SGRIVI * SGRIVI PROCEDURE SPECIFIQUE PRISE EN CHARGE D UN PATIENT SUSPECT OU INFECTE AU VIRUS EBOLA. *(cf. LG/ULI/014)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SGRIVI * SGRIVI PROCEDURE SPECIFIQUE PRISE EN CHARGE D UN PATIENT SUSPECT OU INFECTE AU VIRUS EBOLA. *(cf. LG/ULI/014)"

Transcription

1 PRISE EN CHARGE D UN PATIENT SUSPECT OU INFECTE AU VIRUS EBOLA V01 de Page 1 sur 36 REDACTION VERIFICATION APPROBATION SGRIVI * *(cf. LG/ULI/014) NOM : Dr. B. Grandbastien Fnctin : Crdnnateur de l ULIN Visa : NOM : Fnctin : Vice président de la CME Visa : NOM : Mme Lac Fnctin : Crdinatin générale des Sins Visa : NOM : M. Van de Westyne Fnctin : Directeur DQRV Visa : SOMMAIRE GENERALITES... 3 FICHE OPERATIONNELLE N 1 Organisatin de la prise en charge d un patient «suspect» adulte u enfant Le patient se présente aux urgences de l hôpital Rger Salengr La patiente se présente aux urgences gynéc-bstétricale de l hôpital Jeanne de Flandre Le patient est identifié cmme suspect à dmicile, au cabinet d un médecin généraliste u est transféré d un autre établissement Identificatin du statut «cas pssible» chez un patient déjà hspitalisé Eléments du questinnaire InVS permettant le classement en cas «pssible» FICHE OPERATIONNELLE N 2 Organisatin de la prise en charge d un patient classé cmme «pssible» Equipement de prtectin Après le transfert FICHE OPERATIONNELLE N 3 Habillage et déshabillage des signants dans le secteur dédié de l hôpital André Furrier, unité des maladies infectieuses FICHE OPERATIONNELLE N 4 Organisatin de la prise en charge dans le secteur dédié de l hôpital André Furrier, unité des maladies infectieuses Circuits Sins aseptiques dans la chambre Tilette du patient Gestin des excréta Prélèvements et examens de labratire Examens d imagerie FICHE OPERATIONNELLE N 5 Organisatin des examens d imagerie dans le secteur dédié de l hôpital André Furrier, unité des maladies infectieuses FICHE OPERATIONNELLE N 6 Suivi des prfessinnels intervenant pur la prise en charge d un patient Ebla cnfirmé bilgiquement Suivi général En cas de cntaminatin accidentelle lrs d un sin u du retrait des équipements de prtectin individuelle En cas de piqure u de prjectin sur une muqueuse u la peau lésée d un liquide bilgique prvenant d un patient prteur du virus Ebla FICHE OPERATIONNELLE N 7 Prise en charge d un patient sur le plateau de scanner de réanimatin de l hôpital Rger Salengr Généralités Organisatin du transprt vers le plateau d imagerie Prise en charge sur le plateau d imagerie FICHE OPERATIONNELLE N 8 Prise en charge d un patient sur un plateau interventinnel Généralités Organisatin du transprt vers le plateau interventinnel Prise en charge au blc pératire u salle de naissance Gestin du matériel chirurgical Entretien de la salle d interventin FICHE OPERATIONNELLE N 9 Gestin de l envirnnement immédiat du patient : binettyage, linge, vaisselle, déchets Binettyage qutidien Gestin du linge Gestin de la vaisselle Gestin des déchets FICHE OPERATIONNELLE N 10 A la srtie du patient Entretien de srtie de la chambre Maintenance après la srtie définitive du patient FICHE OPERATIONNELLE N 11 Prise en charge d un patient décédé Dans le service des maladies infectieuses Décès au curs d un transfert par le SMUR Décès au curs d un transfert sur un plateau technique Cntact avec la chambre mrtuaire centrale... 36

2 Page 2 sur 36

3 GENERALITES Page 3 sur Alerte L Organisatin Mndiale de la Santé (OMS) a déclenché une alerte devant une épidémie de fièvre hémrragique à virus Ebla fin mars Depuis début aût, cette alerte est une «urgence sanitaire internatinale» avec, au 8 ctbre, plus de patients infectés identifiés dans 4 pays d Afrique de l uest (Guinée Cnakry, Liberia, Sierra Lene et Nigéria plus récemment) et un pays d Afrique centrale (République démcratique du Cng). 2. Le virus Le virus de la fièvre hémrragique Ebla est cnnu depuis 1976 ; il a été identifié au décurs d une épidémie au Zaïre (actuelle République Démcratique du Cng) à Yambuku. Cette épidémie avait alrs tuché plus de 300 persnnes, avec plus de 70% de décès parmi les malades. Il s agit dans l épidémie actuelle, de la suche virale Ebla-Zaïre, extrêmement pathgène, avec une létalité d envirn 70%. Nus ne dispsns pas aujurd hui de traitement efficace validé chez l hmme cntre ce virus, mais des stratégies utilisant des anticrps mnclnaux nt été utilisées pur traiter quelques patients (américains rapatriés au début du mis d aût), semble-t-il avec succès. 3. La maladie ; cntagisité La fièvre hémrragique à virus Ebla est très cntagieuse au décurs de cntacts étrits avec un malade symptmatique u plus largement avec les fluides crprels d un malade, y cmpris après sn décès. Le mde de transmissin est essentiellement par cntact u expsitin à des prjectins de fluides crprels. L ensemble des experts internatinaux s accrde à affirmer aujurd hui qu il n y a pas de transmissin par vie aérienne. L incubatin de la maladie varie de 2 à 21 jurs. La symptmatlgie clinique est tut d abrd très aspécifique : fièvre, syndrme grippal, éventuellement des signes digestifs (vmissements et diarrhées) puis apparaissent des hémrragies diffuses avec une défaillance multi-viscérale. 4. Lgigramme d rganisatin Tut patient suspect de présenter une fièvre hémrragique à virus Ebla (patient ayant séjurné dans un des cinq pays tuchés dans les 21 derniers jurs et présentant une fièvre) sera pris en charge avec des mesures de précautin de haut niveau et ce, dès l identificatin de ce caractère suspect et ù que ce patient se truve. Une évaluatin du caractère pssible du diagnstic sera immédiatement réalisée avec le médecin en 1 ère ligne (généraliste, urgentiste ), le médecin du SAMU-Centre 15, un infectilgue et l ARS qui se mettra en cntact avec l InVS. Si le caractère «pssible» est retenu, le patient sera hspitalisé dans le secteur dédié pré-identifié du CHRU de Lille (établissement de référence pur la zne de défense «Nrd») et un prélèvement sanguin visant à cnfirmer u infirmer le diagnstic sera adressé au Centre Natinal de Référence des fièvres hémrragiques virales (Labratire P4 Jean Mérieux à Lyn). Si un patient venait à être rapatrié d un pays ù sévit l épidémie avec un diagnstic cnfirmé, les mêmes mesures de précautin de haut niveau seraient appliquées. Au ttal, la prise en charge pur le CHRU de Lille est rganisée seln le lgigramme ci-dessus.

