CAHIER SPÉCIAL Nathalie Ferron

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAHIER SPÉCIAL www.contrelediabete.fr Nathalie Ferron"

Transcription

1 CAHIER SPÉCIAL 2 e Semaine nationale de prévention du diabète Se prémunir contre le diabète Du 3 au 9 juin 2013 aura lieu partout en France la seconde Semaine nationale de prévention du diabète organisée par l AFD (Association Française des Diabétiques). Si la précédente édition a permis de mieux faire connaître le diabète auprès du grand public, l accent est mis cette année sur la prévention et donc l information sur les facteurs de risque. Maladie lente, progressive et silencieuse, le diabète de type 2 est souvent connu trop tard. En moyenne, il se passe de cinq à dix ans entre le début des premières hyperglycémies et le moment où est posé le diagnostic. Rappelons que 400 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour et que la maladie touche près de 2,7 millions de Français. La prévention reste donc une arme majeure et efficace pour limiter la propagation de ce qu on peut appeler aujourd hui une épidémie. Sans action de prévention, on estime qu un Français sur dix sera touché par le diabète d ici une dizaine d années. Si nous ne pouvons directement agir sur les facteurs génétiques et la composante héréditaire du diabète, chacun d entre nous peut intervenir sur deux facteurs environnementaux majeurs dans l apparition du diabète de type 2, à savoir la sédentarité et l alimentation. C est prouvé : le maintien d une alimentation équilibrée associée à une activité physique régulière diminue de 40 % les risques d apparition du diabète de type 2. Une autre mesure préventive utile consiste à évaluer ses propres facteurs de risque. Cet acte simple permet de déterminer si vous faites partie des profils à risque. Pour cela, l AFD a mis au point un test rapide, gratuit et anonyme (voir page C). n Nathalie Ferron

2 CAHIER SPÉCIAL 2 e Semaine nationale de prévention du diabète Se prémunir contre le diabète Du 3 au 9 juin 2013 aura lieu partout en France la seconde Semaine nationale de prévention du diabète organisée par l AFD (Association Française des Diabétiques). Si la précédente édition a permis de mieux faire connaître le diabète auprès du grand public, l accent est mis cette année sur la prévention et donc l information sur les facteurs de risque. Maladie lente, progressive et silencieuse, le diabète de type 2 est souvent connu trop tard. En moyenne, il se passe de cinq à dix ans entre le début des premières hyperglycémies et le moment où est posé le diagnostic. Rappelons que 400 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour et que la maladie touche près de 2,7 millions de Français. La prévention reste donc une arme majeure et efficace pour limiter la propagation de ce qu on peut appeler aujourd hui une épidémie. Sans action de prévention, on estime qu un Français sur dix sera touché par le diabète d ici une dizaine d années. Si nous ne pouvons directement agir sur les facteurs génétiques et la composante héréditaire du diabète, chacun d entre nous peut intervenir sur deux facteurs environnementaux majeurs dans l apparition du diabète de type 2, à savoir la sédentarité et l alimentation. C est prouvé : le maintien d une alimentation équilibrée associée à une activité physique régulière diminue de 40 % les risques d apparition du diabète de type 2. Une autre mesure préventive utile consiste à évaluer ses propres facteurs de risque. Cet acte simple permet de déterminer si vous faites partie des profils à risque. Pour cela, l AFD a mis au point un test rapide, gratuit et anonyme (voir page C). n Nathalie Ferron

