LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie"

Transcription

1 Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN :

2 Table des matières Introduction... 1 Première partie Le diabète, qu est-ce que c est? État des lieux Chapitre 1 : Les différents types de diabète... 6 Le diabète de type Les causes du diabète de type Diabète de type 1 et hérédité... 9 Les symptômes du diabète de type Les risques du diabète de type Soigner le diabète de type Le diabète de type Une maladie extrêmement fréquente Les causes du diabète de type Les symptômes du diabète de type Les risques du diabète de type Le traitement Les autres types de diabètes spécifiques Les diabètes par défaut génétique de la fonction de la cellule bêta Les diabètes pancréatiques Les endocrinopathies Les diabètes induits (médicamenteux ou toxiques) Les infections Formes rares de diabètes liées à une pathologie du système immunitaire Autres syndromes génétiques parfois associés à un diabète Le diabète gestationnel Qu est-ce que c est? Symptômes et diagnostic Les causes du diabète de grossesse Les risques durant la grossesse Le traitement... 32

3 le grand livre du diabète VII Chapitre 2 : Le diabète aux différents âges de la vie Le diabète néonatal et le diabète de l enfant Le diabète à l adolescence L adolescent et la maladie Réactions d ado, c est chaud! La contraception de la femme diabétique Les différentes méthodes Rappel des moyens de contraception déconseillés chez la femme diabétique.. 59 Rappel des moyens de contraception inefficaces Diabétique et future maman Un peu d histoire Avant l arrêt de la contraception Après l arrêt de la contraception Pendant la grossesse À l accouchement La ménopause chez la femme diabétique Définition L âge d apparition de la ménopause chez la femme diabétique Variations glycémiques et ménopause Traitement de la ménopause et diabète Le diabète chez les seniors Premier bilan d évaluation Objectifs Régime alimentaire Activité physique Traitement Conclusion Deuxième partie Traiter et surveiller le diabète Chapitre 1 : Prévenir le diabète Prévention du diabète de type Prévention du diabète de type Chapitre 2 : Dépister le diabète Chapitre 3 : Diététique et diabète Les aliments à privilégier Les aliments à index glycémique bas... 98

4 Les aliments riches en oméga Les aliments riches en fibres alimentaires Les antioxydants Aliments contre le «mauvais» cholestérol (LDL) La répartition alimentaire chez un diabétique : la pyramide des aliments Les viandes, les poissons et les œufs Les produits laitiers Les pâtes, le riz, les pommes de terre, la semoule, le pain, les céréales Les légumes et les fruits L eau Le beurre, la margarine et l huile Comment manger moins de sucre Les différents sucres pour le consommateur Organiser ses courses : la planification des achats Les équivalences alimentaires En pratique Quelques idées de menus table des matières Chapitre 4 : L activité physique Les bienfaits du sport Les bienfaits physiques Les bienfaits métaboliques Les bienfaits préventifs Les activités à privilégier Les activités d endurance Les activités musculaires Les activités d assouplissement Type d intensité Conclusion Chapitre 5 : Les traitements médicamenteux Les antidiabétiques oraux Les insulinosensibilisateurs Les médicaments insulinosécréteurs Autres classes thérapeutiques Les antidiabétiques injectables Mode d action Effets bénéfiques Effets indésirables Modalités d utilisation

5 le grand livre du diabète IX Indications Les insulines Les types d insulines L injection de l insuline Conserver l insuline Adapter les doses d insuline Les pompes à insuline Comment se présente une pompe à insuline? Quelle insuline mettre dans la pompe? Les bénéfices d une pompe à insuline Les désavantages d une pompe à insuline Se laver ou se baigner avec une pompe Les traitements du futur Pour le diabète de type Pour le diabète de type Que faire des déchets de soins Chapitre 6 : La surveillance du diabète La surveillance de l équilibre glycémique Glycémie veineuse Glycémie capillaire et appareils de surveillance Hémoglobine glyquée (HbA1C) Acétone Dépistage des complications du diabète : le bilan annuel Hypoglycémie, hyperglycémie et acétone L hypoglycémie L hyperglycémie Chercher la présence d acétone en cas d hyperglycémie La décompensation hyperglycémique sans acétone La décompensation hyperglycémique avec acétone La décompensation hyperglycémique avec acétone et acidification du sang Troisième partie Vivre au quotidien avec le diabète : l hygiène de vie à adopter Chapitre 1 : Privilégier une alimentation équilibrée Objectif : le poids santé Conseils simples et pratiques pour le contrôle du poids Maigrir? Oui, mais comment? Les principes de base

