RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE. Secteur de l énergie. Electricité et hydrocarbure

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE. Secteur de l énergie. Electricité et hydrocarbure"

Transcription

1 SERVICE DE L ENERGIE ET DES MINES RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE Secteur de l énergie Electricité et hydrocarbure ANNÉE 2009

2 Approvisionnement, production et utilisation de l énergie en Polynésie française Panneau photovoltaïque Production d électricité Centrale Hydroélectrique Transport et distribution Utilisation Equipements électriques des habitations en site isolé Relais téléphonique, Eclairage public isolé Centrale thermique Equipements électriques (professionnels ou particuliers) Eclairage public Production d eau chaude Pétrolier Fioul EDT Gazole Essence Kérosène Fioul Transport routier Transport inter-île / pêche / plaisance Transport aérien Paquebot de croisière Groupe électrogène (îles) Stockage gaz Butane Particulier Propane Professionnel Gazinière Production d eau chaude Eau chaude Climatisation (hôtel) Production d eau chaude Chauffe eau solaire Service de l énergie et des Mines Avril

3 Quelques chiffres Ce rapport ne tient pas compte du carburant paquebot de croisière & Air Tahiti Nui. Consommation d énergie primaire 2009 Essence 50 ktep ; 15% Gaz 12 ktep ; 4% Destination de la consommation de l énergie 2009 Par fonction Autres secteurs 29 ktep 9% = Par secteurs d activités détaillés Carburants professionnels 6% Gaz particuliers 1,9% Gaz professionnels 0,9% Gazole 146 ktep 44% Transport (Routier, Aérien, Maritime) 148 ktep 45% = Transport terrestre 35% Transport aérien 4,7% Transport maritime 5,5% Fioul 68 ktep 2 Carburéacteur 17 ktep ; 5% Hydraulique 32 ktep ; 1 Autres EnR 4 ktep ; Total : 329 ktep Production d'électricité 152 ktep 46% = Electricité industrie-hôtels 20,7% Electricité tertiaire-comerce 6% Electricité résidentiel 18,9% Eclairage public 0,5% La tonne équivalente de pétrole (TEP) correspond à la quantité d énergie libérée par la combustion d une tonne de pétrole. Cette unité permet de comparer différentes énergies entre elles. 1 ktep = 1000 TEP La consommation d énergie finale correspond à la consommation des énergies transformées (carburants, électricité, chaleur) par les utilisateurs finaux (particuliers, professionnels et collectivités). A noter : Dépendance énergétique 89% Consommation d énergie primaire par habitant Consommation d électricité par habitant 1,25 TEP kwh (0,57 TEP) 89% de l énergie que nous utilisons est importée 1,5 TEP/hbt à La Réunion Service de l énergie et des Mines Avril

4 Le parc de production LA PRODUCTION D ELECTRICITE Nb centrales thermiques 389 Nb centrales hydrauliques Nb installations photovoltaïques en sites isolés Nb installations éoliennes 5 1 Les énergies renouvelables en 2008 (hors hydraulique) SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE SOLAIRE THERMIQUE chauffe-eau solaires, soit une augmentation de 3 par rapport à EOLIEN Installations en sites isolés : installations représentant kwc, soit 4 plus qu en 2000 Installations connectées au réseau : 839 kwc, soit une croissance annuelle de 2 Centrale hybride solaire-diesel de Makatea, 45 kwc AUTRES Connecté au réseau : Rurutu (2 éoliennes /120 kw) depuis 1999 Sites isolés : Maupiti (2 éoliennes/15 kw) et Hao (3 éoliennes/22,5 kw) depuis 2007 Centrale hybride éolien-diesel : Makemo (6 éoliennes/210 kw) depuis 2008 Sea Water Air Conditionning System (SWAC) de l hôtel Intercontinental Resort and Thalasso Spa de Bora Bora. Système de climatisation utilisant l eau de mer des profondeurs. Mise en service : 2006 Service de l énergie et des Mines Avril

5 La production d électricité En 2009 Production électrique Substitus à l'électricité Solaire photovoltaïque Solaire thermique (chauffe-eau solaire) Thermique* Hydraulique Eolien TOTAL SWAC TOTAL Nombre d'installations Puissance installée (MW) ,7 0, Production ou économie d'électricité (MWh) * Ne prend en compte que les concessions EDT Production et substitution 727 GWh 21,2 % Hydraulique 2,8 % Autres EnR (photovoltaïque, éolien) 76 % Thermique La production d électricité à partir des énergies renouvelables Hydraulique 88,9% Autres 11, Solaire thermique 7,5% 63% 15% SWAC 1,4% 3 % Eolien 0,3% 19% Photovoltaïque 1,9% En gras : part des énergies renouvelables dans la production d électricité, hors hydraulique. Service de l énergie et des Mines Avril

