ANNEXE AU REGLEMENT COMMUNAL SUR LA GESTION DES DECHETS RELATIF A SON FINANCEMENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANNEXE AU REGLEMENT COMMUNAL SUR LA GESTION DES DECHETS RELATIF A SON FINANCEMENT"

Transcription

1 ANNEXE AU REGLEMENT COMMUNAL SUR LA GESTION DES DECHETS RELATIF A SON FINANCEMENT La commune de Monthey, - vu les dispositions de la Constitution cantonale et de la loi cantonale sur les communes du 5 février 2004; - vu les législations fédérale et cantonale en la matière de protection de l'environnement et des eaux; arrête : GENERALITES Art. 1 Principe 1. La commune perçoit des contributions destinées à couvrir l'ensemble des frais de construction, exploitation, entretien et renouvellement des installations d'élimination des déchets, ceux des services de collecte, de transport et de traitement des déchets ainsi que les autres frais dus à la gestion des déchets communaux. 2. Celui qui est à l'origine d'une mesure prescrite par le présent règlement en supporte les frais. 3. Seuls les logements ou locaux désaffectés dont la fourniture en eau et en électricité a été interrompue sont exonérés du paiement de la contribution, ce au pro rata de l'occupation durant l'année civile. L'exonération court dès le moment de l'interruption de la fourniture. En cas d'exonération, selon l'art. 10, al. 4, celle-ci n'est pas liée à l'interruption d'eau et d'électricité. CONTRIBUTION DES MENAGES Art. 2 Facturation des ménages 1. Le service communal, chargé de l'environnement facture un montant annuel à chaque ménage, sur la base des données du contrôle des habitants, pour la période de taxation qui court du 1 er janvier au 31 décembre. Le montant annuel sera prélevé en 2 factures semestrielles couvrant les périodes suivantes : a. 1 ère période : du 1 er janvier au 30 juin b. 2 ème période : du 1 er juillet au 31 décembre 2. La situation du ménage prise en compte se fonde sur les données ressortant du contrôle des habitants au moment de l'établissement de la facturation. 3. Les données du contrôle des habitants font foi. Demeure réservée la possibilité, pour le ménage, d'apporter la preuve du contraire. Art. 3 Ménage 1. Le ménage est défini par le nombre de personnes qui vivent dans le même appartement pour les immeubles comprenant plusieurs appartements et par le nombre de personnes vivant sous le même toit, pour les maisons individuelles,

2 2. Les homes, maisons pour personnes âgées, cliniques et établissements médicaux similaires, établissements scolaires et autres institutions similaires sont considérés comme des entreprises. Art. 4 Résidences secondaires 1. Le nombre de pièces, selon le Registre fédéral des bâtiments et des logements, est utilisé comme base de taxation pour les résidences secondaires selon l'échelle de correspondance suivante : - résidence de 1 à 4 pièces : ménage de 1 personne; - résidence de 5 pièces et plus : ménage de 2 personnes. Art. 5 Contribution des ménages 1. La contribution annuelle due par les personnes physiques est perçue par ménage, pondérée selon l'échelle d'équivalence ci-après : - ménage de 1 personne : Fr contribution de base - ménage de 2 personnes : Fr x contribution de base - ménage de 3 personnes : Fr x contribution de base - ménage de 4 personnes et plus: Fr x contribution de base 2. La contribution par ménage est également due par les propriétaires de résidence secondaire. Art. 6 Modalités de perception 1. La contribution par ménage est due par semestre quelle que soit la durée d'occupation des locaux. 2. La contribution perçue auprès des propriétaires de résidence secondaire est due par année quelle que soit la durée d'occupation. CONTRIBUTION DES ENTREPRISES Art. 7 Facturation des entreprises 1. Le service communal chargé de l'environnement adressera une facture à chaque entreprise, soit : établissements, commerces, industries, bureaux, administrations, pour la période de taxation qui court du 1er janvier au 31 décembre. 2. Le montant de la facture sera prélevé en une seule tranche. Art. 8 Contribution des entreprises 1. La contribution est calculée sur la base du tonnage annuel établi à partir de mesures, de sondages effectués périodiquement ou de tout autre moyen de contrôle permettant de déterminer une valeur annuelle. 2. Le conseil municipal fixe les modalités et le système des contrôles. Art. 9 Réduction de la contribution L'entreprise peut demander une réduction de la contribution en faisant la preuve que la quantité de ses déchets est notablement inférieure à celle relevée pour la branche économique à laquelle elle appartient, notamment parce qu'elle a pris des mesures de recyclage

3 Art. 10 Exonération 1. Les entreprises qui ont de "grandes quantités de déchets" à évacuer peuvent demander l'autorisation au service communal concerné de procéder à leur enlèvement par leurs propres moyens. Les frais d'enlèvement et d'incinération sont à leur charge. 2. Sont réputées "grandes quantités de déchets" à évacuer, celles qui, parce qu'elles dépassent les capacités du service de la voirie en termes de personnel, véhicules ou organisation, ne pourraient être assumées par celui-ci à satisfaction de l'entreprise. 3. Les entreprises qui ont été autorisées doivent apporter la preuve qu'elles amènent et font incinérer leurs déchets à la SATOM. Elles ne peuvent pas bénéficier du tarif préférentiel réservé aux communes et doivent s'annoncer à la SATOM. Lorsqu'elles sont en possession d'une autorisation, elles sont exonérées de la taxe pour autant qu'elles n'utilisent jamais les services publics, ni les déchetteries de quartiers. En cas d'infraction, l'exonération est supprimée avec effet immédiat, sans préjudice de l'amende. 4. Les entreprises apportant la preuve qu'elles ne produisent aucun déchet. Art. 11 Classement des entreprises 1. Les entreprises sont classées en fonction de la quantité de déchets estimés ou mesurés, à évacuer. Elles ont l'obligation de fournir les renseignements nécessaires à leur taxation. Art. 12 Déclaration 1. Afin de se déterminer sur le classement de l'entreprise, le conseil municipal peut envoyer à celle-ci une déclaration: a. lors de l'entrée en vigueur des dispositions du présent règlement; b. lors de leur installation sur le territoire de la commune de Monthey; c. annuellement pour la remise à jour des données. 2. Les formules de déclaration doivent être retournées dans les 20 jours à l'administration communale. A défaut, il sera procédé à une taxation d'office. 3. En cas de divergences entre l'entreprise et le service communal compétent, il sera procédé à des sondages. Art. 13 Couverture des frais et fixation de la contribution des entreprises 1. La contribution annuelle, due par les établissements, commerces, industries, bureaux, administrations, couvre la part de frais qui leur est imputable. 2. La contribution pour les établissements, commerces, industries, bureaux et administrations consiste en un montant annuel déterminé proportionnellement au tonnage et à la provenance des déchets par groupe économique, dont les modalités d'application seront arrêtées par le conseil municipal. Art. 14 Cas particuliers Les établissements, commerces, industries, bureaux, administrations qui produisent moins de 500 kg de déchets par année sont soumis à la même contribution qu'un ménage de deux personnes. Art. 15 Modalités de perception pour les entreprises La période de taxation va du 1 er janvier au 31 décembre

