1 Production et transport

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 Production et transport"

Transcription

1 séquence PARtiE 5 1 Production et transport de l énergie Manuel unique, p. 304 ( Manuel de physique, p. 190) Le programme notions et contenus Compétences attendues agir Convertir l énergie et économiser les ressources Ressources énergétiques renouvelables ou non ; durées caractéristiques associées. Transport et stockage de l énergie ; énergie. Production de l énergie ; puissance. Conversion d énergie dans un générateur [ ]. Loi d Ohm. Effet Joule. Recueillir et exploiter des informations pour identifier des problématiques : d utilisation des ressources énergétiques ; du stockage et du transport de l énergie. Argumenter en utilisant le vocabulaire scientifique adéquat. Schématiser une chaîne énergétique pour interpréter les conversions d énergie en terme de conservation, de dégradation. Pratiquer une démarche expérimentale pour : mettre en évidence l effet Joule ; exprimer la tension aux bornes d un générateur et d un récepteur en fonction de l intensité du courant. Les compétences à acquérir dans la séquence 1. Identifier des problématiques de production et de transport de l énergie. 2. Décrire l effet Joule. 3. Interpréter des conversions d énergie. 164 Évaluation diagnostique p. 304 Situation 1 Les critères pertinents concernant le choix d une centrale sont nombreux : l adaptation de la puissance en fonction des besoins du (centrales thermiques, centrales hydrauliques, nucléaires) ; la production nulle de gaz à effet de serre (centrales nucléaires, marémotrices, hydrauliques, les éoliennes, les panneaux solaires ) ; le fait que la ressource énergétique soit inépuisable (les éoliennes, les panneaux solaires, les usines marémotrices, hydrauliques ) ; le coût de production (la production d énergie grâce aux énergies fossiles est pour l instant assez bon marché, mais risque de devenir plus onéreuse si ces ressources deviennent plus difficiles à extraire). L activité 1 illustre quelques-uns de ces critères.

2 Situation 2 La représentation graphique proposée est celle d une fonction linéaire. Elle présente une relation de proportionnalité entre la tension U AB aux bornes du dipôle et le courant I AB qui traverse le dipôle. Cette relation est appelée la loi d Ohm. Son expression est : U AB = R I AB avec U AB en volt, I AB en ampère et R, la résistance du dipôle, en ohm (W). Les activités 2 et 3 permettent de réinvestir cette relation, afin d exprimer la puissance dissipée par effet Joule dans une résistance. Situation 3 Les fils s sont constitués de métal. Ceux-ci sont de bons conducteurs, mais leur résistance n est pas nulle. Ils se comportent comme des conducteurs ohmiques et suivent la loi d Ohm. Comme toute résistance, ils dissipent de l énergie sous forme de chaleur par effet Joule. Cette énergie dissipée a été fournie par le générateur. L activité 3 met en évidence les pertes énergétiques dues aux câbles de transport de l électricité. Ceux-ci interviennent donc dans le bilan énergétique du circuit. activités Activité 1 La production d électricité p a. Les énergies fossiles sont : le pétrole (fioul), le gaz et le charbon. b. Les filières utilisant les énergies renouvelables sont : les éoliennes, la filière de la biomasse, les centrales hydros. 2. Parmi les autres filières de production, on peut citer : combustion des déchets, géothermie, énergie photovoltaïque, énergie solaire thermique, usine marémotrice. 3. a. La filière privilégiée en France est la filière nucléaire (plus de 75 % de l énergie produite quotidiennement). b. La filière privilégiée dans le monde est le charbon (plus de 40 % de l énergie produite en 2008). 4. a. La filière de production par les énergies fossiles permet d ajuster au besoin la production d énergie en fonction des besoins. Elle est, pour l instant, bon marché. Néanmoins, ces centrales produisent énormément de dioxyde de carbone, qui est un gaz à effet de serre (il contribue à l augmentation de la température moyenne sur Terre). Ces ressources sont également en train de s épuiser car elles sont générées sur des périodes de quelques millions d années. b. Les centrales nucléaires permettent également une meilleure régulation de la production car elles peuvent s adapter à la demande. Elles sont en général de très forte puissance. Elles ne produisent pas de gaz à effet de serre. Cependant, l utilisation de centrales nucléaires pose deux problèmes majeurs : la gestion des déchets nucléaires, ainsi que les pannes techniques graves dont les conséquences sont souvent dramatiques (comme, par exemple, les tristement célèbres cas de Tchernobyl et de Fukushima). 5. a. La filière utilisée en France pour subvenir aux fortes demandes est la filière hydraulique : les barrages. b. Le pic de consommation se situe entre 19 h et 21 h. c. La filière hydraulique convient bien pour répondre à des demandes ponctuelles en énergie car il est facile de libérer l eau à la demande pour faire tourner les turbines des barrages. 6. Les énergies renouvelables interviennent pour une petite quantité dans la production d électricité, que ce soit en France ou dans le monde (moins de 13 % en France, en comptant la filière hydraulique, qui représente à elle seule 9 % de la production française). Les énergies renouvelables sont pour une grande partie d utilisation récente dans la production d énergie : éoliennes, panneaux solaires. Elles ont une faiblesse par rapport aux autres filières : elles ne permettent pas le stockage de l énergie et ne pourront donc pas, de ce fait, rivaliser avec les filières fossiles et nucléaires. En ce qui concerne la filière hydraulique, l installation de centrales est limitée au nombre de sites exploitables. En France, par exemple, les sites pertinents sont pratiquement tous exploités. Cette filière ne peut plus évoluer notablement. PARTIE 5 Séquence 1 Production et transport de l énergie 165