6 LA CONSOMMATION D ELECTRICITE Tahiti Iles Evolution de la consommation d'électricité à Tahiti et dans les îles TAHITI ILES Variation Conso GWh % Nb abonnés % Conso GWh % Nb abonnés % GWh Les valeurs indiquée pour les îles ne tiennent pas compte des îles en régie communale Consommation MT et BT à Tahiti et dans les îles en 2009 TAHITI + ILES ILES MARQUISES AUSTRALES TUAMOTU ISLV MT BT MT = Moyenne Tension BT = Basse Tension Elle comprend : Les usages domestiques (particuliers) Les usages professionnels (entreprises, collectivités) L éclairage public Moorea TAHITI Moins de des abonnés consomment environ 5 de l électricité produite. Répartition des abonnés MT BT TAHITI 1, 99, ILES 0,6% 99,4% Répartition de la consommation MT BT TAHITI 47, 53, ILES 43, 57, Service de l énergie et des Mines Avril

7 Répartition des abonnés EDT en Polynésie française en 2008 EDT-Sud 13% Moorea 7% ISLV 1 Tuamotu Australes 3% Marquises 3% A Tahiti, pour des raisons historiques, il existe deux concessions différentes : EDT-Nord et EDT-Sud. EDT-Sud EDT-Nord EDT-Nord 6 Répartition de la consommation en Polynésie française en 2008 EDT-Sud 7% Moorea 5% ISLV Tuamotu 1 Australes Marquises MAKATEA MATAIVA TUBUAI HAO TIKEHAU RANGIROA 4% RAIVAVAE RIMATARA RURUTU NUKU HIVA 4% HIVAOA UAPOU UA HUKA MOOREA 27% TUMARA'A 3% TAPUTAPUATEA 4% MAUPITI TAHAA 5% HUAHINE 6% EDT-Nord 73% BORA BORA 34% Répartition de la consommation dans les îles (hors Tahiti) Service de l énergie et des Mines Avril

RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE. Secteur de l énergie. Electricité et hydrocarbure

RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE. Secteur de l énergie. Electricité et hydrocarbure SERVICE DE L ENERGIE ET DES MINES RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE Secteur de l énergie Electricité et hydrocarbure ANNÉE 2008 Approvisionnement, production et utilisation de l énergie en Polynésie française

Plus en détail

Schéma Directeur des Energies Renouvelables

Schéma Directeur des Energies Renouvelables MINISTERE DES RESSOURCES MARINES, en charge de la perliculture, de la pêche et de l aquaculture et des technologies vertes Schéma Directeur des Energies Renouvelables Rédacteurs : Julien Blanc, Stéphane

Plus en détail

Les enjeux énergétiques de la Polynésie française

Les enjeux énergétiques de la Polynésie française Service de l énergie et des mines Les enjeux énergétiques de la Polynésie française Introduction : L énergie en Polynésie française I Etat des lieux -l approvisionnement & dépendance énergétique -Le secteur

Plus en détail

PROGRAMME DE VOLS PREVISIONNEL AIR TAHITI ÉTÉ 2015, du 13 avril au 08 novembre 2015

PROGRAMME DE VOLS PREVISIONNEL AIR TAHITI ÉTÉ 2015, du 13 avril au 08 novembre 2015 PROGRAMME DE VOLS PREVISIONNEL AIR TAHITI ÉTÉ 2015, du 13 avril au 08 novembre 2015 Pour diffusion en Polynésie française. Les horaires et couleurs de ci-dessous sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles

Plus en détail

Consommation Energétique Finale de l Algérie

Consommation Energétique Finale de l Algérie Données & Indicateurs Ministère de l Energie et des Mines Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l Utilisation de l Energie Consommation Energétique Finale de l Algérie Edition 2007

Plus en détail

Schéma directeur des ENR

Schéma directeur des ENR Schéma directeur des ENR Présentation en Conseil des Ministres 18/01/2012 Contacts: Jean-Marc JANCOVICI jean-marc.jancovici@carbone4.com Julien BLANC julien.blanc@carbone4.com Stéphane BITOT stephane.bitot@carbone4.com