3 B Yanlev INFORMATION COMMUNIQUÉE EN COLLABORATION AVEC SANOFI DÉPISTAGE Deux types de test Nenov Brothers Une activité physique régulière permet de prévenir la maladie. Le diabète est une maladie chronique qui se caractérise par un taux de sucre trop élevé dans le sang. Le test recommandé pour dépister un diabète est l analyse de la glycémie à jeun effectuée en laboratoire, qui doit être effectué deux fois. La personne est considérée comme diabétique si, à deux reprises, les résultats montrent une glycémie supérieure à 1,26 g/litre de sang. Moins fréquemment utilisé, un autre test consiste à vérifier l hyperglycémie par voie orale deux heures après une charge orale en glucose. Si le résultat est supérieur à 2 g/litre de sang, à n importe quel moment de la journée, un diagnostic devra alors être établi par un médecin. Quelques réflexes simples à adopter PRÉVENTION. Si l hérédité constitue un facteur de risque important dans l apparition de la maladie, une bonne hygiène de vie contribue à diminuer considérablement les risques de survenue d un diabète de type 2. Améliorer son hygiène de vie diminue les risques» Jean-Pierre Riveline, médecin diabétologue la maladie mais aussi pour freiner son évolution. Si l on n est pas sportif, on peut très bien maintenir une pratique physique rég ulière en marchant 30 minutes par jour, en optant pour les escaliers à la place de l ascenseur, en jardinant, etc. différences entre les Quelles diabètes de type 1 et 2? On distingue principalement deux types de diabète : le diabète de type 1 qui touche 6 % des malades et le diabète de type 2 qui en concerne 92 %, les 2% restants représentant les autres types de diabète rares et indéterminés. Maladie auto-immune, le diabète de type 1 touche les enfants ou les jeunes adultes. Il se caractérise par une absence ou une insuffisance de fabrication d insuline par le pancréas. Un diabétique de type 1 est insulinodépendant et doit suivre un traitement rigoureux en apport d insuline. Le diabète de type 2 concerne près de 2,7 millions de Français. Il se présente de deux manières. Lorsque le pancréas fabrique de l insuline, mais en faible quantité par rapport au taux nécessaire de sucre dans le sang, on parle d insulinopénie. Lorsqu il produit de l insuline mais que celle-ci agit mal dans l organisme, il s agit d insulino-résistance. Le diabète de type 2 concerne plutôt les adultes mais se développe chez les jeunes en raison d une mauvaise «Le diabète, grande cause nationale à l horizon 2015» Gérard Raymond, président de l Association Française des Diabétiques (AFD) Gérard Planchenault E n raison de sa composante héréditaire (les personnes ayant un parent diabétique ont 40 % de risques de développer un diabète et 70 % lorsque les deux parents le sont), le diabète reste trop souvent associé à une fatalité. Pourtant, si l on ne peut intervenir sur les facteurs génétiques à l origine du diabète, le respect de certaines règles d hygiène de vie permet de réduire considérablement les risques d apparition d un diabète de type 2. «Quand on améliore son hygiène de vie, on diminue de moitié les risques de devenir diabétique», rappelle JeanPierre Riveline, médecin diabétologue. Une bonne hygiène de vie passe notamment par le maintien d un IMC (Indice de masse corporelle) situé entre 18 et 25 (voir test page ci-contre). En effet, un excès de graisse entraîne une moins bonne action de l insuline ainsi qu une augmentation de la glycémie. Le sucre reste alors dans le sang et favorise le diabète. Il est donc très important de mettre en place de bonnes habitudes alimentaires dès le plus jeune âge en limitant la consommation de produits gras et sucrés. Par ailleurs, l activité physique stimule l entrée du glucose dans les cellules musculaires. Elle permet de freiner, voire d empêcher l apparition de certains diabètes de type 2. C est pourquoi la pratique d une activité sportive régulière est particulièrement recommandée, non seulement pour prévenir Gérard Raymond Quel bilan tirez-vous de la première édition de la Semaine de prévention du diabète? Gérard Raymond : C est un bilan extrêmement positif. Jusqu à ce jour, il n y avait jamais eu de vraie semaine de prévention et de sensibilisation du diabète au sein de la population. Grâce à la mobilisation des bénévoles et à notre détermination, nous avons réussi à sensibiliser plus de personnes. Quel est le thème de la campagne pour cette année? G. R. : Cette année, l accent est mis sur le thème de la prévention. L AFD met à disposition un test permettant d évaluer les risques d être diabétique. Car en dehors des facteurs génétiques, il existe plusieurs facteurs aggravants comme l âge, l obésité et la sédentarité. Nous avons envie de dire aux gens : «Ne vous laissez pas attraper par le diabète : testez-vous pour savoir si vous êtes à risque!» Souhaitez-vous faire du diabète une grande cause nationale? G. R. : Oui, nous l affirmons haut et fort : la campagne que nous menons a pour objectif que le diabète devienne une grande cause nationale à l horizon 2015 car actuellement, c est une épidémie qui affecte le champ économique, sanitaire et social. Aujourd hui, la France compte près de 3 millions de diabétiques qui coûtent 17 milliards et demi d euros par an à la Sécurité sociale. Il est donc urgent d agir. n Supplément réalisé pourle Parisien et Aujourd hui en France par le service suppléments. n Éditeur : Christine Goguet. n Rédacteur en chef des suppléments : Jean-Yves Boulain. n Fabrication : Françoise Malou. n Conception et réalisation : Relaxnews, 34, quai de la Loire, Paris Tél. : n Photo de une : Goodluz n Photos pages intérieures : DR sauf mentions obligatoires.