3 Activité 2 Une pile, ça chauffe? p Le rhéostat est une résistance variable. Sa valeur peut être nulle selon la position du curseur. Dans ces conditions et sans résistance de protection, la pile se retrouverait en court-circuit. La résistance de protection permet donc d éviter ce risque. 2. Les mesures suivantes ont été effectuées avec une résistance de protection de 1,5 W - 7 W. Le rhéostat a une résistance maximale de 33 W. I (A) 0,12 0,15 0,21 0,25 0,31 0,35 0,4 0,5 0,6 0,7 U (V) 4,19 4,13 4,02 3,92 3,79 3,69 3,58 3,37 3,1 2,9 I (A) 0,8 0,9 1,02 1,11 1,2 1,3 1,42 1,56 1,86 1,94 U (V) 2,68 2,46 2,23 2 1,79 1,56 1,29 1 0,4 0,2 5 U (V) ,5 1 1,5 2 I (A) 3. La droite représente une fonction affine car elle passe par une ordonnée non nulle. De plus, sa pente est négative. Finalement, la fonction qui correspond à la droite tracée ne peut être que U = E k I, avec E et k constants. 4. On trouve une valeur de l ordonnée à l origine égale à 4,46 V. E correspond donc à la tension nominale de la pile. Il s agit de la f.é.m. de la pile. 5. a. La puissance d un dipôle traversé par un courant I et dont la tension à ses bornes est U s exprime par P = U I. Dans le cas de la pile, nous avons vu que U = E - k I. Ainsi, P = (E - k I) I = E I - k I 2. b. Pour que P = E I, il suffit que k soit nulle. Donc pour une pile parfaite, k = a. La loi d Ohm relie le courant I qui traverse la résistance R avec la tension U à ses bornes : U = R I. b. Comme vu à la question 5.a, la puissance d un dipôle traversé par un courant I et dont la tension à ses bornes est U s exprime par P = U I. c. Ainsi, en combinant les deux, on trouve : P = (R I) I. Ainsi P = R I 2. Ceci est l expression de la puissance dissipée par effet Joule. 7. a. Le second terme de la puissance de la pile ressemble à l expression de la puissance dissipée par effet Joule, en supposant que k corresponde à une résistance R (la résistance interne de la pile). b. Ainsi, une pile chauffe car elle possède une résistance interne qui dissipe l énergie par effet Joule sous forme de chaleur. 8. Cette énergie dissipée par effet Joule est une partie de l énergie chimique de la pile. Ainsi, toute l énergie chimique de la pile n est pas fournie au circuit : une partie est dissipée. L expression trouvée à la question 5.a peut s interpréter ainsi : P est la puissance que la pile fournit au circuit, cette puissance est égale à la puissance E I que la pile fournirait au circuit si elle était parfaite (sans résistance), à laquelle on retranche la puissance dissipée par effet Joule. 166

4 Activité 3 Transport en haute tension p a. En regardant les valeurs des colonnes 1, 2 et 5, on remarque que la longueur est la même et que la résistance augmente lorsque le diamètre diminue. De même, lorsqu on compare les colonnes 1, 3 et 4, on voit que le diamètre ne change pas. Ainsi, plus la longueur est importante et plus la résistance est grande. b. Plus un câble est long, plus sa résistance est grande. Ainsi, étant donné que les câbles ont une très grande longueur, ils ont une grande résistance et donc ils dissipent une quantité importante d énergie par effet Joule. 2. a. Si la puissance est la même, alors le produit de la tension par le courant est le même. Ainsi, si la tension est multipliée par 100, alors le courant est divisé par 100 (si U 1 I 1 = U 2 I 2 et U 2 = 100 U 1, alors I 1 = 100 I 2 ). b. La puissance dissipée par effet Joule dans un câble de résistance R traversé par un courant I 1 est P J = R I 12. c. La puissance dissipée par effet Joule dans un câble de résistance R traversé par un courant I 2 est P JHT = R I 22. PJHT R I2 I d. Le rapport entre P JHT et P J s écrit : Ê 2 PJ R I I Ë Á 1 ˆ Ainsi, P JHT = P J / En diminuant l intensité du courant qui circule dans les câbles, tout en conservant la puissance transportée, la haute tension permet de diminuer considérablement les pertes par effet Joule. En effet, la puissance dissipée est proportionnelle au carré de l intensité du courant. exercices Compétence 1 : Identifier des problématiques de production de l énergie 1 1. Vrai. 2. Faux. Les énergies fossiles ne sont pas renouvelables car elles nécessitent quelques dizaines de milliers d années pour se former. 3. Faux. L uranium n est pas renouvelé dans la croûte terrestre. C est lors de sa formation que la Terre a acquis une certaine quantité d uranium fissible (cette quantité ne peut donc que diminuer au cours du temps). 4. Faux. La production d énergie par le biais des énergies renouvelables représente moins de 18,5 % de la production mondiale d électricité en Vrai Les réserves d une ressource non renouvelable s épuisent peu à peu car la durée de formation de ces réserves (quelques millions d années) dépasse largement la durée d utilisation (quelques centaines d années). Il n y a pas épuisement des réserves pour une ressource renouvelable, soit parce qu elle n est pas réellement «consommée» (Soleil, vent, marée) soit parce que sa durée de formation est de l ordre de grandeur de sa durée d utilisation (déchets, bois). 2. a. Charbon, pétrole, gaz naturel. b. Vent, Soleil, marée, bois, déchets. 3. La part de production d énergie par les ressources renouvelables est inférieure à 20 % Fioul, charbon et gaz ne sont pas des ressources renouvelables. En revanche, les déchets et le bois (s il n y a pas de déforestation) sont des ressources renouvelables. PARTIE 5 Séquence 1 Production et transport de l énergie 167