Plus en détail

Département de l Energie et des Mines Secteur de l énergie Chiffres clés Année 2012 Données provisoires

Département de l Energie et des Mines Secteur de l énergie Chiffres clés Année 2012 Données provisoires Département de l Energie et des Mines Secteur de l énergie Chiffres clés Année 2012 Données provisoires CHIFFRES DU SECTEUR DE L ENERGIE EDITION2013 1 SOMMAIRE I- DONNEES GENERALES I-1 Contribution à l

Plus en détail

Statistiques énergétiques France

Statistiques énergétiques France Statistiques énergétiques France Avril 2001 180 160 140 120 Indice base 100 en 1973 Produit intérieur brut en volume Consommation totale d'énergie primaire 100 80 Consommation Émissions de CO2 60 de produits

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Les initiatives endogènes dans le système touristique polynésien: une lecture géographique des interactions tourisme/société locale

Les initiatives endogènes dans le système touristique polynésien: une lecture géographique des interactions tourisme/société locale Les initiatives endogènes dans le système touristique polynésien: une lecture géographique des interactions tourisme/société locale Caroline Blondy Bungalows sur pilotis, Pearl Beach, Bora Bora. Source:

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq http://www.ifen.fr/fileadmin/publications/les_syntheses/pdf/industrie_ree2006.pdf Part des énergies renouvelables

Plus en détail

Centrale Electrique Hybride de Uturoa PROJET D UNE NOUVELLE CENTRALE ÉLECTRIQUE PHOTOVOLTAÏQUE - THERMIQUE

Centrale Electrique Hybride de Uturoa PROJET D UNE NOUVELLE CENTRALE ÉLECTRIQUE PHOTOVOLTAÏQUE - THERMIQUE Centrale Electrique Hybride de Uturoa PROJET D UNE NOUVELLE CENTRALE ÉLECTRIQUE PHOTOVOLTAÏQUE - THERMIQUE Le service de l électricité de Uturoa La production d électricité à Uturoa remonte aux années

Plus en détail

Tendances 2014 Tendances 2014

Tendances 2014 Tendances 2014 1 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Tendances 2014 Tendances 2014 Consommation

Plus en détail

Les énergies renouvelables en Ile-de-France. Philippe SALVI ARENE Ile-de-France

Les énergies renouvelables en Ile-de-France. Philippe SALVI ARENE Ile-de-France Les énergies renouvelables en Ile-de-France Philippe SALVI ARENE Ile-de-France Les énergies renouvelables : définition Les nergies renouvelables par opposition aux nergies de stock (fioul, charbon, gaz,

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire PETR Midi-Quercy Synthèse Consommation d énergie finale Unité Résidentiel/tertiaire Industrie Transport routier Agriculture Total Territoire Ktep 36 4 40 nr 80 Territoire GWh 420 44 468 nr 933 Part de

Plus en détail

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES»

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES» MINISTERE DE L ENERGIE AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION ET LA RATIONALISATION DE L UTILISATION DE L ENERGIE Séminaire sur l'efficacité énergétique dans le transport «Promotion des Carburants Propres»

Plus en détail

Connaître la production et la consommation d énergie en Guyane.

Connaître la production et la consommation d énergie en Guyane. Le bilan énergétique de la Guyane Connaître la production et la consommation d énergie en Guyane. Ademe Guyane - Le bilan énergétique 1 Quelles énergies utilisons-nous et en quelles quantités? Quels secteurs

Plus en détail

Eric NOBLE- DEMAY. Ecole Supérieure d Ingénieurs de Marseille. Chef de la cellule mesures et comptages. Responsable des zones extérieures

Eric NOBLE- DEMAY. Ecole Supérieure d Ingénieurs de Marseille. Chef de la cellule mesures et comptages. Responsable des zones extérieures Eric NOBLE- DEMAY Directeur Général - Associé de la SARL NDA Établissement Ecole Supérieure d Ingénieurs de Marseille Université d Aix en Provence Université de Marseille Diplôme(s) obtenu(s) 1973-1976

Plus en détail

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux.