4 Lgigramme général : Page 4 sur 36 Patient se présentant aux urgences de l hôpital Rger Salengr Patiente se présentant aux urgences de l hôpital Jeanne de Flandre Patient pris en charge d emblée par le SAMU-Centre 15 (dmicile, cabinet médical, ) Evaluatin du caractère «suspect»: 2 questins psées :(Retur d un des pays d endémie depuis mins de 21 j, fièvre) nn Cas «suspect»? ui Islement d emblée dans la ZAO Islement dans la salle n 9 du centre de la naissance Maintien àdmicile / cabinet médical Pas d examen clinique Cntacts limités au strict nécessaire Si nécessaire avec des EPI adaptés («kit signant») Evaluatin du caractère «pssible»: Cntact avec l ARS et CIRE ( ) / infectilgue(30238 u ) / SAMU Alerte du Directeur de garde (via le standard : 16) nn Cas «pssible»? ui Transfert SMUR vers le secteur dédiéde l unité des maladies infectieuses Evaluatin du caractère «cnfirmé»: Prélèvement bilgique analysé au CNR (Labratire P4 J Meyrieux, Lyn) avec envi sécurisé (transprteur agréé, triple emballage UN3373) ; éventuellement avec répétitin à J3 Patient «standard» nn Cas «cnfirmé»? ui Maintien de la prise en charge en secteur dédié de l unité des maladies infectieuses

5 Page 5 sur 36 FICHE OPERATIONNELLE N 1 Organisatin de la prise en charge d un patient «suspect» adulte u enfant DEFINITION : CAS SUSPECT Tute persnne présentant une fièvre supérieure u égale à 38 C dans un délai de 21 jurs après sn retur de la zne à risque (Guinée Cnakry, Libéria, Sierra Lene et Nigéria + prvince de l équateur en République démcratique du Cng). Tris mdes d entrée pssible nt été identifiés : 1) Le patient se présente spntanément aux urgences de l hôpital Rger Salengr 2) Une patiente se présente spntanément aux urgences gynéc-bstétricales de l hôpital Jeanne de Flandre 3) L entrée est régulée par le SAMU-Centre 15 ; patient pris en charge à sn dmicile, au cabinet d un médecin u est transféré d un autre établissement 1. Le patient se présente aux urgences de l hôpital Rger Salengr Un affichage rappelant l alerte est en place à l accueil des urgences ; il invite les patients «suspects» à se signaler immédiatement à l IDE d accueil et d rientatin. Sinn 2 questins (séjur dans la zne à risque dans les 21 jurs + fièvre) sernt psées par l IDE de ZAO et/u par l urgentiste. Si les répnses aux 2 questins snt «ui» : Placer le patient immédiatement dans un bx IAO n 3 u dans la salle de décntaminatin de la ZAO dès sa mise à dispsitin pératinnelle sans cntact direct avec le patient ; si le patient a été identifié après avir été placé dans un autre bx IAO, le maintenir dans ce bc, tujurs sans cntact direct Faire prter un masque chirurgical au patient Ne pas déshabiller le patient Appeler le médecin sénir des urgences qui interrgera seul le patient (descriptin plus fine d éventuels cntacts avec des malades cnfirmés cf questinnaire type de l InVS en annexe de cette fiche) : aucun examen clinique, sauf impératif abslu Prtectin du signant : 1. le médecin ne dit pas examiner cliniquement le patient, à l instar de l IDE de la ZAO u de tute autre persnne ayant «crisé» le patient sans «cntact physique» avec lui ; dans ces cnditins : pas de prtectin particulière 2. si le médecin dit impérativement examiner le patient : Cette prise en charge se fera avec un binôme (le médecin et un IDE) qui : - prternt les équipements de prtectin individuelle regrupés dans le kit «signant» pré-établi (cmbinaisn intégrale, APR de type FFP2, lunettes de prtectin largement cuvrantes) - réalisernt l habillage, puis après le sin le déshabillage seln la fiche pératinnelle n 3. A la fin de ce sin les équipements de prtectin sernt éliminés dans un cllecteur DASRI immédiatement après l examen. Ce cntainer DASRI restera dans le bx, sera désinfecté sur tutes ses surfaces à l aide d eau de javel à 0,5 % de chlre (cf fiche pératinnelle n 9), puis sera éliminé seln la filière spécifique DASRI-Ebla (si le patient est classé «cas pssible») En cas d expsitin accidentelle à des liquides bilgiques (vmissements, sang, diarrhées, ), la cnduite à tenir est décrite dans la fiche pératinnelle n 6. Le médecin sénir des urgences cntacte : le cadre des urgences (u la nuit et le WE, le cadre de garde) le SAMU-Centre 15 pur mettre en œuvre immédiatement la réunin téléphnique entre ARS / CIRE / infectilgue / régulateur SAMU-Centre 15 / urgentiste en charge du patient afin de classer le patient : en «cas exclu» ; il reprend alrs le circuit nrmal d un patient pris en charge aux urgences en «cas pssible» : cf fiche pératinnelle n 2

6 Page 6 sur 36 Lgigramme : Le patient SIGNALE à sn arrivée aux urgences qu il a séjurné depuis mins de 21 jurs en pays d endémie (Guinée Cnakry, Libéria, Nigéria, Sierra Léne et prvince de l Equateur de République démcratique du Cng)

7 Page 7 sur La patiente se présente aux urgences gynéc-bstétricale de l hôpital Jeanne de Flandre Un affichage rappelant l alerte est en place à l accueil des urgences ; il invite les patientes «suspectes» à se signaler immédiatement à la sage-femme. Sinn 2 questins (séjur dans la zne à risque dans les 21 jurs + fièvre) sernt psées par la sage-femme. Si les répnses aux 2 questins snt «ui» : Placer la patiente immédiatement dans le bx gynéc n 2 sans cntact direct avec elle Faire prter un masque chirurgical à la patiente Ne pas déshabiller la patiente Appeler le médecin sénir des urgences gynéc-bstétricales qui interrgera seul la patiente (descriptin plus fine d éventuels cntacts avec des malades cnfirmés cf éléments du questinnaire type de l InVs en pint 5 de cette fiche) : aucun examen clinique, sauf impératif abslu A - Si la patiente ne relève pas d une prise en charge bstétricale en urgence abslue Le médecin sénir des urgences gynéc-bstétricales cntacte le SAMU-Centre 15 pur mettre en œuvre immédiatement la réunin téléphnique entre ARS / CIRE / infectilgue / régulateur SAMU-Centre 15 / gynécbstétricien en charge de la patiente afin de classer la patiente : en «cas exclu» ; elle reprend alrs le circuit nrmal d une patiente prise en charge aux urgences gynéc-bstétricales en «cas pssible» : cf fiche pératinnelle n 2 Prtectin du signant : 1. le médecin ne dit pas examiner cliniquement la patiente, à l instar de tute autre persnne ayant «crisé» la patiente sans «cntact physique» avec lui ; dans ces cnditins : pas de prtectin particulière 2. si le médecin dit impérativement examiner la patiente : Cette prise en charge se fera avec un binôme (le médecin et une sage-femme) qui : - prternt les équipements de prtectin individuelle regrupés dans le kit «signant» pré-établi (cmbinaisn intégrale, APR de type FFP2, lunettes de prtectin largement cuvrantes) - réalisernt l habillage, puis après le sin le déshabillage seln la fiche pératinnelle n 3. A la fin de ce sin les équipements de prtectin sernt éliminés dans un cllecteur DASRI immédiatement après l examen. Ce cntainer DASRI restera dans le bx, sera désinfecté sur tutes ses surfaces à l aide d eau de javel à 0,5 % (cf fiche pératinnelle n 9), puis sera éliminé seln la filière spécifique DASRI-Ebla (si le patient est classé «cas pssible») En cas d expsitin accidentelle à des liquides bilgiques (vmissements, sang, diarrhées, ), la cnduite à tenir est décrite dans la fiche pératinnelle n 6.

