Dans le 2,99 % Achat immobilier : le bon moment. billet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dans le 2,99 % Achat immobilier : le bon moment. billet"

Transcription

1 TODAY HORS SÉRIE 2014 Achat immobilier : le bon moment La stabilité des prix de l immobilier, le bas coût de l argent, font que la période est plutôt propice à l achat. Si vos revenus sont suffisants, c est le bon moment. billet Dans le domaine aérospatial, on appelle cela une fenêtre de tir. Dans l immobilier, on parle d une opportunité de marché, un moment où il est intéressant d investir. D une part, les prix sont restés sages depuis plusieurs mois, d autre part les taux d intérêt restent bas. Selon l indice Notaires-INSEE, à fin décembre 2013, les prix des logements anciens ont reculé sur un an de 1,4% aussi bien pour les appartements que pour les maisons. Dans Paris, le prix moyen au m² dans l ancien s élevait au 4 e trimestre 2013 à euros, en baisse de 1,5% sur un an. En parallèle, les taux d intérêt demeurent à des niveaux très attrayants. Selon l Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux sont en moyenne à 3,03% sur 10 ans, à 3,33% sur 20 ans et à 3,65% sur 25 ans. Les taux variables sont quant à eux à 2,54% sur 15 ans, 2,80% sur 20 ans et 3,10% sur Faire place nette Il vient un moment où le projet d acheter un appartement ou une maison se précise. Au fil des semaines, on entre petit à petit dans les «choses» concrètes. On fait le point sur le «disponible», l épargne à droite et à gauche, l éventuel coup de pouce de la famille, les prêts auxquels on peut avoir droit, le prix maximum du bien Le dossier est d importance. Il est conseillé de bien se préparer. 25 ans. Et selon le niveau de l apport personnel de l emprunteur et les Même si en 2014 la remontée de l activité devrait rester lente, L une des clefs est tout simplement de faire place nette : solder dans capacités de remboursement du on peut affirmer sans crainte la mesure du possible ménage, les taux pratiqués peuvent que l immobilier reste un placement ses petits crédits en descendre plus bas avec 2,97 % présentant une bonne rentabilité cours. Bien se concentrer pour un prêt à 20 ans en taux et un degré de sécurité suffisant. sur l immobilier, le vrai projet qui compte pour fixe et à 2,29 % en taux variable. Stabilité des prix de l immobilier, vous désormais. L année 2013 a confirmé un taux d intérêt bas, les acquéreurs redémarrage de l activité sur le marché immobilier résidentiel. potentiels ne devraient pas hésiter à se lancer. Rien ne dit que les taux d intérêt moyens, tombés de 4% début 2012 à 3% en moyenne en 2013, resteront à un tel plancher en Si les taux se tendaient, 2,99 % Le taux moyen des prêts la «fenêtre de tir» se refermerait immobiliers en mars 2014 peu à peu.»

2 CRÉDIT LOGEMENT 2/» Atout PTZ+ Avec le PTZ+, prêt à taux zéro, l État encourage l achat ou la construction d un logement neuf destiné à devenir votre résidence principale. Le montant et les conditions de remboursement du prêt dépendent de divers critères (niveau de revenu, taille de la famille, localisation géographique ). Des «calculateurs» vous permettent de réaliser des simulations sur les sites internet suivants : ou vosdroits.service-public.fr Alur, le cadre de la location Adoptée en février 2014, la loi Alur, loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové, modifie fortement la réglementation en matière de location. P L ancien, le neuf, les travaux Le marché de l ancien pèse plus de 63% du marché immobilier en 2013 avec une production de crédits de 83,9 milliards d euros contre 79,5 milliards d euros en Le marché du neuf représente 19,5% du marché avec une production qui s établit à 25,8 milliards d euros en 2013 contre 25,1 milliards d euros en Le marché des travaux représente 17,2% de l ensem ble du marché immobilier à 22,8 milliards d euros de crédits contre 14,8 milliards d euros en Source : OPCI (hors rachats de prêts) rincipale disposition de la loi Alur : l encadrement des loyers. Dans les zones tendues, c est-à-dire les villes de plus de habitants où il est difficile de se loger, un loyer de référence au m2, tenant compte de la catégorie du logement et du quartier, est fixé chaque année par arrêté préfectoral. Cet arrêté définit trois indicateurs (types de loyers) de référence : un loyer de référence au m2 fixé à partir de la médiane des loyers observés (il ne s agit pas du loyer moyen) par catégorie de bien (1 pièce, 2 pièces, etc ) ; un loyer au m2 majoré qui ne peut excéder de plus de 20% le loyer de référence ; un loyer au m2 minoré qui est fixé en dessous du loyer de référence avec une diminution de 30%. Une Garantie Universelle des Loyers (GUL), optionnelle et gratuite pendant 18 mois, sera également créée en 2016 afin de couvrir les risques d impayés. Diverses autres mesures sont prévues. Les honoraires facturés au locataire pour moitié concerneront désormais uniquement la rédaction du bail et l état des lieux. Le service d intermédiaire de l agence immobilière sera à la charge exclusive du bailleur. Un modèle type de bail et d état des lieux est défini. La loi fixe également la liste des documents que le propriétaire peut exiger de son locataire, y compris en matière de caution. La liste des diagnostics à présenter au locataire est complétée (amiante, diagnostic électrique).

