et Sites Pollués Retour sur les décrets d application de l article 173 Loi ALUR et Sites Pollués Retour sur les décrets d application de l article 173 Qui se cache derrière le tiers demandeur? David Hiez, Vice-Président UPDS collège Ingénierie, Tauw France Apport de ce nouveau

Plus en détail

L ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL DES EAUX USEES. Centre d Hygiène et de Salubrité Publique Direction de la Santé - Polynésie française

L ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL DES EAUX USEES. Centre d Hygiène et de Salubrité Publique Direction de la Santé - Polynésie française L ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL DES EAUX USEES Centre d Hygiène et de Salubrité Publique Direction de la Santé - Polynésie française 1. Le cadre réglementaire La délibération 87-48AT du 29 avril 87 modifiée

Plus en détail

Assainissement d un secteur de la décharge de La Pila, Fribourg

Assainissement d un secteur de la décharge de La Pila, Fribourg Page 1 / 7 Rapport technique / Domaine des travaux spéciaux Contenu : Travaux dans les sites pollués Rédaction : Christophe Sauteur / étudiant ETC 3 / 1635 La Tour-de-Trême Date : Février 2010 Assainissement

Plus en détail

L enfouissement des déchets ultimes

L enfouissement des déchets ultimes L E C E N T R E D E N F O U I S S E M E N T T E C H N I Q U E L enfouissement des déchets ultimes L E C E N T R E D E N F O U I S S E M E N T T E C H N I Q U E LE CENTRE D ENFOUISSEMENT TECHNIQUE (C.E.T.)

Plus en détail

O.H.S.A. 86, bis quai Blanqui 94146 ALFORTVILLE CEDEX. Construction de logements collectifs ATHIS-MONS (91) ETUDE DE POLLUTION DU SOUS-SOL

O.H.S.A. 86, bis quai Blanqui 94146 ALFORTVILLE CEDEX. Construction de logements collectifs ATHIS-MONS (91) ETUDE DE POLLUTION DU SOUS-SOL O.H.S.A. 86, bis quai Blanqui 94146 ALFORTVILLE CEDEX Construction de logements collectifs ATHIS-MONS (91) ETUDE DE POLLUTION DU SOUS-SOL Siège Social : 565 rue des Vœux Saint Georges - 94290 VILLENEUVE

Plus en détail

Fiche de renseignement

Fiche de renseignement Demande d autorisation d assainissement individuel Fiche de renseignement REÇU EN MAIRIE Dossier N Cette fiche doit être remise au service Urbanisme de votre commune, dûment complétée et accompagnée des

Plus en détail

Gare de marchandise de la Chaux-de-Fonds

Gare de marchandise de la Chaux-de-Fonds Gare de marchandise de la Chaux-de-Fonds Investigation de détail dans la zone contaminée par des solvants chlorés Sommaire 1. Un contexte d étude complexe 2. Une collaboration exemplaire 3. Etat d avancement

Plus en détail

Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai

Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai Les technologies de dépollution : recherche, développement et méthodes d évaluation Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai Les facteurs principaux de la prise de décision pour le choix d une technique

Plus en détail

STATION SERVICE SUR RESEAU AUTOROUTIER DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENTAL INITIAL DU SOUS-SOL CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES

STATION SERVICE SUR RESEAU AUTOROUTIER DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENTAL INITIAL DU SOUS-SOL CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES STATION SERVICE SUR RESEAU AUTOROUTIER DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENTAL INITIAL DU SOUS-SOL CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES REDACTION ANTEA Agence Paris Ile de France ZI du Bois Chaland 63, rue du Bois Chaland

Plus en détail

1F O S S E. Une fosse toutes eaux est un appareil destiné. Fosse toutes eaux. Dimensionnement : TOUTES EAUX

1F O S S E. Une fosse toutes eaux est un appareil destiné. Fosse toutes eaux. Dimensionnement : TOUTES EAUX Fosse toutes eaux 1F O S S E Une fosse toutes eaux est un appareil destiné à la collecte, à la liquéfaction partielle des m a t i è res polluantes contenues dans les eaux usées et à la rétention des matières

Plus en détail

Construction de bâtiment sur site pollués

Construction de bâtiment sur site pollués GEOROUTE Ingénierie Ingénierie Construction de bâtiment sur site pollués Solution Etanchéité / Drainage par géocomposites Problématique La réhabilitation d anciens sites industriels fait apparaitre régulièrement

Plus en détail

Manuel d installation

Manuel d installation SS Systèmes de bio-épuration sur l exploitation : Elimination, par biodégradation, des pesticides contenus dans les eaux de rinçage du pulvérisateur Manuel d installation (Version n 4 2015) +32 (0) 81627172

Plus en détail

Traitement des micropolluants: aspects technique

Traitement des micropolluants: aspects technique Traitement des micropolluants: aspects technique Mise en œuvre des filières de traitement des micropolluants Didier Rubin Les filières de traitement Filières principales en eaux usées communales Ozonation