4 AFFECTATIONS COMPTABLES Art. 16 Adaptation Le conseil municipal est habilité à adapter les contributions, dans le cadre du budget, en proportion à la couverture des frais réels, conformément au principe de l'équivalence, selon l'art. 2, de la loi fédérale sur la protection de l'environnement. Art. 17 Participation communale La commune participe au financement du compte spécial "ordures ménagères" à hauteur du coût d'élimination des déchets recyclables, soit, selon les comptes, le papier, le verre, le compost, les déchets spéciaux. Art. 18 Affectation comptable 1. Les produits de contributions annuelles sont affectés uniquement à la couverture des frais de construction, exploitation, entretien et renouvellement des installations d'élimination des déchets, ceux des services de collecte, de transport et de traitement des déchets, ainsi que les autres frais dus à la gestion des déchets communaux. 2. Les recettes des contributions prélevées au titre de la gestion des ordures doivent figurer, dans la comptabilité communale, dans un décompte des recettes y afférentes. Art. 19 Détermination du financement spécial "Gestion des déchets" 1. Les éventuels bénéfices d'exercice du chapitre "Ordures ménagères" sont attribués au crédit d'engagement pour les financements spéciaux. 2. Les éventuels déficits d'exercice sont portés au compte d'avance lié aux financements spéciaux. DISPOSITIONS PENALES ET MOYENS DE DROIT Art. 20 Infractions 1. Toute contravention au présent règlement et relevant du droit communal sera sanctionnée par le Conseil municipal par une amende de Fr à Fr. 10'000.--, selon la gravité du cas, sans préjudice d une action civile en dommages et intérêts. 2. Demeurent réservées les infractions prévues par les législations fédérale et cantonale et relevant de la compétence de l'autorité cantonale. Art. 21 Réclamation 1. La décision de contribution peut faire l'objet d'une réclamation écrite dans un délai de 30 jours dès sa notification, auprès du service communal concerné. 2. A défaut, le montant de la contribution et du coût d'épuration est définitif et exécutoire. 3. Les réclamations sont traitées par le service communal chargé de l'environnement, qui doit se prononcer conformément à l'art. 29 de la loi sur la procédure et juridiction administratives et, ainsi, notifier une décision, susceptible de recours, dans les 30 jours, auprès du conseil municipal

5 Art. 22 Recours 1. Seule la décision sur réclamation peut faire l'objet d'un recours auprès du conseil municipal dans les 30 jours dès sa notification. 2. La décision du conseil municipal est susceptible de recours au Conseil d'etat, dans un délai de 30 jours, dès la notification. Art. 23 Appel décision d'amende Les décisions pénales, prononcées par le conseil municipal rendues sur réclamation sont susceptibles d'appel auprès du Tribunal cantonal dans les 30 jours dès leur notification, aux conditions prévues par le Code de procédure pénale. DISPOSITIONS FINALES Art. 24 Dispositions transitoires La contribution pour l'année en cours s'effectue rétroactivement au premier janvier selon le nouveau droit. Art. 25 Abrogation Les dispositions antérieures et contraires au présent règlement sont abrogées. Art. 26 Entrée en vigueur Le présent règlement entre en vigueur dès son homologation par le Conseil d'etat. Ainsi, arrêté par le conseil municipal le 16 janvier 2006 Le Président : F. Mariétan Le Secrétaire : J.-P. Posse Ainsi, adopté par le Conseil général le 20 février 2006 Le Président : J. Hauswirth La Secrétaire : C. Conforti Ainsi, homologué par le Conseil d'etat le 23 août 2006 Le Président : Le Chancelier : Modification de l'art. 17 de l'annexe - Arrêté par le Conseil municipal le 11 juillet Adopté par le Conseil général le 26 septembre Homologué par le Conseil d'etat le 16 mai

COMMUNE DE JONGNY REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, LE TRAITEMENT ET L ELIMINATION DES DECHETS I. DISPOSITIONS GENERALES

COMMUNE DE JONGNY REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, LE TRAITEMENT ET L ELIMINATION DES DECHETS I. DISPOSITIONS GENERALES COMMUNE DE JONGNY REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, LE TRAITEMENT ET L ELIMINATION DES DECHETS I. DISPOSITIONS GENERALES Bases légales Article premier Le présent règlement régit la collecte, le transport

Plus en détail

COMMUNE DE VAL-D'ILLIEZ

COMMUNE DE VAL-D'ILLIEZ COMMUNE DE VAL-D'ILLIEZ Version 95.1 Administration Communale Route des Crosets 2 1873 Val-d'Illiez 024/476.87.87 Fax. 024/476.87.88 Table des matières ARTICLE 1 SURVEILLANCE 3 ARTICLE 2 OBLIGATION 3 ARTICLE

Plus en détail

I. DISPOSITIONS GENERALES

I. DISPOSITIONS GENERALES Commune de Chevilly Règlement régissant la collecte, le transport et le traitement des déchets I. DISPOSITIONS GENERALES BASE LEGALE Article 1er Le présent règlement régit la collecte, le transport et

Plus en détail

REGLEMENT CONCERNANT L EVACUATION ET L EPURATION DES EAUX USEES (du 18 novembre 1985) 1. (en révision) I. DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT CONCERNANT L EVACUATION ET L EPURATION DES EAUX USEES (du 18 novembre 1985) 1. (en révision) I. DISPOSITIONS GENERALES REGLEMENT CONCERNANT L EVACUATION ET L EPURATION DES EAUX USEES (du 18 novembre 1985) 1 (en révision) Le Conseil général de la Ville de Fribourg vu la loi fédérale du 8 octobre 1971 sur la protection des

Plus en détail

Règlement communal. sur la détention et l'imposition des chiens. Commune de Hauteville. L'assemblée communale

Règlement communal. sur la détention et l'imposition des chiens. Commune de Hauteville. L'assemblée communale Règlement communal sur la détention et l'imposition des chiens Commune de Hauteville L'assemblée communale Vu la loi du novembre 006 sur la détention des chiens (LDCh; RSF 75.); Vu le règlement d'exécution

