GRAND PORT MARITIME DE ROUEN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GRAND PORT MARITIME DE ROUEN"

Transcription

1 GRAND PORT MARITIME DE ROUEN INSTALLATION DE TRANSIT DES SEDIMENTS DE DRAGAGE DE MOULINEAUX (MOULINEAUX, LA BOUILLE, SEINE-MARITIME) Résumé nn technique de l étude de dangers janvier 2014

2 Grand Prt Maritime de Ruen janvier 2014 SOMMAIRE 1. RAPPELS DES ENJEUX ET DU CONTEXTE LES POTENTIELS DE DANGERS L ANALYSE DES RISQUES L ETUDE DETAILLEE DES RISQUES CARACTERISATION ET MAITRISE DES ACCIDENTS MAJEURS POTENTIELS... 7

3 Grand Prt Maritime de Ruen aût 2012 Cnfrmément à l article L du cde de l envirnnement, une étude de dangers a été réalisée dnnant lieu à une analyse de risques qui prend en cmpte la prbabilité d'ccurrence, la cinétique et la gravité des accidents ptentiels seln une méthdlgie explicitée. Elle définit et justifie les mesures prpres à réduire la prbabilité et les effets de ces accidents. 1. RAPPELS DES ENJEUX ET DU CONTEXTE La statin de transit de Mulineaux s étend sur une surface d envirn 15 ha, avec un vlume de stckage des matériaux dragués d envirn m 3. Elle sera cnstituée de casiers pur le dépôt des sédiments et d un bassin de décantatin des eaux, et des engins assurernt le chargement et le transprt des minéraux pur valrisatin. Les principaux enjeux recensés snt les suivants : - Premier établissement recevant du public à envirn 750 m = enjeu faible ; - Activité agricle inexistante u faible = enjeu faible ; - Transprts (RD 64 et RD 67 lcalisée à envirn 250 m du site, viries prtuaires à l Est, transprt de matières dangereuses sur la Seine et aérdrme envirn 18 km) = enjeu faible ; - 2 ICPE à 500 m au sud-uest du site = enjeu faible ; - Premières habitatins à envirn 250 m le lng de la RD 67 = enjeu mdéré ; - Site présentant un intérêt naturel (faune et flre) = enjeu mdéré ; - Seine lcalisée au sud du site (brdure prche) = enjeu mdéré ; - périmètre de prtectin de captage pur l alimentatin en eau ptable = enjeu frt ; - présence de canalisatin d Hydrcarbures à prximité immédiate (Nrd) = enjeu frt ; 2. LES POTENTIELS DE DANGERS NB : sur les différentes chambres de dépôt explitées, aucun incident de type pllutin u accident crprel n a été recensé. Néanmins, au curs des 30 dernières années, deux incidents liés à des déstabilisatins de digues nt eu lieu sur les chambres de dépôt de Sahurs et de Barduville (fragilisatin de certaines znes des digues sus l actin des rngeurs (lapins, ragndins), et frces imprtantes exercées sur les paris des digues par le stckage de matériaux argileux de type vaseux à frte teneur en eau). La statin de transit de Mulineaux hébergera des sédiments de type granul-sableux ayant une teneur en eau nettement plus faible que celle des matériaux fins argileux. Ainsi, les frces exercées par les matériaux sur les paris des digues sernt beaucup mindres. Enfin, aucun incident sur une installatin similaire à une statin de transit de minéraux n a pu être identifié dans la base de dnnées Aria. Résumé nn technique de l étude de dangers 3

4 Grand Prt Maritime de Ruen aût 2012 Les ptentiels de dangers extérieurs snt les suivants : - Curs d eau et nappes phréatiques : les matériaux stckés et les installatins en place ne snt pas menacés par une remntée de nappe, l élément aquatique faisant partie intégrante de la statin de transit ; - Gélgie : l aléa faible cncernant le risque de retrait-gnflement des argiles ne représente pas un danger étant dnné le stckage tempraire des sédiments en place dans les casiers de refulement ; - La fudre : le risque de fudriement sur l emprise prjet est limité (hauteurs des arbres, absence de crête et de ligne à haute tensin). Une ctatin de prbabilité de 10-4 peut être retenue pur un incendie lié à la fudre ; - Circulatin extérieure : les ptentiels de dangers recensés (RD 64 et RD 67, les viries prtuaires, la Seine, les aérprts) ne peuvent impacter la statin de transit étudiée du fait de leur élignement ; - Les réseaux : la présence de canalisatin d hydrcarbures entraîne un risque (explsin, fuite) sur la statin de transit. Cependant, tutes les mesures de surveillance et de suivi snt mises en place et respectées par l explitant. - Installatins classées : 2 sites ICPE snt lcalisé à 500 m au sud-uest de la zne. Cependant, ces sites nn classés SEVESO, au regard de leurs activités (dépllutin et démlitin autmbile, fabricatin de prduits laitiers et dérivés), ne peuvent impacter la statin de transit. Les ptentiels de dangers liés aux prduits et aux prcessus de la statin snt les suivants : - sédiments de dragage : les sédiments ne présenternt pas de danger particulier (déchets nn dangereux) ; - Gazle présent dans les engins : la présence d hydrcarbures (réservir des engins et cuve de stckage de l) est une surce ptentielle de pllutin du sl et des eaux, et peut être à l rigine d un départ de feu u d une explsin ; - Huile présente dans les engins : les huiles présentes dans les engins snt également susceptibles de plluer les eaux et le sl en cas de fuite. Le ptentiel de danger que cnstitue la présence d huile mteur n est pas retenu pur la suite de l étude, une analgie entre les risques de pllutin par une fuite de gazle u d huile puvant être faite (quantités en présence mindres, caractère plluant mins imprtant, mêmes causes d une fuite), - Les casiers et le pste de déchargement de la drague : le ptentiel de danger asscié à un risque de nyade u d enlisement n est pas retenu dans la mesure ù il n est lié qu à une intrusin sur site qui sera clôturé. Un déversement accidentel de sédiments dans la Seine est également pssible (à relativiser cmpte-tenu de la nature et de l rigine des sédiments). Enfin, la rupture d une des digues présente un danger asscié à la fis à la vague générée et au rejet de sédiments en frte cncentratin. Ainsi, la synthèse des ptentiels de dangers retenus est récapitulée dans le tableau suivant. Éléments cncernés Phénmènes dangereux assciés Ptentiels de dangers retenus Canalisatins d hydrcarbures Explsin Fuite ui Engins (présence d hydrcarbures) Bassins et pste de déchargement Pllutin Incendie Effet de vague Pllutin Résumé nn technique de l étude de dangers 4

