PERFORMANCE SÉBASTIEN SASSEVILLE VAINCRE LE DIABÈTE REPORTAGE NOUS VOUS PRÉSENTONS LA POMPE ANIMAS VIBE MC TROUVEZ VOTRE CLAN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PERFORMANCE SÉBASTIEN SASSEVILLE VAINCRE LE DIABÈTE REPORTAGE NOUS VOUS PRÉSENTONS LA POMPE ANIMAS VIBE MC TROUVEZ VOTRE CLAN"

Transcription

1 PERFORMANCE Une publication d Animas Canada Printemps 2014 NOUS VOUS PRÉSENTONS LA POMPE ANIMAS VIBE MC TROUVEZ VOTRE CLAN MON PREMIER CONTACT AVEC LA SGC LE COIN DES ATHLÈTES LES UTILISATEURS DE POMPES ANIMAS CHANGENT LE MONDE REPORTAGE SÉBASTIEN SASSEVILLE VAINCRE LE DIABÈTE

2 REPORTAGE VAINCRE LE DIABÈTE : UN KILOMÈTRE À LA FOIS «Je cherchais un nouveau projet qui produirait un grand impact et qui me permettrait de joindre le plus large public possible» En février 2014, Sébastien Sasseville a entrepris une traversée du Canada de 9 mois à la course, sur une distance de km, dans le but d inspirer, d éduquer et de sensibiliser les millions de personnes touchées par le diabète au Canada. Une fois qu un athlète d endurance atteint de diabète de type 1 a conquis les plus hauts sommets du monde, passé cinq jours à traverser un désert sans merci dans le cadre d une course que l on désigne comme la plus difficile au monde et terminé six triathlons Ironman, que lui reste-t-il à accomplir? Sébastien Sasseville connaît la réponse. «Je cherchais un nouveau projet qui produirait un grand impact et qui me permettrait de joindre le plus large public possible, affirme ce Québécois de 34 ans, également conférencier spécialiste de la motivation et porte-parole pour le diabète. Un soir, pendant une discussion avec un de mes bons amis, qui se trouve être un brillant spécialiste de la logistique, j ai lancé l idée de traverser le Canada en courant. Il s est immédiatement associé au projet, et c est ainsi que Vaincre le diabète a vu le jour.» Dans le cadre de cette aventure, qu il appelle «La Traversée du Canada pour vaincre le diabète», Sébastien parcourra km seul, soit l équivalent de 180 En effectuant cette traversée, Sébastien désire donner au diabète une importance égale à celle du cancer. Il s inspire ainsi de l aventure épique de Terry Fox, figure emblématique du Canada. L idée, c est de transmettre un message de prise en main personnelle et d inspiration aux millions de personnes déjà touchées par le diabète. «Je souhaite montrer aux personnes atteintes de diabète qu il est possible de vivre avec cette maladie et de mener une vie bien remplie, sans contrainte», affirme Sébastien. Son équipe et lui prévoient s arrêter dans les écoles, les centres du diabète et les cliniques situés dans les petites localités comme dans les grandes agglomérations canadiennes. Les écoles et les regroupements communautaires sont invités à organiser des courses de 5 km avec Sébastien et à amasser des fonds pour Vaincre le diabète. L argent recueilli sera ensuite remis à la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile. Nourrir l équipe pendant une journée, offrir l hébergement ou faire le plein d essence du véhicule de soutien comptent également parmi les façons amusantes et novatrices d aider Sébastien. «Être rassembleurs et recruter le plus grand nombre de personnes possible, voilà notre objectif», explique Sébastien. Sébastien. Cependant, j ai toujours eu de grands rêves et je savais qu un jour, j accomplirais des choses extraordinaires.» «Je souhaite montrer aux personnes atteintes de diabète qu il est possible de vivre avec cette maladie et de mener une vie bien remplie, sans contrainte.» Sébastien avait 22 ans lorsqu il a appris qu il est atteint de diabète. Son frère cadet avait reçu la même nouvelle six ans plus tôt. C est alors que Sébastien a commencé à courir à l occasion. La course s est avérée pour lui une activité plutôt facile qu il pouvait pratiquer avec ses amis et qui lui permettait d être en meilleure santé. Très rapidement, Sébastien a découvert une nouvelle raison pour courir. «Au départ, tout ce que je voulais, c était de vaincre la maladie. Mais la course m a aussi aidé à franchir les premières étapes de l acceptation.» Quelques années plus tard, devenu coureur accompli, Sébastien s est mis à la recherche d une nouvelle activité à pratiquer. Des amis qui, comme lui, sont atteints de diabète de type 1 et dont quelques-uns s entraînaient en vue d un triathlon Ironman l ont inspiré à s inscrire à cette course éreintante composée de 3 km de nage, de 180 km de vélo et d un marathon complet de 42,2 km. «Je ne savais absolument pas dans quoi je m embarquais, confie Sébastien. Mais j ai franchi le fil d arrivée de ce premier triathlon, je me suis bien débrouillé, et puis j étais conquis.» Courir l équivalent de 180 marathons en seulement 9 mois est un défi d une tout autre nature que la participation à un triathlon Ironman ou que la traversée du Sahara à la course en 5 jours à laquelle il a participé en Sébastien est en outre parfaitement conscient du risque élevé de blessure et de stress psychologique. Sébastien met l accent sur la façon de courir plutôt que sur la rapidité. Dans les mois qui ont précédé ce défi, son objectif a été d accroître l efficacité de sa technique, de gagner des forces, d intensifier son endurance et de s adonner à un entraînement croisé. Il a même demandé l aide d experts du monde du sport qui ont travaillé auprès de l équipe olympique à Sotchi. Sébastien a déjà dû se mesurer aux dures conditions hivernales et aux tempêtes de Terre-Neuve et adapter son horaire pour tenir compte des piètres conditions routières rencontre sur son chemin. La course, jour après jour, est une activité nettement plus solitaire qu il ne l avait imaginée au départ. Les messages et les encouragements qu il reçoit par l entremise des médias sociaux lui permettent toutefois de garder son sens de l humour et de préserver toute sa détermination. Sébastien croit qu il devra adapter sa prise en charge du diabète à mesure que sa traversée du Canada progresse, et il est heureux de pouvoir compter sur sa nouvelle pompe à insuline Animas Vibe MC ainsi que sur un système de SGC pour l aider à prendre les bonnes décisions pour la prise en charge du diabète. «Lorsque je cours, je surveille attentivement ma glycémie, mais je dois également me poser les bonnes questions au bon moment. Je dois consommer une quantité énorme de calories, et il me faut souvent faire face à des circonstances imprévues. Pour moi, l adaptation et la souplesse sont la clé.» «Je choisis de grands défis parce que je sais qu ils me rendront meilleur, et plus fort.» Est-il était nerveux à l idée de relever cet immense défi? «Dans tout ce que l on fait, il y a toujours une première fois. Malgré toute la joie et l excitation, la course la plus difficile est toujours la première, parce qu on est vulnérable et qu on s engage envers un projet qui ne se réalisera peut-être pas. Mais la crainte doit être une alliée sur laquelle on peut compter. Il faut apprendre à accepter la peur et à en tirer profit. Il ne faut pas tenter Aujourd hui, son point de vue a changé. «Le diabète me donne une raison de réaliser mes projets. C est un élément déclencheur et un facilitateur. Je me suis toujours montré reconnaissant à l égard du diabète, car je sais que sans le diabète, je ne serais pas devenu la personne que je suis aujourd hui», soutient Sébastien. «La différence entre la maladie et les défis que j entreprends réside dans le fait que je choisis de surmonter ces obstacles», explique Sébastien. «Je choisis de grands défis parce que je sais qu ils me rendront meilleur, et plus fort. Mais même les obstacles qu on ne choisit pas peuvent avoir une influence positive sur notre vie, ajoute-t-il. On apprend beaucoup plus de ses défaites. Si on ne perd pas de vue ses objectifs, les défaites ne sont que de petites batailles qu il faut mener pour atteindre son plein potentiel.» Pour suivre l aventure de Sébastien d un bout à l autre du Canada et rester à l affût des activités qui auront lieu dans votre région, visitez le site Web de Vaincre le diabète à l adresse : marathons, sur une période de neuf mois. L aventure a commencé le 2 février 2014, par un matin froid d hiver, à Saint-Jean, Terre- Neuve, et devrait se terminer le 14 novembre 2014 (Journée mondiale du diabète) à Vancouver, en Colombie-Britannique. Il aura fallu 15 ans à Sébastien pour passer de l adolescent sédentaire qu il était à l athlète d endurance qu il est devenu. «À l adolescence, je n étais pas très actif. Enfant, j étais toujours parmi les derniers choisis dans les équipes, s esclaffe et des chutes de neige interminables dans l est du Canada. Il a mal partout, mais, pour persévérer jour après jour, il lui suffit de se rappeler la raison pour laquelle il a entrepris ce périple. Il puise surtout son énergie dans le visage des personnes qu il de la surmonter.» Il y a quelques années, si vous aviez demandé à Sébastien ce qui l incitait à participer à des activités d endurance aussi extrêmes, il aurait eu de la difficulté à vous