Plus en détail

I. DISPOSITIONS GENERALES

I. DISPOSITIONS GENERALES EAU 1. Estavayer-le-Lac, le 15 décembre 2011 REGLEMENT RELATIF A L EVACUATION ET A L EPURATION DES EAUX **************************************************** Le Conseil général vu : - la loi du 22 mai 1974

Plus en détail

REGLEMENT POUR LA FOURNITURE DU GAZ

REGLEMENT POUR LA FOURNITURE DU GAZ REGLEMENT POUR LA FOURNITURE DU GAZ JUILLET 2015 LA SOCIÉTÉ SA UNE SOCIÉTÉ DU GROUPE HOLDIGAZ CH-1304 COSSONAY CH. DE JOLIMONT 2 CP 6 TEL. 0800 402 403 FAX +41 21 861 27 92 info@cosvegaz.ch www.cosvegaz.ch

Plus en détail

Arrêté concernant les dispositifs d'alarme contre les agressions, l'effraction et le vol. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel,

Arrêté concernant les dispositifs d'alarme contre les agressions, l'effraction et le vol. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, Arrêté concernant les dispositifs d'alarme contre les agressions, l'effraction et le vol Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi sur la police cantonale, du 23 mars 1988 1)

Plus en détail

REGLEMENT DE LA VILLE DE FRIBOURG CONCERNANT L IMPOT COMMUNAL SUR LES CHIENS (du 18 janvier 1993) *

REGLEMENT DE LA VILLE DE FRIBOURG CONCERNANT L IMPOT COMMUNAL SUR LES CHIENS (du 18 janvier 1993) * REGLEMENT DE LA VILLE DE FRIBOURG CONCERNANT L IMPOT COMMUNAL SUR LES CHIENS (du 18 janvier 1993) * Le Conseil général de la Ville de Fribourg Vu 1 la loi du 25 septembre 1980 sur les communes (LCo, RSF

Plus en détail

Il est interdit de laisser son chien errer sur le territoire communal.

Il est interdit de laisser son chien errer sur le territoire communal. Règlement de la commune de Châtel-sur-Montsalvens Sur la détention et l imposition des chiens L assemblée communale du décembre 008 Vu la loi du novembre 006 sur la détention des chiens (LDCh; RSF 75.);

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL SUR LA DETENTION ET L IMPOSITION DES CHIENS

REGLEMENT COMMUNAL SUR LA DETENTION ET L IMPOSITION DES CHIENS Commune de Châbles Châbles, le 1 er octobre 2008 Adresse Tél 026/663 20 16 Fax 026/663 30 26 e-mail secretariat@chables.ch REGLEMENT COMMUNAL SUR LA DETENTION ET L IMPOSITION DES CHIENS L assemblée communale

Plus en détail

COMMUNE DE CHÉNENS REGLEMENT COMMUNAL SUR LA DETENTION ET L IMPOSITION DES CHIENS

COMMUNE DE CHÉNENS REGLEMENT COMMUNAL SUR LA DETENTION ET L IMPOSITION DES CHIENS COMMUNE DE CHÉNENS REGLEMENT COMMUNAL SUR LA DETENTION ET L IMPOSITION DES CHIENS L assemblée communale Vu la loi du novembre 006 sur la détention des chiens (LDCh) Vu le règlement d exécution du mars

Plus en détail

Commune de Bulle 632

Commune de Bulle 632 Commune de Bulle 632 Règlement communal sur la détention et l imposition des chiens Le Conseil général de la Commune de Bulle Vu : - la loi du 2 novembre 2006 sur la détention des chiens (LDCh ; RSF 725.3)

Plus en détail

Règlement de la commune de AUBORANGES. sur la détention et l'imposition des chiens. L'assemblée communale

Règlement de la commune de AUBORANGES. sur la détention et l'imposition des chiens. L'assemblée communale Règlement de la commune de AUBORANGES sur la détention et l'imposition des chiens L'assemblée communale Vu la loi du 2 novembre 2006 sur la détention des chiens (LDCh; RSF 725,3); Vu le règlement d'exécution

Plus en détail

Règlement du Service d Assainissement Collectif

Règlement du Service d Assainissement Collectif Règlement du Service d Assainissement Collectif Article 1. Objet du règlement Le présent règlement a pour objet de présenter les modalités et les conditions d utilisation et de gestion du réseau d assainissement

Plus en détail

COMMUNE DE PRANGINS REGLEMENT SUR LA GESTION DES DECHETS

COMMUNE DE PRANGINS REGLEMENT SUR LA GESTION DES DECHETS COMMUNE DE PRANGINS REGLEMENT SUR LA GESTION DES DECHETS 2014 Table des matières Chapitre premier Article premier Article 2 Article 3 DISPOSITIONS GENERALES Champ d application Définitions Compétences

Plus en détail

Commune de Sierre. Règlement sur le stationnement prolongé dans les zones de parcomètres et les zones bleues

Commune de Sierre. Règlement sur le stationnement prolongé dans les zones de parcomètres et les zones bleues Règlement sur le stationnement prolongé dans les zones de parcomètres et les zones bleues Règlement sur le stationnement prolongé dans les zones de parcomètres et les zones bleues Le Conseil municipal

Plus en détail

vu la loi sur le logement du 9 septembre 1975 A vu le préavis du Département de l'économie Conditions d'occupation

vu la loi sur le logement du 9 septembre 1975 A vu le préavis du Département de l'économie Conditions d'occupation RÈGLEMENT sur les conditions d'occupation des logements à loyers modérés (RCOLLM) du 7 janvier 007 (état: 0.0.007) 840...5 LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON DE VAUD vu la loi sur le logement du 9 septembre 975

Plus en détail

Commune de Bulle 621

Commune de Bulle 621 Commune de Bulle 621 Règlement relatif au stationnement des véhicules sur la voie publique Le Conseil général de la Commune de Bulle Vu : Le loi du 25 septembre 1980 sur les communes (LCo) et son règlement

Plus en détail

Commune de Sierre. Règlement sur le service des taxis

Commune de Sierre. Règlement sur le service des taxis Règlement sur le service des taxis Le Conseil municipal de Sierre Vu : - les dispositions de la législation fédérale en matière de circulation routière ; - les dispositions de la législation cantonale

Plus en détail

Vu : - la Loi du 25 septembre 1980 sur les communes, modifiée par celle du 28 septembre 1984;