3 TODAY HORS SÉRIE 2014 / 3 Logement neuf en Île-de-France : une conjoncture en demi-teinte Michel Mouillart, Professeur d économie à l Université Paris Ouest. Comment s est comporté le marché immobilier en 2013? L année 2013 a mal commencé dans un contexte de fortes incertitudes économiques et de montée du chômage. Mais au second trimestre, la conjoncture du marché s est redressée plus vite que prévu. Les conditions de crédit ont continué à s améliorer, les établissements de crédit ont développé une offre dynamique et la demande de crédits immobiliers s est débloquée. Au total, la production de crédits immobiliers (hors rachats de créances) a augmenté de 11% en 2013, avec des marchés très inégaux : celui des travaux a bondi de +50%. Dans l ancien, la hausse à dépassé les 6%, mais elle n est que de 3% dans le neuf. Comment analysez-vous la conjoncture pour l année 2014? En 2013, on a dépassé le creux de la vague. Le scénario de 2014 sera celui de la consolidation de la reprise, mais l activité va se poursuivre à un rythme modéré. Le marché des travaux ne peut pas aller plus vite qu en L ancien va confirmer son lent redémarrage, quant au neuf, il va continuer à être à la peine. La production de crédits fonctionne bien et la demande reste soutenue. Mais il manque clairement un soutien public pour aider à sortir de la récession. Que dire des conditions de crédit? Actuellement, les conditions faites aux emprunteurs sont excellentes. En début d année 2014, les taux ont baissé légèrement à 3,04%. On peut tabler sur de bonnes conditions jusqu à l été. Au-delà, personne n a plus vraiment de visibilité. En 2013, les transactions dans le neuf en région Ile-de-France ont connu une légère reprise. Après deux années de baisse, les ventes ( au total) ont augmenté de +10%, notamment grâce au secteur collectif. La petite couronne Paris inclus concentre 52% des ventes. En valeur absolue, la Seine- Saint-Denis et les Hauts-de-Seine sont les territoires les plus vendeurs avec plus de unités chacun. Côté commercialisation, les mises en vente atteignent logements, soit un recul de 11% par rapport à Cette baisse témoigne de la prudence des promoteurs, soucieux d ajuster leur offre à la demande. Les prix ont continué à baisser dans plusieurs départements franciliens (le Val d Oise en particulier), mais ils restent néanmoins à des niveaux élevés. Paris est le territoire le plus cher ( /m 2 ), suivi des Hauts-de-Seine (6 582 /m 2 ). La Seine-et-Marne (3 713 /m 2 ) et l Essonne (3 768 /m 2 ) sont les plus abordables. Selon les analystes de l Agence Départementale d Information sur le Logement d Ile-de-France, l année 2014 devrait être en demi-teinte, avec une légère augmentation des ventes mais des lancements de programmes limités compte tenu du stock de logements disponibles. Plus d infos sur : L évolution des ventes de logements neufs en Île-de-France REPÈRES La durée moyenne d un prêt bancaire La durée moyenne d un prêt bancaire observée fin février 2014 s est établie à 199 mois (16 ans et 7 mois). Fin 2013, elles s établissait à 205 mois (17 ans et 1 mois). Le coût relatif d une opération Le coût relatif moyen d un achat immobilier s élève à 3,79 années de revenus, en recul par rapport à la fin 2013 (3,82 années).

4 4 / CRÉDIT LOGEMENT» Un accord instantané Pour obtenir la garantie, il suffit d¹en faire la demande à votre banque qui nous adresse le dossier. Crédit Logement transmet sa réponse sous 48 heures. Garantie, mode d emploi Garantie, une exigence des banques La Garantie financière Crédit Logement est la partie la plus simple de votre dossier immobilier. Pour obtenir un crédit immobilier, vous devez obligatoirement fournir une garantie à la banque. Il peut s agir d une hypothèque ou Privilège de Prêteurs de Deniers (réservé à l ancien) ou de la garantie financière proposée par Crédit Logement. La garantie couvre la banque en cas de défaillance de l emprunteur (impossibilité financière de rembourser). À ne pas confondre avec l assurance emprunteur qui couvre l emprunteur ou sa famille en cas de maladie, invalidité, décès. Zéro formalité Vous n avez aucune formalité. Votre banque transmet la demande à Crédit Logement qui analyse votre plan de financement et donne sa décision à la banque dans les 48 heures (délai maximum constaté pour un dossier complet). Calcul des frais de garantie Crédit Logement Les frais comportent deux parties: une commission de caution acquise à Crédit Logement en rémunération de son intervention, et un versement dans un Fonds Mutuel de Garantie (FMG). La partie versée dans le FMG vous est pour partie restituée en fin de prêt. Pour ce faire, votre banque envoie une attestation de remboursement total du prêt, et Crédit Logement vous restitue dans le mois qui suit la réception de cette attestation. Simulation Pour connaître à l avance le coût de votre garantie, utilisez le simulateur. Rendez-vous sur le site rubrique «Simulateurs». Il suffit d indiquer la liste de vos prêts et leur montant. L outil calcule les frais, prêt par prêt, selon le barème choisi: Classic ou Initio. Souplesse de la garantie La garantie Crédit Logement s adapte à toutes les situations. Par exemple, en cas de revente du bien avant la fin du prêt, il n y a pas de frais supplémentaires à régler à Crédit Logement! Au contraire Crédit Logement restituera une partie de ce qui a été versé dans le Fonds Mutuel de Garantie. De plus, si vous rachetez un bien, Crédit Logement peut également, avec l accord de votre banque, transférer le prêt garanti sur cette nouvelle acquisition.» Questions pratiques Comment se calculent les frais de garantie Crédit Logement? Le calcul est réalisé prêt par prêt (et non pas sur le montant du financement global). La nature du prêt intervient également : épargne logement (PEL ou CEL) ou autre type de prêt. Par ailleurs, Crédit Logement propose deux barèmes (barème Classic ouvert à tous et barème Initio dédié aux moins de 37 ans). Comment fonctionne le barème Initio? A la mise en place du prêt, l emprunteur acquitte uniquement la participation au Fonds Mutuel de Garantie (FMG), somme qui lui sera restituée pour partie au terme du prêt. La partie «commission de caution» est payée en fin de prêt, mais sans avoir à sortir d argent, car le paiement est réalisé directement par prélèvement par Crédit Logement sur les sommes restituables au titre du FMG. Cette modalité permet aux jeunes emprunteurs d alléger leurs dépenses au moment où ils se portent acquéreurs. En savoir pus :