3 TROUVEZ VOTRE CLAN Chroniqueuse invitée : Kerri Sparling LA CHRONIQUE DE SANDY Chronique de Sandy Struss, chef du marketing chez Animas Canada. Atteinte de diabète de type 1 depuis 1989 et toujours en pleine forme! Kerri Sparling, blogueuse sur le site et auteure de Balancing Diabetes Les répercussions physiques du diabète au quotidien ne me gênent aucunement. Je peux vérifier ma glycémie sans faire de grimaces, ou changer mon ensemble de perfusion sans me soucier du pincement ressenti. Bien entendu, un nouveau capteur de SGC fait mal pendant quelques instants, mais la douleur finit par s estomper. Ce qui me dérange, ce sont les incertitudes associées au diabète. C est de savoir que j ai fait tout ce que je devais faire et d être quand même confrontée à une hyperglycémie inexpliquée. C est de m en faire au sujet des complications que je n ai même pas encore eues et d affronter sereinement celles que j ai. C est de me préparer au pire, mais d espérer que tout se passe au mieux. Pour moi, lorsque je me sens forte, je me sens mieux équipée pour faire face aux exigences physiques chaotiques de la maladie. Internet, en dépit des propos cruels et mesquins que l on y trouve parfois, est un grand forum où les personnes atteintes de diabète peuvent se rassembler et parler de le leurs problèmes et de leurs victoires en lien avec le diabète. En se regroupant ainsi, elles peuvent trouver du réconfort et une personne pour leur dire «moi aussi», ces mots qu elles ont tant besoin d entendre, afin de se sentir un peu moins seules. Internet ne m a pas sauvé la vie, mais il l a améliorée. Aussi, je serai éternellement reconnaissante de faire partie d un regroupement qui, malgré sa diversité, puise sa force dans les points communs qui existent entre les participants. La simple possibilité de trouver d autres personnes comme moi m a encouragée à raconter mon histoire. En 2005, j ai commencé à tenir un blogue sur le site Six Until Me. Cette expérience a eu des répercussions positives sur ma prise en charge du diabète et ma santé affective. Grâce au pouvoir d Internet, j ai trouvé des personnes qui me comprennent. J ai trouvé mon «clan». Tout comme mes besoins quotidiens en insuline, mes besoins affectifs varient au fil du temps. Le type de soutien dont les parents d un enfant atteint de diabète ont besoin change lorsque l enfant atteint l âge de l adolescence. (Un adolescent atteint de diabète a également besoin de soutien, mais d un type différent de celui dont il aura besoin à l âge adulte.) C est pourquoi votre clan peut changer avec l évolution de vos besoins. Heureusement, la communauté du diabète couvre tous les besoins, dans leur ensemble et dans ce qui leur est propre. Si vous cherchez un clan qui regroupe d autres familles aux prises avec le diabète, l organisme Children With Diabetes pourrait vous convenir. En plus d un site Web présentant des forums de discussion ciblant les différents stades de la vie avec le diabète (parents d un jeune enfant ou d un adolescent atteint de diabète, adolescents ou adultes atteints de diabète, parents atteints de diabète, et pratiquement tout ce qui se trouve entre ces stades), ce regroupement propose partout dans le monde des conférences inspirantes basées sur la vraie vie. Connected in Motion (CIM), un organisme établi au Canada, destiné aux adultes atteints de diabète de type 1 qui placent l exercice et la forme physique au cœur de leur vie. L objectif de CIM consiste à utiliser les activités de plein air comme forum pour vous permettre d échanger avec des personnes auxquelles vous pouvez vous identifier, c est-à-dire des personnes de votre âge qui sont confrontées au diabète chaque heure et chaque jour de leur vie. Des personnes qui ont parcouru le même chemin que vous et qui ont déjà réalisé certains projets que vous aimeriez un jour concrétiser. Cet organisme considère que l exercice physique fait partie intégrante de la vie des personnes atteintes de diabète, au même titre que l insuline, et il soutient et établit des liens entre des personnes atteintes de diabète qui souhaitent fournir un effort supplémentaire littéralement. Si vous souhaitez rencontrer des personnes aux prises avec le diabète chaque jour de leur vie et partager des anecdotes, le site TuDiabetes est un excellent moyen de trouver d autres personnes comme vous. Fondée en 2007, TuDiabetes est une communauté virtuelle dont les membres s entraident, s informent et partagent les étapes qu ils franchissent chaque jour pour demeurer en santé, malgré cette maladie très grave. TuDiabetes compte plus de membres touchés par le diabète, et il permet aux personnes atteintes de diabète qui doivent composer avec différentes situations chaque jour d échanger entre elles. Le soutien entre pairs peut exercer sur votre santé une influence positive aussi importante que la rencontre avec votre équipe médicale, car les personnes atteintes de diabète savent ce que c est que de vivre avec cette maladie au quotidien. J ignorais à quel point des étrangers trouvés sur Internet auraient une influence positive sur ma santé simplement en rononçant les mots «je te comprends». Surtout, je n aurais jamais pensé que ces «étrangers du Web» sortiraient un jour de leurs guillemets, c est-à-dire qu ils deviendraient des amis, tout simplement. Grâce à eux, mon aventure est bien plus amusante et je suis en meilleure santé, tant physiquement qu émotionnellement. MON PREMIER CONTACT AVEC LA SGC D accord, je l admets. Au départ, l idée de porter un capteur ne m emballait pas. Après tout, je vérifiais déjà ma glycémie six à dix fois par jour, et j étais persuadée que tout allait très bien. Alors en quoi toutes ces nouvelles données allaient bien pouvoir compenser l inconvénient d avoir à porter un autre «truc» sur moi? Je ne savais pas à quoi m attendre, mais puisque nous nous préparions à commercialiser le système Dexcom de surveillance du glucose en continu (SGC) au Canada, je savais bien qu il fallait que je l essaye. J ai été vraiment étonnée de constater que l insertion du capteur se faisait sans douleur (un point positif), mais j ai eu de la difficulté à me contrôler et à ne pas accorder une importance démesurée à toutes ces nouvelles données et à ce qu elles représentaient pour la prise en charge du diabète et pour mon pronostic à plus long terme. J ai été surprise et frustrée de constater la rapidité à laquelle ma glycémie augmentait après un repas normal, et la lenteur à laquelle elle redescendait par la suite. J ai succombé à la tentation des bolus je continuais à ajouter de l insuline lorsque ma glycémie ne semblait pas baisser. Et puis... bien sûr, elle s effondrait deux heures plus tard. J ai été prise au dépourvu devant ma réaction parce que j étais constamment confrontée à la réalité du diabète de type 1. Il semblait omniprésent pendant toute la journée. Il m a fallu quelques semaines pour apprendre à ne pas regarder constamment le graphique de tendance et à ne pas me juger, peu importe ce qu il me révélait. Le diabète de type 1 est une maladie difficile, et nous sommes confrontés à une science imparfaite, d autant plus que le début d action de l insuline n est pas très rapide. J avais pris la décision assez tôt d organiser mes activités en fonction de mon style de vie et de mes aspirations plutôt que de la prise en charge du diabète. J ai toutefois été un peu déconcertée lorsque j ai constaté à quel point et à quelle fréquence ma glycémie sortait des valeurs normales. Mais c est également cette constatation qui m a incitée à y mettre plus d effort. Jusqu à maintenant, j ai, en effet, tiré quelques enseignements de la SGC : Les aliments se dégradent rapidement et, par conséquent, l injection d insuline en bolus avant les repas, même partiellement, aide à prévenir les pics glycémiques après les repas. L insuline agit lentement, et son effet est toujours présent quelques heures après son administration. Même si je le savais déjà, j observe maintenant cet effet sous un tout nouveau jour. Le fait de savoir à tout moment si ma glycémie baisse ou augmente et la vitesse à laquelle elle évolue me rassure. Le diabète de type 1 est toujours présent et, encore aujourd hui, il arrive que ma glycémie soit trop basse. Mais, maintenant, le système m avertit, et je peux réagir plus tôt (avant d en arriver aux symptômes d engourdissement de la langue, confusion et sueurs). J utilise maintenant la pompe Animas Vibe MC dotée du système de SGC* de Dexcom entièrement intégré. Je dois admettre que j ai pris l habitude de porter un capteur et de voir des graphiques et des flèches colorés qui me permettent, en un simple coup d œil, de savoir ce qui se passe. Mais quel est le plus gros avantage, selon moi? J aime beaucoup voir l insuline restante affichée directement sur l écran de données du système de SGC. À elle seule, cette fonction a tout changé pour moi je peux déterminer rapidement si je dois vérifier ma glycémie, effectuer un bolus de correction ou laisser l insuline restante faire son travail. Dans l ensemble, je dirais que la surveillance du glucose en continu représente un excellent ajout à la boîte à outils de la prise en charge du diabète. Avant toute chose, il faut cependant être réaliste et ne pas s attendre à ce que le port d un capteur règle tous nos problèmes, comme par magie. Je suis toujours la même personne, j ai toujours le diabète de type 1. Rien n a vraiment changé. Par contre, maintenant que je porte le système de SGC, je suis mieux renseignée. C est ce qui me permet de prendre de meilleures décisions d un moment à l autre. On apprend toujours. * La surveillance du glucose en continu avec la pompe Animas Vibe MC n est indiquée que chez les patients adultes (18 ans ou plus). Pour lire en ligne les autres articles de Sandy, consultez la Chronique de Sandy sur le site web d Animas à l adresse

