Nos retraites dans l économie de demain

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nos retraites dans l économie de demain"

Transcription

1 ENAP Centre de recherche sur la gouvernance Colloque 30 mars 2014 Nos retraites dans l économie de demain ou la gestion du risque dans un environnement en mutation Denis Latulippe École d actuariat

2 Environnement économique et financier 14,0 12,0 10,0 8,0 6,0 4,0 2,0 0,0 Rendement médian caisses de retraite Taux d'intérêt (Obligations fédérales long terme) Nominal Réel Source: ICA (CANSIM), SEI, RBC Dexia

3 De quoi parlons-nous? a) Impact de l économie sur les retraites b) Impact des retraites sur l économie c) Impact de la démographie sur l économie (L.T.) d) Évolution du marché du travail e) Évolution du marché des capitaux f) Toutes ces réponses g) Aucune de ces réponses

4 De quoi parlons-nous?

5 Y a longtemps qu on en parle Régimes PD Retraite hâtive Réduction de l offre de travail Impact économique

6 A un moment où 16% Taux de chômage (Québec) 14% 12% 10% 8% 6% 4%

7 Y a longtemps qu on en parle Régimes PAYG Réduction de l épargne Réduction de l investissement Impact économique

8 Y a longtemps qu on en parle

9 Y a longtemps qu on en parle

10 Retraite et longévité Concentration aux âges avancés Gains passés Gains récents UK : 3 mois par année

11 Évolution de la transition-retraite 7 Durée de retraite - OCDE (vs 1958) Sources: OCDE, 2012 et calculs de l auteur

12 Évolution de la transition-retraite 63,5 Âge de retraite: RRQ et RPC 63 62,5 62 RRQ RPC 61, , Sources: RRQ et Bureau de l actuaire en chef RPC

13 Évolution de la transition-retraite

14 Évolution de la transition-retraite Bénéficiaires RPC qui travaillent 35,0% 30,0% 25,0% 20,0% 15,0% 10,0% ,0% 0,0%

15 Évolution de la transition-retraite Comment entrevoyez-vous votre passage du travail à la retrate? 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% % Retraite définitive Source: Question-retraite Retraite progressive/ autre emploi

16 Marché du travail Sources: Calculs de l auteur

17 Marché du travail Projections à âge de retraite constant

18 Marché du travail Projections de l âge de retraite

19 Marché du travail Projections de l âge de retraite

20 Marché du travail

21 : - 5 % 65 + : + 200% Taux d intérêt bas 21

22 Gains de productivité?

23 Gains de productivité? Travailleurs âgés Vieillissement de la main d oeuvre - Nombre d heures travaillées -- Formation de la main d oeuvre et employabilité? Investissement en capital?? Vers un nouvel âge des inégalités en fin de vie?

24 Gains de productivité? Source: RRQ, 2003

25 Retraite et marché du travail Employeurs et retraite hâtive: Les grands sauront s en accomoder Recrutement concurrentiel Coût travailleurs âgés Inertie régimes PD Les PME disparues n en sauront dire Les absents ont toujours tard Préoccupations de court terme Tous en paieront le prix

26 Retraite et marchés financiers - Évolution de l épargne et préparation de la retraite - Évolution des marchés et arrivée à la retraite des baby-boomers - Évolution des produits et gestion des décaissements

27 Évolution de l épargne

28 Évolution de l épargne Pension Funds in OECD Countries (2011, %GDP) Netherlands Iceland Switzerland (1) Australia (2) United Kingdom (3) Finland Weighted average United States Canada Chile Denmark Israel Ireland (4) Simple average Japan (5) New Zealand (2) Poland Mexico Slovak Republic Spain Portugal Norway Czech Republic Germany Estonia Austria Italy Korea Belgium Hungary Slovenia (6) Turkey (7) Luxembourg France (8) Greece 15,8 15,0 12,9 8,4 7,8 7,7 7,4 6,5 5,5 5,3 4,9 4,9 4,5 4,2 3,8 2,9 2,2 1,9 0,2 0,0 25,1 33,9 49,7 49,4 46,2 63,7 58,5 75,0 72,4 70,5 92,8 88,2 vs taux d épargne? 110,8 138,2 128,

29 Évolution des marchés Et arrivée à la retraite des baby-boomers Sources: U.S.Census Bureau, 2010 and Bloomberg, 2012 Pfister, 2012

30 Évolution des marchés Et arrivée à la retraite des baby-boomers NB Actions US

31 Évolution des marchés Et arrivée à la retraite des baby-boomers Pas de ventes massives d actif à la retraite Mouvements internationaux des capitaux Impact sur différentes classes d actifs Sources de financement corporatif Liquidation effective du patrimoine-retraite Actions conséquentes: Âge de retraite Consommation des retraités Réglementation

32 Évolution des produits Gestion des décaissements: Employeur? Offrir un régime de retraite à ses employés vs risques majeurs pour ex-employés Employé-retraité? Capacité à gérer le risque État? Poids relatif dans la gestion de la vieilllesse Gouvernance 2.0

33 Évolution des produits Gestion des décaissements: Assureur? Compétitivité des produits et de la tarification Exigences de solvabilité Marchés financiers? Capacité à assumer une partie du risque Obligations de longévité Swaps de longévité

