La technologie. 1. Pétrissage. La température de la pâte. 2. Fermentation. Le rôle de la levure. 3. Cuisson

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La technologie. 1. Pétrissage. La température de la pâte. 2. Fermentation. Le rôle de la levure. 3. Cuisson"

Transcription

1 La technologie 1. Pétrissage La température de la pâte 2. Fermentation Le rôle de la levure 3. Cuisson

2 Si nous pouvons fabriquer autant de sortes de produits différentes avec 4 matières premières simples (eau, farine, levure et sel), le secret doit alors résider dans la technologie, la manière de fabriquer le produit. Ce processus peut être divisé en 3 grandes phases: le pétrissage, la fermentation et la cuisson. 1. Pétrissage Lorsqu'on fait du pain, on souhaite un obtenir produit ayant une mie relativement tendre, facile à mâcher. On y arrive à l'aide d'une mie aérée. Pour y parvenir, il est absolument nécessaire que les différentes phases du processus de production soient exécutées de manière correcte et disciplinée. La première phase du processus de production est le pétrissage. Ce sont les caractéristiques rhéologiques de la pâte qui déterminent dans une large mesure la formation et les dimensions des bulles de gaz dans la pâte. Durant le pétrissage, on pose la base pour la structure de la mie. Le but de la première phase est de mélanger, avec addition d'énergie, l'eau, la farine et les autres ingrédients afin de former la pâte. Durant le pétrissage, une partie de l'eau se lie à l'amidon et aux protéines, tandis que l'eau restante est disponible pour dissoudre les autres ingrédients (le sel et le sucre par exemple). Le mélange (au début) et le pétrissage (dans un deuxième stade, lorsque la pâte commence à se former) assurent la formation d'un réseau tridimensionnel. Ce réseau est appelé gluten. Trois processus importants se déroulent durant le pétrissage de la pâte à pain: 1. le mélange des ingrédients en une pâte quasi homogène, 2. le développement du gluten et la formation d'un réseau 3. l'emprisonnement d'air dans la pâte La formation du gluten est de très grande importance pour l'obtention d'un pain de bonne qualité. Un certain nombre de processus se déroulent durant le pétrissage et ces processus permettent de préparer la pâte de manière optimale; ce n'est qu'alors qu'elle acquiert toutes les caractéristiques conduisant à un pain de bonne qualité. Afin d'évaluer si la pâte a atteint sa consistance optimale, le boulanger utilise une des méthodes suivantes: 1. Méthode sensorielle: le boulanger prélève un morceau de pâte et l'étire pour voir si la pâte est bien développée. Ce morceau de pâte doit se comporter plus ou moins comme du chewinggum, être facilement étirable sans se rompre. Une autre méthode sensorielle est l'évaluation précise de la teinte de la pâte. Durant le pétrissage, la teinte de la pâte change: de la couleur crème au blanc. Cette méthode d'évaluation ne peut naturellement être utilisée que pour le pain blanc et un œil bien exercé est nécessaire pour percevoir ce changement de couleur. 2. Méthode basée sur le temps: tous les pétrins sont équipés d'une horloge. On règle le temps de pétrissage et la machine s'arrête à l'expiration de celui-ci. C'est une méthode de travail très pratique et il existe une bonne corrélation entre le temps de pétrissage et le développement optimal du gluten. En outre, c'est une méthode qui se laisse facilement apprendre par le personnel,

3 avec pour conséquence qu'on peut attendre une exécution correcte de cette méthode par le personnel. Cependant, cette méthode présente également quelques désavantages. L'obtention d'un pétrissage optimal de la pâte dépend en effet non seulement du temps, mais également de la température de la pâte. La température de la pâte Le contrôle de la température de la pâte revêt une grande importance si l'on veut mener à bien la préparation du pain. La maîtrise correcte de la température de la pâte est importante pour les raisons suivantes: 1. La vitesse de la fermentation est influencée par la température de la pâte. Dans une ligne de fabrication automatisée, on est le plus souvent lié à des temps de fermentation fixes. En d'autres mots, on ne peut pas faire varier ceux-ci (ou seulement très difficilement). Si la température est plus élevée, le pâton fermentera plus vite et augmentera donc plus de volume dans le même délai. La température de la pâte influence donc le volume du pain. 2. Dans les chambres de pré-fermentation et post-fermentation règne le plus souvent une atmosphère humide. Cette humidité relativement élevée est souhaitée afin d'éviter un dessèchement de la surface du pâton. Si le pâton est plus froid, il y aura plus ou moins de condensation sur le pâton, avec le danger qu'il commence à coller. 3. Dans le cas inverse, si la température de la pâte est trop élevée, le risque existe que le pâton forme une peau sèche, qui influence à son tour négativement les caractéristiques de la croûte (non croquante, mais sèche ou dure) Les facteurs qui influencent la température de la pâte sont les suivants: 1. la température des matières premières 2. la température ambiante 3. la chaleur d'hydratation 4. la chaleur de frottement dégagée lors du frottement de la pâte contre la cuve du pétrin. Afin de refroidir la pâte et d'évacuer l'excès de chaleur accumulée durant le pétrissage, le boulanger dispose d'un certain nombre de méthodes: 1. ajouter de la glace à la pâte 2. utiliser de l'eau réfrigérée pour la préparation de la pâte 3. refroidir la cuve (surtout pour les pétrins horizontaux, les pétrins rapides et les pétrins fonctionnant en continu 4. ajouter le sel sous forme d'une solution salée saturée qu'on peut refroidir en dessous de 0 C. 5. refroidir les ingrédients, principalement la farine, par injection de CO2 durant le transport pneumatique. Il existe une formule relativement simple pour calculer par approximation la température de l'eau afin d'obtenir une température donnée de la pâte. Attention que cette formule donne une idée de la température que l'eau doit environ avoir. Lors de la préparation d'un deuxième ou d'un troisième pâton, on peut alors corriger la température de l'eau. 3 x t C pâte - t Cfarine - t Cambiante = 3 x t Ceau