4 RECETTE SANTÉ DE LA CHEF SIVA Chef et utilisatrice d une pompe Animas, Siva Swaminathan exerce ses talents culinaires en créant des recettes santé à faible indice glycémique à l intention des personnes atteintes de diabète. Siva est diplômée de la George Brown College Chef School, et a fait son apprentissage de chef dans le monde entier, y compris 2 ans passés en Allemagne et en Suisse. UN NOUVEAU LIVRE RÉVOLUTIONNAIRE DE JOE SOLOWIEJCZYK Bénévole de l ACD depuis 2006, Siva est actuellement présidente du Conseil exécutif du South Asian Diabetes Chapter (l association des diabétiques d Asie du Sud). Elle a joué un rôle de premier plan auprès de l ACD dans la création d ouvrages de documentation sur le diabète culturellement pertinents, et en 2011 a reçu le prix Grassroots pour le diabète de la South Asian Professional Network for Health Awareness. BURRITO-MATIN SANTÉ Ce burrito qui plaira aux enfants se prépare facilement en quelques minutes à peine et convient peu importe le jour de la semaine. Mais l aspect le plus intéressant d un burrito est que, si vous êtes pressé, vous pouvez l apporter où vous allez. Vous n avez qu à l envelopper et à le manger plus tard. Vous n avez désormais plus aucune excuse pour sauter le petit-déjeuner. Temps de préparation : 5 minutes Temps de cuisson : 5 minutes Portions : 2 Remarque culinaire : Achetez toujours un avocat bien ferme et laissez-le mûrir dans votre cuisine. Si vous achetez un avocat déjà mûr, il brunira et ramollira rapidement. INGRÉDIENTS 2 petites tortillas de grains entiers 1 avocat* 2 œufs moyens 8 tomates cerises coupées en deux PRÉPARATION 1. Casser et battre les œufs dans un petit bol. 2. Vaporiser d huile une petite poêle à frire et mettre sur le feu. 3. Verser les œufs dans la poêle et préparer rapidement des œufs brouillés en ramenant les rebords vers l intérieur avec une spatule en bois jusqu à obtention de la consistance désirée. 4. Placer deux tortillas sur une planche à découper et déposer une quantité égale d œufs brouillés sur chacune. 5. Déposer des moitiés de tomates cerises et une cuillère à table de fromage cottage sur les œufs brouillés. 6. À l aide d un couteau bien tranchant, découper l avocat à partir de son centre et séparer les deux moitiés en les tournant doucement en sens inverse. Pour retirer le noyau, simplement le frapper avec la lame du couteau. Tourner ensuite pour le dégager. 7. Avec un couteau, faire des incisions diagonales dans la chair de l avocat et utiliser une cuillère pour la dégager de la peau. Répartir sur les deux tortillas. Saupoudrer de fines herbes. 8. Saler et poivrer au goût. 2 c. à soupe de fromage cottage à faible teneur en gras ½ c. à soupe de fines herbes (facultatif) Poivre et sel au goût * Bien qu il soit riche en calories et en matières grasses, l avocat est un super aliment parce qu il renferme de l acide folique, de la vitamine E et de la lutéine en abondance et qu il contribue à protéger l organisme contre les maladies cardiaques, le cancer, les maladies dégénératives de l œil et les maladies cérébrales. 9. Rouler et utiliser un cure-dent pour que le burrito maintienne sa forme ou envelopper dans une feuille d aluminium et apporter-le pour le déguster plus tard. Données nutritionnelles : 1 portion (1 burrito) : 405 calories; 38 g de glucides; 9 g de fibres; 23 g de matières grasses; 5 g de graisses saturées; 15 g de protéines; 331 mg de sodium; 653 mg de potassium Toutes les recettes de la chef Siva Swaminathan, chef, propriétaire et instructrice; Chezsiva Cooking School (école de cuisine); Chezsiva. Tous droits réservés. Dans le livre intitulé A Type 1 Diabetes Guide to the Universe, Joe Solowiejczyk propose aux personnes atteintes de diabète une nouvelle façon d apprendre à s épanouir. Ce livre, le premier du genre à intégrer au cœur de son approche les aspects psychologiques et affectifs de la vie avec le diabète, est un ouvrage riche en information qui compte une foule de renseignements utiles. Il fait appel aux outils de publication électronique les plus récents et les plus novateurs ce qui vous permettra, à vous et aux membres de votre famille, de le lire, de l écouter et de l utiliser. Le livre sera offert dans la boutique itunes d Apple. Vous pourrez le lire ou l utiliser sur votre ipad ou votre ordinateur Mac. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site AUX ADULTES ATTEINTS DE DIABÈTE DE TYPE 1 : ACTIVITÉS DE RÉSEAUTAGE Nous sommes des personnes atteintes de diabète de type 1 et nous partageons une vision, soit celle de créer une culture de soutien et de susciter un engagement en matière d autonomie de prise en charge du diabète qui repose sur l expérience des pairs, l activité physique et le plein air. Nous utilisons les activités de plein air pour favoriser un échange entre les adultes atteints de diabète de type 1 et les inciter à prendre immédiatement leur santé en charge, à améliorer leur qualité de vie, à avoir du plaisir et à vivre de nouvelles expériences en cours de route. Nous vous invitons à vous joindre à l une des activités qui se dérouleront en 2014 : Du 23 au 25 mai : Fin de semaine des courses Tamarack d Ottawa (marathon/demimarathon/10 km/5 km/2 km et postes d encouragement à Ottawa, en Ontario) Du 19 au 22 juin : Excursion annuelle pour adultes atteints de diabète de type 1 (Algonquin Ouest ou Frontenac, Ontario) Du 10 au 13 juillet : Excursion en canot pour les 5,5 (est-ce que votre pancréas est en parfaite santé? Faites-vous accompagner par un proche atteint de diabète de type 1. Algonquin Ouest ou Frontenac, en Ontario) Du 28 juillet au 4 août : Longue excursion en canot pour adultes atteints de diabète de type 1 avec expérience de la rame ou du canotage (parc provincial Killarney ou région de Témagami) Du 26 au 28 septembre : Expédition dans le sillage albertain (Canmore, Alberta) Le 25 octobre : Ballon-chasseur sur trampoline (Toronto, Ontario) Joe Solowiejczyk, inf. aut., M.S.S., ÉAD, thérapeute familial, atteint de diabète de type 1 depuis Veuillez noter que nous organiserons d autres réunions et activités moins structurées tout au long de l année. Consultez régulièrement notre site Web à l adresse et devenez membre de notre regroupement virtuel à l adresse Vous pouvez également suivre nos aventures sur Twitter et Instagram