6 Activité physique et poids Les pratiques végétariennes Les «grandes occasions» Les repas de fête Quelques suggestions pour élaborer vos menus Les lendemains de fête Les repas professionnels Le pique-nique Le fast-food Comment concilier diabète et jeûne Petits rappels biologiques Les risques liés au jeûne quand on est diabétique Contre-indications Conseils à donner aux personnes diabétiques avant le jeûne Conseils pratiques pendant le Ramadan Traitement et jeûne table des matières Chapitre 2 : Réduire sa consommation d alcool et arrêter le tabac L alcool : un verre, ça va? Pourquoi boire? Comment boire? Que boire? Quelle quantité boire? Quand boire? Le tabac Le sevrage La prévention Chapitre 3 : Pratiquer une activité sportive Les précautions d usage Quelques astuces avant de débuter Vous êtes prêt? Quelques consignes de prudence Poursuivre l activité régulièrement et sur le long terme Évaluer la progression de l activité : le podomètre Savoir gérer l insuline L alimentation du sportif diabétique pendant l effort Avant le sport Pendant le sport Après le sport

7 le grand livre du diabète X XI Chapitre 4 : Diabète et vie pratique Vivre avec un proche diabétique Au sein de la famille À l école, au travail, à l hôpital Voyages et décalages horaires Avant le voyage Pendant le voyage Pendant le séjour Le décalage horaire La vie professionnelle L embauche Le statut de travailleur handicapé Découverte du diabète au cours de la vie professionnelle L arrêt de maladie Le mi-temps thérapeutique L invalidité Le permis de conduire La théorie La pratique Prêts immobiliers et assurances Les associations L information médicale sur Internet Les inconvénients Le label HON Code Les sites d information destinés aux patients Le diabète et la télémédecine La vente de médicaments en ligne Les aspects réglementaires «stricts» Quatrième partie Les complications liées au diabète Chapitre 1 : Les complications ophtalmologiques Présentation Les atteintes des yeux Au niveau de la rétine Au niveau du cristallin Au niveau du nerf optique La prévention Équilibre glycémique

8 Équilibre de la tension artérielle Normalisation des troubles lipidiques Dépistage et diagnostic Examen ophtalmologique Le traitement Le laser La chirurgie Le traitement médical Conclusion Chapitre 2 : Les complications rénales Présentation Les atteintes des reins Fréquence de cette atteinte Prévention et traitement Les autres conséquences thérapeutiques Conclusion table des matières Chapitre 3 : Les complications nerveuses Présentation Les atteintes des nerfs Dépistage et diagnostic La prévention Le traitement Conclusion Chapitre 4 : Les complications cardiaques Présentation Les atteintes du cœur Dépistage et diagnostic La prévention Le traitement Conclusion Chapitre 5 : Les complications artérielles Présentation Les atteintes des artères L athérosclérose Dépistage et diagnostic Le traitement

9 le grand livre du diabète La prévention Conclusion Chapitre 6 : Les atteintes des pieds Présentation Dépistage et diagnostic Le traitement En cas de plaie La prévention Risque podologique de grade Risque podologique de grade Risque podologique de grade Risque podologique de grade Conclusion Chapitre 7 : Les infections Le diabète augmente le risque d infections Les infections concernées Le traitement La prévention Les infections peuvent déséquilibrer le diabète Les infections peuvent révéler un diabète méconnu Un diabète déséquilibré peut révéler une infection Conclusion XII XIII Chapitre 8 : Les problèmes dentaires Présentation Les atteintes de la bouche et des dents La bouche sèche Les maladies parodontales Les conséquences Prévention et traitement Quelques recommandations à suivre Conclusion Chapitre 9 : Les complications articulaires Présentation Symptômes et diagnostic Les principales complications articulaires Les autres complications possibles Les effets secondaires dus à un traitement

10 Les fractures Conclusion Chapitre 10 : Les atteintes cutanées Présentation Les symptômes Les infections cutanées fréquentes chez un diabétique Prévention et traitement Équilibrez le diabète Les soins préventifs de la peau et du pied Conclusion table des matières Chapitre 11 : Les troubles d ordre sexuel Présentation Les symptômes Sexualité au féminin et diabète Sexualité au masculin et diabète La prévention Le traitement Traitement du diabète Traitements spécifiques des troubles de l érection Le soutien psychologique Conclusion Chapitre 12 : Les difficultés psychologiques Inquiétude, anxiété, angoisse Tristesse, déprime, dépression Colère Déni Culpabilité Troubles du comportement alimentaire Conclusion Conclusion