4 TEST Mesurez vos risques TEST. En cinq questions, évaluez vos risques de développer un diabète. Le résultat de ce test est une estimation d un potentiel de risque et ne constitue ni un diagnostic ni une prévision de diagnostic. Pour cela, consultez votre médecin traitant. Question 1 A - IMC inférieur à 25 (0 point) B - IMC situé entre 25 et 30 (2 points) C - IMC supérieur à 30 (4 points) Quel âge avez-vous? A - Moins de 40 ans (0 point) B - Entre 40 et 65 ans (1 point) C - Plus de 65 ans (2 points) Vous avez moins de 8 points Question 4 Question 2 Connaissez-vous des diabétiques dans votre famille? A - Non, aucun (0 point) B - Oui, grands-parents, oncle ou cousin (2 points) C - Oui, père, mère, frère, sœur ou l un de vos enfants (4 points) Question 3 Quel est votre IMC? (Indice de masse corporelle) Pour calculer votre IMC, divisez votre poids par votre taille (en m) au carré. Exemple : poids, 70 kg, taille, 1,60 m. IMC : 70/1,602 = 27,3 Entre 18,5 et 25, votre IMC tient à distance les risques de diabète. Lors de tests sanguins récents, vous a-t-on fait remarquer que votre taux de sucre était élevé? A - Jamais ou pas de test récent (0 point) B - Une fois (2 points) C - Plus d une fois (par exemple dans le cadre d un diabète gestationnel) (4 points) Question 5 Pratiquez-vous une activité physique régulière? A - Régulièrement : au minimum l équivalent de 30 minutes de marche quotidienne(0 point) B - De temps en temps : au maximum l équivalent quotidien de 30 minutes de marche par jour (1 point) C - Jamais (2 points) «J ai changé d hygiène de vie» Vous avez entre 8 et 10 points Antécédents familiaux, surpoids ou manque d activité physique, vous êtes touché par un ou plusieurs de ces facteurs de risque. Le diabète n est pas une fatalité. Si agir contre l hérédité n est pas possible, être actif et manger sainement n appartient qu à vous! A vous de jouer. Vous avez plus de 10 points Le risque d avoir un diabète de type 2 est élevé. Vous devez vous f a i r e d é p i s te r r a p i d e m e n t. Rapprochez-vous de votre pharmacien afin de tester votre glycémie puis abordez avec votre médecin les informations concernant votre risque. Il vous proposera de réaliser une prise de sang et, s il y a lieu, de débuter un traitement adéquat. Retrouvez ce test et toutes les explications sur le site :, NE VOUS LAISSEZ PAS ATTRAPER. TESTEZ-VOUS! TÉMOIGNAGE. Jean-Pierre Druhle a été diagnostiqué diabétique il y a treize ans. Depuis, il fait attention à son alimentation et pratique une activité physique quotidienne. AFD Votre risque de développer un diabète de t y pe 2 e st fa ible aujourd hui. Pour préserver cet acquis, il vous faut maintenir de bonnes habitudes de vie. Ainsi, n oubliez pas de conserver une alimentation saine et équilibrée et de pratiquer une activité physique chaque jour afin de prévenir les risques de maladie. changer son hygiène de vie alimentaire. «J étais un gros mangeur et j étais en surpoids. Le médecin m a dit : Il va falloir maigrir pour aider le pancréas à produire de l insuline.» Jean-Pierre a appris à vivre avec le diabète. A lors que rien ne le laissait présager, c est au hasard d une visite de contrôle à la médecine du travail que Jean-Pierre Druhle a découvert qu il était diabétique à l âge de 56 ans. «J ai été diagnostiqué diabétique en Les analyses ont révélé la présence de sucre dans les urines», se souvient-il. Après des examens complémentaires, le diagnostic de diabète de type 2 tombe. A l époque, Jean-Pierre ne connaissait rien à cette maladie. «Ce diagnostic m a surpris car, excepté un oncle, personne n est diabétique dans ma famille. A l époque, je ne pensais pas que c était une maladie grave», témoigne-t-il. En plus du traitement qu il doit suivre, Jean-Pierre va devoir Depuis une douzaine d années, JeanPierre a appris à vivre avec la maladie. «Le diabète étant une maladie évolutive, je consulte mon médecin tous les six mois afin d ajuster le traitement.» Sur le plan alimentaire, il a également changé ses habitudes. «Plus qu un véritable régime à suivre, il s agit surtout d adopter un autre mode de vie. Comme le surpoids est un facteur favorisant du diabète, je fais attention aux rations alimentaires que je consomme. J ai supprimé le sucre dans le café, je mange davantage de sucres lents et je fais attention aux lipides.» Suivre un régime alimentaire demande des efforts mais Jean-Pierre ne vit pas pour autant ces restrictions comme une frustration. «Je n ai pas le sentiment d être puni. Je peux heureusement manger des bonnes choses tout en étant diabétique! Il y a des moments où je fais attention et d autres où c est plus difficile» Autre aspect important : le maintien d une activité physique régulière. «Je marche le plus possible chaque jour et le weekend, je fais de longues promenades. De temps en temps, je joue aussi au pingpong. Ce qui compte, ce n est pas forcément de faire du sport mais d avoir une activité physique quotidienne», conclut Jean-Pierre. n Agence Années Lumière / Illustration : Lucky Comics de nouvelles habitudes Mettre endeplace vie FAITES LE TEST DE RISQUE GRATUIT ET ANONYME SUR : CONTRELEDIABETE.FR SEMAINE NATIONALE DE PRÉVENTION DU DU 3 JUIN AU 9 JUIN 2013 C