5 CE QUI EST NOUVEAU Nous vous présentons le système Animas Vibe MC Elle est enfin arrivée. Chez Animas, nous sommes heureux de pouvoir offrir aux Canadiens et aux Canadiennes une pompe à insuline innovatrice à la fine pointe de la technologie. En effet, le système Animas Vibe MC allie la technologie de pompe à insuline de calibre mondial offerte par Animas et la technologie de pointe de Dexcom dans le domaine de la surveillance du glucose en continu (SGC)*. La pompe Animas Vibe MC est dotée d une série de fonctions inégalée. Une pompe à insuline très performante. La pompe à insuline Animas Vibe MC peut être utilisée seule ou avec un système de SGC *. À la fine pointe de la technologie de la SGC*. Caractéristiques de contrôle fin Moteur de fabrication suisse Toutes les pompes Animas Vibe MC sont dotées d un moteur de fabrication suisse qui permet d administrer avec précision et exactitude la dose d insuline par petits incréments pour répondre aux besoins changeants de l organisme. Ajustement précis de la dose d insuline basale Aucune autre pompe à insuline n offre un incrément aussi petit (0,025 U/h) pour répondre avec précision à vos besoins pour toutes les plages disponibles (0,025 U/h à 25 U/h). Administration de bolus précis La pompe à insuline Animas Vibe MC peut administrer un bolus aussi faible que 0,05 U, ce qui contribue à ajuster la dose d insuline avec plus de précision en fonction de l apport alimentaire ou à corriger une glycémie élevée. Insuline restante La fonction Insuline restante (InsR) fait le suivi de l insuline encore active dans l organisme, ce qui contribue à prévenir une hypoglycémie causée par une accumulation (la prise de doses excessives d insuline). Calcul de bolus La fonction ezglycémie utilise le dernier résultat de glycémie pour calculer les doses de bolus de correction, alors que la fonction ezcarb calcule les quantités de bolus requises pour couvrir les glucides contenus dans les aliments qui ont été mangés. Étanchéité Toutes les pompes Animas ont intentionnellement été conçues pour être étanches. Tout en étant agréable, cette caractéristique fait également en sorte que vous n avez pas besoin de débrancher votre pompe et d interrompre l administration de l insuline lorsque vous êtes en contact avec l eau. Des fonctions qui facilitent les tests Dose de bolus recommandée d un seul clic La fonction ezglycémie/ezcarb permet d inscrire automatiquement la dose de bolus calculée en cliquant sur la flèche pointant vers le haut. Menu accessible sans défilement Vous remarquerez que chaque écran de la pompe est complet nul besoin de le faire défiler. Cette caractéristique permet d accéder plus facilement aux menus de navigation 1. Liberté de choisir vos ensembles de perfusion Les pompes Animas sont compatibles avec tous les ensembles de perfusion d insuline utilisant un connecteur Luer standard. Vous êtes donc libre de choisir celui qui vous convient le mieux. Vous pouvez faire votre choix parmi divers ensembles de perfusion tout-en-un ou manuels. Base de données d aliments personnalisable, à même la pompe Une base de données préprogrammée contenant plus de 400 articles propres au Canada peut être téléchargée directement dans la pompe (à l aide du logiciel Diasend ). Pour calculer les glucides avec exactitude, elle peut ensuite être adaptée afin de tenir compte de besoins ou de goûts particuliers. Fonctions de la pompe Animas Vibe MC intégrant la technologie de SGC du système Dexcom G4 Capteur offrant des résultats exacts La géométrie du capteur Dexcom, la technologie de sa membrane et son algorithme sont ce qui le démarque des autres capteurs. Puisque l ÉAR moyen (écart relatif absolu moyen) est la norme de référence dans le domaine de l exactitude de la mesure continue du glucose, l ÉAR moyen de 13 % du système Dexcom offre à vos patients un rendement et une exactitude d une qualité exceptionnelle surtout dans l intervalle hypoglycémique 2,3. Capteur pouvant être porté pendant la période la plus longue La pompe à insuline Animas Vibe MC est la seule pompe dotée de la fonction de surveillance du glucose en continu à avoir été homologuée pour être portée pendant 7 jours. Aiguille d introduction la plus fine 4 L aiguille d introduction du capteur Dexcom G4 est la plus fine sur le marché, lorsqu on la compare à celle du lecteur Medtronic Enlite. Flèches et graphiques de tendances de SGC avec codes de couleur Le système Animas Vibe MC est la première pompe à insuline dotée d un système de surveillance du glucose en continu à offrir un écran couleur fortement contrasté. Les flèches et les lignes codées par couleur indiquent la direction et la vitesse de variation du taux de glucose et permettent de repérer les tendances d un seul coup d œil. * La surveillance du glucose en continu avec la pompe Animas Vibe MC n est indiquée que chez les patients adultes (18 ans ou plus). Une simple touche pour accéder aux tendances SGC La pompe peut être activée directement à partir de l écran SGC en appuyant sur la touche de contraste/raccourci. Simplicité de l étalonnage La pompe à insuline Animas Vibe MC dotée de la surveillance du glucose en continu peut être étalonnée au moment qui vous convient, pourvu que les valeurs de glycémie se situent entre 2,2 et 22,2 mmol/l. Seulement 2 étalonnages doivent être effectués tous les jours, une fois toutes les 12 heures. Alertes paramétrables Les hausses ou les baisses de glycémie ne sont pas toujours accompagnées de symptômes, mais les alertes de glucose haut et bas paramétrables, ainsi que les alertes de montée et de chute, indiquent la direction et la vitesse de variation de votre taux de glucose, vous permettant ainsi de réagir plus rapidement. Enfin, pour offrir une plus grande tranquillité d esprit, la pompe à insuline Animas Vibe MC est dotée d une alerte d hypoglycémie non paramétrable fixée à 3,1 mmol/l. Écrans des données et des tendances SGC Au cours d une séance SGC active, vous pouvez accéder à des données en continu sur la glycémie sur une période de 1, 3, 6, 12 ou 24 heures qui s affichent sur les écrans des tendances SGC, ou à un résumé instantané de l état de votre glucose sur l écran de données SGC. Avec Animas, vous avez le choix. Nous sommes conscients que les besoins en matière de prise en charge du diabète varient d une personne à l autre. Chez Animas, nous sommes fiers de pouvoir vous offrir toute une gamme de pompes à insuline et de systèmes de surveillance du glucose en continu. Pour en savoir plus, communiquez avec notre équipe du Service à la clientèle, au (8 h h HE), ou consultez notre site Web, à * La surveillance du glucose en continu avec la pompe Animas Vibe MC n est indiquée que chez les patients adultes (18 ans ou plus). 1. D après un sondage effectué en 2011 auprès de 183 utilisateurs d une pompe à insuline Animas 2020, 94 % des répondants ont affirmé qu ils étaient parfaitement d accord, d accord ou partiellement d accord avec l énoncé «La navigation des menus d écran se fait facilement», 88 % avec l énoncé «les raccourcis et le faible nombre de touches sur lesquelles il faut appuyer et les écrans de navigation en surbrillance font en sorte que l administration d un bolus peut s effectuer facilement, rapidement et discrètement». Le menu et l écran de la pompe Animas Vibe MC sont les mêmes que ceux de la pompe à insuline Animas 2020, elle est toutefois dotée d un système de surveillance du glucose en continu. 2. Guide d utilisation du système Dexcom G4 (LBL ) Étude RPT Étude clinique effectuée pour évaluer l innocuité et l efficacité du système Dexcom G4 de surveillance du glucose en continu. L émetteur et le récepteur utilisés dans le cadre de l essai clinique portant sur le capteur Dexcom G4 n étaient pas les mêmes que ceux dont la pompe Animas Vibe MC est dotée. L émetteur Dexcom G4 et la pompe Animas Vibe MC fonctionnent toutefois de la même manière que l émetteur et le récepteur utilisés dans le cadre de cette étude, mais l étalonnage doit être effectué à la fin de la période de démarrage de deux heures. 4. La mesure a été établie en fonction de la surface transversale des aiguilles d introduction. MC

6 LE COIN DES ATHLÈTES CÉLINE PARENT : UN TOURNANT DÉCISIF «Si le diabète devient une source de motivation plutôt qu une excuse, tout est possible.» Pour Céline Parent, rien ne semblait avoir changé après avoir appris qu elle était atteinte de diabète, jusqu à ce qu une course de 5 kilomètres lui démontre que la réalité était tout autre. Elle s est attaquée à la natation avec une discipline et un dynamisme semblables à ceux qui l animaient lorsqu elle a commencé à faire de la course, ajoutant 50 mètres de distance d une fois à l autre. Comme toutes les personnes atteintes de diabète de type 1, c est contre son gré que Céline Parent a appris qu elle était atteinte de diabète il y a 11 ans, alors qu elle avait 28 ans. Pendant les quelques années qui ont suivi, rien ne semblait avoir vraiment changé dans sa vie. Céline, qui se décrit elle-même comme une personne qui apprécie le confort de la routine quotidienne, a poursuivi son travail auprès d adultes présentant des troubles du développement et a continué d aller à des cours de «step» à l occasion. Céline plaisante en disant que le plus grand changement dans sa vie a été l acquisition d un nouveau sac à main dans lequel elle range toutes ses fournitures. C est à la fin de 2007, soit cinq ans après avoir appris qu elle est atteinte de diabète, que tout a basculé. «Je visitais des amis à Ottawa et un matin je suis sortie pour aller faire de la photo, raconte cette Céline qui est originaire de St. Catharines, en Ontario. J ai remarqué des personnes en tenue de sport qui semblaient arriver de partout et qui se dirigeaient vers une ligne de départ. Elles s apprêtaient à participer à une course de 5 kilomètres. Lorsque le signal de départ a été donné et que les coureurs se sont élancés, j ai retenu une larme. Je me suis dit que c était quelque chose que j allais faire.» Une fois rentrée chez elle le lendemain, Céline s est acheté une paire de chaussures de course. Puis, le surlendemain avant de se rendre au travail, elle est allée courir pendant deux minutes avant de revenir à la maison. Céline, qui avait déjà l habitude de se fixer des objectifs, a fait preuve de détermination. Tous les jours, elle ajoutait deux minutes à son parcours, jusqu à ce qu elle atteigne trois séances de 40 minutes par semaine. En janvier 2008, soit à peine quelques mois après avoir commencé à courir, elle s est inscrite à sa première course, la course Robbie Burns Day, dont le parcours est de 8 kilomètres. «Je ne savais absolument pas ce que je faisais», raconte Céline avec un sourire en coin. En appliquant la discipline et la persévérance dont elle avait fait preuve pour terminer la course de 8 km, Céline a participé à un demi-marathon (21,1 km) cet automne-là. Elle a ensuite pris part à deux autres demi-marathons en 2009 et à trois, en C est alors qu elle a commencé à avoir des blessures aux pieds et aux tibias. Un autre coureur lui a suggéré de se joindre à un groupe de cyclisme. «J ai appris il y a bien des années que la crainte est une excellente source de motivation», affirme Céline. Elle a commencé à s entraîner et s est inscrite à un duathlon (course-vélo-course). Elle a été la dernière personne de son groupe d âge à franchir le fil d arrivée. Malgré sa piètre performance, elle a décidé de participer à un autre duathlon cet été-là. Encore une fois, c est une blessure qu elle s est infligée en courant qui a obligé Céline à prendre une pause et à commencer à pratiquer un troisième sport, la natation. «Je me suis dit que j étais capable de faire un demi-marathon et que j étais en forme. La natation ne semblait pas être un sport particulièrement difficile, mais j ai eu beaucoup de mal à faire une simple longueur de piscine», se rappelle Céline. Puisque la natation faisait désormais partie de son programme d exercices, Céline a tout naturellement décidé de participer à un triathlon. Après avoir essayé un triathlon de «super sprint» sur une plus courte distance et deux triathlons de sprint en 2012, elle était conquise. C est ainsi qu elle a participé à quatre autres triathlons, y compris un triathlon de calibre olympique (nage sur une distance de 1,5 km, vélo sur une distance de 40 km et course sur une distance de 10 km) en La natation a également obligé Céline à réévaluer son choix de pompes. En effet, sa première pompe n était pas à l épreuve de l eau, ce qui représentait un problème de plus en plus grand à mesure que son entraînement s intensifiait. En 2013, elle a adopté la pompe Animas qu elle porte fièrement sans la cacher pendant les séances d entraînement et les compétitions. La pompe Animas est dotée de profils complexes de programmation de débits d insuline basale qui répondent parfaitement à ses besoins lorsqu elle participe à des compétitions qui peuvent durer plusieurs heures. «Je peux également tenir compte de ma consommation de gels énergétiques et manger comme tout le monde», ajoute Céline. Lorsqu elle parle de son mode de vie, Céline explique que le diabète l a obligée à faire de gros changements dans sa vie. Mais pour elle, «si le diabète devient une source de motivation plutôt qu une excuse, tout est possible. L énergie requise pour composer avec le diabète permet d accepter bien d autres choses dans la vie. J adore ma vie, et le diabète y a contribué pour quelque chose.» Tenir un blogue qui traite du diabète Il y a trois ans, Céline a commencé à tenir un blogue après avoir lu d autres blogues qui traitaient du diabète. Comme elle souhaitait offrir son point de vue concernant l entraînement et le diabète, elle a créé le blogue Running on Carbs. Elle y publie des billets au sujet du diabète, de la course, de l entraînement et de sa vie. Elle écrit presque tous les jours, et ses propos sont directs, sincères et souvent hilares, tout comme c est le cas de ce billet : «Oui, il est vrai que je me suis mise à la course, au cyclisme, à la natation, au curling et au golf, et ce, après avoir appris que je suis atteinte de diabète. J ai commencé à pratiquer tous ces sports parce qu ils sont amusants, mais également parce qu ils m aident à croire que je fais un gargantuesque pied de nez au diabète. Comme samedi dernier, lorsque je me suis démarquée lors d une course de 18 km, sous une pluie torrentielle. J aurais voulu porter un chandail sur lequel on aurait pu lire : Le saviez-vous? Je cours 18 km sous la pluie ET je suis atteinte de diabète.» Suivez Céline à l adresse «J ai appris il y a des années que la crainte est une excellente source de motivation.»