5 Grand Prt Maritime de Ruen aût 2012 Dans le cadre du prjet de la statin de transit, aucun myen de réductin des ptentiels de dangers ne semble envisageable (site déjà existant, impssibilité de déplacement du site, engins nécessaires aux pératins prjetées, utilisatin d un autre carburant que le gazle impssible, indispensabilité des digues ceinturant les casiers dnt la stabilité a été vérifiée). Les ptentiels de dangers nt d res et déjà été réduits le plus pssible. 3. L ANALYSE DES RISQUES L analyse des risques liés à la présence de canalisatins d hydrcarbures est la suivante : - Pur la rupture et la fuite : la prbabilité et les causes de réalisatin snt les suivantes : Surpressin dans les réseaux = 10-3 (évènement similaire bservé une fis), qui peut être prévenu par la réalisatin d entretien, de surveillance et d un suivi régulier, Les effets attendus pur de tels risques snt les suivants : - Pllutins de l envirnnement : intensité mdéré quantité de pllutin dépendant de la durée de la rupture ; - Effet explsifs : intensité mdérée - explsin dû à une rupture de la canalisatin dépendant de la pressin dans la canalisatin. L analyse des risques liés aux engins est la suivante : - Pur l inflammatin du gazle : la prbabilité et les causes de réalisatin snt les suivantes : Défaillance d un engin = 10-3 (évènement similaire bservé une fis), qui peut être prévenu par la réalisatin d entretien, Accident = 10-4 (très imprbable, au vu des faibles vitesses des engins), Fudre = Pur une fuite de gazle : la prbabilité et les causes de réalisatin snt les suivantes : Défaillance d un engin = 10-1 (évènement curant sur les véhicules), qui peut être prévenu par la réalisatin d entretien, Accident = 10-4 (très imprbable, au vu des faibles vitesses des engins). Les effets attendus pur de tels risques snt les suivants : - Effets thermiques : intensité négligeable - faible quantité, limités au visinage immédiat de l engin ; - Fumées txiques : intensité négligeable - limités au visinage immédiat de l engin ; - Pllutins de l envirnnement : intensité négligeable - faible quantité de substance. De plus, des extincteurs sernt présents dans les engins (prbabilité de défaillance 10-1 ) et des kits antipllutin et de décapage des sls purrnt être utilisés (prbabilité de défaillance 10-1 ). Résumé nn technique de l étude de dangers 5

6 Grand Prt Maritime de Ruen aût 2012 L analyse des risques liés aux casiers, au bassin de décantatin et au pste de déchargement des dragues est la suivante : - Pur une fuite lrs des pératins de déchargement : les causes et prbabilité de réalisatin snt les suivantes : Erreur de manutentin = 10-2 (événement puvant se prduire), qui peut être prévenu par la frmatin de persnnel (prbabilité de défaillance 10-3 ), Mauvais entretien de l installatin de déchargement = 10-2 (puvant se prduire), qui peut être prévenu par un cntrôle régulier (prbabilité de défaillance 10-3 ), - Pur une rupture d une des digues ceinturant les casiers de refulement des sédiments u les bassins de décantatin : les causes et prbabilité de réalisatin snt les suivantes : Fragilisatin par la faune = 10-2 (événement puvant se prduire), qui peut être prévenu par un cntrôle et un entretien régulier (prbabilité de défaillance 10-3 ). Les effets attendus pur de tels risques snt les suivants : - Pllutins de l envirnnement : intensité négligeable caractère nn plluant des sédiments ; - Effet de vague : intensité mdérée - risque de déversement des eaux vers la Seine u vers les terrains naturels au sud et à l uest. 4. L ETUDE DETAILLEE DES RISQUES Au vu de l analyse préliminaire des risques, les phénmènes dangereux suivants nécessitent une étude détaillée : - fuite lrs des pératins de déchargement (déversement de sédiments dans la Seine) ; - rupture d une digue ceinturant un des casiers de refulement u le bassin de décantatin (effet de vague vers le sud u l uest des terrains). En ce qui cncerne un accident de sédiments lrs des pératins de déchargement : - prbabilité annuelle d un déversement accidentel : 10-6 ; - cinétique rapide : de l rdre de quelques secndes ; - mesures de préventin : cntrôles régulier afin de s assurer du bn fnctinnement des pératins ; - myens d interventin internes : plusieurs emplyés sernt présents en permanence à prximité des pératins de déchargement afin de s assurer que ces dernières se dérulent nrmalement ; - intensité négligeable : pas de txicité pur les milieux aquatiques u pur l hmme ; présence de persnnel à prximité (arrêt rapide des pératins de déchargement) ; remise des sédiments en fnd de lit, cmme préalablement au dragage. La caractérisatin en intensité du phénmène dangereux de déversement de sédiments dans la Seine apparaît négligeable. Cet incident ne sera dnc pas abrdé dans la suite de la présente étude de dangers. Résumé nn technique de l étude de dangers 6