11 le grand livre du diabète Boîte à outils diabétologiques Les équivalences alimentaires La trousse de secours Les aliments à index glycémique bas Conduite à tenir face à une hyperglycémie (avec ou sans acétone) chez un diabétique Adresses des associations Glossaire Index

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang,

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang, Le diabète I. Qu est-ce que c est? On a tous déjà entendu parler du diabète, sans savoir exactement de quoi il s agit. Pourtant, en France, on estime que plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète,

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

En savoir plus sur le diabète

En savoir plus sur le diabète En savoir plus sur le diabète 2 Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang, on appelle cela l hyperglycémie. Le diabète est une maladie chronique qui survient

Plus en détail

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ POUR UNE GLYCÉMIE ÉQUILIBRÉE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ ÉTAPE 2 Un mode de vie équilibré + UN ANTIDIABÉTIQUE ORAL ÉTAPE 3

Plus en détail

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE-NUTRITION DIABETOLOGIE ET MEDECINE INTERNE Unité d'education du Diabète Unité de soins : 03.82.55.89.35 Secrétariat : 03.82.55.89.22 FAX : 03.82.55.89.18 PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

Plus en détail

ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013

ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013 le diabète je peux l éviter! ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013 Qu est-ce que le diabète? C est une maladie grave et silencieuse qui,

Plus en détail

ALD 8 DIABÈTE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT

ALD 8 DIABÈTE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT ALD 8 DIABÈTE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT GUIDE MÉDECIN -1- SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 GUIDE MEDECIN ALD 8 - DIABETE DE TYPE 1 DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT... 4 I. BILAN INITIAL... 4 I.1.

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

Le diabète : définition

Le diabète : définition Le diabète : définition Glycémie à jeûn > 7mmol/l ou 1,26g/l (après au moins 8 heures de jeûne) dosage effectué sur 2 prélèvements différents Ou Glycémie prise à n importe quel moment de la journée 2g/l

Plus en détail

Le diabète et ses complications

Le diabète et ses complications Le diabète et ses complications Toujours plus de diabétiques De quoi s agit-il? On est diabétique lorsqu on a trop de sucre dans le sang. Normalement, notre taux de sucre dans le sang (glycémie) à jeûn

Plus en détail

PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI

PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI ? Vous avez besoin de conseils sur la manipulation de vos stylos injecteurs d insuline ou sur votre lecteur de glycémie Sanofi Diabète? Des outils à votre service pour

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail

Plan d enseignement. Objectifs généraux des modules. Acquérir une bonne connaissance de sa maladie, des complications et des traitements (savoir);

Plan d enseignement. Objectifs généraux des modules. Acquérir une bonne connaissance de sa maladie, des complications et des traitements (savoir); Préambule Ce plan d enseignement a été révisé pour soutenir les professionnels de la santé de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec, impliqués dans l éducation des personnes atteintes de prédiabète

Plus en détail

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE Le diabète Suis-je concerné? MUTUALITE CHRETIENNE La solidarité, c est bon pour la santé. Vous vous posez des questions sur le diabète? Vous vous demandez si vous êtes concerné? Vous connaissez une personne

Plus en détail

Informations personnelles

Informations personnelles Informations personnelles Remplir ou coller ici la vignette de votre mutuelle Vignette mutuelle Nom :... Prénom :... Âge :... Adresse :... Tél. :... Type de diabète :... Votre Traitement :... En cas d

Plus en détail

Diabète de type 2 Généralités

Diabète de type 2 Généralités Diabète de type 2 Généralités D2 s accroit de façon épidémique dans tout le monde Deux facteurs en cause: diminution de l activité physique augmentation de l obésité 2 500 000 de D2 traités par médicaments

Plus en détail

VOTRE GUIDE SUR LE DIABÈTE

VOTRE GUIDE SUR LE DIABÈTE VOTRE GUIDE SUR LE DIABÈTE b Qu est-ce que le diabète? b Prévention du diabète de type 2 b Aide-mémoire pour la prévention b Vivre avec le diabète b Complications du diabète b Termes à connaître b Ressources

Plus en détail

ADOPTER UNE BONNE HYGIÈNE DE VIE

ADOPTER UNE BONNE HYGIÈNE DE VIE ADOPTER UNE BONNE HYGIÈNE DE VIE Mangez sain et varié Evitez le surpoids Bougez suffisamment Arrêtez de fumer et modérez votre consommation d alcool Association Belge du Diabète a.s.b.l. www.diabetescoach.be

Plus en détail

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%.