7 LE COIN DES ATHLÈTES OÙ AVEZ-VOUS DÉJÀ EMPORTÉ VOTRE POMPE ANIMAS? NICK ALCORN : SANS LIMITES Nick Alcorn est une étoile montante de la crosse. Il aborde la prise en charge du diabète en mettant à profit les aptitudes dont il se sert pour pratiquer son sport : décisions rationnelles, discipline et désir d apprendre. «Je vais vraiment bien!» C est probablement ce que Nick Alcorn vous répondra si vous lui demandez comment il se sent. Cet adolescent de 16 ans de Kelowna, en Colombie-Britannique, a bien des raisons de sourire. Il y a un peu plus de deux ans, cette étoile montante de la crosse en Amérique du Nord, un sport qu il pratique depuis la maternelle, a appris qu il est atteint de diabète de type 1. La maladie n est pas un obstacle dans sa vie. Lorsque Nick a commencé à jouer à la crosse, la famille Alcorn cherchait simplement un sport qui tiendrait Nick occupé entre les saisons de hockey. Au fil des années, Nick a toutefois continué de jouer à la crosse en enclos au printemps. La rapidité du jeu le captivait, et il aimait jouer avec ses amis. Lorsque Nick avait 9 ans, la famille Alcorn est allée s installer à Montréal, où la popularité de la crosse n était pas aussi grande qu à Kelowa. Mais le talent de Nick n est pas passé inaperçu. Il a rapidement été recruté par l équipe régionale, et deux ans plus tard, alors qu il avait 12 ans, il a été choisi pour faire partie de l équipe de crosse du Québec. En 2009, son équipe a remporté l or aux jeux nationaux dans la division B. Zach Allan Bass Lake (Ontario) Ana Fern Robertson Nelson (Colombie-Britannique) La famille Alcorn est retournée vivre en Colombie-Britannique en 2009, et Nick a continué à participer à des tournois de crosse avec l équipe des Kodiaks de Kelowna et à jouer au hockey à un niveau compétitif. Tout allait bien jusqu à ce qu il commence à se sentir mal pendant la semaine de relâche de mars Le jour où il a appris qu il est atteint de diabète, il avait toujours la ferme intention de prendre part aux matchs de qualification de l équipe de crosse qui devaient avoir lieu dans la soirée, malgré des maux d estomac. La famille Alcorn est revenue à la maison après les matchs de qualification pour découvrir que leur omnipraticien avait laissé neuf messages urgents sur le répondeur. Nick a été hospitalisé cette nuit-là. Nick a été hospitalisé une semaine pendant laquelle il a appris tout ce qu il devait savoir au sujet du diabète. Fort en mathématiques, l adolescent a rapidement compris les rapports, le comptage et les calculs nécessaires à la prise en charge de son diabète. Mais surtout, il a rapidement commencé à accepter sa nouvelle réalité. À l hôpital, le médecin de Nick lui a donné un précieux conseil, se rappelle Dave Alcorn, le père de Nick. Il lui a dit que «moins les jeunes cachent le fait qu ils sont ateints de diabète, mieux ils s en sortent». Cette nuit-là, Nick a changé son statut sur Facebook pour annoncer à ses amis qu il est atteint de diabète de type 1. Gabriela Holko Côte de la mer Baltique Hel, Pologne Ariel Whaley Championnats mondiaux de bateaux dragons - Szeged, Hongrie Jenelle West 6 e festival annuel du vélo de montagne Big Pig Burns Lake (Colombie-Britannique) Moins de 24 heures après avoir obtenu son congé de l hôpital, Nick était de retour sur le terrain de crosse. Parfois décrite comme une combinaison du soccer, du hockey et du basketball, la crosse est un sport qui exige de la résistance, de la vitesse, de l agilité et une excellente coordination œilmain. Comme au hockey, les mises en échec sont permises. Même si Nick n a aucune difficulté avec les exigences physiques du sport (il mesure 6 pi et pèse 160 lb), il explique que la crosse l oblige à réfléchir et à réagir rapidement, à prendre des décisions rationnelles et à être discipliné. L été dernier, Nick a participé aux matchs de qualification des Mountain Selects de Burnaby, une équipe d élite itinérante de crosse sur gazon basée à Vancouver, et il a été recruté. Pendant huit fins de semaine, Nick, son frère cadet Matt (également un joueur de crosse exceptionnel) et leur père ont fait le trajet de trois heures en automobile pour se rendre à Vancouver et participer aux séances d entraînement. «Nick a relevé avec courage les défis associés à un sport d élite, affirme Brent Hoskins, l entraîneur des Selects de Burnaby et de l équipe masculine de l université Simon Fraser. Ce qu on remarque surtout, mis à part sa rapidité, c est qu il affronte chaque défi avec une attitude positive et un désir d apprendre.» Nick aborde la prise en charge du diabète avec la même discipline que la pratique de la crosse. Ses parents n ont jamais eu à lui administrer une injection ou à changer son point d insertion. De plus, Nick vérifie sa glycémie au moins six fois par jour lorsqu il prend du repos. À l école, Nick est un excellent élève, et il aime beaucoup les mathématiques de pointe, les sciences et la technologie. Il aimerait faire carrière en médecine, en dentisterie ou en génie, et il a l intention de continuer à jouer de la crosse au niveau collégial. «Ce n est certainement pas le diabète qui pourrait nuire à mes chances d obtenir une bourse sport-études», affirme Nick. «Il faut vivre sa vie comme on l entend. On ne doit pas laisser le diabète être un obstacle.» Véronique Levesque Machu Picchu, Pérou Jen Hammond Boissevain (Manitoba)

