Le testament d un négociant en meubles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le testament d un négociant en meubles"

Transcription

1 Le testament d un négociant en meubles 4 Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 5

2 Améliorer le quotidien du plus grand nombre en proposant une vaste gamme d articles d ameublement, esthétiques et fonctionnels, à de si bas prix que le plus grand nombre pourra les acheter. Une fois pour toutes, nous avons décidé d être du côté du plus grand nombre. Ce qui est bon pour nos clients l est à long terme pour nous. Un tel objectif engage notre responsabilité. Tous les pays et tous les systèmes de gouvernement, tant à l Est qu à l Ouest, utilisent de façon disproportionnée une grande partie des biens à satisfaire une petite fraction de la population. Dans notre branche d activité, par exemple, nouveautés et designs de qualité restent trop souvent le privilège des gens aisés, c est-à-dire d une minorité. Un tel état de fait a grandement contribué à la formulation de nos objectifs. Nous avons déjà atteint de bons résultats. Un industriel et homme politique bien connu a même déclaré que IKEA avait davantage contribué au développement de la démocratie que bien des mesures issues des pouvoirs publics. Il est vrai que notre action a incité bon nombre de nos concurrents à œuvrer dans notre sens, et que notre marché intérieur suédois est même devenu un modèle pour le monde entier, maintes nouveautés ayant été conçues d emblée pour le plus grand nombre, c est-à-dire les non-privilégiés. En ce sens, nous pouvons dire que nous sommes des précurseurs. Mais là ne s arrêtent pas nos ambitions. Nous savons nous rendre utiles sur la plupart des marchés, et contribuer de la sorte au processus de démocratisation auquel nous sommes attachés. Nous savons en outre que les fabrications en grandes séries nous procurent de nouveaux avantages sur le plan national, tandis que notre dispersion sur les différents marchés permet une répartition de nos risques. D où la nécessité de notre expansion! Les moyens mis en œuvre pour atteindre nos objectifs sont marqués par l absence de tout préjugé, par ce que l on peut appeler notre «ligne différente», par notre recherche de la simplicité et de la franchise dans nos rapports quotidiens, tant au travail qu ailleurs. Même si le terme «style de vie» peut paraître fort, je n hésite pas à l employer. Améliorer le quotidien signifie aussi s affranchir des clichés et des conventions, et accéder à une plus grande liberté en tant qu être humain. Dans ce domaine encore nous tendons à forger nos propres concepts, tant pour notre satisfaction personnelle que pour inspirer notre entourage. Etre libre mais responsable, et exiger beaucoup de soi-même, voilà de quoi il est toujours et sans cesse question! Aucune méthode ne vaut le bon exemple! J ai déjà mentionné notre contribution au processus de démocratisation. Afin d éviter tout malentendu, je tiens à préciser que nous ne prenons pas ici position en matière d égalité des salaires ou autres. On pourrait même dire que là encore, nous voulons aborder le problème dans une autre optique. Les points évoqués ci-après présentent notre politique en matière de prix et d assortiment, véritable épine dorsale de notre travail. Puis sont décrites les règles et les méthodes qui, avec le temps, sont devenues les éléments fondamentaux de notre philosophie, cette philosophie qui fait et fera toujours d IKEA une entreprise unique en son genre! Ingvar Kamprad, Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 7

3 1 L assortiment : notre identité «Nous devrons proposer une vaste gamme d articles d ameublement, esthétiques et fonctionnels, à de si bas prix que le plus grand nombre pourra les acheter.» Etendue Notre assortiment devra s étendre à tout l habitat, c est-à-dire à tous les types d aménagements domestiques, qu ils soient intérieurs ou extérieurs, fixes ou mobiles. Il pourra également inclure des articles utilitaires et décoratifs ainsi que des objets à réaliser soi-même. Dans une proportion moindre, l assortiment pourra enfin comprendre des produits destinés à l installation des bureaux, restaurants et autres lieux publics. L assortiment devra toujours être limité de manière à ne pas nuire à notre niveau général de prix. Il s ensuivra toujours une concentration des forces autour des produits essentiels dans chaque groupe d articles. Profil L essentiel de notre assortiment devra toujours se référer à notre choix de base, c est-à-dire à ce qui est «typiquement IKEA». Cet assortiment de base devra avoir son profil propre, refléter notre pensée, être simple et sans détour, tout comme nous-mêmes. Il devra être durable et attrayant, exprimer un genre de vie plus décontracté, plus libre et plus naturel. Enfin, il devra être synonyme de forme, de couleur et de gaieté, et s adresser à toutes les personnes jeunes d esprit. En Scandinavie, l assortiment de base devra être considéré comme «typiquement IKEA», et à l étranger comme «typiquement suédois». En dehors de notre assortiment de base, il pourra exister un assortiment plus restreint, plus traditionnel, susceptible de plaire à un grand nombre de personnes, et facilement adaptable au choix de base. Hors de Scandinavie, nous devrons fortement limiter cette partie de l assortiment. Fonctionnalité / qualité technique Chez IKEA, pas d articles camelote! Le consommateur doit pouvoir jouir durablement de son achat. C est pourquoi la fonction et la qualité technique devront être bonnes. Jamais cependant la qualité ne devra constituer un but en soi, mais elle devra être adaptée au besoin des consommateurs. Ainsi, par exemple, la surface d un plan de travail bénéficiera-t-elle d un traitement plus résistant que celle d un rayon de bibliothèque. Bien que plus coûteux, ce traitement procurera une satisfaction durable au consommateur. Un revêtement aussi cher pour un simple rayonnage nuirait aux intérêts du client puisqu il coûterait plus sans offrir davantage. La qualité devra toujours être adaptée aux intérêts à long terme du consommateur, et notre fil conducteur en la matière sera constitué par les exigences de base des tests Möbelfakta ou autres normes de qualité. Des bas prix toujours justifiés Les revenus du plus grand nombre sont le plus souvent limités. C est pourtant au service de ce plus grand nombre que nous voulons être. Une condition essentielle à cela : des prix extrêmement bas. Mais ces bas prix doivent être justifiés et ne nuire en aucune façon à la fonction ou la qualité technique. Aucune peine ne devra être épargnée afin de maintenir ces prix au niveau le plus bas. La marge ainsi créée par rapport à nos concurrents devra être très importante, et nous devrons rester les plus avantageux dans tous les domaines. Chaque groupe d articles devra proposer des «offres époustouflantes», et jamais notre assortiment ne devra s accroître au point de compromettre notre niveau général de prix. Ces bas prix toujours justifiés imposent donc d énormes exigences à tous nos collaborateurs : au créateur, au constructeur, au responsable des achats, à l administrateur, au magasinier, au vendeur,...bref à tous ceux qui ont une influence sur le prix de revient et tous les coûts annexes. Autrement dit, à tous sans exception! Sans une limitation stricte de nos frais, jamais nous ne pourrions remplir notre tâche! Modification de notre politique d assortiment Notre politique de base, «être au service du plus grand nombre», ne saurait en aucune façon être modifiée. Les lignes directrices données ici pour la composition de notre assortiment ne pourraient être remises en cause qu après décision commune des Conseils d Administration de Ingka Holding B.V. et Inter IKEA Systems B.V.. 8 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 9