8 Page 8 sur 36 B - Si la patiente relève d une prise en charge bstétricale en extrême urgence : rienter la patiente vers la salle 9 du centre de la naissance. Si nécessaire, une césarienne purra être pratiquée dans cette salle limiter le nmbre de prfessinnel au strict nécessaire dans la salle (à définir avec l équipe d bstétrique) Cette prise en charge se fera au minimum en binôme qui : - prternt les équipements de prtectin individuelle regrupés dans le kit «signant» pré-établi (cmbinaisn intégrale, APR de type FFP2, lunettes de prtectin largement cuvrantes) - réalisernt l habillage, puis après le sin le déshabillage seln la fiche pératinnelle n 3 Pur la réalisatin d un accuchement, vire d une césarienne, ces équipements sernt cmplétés par : sarrau stérile imperméable à prter au-dessus de la cmbinaisn 1 paire de gants nitrile (bleu) 1 paire de gants stériles en cas d expsitin accidentelle à des liquides bilgiques (vmissements, sang, diarrhées, ), la cnduite à tenir est décrite dans la fiche pératinnelle n 6. l évaluatin pur classement en éventuel cas «pssible» sera réalisée après ce geste par l bstétricien sénir en lien avec le SAMU-Centre 15. pur le nuveau-né vivant, il ne purra être pris en charge sur le CHRU (rganisatin de sa prise en charge en curs de réflexin)

9 Page 9 sur 36 Lgigramme :

10 Page 10 sur Le patient est identifié cmme suspect à dmicile, au cabinet d un médecin généraliste u est transféré d un autre établissement L évaluatin du caractère «pssible» est crdnnée par le médecin du SAMU-Centre 15. Si ce caractère «pssible» est retenu, il est pris en charge par une équipe SMUR équipée de tus les myens de prtectin adaptés (cf prcédure interne SMUR). Les équipements de prtectin de l équipe intervenant snt : un Appareil de Prtectin Respiratire FFP2 (APR); il est imprtant d effectuer le test d étanchéité de l APR (fit-check) des lunettes de prtectin largement cuvrantes 2 paires de gants «nitrile» une cmbinaisn intégrale imperméable un tablier plastique à UU à prter au-dessus de la cmbinaisn intégrale Pur revêtir ces équipements de prtectin individuelle, travailler en binôme. Un cntact est immédiatement pris avec : - l infectilgue (s il n a pas été impliqué d emblée dans la démarche de classement en cas «pssible») - le cadre de l unité des maladies infectieuses, u la nuit et le WE, le cadre de garde pur préparer sn accueil. Le patient sera rienté directement vers le secteur dédié du service des maladies infectieuses (Hôpital André Furrier). Sn admissin se fera par un circuit curt (accueil direct à la prte «SAMU» du service) et le patient sera hspitalisé dans la chambre dédiée (chambre 1 du secteur). 4. Identificatin du statut «cas pssible» chez un patient déjà hspitalisé On ne peut exclure qu un patient qui aurait tutes les caractéristiques d un cas suspect (retur d un des pays d endémie depuis mins de 21 jurs) puisse échapper aux filtres décrits ci-dessus. C est, par exemple, le cas d un patient qui aurait menti lrsqu il a été interrgé et pur lequel des éléments identifiés en curs de prise en charge purraient faire évquer un retur récent d Afrique (pathlgie spécifique, ). L évaluatin de la situatin, cnduisant à éventuellement classer le patient en «cas pssible» sera alrs initiée dès l évcatin du caractère suspect du patient. Le médecin sénir en charge du patient prendra alrs cntact avec le SAMU-Centre 15 et l infectilgue pur engager cette évaluatin en lien avec l ARS et l InVS. Si le patient est classé «cas pssible»: sn transfert vers l unité des maladies infectieuses, secteur dédié, est immédiatement rganisé (cf fiche pératinnelle n 2) la chambre / le bx qu il a ccupé est fermé ; il le restera, sans interventin, jusqu à cnfirmatin u infirmatin du diagnstic par le CNR (délai de 24h envirn) les prfessinnels qui nt été en cntact avec lui sernt identifiés et fernt l bjet d un suivi spécifique (cf fiche pératinnelle n 6) ; une infrmatin spécifique leur sera dnnée par les experts Ebla de l établissement (infectilgues, urgentistes, médecin du travail, hygiénistes) avec rappel de la nn cntagisité en l absence de symptômes clinique évcateurs de maladie à virus Ebla. Ils purrnt regagner leur dmicile. les échantillns bilgiques qui auraient déjà été adressés au CBP, sernt récupérés immédiatement pur être stckés dans le labratire L3 ; cette pératin est gérée par une prcédure interne au CBP Cette alerte sera levée dès l infirmatin du diagnstic ; la chambre / le bx purra alrs être binettyé(e) seln le prtcle standard et le suivi spécifique des signants sera stppé. Si le patient était cnfirmé cmme ayant le virus Ebla, la chambre / le bx sera binettyé seln la prcédure Ebla (cf fiche pératinnelle n 9) et les prfessinnels cntacts suivi activement pendant 21 jurs après le dernier jur d expsitin (cf fiche pératinnelle n 6).

