ESA DES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES POUR LES ÉTUDIANTS AFRICAINS UN PROJET D ENTREPRENEURIAT SOCIAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ESA DES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES POUR LES ÉTUDIANTS AFRICAINS UN PROJET D ENTREPRENEURIAT SOCIAL"

Transcription

1 ESA DES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES POUR LES ÉTUDIANTS AFRICAINS UN PROJET D ENTREPRENEURIAT SOCIAL

2 Résumé Le projet vise à offrir aux étudiants des universités et des écoles d enseignement supérieur d Afrique l accès à des bibliothèques de livres numériques africains reliés à leurs études. Dans les limites de ce projet, il s agira de démarrer ce service en donnant un accès en ligne à des bibliothèques juridiques portant sur le droit communautaire africain et le droit des affaires du Sénégal. Ces bibliothèques numériques seront proposées en abonnement annuel aux institutions d enseignement. Depuis les postes de la bibliothèque physique de leur institution, ou en utilisant leur propre ordinateur, ou leur tablette tactile, voire leur téléphone intelligent, les étudiants pourront avoir accès gratuitement à ces bibliothèques et accéder à la documentation essentielle pour leur formation.

3 Tables de matières Qui nous sommes Contexte du projet Description du projet Mise en place du projet Proposition d affaires Impacts du projet La Garantie Entreprise sociale

4 Qui nous sommes Le projet est soumis par Nouvelles Editions Numériques Africaines (NENA), une entreprise sociale basée au Sénégal, pionnière et leader de l édition numérique en Afrique (voir son site sen.com). NENA s est donné la mission de rassembler, pérenniser, diffuser et rendre accessible universellement, et par des moyens modernes et écologiques, le patrimoine culturel, scientifique et littéraire africain, en commençant par celui que véhiculent les livres écrits et publiés par les Africains eux- mêmes. A cette fin, NENA exerce quatre métiers : Editeur numérique : NENA a publié près de 200 livres et recueils numériques dans tous les domaines du savoir et de l imaginaire africain (romans, contes, poésie, sciences humaines, droit, religion, etc.), soit directement avec des auteurs africains, soit en coédition numérique avec une vingtaine d autres maisons d édition africaines. Libraire numérique : NENA a lancé la Librairie numérique Africaine (LNA), plate- forme numérique dédiée au livre africain où les publications numériques africaines peuvent être trouvées, achetées en ligne ou hors ligne, et téléchargées (voir le site de la LNA Diffuseur numérique : NENA diffuse les livres numériques africains sur l ensemble des librairies numériques sur Internet. Prestataires de services en éditique : NENA produit des publications imprimées ou numériques en tout format (PDF, epub, HTML), et agit comme consultant pour l implantation de systèmes éditoriaux.

5 Contexte du projet L Afrique a une population jeune pour laquelle les besoins en éducation et en formation professionnelle sont considérables. C est une évidence admise par tous qu un véritable développement économique et social de l Afrique ne pourra se faire qu avec des ressources humaines de qualité et compétentes. Malheureusement les conditions dans lesquelles les étudiants poursuivent leur formation sont souvent déficientes et demeurent la source de mouvements de revendications souvent légitimes mais qui empirent la situation. Un moyen, parmi d autres, de renforcer la qualité de l éducation en Afrique, est de donner aux étudiants un meilleur accès à la documentation qui accompagne et complète les enseignements en classe. Comment par exemple des centaines d étudiants en droit peuvent- ils sérieusement faire leur apprentissage, quand seulement un ou quelques exemplaires imprimés du Code civil de leur pays est disponible dans leur bibliothèque, alors que chacun devrait pouvoir le consulter, et ainsi pour toutes les autres lois. Description du projet Ce projet apporte une solution au problème de la documentation pour les étudiants africains en leur permettant d accéder à la version numérique des ouvrages à leur programme. Le livre numérique signifie que chaque étudiant pourra y accéder gratuitement depuis un ordinateur de la bibliothèque, ou le sien, une tablette ou une liseuse. Cette solution des bibliothèques numériques est déjà mise en œuvre dans les institutions d enseignement occidentales, et même dans plusieurs institutions africaines. Toutefois celles- ci ont aussi besoin de contenus africains. C est le sens de ce projet que de donner un accès à des bibliothèques numériques africaines à l intention des étudiants africains. Précisément il s agit de démarrer avec un premier contenu en doit africain. L objectif à réaliser dans le cadre de ce projet est de publier deux bibliothèques numériques juridiques, l une en droit communautaire africain, l autre en droit sénégalais. Ces bibliothèques seront ainsi proposées aux bibliothèques universitaires africaines (et occidentales), sur la base d abonnements annuels, qui procureront aux partenaires de ce projet (auteurs, éditeurs, diffuseurs,...), les revenus nécessaires pour pérenniser l activité et augmenter progressivement l offre de bibliothèques numériques africaines dans tous les domaines.