5 D INFORMATION COMMUNIQUÉE EN COLLABORATION AVEC SANOFI «Simplifier la vie des malades» PARTENARIAT. Déjà présent lors de la première édition, Sanofi Diabète réitère son soutien à l AFD pour cette deuxième Semaine nationale de prévention du diabète. Claire Viguier-Petit, Directeur des Opérations Diabète, Sanofi France, présente les nouveaux projets et les axes de recherche en cours. Pourquoi le laboratoire Sanofi s est- produits et de services, avec une exiil associé à cette campagne gence forte : les aider dans leur quotinationale? dien et leur proposer des solutions effi- Quelles sont les dernières avancées de Sanofi Diabète en matière de recherche? Agence Années Lumière / Illustration : Lucky Comics AVEC LE SOUTIEN DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ. Nous sommes présents depuis près d une centaine d années dans le domaine du diabète. Forts de cette expérience, nous avons compris que nous devions aborder la maladie autrement qu à travers le seul prisme du médicament. Il est fondamental de prendre en compte le patient dans une approche globale. C est la raison pour laquelle nous mettons à la disposition des patients une gamme complète de caces et simples. Au-delà de nos insulines reconnues qui ont représenté une avancée pour les patients, nous venons d obtenir l autorisation de mise sur le marché (AMM) d un nouveau médicament, le lixisénatide. Ce médicament appartient à la classe des agonistes des récepteurs du GLP-1 (Glucagon-like peptide 1) et s adresse aux diabétiques de type 2 situés à un stade avancé de la maladie. Il s agit d un nouveau traitement en une injection quotidienne qui peut être associé à l insuline basale. Par ailleurs, nous continuons la recherche sur les insulines avec une nouvelle formulation de notre analogue lent, actuellement dans sa dernière phase de développement clinique. Enfin, nous poursuivons avec nos partenaires le développement d une solution de télémédecine appelée Diabeo qui permettra aux patients sous insuline de calculer leur dose d insuline en temps réel et d ajuster leur traitement entre les consultations. Nous venons de démarrer en France l étude Télésage, l une des plus grandes études cliniques au monde en télédiabétologie, qui prévoit d inclure 700 patients diabétiques de type 1 et 2. Pouvez-vous nous en dire plus sur le programme «L & Vous» que vous avez lancé fin mars? En poursuivant l idée qu une prise de contrôle sur la maladie est possible, nous avons souhaité mettre en place un programme d évaluation de la bonne utilisation de l insuline basale en vie réelle. Le principe? S assurer que toutes les conditions sont réunies pour une bonne utilisation de l insuline basale en intégrant, parmi les paramètres importants, l autonomie du patient. Les études qui ont été LIFE_ _cor27-AP 21x28.indd 1 Un patient diabétique peut agir sur le contrôle de sa maladie» Claire Viguier-Petit Marthe Lemelle C est la deuxième fois que nous soutenons cette campagne de prévention. Nous sommes partenaires de l AFD depuis plusieurs décennies et nous sommes engagés de longue date dans des actions de santé publique. Je pense à la campagne «Sous le 7», par exemple, que nous avons menée en partenariat avec l AFD en 2003, pour sensibiliser les patients diabétiques à bien contrôler leur hémoglobine glyquée. Nous partageons avec l AFD une même vision de la problématique posée par le diabète. Cette maladie entraîne non seulement des risques de complications sévères pour les malades, mais impose aussi des contraintes quotidiennes qui diminuent leur qualité de vie. Cette campagne en faveur de la prévention nous touche car il s agit d un message important à transmettre. Prévenir et prendre le contrôle de la maladie est possible et va à l encontre d un certain nombre d idées reçues sur le diabète. Nous souhaitons contribuer à porter ce message positif, pour montrer qu un patient diabétique, en étant actif, peut maîtriser sa maladie. C est notre philosophie. menées ces dix dernières années ont permis de faire évoluer la stratégie thérapeutique avec l insuline basale. Ce qui nous intéresse aujourd hui à travers le programme L & Vous, c est de savoir réellement comment l insuline est utilisée une fois que la décision du traitement a été prise. Le programme L & Vous supervisé par un comité scientifique se déroulera en trois étapes : d abord l élaboration d une charte qui définira en quoi consiste la bonne utilisation de l insuline basale, puis l observation de ce qui se passe en vie réelle en mesurant les écarts éventuels avec les préconisations de la charte. Enfin, un temps de réflexion sera mis à profit pour identifier des pistes d amélioration. Dans ce programme, tous les professionnels de santé seront associés (diabétologues, médecins généralistes, infirmières, pharmaciens ) ainsi que les patients, car chacun a son rôle à jouer. n, NE VOUS LAISSEZ PAS ATTRAPER. FAITES LE TEST DE RISQUE GRATUIT ET ANONYME SUR : CONTRELEDIABETE.FR Semaine nationale de prévention du diabète du 3 juin au 9 juin 2013 PROGRAMME 02/03/12 14:35 Sensibiliser le grand public Du 3 au 9 juin, à l occasion de la Semaine nationale de prévention du diabète, les 105 associations locales et régionales de l Association Française des Diabétiques (AFD) mettent en place des conférences et des points d information sur cette maladie dans différents lieux publics. Cette action d envergure vise à sensibiliser le grand public à l importance de la prévention. Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site :

L association Française des Diabétiques Organise la deuxième semaine nationale de prévention du diabète dossier de presse

L association Française des Diabétiques Organise la deuxième semaine nationale de prévention du diabète dossier de presse contre le diabète L association Française des Diabétiques Organise la deuxième semaine nationale de prévention du diabète dossier de presse mai 2013 Semaine nationale de prévention du 3 au 9 juin 2013

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang,

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang, Le diabète I. Qu est-ce que c est? On a tous déjà entendu parler du diabète, sans savoir exactement de quoi il s agit. Pourtant, en France, on estime que plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète,

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique Association Loi 1901, reconnue d intérêt général par arrêté CM n 1230/30 août 2007 SOMMAIRE I Préambule II Les missions de l association la Maison du Diabétique III Manifestation du 20 novembre 2011 1

Plus en détail

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE Le diabète Suis-je concerné? MUTUALITE CHRETIENNE La solidarité, c est bon pour la santé. Vous vous posez des questions sur le diabète? Vous vous demandez si vous êtes concerné? Vous connaissez une personne

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ

UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ C A H I E R S A N T É N 3 UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ Préface Le diabète est en augmentation

Plus en détail

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N. Université Hadj Lakhdar Batna Faculté de médecine de Batna Laboratoire de physiologie La régulation de la glycémie Aspects pratiques TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.CHIBOUT Tache N 1 Quel est

Plus en détail

Un partenariat pour prévenir le diabète : courez et passez le relais!

