Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le marché du logement neuf en Ile-de-France"

Transcription

1 Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 2 ème trimestre 2014 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France E C L A I R Le marché du logement neuf en Ile-de-France Dans un contexte où les taux de crédit continuent de diminuer alors même qu ils n ont jamais été aussi bas, les ventes au deuxième trimestre 2014 augmentent de 21 sur un an et dépassent les transactions. Aussi, la baisse des prix a probablement joué un rôle dans ce regain d activité. Afin de contrecarrer à l envolée des stocks, les promoteurs se sont avérés prudents en limitant le nombre de mises en vente, d où un recul de ces dernières de 8. En conséquence, l encours de logements neufs disponibles n augmente que de 6 sur un an, pour atteindre logements neufs à pourvoir fin juin. La durée de commercialisation, qui avait bondi au premier trimestre, s élève aujourd hui à 13,8 mois en Ile-de-France. Enfin, la baisse des prix se poursuit dans la majorité des départements, ce qui pourrait contribuer à terme à redynamiser le marché immobilier neuf en Ile-de-France. Évolution du marché francilien 2T2013 / 2T2014 Agence Départementale d Information sur le Logement Étude réalisée par l ADIL 75

2 I l e - d e - F r a n c e 2 T Les ventes Évolution par rapport au 1T14 : >100 de ventes 2T13 : + 21 de ventes Évolution du nombre de ventes de logements en Ile-de-France 2T14 Vente variation de 1T14 à 2T14 variation de 2T13 à 2T ,7-23, ,0 57, >100 89, >100-13, ,3-5, ,5-11, >100 38, >100 18,9 IDF > Au deuxième trimestre 2014, logements neufs (dont 95 d appartements) ont été vendus en Ile-de-France. Compte-tenu d un mauvais premier trimestre, le nombre de transactions franciliennes a fortement Répartition des ventes par type de pièces au 2 ème trimestre ns ns augmenté entre les premier et deuxième trimestres 2014, plus particulièrement dans quatre départements (Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Essonne, Val-d Oise), où la hausse dépasse les 100. Sur un an, les ventes augmentent également, mais dans une moindre mesure ; de l ordre de +21. La plus forte progression concerne la Seine-Saint-Denis, avec une de +89. Avec ses 929 transactions, il s agit du département le plus vendeur au 2ème trimestre L Essonne (721 ventes), les Hauts-de-Seine et le Val-d Oise (623 ventes chacun), ont aussi vu leur volume s accroître, respectivement de +39, +58 et +19 en un an. Au niveau des typologies, en individuel, on note une forte progression des 3 pièces (+90 en un an) et des 4 pièces (+74), lesquels représentent à eux deux les 2/3 des transactions de maisons. En collectif, les ventes de studios reculent de 16 sur un an tandis que les autres typologies ont augmenté (+7 pour les T2, +30 pour les T3, +39 pour les T4 et +32 pour les T5). Répartition du nombre de ventes en Ile-de-France par département au 2 ème trimestre 2014 cartographie : ADIL 75 1 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

3 2 T I l e - d e - F r a n c e Les mises en vente Évolution du nombre de mises en vente de logements en Ile-de-France 2T14 Mise en vente variation de 1T14 à 2T14 variation de 2T13 à 2T ,0-23, ,1-30, >100 25, >100-14, >100 40, >100-24, >100-38, >100 28,6 IDF >100-8 Répartition des mises en vente par type de pièces au 2 ème trimestre ns ns > Soucieux de limiter les stocks précédemment constitués, les promoteurs ont visiblement joué la prudence ce trimestre, en commercialisant, entre avril et juin 2014, logements neufs, soit un recul de 8 sur un an. Seuls les départements de la Seine-Saint-Denis (+25,5), de la Seine-et-Marne (+40,3) et du Val-d Oise (+28,6) ont connu une hausse annuelle. Évolution par rapport au 1T14 : >100 de mises en vente 2T13 : -8 de mises en vente Par ailleurs, avec respectivement 876 et 857 mises en ventes soit 1/3 des commercialisations franciliennes, la Seine-Saint-Denis et la Seine-et-Marne présentent les volumes les plus élevés de la région ce trimestre. Plus généralement, l Est de l Ile-de-France (composé de la Seine-Saint-Denis, du Val-de- Marne, du Val-d Oise, et de la Seine-et-Marne) cumule près des deux tiers (62) de l ensemble des lancements de programmes. En ce qui concerne la répartition par secteur, l individuel groupé - qui représente 9 des nouvelles mises en vente - avec 470 maisons introduites sur le marché, croît de 87 en un an, notamment grâce aux 3 pièces (>100) et 4 pièces (+59). Le nombre de nouveaux logements en collectif introduits sur le marché diminue quant à lui de 12, notamment sur les 3 pièces (-20) et les 4 pièces (-24). Répartition du nombre de mises en vente en Ile-de-France par département au 2 ème trimestre 2014 cartographie : ADIL 75 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 2

