A retenir au 4 ème trimestre Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2013"

Transcription

1 La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2013 Le marché de la location longue durée (*) 2 ème trimestre Contexte du marché automobile 2 - Le marché des entreprises 3 - Le marché de la LLD 4 - La LLD en chiffres A retenir au 2 ème trimestre Immatriculations VP neuves 2012/2013 : -7.9% Immatriculations VU neufs (<5t.) 2012/2013 : -8.0% Immatriculations VP+ VU Entreprises (1) 2012/2013 : -5.6% Mises à la route LLD 2012/2013 : -3.3% (1) hors Loueurs Courte Durée, véhicules de démonstration, véhicules constructeurs Contexte du marché automobile Le deuxième trimestre comptabilise 576 milliers d immatriculations de Véhicules Légers, soit une baisse de -7.9% par rapport à Le cumul des deux premiers trimestres ressort, lui, en baisse de -10.9%, avec seulement milliers de véhicules immatriculés; il faut remonter au premier semestre de 1998 pour atteindre un niveau inférieur. Le marché VP estle plus dégradé, avec un recul de -11.2% au cumul des deux trimestres en glissement annuel et de près de -8% sur le deuxième trimestre. Le marché VUL recule quant à lui de -9.2% sur les six premiers mois et de -8% sur le trimestre. La mise en œuvre le 1 er janvier 2013 d un nouveau durcissement du barème de bonus-malus a considérablement modifié la structure du marché des immatriculations VP par tranche de CO 2. Ainsi, la part des véhicules émettant moins de 105 g de CO 2 /km (seuil au-dessus duquel le bonus disparaît) est passée de 21% à 35% entre le S et le S Sur la même période, l émission moyenne du marché VP est passée de 123 à 115 g de CO 2 /km (-7%). En revanche, entre les deux premiers trimestres de 2013, le niveau moyen d émissions de CO 2 est resté stable. Répartition des immatriculations neuves VP au 2 ème trimestre 2013, en % du total Entre parenthèses le rappel des chiffres du 1 er trimestre 2013 LCD 15% (11%) Particuliers 51% (53%) LLD + Entreprises 20% (21%) Source : SNLVLD, CCFA, traitements BIPE (*) Analyse des réponses du TOP 14 qui représente 91% de la LLD en France Démonstration + Constructeurs 14% (15%) Sources : SNLVLD, CCFA, traitements BIPE Source : BIPE d'après CCFA Créé en 1978, le Syndicat National des Loueurs de Voitures en Longue Durée (SNLVLD) représente des sociétés commerciales ayant pour activité la location de véhicules en longue durée en France. Les adhérents du SNLVLD sont représentatifs à 97 % de l activité en France. La location longue durée de véhicules (tourisme et utilitaire) a conquis sa légitimité dans le monde de l entreprise, car elle répond à des besoins évolutifs en matière de comportement SNLVLD Immeuble et de gestion. Diapason Elle 218 avenue contribue Jean Jaurès de manière Paris significative au soutien de l industrie automobile. 1