4 2. Fermentation Avant d'aborder plus en détail la fermentation, nous livrons quelques réflexions concernant la phase qui la précède immédiatement, à savoir la pesée et la formation du pâton. Le plus souvent, on n'octroie que peu d'attention à cette phase, cependant il existe un certain nombre de points qu'il est important de bien garder à l'oeil. Il est en premier lieu et surtout important de réaliser que la fermentation commence dès que la pâte est pétrie et que celle-ci dure jusqu'au moment où la levure est entièrement morte sous l'action de la température dans le four. La fermentation commence donc dans le pétrin et se termine dans le four. Ceci s'oppose à la conception classique qui divise le processus de fermentation en une fermentation en cuve, une pré-fermentation et une post-fermentation. Autrement dit, les moments technologiques que nous appelons "pesée", "mise en boule", "formation des pâtons", "pointage" ou "entaille" ne sont rien d'autre que des interventions mécaniques qui se déroulent durant la fermentation. Le rôle de la levure La levure est responsable: 1. du développement de la pâte: durant la fermentation, il apparaît des changements dans la structure du gluten et nous appelons ces modifications la fermentation de la pâte. 2. la production d'une quantité correcte d'acide carbonique gazeux au bon moment pour faire "monter" la pâte (on entend par là littéralement "le gonflement"). 3. le développement d'un certain nombre de composants aromatiques qui donnent au produit final son odeur et son goût caractéristiques. Une caractéristique particulière de la pâte est qu'elle est en mesure de retenir le gaz durant la fermentation. On peut le voir au fait que le volume de la pâte augmente. L'augmentation de volume du fait de la production accrue de gaz par la levure durant les premières minutes de la cuisson est appelée la fermentation au four. L'importance de la fermentation au four dépend de la qualité de la pâte. Une pâte avec une faible capacité de retenue du gaz aura une faible fermentation au four et inversement. Le gaz formé durant la fermentation et la fermentation au four ainsi que la capacité de la pâte à retenir le gaz, déterminent donc le volume final du pain. Nous avons essayé d'expliquer plus en détail le phénomène de la fermentation. Quels sont les facteurs que le boulanger peut influencer et diriger durant le processus: 1. la température 2. l'humidité 3. le temps

5 3. Cuisson La cuisson de morceaux de pâte fermentée donne lieu à une série de transformations de nature physique, chimique et biochimique, avec pour résultat final que la pâte est transformée en un produit délicieux, facilement digestible. Après fermentation suffisante, la pâte est placée dans la chambre de cuisson du four, où la pâte est cuite à une température déterminée durant un certain temps. Au début, on injecte de la vapeur d'eau dans la chambre de cuisson. Cette vapeur se condense sur le pâton froid, de sorte qu'il se forme une couche d'eau à la surface de la pâte. Cette eau est responsable du brillant du pain et du croquant de la croûte. Des temps de cuisson typiques pour un pain de 1 kg varient entre 40 et 50 minutes pour une température comprise entre 200 C et 230 C. Lorsque le pâton sort de l'armoire de fermentation, la température se situe quelque part entre 30 C et 35 C. Il est alors introduit dans le four et la température commence à monter. A ce moment, une série de processus commencent à se dérouler: 1. expansion des bulles de gaz présentes dans la pâte (les gaz se dilatent à température croissante). 2. dégagement accru de CO2 par la levure, qui meurt vers 45 C 50 C. 3. réactions enzymatiques accélérées, en d'autres mots transformation accélérée de l'amidon en sucres 4. l'eau commence à se vaporiser 5. les composants aromatiques volatils s'évaporent 6. solubilité diminuée du gaz dans l'eau de la pâte La quantité d'humidité présente dans l'espace de cuisson dépend principalement de trois facteurs: 1. la quantité de vapeur ajoutée par le boulanger au début du processus (l'injection de vapeur) 2. l'eau libérée par le produit durant la cuisson 3. la mesure dans laquelle et la vitesse à laquelle l'humidité est évacuée de la chambre de cuisson La présence de vapeur et sa quantité sont un aspect du processus de cuisson que nous maîtrisons insuffisamment et qui devrait être approfondi. L'injection de vapeur a cependant trois effets: 1. Afin d'éviter que la croûte se déchire trop fortement, l'addition de vapeur à la surface de la pâte doit se faire en douceur jusqu'au moment où la pression à l'intérieur de la pâte (phénomène qui est à son tour la conséquence de la fermentation accélérée dans la chambre de cuisson et de la dilatation du CO2 suite à l'augmentation de la température) n'augmente plus. En d'autres mots, l'injection de vapeur a une influence positive sur la fermentation au four. 2. Elle favorise le transfert de chaleur de la chambre de cuisson vers la pâte ou vers le moule de cuisson. Lors de la condensation de la vapeur d'eau, il y a libération de chaleur de condensation et celle-ci est égale à 2,26 kj par gramme. 3. Elle améliore l'aspect visuel de la croûte: la croûte est plus brillante et ceci est une conséquence de la dissolution d'amidon et de sucres dans l'eau de condensation. Finalement, on peut encore se demander à quel moment un pain est cuit. Le pain est cuit lorsque la pâte est transformée en mie et lorsque la mie a acquis une stabilité suffisante. Ceci se produit

6 seulement lorsque la mie est restée suffisamment longtemps à 100 C. En effet, la température à l'intérieur du pain atteint quelque 100 C ou même un peu plus. La raison en est que l'eau bout et ceci se produit à 100 C. Donc, aussi longtemps qu'il y a de l'eau, la température restera limitée à 100 C. Ceci est également la raison pour laquelle la croûte peut changer de couleur. Le changement de couleur, d'abord jaune pastel, puis au brun doré et, si on ne fait attention, au noir, peut uniquement avoir lieu lorsqu'il n'y a plus d'eau présente. Et c'est précisément ce qui se passe dans la croûte. La croûte sèche lors de la cuisson, il n'y a plus d'eau présente et elle se colore. Il est absolument nécessaire de cuire le pain suffisamment longtemps afin qu'il acquière un goût délicieux et d'obtenir une bonne durée de conservation.

Le frasage consiste à mélanger les ingrédients qui composent la pâte à pain. Cette étape est parfois décrite comme la première étape du pétrissage.

Le frasage consiste à mélanger les ingrédients qui composent la pâte à pain. Cette étape est parfois décrite comme la première étape du pétrissage. La panification La fabrication du pain est séparé en étapes plus ou moins nombreuses selon les auteurs certaines étapes suivantes peuvent-être supprimées ou fusionnées. Frasage Le frasage consiste à mélanger

Plus en détail

Faire une baguette qui a du goût

Faire une baguette qui a du goût Faire une baguette qui a du goût Pourquoi faire son pain? La principale raison est pour le goût du pain. En effet, les boulangeries sont souvent le terminal des grands meuniers. Bien que les dernières

Plus en détail

Trimestre 3 Situation 3 Les produits de panification sont-ils des «petits lutins au laboratoire?»