5 2. Les déchets non recyclables posent un problème en ce qui concerne leur gestion et leur stockage. De ce fait, leur valorisation dans des centrales s est une solution intéressante. 3. a. Le défaut principal est qu une combustion de matériaux organiques, quelle qu elle soit, dégage du dioxyde de carbone, gaz à effet de serre. b. La combustion des déchets ménagers peut générer d autres espèces très nocives ou dangereuses. Ainsi, les déchets doivent être correctement triés afin de limiter les risques. 4. On peut décider à tout moment d augmenter la production d électricité en augmentant la quantité de combustible utilisé. On dispose ainsi d une réserve libérable à volonté. Dans le cas des éoliennes et panneaux photovoltaïques, la production dépend des conditions météorologiques, par nature aléatoires. 4 Bilan mensuel La production d énergie en France en juin 2010 est donnée dans le tableau ci-dessous. Combustibles fossiles Nucléaire Hydro Géothermique/Vent/Solaire/Autres Production totale (Source : Agence internationale de l énergie) GWh GWh GWh 592 GWh GWh 1. Donner des exemples de «combustibles fossiles». 2. Classer ces modes de production d électricité en deux catégories : «énergie renouvelable» et «énergie non renouvelable». 3. Convertir les valeurs de Gwh en pourcentages. 1. Exemples de combustibles fossiles : charbon, pétrole, gaz naturel. 2. Énergies renouvelables : hydro, géothermique/vent/solaire/autres. Énergies non-renouvelables : combustibles fossiles, nucléaire. 3. On divise la valeur de l énergie fournie par chacune de ces ressources par la valeur totale, puis on multiplie par 100 : Combustibles fossiles 6,400 % Nucléaire 74,20 % Hydro 18,00 % Géothermique/Vent/Solaire/Autres 1,48 % 5 1. Pour convertir les énergies proposées en tep, on divise chaque valeur d énergie par (nombre de joules correspondant à 1 tep). Combustible Valeur énergétique en tep Charbon 0,60 Uranium naturel 8, Combustible de fusion nucléaire 7, Méthane 1,1 2. Pour déterminer la masse de combustible nécessaire à la production de J, on divise par l énergie produite par 1 tonne de combustible (exprimée en joule) Le résultat est obtenu en tonne. Combustible Masse nécessaire pour produire J Charbon 1,7 t Uranium naturel 1, t soit 1, g Combustible de fusion nucléaire 1, t soit 1, g Méthane 0,87 t 168

6 6 1. Une usine marémotrice utilise l énergie créée par le mouvement de l eau en raison des marées afin de mettre en rotation des turbines couplées à des alternateurs. Elle peut profiter de ce mouvement pour stocker l eau et ainsi utiliser son énergie potentielle (comme c est le cas pour l usine de la Rance) ou bien simplement utiliser l énergie cinétique de l eau dans les courants de marées. 2. a. Si la production d énergie enregistre un surplus à un moment donné, on l utilise pour donner de l énergie potentielle à de l eau, en la stockant dans la retenue du barrage. Lors de la libération de l eau, cette énergie sera récupérée et réinjectée dans le. b. L énergie potentielle s exprime par la relation : E pp = m g z où m est la masse de l eau et z l altitude du centre de masse de l eau dans la retenue par rapport au point de référence (le point de référence sera toujours la surface de l eau du fleuve). Lorsqu on pompe à marée haute, on stocke l eau en utilisant une certaine énergie E = m g z. Pendant la marée descendante, l eau stockée ne bouge pas, mais la valeur de z augmente. Cette réserve établie à marée haute avec une «dépense» énergétique raisonnable aura, à marée basse, une très grande énergie potentielle. En revanche, si l énergie est stockée à marée basse, elle risque d être gaspillée si elle n est pas réutilisée avant la montée des eaux (car z sera égal à zéro si la marée monte aussi haut que le niveau de l eau stockée). Compétence 2 : Décrire l effet Joule 7 1. a et b. 2. a et c. 3. b et c. 9 Les exemples liés à l effet Joule sont : 1 et 3. Dans l exemple 2, c est une combustion qui produit l énergie thermique. Dans l exemple 4, c est la compression d un gaz qui produit l énergie thermique L effet Joule permet l échauffement d un fil lorsqu il est traversé par un courant. Si la conséquence d un échauffement important d un fil métallique est la production de lumière, alors l effet Joule pourra être exploité pour produire de la lumière. 2. Dans la lampe à filament, un métal (du tungstène, dont la température de fusion est grande) est chauffé par la traversée d un courant important (c est l effet Joule). Sous l effet de la forte élévation de sa température, il émet de la lumière. Pour que la combustion du métal n ait pas lieu, il est enfermé dans une ampoule privée de dioxygène (on remplace l air par un gaz inerte). 3. Puisque la lumière est produite grâce à une forte élévation de température, une lampe à filament dissipe beaucoup d énergie thermique. Cette énergie perdue représente 95 % de l énergie fournie à la lampe La résistance d un câble de 100 km est R = 6, = 6,0 W. La puissance dissipée par effet Joule est donc : P = R I 2 = 6, = W = 15 kw. 2. Avec un courant de 50 A, la puissance dissipée par effet Joule atteint une valeur de 25 kw P pour une résistance : R 10 W. I Pour obtenir cette résistance, le fil devra avoir une longueur L 1, km. 6, Les conséquences d une élévation de température trop importante dans un circuit peuvent aller de la destruction d un composant (panne) jusqu au départ d un incendie. 2. Pour recevoir une énergie de 18 J en 1 s, la puissance dissipée par effet Joule doit être : E P D t 18 D 1 18 W. Si on considère que ce fusible a une résistance de 2,0 W, alors le courant maximum admissible pendant une seconde pour ce fusible est : P I = R = = 3, 0 A., PARTIE 5 Séquence 1 Production et transport de l énergie 169

7 CoMPÉtEnCE 3 : Interpréter des conversions d énergie Faux. Une centrale thermique produit de l énergie à partir d énergie thermique. Cette énergie thermique peut être fournie par la combustion du bois, mais également par d autres combustions (charbon, fioul, gaz de ville), ou bien encore par réaction nucléaire. 2. Vrai. 3. Faux. Pour récupérer l énergie chimique contenue dans la molécule d eau, il faudrait une réaction chimique. Les centrales hydrauliques utilisent l énergie potentielle des réserves d eau contenues en amont des barrages. 4. Faux. Les centrales géothermiques utilisent cette énergie : l eau chauffée par cette chaleur passe à l état de vapeur sous pression et met en rotation une turbine couplée à un alternateur Énergie thermique Soleil, charbon, uranium, biomasse, déchets, gaz Énergie mécanique marée, rivière, vent Énergie lumineuse Soleil 2. Charbon, biomasse, déchets et gaz sont employés dans des centrales thermiques. L uranium est utilisé dans les centrales nucléaires. Le Soleil est exploité à l aide des panneaux photovoltaïques ou bien dans des usines solaires thermiques. La marée fait fonctionner les usines marémotrices. Le vent fait tourner les éoliennes et les centrales hydrauliques (barrages) exploitent l énergie des rivières a. Le réservoir d énergie d une centrale marémotrice est le volume d eau accumulé dans la retenue. b. Il s agit d une énergie potentielle. 2. a. DE élec pompe DE pp réserve d'eau b. eau DE pp chute DE turbine élec alternateur d eau 16 Les centrales qui correspondent au diagramme représenté sont : centrale nucléaire ; centrale au charbon ; centrale au gaz ; four solaire ; centrale à fusion nucléaire ; centrale géothermique ; centrale à bioénergie. 17 «Nevada Solar One» Le Nevada Solar One est une centrale à concentration de l énergie du Soleil construite aux États-Unis. Le schéma ci-dessous présente son principe de fonctionnement. Les miroirs paraboliques concentrent la lumière du Soleil sur un tuyau contenant un fluide. 1. Pourquoi l État du Nevada a-t-il été choisi pour y construire une telle centrale? 2. Représenter la chaîne énergétique depuis le rayonnement solaire jusqu à l alternateur. 3. Pourquoi y a-t-il un «chauffage additionnel»? miroirs paraboliques échangeur thermique chauffage additionnel turbine alternateur fluide caloporteur vapeur tour de refroidissement 170