5 TODAY HORS SÉRIE 2014 / 5» Projet immobilier : les bons réflexes Commencez à épargner le plus tôt possible Ouvrez un produit d épargne dédié (PEL ou CEL) Maximisez votre apport personnel Convoitez un bien à votre portée Concentrez vos finances sur l immobilier Faites jouer la concurrence Acheter sans être mariés Natacha et Rémy «Nous avons acheté un appartement ensemble sans être mariés. Nous avions des craintes concernant l obtention de la garantie Crédit Logement. Mais notre banquier nous a expliqué comment faire. Pour un bien acquis en indivision, Crédit Logement doit réunir la pleine propriété. En fait, il suffisait que nous acceptions d être tous les deux caution solidaire sur le prêt. Bref, une simple formalité que nous avons remplie sans aucune difficulté.»» Fiche d identité Jean-Marc Vilon, Directeur Général de Crédit Logement À quoi sert une garantie de crédit? Lorsqu un particulier contracte un prêt pour l achat d un bien immobilier, la banque demande une garantie au cas où son client ne pourrait pas rembourser son prêt. Plusieurs formules existent : la garantie par caution fournie par un organisme indépendant comme Crédit Logement, ou l hypothèque. La garantie de crédit ne se substitue en rien à l assurance du prêt qui demeure obligatoire. Quels sont les avantages de la caution par rapport à l hypothèque? La caution se révèle presque toujours moins chère que l hypothèque mais elle est surtout beaucoup plus rapide à mettre en place. Un gain de temps très utile lorsque l on constitue un dossier de crédit. Enfin, quand un client est en difficulté, nous recherchons en priorité avec lui, et en liaison avec sa banque, toutes les solutions amiables pour lui permettre de reprendre ses remboursements de façon normale. Que se passe-t-il si l on souhaite revendre son bien avant la fin du prêt pour en acheter un autre? La caution n est pas attachée au bien, mais au prêt pour lequel elle a été accordée. Ainsi, avec l accord de la banque d origine, le prêt garanti peut être transféré sans frais sur une nouvelle acquisition. Le service offert est donc adaptable? La garantie Crédit Logement va bien au-delà d une simple caution accordée sur le prêt lors de sa mise en place. Il s agit d une garantie active qui s adapte aux besoins des emprunteurs tout au long de la vie de leur prêt. Elle est souple, économique et joue un rôle important dans la sécurisation du marché immobilier français. CHIFFRES CRÉDIT LOGEMENT Le nombre de prêts garantis en 2013, représentant opérations (le financement d un projet peut nécessiter plusieurs prêts) pour une production garantie de 73,80 milliards d euros 1 sur 3 1 prêt sur 3 est garanti par Crédit Logement. L établissement est leader sur le marché des garanties. +7millions d emprunteurs ont déjà bénéficié de la garantie Crédit Logement. Qui est Crédit Logement Filiale des grandes banques françaises, Crédit Logement est une société de financement qui intervient pour garantir les prêts immobiliers consentis par les réseaux bancaires aux particuliers pour l achat de leur résidence principale, secondaire, d un investissement locatif ou bien pour des travaux. La garantie financière Crédit Logement est une alternative à l hypothèque, qui repose sur le principe de la mutualisation des risques, concrétisé par la participation de chaque emprunteur à un fonds mutuel de garantie (FMG). Deux barèmes dans l offre Le barème Classic est ouvert à tous les emprunteurs : la totalité des frais de garantie doit être réglée par l emprunteur à la mise en place du prêt. Le barème Initio est dédié aux moins de 37 ans : l emprunteur règle uniquement la part versée dans le FMG à la mise en place du prêt. Le paiement de la commission de caution est reporté en fin de prêt. Mais l emprunteur n a pas d argent supplémentaire à débourser car le règlement est effectué par prélèvement, réalisé par Crédit Logement, sur la part restituable du FMG avant remboursement à l emprunteur.

6 6 / CRÉDIT LOGEMENT Les étapes de l achat immobilier Tout achat immobilier est précédé par un engagement réciproque de l acheteur et du vendeur. -1,4 % Recul du prix moyen sur le marché de l ancien en Offre d achat Pour consolider son offre, l acquéreur potentiel peut déposer une offre d achat stipulant qu il veut acheter le bien à un prix fixé. Si le vendeur accepte le prix proposé (acceptation écrite), la vente est dite «formée». Cet accord ouvre la voie au compromis de vente. Le compromis de vente Lors du compromis de vente, vendeur et acheteur s engagent mutuellement à une transaction à un prix déterminé et à une date butoir. En principe, l acheteur verse 10% du prix d achat lors du compromis (le dépôt de garantie). Cette somme s imputera sur le prix de vente lors de la signature. Des clauses suspensives sont mentionnées dans le compromis (obtention de prêt, existence d une servitude ) qui peuvent faire suspendre la vente. Dans ce cas, le dépôt de garantie est restitué à l acquéreur. Délai de rétractation L acheteur bénéficie d un délai de rétractation de 7 jours à partir de la signature du compromis de vente qu il peut exercer sans justifier de motif particulier. La signature de l acte Trois mois environ après le compromis, a lieu la signature de l acte devant notaire (chaque partie est libre de choisir son notaire). Via un transfert des fonds de sa banque sur le compte du notaire, l acheteur règle le solde du prix d achat, ainsi que les droits de mutation (4,5%) et les frais de notaire.

7 TODAY HORS SÉRIE 2014 / 7 Rénovation et énergie : des taux de TVA réduits Des taux intermé diaires de TVA s appliquent à vos travaux de rénovation et d économie d énergie. Vous pouvez bénéficier du taux réduit de TVA fixé à 10 % pour des travaux de rénovation : amélioration, transformation, aménagement, entretien d un logement ancien. Les travaux de rénovation énergétique sont quant à eux assortis d un taux réduit de TVA fixé à 5,5%. Cela comprend la pose, l installation et l entretien de matériaux et équipements d économie d énergie tels que : chaudière à condensation, pompe à chaleur, isolation thermique, appareil de régulation de chauffage ou de production d énergie renouvelable Le logement doit être à usage d habitation (résidence principale ou secondaire) et achevé depuis deux ans, au début des travaux. Que vous soyez propriétaire bailleur, occupant ou non, ou simple locataire, vous avez droit à ces taux intermédiaires. Pour en bénéficier, il suffit de remplir une attestation Droits de mutation en hausse (attestation normale pour les travaux de gros œuvre, attestation simplifiée pour les travaux de second œuvre) et de remettre un exemplaire original à chacun de vos prestataires. Attestations et factures doivent être conservées pendant les cinq années qui suivent la fin des travaux. CONSTRUCTION : SIMPLIFICATION DES PROCÉDURES Le gouvernement souhaite simplifier les procédures dans le domaine de la construction de logements neufs. Le délai d obtention des permis de construire pourrait être réduit de huit mois en moyenne à cinq mois. L allègement des normes de construction et d aménagement des logements serait à l étude. Selon les organisations professionnelles de la construction, l empilement des normes ces dernières années aurait contribué pour 25 à 35% dans le quasi-doublement du prix des logements entre 2000 et La simplification de la réglementation pourrait permettre de lancer de nouveaux programmes à des prix plus attrayants. Depuis le 1 er mars dernier, il en coûte plus cher pour devenir propriétaire. Les droits de mutation, souvent appelés de façon incorrecte «frais de notaire», ont augmenté. Depuis le 1er mars 2014, les ventes immobilières dans l ancien sont désormais assorties de droits de mutation de 4,5% contre 3,8% précédemment. Cette taxe départementale est acquittée par les acheteurs de logements anciens. Concrètement, pour l achat d un logement de , les droits de mutation passent de à , soit un surcoût de L État a pris cette mesure pour permettre aux départements de financer leurs dépenses sociales : RSA, allocations pour les personnes âgées dépendantes et les handicapés. Environ 80 départements sur 101 ont déjà voté le relèvement de 0,7% de ces droits de mutation. Pour l heure, une poignée de départements, parmi lesquels Paris, les Yvelines, Val-d Oise, Vienne, Isère, Mayenne, Morbihan, Côte-d Or ont décidé de ne pas augmenter.