8 LES UTILISATEURS DE POMPES ANIMAS CHANGENT LE MONDE BONS BAISERS DE L ÉQUATEUR LE RÉVOLUTIONNAIRE Depuis la sixième année, Annmarie Karugonjo, qui est maintenant âgée de 16 ans, rêvait de faire du bénévolat à l étranger pour Me to We. Après avoir participé à deux grands rassemblements «Unis pour l action» associant conférence et concert rock, Annmarie s est sentie touchée et inspirée par la cause sociale de l organisme Enfants Entraide mis sur pied par Craig et Marc Kielburger. Ainsi, lorsque l adolescente d Etobicoke, en Ontario, a appris que l une de ses amies et sa sœur prévoyaient faire un voyage en tant que bénévoles pour Me to We, elle a décidé de sauter sur l occasion. Même si, au départ, elle souhaitait se rendre au Kenya (Annmarie est originaire de l Ouganda, mais habite au Canada depuis qu elle a un an), l Équateur s est avéré plus abordable et accessible. Le 30 juillet 2013, elle s est envolée pour une mission de 18 jours. Il s agissait de son premier voyage à l extérieur de l Amérique du Nord depuis l âge de 13 ans quand elle a appris qu elle était atteinte de diabète. Pour se préparer, Annmarie a pris l habitude de vérifier fréquemment sa glycémie. Elle a également ajouté des fournitures supplémentaires dans ses valises et a donné de l information sur le diabète aux dirigeants du groupe. «Avant d aller en Équateur, je ne disais jamais que je suis atteinte de diabète, pas même à mes amis. Je réalise maintenant que pour ma sécurité et celle de mes proches, mieux vaut que mon entourage sache que je suis atteinte de diabète, affirme Annmarie. Un peu d aide ne fait pas de mal.» En Équateur, on a demandé aux membres de son groupe de construire les murs de brique du laboratoire informatique d une école située dans la province de Chimborazo. Le chantier situé à une heure du campement était desservi par un chemin escarpé et accidenté. Les membres de son groupe ont également eu l occasion de visiter la jungle amazonienne ainsi que de petits villages où ils ont tondu des moutons, appris à tisser et rencontré des femmes de la région à qui Me to We a appris à coudre. Âgé de huit ans, Anwar Boutahar, de Toronto, a fondé la Anwar s Diabetic Children Relief Foundation, un organisme de charité qui a vu le jour après une conversation toute simple à propos des bandelettes de test. «Un jour, alors que nous étions en automobile, Anwar m a demandé comment les enfants du Maroc, mon pays natal, maîtrisaient le diabète», raconte Wahed, le père d Anwar. «J ai dû lui expliquer que nous étions très chanceux, au Canada, car de nombreux enfants marocains n ont même pas accès aux bandelettes de test.» Il a été si étonné qu il m a répondu «Nous devons faire quelque chose. Nous devons les aider.» Même si, d après nos critères, l assurance-maladie du Maroc est peu coûteuse, de nombreuses familles n ont pas les moyens d en assumer les coûts. Les enfants atteints de diabète de type 1 sont souvent confrontés à de graves complications. Certains peuvent même mourir quelques années après l établissement du diagnostic. Anwar et son père se sont mis à l œuvre. Ils ont rapidement découvert qu il n existait aucun organisme au Canada voué à venir en aide aux enfants atteints du diabète dans les pays en développement. Avec l aide de son père, Anwar a créé un site Web ainsi qu une page Facebook. Ils ont mobilisé les membres de leur entourage en organisant différentes activités, telles que des ventes de pâtisseries et des ventes-débarras. En à peine trois mois, ils ont réussi à amasser $, soit une somme suffisante pour couvrir les coûts d assurance-maladie de 65 familles marocaines pendant un an. Anwar poursuit également son travail caritatif à l école, où il s investit dans la sensibilisation de ses camarades et des enseignants au phénomène du diabète. Bilingue et excellent orateur, Anwar n est pas le moins du monde gêné à l idée de raconter son histoire, car il est conscient qu il aide les autres enfants atteints de diabète. L année dernière, il a recueilli $ pour la FRDJ. En dehors de l école, Anwar ne laisse pas le diabète ralentir sa cadence. En effet, il prend des leçons de taekwondo, et il est sur le point d obtenir une ceinture noire. Il est également une étoile de soccer en herbe, et il se compare à Michael Thornton, un héros Animas. Lorsqu on lui demande ce qu il apprécie le plus dans ses efforts pour recueillir des fonds, la réponse d Anwar est claire : «Je crois que c est fantastique parce que j ai l occasion d aider d autres enfants.» Consultez le site Web de la Anwar s Diabetic Children Relief Foundation au ou la page Facebook «Anwar s Seed of Hope». Annmarie a rencontré des jeunes de 13 à 17 ans provenant de tout le Canada. Privés de téléphones cellulaires, les chansons et les discussions étaient à l honneur. Rapidement, Annmarie s est liée d amitié avec une adolescente de la Nouvelle-Écosse, atteinte de diabète de type 1 et utilisant elle aussi une pompe. Les deux adolescentes sont rapidement devenues de grandes amies, elles s entraidaient pour maîtriser les hausses et les baisses de leur glycémie et gérer leur traitement respectif. À Etobicoke, Annmarie fait preuve d une très grande générosité en consacrant une grande partie de son temps libre à l église de son quartier, où elle aide à diriger un club parascolaire et fait partie de la fanfare. C est avec passion qu elle parle de son expérience en Équateur, qu elle désigne comme «l amour de sa vie». Elle prévoit d ailleurs y retourner un jour.

9 L ARRIÈRE-SCÈNE QUI EST ANIMAS? Nom : Lorraine Anderson Poste : gestionnaire clinique Diabète de type 1 : diagnostic établi le 27 mars 1987 Utilise la pompe depuis : décembre 2002 Modèle et couleur de la pompe : Pompe OneTouch Ping verte Ce que j aime de ma pompe Le lecteur distant, sans aucun doute. Je l utilise presque toujours maintenant. Sans lui, je ne saurais plus où j en suis. Ce que signifie pour moi le diabète : Le diabète a changé ma vie. Je terminais mes études secondaires lorsque j ai appris que j étais atteinte de diabète. À ce moment-là, je ne savais pas encore ce que je voulais faire dans la vie. J aimais les sciences et la kinésiologie. Le diabète m a permis de découvrir la nutrition et la diététique. C est donc la carrière que j ai choisie. Plus de 20 ans plus tard, je n ai absolument aucun regret. Mon travail avec des personnes atteintes de diabète est très valorisant. En aidant les autres, j en viens moi aussi à mieux prendre en charge cette fichue maladie. Le diabète m a permis de faire la connaissance de personnes extraordinaires, dont quelques amis et collègues qui me sont très chers. Certaines personnes décrivent même le diabète comme étant un «cadeau» de la nature. Il m arrive bien souvent d en douter, mais lorsque je pense aux personnes incroyables que j ai rencontrées et que je réfléchis aux expériences que j ai vécues, je ne voudrais absolument rien changer. L aspect le plus valorisant de mon travail : Dans mon travail, je côtoie des professionnels de la santé vraiment extraordinaires qui consacrent leur carrière à venir en aide aux personnes atteintes de diabète de type 1 pour relever les défis de la vie quotidienne. Sans nécessairement avoir de liens personnels avec la maladie, de nombreux éducateurs en diabète parviennent à comprendre parfaitement la réalité de leurs clients et à leur offrir la formation et les encouragements dont ils ont besoin. De plus, je bénéficie sans cesse des connaissances des experts qui sont actifs dans ce domaine! Les pompes Animas vraiment étanches? sont-elles Les Britanniques Matt Cox, Claire Duncan et Mark Blewitt ont traversé la Manche à la nage, et leur pompe a tenu le coup. Être au meilleur de soi-même avec le diabète? Si vous utilisez une pompe Animas et profitez pleinement de la vie, nous aimerions avoir de vos nouvelles! Envoyez-nous vos photos préférées de vous-même en train de pratiquer votre activité favorite avec votre pompe Animas. Vos photos seront peut-être publiées dans un prochain numéro du bulletin! Envoyez vos photos à Les photos et les récits soumis deviennent la propriété d Animas Canada. Des chercheurs de l hôpital Mount Sinaï ont publié les détails d une étude de portée nationale qui a pour objet d explorer les perspectives à long terme chez les personnes atteintes de diabète de type 1. Ces chercheurs compilent actuellement un registre national des personnes qui habitent au Canada et qui sont atteintes de diabète de type 1. Ces personnes sont invitées à remplir un questionnaire, qui leur sera expédié par la poste, portant sur leur expérience personnelle et les défis associés à la prise en charge du diabète de type 1. Cette étude sur les perspectives à long terme chez les personnes atteintes du diabète (Diabetes Longevity Study) permettra peut-être de découvrir des modes d action, des marqueurs biologiques et des traitements novateurs pour les personnes atteintes de diabète de type 1. Les membres de ce registre national auront l occasion de se pencher sur les défis à long terme associés au diabète de type 1 et de parler de leur expérience personnelle de la maladie. Ces personnes auront ainsi une incidence positive sur les générations actuelles et futures. Plusieurs études ont montré qu un nombre important de personnes atteintes de diabète de type 1 pouvaient, malgré les lacunes en matière de programme strict de surveillance et de prise en charge du diabète de type 1 pendant plusieurs années de leur vie, vivre pendant très longtemps avec la maladie sans que des complications à un stade avancé se manifestent. Cette population qui est parvenue à affronter les défis liés à la prise en charge du diabète au cours des décennies nous permettra d accroître nos connaissances sur cette maladie. Le chercheur principal de l étude, Bruce Perkins, M.D. M.H.P., travaille en collaboration avec des chercheurs du Réseau universitaire de santé de Toronto, en Ontario, et du Joslin Diabetes Center de Boston, au Massachusetts. Si vous ou quelqu un que vous connaissez êtes atteint de diabète de type 1 depuis au moins 50 ans, nous vous invitons à communiquer avec l équipe de recherche en consultant le site ou en composant sans frais le