11 Page 11 sur Eléments du questinnaire InVS permettant le classement en cas «pssible» - Symptômes et signes cliniques du cas «suspect» Date de début des signes Hspitalisatin (ui/ nn / ne sait pas) et date d hspitalisatin Liste des symptômes : existence (ui/ nn / ne sait pas) et date de début Fièvre >38,5 C, si ui : t max Maux de tête Duleurs musculaires, articulaires Asthénie Anrexie Vmissements Diarrhée Duleurs abdminales Hémrragies, si ui précisez la zne anatmique Eruptin cutanée Tux Hquet Détresse respiratire Difficulté déglutitin Cnjnctivite Méningite Encéphalite - Examens bilgiques réalisés avant le signalement et résultats - Traitement prphylactique cntre le paludisme pendant le séjur dans la zne à risque (si ui, mlécule) - Expsitins à risque : Date de retur/d arrivée du cas suspect en France Dates et lieux fréquentés au curs de 21 jurs avant le début des signes en précisant le district et la cmmune Le patient prfessinnel de santé (ui/nn/ne sait pas) médecin u infirmier, sage-femme, aide-signant (paramédical) Bilgiste/ technicien de labratire Autre signant : brancardier, etc Prise en charge de/ cntact direct avec patients avec un tableau clinique cmpatible avec une FHV u de leurs échantillns cliniques Hspitalisatin pur une autre affectin dans les 21 jurs précédant le début de ses symptômes dans un hôpital de la zne à risque ù des cas d infectin u de suspicin d infectin par le virus Ebla nt été pris en charge ; si ui : pur quel mtif? Dans quel hôpital et service? Dates d hspitalisatin Visite à quelqu un dans un hôpital de la zne à risque ù des cas d infectin u de suspicin d infectin par le virus Ebla nt été pris en charge si ui : Dans quel hôpital (nm et lieu) et service, et à quelle date (dernière date), mtif d hspitalisatin de la persnne visitée Cntact direct u indirect dans la zne à risque avec une persnne malade en dehrs du cntexte de sins? (cntact direct, cntact avec des vêtements u du linge de la persnne malade, partage du même tit) si ui : cette persnne avait-elle un tableau clinique cmpatible avec une FHV (en précisant les symptômes), diagnstic cnfirmé bilgiquement, date du dernier cntact Participatin à des funérailles dans la zne à risque (prtage du crps du défunt, participatin aux sins pstmrtem, participatin à l inhumatin, date et lieu des funérailles, cntexte du décès : brutale après maladies fébrile, cmpatible avec une FHV) Manipulatin u cnsmmatin de viande issue de la chasse dans la zne à risque (espèces animales cnsmmées, viande cnsmmée crue u peu cuite, viande manipulée à mains nues) Cntact direct avec des animaux sauvages (vivant u mrt, dans la zne à risque) ; rngeurs, chauves-suris, antilpes de la frêt, singes u autre primate nn humain, autre ; date et lieu du dernier cntact Rapprts sexuels (prtégés u nn) avec une persnne atteinte de FHV u guérie après un tableau clinique cmpatible d une FHV, dans les 10 semaines après le début des signes de la persnne

12 Page 12 sur 36

13 Page 13 sur 36 FICHE OPERATIONNELLE N 2 Organisatin de la prise en charge d un patient classé cmme «pssible» CAS POSSIBLE Tute persnne présentant une fièvre supérieure u égale à 38 C et 1. pur laquelle une expsitin à risque avérée a pu être établie dans un délai de 21 jurs avant le début des symptômes, u 2. qui présente une frme clinique grave cmpatible avec une fièvre hémrragique virale à virus Ebla sans évaluatin pssible des expsitins à risque*. Le transfert du patient est rganisé par le SAMU de la ZAO des urgences u des urgences gynéc-bstétricales vers le secteur dédié de l Unité des Maladies Infectieuses (UMI), hôpital André Furrier par le circuit direct extérieur. Ce transprt est assuré par une ambulance du SMUR dans une husse étanche u une bulle dès dispnibilité. 1. Equipement de prtectin du patient Le patient : prtera un masque chirurgical gardera ses vêtements persnnels ; il sera déshabillé lrs de sn arrivée en maladies infectieuses si ses vêtements persnnels snt suillés (vmissements, diarrhées, ), il sera déshabillé avant d être transprté et revêtira une tenue «tunique pyjama» à UU ; cette pératin sera réalisée par l équipe de transfert prtégée avec les équipements de prtectin individuels décrits ci-dessus. Les vêtements du patient sernt alrs dispsés dans un sac DASRI et transprtés avec le patient jusque dans sa chambre. Un kit reprenant les équipements nécessaires pur le patient est également dispnible (kit «patient») du persnnel pur le transfert Si le patient n est pas instable, seule 1 persnne est psitinnée dans la cellule de l ambulance. Si le patient est instable, un médecin et un IDE snt psitinnés dans la cellule de l ambulance. Le patient est pris en charge par une équipe SMUR équipée de tus les myens de prtectin adaptés (cf prcédure interne SMUR). Les équipements de prtectin de l équipe intervenant snt : un Appareil de Prtectin Respiratire FFP2 (APR); effectuer le test d étanchéité de l APR (fit-check) des lunettes de prtectin largement cuvrantes 2 paires de gants «nitrile» une cmbinaisn intégrale imperméable un tablier plastique à UU à prter au-dessus de la cmbinaisn intégrale Pur revêtir ces équipements de prtectin individuelle, travailler en binôme. 2. Après le transfert Le brancard est désinfecté dans le sas sale de l UMI Si l équipe SMUR est cmpsée de 2 persnnes prtant tus les équipements de prtectin individuelle, seul le médecin retire ces équipements (cmbinaisn, masque, lunettes..) avant de srtir de l UMI. L IDE du SMUR, avec sn équipement de prtectin individuelle, replace ensemble des matériels (brancard, mnitring ) dans la cellule de l ambulance ; les autres persnnels de SMUR ne remntent pas dans la cellule. L ambulance sera binettyée et désinfectée dans le lcal PSM du SAMU seln le prtcle interne au SAMU puis par désinfectin de surface par vie aérienne. Les DASRI générés par ce transfert sernt éliminés par la filière DASRI Ebla (cf. fiche pératinnelle n 9)

14 Page 14 sur 36

15 Page 15 sur 36 FICHE OPERATIONNELLE N 3 Habillage et déshabillage des signants dans le secteur dédié de l hôpital André Furrier, unité des maladies infectieuses Pré-requis : La tenue prfessinnelle avant habillage spécifique cmprte : tunique pantaln à UU et chaussures fermées tenant bien au pied. Veiller à bien relever et attacher les cheveux pur qu ils ne sient pas dans le masque afin de ne pas gêner la vue ni la prtectin (pssibilité de mettre une charltte). Le prt de cmbinaisn n est pas cmpatible avec le prt de bucles d reilles. Les prfessinnels divent préparer leur tenue et s habiller / se déshabiller en respectant la chrnlgie suivante : PROCEDURE D HABILLAGE EN BINOME DANS LE SAS «D ENTREE» VERSION 1 COMBINAISON AVEC BOTTES INTEGREES 1. entrer dans le sas «d entrée» 2. effectuer une frictin avec SHA? 3. déplier la cmbinaisn et uvrir la fermeture éclair 4. enfiler les jambes de la cmbinaisn en maintenant les manches et la cagule 5. enfiler la cmbinaisn puis remnter les manches 6. lacer les bttes en crisant sur les liens sur les mllets avec une ccarde simple 7. ajuster le pied au centre de la semelle 8. effectuer une frictin avec SHA 9. mettre l Appareil de Prtectin Respiratire (APR) FFP2 u FFP3* : bien ajuster la barrette et les élastiques 10. effectuer le test d étanchéité de l APR (inspirer prfndément si le masque est étanche il se plaque sur le visage sinn le réajuster) 11. mettre les lunettes de prtectin En binôme (le signant 1 aide le signant 2 et vice et versa) 12. fermer cmplètement et étanchéifier la cmbinaisn (bien ajuster la bande adhésive) 13. ajuster la cagule en laissant les valves des lunettes visibles 14. mettre le tablier plastique en ayant au préalable séparé en 2 le lien de la bavette 15. accrcher le tablier dans le cu le plus haut pssible et à la taille 16. effectuer une frictin avec SHA 17. mettre la 1 ère paire de gants «nitrile» puis les passe-puces 18. mettre la 2 ème paire de gants : manchettes bien ajustées au-dessus de la cmbinaisn En binôme : cntrôler la cnfrmité et l étanchéité de l ensemble de la tenue du binôme PUIS Entrer dans la chambre * FFP3 en cas de réalisatin de gestes à haut risque d aérlisatin (intubatin/extubatin, ventilatin mécanique avec circuit expiratire «uvert», ventilatin mécanique nn invasive, aspiratin endtrachéale, fibrscpie brnchique, kinésithérapie respiratire, aérslthérapie).