8 8 / CRÉDIT LOGEMENT Achat immobilier : règles de base Dépenses liées à un achat immobilier Assurance du prêt Garantie du prêt Frais d agence immobilière Droits de mutation (7 à 8% dans l ancien, 3 à 4% dans le neuf) Coût de travaux éventuels Déménagement Achats de mobilier Taxes foncières et éventuels frais de copropriété Le premier conseil porte sur le choix du bien immobilier. Ne cédez pas à l impulsion ou au coup de cœur ; soyez vigilant sur la localisation du bien. Le bien doit être correctement situé au niveau des transports, des écoles, des commerces. En effet, la valeur d un bien immobilier peut varier au fil des ans, monter ou baisser selon les périodes. Si l on est obligé de revendre un bien, les biens ayant des «fondamentaux» de bonne qualité sont des produits qui résistent même en cas de crise. Capacité d emprunt Elle dépend en premier lieu de vos ressources stables, mais aussi de vos charges fixes. Il est parfois pertinent de rembourser au préalable certains crédits (prêts à la consommation ) au moyen d une épargne, quitte à réduire votre apport personnel. Le rapport entre vos ressources et vos charges permettra de calculer votre «taux d endettement». Durée de l emprunt Plus la durée de l emprunt est courte, plus le taux est bas et le coût global du crédit faible, mais plus les remboursements mensuels sont élevés. Une durée un peu plus longue offre un peu de souplesse dans la trésorerie. Modulables Des formules modulables de prêts permettent au fil des années d ajuster les remboursements et donc de piloter la durée effective de son crédit. Éligibilité aux prêts aidés Vérifiez si vous êtes éligibles à un financement aidé : Prêt à taux 0% dans le neuf PAS (prêt à l accession sociale) Prêt 1% employeur. Le lexique Immo Avec le lexique (consultable sur maîtrisez le vocabulaire de l immobilier. Compromis de vente. Avant contrat, promesse mutuelle de vente et d achat. Le compromis fixe les conditions de la vente (le prix, en particulier), les conditions suspensives (octroi de prêt, par exemple), la date butoir à laquelle l acte de vente doit être signé. Il est d usage que l acquéreur verse un acompte de 10% du prix de vente lors du compromis. Droits de mutation. Ensemble des droits et taxes perçus par le notaire pour le compte des diverses administrations lors d un transfert de propriété : taxe départementale, taxe communale, taxe régionale, etc. RÉALISATION LIGNE / CB35

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable L acquéreur dispose de ressources ne dépassant pas les plafonds de ressources retenus pour bénéficier

Plus en détail

Atelier Finance du 2 mai

Atelier Finance du 2 mai Atelier Finance du 2 mai Les GRT du Québec nous disent toujours qu il y une seule question à laquelle les accompagnants ne doivent jamais répondre : «Combien coûte un projet?» avant qu il ne soit finalisé.

Plus en détail

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente Offre d achat, promesse de vente, compromis de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente La vente d un bien immobilier est presque toujours précédée d un «avantcontrat»

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers!

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers! PRÊTS IMMOBILIERS Concrétisez vos projets immobiliers! TOUTES UNIVERS NOS BANQUE SOLUTIONS POUR VOTRE IMMOBILIER PROJET IMMOBILIER Vous prévoyez l achat d un bien immobilier? Avec Groupama Banque, vous

Plus en détail

L ADIL Vous Informe. Le prêt relais

L ADIL Vous Informe. Le prêt relais ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Le prêt relais Sur un marché immobilier qui tend à se réguler, faire coïncider la date de vente avec celle de l achat d un bien devient difficile. De nombreux

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers!

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers! PRÊTS Concrétisez vos projets immobiliers! TOUTES UNIVERS NOS BANQUE SOLUTIONS POUR VOTRE IMMOBILIER PROJET IMMOBILIER PRÊTS PRÊT CLÉ DE SOL Vous prévoyez l achat d un bien immobilier? Avec Groupama Banque,

Plus en détail

Le Petit. Immobilier. Les pratiques clés en 20 fiches. Evelyne Cornu-Gaidan

Le Petit. Immobilier. Les pratiques clés en 20 fiches. Evelyne Cornu-Gaidan Le Petit 2014 Immobilier Les pratiques clés en 20 fiches Evelyne Cornu-Gaidan Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage BBC : Bâtiment basse consommation CCH : Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

Investir dans la pierre

Investir dans la pierre GE Money Bank Financements immobiliers Investir dans la pierre GE imagination at work* *GE l imagination en action Investir dans la pierre Vous avez fait le choix d un investissement immobilier locatif,

Plus en détail

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER OFFERT PAR AXA Banque PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER FICHE 2 LES ÉTAPES DE L ACHAT IMMOBILIER AXA Banque PETITS e-guides PRATIQUES - N 2 FICHE 2 LES ÉTAPES DE L ACHAT IMMOBILIER Comptez environ

Plus en détail

16 ème Observatoire du Crédit Immobilier

16 ème Observatoire du Crédit Immobilier 16 ème Observatoire du Crédit Immobilier LES BANQUES ONT-ELLES ARRÊTÉ DE PRÊTER? «BANQUES CHERCHENT EMPRUNTEURS». C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 5 n o v e m b r e 2 0 1 2 INTRODUCTION : UN MARCHE

Plus en détail

Le coût d un crédit. www.lesclesdelabanque.com. Nouvelle édition Mars 2007 LES MINI-GUIDES BANCAIRES

Le coût d un crédit. www.lesclesdelabanque.com. Nouvelle édition Mars 2007 LES MINI-GUIDES BANCAIRES 026 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Le coût d un crédit LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr Nouvelle édition

Plus en détail

Document d information des prêts du Crédit Foncier

Document d information des prêts du Crédit Foncier Document d information des prêts du Crédit Foncier Valable à compter du 20 février 2012 Ce document vous est remis dans le cadre de l acquisition de votre résidence principale. Ce document a pour objectif

Plus en détail

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français.