Un partenariat pour prévenir le diabète : courez et passez le relais! Un partenariat pour prévenir le diabète : courez et passez le relais! A l origine, une même vision Entreprise de santé danoise, leader mondial du diabète, Novo Nordisk a pour objectif de vaincre, un jour,

Plus en détail

Dossier de Presse. Réseau Atlantique Diabète. «Journée Mondiale du Diabète Mercredi 14 Novembre 2012»

Dossier de Presse. Réseau Atlantique Diabète. «Journée Mondiale du Diabète Mercredi 14 Novembre 2012» Dossier de Presse Réseau Atlantique Diabète «Journée Mondiale du Diabète Mercredi 14 Novembre 2012» 1 Journée Mondiale du Diabète À l occasion de la 22 e Journée Mondiale du Diabète, le Réseau Atlantique

Plus en détail

Les diabètes «atypiques»

Les diabètes «atypiques» 6 ème Congrès de la SMGT 13 décembre 2014 Les diabètes «atypiques» Emna Haouat Endocrinologue-AHU Institut National de Nutrition Introduction et intérêt du sujet Diabètes = états d hyperglycémie chronique

Plus en détail

Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2. Docteur Michaël NEMORIN

Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2. Docteur Michaël NEMORIN Journée de lancement du Centre Intégré Nord Francilien de Prise en charge de l Obésité de Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2 Docteur Michaël NEMORIN DIANEFRA Président de

Plus en détail

ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013

ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013 le diabète je peux l éviter! ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013 Qu est-ce que le diabète? C est une maladie grave et silencieuse qui,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 mars 2006 GLUCOPHAGE 500 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP : 352 816-7 GLUCOPHAGE 850 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP

Plus en détail

Les Maladies Rénales Le Diabète, et MOI? Je m informe, Je suis sensibilisé(e), J AGIS...

Les Maladies Rénales Le Diabète, et MOI? Je m informe, Je suis sensibilisé(e), J AGIS... Les Maladies Rénales Le Diabète, et MOI? Je m informe, Je suis sensibilisé(e), J AGIS... Une initiative de Avec la participation de En partenariat avec Ensemble pour notre santé! Les données clefs en Bretagne

Plus en détail

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire?

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire? Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly propose et développe des traitements innovants pour la prise en charge du diabète et de ses complications. INVENTIV

Plus en détail

Projet Edudora² Luxembourg

Projet Edudora² Luxembourg Projet Edudora² Luxembourg Personnes de contact: EDUcation thérapeutique et préventive face au Diabète et à l Obésité à Risque chez l Adulte et l Adolescent CRP-Santé Marie-Lise Lair (+352) 26 970 752

Plus en détail

Oui à la diète! Non au diabète!

Oui à la diète! Non au diabète! Oui à la diète! Non au diabète! Introduction Le diabète sucré est une maladie définie par la tendance à avoir trop de sucre dans le sang. La mesure de ce taux de sucre s'appelle la glycémie. Le diabète

Plus en détail

En savoir plus sur le diabète

En savoir plus sur le diabète En savoir plus sur le diabète 2 Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang, on appelle cela l hyperglycémie. Le diabète est une maladie chronique qui survient

Plus en détail

Le diabète : une véritable épidémie

Le diabète : une véritable épidémie Le diabète : une véritable épidémie Le diabète frappe 150 millions de gens dans le monde. Deux millions sont canadiens. Ils seront deux fois plus nombreux dans 20 ans. Ceux qui en souffrent voient leur

Plus en détail

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION OBESITE DIABETE I et II 1 OBESITE 2 OBESITES DE GRADE III ou MORBIDE, espérance de vie limitée 3 INTRODUCTION 4 1. ELEMENTS DE PHYSIOLOGIE L adipocyte

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%.

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%. N.S DIABETE ET GROSSESSE Introduction : Ce chapitre se consacre à étudier: La grossesse chez une diabétique connue, insulinodépendante (DID) ou non (DNID); Le diabète gestationnel qui apparaît au cours

Plus en détail

Informations personnelles

Informations personnelles Informations personnelles Remplir ou coller ici la vignette de votre mutuelle Vignette mutuelle Nom :... Prénom :... Âge :... Adresse :... Tél. :... Type de diabète :... Votre Traitement :... En cas d

Plus en détail

Le diabète et ses complications

Le diabète et ses complications Le diabète et ses complications Toujours plus de diabétiques De quoi s agit-il? On est diabétique lorsqu on a trop de sucre dans le sang. Normalement, notre taux de sucre dans le sang (glycémie) à jeûn

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1 Introduction Le diabète de type 1 et 2 concerne 3 millions de personnes en 2011 avec une prépondérance marquée pour le diabète de type 2. Véritable épidémie, cette maladie est un problème de santé publique,

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 P A R T I E 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée

Plus en détail

Dépistage et gestion du diabète

Dépistage et gestion du diabète Dépistage et gestion du diabète Plateforme du diabète Table des matières > Dépistage du diabète 32 millions de diabétique en Europe... 5 Le diabète, ça n arrive pas qu aux autres 6 Les Mutualités Libres

Plus en détail

Tel : 02 62 38 22 79. Messagerie : mbesson.sportspourtous@gmail.com Site : http://cr.sportspourtous.org/la-reunion

Tel : 02 62 38 22 79. Messagerie : mbesson.sportspourtous@gmail.com Site : http://cr.sportspourtous.org/la-reunion Comité régional Sports pour Tous, chemin kerbel, LES AVIRONS Tel :. Messagerie : mbesson.sportspourtous@gmail.com Site : http://cr.sportspourtous.org/la-reunion Sommaire I - Contexte... II- Le programme...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Du 7 juin au 11 juin 2010