16 Page 16 sur 36 PROCEDURE DE RETRAIT DES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE AVANT DE SORTIR DE LA CHAMBRE 19. retirer les lacets cmplètement 20. enlever le tablier plastique sans détacher les liens mais en le tirant vers l avant 21. retirer la 2 ème paire de gants cntaminée (méthde : replier la manchette du 1 er gant face externe sur face externe, retirer le 2 ème gant par la face externe puis enlever le 1 er gant par la phase interne de la manchette 22. les jeter dans le cntainer DASRI de la chambre et srtir de la chambre DANS LE SAS «DE SORTIE» Le déshabillage se fait par le binôme et sus sn cntrôle En binôme (le signant 1 aide le signant 2 et vice et versa) 1. uvrir la fermeture éclair de la cmbinaisn du binôme jusqu à la taille 2. se placer derrière le binôme et se tenir à distance d un bras 3. lui retirer la cmbinaisn en saisissant la partie externe en cmmençant par la cagule et en enrulant l ensemble vers l extérieur jusqu à la taille, sans tucher la tunique/pantaln à UU Individuellement 4. retirer la paire de gants restante (même méthde de retrait que ci-dessus) 5. faire une hygiène des mains avec SHA 6. mettre une nuvelle paire de gants 7. sus cntrôle visuel du binôme : baisser la cmbinaisn jusqu en dessus des fessiers, en gardant les mains à l intérieur de la tenue 8. s assir sur la chaise 9. retirer le bas de la cmbinaisn en cmmençant par le pied gauche, et le passer de du cté gauche de la ligne matérialisée au sl 10. prcéder de même pur l autre jambe 11. jeter la cmbinaisn dans le cntainer DASRI 12. retirer les lunettes en les prenant par les côtés et les jeter dans le cntainer DASRI 13. retirer l APR en prenant les côtés du masque, à l insertin des élastiques, le jeter dans le cntainer DASRI 14. retirer les gants (même méthde de retrait que ci-dessus) et les jeter dans le cntainer DASRI 15. effectuer une frictin avec SHA En binôme 16. le signant 1 cntrôle le déshabillage du signant srtir du sas «de srtie» 18. changer éventuellement de tenue à usage unique

17 Page 17 sur 36 FICHE OPERATIONNELLE N 4 Organisatin de la prise en charge dans le secteur dédié de l hôpital André Furrier, unité des maladies infectieuses 1. Circuits Délimitatin au sl pur le déshabillage Cnfinement en plycarbnate Duche pur le persnnel en cas d expsitin accidentelle Zne de srtie Entrée et srtie patient Zne d entrée + stckage matériel et habillage Ch 2 Ch 1 Cntainers tenues utilisées Cntainer déchets sins Circuit d entrée pur les prfessinnels et le matériel Circuit de srtie Equipement de la zne de srtie : une chaise psitinnée dans la zne prpre à la limite de la zne sale pur faciliter le déshabillage des cntainers à DASRI prêts à l usage (dublés à l intérieur par un sac DASI de 110 l) dispsés à côté de la chaise un charit rendant accessible : la bîte cartnnée externe du triple emballage pur les prélèvements des tenues à UU pur s habiller après une éventuelle duche une bassine d eau de Javel diluée à 0,5% de chlre, changée tus les jurs une bassine d eau et un flacn de détergent un cllyre antiseptique (pur une éventuelle expsitin cnjnctive) et permettant de dépser les éléments utilisés pur un examen d imagerie au lit (cassette de radilgie, échgraphe et snde) Un secnd secteur (rganisatin identique, en mirir), lcalisé dans la même aile du secteur des maladies infectieuses, chambres 5 et 6, est activable en quelques heures.

18 Page 18 sur 36 Règles d habillage La prise en charge est assurée en permanence par un binôme ; l accès à la chambre du patient ne peut se faire qu à 2 prfessinnels équipés des EPI adaptés. Ce binôme peut être deux IDE, 1 IDE et un médecin. La tenue prfessinnelle avant habillage spécifique cmprte : tunique pantaln à UU et chaussures fermées tenant bien au pied. Veiller à bien relever et attacher les cheveux pur qu ils ne sient pas dans le masque afin de ne pas gêner la vue ni la prtectin (pssibilité de mettre une charltte). Le prt de cmbinaisn n est pas cmpatible avec le prt de bucles d reilles. La prcédure d habillage et de déshabillage est décrite dans la fiche pératinnelle n 3 2. Sins aseptiques dans la chambre Si des sins nécessitent des gants stériles : - retirer la 2 ème paire de gants en nitrile et les jeter dans le cntainer DASRI - enfiler la paire de gants stériles A la fin de ce sin, cette paire de gants stériles sera retirée dans la chambre et jetée dans le cntainer DASRI. Pur pursuivre éventuellement les sins, remettre une 2 ème paire de gants en nitrile. 3. Tilette du patient Pur les tilettes du patient, les bassines snt remplies au lavab de la chambre du patient. Les bassines, après usage, sernt vidées et nettyées dans le même lavab. Les gants de tilette et serviettes snt à usage unique et éliminées dans le cntainer à DASRI qui suivra le circuit spécifique DASRI-Ebla (cf fiche pératinnelle n 9). A la fin de ce sin, le signant verse 2 litres d eau de Javel à 0.5% dans ce lavab. 4. Gestin des excréta Les tilettes de la chambre du patient snt cndamnés. Les excréta (selles et urines) snt cllectées : dans un bassin u un urinal à usage unique, équipés d un dispsitif de gélificatin (carebag ) dans une chaise percée équipée d un dispsitif de gélificatin (carebag ) pur un patient suffisamment valide pur se déplacer seul pur ses fnctins émnctires Ils sernt gérés cmme des DASRI seln le circuit spécifique DASRI-Ebla (cf fiche pératinnelle n 9) 5. Prélèvements et examens de labratire La bilgie de base (ingramme, créatininémie, gaz du sang ) est réalisée dans la chambre du patient à l aide d autmates délcalisés (I-stat, ) par l équipe signante frmée à l usage de ces autmates. Pur tus les prélèvements quittant le service : Aucun prélèvement ne sera acheminé par le TAL. les psitinner dès réalisatin dans le cnditinnement triple emballage (ONU2814) : dans le cntenant interne du triple emballage, dans la chambre ce cnditinnement interne est désinfecté à l eau de Javel à 0,5 % de chlre lrs de la srtie des signants, ces cntenants internes snt insérés dans la bîte en cartn externe. d appeler le virlgue d astreinte (numér accessible au standard), pur qu il vienne le chercher dans l unité u qu il rganise le transfert vers le CNR du prélèvement à visée diagnstique.