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. INVESTISSEMENT LOCATIF ET DEFISCALISATION DANS LA MAISON INDIVIDUELLE La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. C est indéniable, trois français sur quatre souhaitent vivre en maison individuelle.

Plus en détail

LE GUIDE DU FUTUR PROPRIETAIRE

LE GUIDE DU FUTUR PROPRIETAIRE LE GUIDE DU FUTUR PROPRIETAIRE Vous Conseiller Le Financement L Accompagnement Le Marché Un contexte économique et sociale fragile Le constat actuel pour les primo accédant, et notamment les jeunes ménages

Plus en détail

Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale)

Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale) 1 Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale) Faire le point sur l essentiel avant de commencer sa recherche STABILITE Etes-vous stable professionnellement et personnellement?

Plus en détail

REF : 090415 VILLE : Nantes

REF : 090415 VILLE : Nantes REF : 090415 VILLE : Nantes T2 31 M 2 36 rue de Sainte Luce, 44 000 Nantes INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 4 830 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T2 31 M 2 REF 090315 Type de bien... T2 Neuf / Ancien...

Plus en détail

La convention AERAS en 10 points-clés

La convention AERAS en 10 points-clés La convention AERAS en 10 points-clés Signée par les pouvoirs publics, les fédérations professionnelles de la banque, de l assurance et de la mutualité et les associations de malades et de consommateurs,

Plus en détail

Prêt immobilier. Foncier Objectif i. Un taux attractif. Des mensualités sécurisées. Des conditions rêvées pour devenir propriétaire

Prêt immobilier. Foncier Objectif i. Un taux attractif. Des mensualités sécurisées. Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Prêt immobilier Un taux attractif Des mensualités sécurisées Foncier Objectif i Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Des conditions rêvées pour devenir propriétaire Pour votre nouveau logement,

Plus en détail

Le regroupement de crédits, la solution?

Le regroupement de crédits, la solution? JANVIER 2014 N 28 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le regroupement de crédits, la solution? Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

L essentiel sur. Le crédit à la consommation

L essentiel sur. Le crédit à la consommation L essentiel sur Le crédit à la consommation Prêt personnel Prêt affecté Crédit renouvelable Qu est ce que c est? Le crédit à la consommation sert à financer l achat de biens de consommation (votre voiture,

Plus en détail

Votre passeport logement. Édition février 2011

Votre passeport logement. Édition février 2011 Votre passeport logement Édition février 2011 Madame, Monsieur, Vous êtes agent statutaire et vous travaillez à EDF SA. Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d aides au logement. Vous trouverez

Plus en détail

Le contrat de prêt immobilier

Le contrat de prêt immobilier Le contrat de prêt immobilier samedi 8 septembre 2007, par Gabriel Neu-Janicki (Date de rédaction antérieure : 8 septembre 2007). LE CONTRAT DE PRET IMMOBILIER I. Les documents à fournir pour une demande

Plus en détail

LE PETIT IMMOBILIER. Les pratiques clés en 25 fiches. Evelyne Cornu-Gaidan

LE PETIT IMMOBILIER. Les pratiques clés en 25 fiches. Evelyne Cornu-Gaidan LE PETIT 2016/17 IMMOBILIER Les pratiques clés en 25 fiches Evelyne Cornu-Gaidan Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ALUR : loi pour l Accès au Logement et un Urbanisme Rénové BBC : Bâtiment

Plus en détail

SE CRéER UN PATRIMOINE IMMOBILIER

SE CRéER UN PATRIMOINE IMMOBILIER SE CRéER UN PATRIMOINE IMMOBILIER www.gsi-immobilier.com se créer un patrimoine immobilier Sommaire Acheter un bien immobilier pour investir, le placement dans la pierre est une valeur sûre. À condition

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+

VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+ Février 2015 VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+ LES CONDITIONS LIÉES À L'EMPRUNTEUR Le PTZ+ est accessible au primo-accédant candidat à l'acquisition de sa résidence principale, dont le montant

Plus en détail

Accès au crédit et foncier

Accès au crédit et foncier Réseau National des Chambres d'agriculture du Niger Note d information Accès au crédit et foncier RECA Réseau National des Chambres N d Agriculture du Niger iger 22 mai 2015 / Rédaction : Florence Bron-Saïdatou

Plus en détail

LES CREDITS IMMOBILIERS

LES CREDITS IMMOBILIERS LES CREDITS IMMOBILIERS Actualisée le : 21/05/ 2011 TYPOLOGIE DES PRETS Les prêts réglementés Prêt à taux Zéro (PTZ) Prêt à l accession sociale (PAS) Prêt conventionné (PC) Prêt Epargne Logement (PEL)

Plus en détail

Observatoire du crédit immobilier

Observatoire du crédit immobilier Observatoire du crédit immobilier 12 e édition conférence de presse - 10 novembre 2010 Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux.com 12 e Observatoire du crédit immobilier Meilleurtaux Des taux

Plus en détail

Financements et coûts réels

Financements et coûts réels Financements et coûts réels les frais afférents à la construction Pour évaluer le coût de son projet, il faut en calculer le coût global à l achat. Tarifs minimaux donnés à titre indicatif. * dans le cadre

Plus en détail

Le Gic s engage pour le logement

Le Gic s engage pour le logement Le Gic s engage pour le logement Qui sommes nous? Le Gic, Comité Interprofessionnel du Logement : fait partie des 21 CIL d Action Logement est une association Loi 1901 créée en 1955 à l initiative de la