DOSSIER DE PRESSE. Du 7 juin au 11 juin 2010 DOSSIER DE PRESSE 17 ème RANDONNEE CYCLISTE DU DIABETE Du 7 juin au 11 juin 2010 «Telles les hirondelles messagères du printemps, nous venons vous dire, à bicyclette, sur nos belles routes, depuis VIENNE,

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE Synthèse personnelle INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE De nos jours, le diabète inuslinodépendant ne connaît aucun traitement pouvant éviter l injection d insuline. L insulinothérapie fonctionnelle est une

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI

THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI Séquence éducation de groupe Groupe de 10 patients maximum Durée : 45 min Animateur : Médecins Objectif général : Exprimer la perception que l

Plus en détail

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie -

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - 1 Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - Jacques LOUIS Service de diabétologie HPMetz Site Belle Isle AMMPPU Metz 10 juin 2014 P1 CAS CLINIQUE 3 ème époque Cette même personne

Plus en détail

Les Maladies Rénales Le Diabète, et MOI? Je m informe, Je suis sensibilisé(e), J AGIS...

Les Maladies Rénales Le Diabète, et MOI? Je m informe, Je suis sensibilisé(e), J AGIS... Les Maladies Rénales Le Diabète, et MOI? Je m informe, Je suis sensibilisé(e), J AGIS... Une initiative de En partenariat avec Avec la participation de Ensemble pour notre santé! A l initiative de l Association

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 P. CUNY Unité Thérapeutique et d Education du Diabète (UTED) CHR Metz Thionville Hôpital Beauregard - THIONVILLE 1 L INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE

Plus en détail

Diabète mellitus. «L essentiel en quelques mots.»

Diabète mellitus. «L essentiel en quelques mots.» Diabète mellitus «L essentiel en quelques mots.» www.associationdudiabete.ch Pour vos dons : PC-80-9730-7 Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera per il

Plus en détail

présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali)

présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali) Diabète Au Mali présenté par Stéphane Besançon (Directeur programmes ONG Santé Diabète Mali) La situation du diabète au Mali - épidémiologie Le diabète est déjà un problème de santé publique au Mali Prévalence

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie -I -Unité et diversité des diabètes Mesures de la glycémie en continu chez un patient diabétique 1 Les critères de diagnostic du diabète 2 3 Conclusion

Plus en détail

Le jeune diabétique à l école

Le jeune diabétique à l école Le jeune diabétique à l école Défis et Solutions Prof. Marc Maes Equipe de diabétologie pédiatrique Centre de convention Cliniques Universitaires St Luc 1200 Bruxelles Marc.Maes@uclouvain.be Le jeune diabétique

Plus en détail

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie DANIEL RIGAUD CHU de Dijon 46 Obésité : définition L obésité est définie comme un excès de masse grasse associée à un surcroît

Plus en détail

Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2.

Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2. Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2. La première question que je vais poser à Éric Renard est

Plus en détail

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ POUR UNE GLYCÉMIE ÉQUILIBRÉE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ ÉTAPE 2 Un mode de vie équilibré + UN ANTIDIABÉTIQUE ORAL ÉTAPE 3

Plus en détail

L ASSOCIATION FRANÇAISE DES DIABÉTIQUES LANCE LA PREMIÈRE SEMAINE NATIONALE DE PRÉVENTION DU DIABÈTE DOSSIER DE PRESSE

L ASSOCIATION FRANÇAISE DES DIABÉTIQUES LANCE LA PREMIÈRE SEMAINE NATIONALE DE PRÉVENTION DU DIABÈTE DOSSIER DE PRESSE CONTRE LE DIABÈTE Semaine nationale de prévention du 04 au 10 juin 2012 L ASSOCIATION FRANÇAISE DES DIABÉTIQUES LANCE LA PREMIÈRE SEMAINE NATIONALE DE PRÉVENTION DU DIABÈTE DOSSIER DE PRESSE Contact Presse

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

Les diabètes et l IR

Les diabètes et l IR Document : copyright LRS Les diabètes et l IR Le diabète des jeunes et le diabète "des trop gros", c'est déjà pas facile à gérer. Oui et quand l'une des conséquences est aussi : l'insuffisance rénale,

Plus en détail

Mesures d urgence lors de cétonémie

Mesures d urgence lors de cétonémie Mesures d urgence lors de cétonémie Que sont les «cétones» - Qu est-ce que la cétoacidose? En cas de carence en insuline dans l organisme, les hydrates de carbone ou les sucres ne peuvent pas entrer dans

Plus en détail

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent Juillet 2007 Juillet 2007 1 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia V O U S I N F O R M E www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia On distingue deux types de diabète, le type 1 et le type 2. Dans le diabète de type 1, la sécrétion d insuline est négligeable

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes

L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes présentée par Hélène Gagné, infirmière clinicienne Responsable du programme diabète CJD 2008 Cette présentation vise à 1. Savoir vulgariser la maladie

Plus en détail

ALD 8 DIABÈTE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT

ALD 8 DIABÈTE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT ALD 8 DIABÈTE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT GUIDE MÉDECIN -1- SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 GUIDE MEDECIN ALD 8 - DIABETE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT... 4 I. BILAN INITIAL... 4 I.1.

