Le testament d un négociant en meubles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le testament d un négociant en meubles"

Transcription

1 Le testament d un négociant en meubles 4 Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 5

2 Améliorer le quotidien du plus grand nombre en proposant une vaste gamme d articles d ameublement, esthétiques et fonctionnels, à de si bas prix que le plus grand nombre pourra les acheter. Une fois pour toutes, nous avons décidé d être du côté du plus grand nombre. Ce qui est bon pour nos clients l est à long terme pour nous. Un tel objectif engage notre responsabilité. Tous les pays et tous les systèmes de gouvernement, tant à l Est qu à l Ouest, utilisent de façon disproportionnée une grande partie des biens à satisfaire une petite fraction de la population. Dans notre branche d activité, par exemple, nouveautés et designs de qualité restent trop souvent le privilège des gens aisés, c est-à-dire d une minorité. Un tel état de fait a grandement contribué à la formulation de nos objectifs. Nous avons déjà atteint de bons résultats. Un industriel et homme politique bien connu a même déclaré que IKEA avait davantage contribué au développement de la démocratie que bien des mesures issues des pouvoirs publics. Il est vrai que notre action a incité bon nombre de nos concurrents à œuvrer dans notre sens, et que notre marché intérieur suédois est même devenu un modèle pour le monde entier, maintes nouveautés ayant été conçues d emblée pour le plus grand nombre, c est-à-dire les non-privilégiés. En ce sens, nous pouvons dire que nous sommes des précurseurs. Mais là ne s arrêtent pas nos ambitions. Nous savons nous rendre utiles sur la plupart des marchés, et contribuer de la sorte au processus de démocratisation auquel nous sommes attachés. Nous savons en outre que les fabrications en grandes séries nous procurent de nouveaux avantages sur le plan national, tandis que notre dispersion sur les différents marchés permet une répartition de nos risques. D où la nécessité de notre expansion! Les moyens mis en œuvre pour atteindre nos objectifs sont marqués par l absence de tout préjugé, par ce que l on peut appeler notre «ligne différente», par notre recherche de la simplicité et de la franchise dans nos rapports quotidiens, tant au travail qu ailleurs. Même si le terme «style de vie» peut paraître fort, je n hésite pas à l employer. Améliorer le quotidien signifie aussi s affranchir des clichés et des conventions, et accéder à une plus grande liberté en tant qu être humain. Dans ce domaine encore nous tendons à forger nos propres concepts, tant pour notre satisfaction personnelle que pour inspirer notre entourage. Etre libre mais responsable, et exiger beaucoup de soi-même, voilà de quoi il est toujours et sans cesse question! Aucune méthode ne vaut le bon exemple! J ai déjà mentionné notre contribution au processus de démocratisation. Afin d éviter tout malentendu, je tiens à préciser que nous ne prenons pas ici position en matière d égalité des salaires ou autres. On pourrait même dire que là encore, nous voulons aborder le problème dans une autre optique. Les points évoqués ci-après présentent notre politique en matière de prix et d assortiment, véritable épine dorsale de notre travail. Puis sont décrites les règles et les méthodes qui, avec le temps, sont devenues les éléments fondamentaux de notre philosophie, cette philosophie qui fait et fera toujours d IKEA une entreprise unique en son genre! Ingvar Kamprad, Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 7