10 NOTIONS DE BASE DE LA SURVEILLANCE DU GLUCOSE EN CONTINU (SGC)* *La surveillance du glucose en continu avec la pompe Animas Vibe MC n est indiquée que chez les patients adultes (18 ans ou plus). DEVRIEZ-VOUS ADOPTER LA SGC*? *La surveillance du glucose en continu avec la pompe Animas Vibe MC n est indiquée que chez les patients adultes (18 ans ou plus). La surveillance du glucose en continu est l une des percées les plus récentes dans le domaine de la prise en charge du diabète. Un système de surveillance du glucose en continu comporte un capteur inséré sous la peau qui mesure le taux de glucose présent dans le liquide interstitiel, plutôt que dans le sang. Toutes les 5 minutes, le capteur envoie ces résultats au récepteur de votre pompe. Un graphique illustrant les taux de glucose s affiche alors sur l écran. Glycémie mmol/l 22,2 19,4 16,7 13, ,6 2,8 Les lecteurs de glycémie classiques n offrent que des résultats figés dans le temps, car ceuxci correspondent au moment des prélèvements effectués au bout du doigt. Les systèmes de surveillance continue, eux, vérifient constamment la glycémie, ce qui permet de savoir ce qui se produit entre chacun des prélèvements effectués au bout du doigt. Ils peuvent ainsi repérer des taux et des profils glycémiques qui n auraient peut-être pas été détectés auparavant. La surveillance du glucose en continu ne remplace pas les tests au bout du doigt. Elle travaille plutôt en conjonction avec eux. Le système de surveillance du glucose en continu affiche des courbes de tendance et des flèches qui indiquent la direction et la vitesse de variation du taux de glucose. Un test au bout du doigt permet ensuite de déterminer la dose d insuline. Hyperglycémies non repérées Hyperglycémies non repérées 0 Minuit 6 h Midi 18 h Minuit Heure Piqûes au doight Mesure continue du glucose À propos du capteur Le capteur est un fil mince (à peu près la même épaisseur qu un cheveux) que l on insère sous la peau à l aide d une aiguille d introduction. Il est maintenu en place par un adhésif, un peu à la manière d un ensemble de perfusion. Le capteur mesure en continu le taux de glucose présent dans le liquide interstitiel et affiche les résultats toutes les 5 minutes pour déterminer l évolution de votre taux de glucose à mesure que le temps passe. Il vous indique la direction et la vitesse de variation du taux de glucose. Les capteurs sont des unités jetables. Le capteur Dexcom G4 a été homologué pour pouvoir être porté de manière continue pendant 7 jours au maximum. Aucune mesure du taux de glucose n est effectuée pendant la période de démarrage de 2 heures À propos de l émetteur L émetteur est inséré dans un réceptacle du capteur en plastique qui est rattaché à l adhésif et au capteur. Il transmet les taux de glucose mesurés par le capteur à la pompe à insuline. À propos de la pompe à insuline dotée de la technologie de surveillance du glucose en continu La pompe Animas Vibe MC dotée de la technologie de surveillance du glucose en continu permet de visualiser les tendances d un seul coup d œil. La pompe à insuline affiche les tendances de glycémie directement à l écran et fait appel à des couleurs pour repérer rapidement les tendances. Elle est également dotée d alertes personnalisables qui émettent un signal en présence d une tendance glycémique à la hausse ou à la baisse. La surveillance du glucose en continu (SGC) est un outil très utile dans la prise en charge du diabète. Avant d adopter cette technologie, il est toutefois important de bien comprendre comment utiliser les données recueillies par la SGC afin d avoir des attentes réalistes concernant le rôle qu elle peut jouer pour faciliter la prise en charge du diabète.. Ce que la SGC n est pas : O O O La SGC ne remplace pas l autosurveillance de la glycémie. En effet, toutes les décisions concernant la prise en charge du diabète doivent être prises en fonction des résultats de prélèvements de sang capillaire. Vous devrez par ailleurs entrer une mesure de prélèvements de sang capillaire toutes les 12 heures pour calibrer correctement le système. Si vous portez un dispositif de SGC, vous devez vous en occuper. Le port du dispositif de SGC permet de recueillir des données précieuses, mais celles-ci ne sont utiles que si vous y faites attention. Vous devez continuer à jouer un rôle actif dans la prise en charge du diabète pour vraiment tirer profit de tout ce que la SGC peut vous offrir. La SGC ne détectera pas nécessairement tous les épisodes d hypoglycémie. Ce que la SGC peut faire pour vous : P La SGC permet de visualiser l évolution de votre glycémie, de déterminer sa direction et la vitesse à laquelle elle change. P La SGC indique la rapidité avec laquelle ce que vous mangez se répercute sur votre glycémie. Le déclic se produit lorsque les patients comprennent finalement le temps de réaction qui est requis avant que l insuline commence à agir pour compenser la nourriture consommée. P Les alertes sont personnalisables, et la détection des plages hautes et basses contribue à repérer et à traiter plus tôt les excursions glycémiques. Il est alors possible de repérer plus rapidement et de prendre correctement en charge des situations telles que l omission d un bolus lors d un repas, une maladie imminente, une défaillance de l ensemble de perfusion ou un degré de stress élevé susceptible de provoquer une hausse de la glycémie. P Les alertes et l information sur les tendances aident à repérer les épisodes d hypoglycémie avant qu ils ne requièrent un traitement. Il est préférable de prendre l initiative de prévenir les épisodes d hypoglycémie que de réagir pour les traiter. Cette façon de procéder contribue à prévenir un traitement excessif ou un rebond hyperglycémique. P Le fait de savoir de quelle manière votre glycémie réagit à différentes formes ou intensités d activité peut vous aider grandement à mieux comprendre les réactions de votre organisme et la manière appropriée de gérer les injections d insuline dans différentes situations. Ce que vous devez retenir : 4 Lavez-vous les mains avant d effectuer un prélèvement de sang capillaire aux fins de calibration. C est le facteur à la discrétion de l utilisateur qui est le plus important pour assurer l exactitude du capteur. 4 Utilisez toujours le même lecteur de glycémie pendant toute la durée de vie du capteur. 4 Le succès de la SGC dépend de la constance avec laquelle cette technique est utilisée; plus une personne porte le capteur sur une longue durée, meilleurs sont les taux d HbA1c 1. Consultez votre professionnel de la santé pour savoir si la SGC vous convient. 1. L.D. Berard, et al./can J Diabetes 37 (2013) S401. Riona Petticrew, RN gestionnaire clinique, Animas Canada La pompe à insuline Animas Vibe MC peut être utilisée avec ou sans la SGC. Elle permet toutefois d utiliser cette fonction si vous décidez d intégrer la SGC à votre programme de prise en charge du diabète. Avec Animas, vous disposez de différentes options en matière de SGC : la pompe à insuline Animas Vibe MC dotée de la SGC intégrée; le système Dexcom G4 de surveillance du glucose en continu est également offert pour être utilisé de manière autonome avec n importe quel modèle de pompe ou traitement par injections quotidiennes multiples.

11 Notre inspiration, c est vous. Aleisha Ingram Halifax (Nouvelle-Écosse) 32 ans Diagnostic de diabète de type 1 établi lorsqu elle avait 5 ans Visitez-nous à l adresse ou téléphonez au Service à la clientèle, au , dès aujourd hui! Animas fabrique pour vous des pompes à insuline performantes, afin que vous puissiez mener une vie pleinement active. Animas, OneTouch Ping, et Animas Vibe MC sont des marques de commerce utilisées sous licence. Toutes les autres marques de commerce appartiennent à leurs propriétaires respectifs Produits médicaux LifeScan Canada, Burnaby, C.-B. V5C 6S7 AW A 05/2014

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire?

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? Simon Equilibré grâce à sa pompe depuis 2004 J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? L hypoglycémie peut être l une des préoccupations majeures des diabétiques de type 1,

Plus en détail

Ma fille est diabétique de type 1

Ma fille est diabétique de type 1 Ma fille est diabétique de type 1 Anneli, fille de Martina Equilibrée grâce à sa pompe depuis 2011 A l annonce du diagnostic de diabète de type 1 de leur enfant, de nombreux parents se demandent : «Pourquoi

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Centre Hospitalier Restigouche 63, promenade Gallant Campbellton (Nouveau-Brunswick)

Centre Hospitalier Restigouche 63, promenade Gallant Campbellton (Nouveau-Brunswick) Centre Hospitalier Restigouche 63, promenade Gallant Campbellton (Nouveau-Brunswick) Nathalie Langlois, infirmière clinicienne spécialisée en psychiatrie Pauline Perron, ergothérapeute Michelle DesRoches,

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Dans cet atelier, nous verrons plusieurs façons d intervenir en tant que pair aidant. Anne-Marie Benoit présentera son travail

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net

Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net Trousse pédagogique Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net Cahier de l élève Salut, je m appelle Xavier. Je vais à la polyvalente du quartier.

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues.

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Date de présentation : 2014 Lieu : Roubaix. Mis à disponibilité sur le site

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies

La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies U S D Union Sports & Diabète La gestion du diabète lors des sports : apports des nouvelles technologies Journées nationales des diabétiques qui bougent, Vichy 17-18-19 mai 2013 Docteur Muriel TSCHUDNOWSKY

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An 25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An Une nouvelle année apporte de nouvelles possibilités, de nouveaux choix et un nouvel espoir pour l'avenir. C'est pourquoi, chaque Nouvel

Plus en détail

Test - Quel type de voisin êtes-vous?

Test - Quel type de voisin êtes-vous? Test - Quel type de voisin êtes-vous? Être un voisin solidaire, c est d abord et avant tout un état d esprit. Chacun fait à sa façon, selon sa disponibilité et sa personnalité. Répondez au questionnaire

Plus en détail

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues?

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues? Étude 2013 sur la reconnaissance des bénévoles Contenu Objectifs et méthodologie de la 2 recherche 3 Principaux résultats 4 Engagement bénévole Reconnaissance des bénévoles 6 Comment les bénévoles canadiens

Plus en détail

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Guide du promoteur Les étapes à suivre 2014-2015 www.lancement-e.com Prenez votre avenir en main Créez votre emploi Passez

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 2 Pour les personnes qui ne veulent pas cesser

Plus en détail

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée 1 L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée Dans notre compréhension actuelle du trouble d anxiété généralisée (TAG), nous estimons que l intolérance à l incertitude joue un rôle

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Collège St-Jean-Vianney 12630, boul. Gouin Est Montréal H1C 1B9 Tél. 514-648-3821 www.st-jean-vianney.qc.ca Mise en contexte Depuis plusieurs années,

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

LE SUCCÈS EN TOUTE SIMPLICITÉ 7 JOURS POUR ORGANISER VOTRE PREMIÈRE DÉMONSTRATION LIFEWAVE CORSENTIALS

LE SUCCÈS EN TOUTE SIMPLICITÉ 7 JOURS POUR ORGANISER VOTRE PREMIÈRE DÉMONSTRATION LIFEWAVE CORSENTIALS LE SUCCÈS EN TOUTE SIMPLICITÉ 7 JOURS POUR ORGANISER VOTRE PREMIÈRE DÉMONSTRATION LIFEWAVE CORSENTIALS 7 jours pour organiser votre première démonstration LifeWave CORSENTIALS Lancez votre propre activité

Plus en détail

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie?

