Pilule, gastro-entérite et antibiotique: ennemis jurés?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pilule, gastro-entérite et antibiotique: ennemis jurés?"

Transcription

1 Pilule, gastro-entérite et antibiotique: ennemis jurés? Aude Béliard, MD, PhD Chef de Service de Gynécologie Obstétrique Centre Hopsitalier du Bois de l Abbaye Département de Gynécologie Obstétrique de l Université de Liège

2 Plan 1. Interactions médicamenteuses 2. Vomissements diarrhée 3. Oublis de pilule 4. Chirurgie bariatrique 5. Maladies inflammatoires intestinales

3 Contraception hormonale - Orale: OP et P - Non orale - Patch - Anneau - Injectable, implant - Système intra utérin

4 Pharmacologie des hormones stéroïdes - Progestatif ± Estrogène - Liaison àshbg (99%)

5 Mode d action - Inhibition des gonadotrophines axe H H - Estrogène: - Inhibition de FSH - Inhibition du développement folliculaire - Progestatif - Inhibition de LH - Prévention de l ovulation

6 Mode d action périphérique - Estrogène - Stabilisation endomètre - Eviter spotting - Progestatif - Epaississement glaire cervicale - Endomètre impropre à l implantation

7

8 Interactions médicamenteuses 1. Médicaments efficacité des contraceptifs 2. Médicaments effet des contraceptifs 3. Contraceptifs efficacité de certains médicaments 4. Contraceptifs effet de certains médicaments

9 Médicaments efficacité CH (OP POP implant) 1. Anti épileptiques 2. Antiretroviraux: ritonavir, et inhibiteurs de protéases potentialisant le ritonavir 3. AB: rifampicine, rifabutine 4. Millepertuis: controversé mais cliniquement relevant 5. Les médicaments affectant l absorption intestinale comme l Orlistat peuvent, en entraînant une diarrhée, diminuer la résorption des contraceptifs hormonaux à prise orale et ainsi diminuer leur efficacité

10 Anti épileptiques et Cyt P450 Inducteurs puissants Inducteurs modérés Pas d effet significatif Carbamazépine (Tegretol ) Eslicarbazepine Oxcarbazépine (Trileptal ) Phénobarbital (Gardenal ) Phénytoine (Diphantoine ) Primidone (Mysoline ) interactions.html Rufinamide (Inovelon ) Topiramate (Topamax ) Benzodiazépines Ethosuximide (Zarontin ) Gabapentine (Neurontin ) Lacosamide (Vimpat ) Levetiracepam (Keppra ) Pregabaline (Lyrica ) Valproate de sodium (Depakine ) Tiagabine (Gabitril ) Vigabatrine (Sabril ) Zonisamide

11 En pratique: inducteurs enzymatiques - Utiliser une méthode contraceptive non affectée par les inducteurs enzymatiques: condom, Dépo Provera, stérilet (cuivre, hormonal) si prise à long terme d inducteurs enzymatiques - L activité enzymatique hépatique redevient normale 28 jours après l arrêt des inducteurs: poursuivre la protection contraceptive supplémentaire pendant 28 jours - L utilisation de 2 anneaux/cycle ou de 2 patches/semaine n est pas recommandée - CU: stérilet au cuivre

12 ellaone - Ne pas utiliser chez les patientes prenant des inducteurs enzymatiques ou qui en ont pris les 28 derniers jours - Ne pas utiliser chez les patientes prenant des médicaments affectant le ph gastrique (anti acides, antagonistes H2, inhibiteurs de la pompe à proton) - Interaction avec récepteur à la progestérone et interférence avec l action des contraceptifs contenant un progestatif et diminution leur efficacité: utiliser les préservatifs - 9 jours Microlut - 14 jours œstroprogestatifs, Cérazette - 16 jours Qlaira

13 Effet des antibiotiques - AB à large spectre: pas de protection additionnelle nécessaire - Orlistat: éviter les voies orales

14 Médicaments taux contraceptifs hormonaux - Erythromycine, antifongique, atazanavir, tacrolimus, etoricoxib, atorvastatine/rosuvastatine, sitaxentan - modeste : si effet indésirable, utiliser contraceptif plus faiblement dosé

15 Diminution efficacité médicament par contraceptif - Lamotrigine: risque de convulsion sous pilule et toxicité pendant la semaine sans pilule - Antihypertenseurs, antidiabétiques oraux, hormones thyroïdiennes, diurétiques: monitorer l effet et adapter la dose

16 Augmentation effet médicament par contraception hormonale - Voriconazole, mélatonine, ropinirole, tizanidine - Théophylline: dose - Ciclosporine: monitorer - Tryptans (oestroprogestatifs sont contreindiqués si migraine avec aura) - Diurétiques d épargne potassique, aldostérone: risque d hyperkaliémie avec drospirénone - Rétinoïdes: surveiller lipides

17 Vomissements Diarrhée - Vomissement dans les 2 heures de la prise: prendre un nouveau comprimé - Vomissements/diarrhée plus de 2 jours: suivre les recommandations «oubli de pilule»

18 Oubli de pilule

19 Oubli de pilule 1. Quelle pilule? - Œstroprogestative: - Comprimé actif ou placebo? - Qlaira? - Minipilule: Cérazette ou Microlut? 2. Combien de temps? < 24heures ou 24 heures? 3. Rapport non protégé?