8 1. Le Nevada est une région désertique et très chaude des États-Unis. L ensoleillement y est très abondant. L énergie thermique récupérable dans le fluide caloporteur y est abondante. 2. rayonnement solaire fluide turbine alternateur DE élec 3. Un chauffage additionnel a été placé pour chauffer le fluide en l absence de soleil (cela revient alors à une centrale plus «classique»). Cet ajout permet de gérer la production d électricité de façon plus régulière et maîtrisée Un alternateur est constitué de deux pièces : l une fixe, appelée stator et constituée d un enroulement de fils de cuivre, l autre, mobile, est appelée rotor. Le rotor est constitué d un aimant (ou d un électroaimant) qui tourne à l intérieur du stator. Le passage des pôles de l aimant du rotor devant l enroulement de fils de cuivre génère dans ce dernier un courant. 2. Centrales utilisant un alternateur : barrage hydro, centrale nucléaire, centrale hydrolienne, centrale au charbon, tour solaire, centrale au gaz, éolienne, four solaire, centrale à fusion nucléaire, centrale géothermique, centrale à bioénergie. Centrale n utilisant pas d alternateur : centrale solaire photovoltaïque a. La turbine sert à transmettre l énergie cinétique du mouvement de la vapeur sous pression à l alternateur, afin de le mettre en rotation. b. La vapeur sous pression appuie sur les pales de la turbine lors de son passage et la met en rotation. 2. Le réservoir d énergie se trouve dans le cœur du réacteur : c est le combustible nucléaire (uranium ou plutonium). 3. réaction nucléaire fluide turbine alternateur DE élec Exercices de synthèse Les câbles s sont de plus en plus souvent enfouis pour des raisons esthétiques et de sécurité (ils sont moins accessibles et donc moins exposés aux incidents d origine humaine, animale ou météorologique). 2. Le coût du métal utilisé dans les câbles enfouis est plus important. Comme il s agit du constituant principal des lignes à haute tension, le coût total est plus élevé dans le cas d une ligne enfouie. 3. Puisqu il conduit mieux l électricité, le cuivre possède une résistance plus faible. De ce fait, la puissance thermique dissipée par effet Joule est plus faible. En fait, l échauffement dû à l effet Joule sur les lignes aériennes est si important qu il interdirait tout enfouissement de tels câbles : la chaleur se dissipe moins sous terre et les conséquences pourraient être alors désastreuses a. La chaleur contenue dans le sol est due à des transformations nucléaires de type radioactivité naturelle. Il s agit pour l essentiel de la désintégration de l uranium, du thorium et du potassium. b. La radioactivité naturelle existe et produit de la chaleur, que l Homme exploite cette chaleur ou non. Cette source peut donc être exploitée sans risque de pénurie. Le noyau de la Terre n est en effet pas près de se refroidir. PARTIE 5 Séquence 1 Production et transport de l énergie 171

9 2. réaction nucléaire fluide turbine alternateur DE élec La chaleur produite dans les centrales thermiques est perdue dans le circuit de refroidissement : de la vapeur d eau s échappe par les tours de refroidissement. 2. Les centrales s actuelles sont éloignées des villes. De ce fait, il se poserait le problème du transport de la chaleur sur de longues distances. 3. source de chaleur fluide turbine alternateur DE élec de chauffage a. Le pouvoir calorifique de l essence est DH = 35,5 MJ L -1. b. Ainsi, la combustion de 2,5 L d essence dégage une énergie DE = 2,5 35,5 = 89 MJ. c. 1 Wh = J d où DE = 89 MJ = 25 kwh. Puisque seulement 3,6 kwh sont convertis en énergie, ce moyen de production n est pas très rentable : un part importante d énergie (85 %) est dissipée. 2. La combustion de l essence génère de nombreux gaz dont le dioxyde de carbone (gaz à effet de serre), mais également des polluants comme, par exemple, les oxydes d azote (NOx). 3. Pour les raisons citées en 1 et 2, il apparaît que ce n est pas un bon moyen de produire de l énergie à grande échelle. De plus, l essence étant issue du pétrole, il s agit d une ressource non renouvelable Chaque seconde, l énergie thermique libérée par la combustion du combustible est : DE = 500 MJ. Pour trouver la masse de combustible consommé, on divise cette énergie par la densité énergétique de la source. On trouve ainsi : Source Fioul Bois Charbon Gaz naturel Uranium Masse de matière consommée en 1 s 12 kg 25 kg 17 kg 10 kg 6,5 mg 2. Le bois est le combustible le moins intéressant. La consommation est à peu près identique pour toutes les ressources fossiles. La quantité d uranium consommée par seconde est extrêmement faible comparée à toutes les autres sources. 3. source de chaleur fluide turbine alternateur DE élec Pour élever la température d un volume V = 1,0 L d eau (soit g) de 80 C, il faut fournir une énergie DE = = cal. Soit DE = ,18 = 334 kj. Pour fournir cette énergie en 3 minutes, soit 180 s, il faut une puissance : 172

10 E P D t D 1860 W 180 1, 9 kw. 2. Cette puissance peut être fournie par effet Joule (P = R I 2 ), à l aide d une résistance R = 50 W, à condition qu elle soit traversée par un courant d intensité : P I = R = = 6, 1A. 26 A. 1. En un an, une éolienne de ce type fournit une énergie : DE P Dt 1, , 1013 J soit DE 11TJ 3, Wh 3, 0 GWh. 4, a. Il faudrait pour cela : n 1, éoliennes. 3, b. Cela représente une surface S 1, , ª m km 2 (soit une surface plus grande que la superficie de la région Picardie). 3. L autre défaut de cette technique de production est que l énergie ne peut être produite à la demande, elle dépend du vent. B. 1. En un an, un panneau photovoltaïque de 1,6 m 2 reçoit une énergie : DE R 1, , 6 2, Wh. DE Il produit donc une énergie : DE R 2, Wh 8, J. 4, a. Il faudrait pour cela : n 2, panneaux solaires. 2, b. Cela représente une surface S 2, , 6 3, m km 2 (soit une surface de l ordre de la superficie du département du Haut-Rhin). 3. Comme dans le cas de l éolienne, l autre défaut de cette technique de production est que l énergie ne peut être produite à la demande, elle dépend de l ensoleillement. En route vers la Terminale La production d énergie d un panneau photovoltaïque dépend de la quantité d énergie lumineuse qu il reçoit. Ainsi, dans le Midi de la France, l ensoleillement annuel est plus important que dans le Nord de la France. 2. a. Nous avons vu dans la séquence intitulée «Interaction lumière-matière» (partie 1, séquence 4) que l énergie des photons dépendait de leur fréquence. Ainsi, pour un même nombre de photons reçus, il y a un lien entre l énergie reçue par le panneau et la fréquence des photons : les radiations de haute fréquence (ultraviolets, rayons X fournissent plus d énergie). Cependant, pour chaque photon reçu, un électron est mis en mouvement dans le panneau (si l énergie du photon est suffisante). L énergie fournie par le panneau dépend donc surtout du nombre total de photons reçus. b. Si certaines radiations sont stoppées par l atmosphère, il vaut mieux placer le panneau le plus en altitude possible afin d augmenter le nombre de photons reçus : plus la couche d atmosphère à traverser est fine et plus il y a de photons qui traversent. 3. a. On, voit sur le schéma, que la même surface reçoit plus de rayons lumineux si elle est orthogonale aux rayons (6 rayons) que si elle est inclinée par rapport à cette position (4 rayons). On peut montrer que l énergie reçue par la plaque est proportionnelle à sin a où a est l angle que fait la plaque par rapport à la direction des rayons lumineux : le maximum est pour a = 90. panneau solaire rayons de lumière PARTIE 5 Séquence 1 Production et transport de l énergie 173

11 b. Le fait d orienter le panneau plein sud permet de l orienter de façon symétrique par rapport à la trajectoire du Soleil. De plus, c est lorsque le Soleil est plein sud que l on reçoit un maximum de puissance lumineuse. À ce moment, l orientation du panneau est optimale (voir question a). Soleil SUD panneau solaire trajectoire du Soleil L énergie fournie par les éoliennes et les panneaux solaires dépend des conditions météorologiques et ne peut être fournie à la demande. Le fait de pouvoir stocker cette énergie dans ces structures répond à ce problème. 2. a. L énergie est stockée sous forme d énergie potentielle. b. S = 1,0 km 2 = 1, m 2. Le volume de cette tranche est donc : V = 1, = 2, m 3. Ainsi, m = 2, kg (car 1 m 3 d eau pèse kg). c. DE = 2, ,8 40 = 7, J. 3. Un atoll de 20 km 2 permet de stocker une énergie DE = 20 7, = 1, J. DE 1, Or, E = P t soit : Dt s ª 9 h. P

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété

UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété I. Les moyens de production de l électricité : L énergie électrique peut être produite

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Electricité 1. Cours. Production d énergie électrique. Troisièmes. 3 ème. Comment fabrique-t-on le courant qui arrive chez nous?

Electricité 1. Cours. Production d énergie électrique. Troisièmes. 3 ème. Comment fabrique-t-on le courant qui arrive chez nous? 3 ème Electricité1 Electricité 1 Production d énergie électrique Comment fabrique-t-on le courant qui arrive chez nous? Objectifs 1 Etablir une chaîne énergétique 2 Identifier l alternateur 3 Comparer

Plus en détail

VERS LE MIX ELECTRIQUE

VERS LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE PRODUIRE EN TEMPS REEL CHOISIR LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE De la centrale au consommateur L électricité qui arrive au bout de la prise

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209)

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) THÈME 4 : LE DÉFI ÉNERGÉTIQUE Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) Savoir-faire : Exploiter des documents et/ou des illustrations expérimentales pour mettre en évidence différentes formes

Plus en détail

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT.

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT. L ÉNERGIE L énergie n est ni visible ni palpable. C est une grandeur mesurable qui désigne ce que possède un système (capital) pour fournir un travail en vue de produire un effet. La transformation peut

Plus en détail

3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 10 p 159 Centrale nucléaire : Energie

Plus en détail

La production industrielle de l énergie électrique

La production industrielle de l énergie électrique Chapitre 3 La production industrielle de l énergie électrique Ch 3 p 1 Objectifs : Trouver l élément commun aux différents types de centrales électriques. Savoir comment mettre une turbine en rotation.