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. veau de boucherie 2008-200200 Consommations d énergie en bâtiment veaux de boucherie Comité veau de boucherie FranceAgriMer Montreuil sous Bois Mardi 5 avril 20 Christophe Martineau Institut de l Elevage

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables

Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables Luxembourg, le 2 décembre 2013 myenergy 1 Sommaire Le plan d action national en matière d énergies renouvelables

Plus en détail

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie Les Energies Renouvelables

Plus en détail

Contexte énergétique et son évolution. RWDR GT Prospective 6 juillet 2012

Contexte énergétique et son évolution. RWDR GT Prospective 6 juillet 2012 Contexte énergétique et son évolution RWDR GT Prospective 6 juillet 2012 1 Importance du renouvelable Au niveau mondial Monde Monde toe : ton oil equivalent, tonne d équivalent pétrole (tep) en français

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides ECS et électricité pour 73 logements Sur un immeuble à Marseille, une installation couplant la technologie hybride

Plus en détail

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003)

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Consommation Taux d'indépendance énergétique Energie Electricité Pouvoir calorifique Consommation

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Alimentation électrique de la vallée étroite par une solution mgrid autonome commune de NEVACHE

Alimentation électrique de la vallée étroite par une solution mgrid autonome commune de NEVACHE Alimentation électrique de la vallée étroite par une solution mgrid autonome commune de NEVACHE Le Syndicat Mixte d Electricité des Hautes Alpes Le Syndicat Mixte d Electricité des Hautes Alpes Syndicat

Plus en détail

OPT de Polynésie française -------------------- FAITS & CHIFFRES - PROGRAMME 2011. Nouméa - 14 mars 2011

OPT de Polynésie française -------------------- FAITS & CHIFFRES - PROGRAMME 2011. Nouméa - 14 mars 2011 OPT de Polynésie française FAITS & CHIFFRES - PROGRAMME 2011 -------------------- Séminaire Observatoire Numérique - Nouvelle Calédonie Nouméa - 14 mars 2011 Manfred Chave Directeur de l OPT 14/03/2011

Plus en détail

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Etat des lieux Enjeux et objectifs Avantages techniques Avantages financiers CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Dix ans de consommation d énergie dans le secteur tertiaire

Dix ans de consommation d énergie dans le secteur tertiaire COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 369 Novembre 2012 Dix ans de consommation d énergie dans le secteur tertiaire OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La consommation d énergie du secteur tertiaire

Plus en détail

La voiture électrique, zéro g CO2 / km???

La voiture électrique, zéro g CO2 / km??? La voiture électrique, zéro g CO2 / km??? - Approche du véritable Bilan Carbone de la voiture électrique Conférence du 29 janvier 213, Paris - Laurent CASTAIGNEDE - www.bco2.fr - Laurent CASTAIGNEDE 1

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du * de l Angoumois Avril 2013 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire Nombre d habitants

Plus en détail

Édition 2012. Bilan énergétique île de La Réunion

Édition 2012. Bilan énergétique île de La Réunion Édition 2012 Bilan énergétique île de La Réunion 2011 som maire L observatoire énergie réunion : outil d OBSERVATION...3 Edito M. Guezello...3 Tableau de synthèse...5 Pieuvre...6 Les indicateurs...7 APPROVISIONNEMENT

Plus en détail

Solarline. Chauffage, Eau Chaude Sanitaire et Climatisation Pompes à Chaleurs Photovoltaïque

Solarline. Chauffage, Eau Chaude Sanitaire et Climatisation Pompes à Chaleurs Photovoltaïque Solarline Chauffage, Eau Chaude Sanitaire et Climatisation Pompes à Chaleurs Photovoltaïque Avril 2013 Solarline Solarline : chauffage et climatisation solaire 2 1. Solarline de COSSECO répond au besoin

Plus en détail

Consommation d énergie et production d énergie renouvelables. Vers un Territoire à Energie Positive?

Consommation d énergie et production d énergie renouvelables. Vers un Territoire à Energie Positive? Consommation d énergie et production d énergie renouvelables Vers un Territoire à Energie Positive? Scénario souhaitable Biovallée 2040 Etat des lieux 2010 1 400 000 000 kwh PRODUIRE CONSOMMER & ACCEDER

Plus en détail

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique LES ENERGIES RENOUVELABLES ET L EFFICACITE ENERGETIQUE AU CŒUR DE LA STRATEGIE ENERGETIQUE NATIONALE Hajjaji

Plus en détail

Unités de mesure de l énergie Septembre 2009

Unités de mesure de l énergie Septembre 2009 Unités de mesure de l énergie Septembre 2009 Lorsque l on parle d installation en Energies Renouvelables on entend parler d unités de mesure telles que les Volts, les Ampères, les kilovolts-ampères, les

Plus en détail

La région : la Polynésie française.