7 Grand Prt Maritime de Ruen aût 2012 En ce qui cncerne la rupture d une digue ceinturant les casiers u le bassin de décantatin : - prbabilité annuelle d un déversement accidentel = 10-4 ; - cinétique rapide : de l rdre de quelques secndes ; - mesures de préventin : surveillance régulière par les agents présents sur le site pendant la péride d explitatin. Si une détériratin est bservée, une cnslidatin immédiate sera effectuée ; - myens d interventin internes : une recnstitutin de la partie détruite sera effectuée, et une étude des causes précises de l incident sera réalisée ; - intensité faible pur les enjeux de prximité : terrains cncernés par la vague : la Seine et les terrains naturels envirnnants au sud et à l uest ; cllecte des eaux par la Seine ; - intensité imprtante pur le persnnel : victimes de l accident causé par une rupture de digue ; effets irréversibles (séquelles suite à un arrêt cardiaque prlngé par nyade ) u létaux. 5. CARACTERISATION ET MAITRISE DES ACCIDENTS MAJEURS POTENTIELS Au regard de l analyse des risques réalisée, un seul phénmène peut cnduire à des effets sur les tiers hrs du site : il s agit de l effet de vague suite à rupture d une digue. Ce risque, cmpte tenu des mesures de maîtrise du risque, est mdéré et n implique pas d bligatin de réductin cmplémentaire : - clôtures mises en place ; - panneaux indiquant l accès interdit au site pur les persnnes extérieures ; - surveillance indirecte par les emplyés ; - inspectin des digues de façn régulière pendant la péride d explitatin ; - l explitant sera le garant du maintien de l ensemble de ces dispsitifs. Il s assurera que des mesures sient prises pur régler les prblèmes dans les meilleurs délais. L installatin ne présente dnc pas de risque inacceptable. Résumé nn technique de l étude de dangers 7

Le cœur de l étude consiste à évaluer les risques présentés par les différentes installations de CATERPILLAR. Cette évaluation passe par :

Le cœur de l étude consiste à évaluer les risques présentés par les différentes installations de CATERPILLAR. Cette évaluation passe par : 1 RESUME NON TECHNIQUE La sciété CATERPILLAR France SAS fabrique sur ses deux sites de Grenble et Echirlles des engins de travaux publics. Dans le cadre d un prjet de rérganisatin de ses activités de prductin,

Plus en détail

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PARTIE V NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE Dssier établi par : Laurent IACHKINE SAUNIER et Assciés 5 Rue de Tilly 14400 BAYEUX Aux dates du : Juin 2011 et aût 2012 Dernière mdificatin : Octbre 2013 Partie

Plus en détail

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique GROUPE HOSPITALIER PUBLIC DU SUD DE L OISE GHPSO SITE DE CREIL (60) Partie 1 Demande d autrisatin d expliter Résumé nn technique RENOUVELLEMENT DE LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER LES INSTALLATIONS

Plus en détail

COVED / Centre de traitement des DEEE de Riom / Dossier de demande d autorisation d exploiter / Résumé non technique Etude de dangers

COVED / Centre de traitement des DEEE de Riom / Dossier de demande d autorisation d exploiter / Résumé non technique Etude de dangers RESUME NON TECHNIQUE R005-6076855-V01 5 février 2014 Page 1 L étude de dangers a pur bjet d identifier les phénmènes dangereux majeurs qui purraient se prduire sur le site et de vérifier que les mesures

Plus en détail

DEMANDE D ENREGISTREMENT AU TITRE DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT

DEMANDE D ENREGISTREMENT AU TITRE DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT DEMANDE D ENREGISTREMENT AU TITRE DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT B. Engagement de la cnfrmité Dssier réalisé avec le cncurs du Bureau VERITAS Agence Métrple Midi-Pyrénées

Plus en détail

La station traite convenablement ses effluents, elle possède une station d épuration correctement dimensionnée et en bon fonctionnement.