4 2 L esprit ΙΚΕΑ : une réalité forte et vivante! Tu l as certainement vécu toi-même. Peut-être l as-tu même compris à ta façon. Certes, il était autrefois plus facile de le maintenir vivant, à l époque où nous étions moins nombreux, où nous pouvions nous côtoyer et nous parler à tous moments. C est à n en pas douter plus difficile aujourd hui, alors que l individu disparaît de plus en plus derrière une fiche d employé ou dans l anonymat des conventions collectives. Autrefois, nous étions plus proches du concret. Nous cherchions à nous entraider, nous savions nous débrouiller avec les moyens du bord, nous contenter de peu, être économes (à la limite de l avarice), modestes, résolument enthousiastes, et merveilleusement unis pour le meilleur et pour le pire. La société aussi bien que IKEA ont changé depuis lors. Cependant l esprit IKEA est encore présent, pour ainsi dire à chaque poste de travail, chez les anciens collaborateurs comme chez les nouveaux. Des efforts héroïques sont encore accomplis chaque jour, et nombreux, très nombreux, sont ceux qui continuent à éprouver les mêmes sentiments qu autrefois. Dans le vaste groupe qu est IKEA, chacun ne peut ressentir la même responsabilité ou le même enthousiasme. Certains considèrent leur travail comme une tâche quelconque, comme un simple gagne-pain. Parfois toi ou moi en sommes responsables, soit que nous n ayons pas su transmettre notre feu sacré, soit que nous-mêmes, à l occasion, nous soyons résignés, ou que tout simplement nous n ayons pas eu le courage de communiquer un peu de vie et de chaleur à une tâche au premier abord monotone. Le vrai esprit IKEA repose toujours sur notre enthousiasme, notre recherche constante de la nouveauté, notre sens de l économie, notre volonté d aider et de prendre des responsabilités, notre modestie face à la tâche à accomplir et sur la simplicité de notre manière d être. Nous devons prendre soin les uns des autres, nous inspirer mutuellement. Ceux qui ne le peuvent ou ne le veulent, m attristent. Un travail ne devrait jamais être un simple gagne-pain. Manquer d enthousiasme au travail revient à gâcher un tiers de sa vie! Et ce n est pas en feuilletant des magazines pendant les heures de travail qu on peut remédier à la chose. Pour toi qui exerces à un quelconque niveau des fonctions de dirigeant, ceci est particulièrement important : motiver et faire avancer tes collaborateurs, telle est ta tâche primordiale. L esprit d équipe est une belle chose, à condition que chaque membre dans le groupe s intéresse à sa tâche. En tant que capitaine, tu décides en accord avec l équipe. Après, il est trop tard pour discuter. Prends pour exemple une équipe de football! Préoccupe-toi de ceux qui sont les piliers de l entreprise! Ces gens simples, silencieux et sans problème, toujours prêts à tendre une main secourable. Ils font leur devoir et prennent leurs responsabilités sans se faire remarquer. Pour eux, le mot «domaine de responsabilité», quoique nécessaire, sonne désagréablement. Pour eux, l idée de totalité est aussi évidente que la disponibilité et le don de soi. Si je les appelle «piliers de l entreprise» c est simplement parce qu ils sont nécessaires dans tout système social. Et chez nous, ils sont particulièrement nombreux. On en trouve partout : dans nos dépôts, dans nos bureaux, parmi le personnel de vente... Ils sont l essence même de l esprit IKEA. Certes, l esprit IKEA est toujours présent mais lui aussi doit être entretenu et développé au fil du temps. Or, évolution n est pas toujours synonyme de progrès. C est donc souvent à toi, en tant que responsable, de faire en sorte qu elle le soit! 10 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 11