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession

Le Prêt Social de Location Accession Le Prêt Social de Location Accession PSLA Un dispositif innovant qui permet de financer le bailleur & le futur locataire accédant 22 septembre 2011 Le Crédit Foncier à votre service 9- LE CREDIT FONCIER

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Les solutions. pour votre. projet immobilier. > Prêts à taux fixe ou variable > Prevair > Les prêts Éco PTZ

PRÊTS IMMOBILIERS. Les solutions. pour votre. projet immobilier. > Prêts à taux fixe ou variable > Prevair > Les prêts Éco PTZ PRÊTS IMMOBILIERS Les solutions pour votre projet immobilier > Prêts à taux fixe ou variable > Prevair > Les prêts Éco PTZ ASSURANCE HABITATION : Assur-BP Habitat Pour assurer votre logement en toute sérénité,

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pourquoi et

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Maîtriser son endettement sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure

Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure (Conditions en annexe page 10) Cadre réservé à l administration N de dossier :... Cachet d entrée Nom du ou des demandeurs :......

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON 453 D-2015/218 Programme d Intérêt Général métropolitain «Un logement pour tous au sein du parc privé de Bordeaux Métropole». Subvention de la Ville aux propriétaires

Plus en détail

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants?

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS l accession aidee Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L ACCESSION AIDÉE L accession aidée L accession sociale ou aidée concerne des ménages

Plus en détail

La convention AERAS en 10 questions-réponses

La convention AERAS en 10 questions-réponses La convention AERAS en 10 questions-réponses Signée par les pouvoirs publics, les fédérations professionnelles de la banque, de l'assurance et de la mutualité et les associations de malades et de consommateurs,

Plus en détail

Après avoir fait baisser les prix de l immobilier,

Après avoir fait baisser les prix de l immobilier, Après avoir fait baisser les prix de l immobilier, ORPI augmente le pouvoir d achat de ses acheteurs pour faciliter leurs projets immobiliers et continuer à fluidifier le marché Alors que nous constatons

Plus en détail

rojet réussi La garantie d un projet réussi

rojet réussi La garantie d un projet réussi un projet réuss rojet réussi La garantie d un projet réussi Faites des économies Quelle garantie vous rembourse une part importante des sommes versées initialement? Avec Crédit Logement vous ne cotisez

Plus en détail

REF : 170415 VILLE : Marseille

REF : 170415 VILLE : Marseille REF : 170415 VILLE : Marseille T1 19,44 M 2 Rue St Jacques Marseille 13006 INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 5 000 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T1 19,44 M 2 REF 090315 Type de bien... T1 Neuf / Ancien...

Plus en détail

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 4. La sécurisation Hlm

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 4. La sécurisation Hlm XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm Cahier 4 La sécurisation Hlm La sécurisation Hlm en bref Extrait du «guide de la sécurisation Hlm», A.RE.COOP., mars 2008 FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Guide Prêt Locatif Social (PLS)

Guide Prêt Locatif Social (PLS) Investir dans un logement destiné à la location. Qu est-ceque c est? Le prêt locatif social (PLS) s adresse à tout investisseur qui achète un logement pour le louer. Le PLS est destiné à financer des appartements

Plus en détail

MODE D EMPLOI ACHAT IMMOBILIER. Conseils aux acquéreurs : Faciliter l acquisition de votre bien immobilier

MODE D EMPLOI ACHAT IMMOBILIER. Conseils aux acquéreurs : Faciliter l acquisition de votre bien immobilier MODE D EMPLOI ACHAT IMMOBILIER Conseils aux acquéreurs : Faciliter l acquisition de votre bien immobilier Quels sont mes interlocuteurs? L agent immobilier La profession est réglementée. Elle nécessite

Plus en détail

Date de réception du dossier : N dossier Service Habitat :

Date de réception du dossier : N dossier Service Habitat : AIDE À L ACCESSION À LA PROPRIETE en 2013 Formulaire de demande de subvention Date de réception du dossier : N dossier Service Habitat : (A compléter par le service habitat de Saint-Brieuc Agglomération)

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL 1. Définition et caractéristiques des prêts 1.1 Définition Le COSEF du 29 avril 2009 a élaboré une proposition de 10 principes pour la définition du microcrédit personnel

Plus en détail

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL ouvrir De nouvelles portes aux logements abordables...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL 65404 À titre d organisme national responsable de l habitation, la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

AIDES AUX MENAGES EN DIFFICULTE ARTICLE R. 313-19-3 V DU CCH ----------------------- Conditions de mise en œuvre

AIDES AUX MENAGES EN DIFFICULTE ARTICLE R. 313-19-3 V DU CCH ----------------------- Conditions de mise en œuvre AIDES AUX MENAGES EN DIFFICULTE ARTICLE R. 313-19-3 V DU CCH ----------------------- En application de l article R. 313-12 du code de la construction et de l habitation, l UESL peut déterminer par recommandation

Plus en détail

Compte rendu Commission Logement

Compte rendu Commission Logement 13 avril 2012 Compte rendu Commission Logement LOUER ETRE PROPRIÉTAIRE TRAVAUX ACCÉS DES JEUNES A UN LOGEMENT L accession a un logement, notre priorité! 2 organismes collecteurs ont été retenu : - AMALIA

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT ANCIEN CADRE A COMPLETER PAR VOS SOINS Accédants :...... Adresse actuelle :...... Téléphone :... Mail :... CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT PRÊT PA S S - T R AVAU X

DEMANDE DE PRÊT PRÊT PA S S - T R AVAU X DEMANDE DE PRÊT PRÊT PA S S - T R AVAU X ÉTAT CIVIL EMPRUNTEUR CONJOINT OU CO-EMPRUNTEUR Nom - Prénom Nom de jeune fille Né(e) le Lieu et Département Nationalité Adresse actuelle Téléphone personnel Téléphone

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement DÉCEMBRE 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

Refus : pas de signature. Acceptation : l offre signée est à retourner au prêteur à partir du 11 e et avant le 30 e jour

Refus : pas de signature. Acceptation : l offre signée est à retourner au prêteur à partir du 11 e et avant le 30 e jour Le déroulement du contrat de prêt Le prêteur émet une offre de crédit valable 30 jours Cette offre est adressée obligatoirement par courrier à l emprunteur et à la caution éventuelle (personne physique)