4 I l e - d e - F r a n c e 2 T L encours de logements disponibles Évolution par rapport au 1T14 : +5 de stock disponible 2T13 : +6 de stock disponible Évolution du nombre de logements disponibles en Ile-de-France 2T14 Disponible variation de 1T14 à 2T14 variation de 2T13 à 2T ,4-16, ,5 10, ,9-1, ,9-2, ,6 15, ,6 9, ,2 5, ,1 13,2 IDF A la fin du mois de juin, logements neufs attendaient un acquéreur. Répartition des logements disponibles par type de pièces au 2 ème trimestre ns ns > Bien que les promoteurs aient ralenti le rythme des nouvelles opérations, l offre de logements disponibles continue de progresser. Elle est en hausse de 5 en un trimestre et de 6 en un an. 6,4 du stock est composé de maisons individuelles. Dépassant le seuil des logements (1 178 unités à pourvoir), le secteur de l individuel est en hausse de 31 par rapport à la même période de l année passée. L arc Est de l Ile-de-France, formé par la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et la Seine-et-Marne, compte 43 du stock francilien. Répartition Répartition du nombre du nombre de logements de ventes disponibles en Ile-de-France en Ile-de-France par département au 21er ème trimestre cartographie : ADIL 75 3 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

5 2 T I l e - d e - F r a n c e Les prix Évolution du prix moyen des appartements neufs disponibles en Ile-de-France 2T14 Prix moyen variation de 1T14 à 2T14 variation de 2T13 à 2T ,6-1, ,6 1, ,5 0, ,5-1, ,4 1, ,5-3, ,0-4, ,8-0,9 Depuis plusieurs trimestres, les prix des appartements neufs ont tendance à se stabiliser voire à s effriter. Ce trimestre, la baisse des prix est particulièrement visible dans les départements de la grande couronne, notamment dans l Essonne (-4,7 sur un an) et les Yvelines (-3,6). Les Hauts-de-Seine et la Seine-et-Marne font cependant de la résistance, en augmentant à la fois sur un trimestre et sur un an. Bien qu en baisse de -1,6 sur un an, la capitale demeure le territoire le plus cher ( /m² en moyenne pour un appartement neuf), suivi des Hauts-de-Seine (6 598 /m²). L Essonne (3 704 /m²) et la Seine-et-Marne (3 786 /m²) sont à l inverse les départements les plus abordables. Les délais de commercialisation Évolution des délais de commercialisation des logements neufs en Ile-de-France au 2 ème trimestre 2014 délai de commercialisation (en mois) évolution du délai de commercialisation sur un an (en mois) 75 16,8 1, ,6-5,4 93 8,7-8, ,2 1, ,2 3, ,6 3, ,1-3, ,5-0,5 délai moyen de commercialisation : 13,8 mois Le délai moyen de commercialisation s élève ce trimestre à 13,8 mois.en d autres termes, il faudra théoriquement un peu plus d un an pour écouler le stock total d Ile-de-France. A l échelle départementale, les Yvelines connaissent la durée de commercialisation la plus longue (20,6 mois). A l inverse, en Seine-Saint-Denis, seulement 8,7 mois sont nécessaires pour absorber l offre disponible. ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 4

6 P a r i s 2 T ,9 de ventes -23,8 de mises en vente -16,1 de stock disponible Évolution des volumes des logements neufs aux 2 èmes trimestres à Paris Au cours du deuxième trimestre 2014, 159 ventes ont eu lieu à Paris, soit une augmentation de +6,7 par rapport au premier trimestre 2014, mais une diminution de -23,9 sur un an. Quant aux mises en vente, ces dernières s amenuisent depuis Avec 250 logements neufs introduits sur le marché, les commercialisations reculent de 23,8 sur un an. En revanche, elles augmentent de 88 sur un trimestre, compte-tenu d un premier trimestre 2014 difficile. Les studios chutent de 56 sur un an, de même que les 4 pièces (-18). Les 2 pièces et 3 pièces, typologies les plus proposées à la vente par les promoteurs, représentant plus de la moitié des mises en ventes parisiennes, connaissent elles une hausse annuelle (respectivement +4 et +69). Il est à noter le retrait d un programme de 12 logements en collectif dans le 1er arrondissement, rue Montorgueil. Face à des ventes et des mises en vente limitées, le stock de logements neufs à Paris diminue de 16 sur un an, mais augmente de 11,4 sur un trimestre, suite aux résultats négatifs du premier trimestre Au 30 juin, l encours des logements disponibles s élève à 889 unités. Ventes Mises en vente Enfin, les prix baissent sensiblement dans la capitale, aussi bien sur un trimestre (- 2,6) que sur une année (-1,6). Ainsi, fin juin, Disponible un appartement neuf vaut en moyenne /m² à Paris. Le XVIe constitue l arrondissement le plus cher ( /m²). Le croissant Nord-Est, composé des XVIIIe, XIXe et XXe arrondissements, reste quant à lui le plus abordable, avec un prix moyen respectif de 8 750, et /m². prix moyen: /m² Évolution du prix moyen des appartements neufs disponibles à Paris (en /m²) 5 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

7 2 T H a u t s - d e - S e i n e Tant sur un trimestre (+76) que sur un an (+57,7), les ventes progressent fortement dans les Hauts-de-Seine, qui comptabilisent au deuxième trimestre 623 transactions dans le neuf. Cinq communes (Antony, Bagneux, Colombes, Nanterre et Puteaux) dépassent les 50 ventes. Elles représentent plus de la moitié des transactions du département. Les commercialisations connaissent une conjoncture plus mitigée. 528 logements ont été mis en vente, ce qui correspond à une hausse de 29 entre les premier et deuxième trimestres Toutefois, annuellement, les mises en vente reculent de 30,4. Cette baisse concerne le secteur collectif où toutes les typologies sont impactées. Parallèlement, en dépit de faibles volumes (34 maisons commercialisées sur Asnières), le marché de l individuel se porte mieux que l année passée. On notera que Ventes Évolution des volumes des logements neufs aux 2 èmes trimestres dans les Hauts-de-Seine ns > Mises en vente ns ns ns ns -100 > Disponible ns >100 > ce sont les 3 pièces (+29) et surtout les 4 pièces (+62) que les promoteurs privilégient. Malgré la hausse des ventes et la baisse des mises en vente, le stock alto-séquanais continue sa progression. Il augmente de 10,6 sur un an, pour atteindre fin juin logements disponibles. La durée de commercialisation, légèrement inférieure à la moyenne régionale (12,6 mois contre 13,8 pour l Ile-de-France) témoigne d un certain dynamisme du département. Depuis fin 2012, les prix demeurent relativement stables dans les Hauts-de-Seine, oscillant autour des /m². Ils augmentent cependant de 1,6 par rapport au premier trimestre 2014 et de 1,5 comparé à l an dernier à la même période. Fin juin 2014, le prix moyen d un appartement s établit à /m². Neuilly-sur-Seine demeure la plus chère ( /m²). A l inverse se trouve Gennevilliers (4 554 /m²). +57,7 de ventes -30,4 de mises en vente +10,6 de stock disponible Évolution du prix moyen des appartements neufs disponibles dans les Hauts-de-Seine (en /m²) prix moyen: /m² ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 6

8 S e i n e - S a i n t - D e n i s 2 T ,2 de ventes Évolution des volumes des logements neufs aux 2 èmes trimestres en Seine-Saint-Denis 929 transactions ont été conclues entre avril et juin 2014 en Seine-Saint-Denis. Avec un tel volume, le département devient le plus vendeur de la région. Le nombre de ventes a quadruplé entre le premier et le deuxième trimestre 2014 et a également augmenté sur un an, de 89,2. +25,5 de mises en vente -1 de stock disponible De même que les ventes, les mises en vente ont été multiplées par 4 entre les deux trimestres de Avec 876 logements commercialisés, la Seine-Saint-Denis figure comme le département qui a le plus attiré les promoteurs ce trimestre. A l échelle communale, deux villes se distinguent avec respectivement plus de 100 logements mis sur le marché : Bobigny (124 commercialisations) et Romainville (112), qui à elles deux concentrent 1/4 du total départemental. Suite à ses bonnes ventes, la Seine-Saint-Denis voit son stock diminuer de 1 sur un an et de 1,9 sur un trimestre. Dans une telle conjoncture, les délais de commercialisation se réduisent fortement : théoriquement, il ne faut désormais plus que 9 mois pour écouler la totalité de l encours séquano-dyonisien. Mais au regard du stock particulièrement élevé et accumulé ces derniers trimestres, le volume de logements neufs reste élevé, avec unités disponibles. En termes de prix, le département stagne depuis un an, autour des /m². Au 30 juin 2014, un appartement neuf coûte en Ventes Mises en vente ns ns - - ns Disponible moyenne en Seine-Saint-Denis /m². La ville des Lilas se classe en tête des communes (6 867 /m²) et Pierrefitte ferme la marche avec /m². prix moyen: /m² Évolution du prix moyen des appartements neufs disponibles à Seine-Saint-Denis (en /m²) 7 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

9 2 T V a l - d e - M a r n e Le Val-de-Marne comptabilise Évolution des volumes des logements neufs 584 ventes au deuxième trimestre 2014, soit une baisse de aux 2 èmes trimestres dans le Val-de-Marne 13,7 sur un an. Mais sur un trimestre, les transactions ont quintuplé compte-tenu d un mauvais premier trimestre 2014 où seulement 126 contrats de ventes avaient été signés. De même, sur le 2e trimestre 2014, seules trois communes excèdent les 50 ventes, à savoir Choisy-le-Roi (64), Ivrysur-Seine (63) et Vitry-sur-Seine (51), concentrant ainsi 30 des transactions val-de-marnaises. Le constat est similaire pour les mises en vente. Les commercialisations reculent sur un an de 14,5 alors que la variation trimestrielle dépasse les Au 2e trimestre 2014, ce sont donc 780 lots qui ont été commercialisés dans le département - uniquement des appartements, le marché individuel Ventes Mises en vente étant absent ce trimestre. Les communes de l intercommunalité de la Seine-Amont (Choisyle-Roi, Ivry-sur-Seine et Vitry-sur-Seine) se distinguent encore, notamment Choisy (203 commercialisations soit 26 du total val-de-marnais) logements neufs sont disponibles au 30 juin 2014, soit une diminution de -2,4 par rapport au 2e trimestre ,7 de ventes -14,5 de mises en vente -2,4 de stock disponible Disponible Comparativement au 2e trimestre 2013, les prix dans le neuf des logements disponibles ont diminué de -1,9. Les communes à proximité de Paris ou du Bois de Vincennes sont les plus chères, à l image de Charenton-le-Pont ( /m²), Saint-Mandé (9 434 /m²) ou Vincennes (6 918 /m²) ; également les communes cossues des bords de Marne : Nogent-sur-Marne (7 436 /m²) ou Joinville-le-Pont (7 043 /m²). A l opposé, Valenton constitue la commune la plus accessible, avec /m². Évolution du prix moyen des appartements neufs disponibles dans le Val-de-Marne (en /m²) prix moyen: /m² ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 8

10 S e i n e - e t - M a r n e 2 T ,9 de ventes +40,3 de mises en vente +15,2 de stock disponible Évolution des volumes des logements neufs aux 2 èmes trimestres en Seine-et-Marne Avec 449 logements vendus, les transactions dans le neuf en Seine-et-Marne se replient de 5,9 en un an. Meaux (67 logements en collectif vendus) et Melun (43 ventes d appartements et 13 maisons) ont été les communes les plus actives. Le secteur individuel totalise lui près de 100 transactions, dont 1/3 sont des petites maisons (3 pièces). Quant aux lancements de programmes, ces derniers ont été plus féconds. 857 logements neufs (dont 26 de maisons individuelles, équivalant à 220 unités) ont en effet été introduits sur le marché, soit 40,3 de plus qu il y a un an. Bussy-Saint-Georges et Magny-le-Hongre se démarquent sur le trimestre avec respectivement 114 et 107 appartements commercialisés. On notera également que Chessy a accuelli sur son territoire 65 nouveaux appartements et 53 nouvelles maisons. Avec une baisse des ventes et en parallèle une augmentation importante des mises en vente, le stock de Seine-et-Marne croît de 15,2 sur un an. A la fin du 2e trimestre 2014, logements neufs attendent un acquéreur. il s agit de l offre commerciale départementale la plus volumineuse de la région (16 du total francilien). Ventes ns ns >100 > > Mises en vente ns ns >100 >100 >100 ns > > Disponible ns ns > Le prix moyen de /m² est supérieur de 1,4 à celui observé au trimestre précédent et de +1,5 par rapport à celui un an plus tôt. Pomponne est la commune la plus chère (4 731 /m²) tandis que Montereau-Fault-Yonne est la plus abordable de Seine-et- Marne (2 396 /m²). prix moyen: /m² Évolution du prix moyen des appartements neufs disponibles en Seine-et-Marne (en /m²) 9 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

11 2 T Y v e l i n e s Les Yvelines présentent un bilan en demi-teinte ce trimestre. En termes de transactions, le territoire enregistre 339 ventes, soit une baisse de -21,5 sur un trimestre et de -11 sur un an. Évolution des volumes des logements neufs aux 2 èmes trimestres dans les Yvelines -11 de ventes En revanche, le nombre de logements nouvellement mis sur le marché augmente annuellement de 24,8 pour atteindre un volume de 581 commercialisations. A elle seule, la commune des Mureaux, avec 125 commercialisations dont 30 logements en individuel, cumule plus du quart (21,5) des créations de logements dans les Yvelines. Face à des ventes en berne et des mises en vente en expansion, l offre en logements neufs s accroît inéluctablement. La hausse est Ventes ns -100 > Mises en vente ns ns Disponible ns ns de +11,6 par rapport au trimestre passé, et de +9,8 par rapport au 2e trimestre Ainsi, à la fin du mois de juin, logements neufs sont disponibles dans les Yvelines. De surcroît, on notera que la durée moyenne de commercialisation s élève à 20,6 mois, soit le délai le plus long en Ile-de-France. En ce qui concerne les prix, ces derniers continuent de s effriter de trimestre en trimestre (-0,5 entre le 1er trimestre 2014 et le 2e trimestre 2014) et sur une année (-3,6) pour aboutir au 30 juin 2014 à un montant moyen de /m². A l échelle communale, Le Vésinet (7 131 /m²), Maisons-Laffite (7 093 /m²) et Versailles (7 085 /m²) demeurent les plus dispendieuses. A contrario, Magnanville est la commune des Yvelines où le prix des appartements neufs est le moins élevé (2 924 /m²). -24,8 de mises en vente +9,8 de stock disponible Évolution du prix moyen des appartements neufs disponibles dans les Yvelines (en /m²) prix moyen: /m² ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 10

12 E s s o n n e 2 T ,9 de ventes -38,4 de mises en vente +5,1 de stock disponible Évolution des volumes des logements neufs aux 2 èmes trimestres dans l Essonne Après un début d année 2014 catastrophique, les ventes reprennent une certaine vigueur en Essonne, avec 721 contrats conclus au 2e trimestre Il s agit du meilleur 2e trimestre depuis Sur un an, l évolution est également notable (+38,9 par rapport au 2e trimestre 2013). Avec 153 ventes enregistrées sur son territoire, Corbeil-Essonnes est la commune la plus active ce trimestre (elle l est également dans les mises en vente avec 234 commercialisations). Les ventes sur le marché individuel, lequel reste marginal (5 des ventes totales), stagnent quant à elles sur un an. 632 commercialisations ont vu le jour sur la période, soit une augmentation supérieure à 100 sur un trimestre, ceci s expliquant par les mauvais résultats entre janvier et mars En revanche, sur un an, les mises en vente essuient une baisse de -38,4. Cette diminution est notamment due au secteur collectif qui recule de 43, sur toutes les typologies, exceptées les T1 (+57 en un an). A l inverse, les commercialisations de maisons groupées croissent de logements individuels sont donc entrés sur le marché au cours du 2e trimestre 2014, ce qui représente 11 des mises en vente essonniennes. Ventes ns Mises en vente ns > Fin juin, logements neufs (dont 9 de maisons) sont disponibles. Ce stock diminue sur un trimestre (-3,2) mais augmente de +5,1 sur un an. Disponible ns > Enfin, depuis 5 trimestres consécutifs, le prix des appartements neufs ne cesse de baisser dans le département. Sur un an, il diminue de -4,7. Au 30 juin 2014, il s élève à /m², faisant de l Essonne le territoire francilien le plus abordable. prix moyen: /m² Évolution du prix moyen des appartements neufs disponibles dans l Essonne (en /m²) 11 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

13 2 T V a l - d O i s e 623 transactions ont été opérées dans le Val-d Oise, soit une hausse de 18,9 en un an. 1/4 des ventes dans le département se sont concentrées dans les communes de Cergy (80 ventes) et Sarcelles (70). L individuel diminue quant à lui de -27 sur un an. Évolution des volumes des logements neufs aux 2 èmes trimestres dans le Val-d Oise Ventes Mises en vente ns ns > Disponible ns ns Aucune mise en vente n a eu lieu au 1er trimestre Toutefois, le 2e trimestre a été particulièrement prolifique avec 710 commercialisations recensées, soit une augmentation annuelle de 28,6, portée par le collectif (+36) ; Cergy (148 appartements introduits sur le marché) ainsi que Saint-Ouen-l Aumône (115) en tête. Le secteur de l individuel groupé marque une baisse sensible de - 26 entre les deuxièmes trimestre 2013 et Cependant, il est à noter que les maisons de 3 pièces, qui composent 39 des nouvelles commercialisations de maisons dans le Val-d Oise, grimpent de 67. Le nombre de nouvelles mises en vente, supérieur à l augmentation des ventes ce trimestre, a contribué au surenchérissement du stock val-d oisien. Ainsi, fin juin, logements neufs (dont 7 de logements individuels) sont à pourvoir, soit 4,1 de plus qu au trimestre précédent, et 13,2 de plus qu il y a un an. Le prix moyen dans le Val-d Oise est constant depuis un an ; légèrement au-dessus du seuil des /m². Au 30 juin 2014, un appartement neuf vaut en moyenne dans le département /m². La commune la plus onéreuse est Argenteuil (5 851 /m²). A l opposé, Villiers-le-Bel affiche un prix de /m² pour ses logements disponibles. +18,9 de ventes +28,6 de mises en vente +13,2 de stock disponible Évolution du prix moyen des appartements neufs disponibles dans le Val-d Oise (en /m²) prix moyen: /m² ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 12

14 L immobilier neuf à Paris au 2 ème trimestre ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

15 L immobilier neuf dans les Hauts-de-Seine au 2 ème trimestre 2014 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 14

16 L immobilier neuf dans les Hauts-de-Seine au 2 ème trimestre suite 15 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

17 L immobilier neuf en Seine-Saint-Denis au 2 ème trimestre 2014 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 16

18 L immobilier neuf en Seine-Saint-Denis au 2 ème trimestre suite 17 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

19 L immobilier neuf dans le Val-de-Marne au 2 ème trimestre 2014 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 18

20 L immobilier neuf dans le Val-de-Marne au 2 ème trimestre suite 19 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

21 L immobilier neuf en Seine-et-Marne au 2 ème trimestre 2014 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 20

22 L immobilier neuf en Seine-et-Marne au 2 ème trimestre suite 21 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

23 L immobilier neuf en Seine-et-Marne au 2 ème trimestre suite ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 22

24 L immobilier neuf dans les Yvelines au 2 ème trimestre ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

25 L immobilier neuf dans les Yvelines au 2 ème trimestre suite ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 24

26 L immobilier neuf dans les Yvelines au 2 ème trimestre suite 25 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

27 L immobilier neuf dans l Essonne au 2 ème trimestre 2014 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 26

28 L immobilier neuf dans l Essonne au 2 ème trimestre suite 27 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

29 L immobilier neuf dans l Essonne au 2 ème trimestre suite ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 28

30 L immobilier neuf dans le Val-d Oise au 2 ème trimestre ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

31 L immobilier neuf dans le Val-d Oise au 2 ème trimestre suite ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France 30

32 L immobilier neuf dans le Val-d Oise au 2 ème trimestre suite 31 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

33 Le marché de l immobilier neuf en Ile-de-France 2 è m e trimestre 2014 Depuis 1985, les ADIL d Ile-de-France étudient le marché du logement neuf destiné à l accession à la propriété en Ile-de-France. Cette analyse donne lieu, chaque trimestre, à la rédaction de notes de conjoncture, ainsi qu à un bilan annuel résumant les tendances de l année écoulée. Cette étude présente la conjoncture de 2e trimestre 2014 correspondant à une période d enquête du 1er avril au 30 juin Elle se compose d une synthèse régionale faisant le point sur les ventes et les commercialisations de la période, ainsi que sur l état du stock de logements disponibles en Ile-de-France à la fin du trimestre. Puis, elle se décline par département selon les mêmes thèmes (ventes, commercialisations et stock). Pour chaque département, le détail communal des mouvements et prix pratiqués du trimestre est annexé. Note méthodologique La base de données couvre environ 85 du marché de l immobilier de l accession à la propriété privée dans le secteur neuf. La base d enquête repose sur le croisement des données obtenues par les partenariats des ADIL et des données des annonces de la presse spécialisée. L enquête est réalisée mensuellement auprès des promoteurs et commercialisateurs. La base de données ne prend pas en compte les immeubles vendus en bloc destinés à la location, les résidences avec services comme celles pour les personnes âgées ou les centres d affaires, les maisons individuelles en secteur diffus, et divers logements ne passant pas par les canaux habituels de commercialisation comme par exemple les dations. En revanche, les pré commercialisations sont intégrées. Les résultats communiqués ne font l objet d aucun redressement statistique. Contact Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL IDF

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 1 er trimestre 2014 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 1 er trimestre 2015 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 2 ème trimestre 2015 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 3 ème trimestre 2015 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Le marché du logement neuf en IledeFrance

Le marché du logement neuf en IledeFrance Note de conjoncture annuelle Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance Etude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance ECLAIR Le marché

Plus en détail

Note de conjoncture 1er trimestre 2012. Le marché du logement neuf en IledeFrance ECLAIR. Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance

Note de conjoncture 1er trimestre 2012. Le marché du logement neuf en IledeFrance ECLAIR. Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance Note de conjoncture 1er trimestre 2012 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance ECLAIR

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Note de conjoncture annuelle Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Etude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France E C L A I

Plus en détail

LE GRAND PARIS ET SES FUTURES GARES : OÙ EN EST LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF AU 1 er TRIMESTRE 2015?

LE GRAND PARIS ET SES FUTURES GARES : OÙ EN EST LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF AU 1 er TRIMESTRE 2015? LE GRAND PARIS ET SES FUTURES GARES : OÙ EN EST LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF AU 1 er TRIMESTRE 2015? Dans la continuité de sa note de conjoncture sur le logement neuf en Ile-de-France, l ADIL 75 vous présente

Plus en détail

Agence Départementale d Information sur le Logement du Val-de-Marne. La note de conjoncture nº 25 octobre 2014

Agence Départementale d Information sur le Logement du Val-de-Marne. La note de conjoncture nº 25 octobre 2014 Agence Départementale d Information sur le Logement du Val-de-Marne La note de conjoncture nº 25 octobre 2014 Sommaire page 5 Editorial page 6 1. Les transactions immobilières dans le marché de l ancien

Plus en détail

Note de conjoncture 3 ème trimestre 2013. Le marché du logement neuf en IledeFrance ECLAIR. Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance

Note de conjoncture 3 ème trimestre 2013. Le marché du logement neuf en IledeFrance ECLAIR. Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance Note de conjoncture 3 ème trimestre 2013 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance ECLAIR

Plus en détail

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Dossier de presse 28 mai 2015 Sommaire Communiqué de presse 3 Les chiffres en Ile-de-France 5 Paris 7 Petite Couronne 12 Grande Couronne 15 Synthèse

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF LES APPARTEMENTS NEUFS AU 2nd SEMESTRE LES CHIFFRES-CLES EN ILE-DE-FRANCE Mises en vente évo./an* Ventes évo./an* Stock fin pério évo./an* 75 243-61% 361

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION Mai 2008 Hélène Fouquet ADIL 75 Etude réalisée par l ADIL 75 pour la DRE. Mieux connaître l investissement locatif

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 730 Février 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au quatrième

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE NATIONALE. Bilan annuel 2013 et premières tendances 2014

CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE NATIONALE. Bilan annuel 2013 et premières tendances 2014 27 février 2014 CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE NATIONALE Bilan annuel 2013 et premières tendances 2014 1 1 Période d observation : année 2013 Ouverture des travaux Christian Bénasse Président de la Chambre

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 CGDD / MEDDE / SOeS Chiffres et Statistiques NUMÉRO 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 Au deuxième trimestre 2015, 26 500 logements neufs ont été

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au deuxième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au deuxième

Plus en détail

Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Ile-de-France charges comprises

Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Ile-de-France charges comprises Communiqué de presse Le 3 avril 2014 Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Ile-de-France charges comprises Depuis 2005, LocService.fr met en relation les locataires et les propriétaires pour

Plus en détail

Au 31 décembre 2009, 296 000

Au 31 décembre 2009, 296 000 10 Approche territoriale Différents profils de familles pauvres selon le nombre d enfants et l activité des parents En IledeFrance, un enfant de moins de 18 ans sur cinq vit en situation de pauvreté. Un

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE EN ILE DE FRANCE. 4 trimestre 2011. 23 février 2012

CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE EN ILE DE FRANCE. 4 trimestre 2011. 23 février 2012 CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE EN ILE DE FRANCE 4 trimestre 2011 23 février 2012 Ouverture des travaux Christian LEFEBVRE Président de la Chambre des Notaires de Paris Introduction Thierry DELESALLE

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Un prix de l eau élevé en Île-de-France, sauf à Paris

Un prix de l eau élevé en Île-de-France, sauf à Paris Agreste N 109 - Mai 2011 Île-de- Enquête sur les services publics de l eau potable et de l assainissement en 2008. Un prix de l eau élevé en Île-de-, sauf à Paris A 3,69 /m³, le prix moyen de l eau potable

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

L ACCESSION A LA PROPRIETE À PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE

L ACCESSION A LA PROPRIETE À PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE Étude de l ADIL 75 mars 2016 L ACCESSION A LA PROPRIETE À PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE Bilan et Perspectives du Prêt à Taux Zéro (PTZ) Étude de l ADIL 75 4 6 b i s b o u l e v a r d E d g a r Q u i n e t

Plus en détail

Données sur l évolution des loyers

Données sur l évolution des loyers Données sur l évolution des loyers rrapport sur la situation du logement en France Données sur l évolution des loyers 2010 OLAP «évolution des loyers du secteur privé dans l agglomération parisienne» rrapport

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages. Paris et 12 communes d Ile-de-France

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages. Paris et 12 communes d Ile-de-France c re di tfo nc i e r.c o m U N E É T U D E I S S U E D U PA R T E N A R I AT C H A I R E V I L L E E T I M M O B I L I E R E N T R E L U N I V E R S I T É PA R I S - D A U P H I N E E T L E C R É D I T

Plus en détail

Les marchés immobiliers

Les marchés immobiliers Éditorial de Me ROBIN Laurent Les marchés immobiliers Président de la Chambre interdépartementale des notaires des, des et des Comme chaque année, la Chambre des Notaires de PAU présente une analyse du

Plus en détail

Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014

Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014 Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014 OBSERVATOIRE DE L ACCESSION SOCIALE Sommaire La production de lotissements en 2014 p.2 Les lots vendus en 2014

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

Dossier n 24 L E S L OGEMENTS LOCAT I F S N E U FS?

Dossier n 24 L E S L OGEMENTS LOCAT I F S N E U FS? P É R I SSOL, BESSON, ROBIEN QUE SONT DEVENUS L E S L OGEMENTS LOCAT I F S N E U FS? 79 80 Dossier n 24 Introduction Cette partie résume une étude de l OLAP réalisée en 2010 pour la DRIHL (Direction Régionale

Plus en détail

«PÉRISSOl, BESSON, ROBIEN...

«PÉRISSOl, BESSON, ROBIEN... 11 2010 R EPÈRES CONSTRUIRE «PÉRISSOl, BESSON, ROBIEN... Que sont devenus les logements locatifs neufs?» UNE EXPLOITATION CONJOINTE DE FILOCOM ET DE LA BASE DE LOYERS DE L OLAP AUTEURS GENEVIÈVE PRANDI,

Plus en détail

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Comparaisons régionales et évolution depuis 2000 Édito Cette étude analyse le marché du logement neuf en HauteNormandie en 2012 en revenant

Plus en détail

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Dossier de presse 26 novembre 2015 Sommaire Communiqué de presse 3 Les chiffres en Ile-de-France 5 Paris 7 Petite Couronne 10 Grande Couronne 13

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Bilan 2015. Communiqué de presse

Bilan 2015. Communiqué de presse Communiqué de presse MeilleursAgents tire le bilan du marché immobilier en 2015, analyse les perspectives 2016 et lance l Indice de Liquidité, nouvel outil au service de tous les acteurs du marché Paris

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes HABITAT Le logement neuf en 214 sur l aire urbaine de Rennes N 46 - SEPTEMBRE 215 EN BREF : LES CHIFFRES À RETENIR EN 214 5 63 logements neufs livrés en 214 dans l aire urbaine de Rennes dont 3 674à Rennes

Plus en détail

Les marchés immobiliers

Les marchés immobiliers Éditorial de Me FEUILLETTE Frédérick Les marchés immobiliers Président de la Chambre interdépartementale des notaires des, des et des Pyrénées-Atlantiques Aborder l évolution du marché immobilier est un

Plus en détail

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013)

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013) FRANCE BOIS FORÊT Observatoire économique Filière Forêt Bois SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 20 (octobre-novembre-décembre 20) Evolutions différenciées en fin

Plus en détail

CLUB NOTARIAL IMMOBILIER. Année 2012 : Quel bilan pour l immobilier résidentiel et d entreprise en Ile-de-France? 28 février 2013

CLUB NOTARIAL IMMOBILIER. Année 2012 : Quel bilan pour l immobilier résidentiel et d entreprise en Ile-de-France? 28 février 2013 CLUB NOTARIAL IMMOBILIER Année 2012 : Quel bilan pour l immobilier résidentiel et d entreprise en Ile-de-France? 28 février 2013 Ouverture des travaux Christian BÉNASSE Président de la Chambre des Notaires

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

Rencontre Conjoncture ORF

Rencontre Conjoncture ORF Rencontre Conjoncture ORF Maître Jérôme CAURO, Chambre des Notaires Paris Ile-de-France Juin 2013 SOMMAIRE 1- Point conjoncture Logement Ile-de-France 2- Le foncier en Ile-de-France LOGEMENTS : VOLUME

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 468 Novembre 2013 Commercialisation des logements neufs Résultats au troisième trimestre 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION À la fin

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général Le contexte économique général La confiance des consommateurs à nouveau au rendez-vous. En France, au 2 ème trimestre 2015, le PIB, la confiance des ménages et le taux de chômage se stabilisent : - Le

Plus en détail

La promotion immobilière privée

La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée en Bretagne Romantique est peu active, comme dans l ensemble des territoires périurbains. Les promoteurs restent prudents à lancer de nouveaux

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 7 janvier 2013 Sommaire Que s est-il passé au 1 er semestre 2013? 1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 2. Tableaux synthétiques 08 3. France 14

Plus en détail

FOCUS SUR LES INDICES PAR TAILLE DES APPARTEMENTS EN ILE-DE-FRANCE

FOCUS SUR LES INDICES PAR TAILLE DES APPARTEMENTS EN ILE-DE-FRANCE FOCUS SUR LES INDICES PAR TAILLE DES APPARTEMENTS EN ILE-DE-FRANCE Paris, le 12 septembre 2013 I. Introduction Les marchés immobiliers sont par essence hétérogènes et deux biens ne sont jamais strictement

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation 1 Numéro 201, juin 2013 Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation I) Immobilier : un premier trimestre en forte croissance Une partie de la croissance

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 17 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 4 ème TRIMESTRE 2013 1 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 4 ème trimestre 2013 En glissement trimestriel,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. POUVOIR D ACHAT IMMOBILIER : Les réalités du marché. Les indicateurs uniques Bipe/Empruntis.com

DOSSIER DE PRESSE. POUVOIR D ACHAT IMMOBILIER : Les réalités du marché. Les indicateurs uniques Bipe/Empruntis.com DOSSIER DE PRESSE POUVOIR D ACHAT IMMOBILIER : Les réalités du marché Les indicateurs uniques Bipe/Empruntis.com Contact presse : mael.resch@empruntis.com 01.55.80.58.66 1 I. Le Marché de l immobilier

Plus en détail

Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 3 ème trimestre 2014 Les données caractéristiques selon le type de marché Au 3 ème

Plus en détail

DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS. (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE

DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS. (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE Direction du Développement Économique, de l Emploi, de la Formation Professionnelle et de l'innovation

Plus en détail

Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Note de conjoncture annuelle Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Etude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France E C L A I

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Mercredi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpifrance.fr www.fpifrance.fr Sommaire Observatoire de la FPI

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009 L Tableau de bord mensuel Octobre 2009 Avertissement : les indications mensuelles reprises dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitives qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015

Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015 Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet *

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet * culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER

OBSERVATOIRE IMMOBILIER GROUPE DE RECHERCHE SUR L ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET DE L AMENAGEMENT OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF 12, RUE HAMELIN 75116 PARIS - TEL 01.47.55.99.00 FAX 01.47.55.65.09 www.grecam.com

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général Le contexte économique général Les signaux positifs relevés au cours du 2 nd semestre 2013 se sont confirmés mais la reprise s avère timide. En France, au 1 er semestre 2014, le contexte économique est

Plus en détail

de Valenciennes Métropole

de Valenciennes Métropole N 2 Septembre 2012 L OBSERVATOIRE de Valenciennes Métropole Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Quelles sont les dernières tendances du marché foncier et immobilier de

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014 L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2016 Le 1 trimestre 2016 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

C ONJONCTURE IMMOBILIÈRE

C ONJONCTURE IMMOBILIÈRE P ARIS - ILE- DE-FRANCE D OSSIER DE PRESSE - 13 SEPTEMBRE 2012 Les indices Notaires-INSEE ont été labellisés par l'autorité de la Statistique Publique. Ils figurent en italique dans le document. Base BIEN

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives. Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015

Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives. Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015 Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015 Le marché immobilier vu par MeilleursAgents 1. Les prix a. Nos prévisions

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 2 ème trimestre 2013 Les données caractéristiques du marché selon le type de marché

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 20 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 3 ème TRIMESTRE 2014 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 3 ème trimestre 2014 En glissement trimestriel,

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

L ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ EN 2009. Stabilisation? Effet d aubaine? Ou amorce d une reprise durable du marché de la primo accession?

L ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ EN 2009. Stabilisation? Effet d aubaine? Ou amorce d une reprise durable du marché de la primo accession? L L ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ H DANS L HÉRAULT EN 2009 Stabilisation? Effet d aubaine? Ou amorce d une reprise durable du marché de la primo accession? Cette note a pour objectif de faire ressortir

Plus en détail

La criminalité en France. La criminalité en France INHESJ/ONDRP Rapport 2014. Marie CLAIS, chargée d études à l ONDRP. Rapport annuel 2014 de l ONDRP

La criminalité en France. La criminalité en France INHESJ/ONDRP Rapport 2014. Marie CLAIS, chargée d études à l ONDRP. Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Les appels au «17 police-secours» pour différends conjugaux enregistrés par la Direction de la sécurité de proximité de l agglomération

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

Les indices Notaires-INSEE ont été labellisés par l'autorité de la Statistique Publique. Ils fi gurent en italique dans le document.

Les indices Notaires-INSEE ont été labellisés par l'autorité de la Statistique Publique. Ils fi gurent en italique dans le document. Les indices Notaires-INSEE ont été labellisés par l'autorité de la Statistique Publique. Ils fi gurent en italique dans le document. Volume de ventes des appartements au 2 trimestre 2013 T2 2013 / T2 2012

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 214 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Août 214 Au 3 juin 214, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé

Plus en détail

Les Franciliens et le logement dans leur région

Les Franciliens et le logement dans leur région Les Franciliens et le logement dans leur région Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au Département Politique Opinion

Plus en détail

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Dossier de presse 26 février 2015 Sommaire Communiqué de presse 3 Les chiffres en Ile-de-France 5 Paris 7 Petite Couronne 10 Grande Couronne 13

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DE LA PRODUCTION BOVINE

TABLEAU DE BORD DE LA PRODUCTION BOVINE TABLEAU DE BORD DE LA PRODUCTION BOVINE Mars 2015 Points clés Au 1 er janvier 2015, le cheptel bovin en Pays de la Loire compte 2.599.805 têtes. Si la dynamique sur les effectifs de femelles laitières

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le marché immobilier en 2012 EN FRANCE. Conférence de presse du 4 avril 2013 CONTACTS

DOSSIER DE PRESSE. Le marché immobilier en 2012 EN FRANCE. Conférence de presse du 4 avril 2013 CONTACTS Le marché immobilier en 2012 EN FRANCE Conférence de presse du 4 avril 2013 CONTACTS Conseil supérieur du notariat Caroline Gaffet caroline.gaffet.csn@notaires.fr 01 44 90 31 74 Chambre des notaires de

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 20 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Week-end Les déplacements du week-end Samedi Transports collectifs Voiture 3,33 déplacements par jour et par personne 35,3 millions

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2013 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 4 ème trimestre 2013 Les données caractéristiques du marché selon le type de marché

Plus en détail