34 Préparation de la retraite 34

35 35

36 36

37 En complément

38 Pôle de recherche appliquée sur la retraite (PRAR) INITIATIVE TRANSITION TRAVAIL-RETRAITE Effet combiné du vieillissement de la population et d'un âge de retraite hâtif sur l'économie Les conséquences économiques du vieillissement au Québec (Jean- Yves Duclos, ULaval) Comportements des individus en regard de la retraite Tendances futures du travail et de la retraite au-delà de 50 ans (Yves Carrière, UdeM) Préparation financière à la retraite et gestion des risques (Pierre-Carl Michaud, UQAM) Suivi et évaluation du RVER (Michel Montour, RRQ) Stratégies de ressources humaines des employeurs Pratiques de GRH : Travailleurs expérimentés (Sylvie St-Onge, HEC)

39 Pôle de recherche appliquée sur la retraite (PRAR) COMITÉ DE CONCERTATION Bernard Morency (Président), Premier vice-président Déposants, stratégie et chef des Opérations, Caisse de dépôt et placement du Québec René Beaudry, Associé, Normandin Beaudry David Charbonneau, Premier vice-président Épargne-retraite collective, Desjardins Sécurité Financière Robert Dumas, Président Québec, Financière Sun Life Clément Gignac, Vice-président principal et économiste en chef, Industrielle Alliance Mario Albert, Directeur général, Finance Montréal Michel Montour, Directeur des régimes de retraite, Régie des rentes du Québec Pierre Piché, Conseiller principal, Power Corporation of Canada Roger Renaud, Président, Investissements Standard Life Michel St-Germain, Membre du partenariat international, Mercer

40 En conclusion Une croissance économique anémique? Report et transition vers la retraite Des défiences chroniques dans la préparation de la retraite. L impact du RVER? Une gestion des décaissements à renforcer L impact possible du vieillissement (et de la maturité des régimes) sur la gestion des actifs

Régimes de retraite: Conjoncture et perspectives

Régimes de retraite: Conjoncture et perspectives Colloque retraite et placements 26 novembre 2015 Régimes de retraite: Conjoncture et perspectives Denis Latulippe École d actuariat Pôle de recherche appliquée sur la retraite, Finance Montréal En préambule

Plus en détail

Next Generation Access Défis pour la Suisse

Next Generation Access Défis pour la Suisse Office Bundesamt fédéral für de Kommunikation la communication Division Services de télécommunication Next Generation Access Défis pour la Suisse FTTH conference 2012 by openaxs Fribourg, 22 août 2012

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Âge de la retraite: un point fix en mouvement

Âge de la retraite: un point fix en mouvement Âge de la retraite: un point fix en mouvement CDAS, 23 Juin 2011 OCDE: Âge de la retraite aujourd hui Source: OCDE Âge de la retraite légal effectif Effective Official b 75 Men 70 65 60 55 50 75 70 Mexico

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 2000 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 2060 en % du PIB UN FINANCEMENT DES RETRAITES TOUJOURS PAS ASSURÉ Solde financier

Plus en détail

Le vieillissement de la population : Enjeux et perspectives pour le Régime de rentes du Québec

Le vieillissement de la population : Enjeux et perspectives pour le Régime de rentes du Québec Le vieillissement de la population : Enjeux et perspectives pour le Régime de rentes du Québec Pierre-Carl Michaud Professeur de sciences économiques, ESG UQAM CIRANO et RAND Plan de la présentation Une

Plus en détail

Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010

Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010 Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010 Le système canadien de revenu de retraite appuyé par l État PILIER 1 PILIER 2 PILIER 3 Sécurité de la vieillesse (SV) Supplément de

Plus en détail

Financer en capital les entreprises innovantes

Financer en capital les entreprises innovantes Financer en capital les entreprises innovantes CDC Entreprises, acteur majeur du capital investissement pour les PME de croissance 18 Janvier 2011 Présentation au CAS Véronique JACQ CDC Entreprises dédiée

Plus en détail

RETRAITE & PLACEMENTS La retraite des Québécois, la santé de votre fonds de pension et des solutions pour ceux qui n en ont pas

RETRAITE & PLACEMENTS La retraite des Québécois, la santé de votre fonds de pension et des solutions pour ceux qui n en ont pas RETRAITE & PLACEMENTS La retraite des Québécois, la santé de votre fonds de pension et des solutions pour ceux qui n en ont pas 25-26 NOVEMBRE 2015, HÔTEL PLAZA QUÉBEC L avenir des fonds de pension et

Plus en détail

Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Terajoules Térajoules

Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Terajoules Térajoules Production of heat by type Production de chaleur par catégorie Table Notes: Heat from other sources includes heat from sources other than combustible fuels, both from CHP (combined heat and power) and

Plus en détail

Report de l âge effectif de la retraite et risque d une croissance des inégalités sociales parmi les retraités de demain

Report de l âge effectif de la retraite et risque d une croissance des inégalités sociales parmi les retraités de demain Report de l âge effectif de la retraite et risque d une croissance des inégalités sociales parmi les retraités de demain Yves Carrière Département de démographie Université de Montréal Colloque de l Observatoire

Plus en détail

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia Évaluation actuarielle du Régime de rentes du Québec au 31 décembre 2012, une œuvre de science-fiction? Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Georges Langis Actuaire

Plus en détail

Le prolongement des carrières peut-il amoindrir les effets du vieillissement démographique?