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie? P a g e 1 Comment savoir que vous présentez une hypoglycémie? La plupart des personnes diabétiques sentent rapidement lorsque leur taux de glycémie est trop bas (inférieur à 60 mg/dl). Les premiers symptômes

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PRÉAMBULE La Fondation juge que les déplacements des membres de sa communauté sont nécessaires et souhaitables dans une optique de recherche, d apprentissage, de dissémination

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Par Jean Lock Kunz et Spyridoula Tsoukalas Conseil canadien de développement

Plus en détail

Chaque membre de l équipe doit courir 10 relais d environ 10 km, totalisant plus ou moins 100 km par personne à la fin de l aventure (4 jours).

Chaque membre de l équipe doit courir 10 relais d environ 10 km, totalisant plus ou moins 100 km par personne à la fin de l aventure (4 jours). QUESTIONS A PROPOS DU DEFI LES PETITS TRESORS Qu est-ce que la Fondation les petits trésors? La fondation les petits trésors de l'hôpital Rivière-des-Prairies est née du désir des parents d'offrir la meilleure

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 1 SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 Document d information Le 2 décembre 2014. Le Sondage national des médecins est un important projet de recherche continu qui permet de recueillir les opinions de médecins,

Plus en détail

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT L enfant moyen est exposé { plus d un million de publicités avant même d atteindre l âge de 21 ans. Il subit une pression intense à consommer et à dépenser.

Plus en détail

INVITATION. 30 ème CONCOURS EUROPÉEN D ÉDUCATION ROUTIÈRE (ETEC) DE LA FIA du 3 au 6 SEPTEMBRE 2015 Vienne, Autriche

INVITATION. 30 ème CONCOURS EUROPÉEN D ÉDUCATION ROUTIÈRE (ETEC) DE LA FIA du 3 au 6 SEPTEMBRE 2015 Vienne, Autriche INVITATION 30 ème CONCOURS EUROPÉEN D ÉDUCATION ROUTIÈRE (ETEC) DE LA FIA du 3 au 6 SEPTEMBRE 2015 Vienne, Autriche Chers amis, Bruxelles, le 4 Février 2015 Les enfants font partie des usagers de la route

Plus en détail

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP Notre mission : «Être un chef de file dans la recherche sur le remède de la sclérose

Plus en détail

FAQ Centre de scores Golf Canada

FAQ Centre de scores Golf Canada FAQ Centre de scores Golf Canada Assistance à la clientèle Golf Canada s engage à offrir la meilleure assistance possible à sa clientèle. Notre objectif est de répondre à toutes les demandes dans les deux(2)

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

DÉCLARATION D INTÉRÊT DATE LIMITE DE SOUMISSION : 31 AOÛT 2015 Par courriel : gshiu@abilitiescentre.org Par télécopieur : 905 665-8501

DÉCLARATION D INTÉRÊT DATE LIMITE DE SOUMISSION : 31 AOÛT 2015 Par courriel : gshiu@abilitiescentre.org Par télécopieur : 905 665-8501 DÉCLARATION D INTÉRÊT DATE LIMITE DE SOUMISSION : 31 AOÛT 2015 Par courriel : gshiu@abilitiescentre.org Par télécopieur : 905 665-8501 10 juillet 2015 L Abilities Centre et la région de Durham, en collaboration

Plus en détail

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce]

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce] LBE Informatique et Internet - Episode 4 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur (voix d ordinateur), expert (voix

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

Développer son réseau

Développer son réseau Jour 2 Développer son réseau Développer son réseau Créer sa marque personnelle grâce aux réseaux sociaux D après le gourou des affaires Jack Canfield, nous sommes la moyenne des cinq personnes avec lesquelles

Plus en détail

Les applications et sites web les plus pratiques pour vos randonnées cyclistes et pédestres

Les applications et sites web les plus pratiques pour vos randonnées cyclistes et pédestres & De la planification à la réparation Les applications et sites web les plus pratiques pour vos randonnées cyclistes et pédestres SOMMAIRE 2 Introduction 2 Quelques applications utiles 4 Quelques sites

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN?

MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN? MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN? M. Megne Wabo 1, S. Mosnier-Thoumas 1, I. Barcos 4, D.

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice!

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! L aide d aujourd hui. L espoir de demain... MD Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! Ce qu il faut savoir sur la santé du cerveau, l Alzheimer et les maladies apparentées Votre cerveau

Plus en détail

Aider une personne atteinte de cancer

Aider une personne atteinte de cancer Aider une personne atteinte de cancer Ce que vous pouvez faire Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Il est fort probable que vous connaissez une personne peut-être un voisin, un collègue

Plus en détail

bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE

bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE Financé en partie par le gouvernement du Canada par le biais du Programme de partenariats pour le

Plus en détail

Marc-Olivier Cavanagh" New Richmond Centre de formation professionnelle Bonaventure-Paspébiac

Marc-Olivier Cavanagh New Richmond Centre de formation professionnelle Bonaventure-Paspébiac DEP en charpenteriemenuiserie Marc-Olivier Cavanagh New Richmond Centre de formation professionnelle Bonaventure-Paspébiac Après des études en briquetagemaçonnerie, Marc-Olivier a reçu le prix du perfectionnement

Plus en détail

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009 Dossier de sponsoring 12 rue François-Dussaud, 1227 Genève email : info@badmintonclubgeneve.ch www.badmintonclubgeneve.ch Sommaire 1. Le Badminton se présente... 2. Les neuf raisons de commencer le badminton

Plus en détail

Concours «Tournoi NHL 16» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Concours «Tournoi NHL 16» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Concours «Tournoi NHL 16» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours Tournoi NHL 16 (ci-après le «Concours») est organisé par Le SuperClub Vidéotron ltée au bénéfice de Le SuperClub Vidéotron ltée au nom

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Qu est-ce qu un bon ami?

Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Qu est-ce qu un bon ami? Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Passer du temps avec cette personne Présenter la personne à vos amis Lui dire que vous l aimez bien Qu est-ce qu

Plus en détail

Le programme de soutien des soins primaires pour diabétiques de London : Des soins pour diabétiques différents

Le programme de soutien des soins primaires pour diabétiques de London : Des soins pour diabétiques différents Le programme de soutien des soins primaires pour diabétiques de London : Des soins pour diabétiques différents S U C C E S S S T O R Y 1 Diabetes Care with a Difference: The London Primary Care Diabetes

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Rencontre avec Youssef Jaadi

Rencontre avec Youssef Jaadi Rencontre avec Youssef Jaadi Auteur: Quentin Guillon Publié le: janvier 16, 2015 Entretien avec Youssef Jaadi, 6 e de la Prom Classic à Nice en 29 24, arrivé dans la ville azuréenne en septembre dernier.

Plus en détail

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer.

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer. 1 Introduction Le Paintball de compétition est un Paintball pratiqué par un grand nombre de joueurs qui ont commencé à jouer seul ou en groupe, dans les bois ou sur un Speedball, et qui un jour ont voulu

Plus en détail

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement?

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Ce livret vous a été remis en complément de la vidéo «4 éléments pour travailler plus efficacement». Visitez http://methode-prepa.com pour

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Australie / Sydney 2010 IUT2 Grenoble Département Technique de Commercialisation A/ Vie pratique -Logement- Les logements sont très chers en Australie et plus particulièrement

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement

PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement PROGRAMME RADAR DE RCA ROWING ATHLETE DEVELOPMENT AND RANKING (Développement et classement des athlètes d aviron) pour les athlètes de développement olympiques et paralympiques Développé par Rowing Canada

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

nouveaux arrivants entrepreneurs

nouveaux arrivants entrepreneurs F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D E S J E U N E S E N T R E P R E N E U R S Le mentorat des nouveaux arrivants entrepreneurs Guide pour les mentors de la FCJE A c c o m p a g n e m e n t a u p r

Plus en détail

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013 Manucure à la mode Cas en marketing Place à la jeunesse 2013 UNE ÉPIPHANIE ÉLÉGANTE Leila Roussel, 27 ans, est une consultante de style dans une boutique de mode haute-gamme dans la capitale nationale,

Plus en détail

La chronique de Katherine Lussier, psychoéducatrice M.Sc. Psychoéducation.

La chronique de Katherine Lussier, psychoéducatrice M.Sc. Psychoéducation. 1 La chronique de Katherine Lussier, psychoéducatrice M.Sc. Psychoéducation. Édition d avril 2009 Thème : Le trouble déficitaire de l attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) Références : www.comportement.net

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

Site Internet : www.calma.qc.ca, section Actualités 2 février 2010 volume 13 numéro 10

Site Internet : www.calma.qc.ca, section Actualités 2 février 2010 volume 13 numéro 10 Site Internet : www.calma.qc.ca, section Actualités 2 février 2010 volume 13 numéro 10 CAMPAGNE DE FINANCEMENT L équipe de hockey collégial AAA du collège vend des billets. Ces derniers serviront pour

Plus en détail

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque

Plus en détail