La station traite convenablement ses effluents, elle possède une station d épuration correctement dimensionnée et en bon fonctionnement. Assainissement La statin traite cnvenablement ses effluents, elle pssède une statin d épuratin crrectement dimensinnée et en bn fnctinnement. A l heure actuelle, en France, 68% des eaux usées snt récupérées

Plus en détail

TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES

TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES TITRE IV : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES Les znes «A» englbent les secteurs de la cmmune, équipés u nn, à prtéger en raisn du ptentiel agrnmique des terres agricles. Seules y sernt autrisées

Plus en détail

TITRE 6 DISPOSITIONS APPLICABLES EN ZONE HACHUREE

TITRE 6 DISPOSITIONS APPLICABLES EN ZONE HACHUREE TITRE 6 DISPOSITIONS APPLICABLES EN ZONE HACHUREE C'est une zne qui crrespnd aux débrdements des eaux de crue, dans la partie urbaine de la Ville de Saint Etienne, du fait des capacités insuffisantes des

Plus en détail

PARTIE IV ETUDE DES DANGERS

PARTIE IV ETUDE DES DANGERS PARTIE IV ETUDE DES DANGERS Dssier établi par : Laurent IACHKINE SAUNIER et Assciés 5 Rue de Tilly 14400 BAYEUX Aux dates du : Juin 2011 et aût 2012 Dernière mdificatin : Octbre 2013 SIEAPAC de la Fntaine

Plus en détail

Excavations et tranchées

Excavations et tranchées Excavatins et tranchées Université McGill Gestin et dévelppement des installatins Services universitaires 1010, rue Sherbrke Ouest, 10 e étage Mntréal (Québec) H3A 2R7 Mise à jur : janvier 2013 1.0 DÉFINITIONS

Plus en détail

Résumé non technique

Résumé non technique Ce résumé nn technique a pur fin de faciliter la prise de cnnaissance des infrmatins cntenues dans le dssier. Réf. BV/VIRBAC/6133075/Rév. 1 Page 1/19 SOMMAIRE Pages... 1 1. OBJET DU DOSSIER ET PRESENTATION

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE

RESUME NON TECHNIQUE LA COMPAGNIE DES VETERINAIRES DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UNE INSTALLATION CLASSEE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT SUR LA COMMUNE DE CASTELSARRASIN RESUME NON TECHNIQUE Présentatin

Plus en détail

Prévention des risques chimiques dans les entreprises de carrosserie

Prévention des risques chimiques dans les entreprises de carrosserie Préventin des risques chimiques dans les entreprises de carrsserie Fin 2010, une campagne d inspectin s est également dérulée au sein des entreprises de carrsserie. La campagne cadrait avec la campagne

Plus en détail

SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU PPES...2 2. ENGAGEMENT DES PARTENAIRES...2

SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU PPES...2 2. ENGAGEMENT DES PARTENAIRES...2 SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU PPES...2 2. ENGAGEMENT DES PARTENAIRES...2 3. DESCRIPTION DU MARCHE...2 3.1 Désignatin des parties cncernées...2 3.2 Descriptin des travaux...3 4. ORGANISATION GENERALE DU CHANTIER...3

Plus en détail

Évaluation des ATEX. Mise à jour avril 2006. Page 1 sur 6. La réglementation ATEX / Détermination des ATEX

Évaluation des ATEX. Mise à jour avril 2006. Page 1 sur 6. La réglementation ATEX / Détermination des ATEX Mise à jur avril 2006 Évaluatin des ATEX La réglementatin ATEX / Déterminatin des ATEX 1 Rappel Réglementaire Directive 1999/92/CE du Parlement Eurpéen et du Cnseil du 16 décembre 1999 cncernant les prescriptins

Plus en détail

Les émissions potentielles de l entreposage de DD

Les émissions potentielles de l entreposage de DD Les Annexes Tme 2 Annexe 1 Les émissins ptentielles de l entrepsage Annexe 2 Les revendicatins techniques en Allemagne (TA Abfall 1992) Annexe 3 Exemple de l'équipement - stck de pesticides Annexe 4 Travaux

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR Internatinal Cabinet Cnsultant Jean-Claude VICTOR Outils d apprpriatin pur la mise en œuvre d un système de management intégré à l aide des référentiels ( Nrmes ISO9001 :2000 et ISO14001 :2004, du référentiel

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

1. Présentation du comité des usagers et de son fonctionnement aux nouveaux élus (par NM),

1. Présentation du comité des usagers et de son fonctionnement aux nouveaux élus (par NM), COMITE DES USAGERS COMPTE RENDU PORT DE L ERDRE 21 NOVEMBRE 2013 18H30 RAPPEL DE L ORDRE DU JOUR : 1. Présentatin du cmité des usagers et de sn fnctinnement aux nuveaux élus, 2. Présentatin des tarifs

Plus en détail

SALON INTERNATIONAL GEOMATIQUE 2014

SALON INTERNATIONAL GEOMATIQUE 2014 SALON INTERNATIONAL GEOMATIQUE 2014 GEOMATIQUE & PIPELINE POSE DU PIPELINE ABIDJAN-BOUAKE par Daniel GNANGNI Directeur Général de PETROCI Abidjan, le 19 nvembre 2014 GEOMATIQUE & PIPELINE POSE DU PIPELINE

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

6.3.1 NOTICE INFORMATIVE PIÈCE N COMMUNE DE BOIS D ARCY DÉPARTEMENT DES YVELINES (78) VU POUR ÊTRE ANNEXÉ À LA DÉLIBÉRATION DU :

6.3.1 NOTICE INFORMATIVE PIÈCE N COMMUNE DE BOIS D ARCY DÉPARTEMENT DES YVELINES (78) VU POUR ÊTRE ANNEXÉ À LA DÉLIBÉRATION DU : COMMUNE DE BOIS D ARCY DÉPARTEMENT DES YVELINES (78) PIÈCE N 6.3.1 NOTICE INFORMATIVE Agence Karine Ruelland architecte-urbaniste 42, rue Srbier 75020 PARIS VU POUR ÊTRE ANNEXÉ À LA DÉLIBÉRATION DU : Annexes