Plus en détail

SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE

SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE 1 SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE Le parcours résidentiel des salariés L Alternance LOUER Parc social Parc privé Meublés ACHETER Neuf Ancien HLM Accession Sociale FAIRE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+)

DOSSIER DE PRESSE. Le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) DOSSIER DE PRESSE Le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) Paris, le 28 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris - 01 44

Plus en détail

L essentiel sur. Le crédit immobilier

L essentiel sur. Le crédit immobilier L essentiel sur Le crédit immobilier Emprunter pour devenir propriétaire Le crédit immobilier est, pour la plupart des ménages, le passage obligé pour financer l achat d un bien immobilier. C est un poste

Plus en détail

Les prêts hypothécaires. Habiter chez soi. www.bcn.ch

Les prêts hypothécaires. Habiter chez soi. www.bcn.ch Les prêts hypothécaires Habiter chez soi www.bcn.ch Les financements hypothécaires Vu la valeur généralement élevée des biens immobiliers, il est usuel de faire appel à une banque, afin de participer au

Plus en détail

Sarthe Habitat EN DOUCEUR AVEC. LA LOCATiON-ACCESSION. Étape 2 Devenir propriétaire. Votre acquisition se fait en deux temps :

Sarthe Habitat EN DOUCEUR AVEC. LA LOCATiON-ACCESSION. Étape 2 Devenir propriétaire. Votre acquisition se fait en deux temps : Sarthe Habitat Étape 2 CONCRÉTISER SON ACHAT Devenir propriétaire EN DOUCEUR AVEC LA LOCATiON-ACCESSION Votre acquisition se fait en deux temps : Vous êtes locataire accédant puis au bout de quelques mois,

Plus en détail

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et 1 InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et reconnus, InvestirLoiPinel.fr vous met en relation avec

Plus en détail

Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014

Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014 Dossier semestriel Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014 BILAN DE L ANNÉE 2013 : Evolution mensuelle des taux en 2013 : baisse de 0,10% du taux d intérêt sur 20 ans Evolution des taux depuis

Plus en détail

Crédit LA CONVENTION AERAS. S assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé. www.boursorama-banque.com

Crédit LA CONVENTION AERAS. S assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé. www.boursorama-banque.com Crédit LA CONVENTION AERAS S assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé 1. Qu est ce que la convention AERAS? 2. Comment fonctionne le dispositif, quels sont les types de prêts concernés? 3.

Plus en détail

Réforme de la loi sur les crédits à la consommation. (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010)

Réforme de la loi sur les crédits à la consommation. (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010) Réforme de la loi sur les crédits à la consommation (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010) Introduction Le crédit est utile et nécessaire à la vie des ménages. Ce

Plus en détail

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Janvier 2007 La convention AERAS s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé Fédération française des sociétés d assurances Centre

Plus en détail

Assurer mon cre dit immobilier

Assurer mon cre dit immobilier Assurer mon cre dit immobilier Pour concrétiser votre projet immobilier, vous avez besoin d obtenir un crédit immobilier ainsi qu une assurance emprunteur. L assurance emprunteur sera mise en jeu lorsqu

Plus en détail

Je VEUX. être accompagné pour réussir ma vie active! 18/29 ans. jeunes actifs

Je VEUX. être accompagné pour réussir ma vie active! 18/29 ans. jeunes actifs jeunes actifs 18/29 ans Je VEUX être accompagné pour réussir ma vie active! ICI,quand on veut réussir dans la vie active, on peut. Vous voulez votre indépendance financière? Votre banque vous écoute pour

Plus en détail

REF : 230115 VILLE : Gaillard

REF : 230115 VILLE : Gaillard REF : 230115 VILLE : Gaillard T1 26 M 2 4 allée des Terreaux 74 240 Gaillard INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 4 380 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T1 26 M 2 REF 230115 Type de bien... T1 Neuf / Ancien...

Plus en détail

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 18 rue du Puits Descazeaux 33000 Bordeaux. Rentabilité Année 1 Année 2

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 18 rue du Puits Descazeaux 33000 Bordeaux. Rentabilité Année 1 Année 2 Fiche synthétique T1 18 rue du Puits Descazeaux 33000 Bordeaux Caractéristiques du bien: Type de bien Neuf / Ancien T1 Ancien Date de construction 1900 Loué Date de fin de bail Non XXXXX Surface 27 m²

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER OFFERT PAR AXA Banque PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER FICHE 7 LES GARANTIES ET SÛRETÉS AXA Banque PETITS e-guides PRATIQUES - N 2 FICHE 7 LES GARANTIES ET SÛRETÉS Les crédits immobiliers portant

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère LES AIDES LOCALES A L ACCESSION A LA PROPRIETE DANS LE FINISTERE Les collectivités locales ont la possibilité de mettre en place une politique locale d aide

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Conseil de Surveillance du 23 février 2012

Conseil de Surveillance du 23 février 2012 AIDES AUX MENAGES EN DIFFICULTE ARTICLE R. 313-19-3 V DU CCH ---- En application de l article R. 313-12 du code de la construction et de l habitation, l UESL peut déterminer par recommandation les modalités

Plus en détail

Notice prévue à l article 422-8 du règlement général de l Autorité des marchés financiers publiée au BALO n 101 le 22 août 2012.

Notice prévue à l article 422-8 du règlement général de l Autorité des marchés financiers publiée au BALO n 101 le 22 août 2012. SCPI Fructirégions Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIREGIONS est une SCPI régionale détenant des actifs immobiliers représentant une

Plus en détail

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE La loi de finances pour 2015, qui a rebaptisé le dispositif «Duflot» en dispositif «Pinel», a apporté des améliorations au dispositif d investissement

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT. Rendez-vous sur notre site : www.entrepriseshabitat.com. Emprunteur : Employeur : N de dossier : Date de réception du dossier :

DEMANDE DE PRÊT. Rendez-vous sur notre site : www.entrepriseshabitat.com. Emprunteur : Employeur : N de dossier : Date de réception du dossier : Cadre réservé à Entreprises-Habitat Emprunteur : Employeur : N de dossier : Date de réception du dossier : Dossier à retourner à : DEMANDE DE PRÊT Rendez-vous sur notre site : www.entrepriseshabitat.com