3 1 L assortiment : notre identité «Nous devrons proposer une vaste gamme d articles d ameublement, esthétiques et fonctionnels, à de si bas prix que le plus grand nombre pourra les acheter.» Etendue Notre assortiment devra s étendre à tout l habitat, c est-à-dire à tous les types d aménagements domestiques, qu ils soient intérieurs ou extérieurs, fixes ou mobiles. Il pourra également inclure des articles utilitaires et décoratifs ainsi que des objets à réaliser soi-même. Dans une proportion moindre, l assortiment pourra enfin comprendre des produits destinés à l installation des bureaux, restaurants et autres lieux publics. L assortiment devra toujours être limité de manière à ne pas nuire à notre niveau général de prix. Il s ensuivra toujours une concentration des forces autour des produits essentiels dans chaque groupe d articles. Profil L essentiel de notre assortiment devra toujours se référer à notre choix de base, c est-à-dire à ce qui est «typiquement IKEA». Cet assortiment de base devra avoir son profil propre, refléter notre pensée, être simple et sans détour, tout comme nous-mêmes. Il devra être durable et attrayant, exprimer un genre de vie plus décontracté, plus libre et plus naturel. Enfin, il devra être synonyme de forme, de couleur et de gaieté, et s adresser à toutes les personnes jeunes d esprit. En Scandinavie, l assortiment de base devra être considéré comme «typiquement IKEA», et à l étranger comme «typiquement suédois». En dehors de notre assortiment de base, il pourra exister un assortiment plus restreint, plus traditionnel, susceptible de plaire à un grand nombre de personnes, et facilement adaptable au choix de base. Hors de Scandinavie, nous devrons fortement limiter cette partie de l assortiment. Fonctionnalité / qualité technique Chez IKEA, pas d articles camelote! Le consommateur doit pouvoir jouir durablement de son achat. C est pourquoi la fonction et la qualité technique devront être bonnes. Jamais cependant la qualité ne devra constituer un but en soi, mais elle devra être adaptée au besoin des consommateurs. Ainsi, par exemple, la surface d un plan de travail bénéficiera-t-elle d un traitement plus résistant que celle d un rayon de bibliothèque. Bien que plus coûteux, ce traitement procurera une satisfaction durable au consommateur. Un revêtement aussi cher pour un simple rayonnage nuirait aux intérêts du client puisqu il coûterait plus sans offrir davantage. La qualité devra toujours être adaptée aux intérêts à long terme du consommateur, et notre fil conducteur en la matière sera constitué par les exigences de base des tests Möbelfakta ou autres normes de qualité. Des bas prix toujours justifiés Les revenus du plus grand nombre sont le plus souvent limités. C est pourtant au service de ce plus grand nombre que nous voulons être. Une condition essentielle à cela : des prix extrêmement bas. Mais ces bas prix doivent être justifiés et ne nuire en aucune façon à la fonction ou la qualité technique. Aucune peine ne devra être épargnée afin de maintenir ces prix au niveau le plus bas. La marge ainsi créée par rapport à nos concurrents devra être très importante, et nous devrons rester les plus avantageux dans tous les domaines. Chaque groupe d articles devra proposer des «offres époustouflantes», et jamais notre assortiment ne devra s accroître au point de compromettre notre niveau général de prix. Ces bas prix toujours justifiés imposent donc d énormes exigences à tous nos collaborateurs : au créateur, au constructeur, au responsable des achats, à l administrateur, au magasinier, au vendeur,...bref à tous ceux qui ont une influence sur le prix de revient et tous les coûts annexes. Autrement dit, à tous sans exception! Sans une limitation stricte de nos frais, jamais nous ne pourrions remplir notre tâche! Modification de notre politique d assortiment Notre politique de base, «être au service du plus grand nombre», ne saurait en aucune façon être modifiée. Les lignes directrices données ici pour la composition de notre assortiment ne pourraient être remises en cause qu après décision commune des Conseils d Administration de Ingka Holding B.V. et Inter IKEA Systems B.V.. 8 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 9

4 2 L esprit ΙΚΕΑ : une réalité forte et vivante! Tu l as certainement vécu toi-même. Peut-être l as-tu même compris à ta façon. Certes, il était autrefois plus facile de le maintenir vivant, à l époque où nous étions moins nombreux, où nous pouvions nous côtoyer et nous parler à tous moments. C est à n en pas douter plus difficile aujourd hui, alors que l individu disparaît de plus en plus derrière une fiche d employé ou dans l anonymat des conventions collectives. Autrefois, nous étions plus proches du concret. Nous cherchions à nous entraider, nous savions nous débrouiller avec les moyens du bord, nous contenter de peu, être économes (à la limite de l avarice), modestes, résolument enthousiastes, et merveilleusement unis pour le meilleur et pour le pire. La société aussi bien que IKEA ont changé depuis lors. Cependant l esprit IKEA est encore présent, pour ainsi dire à chaque poste de travail, chez les anciens collaborateurs comme chez les nouveaux. Des efforts héroïques sont encore accomplis chaque jour, et nombreux, très nombreux, sont ceux qui continuent à éprouver les mêmes sentiments qu autrefois. Dans le vaste groupe qu est IKEA, chacun ne peut ressentir la même responsabilité ou le même enthousiasme. Certains considèrent leur travail comme une tâche quelconque, comme un simple gagne-pain. Parfois toi ou moi en sommes responsables, soit que nous n ayons pas su transmettre notre feu sacré, soit que nous-mêmes, à l occasion, nous soyons résignés, ou que tout simplement nous n ayons pas eu le courage de communiquer un peu de vie et de chaleur à une tâche au premier abord monotone. Le vrai esprit IKEA repose toujours sur notre enthousiasme, notre recherche constante de la nouveauté, notre sens de l économie, notre volonté d aider et de prendre des responsabilités, notre modestie face à la tâche à accomplir et sur la simplicité de notre manière d être. Nous devons prendre soin les uns des autres, nous inspirer mutuellement. Ceux qui ne le peuvent ou ne le veulent, m attristent. Un travail ne devrait jamais être un simple gagne-pain. Manquer d enthousiasme au travail revient à gâcher un tiers de sa vie! Et ce n est pas en feuilletant des magazines pendant les heures de travail qu on peut remédier à la chose. Pour toi qui exerces à un quelconque niveau des fonctions de dirigeant, ceci est particulièrement important : motiver et faire avancer tes collaborateurs, telle est ta tâche primordiale. L esprit d équipe est une belle chose, à condition que chaque membre dans le groupe s intéresse à sa tâche. En tant que capitaine, tu décides en accord avec l équipe. Après, il est trop tard pour discuter. Prends pour exemple une équipe de football! Préoccupe-toi de ceux qui sont les piliers de l entreprise! Ces gens simples, silencieux et sans problème, toujours prêts à tendre une main secourable. Ils font leur devoir et prennent leurs responsabilités sans se faire remarquer. Pour eux, le mot «domaine de responsabilité», quoique nécessaire, sonne désagréablement. Pour eux, l idée de totalité est aussi évidente que la disponibilité et le don de soi. Si je les appelle «piliers de l entreprise» c est simplement parce qu ils sont nécessaires dans tout système social. Et chez nous, ils sont particulièrement nombreux. On en trouve partout : dans nos dépôts, dans nos bureaux, parmi le personnel de vente... Ils sont l essence même de l esprit IKEA. Certes, l esprit IKEA est toujours présent mais lui aussi doit être entretenu et développé au fil du temps. Or, évolution n est pas toujours synonyme de progrès. C est donc souvent à toi, en tant que responsable, de faire en sorte qu elle le soit! 10 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 11