5 3 Le profit nous procure des moyens Un meilleur quotidien pour le plus grand nombre! Pour atteindre nos objectifs, nous avons besoin de moyens, notamment sur le plan financier. Nous ne croyons pas que tout va nous tomber du ciel. Nous croyons que seul l acharnement au travail porte ses fruits. Le profit est un mot merveilleux auquel il convient avant tout de rendre son vrai sens. Les hommes politiques usent et abusent de ce mot. Le profit nous procure des moyens. Il existe deux manières de se les procurer : le profit ou les subsides. Toute subvention accordée par l Etat a elle-même deux origines possibles : le profit tiré d une quelconque activité, et les impôts que toi et moi payons sous une forme ou sous une autre. Alors, comptons plutôt sur nous-mêmes lorsque nous avons besoin de fonds! L objectif dictant notre recherche de moyens financiers peut être formulé ainsi : Atteindre un bon résultat à long terme. Les exigences, tu les connais : nous devons avoir le niveau de prix le plus bas et allier à ce niveau de prix une bonne qualité. En faisant payer trop cher, nous ne pouvons maintenir nos bas prix. En faisant payer trop peu, nous n obtenons aucun moyen financier. Quel merveilleux problème que celui qui nous contraint à nous améliorer au niveau de la conception des produits, à acheter intelligemment et à réduire nos frais de façon acharnée. Là est tout notre secret et la clef de notre succès! 4 Atteindre de bons résultats avec peu de moyens C est là une ancienne idée de IKEA, toujours plus actuelle. Nous avons montré maintes fois que l on peut obtenir de bons résultats avec peu de moyens. Chez IKEA, le gaspillage est un péché capital. Rien de plus facile que d atteindre les objectifs fixés lorsqu on n est pas tenu de prendre les frais en considération. N importe quel architecte peut concevoir une table de travail de francs. Mais créer pour seulement francs un produit de ce type, à la fois fonctionnel et solide, voilà qui n est permis qu aux meilleurs! Les auteurs de solutions coûteuses sont généralement des médiocres. Nous ne prenons aucune solution en considération avant d en connaître le coût. C est pourquoi un produit IKEA sans indication de prix est toujours une erreur. Tout comme c est une erreur de la part de l Etat de ne pas communiquer aux contribuables le prix moyen des repas servis dans les cantines scolaires. Avant d opter toi-même pour une solution, estimes-en le coût! Ce n est qu alors que tu pourras émettre un jugement. Le gaspillage des biens est l un des plus grands maux de l humanité. Nombre de constructions modernes sont plus des monuments consacrant la bêtise humaine qu une réponse rationnelle à des besoins donnés. Mais le gaspillage nous coûte davantage lorsqu il s étend aux petites affaires de chaque jour : mettre de l ordre dans des papiers que tu n emploieras de toute façon jamais ; perdre ton temps à prouver aux autres que tu avais quand même raison ; renvoyer une affaire à la prochaine réunion parce que tu ne veux pas en assumer tout de suite la responsabilité ; téléphoner quand tu pourrais tout aussi bien écrire une note ou envoyer un fax ou mail. Et la liste est loin d être exhaustive! Exploite tes ressources à la manière IKEA! Tu pourras alors atteindre de bons résultats avec peu de moyens. 12 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 13

6 5 La simplicité est une vertu Rien ne vaut le bon exemple. Ingvar Kamprad Pour qu un grand nombre d individus puissent cohabiter sans problème au sein d une société ou d une entreprise, il doit y avoir des règles. Plus celles-ci sont compliquées, plus elles sont difficiles à suivre. Des règles tatillonnes sont paralysantes. Le poids de l histoire, la crainte et le refus de prendre des responsabilités, tels sont les fondements de la bureaucratie. L indécision entraîne un surcroît de statistiques, de recherches, de réunions et une recrudescence de la bureaucratie qui complique et paralyse. La planification est souvent synonyme de bureaucratie. S il est vrai qu elle est nécessaire à l établissement des lignes directrices de ton travail et au bon fonctionnement à long terme de toute entreprise, il n empêche qu une planification exagérée est souvent la mort d une entreprise. Une planification exagérée restreint ta liberté d action et réduit ton temps d exécution. Une planification compliquée est paralysante. Lorsque tu planifies, laisse agir la simplicité et la raison. Chez nous, la simplification est une belle tradition. Des procédures simples donnent une plus grande percussion, et la simplicité de notre comportement accroît notre force. Nos relations entre collègues, celles avec nos fournisseurs et nos clients, sont caractérisées par la simplicité et la modestie. Ce n est pas seulement par mesure d économie que nous évitons les hôtels de luxe. Nous n avons besoin ni de voitures prestigieuses, ni de titres ronflants, ni de vêtements sur mesure ou autres signes distinctifs. Nous comptons sur notre propre force et sur notre volonté! 14 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 15

7 6 Une ligne différente Si nous avions jadis demandé aux experts ce qu ils pensaient de l éventuelle construction à Älmhult d une entreprise comme IKEA, ils nous l auraient certainement déconseillée. C est pourtant dans cette petite ville que se trouve aujourd hui le centre d activité d un des plus grands distributeurs de meubles au monde. C est en se demandant sans cesse «pourquoi» on agit de telle ou telle manière, que l on trouve des méthodes nouvelles. Nous allons de l avant par notre refus d accepter un modèle, sur le simple fait qu il est reconnu par tous. Nous osons être différents! Non seulement lorsqu il s agit de grands problèmes, mais aussi au niveau des petites difficultés quotidiennes. Si nos acheteurs s adressent à une fabrique de fenêtres pour des piètements de table et à une fabrique de chemises pour des coussins, ce n est pas un hasard mais tout simplement la réponse à la question «pourquoi»! Notre remise en question de tout ce qui est établi n est pas un but en soi, mais une volonté consciente d évoluer et de progresser constamment. L une de nos tâches primordiales est de conserver le dynamisme de notre entreprise et de le développer. J espère, par exemple, que nous n aurons jamais deux magasins de meubles identiques. Nous sommes persuadés que le dernier aura encore des défauts, mais que l un dans l autre, il sera le mieux de tous. Le dynamisme et le goût de nouvelles expériences nous feront toujours aller de l avant. «Pourquoi» demeure pour nous un mot-clef. 7 La concentration des forces : fondamentale pour notre succès! Le commandant d armée qui éparpille ses forces part irrémédiablement perdant. Et même le décathlonien, cet athlète qui dispute dix épreuves, n est pas sans rencontrer de problèmes. Pour nous aussi, l important est de rassembler nos forces, de concentrer nos efforts. De toute façon nous ne pouvons pas tout faire et être partout à la fois. Notre assortiment ne doit pas être trop vaste. Jamais, de toute manière, nous ne pourrons satisfaire tous les goûts. Nous devons nous concentrer sur notre choix le plus représentatif. Jamais nous ne pourrons promouvoir tous nos produits en même temps ni conquérir tous les marchés à la fois. Nous devons concentrer nos forces pour créer, avec des ressources bien souvent limitées, le plus grand impact possible. Tout en concentrant nos forces dans des domaines particulièrement importants, nous devons «nous tirer d affaire» dans d autres, fût-ce avec des moyens extrêmement limités. Lorsque nous pénétrons un marché, nous concentrons nos efforts sur son analyse. La concentration des forces nous oblige parfois à négliger des questions pourtant importantes, comme par exemple la protection des biens. Aussi est-il primordial que nos collaborateurs soient tous d une honnêteté et d une loyauté sans reproche. Concentration des forces : la notion elle-même respire la force. Mets-la en pratique dans ton travail quotidien et tu réussiras! 16 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 17