Trimestre 3 Situation 3 Les produits de panification sont-ils des «petits lutins au laboratoire?» Objectifs Produits de panification Les BPC décrivent les types de produits de panification, leur utilisation et leurs effets, à l aide d exemples : Malt, levain séché et lait en poudre. Ustensiles, machines,

Plus en détail

Le pain est un des principaux aliments des hommes depuis la préhistoire. Il existe partout dans le monde, sous des formes différentes

Le pain est un des principaux aliments des hommes depuis la préhistoire. Il existe partout dans le monde, sous des formes différentes Le pain est un des principaux aliments des hommes depuis la préhistoire. Il existe partout dans le monde, sous des formes différentes et nombreuses. Chaque région de France a sa propre spécialité de pain.

Plus en détail

CONSIGNES de réalisation du TP. OBSERVATIONS FARINE + EAU Sans levures. FARINE + EAU Avec levures. Avant. Après 2heures CONCLUSION

CONSIGNES de réalisation du TP. OBSERVATIONS FARINE + EAU Sans levures. FARINE + EAU Avec levures. Avant. Après 2heures CONCLUSION T.P. Microbiologie appliquée Objectifs Pré-requis «Action des levures sur la farine» être capable de justifier la composition des aliments en tant que milieu nutritif Mme ROIG être capable de mettre en

Plus en détail

Les clés de la panification pour fabriquer votre pain de manière traditionnelle

Les clés de la panification pour fabriquer votre pain de manière traditionnelle Les clés de la panification pour fabriquer votre pain de manière traditionnelle Page 1 Je vous propose ce mois-ci de faire votre pain. Les machines à pain sont à la mode mais je vous garantis que vous

Plus en détail

DEVENIR. L apprentissage BOULANGER BOULANGER. Votre Avenir professionnel se prépare aujourd hui. Boulanger. www.boulangerie.org

DEVENIR. L apprentissage BOULANGER BOULANGER. Votre Avenir professionnel se prépare aujourd hui. Boulanger. www.boulangerie.org DEVENIR Boulanger L apprentissage La profession de boulanger compte parmi les authentiques métiers de tradition et de savoir-faire qui associent tour de main et technologie. L apprentissage en est la première

Plus en détail

Cuisiner avec la farine. Cazor Anne Culinary technologist

Cuisiner avec la farine. Cazor Anne Culinary technologist Cuisiner avec la farine Cazor Anne Culinary technologist Le grain de blé A partir de mêmes ingrédients, il est possible de préparer une variété étonnante de produits : pâte brisée, feuilletée, biscuits,

Plus en détail

Faire son pain au levain frais, cuit sur pierre, à la maison

Faire son pain au levain frais, cuit sur pierre, à la maison Faire son pain au levain frais, cuit sur pierre, à la maison Commission de l'environnement de Bruxelles et Environs Fournil de l'hof ter Musschen www.cebe.be Faire son pain au levain frais, cuit sur pierre,

Plus en détail

Chamtor. La gamme CHAMTOR

Chamtor. La gamme CHAMTOR Chamtor La gamme CHAMTOR GLUCOR, H-MALTOR et FRUCTOR Les sirops de glucose sont obtenus par hydrolyse de l'amidon, polymère de D-glucose (ou dextrose) qui constitue la molécule de réserve des végétaux

Plus en détail

Livret de Recettes. Recettes Sans Gluten SANS GLUTEN. Mix PANIFIABLE pour PAINS, PIZZAS et PATISSERIES

Livret de Recettes. Recettes Sans Gluten SANS GLUTEN. Mix PANIFIABLE pour PAINS, PIZZAS et PATISSERIES Recettes Sans Gluten SANS GLUTEN C'EST SI SIMPLE DE SE FAIRE PLAISIR EUROGERM SA Parc d activités bois Guillaume - 2 rue champ doré 21850 SAINT-APOLLINAIRE - France E-mail : contact@eurogerm.com - www.eurogerm.com

Plus en détail

Pâte de «flammekueche»

Pâte de «flammekueche» REMPLACEMENT 2012 France métropolitaine - Antilles - Guyane - Réunion Série : STAV BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE ÉPREUVE E 8 SCIENCES DE LA MATIÈRE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s)

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Sciences de la vie et de la Terre 2008 NOM :.. Prénom :. Classe :.. Collège :.. Diagnostic PPRE 5 e 2007 Académie de Grenoble Diagnostic PPRE 5 e 2007 Académie de Grenoble La fabrication du pain Document

Plus en détail

dossier - faire son pain

dossier - faire son pain Le matériel pour jardiner, transformer et cuisiner "maison" La société tompress, spécialiste du matériel de transformation alimentaire, commercialise depuis 90 ans des articles de qualité pour les particuliers

Plus en détail

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité 1 Origine et cheminement de l humidité Définir le confort 2 1) Origine de l humidité dans l habitat: Production

Plus en détail

le family Bon et généreux jusqu à la dernière miette! www.lefamily.fr

le family Bon et généreux jusqu à la dernière miette! www.lefamily.fr le family Bon et généreux jusqu à la dernière miette! www.lefamily.fr le family Appréciez sa forme généreuse, sa belle croûte ambrée aux notes légèrement grillées, sa mie crème, douce et bien alvéolée,

Plus en détail

PLAN 1ère partie. Chapitre 3 Les forces de liaisons Structure de l eau. Propriétés particulières. 1ère Partie : chapitre2 :Changement d'état

PLAN 1ère partie. Chapitre 3 Les forces de liaisons Structure de l eau. Propriétés particulières. 1ère Partie : chapitre2 :Changement d'état PLAN 1ère partie Chapitre 2 Changements d état 1 Généralités 1.1 Notion de phase 1.2 Passages d un état à l autre 1.3 Equilibre entre les phases 1.4 Chaleur latente de changement d état 2 Fusion-solidification

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE : «Meringue : quand incorporer le sucre? Quelle différence entre sucre glace et saccharose?»