19 Page 19 sur 36 Seuls des examens pur éliminer un diagnstic requérant une prise en charge urgente (paludisme cliniquement grave, ) purrnt être réalisés au centre de bilgie. Ils sernt alrs techniqués dans le labratire L3 dans un pste de sécurité micrbilgique. Un prélèvement pur le diagnstic de fièvre hémrragique Ebla (1 tube de sang ttal, tube sec u sur EDTA, cnservé à +4 C ; ne pas adresser de tube hépariné, ne pas utiliser de carbglace) est envyé au CNR à Lyn par un transprteur agréé L4 (Flash Bilgistic à Lesquin), directement du service d hspitalisatin, sans passer par le centre de tri des prélèvements. Le transprteur est activé par le virlgue d astreinte. Le prélèvement est cnditinné dans un triple emballage ONU2814. Des prélèvements spécifiques (hémculture, ) purrnt être réalisés ; ils sernt mis en quarantaine au centre de bilgie jusqu à éventuel infirmatin du diagnstic de fièvre hémrragique Ebla 6. Examens d imagerie Un appareil mbile de radilgie ainsi qu un échgraphe snt psitinnés dans la chambre servant de réserve ainsi que les cassettes de radilgie. Le manipulateur en électr-radilgie u le radilgue sénir intervenant pur ces examens se prtègernt avec les mêmes règles que les signants intervenant dans la chambre (même tenue, habillage / déshabillage en binôme, ). Les prcédures détaillées pur la réalisatin de ces examens d imagerie snt décrites dans la fiche pératinnelle n 5.

20 Page 20 sur 36

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique Haut Cnseil de la santé publique AVIS relatif à la vaccinatin par le vaccin pneumcccique cnjugué 11 décembre 2009 Vaccin pneumcccique cnjugué Un nuveau vaccin pneumcccique cnjugué (Prevenar 13 ), cmpsé

Plus en détail

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur Intrductin La netbx HD ffre désrmais la fnctinnalité d Enregistreur Numérique USB (PVR-USB) vus permettant : D enregistrer directement sur vtre disque USB les prgrammes TNT u TNT-HD reçu par vtre netbx

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX République Française Institut Natinal de la Recherche Agrnmique Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lt : n 3 PEINTURE

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION DERMATOLOGIE ET VÉNÉROLOGIE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION DERMATOLOGIE ET VÉNÉROLOGIE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION DERMATOLOGIE ET VÉNÉROLOGIE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique, spécialisatin

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE Nm de la maisn de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE PREAMBULE Le présent règlement intérieur fixe les cnditins de travail cllabratif des assciés et les mdalités pratiques de fnctinnement interne

Plus en détail

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL Système d Infrmatin de l HADOPI Diffusin HADOPI EXTELIA FAI Classificatin : DOCUMENT CONFIDENTIEL 1 Objet du dcument L bjet de ce dcument est de spécifier aux FAIs les mdalités d échanges attendues avec

Plus en détail

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex apgis Institutin de prévyance 12 rue Massue 94684 Vincennes cedex Espace Assuré APGIS : http://espaceassure.apgis.cm QUELQUES EXPLICATIONS Siège scial : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex APGIS - Institutin

Plus en détail

Guide du participant (Défi trio) 2015

Guide du participant (Défi trio) 2015 Guide du participant (Défi tri) 2015 INFORMATIONS GÉNÉRALES Se rendre sur le site de la cmpétitin L évènement se tiendra au Parc de la rivière Gentilly. Accueil de Sainte-Marie-de-Blandfrd : 1000, rute

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Master Transprt, Lgistique Et Cmmerce Internatinal Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien

Plus en détail

Description d une offre de formation

Description d une offre de formation Descriptin d une ffre de frmatin Date de mise à jur : 03/03/15 CONDUCTEUR DE LIGNE DE PRODUCTION EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE (H/F) Identificatin interne (bligatire) cde HACORD :INALCL cde REM : 4512201 cncrdance

Plus en détail

Rapport d enquête. Le patient évalue-t-il l impact financier de ses choix à l hôpital?

Rapport d enquête. Le patient évalue-t-il l impact financier de ses choix à l hôpital? Rapprt d enquête Le patient évalue-t-il l impact financier de ses chix à l hôpital? 1. Intrductin La MC a cnstaté que de nmbreux patients épruvent des difficultés à évaluer l impact financier de leurs

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET «3D World Koksijde»

REGLEMENT COMPLET «3D World Koksijde» REGLEMENT COMPLET «3D Wrld Kksijde» ARTICLE 1 Sciété rganisatrice ASSA ABLOY, situé au Heide 9, 1780 Wemmel, rganise du 03/07/2015 au 31/07/2015 inclus un jeu natinal avec bligatin d achat appelé «Yale

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

EBOLA - épidémie 2014 - Transport en ambulance d'un cas suspect

EBOLA - épidémie 2014 - Transport en ambulance d'un cas suspect Virus Ebola Transmission : de personne à personne lors de contact avec liquides biologiques du malade (sang, excréments, vomissures, urine, salive, sperme). Incubation : de quatre à dix jours, au max 21

Plus en détail

Cible de Sécurité - Blancco DataCleaner+ v4.8

Cible de Sécurité - Blancco DataCleaner+ v4.8 1. Identificatin Du prduit Organisatin éditrice Lien vers l rganisatin Nm cmmercial du prduit Blancc Ltd. www.blancc.cm Blancc - Data Cleaner+ Numér de la versin évaluée Versin 4.8 Catégrie de prduit Effacement

Plus en détail

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION L ASF et les rganisatins de cnsmmateurs c-signataires snt cnvenues de ce qui suit!: Le présent accrd cncerne le recuvrement amiable, c est-à-dire

Plus en détail

Intégration «SugarCRM Asterisk» Ajouter la Téléphonie à votre CRM

Intégration «SugarCRM Asterisk» Ajouter la Téléphonie à votre CRM Intégratin «SugarCRM Asterisk» Ajuter la Téléphnie à vtre CRM Un lgiciel CRM sans téléphnie, un nn-sens? Traditinnellement, les mndes de l infrmatique et des télécms nt tujurs été frtement clisnnés. Cnséquence

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Annexe Conditions d hébergement

Annexe Conditions d hébergement Annexe Cnditins d hébergement 1 Avant-prps DENTALVIA-MEDILOR recurt, pur la furniture de sn service e.cdentist à ses Clients, à un hébergement agréé de dnnées de santé à caractère persnnel auprès de :

Plus en détail

CACES ou autorisation de conduite?