Plus en détail

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques DIABETE ET SPORT Plan I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques I- Physiopathologie Principes généraux de l exercice physique Pour améliorer

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND PHYSIOPATHOLOGIE DE L HYPERGLYCEMIE DU DT2 Tube digestif Pancréas endocrine α β Tissu adipeux cellules β insuline cellules

Plus en détail

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON?

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? «PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? Le décret télémédecine du 19 octobre 2010 fixe déjà certaines modalités de mise en

Plus en détail

Les diabétiques et les édulcorants

Les diabétiques et les édulcorants CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE Les diabétiques et les édulcorants Etude n 1201364 Octobre 2012 Sommaire CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE Objectifs et méthodologie de l étude 3 Principaux

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours DIABETE ET RAMADAN Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours INTRODUCTION L un des 5 piliers de l Islam ~ 1,5 milliards de musulmans Ramadan 9ème mois du calendrier lunaire Période de

Plus en détail

Programme de formation infirmier (1/8)

Programme de formation infirmier (1/8) Programme de formation infirmier (1/8) Semaine 1 Objectifs : acquisition des bases du diabète => physiopathologie et traitement Lundi Mardi Ø Accueil par délégant/délégués Ø Présentation de l équipe des

Plus en détail

EDITORIAL L AMICALE DES PRÉPARATEURS. N 42 décembre 2009

EDITORIAL L AMICALE DES PRÉPARATEURS. N 42 décembre 2009 N 42 décembre 2009 EDITORIAL Nous clôturons 2009 avec un dernier trimestre très mouvementé. Après une réunion tuteur, nous avons poursuivi nos rencontres par la présentation du dossier qui a porté cette

Plus en détail

Le diabète : définition

Le diabète : définition Le diabète : définition Glycémie à jeûn > 7mmol/l ou 1,26g/l (après au moins 8 heures de jeûne) dosage effectué sur 2 prélèvements différents Ou Glycémie prise à n importe quel moment de la journée 2g/l

Plus en détail

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique Université d été E-Santé Castres-Mazamet 4, 5, 6 juillet 2012 «Des supports numériques au service de l éducation thérapeutique des patients» Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Plus en détail

Vous pouvez choisir d agir. et d être efficace pour votre santé!

Vous pouvez choisir d agir. et d être efficace pour votre santé! plaquette ok:mise en page 1 31/03/10 17:39 Page 1 la microalbuminurie Vous pouvez choisir d agir et d être efficace pour votre santé. Une valeur élevée de votre microalbuminurie vient de vous être annoncée

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI

PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI ? Vous avez besoin de conseils sur la manipulation de vos stylos injecteurs d insuline ou sur votre lecteur de glycémie Sanofi Diabète? Des outils à votre service pour

Plus en détail

Diabète sucré et embryopathie à la thalidomide

Diabète sucré et embryopathie à la thalidomide Diabète sucré et embryopathie à la thalidomide Diabète sucré = élévation du sucre dans le sang Définition : Le diabète est une maladie liée à la défaillance de la régulation du taux de glucose dans le

Plus en détail

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues.

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Date de présentation : 2014 Lieu : Roubaix. Mis à disponibilité sur le site

Plus en détail

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF Organisation Tunisienne pour L Éducation et de la Famille Elaboré par Diabète infantile Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine Membre du bureau exécutif de l

Plus en détail

La perte de poids avec «Ideal Protein»

La perte de poids avec «Ideal Protein» http://www.idealprotein.com La perte de poids avec «Ideal Protein» «Si je vous donne un régime équilibré, vous mangerez mieux, vous ne gagnerez pas de poids, mais vous ne perdrez pas de poids non plus!»

Plus en détail

Diabète de type 2 Généralités

Diabète de type 2 Généralités Diabète de type 2 Généralités D2 s accroit de façon épidémique dans tout le monde Deux facteurs en cause: diminution de l activité physique augmentation de l obésité 2 500 000 de D2 traités par médicaments

Plus en détail

KOPIE. Le diabète gestationnel. «Prévention pour la mère et l enfant!»

KOPIE. Le diabète gestationnel. «Prévention pour la mère et l enfant!» Le diabète gestationnel «Prévention pour la mère et l enfant!» www.associationdudiabete.ch Pour vos dons : PC-80-9730-7 Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL

LE DIABETE GESTATIONNEL Document de synthèse sur le diabète gestationnel DOCUMENT DE SYNTHESE LE DIABETE GESTATIONNEL Preface Document de synthèse sur le diabète gestationnel Cher lecteur, chère lectrice Ce document est un guide

Plus en détail

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013 10 défis pour le médecin de famille Divulgation de conflits d intérêt potentiel Modérateur / conférencier / comité aviseur

Plus en détail

L autosurveillance glycémique, c est la surveillance de votre glycémie faite par vous-même. C est un moyen très utile et souvent indispensable pour

L autosurveillance glycémique, c est la surveillance de votre glycémie faite par vous-même. C est un moyen très utile et souvent indispensable pour L autosurveillance glycémique, c est la surveillance de votre glycémie faite par vous-même. C est un moyen très utile et souvent indispensable pour vous aider à mieux comprendre et à contrôler votre diabète.

