DIABÈTE DE TYPE 1. Physiopathologie Carence absolue en insuline par destruction AI des ilôts β pancréatiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIABÈTE DE TYPE 1. Physiopathologie Carence absolue en insuline par destruction AI des ilôts β pancréatiques"

Transcription

1 DIABÈTE DE TYPE 1 Physiopathologie Carence absolue en insuline par destruction AI des ilôts β pancréatiques Définition bio 2x GAJ > 7 mm = > 1,26 g/l 2x Gly > 2 g/l à tout moment 1x Gly > 2 g/l à tout moment + 1 complication spécifique Diagnostic du type 1 Clinique Interrogatoire : Jeune ++ ATCD MAI FDR CV ++ Synd cardinal : Asthénie PUPD Déshydratation Amaigrissement malgré polyphagie Physique : Diagnostique : Gly capillaire : hypergly BU : glycosurie, IU, prot, cétones Complications : Aiguës : acidocétose, hypogly Macroangiopathie : Auscult, pouls, TA Microangiopathie : OPH bilat et comparatif Neuro : périph, test au filament Rénale Infections : T C, stomato/orl Pied diabétique +++ Bilan étio = affirmer type 1 De référence au diagnostic Immuno : Anti-GAD Anti-IA2 Anti-insuline, anti-ilôts GAJ, HbA1c Complications chroniques : ECG, écho-doppler TSA et MI EAL FO si diabète > 5 ans ++++ EMG si doute diagnostique seulement Urée, créat +/- protéinurie des 24h Microalbuminurie si BU négative Panoramique dentaire, ECBU Rx pied si suspicion ostéite Complications aiguës : GDS + lactate MAI : TSH, anti-tpo IgA anti-transglutaminase Eliminer un diabète secondaire Digestifs : K pancréas, PCC, tumeur OH, cirrhose Hémochromatose Endoc : Hyperthyroïdie Hypercorticisme Acromégalie Hyperparathyroïdie primaire Gestationnel NN : T21 MODY Facteurs de déséquilibre Lipodystrophies, erreurs ttt Ecart régime Sport Déni Psychogène GROSSESSE Causes endocriniennes +++ Dysthyroïdie Surrénales Hypophysaires

2 PEC MULTIDISCIPLINAIRE A VIE 6 règles de base Equilibre Complications ÉDUCATION +++ RHD ++ Médicamenteux COURTE HOSPIT initiale INSULINOTHÉRAPIE A VIE : Optimisée Schéma basal-bolus : 3 rapide avant chaque repas 1 lente le soir Voie SC, profonde, variant Auto-adaptation : Gly cap avant inj Début à 0,8 UI/KG/j Contraception efficace : CI POP +++ DIU en 1ère intention, ou progestatifs Alternatives : Pompe à insuline Greffe d ilôts RHD A VIE +++ Alimentation équilibrée et diversifiée Régime diabétique : Pas de glucides isolés Pas d index gly élevé Glucides rapides toujours sur soi Eviction OH et toxiques Activité physique régulière et adaptée : CI si hypo Diminuer insuline rapide le matin Surveillance gly + adaptation Collation après + glucides soir FDR CV : ARRÊT TABAC +++ Soins des pieds +++ : Auto-examen quotidien, hygiène Chaussures adaptées Suivi podologue régulier Cs si plaie + SAT-VAT +++ EI insulinothérapie HYPOGLYCÉMIES PRISE DE POIDS Lipodystrophie si piqûres au même endroit Allergie rarissime Signes d hypog à savoir reconnaître Sueurs Tremblements Flou visuel Céphalées DL abdo Fringâles Pâleur EDUCATION +++ patient & entourage RÉPÉTÉE ++ NE JAMAIS arréter insuline CARNET +++, CARTE, kit d urgence CAT hypo : Resucrage = 20g de sucre per os Glucagon IM si signes neuro ++ CAT hyper : > 2 g/l = BU > 2 croix de cétones = inj 4UI/croix Echec après 3 inj = cs en URGENCE CAT intolérance alimentaire : NE JAMAIS ARRÊTER l insuline lente Diminuer les rapides + prise de soda Cs en URGENCE si voie orale impossible GROSSESSE programmée VACCINS +++ PAI +++ Soutien psy, assos, livret d information 100%

3 Suivi RÉGULIER À VIE Trimestrielle : Clinique complet HbA1c, réadaptation ttt Education, carnet Soutien psy Annuel : Clinique complet Complications : FO, 5 ans après début Créat et microalbuminurie des 24h ECG Bilan lipidique complet MAI associées : TSH HbA1c ++ Objectifs : Cf. reco Sujet jeune et sain : HbA1c < 6,5% Reflète équilibre 2-3 derniers mois Cause d erreur de la mesure : Anémie hémolytique Urémie Hémoglobinopathie Ttt par EPO Saignées (hémochromatose++) Dosage fructosaminémie