Vu : - la Loi du 25 septembre 1980 sur les communes, modifiée par celle du 28 septembre 1984; COMMUNE DE BELFAUX 558 R E G L E M E N T R E L A T I F A LA P E R C E P T I O N D ' U N I M P O T SUR LES A P P A R E I L S DE D I V E R T I S S E M E N T ET SUR LES A P P A R E I L S AUTOMATIQUES DE D

Plus en détail

Règlement d'exécution de la loi concernant le traitement des déchets (RLTD)

Règlement d'exécution de la loi concernant le traitement des déchets (RLTD) 1er juin 011 Règlement d'exécution de la loi concernant le traitement des déchets (RLTD) Etat au 1 er janvier 01 Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi concernant le traitement

Plus en détail

sur l imposition des véhicules automobiles et des remorques Le Grand Conseil du canton de Fribourg

sur l imposition des véhicules automobiles et des remorques Le Grand Conseil du canton de Fribourg 65.4. Loi du 4 décembre 967 sur l imposition des véhicules automobiles et des remorques Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du novembre 967 ; Sur la proposition de cette

Plus en détail

Services industriels de la commune de Monthey

Services industriels de la commune de Monthey Services industriels de la commune de Monthey COMMUNE DE MONTHEY Annexe : B Directive communale concernant : Définitions et détails de la grille tarifaire Le conseil municipal - Vu le règlement communal

Plus en détail

REGLEMENT INTERCOMMUNAL SUR LES RESIDENCES

REGLEMENT INTERCOMMUNAL SUR LES RESIDENCES REGLEMENT INTERCOMMUNAL SUR LES RESIDENCES SECONDAIRES (RIRS) Accepté par l Assemblée Primaire le : PROJET POUR LA MISE A L'ENQUETE TABLE DES MATIERES CHAPITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article : But...

Plus en détail

Ordonnance concernant la surveillance des fondations et des institutions de prévoyance (Version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2011)

Ordonnance concernant la surveillance des fondations et des institutions de prévoyance (Version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2011) Ordonnance concernant la surveillance des fondations et des institutions de prévoyance (Version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2011) du 20 septembre 1983 Le Gouvernement de la République et Canton du

Plus en détail

Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de

Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de l'énergie et pour la promotion des énergies renouvelables

Plus en détail

LOI 311.11 d'application du Code pénal suisse (LVCP)

LOI 311.11 d'application du Code pénal suisse (LVCP) Adopté le 26.11.1973, entrée en vigueur le 01.01.1974 - Etat au 01.01.2007 (abrogé) LOI 311.11 d'application du Code pénal suisse (LVCP) du 26 novembre 1973 LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le projet

Plus en détail

RÈGLEMENT INTERCOMMUNAL SUR LA TAXE DE SÉJOUR. Règlement intercommunal sur la taxe de séjour. Chapitre premier. Généralités

RÈGLEMENT INTERCOMMUNAL SUR LA TAXE DE SÉJOUR. Règlement intercommunal sur la taxe de séjour. Chapitre premier. Généralités Vu l'article 3 bis de la Loi sur les impôts communaux (LICom), les communes de l'entente adoptent le présent règlement intercommunal, Vu l'article 45 LICom, Vu la Convention intercommunale au sens des

Plus en détail

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent:

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent: Convention intercantonale sur la surveillance, l autorisation et la répartition du bénéfice de loteries et paris exploités sur le plan intercantonal ou sur l ensemble de la Suisse adoptée par la Conférence

Plus en détail

Places de stationnement réglementées accessibles aux véhicules munis d'une autorisation.

Places de stationnement réglementées accessibles aux véhicules munis d'une autorisation. Directives de la Direction Directive de la Direction 0.11 Stationnement et parking à l UNIL Vu - la loi du 6 juillet 2004 sur l Université de Lausanne, articles 43 et 44, - le règlement d application de

Plus en détail

RÈGLEMENT INTERCOMMUNAL (Icogne, Lens, Montana, Chermignon, Randogne, Mollens) DES QUOTAS ET DU CONTINGENTEMENT (RQC) TABLE DES MATIERES

RÈGLEMENT INTERCOMMUNAL (Icogne, Lens, Montana, Chermignon, Randogne, Mollens) DES QUOTAS ET DU CONTINGENTEMENT (RQC) TABLE DES MATIERES RÈGLEMENT INTERCOMMUNAL (Icogne, Lens, Montana, Chermignon, Randogne, Mollens) DES QUOTAS ET DU CONTINGENTEMENT (RQC) Du 9 décembre 007 TABLE DES MATIERES CHAPITRE I - DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article :

Plus en détail

CONDITIONS DE FOURNITURE DE GAZ

CONDITIONS DE FOURNITURE DE GAZ Sogaval CONDITIONS DE FOURNITURE DE GAZ Chapitre 1 : dispositions générales Art. 1 SOGAVAL SA Société du gaz du Valais appelée ci-après «Sogaval», fournit le gaz à tout client (c est-à-dire toute personne

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A L EVACUATION ET A L'EPURATION DES EAUX ET TAXES

REGLEMENT RELATIF A L EVACUATION ET A L'EPURATION DES EAUX ET TAXES COMMUNE DE ROSSENS REGLEMENT RELATIF A L EVACUATION ET A L'EPURATION DES EAUX ET TAXES L'assemblée communale de ROSSENS Vu : La loi d'application cantonale du 22 mai 1974 de la LF sur la protection des

Plus en détail

Ordonnance réglant la perception d émoluments et de taxes par l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers

Ordonnance réglant la perception d émoluments et de taxes par l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers Ordonnance réglant la perception d émoluments et de taxes par l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Ordonnance sur les émoluments de la FINMA, Oém-FINMA) du Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Places de stationnement réglementées accessibles aux véhicules munis d'une autorisation.

Places de stationnement réglementées accessibles aux véhicules munis d'une autorisation. Directives de la Direction Directive de la Direction 0.11 Stationnement et parking à l UNIL Vu - la loi du 6 juillet 2004 sur l Université de Lausanne, articles 43 et 44, - le règlement d application de

Plus en détail

L'eau à Genève, nouvelle tarification dès janvier 2015. L'essentiel en bref

L'eau à Genève, nouvelle tarification dès janvier 2015. L'essentiel en bref L'eau à Genève, nouvelle tarification dès janvier 2015. L'essentiel en bref 1. Le petit cycle de l'eau à Genève un parcours maîtrisé et organisé L'eau est une ressource essentielle à la vie et aux activités

Plus en détail

vu le Concordat du 18 octobre 1996 sur les entreprises de sécurité A vu le projet de loi présenté par le Conseil d'etat

vu le Concordat du 18 octobre 1996 sur les entreprises de sécurité A vu le projet de loi présenté par le Conseil d'etat 935.7 LOI sur les entreprises de sécurité (LESéc) du septembre 998 (état: 0.07.004) LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le Concordat du 8 octobre 996 sur les entreprises de sécurité A vu le projet de

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE.

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE. TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE. 1 Champs d application. - Modalités générales d application Conformément à l article L 2 333 26 et suivant du CGCT, la Ville du Teich a institué la taxe séjour : o pour réaliser

Plus en détail

D'ELECTRICITE DE LOOS

D'ELECTRICITE DE LOOS REGIE MUNICIPALE D'ELECTRICITE DE LOOS ACCORD COLLECTIF D'ENTREPRISE AVANCEMENTS ET AUTRES MUTATIONS AU 1 JANVIER 213 1- Objet La Régie Municipale d'electricité de LOOS est une Entreprise Non Nationalisée

Plus en détail

Loi d application de la loi fédérale sur l assurance-vieillesse et survivants

Loi d application de la loi fédérale sur l assurance-vieillesse et survivants - - 8. Loi d application de la loi fédérale sur l assurance-vieillesse et survivants (LALAVS) du novembre 998 Le Grand Conseil du canton du Valais, vu les articles, alinéa et, alinéa de la Constitution

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL SUR L'EVACUATION ET L'EPURATION DES EAUX

REGLEMENT COMMUNAL SUR L'EVACUATION ET L'EPURATION DES EAUX REGLEMENT COMMUNAL SUR L'EVACUATION ET L'EPURATION DES EAUX DISPOSITIONS GENERALES Article premier: Le présent règlement contient les dispositions destinées à assurer la protection des eaux contre la pollution

Plus en détail

COMMUNE DE SULLENS MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL. Sullens, le 5 mai 2014 PREAVIS MUNICIPAL N 2/2014

COMMUNE DE SULLENS MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL. Sullens, le 5 mai 2014 PREAVIS MUNICIPAL N 2/2014 COMMUNE DE SULLENS MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL DE SULLENS Sullens, le 5 mai 2014 PREAVIS MUNICIPAL N 2/2014 ARRETE D IMPOSITION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

RÈGLEMENT 2014-019 BUDGET 2015

RÈGLEMENT 2014-019 BUDGET 2015 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PAPINEAUVILLE COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT 2014-019 BUDGET 2015 Concernant l'imposition des taxes foncières, taxes spéciales, compensations pour la cueillette des ordures

Plus en détail

RÈGLEMENT 330.11.1 sur le casier judiciaire et le contrôle cantonal (RCJ)

RÈGLEMENT 330.11.1 sur le casier judiciaire et le contrôle cantonal (RCJ) Adopté le 05.03.1993, entrée en vigueur le 05.03.1993 - Etat au 01.07.2009 (abrogé) RÈGLEMENT 330.11.1 sur le casier judiciaire et le contrôle cantonal (RCJ) du 5 mars 1993 LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON

Plus en détail

FOURNITURE DE PRESTATIONS D UN VOYAGE SCOLAIRE POUR LE COLLEGE LE REVARD. Cahier des clauses administratives particulières (CCAP)

FOURNITURE DE PRESTATIONS D UN VOYAGE SCOLAIRE POUR LE COLLEGE LE REVARD. Cahier des clauses administratives particulières (CCAP) Collège Le Revard 139, rue de l Europe 73100 Grésy-sur-Aix TEL. 04 79 61 74 40 FAX. 04 79 54 55 24 Ce.0731521G@ac-grenoble.fr FOURNITURE DE PRESTATIONS D UN VOYAGE SCOLAIRE POUR LE COLLEGE LE REVARD Cahier

Plus en détail

voisins et les régions frontalières pour concevoir et mettre en œuvre son action. 2 Le canton consulte les groupements et milieux intéressés.

voisins et les régions frontalières pour concevoir et mettre en œuvre son action. 2 Le canton consulte les groupements et milieux intéressés. Loi d'application de la loi fédérale sur la protection de l'environnement (LaLPE) K 1 70 du 2 octobre 1997 (Entrée en vigueur : 1 er janvier 1998) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève

Plus en détail

Loi d'application de la loi fédérale sur la navigation intérieure et de l'accord franco-suisse concernant la navigation sur le Léman

Loi d'application de la loi fédérale sur la navigation intérieure et de l'accord franco-suisse concernant la navigation sur le Léman - 1 - Loi d'application de la loi fédérale sur la navigation intérieure et de l'accord franco-suisse concernant la navigation sur le Léman du 2 juillet 1982 Le Grand Conseil du canton du Valais vu l'article

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL concernant la distribution d eau potable

REGLEMENT COMMUNAL concernant la distribution d eau potable Commune de Châbles Adresse Tél 026/663 20 16 Fax 026/663 30 26 e-mail secretariat@chables.ch Châbles, le 1er octobre 2008 REGLEMENT COMMUNAL concernant la distribution d eau potable L'assemblée communale

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance-maladie

Ordonnance sur l assurance-maladie Ordonnance sur l assurance-maladie (OAMal) Modification du 22 juin 2011 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 27 juin 1995 sur l assurance-maladie 1 est modifiée comme suit: Art. 105b Procédure

Plus en détail

COMMUNE DE CHATEAU-D'OEX

COMMUNE DE CHATEAU-D'OEX COMMUNE DE CHATEAU-D'OEX REGLEMENT COMMUNAL SUR LA GESTION DES DECHETS Edition : Janvier 2006 Dernières modifications : Janvier 2012 - Page 1 - Table des matières CHAPITRE I Dispositions générales Art.

Plus en détail

Règlement d'application de la loi sur les structures d'accueil de la petite enfance. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel,

Règlement d'application de la loi sur les structures d'accueil de la petite enfance. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, Règlement d'application de la loi sur les structures d'accueil de la petite enfance Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi sur les structures d accueil de la petite enfance,

Plus en détail

REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE POUR L ENLEVEMENT DES ORDURES MENAGERES

REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE POUR L ENLEVEMENT DES ORDURES MENAGERES REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE POUR L ENLEVEMENT DES ORDURES MENAGERES Approuvé par délibération du 17 décembre 2012 1 Table des matières Redevance incitative d enlèvement des ordures

Plus en détail

Proposition du Conseil-exécutif Loi cantonale sur la circulation routière (LCCR)

Proposition du Conseil-exécutif Loi cantonale sur la circulation routière (LCCR) Proposition du Conseil-exécutif Loi cantonale sur la circulation routière (LCCR) Direction de la police et des affaires militaires Proposition du Conseil-exécutif 1 Loi cantonale sur la circulation routière