6 Mise en place du projet La réalisation du projet nécessite d investir dans deux activités complémentaires. 1. D abord il faudra produire ces bibliothèques numériques juridiques. Or NENA a déjà publié, mais sur cédéroms seulement, une quinzaine de recueils juridiques en droit communautaire (droit des affaires OHADA, assurances CIMA, propriété industrielle OAPI, banque UMOA), et en droit national (fiscalité, travail, douanes, civil, pénal, ), de certains pays (Sénégal, Bénin, Togo, Cameroun, Congo, Guinée). NENA dispose donc d une grande quantité de textes juridiques (loi, jurisprudence, doctrine), à jour, validés, et qui augmentent sans cesse. En outre ces publications sont enrichies de milliers de liens hypertextes depuis les tables de matières, les index, les renvois et des listes diverses. Le travail qui reste à faire est de convertir les milliers de pages de chaque recueil juridique existant en fichiers HTML, afin de pouvoir les consulter sur Internet, tout en conservant les liens de navigation. NENA dispose de la technologie pour ce faire et l a testée en convertissant déjà un de ses recueils en publication au format HTML. Chaque recueil ainsi converti sera ensuite affecté à l une des deux bibliothèques juridiques prévues. 2. La deuxième tâche concerne la création d une interface en ligne permettant d accéder aux bibliothèques numériques. Il ne s agit pas de créer un nouveau site web puisque NENA, en tant que libraire numérique, a déjà son site pour la diffusion de publications numériques africaines. Plutôt, on ajoutera à ce site des pages pour la présentation des bibliothèques, pour la commande d abonnements, et pour la consultation en ligne. C est ainsi que les étudiants des institutions abonnées pourront accéder aux bibliothèques numériques juridiques. NENA a déjà défini les spécifications pour ces développements informatiques, y compris le contrôle d accès des abonnés et les statistiques de consultation pour le versement des redevances aux responsables intellectuels des recueils. NENA évalue à 9 mois le délai nécessaire pour réaliser ces tâches.

7 Proposition d affaires Tout en contribuant au développement de l Afrique par le renforcement de l enseignement supérieur, ce projet se présente comme un projet d affaires viable. Non seulement les institutions universitaires paieront un abonnement annuel pour permettre l accès gratuit par les étudiants, ce que leur budget devrait leur permettre, mais aussi les abonnements aux bibliothèques juridiques africaines seront proposées aux professionnels et cabinets juridiques en Afrique et en occident, où l accès en ligne aux bases de données juridiques est la principale source de documentation professionnelle. Ces revenus d abonnement permettent d entrevoir la rentabilité des bibliothèques numériques, ainsi que leur pérennisation et leur croissance. Dana ce contexte, NENA juge normal et éthique de partager avec les investisseurs sociaux les bénéfices générés par ce projet estimé rentable. NENA demande donc un appui sous forme d un prêt remboursable et rémunéré, proportionnellement à l apport de chaque investisseur. En plus de contribuer à un projet de développement économique socialement utile, les investisseurs sociaux qui appuieront ce projet pourront ainsi faire fructifier leur épargne, comme c en est leur droit légitime. De plus, en récupérant leur épargne, ils pourront la réinvestir dans d autres projets d entrepreneuriat social, amorçant ainsi un cercle vertueux du financement équitable du développement en Afrique. Conformément aussi à l éthique, le prêt que demande NENA est un prêt participatif par opposition à un prêt à intérêts. Participatif veut dire que la rémunération du prêt, ainsi que son remboursement, se feront sur la base des bénéfices générés par le projet. Les investisseurs partageront ainsi le risque de l opération avec le porteur de projet : la rémunération et le remboursement du prêt n auront lieu qu à mesure des bénéfices générés par l activité. Ceux qui connaissent la finance islamique auront reconnu qu il s agit d un mode de financement connu sous le nom de «mousharaka». Le contrat de financement qui sera proposé aux investisseurs sera d ailleurs validé auprès d un comité de conformité à la loi islamique pour garantir son caractère éthique. En pratique, la proposition est la suivante. NENA tiendra une comptabilité séparée de ce seul projet de bibliothèques juridiques. Ses coûts directs d opération (personnel, maintenance du serveur des bibliothèques, ), et une part proportionnelle des frais généraux de NENA lui

8 seront imputés. On pourra ainsi en calculer la rentabilité spécifique du projet et déterminer les bénéfices engendrés. Annuellement, ces bénéfices seront ensuite répartis en trois parts : 1. Une part servira à rembourser le prêt des investisseurs : nous l établissons à 40% des bénéfices. 2. Une autre part sera la rémunération de ce prêt : au départ ce pourcentage est de 25%. Ce pourcentage diminuera d année en année proportionnellement au remboursement du prêt. 3. La troisième part sera celle que touchera NENA, dont les bénéfices augmenteront à mesure du remboursement du prêt. Le besoin de financement du projet est établi à euros (9 millions FCFA) pour couvrir les frais des activités décrites ci- haut pour la mise en œuvre du projet. Le tableau suivant résume les prévisions en Francs CFA. Année Ventes Charges Bénéfices Remboursement du prêt Rémunération des investisseurs Impacts du projet L effet immédiat de ce projet sera le renforcement de la qualité de l enseignement supérieur en Afrique par l accessibilité ainsi donnée aux étudiants à la documentation de base en droit africain. Certes le projet se limite aux bibliothèques juridiques parce qu il faut mettre en place toute l infrastructure technologique de consultation en ligne, et parce que en ce moment, seuls les contenus juridiques sont disponibles en quantité suffisante. Mais par la suite l offre de bibliothèques numériques se diversifiera avec des bibliothèques en économie du développement, en littérature africaine, et d autres domaines à mesure que s enrichira le

9 catalogue des publications numériques de NENA. De plus en plus d étudiants dans diverses disciplines pourront ainsi bénéficier de ce support dans leurs études. En outre ce projet aura d autres impacts tels que : incitation à alimenter d autres bibliothèques numériques en y ajoutant les syllabus de cours sous forme de didacticiels, des revues, des rapports de recherche, etc. : NENA proposera aux chercheurs, aux enseignants et aux Presses universitaires, de publier numériquement ces contenus et d enrichir ainsi les bibliothèques numériques accessibles à la communauté universitaire; possibilité de publier et de rendre accessibles les thèses des maîtrisards et des doctorants, qui constituent une source précieuse d information très difficilement accessible actuellement; partage des ressources documentaires ainsi enrichies par chaque institution au bénéfice de l ensemble de la communauté universitaire africaine. Plus généralement ce projet renforce le développement des entreprises sociales en Afrique et démontre la faisabilité et l opportunité d un mécanisme de financement participatif permettant au plus grand nombre de participer au financement du développement de l Afrique, et à des entrepreneurs sociaux africains de réaliser leur projet d entreprise. La Garantie Entreprise sociale Ce projet porte la «Garantie Entreprise Sociale» selon le mécanisme mis en œuvre sur ce site de financement populaire, et que gèrent Entreprises Sociales d Afrique (ESA) (voir la présentation de ESA). En effet après analyse détaillée du présent projet, ESA l a reconnu comme rencontrant les critères de l entrepreneuriat social.

