ESA DES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES POUR LES ÉTUDIANTS AFRICAINS UN PROJET D ENTREPRENEURIAT SOCIAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ESA DES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES POUR LES ÉTUDIANTS AFRICAINS UN PROJET D ENTREPRENEURIAT SOCIAL"

Transcription

1 ESA DES BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES POUR LES ÉTUDIANTS AFRICAINS UN PROJET D ENTREPRENEURIAT SOCIAL

2 Résumé Le projet vise à offrir aux étudiants des universités et des écoles d enseignement supérieur d Afrique l accès à des bibliothèques de livres numériques africains reliés à leurs études. Dans les limites de ce projet, il s agira de démarrer ce service en donnant un accès en ligne à des bibliothèques juridiques portant sur le droit communautaire africain et le droit des affaires du Sénégal. Ces bibliothèques numériques seront proposées en abonnement annuel aux institutions d enseignement. Depuis les postes de la bibliothèque physique de leur institution, ou en utilisant leur propre ordinateur, ou leur tablette tactile, voire leur téléphone intelligent, les étudiants pourront avoir accès gratuitement à ces bibliothèques et accéder à la documentation essentielle pour leur formation.

3 Tables de matières Qui nous sommes Contexte du projet Description du projet Mise en place du projet Proposition d affaires Impacts du projet La Garantie Entreprise sociale

4 Qui nous sommes Le projet est soumis par Nouvelles Editions Numériques Africaines (NENA), une entreprise sociale basée au Sénégal, pionnière et leader de l édition numérique en Afrique (voir son site sen.com). NENA s est donné la mission de rassembler, pérenniser, diffuser et rendre accessible universellement, et par des moyens modernes et écologiques, le patrimoine culturel, scientifique et littéraire africain, en commençant par celui que véhiculent les livres écrits et publiés par les Africains eux- mêmes. A cette fin, NENA exerce quatre métiers : Editeur numérique : NENA a publié près de 200 livres et recueils numériques dans tous les domaines du savoir et de l imaginaire africain (romans, contes, poésie, sciences humaines, droit, religion, etc.), soit directement avec des auteurs africains, soit en coédition numérique avec une vingtaine d autres maisons d édition africaines. Libraire numérique : NENA a lancé la Librairie numérique Africaine (LNA), plate- forme numérique dédiée au livre africain où les publications numériques africaines peuvent être trouvées, achetées en ligne ou hors ligne, et téléchargées (voir le site de la LNA Diffuseur numérique : NENA diffuse les livres numériques africains sur l ensemble des librairies numériques sur Internet. Prestataires de services en éditique : NENA produit des publications imprimées ou numériques en tout format (PDF, epub, HTML), et agit comme consultant pour l implantation de systèmes éditoriaux.

5 Contexte du projet L Afrique a une population jeune pour laquelle les besoins en éducation et en formation professionnelle sont considérables. C est une évidence admise par tous qu un véritable développement économique et social de l Afrique ne pourra se faire qu avec des ressources humaines de qualité et compétentes. Malheureusement les conditions dans lesquelles les étudiants poursuivent leur formation sont souvent déficientes et demeurent la source de mouvements de revendications souvent légitimes mais qui empirent la situation. Un moyen, parmi d autres, de renforcer la qualité de l éducation en Afrique, est de donner aux étudiants un meilleur accès à la documentation qui accompagne et complète les enseignements en classe. Comment par exemple des centaines d étudiants en droit peuvent- ils sérieusement faire leur apprentissage, quand seulement un ou quelques exemplaires imprimés du Code civil de leur pays est disponible dans leur bibliothèque, alors que chacun devrait pouvoir le consulter, et ainsi pour toutes les autres lois. Description du projet Ce projet apporte une solution au problème de la documentation pour les étudiants africains en leur permettant d accéder à la version numérique des ouvrages à leur programme. Le livre numérique signifie que chaque étudiant pourra y accéder gratuitement depuis un ordinateur de la bibliothèque, ou le sien, une tablette ou une liseuse. Cette solution des bibliothèques numériques est déjà mise en œuvre dans les institutions d enseignement occidentales, et même dans plusieurs institutions africaines. Toutefois celles- ci ont aussi besoin de contenus africains. C est le sens de ce projet que de donner un accès à des bibliothèques numériques africaines à l intention des étudiants africains. Précisément il s agit de démarrer avec un premier contenu en doit africain. L objectif à réaliser dans le cadre de ce projet est de publier deux bibliothèques numériques juridiques, l une en droit communautaire africain, l autre en droit sénégalais. Ces bibliothèques seront ainsi proposées aux bibliothèques universitaires africaines (et occidentales), sur la base d abonnements annuels, qui procureront aux partenaires de ce projet (auteurs, éditeurs, diffuseurs,...), les revenus nécessaires pour pérenniser l activité et augmenter progressivement l offre de bibliothèques numériques africaines dans tous les domaines.

6 Mise en place du projet La réalisation du projet nécessite d investir dans deux activités complémentaires. 1. D abord il faudra produire ces bibliothèques numériques juridiques. Or NENA a déjà publié, mais sur cédéroms seulement, une quinzaine de recueils juridiques en droit communautaire (droit des affaires OHADA, assurances CIMA, propriété industrielle OAPI, banque UMOA), et en droit national (fiscalité, travail, douanes, civil, pénal, ), de certains pays (Sénégal, Bénin, Togo, Cameroun, Congo, Guinée). NENA dispose donc d une grande quantité de textes juridiques (loi, jurisprudence, doctrine), à jour, validés, et qui augmentent sans cesse. En outre ces publications sont enrichies de milliers de liens hypertextes depuis les tables de matières, les index, les renvois et des listes diverses. Le travail qui reste à faire est de convertir les milliers de pages de chaque recueil juridique existant en fichiers HTML, afin de pouvoir les consulter sur Internet, tout en conservant les liens de navigation. NENA dispose de la technologie pour ce faire et l a testée en convertissant déjà un de ses recueils en publication au format HTML. Chaque recueil ainsi converti sera ensuite affecté à l une des deux bibliothèques juridiques prévues. 2. La deuxième tâche concerne la création d une interface en ligne permettant d accéder aux bibliothèques numériques. Il ne s agit pas de créer un nouveau site web puisque NENA, en tant que libraire numérique, a déjà son site pour la diffusion de publications numériques africaines. Plutôt, on ajoutera à ce site des pages pour la présentation des bibliothèques, pour la commande d abonnements, et pour la consultation en ligne. C est ainsi que les étudiants des institutions abonnées pourront accéder aux bibliothèques numériques juridiques. NENA a déjà défini les spécifications pour ces développements informatiques, y compris le contrôle d accès des abonnés et les statistiques de consultation pour le versement des redevances aux responsables intellectuels des recueils. NENA évalue à 9 mois le délai nécessaire pour réaliser ces tâches.

7 Proposition d affaires Tout en contribuant au développement de l Afrique par le renforcement de l enseignement supérieur, ce projet se présente comme un projet d affaires viable. Non seulement les institutions universitaires paieront un abonnement annuel pour permettre l accès gratuit par les étudiants, ce que leur budget devrait leur permettre, mais aussi les abonnements aux bibliothèques juridiques africaines seront proposées aux professionnels et cabinets juridiques en Afrique et en occident, où l accès en ligne aux bases de données juridiques est la principale source de documentation professionnelle. Ces revenus d abonnement permettent d entrevoir la rentabilité des bibliothèques numériques, ainsi que leur pérennisation et leur croissance. Dana ce contexte, NENA juge normal et éthique de partager avec les investisseurs sociaux les bénéfices générés par ce projet estimé rentable. NENA demande donc un appui sous forme d un prêt remboursable et rémunéré, proportionnellement à l apport de chaque investisseur. En plus de contribuer à un projet de développement économique socialement utile, les investisseurs sociaux qui appuieront ce projet pourront ainsi faire fructifier leur épargne, comme c en est leur droit légitime. De plus, en récupérant leur épargne, ils pourront la réinvestir dans d autres projets d entrepreneuriat social, amorçant ainsi un cercle vertueux du financement équitable du développement en Afrique. Conformément aussi à l éthique, le prêt que demande NENA est un prêt participatif par opposition à un prêt à intérêts. Participatif veut dire que la rémunération du prêt, ainsi que son remboursement, se feront sur la base des bénéfices générés par le projet. Les investisseurs partageront ainsi le risque de l opération avec le porteur de projet : la rémunération et le remboursement du prêt n auront lieu qu à mesure des bénéfices générés par l activité. Ceux qui connaissent la finance islamique auront reconnu qu il s agit d un mode de financement connu sous le nom de «mousharaka». Le contrat de financement qui sera proposé aux investisseurs sera d ailleurs validé auprès d un comité de conformité à la loi islamique pour garantir son caractère éthique. En pratique, la proposition est la suivante. NENA tiendra une comptabilité séparée de ce seul projet de bibliothèques juridiques. Ses coûts directs d opération (personnel, maintenance du serveur des bibliothèques, ), et une part proportionnelle des frais généraux de NENA lui

8 seront imputés. On pourra ainsi en calculer la rentabilité spécifique du projet et déterminer les bénéfices engendrés. Annuellement, ces bénéfices seront ensuite répartis en trois parts : 1. Une part servira à rembourser le prêt des investisseurs : nous l établissons à 40% des bénéfices. 2. Une autre part sera la rémunération de ce prêt : au départ ce pourcentage est de 25%. Ce pourcentage diminuera d année en année proportionnellement au remboursement du prêt. 3. La troisième part sera celle que touchera NENA, dont les bénéfices augmenteront à mesure du remboursement du prêt. Le besoin de financement du projet est établi à euros (9 millions FCFA) pour couvrir les frais des activités décrites ci- haut pour la mise en œuvre du projet. Le tableau suivant résume les prévisions en Francs CFA. Année Ventes Charges Bénéfices Remboursement du prêt Rémunération des investisseurs Impacts du projet L effet immédiat de ce projet sera le renforcement de la qualité de l enseignement supérieur en Afrique par l accessibilité ainsi donnée aux étudiants à la documentation de base en droit africain. Certes le projet se limite aux bibliothèques juridiques parce qu il faut mettre en place toute l infrastructure technologique de consultation en ligne, et parce que en ce moment, seuls les contenus juridiques sont disponibles en quantité suffisante. Mais par la suite l offre de bibliothèques numériques se diversifiera avec des bibliothèques en économie du développement, en littérature africaine, et d autres domaines à mesure que s enrichira le

9 catalogue des publications numériques de NENA. De plus en plus d étudiants dans diverses disciplines pourront ainsi bénéficier de ce support dans leurs études. En outre ce projet aura d autres impacts tels que : incitation à alimenter d autres bibliothèques numériques en y ajoutant les syllabus de cours sous forme de didacticiels, des revues, des rapports de recherche, etc. : NENA proposera aux chercheurs, aux enseignants et aux Presses universitaires, de publier numériquement ces contenus et d enrichir ainsi les bibliothèques numériques accessibles à la communauté universitaire; possibilité de publier et de rendre accessibles les thèses des maîtrisards et des doctorants, qui constituent une source précieuse d information très difficilement accessible actuellement; partage des ressources documentaires ainsi enrichies par chaque institution au bénéfice de l ensemble de la communauté universitaire africaine. Plus généralement ce projet renforce le développement des entreprises sociales en Afrique et démontre la faisabilité et l opportunité d un mécanisme de financement participatif permettant au plus grand nombre de participer au financement du développement de l Afrique, et à des entrepreneurs sociaux africains de réaliser leur projet d entreprise. La Garantie Entreprise sociale Ce projet porte la «Garantie Entreprise Sociale» selon le mécanisme mis en œuvre sur ce site de financement populaire, et que gèrent Entreprises Sociales d Afrique (ESA) (voir la présentation de ESA). En effet après analyse détaillée du présent projet, ESA l a reconnu comme rencontrant les critères de l entrepreneuriat social.