Plus en détail

DIRECTIVES MUNICIPALES EN MATIÈRE DE REFUS D OCTROI DES HEURES DE PROLONGATIONS POUR LES ÉTABLISSEMENTS DE NUIT. Du 13 février 2014

DIRECTIVES MUNICIPALES EN MATIÈRE DE REFUS D OCTROI DES HEURES DE PROLONGATIONS POUR LES ÉTABLISSEMENTS DE NUIT. Du 13 février 2014 DIRECTIVES MUNICIPALES EN MATIÈRE DE REFUS D OCTROI DES HEURES DE PROLONGATIONS POUR LES ÉTABLISSEMENTS DE NUIT Du 13 février 2014 1. Préambule Il est préliminairement exposé que la base légale de ces

Plus en détail

sont assujettis à l'assurance en cas de maternité et d'adoption que pour les personnes exerçant une activité salariée dans le canton.

sont assujettis à l'assurance en cas de maternité et d'adoption que pour les personnes exerçant une activité salariée dans le canton. Règlement d'application de la loi instituant une assurance en cas de maternité et d'adoption J 5 07.01 du 11 mai 2005 Le CONSEIL D ETAT de la République et canton de Genève, vu l article 16h de la loi

Plus en détail

Ordonnance concernant le fonds pour la désaffectation d'installations nucléaires

Ordonnance concernant le fonds pour la désaffectation d'installations nucléaires Ordonnance concernant le fonds pour la désaffectation d'installations nucléaires du 5 décembre 1983 INIS-mf 9664 Le Conseil fédéral suisse, vu l'article 11, 3 e alinéa, de l'arrêté fédéral du 6 octobre

Plus en détail

Commune de Fétigny Règlement relatif à la distribution d'eau potable

Commune de Fétigny Règlement relatif à la distribution d'eau potable Commune de Fétigny Règlement relatif à la distribution d'eau potable L assemblée communale, Vu : 1) -la loi du 30 novembre 1979 sur l eau potable, complétée par celle du 11 février 1982 2) -la loi du 12

Plus en détail

A I R - P R O. Accord Intercommunal Régional Pour le Ramassage des Ordures. Les Communes signataires

A I R - P R O. Accord Intercommunal Régional Pour le Ramassage des Ordures. Les Communes signataires A I R - P R O Accord Intercommunal Régional Pour le Ramassage des Ordures Les Communes signataires Auboranges, Billens-Hennens, Le Châtelard, Châtonnaye, Ecublens, Grangettes, La Folliaz, Massonnens, Mézières,

Plus en détail

EXTRAITS DU CODE DE L ENVIRONNEMENT. Partie législative. Section 2: Conception, production et distribution de produits générateurs de déchets

EXTRAITS DU CODE DE L ENVIRONNEMENT. Partie législative. Section 2: Conception, production et distribution de produits générateurs de déchets le Code de l Environnement p. 1 EXTRAITS DU CODE DE L ENVIRONNEMENT Partie législative Section 2: Conception, production et distribution de produits générateurs de déchets des déchets issus de leurs produits

Plus en détail

COMMUNE DE VIONNAZ REGLEMENT RELATIF A LA GESTION DES DECHETS. La Commune de Vionnaz

COMMUNE DE VIONNAZ REGLEMENT RELATIF A LA GESTION DES DECHETS. La Commune de Vionnaz COMMUNE DE VIONNAZ REGLEMENT RELATIF A LA GESTION DES DECHETS La Commune de Vionnaz Vu la Constitution cantonale et la loi sur le régime communal, Vu les législations fédérales et cantonales sur la protection

Plus en détail

Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Le Grand Conseil du canton de Fribourg 6. Loi du 0 mai 96 sur les impôts communaux Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat, du 9 novembre 96 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète : CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITÉ EXTÉRIEURE 1 Fiche technique

TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITÉ EXTÉRIEURE 1 Fiche technique TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITÉ EXTÉRIEURE 1 Fiche technique Depuis le 1er janvier 2009, la taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE) remplace : - la TSA (taxe sur la publicité frappant les affiches,

Plus en détail

COMMUNE D'AVENCHES REGLEMENTCOMMUNAL DE LA TAXE DE SEJOUR ET DE LA TAXE SUR LES RESIDENCES SECONDAIRES.

COMMUNE D'AVENCHES REGLEMENTCOMMUNAL DE LA TAXE DE SEJOUR ET DE LA TAXE SUR LES RESIDENCES SECONDAIRES. COMMUNE D'AVENCHES REGLEMENTCOMMUNAL DE LA TAXE DE SEJOUR ET DE LA TAXE SUR LES RESIDENCES SECONDAIRES. Chapitre 1: généralités Art. 1 : principe Le présent règlement a pour objets: a) la taxe communale

Plus en détail

instituant le régime des régies d'avances et des régies de recettes des organismes publics CHAPITRE PREMIER DEFINITION

instituant le régime des régies d'avances et des régies de recettes des organismes publics CHAPITRE PREMIER DEFINITION DECRET N 2004-319 du 09 mars 2004 instituant le régime des régies d'avances et des régies de recettes des organismes publics CHAPITRE PREMIER DEFINITION Article premier. La régie d'avances est un mécanisme

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SERVICE DE TAXI

REGLEMENT SUR LE SERVICE DE TAXI REGLEMENT SUR LE SERVICE DE TAXI Le Conseil municipal de Martigny Vu : - la législation fédérale en matière de circulation routière ; - la législation cantonale en matière de police de la circulation ;

Plus en détail

Communauté de Communes de Bruyères, Vallons des Vosges REGLEMENT. Entre Usagers et Collectivité

Communauté de Communes de Bruyères, Vallons des Vosges REGLEMENT. Entre Usagers et Collectivité REGLEMENT Entre Usagers et Collectivité Entretien des installations d assainissement non collectif 1 Sommaire PREAMBULE... 3 TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES... 3 ARTICLE 1- OBJET DU REGLEMENT... 3 ARTICLE

Plus en détail

occupent en Suisse des travailleurs à domicile.

occupent en Suisse des travailleurs à domicile. Loi fédérale sur le travail à domicile (Loi sur le travail à domicile, LTrD) 1 822.31 du 20 mars 1981 (Etat le 1 er janvier 2009) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 34 ter et

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL SUR LE CHAUFFAGE A DISTANCE

REGLEMENT COMMUNAL SUR LE CHAUFFAGE A DISTANCE La commune de Collombey-Muraz - Vu la loi fédérale sur l énergie du 26 juin 1998 - Vu l ordonnance fédérale du 7 décembre 1998 - Vu la loi cantonale sur l énergie du 15 janvier 2004 - Vu la loi cantonale