Plus en détail

1. Contexte d étude. Thème : PDMI «protection de la ressource en eau» Localisation : Sillon Lorrain Objectifs du projet assainissement

1. Contexte d étude. Thème : PDMI «protection de la ressource en eau» Localisation : Sillon Lorrain Objectifs du projet assainissement 1. Contexte d étude Thème : PDMI «protection de la ressource en eau» Localisation : Sillon Lorrain Objectifs du projet assainissement définir et réaliser des travaux de mise à niveau de l assainissement

Plus en détail

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES : LES

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES : LES 17 octobre 2014 Gestion des sites et sols pollués Caractérisation et surveillance des milieux (eaux, sols, gaz du sol et air intérieur), exposition et évaluation des risques sanitaires (bioaccessibilité...)

Plus en détail

CONTENU TYPE DE L EVALUATION FINALE

CONTENU TYPE DE L EVALUATION FINALE CONTENU TYPE DE L EVALUATION FINALE 1. OBJECTIF L évaluation finale a pour objectif d évaluer : les mesures de gestion du risque ; les travaux d assainissement ; ou les travaux d assainissement limité,

Plus en détail

BRGM L'tNTIEMMSE AU SEIVICE DE LA TEME

BRGM L'tNTIEMMSE AU SEIVICE DE LA TEME BRGM L'tNTIEMMSE AU SEIVICE DE LA TEME SOCIETE S I C N ANNECY (Hte Savoie) CONTROLE DE LA QUALITE DES EAUX SOUTERRAINES. REALISATION DU PIEZOMETRE P 1. R 33122 RHA 4S/91 juillet 1991 Par Ph. DUBOEUF BRGM

Plus en détail

ATTENA : Protocole opérationnel d utilisation de l AN

ATTENA : Protocole opérationnel d utilisation de l AN 28 et 29 mai 2013 Gestion des sites et sols pollués Les substances volatiles : caractérisation, modélisation des transferts, surveillance Retour d expérience des projets CITYCHLOR, FLUXOBAT et ATTENA ATTENA

Plus en détail

Décharge contaminée par les PCB: l assainissement de la Pila à Hauterive (FR). Le point de vue de l autorité cantonale Loïc Constantin, Service de l

Décharge contaminée par les PCB: l assainissement de la Pila à Hauterive (FR). Le point de vue de l autorité cantonale Loïc Constantin, Service de l Décharge contaminée par les PCB: l assainissement de la Pila à Hauterive (FR). Le point de vue de l autorité cantonale Loïc Constantin, Service de l environnement du canton de Fribourg 1 Contenu exposé

Plus en détail

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25 Informations générales Fiche déclarative pour examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collective Service Public de l Assainissement Collectif spanc@gde-guadeloupe.com

Plus en détail

Techniques de réhabilitation des sites et sols pollués

Techniques de réhabilitation des sites et sols pollués Techniques de réhabilitation des sites et sols pollués Fiches de synthèse Par Pascal ROUDIER Directeur Général Adjoint SITA Remediation 1. Air sparging... C 5 582 2 2. Atténuation naturelle... 3 3. Barrières

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

STRASBOURG ECO QUARTIER DANUBE. Présentation au SPPPI du 14 octobre 2013

STRASBOURG ECO QUARTIER DANUBE. Présentation au SPPPI du 14 octobre 2013 STRASBOURG ECO QUARTIER DANUBE Présentation au SPPPI du 14 octobre 2013 Sommaire 1. Projet Deux Rives- Identification de la ZAC Danube 2. Présentation de l Eco quartier DANUBE 3. Etudes précédentes et

Plus en détail

Guides d applications MA en TR

Guides d applications MA en TR Guides d applications MA en TR MIDND et matériaux de la déconstruction du BTP Cerema / DTecITM Nies BOUSSIOUF Trame des guides d application DÉCHET Non Dangereux élaboration description du déchet et de

Plus en détail

Commission d information et de suivi Pfetterhouse, 4 juin 2014

Commission d information et de suivi Pfetterhouse, 4 juin 2014 Commission d information et de suivi 3. Etat d avancement du projet 4. Objectifs d assainissement et remblai partie sud 5. Suivi environnemental et social Commission d information et de suivi Pfetterhouse,

Plus en détail

Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Demande d installation d un système d assainissement non collectif Tél : 05.61.04.09.40 Bureaux ouverts : 8h à 12h et 13h30 à 18h DIRECTION du DEVELOPPEMENT Service Aménagement / Assainissement Non Collectif Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Plus en détail

QUELS DISPOSITIFS DE PRETRAITEMENT?