Le prolongement des carrières peut-il amoindrir les effets du vieillissement démographique? Le prolongement des carrières peut-il amoindrir les effets du vieillissement démographique? Pierre-Carl Michaud Professeur de sciences économiques, ESG UQAM CIRANO et RAND Plan de la présentation La démographie

Plus en détail

Tout ce dont vous avez besoin pour un atelier automobile propre, sûr et efficace

Tout ce dont vous avez besoin pour un atelier automobile propre, sûr et efficace Tout ce dont vous avez besoin pour un atelier automobile propre, sûr et efficace Améliorez votre atelier Les échappements de véhicules, les fumées de soudage, les poussières de ponçage et de meulage, les

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET L'INVESTISSEMENT AU QUÉBEC

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET L'INVESTISSEMENT AU QUÉBEC 20 novembre 2014 COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET L'INVESTISSEMENT AU QUÉBEC Programmation & partenaires 7h Accueil et petit déjeuner 8h Mot de bienvenue Clément Roberge Président Cercle Finance du Québec Guy-Charles

Plus en détail

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Qu est ce que la gestion active? Définition de Wikipédia La «gestion d'actifs», sous entendu d'actifs financiers (aussi

Plus en détail

La formation professionnelle initiale et continue: perspectives internationales

La formation professionnelle initiale et continue: perspectives internationales La formation professionnelle initiale et continue: perspectives internationales Dr. Patrick Werquin OCDE D i r e c t i o n d e l é d u c a t i o n Présentation au COE, Paris, 27 mars 2008 Plan -Définitions

Plus en détail

Table I Net Operating Cash Flow All Maturities (SDR million)

Table I Net Operating Cash Flow All Maturities (SDR million) The OECD Member countries of the Working Party on Export Credits and Credit Guarantees submit their cash flow results for officially supported export credits to the OECD Secretariat on an annual basis.

Plus en détail

Améliorer les régimes publics : une solution efficiente pour assurer une couverture adéquate

Améliorer les régimes publics : une solution efficiente pour assurer une couverture adéquate Améliorer les régimes publics : une solution efficiente pour assurer une couverture adéquate Colloque sur l état des régimes de retraite Conseil du patronat du Québec Le 12 juin 2012 Marie-Josée Naud Conseillère

Plus en détail

En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été

En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été En France, 57 cas confirmés (et 25 possibles) au 4 juin 2009, dont 31 (55%) rapportés au cours des 6 derniers jours, les 2 premiers cas ayant été confirmés le 2 mai. Pour mémoire, le H5N1, au 15 mai 2009

Plus en détail

Le système de retraite québécois : constats et grands enjeux

Le système de retraite québécois : constats et grands enjeux Le système de retraite québécois : constats et grands enjeux Colloque sur la retraite au Québec Cercle finance du Québec Roland Villeneuve Vice-président aux politiques et aux programmes Le 31 octobre

Plus en détail

1. Le financement de l innovation est un enjeu majeur pour l économie européenne

1. Le financement de l innovation est un enjeu majeur pour l économie européenne NON PAPIER FRANCAIS ELEMENTS DE REFLEXION POUR UN FONDS EUROPEEN EN CAPITAL RISQUE DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES INNOVANTES La situation critique à laquelle fait face l industrie européenne du capital-risque

Plus en détail

Service ENX BT Infonet

Service ENX BT Infonet Service ENX BT Infonet Présentation ENX 25 Mai 2005 Paul Lenfant Fabrice Leclerc paul.lenfant@fr.bt.infonet.com fabrice.leclerc@fr.bt.infonet.com AGENDA! BT Infonet! Le service ENX de BT Infonet! Modèle

Plus en détail

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Les TIC dans Horizon 2020-22 janvier 2014 01. 02. Présentation générale

Plus en détail

15 = Entrée en Thailande gratuite et sans visa pour une période de 15 jours

15 = Entrée en Thailande gratuite et sans visa pour une période de 15 jours Pour de courts séjours, le gouvernement thaïlandais facilite le voyage des touristes de certaines nationalités en leur offrant une exemption de visa. Voici la liste des ressortissants étrangers (munis

Plus en détail

A-T-ON DES ATTENTES IRRÉALISTES POUR NOS RÉGIMES PRIVÉS ET PUBLICS DE PENSION?

A-T-ON DES ATTENTES IRRÉALISTES POUR NOS RÉGIMES PRIVÉS ET PUBLICS DE PENSION? L épargne, la fiscalité et les régimes de retraite Congrès 2012 de l ASDEQ, Session 1, conférence 3, A-T-ON DES ATTENTES IRRÉALISTES POUR NOS RÉGIMES PRIVÉS ET PUBLICS DE PENSION? Jean-Pierre Aubry, fellow

Plus en détail

Des Oiseaux dans la tourmente Episode 19 Les créanciers (1) / les cigales et les fourmis

Des Oiseaux dans la tourmente Episode 19 Les créanciers (1) / les cigales et les fourmis Des Oiseaux dans la tourmente Episode 19 Les créanciers (1) / les cigales et les fourmis Les cigales et les fourmis Regardons la position par pays, la différence entre les avoirs et les dettes. Les principaux