4 DIABÈTE DE TYPE 2 Physiopathologie Insulinorésistance + troubles de l insulinosécrétion Définition bio 2x GAJ > 7 mm = > 1,26 g/l 2x Gly > 2 g/l à tout moment 1x Gly > 2 g/l à tout moment + 1 complication spécifique Diagnostic du type 2 Clinique Bilan de référence au diagnostic Interrogatoire : Âgé, obésité androïde ATCD perso d insulinorésistance : SOPK DG Acanthosis nigricans ATCD fam FDR CV ++ Synd métabolique Physique : Diagnostique : Gly capillaire : hypergly BU : glycosurie, IU, prot, cétones Complications : Aiguës : acidocétose, hypogly Macroangiopathie : Auscult, pouls, TA Microangiopathie : OPH bilat et comparatif Neuro : périph, test au filament Rénale Infections : T C, stomato/orl Pied diabétique +++ GAJ, HbA1c Complications chroniques : ECG de repos voire d effort Echo-doppler TSA et MI IPS EAL FO dès le diagnostic EMG si pt d'appel Urée, créat +/- protéinurie des 24h Microalbuminurie si BU négative (marqueur de risque CV +++) Panoramique dentaire, ECBU Rx pied si suspicion ostéite Complications aiguës : GDS + lactate Eliminer un diabète secondaire Idem Facteurs de déséquilibre Idem

5 PEC MULTIDISCIPLINAIRE A VIE 6 règles de base Equilibre Complications ÉDUCATION +++ RHD ++ Médicamenteux RHD A VIE +++ ADO : cf. reco HAS 2011 Monothérapie par Metformine : Déséquilibre malgré RHD 3-6 mois DT2 à haut risque +++ Bithérapie par Metformine + insulinosécréteur : Déséquilibre malgré monot Malgré monothérapie Trithérapie par Metformine + insulinosécréteur : Déséquilibre malgré bit Malgré bithérapie Insuline : Déséquilibre malgré trit Diabète très déséquilibré HbA1c > 10% d emblée Alimentation équilibrée et diversifiée Régime diabétique : Idem Eviction OH et toxiques Activité physique régulière et adaptée : min 3x/sem après ECG FDR CV : ARRÊT TABAC VACCINS grippe, pneumocoque Soins des pieds +++ : Auto-examen quotidien, hygiène Chaussures adaptées non trauma Suivi pédicure régulier CS si plaie SAT-VAT +++ Suivi diabéto Trimestrielle : idem DT1 Annuel : Clinique complet : CV, neuro, OPH, rénal, inf Retentissement : FO dès diagnostic Créat et microalbu des 24h ECG EAL

6 Classe Action CI EI Biguanides : Metformine (Glucophage, Stagid) - Absorption dig - Insulinorésistance - Néoglucogénèse - IR, Cl < 30mL/min - ½ dose si < 60 - Insuffisances - IDM phase aiguë - Décompensation - Inj de PdC iodé - Diarrhée Acidose lactique Sulfamides hypogly : - ide (Daonil, Diamicron, Amarel) - Insulinosécrétion - IR, Cl < 30mL/min - ½ dose si < 60 - IHC - Allergie - Hypoglycémie ++ - Acidose lactique Incrétines : Analogues GLP1 (-tide) Inhibiteurs DPP4 (-gliptine) - Insulinosécrétion - Glucagon - IR, Cl < 30mL/min - ½ dose si < 60 - Flatulences Glinides : Novonorm Inhibiteurs alphaglucosidase : (Glucor, Diastabol) - Insulinosécrétion - IHC sévère - Diarrhée - Absorption dig - Aucune - Flatulences Glitazones : (Avandia, Actos) - Insulinorésistance - IHC - Insuff Cardiaque - Coronarien - Rétention HS - OMI, prise poids 6,5% 7% 8% 9% Diabète récent La plupart des cas Diabète ancien, équilibre difficile sans hypoglycémie sévère Pas de comorbidité grave Pas de comorbidité grave Comorbidité grave Pas de macroa MacroA NON évoluée MacroA évoluée DFG > 60 ml/min DFG > 30 ml/min DFG < 30 ml/min EDV > 15 ans EDV > 15 ans EDV < 5 ans Sujet âgé «vigoureux» Sujet âgé «fragile» Sujet âgé «malade» GROSSESSE

7

8

9

Dossier. Question 1. Que répondez-vous à la question de ce patient? Question 2. Quelles complications éventuelles d un diabète recherchez-vous?

Dossier. Question 1. Que répondez-vous à la question de ce patient? Question 2. Quelles complications éventuelles d un diabète recherchez-vous? Dossier 1 M. R., 55 ans, fumeur, ne prenant aucun traitement jusqu à présent, vous consulte car le médecin du travail lui a découvert, ce matin même, une glycémie à jeun à 1,3 g/l (8 mmol/l). Il est inquiet

Plus en détail

Pharmacologie - Endocrinologie

Pharmacologie - Endocrinologie Pharmacologie - Endocrinologie Hélène Géniaux 4 décembre 2013 Service de Pharmacologie - Université Bordeaux 2 Cours de Pharmacologie Spécialisée Médicaments du diabète Cours de Pharmacologie Spécialisée

Plus en détail

ACTUALITES THERAPEUTIQUES DANS LE DIABETE DE TYPE 2. Docteur R.POTIER

ACTUALITES THERAPEUTIQUES DANS LE DIABETE DE TYPE 2. Docteur R.POTIER ACTUALITES THERAPEUTIQUES DANS LE DIABETE DE TYPE 2 Docteur R.POTIER DEFINITION DU DIABETE soit : Syndrome polyuro-polydipsique + amaigrissement + 1 glycémie > 2g/L 2 glycémies à jeun > 1,26g/l 1 glycémie

Plus en détail

Cas clinique. Patiente de 54 ans, origine tunisienne Diabète de type 2 diagnostiqué en 2002 devant un syndrome cardinal ATCD