8 8 Prendre des responsabilités : un privilège! Dans chaque type d entreprise ou de société, il existe à tous les niveaux, des individus qui préfèrent prendre leurs propres décisions plutôt que de se dissimuler derrière celles des autres. Des individus qui osent prendre des responsabilités. Moins une entreprise ou une société renferme de ces personnes responsables, et plus règne la bureaucratie. La frénésie des réunions et des discussions provient souvent de la répugnance ou de l incapacité des responsables à prendre des décisions, même s ils se réfugient derrière des notions comme la démocratie ou la concertation. Savoir prendre des responsabilités n a rien à voir avec la formation, la situation financière ou la position. Des gens prêts à prendre des responsabilités, nous en trouvons au dépôt, au bureau, parmi les acheteurs et les vendeurs, bref partout! Nécessaires dans tous les domaines aussi bien qu à tous les progrès, ce sont eux qui veillent à ce que le mécanisme fonctionne. Dans notre famille IKEA, nous entendons conserver une place centrale à la personne, et nous aider mutuellement. Chacun y a ses droits mais aussi ses devoirs. Nous sommes libres mais responsables. Tes initiatives et les miennes sont décisives, tout comme notre capacité à prendre des décisions et des responsabilités. Seul celui qui dort ne commet pas d erreurs! Commettre des erreurs est le privilège de l homme d action, le privilège de celui qui sait rectifier. Nos objectifs nous contraignent à nous exercer constamment à prendre décisions et responsabilités ainsi qu à sans cesse combattre notre crainte de commettre des erreurs. Cette crainte de commettre des erreurs est le commencement de la bureaucratie et l ennemi de toute évolution. Une décision ne peut jamais prétendre être la seule valable. C est le dynamisme dont elle est issue qui la justifie. Nous avons tous le droit à l erreur. Seuls les gens médiocres et négatifs passent leur temps à prouver aux autres qu ils ne s étaient pas trompés. Celui qui est fort est toujours positif et va de l avant. Ce sont toujours les individus positifs qui gagnent. Ils sont une source permanente de satisfaction tant pour les autres que pour eux-mêmes. Mais gagner ne signifie pas nécessairement que quelqu un doit perdre. Les plus belles victoires sont gagnées sans perdant! Si un concurrent copie l un des nos modèles, loin de nous embarquer dans un procès, avec tout ce qu il comporte de négatif, nous résolvons le problème en créant un modèle qui dépasse de loin le précédent. Tu as le privilège, le droit, le devoir de prendre des décisions et des responsabilités. Alors fais-le! 18 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 19

9 9 L essentiel reste à faire : Merveilleux avenir! Le sentiment d en avoir fini est un soporifique efficace. Celui qui, parvenu à l âge de la retraite, pense avoir accompli son devoir, périt rapidement. De même, l entreprise qui estime avoir atteint les objectifs fixés stagne et perd son dynamisme. Le bonheur n est pas d arriver au but mais d être en chemin! Notre destin a ceci de merveilleux que nous n en sommes encore qu au début, dans tous les domaines. Ce n est qu en nous demandant constamment comment mieux faire demain ce que nous avons fait aujourd hui, que nous progressons. La joie positive du pionnier nous animera aussi à l avenir. Le mot «impossible» est et restera toujours banni de notre vocabulaire. «Expérience» est par contre un mot auquel nous devrons faire attention. L expérience est un frein à toute évolution. Elle est souvent l excuse de gens qui ne veulent pas tenter de nouvelles expériences. S il est parfois raisonnable de s en tenir à l expérience, alors préfère la tienne! En général, elle vaut mieux que de longues recherches. Nous devons rester très ambitieux pour ce qui est de notre évolution en tant qu individu et collaborateur. Le mot-clef est «modestie». Pour nous, la modestie a une signification particulière, que ce soit dans notre travail ou nos loisirs. Elle joue même un rôle décisif dans notre vie d individu. Non seulement elle signifie égard et respect envers notre prochain, mais aussi amabilité et générosité. La volonté et la force sans la modestie amènent souvent des conflits. Combinées à la modestie, la volonté et la force sont les armes secrètes qui te permettront de te réaliser toi-même en tant qu individu et membre de la collectivité. Pense que le temps est ta principale ressource! Tu peux faire tant de choses en dix minutes. Dix minutes passées, c est dix minutes écoulées pour toujours. Tu ne les retrouveras jamais plus! Dix minutes, ce n est pas seulement ton salaire horaire divisé par six. Dix minutes, c est un instant de toi-même. Partage ta vie en unités de dix minutes et gaspilles-en le moins possible. L essentiel reste à faire. Restons une équipe de fanatiques constructifs refusant avec obstination l impossible et tout ce qui est négatif. Ce que nous voulons faire, nous le pouvons et nous le ferons ensemble : merveilleux avenir! 20 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 21

Présentation du Groupe IKEA

Présentation du Groupe IKEA Présentation du Groupe IKEA IKEA dans le monde en quelques chiffres En 62 ans, le Groupe IKEA est devenu le leader mondial sur le marché du meuble. En tant que spécialiste de l ameublement et de la décoration

Plus en détail

ALGOT Solutions de rangement pour toute la maison

ALGOT Solutions de rangement pour toute la maison ALGOT Solutions de rangement pour toute la maison DESIGN Francis Cayouette QUALITÉ Conçues pour être utilisées dans toute la maison. Les tablettes ALGOT sont résistantes, antitaches et faciles à nettoyer.