Plus en détail

Energie et conversions d énergie

Energie et conversions d énergie Chapitre 6 et conversions d énergie I) NOTIONS GENERALES Les différentes formes d énergie : électrique (liée aux courants et tensions) lumineuse (liée à un mouvement ou à l altitude) thermique (liée à

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel I n t r o d u c t i o n Quelques données générales La Terre est née il y a 4,5 milliards d années. L eau a alors permis la naissance de la vie. Il

Plus en détail

Le grand quizz de l'énergie. I Culture générale et vie quotidienne

Le grand quizz de l'énergie. I Culture générale et vie quotidienne Le grand quizz de l'énergie I Culture générale et vie quotidienne I Culture générale & Vie quotidienne 1) Combien d'énergie est consommée chaque année dans le monde? A 5 millions de tep (5 Mtep) B 11 millions

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE

PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE Séance n 2 : PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE A. POURQUOI ET COMMENT PRODUIRE DE L ELECTRICITE? Activité documentaire et de questionnement : Document n 1 : A notre époque, et sans électricité,

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

La production de l électricité

La production de l électricité Chap.1 La production de l électricité 1 ) Comment fabriquer l électricité? 1 Présentation de l éolienne : L'énergie éolienne est produite par la force du vent exercée sur les pales, les faisant tourner

Plus en détail

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Exercice106 Une pile de torche de f.é.m. E = 4,5 V de résistance interne r = 1,5 Ω alimente une ampoule dont le filament a une résistance R = 4 Ω dans les

Plus en détail

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE DOSSIER RESSOURCE SOMMAIRE 1. Pourquoi les énergies renouvelables?... 3 2. L'énergie solaire... 4 3. Principe de fonctionnement du panneau solaire... 5 4. Pourquoi orienter les panneaux solaires?... 6-2

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Energie, puissance et production d énergie

Energie, puissance et production d énergie Energie, puissance et production d énergie Le skateur Un skateur part, à l arrêt du haut de la rampe d un skate parc de hauteur 5 m. La masse du skateur est de 50 kg (on prendra g=10 pour l accélération

Plus en détail

NIVEAU D ACQUISITION :

NIVEAU D ACQUISITION : CAPACITES : Fiche d Activité : 1/6 Nous voyons de plus en plus de maison dites «écologiques» ou «à énergie positive». Mais que signifient ces termes? Et pourquoi? I. Energie et consommation C est ce que

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

1 Quel est le principe d une centrale thermique?

1 Quel est le principe d une centrale thermique? Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique Chapitre 4 Conversions et gestion de l énergie (suite) Séance 9 Chapitre 4 Conversions et gestion de l énergie (suite) (correspond au chapitre 10 du

Plus en détail

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat I. Utilisation de l énergie solaire dans l habitat. Activité 1 : Le potentiel énergétique du Soleil sur Terre. L un des enjeux énergétiques majeurs

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

L énergie solaire. GABRIEL.Lucie, CASABONNE.Jahde, SOUCASSE.Andreas

L énergie solaire. GABRIEL.Lucie, CASABONNE.Jahde, SOUCASSE.Andreas L énergie solaire GABRIEL.Lucie, CASABONNE.Jahde, SOUCASSE.Andreas Sommaire Introduction A quoi sert l énergie solaire? Les avantages de l énergie solaire Les inconvénients de l énergie solaire Depuis

Plus en détail

LA COGENERATION. Durée : 2 heures. Thème abordé : La cogénération. Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens

LA COGENERATION. Durée : 2 heures. Thème abordé : La cogénération. Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens LA COGENERATION Classes : Lycée technique et BTS Durée : 2 heures Disciplines : STI, SSI, Génie Electrique Thème abordé : La cogénération Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens

Plus en détail

SCIENCES : l énergie. Sciences. L énergie

SCIENCES : l énergie. Sciences. L énergie SCIENCES : l énergie L énergie DOC A Dans la nature, il existe différentes sources d énergie. Le Soleil est à l origine de toute l énergie sur Terre. Qu est-ce que de l énergie? A quoi sert-elle? Pour

Plus en détail

Production d électricité

Production d électricité énergie 1. Quelques rappels : puissance = durée Unité de la puissance : W (watt) Unité de l énergie : J (joule) Unité de la durée : s (seconde) Autres unités possibles : Production d électricité - la puissance

Plus en détail

Énergie solaire et habitat

Énergie solaire et habitat 1 Énergie solaire et habitat LES MODES D EXPLOITATION DE L ÉNERGIE SOLAIRE DANS L HABITAT Énergie solaire photovoltaïque L énergie solaire photovoltaïque provient de la conversion de la lumière du soleil

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Suite énoncé des exos du Chapitre 14 : Noyaux-masse-énergie I. Fission nucléaire induite (provoquée)

Plus en détail

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés.

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés. 1 1 Connaître la grandeur et l unité de l intensité électrique. Faire un schéma d un circuit électrique et indiquer le sens du courant 1- Sens du courant et Nature du courant De nombreuses expériences

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

Nos sources d énergie

Nos sources d énergie Nos sources d énergie Énergies fossiles Pétrole Gaz naturel Charbon Énergies renouvelables : inépuisables, sans émissions de CO2. Solaire directe Solaire indirecte Énergie non solaire Nucléaire Thermique

Plus en détail

LE RESEAU ELECTRIQUE

LE RESEAU ELECTRIQUE I) LA PRODUCTION EN FRANCE. Quand elle est n est pas d origine chimique (batteries et accumulateurs), ou photovoltaïques (énergie solaire), l électricité «industrielle» est toujours produite selon le même

Plus en détail

L énergie électrique et ses dangers

L énergie électrique et ses dangers Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique L énergie électrique et ses dangers Domaine d application : Contrôle de l énergie Type de document : Cours Classe : Première Date

Plus en détail

Energie et puissance électrique

Energie et puissance électrique Energie et puissance électrique Sommaiire -I- Ressources énergétiques. -----------------------------------------------2 1. Les ressources renouvelables. -----------------------------------------------

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

L innovation technologique au service de l environnement

L innovation technologique au service de l environnement L innovation technologique au service de l environnement «Il est important de réaliser que dans la physique d'aujourd'hui, nous n'avons aucune connaissance de ce que l'énergie est» Richard Feynman, 1967

Plus en détail

Les avantages. Les inconvénients

Les avantages. Les inconvénients Les sources d énergies fossiles sont représentées par le pétrole, le gaz et le charbon. Avec le nucléaire, elles sont considérées comme des énergies de stock. En d'autres termes, elles sont épuisables.

Plus en détail

Guy Favand, Les Energies Solaires et les Energies Renouvelables (EnR) Professeur et Vice-Président de l'o.n.g COEDADE RUP

Guy Favand, Les Energies Solaires et les Energies Renouvelables (EnR) Professeur et Vice-Président de l'o.n.g COEDADE RUP Guy Favand, Les Energies Solaires et les Energies Renouvelables (EnR) Professeur et Vice-Président de l'o.n.g COEDADE RUP Pour mieux comprendre toutes les formes d Energies Solaires, et celles qui sont

Plus en détail

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture? Thème 2 La sécurité Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?! Il faut deux informations Le temps écoulé La distance parcourue Vitesse= distance temps > Activité

Plus en détail

première S 1S7 Géothermie

première S 1S7 Géothermie FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de première S Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. Lois de conservation

Plus en détail

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire.