Plus en détail

La retraite de nos enfants Colloque Question-Retraite Centre Mont-Royal, Montréal

La retraite de nos enfants Colloque Question-Retraite Centre Mont-Royal, Montréal La retraite de nos enfants Colloque Question-Retraite Centre Mont-Royal, Montréal Georges Langis Actuaire en chef Régie des rentes du Québec 27 septembre 2012 2 Une projection*! Niveau de remplacement

Plus en détail

Avenir des régimes complémentaires de retraite. Mettre la table pour une réflexion éclairée

Avenir des régimes complémentaires de retraite. Mettre la table pour une réflexion éclairée Avenir des régimes complémentaires de retraite Mettre la table pour une réflexion éclairée Présentation à la Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec Georges Langis Bureau de l actuaire

Plus en détail

Situation globale de la retraite au Québec

Situation globale de la retraite au Québec Situation globale de la retraite au Québec Robert Dumas, Président Financière Sun Life, Québec 26 novembre 2015 Contexte Faibles taux d intérêt Volatilité des marchés Vieillissement de la population Augmentation

Plus en détail

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux Bureau du surintendant des institutions financières Bureau de l actuaire en chef Office of the Superintendent of Financial Institutions Des régimes de retraite mieux financés dans un système équilibré

Plus en détail

PROGRAMME & ACTIVITÉS 2015-2016

PROGRAMME & ACTIVITÉS 2015-2016 PROGRAMME & ACTIVITÉS 2015-2016 Le Cercle finance du Québec a une mission d information sur les aspects financiers dans les domaines de la gestion de portefeuille, de l assurance, des caisses de retraite,

Plus en détail

Le Lloyd s à portée de main

Le Lloyd s à portée de main Le Lloyd s à portée de main BIENVENUE AU LLOYD S Le Lloyd s est le premier marché mondial d assurance et de réassurance spécialisées. Nous assurons depuis 327 ans toutes sortes de risques dans le monde

Plus en détail

Les revenus à la retraite : des différences entre les Québécoises et les Québécois

Les revenus à la retraite : des différences entre les Québécoises et les Québécois Les revenus à la retraite : des différences entre les Québécoises et les Québécois 80e Congrès annuel de l Association francophone pour le savoir - Colloque de l Institut de la statistique du Québec (ISQ)

Plus en détail

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1 CPIS ACN 2014 Banque de France DGS - DBDP 1 Points évoqués Objectifs et contenu du CPIS Les limites du CPIS Quelques apports du CPIS sur les interconnections internationales Banque de France DGS - DBDP

Plus en détail

BUDGET 2007-2008 GOUVERNEMENT DU CANADA. Mémoire de la Fédération des chambres de commerce du Québec

BUDGET 2007-2008 GOUVERNEMENT DU CANADA. Mémoire de la Fédération des chambres de commerce du Québec BUDGET 2007-2008 GOUVERNEMENT DU CANADA Mémoire de la Fédération des chambres de commerce du Québec Présenté dans le cadre des consultations pré-budgétaires au Comité permanent des finances de la Chambre

Plus en détail

ENV 1993 1 1 ANB. EC1 Eurocode EN 1994 1 2

ENV 1993 1 1 ANB. EC1 Eurocode EN 1994 1 2 Implémentation des EUROCODES 3 et 4 en Belgique r.debruyckere@seco.be 18 novembre 2010 ENV 1993 1 1 ANB EC1 Eurocode NAD, DAN EC4 EN 1994 1 2 EC3 1. Un petit peu d histoire 2. Les Eurocodes en Europe 21ENV

Plus en détail

Gouvernance des fonds de pension, gouvernance des entreprises: les certitudes de l'ocde à

Gouvernance des fonds de pension, gouvernance des entreprises: les certitudes de l'ocde à Séminaire international sur la gestion du capital des travailleurs et des travailleuses FTQ, Montréal, 28 septembre 2009 Gouvernance des fonds de pension, gouvernance des entreprises: les certitudes de

Plus en détail

Améliorer la suffisance et la pérennité de notre système de retraite

Améliorer la suffisance et la pérennité de notre système de retraite Améliorer la suffisance et la pérennité de notre système de retraite Colloque sur la retraite et les placements Henri-Paul Rousseau Trois enjeux à distinguer La pauvreté chez les personnes âgées Des revenus

Plus en détail

La nouvelle loi (68) sur la retraite progressive Ce que les employeurs doivent savoir :

La nouvelle loi (68) sur la retraite progressive Ce que les employeurs doivent savoir : 20 novembre 2008 La nouvelle loi (68) sur la retraite progressive Ce que les employeurs doivent savoir : N utilisez pas le régime de retraite pour favoriser la retraite progressive Michel St-Germain, Montréal

Plus en détail

Nouveau Rendez-vous de la Santé : Carrefour entre la médecine hospitalière et la médecine en ville.