Plus en détail

Chapitre 4. DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UE

Chapitre 4. DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UE Chapitre 4. DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UE ARTICLE UE 1 / OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL INTERDITES Dans tute la zne snt interdites les ccupatins et utilisatins du sl suivantes : 1. Les cnstructins,

Plus en détail

ANNEXE 3 - Indicateurs de suivi

ANNEXE 3 - Indicateurs de suivi ANNEXE 3 - Indicateurs de suivi Des indicateurs d actin et d effet snt retenus pur suivre l exécutin du Cntrat : Indicateurs d effet sur le Milieu Ce snt des mesures faites sur le milieu qui permettent

Plus en détail

Notice d évaluation des incidences sur l environnement 1

Notice d évaluation des incidences sur l environnement 1 Ntice d évaluatin des incidences sur l envirnnement 1 1. DEMANDEUR Nm : Prénm : Qualité : Dmicile: Numér de téléphne: Numér de télécpie : Date de la demande : 2. PRÉSENTATION DU PROJET Pur chacune des

Plus en détail

CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL. Questionnaire consultation destiné à tous les habitants : la santé à Bonneuil

CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL. Questionnaire consultation destiné à tous les habitants : la santé à Bonneuil CONTRAT LOCAL DE SANTE DE BONNEUIL Questinnaire cnsultatin destiné à tus les habitants : la santé à Bnneuil La ville est engagée, avec l Agence réginale de Santé, sur la mise en place d un Cntrat Lcal

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Analyse des Dnnées du Cmmerce Extérieur Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE ANALYSE DES DONNEES DU COMMERCE EXTERIEUR DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE

Plus en détail

Table des matières. Liste des figures. Figure 1 : Localisation potentielle de grilles de ventilation du parking du bloc C... 8.6. Liste des tableaux

Table des matières. Liste des figures. Figure 1 : Localisation potentielle de grilles de ventilation du parking du bloc C... 8.6. Liste des tableaux Table des matières 8. Qualité de l air... 8.1 8.1. Aire gégraphique... 8.1 8.2. Situatin existante et future (sans prjet)... 8.1 8.3. Situatin prjetée : analyse des incidences du prjet... 8.2 8.3.1. Estimatin

Plus en détail

LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE. Découvrir la chronologie des opérations de fin d'exercice comptable. TABLE DES MATIERES

LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE. Découvrir la chronologie des opérations de fin d'exercice comptable. TABLE DES MATIERES LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE Objectif(s) : Décuvrir la chrnlgie des pératins de fin d'exercice cmptable. Pré-requis : Principes généraux de la cmptabilité financière. Mdalités : Dcumentatin,

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Travaux de maintenance

Travaux de maintenance Travaux de maintenance La cmmunicatin cncernant la campagne Des cntacts nt été pris avec BEMAS qui regrupe de nmbreuses entreprises de la maintenance, mais sans succès. L annnce de la campagne s est faite

Plus en détail

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE PROJET DE GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS MUNICIPAUX ET DANGEREUX POUR REDUIRE LES EMISSIONS DE POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS NON INTENTIONNELS -------------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore.

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore. Caractérisatin des activités Etude des circuits financiers Schéma d Aménagement et de gestin des eaux de la Dre Synthèse SYNTHESE SYNTHESE I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ETUDE L étude vise à répndre à l

Plus en détail

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital Résumé du mdule 6 : Cût et structure du capital Ce mdule explique tut d abrd cmment une sciété établit sn cût du capital. Vus apprenez cmment calculer la pndératin des cmpsantes et les cûts du capital

Plus en détail

SUPERVISEUR PESEES MANUELLES. Présentation

SUPERVISEUR PESEES MANUELLES. Présentation SUPERVISEUR PESEES MANUELLES Présentatin TABLE DES MATIERES Intrductin... 3 1.1. Rôle du Superviseur de Pesées Manuelles... 4 1.2. Matériel... 4 1.2.1. Une u plusieurs balances par pste... 4 1.2.2. Un

Plus en détail

Collège Iqbal Masih. 6, rue Jeumont 93210 LA PLAINE ST DENIS COLLEGE IQBAL MASIH DE SAINT-DENIS LA PLAINE

Collège Iqbal Masih. 6, rue Jeumont 93210 LA PLAINE ST DENIS COLLEGE IQBAL MASIH DE SAINT-DENIS LA PLAINE Cllège Iqbal Masih 6, rue Jeumnt COLLEGE IQBAL MASIH DE SAINT-DENIS LA PLAINE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MAINTENANCE DU SYSTEME D ALARME INCENDIE CAHIER DES CHARGES -OBJET Le présent marché a pur bjet

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

Déplacements / transport

Déplacements / transport Déplacements / transprt ui nn Justificatin / cmmentaire S.O. Quelle(s) activité(s) avez-vus cncrètement bservée(s)? (réalisée(s) u nn) Quelle est la durée de la réalisatin de l activité? La plupart du

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2 GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8 Smmaire Intrductin 2 Cntexte 2 Principes de l affichage envirnnemental 2 Objectif du guide de lecture 2 Présentatin du prduit cncerné par le