La région : la Polynésie française. La région : la Polynésie française. Introduction. La France compte 22 régions métropolitaines et 5 régions ultramarines. La Polynésie française n a pas le statut de région administrative mais elle reste

Plus en détail

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Vision 2030 2050 2 approches différentes: 2030 : projection volontariste, complémentaire de l exercice DGEC 2050: normatif facteur

Plus en détail

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS La Région a fait de l'excellence environnementale sa priorité. Elle se traduit concrètement au travers du Plan Initiatives

Plus en détail

Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier

Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier 1. Les consommations d énergie Energie globale Energie directe en bâtiment 2. Les économies possibles

Plus en détail

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 Hydro-Québec - 1 Plan de la présentation Production d électricité aux États-Unis, au Canada et au Québec Survol historique Bilan financier Structure d Hydro-Québec Orientations

Plus en détail

Schéma directeur des ENR

Schéma directeur des ENR Schéma directeur des ENR Résumé à l attention des décideurs 31/01/2012 Contacts: Jean-Marc JANCOVICI jean-marc.jancovici@carbone4.com Julien BLANC julien.blanc@carbone4.com Stéphane BITOT stephane.bitot@carbone4.com

Plus en détail

les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe Publication 2014

les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe Publication 2014 OBSERVATOIRE régional de l énergie et du climat Publication 2014 les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe bilan 2013 En Bref La stabilisation des consommations d'énergie depuis 2010 se confirme en

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Etude préalable à la mise en œuvre du Plan Climat-Energie Territorial de la Communauté d Agglomération de Castres Mazamet LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Castres, jeudi 29 mars 2012 Obligation

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

LES SOURCES D ENERGIE. Caractérisation des énergies. Les différentes formes d énergie. La consommation d énergie. Les ressources énergétique

LES SOURCES D ENERGIE. Caractérisation des énergies. Les différentes formes d énergie. La consommation d énergie. Les ressources énergétique LES SOURCES D ENERGIE Caractérisation des énergies Les ressources énergétique La consommation d énergie Constats et perspectives Caractérisation des énergies Les différentes formes d énergie Chaleur Travail

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC Production d énergie et consommations finales en Basse-Normandie Etat des lieux 2011 Evolution 2008-2011 Unité de méthanisation de Cavigny (50),

Plus en détail

Nos sources d énergie

Nos sources d énergie Nos sources d énergie Énergies fossiles Pétrole Gaz naturel Charbon Énergies renouvelables : inépuisables, sans émissions de CO2. Solaire directe Solaire indirecte Énergie non solaire Nucléaire Thermique

Plus en détail

Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie

Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie CREA Alsace du 16 avril 2014 Association pour la Surveillance et l étude

Plus en détail

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209)

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) THÈME 4 : LE DÉFI ÉNERGÉTIQUE Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) Savoir-faire : Exploiter des documents et/ou des illustrations expérimentales pour mettre en évidence différentes formes

Plus en détail

Ses objectifs sont à l'horizon 2020 : une réduction de 30 % des émissions

Ses objectifs sont à l'horizon 2020 : une réduction de 30 % des émissions Décision 2015CP0247 de la Commission Permanente du 25 septembre 2015 Publication de la Région Poitou-Charentes / n 13, septembre 2015 ENVIRONNEMENT Le soutien régional au développement des énergies renouvelables

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer F a i t s e t c h i f f r e s p o u r 2 0 0 3 L électricité par Sylvie Scherrer Observatoire de l Energie, DGEMP, Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie La consommation La consommation

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004 BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport Final Novembre 26 Visa 5/489/NOLL pour le compte du Ministère de la Région Wallonne DGTRE BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport final Novembre

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS Bâtiments communaux de la commune d ALLAIRE 56 350 ALLAIRE Ref : 12-012_ND 12/03/2013 1/18 Mise à Jour du 12/03/2013 Prise en compte d un nouveau bâtiment «Pôle

Plus en détail

I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés

I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés Mécanique Générale Les activités de la Mécanique Générale utilisent une quantité d'énergie non négligeable qui représente en moyenne 1,2 % du chiffre d'affaires. C'est aussi 22 000 kwh ou 1 200 HT par

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 3/3 : Fiches méthodologiques

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 3/3 : Fiches méthodologiques Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 3/3 : Fiches méthodologiques Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 PLAN CLIMAT ÉNERGIE TERRITORIAL DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

Valeur de l énergie photovoltaïque distribuée produite chez l abonné producteur et valorisation des coûts évités au distributeur.