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%. N.S DIABETE ET GROSSESSE Introduction : Ce chapitre se consacre à étudier: La grossesse chez une diabétique connue, insulinodépendante (DID) ou non (DNID); Le diabète gestationnel qui apparaît au cours

Plus en détail

Fanny OLLIER Diététicienne

Fanny OLLIER Diététicienne Fanny OLLIER Diététi icienne INTERVENTIONS DIETETIQUES 1. INTERVENTIONS THEORIQUES Auprès des résidents : Thèmes : Equilibre alimentaire Groupes d aliments Conseils pratiques lors d un repas Pathologies

Plus en détail

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent Juillet 2007 Juillet 2007 1 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

L INSULINE, PARLONS-EN!

L INSULINE, PARLONS-EN! 3 L insuline pour le diabète de type 2 Michel Varroud-Vial Laurence Tramaux Étienne Le Roux L INSULINE, PARLONS-EN! DIABÈTE collection L insuline pour le diabète de type 2 L INSULINE, PARLONS-EN! Conseiller

Plus en détail

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours DIABETE ET RAMADAN Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours INTRODUCTION L un des 5 piliers de l Islam ~ 1,5 milliards de musulmans Ramadan 9ème mois du calendrier lunaire Période de

Plus en détail

L OBESITE Sommet de l iceberg!

L OBESITE Sommet de l iceberg! L OBESITE Sommet de l iceberg! Docteur Patrick Van Alphen Médecine et Psychologie de l Obésité Clinique du Poids Idéal CHU Saint-Pierre Depuis quelques dizaines d années : Augmentation de la graisse dans

Plus en détail

L alimentation peut-elle prévenir le diabète? ZITO François Unité diététique Groupement des Hôpitaux de Thionville CHR Metz-Thionville

L alimentation peut-elle prévenir le diabète? ZITO François Unité diététique Groupement des Hôpitaux de Thionville CHR Metz-Thionville L alimentation peut-elle prévenir le diabète? ZITO François Unité diététique Groupement des Hôpitaux de Thionville CHR Metz-Thionville Sommaire Le sens des mots Les études sur la prévention du diabète

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer votre grossesse? Avec la collaboration du Docteur Françoise Lorenzini Diabétologue - Services de diabétologie

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

Symptômes Sensation de soif accrue Besoin d uriner plus souvent Fatigue. Signes de glycémie très élevée (acidocétose)

Symptômes Sensation de soif accrue Besoin d uriner plus souvent Fatigue. Signes de glycémie très élevée (acidocétose) 50878-FRE:50878-FRE 6/12/08 10:24 AM Page 4 Hyperglycémie et hypoglycémie Il suffit d un changement de santé, d alimentation, d activité physique ou de médicament pour faire monter ou baisser la glycémie.

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

Risque cardiovasculaire sous contrôle

Risque cardiovasculaire sous contrôle beawolf Risque cardiovasculaire sous contrôle Tous concernés! De quoi s'agit-il? Les accidents cardiovasculaires sont dus, le plus souvent, à la formation d un caillot venant boucher une artère du cœur

Plus en détail

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE ET SPORT Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE TYPE 1#TYPE 2 Jeunes sportifs Risque hypoglycémie Adaptation schémas Autosurveillance +++ Sports souvent sources de difficultés Contre

Plus en détail

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire?

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire? Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly propose et développe des traitements innovants pour la prise en charge du diabète et de ses complications. INVENTIV

Plus en détail

Pôle Gérontologie. Vivre mieux avec le diabète de type 2. Qu est ce que le diabète?

Pôle Gérontologie. Vivre mieux avec le diabète de type 2. Qu est ce que le diabète? Informations Patients Pôle Gérontologie Vivre mieux avec le diabète de type 2 Qu est ce que le diabète? C est la présence de sucre en excès dans le sang. L insuline (hormone sécrétée par le pancréas qui

Plus en détail

Réalisé avec la collaboration du Dr Colas. Pour vous, jour après jour. - FRDBT00584 - Septembre 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés.