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

MBP Industrie PARTIE 1 RESUME NON TECHNIQUE

MBP Industrie PARTIE 1 RESUME NON TECHNIQUE Dssier de demande d autrisatin d expliter au titre des Installatins Classées pur la Prtectin de l Envirnnement MBP Industrie 39360 MOLINGES PARTIE 1 MBP Industrie (39) Dssier de demande d autrisatin d

Plus en détail

Directive relative au traitement des données de Health Info Net

Directive relative au traitement des données de Health Info Net dnnées de Health Inf Net Le traitement des dnnées persnnelles chez Health Inf Net AG () 1 Dispsitins générales 1.1 But et champ d applicatin Le dmaine de la santé est régi par des dispsitins légales particulièrement

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune Cnventin entre la CREA et la Cmmune de.. pur la valrisatin des Certificats d Ecnmies d Energie durant le prlngement de la 2 ème péride du dispsitif La Cmmunauté d agglmératin Ruen Elbeuf Austreberthe La

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE AEROPORT CHATEAUROUX - CENTRE 36130 - DEOLS Tél. : 02.54.60.53.53 - Fax : 02.54.60.53.54 MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

Plus en détail

TITRE PROFESSIONEL Agent de Prévention en Évènementiel (APE)

TITRE PROFESSIONEL Agent de Prévention en Évènementiel (APE) En partenariat avec l EMSP Centre canin ASPF TITRE PROFESSIONEL Agent de Préventin en Évènementiel (APE) PARTICIPANTS PRÉREQUIS PUBLICS CONCERNÉS 12 persnnes maximum Être âgé de 18 ans Tus publics Avir

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Guide de projet solaire thermique pour les bâtiments collectifs

Guide de projet solaire thermique pour les bâtiments collectifs Avec le sutien de : Avec le sutien de : Guide de prjet slaire thermique pur les bâtiments cllectifs Ce guide vus explique : dans quel cntexte se dévelppe le slaire thermique cmment ça marche ses usages

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

ACTE D'AUTORISATION Nouvelle autorisation. Vu la demande d'autorisation introduite le: 21/11/2012. Le Ministre de l'environnement décide:

ACTE D'AUTORISATION Nouvelle autorisation. Vu la demande d'autorisation introduite le: 21/11/2012. Le Ministre de l'environnement décide: SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Envirnnement Directin générale Envirnnement ACTE D'AUTORISATION Nuvelle autrisatin Vu la demande d'autrisatin intrduite le: 21/11/2012 Le Ministre

Plus en détail

FICHE DE CHANTIER: OBLIGATION DU DONNEUR D ORDRE

FICHE DE CHANTIER: OBLIGATION DU DONNEUR D ORDRE Décret relatif aux règles d hygiène et de sécurité sur les chantiers frestiers et sylvicles. Applicable au 1er avril 2011 Dcument FIBA réservé aux adhérents Références - Décret du 17 décembre 2010 relatif

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE

INSTALLER UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE - - INSTALLER UN CHAUFFE-EAU SOLAIRE Chauffer une partie de l eau chaude au myen d une installatin slaire thermique. PRINCIPES DEMARCHE La cnsmmatin d énergie pur le chauffage de l eau peut être réduite

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATION

MARCHE DE PRESTATION PREFET DE LA REGION GUYANE Préfecture de la régin Guyane Rue Fiedmnd B.P. 7008 97307 Cayenne Cedex MARCHE DE PRESTATION PPNU-EVPP-2014 Actin pnctuelle de cllecte, tri et éliminatin de prduits phytpharmaceutiques

Plus en détail

Éclatement de hublots dans une brasserie Les 17 et 18 janvier 2002 Champigneulles (54) France

Éclatement de hublots dans une brasserie Les 17 et 18 janvier 2002 Champigneulles (54) France Éclatement de hublts dans une brasserie Les 17 et 18 janvier 2002 Champigneulles (54) France Eclatement / Rupture Brasserie / agralimentaire Dixyde de carbne Fermentatin Surpressin Hublt Clapet LES INSTALLATIONS

Plus en détail

Directives environnementales, sanitaires et sécuritaires pour les ports et les terminaux

Directives environnementales, sanitaires et sécuritaires pour les ports et les terminaux Directives envirnnementales, sanitaires et sécuritaires pur les prts et les terminaux Intrductin Les Directives envirnnementales, sanitaires et sécuritaires (Directives EHS) snt des dcuments de références

Plus en détail

Termes de références. Etude de faisabilité. Intégration de solutions de mobilité

Termes de références. Etude de faisabilité. Intégration de solutions de mobilité Termes de références Etude de faisabilité Intégratin de slutins de mbilité Date limite 07/06/2013 Pays : Tunisie Institutin : Secteur : Micrfinance Partenaire : Unin Eurpéenne Date d émissin : 22/05/2013

Plus en détail

Données à disposition dans le cadre de l expertise

Données à disposition dans le cadre de l expertise Antea Grup 2, rue Jean Perrin 14461 Clmbelles Client : GDE N de l affaire : NIEP140125 Destinataire : Intitulé de l affaire : d eau de surface Nnant-le-Pin (61) Mnsieur Niclas Thibaut Expertise Technique

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

Staffer une randonnée roller

Staffer une randonnée roller Staffer une randnnée rller Queue de rand Tête de rand Eclaireur / Vlant Directin de la rand Chef sécu 1) Les 4 rôles pssibles d un staffeur : Chef de randnnée : (chasuble jaune avec brassard) Le chef de