2 juil.-08 nov.-08 mars-09 juil.-09 nov.-09 mars-10 juil.-10 nov.-10 mars-11 juil.-11 nov.-11 mars-12 juil.-12 nov.-12 mars-13 juil.-13 juil.-08 nov.-08 mars-09 juil.-09 nov.-09 mars-10 juil.-10 nov.-10 mars-11 juil.-11 nov.-11 mars-12 juil.-12 nov.-12 mars-13 juil.-13 Mises à la route LLD (VP) Immat VP Entreprises (Solde LLD+Entreprises-Mises à la route) Immat VP LCD Immat VP VD+Cstr Immat VP Nonménages Opinions Le marché des entreprises Le marché des entreprises continue de se dégrader Au 2 ème trimestre 2013, le marché VL non-ménages affiche une perte de -5,3% en glissement annuel avec 319 milliers d immatriculations. Le marché VL ménages décroche, lui, de -11%. Le S ressort ainsi en recul de -7,5% pour les entreprises et de -14.7% pour les ménages. Le marché non-ménages continue donc d augmenter son poids dans le marché total puisqu en juin 2013 il représente 55% du volume acquis contre 53% en La contraction du marché non-ménages est généralisée à l ensemble des canaux de clientèle : au T2 2013, le marché VL baisse en effet de -6,1% pour la LCD, de -4% pour les canaux dits «tactiques» et de -5,6% pour les flottes d entreprises (LLD + entreprises et administrations). Les flottes d entreprises ont perdu 2 points de part de marché entre le T1 et le T et représentent désormais 30,5% du marché VL au S Sur le marché VP, le décrochage des immatriculations non-ménages s est un peu atténué au T2 2013, avec un recul évalué à -4,5% en glissement annuel (233 milliers d unités), contre -9,5% au T Côté VUL, la baisse du marché non-ménages est plus marquée au T : -7,5% en glissement annuel, pour véhicules immatriculés. Le canal des flottes d entreprises ressort en baisse de -6,8% par rapport au T et diminue son poids dans le marché VUL total (79% au T2 contre 83% au T1 2013). La croissance française à nouveau positive mais l investissement poursuit sa baisse Si l économie française se contractait au T1 2013, les premières estimations de l INSEE affichent une croissance de +0.3% en glissement annuel au T2. L investissement, en revanche, régresse de près de -3% constituant un impact négatif sur la croissance du PIB ce trimestre. Dans le même temps, la consommation des ménages qui reculait de -0.1% au T1 afficherait une croissance de +0.4% au T2, comme la consommation des administrations. Évolution des carnets de commandes dans l industrie manufacturière (CVS) Source : INSEE 8% 6% 4% 2% 0% -2% -4% -6% -8% Contributions à la croissance du marché VP non-ménages au cours du 1 er semestre 2013, en % Les perspectives d évolution des carnets de commandes sont encourageantes mais restent néanmoins à un bas niveau. La situation de trésorerie, quant à elle, repasse dans le positif, suivant une tendance haussière. La conjoncture va donc dans le sens d une amélioration de l environnement économique et installe les bases d un retour progressif à la croissance. Ce contexte confirme ainsi le regain de confiance des industriels en août, pour le 4 ème mois consécutif. Opinions 15-3,0% 1,0% -3,3% -1,7% Situation de trésorerie à la fin du mois dans l industrie manufacturière (CVS) -6,9% Source : Banque de France Les adhérents AGL Services, ALD Automotive, Alphabet, Arval, Athlon Car Lease, Business Partner, CA Consumer Finance, CM- CIC bail, Crédipar, CGFF, Cofiparc, Public LLD, DIAC Location, Elat, Euralog SAS, FAL Fleet, GE Capital Fleet Services, LCA, Leaseplan, Locauto, Mercedes Benz Financial Services, Natixis Car Lease, Parcours, Salva Location, Uca Lease, UCA Fleet, Véhiposte, Volkswagen Bank, 2R fleet services. 2

3 Le marché de la location longue durée Des mises à la route en baisse, un parc en circulation croissant Après une forte diminution au 1 er trimestre (-13% en glissement annuel), le rythme des mises à la route de véhicules légers s est repris et s établit au 2 ème trimestre à -3,3%. Cela correspond à véhicules (VP+VUL) immatriculés par les loueurs longue durée. Le premier semestre affiche encore une décroissance importante : il est 8% endessous de son niveau de Ainsi, le poids des immatriculations des loueurs de longue durée au sein du canal des flottes d entreprise continue de reculer, passant de 61% au global de l année 2012, à 59% en juin Après la baisse de -16,5% au trimestre précédent, les mises à la route de VP n ont reculé «que» de -3% au T2 en glissement annuel. Cela représente véhicules. Les mises à la route de VUL décroissent également de -4% par rapport au T (dernier trimestre en croissance) et terminent le trimestre à près de unités. Le premier semestre est fortement décroissant : les VP diminuent de -9,5% et les VUL de -5% en glissement annuel. Dans le même temps, le total des restitutions ralentit également en glissement annuel (-5,3%) avec véhicules restitués. Compte tenu de la réduction combinée des mises à la route et des restitutions, le volume du parc LLD en circulation augmente, mettant fin à trois trimestres de baisse consécutifs. Alors qu au premier trimestre de l année, il s était contracté de -0,7% par rapport à la fin d année 2012, il a crû de +1,6% en juin 2013 par rapport au trimestre précédent. En atteignant unités, il se place ainsi à son plus haut niveau historique. Le parc en Fleet Management, bénéficiant de la nécessité toujours plus forte pour les entreprises de rationaliser la gestion de leur flotte, augmente lui aussi au 2 ème trimestre. Il compte maintenant véhicules : c est +1,8% de plus qu au trimestre précédent et son plus haut niveau depuis la fin Évolution du parc Location Longue Durée Évolution du parc en Fleet Management Évolution des mises à la route LLD SNLVLD Immeuble Diapason 218 avenue Jean Jaurès Paris 3

4 L La Location Longue Durée en chiffres Mises à la route % par rapport au parc par rapport à la même période de l année précédente Au % -3.3% Au % -4.8% Au % -10.0% Au % -13.0% Au % -3.3% Parc LLD au cours du trimestre depuis le début de l année en cours sur les 12 derniers mois Au % 2.1% 3.4% Au % 2.0% 2.8% Au % 1.8% 1.8% Au % -0.7% 0.2% Au (p) 1.6% 0.8% 0.4% Parc en Fleet Management au cours du trimestre depuis le début de l année en cours sur les 12 derniers mois Au % 6.0% 9.0% Au % 5.5% 7.0% Au % 7.3% 7.3% Au % 0.2% 3.8% Au (p) 1.8% 1.9% 3.2% Les motorisations alternatives au 2 ème trimestre 2013 Immatriculations VP + VU marché automobile (CCFA) Mises à la route LLD, VP+VU Electrique Hybride Essence (essence+diesel) 876 Hybride Diesel des entreprises les plus importantes du TOP 14 ont répondu à cette question. Selon ces réponses, les loueurs ont immatriculé 19,9% des véhicules électriques et 17,9% des véhicules hybrides du marché VL. 4

5 La Location Longue Durée en chiffres Parc total géré Top 14 au LLD (p) Fleet Management (p) Total (p) ALD DIAC CREDIPAR ARVAL LEASEPLAN GE CAPITAL FLEET SERVICES ALPHABET CAR LEASE PARCOURS FAL FLEET VW BANK NATIXIS CAR LEASE ATHLON CMCIC BAIL UCALEASE VEHIPOSTE (2) nc nc nc BUSINESS PARTNER (2) Total (2) Chiffres déjà comptabilisés dans des entreprises du TOP 14 Véhicules mis à la route Top 10 au T Rappel T RENAULT CLIO Renault Clio 2 PEUGEOT RENAULT MEGANE 4 CITROEN C3 5 CITROEN C4 + PICASSO 6 RENAULT KANGOO 7 RENAULT SCENIC + GD 8 PEUGEOT VOLSKWAGEN GOLF 10 RENAULT TWINGO PEUGEOT 208 CITROEN C4 + PICASSO CITROEN C3 RENAULT MEGANE RENAULT KANGOO RENAULT SCENIC + GD CITROEN BERLINGO PEUGEOT 308 VOLSKWAGEN GOLF SNLVLD Immeuble Diapason 218 avenue Jean Jaurès Paris 5

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 4 ème trimestre 2014

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 4 ème trimestre 2014 La Lettre du 1. Contexte du marché automobile 2. Le marché des entreprises 3. Contexte Macroéconomique 4. Le marché de la LLD 5. La LLD en chiffre (*) Analyse des réponses du TOP 13 qui représente 91%

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2015. Particuliers 50% (51%)

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2015. Particuliers 50% (51%) La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2015 Le marché de la location longue durée (*) 2 ème trimestre 2015 1. Contexte du marché automobile

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2014

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2014 La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2014 Le marché de la location longue durée (*) 2 ème trimestre 2014 1 - Contexte du marché automobile

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 3 ème trimestre 2015

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 3 ème trimestre 2015 La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 3 ème trimestre 2015 Le marché de la location longue durée (*) 3 ème trimestre 2015 1. Contexte du marché automobile

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 4 ème trimestre 2015

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 4 ème trimestre 2015 La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 4 ème trimestre 2015 Le marché de la location longue durée (*) 4 ème trimestre 2015 1. Contexte du marché automobile

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre Le marché de la location longue durée 4 ème trimestre 2013

A retenir au 4 ème trimestre Le marché de la location longue durée 4 ème trimestre 2013 La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 4 ème trimestre 2013 Le marché de la location longue durée (*) 4 ème trimestre 2013 1 - Contexte du marché automobile

Plus en détail

C O N F E R E N C E de P R E S S E de début d année

C O N F E R E N C E de P R E S S E de début d année C O N F E R E N C E de P R E S S E de début d année Intervenants : François Piot, Président du SNLVLD Laurent Corbellini, Président de la Commission communication Les adhérents du SNLVLD TOP 15 : ALD Automotive,

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre Le marché de la location longue durée 1 er trimestre 2013

A retenir au 4 ème trimestre Le marché de la location longue durée 1 er trimestre 2013 La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 1 er trimestre 2013 Le marché de la location longue durée 1 er trimestre 2013 1 - Contexte du marché automobile 2 -

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 29 janvier 2014 Résultats Trimestriels & Bilan Provisoire 2013 des Loueurs de Voitures en Longue durée 1 Conférence de presse Jean-François Chanal, Président SNLVLD Stéphane Copie,

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 5 novembre 2013 Résultats Trimestriels 3 des Loueurs de Voitures en Longue durée Conférence de presse Jean-François Chanal, Président SNLVLD Laurent Corbellini, Président de la commission

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015 Patrick Blain Présentation 2 1. Marché français juin 2015 et 6 mois 2015 2. Marché français 6 mois 2015 3. Le diesel Euro 6 doit bénéficier de la pastille verte n

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse 5 mars 2015 Conférence de presse des Loueurs de Voitures en Longue durée Marché de la LLD au 4 ème trimestre Indicateur de la LLD Feuille de route du SNLVLD 1 La conférence de presse est présentée par

Plus en détail

Le marché auto n a pas décollé en

Le marché auto n a pas décollé en e marché auto n a pas décollé en 2014 1 sur 6 02/01/2015 11:43 Le marché auto n a pas décollé en 2014 LE MONDE ECONOMIE 02.01.2015 à 10h43 Mis à jour le 02.01.2015 à 10h48 Par Philippe Jacqué (/journaliste/philippe-jacque/)

Plus en détail

13 septembre 2012. PETIT DEJEUNER de PRESSE

13 septembre 2012. PETIT DEJEUNER de PRESSE 13 septembre 2012 PETIT DEJEUNER de PRESSE 13 septembre 2012 Jean-François Chanal, Président 13/09/12 1/ Résultats & Perspectives 2/ Etude de comportement 3/ Actualité du secteur Résultats du 2 ème trimestre

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 12 juillet 2011. RÉSULTATS COMMERCIAUX 1 er SEMESTRE 2011, LES PREUVES D UNE STRATEGIE EN MARCHE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 12 juillet 2011. RÉSULTATS COMMERCIAUX 1 er SEMESTRE 2011, LES PREUVES D UNE STRATEGIE EN MARCHE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 12 juillet 2011 RÉSULTATS COMMERCIAUX 1 er SEMESTRE 2011, LES PREUVES D UNE STRATEGIE EN MARCHE FAITS MARQUANTS 1 ER SEMESTRE 2011 Une Marque plus globale et forte sur son

Plus en détail

Avec le soutien de. 28 Septembre 2015

Avec le soutien de. 28 Septembre 2015 28 Septembre 2015 FISCALITÉ Au regard de la fiscalité on peut répartir les véhicules en trois catégories: Les voitures particulières (68,5 % des immatriculations flottes) qui sont très contraintes en France

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail

Décision n 16-DCC-57 du 22 avril 2016 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Financière Parcours par la société Temsys

Décision n 16-DCC-57 du 22 avril 2016 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Financière Parcours par la société Temsys RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 16-DCC-57 du 22 avril 2016 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Financière Parcours par la société Temsys L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse 29 janvier 2016 Conférence de presse des Loueurs de Voitures en Longue durée Marché de la LLD, BILAN 2015 Indicateur de la LLD Tendances du métier 1 La conférence de presse est présentée par François-Xavier

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Conférence de presse Des Loueurs de Voitures en Longue Durée 1 er février 2017

Conférence de presse Des Loueurs de Voitures en Longue Durée 1 er février 2017 Conférence de presse Des Loueurs de Voitures en Longue Durée 1 er février 2017 François-Xavier Castille Président SNLVLD Fabrice Denoual Président Commission Communication Stéphane Copie Président Commission

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

FICHE FISCALITE 2014 LA FISCALITÉ AUTOMOBILE : GÉNÉRALITÉS & SPÉCIFICITÉS POUR LES VÉHICULES PARTICULIERS MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE.

FICHE FISCALITE 2014 LA FISCALITÉ AUTOMOBILE : GÉNÉRALITÉS & SPÉCIFICITÉS POUR LES VÉHICULES PARTICULIERS MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE. FICHE FISCALITE 2014 MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE Page 1 SOMMAIRE LES AVANTAGES EN NATURE :... 3 2 modes de calcul :... 3 Mode n 1 : le calcul selon les dépenses au réel :... 3 Mode n 2 : le calcul

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2010 Note semestrielle N 1 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1. CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL DES CENTRES D AFFAIRES Chiffre d affaires total / surface totale

Plus en détail

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 LOCATION DE VOITURES SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA LOCATION DE VOITURES... 4 L'ACTIVITÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA LOCATION

Plus en détail

PLR 2013 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

PLR 2013 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES PLR 2013 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES Version du 20/05/2014 à 21:04:47 PROGRAMME 791 : CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DE L ATTRIBUTION D AIDES À L ACQUISITION

Plus en détail

Les services de financement automobile à l horizon 2013 Quelles perspectives et quels enjeux face au durcissement de la réglementation bancaire?

Les services de financement automobile à l horizon 2013 Quelles perspectives et quels enjeux face au durcissement de la réglementation bancaire? Les services de financement automobile à l horizon 2013 Quelles perspectives et quels enjeux face au durcissement de la réglementation bancaire? Le financement automobile à la croisée des chemins Le marché

Plus en détail

Le marché automobile français janvier-septembre 2015

Le marché automobile français janvier-septembre 2015 Le marché automobile français janvier-septembre 2015 Marché français 2 septembre 2015 VL (VP+VUL) : + 9,0 % VP : + 9,1 % VUL : + 8,6 % VI : + 18,5 % VL (VP+VUL) : + 5,4 % VP : + 6,3 % VUL : + 0,8 % VI

Plus en détail

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Faits marquants en 2008-2009 - La rentabilité économique recule mais demeure satisfaisante - L investissement ralentit

Plus en détail

Le marché automobile français janvier-mai 2015

Le marché automobile français janvier-mai 2015 Le marché automobile français janvier-mai 2015 Marché français 2 mai 2015 VL (VP+VUL) : - 4,8 % VP : - 4,0 % VUL : - 8,9 % VI : + 26,9 % VL (VP+VUL) : + 2,9 % VP : + 3,8 % VUL : - 1,6 % VI : + 2,2 % Marché

Plus en détail

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Au mois d août, l impact des nouveautés apparues au printemps a été moins ressenti

Plus en détail

Note de l'institut d émission

Note de l'institut d émission Le secteur automobile en Nouvelle-Calédonie AGENCE DE NOUMÉA Décembre 25 Note de l'institut d émission Établissement public Dotation 1 - SIRET 78 43 111 1 APE 651 A Siège social : 5 rue Roland Barthes

Plus en détail

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FAL Fleet Services

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FAL Fleet Services GUIDE FISCAL L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. «Document à titre indicatif. La responsabilité de FAL Fleet Services ne pourra pas être engagée

Plus en détail

Éditorial Innovation & adaptation Produits & services Fiscalité verte Chiffres de la LLD Syndicat National Des Loueurs De Voitures En Longue Durée

Éditorial Innovation & adaptation Produits & services Fiscalité verte Chiffres de la LLD Syndicat National Des Loueurs De Voitures En Longue Durée Faits & Chiffres 2007 Sommaire p. 1 p. 2-3 p. 4-5 p. 6 p. 7-8 Éditorial Innovation & adaptation Produits & services Fiscalité verte Chiffres de la LLD Syndicat National Des Loueurs De Voitures En Longue

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 3 au 7 décembre 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Prix des appartements anciens au 3 ème trimestre 212 : -,5% sur un an, première baisse depuis fin 29, tensions persistantes à Paris 2. Crédits

Plus en détail

DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA

DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA PÉRIODE SE CLÔTURANT LE 30 SEPTEMBRE 2011 Compte tenu de la cession d Avis Europe, qui a pris effet le 3 octobre 2011, ce communiqué ne concerne que les

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES Version du 27/05/2015 à 17:48:55 PROGRAMME 791 : CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DE L'ATTRIBUTION D'AIDES À L'ACQUISITION

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 2014 PREAMBULE Afin d inciter les particuliers, les entreprises et

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE ENQUÊTES DE CONJONCTURE 115 moyenne de long terme = 100 3.00 58 110 variation sur un an en % 2.50 56 105 100 95 PIB (échelle de droite) 2.00

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

- 0 - dossier de Presse. Les enjeux de la mobilité, un moteur pour la LLD. Janvier 2010 - DP SNLVLD. Contact Presse : Isabelle.briglia@ainsicom.

- 0 - dossier de Presse. Les enjeux de la mobilité, un moteur pour la LLD. Janvier 2010 - DP SNLVLD. Contact Presse : Isabelle.briglia@ainsicom. - 0 - dossier de Presse Les enjeux de la mobilité, un moteur pour la LLD - 1 - Les enjeux de la mobilité, un moteur pour la LLD «Que faire pour optimiser sa flotte? Comment sécuriser la conduite des collaborateurs,

Plus en détail

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 Présentation du Groupe Jean-Hugues Duban Responsable Relations Investisseurs Chiffres clés PSA Peugeot Citroën Deux marques puissantes, différenciées et complémentaires

Plus en détail

Les mandataires auto, grands gagnants de la reprise du marché automobile en Europe

Les mandataires auto, grands gagnants de la reprise du marché automobile en Europe Les mandataires auto, grands gagnants de la reprise du marché automobile en Europe Pour acheter leur voiture neuve, les consommateurs se tournent vers les mandataires automobiles Selon les chiffres publiés

Plus en détail

Paris, le 7 juillet 2010 RÉSULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2010 CITROËN : LA DYNAMIQUE CRÉATIVE TECHNOLOGIE

Paris, le 7 juillet 2010 RÉSULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2010 CITROËN : LA DYNAMIQUE CRÉATIVE TECHNOLOGIE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2010 RÉSULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2010 CITROËN : LA DYNAMIQUE CRÉATIVE TECHNOLOGIE FAITS MARQUANTS Une hausse de 17 % des ventes CITROËN dans le monde

Plus en détail

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 1 Brochure ALD electric INTRODUCTION Notre offre ALD electric se compose d une gamme très complète de véhicules électriques comprenant des hybrides

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Le marché automobile français janvier-décembre 2015

Le marché automobile français janvier-décembre 2015 Le marché automobile français janvier-décembre 2015 Marché français 2 décembre 2015 VL (VP+VUL) : + 11,8 % VP : + 12,5 % VUL : + 8,6 % VI : + 14,6 % VL (VP+VUL) : + 5,9 % VP : + 6,8 % VUL : + 2,0 % VI

Plus en détail

La Belgique, pays du diesel? Automania.be

La Belgique, pays du diesel? Automania.be Automania.be L'intégration de véhicules hybrides et électriques dans les flottes des entreprises : une formule rentable Publié le 08.05.2014 Une étude sur le point critique entre conduire à l'essence,

Plus en détail

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses. PuBLi DOssieR publi-information octobre 2013 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile réalisation : - 01 43 20 10 49 / Photo : istockphoto.com le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

SEIYA Consulting Véhicules d Entreprises et Flottes Captives

SEIYA Consulting Véhicules d Entreprises et Flottes Captives 1 SEIYA Consulting Véhicules d Entreprises et Flottes Captives Journées H2 et Territoires Belfort, 23-09-2014 Agenda de la journée H2 Flottes Captives 2 Véhicules d Entreprises et Flottes Captives Solutions

Plus en détail

Axe LLD juin. en 2012. Rapport Economique du SNLVLD. Edito du Président. Communiquer pour avancer! Sommaire. Jean-François Chanal

Axe LLD juin. en 2012. Rapport Economique du SNLVLD. Edito du Président. Communiquer pour avancer! Sommaire. Jean-François Chanal Axe LLD juin 2013 Sommaire Edito du président p 1 Etude qualitative p 2-3 Les commissions de travail p 4-5 Etude comportement p 5 Faits & chiffres p 6-7 Adhérents SNLVLD p 8 Rapport Economique du SNLVLD

Plus en détail

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant Priorité n 1 en Europe Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 2010 CO2 et Energie les données du

Plus en détail

Marché automobile français (VP) décembre 2014/2013 : - 6,8 % 12 mois 2014/2013 : + 0,3 % (données brutes)

Marché automobile français (VP) décembre 2014/2013 : - 6,8 % 12 mois 2014/2013 : + 0,3 % (données brutes) Paris, le 2 janvier 2015 CCFA : INFORMATION PRESSE DECEMBRE 2014 Marché automobile français (VP) décembre 2014/2013 : - 6,8 % 12 mois 2014/2013 : + 0,3 % (données brutes) (VP) Voitures particulières :

Plus en détail

Axe LLD juin. en 2013. Rapport Economique du SNLVLD. Edito du Président. LA LLD L intelligence des services. Sommaire

Axe LLD juin. en 2013. Rapport Economique du SNLVLD. Edito du Président. LA LLD L intelligence des services. Sommaire Axe LLD juin 2014 Rapport Economique du SNLVLD en 2013 Sommaire Edito du président p. 1 Etude qualitative p. 2-4 Les commissions de travail p. 4-5 Faits & chiffres p. 6-7 Adhérents SNLVLD p. 8 Edito du

Plus en détail

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015 L a situation économique de Taiwan au ème semestre 1 Résumé L économie taiwanaise subit un ralentissement prononcé au ème trimestre, qui conduit le gouvernement à diviser par deux sa prévision de croissance

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto 4.1 Panorama du commerce et de la réparation auto-moto L ensemble du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles comprend 75 entreprises en 28 et 365 en équivalents-temps plein. Le taux

Plus en détail

Le marché automobile français janvier-octobre 2015

Le marché automobile français janvier-octobre 2015 Le marché automobile français janvier-octobre 2015 Marché français 2 octobre 2015 VL (VP+VUL) : + 0,7 % VP : + 0,6 % VUL : + 1,4 % VI : + 23,7 % VL (VP+VUL) : + 4,9 % VP : + 5,7 % VUL : + 0,9 % VI : +

Plus en détail

Le marché automobile français janvier-juin 2015

Le marché automobile français janvier-juin 2015 Le marché automobile français janvier-juin 2015 Marché français 2 juin 2015 VL (VP+VUL) : + 14,3 % VP : + 15,0 % VUL : + 10,5 % VI : + 36,0 % VL (VP+VUL) : + 5,2 % VP : + 6,1 % VUL : + 0,8 % VI : + 7,7

Plus en détail

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES Version du 06/10/2015 à 11:22:17 PROGRAMME 791 : CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DE L'ATTRIBUTION D'AIDES À

Plus en détail

Cahiers Conjoncturels Aubois

Cahiers Conjoncturels Aubois Cahiers Conjoncturels Aubois Tendances 1 er Prévisions 2 nd 29 ème édition Septembre 1 Synthèse Constats SECTEURS D ACTIVITE Prévisions Evolution CA Note d activité Note de confiance Perspectives d évolution

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2012 Note semestrielle N 5 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES Une activité dynamique qui pourrait s essouffler L activité d hébergement d entreprises au premier

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

Distribution automobile D Ieteren Auto

Distribution automobile D Ieteren Auto Distribution automobile D Ieteren Auto Qui sommes-nous? D Ieteren Auto couvre l ensemble des activités de distribution en Belgique des marques Volkswagen, Audi, Seat, Skoda, Bentley, Lamborghini, Porsche

Plus en détail

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

Conférence de presse. 18 juin 2015 Bienvenue. La LLD, dans l air du temps

Conférence de presse. 18 juin 2015 Bienvenue. La LLD, dans l air du temps Conférence de presse 18 juin Bienvenue La LLD, dans l air du temps Actualité Nouveau président du SNLVLD François Xavier Castille Directeur Général ARVAL FRANCE Conférence de presse Le marché De La LLD

Plus en détail

AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E C O M P T E D ' A F F E C T A T I O N S P É C I A L E M I S S I O N M I N I S T É R I E L L E P R O J E T S A N N U E L S D E P E R F O R M A N C E S A N N E X E A

Plus en détail

Automobile : le coup de frein?

Automobile : le coup de frein? Automobile : le coup de frein? Wilfried Verstraete, Président du Directoire d Euler Hermes Ludovic Subran, Chef Economiste et Directeur de la Recherche Yann Lacroix, Responsable Etudes sectorielles Conférence

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA PLATEFORME DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE (PFA)

PRÉSENTATION DE LA PLATEFORME DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE (PFA) PRÉSENTATION DE LA PLATEFORME DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE (PFA) CSFR ÎLE-DE-FRANCE 30/01/2013 1 Union européenne 27 pays : Production et immatriculations de voitures particulières neuves Sources respectives

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Décembre 211 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 21 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 2 avril 2012. Patrick Blain

CONFÉRENCE DE PRESSE 2 avril 2012. Patrick Blain CONFÉRENCE DE PRESSE 2 avril 2012 Patrick Blain 2 Présentation 1. Marché français mars 2012 et 1 er trimestre 2012 2. Marché français mars 2012 3. Marché français 1 er trimestre 2012 4. Les risques de

Plus en détail

C Le bilan de la circulation

C Le bilan de la circulation C Le bilan de la circulation MEDAD/SESP Les comptes des transports en 2006 (tome 1) juin 2007 59 C1 - Le bilan de la circulation La circulation routière est globalement stable en 2006 sur l ensemble du

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février 25-2-24 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - février 25 Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février Le baromètre

Plus en détail

Département Econome. Indicateur de Conjoncture

Département Econome. Indicateur de Conjoncture Département Econome Indicateur de Conjoncture Septembre 211 Conjoncture Economique Sommaire SOMMAIRE... 2 1. CREATIONS D ENTREPRISES... 4 2. CONSOMMATION... 4 3. TOURISME... 5 4. BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS...

Plus en détail

Bonus Malus éco-fiscal

Bonus Malus éco-fiscal La Déclaration de politique régionale du Gouvernement wallon de juillet 29 prévoit notamment un objectif de Bonus Malus éco-fiscal s engager dans une réforme progressive de la fiscalité du transport routier

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd ÉTUDE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Février 2010 Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : Reports Ltd 231 avenue Jean Jaurès 2 Hilliards Court 69007

Plus en détail

Le marché automobile français janvier-mars 2014

Le marché automobile français janvier-mars 2014 Le marché automobile français janvier-mars 2014 Marché français 2 mars 2014 VL (VP+VUL) : + 7,7 % VP : + 8,9 % VUL : + 1,6 % VI : - 8,8 % VL (VP+VUL) : + 2,1 % VP : + 2,9 % VUL : - 1,6 % VI : + 6,2 % Marché

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015 L Tableau de bord mensuel Novembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple =

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

LOCATION DE VEHICULES NEUFS DE TOURISME ET PETIT UTILITAIRE

LOCATION DE VEHICULES NEUFS DE TOURISME ET PETIT UTILITAIRE LOCATION DE VEHICULES NEUFS DE TOURISME ET PETIT UTILITAIRE CCTP Marché public de prestations de services Marché à Procédure adaptée à bons de commande (art. 28 et 77 du Code des marchés publics) Syndicat

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

LE POINT SUR Les avantages en nature

LE POINT SUR Les avantages en nature LE POINT SUR Les avantages en nature 1 Qu est-ce que l avantage en nature? Que sont les avantages en nature? Lorsque les dirigeants ou les collaborateurs d une entreprise disposent d une «voiture de fonction»

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Mars 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

EN NORD PAS-DE-CALAIS

EN NORD PAS-DE-CALAIS FÉVRIER 2015 LES ENTREPRISES EN NORD PAS-DE-CALAIS BILAN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 Sommaire CONTEXTE CONJONCTUREL... 3 SYNTHÈSE... 4 INDUSTRIE... 5 RAPPEL DU CONTEXTE CONJONCTUREL RÉGIONAL 2013 ET 2014...

Plus en détail

Présentation des industries de la Métallurgie

Présentation des industries de la Métallurgie Présentation des industries de la Métallurgie - Sources U.I.M.M. Lorraine En France Les industries de la transformation des métaux recouvrent les activités suivantes : - Biens intermédiaires : production

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES Version du 07/10/2014 à 08:46:13 PROGRAMME 791 : CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DE L ATTRIBUTION D AIDES À

Plus en détail

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources Gep éditions, 2011 ISBN : 978-2-84425-796-3 Le référentiel L'environnement économique, juridique et institutionnel Caractériser le marché de l entreprise et définir l offre et la demande. Identifier les

Plus en détail