20 Oubli de pilule - Contraception OP/POP au DSG - Oubli > 24 heures - Débuter une plaquette avec 24 heures de retard - Concerne les comprimés actifs et non les placebos - POP LNG: délai de prise de > 3 heures

21 Oubli 1 pilule - < 24h: prendre la pilule «oubliée» - 24h: laisser la pilule oubliée - Continuer le reste de la plaquette normalement - Intervalle sans pilule normal - Pas de protection additionnelle nécessaire

22 Oubli de 2 pilules - Prendre la dernière pilule oubliée si < 24h - Laisser les comprimés oubliés précédemment - Continuer le reste de la plaquette normalement - Débuter la plaquette suivante sans intervalle si nécessaire - Protection additionnelle nécessaire (condom) pendant 7 jours - Contraception d urgence si nécessaire

23 7 pilules restantes - Finir la plaquette - Interruption classique : 6 ou 7 jours

24 < 7 pilules restantes - Finir la plaquette - ET débuter sans intervalle une nouvelle plaquette

25 Contraception d urgence - Rapports sexuels non protégés les 7 jours précédents - ET oubli de 2 pilules - Débuter la plaquette/anneau/patch 2 jours de retard

26 Qlaira - Oubli < 12 heures : prendre le comprimé immédiatement, prendre les comprimés suivants à l heure habituelle. Pas de protection supplémentaire requise. - Oubli > 12 heures, l attitude dépend du jour où le comprimé a été oublié : - Jour 1 17 : prendre le comprimé immédiatement, prendre les comprimés suivants à l heure habituelle (même s il faut prendre 2 comprimés le même jour). Protection supplémentaire par préservatif requise pendant 9 jours. - Jour : abandonner la plaquette en cours et débuter immédiatement une nouvelle plaquette. Prendre les comprimés à l heure habituelle. Protection supplémentaire par préservatif requise pendant 9 jours. - Jour : prendre le comprimé immédiatement, prendre le comprimé suivant à l heure habituelle (même s il faut prendre 2 comprimés le même jour). Pas de protection supplémentaire requise. - Jour : ne pas prendre le comprimé oublié et prendre le comprimé suivant à l heure habituelle. Pas de protection supplémentaire requise

27 Patch Anneau vaginal Situation Timing Protection additionnelle Prolongation intervalle sans patch/anneau Décollement patch Retrait anneau Utilisation prolongée patch Utilisation prolongée anneau 48h > 48h 48h > 48h 9jours > 9jours 4 sem. > 4 sem. Non Oui (7j) + CU (si rapport semaine intervalle ) Non (si 7 jours ok) Oui (7j) + CU si décollement patch ou retrait anneau semaine 1 et rapport semaine intervalle ou semaine 1 Non Oui (7 jours) Non (intervalle ok) Oui (efficacité maintenue si > 4 et 5 semaines, début immédiat nouvel anneau sans intervalle)

28 POP au LNG (Microlut ) Prendre la pilule oubliée le plus rapidement possible Continuer la plaquette normalement Protection additionnelle 2 jours

29 Chirurgie bariatrique - Technique malabsorptive: rarementutilisée - Technique restrictives: taille estomac - Technique mixte restrictive et malaborptive

30 Chirurgie bariatrique - Eviter toute grossesse 2 ans - Perte de poids - Amélioration HTA diabète dyslipidémie - Amélioration ovulation - Procédures combinées restrictives malabsorptives: absorption contraception orale

31 Chirurgie bariatrique

32 Maladie inflammatoires intestinales

33 Conclusions - Anamnèse détaillée pour les risques d interaction - Recommandations = guide pour la pratique clinique

www.lesjeudisdeleurope.org

www.lesjeudisdeleurope.org LES NOUVELLES CONTRACEPTIONS et les nouvelles données sur la contraception DOMINIQUE BARBEREAU-AGENAIS Les Jeudis de l Europe 18/10/2007 Dans les années antérieures On disposait de pilules de moins en

Plus en détail

Les Contraceptions Oestro-progestatives

Les Contraceptions Oestro-progestatives Les Contraceptions Oestro-progestatives Les différents sortes de classements des OP Les pilules oestro progestatives se classent selon -Le progestatif permet de classer selon la génération on parle de

Plus en détail

La contraception orale en continu

La contraception orale en continu La contraception orale en continu Christian Jamin Paris jamin.ch@gmail.com VIIèmes congrès de gynécologie obstétrique et reproduction de la côte d azur Nice 16-18 septembre 2010 définitions En continu

Plus en détail

TD: Antiépileptiques : Comment argumenter le choix d un antiépileptique à partir des données pharmacologiques

TD: Antiépileptiques : Comment argumenter le choix d un antiépileptique à partir des données pharmacologiques DCEM3 2005-2006 - Module de Pharmacologie clinique E04 TD: Antiépileptiques : Comment argumenter le choix d un antiépileptique à partir des données pharmacologiques TD du 21.03.06 M. Grima /Pr E Hirsch