Cas clinique. Patiente de 54 ans, origine tunisienne Diabète de type 2 diagnostiqué en 2002 devant un syndrome cardinal ATCD François VIDAL Cas clinique Patiente de 54 ans, origine tunisienne Diabète de type 2 diagnostiqué en 2002 devant un syndrome cardinal ATCD Dyslipidémie HTA traitée Gonarthrose bilatérale invalidante Capsulite

Plus en détail

Prise en charge du diabète de type 2. Dr Morera Julia 04/04/2013

Prise en charge du diabète de type 2. Dr Morera Julia 04/04/2013 Prise en charge du diabète de type 2 Dr Morera Julia 04/04/2013 Un véritable enjeu de santé publique Augmentation de l incidence du DT2 obésité++ monde entier pays en voie de développement occidentalisation

Plus en détail

Traitement médicamenteux du diabète de type 2. Tran Marie Christine

Traitement médicamenteux du diabète de type 2. Tran Marie Christine Traitement médicamenteux du diabète de type 2 Tran Marie Christine de type 2 Tt du diabète: ADO +/- insuline +/- Statine en prévention primaire (selon le risque) et secondaire +/- aspirine faible dose

Plus en détail

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND PHYSIOPATHOLOGIE DE L HYPERGLYCEMIE DU DT2 Tube digestif Pancréas endocrine α β Tissu adipeux cellules β insuline cellules

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU DIABETE CHEZ LE SUJET AGE. Dr G SOST CHU RENNES

PRISE EN CHARGE DU DIABETE CHEZ LE SUJET AGE. Dr G SOST CHU RENNES PRISE EN CHARGE DU DIABETE CHEZ LE SUJET AGE Dr G SOST CHU RENNES Cas clinique Mme L 84 ans consulte pour altération de l état général (80 kg) et fuites urinaires d apparition récente Antécédents : HTA,

Plus en détail

Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2

Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2 Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2 Janvier 2013 Recommandation de bonne pratique Service des bonnes pratiques professionnelles Service évaluation économique et santé publique

Plus en détail

CAS CLINIQUES DIABETE SUCRE CAS CLINIQUE N 1

CAS CLINIQUES DIABETE SUCRE CAS CLINIQUE N 1 CAS CLINIQUES DIABETE SUCRE CAS CLINIQUE N 1 Dr Ariane Sultan Service des Maladies Métaboliques Homme 55 ans Découverte glycémie à jeun à 1.80 g/l sur bilan de la Médecine du travail. A l examen clinique,

Plus en détail

Atelier PointSanté. Les incrétines & l utilisation du Byetta

Atelier PointSanté. Les incrétines & l utilisation du Byetta Atelier PointSanté Les incrétines & l utilisation du Byetta Au programme News Physiologie et traitement à disposition L effet incrétine Aspect pratique Byetta Algorythme décisionnel Le PointSanté en 7

Plus en détail

Diabète de type 2 Généralités

Diabète de type 2 Généralités Diabète de type 2 Généralités D2 s accroit de façon épidémique dans tout le monde Deux facteurs en cause: diminution de l activité physique augmentation de l obésité 2 500 000 de D2 traités par médicaments

Plus en détail

DIABETE - ANTIDIABETIQUES

DIABETE - ANTIDIABETIQUES DIABETE - ANTIDIABETIQUES DIABETE Définition Glycémie > 1,26 g/l ( = 7mmol / L) À jeûn À 2 reprises Glycémie > 2 g/l À n'importe quel moment de la journée.!!!!! 1 g/l = 5,5 mmol/l!!!!! 2 DIABETE Le maintien

Plus en détail

Les diabètes «atypiques»

Les diabètes «atypiques» 6 ème Congrès de la SMGT 13 décembre 2014 Les diabètes «atypiques» Emna Haouat Endocrinologue-AHU Institut National de Nutrition Introduction et intérêt du sujet Diabètes = états d hyperglycémie chronique

Plus en détail

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours DIABETE ET RAMADAN Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours INTRODUCTION L un des 5 piliers de l Islam ~ 1,5 milliards de musulmans Ramadan 9ème mois du calendrier lunaire Période de

Plus en détail

Le diabète de type 2. Dr Le Bougeant Médecine Interne Service de Médecine Polyvalente post-urgence Hôpital Saint Joseph

Le diabète de type 2. Dr Le Bougeant Médecine Interne Service de Médecine Polyvalente post-urgence Hôpital Saint Joseph Le diabète de type 2 Dr Le Bougeant Médecine Interne Service de Médecine Polyvalente post-urgence Hôpital Saint Joseph Diabète de type 2 Diabète de type 2 Épidémiologie Physiopathologie Signes cliniques

Plus en détail

Diabète:généralités DEFINITION DIABETE DE TYPE 1

Diabète:généralités DEFINITION DIABETE DE TYPE 1 DEFINITION Diabète:généralités Recommandations OMS: -glycémie à jeun normale:

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE Synthèse personnelle INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE De nos jours, le diabète inuslinodépendant ne connaît aucun traitement pouvant éviter l injection d insuline. L insulinothérapie fonctionnelle est une

Plus en détail

Traitement du diabète de type 2

Traitement du diabète de type 2 Traitement du diabète de type 2 Physiopathologie du Diabète de type 2: Insulinorésistance Anomalies de l insulinosécrétion: déficit de la cellule β et déclin au cours du temps Gènes de l'insulinorésistance

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU PATIENT DIABETIQUE

PRISE EN CHARGE DU PATIENT DIABETIQUE PRISE EN CHARGE DU PATIENT DIABETIQUE I. Consultation d anesthésie A. Interrogatoire et examen clinique : Recherche d une neuropathie dysautonomique o Dysautonomie cardiaque : Malaises, vertiges en orthostatisme,

Plus en détail

Qu est-ce que le diabète? Il existe deux types différents de diabète. Le mécanisme. Problème!!! Diabète de type 1 * Diabète de type 2

Qu est-ce que le diabète? Il existe deux types différents de diabète. Le mécanisme. Problème!!! Diabète de type 1 * Diabète de type 2 Qu est-ce que le diabète? Le diabète est défini par une quantité trop importante de sucre dans le sang (glycémie). Si La elle valeur dépasse normale à plusieurs de la glycémie reprises à 1,26 jeun g/l

Plus en détail

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie -

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - 1 Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - Jacques LOUIS Service de diabétologie HPMetz Site Belle Isle AMMPPU Metz 10 juin 2014 P1 CAS CLINIQUE 3 ème époque Cette même personne

Plus en détail

Diabète et Aptitude au poste de travail. Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille

Diabète et Aptitude au poste de travail. Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille Diabète et Aptitude au poste de travail Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille Postes de sécurité contre indiqués en cas de malaises hypoglycémiques: Travail

Plus en détail

39 ème forum médical lyonnais 29 septembre 2012 Dr Bernard Colle

39 ème forum médical lyonnais 29 septembre 2012 Dr Bernard Colle 39 ème forum médical lyonnais 29 septembre 2012 Dr Bernard Colle FORUM MEDICAL LYONNAIS Dr Bernard Colle Conflits d intérêts Pas de conflit d intérêts pour cette présentation Sur les 5 dernières années:

Plus en détail

NOUVEAUX TRAITEMENTS DU DIABETE DE TYPE 2

NOUVEAUX TRAITEMENTS DU DIABETE DE TYPE 2 NOUVEAUX TRAITEMENTS DU DIABETE DE TYPE 2 MARCELCAVE SOMMAIRE Pré test page 3 Cas clinique n 1 page 4 Cas clinique n 2 page 8 Cas clinique n 3 page 10 Actualités sue la stratégie thérapeutique page 12

Plus en détail

Grossesse chez la femme diabétique. Claire COLMANT Hôpital Bicêtre Service de gynécologie et obstétrique

Grossesse chez la femme diabétique. Claire COLMANT Hôpital Bicêtre Service de gynécologie et obstétrique Grossesse chez la femme diabétique Claire COLMANT Hôpital Bicêtre Service de gynécologie et obstétrique Introduction 0.5 à 1% femmes enceintes présentent un diabète préexistant: 1/3 cas: Diabète de type1

Plus en détail

Prise En Charge Du Diabète Chez Le Sujet Âgé. Dr Marie-Pierre LARMARAUD Dr Isabelle NORMAND

Prise En Charge Du Diabète Chez Le Sujet Âgé. Dr Marie-Pierre LARMARAUD Dr Isabelle NORMAND Prise En Charge Du Diabète Chez Le Sujet Âgé Dr Marie-Pierre LARMARAUD Dr Isabelle NORMAND Qu est-ce Qu un Sujet Âgé? Différencier : Le diabétique âgé monopathologique vivant à son domicile Le diabétique

Plus en détail

Les nouveaux schémas thérapeutiques du diabète de type 2

Les nouveaux schémas thérapeutiques du diabète de type 2 Les nouveaux schémas thérapeutiques du diabète de type 2 Bruno Vergès Physiopathologie du Diabète de type 2: Insulinorésistance Anomalies de l insulinosécrétion: déficit de la cellule β et déclin au cours

Plus en détail

Le texte de l HAS (actualisation des recommandations

Le texte de l HAS (actualisation des recommandations RECOMMANDATIONS Recommandations Cœur et pour diabète les troubles de du type métabolisme 2 glucidique M. GENEST Service de Cardiologie, Centre Hospitalier, PROVINS. Recommandations récentes françaises

Plus en détail

C.A.T. devant des troubles de la conscience chez le diabétique

C.A.T. devant des troubles de la conscience chez le diabétique C.A.T. devant des troubles de la conscience chez le diabétique Dr P. ASSOUAKON SAMU EPU les jeudis du samu 27 Mai 2004 1 PLAN Introduction Généralités Régulation et prise en charge SMUR Prise en charge

Plus en détail

Sport et traitements antidiabétiques. tiques. Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc

Sport et traitements antidiabétiques. tiques. Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc Sport et traitements antidiabétiques tiques Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc l activité physique est fortement conseillée chez le diabétique (ttt à part entière dans le DT2 ou intérêts psychologique

Plus en détail

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Dépistage, prise en charge et recommandations Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Prévalence: 3 à 6% Quel test? Quel seuil? Quelle population? A quel moment

Plus en détail

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE Ce document a été élaboré par le groupe de travail "EHPAD" de l'omedit de Haute- Normandie. Il s'agit d'une proposition de protocole d'insulinothérapie

Plus en détail

4rise en charge de l hyperglycémie chez le pa4ent diabé4que de type 2

4rise en charge de l hyperglycémie chez le pa4ent diabé4que de type 2 4rise en charge de l hyperglycémie chez le pa4ent diabé4que de type 2 D après l ADA (associamon américaine du diabète et l EASD (associamon européenne pour l étude du diabète) Approuvé par la SFD (société

Plus en détail

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel E. SOBNGWI 1. Il faut distinguer La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel Epidémiologie 5% de toutes

Plus en détail

ACTUALITES EN DIABETOLOGIE. Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011

ACTUALITES EN DIABETOLOGIE. Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011 ACTUALITES EN DIABETOLOGIE Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011 Diabète gestationnel Définition Trouble de la tolérance glucidique débutant ou du moins diagnostiqué pour la première fois pendant

Plus en détail

L adaptation des doses d insuline. M. Dubuisson Coordinateur Maredia

L adaptation des doses d insuline. M. Dubuisson Coordinateur Maredia L adaptation des doses d insuline M. Dubuisson Coordinateur Maredia L Insulinothérapie est indiquée: Dans le diabète de type 1: Elle concerne environ 200 000 patients en France. Généralement éduqués en

Plus en détail

La prévention de l hypoglycémie chez le patient diabétique. Jean-François Gautier, Hôpital Saint-Louis, Paris

La prévention de l hypoglycémie chez le patient diabétique. Jean-François Gautier, Hôpital Saint-Louis, Paris La prévention de l hypoglycémie chez le patient diabétique Jean-François Gautier, Hôpital Saint-Louis, Paris Seuls l insuline et les médicaments insulinosécréteurs (non dépendant du glucose) tels que sulfamides

Plus en détail

PHYSIOPATHOLOGIE DU DIABETE DE TYPE II. Le diabète de type II se caractérise par : une insulinorésistance une insulinopénie

PHYSIOPATHOLOGIE DU DIABETE DE TYPE II. Le diabète de type II se caractérise par : une insulinorésistance une insulinopénie PHYSIOPATHOLOGIE DU DIABETE DE TYPE II Le diabète de type II se caractérise par : une insulinorésistance une insulinopénie PHYSIOPATHOLOGIE DU DIABETE DE TYPE II Insensibilité du foie et des muscles à

Plus en détail

LE DIABÈTE PHYSIOPATHOLOGIE PRINCIPALES COMPLICATIONS TRAITEMENTS

LE DIABÈTE PHYSIOPATHOLOGIE PRINCIPALES COMPLICATIONS TRAITEMENTS LE DIABÈTE PHYSIOPATHOLOGIE PRINCIPALES COMPLICATIONS TRAITEMENTS Dr Françoise LEVITTA-mars 2012 DÉFINITION DU DIABÈTE GLYCÉMIE A JEUN 1,26 g/l à 2 reprises OU 2 g/l: ü à n importe quel moment de la journée

Plus en détail

Particularités de la prise en charge de la personne âgée diabétique. Dr Sonia BELTRAN

Particularités de la prise en charge de la personne âgée diabétique. Dr Sonia BELTRAN Particularités de la prise en charge de la personne âgée diabétique. Dr Sonia BELTRAN diabétologue Centre Hospitalier de Vienne s.beltran@ch-vienne.fr Quelques définitions et chiffres - Personne âgée définie

Plus en détail

Le diabète : définition

Le diabète : définition Le diabète : définition Glycémie à jeûn > 7mmol/l ou 1,26g/l (après au moins 8 heures de jeûne) dosage effectué sur 2 prélèvements différents Ou Glycémie prise à n importe quel moment de la journée 2g/l

Plus en détail

Antidiabétiques oraux: quoi de neuf et application dans l'insuffisance rénale. François Jornayvaz Chef de clinique scientifique 26.04.

Antidiabétiques oraux: quoi de neuf et application dans l'insuffisance rénale. François Jornayvaz Chef de clinique scientifique 26.04. Antidiabétiques oraux: quoi de neuf et application dans l'insuffisance rénale François Jornayvaz Chef de clinique scientifique 26.04.2013 Définition du diabète Plan de l exposé Les nouvelles recommandations

Plus en détail

Hyper/hypoglycémie. Ana Estrade D1 Rangueil 12/10 1

Hyper/hypoglycémie. Ana Estrade D1 Rangueil 12/10 1 Hyper/hypoglycémie Ana Estrade D1 Rangueil 12/10 1 Glycémie = valeur constante régulée par différentes hormones (N 1g/l) 2 Glycémie = valeur constante régulée par différentes hormones (N 1g/l) - Insuline

Plus en détail

V - TRAITEMENT DU DIABETE de TYPE 2

V - TRAITEMENT DU DIABETE de TYPE 2 V - TRAITEMENT DU DIABETE de TYPE 2 La prise en charge thérapeutique du diabète de type 2 doit être précoce et globale. Les objectifs généraux du traitement sont d'obtenir une normoglycémie mais aussi

Plus en détail

Le diabète de type 2 ou diabète non insulinodépendant

Le diabète de type 2 ou diabète non insulinodépendant Le diabète de type 2 ou diabète non insulinodépendant (DNID) (223b) Professeur Serge HALIMI Avril 2003 (Mise à jour Février 2005) Pré-requis : Physiologie de la régulation de la glycémie Actions de l insuline

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

Stratégie Thérapeutique du Diabète de Type 2. Docteur Magali ABRAM-WINER

Stratégie Thérapeutique du Diabète de Type 2. Docteur Magali ABRAM-WINER Stratégie Thérapeutique du Diabète de Type 2 Docteur Magali ABRAM-WINER Diabète de type 2 = risque cardiovasculaire Dyslipidémie HTA Activation agrégation plaquettaire Tabagisme Diabète La stratégie de

Plus en détail

Dr Jean-Pierre Riveline

Dr Jean-Pierre Riveline Dr Jean-Pierre Riveline Diabétologue - Centre hospitalier Sud Francilien Corbeil Essonne Le Diabète de type 2 : Les nouveautés Compte rendu de la séance de formation du 17 octobre 2009 Bases physiopathologiques

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 P. CUNY Unité Thérapeutique et d Education du Diabète (UTED) CHR Metz Thionville Hôpital Beauregard - THIONVILLE 1 L INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 P A R T I E 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée

Plus en détail

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004 Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004 ITEM 233 : DIABETE SUCRE DE TYPE 2 DE L ENFANT ET DE L ADULTE Objectifs pédagogiques terminaux : «diagnostiquer

Plus en détail

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Diabète gestationnel Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Deux risques, un progrès - Considérer que c est un «petit diabète» - En faire trop et

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

Aucun conflit d intérêt

Aucun conflit d intérêt HISTOIRE THERAPEUTIQUE D UN PATIENT DIABETIQUE DE TYPE 2 Dr HALTER Charles Praticien Hospitalier Endocrinologue 02/12/2011 Aucun conflit d intérêt Homme de 51 ans Antécédents familiaux : diabète type 2

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 mars 2006 GLUCOPHAGE 500 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP : 352 816-7 GLUCOPHAGE 850 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP

Plus en détail

Item 233 b : Diabète sucré de type 2

Item 233 b : Diabète sucré de type 2 Item 233 b : Diabète sucré de type 2 Collège des Enseignants d'endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques (CEEDMM) Date de création du document 2010-2011 Table des matières SPECIFIQUE :...3 I Épidémiologie...

Plus en détail

Un diabète de type 2. Vers un programme Sport Santé pour les personnes vivant avec. Atelier animé par :

Un diabète de type 2. Vers un programme Sport Santé pour les personnes vivant avec. Atelier animé par : Vers un programme Sport Santé pour les personnes vivant avec Un diabète de type 2 Atelier animé par : Pr Martine Duclos CHU Montpied, Clermont-ferrand Dr Julien Aucouturier UFR STAPS, Lille Séminaire interactif

Plus en détail

Un pa&ent chronique complexe. Séminaire de médecine générale (séance 2) 12 décembre 2013 Dr Mar&nez L.,Dr Chastang J.

Un pa&ent chronique complexe. Séminaire de médecine générale (séance 2) 12 décembre 2013 Dr Mar&nez L.,Dr Chastang J. Un pa&ent chronique complexe. Séminaire de médecine générale (séance 2) 12 décembre 2013 Dr Mar&nez L.,Dr Chastang J. Items étudiés Diabète 2 : Item 233 (maladies et grands syndromes) HTA de l adulte :

Plus en détail

(antidiabétiques oraux et agonistes du GLP-1)

(antidiabétiques oraux et agonistes du GLP-1) Chapitre 18 Antidiabétiques du diabète de type 2 (antidiabétiques oraux et agonistes du GLP-1) Item 233 : Diabète sucré de type 1 et 2 de l enfant et de l adulte. complications Objectifs pédagogiques o

Plus en détail

DIABETE DE TYPE 1 Epidémiologie, physiopathologie, prise en charge thérapeutique (protocoles d insuline, pompes, insulinothérapie fonctionnelle

DIABETE DE TYPE 1 Epidémiologie, physiopathologie, prise en charge thérapeutique (protocoles d insuline, pompes, insulinothérapie fonctionnelle DIABETE DE TYPE 1 Epidémiologie, physiopathologie, prise en charge thérapeutique (protocoles d insuline, pompes, insulinothérapie fonctionnelle Dr Bernard Colle Service d endocrinologie-diabétologiemédecine

Plus en détail

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Notions générales Hyperglycémie diagnostiquée pendant la grossesse 4 % des grossesses, tendance à l augmentation Facteurs

Plus en détail

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE-NUTRITION DIABETOLOGIE ET MEDECINE INTERNE Unité d'education du Diabète Unité de soins : 03.82.55.89.35 Secrétariat : 03.82.55.89.22 FAX : 03.82.55.89.18 PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

Plus en détail

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%.

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%. N.S DIABETE ET GROSSESSE Introduction : Ce chapitre se consacre à étudier: La grossesse chez une diabétique connue, insulinodépendante (DID) ou non (DNID); Le diabète gestationnel qui apparaît au cours

Plus en détail

Diabètes du sujet âgé. Dr Marie SARAVAL 10 janvier 2012

Diabètes du sujet âgé. Dr Marie SARAVAL 10 janvier 2012 Diabètes du sujet âgé Dr Marie SARAVAL 10 janvier 2012 Introduction Hospitalisations en urgence pour effets secondaires graves médicamenteux Anticoagulant/agrégant Hypoglycémiants oraux/insuline. Problématiques

Plus en détail

Structurer le dossier médical des diabétiques. Module FMC à distance ANCRED N 1

Structurer le dossier médical des diabétiques. Module FMC à distance ANCRED N 1 Structurer le dossier médical des diabétiques Module FMC à distance ANCRED N 1 1 Objectifs du module (1) Savoir analyser, et (2) Classer selon leur gravité dans le dossier médical, les informations collectées

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 2 décembre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 2 décembre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 2 décembre 2009 ONGLYZA 5 mg, comprimés pelliculés B/30 (CIP : 397 358-8) B/90 (CIP : 575 956-3) Laboratoires BRISTOL-MYERS SQUIBB saxagliptine Liste I Code ATC : A10BH03

Plus en détail

Comment bien soigner les enfants diabétiques? Formation septembre 2009 1

Comment bien soigner les enfants diabétiques? Formation septembre 2009 1 Comment bien soigner les enfants diabétiques? Patrick Garandeau,, Hôpital d Enfantsd St-Denis 1 Avoir des objectifs Faire un diagnostic précoce Reprendre une vie «normale» Eviter les complications aiguës

Plus en détail

Adaptation du diabétique à

Adaptation du diabétique à Adaptation du diabétique à l'activité i physique à risque l'exemple l de la plongée sous marine Dr Sylvie PRADINES Diabétologue Médecin fédéral FFESSM Grenoble (R.A.B.A) Mise à jour juin 2010 Généralités

Plus en détail

médecine de premier recours

médecine de premier recours ISC diabétologie Prise en charge du diabète en médecine de premier recrs Le patient Diabétologie F. Jornayvaz, équipe infirmière & diététicienne SMPR Avril 2013 A.Slama Chaudhry, O. Weber, M. Miguelez,

Plus en détail

Dr VENEL Yann CHRU Tours Belle-Ile Juin 2013

Dr VENEL Yann CHRU Tours Belle-Ile Juin 2013 Dr VENEL Yann CHRU Tours Belle-Ile Juin 2013 5 patients avec cancers ORL 1 ere TEP à Jeun, 2 eme TEP après Glucose oral (50g) Compétition avec muscles? Injection cellules d hépatome vs S Aureus vs Térébenthine

Plus en détail

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous?

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous? Mme SE...V. Agée de 42 ans. Antécédents familiaux : père - mère obèse, tante parternelle diabétique. Rh - 1 ère grossesse 33 ans (1990) Accouchement par voie basse, compliqué, ventouse, dystocie d épaule,

Plus en détail

PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI

PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI ? Vous avez besoin de conseils sur la manipulation de vos stylos injecteurs d insuline ou sur votre lecteur de glycémie Sanofi Diabète? Des outils à votre service pour

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015 Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE Mardi 14 AVRIL 2015 ! Bien conseiller avant une grossesse! Prescrire les bons examens au bon moment! Savoir dépister les pathologies gravidiques

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

LE DIABÈTE PHYSIOPATHOLOGIE PRINCIPALES COMPLICATIONS TRAITEMENTS. Dr Françoise LEVITTA. Réseau DIAPASON 36-2012. 27 & 28 septembre 2012

LE DIABÈTE PHYSIOPATHOLOGIE PRINCIPALES COMPLICATIONS TRAITEMENTS. Dr Françoise LEVITTA. Réseau DIAPASON 36-2012. 27 & 28 septembre 2012 LE DIABÈTE PHYSIOPATHOLOGIE PRINCIPALES COMPLICATIONS TRAITEMENTS Réseau DIAPASON 36-2012 Dr Françoise LEVITTA 27 & 28 septembre 2012 DÉFINITION DU DIABÈTE GLYCÉMIE A JEUN 1,26 g/l à 2 reprises OU 2 g/l:

Plus en détail

Les signes principaux

Les signes principaux Le soignant face à l hypoglycémie Symposium Lifescan/Hospilux Mai 2011 L.Devisy/A.Schmidt Définition L'hypoglycémie est la diminution de la quantité de glucose (sucre de façon générale) contenue dans le

Plus en détail

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang,

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang, Le diabète I. Qu est-ce que c est? On a tous déjà entendu parler du diabète, sans savoir exactement de quoi il s agit. Pourtant, en France, on estime que plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète,

Plus en détail

Hypertension artérielle et diabète. Dr.N.LANASRI Service de médecine interne Hopital de AIN-TAYA Pr.A.BIAD

Hypertension artérielle et diabète. Dr.N.LANASRI Service de médecine interne Hopital de AIN-TAYA Pr.A.BIAD Hypertension artérielle et diabète Dr.N.LANASRI Service de médecine interne Hopital de AIN-TAYA Pr.A.BIAD DEFINITION - EPIDEMIOLOGIE Diabète 2: glycémie 7 mmol/l 1,26 g/l HTA: 140/90 mm Hg ANAES 140/80

Plus en détail

Systèmes endocriniens: 8. Pancréas endocrine

Systèmes endocriniens: 8. Pancréas endocrine Février 2013 Pharmacologie spéciale: pancréas endocrine 1 Systèmes endocriniens: 8. Pancréas endocrine Paul M. Tulkens, Dr Med. Lic. Sc. Biomed., Agr. Ens. Sup. Faculté de pharmacie et sciences biomédicales

Plus en détail

AUTO-SURVEILLANCE GLYCEMIQUE AU COURS DU DB2 NIT LE POUR (A.G.) ET LE CONTRE (S.H.) Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS

AUTO-SURVEILLANCE GLYCEMIQUE AU COURS DU DB2 NIT LE POUR (A.G.) ET LE CONTRE (S.H.) Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS AUTO-SURVEILLANCE GLYCEMIQUE AU COURS DU DB2 NIT LE POUR (A.G.) ET LE CONTRE (S.H.) Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS LES 3 ARGUMENTS DU CONTRE 1) C est invasif (plus ou moins)

Plus en détail

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N. Université Hadj Lakhdar Batna Faculté de médecine de Batna Laboratoire de physiologie La régulation de la glycémie Aspects pratiques TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.CHIBOUT Tache N 1 Quel est

Plus en détail

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques DIABETE ET SPORT Plan I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques I- Physiopathologie Principes généraux de l exercice physique Pour améliorer

Plus en détail

Service d Endocrinologie, Diabétologie et Médecine de la Reproduction Hôpital de l Archet 2 04.92.03.55.19. chevalier.n@chu-nice.

Service d Endocrinologie, Diabétologie et Médecine de la Reproduction Hôpital de l Archet 2 04.92.03.55.19. chevalier.n@chu-nice. Service d Endocrinologie, Diabétologie et Médecine de la Reproduction Hôpital de l Archet 2 04.92.03.55.19 chevalier.n@chu-nice.fr ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU PANCRÉAS ENDOCRINE ANATOMIE ANATOMIE HISTOLOGIE

Plus en détail

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE Groupe 3: Samira Benchaa/Bouzbiba, Véronique Becue/Martin, Kaouther Ben Amor, Léa Belkhir, Stephane Bernardi IFSI St Joseph Croix-Rouge Promotion 2008-2011 DIABETE ET FEMME ENCEINTE

Plus en détail

Dr Lucy Chaillous Institut du Thorax CHU Nantes

Dr Lucy Chaillous Institut du Thorax CHU Nantes Dr Lucy Chaillous Institut du Thorax CHU Nantes Déclaration de conflits d intérêts Abbott Aliseo Astra-Zeneca BMS Genzyme Johnson & Johnson Lifescan Lilly Medtronic Menarini Novartis Merck Serono Novo-Nordisk

Plus en détail

Pharmacothérapie du diabète de type 2. Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association

Pharmacothérapie du diabète de type 2. Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association Pharmacothérapie du diabète de type 2 Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association La médication Il y a deux types de médication 1. Les antihyperglycémiants oraux (pilules) 2. L insuline

Plus en détail

Diabète de type 2. Principes de la prise en charge. Michel Varroud-Vial

Diabète de type 2. Principes de la prise en charge. Michel Varroud-Vial Diabète de type 2 Principes de la prise en charge Michel Varroud-Vial L épidémie de diabète: en France aussi USA 7,8% 8 7 6 5 4 3 2 1 0 en 2007 USA 3,9% en 1998 2,1 1998 n a / % 5 + 3,6 2,7 2001 2005 3,95

Plus en détail

Clairance de la créatinine basse

Clairance de la créatinine basse Clairance de la créatinine basse Conduite à tenir 17 Janvier 2015 XII ème Rencontre des Amicales de Paris Dr. X. Belenfant Réseau de Néphrologie en Ile de France Service de néphrologie CH Montreuil Clairance

Plus en détail

Les Anti-Diabétiques

Les Anti-Diabétiques AGDUC Association Grenobloise pour la Dialyse des Urémiques Chroniques Universités d Eté de la Société Francophone de Dialyse Lyon Juin 2012 Sécuriser les prescriptions chez le dialysé Les Anti-Diabétiques

Plus en détail

AUTRES AFFECTIONS FRÉQUENTES DIABÈTE

AUTRES AFFECTIONS FRÉQUENTES DIABÈTE AUTRES AFFECTIONS FRÉQUENTES Le diabète est une maladie chronique évolutive qui sévit principalement dans les pays en développement. L augmentation de sa prévalence et la gravité de ses complications justifient

Plus en détail

Prise en charge du diabète en médecine de premier recours. Plan de la matinée. Plan de la présentation. Madame Z 1957. 9h-9h15 Pause café

Prise en charge du diabète en médecine de premier recours. Plan de la matinée. Plan de la présentation. Madame Z 1957. 9h-9h15 Pause café Prise en charge du diabète en médecine de premier recours Décembre 2013 SMPR A. Slama-Chaudhry, O. Braillard, O. Weber Diabétologie F. Jornayvaz STEMC/3-HL Z. Pataky Plan de la matinée 8h-9h45 Vignette

Plus en détail

Prise en charge du diabète de type 2 non compliqué

Prise en charge du diabète de type 2 non compliqué Prise en charge du diabète de type 2 non compliqué Dr Mesmin DEHAYEM Service d Endocrinologie d Diabétologie Centre National de l Obl Obésité Hôpital Central Yaoundé Objectifs 1. Amélioration de la qualité

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

Cellule alpha Cellule contenue dans les îlots de Langerhans du pancréas qui est responsable de la production du glucagon, hormone hyperglycémiante.

Cellule alpha Cellule contenue dans les îlots de Langerhans du pancréas qui est responsable de la production du glucagon, hormone hyperglycémiante. A Acétone Témoin de l'utilisation des graisses. Lorsque l'organisme ne parvient pas à utiliser du sucre pour obtenir l'énergie qui lui est nécessaire, il utilise les graisses ; cette utilisation des graisses

Plus en détail

Traitement du diabète de type 2 chez l insuffisant rénal chronique

Traitement du diabète de type 2 chez l insuffisant rénal chronique Traitement du diabète de type 2 chez l insuffisant rénal chronique Dominique JOLY Néphrologie Transplantation Hôpital Necker Epidémiologie Diabétiques de type 2 avec néphropathie en France ENTRED 2007

Plus en détail

Le point sur les nouveaux traitements du diabète

Le point sur les nouveaux traitements du diabète Le point sur les nouveaux traitements du diabète Ce qu il faut retenir pour le généraliste Dr G. FRIES Service d endocrinologie CHG Carcassonne Dans le diabète de type 1 Depuis quelques années la diabétologie

Plus en détail

Vous avez constaté avec votre éducateur l importance

Vous avez constaté avec votre éducateur l importance Les antihyperglycémiants Kathleen Raby, M.D., FRCP Vous avez constaté avec votre éducateur l importance de la diète et de l exercice dans le traitement du diabète. Ces mesures sont nécessaires pour le

Plus en détail