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

GRAND. faire partie de quelque chose de. l essentiel RESTE à FAIRE. faire autr ment QUESTION L EMOTION. de valeurs. Travailler chez IKEA

GRAND. faire partie de quelque chose de. l essentiel RESTE à FAIRE. faire autr ment QUESTION L EMOTION. de valeurs. Travailler chez IKEA l essentiel RESTE à FAIRE Inter IKEA Systems B.V.2013. Imprimé sur papier FSC. Composition: 40% de fibres de papier recyclé et 60% de cellulose. Travailler chez IKEA faire autr ment faire partie de quelque

Plus en détail

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail. Un apprentissage professionnel te permet d accéder directement à la vie professionnelle en sortant

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

Atelier du CEPD sur la vidéosurveillance au sein des institutions et organes de l Union

Atelier du CEPD sur la vidéosurveillance au sein des institutions et organes de l Union Atelier du CEPD sur la vidéosurveillance au sein des institutions et organes de l Union Bruxelles, le 30 septembre 2009 Allocution d ouverture: les droits fondamentaux en jeu Giovanni BUTTARELLI Contrôleur

Plus en détail

14-10-14 CD/12. 1161 répondants 1098 OUI 31 NON

14-10-14 CD/12. 1161 répondants 1098 OUI 31 NON 14-10-14 CD/12 1161 répondants 1098 OUI 31 NON Une convention établie sur 5 ans plutôt que sur 3 ans pourrait être proposée. Cette demande est raisonnable et on y tient (pas trop négocier à la baisse).

Plus en détail

Le livret des réponses

Le livret des réponses Le livret des réponses Achat 1 Avant de dépenser tout ton argent, il faut réfléchir aux conséquences de cet achat. Auras-tu besoin d argent pour faire d autres activités dans les semaines qui viennent,

Plus en détail

Comment Elaborer un Plan d Action

Comment Elaborer un Plan d Action Comment Elaborer un Plan d Action Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

CONSEIL EN DYNAMIQUE FINANCIÈRE

CONSEIL EN DYNAMIQUE FINANCIÈRE CONSEIL EN DYNAMIQUE FINANCIÈRE Le guide fait la différence PRÉAMBULE lacements, gestion financière, hypothèques, retraites et troisièmes piliers, successions, crédits bancaires, investissements... Pour

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Chez vous d ns toutes les villes d Europe

Chez vous d ns toutes les villes d Europe Chez vous d ns toutes les villes d Europe Le leader européen des solutions clé en main dans le domaine de la vente au détail. 02 bk Group Le respect d une ligne directrice bien définie est l instrument

Plus en détail

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR)

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) Profession de foi Changer la façon de s habiller, sortir des sentiers battus, et proposer une autre vision du monde. Notre mission Le groupe FAST

Plus en détail

Catalogue sde maisons préfabriquées mobiles

Catalogue sde maisons préfabriquées mobiles Catalogue sde maisons préfabriquées mobiles Maisons Suprêmes à la maison préfabriquée mobile de votre choix qui correspond à votre style de vie! Bienvenue chez Maisons Suprêmes, l un des plus grands et

Plus en détail

AUGMENTEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER

AUGMENTEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER AUGMENTEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER Réaliser des ventes à l étranger c est bien, mais en réaliser davantage c est mieux. Et grâce aux solutions d EDC, le fait de décrocher ces ventes fera non seulement augmenter

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

LA CAPACITE DU MINEUR Ai-je le droit d agir seul en tant que mineur?

LA CAPACITE DU MINEUR Ai-je le droit d agir seul en tant que mineur? Droit civil LA CAPACITE DU MINEUR Ai-je le droit d agir seul en tant que mineur? Peux-tu effectuer des achats dans un magasin ou ailleurs? Peux-tu ouvrir un compte bancaire et en retirer de l argent? Pourras-tu

Plus en détail

La Forge du Savoir. Cahier des Charges

La Forge du Savoir. Cahier des Charges La Forge du Savoir Cahier des Charges Préparé par Nicolas Therrien Étudiant en Génie Informatique Université du Québec à Hull Le 13 juin 2001 Introduction La Forge du Savoir est un projet qui a été conçu

Plus en détail

GUIDE DE PLANIFICATION DE CUISINE

GUIDE DE PLANIFICATION DE CUISINE GUIDE DE PLANIFICATION DE CUISINE Ta nouvelle cuisine en 4 étapes. Notre guide d installation de cuisine te donne des conseils et des informations pour installer correctement ta cuisine. 1PRISE DES MÉTRÉS

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

PETIT GUIDE DES FÊTES COMMERCIALES PETIT GUIDE DES FÊTES COMMERCIALES. Charité ou solidarité? Charité ou solidarité?

PETIT GUIDE DES FÊTES COMMERCIALES PETIT GUIDE DES FÊTES COMMERCIALES. Charité ou solidarité? Charité ou solidarité? Un outil produit par le www.100detours.org www.mepacq.qc.ca Diffusez, partagez ou... recyclez-moi. PETIT GUIDE DES FÊTES COMMERCIALES ou survivre à toutes les fêtes en restant près de ses valeurs Charité

Plus en détail

Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle

Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle Anaïs ROCCI 6T bureau de recherche Colloque «Bougeons autrement», 30/11/2011 CNFPT, Région Haute-Normandie

Plus en détail

Les Activités Les Futures Forêts

Les Activités Les Futures Forêts Les Activités Les Futures Forêts MODULE A POURQUOI LES FORÊTS ET LES ARBRES SONT IMPORTANTS Ce module aidera vos jeunes à apprendre pourquoi les arbres et les forêts sont importants pour eux. Il contient

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS Distribution MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS METTRE LES RUPTURES SOUS CONTRÔLE Introduction Tout distributeur veut que tous les produits soient bien présents dans ses rayons.

Plus en détail

LA CAPACITE DU MINEUR

LA CAPACITE DU MINEUR Droit civil Juillet 2015 LA CAPACITE DU MINEUR AI-JE LE DROIT D AGIR SEUL EN TANT QUE MINEUR? Peux-tu effectuer des achats dans un magasin ou ailleurs? Peux-tu ouvrir un compte bancaire et en retirer de

Plus en détail

La poursuite de l activité malgré la grève

La poursuite de l activité malgré la grève Négocier des accords et résoudre les conflits collectifs La poursuite de l activité malgré la grève Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

ÉTUDE TECHNIQUE Pourquoi la gestion déléguée et non la dotation en personnel d appoint? cgi.com

ÉTUDE TECHNIQUE Pourquoi la gestion déléguée et non la dotation en personnel d appoint? cgi.com ÉTUDE TECHNIQUE Pourquoi la gestion déléguée et non la dotation en personnel d appoint? S assurer que les entreprises tirent un maximum de valeur de leurs fournisseurs de services en TI, y compris flexibilité

Plus en détail

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT Activités éducatives pour les 15 à 17 ans PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT VOTRE ENFANT APPREND À : ESTIMER LES COÛTS DE LA VIE EN APPARTEMENT ÉVALUER SA CAPACITÉ FINANCIÈRE DRESSER UN BUDGET DÉTAILLÉ FAIRE

Plus en détail

Pourquoi faire le choix de construire sa maison?

Pourquoi faire le choix de construire sa maison? GUIDE PRATIQUE : CONSTRUIRE SA MAISON Pourquoi faire le choix de construire sa maison? Construire, ou faire construire son habitation sur un terrain que l on a soi-même choisi ne se fait pas par hasard.

Plus en détail

4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs

4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs 4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs Un réseau de groupes associatifs (RGA) est une fédération informelle réunissant un certain nombre de groupes qui veulent s entraider dans des domaines

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

As-tu envie d aller aujourd hui? Auras-tu envie d aller travailler demain? Auras-tu le goût de te rendre encore au travail la semaine prochaine?

As-tu envie d aller aujourd hui? Auras-tu envie d aller travailler demain? Auras-tu le goût de te rendre encore au travail la semaine prochaine? As-tu envie d aller aujourd hui? Auras-tu envie d aller travailler demain? Auras-tu le goût de te rendre encore au travail la semaine prochaine? Advenant que tu traverses une période plus sombre ou moins

Plus en détail

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Chapitre 71 Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Il y a deux catégories de pauvres que nous aurons toujours parmi nous: ceux qui se ruinent eux-mêmes en faisant leur propre volonté et qui persévèrent

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Discours du Colonel Eric FAURE, Président de la FNSPF

Discours du Colonel Eric FAURE, Président de la FNSPF Discours du Colonel Eric FAURE, Président de la FNSPF Remise d insignes de Chevalier dans l Ordre National du Mérite - Capitaine Hubert DEGREMONT - GUEUX (51) jeudi 7 mai 2015 (prononcé) Monsieur le Député,

Plus en détail

Pourquoi c est si chouette de travailler chez IKEA?

Pourquoi c est si chouette de travailler chez IKEA? Pourquoi c est si chouette de travailler chez IKEA? Même ceux qui n y travaillent pas, trouvent ça aussi chouette. Le travail, c est seulement la moitié de la vie. L autre moitié, c est la famille, les

Plus en détail

assureur de classe, engagé et efficace. Le rapport de gestion 2010 en abrégé

assureur de classe, engagé et efficace. Le rapport de gestion 2010 en abrégé Notre objectif: être un assureur de classe, engagé et efficace. Le rapport de gestion 2010 en abrégé Chiffres-clés Données en milliers de CHF 2010 2009 Effectif des assurés 882 023 830 115 Effectif du

Plus en détail

STRATÉGIE D ENTREPRISE ET VALEURS

STRATÉGIE D ENTREPRISE ET VALEURS STRATÉGIE D ENTREPRISE ET VALEURS Stratégie d enterprise Notre voie vers le succès La stratégie d entreprise décrit la perception qu EVVA a d elle-même et sert à orienter l organisation dans son ensemble.

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer

Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer Béatrice MILLETRE, Docteur en Psychologie Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer Au-delà de la théorie, qui nous permet de changer notre regard sur

Plus en détail

La campagne Generation Squeeze

La campagne Generation Squeeze La campagne La campagne est menée par un vaste réseau de partenaires déterminés à faire en sorte que les jeunes générations aient la possibilité de faire face à divers enjeux, comme les salaires plus bas,

Plus en détail

Olivier Huart Directeur Général

Olivier Huart Directeur Général J ai souhaité, dès mon arrivée à la tête du Groupe TDF, doter l entreprise de valeurs fortes pour rassembler les collaborateurs et créer la confiance de nos partenaires. Ces valeurs, au nombre de cinq

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

La communication pour un conducteur de travaux

La communication pour un conducteur de travaux Page 1 / 5 Rapport technique / domaine de la formation Contenu : La communication Rédaction : Marc Doutaz / ETC 3 ème année Date : 03 janvier 2012 / Version 2 La communication pour un conducteur de travaux

Plus en détail

COMMENT FAIRE PREUVE D AUTORITE EN TANT QUE

COMMENT FAIRE PREUVE D AUTORITE EN TANT QUE COMMENT FAIRE PREUVE D AUTORITE EN TANT QUE TUTEUR ETUDIANT? Antoine Dautriche, David Morelière, Jean-Marc Rodrigues Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse Résumé L autorité est une qualité

Plus en détail

F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S. sur

F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S. sur F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S sur L AVANT-PROJET DE PLAN D ACTION EN MATIERE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES EN BELGIQUE *** 2 Dans sa lettre du 10 juillet

Plus en détail

Club thérapeutique et Groupe d Entraide Mutuelle

Club thérapeutique et Groupe d Entraide Mutuelle Club thérapeutique et Groupe d Entraide Mutuelle Aurélien Troisœufs, doctorant en anthropologie Bonjour. Je m appelle Aurélien Troisoeufs. Je suis doctorant en anthropologie au laboratoire du CERMES 3

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Actualisation linguistique en français

Actualisation linguistique en français Actualisation linguistique en français Mandat de l éducation en langue française Le ministère de l Éducation en Ontario a un double mandat par rapport à l enseignement et la transmission de la langue.

Plus en détail

Dossier de presse Holimeet

Dossier de presse Holimeet Dossier de presse Holimeet Mardi 9 juin 2015 holimeet@gmail.com holimeet.fr Table des matières Communiqué Présentation de Holimeet 3 4-5 Le concept Holimeet, dans la mouvance du tribalisme planétaire La

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

Conséquence. Aucun des malades d «ici» ne peut être un étranger, sauf à être exclu du champ de la

Conséquence. Aucun des malades d «ici» ne peut être un étranger, sauf à être exclu du champ de la Point de départ et définition. Le point de départ à tenir est qu en matière de santé, il n y a de malades étrangers que les seuls exclus de son champ. Nulle notion ethnique, raciale ou communautaire ne

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Katja Ingman Être pro en anglais Sous la direction de Marie Berchoud, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Fiche 1 Grow Your English : autoévaluation et plan d action Passez à l action : définissez votre objectif,

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 4 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, 2009, 2012 ISBN : 978-2-212-13276-2

Plus en détail

Pour une école obligatoire forte

Pour une école obligatoire forte PDC suisse Pour une école obligatoire forte Dégager les potentiels de formation des enfants, encourager la performance et le respect et l épanouissement, exiger le respect de règles et de valeurs Document

Plus en détail

METAPACK : PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR. Une étude approfondie de l impact des attentes des consommateurs sur le secteur de la livraison

METAPACK : PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR. Une étude approfondie de l impact des attentes des consommateurs sur le secteur de la livraison METAPACK : PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR Une étude approfondie de l impact des attentes des consommateurs sur le secteur de la livraison SOMMAIRE Sommaire 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 Plus de choix

Plus en détail

Enquête de satisfaction client 2009

Enquête de satisfaction client 2009 Enquête de satisfaction client 2009 High Performance Sealing Technology Bienvenue au 3e rapport d enquête de Satisfaction client James Walker. En 2006 lorsque nous lancions notre 1ère enquête, les marchés

Plus en détail

DISCOURS AMBASSADEUR 19 MARS LANCEMENT DU PROGRAMME CESA. Monsieur le Directeur Général du groupe HEC,

DISCOURS AMBASSADEUR 19 MARS LANCEMENT DU PROGRAMME CESA. Monsieur le Directeur Général du groupe HEC, DISCOURS AMBASSADEUR 19 MARS LANCEMENT DU PROGRAMME CESA Monsieur le Directeur Général du groupe HEC, Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie Franco-Malgache, Chers amis, C est pour

Plus en détail

Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com

Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu MOBILITÉ 2014 Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu ASSURER LA MOBILITÉ DE DEMAIN L ACA ET LA FIA DEMANDENT AUX DÉCIDEURS EUROPÉENS : d assurer le développement cohérents de la «voiture connectée»,

Plus en détail

Le travail 2.0 et l enregistrement du temps 1 + 1 = 3. Livre blanc

Le travail 2.0 et l enregistrement du temps 1 + 1 = 3. Livre blanc Le travail 2.0 et l enregistrement du temps 1 + 1 = 3 Livre blanc GET Table des matières I. Situation 3 A. Le travail 2.0 (ou travail collaboratif) : Un concept déjà ancien sous de nouveaux atours? 3 B.

Plus en détail

FINANCES PUBLIQUES CONGOLAISES www.droitcongolais.info

FINANCES PUBLIQUES CONGOLAISES www.droitcongolais.info Ce domaine concerne les règles les finances (l argent) de l Etat. Ce n est pas un domaine facile à comprendre mais il est indispensable de faire un effort pour en saisir l essentiel même de façon sommaire.

Plus en détail

R Projet d écoute FLA 10-2. Texte ludique : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom :

R Projet d écoute FLA 10-2. Texte ludique : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom : R Projet d écoute Texte ludique : Fais ton ménage! FLA 10-2 Cahier de l élève Nom : Fais ton ménage! DESCRIPTION DU PROJET Tu écouteras un extrait intitulé : Les petits pouvoirs de Suzanne Lebeau. L extrait

Plus en détail

2015, ET SURTOUT : BONNE RÉUSSITE!

2015, ET SURTOUT : BONNE RÉUSSITE! 0 0 1 NOTRE PROJET ÉDUCATIF Le projet éducatif du Cégep Gérald-Godin place l étudiant et sa réussite scolaire et personnelle au centre de ses activités de formation. Son axe principal vise à T AMENER À

Plus en détail

Auto-Diagnostic. en Développement Durable

Auto-Diagnostic. en Développement Durable Auto-Diagnostic en Développement Durable GOUVERNANCE ET GESTION RESPONSABLE La gestion responsable implique d organiser les actions en intégrant tous les autres principes. Il s agit de Repenser avant d

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

Les tableaux de bord et leurs indicateurs ont envahi les discours, les systèmes d information et les modes de management : reporting, KPI 1, système

Les tableaux de bord et leurs indicateurs ont envahi les discours, les systèmes d information et les modes de management : reporting, KPI 1, système Introduction Les tableaux de bord et leurs indicateurs ont envahi les discours, les systèmes d information et les modes de management : reporting, KPI 1, système décisionnel Mais de quoi parle-t-on? La

Plus en détail

Cette erreur peut te coûter le prix d une voiture neuve! Exemple concret de ce qu il faut éviter de faire quand Tu conclues une hypothèque

Cette erreur peut te coûter le prix d une voiture neuve! Exemple concret de ce qu il faut éviter de faire quand Tu conclues une hypothèque Cette erreur peut te coûter le prix d une voiture neuve! Exemple concret de ce qu il faut éviter de faire quand Tu conclues une hypothèque Actualité 10 novembre 2015 : Séance de questions-réponses avec

Plus en détail

Opinion Accélérer Leader votre croissance Un shopper heureux dépense plus

Opinion Accélérer Leader votre croissance Un shopper heureux dépense plus Opinion Accélérer Leader votre croissance Un shopper heureux dépense plus Si les distributeurs et les marques veulent que les shoppers dépensent plus, ils doivent auparavant s employer à les rendre heureux

Plus en détail

( Plan d Opportunité / Presentation d Opportunité )

( Plan d Opportunité / Presentation d Opportunité ) PO ( Plan d Opportunité / Presentation d Opportunité ) la PO est le secret du succès de 4life. les experts exigent que son contenu et son ordre soit respecté d'une forme stricte, les changements feront

Plus en détail

Comment construire une organisation de distribution européenne en partenariat avec les transporteurs? Comment innover en transport?

Comment construire une organisation de distribution européenne en partenariat avec les transporteurs? Comment innover en transport? Comment construire une organisation de distribution européenne en partenariat avec les transporteurs? Comment innover en transport? Marc JUTTET Transport Purchaser Manager, BP France marc.juttet@fr.bp.com

Plus en détail

Apprentissage autonome (Étude Indépendante)

Apprentissage autonome (Étude Indépendante) PRÉDIRE DES DÉPENSES FUTURES Apprentissage autonome (Étude Indépendante) Géométrie et Applications 111/112 Nom : Tu passes de nombreuses heures à planifier ton avenir et à t imaginer ce que sera ta vie

Plus en détail

Fiche Contenu 4-1 : Approvisionnement et gestion des stocks Vue d ensemble

Fiche Contenu 4-1 : Approvisionnement et gestion des stocks Vue d ensemble Fiche Contenu 4-1 : Approvisionnement et gestion des stocks Vue d ensemble Rôle dans le système de gestion de la qualité La gestion de l approvisionnement, la gestion des achats et des stocks est une composante

Plus en détail

welcome2switzerland La Suisse ton nouveau choix de vie

welcome2switzerland La Suisse ton nouveau choix de vie La Suisse ton nouveau choix de vie Tu as fait ta décision: La Suisse va être ton nouveau poste d attache! Félicitations et welcome2switzerland! Tu vas découvrir que la Suisse offre tout... Et encore beaucoup

Plus en détail

Guide. Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale

Guide. Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale Guide Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale 2 Utilisation du présent guide Le présent guide décrit des mesures et des possibilités d action déjà expérimentées. Les

Plus en détail

À bas les trafiquants d heures! Gérer des tâches imposantes.

À bas les trafiquants d heures! Gérer des tâches imposantes. À bas les trafiquants d heures! Gérer des tâches imposantes. Apprentissage critique Matériel et interactions Comprendre en quoi la gestion du temps au secondaire diffère de celle au collège. Reconnaître

Plus en détail

FAIRE REUSSIR TOUS LES ELEVES

FAIRE REUSSIR TOUS LES ELEVES 18 questions réponses Jacques BOUCHER Psychopédagogue Enseignant en psychologie du développement DEFINIR LES MISSIONS DE L ECOLE 1 - Quelles devraient être les valeurs de l école en N-C Les valeurs de

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

26 février 1918. Marie,

26 février 1918. Marie, Commémoration du Centenaire de la Grande Guerre Lettres écrites par Julie, élève de 1L 26 février 1918 Je suis tellement heureux, ce temps maussade ne se finira jamais il me semble, maintenant. Mais je

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Le cloud computing : vue d ensemble Les sociétés de services du monde entier travaillent dans un environnement en pleine

Plus en détail

MARKETING. Plan du cours. Introduction aux notions liées au marketing. MARKETING - CBD/GYB tiré de Berset/diMeo 1

MARKETING. Plan du cours. Introduction aux notions liées au marketing. MARKETING - CBD/GYB tiré de Berset/diMeo 1 MARKETING http://lelay.blog.lemonde.fr/files/2007/04/marketing-portrait-chinois.1176298189.jpg (29.08.07) Plan du cours Chapitre 1: Chapitre 2: Chapitre 3: Chapitre 4 : Chapitre 5 : Chapitre 6 : Introduction

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

Principes pour le contrôle des établissements des banques à l étranger

Principes pour le contrôle des établissements des banques à l étranger Principes pour le contrôle des établissements des banques à l étranger (Mai 1983) I. Introduction Ce rapport 1 expose certains principes qui, de l avis du Comité, devraient régir le contrôle, par les autorités

Plus en détail

Transcription médicale: comment faire le bon choix

Transcription médicale: comment faire le bon choix Transcription médicale: comment faire le bon choix La réduction des coûts et l optimisation des investissements sont des préoccupations majeures pour tout entrepreneur qui se respecte. À travers ce document,

Plus en détail

DISCOURS DE CLÔTURE DU PRÉSIDENT DE LA CONFÉRENCE

DISCOURS DE CLÔTURE DU PRÉSIDENT DE LA CONFÉRENCE DEUXIÈME CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE CONJOINTE DES PROTOCOLES D ENTENTE DE PARIS ET DE TOKYO SUR LE CONTRÔLE DES NAVIRES PAR L ÉTAT DU PORT Vancouver (Colombie-Britannique) Canada Les 2 et 3 novembre 2004

Plus en détail