Nouveau Rendez-vous de la Santé : Carrefour entre la médecine hospitalière et la médecine en ville. Nouvelle édition Nouveaux enjeux Nouveaux formats Nouveau Rendez-vous de la Santé : Carrefour entre la médecine hospitalière et la médecine en ville. Interagissez avec nous sur Twitter : @EntBichat #EntretiensDeBichat

Plus en détail

Vieillissement de la population, nouveaux comportements et gestion des ressources humaines

Vieillissement de la population, nouveaux comportements et gestion des ressources humaines Vieillissement de la population, par Denis Latulippe, Président du Conseil de gestion de l'assurance parentale denis.latulippe@cgap.gouv.qc.ca Avec la collaboration de Laurent Monrigal, assistant de recherche

Plus en détail

La finance aime t elle l entreprise?

La finance aime t elle l entreprise? Luxembourg, 7 mai 2015 La finance aime t elle l entreprise? Thomas Dallery Contenu de la présentation Une présentation basée sur un rapport (Le coût du capital et son surcoût) réalisé par une équipe du

Plus en détail

Quels sont les enjeux des régimes de retraite à Prestations Définies (PD)?

Quels sont les enjeux des régimes de retraite à Prestations Définies (PD)? Quels sont les enjeux des régimes de retraite à Prestations Définies (PD)? Colloque du Conseil du Patronat du Québec sur l état des régimes de retraite 12 juin 2012 Michel St-Germain Mercer Les grands

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER LE RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA ET LE RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC

COMMENT AMÉLIORER LE RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA ET LE RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC COMMENT AMÉLIORER LE RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA ET LE RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC Présentation de Ruth Rose Département de sciences économiques Université du Québec à Montréal Colloque: Observatoire de

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

Position de la France par rapport aux autres pays. partir d EURO-PERISTAT

Position de la France par rapport aux autres pays. partir d EURO-PERISTAT Position de la France par rapport aux autres pays européens : analyses à partir d EURO-PERISTAT Béatrice Blondel Jennifer Zeitlin (coordinateur) INSERM U953, Paris European Perinatal Health Report 2010

Plus en détail

modu l a ble s bi blio t h èqu e / séjou r / t élév ision

modu l a ble s bi blio t h èqu e / séjou r / t élév ision votre Projet modu l a b l e s bi b l io t h è qu e / s é j o u r / t é l é v i s ion Héritier du meuble français Le métier de Grange est fondé sur le respect de valeurs essentielles. Un produit Grange

Plus en détail

Cours 4. Les Etats-Unis comme précurseurs

Cours 4. Les Etats-Unis comme précurseurs La pauvreté SMS 06 33 21 51 69 Cours 4. Les Etats-Unis comme précurseurs Julien Damon www.eclairs.fr VRAIMENT PRÉCURSEURS? 1. Pionniers, premiers, innovateurs ou précurseurs? 2. Quelle détermination de

Plus en détail

SESSION/SÉANCE : Le régime de retraite de Desjardins : Faire face aux défis actuels et futurs

SESSION/SÉANCE : Le régime de retraite de Desjardins : Faire face aux défis actuels et futurs SESSION/SÉANCE : Le régime de retraite de Desjardins : Faire face aux défis actuels et futurs SPEAKER(S)/CONFÉRENCIER(S) : Jérôme Savard, FICA, FSA Directeur principal, actuariat, tarification et performance

Plus en détail

THÈMES FISCAUX D'ACTUALITÉ

THÈMES FISCAUX D'ACTUALITÉ THÈMES FISCAUX D'ACTUALITÉ ECHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS (EAR) DENIS BOIVIN Avocat et expert fiscal diplômé BDO SA 1 er décembre 2015 Table des matières Mise en œuvre Fonctionnement Etat des engagements

Plus en détail

Aurélie Côté-Sergent Jean-Yves Duclos Bernard Fortin

Aurélie Côté-Sergent Jean-Yves Duclos Bernard Fortin Projections des changements démographiques au Québec et effets sur l évolution des revenus et des finances publiques, et sur l utilisation des services de santé Luc Bissonnette David Boisclair Nicholas-James

Plus en détail

AUTOGRILL France AUTOGRILL. CxO LEADERSHIP FORUM 2012-2013 THINK GLOBAL ACT LOCAL. Les bons moments du voyage

AUTOGRILL France AUTOGRILL. CxO LEADERSHIP FORUM 2012-2013 THINK GLOBAL ACT LOCAL. Les bons moments du voyage AUTOGRILL France AUTOGRILL AUTOGRILL, LEADER MONDIAL DE LA RESTAURATION, RETAIL ET DUTY FREE AU SERVICE DES VOYAGEURS II Le Groupe Autogrill est le leader mondial de la restauration et des services auprès

Plus en détail

Les enseignements de PISA et la formation des enseignants : stratégie et politiques.

Les enseignements de PISA et la formation des enseignants : stratégie et politiques. Réseau international francophone des établissements de formation de formateurs (RIFEFF) Beyrouth 18-19 novembre 2011 Les enseignements de PISA et la formation des enseignants : stratégie et politiques.

Plus en détail

La télémédecine, complément nécessaire de l exercice médical de demain. Dr Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL)

La télémédecine, complément nécessaire de l exercice médical de demain. Dr Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) La télémédecine, complément nécessaire de l exercice médical de demain Dr Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) Angers FHF 13 septembre 2012 Ce qui a changé dans l exercice

Plus en détail

À quoi le Québec ressemblera-t-il en 2030?

À quoi le Québec ressemblera-t-il en 2030? À quoi le Québec ressemblera-t-il en 2030? Nicholas-James Clavet (CIRPÉE) Jean-Yves Duclos (CIRPÉE, CIRANO) Bernard Fortin (CIRPÉE, CIRANO) Steeve Marchand (CIRPÉE) 1 / 23 De grandes questions En quoi

Plus en détail

Régime de pension agréé collectif - RPAC Régimes volontaires d'épargne-retraite - RVER

Régime de pension agréé collectif - RPAC Régimes volontaires d'épargne-retraite - RVER Régime de pension agréé collectif - RPAC Régimes volontaires d'épargne-retraite - RVER Présenté par : Claude Leblanc Vice-président, développement des affaires Régimes d épargne et de retraite collectifs

Plus en détail

Le système de retraite québécois État de situation

Le système de retraite québécois État de situation Le système de retraite québécois État de situation Consultations particulières sur le rapport «Innover pour pérenniser le système de retraite» Commission des finances publiques Denys Jean Président-directeur

Plus en détail

Formation prise de conscience de l Environnement

Formation prise de conscience de l Environnement Formation prise de conscience de l Environnement Objectifs Satisfaire aux exigences de la formation ISO 14001 Formation et connaissances nécessaires aux activités actuelles et futures Impliquer tout le

Plus en détail

Government Keynote Address. Borislav Stefanov, Executive Director, InvestBulgaria Agency (IBA)

Government Keynote Address. Borislav Stefanov, Executive Director, InvestBulgaria Agency (IBA) Government Keynote Address Borislav Stefanov, Executive Director, InvestBulgaria Agency (IBA) La Bulgarie climat d investissement et opportunités d affaires Novembre 2012 Indicateurs macro-économiques

Plus en détail

Utilisation du contrôle de qualité

Utilisation du contrôle de qualité Bio-Rad Laboratories Contrôle de qualité Utilisation du contrôle de qualité Les fondements d un haut niveau de soins des patients passent par l amélioration des performances au laboratoire Bio-Rad Laboratories

Plus en détail

Pictet-Absolute Return Fixed Income

Pictet-Absolute Return Fixed Income Pictet-Absolute Return Fixed Income Une bonne couverture pour un hiver volatil Frédéric Rollin Janvier 2015 Les taux des obligations souveraines européennes ont enfoncé leurs plus bas : le taux de l OAT

Plus en détail

33 Fédérations. Infrastructures européennes Vision européenne du réseau et investissements innovants Christine Le Forestier

33 Fédérations. Infrastructures européennes Vision européenne du réseau et investissements innovants Christine Le Forestier FÉDÉRATION DE L INDUSTRIE EUROPÉENNE DE LA CONSTRUCTION Elément s d identit é Infrastructures européennes Vision européenne du réseau et investissements innovants Christine Le Forestier 03.02.2015 ENTERPRISES

Plus en détail

BELGISCH-LUXEMBURGSE RAAD VOOR WINKELCENTRA CONSEIL BELGO- LUXEMBOURGEOIS DES CENTRES COMMERCIAUX

BELGISCH-LUXEMBURGSE RAAD VOOR WINKELCENTRA CONSEIL BELGO- LUXEMBOURGEOIS DES CENTRES COMMERCIAUX BELGISCH-LUXEMBURGSE RAAD VOOR WINKELCENTRA CONSEIL BELGO- LUXEMBOURGEOIS DES CENTRES COMMERCIAUX Leden / Membres 2012 116 firma s vertegenwoordigd door 179 leden 116 sociétés représentées par 179 membres

Plus en détail

PERSONNEL INFIRMIER DANS LES PAYS MEMBRES DE L'OCDE

PERSONNEL INFIRMIER DANS LES PAYS MEMBRES DE L'OCDE RÉSOUDRE LA PÉNURIE P DE PERSONNEL INFIRMIER DANS LES PAYS MEMBRES DE L'OCDE Michael Villeneuve, infirmier autorisé, M.Sc. Agent principal en politiques des soins infirmiers Bureau de la politique des

Plus en détail

Le Président de l'office européen des brevets

Le Président de l'office européen des brevets CA/65/16 Orig. : en Munich, le 25.11.2016 OBJET : SOUMIS PAR : DESTINATAIRES : Révision au 1 er janvier 2017 des taux de l'indemnité journalière Le Président de l'office européen des brevets 1. Le Conseil

Plus en détail

Geo Decisionnel Solutions ORACLE BI et Cartes NAVTEQ AA1

Geo Decisionnel Solutions ORACLE BI et Cartes NAVTEQ AA1 Geo Decisionnel Solutions ORACLE BI et Cartes NAVTEQ AA1 Folie 1 AA1 Please add name of the speaker in black below the title Anastasia Antipina; 26.01.2011 Premier Provider of Digital Maps NAVTEQ est le

Plus en détail

Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite?

Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite? Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite? Ce que les faits nous révèlent Le 20 novembre 2014 CONFIDENTIEL ET EXCLUSIF Il est formellement interdit d utiliser ce matériel sans l autorisation expresse

Plus en détail

Changements législatifs, régimes de retraite et politiques de placement

Changements législatifs, régimes de retraite et politiques de placement ICRA Conférence régionale du Québec Septembre 2015 Changements législatifs, régimes de retraite et politiques de placement la vision d un «outsider» Denis Latulippe École d actuariat Pôle de recherche

Plus en détail

F1 Segment Voitures de Sport

F1 Segment Voitures de Sport Analyse de 2008 à 2013 Tendances du Marché Mondial F1 Segment Voitures de Sport Index - F1 segment Voitures de Sport Constructeurs et modèles pris en considération 8c Competizione GT DB9 Virage Gallardo

Plus en détail

Pleins feux sur les défis du. décaissement. Anne Meloche Vice-présidente régionale, affaires institutionnelles Québec et Est du Canada

Pleins feux sur les défis du. décaissement. Anne Meloche Vice-présidente régionale, affaires institutionnelles Québec et Est du Canada Pleins feux sur les défis du décaissement Anne Meloche Vice-présidente régionale, affaires institutionnelles Québec et Est du Canada 20 novembre 2014 RÉSERVÉ AUX PLACEMENTS INSTITUTIONNELS Au sujet du

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

Partenariat M&G Debory Eres

Partenariat M&G Debory Eres Partenariat M&G Debory Eres Partenariat M&G Debory - Eres Un nouveau marché ; de nouvelles perspectives Un nouveau marché pour M&G : La retraite par capitalisation, un marché en devenir Une longue expérience

Plus en détail

Les effets de la crise conduisent-ils à modifier le cadre d analyse et la gestion des systèmes de retraite?

Les effets de la crise conduisent-ils à modifier le cadre d analyse et la gestion des systèmes de retraite? Les Systèmes de retraite face à la crise en France et à l étranger Maison de la Chimie, 3 décembre 2009 Les effets de la crise conduisent-ils à modifier le cadre d analyse et la gestion des systèmes de

Plus en détail

cerclefinanceduquebec.com

cerclefinanceduquebec.com cerclefinanceduquebec.com Activités & événements 11 septembre 2013 Perspectives des services financiers au Canada Louis Vachon Président et chef de la direction, Banque Nationale 31 octobre 2013 Colloque

Plus en détail

Table 1 : Defence expenditures of NATO countries Tableau 1 : Dépenses de défense des pays de l'otan

Table 1 : Defence expenditures of NATO countries Tableau 1 : Dépenses de défense des pays de l'otan Table 1 : Defence expenditures of NATO countries Tableau 1 : Dépenses de défense des pays de l'otan Country / Pays Currency unit / Unité monétaire (million) 1980 1985 1990 1995 1999 2000 2001 2002 2003e

Plus en détail

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Ce matin, tout va encore plus vite que d habitude. Un client vous demande de devancer sa livraison. Mais votre

Plus en détail

lloyd s L assurance d être assuré

lloyd s L assurance d être assuré lloyd s L assurance d être assuré Pourquoi confier vos risques au Lloyd s lloyds.com/history SOMMAIRE Le Lloyd s, premier marché mondial d assurance et de réassurance 1 Présence internationale 2 Evolution

Plus en détail

Resultats France. Alison Fennah, VP Research & Marketing, IAB Europe. 28 juin 2012

Resultats France. Alison Fennah, VP Research & Marketing, IAB Europe. 28 juin 2012 Resultats France Alison Fennah, VP Research & Marketing, IAB Europe 28 juin 2012 Sommaire 1. Introduction Background Couverture et méthodologie 2. Enseignements clés L évolution des médias Internet à tout

Plus en détail

RETRAITE & PLACEMENTS

RETRAITE & PLACEMENTS RETRAITE & PLACEMENTS La retraite des Québécois, la santé de votre fonds de pension et des solutions pour ceux qui n en ont pas 25-26 NOVEMBRE 2015, HÔTEL PLAZA QUÉBEC L avenir des fonds de pension et

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan Régimes publics de retraite État de la situation Perspectives des différents régimes publics de retraite 79 e congrès de l ACFAS 10 mai 2011 Plan Portrait des régimes publics de retraite La pression démographique

Plus en détail

Usage et gestion des sols face au changement climatique. Exposé introductif

Usage et gestion des sols face au changement climatique. Exposé introductif Usage et gestion des sols face au changement climatique Exposé introductif Impacts du CC sur les usages et la gestion des sols vs Impacts des usages et de la gestion des sols sur le CC Sols et émissions/absorptions

Plus en détail

Le régime hybride actuel est-il viable? Quelles sont les alternatives?

Le régime hybride actuel est-il viable? Quelles sont les alternatives? Le régime hybride actuel est-il viable? Quelles sont les alternatives? L assurance-médicaments à la croisée des chemins Journée de réflexion FTQ, Delta Trois-Rivières, 30 novembre 2015 Par Marc-André Gagnon*,

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES DÉLAIS DE RENDEZ-VOUS POUR UNE IRM EN 2013

ENQUÊTE SUR LES DÉLAIS DE RENDEZ-VOUS POUR UNE IRM EN 2013 AVRIL 2015 APPUI À LA DÉCISION ENQUÊTE SUR LES DÉLAIS DE RENDEZ-VOUS POUR UNE IRM EN 2013 /Dans le cadre d un bilan d extension pour cancer du sein, utérus ou prostate /Août 2014 / /AOÛT 2014 L Institut