Valeur de l énergie photovoltaïque distribuée produite chez l abonné producteur et valorisation des coûts évités au distributeur. Valeur de l énergie photovoltaïque distribuée produite chez l abonné producteur et valorisation des coûts évités au distributeur. Qu est-ce que la génération d énergie électrique distribuée? Dans le modèle

Plus en détail

Abdelkarim GHEZAL Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie

Abdelkarim GHEZAL Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie Abdelkarim GHEZAL Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie Principe du photovoltaïque Effet photovoltaïque: Conversion rayonnement solaire en énergie électrique Conversion directe de l énergie du

Plus en détail

L Afrique: un Gisement d Economie d Energie et d Exploitation des EnR

L Afrique: un Gisement d Economie d Energie et d Exploitation des EnR L Afrique: un Gisement d Economie d Energie et d Exploitation des EnR la demande mondiale en énergie primaire 4 DEMANDE MONDIALE EN ÉNERGIE PRIMAIRE PAR TYPE D ÉNERGIE (Source : AIE, 2012) 5 40% de la

Plus en détail

Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier

Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier Consommation d énergie en bâtiments d élevage laitier 1. Les consommations d énergie Energie globale Energie directe en bâtiment 2. Les économies possibles

Plus en détail

Relever les défis du système électrique en intégrant les énergies renouvelables

Relever les défis du système électrique en intégrant les énergies renouvelables Structure: Relever les défis du système électrique en intégrant les énergies renouvelables Considérer les solutions de stockage possibles comme un élément d'intégration Chercher des voies nouvelles avec

Plus en détail

Certificats d économie d énergie (CEE) Les opérations standardisées

Certificats d économie d énergie (CEE) Les opérations standardisées Certificats d économie d énergie (CEE) Les opérations standardisées >> LES ACTIONS STANDARDISÉES Les actions standardisées sont regroupées par secteurs concernés : bâtiment résidentiel, bâtiment tertiaire,

Plus en détail

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne Discussions actuelles Contrat de coalition 2013 Les priorités gouvernementales 2014-2017 Confirmation des objectifs ambitieux Confirmation

Plus en détail

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville.

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Source des données : statistiques et cas réels Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Logements Surfaces et nombre d habitants Logements : surface

Plus en détail

les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe Publication 2013

les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe Publication 2013 OBSERVATOIRE régional de l énergie et du climat Publication 2013 les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe bilan 2012 En Bref. Après une très forte progression entre 2000 et 2010 (plus de 40 %), les

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

Consommation régionale d'énergie finale

Consommation régionale d'énergie finale Consommation régionale d'énergie finale Consommation finale par secteur d activité Agriculture 1,5% [ France : 2% ] Industrie 36% [ France : 24% ] Transports 30% [ France : 31% ] Résidentiel / Tertiaire

Plus en détail

L'évaluation de la production de l énergie électrique. Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique.

L'évaluation de la production de l énergie électrique. Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique. L'évaluation de la production de l énergie électrique Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique. Plan du cours Définitions Unités de mesure Coefficients d'équivalence servant à comparer

Plus en détail

ROYAUME ROY DU MAROC

ROYAUME ROY DU MAROC ROYAUME DU MAROC Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau et de l Environnement CARBURANTS PROPRES AU MAROC Avril, 2010 Caractéristiques du secteur énergétique marocain. Secteur Pétrolier au Maroc:

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

Les chiffres clés. de l énergie et des gaz à effet de serre. en Midi-Pyrénées. www.oremip.fr. édition 2008

Les chiffres clés. de l énergie et des gaz à effet de serre. en Midi-Pyrénées. www.oremip.fr. édition 2008 ( Les chiffres clés de l énergie et des gaz à effet de serre données 26 édition 28 en Midi-Pyrénées ( Observatoire Régional de l'energie de Midi-Pyrénées Observatoire Régional de l Energie de Midi-Pyrénées

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

Les Énergies renouvelables - ENR Energie photovoltaïque (système photovoltaïque) 3 ème partie Oléron : le 21 avril 2010, Marc Delalande Site : www.enr-photovoltaique-17.fr, marc.delalande@online.fr Exemple

Plus en détail

PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES

PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES Sommaire I Les ressources Energétiques... 3 I.1. Positionnement de la thématique par rapport au SCoT... 3 I.2. Documents et objectifs de référence...

Plus en détail

EnR : les grands objectifs

EnR : les grands objectifs Les Energies Renouvelables Enjeux Pour le secteur du bâtiment à l horizon 2010 Virginie Schwarz Directrice Energie Air Bruit ADEME EnR : les grands objectifs Le Livre Blanc sur les énergies (septembre

Plus en détail

sommaire CONSOMMATION D ÉNERGIE FINALE...26 L Observatoire énergie réunion : outil d OBSERVATION...3 DESTINATION DES ÉNERGIES FOSSILES...

sommaire CONSOMMATION D ÉNERGIE FINALE...26 L Observatoire énergie réunion : outil d OBSERVATION...3 DESTINATION DES ÉNERGIES FOSSILES... sommaire L Observatoire énergie réunion : outil d OBSERVATION...3 La Réunion en chiffres...4 Tableau de synthèse...5 Schéma énergétique de La Réunion...6 Les indicateurs...7 NOTE MÉTHODOLOGIQUE...9 APPROVISIONNEMENT

Plus en détail

REALISATION - PHOTOVOLTAÏQUE RACCORDE AU RESEAU BRASSERIE DE TAHITI

REALISATION - PHOTOVOLTAÏQUE RACCORDE AU RESEAU BRASSERIE DE TAHITI BRASSERIE DE TAHITI Installation photovoltaïque de 1090 kwc sur le site de production de la ZI de Punaruu > Conception des postes transfo et raccordement à l installation électrique de l usine > Suivi

Plus en détail

Les émissions de gaz carbonique (CO2)

Les émissions de gaz carbonique (CO2) Fiche 21 Les émissions de gaz carbonique (CO2) 1. Quelles émissions pour les différentes énergies fossiles? La quantité de CO2 produit par la combustion d une tep de combustible fossile dépend de sa composition

Plus en détail

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires Energie Panorama Flux énergétique Dans la nature, l énergie se présente sous forme de pétrole brut, de gaz naturel, d énergie hydraulique, d uranium, de rayonnement solaire, d énergie éolienne, etc. Avant

Plus en détail

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale Bilan des Emissions de GES Restitution finale 19/11/2012 Agenda Synthèse de la collecte des données Modifications vs. restitution intermédiaire Présentation des résultats actualisés Plan d actions de réduction

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE INTRODUCTION DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Note au sous groupe gouvernance du groupe d experts. * L URANIUM DANS LE BILAN ENERGETIQUE FRANÇAIS Bernard LAPONCHE 3 avril 2013 * Dans les échanges

Plus en détail

COMMUNICATION EN CONSEIL DES MINISTRES

COMMUNICATION EN CONSEIL DES MINISTRES REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail MINISTERE DES MINES ET DE L ENERGIE MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES COMMUNICATION EN CONSEIL DES MINISTRES Objet : Informations du secteur énergie

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

4 Énergie primaire. Énergie brute n ayant subi aucune. 4 Énergie secondaire. Énergie obtenue par la transformation

4 Énergie primaire. Énergie brute n ayant subi aucune. 4 Énergie secondaire. Énergie obtenue par la transformation 2-ÉNERGIE 26 Les besoins énergétiques de la Nouvelle-Calédonie sont importants : les secteurs de la métallurgie, des transports et de l énergie (essentiellement les pertes d énergie lors de la production

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l énergie et des Mines. Résultat du Secteur de l Energie et des Mines pour l'année 2005

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l énergie et des Mines. Résultat du Secteur de l Energie et des Mines pour l'année 2005 République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l énergie et des Mines Direction des systèmes d information, des analyses économiques et de la documentation Résultat du Secteur de l Energie

Plus en détail

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

1- A partir des informations données ci-dessus et de vos connaissances, compléter le tableau suivant :

1- A partir des informations données ci-dessus et de vos connaissances, compléter le tableau suivant : THEME ENJEUX ENERGETIQUES CH 1 : BESOINS EN ENERGIE 1. NOS DIFFERENTES SOURCES ET FORMES D ENERGIE 1.1. «Différence entre source d énergie et forme d énergie» Le travail de l homme qui veut pouvoir utiliser

Plus en détail

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel»

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DE L ENERGIE SOLAIRE LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» Contexte : La

Plus en détail