Plus en détail

Les contraceptifs stéroïdiens

Les contraceptifs stéroïdiens Lundi 10 Janvier 2011 16h 17h Module 9 Cours de Mme Gueiffier Biji et Steph Les contraceptifs stéroïdiens On parle de contraceptifs hormonaux lorsqu ils sont à base d œstrogène et de progestatifs. I- Historique

Plus en détail

Guide d utilisation de la pilule

Guide d utilisation de la pilule Guide d utilisation de la pilule TRI-CYCLEN LO PROFIL D INNOCUITÉ 1. La pilule cause-t-elle le cancer du sein? Les principaux facteurs de risque du cancer du sein sont l âge et des antécédents marqués

Plus en détail

CHOIX D UN TRAITEMENT CONTRACEPTIF

CHOIX D UN TRAITEMENT CONTRACEPTIF CHOIX D UN TRAITEMENT CONTRACEPTIF Les contraceptifs estroprogestatifs et les dispositifs intra-utérins sont les moyens contraceptifs réversibles les plus efficaces. Lorsqu une contraception hormonale

Plus en détail

Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de

Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de Information sur Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Yaz. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de pilules. Pour de plus amples détails sur

Plus en détail

Obésité et contraception. Dr Manigart FLPF/CHU Saint Pierre

Obésité et contraception. Dr Manigart FLPF/CHU Saint Pierre Obésité et contraception Dr Manigart FLPF/CHU Saint Pierre Obésité et risque de TVP Augmentation des facteurs pro-coagulants (7,8,12 et du fibrinogène) stase veineuse augmentée Risque de TVP augmenté (=

Plus en détail

Recommandation pour la pratique clinique décembre 2004 (ANAES /AFFSSAPS/ INPES) Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme

Recommandation pour la pratique clinique décembre 2004 (ANAES /AFFSSAPS/ INPES) Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme Recommandation pour la pratique clinique décembre 2004 (ANAES /AFFSSAPS/ INPES) Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme Un (tout petit) peu de méthodologie Un comité d organisation

Plus en détail

Une contraception, oui, mais laquelle?

Une contraception, oui, mais laquelle? Une contraception, oui, mais laquelle? Tous concernés! De quoi s agit-il? Depuis la légalisation de la pilule en 1967, les scientifiques ont rusé d'imagination pour nous offrir des solutions contraceptives

Plus en détail

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013 AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE Docteur SAUTAI MAILLE Le 12 Septembre 2013 IMPLANT : Nextplanon - Dispositif sous cutané d Etonorgestrel pour 3 ans : progestatif 2 e génération qui

Plus en détail

Allaitement maternel et contraception. Juliette ENL 11/09

Allaitement maternel et contraception. Juliette ENL 11/09 Allaitement maternel et contraception Juliette ENL 11/09 Concerne environ 73950 naissances par an Si on considère environ 87 000 naissances par an et un taux d allaitement moyen de 85% Taux efficacité

Plus en détail

Pour l OMS (http://www.who.int/reproductive-health/hrp/progress/46/news46_1.en.html )

Pour l OMS (http://www.who.int/reproductive-health/hrp/progress/46/news46_1.en.html ) Quelques messages issues de la soirée CO du 08/03/04 organisée par Hervé YVOIS. Intervenante Isabelle DESPLANCHES gynécologue. Recherche complémentaire sur La Revue Prescrire, le VIDAL, les sites de l

Plus en détail

Contre-indications de la contraception hormonale dans le cadre de l ordonnance collective

Contre-indications de la contraception hormonale dans le cadre de l ordonnance collective de la contraception hormonale dans le cadre de l ordonnance collective Mise à jour par l INSPQ, Août 2009 Mise à jour par l INSPQ, Novembre 2012 Contraceptifs oraux combinés - < 6 semaines à la suite d'un

Plus en détail

CONTRACEPTION HORMONALE

CONTRACEPTION HORMONALE CONTRACEPTION HORMONALE 22/02/10 Dr Ausias Pharma I. Généralités II. Les associations oestroprogestatives combinées 1. Pilule normodosée 2. Pilule minidosée : microdosée B. Voie cutanée C. Voie vaginale

Plus en détail

Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac. La contraception. Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation

Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac. La contraception. Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation Informations destinées aux patientes traitées par Trétinac La contraception Méthodes, sécurité et recommandations d utilisation La présente brochure a pour but de vous fournir des informations importantes

Plus en détail

Contraception. Ma pilule en 1O. questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN

Contraception. Ma pilule en 1O. questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN Contraception Ma pilule en 1O questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN Question 1 J ai oublié de prendre ma pilule*. Que dois-je faire? Si l oubli est de moins de 12 heures (sauf Qlaira et Microval ) Si

Plus en détail

TD: Antiépileptiques : Comment argumenter le choix d un antiépileptique à partir des données pharmacologiques

TD: Antiépileptiques : Comment argumenter le choix d un antiépileptique à partir des données pharmacologiques DCEM3 2005-2006 - Module de Pharmacologie clinique E04 TD: Antiépileptiques : Comment argumenter le choix d un antiépileptique à partir des données pharmacologiques TD du 20.03.06 14-16h M. Grima /Pr E

Plus en détail

Informations sur. östradiolvalerat och dienogest

Informations sur. östradiolvalerat och dienogest Informations sur östradiolvalerat och dienogest Cette brochure concerne votre nouvelle pilule contraceptive Qlaira. Lisez attentivement son contenu avant de commencer votre première plaquette de pilules.

Plus en détail

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS?

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? I. Ce qu'est la contraception SOMMAIRE II. A chacun sa contraception 1. Le préservatif masculin 2.

Plus en détail

Contraception. Conseiller et accompagner. Rôle du pharmacien. Informations et ressources pour le pharmacien

Contraception. Conseiller et accompagner. Rôle du pharmacien. Informations et ressources pour le pharmacien Contraception Conseiller et accompagner Rôle du pharmacien Informations et ressources pour le pharmacien avril 2015 Table des matières 1- La contraception régulière.. 3 Pilules contraceptives.... 8 Patch

Plus en détail

ITEM 35 : Contraception

ITEM 35 : Contraception ITEM 35 : Contraception Questions [2004 Dossier 4-2013 Dossier 6] QCM 1 : Quelles sont les propositions exactes concernant les méthodes contraceptives? L implant sous-cutané (progestatif) est une des contraceptions

Plus en détail

ELUSANES MILLEPERTUIS, gélule

ELUSANES MILLEPERTUIS, gélule Elusanes Millepertuis RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1 - DENOMINATION DU MEDICAMENT ELUSANES MILLEPERTUIS, gélule 2 - COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE MILLEPERTUIS (extrait hydroalcoolique

Plus en détail

vigabatrin = sabril tiagabine = gabitril

vigabatrin = sabril tiagabine = gabitril Place des nouveaux médicaments anti épileptiques dans les épilepsies du sujet âgé DIFFERENTS ANTI-EPILEPTIQUES : ANCIENS phénobarbital = gardénal valproate de sodium = dépakine phénytoïne = dihydan carbamazépine

Plus en détail

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse I. LES PROCESSUS BIOLOGIQUES ABOUTISSANT A UNE GROSSESSE. A. Comportement reproducteur. 1) Chez les mammifères non hominidés. Chez les mammifères non

Plus en détail

Contraception après 40 ans

Contraception après 40 ans Contraception après 40 ans Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. Recommandations pour la pratique clinique Décembre 2004. ANAES/AFSSAPS Un vaste choix contraceptif Contraception

Plus en détail

Notice : information de l utilisateur. ellaone 30 mg comprimé Ulipristal acétate

Notice : information de l utilisateur. ellaone 30 mg comprimé Ulipristal acétate Notice : information de l utilisateur ellaone 30 mg comprimé Ulipristal acétate Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations

Plus en détail

7- Les Antiépileptiques

7- Les Antiépileptiques 7- Les Antiépileptiques 1 Définition L épilepsie est un trouble neurologique chronique caractérisé par la survenue périodique et imprévisible de crises convulsives dues à l émission de décharges électriques

Plus en détail

LA CONTRACEPTION D URGENCE

LA CONTRACEPTION D URGENCE LA CONTRACEPTION D URGENCE Synthèse de la conférence donnée le 5 octobre 2005 à Orléans par : - Dominique ROULET, conseillère conjugale et assistante sociale auprès du Centre de Planification et d Education

Plus en détail

Comment ça marche? L œstrogène Les progestatifs

Comment ça marche? L œstrogène Les progestatifs LA CONTRACEPTION Comment ça marche? L œstrogène inhibe l ovulation via la rétroaction négative de la sécrétion de la gonadotrophine au niveau de l hypophyse Les progestatifs ont un effet périphérique.

Plus en détail

Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle. Mlle G.U. Contraception Hormonal en 2010: progrès et vieux démons

Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle. Mlle G.U. Contraception Hormonal en 2010: progrès et vieux démons Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle Ana Paula Godinho Oliveira Lourenco, Département de gynécologie et obstétrique et Consultation Santé Jeunes T. Huber-Gieseke, SMPR HUG

Plus en détail

OUPS! la CONTRACEPTION. Journalière? Hebdomadaire? Mensuelle? www.liberez-vous.be

OUPS! la CONTRACEPTION. Journalière? Hebdomadaire? Mensuelle? www.liberez-vous.be OUPS! la CONTRACEPTION Journalière? Hebdomadaire? Mensuelle? www.liberez-vous.be Cette brochure vous propose un aperçu de toutes les méthodes de contraception disponibles aujourd hui. De plus, elle vous

Plus en détail

Les Anti-épileptiques

Les Anti-épileptiques Les Anti-épileptiques Stéphane BOUCHET Département de Pharmacologie - Université Bordeaux 2 Cours de Psychomotricité 2 Généralités sur l épilepsie 0.5% à 1% de la population (en France 400 000 personnes)

Plus en détail

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans EPU.B Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans Contraception de l adolescente - Age moyen des premiers rapports : 15 16 ans - 20 % des adolescentes ont déjà eu des rapports avant

Plus en détail

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM 1

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM 1 Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

Contraception en consultation. Nguyen Caroline

Contraception en consultation. Nguyen Caroline Contraception en consultation Nguyen Caroline Généralités 75% des femmes de 15 à 50 ans utilisent un moyen contraceptif 60% une contraception orale (88% des 20-24 ans) 24% un DIU Le préservatif est utilisé

Plus en détail

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007 Accompagner la femme dans sa contraception Novembre 2007 Programme Après-midi 1 : séquence 1 : rappeler la législation séquence 2 : proposer la méthode contraceptive la mieux adaptée à chaque patiente

Plus en détail

Contraception de la femme VIH positive

Contraception de la femme VIH positive Contraception de la femme VIH positive COREVIH Alsace Commission Qualité des soins Qualité de la vie Jeanine OHL Novembre 2012 Eléments à considérer: 1. l épidémiologie En 2007, 33% des nouveaux cas en

Plus en détail

Contraceptifs oraux combinés

Contraceptifs oraux combinés Chapitre Contraceptifs oraux combinés Points-clés pour les prestataires et les clientes y Prendre une pilule chaque jour. Pour qu elle soit la plus efficace possible, une femme doit prendre une pilule

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Text LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Contraception, contragestion, procréation médicalement assistée, bioéthique La régulation des naissances La régulation des naissances! Contraception : ensemble des moyens

Plus en détail

3 règles de prescriptions

3 règles de prescriptions 3 règles de prescriptions Quand une grossesse n est pas souhaitée, n importe quelle contraception vaut mieux que pas de contraception du tout! La meilleure contraception c est celle que l utilisatrice

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Historique 1978 : Affiche du mouvement français pour le planning familial (MFPF) Source : Planning familial Au XXI e siècle : 2000-2005

Plus en détail

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004 Contraception, espacement des naissances 1 Définition Eviter la conception d`un embryon Espacement des naissances =programmation des naissances = régulation des naissances Eviter une grossesse (G) non

Plus en détail

Les differentes méthodes de contraception

Les differentes méthodes de contraception Les differentes méthodes de contraception Le 02.12.2008 1 La contraception orale Définition : moyen employé pour provoquer l infécondité chez la femme et chez l homme 1.1 La contraception orale oestro-progestative

Plus en détail

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant.

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. La contraception représente l ensemble des méthodes ayant pour but d empêcher une grossesse en cas de

Plus en détail

Contraception. Les recommandations HAS

Contraception. Les recommandations HAS Contraception Les recommandations HAS Recommandations HAS Recommandations pour la pratique clinique : stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. ANAES, 7 décembre 2004 Laisser les personnes

Plus en détail

La contraception après le 1 enfant

La contraception après le 1 enfant er La contraception après le 1 enfant Bayer Santé Division Bayer Schering Pharma www.bayerscheringpharma.fr PP000869-0907 - Bayer Santé - SAS au capital de 47 857 291,14-706 580 149 RCS Nanterre Toutes

Plus en détail

La mienne est. La mienne est. en comprimés

La mienne est. La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est remboursée La mienne est en

Plus en détail

Contraception Pr.J.HELENE-PELAGE 2013 1

Contraception Pr.J.HELENE-PELAGE 2013 1 Contraception Pr.J.HELENE-PELAGE 2013 1 Introduction «La meilleure contraception, c est celle que l on choisit» 2007-2008 Nécessité d une contraception à la carte Facteurs limitant : Le temps La formation

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 3. FORME PHARMACEUTIQUE 4. DONNEES CLINIQUES 4.1. Indications thérapeutiques 4.2.

Plus en détail

NOTICE. CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé Désogestrel. Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament.

NOTICE. CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé Désogestrel. Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. NOTICE ANSM Mis à jour le : 18/04/2012 Dénomination du médicament CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé Désogestrel Encadré Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATRICE Cerazette, 75 microgrammes, comprimés pelliculés

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATRICE Cerazette, 75 microgrammes, comprimés pelliculés NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATRICE Cerazette, 75 microgrammes, comprimés pelliculés desogestrel Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette

Plus en détail

Gestion des anti-épileptiques. Thomas GEERAERTS Pôle Anesthésie Réanimation CHU de Toulouse

Gestion des anti-épileptiques. Thomas GEERAERTS Pôle Anesthésie Réanimation CHU de Toulouse Gestion des anti-épileptiques Thomas GEERAERTS Pôle Anesthésie Réanimation CHU de Toulouse Voltaire (1694-1778) «Les médecins administrent des médicaments dont il savent très peu à des malades dont ils

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE. Initier la contraception hormonale ou le stérilet Page 1 de 5 O.C. 1.14

ORDONNANCE COLLECTIVE. Initier la contraception hormonale ou le stérilet Page 1 de 5 O.C. 1.14 ORDONNANCE COLLECTIVE Initier la contraception hormonale ou le stérilet Page 1 de 5 O.C. 1.14 Professionnels visés : Les infirmières qui possèdent la formation, les compétences et les connaissances nécessaires,

Plus en détail

Contraception hormonale. Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1

Contraception hormonale. Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Contraception hormonale Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1 1 Cycle ovulatoire 2 Synthèse des estrogènes 3 Estro-progestatifs Ethinyl-estradiol

Plus en détail

Gyselle 20/30 SPIRIG HEALTHCARE

Gyselle 20/30 SPIRIG HEALTHCARE Gyselle 20/30 SPIRIG HEALTHCARE OEMéd Qu est-ce que Gyselle 20/Gyselle 30 et quand doit-il être utilisé? Gyselle 20/Gyselle 30 est un médicament anticonceptionnel hormonal, appelé contraceptif oral ou

Plus en détail

Notice : information de l utilisateur. ESMYA 5 mg, comprimés Ulipristal acétate

Notice : information de l utilisateur. ESMYA 5 mg, comprimés Ulipristal acétate B. NOTICE 22 Notice : information de l utilisateur ESMYA 5 mg, comprimés Ulipristal acétate Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

E-1.0.6 AUTORISATION AUX PHARMACIENS DE LA MRC MEMPHREMAGOG. Condition prescrite. Personnel habileté. Clientèle visée.