CACES ou autorisation de conduite? ntre réussite : vus faire réussir CACES u autrisatin de cnduite? pur être autrisé à cnduire un charit élévateur Sit le salarié passe un certificat «cariste» CACES = Certificat d Aptitude à la Cnduite En

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pour obtenir un diplôme d études collégiales, vous devez avoir satisfait aux trois conditions suivantes :

DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pour obtenir un diplôme d études collégiales, vous devez avoir satisfait aux trois conditions suivantes : CAHIER DE PROGRAMME TECHNOLOGIE DE RADIODIAGNOSTIC (142.A0) DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pur btenir un diplôme d études cllégiales, vus devez avir satisfait aux tris cnditins suivantes : 1. Avir

Plus en détail

Logisticien Responsable Construction H/F Guinée Conakry

Logisticien Responsable Construction H/F Guinée Conakry C Lgisticien Respnsable Cnstructin H/F Guinée Cnakry L ASSOCIATION ALIMA The Alliance fr Internatinal Medical Actin (ALIMA) est une rganisatin médicale internatinale, fndée en 2009. ALIMA a pur bjectif

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Institut de Formation Aide-Soignant

Institut de Formation Aide-Soignant Institut de Frmatin Aide-Signant Centre Hspitalier 96 Rue des capucins BP 148 41200 ROMORANTIN LANTHENAY Tél secrétariat : 02-54-88-34-41 emails : ecleas@ch-rmrantin.fr NOTICE EXPLICATIVE CONCOURS AIDE

Plus en détail

Nous proposons 3 syntaxes au choix :

Nous proposons 3 syntaxes au choix : Slutin d envi de SMS Dcumentatin technique 1. Créatin et gestin de cmpte 2. Envi par email 3. Envi via l interface Web 4. Envi par cmmande http 5. Envi via le lgiciel 123SMS 6. Publipstage SMS persnnalisés

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis

Constat. Solution proposée par la HES-SO Valais. Tâches et atouts d'un Webmaster, points forts. Public cible, prérequis Cnstat Désrmais, tutes les entreprises, même les plus petites, se divent d'être présentes sur Internet. La créatin de sites demeure cûteuse, particulièrement en termes de maintenance. Le marché manque

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxembourg

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxembourg Recueil des règles de vérificatin des rapprts V de la «Cllecte des dnnées paiements» (CDDP) Banque centrale du Luxemburg 1 Smmaire Intrductin...3 Validatins cmmunes à tus les tableaux...4 Vlume u valeur

Plus en détail

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014 Cadre d interventin des aides versées aux emplyeurs d apprentis : Créatin d une aide au recrutement à cmpter du 1 er juillet 2014 Adpté par délibératin 15.03.21.19 du 20.03.2015 et abrgeant les délibératins

Plus en détail

TITRE PROFESSIONEL Agent de Prévention en Évènementiel (APE)

TITRE PROFESSIONEL Agent de Prévention en Évènementiel (APE) En partenariat avec l EMSP Centre canin ASPF TITRE PROFESSIONEL Agent de Préventin en Évènementiel (APE) PARTICIPANTS PRÉREQUIS PUBLICS CONCERNÉS 12 persnnes maximum Être âgé de 18 ans Tus publics Avir

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

Nom et prénom... Sexe... N de téléphone portable... Adresse... ...

Nom et prénom... Sexe... N de téléphone portable... Adresse... ... 1 CONTRAT DE SEJOUR EN FRANCE OU A L ETRANGER POUR AMELIORER LES CONNAISSANCES LINGUISTIQUES OU CULTURELLES (cf Décret n 94-490 du 15 juin 1994 pris en applicatin de la li n 92-645 du 13 juillet 1992)

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

Règlement du jeu "Grand Jeu Semaine de la Banque Digitale 2015"

Règlement du jeu Grand Jeu Semaine de la Banque Digitale 2015 Règlement du jeu "Grand Jeu Semaine de la Banque Digitale 2015" Article 1 : Sciété Organisatrice La Caisse réginale de Crédit Agricle Mutuel Tuluse 31, sciété cpérative à capital variable, agréée en tant

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Punaises de lit. En résumé. Conseils utiles pour se préparer à l extermination. La synchronisation des étapes et la

Punaises de lit. En résumé. Conseils utiles pour se préparer à l extermination. La synchronisation des étapes et la Punaises de lit Cnseils utiles pur se préparer à l exterminatin La préparatin du lgement est une étape cruciale pur assurer le succès du traitement de l exterminateur. Il faut prévir un sutien particulier

Plus en détail

Promotion Le défi des étoiles Aéroplan 2013. Q1. Qu est-ce que la promotion Le défi des étoiles Aéroplan?

Promotion Le défi des étoiles Aéroplan 2013. Q1. Qu est-ce que la promotion Le défi des étoiles Aéroplan? Prmtin Le défi des étiles Aérplan 2013 Q1. Qu est-ce que la prmtin Le défi des étiles Aérplan? La prmtin Le défi des étiles est une ffre de milles-bnis destinée à récmpenser les membres qui accumulent

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile ARTICLE 1 Sciété rganisatrice REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile UNILEVER FRANCE, Sciété par actins simplifiée au capital de 28 317 129, immatriculée au Registre du Cmmerce et des

Plus en détail

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES 1/ Cntexte et bjectif Appel à prjets réginal «100 rénvatins de lgements basse énergie 2009 2010» MODALITES En matière de lgement, le gisement d écnmies d énergies étant principalement dans l habitat existant,

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Règlement du concours de POCKET FILM organisé par le Département de la Haute-Vienne

Règlement du concours de POCKET FILM organisé par le Département de la Haute-Vienne Règlement du cncurs de POCKET FILM rganisé par le Département de la Haute-Vienne Article 1: OBJET DU CONCOURS Le Département de la Haute-Vienne rganise un cncurs de POCKET FILM sur le thème «Hérs/hérïnes»

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN

GUIDE pour la CONDUITE D ENTRETIEN GUIDE pur la CONDUITE D ENTRETIEN - 1 - 1. La situatin d entretien L entretien s éligne des échanges spntanés que l n rencntre qutidiennement en situatin de travail. Une situatin finalisée à durée limitée

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage BOURSE EXPLO RA SUP (Régin Rhône-Alpes) Tutes destinatins-séjur académique et stage A/Demande de burse Expl RA Sup 1/Eligibilité La mbilité (stage u séjur académique) dit être validée par des crédits ECTS