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. Partie du programme : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Niveau : seconde Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. EXTRAIT DU PROGRAMME Utiliser l énergie des vents, des courants

Plus en détail

Animateurs de la formation

Animateurs de la formation FNEBTP / CSNER F O R M A T I O N 2 0 1 1 : I N S T A L L A T I O N & M A I N T E N A C E D E S S Y S T È M E S P V Animateurs de la formation Rachid El Mokni Ingénieur rachid@khadamet.net Néji AMAIMIA

Plus en détail

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire Énergie Table des A. Énergie 1. 2. 3. La centrale Énergie Table des Pour ce chapitre du cours il vous faut à peu près 90 minutes. A la fin de ce chapitre, vous pouvez : -distinguer entre fission et fusion.

Plus en détail

Lignes de transfert d Energie Electrique

Lignes de transfert d Energie Electrique Plan général du cours Introduction Les sources d énergie Les vecteurs d énergie Les consommateurs Les systèmes de tension 1 transmission réserve Source : Microsoft 2 1 Source Vecteur d énergie Consommateur

Plus en détail

Les sources d énergie. Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme.

Les sources d énergie. Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme. Les sources d énergie Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme. Un scénario déclencheur Ibla, 2067... Les énergies fossiles sont presque épuisées. Les

Plus en détail

Les panneaux solaires thermiques

Les panneaux solaires thermiques Les panneaux solaires thermiques Le principe de fonctionnement d un capteur solaire est de récupérer l énergie thermique que procure le soleil. Ce sont des grands panneaux que l on pose généralement sur

Plus en détail

312 GJ (312 000 000 000 J) Chapitre 3. La principale source d énergie de la Terre est le Soleil. L ÉNERGIE ET SES MANIFESTATIONS. par habitant par an.

312 GJ (312 000 000 000 J) Chapitre 3. La principale source d énergie de la Terre est le Soleil. L ÉNERGIE ET SES MANIFESTATIONS. par habitant par an. Chapitre 3 L ÉNERGIE ET SES MANIFESTATIONS La principale source d énergie de la Terre est le Soleil. Toutefois, la principale source d énergie exploitée par l humain est le pétrole. SOURCES D ÉNERGIE UTILISÉES

Plus en détail

2- L énergie. À quoi sert l énergie?

2- L énergie. À quoi sert l énergie? 2- L énergie I- À quoi sert l énergie? Les élèves ont travaillé par deux sur une situation de recherche. Chaque binôme reçoit un nom de la liste ci-dessous et doit dire à quoi l objet sert et quelle est

Plus en détail

Les Ressources énergétiques

Les Ressources énergétiques AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 17 Partie : Convertir l énergie et économiser les ressources Compétences attendues : - Recueillir et exploiter des informations pour identifier des problématiques

Plus en détail

LES SOURCES D ENERGIE. Caractérisation des énergies. Les différentes formes d énergie. La consommation d énergie. Les ressources énergétique

LES SOURCES D ENERGIE. Caractérisation des énergies. Les différentes formes d énergie. La consommation d énergie. Les ressources énergétique LES SOURCES D ENERGIE Caractérisation des énergies Les ressources énergétique La consommation d énergie Constats et perspectives Caractérisation des énergies Les différentes formes d énergie Chaleur Travail

Plus en détail

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Savoir que : o Le watt (W) est l unité de puissance o Le joule (J) est l unité de l énergie o L intensité du courant électrique

Plus en détail

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez TPE Alternateur Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez 1 Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Comment peut-on transformer de l énergie mécanique

Plus en détail

La maison bioclimatique

La maison bioclimatique La maison bioclimatique Date : 10/01/08 Fait par : DULHOSTE Guillaume SOMMAIRE 1. Une maison bioclimatique 2. Les 5 énergies renouvelables 3. La géothermie 4. La biomasse 5. L éolienne 6. Hydraulique 7.

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

Partie A : Le superéthanol E85

Partie A : Le superéthanol E85 BTS AA 2011 Pour répondre aux différentes contraintes en terme de disponibilité des ressources énergétiques d origine fossile et pour contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, de

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7 Séquence n 7 Introduction : La nature de nécessaire au fonctionnement d un objet technique (énergie thermique, mécanique, électrique, hydraulique ) peut être obtenue à partir de la transformation d énergies

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE FICHE TECHNIQUE.

ENERGIE SOLAIRE FICHE TECHNIQUE. ENERGIE SOLAIRE FICHE TECHNIQUE. I. LE RAYONNEMENT SOLAIRE. La puissance du rayonnement solaire reçu par la Terre est en moyenne de 1KW/m 2. Pour vérifier l ordre de grandeur, on peut réaliser un pyrhéliomètre

Plus en détail

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie.

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie. Leçon N 1 : Température et chaleur Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. Connaître l'existence des échelles de Etalonnage d'un thermomètre. Vérifier expérimentalement que lors d

Plus en détail

La géothermie Fiche 1 (1/2)

La géothermie Fiche 1 (1/2) La géothermie Fiche 1 (1/2) 1. Complète le schéma avec les mots suivants : noyau liquide croûte terrestre noyau solide manteau La structure interne du globe ADEME 2. Relie chaque type de géothermie à son

Plus en détail

REFLEXIONS AUTOUR DE LA MOTORISATION DES VOITURES PARTIE A : ENERGIE MECANIQUE DES VEHICULES

REFLEXIONS AUTOUR DE LA MOTORISATION DES VOITURES PARTIE A : ENERGIE MECANIQUE DES VEHICULES Sujet bac STL SPCL Martinique Juin 013 (Correction) RFLXIONS AUTOUR D LA MOTORISATION DS VOITURS PARTI A : NRGI MCANIQU DS VHICULS A-1 TUD MCANIQU DU MOUVMNT A-1-1 Caractéristique du mouvement a) Le véhicule

Plus en détail

Retenons: Colorie en fonction de la source d énergie utilisée :