10 Suite à cette qualification, l entente conclue entre NENA et ESA confie à ESA le soin de promouvoir ce projet auprès d investisseurs sociaux en apportant à ces derniers une triple garantie : que le projet a été rigoureusement sélectionné selon les critères de l entrepreneuriat social, que sa description est conforme, et qu il est mené par une équipe dévouée, experte et intègre; qu après financement, il fera l objet d un support opérationnel étroit de la part de ESA afin que le projet se réalise tel décrit dans le plan d affaires; que la gestion de ce projet se fera avec toute la rigueur et transparence nécessaires, selon les procédures demandées par ESA, afin que les investisseurs soient informés des résultats et que les obligations à leur égard soient rencontrées. Pour que le financement participatif tel que décrit dans la proposition d affaires se réalise effectivement, ESA va coordonner la signature d une convention de prêt participatif entre l entreprise et les investisseurs. ESA interviendra à la convention en tant que garant de la bonne exécution et de la bonne gestion du projet auprès des investisseurs, de même que le site de Melacrowd pour avoir permis la mise en relation de l entreprise et des investisseurs. Ces deux intervenants participeront aussi aux bénéfices générés par le projet en contre partie de leur contribution respective. Cette convention permettra ainsi d asseoir le partenariat entre toutes ces parties prenantes sur des bases juridiques claires et connues de tous.

11 Contact VOTRE NOM DE PROJET Nom de la personne à contacter : Adresse : Téléphone : Contact ESA Marc- André Ledoux Entreprises sociales d'afrique (ESA) Sicap Sacré- Cœur 1, Villa n 8333 BP Dakar Fann Dakar, Sénégal Contact Melacrowd Bernard Faye Coordinateur Général Phone: (+221) E. Sinimbou Durotimi Sourcing Projet Phone : (+221) E. Ibrahima Malick Thioune Directeur Général Phone : (+221) E. 22, Rue St-Michel Dakar, SN

1. Aperçu sur la Bibliothèque et Centre de Documentation du Bureau régional de l OMS pour l Afrique

1. Aperçu sur la Bibliothèque et Centre de Documentation du Bureau régional de l OMS pour l Afrique Projet de numérisation des thèses des facultés de médecine et mémoires d instituts de formation dans le domaine de la santé de la Région africaine par la Bibliothèque du Bureau régional de l'oms pour l'afrique.

Plus en détail

Consultation de marché n 03/AMI/IZF/2014: Conception, développement, publication et promotion d une application mobile téléchargeable du www.izf.

Consultation de marché n 03/AMI/IZF/2014: Conception, développement, publication et promotion d une application mobile téléchargeable du www.izf. Communauté Economique et Monétaire de l Afrique Centrale Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine ASSOCIATION INVESTIR EN ZONE FRANC Consultation de marché n 03/AMI/IZF/2014: Conception, développement,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. des opérateurs privés. Edition 2015. Guide pratique - BOAD 1 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE. des opérateurs privés. Edition 2015. Guide pratique - BOAD 1 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2015 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT Guide pratique - BOAD 1 GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

BOITE À OUTILS sur le livre numérique

BOITE À OUTILS sur le livre numérique BOITE À OUTILS sur le livre numérique 1 Table des matières 1. ABC du livre numérique : lexique... 2 2. Bref état de la situation et objectif du document... 3 3. Foire aux questions... 3 3.1 Est-ce que

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD - Guide pratique GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CABINET D EXPERTISE EN VUE D ASSISTER

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CABINET D EXPERTISE EN VUE D ASSISTER 128, Boulevard du 13 janvier BP : 2704 Lomé Togo Tél. : (228) 22 21 68 64 Fax. : (228) 22 21 86 84 bidc@bidc-ebid.org www.bidc-ebid.org TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CABINET D EXPERTISE EN

Plus en détail

BOITE À OUTILS sur le livre numérique

BOITE À OUTILS sur le livre numérique BOITE À OUTILS sur le livre numérique 1 Table des matières 1. ABC du livre numérique : lexique... 2 2. Bref état de la situation et objectif du document... 3 3. Foire aux questions... 3 3.1 Est-ce que

Plus en détail

Comment télécharger et

Comment télécharger et Dispositifs de lecture numérique Comment télécharger et lire un livre numérique sur tablette et liseuse? Par souci de synthèse nous retiendrons ici les modèles de tablettes et liseuses les plus utilisés

Plus en détail

Opportunités d investissement en Afrique de l Ouest

Opportunités d investissement en Afrique de l Ouest Opportunités d investissement en Afrique de l Ouest Convergence des environnements juridiques et fiscaux dans l UEMOA Jean-Jacques Lecat Président de la Commission Juridique et Fiscale du CIAN Avocat Associé

Plus en détail

MINIERE EN AFRIQUE. Par Papa Gora BAR (SENEGAL) - Mai 2012

MINIERE EN AFRIQUE. Par Papa Gora BAR (SENEGAL) - Mai 2012 ET A LA GOUVERNANCE MINIERE EN AFRIQUE Par Papa Gora BAR (SENEGAL) - Mai 2012 L ITIE : Initiative pour la Transparence des Industries Extractives ressources minérales, l vise à renforcer la gouvernance

Plus en détail

CONVENTION RELATiVE AU DÉPÔT LÉGAL N 2009-123/423 ENTRE LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ET LA VILLE DE ROUEN

CONVENTION RELATiVE AU DÉPÔT LÉGAL N 2009-123/423 ENTRE LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ET LA VILLE DE ROUEN CONVENTION RELATiVE AU DÉPÔT LÉGAL N 2009-123/423 ENTRE LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE ET LA VILLE DE ROUEN ENTRE: La ville de Rouen, représentée par son Maire, Madame Valérie Fourneyron, Place du

Plus en détail

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION ET CREATION DE

Plus en détail

1. Objet... 1. 2. Présentation de la bibliothèque... 2. 3. Rappel des lois et règlement en vigueur... 2. 4. Orientations générales...

1. Objet... 1. 2. Présentation de la bibliothèque... 2. 3. Rappel des lois et règlement en vigueur... 2. 4. Orientations générales... CHARTE DOCUMENTAIRE BIBLIOTHEQUE PLAISIR DE LIRE EN VIGUEUR A COMPTER DU 01/01/2014 SOMMAIRE 1. Objet... 1 2. Présentation de la bibliothèque... 2 3. Rappel des lois et règlement en vigueur... 2 4. Orientations

Plus en détail

ACCEDER AUX EBOOKS DU CENTRE DE DOCUMENTATION. Guide d utilisation de DAWSONERA

ACCEDER AUX EBOOKS DU CENTRE DE DOCUMENTATION. Guide d utilisation de DAWSONERA ACCEDER AUX EBOOKS DU CENTRE DE DOCUMENTATION Guide d utilisation de DAWSONERA Benoît Dubost / Centre de documentation ECM / Novembre 2013 Introduction Accueil du site Recherche et résultats Affichage

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette

Plus en détail

Comment consulter les e- books à l Université de Lorraine?

Comment consulter les e- books à l Université de Lorraine? Comment consulter les e- books à l Université de Lorraine? L Université de Lorraine est abonnée ou a acheté un certain nombre de livres électroniques, dans toutes les disciplines. Sommaire Qui peut y accéder?...

Plus en détail

1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION. 1.1. L OAPI et les IG 1.2. LE PAMPIG

1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION. 1.1. L OAPI et les IG 1.2. LE PAMPIG TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT EN VUE DE LA DEFINITION DES CONDITIONS DE GESTION DU LOGO DES INDICATIONS GEOGRAPHIQUES DE L OAPI 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION 1.1. L OAPI et les

Plus en détail

Plan Stratégique de 2010-2012 du RCDR Réalisations par rapport aux objectifs

Plan Stratégique de 2010-2012 du RCDR Réalisations par rapport aux objectifs Plan Stratégique de 2010-2012 du RCDR Réalisations par rapport aux objectifs 1.0 Améliorer nos produits et services 1.1 Négocier et gérer des des licences donnant accès à un contenu stable au meilleur

Plus en détail

Harmatheque.com. Votre service de prêt numérique

Harmatheque.com. Votre service de prêt numérique Harmatheque.com Votre service de prêt numérique Vous faites partie du réseau institutionnel Cette offre s adresse à vous : bibliothèque, médiathèque, comité d entreprises, centres culturels, écoles, collèges,

Plus en détail

La personne qui conclut le Contrat avec FARKLI Online est intéressée pour agir en qualité de Développeur ou Sponsor.

La personne qui conclut le Contrat avec FARKLI Online est intéressée pour agir en qualité de Développeur ou Sponsor. CONTRAT SPONSOR / DEVELOPPEUR Exposé FARKLI Online a formé le projet de mettre en place une plateforme de vente en ligne de produits dédiée aux entreprises à taille humaine (moins de 100 salariés). Ces

Plus en détail

Charte des collections Médiathèque intercommunale du Val de Somme

Charte des collections Médiathèque intercommunale du Val de Somme Charte des collections du Val de Somme 1. La médiathèque intercommunale et son environnement 1.1 La Communauté de Communes et le contexte socioculturel 1.2 La tutelle administrative 2. Les missions 2.1

Plus en détail

Communiqué de presse. Lecture : de nouveaux outils numériques en Fédération Wallonie-Bruxelles

Communiqué de presse. Lecture : de nouveaux outils numériques en Fédération Wallonie-Bruxelles Joëlle MILQUET - Vice-Présidente de la Fédération Wallonie-Bruxelles Education Culture Enfance Communiqué de presse Lecture : de nouveaux outils numériques en Fédération Wallonie-Bruxelles Le 25 février

Plus en détail

Qu est-ce qu un catalogue?

Qu est-ce qu un catalogue? Qu est-ce qu un catalogue? Nathalie Piérache Novembre 2008 1 Qu est-ce qu un catalogue? Plan du cours Les catalogues Définition Bref historique des catalogues de bibliothèque Le rôle du catalogue Le catalogue

Plus en détail

Questionnaire de référencement des maisons d édition en Lorraine. Coordonnées de la maison d édition

Questionnaire de référencement des maisons d édition en Lorraine. Coordonnées de la maison d édition Questionnaire de référencement des maisons d édition en Lorraine Les champs marqués d une * apparaitront sur l annuaire des Éditeurs en Lorraine (sous réserve de votre candidature et de votre sélection)

Plus en détail

Présenté par Jean Claude Ngbwa, Secrétaire Général de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009

Présenté par Jean Claude Ngbwa, Secrétaire Général de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 PERSPECTIVES DES MARCHES D ASSURANCES AFRICAINS Présenté par Jean Claude Ngbwa, Secrétaire Général de la CIMA DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 2 INTRODUCTION Le thème qui nous a été confié porte sur les

Plus en détail

interieur caravane 3.pdf 1 24/09/2014 11:52:19

interieur caravane 3.pdf 1 24/09/2014 11:52:19 interieur caravane 3.pdf 1 24/09/2014 11:52:19 Itinéraire Itinéraire du du 04 au 06 octobre 2014 du 08 au 10 octobre 2014 du 04 au 06 octobre 2014 du 15 au 16 octobre 2014 du 18 au 20 octobre 2014 du

Plus en détail

Le droit de prêt en bibliothèque

Le droit de prêt en bibliothèque Les droits collectifs Le droit de prêt en bibliothèque p. 45 Le principe La loi du 18 juin 2003 relative à la «rémunération au titre du prêt en bibliothèque et renforçant la protection sociale des auteurs»

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET DE CONSTRUIRE DES QUESTIONNAIRES CONTEXTUELS 1. CONTEXTE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ACQUISITION D UN LOGICIEL DE REPORTING

TERMES DE REFERENCE POUR L ACQUISITION D UN LOGICIEL DE REPORTING RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA (RCPB) -------------------------- Burkina-Faso Unité - Progrès - Justice TERMES DE REFERENCE POUR L ACQUISITION D UN LOGICIEL DE REPORTING Avril 2011 I. CONTEXTE

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

Politique et règles en matière de gestion de la propriété intellectuelle

Politique et règles en matière de gestion de la propriété intellectuelle SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique et règles en matière de gestion de la propriété intellectuelle Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration

Plus en détail

CONSULTATION POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN OUTIL DE GESTION DE PROJETS

CONSULTATION POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN OUTIL DE GESTION DE PROJETS TERMES DE REFERENCE CONSULTATION POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN OUTIL DE GESTION DE PROJETS Mise en œuvre d un outil Page : 1/8 1. PRESENTATION DU GIM-UEMOA Le Groupement Interbancaire Monétique de l Union

Plus en détail

Partenariats public-privé

Partenariats public-privé Partenariats public-privé Au-delà de l approvisionnement : stratégies de gestion des contrats PPP kpmg.ca/fr CONCRÉTISER LA VALEUR DES PROJETS PPP Le modèle canadien de partenariat publicprivé (PPP) est

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE DE LA SHQ : contraintes, défis, occasions

LA BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE DE LA SHQ : contraintes, défis, occasions LA BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE DE LA SHQ : contraintes, défis, occasions PLAN DE LA PRÉSENTATION Congrès des milieux documentaires 25 novembre 2013 1. Introduction 2. Le SDIH de la Société d habitation du Québec

Plus en détail

GOETHE-INSTITUT LOME (TOGO) ASSOCIATION TOGOLAISE DES BIBLIOTHECAIRES, ARCHIVISTES ET DOCUMENTALISTES

GOETHE-INSTITUT LOME (TOGO) ASSOCIATION TOGOLAISE DES BIBLIOTHECAIRES, ARCHIVISTES ET DOCUMENTALISTES GOETHE-INSTITUT LOME (TOGO) ASSOCIATION TOGOLAISE DES BIBLIOTHECAIRES, ARCHIVISTES ET DOCUMENTALISTES Développement des Bibliothèques et accès à l information pour tous : Quelle stratégie pour l Afrique

Plus en détail

Rapport de Transparence

Rapport de Transparence Exercice 2013 Publié sur le site http://www.ksca.fr/ en application des dispositions de l article R.823-21 du Code du Commerce Préambule Conformément aux dispositions de la directive européenne relative

Plus en détail

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS Présenté par Dr Alpha AYANDE Tél. +41 79 358 26 12 Email: syfodip@gmail.com

Plus en détail

1- Contexte et justification

1- Contexte et justification REPUBLIQUE DU SENEGAL Présidence de la République Secrétariat Général Délégation au Management Public FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT PROGRAMME D APPUI AU PROGRAMME NATIONAL DE BONNE GOUVERNANCE PAPNBG

Plus en détail

Dakar, jeudi 03 mars 2011 OQSF/Sénégal. OQSF/Sénégal

Dakar, jeudi 03 mars 2011 OQSF/Sénégal. OQSF/Sénégal ------------------------------------------ ATELIER OUEST AFRICAIN SUR LA TARIFICATION TRANSPARENTE VUE D ENSEMBLE DE LA MICROFINANCE EN AFRIQUE DE L OUEST Dakar, jeudi 03 mars 2011 OQSF/Sénégal OQSF/Sénégal

Plus en détail

Conditions Générales de Vente Prestations numériques LEKTI

Conditions Générales de Vente Prestations numériques LEKTI Conditions Générales de Vente Prestations numériques LEKTI SARL Lekti 8 rue des grenadiers 81 000 Albi (France) T 09 54 51 85 44 F 09 59 51 85 44 http://www.lekti-ecriture.com ARTICLE PREMIER - Champ d'application

Plus en détail

Numérique ENI. Bibliothèque. Un nouvel outil pour enrichir vos connaissances. Recherchez l information au cœur des livres

Numérique ENI. Bibliothèque. Un nouvel outil pour enrichir vos connaissances. Recherchez l information au cœur des livres Bibliothèque La 1 ère Bibliothèque informatique en ligne entièrement en français Un nouvel outil pour enrichir vos connaissances Recherchez l information au cœur des livres 2 La Bibliothèque Elle contient

Plus en détail

Etat d avancement. Schéma Directeur Informatique N 1

Etat d avancement. Schéma Directeur Informatique N 1 République du Sénégal ******* Un Peuple- Un But- Une Foi ************ Ministère de l Education ******** Cellule Informatique(CIME) Etat d avancement Schéma Directeur Informatique N 1 MBAYE DIOUF Chef de

Plus en détail

POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013)

POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013) POINT SUR LES ACTIVITES DU PROJET PADTICE (593 RAF 600) DEPUIS SON TRANSFERT A DAKAR (MARS 2013) FICHE TECHNIQUE DU PROJET Numéro du projet : 593 RAF 6000 Nom du projet «Projet d appui au développement

Plus en détail

Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux

Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Planification, performance et qualité Guide d élaboration des cadres de gestion des banques de données et de matériel biologique constituées à des fins de recherche Unité de l Éthique Octobre 2012 Rédaction

Plus en détail

http://jaga.afrique-gouvernance.net La gestion adaptée et inclusive des affaires publiques en Afrique

http://jaga.afrique-gouvernance.net La gestion adaptée et inclusive des affaires publiques en Afrique Compte-rendu de l'atelier 4 http://jaga.afrique-gouvernance.net La gestion adaptée et inclusive des affaires publiques en Afrique Contexte et problématique La gestion des affaires publiques en Afrique

Plus en détail

Le contenu numérique original : un atout de taille pour la société canadienne

Le contenu numérique original : un atout de taille pour la société canadienne Le contenu numérique original : un atout de taille pour la société canadienne Mémoire du Regroupement des producteurs multimédia (RPM) Déposé dans le cadre de la Consultation sur l économie numérique du

Plus en détail

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TERMES DE REFERENCE Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TDR_Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Plus en détail

Aide de la Région Rhône-Alpes à la publication d ouvrages

Aide de la Région Rhône-Alpes à la publication d ouvrages Aide à l édition Aide de la Région Rhône-Alpes à la publication d ouvrages aides à l édition, traduction, réédition et réimpression, publication numérique Les conditions d éligibilité : - L'éditeur est

Plus en détail

(PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE

(PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE (PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE I ORIENTATIONS GÉNÉRALES La Bibliothèque joue un rôle fondamental en étant au cœur même des activités pédagogiques du Cégep de l Abitibi Témiscamingue (CAT) et

Plus en détail

Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette demande :

Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette demande : LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Subventions à la traduction internationale Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette demande : 1 re

Plus en détail

La version 3.0 de Corman S

La version 3.0 de Corman S La version 3.0 de Corman S 0. Généralités Versions précédentes : Version 1.0, développée sur plate-forme MS-DOS, et exploitée de 1996 à 1999 sur un réseau local Novell NetWare Version 2.0, développée sur

Plus en détail

1. Administration et exécution des opérations financières du programme

1. Administration et exécution des opérations financières du programme UNITED NATIONS ENTITY FOR GENDER EQUALITY AND THE EMPOWERMENT OF WOMEN DESCRIPTION DE POSTE I. Information sur le poste Titre du poste: Assistant(e) aux Opérations Type de Contrat : Contrat de Service

Plus en détail

CLIMAT DE L INVESTISSEMENT DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA : ETAT DES LIEUX

CLIMAT DE L INVESTISSEMENT DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA : ETAT DES LIEUX UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission CLIMAT DE L INVESTISSEMENT DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA : ETAT DES LIEUX INTERVENTION DE M. SOUMAÏLA CISSE PRESIDENT DE LA

Plus en détail

OUTILS DE TRANSFERT DE FICHIER VERS LISEUSES ET IPAD

OUTILS DE TRANSFERT DE FICHIER VERS LISEUSES ET IPAD Bibliothèque OUTILS DE TRANSFERT DE FICHIER VERS LISEUSES ET IPAD Calibre : transférer un fichier numérique sur la tablette Archos: format supporté = tous, dispositif supporté = tous!... 2 Calibre : transférer

Plus en détail

Référencement dans des bases de données

Référencement dans des bases de données Marketing Site web du guide des ressources pour l édition de revues numériques Coordination : Ghislaine Chartron et Jean-Michel Salaun Doctorant en science de l'information La création numérique, ou la

Plus en détail

OHADA : PROFILS DES POSTES A POURVOIR / RECRUTEMENT 2014

OHADA : PROFILS DES POSTES A POURVOIR / RECRUTEMENT 2014 OHADA : PROFILS DES POSTES A POURVOIR / RECRUTEMENT 2014 I- CONTEXTE Dans le cadre du renouvellement de certains contrats à des postes déclarés vacants par le Conseil des Ministres, l Organisation pour

Plus en détail

Guide d utilisation de la plateforme Dawsonera

Guide d utilisation de la plateforme Dawsonera Guide d utilisation de la plateforme Dawsonera 1. C est quoi Dawsonera? C est un catalogue de livres électroniques ou e-books de plus de 300 000 titres en français (10%) et en anglais La plateforme fonctionne

Plus en détail

Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale

Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale Mars 2012 Ce document a été réalisé par le ministère des Affaires municipales, des

Plus en détail

LES ECHOS DE LA BOURSE

LES ECHOS DE LA BOURSE LES ECHOS DE LA BOURSE Newsletter N 041(25 au 29/07/2011) Dans ce numéro : Evolution graphique des indices 25 au 29 Juillet 2011 Evolution des indices au cours de la période BILAN DE LA SEMAINE AGENDA

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE HYPALLAGE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE HYPALLAGE CONDITIONS GENERALES DE VENTE HYPALLAGE Article 1 : Éditeur du site Le site Internet WWW. HYPALLAGE.FR est édité par HYPALLAGE Editions, Association loi 1091, déclarée en préfecture des Alpes-Maritimes

Plus en détail

Terminologie de l'enquête

Terminologie de l'enquête Terminologie de l'enquête 5 octobre 2015 Terme ou abréviation Accès à distance Accès sécurisé, de l'extérieur du parlement, au réseau parlementaire (ou Intranet) Accès ouvert Accès public, immédiat et

Plus en détail

Projet d Actions pour le Renforcement de l Etat de Droit et des Associations (PAREDA) 10ème FED

Projet d Actions pour le Renforcement de l Etat de Droit et des Associations (PAREDA) 10ème FED République du Congo Unité-Travail-Progrès Union Européenne Projet d Actions pour le Renforcement de l Etat de Droit et des Associations (PAREDA) 10ème FED Cérémonie de Lancement de la Plateforme de Publication

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique Entrepreneurs en Afrique Une idée Contribuer à l émergence de PME/PMI technologiques en Afrique grâce à la collaboration entre des entrepreneurs africains et des Ecoles d Ingénieurs françaises (Réseau

Plus en détail

Droit. Professionnel. ciétés. Impôt. Diligence. Arbitrage. Réglementation. Expérience. Responsabilité PROGRAMME DE FORMATIONS 2015

Droit. Professionnel. ciétés. Impôt. Diligence. Arbitrage. Réglementation. Expérience. Responsabilité PROGRAMME DE FORMATIONS 2015 Responsabilité ciétés té Réglementation Impôt Droit PROGRAMME DE FORMATIONS 2015 Professionnel Expérience Inter-entreprises Intra-entreprises Formations Groupements professionnels Arbitrage Diligence EDITORIAL

Plus en détail

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl LES OBJECTIFS D ELTYS La dimension d éthique sociétale, économique et écologique est intégrée dans la coopérative d investissement ELTYS.

Plus en détail

Malick FAYE Informaticien et chef de projet Multimédia Fondateur du Label M6INFORMATIQUE IT Manager à l ONG concept Enseignant au MIT Université

Malick FAYE Informaticien et chef de projet Multimédia Fondateur du Label M6INFORMATIQUE IT Manager à l ONG concept Enseignant au MIT Université Présentation Malick FAYE Informaticien et chef de projet Multimédia Fondateur du Label M6INFORMATIQUE IT Manager à l ONG concept Enseignant au MIT Université Créative Commons M. FAYE www.m6informatique.com

Plus en détail

Bibliothèque 2015. Perspectives stratégiques

Bibliothèque 2015. Perspectives stratégiques 7 octobre 2010 Bibliothèque 2015 Perspectives stratégiques Ce document a pour but de servir à tracer les perspectives d évolution de la bibliothèque pour les cinq années à venir à partir des objectifs

Plus en détail

CHARTE INFORMATIQUE MEDIATHEQUE DU CHEVALET

CHARTE INFORMATIQUE MEDIATHEQUE DU CHEVALET CHARTE INFORMATIQUE MEDIATHEQUE DU CHEVALET Préambule Cette charte a pour objet de définir les conditions générales d utilisation des ressources informatiques mises à disposition du public par la médiathèque

Plus en détail

Université Cheikh Anta Diop DAKAR - avril 2002 -

Université Cheikh Anta Diop DAKAR - avril 2002 - ANNEXES au décret des programmes fixant le contenu des enseignements des premier et second cycle de l Ecole de Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes (EBAD) Université Cheikh Anta Diop DAKAR -

Plus en détail

Tout savoir sur les Droits de Revente

Tout savoir sur les Droits de Revente Tout Savoir sur Les Droits de Revente Écrit par Cédric Vimeux proposé par autonomie-financiere.com Licence À LIRE TRÈS IMPORTANT Le simple fait de lire ou juste de posséder ce présent livre vous donne

Plus en détail

Décisions présidentielles relatives à l enseignement supérieur et à la recherche

Décisions présidentielles relatives à l enseignement supérieur et à la recherche Décisions présidentielles relatives à l enseignement supérieur et à la recherche D1 Réorienter le système d enseignement supérieur vers les sciences, la technologie, les formations professionnelles courtes

Plus en détail

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TERMES DE REFERENCE SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TDR : REFERENTIELS ET PROCEDURES

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

LE SYSTEME DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DE L OAPI

LE SYSTEME DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DE L OAPI FORUM NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DES INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES Ouagadougou, du 8 au 10 octobre 2012 LE SYSTEME DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DE L OAPI Présenté par : M. Amadou Moctar DIENG

Plus en détail

: DCC/625/01/14/OSACE

: DCC/625/01/14/OSACE 0 N/Réf : DCC/625/01/14/OSACE A l Attention des porteurs de projet de création d entreprise Entrepreneur - Investisseur - Chef d entreprise - Particuliers Objet: Offre de service d Assistance en Création

Plus en détail

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT)

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT) Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT) Bamako Mali, 28 Octobre au 1 er Novembre 2015 TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Catalogue des prestations techniques. Division Petites Entreprises

Catalogue des prestations techniques. Division Petites Entreprises Catalogue des prestations techniques Division Petites Entreprises Un accompagnement sur mesure! Pour vous permettre de gérer votre activité en toute sérénité et d utiliser votre logiciel dans les meilleures

Plus en détail

6EME ASSEMBLEE GENERALE & 10 ème COMITE EXECUTIF DE L ALLIANCE AFRICAINE POUR LE COMMERCE ELECTRONIQUE 6 th General Assembly & 10 Executive Committee

6EME ASSEMBLEE GENERALE & 10 ème COMITE EXECUTIF DE L ALLIANCE AFRICAINE POUR LE COMMERCE ELECTRONIQUE 6 th General Assembly & 10 Executive Committee 6EME ASSEMBLEE GENERALE & 10 ème COMITE EXECUTIF DE L ALLIANCE AFRICAINE POUR LE COMMERCE ELECTRONIQUE 6 th General Assembly & 10 Executive Committee Meetings 2-3 Feb 2015 Dakar-Senegal PRESSE http://www.africanmanager.com/180498.html

Plus en détail

Les modes de perception de fonds afin de financer la future politique de gestion des matières résiduelles au Québec.

Les modes de perception de fonds afin de financer la future politique de gestion des matières résiduelles au Québec. Document de réflexion: Les modes de perception de fonds afin de financer la future politique de gestion des matières résiduelles au Québec. Par: Karel Ménard et Michel Séguin révisé par: Liliane Cotnoir

Plus en détail

DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin

DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET BÉNIN : Projet e-bénin Le projet propose une approche intégrée du développement du secteur des TIC considérée sous trois aspects différents : promouvoir l accès aux TIC, favoriser

Plus en détail

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET LES NORMES ET INTERNET Comment profiter de la disponibilité des normes frança ises, européennes, internationales et étrangères sur Internet, sans tomber dans les pièges de la violation du droit d auteur

Plus en détail

Chapitre 8. Quels sont les défis? Résumé. badjenetraore@yahoo.fr

Chapitre 8. Quels sont les défis? Résumé. badjenetraore@yahoo.fr 111 Chapitre 8 Quels sont les défis? Djénéba Traoré badjenetraore@yahoo.fr Résumé Le présent chapitre se propose de recenser les défis majeurs que les acteurs et les partenaires de l école se doivent de

Plus en détail

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre P A HI S S S T C R I ON M Ê IR E ULT U R A MO V ÉM E O IR E UR S AV OI R E LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE Plan d action sur le livre OCCUPATION : DÉVOREUSE DE LIVRES VOTRE LIBRAIRE, AUTEUR DE PETITS BONHEURS

Plus en détail

Focus : Des bibliothèques dans l'économie du livre (droit de prêt, copie privée, acquisitions papier et numérique) au prêt de livres numériques

Focus : Des bibliothèques dans l'économie du livre (droit de prêt, copie privée, acquisitions papier et numérique) au prêt de livres numériques Focus : Des bibliothèques dans l'économie du livre (droit de prêt, copie privée, acquisitions papier et numérique) au prêt de livres numériques Limoges, 1 décembre 2014 Les bibliothèques dans l économie

Plus en détail

Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse

Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse LIGNES DIRECTRICES et CRITERES pour l utilisation des locaux scolaires selon un modèle de site central Fonction Le

Plus en détail

ICBE policy BRIEF. Entrepreneuriat des jeunes et développement de l esprit d entreprise au Maroc : l expérience de Moukawalati

ICBE policy BRIEF. Entrepreneuriat des jeunes et développement de l esprit d entreprise au Maroc : l expérience de Moukawalati Entrepreneuriat des jeunes et développement de l esprit d entreprise au Maroc : l expérience de Moukawalati ICBE policy BRIEF Par Mohamed Boussetta, Mohamed Ezznati, Fatima Zahra Achour, Driss Daoui, MohamedTorra,

Plus en détail

INVESTIR AU TCHAD. Le Tchad est un pays d agriculture et d élevage, un pays dont le peuple est laborieux, un pays dont le sous sol est promoteur.

INVESTIR AU TCHAD. Le Tchad est un pays d agriculture et d élevage, un pays dont le peuple est laborieux, un pays dont le sous sol est promoteur. INVESTIR AU TCHAD POURQUOI INVESTIR AU TCHAD Des Potentialités Economiques Enormes Un Environnement Politique et Economique Favorable Une Activité Economique Réglementée Un Cadre Indicatif Favorable. DES

Plus en détail

LA CHARTE DU LIVRE POUR QUE CHACUN PUISSE LIRE CE QU IL VEUT, QUAND IL VEUT, DANS LE FORMAT DE SON CHOIX. #MYNEXTREAD

LA CHARTE DU LIVRE POUR QUE CHACUN PUISSE LIRE CE QU IL VEUT, QUAND IL VEUT, DANS LE FORMAT DE SON CHOIX. #MYNEXTREAD LA CHARTE DU LIVRE POUR QUE CHACUN PUISSE LIRE CE QU IL VEUT, QUAND IL VEUT, DANS LE FORMAT DE SON CHOIX. #MYNEXTREAD 2 I Charte du livre EIBF La fédération européenne et internationale des libraires représente

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: ALGERIE Un projet financé par l Union Européenne Réunion de Travail des Coordonnateurs du SBA et des Conseillers

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UN(E) ASSISTANT(E) TRESORIER(E) GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE

AVIS DE RECRUTEMENT UN(E) ASSISTANT(E) TRESORIER(E) GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE Lot P 10, Ouest Foire, Route de l Aéroport - BP : 8853 Dakar Yoff Tél : (221) 33 869 95 95 Fax : (221) 33 820 54 65 Email: gim-uemoa@gim-uemoa.org - Site Web: www.gim-uemoa.org AVIS DE RECRUTEMENT UN(E)

Plus en détail

Ateliers de formation sur les actes uniformes révisés : droit commercial général, suretés, droit des coopératives

Ateliers de formation sur les actes uniformes révisés : droit commercial général, suretés, droit des coopératives Ateliers de formation sur les actes uniformes révisés : droit commercial général, suretés, droit des coopératives ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMMERCIAL GENERAL A) Le projet : Introduction Il est décisif

Plus en détail

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Historique Version Date Nature des modifications Auteur 1.0 12/10/2011 www.allaboutbpm.com / Bonitasoft Crédit

Plus en détail

Etat des lieux. Des structures plus ou moins formalisées et diverses ;

Etat des lieux. Des structures plus ou moins formalisées et diverses ; 1 Etat des lieux 2 Qu est-ce que c est? La Microfinance est l offre permanente de services financiers à grande échelle aux populations démunies. La Microfinance est apparue vers les années 1970 en Afrique

Plus en détail

LE FINANCEMENT, LES TAXES ET AUTRES MESURES D INCITATION À LA PROMOTION DE L INNOVATION

LE FINANCEMENT, LES TAXES ET AUTRES MESURES D INCITATION À LA PROMOTION DE L INNOVATION LE FINANCEMENT, LES TAXES ET AUTRES MESURES D INCITATION À LA PROMOTION DE L INNOVATION Dr. Paulin EDOU EDOU Directeur général Organisation africaine de la propriété intellectuelle B.P. 887 Yaoundé, Cameroun

Plus en détail

BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE MOHAMED SEKKAT Km 7, Route d Eljadida Campus Universitaire Oasis- Casablanca Tel : +212 22 98 56 17 Email:

BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE MOHAMED SEKKAT Km 7, Route d Eljadida Campus Universitaire Oasis- Casablanca Tel : +212 22 98 56 17 Email: BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE MOHAMED SEKKAT Km 7, Route d Eljadida Campus Universitaire Oasis- Casablanca Tel : +212 22 98 56 17 Email: bibliosekkat@uh2c.ac.ma Le 01 avril 2006, Sa Majesté le Roi Mohammed

Plus en détail

«En français dans le texte» «En français dans le texte»

«En français dans le texte» «En français dans le texte» «En français dans le texte» «En français dans le texte» «En français dans le texte» Cairn.info? Cairn.info est un projet initié par quatre maisons d édition une belge (De Boeck Université) et trois françaises

Plus en détail

Offre actuelle de livres électroniques. dans l enseignement supérieur. Grenoble 28 janvier 2010

Offre actuelle de livres électroniques. dans l enseignement supérieur. Grenoble 28 janvier 2010 Offre actuelle de livres électroniques dans l enseignement supérieur Guillaume HATT Ecole nationale des chartes guillaume.hatt@enc.sorbonne.fr Grenoble 28 janvier 2010 Présentation de la CeB et de ses

Plus en détail

Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (E.R.SU.MA.)

Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (E.R.SU.MA.) Organisation pour l Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (O.H.A.D.A.) Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (E.R.SU.MA.) ERSUMA. 02 B.P 353 Porto-Novo République du Bénin Tél. : (229)

Plus en détail