FICHE PEDAGOGIQUE : «Meringue : quand incorporer le sucre? Quelle différence entre sucre glace et saccharose?» FICHE PEDAGOGIQUE : «Meringue : quand incorporer le sucre? Quelle différence entre sucre glace et saccharose?» Séminaire de précisions culinaires du 13/04/2015 Fiche pédagogique «Les meringues» Précision

Plus en détail

DU BLé AU pain. Compte- rendu de visite et recherches documentaires. CM2 FLAMBOYANTS (Mme FRENET)

DU BLé AU pain. Compte- rendu de visite et recherches documentaires. CM2 FLAMBOYANTS (Mme FRENET) DU BLé AU pain Compte- rendu de visite et recherches documentaires CM2 FLAMBOYANTS (Mme FRENET) L Usine des Grandes Moulins Antillais (GMA) Clarence, Wendy, Joyce Fonctionnement Avant, GMA n était pas

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Sciences de la vie et de la Terre 2007 1 INTRODUCTION Ce diagnostic a été élaboré par le groupe des CMAI «PPRE et compétences» de l, sous l autorité des différents IPR. Nous avons souhaité vous proposer

Plus en détail

1) Innovation. Une boulangerie: -Compacte -Automatique -Sans boulanger -Transportable Des pains reconnus excellents

1) Innovation. Une boulangerie: -Compacte -Automatique -Sans boulanger -Transportable Des pains reconnus excellents le Métier à pain 1) Innovation, une première 2) Historique 3) Vocation 4) Processus d élaboration de pain (extrait Lesaffre) 5) Automatisation: les points «clé» 6) Sécurité 7) Attractivité 8) Santé 9)

Plus en détail

Questions fréquentes Informations spécifiques pour planificateurs et artisans publiées le 19/10/2011

Questions fréquentes Informations spécifiques pour planificateurs et artisans publiées le 19/10/2011 Qualité du support - Problèmes liés au support Quelle doit être la qualité du support? Pour une pose de papier peint réussie, le support doit être sec, solide, régulier, absorbant, propre et lisse. Que

Plus en détail

Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. BARÈME

Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. BARÈME NE RIEN ÉCRIRE DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms :

Plus en détail

Cheese Naans. Recette Cheese Naans : Mélangez la farine avec le sel, la levure, l'huile et le yaourt.

Cheese Naans. Recette Cheese Naans : Mélangez la farine avec le sel, la levure, l'huile et le yaourt. Cheese Naans Type de plat : autres Nb de couverts : 6 Préparation : 20 mn Cuisson : 3 mn Budget : Économique Origine : Inde Difficulté : Facile Ingrédients de la recette : - 300 g de farine - 1 yaourt

Plus en détail

Hygrométrie. Frédéric Élie, septembre 2000, août 2008

Hygrométrie. Frédéric Élie, septembre 2000, août 2008 ACCUEIL Hygrométrie Frédéric Élie, septembre 2000, août 2008 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures,

Plus en détail

LE CONSISTOGRAPHE : BREVE INTRODUCTION

LE CONSISTOGRAPHE : BREVE INTRODUCTION 07/97 LE CONSISTOGRAPHE : BREVE INTRODUCTION Le nouveau Consistographe Chopin a été conçu pour mesurer la capacité d absorption d eau d une farine et suivre le comportement de la pâte pendant le pétrissage.

Plus en détail

Produits sans gluten

Produits sans gluten Produits sans gluten Solutions analytiques pour aider à la formulation de produits sans gluten Maitriser le comportement au pétrissage et à la cuisson Le MIXOLAB 2 prédit le comportement rhéologique des

Plus en détail

Pains Gourmandises. Livret de recettes élaborées au fournil des Moulins de Chérisy

Pains Gourmandises. Livret de recettes élaborées au fournil des Moulins de Chérisy Pains Gourmandises Livret de recettes élaborées au fournil des Moulins de Chérisy s o m m a i r e Page 3 Rusti châtaigne figue noisette Page 4 Nordik Page 5 L impatiente Page 6 Pain aux noix Page 7 Boule

Plus en détail

Le nouvel esprit de la Boulangerie. Selon Bridor et Frédéric Lalos

Le nouvel esprit de la Boulangerie. Selon Bridor et Frédéric Lalos FR Le nouvel esprit de la Boulangerie Selon Bridor et Frédéric Lalos Le retour en force des pains de caractère Les pains occupent une place particulière en restauration, Bridor a lancé la Carte des Pains,

Plus en détail

Procédés de fabrication et produits finis

Procédés de fabrication et produits finis S2 Procédés de fabrication et Produits finis 1.La fiche technique...3 1.1.Les calculs professionnels...3 1.2.Les recettes et procédés de fabrication... 3 1.3.L organigramme de travail...3 2.Le pétrissage...4

Plus en détail

FORMATION CONTINUE : Les sciences faciles à l école. II A. Les mélanges de liquides

FORMATION CONTINUE : Les sciences faciles à l école. II A. Les mélanges de liquides FORMATION CONTINUE : Les sciences faciles à l école Shirley Allibon (shirley.baze@edu.ge.ch) Karl Perron (karl.perron@unige.ch) Partie II : les mélanges II A. Les mélanges de liquides II B. Les mélanges

Plus en détail

Les Viennoiseries. Photo : P.Asset/Cedus. Dossier CEDUS Avec la collaboration de l Université de Reims : Prof Mathlouthi, MC Barbara Rogè.

Les Viennoiseries. Photo : P.Asset/Cedus. Dossier CEDUS Avec la collaboration de l Université de Reims : Prof Mathlouthi, MC Barbara Rogè. Les Viennoiseries Photo : P.Asset/Cedus Dossier CEDUS Avec la collaboration de l Université de Reims : Prof Mathlouthi, MC Barbara Rogè. LES VIENNOISERIES TABLE DES MATIERES DYNAMIQUE INTRODUCTION I. LES

Plus en détail

MIWE thermo-static, MIWE atmo-jet, MIWE energy, MIWE réfrigération de boulangerie User Report - Témoignage utilisateur

MIWE thermo-static, MIWE atmo-jet, MIWE energy, MIWE réfrigération de boulangerie User Report - Témoignage utilisateur MIWE thermo-static, MIWE atmo-jet, MIWE energy, MIWE réfrigération de boulangerie User Report - Témoignage utilisateur Boulangerie Jägers, Borken, Allemagne Des résultats optimaux et une consommation d

Plus en détail

Mon livre de recettes de la pâte à sel. Cahier appartenant à :

Mon livre de recettes de la pâte à sel. Cahier appartenant à : Mon livre de recettes de la pâte à sel Cahier appartenant à : Ce livre te propose une recette de pâte à sel à compléter et à enrichir avec tes propres expériences, tes propres idées et tes propres recettes.

Plus en détail

Instructions complémentaires. Collage complet

Instructions complémentaires. Collage complet Instructions complémentaires Collage complet Juin 2014 1 Collage complet à l'aide de produits Stauf Douglas, Chêne Afin de garantir un résultat optimal, il est important que le parquet soit correctement

Plus en détail

Authentique et artisanal LE MONDE DU MEILLEUR GOÛT

Authentique et artisanal LE MONDE DU MEILLEUR GOÛT Authentique et artisanal LE MONDE DU MEILLEUR GOÛT 1. Pains classiques pag. 06-09 Authentique et artisanal selon la tradition française. Epistar est le label de qualité de Dossche Mills et comprend un

Plus en détail

FABRICATION D'UN SUCRE CUIT

FABRICATION D'UN SUCRE CUIT FABRICATION D'UN SUCRE CUIT Un sucre-cuit a pour caractéristiques principales d être dur et cassant comme du verre. Il se dissout lentement dans la bouche et dégage les différentes saveurs apportées par

Plus en détail

Paris-Brest revisité selon Cyril Lignac et Conticini par Cecilecooks

Paris-Brest revisité selon Cyril Lignac et Conticini par Cecilecooks Paris-Brest revisité selon Cyril Lignac et Conticini par Cecilecooks Cuisson : 15 minutes (pour les noisettes torréfiées) + 3 minutes (pour la crème) + 40 minutes (pour les choux) Repos : 15-30 minutes

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

LES RECETTES RIVIERA & BAR

LES RECETTES RIVIERA & BAR LES RECETTES RIVIERA & BAR Pain blanc Choisissez la recette "normal" ou "super rapide" Beurre ou huile 1,5 cuil. à soupe 2 cuil. à soupe 3 cuil. à soupe Eau 245 ml 370 ml 450 ml Farine blanche (I) 420

Plus en détail

GANACHE AU CHOCOLAT BLANC. Lait Selection 33,5% Lait Caramel 34,5% Crème fraîche à 35% 250 250 250 250 250 250 250 250

GANACHE AU CHOCOLAT BLANC. Lait Selection 33,5% Lait Caramel 34,5% Crème fraîche à 35% 250 250 250 250 250 250 250 250 Ganac h e pour enrobage Préparation : Chauffer la crème et le sucre inverti à 80 C. Verser ensuite la crème chauffée directement sur le chocolat (+ beurre de cacao si nécessaire), et bien mélanger. Ajouter

Plus en détail

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF GUIDE TECHNIQUE CONSOMMATEURS MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF Document préparé par le Service technique et inspection de chantiers de l Association provinciale

Plus en détail

Emission 2 1 ère épreuve : Baba

Emission 2 1 ère épreuve : Baba Emission 2 1 ère épreuve : Baba Gaelle et Cédric: «Babatomic» Pour 4 personnes Temps de Préparation : 3 h environ Temps de Cuisson : 60 minutes PREPARATION Pâte à baba au chocolat - 500 g de farine - 13

Plus en détail

Pâte feuilletée inversée de Pierre Hermé par Cecilecooks

Pâte feuilletée inversée de Pierre Hermé par Cecilecooks Pâte feuilletée inversée de Pierre Hermé par Cecilecooks Rétroplanning : J-2 : réalisation des du beurre manié et de la détrempe J-1 : premier et deuxième tour portefeuille de la pâte feuilletée inversée

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE TABLE DES MATIERES

AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE TABLE DES MATIERES Collège Voltaire, 2014-2015 AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE http://dcpe.net/poii/sites/default/files/cours%20et%20ex/cours-ch2-thermo.pdf TABLE DES MATIERES 3.A. Introduction...2 3.B. Chaleur...3 3.C. Variation

Plus en détail

Introduction au système du rafraîchissement par évaporation

Introduction au système du rafraîchissement par évaporation Introduction au système du rafraîchissement par évaporation Pour comprendre avec facilité le processus de climatisation, il est vital de connaître les concepts de base Air L air libre que nous respirons

Plus en détail

L'océan. dans ta cuisine. Des expériences faciles pour comprendre l'océan. GHER Univeristé de Liège

L'océan. dans ta cuisine. Des expériences faciles pour comprendre l'océan. GHER Univeristé de Liège L'océan dans ta cuisine Des expériences faciles pour comprendre l'océan GHER Univeristé de Liège Comment ça fonctionne: Une série d'expériences sont proposées pour apprendre des concepts basiques sur l'océanographie

Plus en détail

EXEMPLE D'UNE INSTALLATION

EXEMPLE D'UNE INSTALLATION T H E R M O P T I M PRISE EN MAIN EXEMPLE D'UNE INSTALLATION DE CONDITIONNEMENT D'AIR VERSIONS JAVA 1.3 ET SUPERIEURES R. GICQUEL SEPTEMBRE 2013 2 SOMMAIRE PRISE EN MAIN DE THERMOPTIM... 3 INSTALLATION

Plus en détail

présentent EQUILIBRIUM l équilibre entre les saveurs d antan et les tendances actuelles

présentent EQUILIBRIUM l équilibre entre les saveurs d antan et les tendances actuelles & présentent EQUILIBRIUM l équilibre entre les saveurs d antan et les tendances actuelles Pâte à Choux recette pour 150 éclairs 1500 g d eau 500 g de lait 800 g de Debic Beurre de Laiterie Constant 20

Plus en détail

I) CLASSIFICATION DES GLUCIDES.

I) CLASSIFICATION DES GLUCIDES. LES G LUCIDES. Introduction : Source de glucides? Plusieurs aliments d origine différente contiennent des glucides : Sucre, fruits, lait, pain, pâte, riz, légumes secs Rôle? Leur rôle est d apporter de

Plus en détail

Température du four trop basse Utiliser la bonne température: 370 F à 380 F (187 C à 193 C). Sur-mélangée Mélanger moins dans la première phase.

Température du four trop basse Utiliser la bonne température: 370 F à 380 F (187 C à 193 C). Sur-mélangée Mélanger moins dans la première phase. Guide de dépannage pour gâteaux GÂTEAUX AIDE-MÉMOIRE Un excès de graisse dans les moules provoque un affaisement du pourtour du gâteau. Plus haute est la température de cuisson, plus haut le gâteau bombera.

Plus en détail

Agitation et Mélange Mesure de l énergie mise en œuvre pendant le pétrissage

Agitation et Mélange Mesure de l énergie mise en œuvre pendant le pétrissage Agitation et Mélange Mesure de l énergie mise en œuvre pendant le pétrissage VMI a entrepris depuis plusieurs années déjà des travaux de recherche sur le contrôle des différents paramètres de conduite

Plus en détail

L ' E N E R G I E T H E R M I Q U E

L ' E N E R G I E T H E R M I Q U E L ' E N E R G I E T H E R M I Q U E Introduction : utilisation de l énergie thermique dans l hôtellerie et la restauration : Appareils producteurs de chaleur : Grill, Fours, Brûleurs, Radiateur, Chauffe-eau

Plus en détail

printemps Livret recettes réalisées avec Kastalia Levain LEVAIN UNE MARQUE LEVAIN

printemps Livret recettes réalisées avec Kastalia Levain LEVAIN UNE MARQUE LEVAIN Livret recettes réalisées avec Kastalia Levain UNE MARQUE la collection Kastalia s enrichit Avec Kastalia Levain, véritable levain vivant, pour une signature produit incomparable. Simplicité et régularité

Plus en détail

Fiche d information. Informations sur les premiers soins à dispenser en cas d'accident. avec des colles cyanoacrylates (colles instantanées)

Fiche d information. Informations sur les premiers soins à dispenser en cas d'accident. avec des colles cyanoacrylates (colles instantanées) Fiche d information Informations sur les premiers soins à dispenser en cas d'accident avec des colles cyanoacrylates (colles instantanées) Fiche d information Côté 2 de 7 Introduction Les colles cyanoacrylates

Plus en détail

Cookies au chocolat. Préparation cookies aux pépites de chocolat 6,50 /Kg. Minoterie Moderne

Cookies au chocolat. Préparation cookies aux pépites de chocolat 6,50 /Kg. Minoterie Moderne Cookies au chocolat Cookies au chocolat Temps de préparation : 5 minutes Temps de cuisson : 9 à 1 2 minutes Pour 24 cookies 600g de préparation "cookies" 1 00g de beurre mou 2 oeufs Mélanger la préparation

Plus en détail

Céréales et produits boulangers Le pain et les pâtisseries 5

Céréales et produits boulangers Le pain et les pâtisseries 5 Céréales et produits boulangers Le pain et les pâtisseries 5 27 Problème Raisons possibles Solutions possibles au problème Explications Le four est trop chaud Régler la température correcte Les températures

Plus en détail

La Festival. Fournil. Source de protéines et de fibres. LES BAGUETTES CLASSIQUES LA FESTIVAL

La Festival. Fournil. Source de protéines et de fibres. LES BAGUETTES CLASSIQUES LA FESTIVAL LES BAGUETTES CLASSIQUES LA FESTIVAL version 3-07/2014 LA DÉGUSTATION CARACTÈRE : Idéale au quotidien ASPECT / COULEUR / TEXTURE : Croûte dorée Croustillant Mie crème ARÔME / SAVEUR : Grillé léger Frais

Plus en détail

Pour : 8 personnes. Temps de Préparation : 4 h environ. Temps de Cuisson : 17 min PREPARATION. Sablé breton reconstitué

Pour : 8 personnes. Temps de Préparation : 4 h environ. Temps de Cuisson : 17 min PREPARATION. Sablé breton reconstitué GAUTHIER : «Généreux : Un peu, beaucoup, passionnément» Pour : 8 personnes Temps de Préparation : 4 h environ Temps de Cuisson : 17 min PREPARATION Sablé breton reconstitué - 250 g de beurre demi sel à

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C2.2 : Analyser, vérifier une faisabilité Thème : S4 : Approche scientifique et technique des

Plus en détail

L'odeur, la saveur, le plaisir

L'odeur, la saveur, le plaisir DEVOIRS et RESPONSABILITES du dirigeant L'odeur, la saveur, le plaisir BIOFOURNIL - La Camusière - 49600 Le Puiset-Doré - FRANCE - Tél. (+33)2 41 56 70 74 - Fax. (+33)2 41 56 72 21 1968 : Boulangerie du

Plus en détail

Recettes à base d'algue Klamath.

Recettes à base d'algue Klamath. Recettes à base d'algue Klamath. ; Cocktail Blue Lagon sans alcool. 1 cuillère à café de Klamath, 1/2 cuillère à café de poudre de cardamome ou de menthe fraîche, 1 cuillère à café de sirop d'agave (ou

Plus en détail

Diagramme psychrométrique. Utilisation

Diagramme psychrométrique. Utilisation Diagramme psychrométrique Utilisation AFPA DEAT Froid et climatisation Ressources formatives Diagramme Psychrométrique F. Cabeza - Mai 2002 --- Diagramme psychrométrique Utilisation 2/41 CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Votre compagnon culinaire du quotidien

Votre compagnon culinaire du quotidien Votre compagnon culinaire du quotidien Bien plus qu une tendance, le fait-maison est devenu un véritable phénomène de société. Tout le monde y est sensible! Que l on soit expert ou débutant, chacun considère

Plus en détail

Dessert en 2 services

Dessert en 2 services Dessert en 2 services Gauthier : «Citron poire en lune de miel» Pour : 1 personne Temps de Préparation : 1h environ Temps de Cuisson : 22 minutes 1 PREPARATION Streuzel citron - 100 g de beurre à température

Plus en détail

ENSMIC ALIMENTATION HUMAINE Condensé de cours Annick Le Blanc 2007-2008 LE PETRISSAGE

ENSMIC ALIMENTATION HUMAINE Condensé de cours Annick Le Blanc 2007-2008 LE PETRISSAGE LE PETRISSAGE (Cette fiche ne concerne que le pétrissage mécanique, même si les principes essentiels décrits ici sont pour la plupart valables aussi pour le pétrissage manuel) 1 Définition Le pétrissage

Plus en détail

Stage d accompagnement de la mise en place du B2i (mars 2003) 1

Stage d accompagnement de la mise en place du B2i (mars 2003) 1 Stage d accompagnement de la mise en place du B2i (mars 2003) 1 PRESENTATION DU FRUIT Le fruit à pain est de la grosseur d un melon vert et on le récolte deux fois par an. Sa peau est mince et sa chair

Plus en détail

CUILLERES CROQUANTES SALEES

CUILLERES CROQUANTES SALEES Page 1 CUILLERES CROQUANTES SALEES Temps de cuisson : 6 à 8 mn Thermostat 6/7 (190 c) Ingrédients pour 2 plaques de 18 cuillères : 3 blancs d'œufs, 50g de beurre fondu, 60g de farine, 100g de fromage (1/2

Plus en détail

Certifications ZANUSSI:

Certifications ZANUSSI: Certifications ZANUSSI: Qualité: Nos usines de production et l'ensemble du processus de fabrication, de la conception à l'expédition y compris le service après-vente, ont obtenu le label de qualité ISO

Plus en détail

Le séchage du linge à température ambiante

Le séchage du linge à température ambiante Contexte : Le séchage du linge à température ambiante Le séchage du linge traité ici se fait par évaporation de l'eau dans de l'air à température ambiante. Lors de l'utilisation d'un séchoir, les principes

Plus en détail

RECOUVRIR DES SURFACES DE COULEUR : Tremper le morceau de coton dans la peinture assez liquide. Tamponner la surface.

RECOUVRIR DES SURFACES DE COULEUR : Tremper le morceau de coton dans la peinture assez liquide. Tamponner la surface. RECOUVRIR DES SURFACES DE COULEUR : LA PEINTURE A L EPONGE: Vieilles éponges découpées en cubes. Tremper les petits carrés d éponge dans la peinture, essorer et tamponner la surface à colorer. LA PEINTURE

Plus en détail

Mode d emploi DOMO B3970

Mode d emploi DOMO B3970 Mode d emploi DOMO B3970 Avant la 1 utilisation : Dans l emballage, vous trouverez la machine à pain, le moule, le crochet pétrisseur, le gobelet, la mesurette, le livre de recettes et le mode d emploi.

Plus en détail

Gâteau roulé au chocolat noir Temps de préparation : 15 minutes Temps de cuisson : 10 minutes

Gâteau roulé au chocolat noir Temps de préparation : 15 minutes Temps de cuisson : 10 minutes R R Gâteau roulé au chocolat noir Temps de préparation : 15 minutes Temps de cuisson : 10 minutes - 4 œufs - 6 cuillères à soupe de sucre - 6 cuillères à soupe de farine - 6 cuillères à soupe d'huile -

Plus en détail

La cuisine moléculinaire

La cuisine moléculinaire La cuisine moléculinaire Projet scientifique Ecole Georges Dagneaux, CM2 Élèves de l IMED, intégrés dans la classe de CM2 Avec la participation de Jean Matricon Atelier amidon La farine est un mélange

Plus en détail

Les pertes à vide dàns l industrie

Les pertes à vide dàns l industrie Les pertes à vide dàns l industrie Que ce soit au sein d'une PME comme dans les grandes industries, les pertes à vide représentent souvent une fraction très significative de la consommation globale d'une

Plus en détail

L'AIR HUMIDE Deuxième partie: Le Séchage

L'AIR HUMIDE Deuxième partie: Le Séchage L'AIR HUMIDE Deuxième partie: Le Séchage Site: http://genie.industriel.iaa.free.fr Le séchage est l'opération ayant pour but d'éliminer l'eau d'un corps humide par évaporation de cette eau. Le corps humide

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : ÉVALUATION SUPPLÉMENTAIRE CORRIGÉ UNIVERS 2 L UNIVERS MATÉRIEL CHAPITRE 1

Nom : Groupe : Date : ÉVALUATION SUPPLÉMENTAIRE CORRIGÉ UNIVERS 2 L UNIVERS MATÉRIEL CHAPITRE 1 Nom : Groupe : Date : ÉVALUATION SUPPLÉMENTAIRE CORRIGÉ UNIVERS 2 L UNIVERS MATÉRIEL CHAPITRE 1 1. Marc se prépare un bon petit déjeuner! En voici les étapes : 1) Il fait bouillir de l eau. 2) Il se verse

Plus en détail

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de L eau Origine de l eau : La terre à environ quatre milliard et demi d années. Lors de sa formation, la terre était entourée de divers gaz brûlants. En se refroidissant au cours du temps, deux de ces gaz,

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Procédés de structuration des pâtes alimentaires et outils de contrôle de la qualité

Procédés de structuration des pâtes alimentaires et outils de contrôle de la qualité Procédés de structuration des pâtes alimentaires et outils de contrôle de la qualité Denis CASSAN Introduction Les différentes pâtes alimentaires Les pâtes alimentaires sont fabriquées avec de la semoule

Plus en détail

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover Performances énergétiques Diagnostiquer avant de rénover Claude CRABBÉ PRINCIPES DE BASE DE LA PHYSIQUE DU BATIMENT Architecture & Climat UCL IA concept Les phénomènes physiques concernés. La transmission

Plus en détail

Cours N2 : Dissolution des gaz

Cours N2 : Dissolution des gaz Sommaire Cours N2 : Dissolution des gaz Justification ADD et tables de décompression Rappels Physique : la pression Composition de l air Mise en évidence Ennoncé de la loi de Henri Application à la plongée

Plus en détail

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire 1 2 3 4 Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire Partie 1 Chapitre 3: Locaux et matériel 5 6 7 8 9 10 11 12 13 PRINCIPE Les locaux et le matériel doivent être situés,

Plus en détail

TP 11: Réaction d estérification - Correction

TP 11: Réaction d estérification - Correction TP 11: Réaction d estérification - Correction Objectifs : Le but de ce TP est de mettre en évidence les principales caractéristiques de l'estérification et de l'hydrolyse (réaction inverse). I ) Principe

Plus en détail

1 L LES GLUCIDES. Compétences exigibles au BAC :

1 L LES GLUCIDES. Compétences exigibles au BAC : 1 L LES GLUCIDES Alimentation et environnement 4 Compétences exigibles au BAC : Connaître l existence des sucres : glucose, fructose, saccharose. Identifier l amidon et le glucose à partir de résultats