Plus en détail

Le versement pour sous-densité. DGALN - Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages 1

Le versement pour sous-densité. DGALN - Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages 1 Le versement pour sous-densité DGALN - Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages 1 Le versement pour sous-densité Objectifs Financer les actions et opérations contribuant à la réalisation

Plus en détail

Le règlement du service dentaire scolaire ci-après :

Le règlement du service dentaire scolaire ci-après : Règlement du service dentaire scolaire (S D S) de la commune municipale de Court Règlement du service dentaire scolaire (SDS) L assemblée municipale de la commune de Court, en vertu de l article 60 de

Plus en détail

Ordonnance sur la rémunération et le remboursement des frais en matière de gestion de mesures de protection de l'enfant et de l'adulte

Ordonnance sur la rémunération et le remboursement des frais en matière de gestion de mesures de protection de l'enfant et de l'adulte 1.1 Ordonnance sur la et le remboursement des frais en matière de gestion de mesures de protection de l'enfant et de l'adulte du septembre 014 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'article

Plus en détail

RÈGLEMENT COMMUNAL D'AIDE FINANCIÈRE À LA RÉNOVATION ET TRANSFORMATION EN ZONE VIEUX BOURG ET CENTRE VILLAGE

RÈGLEMENT COMMUNAL D'AIDE FINANCIÈRE À LA RÉNOVATION ET TRANSFORMATION EN ZONE VIEUX BOURG ET CENTRE VILLAGE COMMUNE D'ORSIERES Rue de la Commune 3-1937 Orsières RÈGLEMENT COMMUNAL D'AIDE FINANCIÈRE À LA RÉNOVATION ET TRANSFORMATION EN ZONE VIEUX BOURG ET CENTRE VILLAGE ARTICLE 1 OBJECTIFS Dans le but de contribuer

Plus en détail

Ordonnance d application de la loi fédérale sur l impôt anticipé et de l ordonnance fédérale relative à l imputation forfaitaire d impôt

Ordonnance d application de la loi fédérale sur l impôt anticipé et de l ordonnance fédérale relative à l imputation forfaitaire d impôt - - 6.00 Ordonnance d application de la loi fédérale sur l impôt anticipé et de l ordonnance fédérale relative à l imputation forfaitaire d impôt du 6 novembre 00 Le Conseil d Etat du Canton du Valais

Plus en détail

COMMUNE DE M E N I E R E S REGLEMENT RELATIF A LA DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

COMMUNE DE M E N I E R E S REGLEMENT RELATIF A LA DISTRIBUTION D'EAU POTABLE COMMUNE DE M E N I E R E S REGLEMENT RELATIF A LA DISTRIBUTION D'EAU POTABLE L'assemblée communale Vu la loi du 30 novembre 1979 sur l'eau potable; complétée par celle du 11 février 1982; Vu le règlement

Plus en détail

Règlement communal pour l'exploitation du téléréseau (édition du 9 mai 2005)

Règlement communal pour l'exploitation du téléréseau (édition du 9 mai 2005) Règlement communal pour l'exploitation du téléréseau (édition du 9 mai 2005) Titre I. Généralités Définitions Art. 1 Art. 2 La Commune de Granges-Près-Marnand (ci-après: l'exploitant) exploite sur son

Plus en détail

REGLEMENT DE LA TAXE COMMUNALE DE SEJOUR ET DE LA TAXE COMMUNALE SUR LES RESIDENCES SECONDAIRES

REGLEMENT DE LA TAXE COMMUNALE DE SEJOUR ET DE LA TAXE COMMUNALE SUR LES RESIDENCES SECONDAIRES REGLEMENT DE LA TAXE COMMUNALE DE SEJOUR ET DE LA TAXE COMMUNALE SUR LES RESIDENCES SECONDAIRES Ce règlement est rédigé de manière épicène et tous les titres ou fonctions peuvent concerner autant les femmes

Plus en détail

COMMUNE DE ROLLE VU: EDICTE:

COMMUNE DE ROLLE VU: EDICTE: COMMUNE DE ROLLE REGLEMENT COMMUNAL CONCERNANT LES ËMOLUMENTS, TAXES ET FRAIS ADMINISTRATIFS EN MATIËRE DE POLICE DES CONSTRUCTIONS ET D'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE Le Conseil communal de Rolle VU: la loi

Plus en détail

décide I. BUT La commune n'est pas liée par la décision de la Commission cantonale des bourses et des prêts d'honneur.

décide I. BUT La commune n'est pas liée par la décision de la Commission cantonale des bourses et des prêts d'honneur. PRESCRIPTIONS CONCERNANT L OCTROI DE BOURSES ET DE PRETS D ETUDES ET D APPRENTISSAGE (VERSION 2014) Le Conseil Municipal de Monthey, considérant - que le principe du droit aux études est universellement

Plus en détail

Décret sur l'imposition des véhicules routiers et des bateaux 6) (Version en vigueur du 1 er mars 2004 au 31 mai 2014)

Décret sur l'imposition des véhicules routiers et des bateaux 6) (Version en vigueur du 1 er mars 2004 au 31 mai 2014) Décret sur l'imposition des véhicules routiers et des bateaux 6) (Version en vigueur du 1 er mars 2004 au 31 mai 2014) du 6 décembre 1978 L'Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu

Plus en détail

FONDS DE LA RENTE TRANSITOIRE

FONDS DE LA RENTE TRANSITOIRE AVENANT AU REGLEMENT FONDS DE LA RENTE TRANSITOIRE Article premier - Définition Le présent règlement du Fonds de la rente transitoire (ci-après: "le Fonds") est un complément au règlement principal de

Plus en détail

Urbanisme et Bâtiments Police des constructions

Urbanisme et Bâtiments Police des constructions Urbanisme et Bâtiments Police des constructions REGLEMENT SUR LES PROCEDES DE RECLAME Chapitre I Dispositions générales Art. 1 But Le présent règlement a pour but d'assurer, sur l'ensemble du territoire

Plus en détail

VILLE DE LA CROIX VALMER. TAXE DE SéJOUR

VILLE DE LA CROIX VALMER. TAXE DE SéJOUR VILLE DE LA CROIX VALMER TAXE DE SéJOUR taxe de séjour Commune de La Croix Valmer Sommaire: - Qu est que la taxe de séjour?... - Qui est assujetti à la taxe de séjour?... - Les tarifs... - Les réductions,

Plus en détail

Département des institutions et de la sécurité. Service des communes et du logement