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Politique de sécurité de l information

Politique de sécurité de l information Plitique de sécurité de l infrmatin Versin 2.3 Identificateur de dcument : 3541 Avis de drit d auteur 2015 cybersanté Ontari Tus drits réservés Il est interdit de reprduire le présent dcument, en ttalité

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

En collaboration avec la direction territoriale du MFA

En collaboration avec la direction territoriale du MFA Prpsitins pur faciliter l utilisatin de l Entente de services de garde à cntributin réduite. En cllabratin avec la directin territriale du MFA Nus recherchns des slutins visant à : Simplifier le prcessus;

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté

Procédure de Gestion de la présence au travail et du Retour au travail adapté Prcédure de Gestin de la présence au travail et du Retur au travail adapté déculant de la plitique intégrée en santé, sécurité et bien-être au travail (2012) DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux Situation sur le terrain Comment procéder sans risque à des écouvillonnages oraux (prélèvements de salive) chez des patients décédés, que l on suspecte d être infectés par le virus Ebola Étape 1: Rassembler

Plus en détail

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu La FDA ffre cette traductin à titre de service pur l audience internatinale. Nus espérns que cette traductin vus sera utile. En dépit des effrts furnis par l Administratin pur que la traductin sit la plus

Plus en détail

Scénario 2 : La promesse

Scénario 2 : La promesse Scénari 2 : La prmesse D enise est infirmière auxiliaire autrisée depuis 10 ans, Elle exerce dans une clinique externe d un grand hôpital général. Aujurd hui, elle est chargée de prendre sin d Amanda,

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Les accidents du travail

Les accidents du travail Les accidents du travail Table des matières Qu est-ce qu un accident du travail?... 2 Que faire en cas d accident du travail?... 3 Cmment s effectue l indemnisatin?... 4 Pur les membres de SMartBe?...

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

VILLE DE LÉVIS. Regroupement des organismes bénévoles. Programme d assurances de dommages 1 er octobre 2014 au 1 er octobre 2015

VILLE DE LÉVIS. Regroupement des organismes bénévoles. Programme d assurances de dommages 1 er octobre 2014 au 1 er octobre 2015 VILLE DE LÉVIS Regrupement des rganismes bénévles Prgramme d assurances de dmmages 1 er ctbre 2014 au 1 er ctbre 2015 Mise à jur : ctbre 2014 Avis : Ce smmaire n est furni qu à titre d infrmatin, sans

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL de MASTER

DIPLOME NATIONAL de MASTER DIPLOME NATIONAL de MASTER En c-habilitatin entre : Université Paris Ouest-Nanterre La Défense Université Paris-Sud Université Pierre et Marie Curie Université Paris-Dauphine Ecle Plytechnique Supélec

Plus en détail

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012 Prpsitin de Veille Internet Campagnes Electrales 2012 Pur tut savir sur ce que les respnsables plitiques, candidats à l électin Présidentielle, candidats aux électins législatives disent de vus et sur

Plus en détail

Trucs et astuces pour joindre des données statistiques à l Atlas et réaliser une carte personnalisée

Trucs et astuces pour joindre des données statistiques à l Atlas et réaliser une carte personnalisée Trucs et astuces pur jindre des dnnées statistiques à l Atlas et réaliser une carte persnnalisée 1. Organisatin des statistiques spatiales dans Excel Assurez-vus d avir des statistiques pur l un des territires

Plus en détail

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution :

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution : Les dssiers de FO Maj septembre 2013 RÉSIDENCE PRINCIPALE Prêts sumis à cnditins de revenus : Critères d attributin : Salarié sus cntrat à durée indéterminée dnt l'ancienneté minimale est de 1 an, en vue

Plus en détail

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE et de LICENCE Révisin le 22 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES But... 2 Définitin... 2 Aperçu... 2 Particularités... 3 Crédits de licence... 4 Délai d exécutin

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis manuel de l' teur tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. PRESENTATION GENERALE DU SITE HAGER-ENERGY... 2 2. CONNEXION AU SITE... 3 3.... 4 3.1 COMPTE... 4 3.2 PAGE D ACCUEIL... 5 3.3 APPAREILS... 5 3.4 MON LOGEMENT...

Plus en détail

CONSULTATION «SOUSCRIPTION D UN CONTRAT POUR L EXECUTION DE PRESTATIONS

CONSULTATION «SOUSCRIPTION D UN CONTRAT POUR L EXECUTION DE PRESTATIONS N 14/ 01 CONSULTATION «SOUSCRIPTION D UN CONTRAT POUR L EECUTION DE PRESTATIONS D ENTRETIEN ET DE NETTOYAGE DE LOCAU TERTIAIRES» CAHIER DES CHARGES Nm et adresse de l'acheteur public : SYNERGIA Pôle Dévelppement

Plus en détail

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB)

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB) Manuel Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin SP2_MA _ Date créatin : 23/09/08 Page 1 sur 8 Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin (STB) Ce dcument est un guide

Plus en détail

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion.

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion. Ntice d utilisatin du site Internet de l Académie d Agriculture pur les Membres Respnsables de Sectin u Respnsables de Grupe de Réflexin. Cette ntice tient lieu de mément. A. Présentatin... 2 B. Premiers

Plus en détail

PUNAISES DE LIT EN RÉSUMÉ. Conseils utiles pour se préparer à l extermination

PUNAISES DE LIT EN RÉSUMÉ. Conseils utiles pour se préparer à l extermination PUNAISES DE LIT Cnseils utiles pur se préparer à l exterminatin La préparatin du lgement est une étape cruciale pur assurer le succès du traitement de l exterminateur. Il faut prévir un sutien particulier

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

Cible de sécurité CSPN. Fonction de filtrage des boitiers pare-feux PA Series

Cible de sécurité CSPN. Fonction de filtrage des boitiers pare-feux PA Series Cible de sécurité CSPN Fnctin de filtrage des bitiers pare-feux PA Series Référence : PAO001-ST-1.02 Date : le 21/05/2013 Cpyright AMOSSYS SAS 2013 Siège : 4 bis allée du Bâtiment 35000 Rennes France www.amssys.fr

Plus en détail

3. Droits et image des compétitions fédérales. Annexe : Droits des partenaires de la FFBaD et des partenaires de l organisateur

3. Droits et image des compétitions fédérales. Annexe : Droits des partenaires de la FFBaD et des partenaires de l organisateur Cahier de charges Cahier des charges cmpétitin fédérale : partie marketing Fiche entrée en vigueur : validité : secteur : COM remplace : - nmbre de pages : 8 annexe : 1 5 grammes de plumes, des tnnes d

Plus en détail

Protection Complémentaire Santé

Protection Complémentaire Santé Nus smmes là pur vus aider Prtectin Cmplémentaire Santé Cuverture Maladie Universelle et Déductin sur les ctisatins u primes de prtectin cmplémentaire santé Vus truverez dans ce dssier tut ce dnt vus avez

Plus en détail