Plus en détail

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs 1 2

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs 1 2 Fiche d applicatin : Systèmes saisnniers de prductin d eau chaude sanitaire Date Mdificatin Versin 1 er mars 2013 Versin initiale 1 1/7 Préambule Cette fiche d applicatin présente la méthde de prise en

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

3 novembre 2013 PERSONNEL ÉLECTORAL INFORMATION AUX PERSONNES INTÉRESSÉES

3 novembre 2013 PERSONNEL ÉLECTORAL INFORMATION AUX PERSONNES INTÉRESSÉES ÉLECTION GÉNÉRALE OFFRE DE SERVICE 3 nvembre 2013 PERSONNEL ÉLECTORAL INFORMATION AUX PERSONNES INTÉRESSÉES La Ville de Pinte-Claire tient d abrd à vus remercier pur l intérêt que vus manifestez à l égard

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE

GUIDE PRATIQUE DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE GUIDE PRATIQUE DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE Qui smmes nus? Nus smmes une petite sciété artisanale implantée sur Cuers. Ntre démarche est de prmuvir les énergies renuvelables. Nus essayns à travers ce guide de

Plus en détail

Ces renseignements techniques sont donnés à titre indicatif, ils peuvent être modifiés sans préavis.

Ces renseignements techniques sont donnés à titre indicatif, ils peuvent être modifiés sans préavis. BREVET DÉPOSÉ Destiné aux Chantiers HQE 1- Descriptin du prduit : Cet ensemble très cmpact de traitement des eaux de lavage de bennes intègre les fnctins du SECANET (BREVET EUROPÉEN) et permet la récupératin

Plus en détail

PLAN DE MESURES D URGENCE DU COLLÈGE D ALMA GUIDE À L INTENTION DU PERSONNEL NUMÉROS DE TÉLÉPHONE D URGENCE (9) 418 720-8277

PLAN DE MESURES D URGENCE DU COLLÈGE D ALMA GUIDE À L INTENTION DU PERSONNEL NUMÉROS DE TÉLÉPHONE D URGENCE (9) 418 720-8277 PLAN DE MESURES D URGENCE DU COLLÈGE D ALMA GUIDE À L INTENTION DU PERSONNEL NUMÉROS DE TÉLÉPHONE D URGENCE (9) (418 668-2387 pste 275) sinn (9) 418 818-0346 u 911 La Directin générale FUITE DE GAZ (CODE

Plus en détail

GERER AU MIEUX LA «VENTILATION MANUELLE»

GERER AU MIEUX LA «VENTILATION MANUELLE» - - GERER AU MIEUX LA «VENTILATION MANUELLE» Savir quand et cmbien de temps aérer les lcaux en l abscence de ventilatin hygiénique rganisée. PRINCIPES CONTEXTE La qualité de l air dépend de la cncentratin

Plus en détail

L eau au cœur des activités industrielles L usine d embouteillage de Dax

L eau au cœur des activités industrielles L usine d embouteillage de Dax L eau au cœur des activités industrielles L usine d embuteillage de Dax Visite en mars 2008 Les eaux embuteillées : eaux de surce et eaux minérales Les Français snt d imprtants cnsmmateurs d eaux cnditinnées

Plus en détail

Conditions d installation et d utilisation du matériel d auto-surveillance

Conditions d installation et d utilisation du matériel d auto-surveillance Cnditins d installatin et d utilisatin du matériel d aut-surveillance 1. Recmmandatins d utilisatin et d installatin a) Le matériel d aut-surveillance utilise une technlgie de cmmunicatin sans fil (radifréquence

Plus en détail

Partie 1 Moyens de déplacement actuels

Partie 1 Moyens de déplacement actuels Les nuveaux engins de déplacement : la technlgie est-elle en avance sur la li régissant l assurance de la respnsabilité? C. Van Schubreck Prfesseur à la KU Leuven, avcat au Barreau de Turnhut SPF Ecnmie,

Plus en détail

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF 1 1. Principe a. Qu entend-n par directives cmmunales? b. Intérêt de la

Plus en détail

Plan des aménagements - Vue aérienne

Plan des aménagements - Vue aérienne Plan des aménagements - Vue aérienne Prjet élien Haut du Saule Elienne Surplmb Structure De Livraisn (SDL) Aire de grutage Surface chantier Accès et virage à créer Accès à amélirer Accès existant H2 H4

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE. Mise à jour du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégration du volet eaux pluviales

COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE. Mise à jour du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégration du volet eaux pluviales COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE DEPARTEMENT DU MAINE ET LOIRE (49) Mise à jur du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégratin du vlet eaux pluviales Dssier de cnsultatin des bureaux d études Cahier

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE 1 - BUT Ce TP a pur but de mettre en œuvre une installatin électrique alimentée par un panneau slaire. Cette étude cmprendra : L analyse du besin en énergie

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60)

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60) DE L'ETUDE DES DANGERS BONDUELLE CONSERVE Russy-Bémont (60) 1 Environnement et voisinage... 2 2 Potentiels de dangers... 3 3 Evaluation des risques... 4 4 Evaluation des effets des scénarios retenus...