5 3 Le profit nous procure des moyens Un meilleur quotidien pour le plus grand nombre! Pour atteindre nos objectifs, nous avons besoin de moyens, notamment sur le plan financier. Nous ne croyons pas que tout va nous tomber du ciel. Nous croyons que seul l acharnement au travail porte ses fruits. Le profit est un mot merveilleux auquel il convient avant tout de rendre son vrai sens. Les hommes politiques usent et abusent de ce mot. Le profit nous procure des moyens. Il existe deux manières de se les procurer : le profit ou les subsides. Toute subvention accordée par l Etat a elle-même deux origines possibles : le profit tiré d une quelconque activité, et les impôts que toi et moi payons sous une forme ou sous une autre. Alors, comptons plutôt sur nous-mêmes lorsque nous avons besoin de fonds! L objectif dictant notre recherche de moyens financiers peut être formulé ainsi : Atteindre un bon résultat à long terme. Les exigences, tu les connais : nous devons avoir le niveau de prix le plus bas et allier à ce niveau de prix une bonne qualité. En faisant payer trop cher, nous ne pouvons maintenir nos bas prix. En faisant payer trop peu, nous n obtenons aucun moyen financier. Quel merveilleux problème que celui qui nous contraint à nous améliorer au niveau de la conception des produits, à acheter intelligemment et à réduire nos frais de façon acharnée. Là est tout notre secret et la clef de notre succès! 4 Atteindre de bons résultats avec peu de moyens C est là une ancienne idée de IKEA, toujours plus actuelle. Nous avons montré maintes fois que l on peut obtenir de bons résultats avec peu de moyens. Chez IKEA, le gaspillage est un péché capital. Rien de plus facile que d atteindre les objectifs fixés lorsqu on n est pas tenu de prendre les frais en considération. N importe quel architecte peut concevoir une table de travail de francs. Mais créer pour seulement francs un produit de ce type, à la fois fonctionnel et solide, voilà qui n est permis qu aux meilleurs! Les auteurs de solutions coûteuses sont généralement des médiocres. Nous ne prenons aucune solution en considération avant d en connaître le coût. C est pourquoi un produit IKEA sans indication de prix est toujours une erreur. Tout comme c est une erreur de la part de l Etat de ne pas communiquer aux contribuables le prix moyen des repas servis dans les cantines scolaires. Avant d opter toi-même pour une solution, estimes-en le coût! Ce n est qu alors que tu pourras émettre un jugement. Le gaspillage des biens est l un des plus grands maux de l humanité. Nombre de constructions modernes sont plus des monuments consacrant la bêtise humaine qu une réponse rationnelle à des besoins donnés. Mais le gaspillage nous coûte davantage lorsqu il s étend aux petites affaires de chaque jour : mettre de l ordre dans des papiers que tu n emploieras de toute façon jamais ; perdre ton temps à prouver aux autres que tu avais quand même raison ; renvoyer une affaire à la prochaine réunion parce que tu ne veux pas en assumer tout de suite la responsabilité ; téléphoner quand tu pourrais tout aussi bien écrire une note ou envoyer un fax ou mail. Et la liste est loin d être exhaustive! Exploite tes ressources à la manière IKEA! Tu pourras alors atteindre de bons résultats avec peu de moyens. 12 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 13

6 5 La simplicité est une vertu Rien ne vaut le bon exemple. Ingvar Kamprad Pour qu un grand nombre d individus puissent cohabiter sans problème au sein d une société ou d une entreprise, il doit y avoir des règles. Plus celles-ci sont compliquées, plus elles sont difficiles à suivre. Des règles tatillonnes sont paralysantes. Le poids de l histoire, la crainte et le refus de prendre des responsabilités, tels sont les fondements de la bureaucratie. L indécision entraîne un surcroît de statistiques, de recherches, de réunions et une recrudescence de la bureaucratie qui complique et paralyse. La planification est souvent synonyme de bureaucratie. S il est vrai qu elle est nécessaire à l établissement des lignes directrices de ton travail et au bon fonctionnement à long terme de toute entreprise, il n empêche qu une planification exagérée est souvent la mort d une entreprise. Une planification exagérée restreint ta liberté d action et réduit ton temps d exécution. Une planification compliquée est paralysante. Lorsque tu planifies, laisse agir la simplicité et la raison. Chez nous, la simplification est une belle tradition. Des procédures simples donnent une plus grande percussion, et la simplicité de notre comportement accroît notre force. Nos relations entre collègues, celles avec nos fournisseurs et nos clients, sont caractérisées par la simplicité et la modestie. Ce n est pas seulement par mesure d économie que nous évitons les hôtels de luxe. Nous n avons besoin ni de voitures prestigieuses, ni de titres ronflants, ni de vêtements sur mesure ou autres signes distinctifs. Nous comptons sur notre propre force et sur notre volonté! 14 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 15