E-1.0.6 AUTORISATION AUX PHARMACIENS DE LA MRC MEMPHREMAGOG. Condition prescrite. Personnel habileté. Clientèle visée. ORDONNANCE COLLECTIVE E-1.0.6 AUTORISATION AUX PHARMACIENS DE LA MRC MEMPHREMAGOG D INITIER UNE CONTRACEPTION HORMONALE SUR RÉCEPTION DU FORMULAIRE DE LIASON POUR L APPLICATION DE L ORDONNANCE COLLECTIVE

Plus en détail

Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation

Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation Introduction La maitrise de la procréation et L assistance médicale à la procréation I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. OPTILOVA 20 microgrammes / 100 microgrammes, comprimé pelliculé Ethinylestradiol/Lévonorgestrel

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. OPTILOVA 20 microgrammes / 100 microgrammes, comprimé pelliculé Ethinylestradiol/Lévonorgestrel Dénomination du médicament Encadré ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR OPTILOVA 20 microgrammes / 100 microgrammes, comprimé pelliculé Ethinylestradiol/Lévonorgestrel Veuillez lire attentivement

Plus en détail

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand Déclaration de conflits d intérêts Etat des lieux par l HAS 2013 Une grossesse sur 3 est déclarée non prévue

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE À L ENDROIT DES PHARMACIEN(NE)S

ORDONNANCE COLLECTIVE À L ENDROIT DES PHARMACIEN(NE)S ORDONNANCE COLLECTIVE À L ENDROIT DES PHARMACIEN(NE)S Ordonnance collective ORDONNANCE COLLECTIVE À L ENDROIT DES PHARMACIEN(NE)S Référence à un protocole oui non Titre : Protocole médical de contraception

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR OPTIDRIL 30 microgrammes / 150 microgrammes, comprimé pelliculé Lévonorgestrel/Ethinylestradiol Veuillez lire attentivement l'intégralité

Plus en détail

FORMULAIRE d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale

FORMULAIRE d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale FORMULAIRE d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale 2009 Mise à jour Août 2009 Coordination des travaux Suzanne Durand Directrice Direction du développement et du soutien professionnel,

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... les règles.... sans jamais oser le demander.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... les règles.... sans jamais oser le demander. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... les règles... sans jamais oser le demander. Sommaire Les organes génitaux féminins 4 Le cycle menstruel 6 Les caractéristiques des règles 8 Les modifications

Plus en détail

ANTI-CONVULSIVANTS. Institut de Formation en Soins Infirmiers 3 ème Année Année universitaire Plan. II- Stratégie thérapeutique

ANTI-CONVULSIVANTS. Institut de Formation en Soins Infirmiers 3 ème Année Année universitaire Plan. II- Stratégie thérapeutique ANTI-CONVULSIVANTS Claire CHAPUIS CChapuis1@chu-grenoble.fr Pôle Pharmacie CHU Grenoble Institut de Formation en Soins Infirmiers 3 ème Année Année universitaire 2014-2015 Plan I- Rappels épilepsie II-

Plus en détail

Les antiépileptiques (anticonvulsivants)

Les antiépileptiques (anticonvulsivants) Pharmacologie du système nerveux Chapitre 6 Les antiépileptiques (anticonvulsivants) Antiépileptiques, anticonvulsivants 298 Epilepsie vs Crises épileptiques L épilepsie est une pathologie(un syndrome).

Plus en détail

Pilules progestatives

Pilules progestatives Chapitre 2 Ce chapitre est consacré aux pilules à progestatifs seuls pour les femmes qui allaitent. Les femmes qui n allaitent pas peuvent également utiliser la pilule progestative. Des directives différentes

Plus en détail

LES TRAITEMENTS HORMONAUX. Pharmacologie clinique 29/03/10

LES TRAITEMENTS HORMONAUX. Pharmacologie clinique 29/03/10 LES TRAITEMENTS HORMONAUX Pharmacologie clinique 29/03/10 Sommaire Hormones males et dérivés ANDROGENES STEROÏDES PROTEINO ANABOLISANTS ANTIANDROGENES Hormones féminines et dérivés MEDICAMENTS OESTROGENES

Plus en détail

Dans ce document tu trouveras des éléments pour faire le point sur la pilule, moyen de contraception simple et efficace.

Dans ce document tu trouveras des éléments pour faire le point sur la pilule, moyen de contraception simple et efficace. Dans ce document tu trouveras des éléments pour faire le point sur la pilule, moyen de contraception simple et efficace. La pilule, prise régulièrement, prévient d une grossesse non désirée mais ne protège

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique des épilepsies. Vincent Navarro Unité d Epilepsie et ICM Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris

Prise en charge thérapeutique des épilepsies. Vincent Navarro Unité d Epilepsie et ICM Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris Prise en charge thérapeutique des épilepsies Vincent Navarro Unité d Epilepsie et ICM Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris Introduction Nécessité d une approche clinique et EEG pour une bonne prise en

Plus en détail

Contraception orale : première prescription

Contraception orale : première prescription Contraception orale : première prescription Dr G Plu-Bureau Unité gynécologie - Unité hémostas Hôpital Hôtel-Dieu Université Paris Descartes Rôle du médecin Informer la patiente sur les avantages, les

Plus en détail

Méthodes de contraception de longue durée : du nouveau? Dr M. Jacot-Guillarmod Prangins, le 28.11.2013

Méthodes de contraception de longue durée : du nouveau? Dr M. Jacot-Guillarmod Prangins, le 28.11.2013 Méthodes de contraception de longue durée : du nouveau? Dr M. Jacot-Guillarmod Prangins, le 28.11.2013 Agenda Méthodes de longue durée «Pour et contre» Pour qui? Quoi de neuf? La contraception Longue durée

Plus en détail

Les contraceptions difficiles Que proposer en pratique?

Les contraceptions difficiles Que proposer en pratique? Les contraceptions difficiles Que proposer en pratique? Dr G Plu-Bureau Unité gynécologie - Unité hémostas Hôpital Hôtel-Dieu Université Paris Descartes Les situations difficiles Migraine Pathologies vasculaires

Plus en détail

Méthodes de contraception naturelles

Méthodes de contraception naturelles Méthodes de contraception naturelles Il existe des méthodes de contraception naturelles et anciennes. Elles sont ni mécaniques, ni chimiques : Le coït interrompu Procédé le plus ancien qui consiste à un

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. NorLevo 1,5 mg, comprimé Lévonorgestrel

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. NorLevo 1,5 mg, comprimé Lévonorgestrel NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NorLevo 1,5 mg, comprimé Lévonorgestrel Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Ce médicament est disponible sans

Plus en détail

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation Maitrise de la procréation I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles 2. Les contraceptifs locaux 3. Les préservatifs 4. Les pilules 5. Les dispositifs intra-utérins II. L assistance médicale

Plus en détail

Formulaire d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale ou le stérilet MISE À JOUR - NOVEMBRE 2012

Formulaire d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale ou le stérilet MISE À JOUR - NOVEMBRE 2012 2012 Formulaire d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale ou le stérilet MISE À JOUR - NOVEMBRE 2012 1 Coordination des travaux Suzanne Durand Directrice Direction, Développement

Plus en détail

Direction des Services professionnels

Direction des Services professionnels Direction des Services professionnels HÔPITAL MONTMAGNY CLSC GARDE MÉDICALE HÉBERGEMENT CLSC URGENCE 1 RE LIGNE SOUTIEN À DOMICILE SERVICES SPÉCIFIQUES SERVICES GÉNÉRAUX CLSC SERVICES COURANTS MILIEU SCOLAIRE

Plus en détail

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction I] Régulation des naissances Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction 1) Méthodes de contraception et de contragestion Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception, comparer

Plus en détail

Pharmacologie et principes d'utilisation des médicaments antiépileptiques (MAE)

Pharmacologie et principes d'utilisation des médicaments antiépileptiques (MAE) 08/01/14 NAVARRO Marine L3 SNP F. BARTOLOMEI 6 pages Plan Pharmacologie et principes d'utilisation des médicaments antiépileptiques (MAE) A. Notions physiopathologiques B. Modèles d'activités épileptiques

Plus en détail

U F R LARIBOISIERE-SAINT LOUIS DIU FIEC

U F R LARIBOISIERE-SAINT LOUIS DIU FIEC 1 U F R LARIBOISIERE-SAINT LOUIS DIU FIEC EVALUATION EN DIABETOLOGIE ET ENDOCRINOLOGIE L ESSAI CLINIQUE APPLIQUE A LA CONTRACEPTION HORMONALE Docteur J-L. THOMAS Praticien Attaché Service de Médecine Interne

Plus en détail

Pharmacologie des «nouveaux» anticoagulants oraux

Pharmacologie des «nouveaux» anticoagulants oraux Pharmacologie des «nouveaux» anticoagulants oraux Apixaban, Dabigatran, Rivaroxaban Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale EA 1046 et CIC 9301 INSERM-CHRU, Institut de Médecine Prédictive

Plus en détail

Item 27 : Contraception hormonale chez la femme

Item 27 : Contraception hormonale chez la femme Item 27 : Contraception hormonale chez la femme Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Description et mode d'action des différentes classes de contraception hormonale...1 1. 1 Les

Plus en détail

Première prescription contraceptive chez l adolescente: quelles spécificités?

Première prescription contraceptive chez l adolescente: quelles spécificités? Première prescription contraceptive chez l adolescente: quelles spécificités? Dr A. Dubreuil Juliette, 16 ans. 31-05-2012. Juliette, 16 ans Contre indications absolues des contraceptions oestroprogestatives

Plus en détail

info ROACCUTANE Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane Roaccutane

info ROACCUTANE Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane Roaccutane Roaccutane isotrétinoïne Brochure d'information sur la contraception destinée aux patientes traitées par Roaccutane info ROACCUTANE RM SM MANAGEMENT Programme de prévention de la grossesse SOMMAIRE 3.

Plus en détail

Notice: information de l utilisateur. Ursochol 300 mg comprimés Acide ursodésoxycholique

Notice: information de l utilisateur. Ursochol 300 mg comprimés Acide ursodésoxycholique Notice: information de l utilisateur Ursochol 300 mg comprimés Acide ursodésoxycholique Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser Ursochol 300 mg comprimés car elle contient

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament MICROVAL, comprimé enrobé Lévonorgestrel Encadré Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATRICE. Eleonor 0,15 mg/0,03 mg comprimés enrobés. lévonorgestrel / éthinylestradiol

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATRICE. Eleonor 0,15 mg/0,03 mg comprimés enrobés. lévonorgestrel / éthinylestradiol NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATRICE Eleonor 0,15 mg/0,03 mg comprimés enrobés lévonorgestrel / éthinylestradiol Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament, car elle contient

Plus en détail

La Contraception Hormonale Le point sur la question

La Contraception Hormonale Le point sur la question La Contraception Hormonale Le point sur la question Fr Houssa Pharmacienne Liège 5 septembre 2013 La contraception hormonale, Comment ça marche! Mécanisme d action Blocage de l axe hypothalamo-hypophyso-ovarien

Plus en détail

MODULES TRANSDISCIPLINAIRES ITEM 27 : CONTRACEPTION.

MODULES TRANSDISCIPLINAIRES ITEM 27 : CONTRACEPTION. MODULES TRANSDISCIPLINAIRES ITEM 27 : CONTRACEPTION. CONTRACEPTION HORMONALE CHEZ LA FEMME. I DESCRIPTION ET MODE D ACTION DES DIFFERENTES CLASSES DE CONTRACEPTION HORMONALE. A LES ESTROPROGESTATIFS 1

Plus en détail

Formation LA CONTRACEPTION HORMONALE N 178 ORDONNANCE AU SOMMAIRE. 1 - Préévaluation en en 10 10 questions sur sur WK-Pharma.fr

Formation LA CONTRACEPTION HORMONALE N 178 ORDONNANCE AU SOMMAIRE. 1 - Préévaluation en en 10 10 questions sur sur WK-Pharma.fr N 178 Formation Cahier 2 du n 2974 du 16 mars 2013 - Ne peut être vendu séparément ORDONNANCE LA CONTRACEPTION HORMONALE AU SOMMAIRE MEDICALRF.COM / BSIP ANALYSE D ORDONNANCE 2 La contraception d une jeune

Plus en détail

Les antiépileptiques. UE Neurosensoriel-Pharmacologie Michel ANDREJAK 19/09/2013 L3

Les antiépileptiques. UE Neurosensoriel-Pharmacologie Michel ANDREJAK 19/09/2013 L3 Les antiépileptiques UE Neurosensoriel-Pharmacologie Michel ANDREJAK 19/09/2013 L3 Introduction : l épilepsie Pathologie généralement chronique. Syndrome caractérisé par l activation subite, intense et

Plus en détail

MENTIONS LEGALES COURTES DE GAMME ADEPAL, COMPRIME ENROBE MINIDRIL, COMPRIME ENROBE TRINORDIOL, COMPRIME ENROBE. Dénomination Composition*

MENTIONS LEGALES COURTES DE GAMME ADEPAL, COMPRIME ENROBE MINIDRIL, COMPRIME ENROBE TRINORDIOL, COMPRIME ENROBE. Dénomination Composition* Dénomination Composition* ADEPAL, comprimé enrobé. Par comprimé blanc : lévonorgestrel (DCI) : 0,15 mg, éthinylestradiol : 0,030 mg. Par comprimé rose orangé : lévonorgestrel (DCI) : 0,200 mg, éthinylestradiol

Plus en détail

Brochure pour la patiente

Brochure pour la patiente BROCHURE D INFORMATIONS POUR LA PATIENTE Brochure pour la patiente informations sur la contraception informations sur Toctino (alitrétinoïne) Ce document s inscrit dans le cadre du Plan de Gestion des

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR OPTIMIZETTE 75 microgrammes, comprimé pelliculé Désogestrel Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice

Plus en détail

Epilepsie et Gliomes. Luc Valton. Unité Chirurgie de l él. épilepsie, Hôpital Rangueil

Epilepsie et Gliomes. Luc Valton. Unité Chirurgie de l él. épilepsie, Hôpital Rangueil Epilepsie et Gliomes Luc Valton Unité Chirurgie de l él épilepsie, Hôpital Rangueil Oncomip 5 février f 2009 Plan 1. Epidémiologie 2. Epileptogénèse 3. Prophylaxie AE? 4. Quand débuter d un TAE? 5. Quel

Plus en détail

Renouvellement de la Prescription d une Contraception Orale par l IDE

Renouvellement de la Prescription d une Contraception Orale par l IDE Renouvellement de la Prescription d une Contraception Orale par l IDE (Fiche Support de la Consultation) Article L.4311-1 du Code de la Santé Publique (Extrait) L'infirmière ou l'infirmier est autorisé

Plus en détail