Plus en détail

Géomatériaux TD 1. Granulats. 1. Analyse granulométrique par voie sèche (sur le sable)

Géomatériaux TD 1. Granulats. 1. Analyse granulométrique par voie sèche (sur le sable) Géomatériaux TD 1 Granulats 1. Analyse granulométrique par voie sèche (sur le sable) But de l'essai L'analyse granulométrique permet de déterminer la grosseur et les pourcentages pondéraux respectifs des

Plus en détail

1L : Alimentation et environnement Chapitre.5 : Les glucides

1L : Alimentation et environnement Chapitre.5 : Les glucides 1L : Alimentation et environnement Chapitre.5 : Les glucides Les glucides I. Les différents types de glucides Dans la famille des glucides, on trouve les sucres et l amidon. Il existe deux types de sucres

Plus en détail

Séparation Qualitative c/e L'or Et D u. Pla+ine D'/\vee l'/ak5enie,l'/lnlifnûi/ie + L'Ft4in

Séparation Qualitative c/e L'or Et D u. Pla+ine D'/\vee l'/ak5enie,l'/lnlifnûi/ie + L'Ft4in L, L. De Koni'ncK Séparation Qualitative c/e L'or Et D u Pla+ine D'/\vee l'/ak5enie,l'/lnlifnûi/ie + L'Ft4in TN 769.K6 llparatlor QUALITATIVE DE L'OR ET DU PL4TIXE ïïkuc L'ARSEIVIG, L'AimMOmE ET LtrAM,

Plus en détail

LA QUALITE DES CROQUANTES OU NOUGATINES:

LA QUALITE DES CROQUANTES OU NOUGATINES: DOSSIER NOUGATINE LA QUALITE DES CROQUANTES OU NOUGATINES: La qualité des nougatines, est variable en fonction de la quantité d'amandes par rapport aux matières édulcorantes(saccharose, glucose, fondant,

Plus en détail

ADRIEN : «Le Paris-Brest contemporain»

ADRIEN : «Le Paris-Brest contemporain» ADRIEN : «Le Paris-Brest contemporain» Pour : 1 personne Temps de Préparation : 2h30 environ Temps de Cuisson : 40 minutes 1 PREPARATION Pâte à choux - 170 g d eau - 170 g de lait entier - 8 g de sel -

Plus en détail

100 g de beurre à température ambiante 1 pincée de sel ½ verre d'eau ou de lait

100 g de beurre à température ambiante 1 pincée de sel ½ verre d'eau ou de lait Truffes au chocolat Ingrédients : Pour 20 truffes chocolat noir : 300 g beurre : 100 g jaune d'oeuf : 2 sucre glace : 125 g lait : 1 c. à soupe crème liquide : 4 cl cacao en poudre Cassez le chocolat dans

Plus en détail

2 Mix 50/50. WALDKORN CÉRÉALES ANCIENNES Mix 50 / 50 pour pains spéciaux aux céréales anciennes

2 Mix 50/50. WALDKORN CÉRÉALES ANCIENNES Mix 50 / 50 pour pains spéciaux aux céréales anciennes 2 Mix 50/50 WALDKORN CÉRÉALES ANCIENNES Mix 50 / 50 pour pains spéciaux aux céréales anciennes Mie tendre et alvéolée de couleur orangée Croûte dorée au goût intense Saveur authentique de blé amidonnier

Plus en détail

Cookies, muffins et cupcakes

Cookies, muffins et cupcakes Cookies, muffins et cupcakes 10 recettes délicieuses inédites! Un ebook offert par recette-americaine.com http://www.recette-americaine.com 1 Cupcakes aux figues et a la cannelle Pour 18 cupcakes Préparation

Plus en détail

Transfert de vapeur d eau

Transfert de vapeur d eau S8-Transfert Hygrothermique 1. Problématique Humidité dans les logements L air contenu dans les logements contient toujours de la vapeur d eau. A l intérieur ceci est dû en partie par l activité humaine

Plus en détail

SEVERIN France 4 RUE DU THAL BP 38 67211 OBERNAI CEDEX

SEVERIN France 4 RUE DU THAL BP 38 67211 OBERNAI CEDEX SEVERIN France 4 RUE DU THAL BP 38 67211 OBERNAI CEDEX Tél. 03.88.47.62.08 Fax. 03.88.47.62.09 NOTICE + RECETTES POUR MACHINE A PAIN : BM 3982 SOMMAIRE : FICHE TECHNIQUE.. 2 POUR VOTRE SECURITE 3 SHEMAS

Plus en détail

I) La fabrication et la fermentation acétique du vinaigre. Pages 3 à 5. a) La fabrication du vinaigre. b) La fermentation acétique.

I) La fabrication et la fermentation acétique du vinaigre. Pages 3 à 5. a) La fabrication du vinaigre. b) La fermentation acétique. Introduction. Page 2 I) La fabrication et la fermentation acétique du vinaigre. Pages 3 à 5 a) La fabrication du vinaigre. b) La fermentation acétique. II) Facteurs cinétiques intervenant dans l évolution

Plus en détail

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange Chapitre 4 : Séparer les constituants d un mélange 1. Que faut-il pour récupérer un gaz? 2. A quoi sert l eau de chaux? 3. Comment utilise-t-on l eau de chaux? 4. Qu'utilise-t-on pour tester la présence

Plus en détail

Expérience 1 : Compression d une canette

Expérience 1 : Compression d une canette Expériences visant à montrer les effets de la pression : Expérience 1 : Compression d une canette Objectifs de l expérience: - Présenter le phénomène des pressions. - Ses implications. Matériel Requis

Plus en détail

La thermothérapie Cours n o 336

La thermothérapie Cours n o 336 La thermothérapie Cours n o 336 Dans le cours précédent, nous avons notamment parlé d hydrothérapie chaude. Il s agit en fait d une forme de thermothérapie. Celle-ci n est rien d autre que le recours à

Plus en détail

«Réinventer le Paris Brest»

«Réinventer le Paris Brest» «Réinventer le Paris Brest» Ophélie : «Tonnerre de Brest» Pour : 6 personnes Temps de Préparation : 3h environ Temps de Cuisson : 30 minutes 1 PREPARATION Pâte à choux - 125g de lait - 125g d eau - 5g

Plus en détail