Réalisé avec la collaboration du Dr Colas. Pour vous, jour après jour. - FRDBT00584 - Septembre 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. Pour vous, jour après jour. - FRDBT00584 - Septembre 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS EUROPE Tout savoir sur son HbA1c Réalisé avec la collaboration du

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL

LE DIABETE GESTATIONNEL Document de synthèse sur le diabète gestationnel DOCUMENT DE SYNTHESE LE DIABETE GESTATIONNEL Preface Document de synthèse sur le diabète gestationnel Cher lecteur, chère lectrice Ce document est un guide

Plus en détail

Diabète mellitus. «L essentiel en quelques mots.»

Diabète mellitus. «L essentiel en quelques mots.» Diabète mellitus «L essentiel en quelques mots.» www.associationdudiabete.ch Pour vos dons : PC-80-9730-7 Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera per il

Plus en détail

Un suivi médical régulier se

Un suivi médical régulier se Le suivi médical périodique Pierre Filteau, M.D. Un suivi médical régulier se révèle essentiel pour tout diabétique. Il est assuré minimalement quatre fois par année par le médecin traitant ou l infirmière.

Plus en détail

Diabète et Aptitude au poste de travail. Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille

Diabète et Aptitude au poste de travail. Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille Diabète et Aptitude au poste de travail Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille Postes de sécurité contre indiqués en cas de malaises hypoglycémiques: Travail

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

MON carnet accès santé

MON carnet accès santé MON carnet accès santé Direction + Diane Milliard Rédaction + Sylvie Dubois Supervision + Suzanne Pinard Révision linguistique + Chantal Gosselin Conception graphique + Agence Médiapresse inc. Ce projet

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

Mesures d urgence lors de cétonémie

Mesures d urgence lors de cétonémie Mesures d urgence lors de cétonémie Que sont les «cétones» - Qu est-ce que la cétoacidose? En cas de carence en insuline dans l organisme, les hydrates de carbone ou les sucres ne peuvent pas entrer dans

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 mars 2006 GLUCOPHAGE 500 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP : 352 816-7 GLUCOPHAGE 850 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP

Plus en détail

La diététique du rugby

La diététique du rugby La diététique du rugby UFR APS Jeudi 23 avril 2015 1 L alimentation au cœur de la performance 2 «De deux athlètes d égale valeur et d entraînement identique, l athlète ayant la meilleure performance est

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif

L alimentation du jeune sportif L alimentation du jeune sportif L entraînement commence à table Damien PAUQUET Diététicien nutritionniste du sport info@nutripauquet.be Plan de l exposé : Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport,

Plus en détail

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques DIABETE ET SPORT Plan I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques I- Physiopathologie Principes généraux de l exercice physique Pour améliorer

Plus en détail

Le diabète MODY 5 chez l enfant

Le diabète MODY 5 chez l enfant Le diabète MODY 5 chez l enfant Jacques Beltrand Endocrinologie et diabétologie pédiatrique, Hôpital Necker Enfants Malades, Paris Le diabète Symptômes + glycémie 2 g/l (moment au hasard) ou Glycémie à

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

Sommaire PRÉFACE... XI REMERCIEMENTS... XII

Sommaire PRÉFACE... XI REMERCIEMENTS... XII Sommaire PRÉFACE... XI REMERCIEMENTS... XII 1. FAIRE LE PLEIN DE CARBURANT POUR SE MUSCLER... 1 Avec quoi fabrique-t-on du muscle?... 2 D où le muscle tire-t-il son énergie?... 3 Règles de nutrition pour

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11.

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11. Nutrition et Sport L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Qui est considéré comme sportif? Valérie Ducommun Diététicienne dipl. ES Diplôme universitaire Nutrition du Sportif A.F. Creff

Plus en détail

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous?