7 6 Une ligne différente Si nous avions jadis demandé aux experts ce qu ils pensaient de l éventuelle construction à Älmhult d une entreprise comme IKEA, ils nous l auraient certainement déconseillée. C est pourtant dans cette petite ville que se trouve aujourd hui le centre d activité d un des plus grands distributeurs de meubles au monde. C est en se demandant sans cesse «pourquoi» on agit de telle ou telle manière, que l on trouve des méthodes nouvelles. Nous allons de l avant par notre refus d accepter un modèle, sur le simple fait qu il est reconnu par tous. Nous osons être différents! Non seulement lorsqu il s agit de grands problèmes, mais aussi au niveau des petites difficultés quotidiennes. Si nos acheteurs s adressent à une fabrique de fenêtres pour des piètements de table et à une fabrique de chemises pour des coussins, ce n est pas un hasard mais tout simplement la réponse à la question «pourquoi»! Notre remise en question de tout ce qui est établi n est pas un but en soi, mais une volonté consciente d évoluer et de progresser constamment. L une de nos tâches primordiales est de conserver le dynamisme de notre entreprise et de le développer. J espère, par exemple, que nous n aurons jamais deux magasins de meubles identiques. Nous sommes persuadés que le dernier aura encore des défauts, mais que l un dans l autre, il sera le mieux de tous. Le dynamisme et le goût de nouvelles expériences nous feront toujours aller de l avant. «Pourquoi» demeure pour nous un mot-clef. 7 La concentration des forces : fondamentale pour notre succès! Le commandant d armée qui éparpille ses forces part irrémédiablement perdant. Et même le décathlonien, cet athlète qui dispute dix épreuves, n est pas sans rencontrer de problèmes. Pour nous aussi, l important est de rassembler nos forces, de concentrer nos efforts. De toute façon nous ne pouvons pas tout faire et être partout à la fois. Notre assortiment ne doit pas être trop vaste. Jamais, de toute manière, nous ne pourrons satisfaire tous les goûts. Nous devons nous concentrer sur notre choix le plus représentatif. Jamais nous ne pourrons promouvoir tous nos produits en même temps ni conquérir tous les marchés à la fois. Nous devons concentrer nos forces pour créer, avec des ressources bien souvent limitées, le plus grand impact possible. Tout en concentrant nos forces dans des domaines particulièrement importants, nous devons «nous tirer d affaire» dans d autres, fût-ce avec des moyens extrêmement limités. Lorsque nous pénétrons un marché, nous concentrons nos efforts sur son analyse. La concentration des forces nous oblige parfois à négliger des questions pourtant importantes, comme par exemple la protection des biens. Aussi est-il primordial que nos collaborateurs soient tous d une honnêteté et d une loyauté sans reproche. Concentration des forces : la notion elle-même respire la force. Mets-la en pratique dans ton travail quotidien et tu réussiras! 16 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 17

8 8 Prendre des responsabilités : un privilège! Dans chaque type d entreprise ou de société, il existe à tous les niveaux, des individus qui préfèrent prendre leurs propres décisions plutôt que de se dissimuler derrière celles des autres. Des individus qui osent prendre des responsabilités. Moins une entreprise ou une société renferme de ces personnes responsables, et plus règne la bureaucratie. La frénésie des réunions et des discussions provient souvent de la répugnance ou de l incapacité des responsables à prendre des décisions, même s ils se réfugient derrière des notions comme la démocratie ou la concertation. Savoir prendre des responsabilités n a rien à voir avec la formation, la situation financière ou la position. Des gens prêts à prendre des responsabilités, nous en trouvons au dépôt, au bureau, parmi les acheteurs et les vendeurs, bref partout! Nécessaires dans tous les domaines aussi bien qu à tous les progrès, ce sont eux qui veillent à ce que le mécanisme fonctionne. Dans notre famille IKEA, nous entendons conserver une place centrale à la personne, et nous aider mutuellement. Chacun y a ses droits mais aussi ses devoirs. Nous sommes libres mais responsables. Tes initiatives et les miennes sont décisives, tout comme notre capacité à prendre des décisions et des responsabilités. Seul celui qui dort ne commet pas d erreurs! Commettre des erreurs est le privilège de l homme d action, le privilège de celui qui sait rectifier. Nos objectifs nous contraignent à nous exercer constamment à prendre décisions et responsabilités ainsi qu à sans cesse combattre notre crainte de commettre des erreurs. Cette crainte de commettre des erreurs est le commencement de la bureaucratie et l ennemi de toute évolution. Une décision ne peut jamais prétendre être la seule valable. C est le dynamisme dont elle est issue qui la justifie. Nous avons tous le droit à l erreur. Seuls les gens médiocres et négatifs passent leur temps à prouver aux autres qu ils ne s étaient pas trompés. Celui qui est fort est toujours positif et va de l avant. Ce sont toujours les individus positifs qui gagnent. Ils sont une source permanente de satisfaction tant pour les autres que pour eux-mêmes. Mais gagner ne signifie pas nécessairement que quelqu un doit perdre. Les plus belles victoires sont gagnées sans perdant! Si un concurrent copie l un des nos modèles, loin de nous embarquer dans un procès, avec tout ce qu il comporte de négatif, nous résolvons le problème en créant un modèle qui dépasse de loin le précédent. Tu as le privilège, le droit, le devoir de prendre des décisions et des responsabilités. Alors fais-le! 18 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 19

9 9 L essentiel reste à faire : Merveilleux avenir! Le sentiment d en avoir fini est un soporifique efficace. Celui qui, parvenu à l âge de la retraite, pense avoir accompli son devoir, périt rapidement. De même, l entreprise qui estime avoir atteint les objectifs fixés stagne et perd son dynamisme. Le bonheur n est pas d arriver au but mais d être en chemin! Notre destin a ceci de merveilleux que nous n en sommes encore qu au début, dans tous les domaines. Ce n est qu en nous demandant constamment comment mieux faire demain ce que nous avons fait aujourd hui, que nous progressons. La joie positive du pionnier nous animera aussi à l avenir. Le mot «impossible» est et restera toujours banni de notre vocabulaire. «Expérience» est par contre un mot auquel nous devrons faire attention. L expérience est un frein à toute évolution. Elle est souvent l excuse de gens qui ne veulent pas tenter de nouvelles expériences. S il est parfois raisonnable de s en tenir à l expérience, alors préfère la tienne! En général, elle vaut mieux que de longues recherches. Nous devons rester très ambitieux pour ce qui est de notre évolution en tant qu individu et collaborateur. Le mot-clef est «modestie». Pour nous, la modestie a une signification particulière, que ce soit dans notre travail ou nos loisirs. Elle joue même un rôle décisif dans notre vie d individu. Non seulement elle signifie égard et respect envers notre prochain, mais aussi amabilité et générosité. La volonté et la force sans la modestie amènent souvent des conflits. Combinées à la modestie, la volonté et la force sont les armes secrètes qui te permettront de te réaliser toi-même en tant qu individu et membre de la collectivité. Pense que le temps est ta principale ressource! Tu peux faire tant de choses en dix minutes. Dix minutes passées, c est dix minutes écoulées pour toujours. Tu ne les retrouveras jamais plus! Dix minutes, ce n est pas seulement ton salaire horaire divisé par six. Dix minutes, c est un instant de toi-même. Partage ta vie en unités de dix minutes et gaspilles-en le moins possible. L essentiel reste à faire. Restons une équipe de fanatiques constructifs refusant avec obstination l impossible et tout ce qui est négatif. Ce que nous voulons faire, nous le pouvons et nous le ferons ensemble : merveilleux avenir! 20 Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés Inter IKEA Systems B.V Inter IKEA Systems B.V Le testament d un négociant en meubles. IKEA les mots-clés 21

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail. Un apprentissage professionnel te permet d accéder directement à la vie professionnelle en sortant

Plus en détail

Progresser par la foi

Progresser par la foi Chapitre 54 Progresser par la foi Il n est pas toujours sage, en effet, de ne rien entreprendre qui entraîne de fortes dépenses sans avoir au préalable l argent nécessaire. Le Seigneur n épargne pas toujours

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

Présentation du Groupe IKEA

Présentation du Groupe IKEA Présentation du Groupe IKEA IKEA dans le monde en quelques chiffres En 62 ans, le Groupe IKEA est devenu le leader mondial sur le marché du meuble. En tant que spécialiste de l ameublement et de la décoration

Plus en détail

Comment Elaborer un Plan d Action

Comment Elaborer un Plan d Action Comment Elaborer un Plan d Action Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

Enseigner par tâches complexes

Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes pour permettre aux élèves d'acquérir les compétences du socle commun et favoriser la différenciation pédagogique. 1. Pourquoi enseigner par

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

DIRECTIVE RELATIVE AUX. Comportements COMPOR- TEMENTS DANS L ARMÉE DE TERRE

DIRECTIVE RELATIVE AUX. Comportements COMPOR- TEMENTS DANS L ARMÉE DE TERRE Comportements DIRECTIVE RELATIVE AUX Comportements COMPOR- TEMENTS DANS L ARMÉE DE TERRE État-major de l armée de terre Paris, mars 2001 PRÉAMBULE Le «Code du soldat de l armée de terre» et son guide s

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN TABLE DES MATIÈRES Introduction La facturation fondée sur la capacité arrive au Canada Pourquoi les gens utilisent-ils

Plus en détail

L image corporelle : Influence des médias

L image corporelle : Influence des médias L image corporelle : Influence des médias Alberta Education, Santé et préparation pour la vie, Programmes d études, Résultats d apprentissage L élève pourra: B 7.2 examiner les aspects de la propreté et

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

La concordance des temps à l indicatif

La concordance des temps à l indicatif LA DES TEMPS À L INDICATIF LA CONCORDANCE POSTÉRIORITÉ DES TEMPS 1 La concordance des temps à l indicatif La concordance des temps à l indicatif La postériorité Comme nous l avons déjà vu, lorsque l événement

Plus en détail

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère Tom Pfeiffer Partner Audit Deloitte Sacha Thill Senior Consultant Operations Excellence & Human Capital Deloitte Soucieuses du bien-être et du développement

Plus en détail

FINANCES PUBLIQUES CONGOLAISES www.droitcongolais.info

FINANCES PUBLIQUES CONGOLAISES www.droitcongolais.info Ce domaine concerne les règles les finances (l argent) de l Etat. Ce n est pas un domaine facile à comprendre mais il est indispensable de faire un effort pour en saisir l essentiel même de façon sommaire.

Plus en détail

Cultiver l esprit d équipe

Cultiver l esprit d équipe Cultiver l esprit d équipe Les objectifs : Promouvoir une prise de conscience de la nécessité de travailler en équipe et de cultiver les liens entre les personnes pour consolider l esprit d équipe Fournir

Plus en détail

GRAND. faire partie de quelque chose de. l essentiel RESTE à FAIRE. faire autr ment QUESTION L EMOTION. de valeurs. Travailler chez IKEA

GRAND. faire partie de quelque chose de. l essentiel RESTE à FAIRE. faire autr ment QUESTION L EMOTION. de valeurs. Travailler chez IKEA l essentiel RESTE à FAIRE Inter IKEA Systems B.V.2013. Imprimé sur papier FSC. Composition: 40% de fibres de papier recyclé et 60% de cellulose. Travailler chez IKEA faire autr ment faire partie de quelque

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Quel solidaire êtes vous? Une typologie des comportements de solidarités des Internautes

Quel solidaire êtes vous? Une typologie des comportements de solidarités des Internautes Quel solidaire êtes vous? Une typologie des comportements de solidarités des Internautes CINQ PROFILS Les «Compagnons» Qui sont ils? Les hommes, les adultes et les seniors (au delà de 45 ans), sont particulièrement

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

Stages : Ateliers pratiques

Stages : Ateliers pratiques Stages : Ateliers pratiques ***** Pour nous contacter ou pour vous inscrire : Tel : 06 68 65 20 20 ou mail : dforcari@gmail.com Stages Automne/Hiver 2015/2016 1 - Savoir se relaxer, s entraîner au lâcher-prise

Plus en détail

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE http://mastermop.unblog.fr http://sciencespomanagement.unblog.fr Auteur : Lionel Honoré Professeur des Universités en Management Institut d Etupes Politiques de Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Plus en détail

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS ÉTUDE DE CAS GROUPE CGI INC. Fondé en 1976, le Groupe CGI inc. est l une des plus grandes firmes internationales indépendantes à œuvrer dans le secteur des technologies de l information et des processus

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

Coaching : «Se fixer des objectifs et les atteindre!»

Coaching : «Se fixer des objectifs et les atteindre!» Coaching : «Se fixer des objectifs et les atteindre!» Source : Christine Hoor, coach certifiée, Nantes, www.christine-hoor.com Propos recueillis par : Happylogie, www.happylogie.com Ce guide t est offert

Plus en détail

Affirmations de Louise HAY

Affirmations de Louise HAY Affirmations de Louise HAY C est par des affirmations positives quotidiennes que nous pouvons parvenir à transformer notre vie. Et pour cela, il est bon de répéter le plus souvent possible ces affirmations

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE

PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE Activités éducatives pour les 8 à 9 ans PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE VOTRE ENFANT APPREND À : PLANIFIER UN PROJET FAMILIAL EN COOPÉRATION S INITIER À LA NOTION DE BUDGET COMPRENDRE LES AVANTAGES DE L

Plus en détail

Historique du coaching en entreprise

Historique du coaching en entreprise Historique du coaching en entreprise Aux Etats-Unis dans les années 80, le coaching des sportifs a beaucoup de succès. L entreprise, soucieuse d une plus grande performance va adapter le coaching afin

Plus en détail

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1. Sommaire statistique Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1.1 Vue d ensemble Nombre de groupes Participants par catégorie 34 Producteurs 4 5 Transformateurs 1 Distributeur Nombre de participants

Plus en détail

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise?

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1.3 - Attitudes et comportements des consommateurs Franck Lehuédé (CREDOC) «Depuis une soixantaine d années, le CREDOC observe les comportements

Plus en détail

Introduction. Groupe Eyrolles

Introduction. Groupe Eyrolles Introduction Conciliateurs de Justice depuis un certain nombre d années, nous avons traité et acquis une expérience certaine concernant l ensemble des conflits du quotidien qui préoccupent nos concitoyens

Plus en détail

Politique de sélection des intermédiaires financiers DE Hmg finance

Politique de sélection des intermédiaires financiers DE Hmg finance Politique de sélection des intermédiaires financiers DE Hmg finance (Articles L.533-18 du code monétaire et financier et 314-75 du règlement général de l Autorité des Marchés Financiers) I Présentation

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Guide d entretien de développement des seniors

Guide d entretien de développement des seniors Guide d entretien de développement des seniors 1. Introduction Ce document s inscrit dans une approche d entretiens de développement réguliers de tous les salarié(e)s de l entreprise. Il tient compte de

Plus en détail

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE 1/5 Marie-Anne Barbat-Layani : «C est le bon moment pour investir, pour aller voir sa banque avec un projet». Retrouvez l interview de Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la FBF, qui était

Plus en détail

Savoir déléguer CADRES DE SANTE

Savoir déléguer CADRES DE SANTE Savoir déléguer CADRES DE SANTE Le 3 avril 2015 Walter DALLE VEDOVE Qu est-ce que déléguer? Nous avons vu que le manager: répartit le travail entre ses subordonnés coordonne les activités (dans son équipe

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

Angelcare. Étude de cas Consommateurs

Angelcare. Étude de cas Consommateurs Angelcare Étude de cas Consommateurs Angelcare et Mobilogie réinventent le moniteur pour bébé. Profil Angelcare offre aux parents la tranquillité d esprit en fabriquant des produits pour enfants novateurs

Plus en détail

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous.

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie Assemblée annuelle Le 5 mai 2011 Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Je suis heureux de pouvoir m adresser à vous à l occasion de cette assemblée

Plus en détail

Paysage Martin. Ronde préliminaire Cas d entrepreneuriat Desjardins. Place à la jeunesse 2008

Paysage Martin. Ronde préliminaire Cas d entrepreneuriat Desjardins. Place à la jeunesse 2008 Paysage Martin Cas d entrepreneuriat Desjardins Place à la jeunesse 2008 PAYSAGE MARTIN : NICHOLAS MARTIN UN EMPLOI D ÉTÉ LUI DONNE LE GOÛT DE SE LANCER EN AFFAIRES Alors qu il n avait que quatorze ans,

Plus en détail

PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES

PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES PROTECTION COLLABORATEURS UNE STRATÉGIE DE POURSUITE DES AFFAIRES FAISANT APPEL À L ASSURANCE-VIE ET À L ASSURANCE MALADIES GRAVES Aidez vos clients à protéger leur entreprise contre les frais imprévus.

Plus en détail

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT Activités éducatives pour les 15 à 17 ans PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT VOTRE ENFANT APPREND À : ESTIMER LES COÛTS DE LA VIE EN APPARTEMENT ÉVALUER SA CAPACITÉ FINANCIÈRE DRESSER UN BUDGET DÉTAILLÉ FAIRE

Plus en détail

Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non plus.

Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non plus. 1 Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non. Nous l introduisons dans l espoir qu il incite un chercheur à le perfectionner en vue de l administrer. Il a été conçu pour

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs?

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? Fournir du personnel intérimaire spécialisé dans le domaine de la comptabilité et des finances, c est notre métier. Mais

Plus en détail

CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE)

CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE) CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE) DONNEE A LYON LE 9 MAI 2004 A L OCCASION DE L AG DE LA FEDERATION L INFLUENCE DES JUMEAUX SUR LA FAMILLE ET LA FRATRIE PENDANT LA GROSSESSE Deux grands

Plus en détail

Engagée à l égard d une gestion de patrimoine responsable depuis 1849

Engagée à l égard d une gestion de patrimoine responsable depuis 1849 Engagée à l égard d une gestion de patrimoine responsable depuis 1849 Nos convictions nous ont permis de traverser le temps Depuis le tout début, nos fondateurs croient que les questions touchant les finances

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Chez vous d ns toutes les villes d Europe

Chez vous d ns toutes les villes d Europe Chez vous d ns toutes les villes d Europe Le leader européen des solutions clé en main dans le domaine de la vente au détail. 02 bk Group Le respect d une ligne directrice bien définie est l instrument

Plus en détail

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau Etude de cas Porter l optimisation au plus haut niveau Après la mise en oeuvre du Quintiq Company Planner, Vlisco a réduit ses délais de production de 50%. L étape suivante, le déploiement du Scheduler,

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Document entrepreneurial

Document entrepreneurial Document entrepreneurial 1. La culture entrepreneuriale Comme mentionné, la culture entrepreneuriale est présente dans les trois visées du PFEQ. L élève entreprend et mène à terme des projets qui développent

Plus en détail

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS Distribution MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS METTRE LES RUPTURES SOUS CONTRÔLE Introduction Tout distributeur veut que tous les produits soient bien présents dans ses rayons.

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Définition du domaine de la GESTION

Définition du domaine de la GESTION Nom : Groupe : 51 Tu peux vouloir lire la définition ou répondre au questionnaire ou même faire les deux pour constater si ce domaine t intéresse. Définition du domaine de la GESTION La gestion est synonyme

Plus en détail

4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs

4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs 4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs Un réseau de groupes associatifs (RGA) est une fédération informelle réunissant un certain nombre de groupes qui veulent s entraider dans des domaines

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

Importations parallèles: intérêt du consommateur et intégration communautaire

Importations parallèles: intérêt du consommateur et intégration communautaire «Le traitement des restrictions verticales en droit comparé de la concurrence» Université Paris II Panthéon Assas & University College London Paris, le 23 mai 2008 Importations parallèles: intérêt du consommateur

Plus en détail

Je vous remercie de m avoir invitée à comparaître devant le Comité permanent des comptes publics.

Je vous remercie de m avoir invitée à comparaître devant le Comité permanent des comptes publics. Notes d allocution pour Nola Buhr Je vous remercie de m avoir invitée à comparaître devant le Comité permanent des comptes publics. Il est très important pour le Conseil sur la comptabilité dans le secteur

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Université de Montréal. La supervision pédagogique formelle à la CSDM. par Mathieu Desjardins

Université de Montréal. La supervision pédagogique formelle à la CSDM. par Mathieu Desjardins Université de Montréal La supervision pédagogique formelle à la CSDM par Mathieu Desjardins Département d administration et fondements de l éducation Faculté des sciences de l éducation Travail présenté

Plus en détail

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ IV L éthique dans vos relations d affaires Nos activités sont tributaires de la qualité des relations que nous entretenons avec les clients, la collectivité, diverses organisations et nos partenaires.

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique

Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 1 Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique 1 RÔLES DE LA COMPTABILITÉ DE GESTION INFORMER

Plus en détail

Activité : L'île déserte

Activité : L'île déserte CPS : Problèmes, Décisions Thème : Prise de décision collective Type d'activités : Exploration Activité : L'île déserte Niveau : 8-12 ans Participants : 25 Durée : 45 45 mn Objectifs : S inscrire en groupe

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Séminaire des cadres de l administration centrale. Université René- Descartes lundi 3 juin 2013

Séminaire des cadres de l administration centrale. Université René- Descartes lundi 3 juin 2013 Séminaire des cadres de l administration centrale Université René- Descartes lundi 3 juin 2013 Allocution de Manuel VALLS, ministre de l Intérieur Monsieur le Secrétaire Général, Messieurs les Directeurs

Plus en détail

L air pur où il fait bon vivre!

L air pur où il fait bon vivre! L air pur où il fait bon vivre! Un partenariat empreint de confiance Conjointement avec deux sociétés partenaires installées en Allemagne et en Autriche, l entreprise fondée en 1978 fabrique des produits

Plus en détail

Catalogue sde maisons préfabriquées mobiles

Catalogue sde maisons préfabriquées mobiles Catalogue sde maisons préfabriquées mobiles Maisons Suprêmes à la maison préfabriquée mobile de votre choix qui correspond à votre style de vie! Bienvenue chez Maisons Suprêmes, l un des plus grands et

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Le travail 2.0 et l enregistrement du temps 1 + 1 = 3. Livre blanc

Le travail 2.0 et l enregistrement du temps 1 + 1 = 3. Livre blanc Le travail 2.0 et l enregistrement du temps 1 + 1 = 3 Livre blanc GET Table des matières I. Situation 3 A. Le travail 2.0 (ou travail collaboratif) : Un concept déjà ancien sous de nouveaux atours? 3 B.

Plus en détail

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON LE PROGRAMME KUMON Découvrez le sentiment d épanouissement personnel que peut vous procurer la réalisation du plein

Plus en détail

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Ou Comment j ai appris par hasard que ma voiture avait été revendue 32 FOIS PLUS CHER que le montant de ma reprise! AVERTISSEMENT Cette fiche pratique n a qu

Plus en détail

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM 20 Erreurs les plus classiques en Bourse TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM De ne jours, la Bourse est à la portée de tous, le volume d échange et le nombre

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

Renforcer votre engagement à changer

Renforcer votre engagement à changer RENFORCER VOTRE ENGAGEMENT À CHANGER PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le deuxième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement?

Plus en détail

Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage

Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage DÉFENSE ET SÉCURITÉ Un bon ordonnancement mène à la réussite Qu elles soient de terre, marines ou aériennes, les forces armées d aujourd

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Produits laitiers de ferme

Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme CRIOC, novembre 2008 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Consommation de produits laitiers de ferme 4. Perception des produits laitiers de ferme

Plus en détail

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Ce Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance a été adapté, avec la permission de Quantum Transformation Technologies, de son Governance & Managerial

Plus en détail

Le 05/02/2012 : point sur les CBE de Kongoussi :

Le 05/02/2012 : point sur les CBE de Kongoussi : Le 05/02/2012 : point sur les CBE de Kongoussi : Nous sommes le 5 février, la construction des cuiseurs pour Kongoussi a pris pas mal de retard ; nous aurions dû les livrer il y a une semaine. Suite à

Plus en détail