Plus en détail

Témoignages et bonnes pratiques pour la réussite de votre migration SEPA & XML

Témoignages et bonnes pratiques pour la réussite de votre migration SEPA & XML Témoignages et bonnes pratiques pour la réussite de votre migration SEPA & XML 06 juin 2013 - Ambassade de Finlande «SEPA - Retours : le XML en perspectives» Olivier BORNECQUE, Président Honoraire AFTE,

Plus en détail

Investir dans la dette de l Etat belge. Opportunités pour l investisseur particulier

Investir dans la dette de l Etat belge. Opportunités pour l investisseur particulier Kingdom of Belgium - Federal Public Service FINANCE - Treasury - Debt Agency Investir dans la dette de l Etat belge Opportunités pour l investisseur particulier 9 novembre 2011 Aperçu Partie 1 Solvabilité

Plus en détail

Les régimes d avantages sociaux au Canada

Les régimes d avantages sociaux au Canada Les régimes d avantages sociaux au Canada Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps et doivent plus que jamais faire face à leur responsabilité d épargner pour la retraite. Leur espérance de vie étant

Plus en détail

Cours 4. Les Etats-Unis comme précurseurs

Cours 4. Les Etats-Unis comme précurseurs La pauvreté SMS 06 33 21 51 69 Cours 4. Les Etats-Unis comme précurseurs Julien Damon www.eclairs.fr VRAIMENT PRÉCURSEURS? 1. Pionniers, premiers, innovateurs ou précurseurs? 2. Quelle détermination de

Plus en détail

Présentation GFII. Les premiers pas d une internationalisation de la veille chez BNP Paribas Assurance. Paris, 2 juillet 2008

Présentation GFII. Les premiers pas d une internationalisation de la veille chez BNP Paribas Assurance. Paris, 2 juillet 2008 Présentation GFII Les premiers pas d une internationalisation de la veille chez BNP Paribas Assurance Paris, 2 juillet 2008 «Environnement attitude» L impression de ce document est-elle indispensable?

Plus en détail

Aperçu des compétences. Votre guide des techniques d automatisation réussies

Aperçu des compétences. Votre guide des techniques d automatisation réussies Aperçu des compétences Votre guide des techniques d automatisation réussies En tant que filiale de la société Phoenix Mecano AG qui intervient dans le monde entier, nous sommes un fournisseur global offrant

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL Fabrizio PANONE Sous-direction des Organisations criminelles et des Stupéfiants Unité Œuvres d Art email: f.panone@interpol.int Techniques de Présentation Lyon,

Plus en détail

Forum sur les Institutions, le

Forum sur les Institutions, le LA GUERRE DU DROIT Système juridique, levier de la croissance ou frein? 9 novembre 0-5h00 6h0 Journées d économie de Lyon 0 Bertrand du Marais Forum sur les Institutions, le Conseiller d État, détaché

Plus en détail

La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles en Europe. Frédéric Rey, Lise Cnam CNRS

La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles en Europe. Frédéric Rey, Lise Cnam CNRS La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles en Europe Frédéric Rey, Lise Cnam CNRS Plan 3 axes de réflexions : 1/ La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles

Plus en détail

Les classes de service pour les projets scientifiques

Les classes de service pour les projets scientifiques Les classes de service pour les projets scientifiques L'exemple des grilles de calcul et du projet EGEE Journée «Classes de Service de RAP» Jean-Paul Gautier, Mathieu Goutelle (CNRS UREC) www.eu-egee.org

Plus en détail

Le régime volontaire d épargne-retraite (RVER) Colloque Question Retraite 2 octobre 2014 Danielle Caouette

Le régime volontaire d épargne-retraite (RVER) Colloque Question Retraite 2 octobre 2014 Danielle Caouette Le régime volontaire d épargne-retraite (RVER) Colloque Question Retraite 2 octobre 2014 Danielle Caouette Plan de la séance d information Les constats sur le système de retraite québécois Les obstacles

Plus en détail

Co-CAC, rotation : quel avenir pour l audit?

Co-CAC, rotation : quel avenir pour l audit? Co-CAC, rotation : quel avenir pour l audit? www.blog-audit.com Réforme de l audit : débat avec la communauté financière et les cabinets européens 23 mai 2012 Introduction Eric Seyvos Président Option

Plus en détail

RREGOP et Rapport D Amours : en quoi ça vous concerne?

RREGOP et Rapport D Amours : en quoi ça vous concerne? A1213-RJ-018 RREGOP et Rapport D Amours : en quoi ça vous concerne? Réseau des jeunes 30 et 31 mai 2013 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale, CSQ-Québec Contenu Quelques notions de base sur les régimes

Plus en détail

Régimes collectifs de retraite et d épargne

Régimes collectifs de retraite et d épargne CHAPITRE 5 Régimes collectifs de retraite et d épargne nous avons vu que l évolution démographique incite les employeurs à se faire concurrence pour attirer les ressources compétentes. En matière de régimes

Plus en détail

Annexe note TDTE N 4

Annexe note TDTE N 4 Annexe note TDTE N 4 Annexes : Vieillissement et migration internationales L immigration, 1 une solution aux économies vieillissantes? Auteurs El Mouhoub Mouhoud, Université Paris Dauphine Lionel Ragot,

Plus en détail