Département des institutions et de la sécurité. Service des communes et du logement Département des institutions et de la sécurité Service des communes et du logement Division finances communales Commune de FERREYRES Résumé des comptes Année 2014 Cette formule doit parvenir au Département,

Plus en détail

~ COMMUNE DE VEYTAUX

~ COMMUNE DE VEYTAUX ~ COMMUNE DE VEYTAUX REGLEMENT SUR LES ANTENNES EXTERIEURES POUR LA RECEPTION DES EMISSIONS DE RADIODIFFUSION ET DE TELEVISION REGLEMENT SUR LES ANTENNES EXTERIEURES four LA RECEPTION DES EMISSIONS DE

Plus en détail

REGLEMENT EAUX USEES

REGLEMENT EAUX USEES REGLEMENT EAUX USEES A. GENERALITES Article 1 : Fonction 1. Les égouts ont pour fonction de recueillir et d évacuer toutes les eaux usées domestiques et industrielles provenant des propriétés publiques

Plus en détail

Règlement d emprunt numéro 313-10

Règlement d emprunt numéro 313-10 Règlement d emprunt numéro 313-10 Décrétant des travaux définitifs pour traiter les eaux usées du secteur du village, l installation d un réseau d égout dans le secteur ouest et le renouvellement de conduites

Plus en détail

Les marchés publics de la commune

Les marchés publics de la commune Les marchés publics de la commune La place du mandataire communal dans le processus décisionnel Yves CABUY Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale Administration des Pouvoirs locaux 1 Les marchés

Plus en détail

Règlement relatif aux taxes d exploitation sur les débits de boissons alcooliques à l emporter, aux émoluments de surveillance des établissements, à

Règlement relatif aux taxes d exploitation sur les débits de boissons alcooliques à l emporter, aux émoluments de surveillance des établissements, à Règlement relatif aux taxes d exploitation sur les débits de boissons alcooliques à l emporter, aux émoluments de surveillance des établissements, à la délivrance d autorisations d exploitation et de permis

Plus en détail

Service pénal Fiche contrevenant

Service pénal Fiche contrevenant Service pénal Fiche contrevenant SOMMAIRE : 1 Vous avez été verbalisé(e), vous recevez une amende forfaitaire : concernant le paiement concernant la contestation 2 Vous êtes poursuivi devant la juridiction

Plus en détail

FASCICULE 1 - Mesures portant réforme de la taxe de séjour et de la taxe de séjour forfaitaire

FASCICULE 1 - Mesures portant réforme de la taxe de séjour et de la taxe de séjour forfaitaire FASCICULE 1 - Mesures portant réforme de la taxe de séjour et de la taxe de séjour forfaitaire L article 67 de la loi de finances pour 2015 procède à une refonte d ampleur de la taxe de séjour et de la

Plus en détail

Adoption du nouveau Règlement d'impôts

Adoption du nouveau Règlement d'impôts Adoption du nouveau s 1. PREAMBULE Le s actuel date du 25 novembre 1991. A la demande du Service des communes, le Conseil communal propose au Conseil de Ville d'adopter un nouveau règlement, basé sur le

Plus en détail

(Loi nº 2000-1208 du 13 décembre 2000 art. 176 I Journal Officiel du 14 décembre 2000)

(Loi nº 2000-1208 du 13 décembre 2000 art. 176 I Journal Officiel du 14 décembre 2000) Article L1334-1 (Loi nº 2004-806 du 9 août 2004 art. 72 Journal Officiel du 11 août 2004) Le médecin qui dépiste un cas de saturnisme chez une personne mineure doit, après information de la personne exerçant

Plus en détail

Save 3 : Fiche technique

Save 3 : Fiche technique Date de dernière modification : 06 08 2013 Save 3 : Fiche technique Assurance principale Description Taux technique et période de garantie, participations bénéficiaires Durée Versement minimum à la souscription

Plus en détail

Règlement intercommunal sur le service des taxis

Règlement intercommunal sur le service des taxis Règlement intercommunal sur le service des taxis Les Assemblées primaires d Icogne, Lens, Chermignon, Montana, Randogne et Mollens arrête : Vu les dispositions de la législation fédérale en matière de

Plus en détail

Règlement de la commune de Vandœuvres relatif à la gestion des déchets LC 42 911. Version 2 du 6 mars 2006

Règlement de la commune de Vandœuvres relatif à la gestion des déchets LC 42 911. Version 2 du 6 mars 2006 Version 2 du 6 mars 2006 Règlement de la commune de Vandœuvres relatif à la gestion des déchets LC 42 911 du 6 mars 2006 (Entrée en vigueur : le 6 mars 2006) Vu la loi fédérale sur la protection de l environnement,

Plus en détail

Note d information. Régime TVA applicable aux services de gestion des déchets

Note d information. Régime TVA applicable aux services de gestion des déchets Note d information Régime TVA applicable aux services de gestion des déchets PRINCIPES GENERAUX CONCERNANT LA TVA La TVA est un impôt sur la consommation (consommation de biens ou de services) qui doit

Plus en détail

Loi fédérale encourageant le logement à loyer ou à prix modérés

Loi fédérale encourageant le logement à loyer ou à prix modérés Loi fédérale encourageant le logement à loyer ou à prix modérés (Loi sur le logement, LOG) 842 du 21 mars 2003 (Etat le 13 juin 2006) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 108 de la

Plus en détail

Édition du 1 er janvier 2014 DIRECTIVES GÉNÉRALES ET TARIFS DE GESTION DES DÉCHETS À L ATTENTION DES MÉNAGES

Édition du 1 er janvier 2014 DIRECTIVES GÉNÉRALES ET TARIFS DE GESTION DES DÉCHETS À L ATTENTION DES MÉNAGES Édition du 1 er janvier 2014 DIRECTIVES GÉNÉRALES ET TARIFS DE GESTION DES DÉCHETS À L ATTENTION DES MÉNAGES L OBJET ET LE CHAMP D APPLICATION Les présentes directives municipales, relatives à la gestion

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 16. qu il y a lieu d abroger tout règlement antérieur ayant le même objet et de le remplacer par le présent règlement.

RÈGLEMENT NUMÉRO 16. qu il y a lieu d abroger tout règlement antérieur ayant le même objet et de le remplacer par le présent règlement. PROVINCE DE QUÉBEC LOCALITÉ DE VALCANTON MUNICIPALITÉ DE BAIE-JAMES RÈGLEMENT NUMÉRO 16 Règlement concernant la cueillette, le transport et la disposition des ordures et des matières recyclables s appliquant

Plus en détail