Plus en détail

Fiche pratique Financements 2014

Fiche pratique Financements 2014 Fiche pratique Financements 2014 Selon l adage, les impôts sont éternels pas les aides. Alors profitez s en maintenant! Malgré le contexte économique actuel, des aides de l Etat sont encore attribuées

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Le bilan de l année 2014 Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

L ÉCO- PRÊT À TAUX ZÉRO OU ÉCO-PTZ

L ÉCO- PRÊT À TAUX ZÉRO OU ÉCO-PTZ OCTOBRE 2015 lesclesdelabanque.com L ÉCO- PRÊT À TAUX ZÉRO OU ÉCO-PTZ N 1 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT SOMMAIRE Introduction 3 En quoi consiste l éco-ptz? 4 CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Qui peut

Plus en détail

PRÊT SOCIAL Pour les agents de l AP-HP

PRÊT SOCIAL Pour les agents de l AP-HP DOSSIER N :. PRÊT SOCIAL Pour les agents de l AP-HP Emprunteur Co-emprunteur Mr Mme Mr Mme Nom d usage (en majuscules) :..... Nom de famille (nom de jeune fille) :.. Prénoms :.. Nom d usage (en majuscules)

Plus en détail

Pourquoi faire le choix de construire sa maison?

Pourquoi faire le choix de construire sa maison? GUIDE PRATIQUE : CONSTRUIRE SA MAISON Pourquoi faire le choix de construire sa maison? Construire, ou faire construire son habitation sur un terrain que l on a soi-même choisi ne se fait pas par hasard.

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN. avec la collaboration de Valérie SAMSEL et Renaud TURC SON BIEN IMMOBILIER. Troisième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN. avec la collaboration de Valérie SAMSEL et Renaud TURC SON BIEN IMMOBILIER. Troisième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN avec la collaboration de Valérie SAMSEL et Renaud TURC SAVOIR VENDRE SON BIEN IMMOBILIER Troisième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2003, 2007 De Particulier à Particulier,

Plus en détail

Prêt Logement 92. 1. Les familles résidant dans les Hauts-de-Seine ayant au moins un enfant né ou à naître.

Prêt Logement 92. 1. Les familles résidant dans les Hauts-de-Seine ayant au moins un enfant né ou à naître. ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Prêt Logement 92 05/08 Dans le cadre de sa politique en faveur de l accession à la propriété, le Conseil Général des Hauts de Seine a mis en place depuis novembre

Plus en détail

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 4 allée des Terreaux 74 240 Gaillard. Rentabilité Année 1 Année 2

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 4 allée des Terreaux 74 240 Gaillard. Rentabilité Année 1 Année 2 Fiche synthétique T1 4 allée des Terreaux 74 240 Gaillard Caractéristiques du bien: Type de bien Neuf / Ancien T1 Ancien rénové Date de construction 1974 Loué Date de fin de bail Oui Loyers garantis 1

Plus en détail

Les caractéristiques de votre projet

Les caractéristiques de votre projet Les caractéristiques de votre projet Cette simulation tient compte des dispositions légales (loi de finances 2011) et contractuelles en vigueur. Votre situation initiale REVENU, compte tenu de votre situation

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI INFORMATION PROFESSIONELLE UCI N 50 2012 Rubrique Fiscalité Objet Le nouveau dispositif en faveur de l investissement locatif Entrée en vigueur le 1 er janvier 2013 : 31 décembre 2012 : 1/5 Le dispositif

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Février 2013 Dossier de presse Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Sommaire : Communiqué de presse Favoriser l accession à

Plus en détail

Mises de fonds et documentation requise

Mises de fonds et documentation requise Mises de fonds et documentation requise VÉRIFICATION DE L AVOIR PROPRE L avoir propre est le montant que l emprunteur verse à titre de mise de fonds à l achat de cette propriété. Les exigences relatives

Plus en détail

La Convention. www.lesclesdelabanque.com. (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) Les mini-guides bancaires.

La Convention. www.lesclesdelabanque.com. (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) Les mini-guides bancaires. octobre 2012 n 25 crédit Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) 1

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER RÉSIDENCE PRINCIPALE

DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER RÉSIDENCE PRINCIPALE Cachet Partenaire Id Prescripteur Collaborateur : DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER RÉSIDENCE PRINCIPALE Cadre réservé au Crédit Foncier Nom du client: N de dossier : B20030-07/14 - imphelde Point de vente :

Plus en détail

SCPI Fructipierre EN BREF

SCPI Fructipierre EN BREF SCPI Fructipierre Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIPIERRE est une SCPI de taille importante détenant des actifs immobiliers représentant

Plus en détail

La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé)

La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) OCTOBRE 2012 N 25 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) 1

Plus en détail

VILLE : Lille. T2-30M 2 ADRESSE : Rue Auguste Bonté REF : 22012015. Investissement possible à partir de : 4 800

VILLE : Lille. T2-30M 2 ADRESSE : Rue Auguste Bonté REF : 22012015. Investissement possible à partir de : 4 800 REF : 22012015 VILLE : Lille T2-30M 2 ADRESSE : Rue Auguste Bonté REF : 22012015 Investissement possible à partir de : 4 800 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T2 30M 2 - REF 22012015 Type de bien... T2 Ancien...

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE D ACCESSION A LA PROPRIETE

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE D ACCESSION A LA PROPRIETE SAN Ouest Provence Service Politique de l Habitat DOSSIER DE DEMANDE D AIDE D ACCESSION A LA PROPRIETE LES DISPOSITIFS D AIDE A L ACCESSION Pour satisfaire les besoins de ses habitants en matière de logement,

Plus en détail

LE GUIDE du futur propriétaire. by Corsea Promotion

LE GUIDE du futur propriétaire. by Corsea Promotion LE GUIDE du futur propriétaire by Corsea Promotion Né du constat que les jeunes ménages ont de grandes difficultés à réaliser leur première opération d accession à la propriété en raison de prix élevés,

Plus en détail

REF : 03082015 VILLE : Reims. T1 28 M 2 Avenue de Laon Reims 51100 INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 5 290

REF : 03082015 VILLE : Reims. T1 28 M 2 Avenue de Laon Reims 51100 INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 5 290 REF : 03082015 VILLE : Reims T1 28 M 2 Avenue de Laon Reims 51100 INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 5 290 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T2 28 M 2 REF 03082015 Type de bien... T2 Neuf / Ancien... Ancien

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail