Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique. Données Pour plus d informations,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique. Données 2012. Pour plus d informations, www.agefospme-cgm."

Transcription

1 Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique Données Pour plus d informations,

2 SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS NOMBRE ET CARACTÉRISTIQUES... P. 2 LES SALARIÉS NOMBRE ET CARACTÉRISTIQUES... P. 6 PROFIL DES SALARIÉS... P. 9 LES MOUVEMENTS DE MAIN D ŒUVRE... P. 12 LA FORMATION INITIALE... P. 13 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION... P. 16 LE PLAN DE FORMATION DE L ENTREPRISE ENTREPRISES DE MOINS DE 10 SALARIÉS... P. 20 ENTREPRISES DE 10 SALARIÉS ET PLUS... P. 24 LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION... P. 28 DONNÉES 1

3 LES ÉTABLISSEMENTS - NOMBRE ET CARACTÉRISTIQUES Source : AGEFOS PME - CGM Champ : - Les entreprises relevant des CCN de l Imprimerie de labeur et Industries graphiques, de la Sérigraphie et de la Logistique de communication écrite directe, - l entité est l établissement et non l entreprise. Rappel méthodologique important Les données de l Unédic n étant plus disponibles, nous avons changé de source en pour comptabiliser les entreprises et les salariés. Depuis un an, nous utilisons la source d AGEFOS PME CGM, car elle est a priori exhaustive sur le champ des conventions collectives de l Imprimerie de Labeur et Industries graphiques, de la Sérigraphie et de la Logistique de communication écrite directe. Les entreprises relevant de ces CCN ont en effet l obligation d adhérer à l OPCA de la branche. L analyse est donc réalisée depuis par activité (correspondant aux conventions collectives appliquées par les entreprises) et non plus par code NAF (1812Z, 1813Z, 1814Z) comme les années précédentes. Ce champ est à la fois plus large par certains aspects et plus restreint par d autres : 1 - Il est plus large : Il inclut des entreprises qui n ont pas les codes NAF 1812Z, 1813Z, 1814Z, mais appliquent néanmoins l une des conventions collectives de la branche (ce qui est le cas de 8 % des entreprises de l Imprimerie/Reliure-Brochure-Dorure et Sérigraphie). Les entreprises et salariés appliquant la CCN de Logistique de communication écrite directe (Routage) sont depuis intégrés dans nos analyses. 2 - Le champ est également plus restreint car une partie des entreprises «immatriculées» en 1812Z, 1813Z, 1814Z n applique pas les CCN citées ci-dessus, et ne sont donc plus comprises dans nos analyses alors qu elles l étaient précédemment. Par exemple, seulement la moitié des entreprises du 1813Z appliquent la CCN de l Imprimerie et sont donc comptabilisées dans nos nouveaux chiffres. De même, seulement 84 % des entreprises 1812Z appliquent cette CCN. 2 DONNÉES

4 Remarque préliminaire : Les données correspondent au nombre d établissements et de salariés déclaré à AGEFOS PME CGM lors de la collecte En, le nombre d établissements de la branche est de ; il baisse de 3,4 % par rapport à Ce sont à nouveau les entreprises du Routage puis de l Imprimerie 1 qui ont été les plus touchées. La baisse du nombre d établissements est également moins importante pour les deux autres secteurs d activité, elle atteint - 0,8 % pour la Sérigraphie et - 2,5 % pour la Reliure-Brochure-Dorure. Sur le champ des Industries graphiques au sens strict (Imprimerie, Sérigraphie, Reliure-Brochure-Dorure), on compte établissements. En, les établissements de l Imprimerie représentent 81 % des structures. La répartition des établissements par secteur d activité est relativement stable depuis plusieurs années. ÉVOLUTION DE LA RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR SECTEUR D ACTIVITÉ (en %) 6,2 6,5 6,4 2,3 2,5 2,5 6,5 10,0 10,3 ÉVOLUTION DU NOMBRE D ÉTABLISSEMENTS PAR SECTEUR D ACTIVITÉ ,0 81,0 80, Imprimerie (- 3,6 % entre 2011 et ) Sérigraphie (- 0,8 % entre 2011 et ) Routage (- 4,0 % entre 2011 et ) Reliure-Brochure-Dorure (- 2,5 % entre 2011 et ) 2005 Routage Reliure-Brochure-Dorure Sérigraphie Imprimerie 2011 Rappelons que la progression du poids de la Sérigraphie depuis 2005 est liée à son intégration progressive à l OPCA de branche, car ce secteur n a adhéré à l OPCA CGM qu en Regroupant Imprimerie et Prépresse, comme explicité dans l introduction méthodologique DONNÉES 3

5 LES ÉTABLISSEMENTS - NOMBRE ET CARACTÉRISTIQUES De manière plus détaillée, plus de 60 % des établissements relèvent du code NAF 1812Z, 20 % du code NAF 1813Z et près de 4 % du code NAF 1814Z. RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR CODE NAF EN (en %) 1,7 3,6 0,9 0,7 0,6 1,3 3,7 5,5 En, la part des entreprises de moins de 10 salariés progresse légèrement et représente 73 % 2 des établissements. La part des entreprises de 10 à 19 salariés diminue d un point au profit des TPE. ÉVOLUTION DE LA RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR TAILLE (en %) 2,1 1,9 1,9 2,8 2,7 2,8 10,7 10,4 10,1 13,1 13,4 12,3 19,9 62,1 71,3 71,6 72,9 1812Z Autre imprimerie - labeur 1813Z Activités de prépresse 8219Z Photocopies, préparation des documents et autres activités spécialisées de soutien de bureau 1814Z Reliures et activités connexes 6420Z Activités des sociétés Holding 8299Z Autres activités de soutien aux entreprises NCA 7311Z Activités des agences de publicité 5819Z Autres activités d édition 5320Z Autres activités de poste et de courrier Autres 2005 De 100 salariés et plus De 50 à 99 salariés De 20 à 49 salariés De 10 à 19 salariés Moins de 10 salariés 2011 Cette répartition est stable depuis plus de 5 ans. Entre 2011 et, le nombre d établissements a diminué dans chaque catégorie de taille. C est dans la tranche des 10 à 19 salariés que la baisse a été la plus importante (- 11,3 %). ÉVOLUTION DU NOMBRE D ÉTABLISSEMENTS ENTRE 2011 ET PAR TAILLE DE STRUCTURE (en %) Moins de 10 salariés - 1,6 De 10 à 19 salariés - 11,3 De 20 à 49 salariés - De 50 à 99 salariés - 1,6 100 salariés et plus - 3,4 4 2 Signalons que dans les éditions précédentes des Tableaux de bord, nous indiquions que 75 % des entreprises employaient moins de 10 salariés. Maintenant que le champ du rapport est différent (couvre les entreprises qui appliquent les CCN du secteur), nous excluons une forte proportion d entreprises 1813Z qui comptaient beaucoup de TPE. La part des TPE n est donc plus que de 73 %. DONNÉES

6 Le tissu d entreprises reste contrasté selon les différents secteurs d activité. La Sérigraphie est constituée à plus de 80 % de TPE, contre seulement 65 % dans la Reliure-Brochure-Dorure et le Routage. À l inverse, le poids des entreprises de 100 salariés et plus est plus élevé dans la Reliure-Brochure-Dorure et le Routage que dans les deux autres branches (près de 5 % contre moins de 2 % en Imprimerie et 0,2 % en Sérigraphie). RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR SECTEUR D ACTIVITÉ ET PAR TAILLE EN (en %) 2,8 1,8 0,2 1,3 6,6 10,5 10,5 12,3 3,5 5,2 13,9 13,0 4,1 4,5 9,6 15,5 72,6 81,4 64,4 66,3 100 salariés et plus De 50 à 99 salariés De 20 à 49 salariés De 10 à 19 salariés Moins de 10 salariés Imprimerie Sérigraphie Reliure- Brochure- Dorure Routage Les régions Île-de-France et Rhône-Alpes réunissent plus d 1/3 des établissements de la branche. Entre 2011 et, le nombre d établissements a diminué dans la majorité des régions, notamment en Haute-Normandie, PACA et Bourgogne. Au niveau départemental, Paris regroupe le plus grand nombre d établissements, suivi des départements du Nord et du Rhône. RÉPARTITION ET ÉVOLUTION ENTRE 2011 ET DES ÉTABLISSEMENTS PAR RÉGION ADMINISTRATIVE (en %) RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR DÉPARTEMENT EN Aquitaine 5,1 /- 4 Midi- Pyrénées 5,1 / 0 Poitou- Charentes Limousin 2,9 / - 2 1,3 / 3 Auvergne 2,0 / - 5 Nord P.-d.-C. 6,1 /- 2 Haute- Normandie Picardie Basse- 2,2 /- 10 1,5 /- 4 Normandie Île-de-France Lorraine 2,1 /- 6 24,0 /- 4 2,7 /- 1 C.-Ardenne Alsace Bretagne 1,7 /- 3 8,0 /- 7 4,3 / 0 Pays de la Loire Centre 4,2 /- 5 Franche- 6,2 /- 2 Bourgogne Comté 2,4 /- 7 1,7 / 0 Languedoc- Roussillon 3,3 /- 3 Répartition régionale des établissements en % Évolution /2011 en % Rhône-Alpes 11,0 / - 1 PACA 6,8 / - 8 Corse 0,2 / Nombre d'établissements B A DONNÉES 5

7 LES SALARIÉS - NOMBRE ET CARACTÉRISTIQUES Source : AGEFOS PME CGM Champ : - Salariés des entreprises relevant des CCN de l Imprimerie de Labeur et Industries graphiques, de la Sérigraphie et de la Logistique de communication écrite directe, - L entité est l établissement et non l entreprise. Le nombre total de salariés a baissé de 2,5 % en pour atteindre salariés. En, l Imprimerie enregistre un recul de 3,2 %, la Sérigraphie une diminution de 2,2 % et le Routage de 0,5 %. À noter que la Reliure-Brochure-Dorure enregistre une progression du nombre de ses salariés (+ 7,2 % soit 144 salariés) qui correspond à un changement de branche d entreprises. Précédemment rattachés à la branche de l Imprimerie, ces salariés relèvent désormais de la branche de la Reliure-Brochure-Dorure. Sur le champ des Industries graphiques au sens strict (Imprimerie, Sérigraphie, Reliure-Brochure-Dorure), on compte salariés. En, le secteur d activité de l Imprimerie regroupe toujours plus de 80 % des salariés de la branche. ÉVOLUTION DE LA RÉPARTITION DES SALARIÉS PAR SECTEUR D ACTIVITÉ (en %) 8,1 10,2 10,4 4,4 3,1 3,4 4,1 5,8 5,8 83,4 80,9 80,4 ÉVOLUTION DU NOMBRE DE SALARIÉS PAR SECTEUR D ACTIVITÉ Imprimerie (- 3,2 % entre 2011 et ) Sérigraphie (- 2,2 % entre 2011 et ) Routage (- 0,5 % entre 2011 et ) Reliure-Brochure-Dorure (+ 7,2 % entre 2011 et ) La répartition détaillée est stable : 70 % des salariés relèvent d entreprises du code NAF 1812Z (Imprimerie de labeur), 9 % du code NAF 1813Z (Prépresse) et 5 % du code NAF 1814Z (Finition) Routage Reliure-Brochure-Dorure Sérigraphie Imprimerie RÉPARTITION DES SALARIÉS PAR CODE NAF EN (en %) 1,10,6 0,5 0,5 1,1 5,4 4,9 7,7 8,7 69,5 6 DONNÉES 1812Z Autre imprimerie - labeur 1813Z Activités de prépresse 8219Z Photocopies, préparation des documents et autres activités spécialisées de soutien de bureau 1814Z Reliures et activités connexes 1721B Fabrication de cartonnages 6420Z Activités des sociétés Holding 8299Z Autres activités de soutien aux entreprises NCA 7311Z Activités des agences de publicité 5819Z Autres activités d édition Autres

8 La part des entreprises de 50 salariés et plus progresse, et regroupe environ 43 % des effectifs de la branche. Contrairement à l année dernière, la part des salariés employés dans les entreprises de 50 salariés et plus a progressé entre 2011 et (+ 1,4 point). ÉVOLUTION DE LA RÉPARTITION DES SALARIÉS PAR TAILLE D ENTREPRISE (en %) Comme pour les entreprises, la répartition des salariés par taille de structure reste très contrastée selon les secteurs d activité. Dans le Routage, plus de la moitié des salariés est employée dans de grandes entreprises, moins de 30 % dans l Imprimerie. RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR SECTEUR D ACTIVITÉ ET PAR TAILLE EN (en %) 3,9 27,2 12,6 30,8 27,7 28,8 39,9 15,1 29,2 51,1 13,5 14,4 14,7 13,4 23,8 24,9 24,4 25,3 19,9 24,6 14,3 13,1 14,4 12,9 19,0 14,2 18,8 13,1 19,0 19,3 34,4 9,8 12,3 10,1 10, salariés et plus De 50 à 99 salariés De 20 à 49 salariés De 10 à 19 salariés Moins de 10 salariés 2011 Le nombre de salariés a baissé dans toutes les tranches de taille sauf les entreprises de 100 salariés et plus. Cette tendance s explique par une conjugaison de plusieurs facteurs : - des regroupements d entreprises ; - la nouvelle adhésion de certaines grandes entreprises à AGEFOS PME - CGM suite à un changement de CCN. Imprimerie 100 salariés et plus De 50 à 99 salariés De 20 à 49 salariés De 10 à 19 salariés Moins de 10 salariés Sérigraphie Reliure- Brochure- Dorure Routage ÉVOLUTION DU NOMBRE DE SALARIÉS ENTRE 2011 ET PAR TAILLE DE STRUCTURE (en %) Moins de 10 salariés De 10 à 19 salariés De 20 à 49 salariés De 50 à 99 salariés - 1,6-10,6-4,2-0,9 100 salariés et plus + 0,2 DONNÉES 7

9 LES SALARIÉS - NOMBRE ET CARACTÉRISTIQUES Plus de la moitié des effectifs du secteur se répartit sur cinq régions : Île-de-France, Rhône-Alpes, Pays de la Loire, Nord Pas-de-Calais et Centre. Au niveau départemental, Paris regroupe le plus grand nombre de salariés, suivi du Nord puis de la Seine-et-Marne. En proportion, les effectifs ont diminué beaucoup plus fortement que la moyenne en Basse-Normandie, Pays de la Loire et Lorraine. RÉPARTITION ET ÉVOLUTION ENTRE 2011 ET DES EFFECTIFS SALARIÉS PAR RÉGION ADMINISTRATIVE (en %) RÉPARTITION DES EFFECTIFS SALARIÉS PAR DÉPARTEMENT EN Aquitaine 3,4 / - 3 Midi- Pyrénées 3,0 / - 5 Poitou- Auvergne Charentes 1,8 / 0 3,1 / - 2 Limousin 2,4 / - 6 Nord P.-d.-C. 8,3 / - 1 Haute- Normandie Picardie Basse- 3,5 /- 6 1,2 / - 10 Normandie Île-de-France Lorraine 3,4 / ,6 / 3 2,5 /- 13 C.-Ardenne Alsace Bretagne 2,2 / 6 3,5 / - 2 3,7 / - 1 Pays de la Loire Centre 5,8 /- 5 Franche- 6,5 / - 23 Bourgogne Comté 2,9 / - 6 1,7 / 26 Languedoc- Roussillon 1,7 / - 2 Répartition régionale des salariés en % Évolution /2011 en % Rhône-Alpes 10,5 / 12 PACA 4,0 / - 6 Corse 0,1 / B A Nombre de salariés DONNÉES

10 PROFIL DES SALARIÉS LE PROFIL DES SALARIÉS PAR PCS ET PAR SEXE Source : AGEFOS PME CGM Champ : - Salariés des entreprises relevant des CCN de l Imprimerie de Labeur et Industries graphiques, de la Sérigraphie et de la Logistique de communication écrite directe. Le secteur compte près de 60 % d ouvriers. 1/3 des salariés sont des femmes. Suite au changement de source précisé ci-dessus, la répartition par profession et catégorie-socioprofessionnelle (PCS) fait apparaître des écarts importants avec les données des années antérieures (selon les données du Groupe Lourmel, on enregistre près de 53 % d ouvriers et 26 % d employés). Cet écart s explique par le champ différent entre les données du Groupe Lourmel et celles d AGEFOS PME - CGM. Le Groupe Lourmel comptabilise tous les salariés des entreprises relevant des codes NAF 1812Z, 1813Z, 1814Z. En revanche, AGEFOS PME CGM comptabilise les salariés des entreprises qui appliquent les CCN de l Imprimerie de Labeur et Industries graphiques, de la Sérigraphie et de la Logistique de communication écrite directe. Hors seulement la moitié des entreprises du code NAF 1813Z (qui compte de nombreux «employés») applique cette CCN. RÉPARTITION DES SALARIÉS PAR PCS (en %) 14,0 RÉPARTITION DES SALARIÉS SELON LE SEXE (en %) 35,0 Pour analyser la répartition des salariés par PCS et par sexe, nous avons choisi, depuis cette année, d utiliser non plus la source du Groupe Lourmel mais celle d AGEFOS PME CGM, car elle est a priori exhaustive sur le champ des conventions collectives de l Imprimerie de Labeur et Industries graphiques, de la Sérigraphie, et de la Logistique de communication écrite directe. Les entreprises relevant de ces CCN ont en effet l obligation d adhérer à l OPCA de la branche. 65,0 Homme Femme 8,0 59,0 19,0 Ouvriers Employés Techniciens, agents de maîtrise Ingénieurs et cadres DONNÉES 9

11 PROFIL DES SALARIÉS LE PROFIL DES SALARIÉS PAR ÂGE ET ANCIENNETÉ Source : Groupe Lourmel Champ : - Salariés des entreprises des codes NAF 1812Z,1813Z,1814Z Remarques préliminaires : Comme en 2011, la répartition des effectifs par métier sera simplement indiquée pour information. Compte tenu du faible taux de renseignement des métiers (moins de 20 %), nous avons estimé que la proportion des informations remplies n était plus suffisante pour les traiter. Les estimations de départs à la retraite, les mouvements d entrée et de sortie seront donc analysés globalement et non plus par métier. Par ailleurs, contrairement au chapitre précédent, nous rappelons que les données présentées dans ces chapitres sur le profil des salariés et les mouvements de main d œuvre n intègrent pas les salariés du Routage, qui ne relèvent pas du champ du Groupe Lourmel. Par métier, les salariés dans les fonctions traditionnelles de production (Prépresse, Impression, Finition) représentent depuis plusieurs années près de 70 % des effectifs. RÉPARTITION DES EFFECTIFS PAR MÉTIER EN (en %) L âge moyen de la population salariée atteint 42,9 ans, il est en progression par rapport à 2011 (42,3 ans). Depuis, la part des salariés âgés de 45 ans et plus augmente de 2 points chaque année, elle représente désormais 48 % des salariés. 1,1 1,0 RÉPARTITION DES SALARIÉS PAR ÂGE (en %) 3,3 5,0 5,1 8,0 32,7 6,9 21,9 5,5 18,8 5,2 18,1 4,6 32,9 29,6 28,3 13,0 Comme cela a été précisé dans les remarques préliminaires, le taux de renseignement des métiers étant faible (moins de 20 %), cette répartition doit être interprétée avec prudence. 26,2 Impression traditionnelle Finition Prépresse Logistique / maintenance Administration Commercial Gestion de production (fabrication, devis...) Cadres dirigeants Impression numérique Autres (assurance qualité, multimédia) 32,6 33,5 27,8 10,5 13,5 14, RÉPARTITION NATIONALE 19 ans et moins De 20 à 24 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans De 25 à 34 ans De 35 à 44 ans De 45 à 54 ans 55 ans et plus De 30 à 34 ans De 35 à 39 ans De 40 à 44 ans De 45 à 49 ans De 50 à 54 ans De 55 à 59 ans DONNÉES 60 ans et plus 1 293

12 L ancienneté moyenne dans la branche progresse régulièrement, elle est supérieure à 16 ans en. ÉVOLUTION DE L ANCIENNETÉ MOYENNE DES SALARIÉS DANS LA BRANCHE (en années) Comme en 2011, 6,5 % des salariés travaillent à temps partiel. La part de femmes travaillant à temps partiel reste nettement supérieure à celle recensée pour les hommes % des femmes à temps partiel 14,4 % 13,9 % 13,9 % % des hommes à temps partiel 2,8 % 2,7 % 2,7 % Moyenne 6,6 % 6,5 % 6,5 % LES SALARIÉS DE MOINS DE 26 ANS 14,8 15,8 16,1 La part des effectifs de moins de 26 ans recule progressivement. POIDS DES JEUNES DE MOINS DE 26 ANS DANS L EFFECTIF TOTAL (en %) Dans le détail, il apparaît que la part des salariés ayant de 5 à 19 ans d ancienneté reste stable. La part des salariés ayant moins de 5 ans d ancienneté diminue d un point au profit de ceux qui ont au moins 20 ans d activité professionnelle dans la branche. 8,6 7,0 6,6 RÉPARTITION DE L ANCIENNETÉ MOYENNE DES SALARIÉS DANS LA BRANCHE (en %) 20,7 20,5 19, ,7 13,4 15,5 1 15,8 11,7 16,1 15,9 11,7 Comme les années précédentes, les jeunes sont plus largement présents dans les entreprises du Prépresse. Ils représentent plus de 12 % des effectifs du code NAF 1813Z, soit le double par rapport aux codes NAF 1812Z et 1814Z. L intérêt des jeunes pour les métiers liés aux nouvelles technologies les oriente probablement davantage vers les métiers du Prépresse. 31,7 3 36,9 TAUX DE JEUNES DE MOINS DE 26 ANS PAR CODE NAF (en %) Z Autre imprimerie (labeur) 5,8 Moins de 5 ans De 5 à 9 ans De 10 à 14 ans De 15 à 19 ans 20 ans et plus 1813Z Activités de prépresse 1814Z Reliures et activités connexes 4,6 12,4 Total 6,6 DONNÉES 11

13 LES MOUVEMENTS DE MAIN D ŒUVRE Source : Groupe Lourmel Champ : - Salariés des entreprises des codes NAF 1812Z,1813Z, 1814Z Prévisions de départ à la retraite Rappel : Les prévisions de départs à la retraite sont calculées à partir de l âge des salariés en. L analyse admet par postulat que les effectifs actuels seront encore présents dans les entreprises dans les années considérées. Les départs sont estimés en fonction de la loi de portant sur la réforme des retraites. Les estimations sont réalisées à partir des hypothèses suivantes : Âge en Année de Âge légal Date estimée naissance de départ de départ à la retraite à la retraite 60 et plus 1951 et antérieur 60 ans ans ans et 8 mois, arrondi à 61 ans ans ans ans ans et 4 mois, arrondi à 61 ans ans ans et 8 mois, arrondi à 62 ans ans ans 2019 Le nombre de départs à la retraite augmente jusqu en D ici 5 ans, près de 15 % des salariés seront amenés à partir. Année Nombre de départs à la retraite N.B. : les estimations de départ à la retraite en 2013 intègrent les salariés âgés de 60 ans en (499 salariés) et ceux âgés de 61 ans et plus (794 salariés) Le nombre de départs à la retraite ne peut être précisé finement par métier en raison du faible taux de remplissage de ces informations, comme indiqué précédemment. Cependant, il nous a semblé intéressant d analyser le volume de départs dans les activités les plus importantes du secteur, en prenant en compte la pyramide des âges propre à chacun de ces métiers. Ainsi, il apparaît que d ici 2018 : - environ 1 salarié sur 10 partira à la retraite dans les activités de l Impression traditionnelle, du Prépresse et de la Finition. - environ 3 dirigeants sur 10 partiront à la retraite (s ils respectent l âge légal de départ à la retraite). 12 DONNÉES

14 LA FORMATION INITIALE Source : Ministère Éducation Nationale Année scolaire / Enquête CFA /2013. Champ : - Jeunes préparant un diplôme de la filière des Industries graphiques en lycée professionnel ou par la voie de l apprentissage. Sur l année scolaire /2013, on recense jeunes en formation sur nos métiers, soit un recul de 513 jeunes (- 8,8 %) par rapport à l année précédente. En, le nombre d apprentis recule de 3,6 % (contre 0,8 % en 2011). Sur la même période, le nombre de lycéens a baissé 3 fois plus que l an dernier, de - 10,2 % (- 3,1 % en 2011). ÉVOLUTION DES EFFECTIFS D APPRENTIS ET DE LYCÉENS 2006 / / / L évolution positive des effectifs de BTS concerne les lycéens (+ 6 %) et les apprentis (+ 10 %), dans les filières Prépresse et Impression. - Cette progression confirme la tendance pour les entreprises à recruter des jeunes de niveau supérieur qui pourront se diriger vers des fonctions plus transversales ou d encadrement. - En, la progression des effectifs de BTS CIG ERPI a été plus modérée par rapport à l année antérieure (+ 7 % contre 28 % en 2011). A l inverse, la progression des effectifs en BTS ERPG a été plus importante en (+ 8 % contre + 1 % en 2011). L enquête annuelle menée par l IDEP 3 auprès des CFA montre toujours une attractivité plus importante de la filière Prépresse pour les jeunes. Enfin, le nombre de jeunes préparant une Licence professionnelle IG progresse légèrement par rapport à 2011 (+ 3 jeunes), de même que ceux qui préparent un diplôme d Ingénieur IG (+ 11 lycéens) / ÉVOLUTION DES EFFECTIFS D APPRENTIS ET DE LYCÉENS PAR DIPLÔMES / / / Lycéens Apprentis Les effectifs cumulés apprentis et lycéens confirment une tendance à la baisse des Bac Pro et une progression des niveaux supérieurs (BTS, licence, ingénieur). Les effectifs en Bac Pro diminuent pour la seconde année consécutive, plus fortement qu en 2011 : - 15 % d apprentis et autant de lycéens. - Cette baisse concerne le Bac Pro Production Graphique (- 17 %) et Production Imprimée (- 13 %). - À noter que seul le Bac Pro Façonnage de produits imprimés Routage (Bac Pro FPIR) se développe. Démarré en 2011, il accueille aujourd hui 56 jeunes (dont 23 apprentis) contre 13 jeunes l année précédente (dont 2 apprentis). Il répond à un besoin d élévation du niveau de qualification sur les métiers du façonnage et du routage / / / / / / / 2009 / 0 / 2011 / / 2011 / 56 / 2013 / BEP MCIG Bac Pro PG Bac Pro PI Bac Pro FPIR (ouvert en 2011) CAP Sérigraphie BTS CIG option ERPG BTS CIG option ERPI Ingénieur IG Licence professionnelle IG Mention complémentaire Finition 3 Institut de développement et d expertise du plurimédia DONNÉES 13

15 LA FORMATION INITIALE Quatre régions réunissent comme les années précédentes plus de la moitié des apprentis (58 %) : Île-de-France, Pays de la Loire, Rhône-Alpes et PACA. Les effectifs lycéens sont en baisse dans la grande majorité des régions. 4 régions affichent une progression de leurs effectifs. Notons que les effectifs apprentis affichent une baisse dans 10 régions et une progression dans 4 régions. ÉVOLUTION RÉGIONALE DES EFFECTIFS APPRENTIS ÉVOLUTION RÉGIONALE DES EFFECTIFS LYCÉENS Nord P. d.-c. 35 / - 6 Haute- Normandie Picardie Basse- 83 / / 0 Normandie Île-de-France Lorraine 0 / / / + 4 C.-Ardenne Alsace Bretagne 40 / / / 0 Pays de la Loire Centre 68 / + 6 Franche- 181 / + 18 Bourgogne Comté 28 / / 0 Poitou- Auvergne Charentes 28 / 0 86 / - 8 Limousin Rhône-Alpes 0 / / + 15 Nord P.-d.-C. 255 / - 15 Haute- Normandie Picardie Basse- 81 / /- 9 Normandie Île-de-France Lorraine 129 / / /- 6 C.-Ardenne Alsace Bretagne 197 / / / - 26 Pays de la Loire Centre 193 /- 29 Franche- 198 / - 16 Bourgogne Comté 66 / / 0 Poitou- Auvergne Charentes 71/ / - 1 Limousin Rhône-Alpes 96 / / - 56 Aquitaine 33 /- 8 Midi- Pyrénées 53 / - 9 Languedoc- Roussillon 13 / - 8 PACA 73 / - 13 Aquitaine 250 / + 33 Midi- Pyrénées 100 / + 3 Languedoc- Roussillon 131 / - 17 PACA 281 / - 27 Total Corse 0 / 0 Total Corse 0 / 0 Nombre d apprentis pour l année / 2013 Évolution n/n-1 (en nb) Nombre de lycéens pour l année / 2013 Évolution n/n-1 (en nb) Source : Enquête CFA /2013 Source : Ministère Éducation Nationale /2013 Les effectifs de diplômés des Industries graphiques Diplômes * CAP Sérigraphie BEP MCIG Métiers de la communication et des Industries graphiques Mention complémentaire Finition Bac Pro Production graphique (PG) Bac Pro Production imprimée (PI) BTS CIG option ERPG BTS CIG option ERPI Licence professionnelle IG Ingénieur IG Total des diplômés *Les effectifs lycéens diplômés de niveau V n étaient pas encore disponibles à la date de parution de ce tableau de bord. 14 DONNÉES

16 Concernant l insertion des jeunes (diplômés de juin 2011 insérés en ), le taux d emploi reste meilleur chez les apprentis et dans la filière Impression. Note méthodologique : Cette analyse est réalisée à partir des résultats des enquêtes IPA (Insertion par l apprentissage) et IVA, menées par les services statistiques des rectorats (SSA) et les établissements de formation auprès de tous les apprentis et lycéens (du niveau 5 bis jusqu au niveau I) sur leur situation 7 mois après leur sortie de formation. Le taux de réponse de l enquête IPA est de 46 % pour les apprentis et de 31 % pour les lycéens. N.B. : Les tableaux analysés ci-dessous concernent les effectifs «sortants» c est-à-dire ceux qui ne poursuivent plus leurs études par voie scolaire ou d apprentissage. En, 58 % des apprentis sont en emploi, contre 45 % des lycéens. Ce taux d emploi est relativement stable par rapport à aussi bien pour les apprentis (+ 2 points) que pour les jeunes sous statut scolaire (+ 1 point). - L apprentissage reste un atout considérable, le taux d insertion étant de manière constante nettement supérieur chez les apprentis que chez les lycéens. - Le taux d emploi progresse avec le niveau du diplôme et reste par ailleurs meilleur dans la filière Impression que dans le Prépresse, et ce quelque soit le statut du jeune. RÉPARTITION DES APPRENTIS SORTANTS SELON LEUR SITUATION PROFESSIONNELLE EN (en %) RÉPARTITION DES LYCÉENS SORTANTS SELON LEUR SITUATION PROFESSIONNELLE EN (en %) 7,0 2 50,0 17,0 CAP Sérigraphie 48,0 58,0 72,0 15,0 90,0 5,0 30,0 32,0 20,0 7,0 2,0 5,0 BAC PRO PG BAC PRO PI BTS CIG ERPG BTS CIG ERPI 4,0 14,0 13,0 38,0 47,0 61,0 12,0 CAP Sérigraphie 49,0 13,0 BAC PRO PG 2,0 45,0 45,0 BAC PRO PI 51,0 BTS CIG ERPG 2,0 4,0 71,0 21,0 BTS CIG ERPI En emploi En stage de formation Sans emploi en recherche Sans emploi et n en recherche pas En emploi En stage de formation Sans emploi en recherche Sans emploi et n en recherche pas Davantage de précisions concernant l insertion professionnelle des apprentis et lycéens (situation professionnelle, statut des jeunes ) sont disponibles dans le «Panorama de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques» édité par l IDEP en 2013 (disponible sur le site Enfin, concernant les qualifications de branche, 165 CQP ont été validés en contre 140 l année précédente. Le nombre de certificats de qualification professionnelle (CQP) validés progresse en dans les domaines du prépresse, de l impression offset, du technico-commercial, mais diminue en conduite de rotative et en fabrication devis.. Sur l ensemble des CQP, 84 % des candidats présentés ont été admis en. Source : CPNE Résultats Champ : Diplômés dans la filière Industries graphiques tous statuts confondus Admis Évolution en /2011 (en nombre) Opérateur PAO Opérateur système texte image 26-1 Conducteur de machine à imprimer d exploitation simple offset Conducteur de machine à imprimer d exploitation complexe offset Conducteur d encarteuse piqueuse Agent technico-commercial Agent de fabrication deviseur 1-4 Conducteur héliogravure 0-1 Exploitation complexe flexographie Massicotier Conducteur de plieuse 5-3 Conducteur de rotative d exploitation simple offset continu 0-8 Total DONNÉES 15

17 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION Source : AGEFOS PME CGM Champ : - Dossiers financés entre 2005 et (entreprises adhérant à AGEFOS PME - CGM) - Pour plus d informations concernant les Contrats de professionnalisation, notamment en fonction des secteurs d activité (Imprimerie, Sérigraphie,Reliure-Brochure-Dorure, Routage), se référer au rapport "Étude de l activité formation de la Communication graphique". Rappel : Le Contrat de professionnalisation permet d intégrer de nouveaux collaborateurs tout en les qualifiant aux métiers de l entreprise. Il est ouvert aux jeunes et aux demandeurs d emploi de plus de 16 ans. Le contrat est conclu en CDI ou CDD de 6 à 24 mois et associe en alternance des actions de formation et l exercice du métier en entreprise. Le nombre de Contrats de professionnalisation reste stable par rapport à l année dernière. ÉVOLUTION DU NOMBRE DE CONTRATS En, 8 Contrats de professionnalisation sur 10 sont des CDD. La part des CDI dans les Contrats de professionnalisation progresse de 10 points entre et. 500 ÉVOLUTION DE LA RÉPARTITION DES TYPES DE CONTRATS (en %) ,0 18, ,0 Le taux d accès des salariés, globalement stable entre et, a cependant diminué dans les branches de la Sérigraphie et de la Reliure-Brochure-Dorure. 82,0 CDI CDD TAUX DE CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION PAR BRANCHE (en %) Imprimerie Sérigraphie Reliure-Brochure-Dorure 0,2 0,4 0,5 0,5 0,8 1,1 Entre et, la répartition des actions par type de formation reste plutôt stable. Cependant, la part des formations commerciales dans les Contrats de professionnalisation diminue légèrement, tandis que celle des formations à la chaîne graphique progresse de 4 points par rapport à. Routage 0,6 0,6 RÉPARTITION DES ACTIONS PAR TYPE DE FORMATION (en %) Total 0,5 0,5 33,0 29,0 28,0 28,0 16 DONNÉES 35,0 4,0 4,0 39,0 Formations commerciales Formations aux fonctions de l entreprise Formations à la chaîne graphique Autres formations

18 Les formations les plus suivies en Contrats (en %) BTS Négociation et relation client 8 Responsable du développement commercial 5 BTS Assistant de gestion PME/PMI 6 Formation réseau/ingénierie informatique 5 CQP Agent technico-commercial IG 4 CQP Opérateur PAO 3 Infographiste multimédia 3 Attaché commercial 2 BTS Communication 2 CQP Concepteur réalisateur graphique 2 Conduite de machine d exploitation complexe 2 Développement commercial et marketing 2 BTS Design industriel 2 Concepteur de supports de communication 2 CQP Conducteur de machine à imprimer d exploitation complexe 2 CQP Conducteur en sérigraphie 2 CQP Massicotier 2 BTS Management des unités commerciales 2 Marketing/technico-commmercial 2 Responsable qualité environnement sécurité 2 Chargée de communication 2 Manager en ressources humaines 2 Autres formations finition/routage 2 CQP Conducteur encarteuse piqueuse/plieuse 2 Comme les années précédentes, la durée moyenne des actions est plus élevée dans les formations transversales. Entre et, les durées moyennes des actions aux fonctions de l entreprise et autres formations progressent. DURÉES MOYENNES DES ACTIONS SELON LES TYPES DE FORMATIONS La majorité des contrats dure au maximum un an. Cependant, on remarque entre et une tendance à la hausse des contrats courts qui durent 6 mois. ÉVOLUTION DE LA RÉPARTITION DES CONTRATS PAR DURÉE (en %) 4,0 57,0 39,0 6 mois De 7 à 12 mois De 13 à 24 mois Entre et, la part des Contrats de professionnalisation sanctionnés par un CQP augmente (+ 5 points) tandis que celles des Diplômes ou titres homologués et des Diplômes d État diminuent de 5 et 3 points. 8,0 55,0 37,0 Formations commerciales ÉVOLUTION DE LA SANCTION DES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION (en %) Formations aux fonctions de l entreprise ,0 Formations à la chaîne graphique ,0 20,0 Autres formations ,0 23,0 Moyenne générale ,0 1 39,0 3 Autre Qualification reconnue dans les classifications d une CNN CQP Diplôme ou titre homologué Diplôme d État DONNÉES 17

19 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION Comme en, les bénéficiaires des contrats sont majoritairement issus d un cursus de formation initiale et ont un niveau Bac ou supérieur. Avant leur Contrat de professionnalisation, 51 % des stagiaires ont suivi des formations sous statut scolaire/universitaire ou en alternance. La part des stagiaires sortant d une formation en apprentissage diminue de 8 points et celle des demandeurs d emploi progresse d autant. Les stagiaires sont majoritairement des jeunes de moins de 26 ans. Cependant, la part des stagiaires les plus jeunes (moins de 26 ans) est en baisse au profit des autres catégories d âges. En particulier, la part des stagiaires de 45 ans et plus progresse de 5 points. ÉVOLUTION DE LA RÉPARTITION DES STAGIAIRES PAR ÂGE (en %) ÉVOLUTION DE LA RÉPARTITION DES STAGIAIRES AVANT CONTRAT (en %) 39,0 39,0 83,0 7 20,0 12,0 3,0 3,0 23,0 11,0 31,0 8,0 5,0 1,0 2,0 3,0 Scolaires, universitaires En Contrat d apprentissage Demandeurs d emploi Salariés Inactifs En contrat aidé Stagiaires en formation professionnelle Parmi les bénéficiaires, la part des titulaires d un Bac Pro augmente de 9 points. Dans le détail, la part des diplômés de Bac + 2 ou d un niveau supérieur baisse de 4 points et celle des diplômés du Bac général de 2 points. Les parts des titulaires d un Bac + 3 et d un CAP sont plutôt stables. 11,0 Moins de 26 ans De 26 à 34 ans De 35 à 44 ans 45 ans et plus Entre et, le taux d accès reste stable, celui des femmes étant légèrement supérieur à celui des hommes. 14,0 5,0 1,0 TAUX D ACCÈS À LA FORMATION HOMMES/FEMMES (en %) Hommes 0,4 0,4 4,0 ÉVOLUTION DU NIVEAU DE DIPLÔME OBTENU AVANT CONTRAT (en %) Femmes 0,6 0,7 10,0 9,0 Total 0,5 0,5 29,0 25,0 13,0 11,0 25,0 13,0 34,0 14,0 4,0 4,0 3,0 Bac + 3 ou plus DEUG, DUT, BTS, autres Bac + 2 Bac général Bac Pro, BT, BP CAP, BEP BEPC Aucun diplôme 18 DONNÉES

20 RÉPARTITION DES STAGIAIRES HOMMES/FEMMES (en %) 47,0 45,0 Enfin, concernant le tutorat, l année marque une hausse du nombre de formations suivies sur cette thématique. ÉVOLUTION DU NOMBRE DE STAGIAIRES POUR LES FORMATIONS AU TUTORAT ,0 55,0 Femmes Hommes DONNÉES 19

21 LE PLAN DE FORMATION DE L ENTREPRISE ENTREPRISES DE MOINS DE 10 SALARIÉS Source : AGEFOS PME CGM Champ : - Dossiers financés entre 2005 et (entreprises adhérant à AGEFOS PME - CGM) - Pour plus d informations concernant les Contrats de professionnalisation, notamment en fonction des secteurs d activité (Imprimerie, Sérigraphie,Reliure-Brochure-Dorure, Routage), se référer au rapport "Étude de l activité formation de la Communication graphique". Rappel : Le Plan de formation (PFE) regroupe l ensemble des actions de formation que l employeur met en œuvre pour ses salariés. Il permet d adapter les salariés à leur poste de travail, d accompagner l évolution de leur emploi, de développer leurs compétences. N.B. : Les taux d accès sont calculés sur la base du rapport entre le nombre de stagiaires de l année N et le nombre de salariés de l année N (source Collecte N + 1) Le nombre de stagiaires formés dans les entreprises est en baisse entre 2011 et pour l Imprimerie, le Routage et la Reliure-Brochure-Dorure ÉVOLUTION DU NOMBRE DE STAGIAIRES PLAN DE FORMATION DE MOINS DE 10 SALARIÉS Reliure-Brochure- Dorure Routage Sérigraphie Imprimerie Comme en, le Plan de formation des TPE porte majoritairement sur les formations à la chaîne graphique. Les actions portent aux deux tiers sur les thématiques de la chaîne graphique dont le poids s est renforcé entre et. À l inverse, la part de formations sur les thématiques liées aux fonctions de l entreprise diminue. RÉPARTITION DES ACTIONS PAR TYPE DE FORMATION (en %) 3,0 2 3,0 23,0 De manière globale, le taux d accès à la formation progresse d un point entre et. Dans le détail, le taux d accès le plus important se trouve dans la Sérigraphie et le plus faible dans la Reliure-Brochure- Dorure. TAUX D ACCÈS DES SALARIÉS PAR SECTEUR D ACTIVITÉ PLAN DE FORMATION DE MOINS DE 10 SALARIÉS (en %) 64,0 1,0 1,0 67,0 Formations générales Formations commerciales Formations aux fonctions de l entreprise Formations à la chaîne graphique Autres formations Imprimerie 23,0 24,0 Sérigraphie 22,0 27,0 Reliure-Brochure-Dorure 9,0 11,0 Routage 13,0 13,0 Total 22,0 23,0 20 DONNÉES

22 La part des formations Prépresse parmi les actions à la chaîne graphique continue sa baisse régulière avec une diminution de 7 points entre et. En revanche, on constate une progression du poids des actions Impression (+ 5 points). RÉPARTITION DES FORMATIONS À LA CHAÎNE GRAPHIQUE (en %) En, la durée moyenne des formations est de 29 heures soit une heure de moins qu en. On remarque une forte progression de la durée moyenne des formations générales qui passe de 59 à 70 heures. Repère : on peut noter que la durée moyenne des formations dans les TPE tous OPCA confondus est de 40 heures en (source : annexe à la loi de Finances pour ). 2,0 7,0 3,0 4,0 5,0 2,0 7,0 DURÉES MOYENNES DES ACTIONS SELON LE TYPE DE FORMATION (en heures) 29,0 34,0 Formations générales Formations commerciales ,0 47,0 Divers IG Multimédia Devis / fabrication Finition Impression Prépresse Formations aux fonctions de l entreprise Formations à la chaîne graphique Autres formations La part des formations à la comptabilité progresse de 4 points alors que celle des formations informatiques baisse de 5 points. RÉPARTITION DES FORMATIONS AUX FONCTIONS DE L ENTREPRISE (en %) 9,0 7,0 Total La part des formations entre 15 et 35 heures diminue de 7 points alors que celle des formations de moins de 15 heures progresse de 5 points ,0 15,0 3,0 17,0 RÉPARTITION DES STAGIAIRES SELON LA DURÉE DE FORMATION (en %) 25,0 29,0 21,0 23,0 2,0 12,0 9,0 18,0 3,0 11,0 8,0 9,0 13,0 Prévention / sécurité Secrétariat / bureautique Ressources humaines Comptabilité Direction d entreprise / management Manutention / transport Gestion de production Démarche qualité Informatique 50,0 43,0 29,0 34,0 36 heures et plus De 15 à 35 heures Moins de 15 heures DONNÉES 21

23 LE PLAN DE FORMATION DE L ENTREPRISE ENTREPRISES DE MOINS DE 10 SALARIÉS Le profil des stagiaires reste relativement stable : une majorité d employés, des bénéficiaires âgés pour les 3/4 de 35 ans et plus. Les taux d accès à la formation de toutes les catégories ont progressé. Cependant, le taux d accès des ouvriers reste nettement plus faible que celui des autres PCS. TAUX D ACCÈS À LA FORMATION PAR PCS (en %) Ouvriers 1 17,0 Employés Techniciens, agents de maîtrise 2 28,0 25,0 27,0 Ingénieurs et cadres Total 25,0 2 22,0 23,0 Les employés représentent toujours la part la plus importante des stagiaires (45 %). La répartition des stagiaires par PCS reste stable dans le temps. Après une progression de la part des 45 ans et plus les années précédentes, la répartition des stagiaires par âge est stable entre et. RÉPARTITION DES STAGIAIRES PAR PCS (en %) RÉPARTITION DES STAGIAIRES PAR ÂGE (en %) 20,0 20,0 23,0 23,0 4 45,0 33,0 32,0 23,0 5,0 23,0 Ingénieurs et cadres Techniciens, agents de maîtrise Employés Ouvriers qualifiés Ouvriers non qualifiés 38,0 39,0 Moins de 25 ans De 25 à 34 ans De 35 à 44 ans 45 ans et plus 22 DONNÉES

24 Le taux d accès des femmes à la formation a progressé en (+ 2 points). TAUX D ACCÈS PAR SEXE (en %) RÉPARTITION HOMMES/FEMMES (en %) Hommes 22,0 22,0 39,0 42,0 Femmes 22,0 24,0 Total 22,0 23,0 30,0 61,0 58,0 Femmes Hommes DONNÉES 23

25 LE PLAN DE FORMATION DE L ENTREPRISE ENTREPRISES DE 10 SALARIÉS ET PLUS Source : AGEFOS PME CGM Champ : - Dossiers financés entre 2005 et (entreprises adhérant à AGEFOS PME - CGM) - Pour plus d informations concernant les Contrats de professionnalisation, notamment en fonction des secteurs d activité (Imprimerie, Sérigraphie,Reliure-Brochure-Dorure, Routage), se référer au rapport "Étude de l activité formation de la Communication graphique". Rappel : Le Plan de formation (PFE) regroupe l ensemble des actions de formation que l employeur met en œuvre pour ses salariés. Il permet d adapter les salariés à leur poste de travail, d accompagner l évolution de leur emploi, de développer leurs compétences. Les taux d accès sont calculés sur la base du rapport entre le nombre de stagiaires de l année N et le nombre de salariés de l année N (source Collecte N + 1). N.B. : - À la différence des entreprises de moins de 10 salariés, ces actions ne représentent souvent qu une partie de l activité de formation des entreprises, celles ci pouvant gérer une partie de leur Plan sans passer par AGEFOS PME - CGM. - La croissance du nombre d actions présentée ci-dessous ne signifie donc pas uniquement que la formation dans ces entreprises a globalement augmenté, mais aussi qu elles confient une part de plus en plus importante de leur Plan à AGEFOS PME CGM, signe de la qualité des services rendus par l organisme. En, le nombre de stagiaires continue sa baisse régulière depuis TAUX D ACCÈS DES SALARIÉS PAR SECTEUR D ACTIVITÉ (en %) Au total, on enregistre une baisse de 7 % pour l ensemble des secteurs. Imprimerie 21,0 20,0 ÉVOLUTION DU NOMBRE DE STAGIAIRES PLAN DE FORMATION DE 10 SALARIÉS ET PLUS Sérigraphie 14, Reliure-Brochure-Dorure 19,0 21, Routage Reliure-Brochure-Dorure Sérigraphie Imprimerie Entre et, le taux d accès au Plan de formation est en baisse pour toutes les branches, sauf pour le Routage R R S Im Routage Total Conformément à la tendance des années précédentes, les formations suivies portent majoritairement sur les fonctions transversales de l entreprise, et durent le plus souvent moins d une semaine. Le poids des différents thèmes d actions reste plutôt stable entre et. 20,0 19,0 21,0 21,0 Plus de la moitié des stagiaires suivent des formations aux fonctions de l entreprise et un peu moins de 4 sur 10 suivent des formations à la chaîne graphique. La répartition par thème varie beaucoup entre les différents secteurs d activité. 24 DONNÉES

26 3,0 RÉPARTITION DES STAGIAIRES PAR TYPE DE FORMATION (en %) 4,0 5,0 4,0 La répartition des formations aux fonctions de l entreprise reste plutôt stable dans le temps avec cependant une progression de 3 points des formations Manutention/ transport. 53,0 52,0 RÉPARTITION DES FORMATIONS AUX FONCTIONS DE L ENTREPRISE (en %) 31,0 33,0 1,0 39,0 37,0 2,0 Formations générales Formations commerciales Formations aux fonctions de l entreprise Formations à la chaîne graphique Autres formations Au sein des formations à la chaîne graphique, la part des formations Prépresse diminue de 10 points et celle Divers IG de 4 points au bénéfice des autres thématiques de formation, en particulier la Finition (+ 6 points) et l Impression (+ 3 points). 4,0 9,0 10,0 11,0 14,0 7,0 8,0 2,0 9,0 5,0 12,0 10,0 17,0 Prévention/sécurité Secrétariat/bureautique Ressources humaines Comptabilité Direction d entreprises/management Manutention/transport Gestion de production Démarche qualité Informatique RÉPARTITION DES FORMATIONS À LA CHAÎNE GRAPHIQUE (en %) 2,0 10,0 7,0 4,0 10,0 12,0 18,0 29,0 32,0 40,0 30,0 Divers IG Multimédia Devis/fabrication Finition Impression Prépresse N.B. : À noter que les actions Divers IG concernent comme en principalement des formations à la maintenance des machines et des actions liées au développement durable (certifications forestières notamment). DONNÉES 25

27 LE PLAN DE FORMATION DE L ENTREPRISE ENTREPRISES DE 10 SALARIÉS ET PLUS La durée moyenne des actions est stable globalement, mais celle des formations à la chaîne graphique a progressé. Dans le détail, la durée des formations générales, aux fonctions de l entreprise et autres formations est en baisse, et en hausse pour les formations à la chaîne graphique et commerciales. DURÉES MOYENNES DES ACTIONS SELON LES TYPES DE FORMATIONS (en heures) RÉPARTITION DES STAGIAIRES SELON LA DURÉE DE FORMATION (en %) 12,0 31,0 11,0 32,0 Formations générales 35,0 43,0 57,0 57,0 Formations commerciales 18,0 21,0 36 heures et plus De 15 à 35 heures Moins de 15 heures Formations aux fonctions de l entreprise 1 18,0 Formations à la chaîne graphique Autres formations Total Repère sur la durée moyenne des formations dans les entreprises de 10 salariés et plus : - Tous OPCA confondus, la durée moyenne est de 34 heures en (source : annexe à la loi de Finances pour ). 25,0 25,0 32,0 32,0 34,0 3 Le profil des stagiaires est stable entre et. Comme dans les TPE, le taux d accès à la formation recule pour l ensemble des PCS dans les entreprises de 10 salariés et plus. Dans le détail, on note que, comme dans les entreprises de moins de 10 salariés, le taux d accès progresse avec le niveau de PCS. TAUX D ACCÈS À LA FORMATION PAR PCS (en %) - Dans le secteur industriel, la durée moyenne est de 29 heures en (source : Portraits statistiques de branches du CEREQ). Ouvriers Employés 15,0 14,0 22,0 24,0 Techniciens, agents de maîtrise 31,0 31,0 Ingénieurs et cadres 32,0 35,0 Total 19,0 21,0 26 DONNÉES

28 Les ouvriers représentent toujours près de 45 % des stagiaires. RÉPARTITION DES STAGIAIRES PAR PCS (en %) 23,0 24,0 Les femmes représentent toujours un peu plus de 30 % des stagiaires, leur taux d accès est inférieur à celui des hommes. Notons qu entre et, le taux d accès des femmes a baissé alors que celui des hommes est resté stable. TAUX D ACCÈS PAR SEXE (en %) 13,0 14,0 20,0 19,0 Hommes 21,0 21,0 Femmes 19,0 17,0 40,0 4,0 4,0 39,0 Ingénieurs et cadres Techniciens, agents de maîtrise Employés Ouvriers qualifiés Ouvriers non qualifiés Total 21,0 19,0 Depuis, le poids des stagiaires de 45 ans et plus a progressé de 2 points. Comme l année dernière, cette tendance s explique essentiellement par l augmentation régulière de l âge moyen des salariés. RÉPARTITION HOMMES/FEMMES (en %) RÉPARTITION DES STAGIAIRES PAR ÂGE (en %) 32,0 30,0 2,0 3,0 20,0 21,0 68,0 70,0 40,0 3 Femmes Hommes 38,0 40,0 Moins de 25 ans De 25 à 34 ans De 35 à 44 ans 45 ans et plus DONNÉES 27

29 LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION Rappel : Source : AGEFOS PME CGM Champ : - Dossiers financés entre 2005 et (entreprises adhérant à AGEFOS PME - CGM) - Pour plus d informations concernant les Contrats de professionnalisation, notamment en fonction des secteurs d activité (Imprimerie, Sérigraphie,Reliure-Brochure-Dorure, Routage), se référer au rapport "Étude de l activité formation de la Communication graphique". La Période de professionnalisation est ouverte aux salariés en CDI identifiés comme prioritaires par les branches. Elle permet d accéder à des actions prioritaires, d acquérir une qualification reconnue dans une convention collective de branche, éventuellement un diplôme ou un titre professionnel. Le nombre de stagiaires est globalement stable mais a reculé dans le secteur de l Imprimerie au profit du Routage. ÉVOLUTION DU NOMBRE DE STAGIAIRES Routage Reliure-Brochure-Dorure Sérigraphie Imprimerie En, les Périodes de professionnalisation durent en moyenne 100 heures et environ 1 sur 2 concerne la chaîne graphique. La durée moyenne des formations poursuit sa tendance à la baisse. En effet, le poids des actions de moins de 70 heures continue de progresser (+ 10 points). DURÉES MOYENNES DES ACTIONS SELON LES TYPES DE FORMATIONS (en heures) RÉPARTITION DES ACTIONS PAR DURÉE (en %) Formations générales Formations commerciales Formations aux fonctions de l entreprise Formations à la chaîne graphique Autres formations Durée moyenne heures et plus De 71 à 140 heures De 7 à 70 heures 28 DONNÉES

[Données 2013] Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015

[Données 2013] Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015 Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015 [Données ] Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.fr SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ÉVOLUTION PAR SECTEUR D'ACTIVITÉ

Plus en détail

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique Chiffres clés 2010 ENTREPRISES ET EFFECTIFS ENTREPRISES : 6 664 établissements en 2009 6 000 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 Évolution

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010 Activité économique L activité globale du secteur L activité globale pour le secteur de l Imprimerie s élève en 2010 à environ 2,5 millions de tonnes produites, pour un chiffre d affaires que l on peut

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

NORD PAS DE CALAIS - PICARDIE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE

NORD PAS DE CALAIS - PICARDIE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE NORD PAS DE CALAIS - PICARDIE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE _ ÉDITION 216 DONNÉES 214 SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ET LES SALARIÉS.......................................................

Plus en détail

Haute-Normandie. Données statistiques des Industries Graphiques. Édition 2007 IMPRIMERIE SÉRIGRAPHIE RELIURE BROCHURE DORURE

Haute-Normandie. Données statistiques des Industries Graphiques. Édition 2007 IMPRIMERIE SÉRIGRAPHIE RELIURE BROCHURE DORURE Haute-Normandie Données statistiques des Industries Graphiques Édition 2007 IMPRIMERIE SÉRIGRAPHIE RELIURE BROCHURE DORURE SOMMAIRE Introduction......................................................................................

Plus en détail

PANORAMA DE L APPRENTISSAGE DANS LES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES. Tableau de bord national

PANORAMA DE L APPRENTISSAGE DANS LES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES. Tableau de bord national Tableau de bord national 212 DE L APPRENTISSAGE DANS LES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES Institut de développement et d expertise du plurimédia Sommaire L ESSENTIEL... 3 1. L OFFRE

Plus en détail

Tableau de bord national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques

Tableau de bord national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques Tableau de bord national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques PANORAMA Édition 2013 SOMMAIRE L ESSENTIEL... P. 3 L OFFRE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE...

Plus en détail

Panorama national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques

Panorama national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques Panorama national de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques Données Année scolaire 2013 / 2014 SOMMAIRE L ESSENTIEL... P. 2 L OFFRE DE FORMATION... P. 4 L ÉVOLUTION

Plus en détail

Professions de la photographie

Professions de la photographie DONNÉES 200 & REPÈRES TENDANCES Professions de la photographie 0267 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises................................ 4 Dénombrement

Plus en détail

Ile-de-France. Données statistiques des Industries Graphiques. Édition 2007 IMPRIMERIE SÉRIGRAPHIE RELIURE BROCHURE DORURE

Ile-de-France. Données statistiques des Industries Graphiques. Édition 2007 IMPRIMERIE SÉRIGRAPHIE RELIURE BROCHURE DORURE Ile-de-France Données statistiques des Industries Graphiques Édition 2007 IMPRIMERIE SÉRIGRAPHIE RELIURE BROCHURE DORURE SOMMAIRE Introduction......................................................................................

Plus en détail

1 L offre de formation des Industries graphiques en apprentissage... 4. 2 L évolution des effectifs lycéens et apprentis... 7

1 L offre de formation des Industries graphiques en apprentissage... 4. 2 L évolution des effectifs lycéens et apprentis... 7 Panorama de l apprentissage dans les métiers de la Communication et des Industries graphiques Sommaire L essentiel... 2 1 L offre de formation des Industries graphiques en apprentissage... 4 2 L évolution

Plus en détail

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité 1 Introduction Le bilan social existe depuis 1992. il constitue la source d information statistique

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGE FOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM 2012 AGEFOS PME CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS

PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGE FOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM 2012 AGEFOS PME CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGE FOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM Données statistiques AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME Emploi-Formation - CGM dans AGEFOS

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Synthèse d enquête terrain pour la Branche Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des Rappel méthodologique Méthodologie employée pour

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INSTITUTIONS DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET DE PRÉVOYANCE BILAN ANNUEL 2014 VOLET PROFESSIONNALISATION

BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INSTITUTIONS DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET DE PRÉVOYANCE BILAN ANNUEL 2014 VOLET PROFESSIONNALISATION BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INSTITUTIONS DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET DE PRÉVOYANCE BILAN ANNUEL 2014 VOLET PROFESSIONNALISATION Pour les IRC-IP, l année 2014 représente sur la Professionnalisation 36

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rapport de synthèse Secteur des Etudes et du Conseil Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

Les magasins de bricolage DONNÉES 2011

Les magasins de bricolage DONNÉES 2011 026117 & REPÈRES TENDANCES Les magasins de bricolage DONNÉES 2011 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Chiffre d affaires des magasins de plus de 300 m 2........ 4 Profil

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS 2014... P. 4 L OFFRE DE FORMATION... P. 6 L ÉVOLUTION DES EFFECTIFS... P. 8 LE PROFIL DES APPRENTIS... P. 18

LES CHIFFRES CLÉS 2014... P. 4 L OFFRE DE FORMATION... P. 6 L ÉVOLUTION DES EFFECTIFS... P. 8 LE PROFIL DES APPRENTIS... P. 18 SOMMAIRE L ESSENTIEL... P. 2 LES CHIFFRES CLÉS 214... P. 4 L OFFRE DE FORMATION... P. 6 L ÉVOLUTION DES EFFECTIFS... P. LE PROFIL DES APPRENTIS... P. 1 LES ENTREPRISES D ACCUEIL POUR LES APPRENTIS... P.

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE 2009

RAPPORT DE BRANCHE 2009 RAPPORT DE BRANCHE 2009 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie Convention Collective Nationale n 3240 Données 2008 2 SOMMAIRE SOMMAIRE-I Perimetre de l étude SOMMAIRE...3 Précisions méthodologiques...5

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

Fédération Nationale de CFA - Sport Animation Tourisme - 7, rue de la République - 13002 Marseille Tel : 04 96 11 56 44 -Fax : 04 91 90 88 39 - Email

Fédération Nationale de CFA - Sport Animation Tourisme - 7, rue de la République - 13002 Marseille Tel : 04 96 11 56 44 -Fax : 04 91 90 88 39 - Email BILAN 2015 Sur l activité 2014 des CFA ACTIVITE 2014 DES CFA LES APPRENTIS Nombre d apprentis ayant suivi des heures de formation en 2014 (en nombre de contrat d apprentissage) et total des heures de

Plus en détail

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 n o 19 2015 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 TAUX D INSERTION 77,4 % PART DES EMPLOIS STABLES 67,8% PART DE POURSUITES D ÉTUDES 88,7% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 472 O B S E R VATO

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Enquête qualitative Dispositif Congé Individuel de Formation 2009

Enquête qualitative Dispositif Congé Individuel de Formation 2009 Enquête qualitative Dispositif Congé Individuel de Formation 29 RÉSULTATS CONSOLIDÉS Novembre 21 Synthèse... pages 1 à 11 Tous OPA CDI + intérimaires... pages 12 à 17 CDD + intermittents... pages 18 à

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

profession d'avenir LE FRANCILIEN

profession d'avenir LE FRANCILIEN profession d'avenir L EMPLOI DANS LES CABINETS FRANCILIENS Des chiffres pleins de promesses Comment va l emploi dans les cabinets franciliens? Qui sont les collaborateurs qui y travaillent? Comment ont-ils

Plus en détail

Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION. Limousin 2010

Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION. Limousin 2010 Données statistiques Emploi-Formation des Industries graphiques ÉDITION 2010 SOMMAIRE ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS 2 LES SALARIÉS 4 LE PROFIL DES SALARIÉS 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA

Plus en détail

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération Panorama de branche Industries et commerce de la récupération Industries et commerce de la récupération Avant-propos méthodologique La partie «données économiques» prend en compte l ensemble du secteur

Plus en détail

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure

PANEL 100. Synthèse. Enquête annuelle. Imprimerie Brochure Dorure Enquête annuelle PANEL 100 Édition 200 9 Imprimerie Sérigraphie Reliure Brochure Dorure Synthèse L évolution de l emploi et de la formation dans les Industries de la Communication Graphique et du Multimédia

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

BUREAU DE LA FORMATION

BUREAU DE LA FORMATION Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS DIRECTION DES CHAMBRE CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION BILAN DE L ACTIVITE

Plus en détail

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 09 DONNÉES FORMATION Page 11 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

Formation et insertion

Formation et insertion Formation et insertion Plus d un élève sur trois formé dans l industrie A la rentrée 2011, près de 600 élèves suivent une formation professionnelle initiale sur le territoire vitryat. Plus d un tiers se

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

L ESSENTIEL PANORAMA DE L APPRENTISSAGE DANS LES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES

L ESSENTIEL PANORAMA DE L APPRENTISSAGE DANS LES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION ET DES INDUSTRIES GRAPHIQUES Sommaire 1. L offre de formation en apprentissage 2 2. L évolution des effectifs 4 3. Le profil des apprentis 1 4. Le flux des diplômés 14 5. Les entreprises des apprentis 16 6. L insertion professionnelle

Plus en détail

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone

Plus en détail

Imprimerie, RBD, Routage et Sérigraphie

Imprimerie, RBD, Routage et Sérigraphie CCN de l Imprimerie de Labeur et des Industries Graphiques IDCC 0184 CCN Entreprises de logistique de communication écrite directe IDCC 1611 CCN Industries de la sérigraphie et des procédés d impression

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014 Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport BOULOURIS 9 Juillet 2014 Intervention AGEFOS PME C est quoi AGEFOS PME? Quelques données chiffrées dans le champ du sport Les dispositifs de

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des «cabinets dentaires» (NAF 851E). Elles sont

Plus en détail

AGEFOS PME - CGM AGEFOS CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGE-

AGEFOS PME - CGM AGEFOS CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGE- Statistiques Emploi-Formation AGEFOS dans les PME secteurs - CGM de AGEFOS PME - CGM AGEFOS la Communication PME - CGM AGEFOS PME - CGM graphique AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGEFOS PME - CGM AGE-

Plus en détail

NORMANDIE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE _ ÉDITION 2016 DONNÉES

NORMANDIE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE _ ÉDITION 2016 DONNÉES NORMANDIE SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ET LES SALARIÉS....................................................... 2 LE PROFIL DES SALARIÉS....................................................... 4 LA FORMATION

Plus en détail

Mise de jeu 2 La certification des formations

Mise de jeu 2 La certification des formations Mise de jeu 2 La certification des formations Une formation certifiante délivre un diplôme reconnu par le RNCP Le plus souvent, les formations certifiantes ou qualifiantes sont celles qui mènent à «un

Plus en détail

PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR

PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ET LES SALARIÉS....................................................... 2 LE PROFIL DES SALARIÉS.......................................................

Plus en détail

Secteurs Audiovisuel et Production cinéma

Secteurs Audiovisuel et Production cinéma En 3COMC064-V05 Enquête annuelle AFDAS 2009 CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION CIBLE ET METHODOLOGIE Secteurs Audiovisuel et Production cinéma L enquête concerne le déroulement du contrat de professionnalisation

Plus en détail

BRETAGNE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE _ ÉDITION 2016 DONNÉES

BRETAGNE BRETAGNE STATISTIQUES EMPLOI-FORMATION DANS LES SECTEURS DE LA COMMUNICATION GRAPHIQUE _ ÉDITION 2016 DONNÉES BRETAGNE SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ET LES SALARIÉS....................................................... 2 LE PROFIL DES SALARIÉS....................................................... 4 LA FORMATION

Plus en détail

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Des tendances stables En 2007, le périmètre de la presse tel que défini par l Observatoire comprenait 2 066 entreprises, soit 321

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Date d extension : 27/01/2006 OPCA : AGEFAFORIA Convention collective : n 3247 Code NAF : 159N -

Plus en détail

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1 FORM@DOSSIER L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis Form@dossier mars 2015 1 SOMMAIRE Enquête IPA 2014... 3 Contexte :... 3 Résultats de l enquête... 3 Situation des alternants

Plus en détail

AUVERGNE - RHÔNE-ALPES

AUVERGNE - RHÔNE-ALPES AUVERGNE - RHÔNE-ALPES SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ET LES SALARIÉS....................................................... 2 LE PROFIL DES SALARIÉS.......................................................

Plus en détail

SYNTHÈSE. Note méthodologique. Édition 2008

SYNTHÈSE. Note méthodologique. Édition 2008 Enquête annuelle PANEL 100 Édition 2008 SYNTHÈSE Note méthodologique Pour la huitième année consécutive, l Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia publie les

Plus en détail

GFE 12 Techniques graphiques Impression

GFE 12 Techniques graphiques Impression PLAN RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES FORMATIONS MIDI-PYRÉNÉES (PRDF) 2007-2011 GFE 12 Techniques graphiques Impression AVRIL 2006 Contribution au diagnostic du PRDF par GFE Fonds social européen Dernières

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Quadrat Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Tél : 01 75 51 42 70 contact@quadrat etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Plus en détail

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Conseil d orientation pour l emploi 26 mars 2013 (màj au 12/04/2013) Pierre Greffet MEDDE/CGDD/SOeS Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère

Plus en détail

Petit déjeuner de Presse

Petit déjeuner de Presse Petit déjeuner de Presse ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE Lundi 23 juin 2014-8h30 Salon jaune de l hôtel préfectoral Préfecture de Seine-et-Marne 12, rue des Saints Pères 77000 Melun Contacts presse Virginie

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 n o 21 2015 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 75,2% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 5,2% TAUX D INACTIVITE 2,6% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1).

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1). L insertion professionnelle s est légèrement améliorée par rapport à l an passé puisque le taux d emploi a progressé de 4 points. Le taux de chômage, en revanche, demeure toujours important avec plus d

Plus en détail

Etude statistique des données fournies par la CCIJP

Etude statistique des données fournies par la CCIJP Etude statistique des données fournies par la CCIJP Sommaire Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012... 4 1. Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils?

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de DUT 2010 Résultats de l IUT de Reims-Châlons-Charleville (Note de synthèse sur les diplômés de formation initiale hors alternance et formation continue)

Plus en détail

BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION S U P P L E M E N T EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 LES PRINCIPAUX RESULTATS

BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION S U P P L E M E N T EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 LES PRINCIPAUX RESULTATS n 21 Mars 2010 S U P P L E M E N T BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 Depuis novembre 2004, le contrat de professionnalisation remplace

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rapport de synthèse Secteur du Numérique Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rappel

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Promotion 22/23 Situation au er mars 24 Site : Clermont-Ferrand / Aubière Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Objectif de cette licence professionnelle : L'objectif

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire en - Chiffres clés - octobre 2014 Champ : Le périmètre de l économie sociale a été défini conjointement en mars 2008 par la délégation interministérielle à l innovation

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE Photographie Nationale de la Branche Plasturgie Année 2013 PREAMBULE L Observatoire National Paritaire Prospectif des Métiers, des Emplois et des Qualifications de la Plasturgie remercie OPCA DEFI, Organisme

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ SYNTHÈSE SYNTHESE DU BILAN SOCIAL 2015 Définition Le Bilan social de la branche Mutualité constitue la source d information statistique reconnue par les partenaires

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

Bilan Social 2015. Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1

Bilan Social 2015. Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1 Bilan Social 2015 Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1 Introduction Une source statistique nécessaire à la réflexion des partenaires sociaux de la Mutualité Le Bilan social de la branche

Plus en détail

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Octobre 2015 INTRODUCTION Pour la huitième année consécutive, l Association des Régions de France,

Plus en détail