Plus en détail

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X

Logique binaire. Symbole européen. Table de vérité X R 0 0 1 1. Équation R = X Lgique binaire Définitin Une variable binaire est un élément qui ne peut prendre que deux valeurs ntées 1 et 0 (Oui et Nn). On dira que X est une variable binaire si X 0 X = 1 et si X 1 X = 0. Opératins

Plus en détail

FROID EFFICACE EN LR. FROID et AGROALIMENTAIRE. en Languedoc-Roussillon. Paul Rivet AF Consulting

FROID EFFICACE EN LR. FROID et AGROALIMENTAIRE. en Languedoc-Roussillon. Paul Rivet AF Consulting FROID EFFICACE EN LR FROID et AGROALIMENTAIRE en Languedc-Russilln Paul Rivet AF Cnsulting FROID et AGROALIMENTAIRE en LANGUEDOC-ROUSSILLON Réunin du 2 ctbre 2009 - Mntpellier Rappel des bjectifs de l

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Conseiller(e) en Prevention niveau 2 et Facility Officer

MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Conseiller(e) en Prevention niveau 2 et Facility Officer Cnseiller préventin facility fficer 4 avril 2012.dc MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Cnseiller(e) en Preventin niveau 2 et Facility Officer I. CONTEXTE Médecins Sans Frntières est une rganisatin

Plus en détail

AUTORISATION DE CONSTRUIRE MARCHE A SUIVRE

AUTORISATION DE CONSTRUIRE MARCHE A SUIVRE Service technique, de l édilité et plice des cnstructins AUTORISATION DE CONSTRUIRE MARCHE A SUIVRE Quand faut-il une autrisatin de cnstruire? Les cnstructins et installatins, leur transfrmatin, leur agrandissement,

Plus en détail

Consultants en Technologies de l Information

Consultants en Technologies de l Information ASSURANCES PROFESSIONNELLES by Hiscx QUESTIONNAIRE PRÉALABLE D'ASSURANCE Cnsultants en Technlgies de l Infrmatin IDENTIFICATION DU PROPOSANT Raisn Sciale :.... Nm :... Prénm :... Age :... Frmatin / Diplôme

Plus en détail

1 1 1 1 dnnées sur la fiche nmbre de feuillets Plusieurs feuillets peuvent être nécessaires, ntamment si le détail des expsitins distingue plus de 3 tâches u situatins. fiche mise à jur le infrmatin du

Plus en détail

Service de maintenance et de support

Service de maintenance et de support Service de maintenance et de supprt Entre les sussignés La sciété Intelimedia, Ci-après dénmmée (Le mainteneur) d une part, Et La sciété XXXXXXXXX, Ci-après dénmmée (Le client) d autre part, Il a été cnvenu

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Guide technique de réalisation d une aire de lavage mixte pour exploitation de grandes cultures dans le Loiret

Guide technique de réalisation d une aire de lavage mixte pour exploitation de grandes cultures dans le Loiret Dcument rédigé par Sylvain DESEAU, Chambre d Agriculture du Liret. Relu et cmplété par Sébastien Sallé Chambre d Agriculture d Eure et Lir. Guide technique de réalisatin d une aire de lavage mixte pur

Plus en détail

6. Réglementation des Installations nucléaires de base (INB) et organisation de la sécurité [2] [16]

6. Réglementation des Installations nucléaires de base (INB) et organisation de la sécurité [2] [16] 6. Réglementatin des Installatins nucléaires de base (INB) et rganisatin de la sécurité [2] [16] 6-1 Les INB Suivant leur imprtance et les risques présentées, les installatins nucléaires, entrent sit dans

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Les Bonnes Pratiques de retraitement des dispositifs médicaux dans les petites structures

Les Bonnes Pratiques de retraitement des dispositifs médicaux dans les petites structures Institut Central (ICHV) Zentralinstitut (ZIWS) Les Bnnes Pratiques de retraitement des dispsitifs médicaux dans les petites structures V. Buchard Service de la Stérilisatin Centrale ICHV Yverdn, le 14

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE MISE EN PLACE D UNE FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

FORMULAIRE DE DEMANDE DE MISE EN PLACE D UNE FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Agence du Liret 499 Rue de la Juine 45160 OLIVET FORMULAIRE DE DEMANDE DE MISE EN PLACE D UNE FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Numér du dssier : Numér d enquête: IMPERATIF DEMANDEUR A établir en

Plus en détail

PROJET D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES MISE EN SERVICE DU RÉSEAU D ÉGOUT SANITAIRE ET RACCORDEMENT DES BRANCHEMENTS PAR LES CITOYENS

PROJET D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES MISE EN SERVICE DU RÉSEAU D ÉGOUT SANITAIRE ET RACCORDEMENT DES BRANCHEMENTS PAR LES CITOYENS PROJET D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES MISE EN SERVICE DU RÉSEAU D ÉGOUT SANITAIRE ET RACCORDEMENT DES BRANCHEMENTS PAR LES CITOYENS PROJET D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES INTRODUCTION Les raccrdements

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10)

SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10) SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10) Principes Fndamentaux : Le système de Téléradiamétrie Wytek est un système d acquisitin de dnnées multi pints autmatique et sans fil, qui est installé par la PCR et qui

Plus en détail

Résumé chapitre 8 Assurance vie pour entreprises

Résumé chapitre 8 Assurance vie pour entreprises Assurance vie Résumé chapitre 8 Assurance vie pur entreprises Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d étude. Les entreprises

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail