OUTILS DE DIAGNOSTIC EN CHIRURGIE RÉFRACTIVE UTILE POUR QUI? Dr B. Farpour 18 octobre 2007

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OUTILS DE DIAGNOSTIC EN CHIRURGIE RÉFRACTIVE UTILE POUR QUI? Dr B. Farpour 18 octobre 2007"

Transcription

1 OUTILS DE DIAGNOSTIC EN CHIRURGIE RÉFRACTIVE UTILE POUR QUI? Dr B. Farpour 18 octobre 2007

2 Outils diagnostiques

3 Outils diagnostiques

4 La Topographie

5 L Orbscan II

6 L Orbscan II

7 L Orbscan II Source :www.laser-vision-rothschild.com

8 L avantage des nouveaux topographes

9 L avantage des nouveaux topographes

10 Utilité clinique de la topographie Les topographes cornéens permettent de détecter les anomalies, de documenter et d'effectuer le suivi dans les cas suivants: Irrégularités de la surface cornéenne Kératocône Dystrophies ou dégénérescences cornéennes Astigmatisme irrégulier Déformations cornéennes : ptérygion, lentilles Acuité visuelle inférieure à 1.0 ou diminution d'acuité non expliquée Modifications importantes de la réfraction Plaintes de halos, éblouissement, diplopie monoculaire, etc.

11 Utilité clinique de la topographie Contactologie Décentrement inexpliqué des lentilles (apex décentré..). Modification de la réfraction et/ou diminution d'acuité visuelle Déformation secondaire au port de lentilles cornéennes ("corneal warpage") Orthokératologie Chirurgie réfractive

12 Topographie d un ptérygion

13 Contact Lens «Warpage» Source:

14 Mr. B. D. 43 ans OD: 0.4 cc +1 = / 20⁰ OS: 0.7 cc = / 170⁰

15 Mr. D. G. 24 ans Myopisation récente OD: 0.7 sc 1.2 cc -0.5 = -0.5/110⁰ OS: 1.2 sc 1.2 cc -0.25/5⁰

16 Contrôle à 3 mois

17 Mme A.D. 29 ans Plainte: voit mal OD: 1.2 cc = -1/90⁰ OS: 1.2 cc -1.5 = -0.5/110⁰

18 Qualité de vision L Acuité est un critère insuffisant Source: M. Assouline

19 Qualité de vision Aberrations optiques Perfect Eye Small Myopia Myopic Astigmatism Coma 45 Source: M. Assouline

20 Les limites de la vision Système optique Transformation de l image optique en signaux électrique: la rétine Cortex visuel

21 Pouvoir de résolution de l oeil Image perçue Source: M. Assouline

22 Echantillonnage rétinien Les cônes fovéolaires Image Projetée Echantillonnage 20/20 letter 5 arc minutes Source: Austin Roorda

23 Les limites de la vision Système optique Diffraction (effet de bord de la pupille) Aberrations Diffusion (pureté et transparence des milieux) Transformation de l image optique en signaux électrique: la rétine Cortex visuel

24 Les limitations de la vision Acuité visuelle 20/05 20/10 20/20 Limite de la diffraction Limite rétinienne Limité par aberrations 20/40 20/ Taille pupille

25 Limite : diffraction Limite de la diffraction

26 Limites : aberrations Limité par aberrations 1 mm 2 mm 3 mm 4 mm 5 mm 6 mm 7 mm

27 Aberrations Pupille Étroite Pupille Large Source: Austin Roorda

28 Qualité de Vision Taille de la Pupille

29 Le front d onde Lors de l interaction avec une surface le front d onde change Le front d onde devient donc le moyen d exprimer la qualité d un système optique Expression des aberrations optiques Altération de la focalisation Altération des contrastes

30 Aberration du front d onde diverging beam = spherical wavefront wave aberration Perfect, ideal wavefront Source: Austin Roorda

31 Aberration du front d onde Parallel light rays (point source) Ideal optical system Plane wavefront Optical system causing aberrations Distorted wavefront Point spread function 3D Picture of point Source: M. Assouline

32 Le front d onde x,y sont l axe sur la pupille Niveau 0 Les couleurs reflètent l erreur optique associée avec le rayon qui passe a cet endroit

33 Le front d onde Pour que ce front d onde soit utile cliniquement il faut le résumer avec quelques indices Coefficient de Zernicke

34 Zernike Modes Higher Order Aberrations 3rd 2nd astigmatism 0 Z Z 2 Z 2 Z221 Z200 Z220 defocus astigmatism ~ Conventional Refraction Z -3 Z Z Z Z331 Z311 Z310 Z330 trefoil coma coma trefoil 4th Z441 Z -4 4 Z421 0 Z 2 Z -2 4 Z400 4 Z420 Z 4 Z440 Z 4 4 quadrafoil secondary spherical secondary quadrafoil astigmatism astigmatism 5th pentafoil Z -5 5 secondary trefoil Z Z -1 5 Z 5 Z Z 5 Z551 Z531 Z511 Z510 Z530 Z550 secondary coma secondary coma secondary trefoil pentafoil Source : B&L

35

36 Front d onde Aberrations de haut ordre Front d onde complet Taille pupille Information statistique PSF

37 Aberrations optiques L aberration sphérique Pupille étroite Pupille Large Source: M. Assouline

38 Population normale Taille de la pupille

39 L Aberrométrie Zywave Normal Band View - pre op Z 400 est le plus souvent négatif (Myopisation nocturne) Z 200 négatif Correspond à de la myopie Source: M. Assouline

40 Forte Myopie et chirurgie réfractive

41 Traitement Asphérique B&L 170 yeux appariés Source: M. Assouline

42 Aberrations induites et zone optique (Lasik à D) Change in Higher Order RMS from Preop at 1M Postop (um) mm 5.0mm 5.5mm 6.0mm 6.5mm 7.0mm 7.5mm 8.0mm p< mm OZ 6.5mm OZ 7.0mm OZ Pupil Size Source: M. Assouline

43 Population Normale Distribution des HOA by Zernike, n=271, Pupil Size = 6.0mm Source: M. Assouline

44 Population normale Distribution rms Higher Order RMS, n= 271, Pupil Size = 6.0mm Source: M. Assouline

45 Aberrations dans la population Distribution des aberrations de haut ordre By Zernike Order n=91 Root Mean Square - RMS (um) rd Order RMS 4th Order RMS 5th Order RMS Max Min Mean +/- SD Mean Source: M. Assouline

46 Mme A.D. 29 ans

47 Mme A.D. 29 ans

48 Mme S. W 10 ans post KR Baisse d acuité visuelle rapide Diplopie monoculaire OD : 0.7 cc +2 = -1 / 10 OS : 0.6 cc = -0.5 /50

49 Mme S. W Avec lentille

50 Mme S. W Avec lentille

51 La correction des aberrations n a de sens que si notre habilité à corriger la sphère et le cylindre est exacte et précise.

52 Comment optimiser la performance en chirurgie réfractive? Photoablation optimisée Zyoptix Personalised WFG Zyoptix Tissue Saving Zyoptix Aspheric Limitation du Coût Tissulaire Préservation du Mur Postérieur Volet mince & neutre Lepto Lasik (XP) Femtoseconde EpiLasik Non Spécifique Zone Optique plus large Non Spécifique Spécifique Limitation des aberrations optiques induites Aberration sphérique, Coma etc.. Correction des aberrations optiques préexistantes Source: M. Assouline

53 Merci de votre attention

Dr Bijan Farpour. 22 novembre 2007

Dr Bijan Farpour. 22 novembre 2007 Dr Bijan Farpour 22 novembre 2007 La chirurgie réfractive n est pas une panacée et des critères strictes doivent être rencontrés avant de proposer toute chirurgie. Plus le patient comprend Plus ses attentes

Plus en détail

Aberrométrie : intérêt en pratique courante. Dr. Solange Leroux Les Jardins

Aberrométrie : intérêt en pratique courante. Dr. Solange Leroux Les Jardins Aberrométrie : intérêt en pratique courante. Dr. Solange Leroux Les Jardins PARIS SAFIR 2006 CHNO des Quinze-Vingts, Paris Cabinet: 13 bd Raspail, 75007 Paris Aberrométrie : intérêt en pratique courante.

Plus en détail

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 Chirurgie Réfractive Correction de: Myopie Hypermétropie Astigmatisme Historique J. Barraquer : le kératomleusis années 50 en Colombie Historique

Plus en détail

Comparaison des résultats visuels et réfractifs des traitements myopiques Zyoptix Asphérique versus Zyoptix Tissue Saving : une étude rétrospective

Comparaison des résultats visuels et réfractifs des traitements myopiques Zyoptix Asphérique versus Zyoptix Tissue Saving : une étude rétrospective Comparaison des résultats visuels et réfractifs des traitements myopiques Zyoptix Asphérique versus Zyoptix Tissue Saving : une étude rétrospective Pilly B. 1, MD, Farpour B. 1,2, MD, Von Gunten S. 2,

Plus en détail

CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL PLATE FORME L.B.V. 18 MARS 2012 DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR

CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL PLATE FORME L.B.V. 18 MARS 2012 DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL 18 MARS 2012 PLATE FORME L.B.V. DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR Comprenant : La station de mesures CRS Master ZEISS Le logiciel L.B.V. ZEISS Le laser Excimer Mel 80 Le

Plus en détail

Les 15 aberrations de Zernicke

Les 15 aberrations de Zernicke Les 15 aberrations de Zernicke Les polynomes de Zernike correspondent à la somme des expressions simples de Seidel-Zernike qui sont de la forme: Ils expriment sous forme mathématique ou graphique ces données.

Plus en détail

Explications sur les équipements Laser Vision Future Lyon

Explications sur les équipements Laser Vision Future Lyon Pour y voir plus clair? C est taupe! Explications sur les équipements Laser Vision Future Lyon Les différents examens Evaluation des défauts optiques Mesure de la tension oculaire Topographie et pachymétrie

Plus en détail

Chirurgie de la presbytie

Chirurgie de la presbytie Chirurgie de la presbytie IntraCor utilise le laser femtoseconde L IntraCor est une méthode innovante, efficace et peu invasive, de compensation chirurgicale de la presbytie chez les emmétropes. Cette

Plus en détail

12 PANORAMA. Figure 1 Simulation de la vision selon l astigmatisme.

12 PANORAMA. Figure 1 Simulation de la vision selon l astigmatisme. L astigmatisme est le plus souvent généré par la géométrie torique de la cornée, en particulier de sa face antérieure. Il est plus rarement d origine cristallinienne, par irrégularité de la forme ou de

Plus en détail

Chapitre 2 : Chirurgies réfractives

Chapitre 2 : Chirurgies réfractives Chapitre 2 : Chirurgies réfractives 1. Techniques d examen... 2 1.1 Aberrométrie (voir chapitre cornée)... 2 1.2. Topographie cornéenne (voir chapitre cornée)... 2 2. Chirurgies incisionnelles... 2 3.1.

Plus en détail

Lentilles spéciales. 11,00 Toutes possibilités par 0,05. 10,10 à 11,30 7,30 à 10,55 par 0,05. Toutes possibilités (standard : + 1,00)

Lentilles spéciales. 11,00 Toutes possibilités par 0,05. 10,10 à 11,30 7,30 à 10,55 par 0,05. Toutes possibilités (standard : + 1,00) Lentille Page Laboratoire LS - pa,25 d pa,50 d AX 38 L C S pa,25 11,00 toutes possibilités pa,05 Enfant - Mégalo-cornée - Greffe de cornée Déformation cornéenne AX TI / TE / BI 39 L C S pa,25 11,00 pa,05

Plus en détail

Correction de la Presbytie Laser Vs Implant intraoculaire

Correction de la Presbytie Laser Vs Implant intraoculaire Mono Vision Correction de la Presbytie Laser Vs Implant intraoculaire Michel Podtetenev m.d. FocusVision.ca Correction de loin pour l œil dominant Correction de près pour l œil dominé Créer une myopie

Plus en détail

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie 1 Information générale de la Société Française d'ophtalmologie La chirurgie réfractive a pour but de corriger les anomalies de vision optique, de façon à améliorer l acuité visuelle sans correction et

Plus en détail

Implants Toriques. Phakes - Artisan T Pseudophake - Acrysof T - Acritec T - Rayner Flex T. Lasik, PKR KR Cataracte Kératocône Kératoplastie Ptérygion

Implants Toriques. Phakes - Artisan T Pseudophake - Acrysof T - Acritec T - Rayner Flex T. Lasik, PKR KR Cataracte Kératocône Kératoplastie Ptérygion 176-181_OPHT15_chirurgie.qxp 27/05/08 17:19 Page 176 CHIRURGIE Traitement chirurgical de l astigmatisme Des moyens très divers pour des indications très variées Le bilan pré-opératoire élimine les contre-indications

Plus en détail

Les aberrations sphériques

Les aberrations sphériques Les aberrations sphériques en question S? D. GATINEL sphérique est définie en optique géométrique par une L aberration différence de puissance réfractive entre les rayons réfractés près et loin de l axe

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

Le bilan ophtalmologique préopératoire

Le bilan ophtalmologique préopératoire Le bilan ophtalmologique préopératoire Le bilan ophtalmologique préopératoire comprend plusieurs examens spécialisés effectués au cabinet médical. Préalablement à toute décision chirurgicale, votre chirurgien

Plus en détail

Avertissement. Anisométropie et aniséïconie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie

Avertissement. Anisométropie et aniséïconie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie www.strabisme.net Avertissement On distingue classiquement deux types d anisométropie Anisométropie et aniséïconie Alain Péchereau es anisométropies axiles es anisométropies de puissance Du fait de la

Plus en détail

I Représentation et modélisation de l œil.

I Représentation et modélisation de l œil. I Représentation et modélisation de l œil. Doc 1 : voir livre p 202 Lorsque la lumière pénètre dans l oeil par la pupille, elle traverse des milieux transparents : la cornée, l humeur aqueuse, le cristallin

Plus en détail

Analyse quantitative des aberrations oculaires d ordre élevé grâce au système de Shack-Hartmann chez des porteurs de lentilles de contact

Analyse quantitative des aberrations oculaires d ordre élevé grâce au système de Shack-Hartmann chez des porteurs de lentilles de contact Analyse quantitative des aberrations oculaires d ordre élevé grâce au système de Shack-Hartmann chez des porteurs de lentilles de contact Laurent Fumery, Bernard Barthelemy, Optométriste. L objectif de

Plus en détail

Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne?

Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne? 1 D. GATINEL Fondation Ophtalmologique A. de Rothschild, CEROC, PARIS. gatinel@aol.com Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne? L implantation d une lentille

Plus en détail

Redécouvrir l astigmatisme

Redécouvrir l astigmatisme 4 D. GATINEL* L astigmatisme oculaire est un défaut aussi classique que complexe si l on veut en décrire avec justesse les conséquences sur le trajet des rayons lumineux réfractés. L étude des phénomènes

Plus en détail

Aberrométrie, Aberrations de haut degré Aberrometry, High order aberrations 29/03/2010

Aberrométrie, Aberrations de haut degré Aberrometry, High order aberrations 29/03/2010 Aberrométrie, Aberrations de haut degré Aberrometry, High order aberrations 29/03/2010 Puissance et astigmatisme régulier : Pour comprendre le principe de l'aberrométrie, il faut d'abord rappeler quelques

Plus en détail

Les techniques chirurgicales dites multifocales sont destinées

Les techniques chirurgicales dites multifocales sont destinées 1 D. GATINEL Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild, PARIS. CEROC (Centre d Expertise et de Recherches en Optique Clinique). gatinel@gmail.com Correction de la presbytie : la multifocalité personnalisée

Plus en détail

L optique adaptative pour l étude et la correction des défauts optiques de l œil humain

L optique adaptative pour l étude et la correction des défauts optiques de l œil humain D O S S I E R Optique adaptative 1 D. GATINEL Hôpital Bichat Claude Bernard, Fondation A. de Rothschild, PARIS. L optique adaptative pour l étude et la correction des défauts optiques de l œil humain L

Plus en détail

Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement

Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement Vision Clinic : Une compétence à tous les niveaux Depuis toujours, bien voir est un besoin fondamental de l homme. Avoir une meilleure

Plus en détail

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: La vision éloignée La vision rapprochée Le pouvoir d'accommodation Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement

Plus en détail

Casablanca Laser Vision

Casablanca Laser Vision Casablanca Laser Vision Située au cœur de la Clinique Val d Anfa, Casablanca Laser Vision est un centre ophtalmologique spécialisé dans la chirurgie réfractive. Grâce à l expertise de ses chirurgiens et

Plus en détail

Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test!

Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test! Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test! Test rapide de détection d astigmatisme Invitez votre client à faire le test sans ses lunettes ou avec ses lentilles de contact. Comment procéder

Plus en détail

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Dr Jean-Pierre Chartrand, MD Q et R La chirurgie réfractive au laser excimer pratiquée par les ophtalmologues est l une des deux procédures chirurgicales les plus

Plus en détail

Lasik or not Lasik? Arbre décisionnel de la chirurgie de la myopie présenté en partie à la Safir en mai 2014 (Paris)

Lasik or not Lasik? Arbre décisionnel de la chirurgie de la myopie présenté en partie à la Safir en mai 2014 (Paris) Lasik or not Lasik? Arbre décisionnel de la chirurgie de la myopie présenté en partie à la Safir en mai 2014 (Paris) Dr Michael Assouline* Introduction L évolution des pratiques de chirurgie réfractive

Plus en détail

LENTILLES «BIO» POUR OPHTALMOSCOPIE INDIRECTE. MACULA PLUS 5.5 Macula Plus 5.5

LENTILLES «BIO» POUR OPHTALMOSCOPIE INDIRECTE. MACULA PLUS 5.5 Macula Plus 5.5 LENTILLES «BIO» POUR OPHTALMOSCOPIE INDIRECTE MACULA PLUS 5.5 Macula Plus 5.5 Excellente pour l'observation détaillée de la papille et du nerf optique Utilisée pour détecter des anomalies maculaires L

Plus en détail

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule!

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule! Optique géométrique UE3 Voir est un phénomène complexe qui implique une succession d événement qui permettent de détecter, localiser et identifier un objet éclairé par une source de lumière. L œil est

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

Nouveau. Rose K Rose K2. Rose K2 NC. Rose K2 IC. Rose K2 Post Graft. contrôle des aberrations. Nipple cone. irregular cornea.

Nouveau. Rose K Rose K2. Rose K2 NC. Rose K2 IC. Rose K2 Post Graft. contrôle des aberrations. Nipple cone. irregular cornea. Rose K Rose K2 contrôle des aberrations Rose K2 NC Nipple cone irregular cornea post-greffe Nouveau Semi-sclérale XL 5 profils de lentilles pour équiper toutes les cornées Protocole d adaptation systématisée

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Licence Sciences et Technologies MISMI (Mathématiques, Informatique, Sciences de la Matière et de l Ingénieur) UE Physique et Ingénieries LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Série B J.M. Huré 1 Série B Cours 10

Plus en détail

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard AMETROPIES SPHERIQUES Docteur A.M.Bernard l œil emmétrope se caractérise par une puissance basale (60 D) et une longueur (24mm), des valeurs harmonieuses et telles que : le foyer image F i est situé sur

Plus en détail

Chirurgie de l astigmatisme : nouveautés

Chirurgie de l astigmatisme : nouveautés Le dossier Chirurgie de l astigmatisme : nouveautés Composantes de l astigmatisme oculaire réalités ophtalmologiques # 2_Février 24 Résumé : Cet article concerne l étude des composantes qui permettent

Plus en détail

Les yeux tournés vers le futur! 5 bis, rue du dôme 75116 Paris Site : www.clvh.com Email : clvh@clvh.com

Les yeux tournés vers le futur! 5 bis, rue du dôme 75116 Paris Site : www.clvh.com Email : clvh@clvh.com Les yeux tournés vers le futur! 3 3 5 bis, rue du dôme 75116 Paris Site : www.clvh.com Email : clvh@clvh.com La chirurgie réfractive (correction laser des troubles visuels) a totalement révolutionné la

Plus en détail

Protocole d adaptation des lentilles multifocales pour presbytes Eliane Bernard Françoise Brigitte Serge ALBAREA-LEVY LEVY BARTHELEMY KREIS LUTCHER WAJEMAN Classification des lentilles multivisions 1.

Plus en détail

Les techniques chirurgicales au laser

Les techniques chirurgicales au laser Les techniques chirurgicales au laser Evolution dans le temps des techniques laser : La chirurgie réfractive peut corriger rapidement et avec une très grande sécurité différents types de troubles de la

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique Juin 2012 QUELS SIGNES FONCTIONNELS DOIVENT FAIRE ÉVOQUER UNE DMLA? La baisse d acuité

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial La route et LA vue Dr VIAL Acuité visuelle Champ visuel Vision nocturne, des couleurs, Résistance à l éblouissement L acuité visuelle et les défauts de vision L acuité visuelle Capacité à voir une image

Plus en détail

Les particularités de la photoablation hypermétropique au laser Excimer en chirurgie réfractive cornéenne

Les particularités de la photoablation hypermétropique au laser Excimer en chirurgie réfractive cornéenne Les particularités de la photoablation hypermétropique au laser Excimer en chirurgie réfractive cornéenne LES PARTICULARITES DU PROFIL D ABLATION Qu il soit fidèle au modèle initial de Munnerlyn [1] ou

Plus en détail

SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES...

SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES... ENVIE DE VOIR CLAIR SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES... INTRODUCTION : Vous présentez une anomalie de la réfraction et souhaitez remédier à cette anomalie par le biais d une intervention chirurgicale. Cette

Plus en détail

Lasik Xtra: Résultats cliniques. Dr Philippe Charvier Dr David Donate Thaëron Rozenn (optometriste) Lyon, France

Lasik Xtra: Résultats cliniques. Dr Philippe Charvier Dr David Donate Thaëron Rozenn (optometriste) Lyon, France Lasik Xtra: Résultats cliniques Dr Philippe Charvier Dr David Donate Thaëron Rozenn (optometriste) Lyon, France Introduction Lasik Xtra : Lasik combiné à un cross-linking cornéen accéléré Traitement de

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? Alors que la chirurgie réfractive dans le but de corriger une anomalie de la réfraction (myopie,

LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? Alors que la chirurgie réfractive dans le but de corriger une anomalie de la réfraction (myopie, LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? F. Malecaze, Professeur des Universités en Ophtalmologie, Service d Ophtalmologie, Hôpital Purpan, Place du Dr Baylac, 31059 TOULOUSE Cedex, Tél : 05

Plus en détail

pour myopes, hypermétropes *Vivez Intensément Live Brightly. *

pour myopes, hypermétropes *Vivez Intensément Live Brightly. * Hyper oxygénation Hydratation SILICONE HYDROGEL 3ème GÉNÉRATION pour myopes, hypermétropes astigmates *Vivez Intensément Live Brightly. * La gamme de lentilles Biofinity, de l O 2 et de l H 2 O comme jamais

Plus en détail

I] Les différents types de lentilles

I] Les différents types de lentilles Chapitre II Les lentilles et l œil I] Les différents types de lentilles 1) Quelles catégories de lentilles, les différents bords permettent-ils de distinguer? Comment est la matière constituant une lentille?

Plus en détail

CATARACTE et CHIRURGIE REFRACTIVE

CATARACTE et CHIRURGIE REFRACTIVE CATARACTE et CHIRURGIE REFRACTIVE LA FIN DES LUNETTES? MF.DALMAS CATARACTE =opacification progressive du cristallin Concerne 20% des patients de plus de 65 ans et 50% des plus de 75 ans 600 000 interventions

Plus en détail

Lentille Semi-Sclérale

Lentille Semi-Sclérale Kératocônes DMP Post Greffe Post Chirurgie ROSE K2 XL Lentille Semi-Sclérale TM Lentille Semi-Sclérale ROSE K2 XL Indications Pour Kératocône, Dégénérescence Marginale Pellucide (DMP), Post Greffe, Post

Plus en détail

AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains. Rapport de mesure

AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains. Rapport de mesure AiryLab. 34 rue Jean Baptiste Malon, 04800 Gréoux les Bains Rapport de mesure Référence : 2014-07001 FJ Référence 2014-07001 Client xxx Date 14/02/2014 Type d'optique Triplet ED Opérateur FJ Fabricant

Plus en détail

Bibliographie. Définition : emmetropie. Plan. Lentilles minces. Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11. DÉFINITIONS : amétropies

Bibliographie. Définition : emmetropie. Plan. Lentilles minces. Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11. DÉFINITIONS : amétropies Bibliographie PUBLICATIONS FNRO LA REFRACTION DE L OEIL OPTIQUE PHYSIOLOGIQUE - Yves LEGRAND Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8 & 9 avril 2O11 OPTIQUE -André MOUSSA et Paul PONSONNET CAHIERS D OPTIQUE

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION

TROUBLES DE LA REFRACTION TROUBLES DE LA REFRACTION DR DEGDEG LAZHAR Rappels Dioptre = surface séparant 2 milieux transparents d indices différents Œil = succession de dioptres sphériques Dioptre cornéen 40 D Dioptre cristallinien

Plus en détail

Chirurgie oculaire au laser Excimer

Chirurgie oculaire au laser Excimer Chirurgie oculaire au laser Excimer Ce document préparé par L'Hôpital d'ottawa présente des renseignements généraux. Il ne vise pas à remplacer les conseils d'un professionnel de la santé qualifié. Consultez

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M TROUBLES DE LA REFRACTION Dr.BENLARIBI.M Introduction - Définition La réfraction oculaire : _ l ensemble des déviations que subit un rayon lumineux lors de sa traversée du système dioptrique oculaire,

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE? INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE? 3. LES OPERATIONS DE CHIRURGIE REFRACTIVE 4. RISQUES COMMUNS A TOUTES LES TECHNIQUES

Plus en détail

MANUEL D ADAPTATION A utiliser avec Kerasofttraining.com

MANUEL D ADAPTATION A utiliser avec Kerasofttraining.com is a trademark of Bausch & Lomb Incorporated MANUEL D ADAPTATION A utiliser avec Kerasofttraining.com MOROCCO AV : MOUVEMENT - ROTATION - CENTRATION - CONFORT - ACUITÉ VISUELLE MANUEL D ADAPTATION : CONTENU

Plus en détail

AiryLab. 12 impasse de la Cour, 83560 Vinon sur Verdon. Rapport de mesure

AiryLab. 12 impasse de la Cour, 83560 Vinon sur Verdon. Rapport de mesure AiryLab. 12 impasse de la Cour, 83560 Vinon sur Verdon Rapport de mesure Référence : 2010-44001 FJ Référence 2010-44001 Client Airylab Date 28/10/2010 Type d'optique Lunette 150/1200 Opérateur FJ Fabricant

Plus en détail

L anisométropie. Anisométropie et aniséïconie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie. L aniséïconie. Alain Péchereau

L anisométropie. Anisométropie et aniséïconie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie. L aniséïconie. Alain Péchereau nisométropie et aniséïconie lain Péchereau nisométropie Différence de réfraction entre les deux yeux 1 pour l anisométropie sphérique 0,75 pour l anisométropie astigmate et/ou qu il y ait une différence

Plus en détail

Ophtalmic HR RX TORIC. lentille souple à renouvellement fréquent

Ophtalmic HR RX TORIC. lentille souple à renouvellement fréquent Ophtalmic HR SPHERIC Ophtalmic HR TORIC Ophtalmic HR RX TORIC Ophtalmic HR PROGRESSIVE Ophtalmic HR 1 DAY de manipulation /e c 1,10 mm 57 1,0 mm Somofilcon Freeform (moulage et taillage) 57 1,0 mm 6 Asphérique

Plus en détail

Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille

Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille 1 Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE Myopie - Hypermétropie - Astigmatisme Madame, Mademoiselle, Monsieur. Vous êtes intéressés par la chirurgie

Plus en détail

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : info@sordalab.com MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE Ref: OEILP Cette maquette munie d un cristallin, lentille à focale variable (lentille remplie d eau), permet

Plus en détail

Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières 1. Principales définitions... 3 2. Accomodation... 5

Plus en détail

Qualité de Vision en chirurgie de la presbytie

Qualité de Vision en chirurgie de la presbytie Symposium Medicontur SFO/ Safir 2013 Paris, Samedi 11 Mai 2013 Qualité de Vision en chirurgie de la presbytie Michaël Assouline Lydia Bessede, Charlotte Rigal-Sastourné, Tony Guedj, Julien Devaux, Marine

Plus en détail

Un regard clair sur la

Un regard clair sur la Un regard clair sur la Un regard clair sur la chirurgie réfractive réfractive Dr Dr J.C. C. Vryghem www.vryghem.be www.vryghem.be www.brusselseyedoctors.be Introduction Sommaire Aimeriez-vous profiter,

Plus en détail

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie Pr. Jean-Pierre DUBOIS Département de médecine générale Université Claude Bernard LYON I SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Mars 2008 Les troubles

Plus en détail

LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE

LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE LA COMPENSATION E L'ŒIL ASTIGMATE Principe Comme pour l'œil sphérique, la compensation théorique est celle qui emmétropisera l œil en vision de loin. Il faut donc que le système compensateur œil soit un

Plus en détail

Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015

Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015 Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015 Implication financière Actionnaire de la Clinique d ophtalmologie

Plus en détail

Physiopathologie oculaire Dr C. Tabatabay, PD. La Cataracte. Dr H. Roux Clinique d ophthalmologie Hopitaux Universitaires de Genève.

Physiopathologie oculaire Dr C. Tabatabay, PD. La Cataracte. Dr H. Roux Clinique d ophthalmologie Hopitaux Universitaires de Genève. Physiopathologie oculaire Dr C. Tabatabay, PD La Cataracte UOM octobre 2008 Dr H. Roux Clinique d ophthalmologie Hopitaux Universitaires de Genève La Cataracte - Définition & rappel anatomique - Etiologies

Plus en détail

Correction des astigmatismes réguliers cornéens par implants toriques Ce qu il faut savoir

Correction des astigmatismes réguliers cornéens par implants toriques Ce qu il faut savoir Correction des astigmatismes réguliers cornéens par implants toriques Ce qu il faut savoir Dr Pierre Levy * Introduction La chirurgie de l astigmatisme est connue depuis fort longtemps, la première technique

Plus en détail

L implant multifocal diffractif intra-cornéen. Une innovation de rupture pour la correction chirurgicale de la presbytie.

L implant multifocal diffractif intra-cornéen. Une innovation de rupture pour la correction chirurgicale de la presbytie. L implant multifocal diffractif intra-cornéen Une innovation de rupture pour la correction chirurgicale de la presbytie Janvier 2013 Dr. Gilbert Cohen Jean-Christophe Robert 06 17 45 28 99 06 15 65 23

Plus en détail

Guide d adaptation. Rose K2 XL. Kératocône. Dégénérescence pellucide marginale. Post Greffe. Post Chirurgie. Lentille Semi-sclérale

Guide d adaptation. Rose K2 XL. Kératocône. Dégénérescence pellucide marginale. Post Greffe. Post Chirurgie. Lentille Semi-sclérale Guide d adaptation Rose K2 XL Lentille Semi-sclérale TM Kératocône Dégénérescence pellucide marginale Post Greffe Post Chirurgie 1 LENTILLE SEMI-SCLÉRALE ROSE K2 XL INDICATIONS 1 ères indications : kératocône,

Plus en détail

Introduction aux aberrations optiques

Introduction aux aberrations optiques Introduction aux aberrations optiques 1 Aberrations Les aberrations sont les défauts d'un système optique simple qui font que l'image d'un point ou d'un objet étendu obtenu par l'intermédiaire de ce système

Plus en détail

Chapitre II: lentilles

Chapitre II: lentilles Chapitre II: lentilles II.1) Système optique idéal II.2) Les lentilles et les miroirs II.1) Système optique idéal Surface d onde (1) Surface d onde S: Tous les points de S sont en phase Dans ce cas, S

Plus en détail

Efficacité, Sécurité des Anneaux Intra-Cornéens (ICR) Ferrara pour Kératocône (KC).

Efficacité, Sécurité des Anneaux Intra-Cornéens (ICR) Ferrara pour Kératocône (KC). S. Leroux Les Jardins 1,2, F. Poisson,2 G. Leroux les Jardins, 3. 1-Cabinet Paris. 2-CHNO des Quinze Vingts, Paris, 3-Chef de clinique-assistant, Groupe hospitalier Cochin Hôtel Dieu, Paris. SFO 2012 PAS

Plus en détail

Préface de l'édition française Introduction générale. Objectifs 1

Préface de l'édition française Introduction générale. Objectifs 1 Sommaire Préface de l'édition française Introduction générale XVII XIX Objectifs 1 1 Optique géométrique 3 Rayons, réfraction et réflexion 3 Introduction 3 Sources lumineuses ponctuelles, pinceaux et rayons

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts 1 L œil 1.1 Description sommaire La rétine comporte des récepteurs, Les cônes sont essentiellement concentrés dans la zone centrale de la rétine, la macula et son centre, la fovéa.

Plus en détail

Les profils de photoablation cornéenne en chirurgie réfractive. Partie 1 : la quête de l excellence

Les profils de photoablation cornéenne en chirurgie réfractive. Partie 1 : la quête de l excellence Journal français d ophtalmologie (2011) xxx, xxx xxx Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com REVUE GÉNÉRALE Les profils de photoablation cornéenne en chirurgie réfractive. Partie 1 : la quête de

Plus en détail

Le kératocône. La maladie. Qu est-ce que le kératocône? Combien de personnes sont atteintes de kératocône?

Le kératocône. La maladie. Qu est-ce que le kératocône? Combien de personnes sont atteintes de kératocône? Le kératocône La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer sur le

Plus en détail

Le WAREPAGE. Congrès TECHNOLENS Lausanne, lundi 23 mai 2004. B. Barthélemy

Le WAREPAGE. Congrès TECHNOLENS Lausanne, lundi 23 mai 2004. B. Barthélemy Le WAREPAGE Congrès TECHNOLENS Lausanne, lundi 23 mai 2004 B. Barthélemy Définition Un «Warepage» est une modification (une déformation) cornéenne induite par le port d une lentille de contact Cette déformation

Plus en détail

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane.

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Selon la forme de ses faces d'entrée et de sortie, une

Plus en détail

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20 Sources de lumière Sources naturelles Soleil Étoiles Sources artificielles Bougie Ampoule MR, 2007 Optique 1/20 Origine de la lumière Incandescence La lumière provient d un corps chauffé à température

Plus en détail

Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Anomalies de la réfraction oculaire. Anomalies de la réfraction oculaire

Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Le système visuel. Anomalies de la réfraction oculaire. Anomalies de la réfraction oculaire Le système visuel Le système visuel Les récepteurs L organe périphérique Anatomie de l oeil Les bâtonnets: vision en noir et blanc. Les cônes: vision précise, vision diurne et vision des couleurs. Le système

Plus en détail

Biophysique de la vision

Biophysique de la vision Séminaires Pédagogiques de Biophysique Biophysique de la vision Les amétropies sphériques Dr Olivier LAIREZ Hôpitaux de Toulouse Université Paul Sabatier Lundi 27 juin 2011 0 Biophysique de la vision Les

Plus en détail

Qu'est ce que la cataracte? Quels sont les premiers symptômes?

Qu'est ce que la cataracte? Quels sont les premiers symptômes? Qu'est ce que la cataracte? La cataracte correspond à une baisse significative d acuité visuelle en rapport avec l'opacification du cristallin, lentille transparente située à l'intérieur de l'œil et permettant

Plus en détail

ACUVUE OASYS for PRESBYOPIA. Permettez à vos clients de porter plus longtemps leurs lentilles de contact.

ACUVUE OASYS for PRESBYOPIA. Permettez à vos clients de porter plus longtemps leurs lentilles de contact. ACUVUE OASYS for PRESBYOPIA Permettez à vos clients de porter plus longtemps leurs lentilles de contact. Faites profiter dès maintenant vos clients presbytes de la liberté que leur offre l excellent confort

Plus en détail

Le Laser Blended Vision

Le Laser Blended Vision Zoom sur La chirurgie de la presbytie avec le logiciel Laser Blended Vision (LBV) Principe, mode d emploi et résultats n Dans la pratique de la chirurgie réfractive, le traitement de la presbytie représente

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Corrigé

Plus en détail

de la myopie forte Soustractive ou ablative?

de la myopie forte Soustractive ou ablative? 4 Correction chirurgicale de la myopie forte Soustractive ou ablative? Dr Michael Assouline* Introduction La myopie forte résulte principalement de l allongement axial du globe oculaire du fait de la déformation

Plus en détail

ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies correctives associées

ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies correctives associées ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies Il existe de nombreuses anomalies de la cornée plus ou moins importantes qui entraînent soit une modification de la vision, soit la perte de la vue

Plus en détail

CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L

CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L 1 REPRÉSENTATION VISUELLE DU MONDE (20 POINTS) LES INCROYABLES AVANCÉES DE L OPHTALMOLOGIE. Il y a cinquante ans, personne

Plus en détail

Centre Iéna Vision. Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques

Centre Iéna Vision. Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques Centre Iéna Vision Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques Les technologies les plus récentes, Les spécialistes hautement qualifiés au service de vos yeux 37, rue Galilée 75116

Plus en détail

Lentilles. Lentilles. Lentilles. à remplacement mensuel. avec protection UV. Laboratoire de Contactologie

Lentilles. Lentilles. Lentilles. à remplacement mensuel. avec protection UV. Laboratoire de Contactologie 86 LABORATOIRES 2M CONTACT CLARA 70 lentille souple à renouvellement : Filcon A4 MMA / VP Hydrophilie : 73 % Dk : 36 : 0,12 : : 14,30 mm Stabilisation : avec protection UV : Moulage : Face avant tricourbe

Plus en détail

Pas de compromis. Acri.LISA le seul implant multifocal de correction de la presbytie véritablement adapté à la micro-incision

Pas de compromis. Acri.LISA le seul implant multifocal de correction de la presbytie véritablement adapté à la micro-incision Pas de compromis le seul implant multifocal de correction de la presbytie véritablement adapté à la micro-incision le seul implant multifocal véritablement MICS pour des incisions de 1,5 mm La première

Plus en détail

MPS : La vision. 1. Le mécanisme de la vision. 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie. 3. Autres défauts : Presbytie

MPS : La vision. 1. Le mécanisme de la vision. 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie. 3. Autres défauts : Presbytie MPS : La vision 1. Le mécanisme de la vision 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie 3. Autres défauts : Presbytie 4. Étude statistique dans la population 5. Corrections Plan 1)Comment fonctionne le mécanisme

Plus en détail

Qu est ce qu un implant?

Qu est ce qu un implant? Qu est ce qu un implant? L implant fait partie à part entière de l opération de la cataracte : il est indispensable de remplacer le cristallin naturel par un implant de façon à retrouver une vision nette,

Plus en détail

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique Programme de khôlle - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique 1. Savoir que la lumière est une onde électromagnétique, se propagent de manière omnidirectionnelle à partir d une

Plus en détail