QUELS DISPOSITIFS DE PRETRAITEMENT? QUELS DISPOSITIFS DE PRETRAITEMENT? La fosse toutes eaux Description de l ouvrage La fosse toutes eaux est un ouvrage majeur de l ANC. Elle collecte les eaux usées domestiques des ménages (eaux vannes

Plus en détail

CHANTIER DE REFERENCE TRAITEMENT BIOLOGIQUE DES SOLS SUR SITE ET TRAITEMENT PAR FILTRATION DE LA NAPPE SUR SITE

CHANTIER DE REFERENCE TRAITEMENT BIOLOGIQUE DES SOLS SUR SITE ET TRAITEMENT PAR FILTRATION DE LA NAPPE SUR SITE CHANTIER DE REFERENCE TRAITEMENT BIOLOGIQUE DES SOLS SUR SITE ET TRAITEMENT PAR FILTRATION DE LA NAPPE SUR SITE Site de : PONT AUDEMER Activité polluante : Ancienne FONDERIE CONTEXTE Acteurs impliqués

Plus en détail

LES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MICROPOLLUANTS DANS LES EAUX USÉES

LES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MICROPOLLUANTS DANS LES EAUX USÉES LES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MICROPOLLUANTS DANS LES EAUX USÉES Novembre 2014 Le terme micropolluants désigne des substances, d origine naturelle ou synthétique, susceptibles d avoir une action toxique

Plus en détail

12 rue Marie Curie - BP 175 78 313 MAUREPAS CEDEX www.ati-services.com

12 rue Marie Curie - BP 175 78 313 MAUREPAS CEDEX www.ati-services.com 12 rue Marie Curie - BP 175 78 313 MAUREPAS CEDEX www.ati-services.com Maurepas, le 08 mars 2012 A l'attention de...: INTERMARCHE 12 Rue Jean Lurcat Affaire suivie par...: M. BRIAIS cbriais@orange.fr Téléphone...:

Plus en détail

Voir Figure 5 : situation de la carrière par rapport aux eaux superficielles (ci-après)

Voir Figure 5 : situation de la carrière par rapport aux eaux superficielles (ci-après) Dossier de demande d autorisation d exploiter une carrière GRAVALOIRE CARRIERES Carrière de la Vallée résumé non technique du projet Indice 3 P. 11 sur 38 La majorité des eaux ruisselant sur le site aboutissent,

Plus en détail

Préavis N 1-2010 au Conseil communal

Préavis N 1-2010 au Conseil communal Municipalité Préavis N 1-2010 au Conseil communal Stand de Volson - assainissement de la butte de tir à 300 mètres et devenir du bâtiment Crédit d'investissement CHF 575'000.00 Crédit d'étude CHF 30'000.00

Plus en détail

JOURNÉES EAU ET ENVIRONNEMENT

JOURNÉES EAU ET ENVIRONNEMENT Étude de la pollution des sols aéroportuaires et de ses impacts environnementaux et sanitaires Céline HEBRARD - LRPC Lille Page 2/X Contexte Première démarche d appréciation de la qualité des sols aéroportuaires

Plus en détail

CPCU VAUGIRARD. Dossier de demande d autorisation d exploiter DDAE CALCUL DU MONTANT DES GARANTIES FINANCIERES

CPCU VAUGIRARD. Dossier de demande d autorisation d exploiter DDAE CALCUL DU MONTANT DES GARANTIES FINANCIERES CPCU VAUGIRARD Dossier de demande d autorisation d exploiter DDAE CALCUL DU MONTANT DES GARANTIES FINANCIERES DOCUMENT REDIGE PAR CPCU 185 rue de Bercy 75012 PARIS www.cpcu.fr Version 3 mars 2014, Page

Plus en détail

Caractéristiques Dimensionnelles

Caractéristiques Dimensionnelles LA FOSSE GAMMA Norme NF EN 12566-1 Marquage La fosse toutes eaux reçoit l ensemble des eaux usées domestiques regroupant les eaux vannes et les eaux ménagères. Elle a deux fonctions essentielles : la rétention

Plus en détail

For the benefit of business and people. 1 - Présentation du projet de la ZAC. 7 - Suivi environnemental et programme d intervention

For the benefit of business and people. 1 - Présentation du projet de la ZAC. 7 - Suivi environnemental et programme d intervention Ancien site des Ferronneries du Midi Future ZAC Ponts Jumeaux Projet de dépollution 15 décembre 2004 For the benefit of business and people 1 - Présentation du projet de la ZAC 2 - Rappel de l historique

Plus en détail

Impacts de l élévation du niveau de la mer lié au changement climatique dans la région de Pointe-à-Pitre

Impacts de l élévation du niveau de la mer lié au changement climatique dans la région de Pointe-à-Pitre Impacts de l élévation du niveau de la mer lié au changement climatique dans la région de PointeàPitre Convention DEALBRGM (déc. 2010) Rapport BRGM/RP60857FR (mars 2012) Contenu & objectifs Région pointoise

Plus en détail

CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 Service Assainissement CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 - DEFINITION L assainissement non collectif ou autonome ou individuel est un système de collecte, de prétraitement

Plus en détail