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous? Mme SE...V. Agée de 42 ans. Antécédents familiaux : père - mère obèse, tante parternelle diabétique. Rh - 1 ère grossesse 33 ans (1990) Accouchement par voie basse, compliqué, ventouse, dystocie d épaule,

Plus en détail

Guide de référence sur les Lignes directrices de pratique clinique 2013

Guide de référence sur les Lignes directrices de pratique clinique 2013 Guide de référence sur les Lignes directrices de pratique clinique 2013 (Mise à jour juillet 2015) 426569-15 guidelines.diabetes.ca DÉPISTAGE ET DIAGNOSTIC Chez quelles personnes faut-il faire un dépistage

Plus en détail

Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS. ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT

Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS. ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT UNE DYSLIPIDEMIE 1 Conduite à tenir devant une dyslipidémie PLAN

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 P. CUNY Unité Thérapeutique et d Education du Diabète (UTED) CHR Metz Thionville Hôpital Beauregard - THIONVILLE 1 L INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE

Plus en détail

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013 10 défis pour le médecin de famille Divulgation de conflits d intérêt potentiel Modérateur / conférencier / comité aviseur

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

M.JULIA. Quelques chiffres PLAN. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes BÉNÉFICES ET DE LA PRATIQUE SPORTIVE CHEZ L ADULTE

M.JULIA. Quelques chiffres PLAN. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes BÉNÉFICES ET DE LA PRATIQUE SPORTIVE CHEZ L ADULTE BÉNÉFICES ET INCONVENIENTS DE LA PRATIQUE SPORTIVE CHEZ L ADULTE Dr M. JULIA Service Rééducation Fonctionnelle Pr Hérisson Quelques chiffres En France en 2003 : 56 % des femmes } sont touchés par 75 %

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE Groupe 3: Samira Benchaa/Bouzbiba, Véronique Becue/Martin, Kaouther Ben Amor, Léa Belkhir, Stephane Bernardi IFSI St Joseph Croix-Rouge Promotion 2008-2011 DIABETE ET FEMME ENCEINTE

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues.

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Date de présentation : 2014 Lieu : Roubaix. Mis à disponibilité sur le site

Plus en détail

Diabète sucré et embryopathie à la thalidomide

Diabète sucré et embryopathie à la thalidomide Diabète sucré et embryopathie à la thalidomide Diabète sucré = élévation du sucre dans le sang Définition : Le diabète est une maladie liée à la défaillance de la régulation du taux de glucose dans le

Plus en détail

L autosurveillance glycémique, c est la surveillance de votre glycémie faite par vous-même. C est un moyen très utile et souvent indispensable pour

L autosurveillance glycémique, c est la surveillance de votre glycémie faite par vous-même. C est un moyen très utile et souvent indispensable pour L autosurveillance glycémique, c est la surveillance de votre glycémie faite par vous-même. C est un moyen très utile et souvent indispensable pour vous aider à mieux comprendre et à contrôler votre diabète.

Plus en détail

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Dépistage, prise en charge et recommandations Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Prévalence: 3 à 6% Quel test? Quel seuil? Quelle population? A quel moment

Plus en détail

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND PHYSIOPATHOLOGIE DE L HYPERGLYCEMIE DU DT2 Tube digestif Pancréas endocrine α β Tissu adipeux cellules β insuline cellules

Plus en détail

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION OBESITE DIABETE I et II 1 OBESITE 2 OBESITES DE GRADE III ou MORBIDE, espérance de vie limitée 3 INTRODUCTION 4 1. ELEMENTS DE PHYSIOLOGIE L adipocyte

Plus en détail

Date d élaboration : Date de reconduction :

Date d élaboration : Date de reconduction : PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ DIABÈTE INSULINO-DÉPENDANT Date d élaboration : Date de reconduction : Nom : Prénom : Né(e): Poids : Classe : Fréquente : garderie cantine activités périscolaires transports

Plus en détail

Néphropathie diabétique Qu est-ce qui fait souffrir le rein?: Comment ralentir la progression?

Néphropathie diabétique Qu est-ce qui fait souffrir le rein?: Comment ralentir la progression? Néphropathie diabétique Qu est-ce qui fait souffrir le rein?: Comment ralentir la progression? Dr. Etienne LARGER Hôtel Dieu de Paris UniversitéParis 5 et INSERM U 833 La néphropathie diabétique en chiffres.

Plus en détail

L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes

L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes présentée par Hélène Gagné, infirmière clinicienne Responsable du programme diabète CJD 2008 Cette présentation vise à 1. Savoir vulgariser la maladie

Plus en détail

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF Organisation Tunisienne pour L Éducation et de la Famille Elaboré par Diabète infantile Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine Membre du bureau exécutif de l

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Dr F. GANE TROPLENT 04/2013 Faculté de Médecine HyacintheBASTARAUD Activités physiques : Recommandations d activité physique pour la population Pratique d une activité physique

Plus en détail

Kit de prévention sur le diabète pour les communautés afro-caribéennes

Kit de prévention sur le diabète pour les communautés afro-caribéennes Kit de prévention sur le diabète pour les communautés afro-caribéennes suivez-nous : www.centrefranco.org 2 Table des matières Introduction...5 Remerciements...6 Chapitre 1 Comprendre le prédiabète et

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

tie vitalité g tei é t i l a t i v www.mnt.fr

tie vitalité g tei é t i l a t i v www.mnt.fr garantie vitalité garantie vitalité www.mnt.fr La vitamine Vitamine de la vue A Une alimentation équilibrée et variée, riche en fruits et en légumes, est la meilleure alliée de votre santé.c est elle qui

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

La perte de poids avec «Ideal Protein»

La perte de poids avec «Ideal Protein» http://www.idealprotein.com La perte de poids avec «Ideal Protein» «Si je vous donne un régime équilibré, vous mangerez mieux, vous ne gagnerez pas de poids, mais vous ne perdrez pas de poids non plus!»

Plus en détail

Diabète de type 1 et haute montagne. Revue de la littérature

Diabète de type 1 et haute montagne. Revue de la littérature Diabète de type 1 et haute montagne Revue de la littérature Contre-indications absolues Diabète mal équilibré : hypoglycémies sévères mal ressenties, acido-cétose. Présence de complications du diabète

Plus en détail

Diabète de type 1: Quelles sont les causes du diabète de type 1?

Diabète de type 1: Quelles sont les causes du diabète de type 1? Diabète de type 1: Pour familles et amis Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque chose va mal

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant phénylcétonurique Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de phénylcétonurie. Aujourd'hui votre enfant va bien mais vous

Plus en détail

UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ

UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ C A H I E R S A N T É N 3 UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ Préface Le diabète est en augmentation

Plus en détail

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans SITUATION 10 Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans Centre hospitalier universitaire d Angers, service de maladies infectieuses Objectifs institutionnels Uniformiser

Plus en détail

Santé et activité physique

Santé et activité physique Santé et activité physique J.P. Brackman médecin du sport P. Bruzac-Escanes diététicienne F. Saint Pierre biostatisticien Support d une conférence donnée à l auditorium de Balma le 16 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia V O U S I N F O R M E www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia On distingue deux types de diabète, le type 1 et le type 2. Dans le diabète de type 1, la sécrétion d insuline est négligeable

Plus en détail

APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE

APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS LES FAUSSES CERTITUDES Quelques exemples - Le chocolat est plus hyperglycémiant que

Plus en détail

L hypoglycémie chez la personne diabétique

L hypoglycémie chez la personne diabétique L hypoglycémie chez la personne diabétique L hypoglycémie partie de la vie des personnes diabétiques. Elle est généralement liée au traitement prescrit. Il est même normal d avoir des épisodes hypoglycémiques

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

INFORMATION ET SENSIBILISATION ALIMENTAIRE DES IMMIGRÉS

INFORMATION ET SENSIBILISATION ALIMENTAIRE DES IMMIGRÉS INFORMATION ET SENSIBILISATION ALIMENTAIRE DES IMMIGRÉS Projet-pilote pour de nouvelles étapes d intégration dans la province de Viterbo Université LUMSA- Faculté de Science de la Formation Regione Lazio-

Plus en détail

DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR

DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR INFORMATIONS DIETETIQUES SERVICE RESTAURATION DE LA VILLE D YZEURE DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR I - DEFINITION DE LA DIETETIQUE : La diététique est une science qui n est pas uniquement destinée à

Plus en détail

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel E. SOBNGWI 1. Il faut distinguer La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel Epidémiologie 5% de toutes

Plus en détail

KOPIE. Le diabète gestationnel. «Prévention pour la mère et l enfant!»

KOPIE. Le diabète gestationnel. «Prévention pour la mère et l enfant!» Le diabète gestationnel «Prévention pour la mère et l enfant!» www.associationdudiabete.ch Pour vos dons : PC-80-9730-7 Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera

Plus en détail

Sommaire. Préface... 10

Sommaire. Préface... 10 Sommaire Préface... 10 Qu est-ce le diabète? Qu est-ce que le diabète?... 11 Que se passe-t-il quand on a le diabète de type 1?... 11 Que se passe-t-il quand on a le diabète de type 2?... 13 Est-ce que

Plus en détail

Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2.

Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2. Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2. La première question que je vais poser à Éric Renard est

Plus en détail