Plus en détail

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL EN CHIFFRES 6% des grossesses Problème de santé public croissant avec une augmentation

Plus en détail

Phase d identification de la personne avant apprentissage

Phase d identification de la personne avant apprentissage CHU DE ROUEN - DIABETOLOGIE PLAN DE SOINS GUIDE D ENSEIGNEMENT Diagnostic Infirmier : Manque de connaissances lié à la mise en route d un traitement par insuline. Définition : la personne n a pas les informations

Plus en détail

ADOPTER UNE BONNE HYGIÈNE DE VIE

ADOPTER UNE BONNE HYGIÈNE DE VIE ADOPTER UNE BONNE HYGIÈNE DE VIE Mangez sain et varié Evitez le surpoids Bougez suffisamment Arrêtez de fumer et modérez votre consommation d alcool Association Belge du Diabète a.s.b.l. www.diabetescoach.be

Plus en détail

La régulation de la glycémie

La régulation de la glycémie La régulation de la glycémie INTRODUCTION GENERALE La glycémie est le taux de glucose plasmatique. Chez un sujet normal, la glycémie oscille autour d une valeur moyenne comprise entre 0.8 g.l -1 et 1.2

Plus en détail

VOTRE GUIDE SUR LE DIABÈTE

VOTRE GUIDE SUR LE DIABÈTE VOTRE GUIDE SUR LE DIABÈTE b Qu est-ce que le diabète? b Prévention du diabète de type 2 b Aide-mémoire pour la prévention b Vivre avec le diabète b Complications du diabète b Termes à connaître b Ressources

Plus en détail

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Projet d éducation pour la santé auprès des jeunes enfants dans les établissements scolaires BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Contacts : Service Prévention/Education pour la santé CPAM de la

Plus en détail

Aspect nutritionnel chez le sujet âgé

Aspect nutritionnel chez le sujet âgé Aspect nutritionnel chez le sujet âgé Définition Etat pathologique résultant d apports nutritionnels insuffisants en regard des dépenses énergétiques de l organisme: diminution des apports alimentaires

Plus en détail

guide pour mieux comprendre le prédiabète

guide pour mieux comprendre le prédiabète guide pour mieux comprendre le prédiabète diabète prédiabète normal PRÉDIABÈTE Dans ce dépliant, quand nous disons sucre dans le sang (glucose), nous parlons du type de sucre qui se trouve dans notre corps.

Plus en détail

Ma vie avec le diabète de type 2. Fransk

Ma vie avec le diabète de type 2. Fransk Ma vie avec le diabète de type 2 Fransk 1 Qu est ce que c est, le diabète de type 2? Le diabète est une maladie où vous avez un contenu élevé de sucre dans le sang (hyperglycémie chronique). Avez-vous

Plus en détail

Cas cliniques. Cas clinique n 1. Les avis des trois experts sont consultés :

Cas cliniques. Cas clinique n 1. Les avis des trois experts sont consultés : 9 Cas cliniques Au terme de cet ouvrage sur l insulinothérapie dans le diabète de type 2, nous aimerions proposer quelques cas cliniques pratiques pour illustrer les données théoriques que nous avons développées

Plus en détail

Pr Monnier Donc nous avons vu ces deux études qui confirment malgré tout la supériorité des analogues lents sur la NPH en termes de risque d

Pr Monnier Donc nous avons vu ces deux études qui confirment malgré tout la supériorité des analogues lents sur la NPH en termes de risque d Pr Monnier Donc nous avons vu ces deux études qui confirment malgré tout la supériorité des analogues lents sur la NPH en termes de risque d hypoglycémies nocturnes. Il était très important de mettre les

Plus en détail

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Chapitre I : Mécanismes de l'homéostasie Introduction : exemple de la régulation de la glycémie Chez un sujet en bonne santé, la glycémie est d environ

Plus en détail

CHIRURGIE DE L OBESITE

CHIRURGIE DE L OBESITE CHIRURGIE DE L OBESITE Information destinée aux patients Docteur D. LEONARD Centre de consultations Médico-Chirurgicales Rue des Rolletières 49402 Saumur Tél : 02 41 83 33 52 Site web : http://david-leonard.docvadis.fr

Plus en détail

Atelier sur les rôles de l infirmière œuvrant auprès d une clientèle diabétique. Sylvie Gaudreau, inf. M.Sc. Présentation à l UQAT

Atelier sur les rôles de l infirmière œuvrant auprès d une clientèle diabétique. Sylvie Gaudreau, inf. M.Sc. Présentation à l UQAT Atelier sur les rôles de l infirmière œuvrant auprès d une clientèle diabétique Sylvie Gaudreau, inf. M.Sc. Présentation à l UQAT 23 octobre 2013 Présentation de la conférencière invitée Sylvie Gaudreau

Plus en détail

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer votre grossesse? Avec la collaboration du Docteur Françoise Lorenzini Diabétologue - Services de diabétologie

Plus en détail

Pr A. Avignon Maladies Métaboliques CHU Montpellier. Obésités

Pr A. Avignon Maladies Métaboliques CHU Montpellier. Obésités Pr A. Avignon Maladies Métaboliques CHU Montpellier Obésités Qu est-ce que Manger? Nécessité Plaisir Gastronomie Interdits Santé Diététique SURCHARGE ALIMENTAIRE ALIMENTAIRE M. cardiovasculaires T malignes

Plus en détail

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie La surveillance utile : un guide pour vous De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie Surveillance de la glycémie La vérification du taux de glucose (glycémie)

Plus en détail