10 Suite à cette qualification, l entente conclue entre NENA et ESA confie à ESA le soin de promouvoir ce projet auprès d investisseurs sociaux en apportant à ces derniers une triple garantie : que le projet a été rigoureusement sélectionné selon les critères de l entrepreneuriat social, que sa description est conforme, et qu il est mené par une équipe dévouée, experte et intègre; qu après financement, il fera l objet d un support opérationnel étroit de la part de ESA afin que le projet se réalise tel décrit dans le plan d affaires; que la gestion de ce projet se fera avec toute la rigueur et transparence nécessaires, selon les procédures demandées par ESA, afin que les investisseurs soient informés des résultats et que les obligations à leur égard soient rencontrées. Pour que le financement participatif tel que décrit dans la proposition d affaires se réalise effectivement, ESA va coordonner la signature d une convention de prêt participatif entre l entreprise et les investisseurs. ESA interviendra à la convention en tant que garant de la bonne exécution et de la bonne gestion du projet auprès des investisseurs, de même que le site de Melacrowd pour avoir permis la mise en relation de l entreprise et des investisseurs. Ces deux intervenants participeront aussi aux bénéfices générés par le projet en contre partie de leur contribution respective. Cette convention permettra ainsi d asseoir le partenariat entre toutes ces parties prenantes sur des bases juridiques claires et connues de tous.

11 Contact VOTRE NOM DE PROJET Nom de la personne à contacter : Adresse : Téléphone : Contact ESA Marc- André Ledoux Entreprises sociales d'afrique (ESA) Sicap Sacré- Cœur 1, Villa n 8333 BP Dakar Fann Dakar, Sénégal Contact Melacrowd Bernard Faye Coordinateur Général Phone: (+221) E. Sinimbou Durotimi Sourcing Projet Phone : (+221) E. Ibrahima Malick Thioune Directeur Général Phone : (+221) E. 22, Rue St-Michel Dakar, SN

Politique et règles en matière de gestion de la propriété intellectuelle

Politique et règles en matière de gestion de la propriété intellectuelle SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique et règles en matière de gestion de la propriété intellectuelle Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration

Plus en détail

Présenté par Jean Claude Ngbwa, Secrétaire Général de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009

Présenté par Jean Claude Ngbwa, Secrétaire Général de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 PERSPECTIVES DES MARCHES D ASSURANCES AFRICAINS Présenté par Jean Claude Ngbwa, Secrétaire Général de la CIMA DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 2 INTRODUCTION Le thème qui nous a été confié porte sur les

Plus en détail

Questionnaire de référencement des maisons d édition en Lorraine. Coordonnées de la maison d édition

Questionnaire de référencement des maisons d édition en Lorraine. Coordonnées de la maison d édition Questionnaire de référencement des maisons d édition en Lorraine Les champs marqués d une * apparaitront sur l annuaire des Éditeurs en Lorraine (sous réserve de votre candidature et de votre sélection)

Plus en détail

Comment télécharger et

Comment télécharger et Dispositifs de lecture numérique Comment télécharger et lire un livre numérique sur tablette et liseuse? Par souci de synthèse nous retiendrons ici les modèles de tablettes et liseuses les plus utilisés

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD - Guide pratique GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

Harmatheque.com. Votre service de prêt numérique

Harmatheque.com. Votre service de prêt numérique Harmatheque.com Votre service de prêt numérique Vous faites partie du réseau institutionnel Cette offre s adresse à vous : bibliothèque, médiathèque, comité d entreprises, centres culturels, écoles, collèges,

Plus en détail

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TERMES DE REFERENCE Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TDR_Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Plus en détail

QU'EST-CE QUE LA ZONE FRANC?

QU'EST-CE QUE LA ZONE FRANC? QU'EST-CE QUE LA ZONE FRANC? BURKINA FASO MALI NIGER TCHAD SENEGAL GUINEE-BISSAU RCA COTE-D'IVOIRE TOGO BENIN CAMEROUN GUINEE EQUAT. GABON CONGO Comores Les pays de la Zone Franc UEMOA CEMAC Comores France

Plus en détail

OFFREZ PLUSIEURS VIES À VOS CONTENUS

OFFREZ PLUSIEURS VIES À VOS CONTENUS TM OFFREZ PLUSIEURS VIES À VOS CONTENUS Une offre de services unique BPO - EXTERNALISATION DE PROCESSUS MÉTIERS SERVICES ÉDITORIAUX CONSEIL DÉMATÉRIALISATION INDEXATION REPORTING FRONT OFFICE BACK OFFICE

Plus en détail

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette

Plus en détail

Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux

Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Planification, performance et qualité Guide d élaboration des cadres de gestion des banques de données et de matériel biologique constituées à des fins de recherche Unité de l Éthique Octobre 2012 Rédaction

Plus en détail

OFFREZ PLUSIEURS VIES À VOS CONTENUS

OFFREZ PLUSIEURS VIES À VOS CONTENUS OFFREZ PLUSIEURS VIES À VOS CONTENUS Une offre de services unique BPO EXTERNALISATION DE PROCESSUS MÉTIERS SERVICES ÉDITORIAUX CONSEIL DéMATéRIALISATION INDEXATION REPORTING BACK OFFICE AUTOMATISATION

Plus en détail

Plan Stratégique de 2010-2012 du RCDR Réalisations par rapport aux objectifs

Plan Stratégique de 2010-2012 du RCDR Réalisations par rapport aux objectifs Plan Stratégique de 2010-2012 du RCDR Réalisations par rapport aux objectifs 1.0 Améliorer nos produits et services 1.1 Négocier et gérer des des licences donnant accès à un contenu stable au meilleur

Plus en détail

INDICATEUR (vs. Afrique) Création d'entreprise 12 jours (27,3j) 117 173 56. Transfert de Propriété 120 jours (57,2j) 165 163-2

INDICATEUR (vs. Afrique) Création d'entreprise 12 jours (27,3j) 117 173 56. Transfert de Propriété 120 jours (57,2j) 165 163-2 Disclaimer : Cette fiche pays ne constitue qu un outil de base destiné à présenter aux lecteurs une synthèse globale des régimes juridiques et fiscaux des entreprises d investissement à capital fixe. Elle

Plus en détail

DOSSIER D'APPEL D'OFFRES AO/Z00/DBA/049/2015

DOSSIER D'APPEL D'OFFRES AO/Z00/DBA/049/2015 Direction Générale de l'administration et du Patrimoine Direction du Budget et des Approvisionnements Service des Achats et des Marchés DOSSIER D'APPEL D'OFFRES AO/Z00/DBA/049/2015 RELATIF LA SELECTION

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

GUIDE DU CRÉATEUR D ENTREPRISE

GUIDE DU CRÉATEUR D ENTREPRISE GUIDE DU CRÉATEUR D ENTREPRISE Révision : 1/02/08 Impression : 8/02/08 GUIDE DU CRÉATEUR D ENTREPRISE I. CHOIX DE LA FORME JURIDIQUE Le Sénégal est, depuis le 18 septembre 1995, membre de l Organisation

Plus en détail

Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques

Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques Préambule Les pratiques culturelles des Français connaissent depuis plusieurs années déjà de profondes mutations 1.

Plus en détail

Projet d Actions pour le Renforcement de l Etat de Droit et des Associations (PAREDA) 10ème FED

Projet d Actions pour le Renforcement de l Etat de Droit et des Associations (PAREDA) 10ème FED République du Congo Unité-Travail-Progrès Union Européenne Projet d Actions pour le Renforcement de l Etat de Droit et des Associations (PAREDA) 10ème FED Cérémonie de Lancement de la Plateforme de Publication

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UN(E) ASSISTANT(E) TRESORIER(E) GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE

AVIS DE RECRUTEMENT UN(E) ASSISTANT(E) TRESORIER(E) GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE Lot P 10, Ouest Foire, Route de l Aéroport - BP : 8853 Dakar Yoff Tél : (221) 33 869 95 95 Fax : (221) 33 820 54 65 Email: gim-uemoa@gim-uemoa.org - Site Web: www.gim-uemoa.org AVIS DE RECRUTEMENT UN(E)

Plus en détail

REUNION DE LA COMMISSION CONSULTATIVE PERMANENTE SUR LA FORMATION DES CADRES (CCPFC) Dakar (SENEGAL) du 27 au 31 Octobre 2014 RAPPORT GENERAL.

REUNION DE LA COMMISSION CONSULTATIVE PERMANENTE SUR LA FORMATION DES CADRES (CCPFC) Dakar (SENEGAL) du 27 au 31 Octobre 2014 RAPPORT GENERAL. Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie Secrétariat général REUNION DE LA COMMISSION CONSULTATIVE PERMANENTE SUR LA FORMATION DES CADRES (CCPFC) Dakar (SENEGAL) du 27 au

Plus en détail

SpringerLink La Connaissance est importante. Choisissez SpringerLink.

SpringerLink La Connaissance est importante. Choisissez SpringerLink. Knowledge Matters. Choose SpringerLink SpringerLink La Connaissance est importante. Choisissez SpringerLink. A la pointe de la Recherche scientifique mondiale La Collection de contenus STM en ligne la

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

Numilog - Téléchargement des ebooks Mode d emploi

Numilog - Téléchargement des ebooks Mode d emploi Numilog - Téléchargement des ebooks Mode d emploi Attention, Les liseuses "Kindle" d'amazone ne sont pas compatibles avec ce service. Préparation de votre tablette L utilisation du service Numilog et la

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Paris, le 11 juin 2014 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Appel à

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE SELECTION D UNE SOCIETE DE MAINTENANCE ELECTRIQUE & PRESTATAIRE DE MOYENS TECHNIQUES

TERMES DE REFERENCE SELECTION D UNE SOCIETE DE MAINTENANCE ELECTRIQUE & PRESTATAIRE DE MOYENS TECHNIQUES TERMES DE REFERENCE SELECTION D UNE SOCIETE DE MAINTENANCE ELECTRIQUE & PRESTATAIRE DE MOYENS TECHNIQUES Avril 2015 «GIM-UEMOA» GIE au capital de 9 528 790 000 F CFA RCCM : SN-DKR-2004-B-8649 NINEA : 24209832

Plus en détail

Comment consulter les e- books à l Université de Lorraine?

Comment consulter les e- books à l Université de Lorraine? Comment consulter les e- books à l Université de Lorraine? L Université de Lorraine est abonnée ou a acheté un certain nombre de livres électroniques, dans toutes les disciplines. Sommaire Qui peut y accéder?...

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES. www.usaintlouis.be

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES. www.usaintlouis.be UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES www.usaintlouis.be Une université au cœur de Bruxelles p.1 Des faits et des chiffres p.2 Recherche p.3 Conférences p.3 Enseignement et langues p.4 Bibliothèque p.6 Publications

Plus en détail

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT)

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT) Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT) Bamako Mali, 28 Octobre au 1 er Novembre 2015 TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Le cadre juridique et fiscal des relations d affaires franco-africaines: un atout pour les entrepreneurs?

Le cadre juridique et fiscal des relations d affaires franco-africaines: un atout pour les entrepreneurs? Le cadre juridique et fiscal des relations d affaires franco-africaines: un atout pour les entrepreneurs? Me Pierre MARLY Avocat CMS Bureau Francis Lefebvre E-mail : pierre.marly@cms-bfl.com 1 - Le cadre

Plus en détail

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants Paris, le 28 novembre 20 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Programme

Plus en détail

LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE. Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU

LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE. Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU Paris le 01 Novembre 2007 LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU 1 Introduction Dans le cadre de leur politique de réformes

Plus en détail

Présentation d Imédia

Présentation d Imédia Présentation d Imédia Imédia est une société sénégalaise (SARL) créée en 1999 qui a bâti sa stratégie sur une personnalisation du service et sur une exigence de qualité. Elle réunit un réseau de compétences

Plus en détail

ACCEDER AUX EBOOKS DU CENTRE DE DOCUMENTATION. Guide d utilisation de DAWSONERA

ACCEDER AUX EBOOKS DU CENTRE DE DOCUMENTATION. Guide d utilisation de DAWSONERA ACCEDER AUX EBOOKS DU CENTRE DE DOCUMENTATION Guide d utilisation de DAWSONERA Benoît Dubost / Centre de documentation ECM / Novembre 2013 Introduction Accueil du site Recherche et résultats Affichage

Plus en détail

Dernière mise à jour : septembre 2014

Dernière mise à jour : septembre 2014 Crédit d impôt remboursable pour l édition de livres TABLE DES MATIÈRES Société admissible....... 1 Société exclu... 2 Maison d édition reconnue.. 2 Ouvrages admissibles...... 2 Ouvrages exclus. 3 Auteur

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

LES FORMULES DE PUBLICATION

LES FORMULES DE PUBLICATION LES FORMULES DE PUBLICATION Publiez un livre avec les atouts d'une édition de qualité + En option Prestation comprise Prestation non comprise Nos prestations ebook ebook+ ebook Pro relecture critique et

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

!NEWSLETTER!APPEHL!!

!NEWSLETTER!APPEHL!! NEWSLETTERAPPEHL N 3%Septembre2014% Journal du Projet Agir pour la Pleine Participation des Enfants Handicapés par l Education (APPEHL) en Afrique de l Ouest EDITORIAL L éducationtransformenosvies. Cette

Plus en détail

Présentation de la gamme de produits et manuels numériques

Présentation de la gamme de produits et manuels numériques Présentation de la gamme de produits et manuels numériques Rennes le 14 Sept 2012 08/10/2012 1 Agenda Présentation de JOUVE L offre numérique Jouve Présentation de la solution LETO La gamme de produit

Plus en détail

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT Le présent guide a pour vocation, de fournir aux entreprises, aux PME/PMI, aux Etats, aux collectivités locales et aux entreprises publiques (dans

Plus en détail

SITUATION DES SERVICES FINANCIERS VIA LA TELEPHONIE MOBILE DANS L UEMOA

SITUATION DES SERVICES FINANCIERS VIA LA TELEPHONIE MOBILE DANS L UEMOA SITUATION DES SERVICES FINANCIERS VIA LA TELEPHONIE MOBILE DANS L UEMOA Année 2014 DIRECTION GENERALE DES OPERATIONS ET DES ACTIVITES FIDUCIAIRES Direction des Systèmes et Moyens de Paiement SITUATION

Plus en détail

L externalisation réglementée

L externalisation réglementée L externalisation réglementée SOMMAIRE 3 LA PLACE FINANCIÈRE LUXEMBOURGEOISE 4 L EXTERNALISATION DANS LE SECTEUR FINANCIER 5 LE STATUT DE PSF DE SUPPORT 7 L OFFRE DE SERVICES 9 POURQUOI TRAVAILLER AVEC

Plus en détail

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TERMES DE REFERENCE SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TDR : REFERENTIELS ET PROCEDURES

Plus en détail

OHADA : PROFILS DES POSTES A POURVOIR / RECRUTEMENT 2014

OHADA : PROFILS DES POSTES A POURVOIR / RECRUTEMENT 2014 OHADA : PROFILS DES POSTES A POURVOIR / RECRUTEMENT 2014 I- CONTEXTE Dans le cadre du renouvellement de certains contrats à des postes déclarés vacants par le Conseil des Ministres, l Organisation pour

Plus en détail

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI)

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) Un partenariat en appui aux politiques environnementales en Afrique de l Ouest PROGRAMME AFRIQUE CENTRALE ET OCCIDENTALE

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT VIA L OFFRE FRANSAT Valables à compter du 16 décembre 2014

CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT VIA L OFFRE FRANSAT Valables à compter du 16 décembre 2014 CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT VIA L OFFRE FRANSAT Valables à compter du 16 décembre 2014 Le contrat est constitué de la Lettre de Confirmation d abonnement, des Conditions Particulières propres à chaque

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Ce projet nous donne l opportunité de tester des scénarios auxquels nous réfléchissons depuis l ouverture de notre portail en octobre 2008 et la mise

Plus en détail

RAPPORT DE M. LE PRESIDENT

RAPPORT DE M. LE PRESIDENT Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 19DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du

Plus en détail

Population : 20.3 millions Taux de croissance PIB: 9,4% (2013)

Population : 20.3 millions Taux de croissance PIB: 9,4% (2013) Disclaimer : Cette fiche pays ne constitue qu un outil de base destiné à présenter aux lecteurs une synthèse globale des régimes juridiques et fiscaux des entreprises d investissement à capital fixe. Elle

Plus en détail

Fonds de soutien territorial à l'économie du livre en Alsace page 1/6

Fonds de soutien territorial à l'économie du livre en Alsace page 1/6 Fonds de soutien territorial à l'économie du livre en Alsace Protocole d'accord État-Région sur le soutien et le développement de la chaîne du livre en Alsace Entre l État, représenté par Monsieur Stéphane

Plus en détail

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7 sommaire La formation continue à l EBAD... 3 Niveau i... 4 La chaine de traitement archivistique... 4 Initiation aux techniques documentaires... 5 Organisation et gestion des bibliothèques... 6 Niveau

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires CAHIER DES CHARGES Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires 09 Septembre 2014 Fédération Française de Handball 62 rue Gabriel Péri 94250 Gentilly [1] Table des matières I. Présentation

Plus en détail

Décisions présidentielles relatives à l enseignement supérieur et à la recherche

Décisions présidentielles relatives à l enseignement supérieur et à la recherche Décisions présidentielles relatives à l enseignement supérieur et à la recherche D1 Réorienter le système d enseignement supérieur vers les sciences, la technologie, les formations professionnelles courtes

Plus en détail

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Contexte Les enjeux des énergies renouvelables Une transition énergétique nécessaire Les questions énergétiques représentent l un des

Plus en détail

La formation professionnelle en secteur informel

La formation professionnelle en secteur informel Idées, concepts et politiques La formation professionnelle en secteur informel La formation professionnelle en secteur informel ou comment dynamiser l économie des pays en développement? Les conclusions

Plus en détail

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé Directrice Générale de NYESIGISO Réseau des Caisses d Épargne et de Crédit du Mali La micro finance dans le cadre de

Plus en détail

1.4 - Durée du contrat: 3 mois. 1.5 - Date de début de publication de l avis d appel d offre : 01 février 2013

1.4 - Durée du contrat: 3 mois. 1.5 - Date de début de publication de l avis d appel d offre : 01 février 2013 Organisation pour l Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires Organization for the Harmonization of Business Law in Africa Organizacion parala Armonizacion en Africa de la Legislacion Empresarial

Plus en détail

NOUVELLES DU SECAAR. pour l amélioration des conditions de vie des familles et pour le développement des communautés Chrétiennes

NOUVELLES DU SECAAR. pour l amélioration des conditions de vie des familles et pour le développement des communautés Chrétiennes NOUVELLES DU SECAAR Le salut de Dieu en Jésus-Christ veut rétablir tout l homme et toute la création dans son intégrité 4 ème trimestre 2006 N 136 Editorial: Les petits crédits aux femmes des communautés,

Plus en détail

FCPI IDINVEST PATRIMOINE N 3 RÉDUCTION ISF 2013 NOTE FISCALE

FCPI IDINVEST PATRIMOINE N 3 RÉDUCTION ISF 2013 NOTE FISCALE FCPI IDINVEST PATRIMOINE N 3 RÉDUCTION ISF 2013 NOTE FISCALE La présente note fiscale (la Note Fiscale ) doit être considérée comme un résumé des aspects fiscaux du Fonds Commun de Placement dans l Innovation

Plus en détail

MUTUELLES ET COOPÉRATIVES D ÉPARGNE ET DE CRÉDIT EN AFRIQUE FRANCOPHONE : EXAMEN COMPARATIF DE DEUX MODÈLES : COOPEC ET CVECA PAR

MUTUELLES ET COOPÉRATIVES D ÉPARGNE ET DE CRÉDIT EN AFRIQUE FRANCOPHONE : EXAMEN COMPARATIF DE DEUX MODÈLES : COOPEC ET CVECA PAR MUTUELLES ET COOPÉRATIVES D ÉPARGNE ET DE CRÉDIT EN AFRIQUE FRANCOPHONE : EXAMEN COMPARATIF DE DEUX MODÈLES : COOPEC ET CVECA PAR Mauro-F. Malservisi Max N. tereraho No 1097-090 La Chaire de coopération

Plus en détail

INVESTIR AU TCHAD. Le Tchad est un pays d agriculture et d élevage, un pays dont le peuple est laborieux, un pays dont le sous sol est promoteur.

INVESTIR AU TCHAD. Le Tchad est un pays d agriculture et d élevage, un pays dont le peuple est laborieux, un pays dont le sous sol est promoteur. INVESTIR AU TCHAD POURQUOI INVESTIR AU TCHAD Des Potentialités Economiques Enormes Un Environnement Politique et Economique Favorable Une Activité Economique Réglementée Un Cadre Indicatif Favorable. DES

Plus en détail

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 EXPERIENCE SENEGALAISE DE LA MICROASSURANCE: DEFIS ET OPPORTUNITES Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 2 INTRODUCTION Le thème sera abordé en cinq

Plus en détail

LES COOPÉRATIVES JEUNESSE

LES COOPÉRATIVES JEUNESSE LES COOPÉRATIVES JEUNESSE DE SERVICES : APPRENTISSAGE MULTIDIMENSIONNEL, IMPACT ÉDUCATIF ET COMPLÉMENTARITÉ À L ENVIRONNEMENT SCOLAIRE PAR Jean-Marc Fontan Marie Bouchard No 0997-085 La Chaire de coopération

Plus en détail

AIDE AU CHOIX. 1 er degré. Etat des lieux Numériques : Analyser l existant. Opération Chèque. Ressources. Viser la complémentarité

AIDE AU CHOIX. 1 er degré. Etat des lieux Numériques : Analyser l existant. Opération Chèque. Ressources. Viser la complémentarité AIDE AU CHOIX Opération Chèque 1 er degré Ressources Etat des lieux Numériques : Analyser l existant Avant d arrêter un choix définitif et afin d influencer de manière critique l intégration des ressources

Plus en détail

Livres électroniques et tablettes de lecture (e-books et e-readers) en bibliothèque: défis et expériences

Livres électroniques et tablettes de lecture (e-books et e-readers) en bibliothèque: défis et expériences Livres électroniques et tablettes de lecture (e-books et e-readers) en bibliothèque: défis et expériences Alexandre Lopes Responsable Informatique Bibliothèque Cantonale et Universitaire - Lausanne Thomas

Plus en détail

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 APERP Plus d emplois pour moins de pauvreté Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 Editorial Bien connu des acteurs de l emploi des pays

Plus en détail

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement La recherche à l Université Sainte-Anne L Université Sainte-Anne, par son emplacement géographique,

Plus en détail

Référencement dans des bases de données

Référencement dans des bases de données Marketing Site web du guide des ressources pour l édition de revues numériques Coordination : Ghislaine Chartron et Jean-Michel Salaun Doctorant en science de l'information La création numérique, ou la

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

Panorama des contenus

Panorama des contenus journée professionnelle organisée par ABPN Association des Bibliothécaires de la Province Nord Panorama des contenus documentaires numériques Isabelle Gasser IRD Nouméa - Documentation Plan Contexte t

Plus en détail

ÉNONCÉ DE DIVULGATION DES CONFLITS D INTÉRÊTS DOMAINE INVESTISSEMENTS DE MERCER JUIN 2014

ÉNONCÉ DE DIVULGATION DES CONFLITS D INTÉRÊTS DOMAINE INVESTISSEMENTS DE MERCER JUIN 2014 ÉNONCÉ DE DIVULGATION DES CONFLITS D INTÉRÊTS DOMAINE INVESTISSEMENTS DE MERCER JUIN 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 1 2. SENSIBILISATION AUX CONFLITS... 1 3. CONFLITS ENTRE MERCER ET SES CLIENTS...

Plus en détail

Guide d utilisation de la plateforme Dawsonera

Guide d utilisation de la plateforme Dawsonera Guide d utilisation de la plateforme Dawsonera 1. C est quoi Dawsonera? C est un catalogue de livres électroniques ou e-books de plus de 300 000 titres en français (10%) et en anglais La plateforme fonctionne

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

Communiqué de presse. Lecture : de nouveaux outils numériques en Fédération Wallonie-Bruxelles

Communiqué de presse. Lecture : de nouveaux outils numériques en Fédération Wallonie-Bruxelles Joëlle MILQUET - Vice-Présidente de la Fédération Wallonie-Bruxelles Education Culture Enfance Communiqué de presse Lecture : de nouveaux outils numériques en Fédération Wallonie-Bruxelles Le 25 février

Plus en détail

PLACE DE L ASSURANCE PRIVEE DANS LA MISE EN ŒUVRE D UNE ASSURANCE MALADIE DITE UNIVERSELLE

PLACE DE L ASSURANCE PRIVEE DANS LA MISE EN ŒUVRE D UNE ASSURANCE MALADIE DITE UNIVERSELLE PLACE DE L ASSURANCE PRIVEE DANS LA MISE EN ŒUVRE D UNE ASSURANCE MALADIE DITE UNIVERSELLE 37 ème Assemblée Générale de la FANAF YAOUDE (CAMEROUN) 23-28 Février 1 ASSURANCE MALADIE 2 - Un des principaux

Plus en détail

Le cadre juridique de la fibre optique au Sénégal? Baye Samba DIOP Chef service affaires juridiques ARTP Sénégal baye.diop@artp.sn

Le cadre juridique de la fibre optique au Sénégal? Baye Samba DIOP Chef service affaires juridiques ARTP Sénégal baye.diop@artp.sn Le cadre juridique de la fibre optique au Sénégal? Baye Samba DIOP Chef service affaires juridiques ARTP Sénégal baye.diop@artp.sn PLAN EN TROIS QUESTIONS OU? QUOI? COMMENT? Ou? Le Sénégal se situe à l

Plus en détail

Mali : les mutuelles, leur gouvernance et le règlement de la mutualité sociale de l UEMOA. Babassa DJIKINE Président Union Technique de la Mutualité

Mali : les mutuelles, leur gouvernance et le règlement de la mutualité sociale de l UEMOA. Babassa DJIKINE Président Union Technique de la Mutualité Mali : les mutuelles, leur gouvernance et le règlement de la mutualité sociale de l UEMOA Babassa DJIKINE Président Union Technique de la Mutualité 1 Plan de Présentation Présentation du Réglément UEMOA

Plus en détail

Orientations de développement des collections de la Bibliothèque

Orientations de développement des collections de la Bibliothèque Orientations de développement des collections de la Bibliothèque 1. Mission Tel que spécifié dans la Politique de la Bibliothèque (POL-DÉ-03) «La Bibliothèque du Collège de Rosemont a pour mission de permettre

Plus en détail

Chap 1 : L accès à une activité professionnelle

Chap 1 : L accès à une activité professionnelle Chap 1 : L accès à une activité professionnelle Toute personne accède à une activité professionnelle en devenant salarié, fonctionnaire ou travailleur indépendant. Chacun de ces trois régimes juridiques

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU GOUVERNEMENT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE SUR LES SITES INTERNET GÉRÉS PAR LA DOCUMENTATION

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE : LA RECHERCHE POLITIQUE RELATIVE AUX CONTRATS ET COMMANDITES PAGE: 1 Adoptée: CAD-5355 (15 06 93) Modifiée: CAD-5869 (27 02 96) CAD-5971 (18 06 96) CAD-6138

Plus en détail

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET LES NORMES ET INTERNET Comment profiter de la disponibilité des normes frança ises, européennes, internationales et étrangères sur Internet, sans tomber dans les pièges de la violation du droit d auteur

Plus en détail

Appels à Investissement:

Appels à Investissement: Africa Label Group S.A Faire mieux. Donner plus. Appels à Investissement: ALG Academy (E-learning): $ 150,000 ImaginAfrica (Solutions TIC): $ 50, 000 Investir dans un groupe en pleine expansion. Des secteurs

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

L'émission d'obligations souveraines internationales : défis et nouvelles perspectives pour l Afrique subsaharienne

L'émission d'obligations souveraines internationales : défis et nouvelles perspectives pour l Afrique subsaharienne L'émission d'obligations souveraines internationales : défis et nouvelles perspectives pour l Afrique subsaharienne Perspectives économiques régionales de l Afrique subsaharienne FMI, Département Afrique

Plus en détail

Technologies de l information

Technologies de l information 7a Technologies de l information Nouvelles technologies de l information : une clé pour apprendre à l âge adulte? 321 Thème 7 Education des adultes, culture, médias et nouvelles technologies Fascicules

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT D AUTEUR ET DES DROITS CONNEXES

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT D AUTEUR ET DES DROITS CONNEXES OMPI SCCR/19/13 ORIGINAL : Français, anglais, arabe, chinois, espagnol, portugais et russe DATE : 11 décembre 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PERMANENT DU DROIT

Plus en détail

Créer un Modèle Financier Africain

Créer un Modèle Financier Africain 2015 F o r u m I n t e r n a t ion a l d e l a F ina n c e e n A f riq u e S u b s aharie n n e DU 15 AU 17 JUIN 2015 SOFITEL ABIDJAN HÔTEL IVOIRE Créer un Modèle Financier Africain L e F o r u m I n t

Plus en détail

CERCO Burkina Faso - Ouagadougou, Ouaga 20000, Avenue France Afrique 10 BP 13698 Ouagadougou 10 Tél: (226) 74712172 / 50375220

CERCO Burkina Faso - Ouagadougou, Ouaga 20000, Avenue France Afrique 10 BP 13698 Ouagadougou 10 Tél: (226) 74712172 / 50375220 CERCO Bénin - Cotonou, Rue derrière golfe fm Cel: +229 97889278 Tél: +229 21324220 / 22324222 CERCO Côte d Ivoire - Abidjan, Cocody II Plateau 12e Arrondissement à coté de l'eglise Ste Cécile BP72 Post

Plus en détail

Description de Produit Logiciel. AMI News Monitor v2.0. SPD-AMINM-10 v1.0

Description de Produit Logiciel. AMI News Monitor v2.0. SPD-AMINM-10 v1.0 Description de Produit Logiciel AMI News Monitor v2.0 SPD-AMINM-10 v1.0 Octobre 2010 Sommaire 1 Préambule... 3 2 Approbations... 3 3 Fonctionnalités... 4 3.1 Principes... 4 3.2 Sources d information...

Plus en détail

... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE

... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE @... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes 12 boulevard des Frères Lumière - BP 48 29260 LESNEVEN

Plus en détail

CHARTE DU DON DE LIVRES

CHARTE DU DON DE LIVRES Créée par les institutions suivantes : CHARTE DU DON DE LIVRES Association des Bibliothécaires Français Biblionef Bibliothèque Nationale de France Culture et développement Direction du livre et de la lecture

Plus en détail

2. Pour accéder au Prêt numérique, écrivez http://bibliomontreal.com/ dans la barre d adresse de votre navigateur Web.

2. Pour accéder au Prêt numérique, écrivez http://bibliomontreal.com/ dans la barre d adresse de votre navigateur Web. Pour accéder au Prêt numérique 1. Le mot de passe pour accéder à votre dossier dans le catalogue Nelligan est requis. a. Pour créer un mot de passe, écrivez le lien suivant dans la barre d adresse du navigateur

Plus en détail

La version 3.0 de Corman S

La version 3.0 de Corman S La version 3.0 de Corman S 0. Généralités Versions précédentes : Version 1.0, développée sur plate-forme MS-DOS, et exploitée de 1996 à 1999 sur un réseau local Novell NetWare Version 2.0, développée sur

Plus en détail

INFORMATION À COMMUNIQUER EN MATIÈRE DE RÉMUNÉRATION EN APPLICATION DU TROISIÈME PILIER

INFORMATION À COMMUNIQUER EN MATIÈRE DE RÉMUNÉRATION EN APPLICATION DU TROISIÈME PILIER INFORMATION À COMMUNIQUER EN MATIÈRE DE RÉMUNÉRATION EN APPLICATION DU TROISIÈME PILIER Les renseignements, communiqués dans le présent document, au sujet de La Great-West, compagnie d assurance-vie («la

Plus en détail

Enseigner et étudier avec des tablettes numériques : premières leçons d une expérimentation dans deux collèges au Niger

Enseigner et étudier avec des tablettes numériques : premières leçons d une expérimentation dans deux collèges au Niger Enseigner et étudier avec des tablettes numériques : premières leçons d une expérimentation dans deux collèges au Niger Erwan Le Quentrec, Jean-Luc Metzger Orange Labs - Département SENSE SEMAINE DE L

Plus en détail

Introduction. 1 Billet disponible sur http://manuscritdepot.com/internet-litteraire/actualite.75.htm. 2014 Pearson France EPUB 3.

Introduction. 1 Billet disponible sur http://manuscritdepot.com/internet-litteraire/actualite.75.htm. 2014 Pearson France EPUB 3. Introduction Tout le monde fait ou utilise de l édition numérique. Toute élaboration d un document sur un ordinateur est une production d édition numérique. Cependant, rester sur cette seule définition

Plus en détail