Retenons: Colorie en fonction de la source d énergie utilisée : Objectifs : Recueil des conceptions et des connaissances initiales des élèves sur l énergie. Identifier différentes sources d énergie. Définir une énergie Comprendre leur nécessité pour chauffer, éclairer,

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ DÉFINITION DÉFINITION NATURE DU COURANT UNITÉS DE MESURE

ÉLECTRICITÉ DÉFINITION DÉFINITION NATURE DU COURANT UNITÉS DE MESURE DÉFINITION NATURE DU COURANT DÉFINITION «Électricité» est un mot provenant du grec ἤλεκτρον, êlektron, signifiant ambre jaune. Les Grecs anciens avaient découvert qu après avoir été frottée, l ambre jaune

Plus en détail

TRANSPORT RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION

TRANSPORT RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION CONDUCTION ÉLECTRIQUE DÉFI DU RENOUVELABLE RÉSEAU DE TRANSPORT ET DISTRIBUTION Les centrales qui produisent l électricité sont implantées selon des contraintes géographiques

Plus en détail

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE I Chaine énergétique a- Les différentes formes d énergie L énergie se mesure en Joules, elle peut prendre différentes formes : chimique,

Plus en détail

Responsabilité. Leçon d'approfondissement sur l'énergie suite à la visite du Train école et découverte CFF.

Responsabilité. Leçon d'approfondissement sur l'énergie suite à la visite du Train école et découverte CFF. Responsabilité. Leçon d'approfondissement sur l' suite à la visite du Train école et découverte CFF. Commentaire pour les enseignants. ENS 1 Leçon d approfondissement sur l. Contenu. Sources et formes

Plus en détail

Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Terminale STI2D Evaluation

Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Terminale STI2D Evaluation Terminale STL Sciences physiques et chimiques de laboratoire Terminale STI2D Evaluation Classe : Terminale Enseignement : Physique-chimie tronc commun STL/STI2D THEME du programme : Les Transports Résumé

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES Atelier pour l Envirothon 18 Novembre 2006 Dans l Histoire Les énergies renouvelables ont été les premières à être utilisées par l homme La biomasse Le vent L

Plus en détail

Les éoliennes. Synthèse du travail des élèves de 4 ème

Les éoliennes. Synthèse du travail des élèves de 4 ème Les éoliennes Synthèse du travail des élèves de 4 ème Année 2013 Collège du Chinchon Sommaire I. Introduction II. Développement 1) Principe de fonctionnement & définition 2) Les différentes éoliennes 3)

Plus en détail

Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif».

Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif». Partie B: Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif». Chapitre 1 : Chapitre 2 : périodique. Chapitre 3 : Chapitre 4 : La production d'électricité. Tension continue et tension alternative

Plus en détail

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires Energie Panorama Flux énergétique Dans la nature, l énergie se présente sous forme de pétrole brut, de gaz naturel, d énergie hydraulique, d uranium, de rayonnement solaire, d énergie éolienne, etc. Avant

Plus en détail

RDP : Bilan carbone d une centrale électrique thermique au gaz

RDP : Bilan carbone d une centrale électrique thermique au gaz 1S Thème : AGIR RDP : Bilan carbone d une centrale électrique thermique au gaz DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche

Plus en détail

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

Énergie, économie et environnement

Énergie, économie et environnement Énergie, économie et environnement Johann Collot professeur à l'université Grenoble Alpes et chercheur au Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble (LPSC) université Grenoble Alpes,

Plus en détail

DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques. 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène

DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques. 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène Le transport est devenu l une des premières sources de pollution. Parmi les

Plus en détail

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie La transition énergétique concerne l avenir de la planète et se joue en partie dans les villes où vit la majorité de la population Table des matières

Plus en détail

La combustion du bois ou du charbon provoque de la chaleur. Les poêles à bois ou à charbon sont utilisés comme moyen de chauffage.

La combustion du bois ou du charbon provoque de la chaleur. Les poêles à bois ou à charbon sont utilisés comme moyen de chauffage. QUE SAIS-TU? Sur ton cahier, cite des sources d énergie que nous utilisons. L énergie Quelles sont les sources d énergie que nous utilisons? À quoi servent-elles? Documentation Observe les documents ci-dessous.

Plus en détail

Et les «réserves» en énergies renouvelables?

Et les «réserves» en énergies renouvelables? Et les «réserves» en énergies renouvelables? La principale énergie renouvelable utilisée aujourd hui dans le monde est la biomasse, et plus principalement le bois. Ce dernier représente 10% de la production

Plus en détail

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :..

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. S APP ANA Compétences évaluées Extraire l information utile Exploiter l information

Plus en détail

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ).

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Remédiation 5 ème Panneaux solaires et habitat ORGANISATION Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Chaque élève (ou groupe d élève)

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

L effet de serre. Derrière une vitre. Sur Terre. Un panneau solaire.

L effet de serre. Derrière une vitre. Sur Terre. Un panneau solaire. L effet de serre Derrière une vitre En voiture, vitres fermées, lorsqu il fait un grand soleil, il fait vite très chaud à l intérieur. C est dû à l effet de serre : les rayons lumineux traversent la vitre

Plus en détail

MAISON POUR LA SCIENCE EN MIDI-PYRENEES

MAISON POUR LA SCIENCE EN MIDI-PYRENEES MAISON POUR LA SCIENCE EN MIDI-PYRENEES L énergie : un concept abstrait Intervenants Bénédicte de Bonneval Gabriel Soum Fernand Padilla I- INTRODUCTION Définitions Activité : le ventilateur électrique

Plus en détail

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière II.1. La dilatation thermique Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière Lorsqu on chauffe une substance, on provoque l augmentation de l énergie cinétique des atomes et des molécules, ce qui accroît

Plus en détail

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384 Les microscopes classiques (optiques) permettent d'accéder à des dimensions très petites : on peut ainsi observer des êtres vivants dont la taille est de l'ordre de quelques dixièmes de micromètres. Mais

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE. Enseignement primaire et collège

Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE. Enseignement primaire et collège Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE Enseignement primaire et collège Articles Code Chauffe-eau solaire 870M0003 Document non contractuel Généralités sur l'énergie solaire L'énergie

Plus en détail