maçonnerie à enduire Points singuliers Homogénéité du support de l enduit Chainages - linteaux Coffres de volets roulants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "maçonnerie à enduire Points singuliers Homogénéité du support de l enduit Chainages - linteaux Coffres de volets roulants"

Transcription

1 maçonnerie à enduire Homogénéité du support de l enduit Il est toujours préférable de réaliser des supports d enduit homogènes, en utilisant des planelles devant les nez de plancher et les chaînages, ou aux éléments spéciaux pour linteaux (blocs coffrants) constituant un support homogène pour l enduit. Document APCIS Chainages - linteaux Pour limiter les risques de fissuration à certains emplacements prévus par la norme NF P DTU 20.1 des renforts d armatures en fibre de verre de type maille 9 x 9 mm, certifiée ou conforme à la norme, doivent être marouflées dans le sous-enduit ou dans la première passe d enduit minéral épais de type monocouche. La fibre d armature ne doit pas être en contact avec le support. Les emplacements relatifs à l incorporation des renforts d armature sont, comme pour les différents profilés d arrêt d enduit, à préciser dans les documents particuliers du marché. Exemples : linteaux en béton, planelles des planchers Le classement TraME minimum exigé pour l'armature est : T 2, Ra 1, M 4, E 1. Coffres de volets roulants Pour les coffres apparents qui ne sont pas en éléments de maçonnerie, la préparation doit être effectuée préalablement à l enduisage, par le poseur du coffre en conformité avec l Avis Technique ou le Document Technique d Application du fabricant (ou équivalent). Type de préparation : encollage, pose d armature, renforts de joints. 15

2 pieds de murs et soubassements Les soubassements sont sujets aux salissures dues au rejaillissement des eaux de ruissellement et aux remontées capillaires de l humidité en sous-sol. Le produit recommandé sur un soubassement doit présenter trois propriétés principales : Avoir une surface plane pour limiter l encrassement dû aux projections de terre ou aux salissures. Être peu capillaire (c 1) pour ne pas absorber l eau et rester perméable à la vapeur d eau pour favoriser l évaporation de l humidité des parois. Être insensible à l eau et au gel. Enduits minces et revêtements décoratifs L application d un enduit mince en soubassement est déconseillée. Il est préférable d arrêter l enduit au niveau de la coupure de capillarité du mur porteur ou à environ 15 cm du sol si celle-ci n existe pas. Prévoir, au niveau du sol, un lit de graviers pour réduire les salissures de rejail lissement. Imperméabiliser les parties enterrées avec un mortier d imperméabilité adapté, weber.dry plus, pour éviter les remontées capillaires. Dans ce cas, le soubassement peut recevoir la peinture microporeuse weber peinture ou le revêtement organominéral weber.tene color comme revêtement décoratif. Enduits minéraux épais Pour éviter les salissures en pied de mur, il est préférable de mettre en place un lit de cailloux d environ 40 cm de large autour de la con struction pour éviter les rejaillissements de boues. 16

3 Les enduits de technique monocouche avec CSTBat de classe M 4, R 3 et C 2 ou marquage CE avec CS III et w2, sont applicables sur parois enterrées. Les enduits weber.pral répondent à cette spécification. Sinon, un relevé d étanchéité de + 10 cm en pied de mur est indispensable. À la jonction avec la forme de pente, après avoir désolidarisé l enduit à l aide du tranchant de la truelle, un joint mastic doit être réalisé. Joint mastic Arrêt sur balcons, terrasses, escaliers Pour éviter les remontées capillaires en pied de mur, l enduit est isolé du sol soit par un joint mastic, soit par un profilé de soubassement. 17

4 têtes de murs, appuis et ouvertures Têtes de murs et acrotères Les parties supérieures ou tranches d enduit doivent être protégées conformément aux règles de l art. Elles le sont par des bavettes métalliques, par des chaperons (moulés, céramiques ) ou par des couvertines.! R. Taillibert architecte Les parties horizontales ou inclinées à moins de 45 ne doivent jamais être enduites. 18

5 Appuis de baie Les appuis de baie ne doivent jamais être enduits. Ils devront comporter un larmier pour éviter les salissures de l'enduit. L'enduit est désolidarisé de l'appui en passant le chant de la truelle et en appliquant par la suite, un joint mastic. Calfeutrement d ouverture L enduit ne doit pas être en con tact direct avec les huisseries. Après avoir désolidarisé l enduit avec le tranchant de la truelle, réaliser un joint mastic.! Binachon & Treve architecte Ouvertures circulaires Si l architecture impose des ouvertures circulaires, la protection de la tranche supérieure de l appui doit être réalisée avec une bavette métallique. En contrepartie, un nettoyage sous l appui est à envisager plus fréquemment.! C. Enjoprag architecte 19

6 matériaux en association avec les enduits L association enduit minéral épais et enduit mince Réaliser en premier l enduit minéral en ayant soin de bien serrer l arête au niveau de l angle ; attendre quinze jours avant d appliquer l enduit mince en recouvrant la tranche de l enduit minéral. Enduit minéral et colombage L enduit est réalisé sur le remplissage de technique traditionnelle ou en béton cellulaire entre colombages. L enduit est désolidarisé du bois en passant le tranchant de la truelle avant la prise de l enduit. L étanchéité est réalisée à l aide d un joint mastic. Les pièces de bois doivent être rapidement revêtues par une peinture ou une lasure afin d éviter les coulures de tanin. Enduit minéral et bardage en bois Le bardage en bois doit recouvrir la tête d enduit d au moins 5 cm pour éviter les remontées d eau dues au vent. Le bardage est distant d au moins 2 cm de l enduit pour créer une goutte d eau.! J.-P. Barbosa architecte 20

7 Enduit minéral et métal Réaliser l enduit en partie courante, attendre quinze jours avant de réaliser les trous de fixation des supports de platine métallique. Les éléments métalliques doivent être revêtus d un produit anticorrosion.! Granet-Daudel architecte L association enduit et bardage Les supports de bardage sont fixés après l application de l enduit. Le bardage ne doit pas être en contact avec l enduit pour tenir compte de la dilatation du métal.! B. Cervellini architecte Superposer le bardage et l'enduit. Ne pas percer l enduit pour fixer le bardage. Prévoir des dispositifs évitant de faire ruisseler l eau sur l enduit. 21

8 matériaux en association avec les enduits L association enduit organique et carrelage Laisser l espace d un joint entre les carreaux et l enduit. Le jointoyer après l application du revêtement. L association enduit minéral épais et carrelage Sur un enduit minéral d impermé abilisation projeté, préalablement dressé, le carrelage peut être collé. L enduit doit avoir au moins trois se maines de séchage et présenter les caractéristiques minimales suivantes issues des classements du marquage CE : CS IV sur de grandes surfaces. CS II ou CS III sur des surfaces localisées réduites. (ex. : bandeau, baie, corniche) Variation sur un même thème Exercice de style réalisé par les élèves de BTS Plasticiens du groupe Saliège. 22

L ENDUIT MONOCOUCHE DANS LE CADRE DE LA NOUVELLE NORME NF DTU 26.1. Pour fabriquer, construire, innover, rénover, en toute sécurité.

L ENDUIT MONOCOUCHE DANS LE CADRE DE LA NOUVELLE NORME NF DTU 26.1. Pour fabriquer, construire, innover, rénover, en toute sécurité. L ENDUIT MONOCOUCHE DANS LE CADRE DE LA NOUVELLE NORME NF DTU 26.1 Les bonnes pratiques pour l application des enduits monocouches en travaux neufs Pour fabriquer, construire, innover, rénover, en toute

Plus en détail

Carnet de détails. Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor

Carnet de détails. Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor Carnet de détails Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor Septembre 2013 Carnet de détails Sommaire F1 Généralités F1.1.1... 3 F1.2.1 Principe de fixation... 4 F1.3.1 Panneautage en rive

Plus en détail

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations...

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations... CONSTRUIRE EN BÉTON CELLULAIRE 1. Le béton cellulaire et son environnement Présentation du béton cellulaire.............................................................. 14 Historique......................................................................................

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Avantages de l isolation par l extérieur

Avantages de l isolation par l extérieur Avantages de l isolation par l extérieur Isolation par l'extérieur : la solution la plus efficace En isolation extérieure, la mise en œuvre de est aisée, ils se maçonnent contre les façades existantes

Plus en détail

conformes aux règles de l Art

conformes aux règles de l Art conformes aux règles de l Art documents de référence travaux d enduits de mortiers minéraux revêtements plastiques épais sur béton et enduits hydrauliques documents de référence mortiers d enduits minéraux

Plus en détail

Guide Pratique. Par application de revêtements. En application des DTU 42.1, 59.1 et 59.2. Le ravalement de façade

Guide Pratique. Par application de revêtements. En application des DTU 42.1, 59.1 et 59.2. Le ravalement de façade Guide Pratique Le ravalement Par application de revêtements En application des DTU 42.1, 59.1 et 59.2 SOMMAIRE Définition du ravalement............................ 4 Conditions administratives d exécution................

Plus en détail

Mémento des enduits de façade. Guides de choix et bordereaux de prix des enduits Weber

Mémento des enduits de façade. Guides de choix et bordereaux de prix des enduits Weber Guides de choix et bordereaux de prix des Weber Mémento des de façade Maçonneries neuves page 30 Maçonneries contemporaines à rénover page 34 Décoration intérieure page 38 Bâti ancien page 40 Guide de

Plus en détail

Schémas de détail. Renfort d angle avec cornière entoilée. Détail 6. Fema Enduit de finition. Fema Armature. Fema Enduit d enrobage.

Schémas de détail. Renfort d angle avec cornière entoilée. Détail 6. Fema Enduit de finition. Fema Armature. Fema Enduit d enrobage. Détail 6 Renfort d angle avec cornière entoilée Fema Enduit d enrobage Mortier Colle Cornière d angle entoilée Détail 7 Arrêt latéral pignon/façade avec retour sous isolant Variante A Mur ancien crépi

Plus en détail

Détails Techniques. HECK MultiTherm

Détails Techniques. HECK MultiTherm Détails Techniques HECK MultiTherm Numéro de planche Protection en partie basse: 1.201 Protection basse avec rail de départ 1.202 Protection basse avec rail de départ et profil à clipser 1.231 Protection

Plus en détail

Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF

Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF Système d isolation HF Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF Prescriptions de Mise en œuvre des enduits de finition sur panneaux Fibre de bois Version 02

Plus en détail

PRÉSERFOND PRB DOMAINE D EMPLOI CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉSINE DE PROTECTION À L EAU SOUS CARRELAGES (SPEC) Forme un film étanche et souple.

PRÉSERFOND PRB DOMAINE D EMPLOI CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉSINE DE PROTECTION À L EAU SOUS CARRELAGES (SPEC) Forme un film étanche et souple. PRB DOMAINE D EMPLOI SOLS ET MURS INTÉRIEURS PRIVATIFS ET COLLECTIFS SOLS EXTÉRIEURS ABRITÉS (LOGGIAS) USAGE Neuf et rénovation. Parois de locaux humides EB+ et EC. Sols de locaux U4, P3, E3 (sans siphon

Plus en détail

Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF

Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF Système d isolation HF Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF Prescriptions de Mise en œuvre des enduits de finition sur panneaux Fibre de bois support d enduit

Plus en détail

PAYSAGISTE & CAMPING ENDUIRE COLLER JOINTOYER ÉTANCHER... NOS SOLUTIONS POUR VOS TRAVAUX

PAYSAGISTE & CAMPING ENDUIRE COLLER JOINTOYER ÉTANCHER... NOS SOLUTIONS POUR VOS TRAVAUX PAYSAGISTE & CAMPING ENDUIRE COLLER JOINTOYER ÉTANCHER... NOS SOLUTIONS POUR VOS TRAVAUX PAYSAGISTE & CAMPING MORTIER PAYSAGER Créer vos rochers et décors massifs EN 998-type CR classe IV Micro mortier

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Principes de mise en œuvre Chape hydraulique ou mortier de pose avec revêtement scellé Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément à la norme NF P 61-20. Ils sont posés de préférence en une seule

Plus en détail

GUIDE DE PRÉPARATION DE SURFACE

GUIDE DE PRÉPARATION DE SURFACE Aggloméré de bois, panneaux de copeaux agglomérés et panneaux d appui OSB Masonite Plancher de bois dur et parquet-mosaïque Contreplaqué Luan Feuilles de revêtement de sol en vinyle à endos spongieux ou

Plus en détail

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX BLOCS ISOLANTS COFFRANTS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX LA FORMULE GAGNANTE POUR UN BÂTI DURABLE ET PERFORMANT SYSTÈME

Plus en détail

Isolation en façade. Fiche technique. Connaître Les techniques d isolation extérieure Les différents systèmes

Isolation en façade. Fiche technique. Connaître Les techniques d isolation extérieure Les différents systèmes Fiche technique Isolation en façade 2 5 7 9 10 Connaître Les techniques d isolation extérieure Les différents systèmes Regarder L emploi de l isolation extérieure La pose de l isolation extérieure Le traitement

Plus en détail

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux.

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux. Façades Enjeux : L isolation des murs est un moyen important de diminuer les consommations d énergie. Afin de garder l inertie des parois lourdes anciennes, il est plus pertinent d isoler les murs par

Plus en détail

La protection des infrastructures et les drainages

La protection des infrastructures et les drainages La protection des infrastructures et les drainages SOMMAIRE 1- Migration de l eau dans le sol.... 2 2- Protection contre les remontées capillaires.... 2 a) Phénomène de capillarité.... 2 b) Protection

Plus en détail

Dallnet goutte d eau

Dallnet goutte d eau Balcon Dallnet goutte d eau... Larmiers en aluminium pour façade et nez de balcon Edition 8/009 Toutes les nouveautés, les catalogues à jour consultables et téléchargeables sur www.danialu.com La philosophie

Plus en détail

Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF

Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF Système d isolation HF Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF Prescriptions de Mise en œuvre des enduits de finition sur panneaux Fibre de bois Version 03

Plus en détail

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES De façon non exhaustive, chaque dossier étant examiné de manière spécifique, les principaux critères de mise en œuvre sont ainsi définis : NETTOYAGE

Plus en détail

Murs poutres & planchers

Murs poutres & planchers Murs poutres & planchers Henri RENAUD Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2002, 2005, ISBN 2-212-11661-6 8. Structure porteuse : murs, planchers, charpente Eléments porteurs ou de liaisons qui contribuent

Plus en détail

MAISON INDIVIDUELLE LES SOLUTIONS VOTRE CONTACT PAREXLANKO FAÇADES COLLES MORTIERS. parexlanko.com. Nom... Prénom... Téléphone...

MAISON INDIVIDUELLE LES SOLUTIONS VOTRE CONTACT PAREXLANKO FAÇADES COLLES MORTIERS. parexlanko.com. Nom... Prénom... Téléphone... VOTRE CONTACT PAREXLANKO Nom... MAISON INDIVIDUELLE Prénom... Téléphone... Mail... @parex-group.com LES SOLUTIONS FAÇADES COLLES MORTIERS L EXPERTISE TECHNIQUE PAREXLANKO VOUS ACCOMPAGNE SUR VOS CHANTIERS

Plus en détail

isolé par l extérieur

isolé par l extérieur Conception d un bâtiment isolé par l extérieur Avoir fait le choix de l Isolation Thermique par l Extérieur permet d optimiser les performances de résistance thermique du bâtiment. En contrepartie, l I.T.E.

Plus en détail

Mémento des enduits de façade. Guides de choix et bordereaux de prix des enduits Weber

Mémento des enduits de façade. Guides de choix et bordereaux de prix des enduits Weber Guides de choix et bordereaux de prix Mémento des enduits de façade Maçonneries neuves page 30 Maçonneries contemporaines à rénover page 34 Décoration intérieure page 38 Bâti ancien page 40 Guide de choix

Plus en détail

TERRASSES ACCESSIBLES Dallage sur lit de sable

TERRASSES ACCESSIBLES Dallage sur lit de sable TERRASSES ACCESSIBLES Dallage sur lit de sable 1. Support en béton 3. Première couche en DERBICOAT soudé ou collé à la DERBIBOND S 4. Deuxième couche en DERBIGUM SP3 soudé ou collé à la DERBIBOND S 5.

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE. Système PRB THERMOBOIS NEUF ET ANCIEN

GUIDE TECHNIQUE. Système PRB THERMOBOIS NEUF ET ANCIEN GUIDE TECHNIQUE Système PRB THERMOBOIS NEUF ET ANCIEN 12a 12b 12c 12d 183 Système PRB THERMOBOIS sur supports Neufs et Anciens PRÉSENTATION Système d isolation extérieure collé et fixé mécaniquement sur

Plus en détail

PrOcÉdÉS d ISOLATION THErMIQUE EXTÉrIEUrE PAr ENdUIT SUr POLYSTYrÈNE EXPANSÉ

PrOcÉdÉS d ISOLATION THErMIQUE EXTÉrIEUrE PAr ENdUIT SUr POLYSTYrÈNE EXPANSÉ CALEPIN DE CHANTIER PrOcÉdÉS d ISOLATION THErMIQUE EXTÉrIEUrE PAr ENdUIT SUr POLYSTYrÈNE EXPANSÉ NOVEMBRE 2015 - VERSION 1.0 NEUF RÉNOVATION AvANT-PrOPOS Programme PAcTE Le Programme d Action pour la qualité

Plus en détail

Panneau isolant minéral Multipor Introduction générale à la mise en œuvre

Panneau isolant minéral Multipor Introduction générale à la mise en œuvre Introduction Panneau isolant minéral générale Multipor à la mise en œuvre Remarque : Ces données ont été publiées par. Nous donnons des conseils et informations au mieu de nos Téléphone 043 388 35 35 Fa

Plus en détail

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Isolation en façade 2 4 6 7 CONNAÎTRE > Les techniques d isolation > Les différents systèmes REGARDER > L emploi de l isolation > La pose de l isolation > Le traitement des points singuliers

Plus en détail

La protection des parois enterrées

La protection des parois enterrées La protection des parois enterrées Les produits pour traiter les remontées capillaires ou l action des eaux de ruissellement ou d infiltration : parce que les parois enterrées se doivent d être protégées

Plus en détail

N LOT HT % TVA TVA TTC

N LOT HT % TVA TVA TTC N LOT HT % TVA TVA TTC 01 Administration - 19,6% - - 02 Gros-Oeuvre - 19,6% - - 03 Structure bois - 19,6% - - 04 Habillages et bardages - 19,6% - - 05 Terrasses bois - 19,6% - - 06 Couverture étanchéité

Plus en détail

Pathologies accidentelles des façades en béton

Pathologies accidentelles des façades en béton Les points sensibles pour les professionnels Pathologies accidentelles des façades en béton Cette plaquette a pour but de répertorier les pathologies accidentelles de façade les plus courantes et les solutions

Plus en détail

BriqueIso. Solutions Façade. Isolation Thermique par l Extérieur pour plaquettes terre cuite

BriqueIso. Solutions Façade. Isolation Thermique par l Extérieur pour plaquettes terre cuite BriqueIso, la solution constructive contemporaine en plaquette sur isolant, en parfaite adéquation avec les exigences d Isolation Thermique actuel en neuf et en rénovation. Le système BriqueIso constitue

Plus en détail

Guide de Pose. Monomur Bio Bric 30 et 37,5. (Maçonnerie à joints minces)

Guide de Pose. Monomur Bio Bric 30 et 37,5. (Maçonnerie à joints minces) VU À LA TÉLÉ Campagne TV réalisée par Briques de France Bouyer-Leroux est membre de Briques de France 6 avenue Jules Verne - BP 33237-44230 Saint-Sébastien-sur-Loire Tél. : 02 40 807 807 - Fax : 02 40

Plus en détail

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0 Page 2 Pour faciliter la rédaction de vos CCTP, Spurgin met à votre disposition des extraits de CCTP liés spécifiquement aux solutions de l ISOPRE 2.0. Au-delà du gain de temps, ces éléments facilitent

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

Maçonnerie. Réalisation d ouvrages de maçonnerie. Préparer une intervention en maçonnerie

Maçonnerie. Réalisation d ouvrages de maçonnerie. Préparer une intervention en maçonnerie A Maçonnerie Réalisation d ouvrages de maçonnerie Préparer une intervention en maçonnerie Protéger les ouvrages existants et identifier les points singuliers (isolants, ) Préparer le site pour l'intervention

Plus en détail

ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR

ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR Le confort intérieur passe par l extérieur ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR Isolante, régulatrice thermique, barrière hygrométrique, décorative et pérenne, l Isolation Thermique par l Extérieur : une

Plus en détail

L isolation extérieure dès le gros œuvre

L isolation extérieure dès le gros œuvre L isolation extérieure dès le gros œuvre L ISOLATION PAR L EXTERIEUR : SA SUPERIORITE SUR L ISOLATION PAR L INTERIEUR RTh est un nouveau procédé de maçonnerie spécialement conçu pour l isolation par l

Plus en détail

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur 1.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur.1.- Grands principes communs aux sols flottants Les sols flottants sont constitués d éléments rigides (chape en béton, parquet, carrelage)

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION CMJN : 0/90//100/0 FIXATION PAR COLLAGE PU

GUIDE D INSTALLATION CMJN : 0/90//100/0 FIXATION PAR COLLAGE PU TM GUIDE D INSTALLATION CMJN : 0/90//100/0 FIXATION PAR COLLAGE PU CMJN : 0/0/0/60 www.thermart.eu 1 SOMMAIRE INSTALLATION PAR COLLAGE 3 RECOMMANDATION GÉNÉRALE 4 PRÉPARATION DU SUPPORT 4 DÉTERMINER LA

Plus en détail

PATHOLOGIE DES BALCONS

PATHOLOGIE DES BALCONS PATHOLOGIE DES BALCONS Un balcon est une «plateforme à hauteur de plancher, formant saillie sur une façade, et fermée par une balustrade ou un garde-corps, qui sont généralement en métal ou en béton. C

Plus en détail

ETANCHEITE DES FONDATIONS

ETANCHEITE DES FONDATIONS ETANCHEITE DES FONDATIONS H UM I DIT É DE S S O US-SOL Par définition, le sous-sol d un bâtiment désigne l ensemble des locaux (cave, garage, parfois pièce aménagée d un pavillon, caves ou parkings en

Plus en détail

Maître d Ouvrage ETAT PREFECTURE DE L ORNE 61000 ALENÇON **********

Maître d Ouvrage ETAT PREFECTURE DE L ORNE 61000 ALENÇON ********** Maître d Ouvrage ETAT PREFECTURE DE L ORNE 61000 ALENÇON ********** DELEGATION TERRITORIALE OUEST REMPLACEMENT D UNE CONSTRUCTION MODULAIRE ABRITANT DES BUREAUX PAR UNE CONSTRUCTION DURABLE ET MISE EN

Plus en détail

Kit Douche à l italienne. La solution pour votre. douche plain-pied

Kit Douche à l italienne. La solution pour votre. douche plain-pied Kit Douche à l italienne La solution pour votre douche plain-pied Le Kit comprend Un caniveau inox et ses accessoires Une membrane d étanchéité Caniveau avec forme de pente intégrée Grille de protection

Plus en détail

B4 Détails techniques

B4 Détails techniques B Détails techniques B B. Détails techniques B.. B.. B.. B.. B..8 Blocs collés B...a Bloc Ytong à poignées ergonomiques. Principe de mise en œuvre. B...b Bloc Ytong à poignées ergonomiques. Principe de

Plus en détail

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3 DOSSIER TECHNIQUE CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT2 DT3 RESSOURCES (Cloison sur ossature métallique, acoustique ) DT4 Contexte

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

Solutions & Mise en œuvre

Solutions & Mise en œuvre Pont thermique et étanchéité des murs afin de construire en B.B.C. Pont thermique Rupture du pont thermique grâce à l interruption des contacts des parois, EFFICACITÉ OPTIMALE Remplissage des joints verticaux.

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 21

FERMACELL Montage cloison 1 S 21 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la plus grande part

Plus en détail

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries»

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» 1/10 POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» S5.4: MATERIAUX COMPOSANTS DU SECTEUR PROFESSIONNEL. C1.1: Décoder, analyser les données de définition. C4.5: Conduire les opérations de pose sur chantier.

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011

JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011 JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011 LES REVÊTEMENTS DE SOL DE BÂTIMENT Comparaisons des 2 DTU : DTU 52.1 (sols scellés) et DTU 52.2 (sols collés) pour les PIERRES NATURELLES Philippe DUPUIS NF DTU 52.1 NF

Plus en détail

CALFEUTREMENT. 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX - Tél : 01 47 17 69 37 - Fax : 01 47 17 69 37 www.ufme.fr

CALFEUTREMENT. 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX - Tél : 01 47 17 69 37 - Fax : 01 47 17 69 37 www.ufme.fr CALFEUTREMENT DES MENUISERIES Document d information Déc. 2014 RECOMMANDATIONS G É N É R A L E S P O U R LA MISE EN ŒUVRE DES FENÊTRES ET PORT ES EXTÉRIEURES DANS LES CONSTRUCTIONS NEUVES OU EN RÉNOVATION

Plus en détail

Document Technique d Application. Bloc Américain PREFABLOC

Document Technique d Application. Bloc Américain PREFABLOC Document Technique d Application Référence Avis Technique 16/09-590 Annule et remplace l Avis Technique 16/05-500 Mur en blocs en béton Bloc Américain PREFABLOC Relevant de la norme NF EN 771-3 Titulaire

Plus en détail

Application de panneaux de construction en extérieur. Guide pratique et technique

Application de panneaux de construction en extérieur. Guide pratique et technique Application de panneaux de construction en extérieur Guide pratique et technique FR Les produits et systèmes wedi garantissent un niveau de qualité élevé et, par conséquent, sont certifiés selon de nombreuses

Plus en détail

Lot n 03 FAÇADES PIERRE - BARDAGE - ISOLATION EXTÉRIEURE

Lot n 03 FAÇADES PIERRE - BARDAGE - ISOLATION EXTÉRIEURE Lot n 03 FAÇADES PIERRE - BARDAGE - ISOLATION EXTÉRIEURE RECONSTRUCTION DU COLLÈGE DESCARTES Page 03 - A Sommaire du Lot 03 Page 1 DESCRIPTION DES OUVRAGES 1 03.1.1 ÉCHAFAUDAGE DE PIEDS 1 03.1.2 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

MONO AIR, enduit d étanchéité à l air Simple et efficace

MONO AIR, enduit d étanchéité à l air Simple et efficace 121107_MONO_AIR_COUV_4COUV_PIX.ai 1 08/11/12 15:40 C M J CM MJ CJ CMJ Parexlanko est la marque commerciale de ParexGroup S.A. www.parexlanko.com PAREXGROUP S.A. - Département Façades 19 place de la résistance

Plus en détail

Profilitec Tapis d isolation, de drainage et de dilatation. Liste de prix 2011

Profilitec Tapis d isolation, de drainage et de dilatation. Liste de prix 2011 Profilitec Tapis d isolation, de drainage et de dilatation Liste de prix 2011 Natte d étanchéité, de desolidarisation et de drainage Nattes d étanchéité et desolidarisation en polyéthylène pour la pose

Plus en détail

Maçonnerie de blocs rectifiés en béton de granulats légers remplis avec isolant laine de roche posés à joints minces

Maçonnerie de blocs rectifiés en béton de granulats légers remplis avec isolant laine de roche posés à joints minces CCTP TÉLÉCHARGÉ Maçonnerie de blocs rectifiés en béton de granulats légers remplis avec isolant laine de roche posés à joints minces Fabricant : Alkern Produit : Bloc Climat Localisation de votre projet

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

ETANCHEITE SOUPLE BASSIN RESERVOIR

ETANCHEITE SOUPLE BASSIN RESERVOIR ASSURER IMPERMEABILISATION, ETANCHEITE ET CUVELAGE AVEC ETANCHEITE SOUPLE BASSIN RESERVOIR Système flexible prêt à l emploi d imperméabilisation, d étanchéité et de cuvelage pour supports faïencés, microfissurés

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant FICHE TECHNIQUE CSTB CEBTP Bureau VERITAS APAVE QUALICONSULT SOCOTEC SNFA du COPREC N 52 - Indice : A Date : Juillet 2012 Nombre de pages : 8 Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel

Plus en détail

LES PRODUITS RECOMMANDÉS PRÉPARATION

LES PRODUITS RECOMMANDÉS PRÉPARATION POSE AU SOL EN NEUF TOUS LES LOCAUX CLASSÉS P4 AU PLUS ET NON SOUMIS À UNE CIRCULATION RÉGULIÈRE DE VÉHICULE À MOTEUR SOLUTIONS JUSQU À 60 X 60 CM ET AU-DELÀ JUSQU À 10 000 CM 2? QUESTIONS Quelles solutions

Plus en détail

CHABISO. Procédés d isolation thermique par l extérieur. CHABISO Calé / Fixé CHABISO Collé CHABAUD S.A.S. Les techno-peintures

CHABISO. Procédés d isolation thermique par l extérieur. CHABISO Calé / Fixé CHABISO Collé CHABAUD S.A.S. Les techno-peintures CHABISO Procédés d isolation thermique par l extérieur CHABISO Calé / Fixé CHABISO Collé Avis techniques européens Garantie décennale CHABAUD S.A.S. Les techno-peintures Principales qualités des procédés

Plus en détail

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles Les Briques de structure Briques C Savoir-faire et innovation Savoir-faire de la brique Les briques en terre cuite sont, par excellence,

Plus en détail

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES FONDATIONS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Déterminez la nature des fondations : matériaux utilisés (béton, blocs de béton, pierres) ;

Plus en détail

TERRE CUITE L ES ACCESSOIRES MONOLITHES. c e s t é l é m e n T E R R E. Allez à l essentiel

TERRE CUITE L ES ACCESSOIRES MONOLITHES. c e s t é l é m e n T E R R E. Allez à l essentiel L ES ACCESSOIRES TERRE CUITE MONOLITHES c e s t é l é m e n T E R R E Allez à l essentiel Pose du maxilinteau et de l appui monolithe sur maçonnerie briques et béton. Réalisation d un angle avec le bloc

Plus en détail

OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011

OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011 OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011 Localisation des composants dans la construction 1. Toiture et étanchéité 2. Parois verticales extérieures 3. Parois verticales

Plus en détail

CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO

CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO Mairie de SAILLANS 26340 CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO 1. OBJET DU DOCUMENT Le présent CCTP a pour objet de décrire la réalisation des travaux d'isolation par l'extérieur prévus

Plus en détail

Extension d'une maison. Madame et Monsieur BLOT 16, rue du pays de Cocagne 31590 VERFEIL. Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS

Extension d'une maison. Madame et Monsieur BLOT 16, rue du pays de Cocagne 31590 VERFEIL. Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS Madame et Monsieur BLOT 16, rue du pays de Cocagne 31590 VERFEIL Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS INTERIEURS SOMMAIRE DESCRIPTIF : PLATRERIE... 3 Démolition... 3 Plafond horizontal

Plus en détail

systèmes weber.therm

systèmes weber.therm Produits, accessoires et outillages pour réussir la pose d une Isolation Thermique par l Extérieur avec les isolation thermique par l exterieur 2009 studio V.U - Saint-Gobain Weber France Les Systèmes

Plus en détail

LOT N 3 CHAPE-CARRELAGE-FAIENCES

LOT N 3 CHAPE-CARRELAGE-FAIENCES AMENAGEMENT D UN LOCAL COMMERCIAL A LATHUILE (74) LOT N 3 CHAPE-CARRELAGE-FAIENCES SOMMAIRE PREAMBULE...2 1. CLAUSES SPECIALES...2 1.1. - LIMITE DES PRESTATIONS...2 1.2. - VENTILATION DES DEVIS...2 1.3.

Plus en détail

LES MURS ET LES FONDATIONS

LES MURS ET LES FONDATIONS LES MURS ET LES FONDATIONS Les éléments de construction fig. 3.1 bloc creux en béton de granulats fig. 3.2 bloc d angle fig. 3.3 mise en place des blocs d'angle fig. 3.4 bloc chaînage fig. 3.4 bloc chaînage

Plus en détail

Appui de fenêtre Eternit. Préconisations de pose sur maçonnerie

Appui de fenêtre Eternit. Préconisations de pose sur maçonnerie Préconisations de pose sur maçonnerie 1 20/01/2012 Application : Les appuis de fenêtre en ciment Eternit sont la réponse à vos exigences techniques et esthétiques en tant que support des croisées ou des

Plus en détail

Instructions de pose

Instructions de pose Instructions de pose Bardage en Panneaux Ce manuel est un guide de pose simplifié destiné aux poseurs. Avis Technique CSTB 2/13-1554 Pour toutes questions, n hésitez pas à nous contacter : contact@scbsas.com

Plus en détail

Pour la mise en œuvre proprement dite du système ISOLASUP Evolution, se conformer :

Pour la mise en œuvre proprement dite du système ISOLASUP Evolution, se conformer : Mise à jour du mardi 6 janvier 2015 Ce cahier technique de pose présente les principes de mise en œuvre spécifiques de menuiseries sur système ISOLASUP Evolution. Il ne se substitue pas aux prescriptions

Plus en détail

Enduits modernes FICHE TECHNIQUE

Enduits modernes FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Enduits modernes 2 3 5 CONNAÎTRE > Evolution des produits > Les enduits monocouches > Revêtement plastique épais (RPE) > Enduits de parement hydrauliques > Aspects de finition REGARDER

Plus en détail

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois MUR DE FACADE EN BOIS Module 2 Technologies courantes de construction bois Module 2 Technologies courantes de construction bois Murs à ossature légère Principes Matériaux Pré-dimensionnement Lisses

Plus en détail

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle Les enduits Unité de Formation Professionnelle Les différents enduits Les finitions en isolations extérieure Migration de vapeur d eau Gestions des désordres Une protection contre les intempéries 1 Certains

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

Détails techniques. 1) Détail: mur double - appui hourdis béton sur linteau Cellumat. www.cellumat.be. Enduit intérieur.

Détails techniques. 1) Détail: mur double - appui hourdis béton sur linteau Cellumat. www.cellumat.be. Enduit intérieur. 1) Détail: mur double - appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Matériau compressible Membrane d'étanchéite Brique de parement Appui glissant Hourdis Coupure thermique (PU)

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE D APPLICATION

DOCUMENT TECHNIQUE D APPLICATION DOCUMENT TECHNIQUE D APPLICATION BIONERGIES 289, rue du Luxembourg 83500 La SEYNE-SUR-MER Tél ; : 04 83 57 18 40 p. 1 BIONERGIES 289, rue du Luxembourg 83500 La SEYNE-SUR-MER Tél ; : 04 83 57 18 40 p.

Plus en détail

SOMMAIRE. Gamme bois 58. Pages

SOMMAIRE. Gamme bois 58. Pages Pages Gamme bois 8 SOMMAIRE 1 A - Rappels normatifs 2 A1 - Types de menuiseries et schémas 3-4 A2 - Recommandations de mise en œuvre A3 - Accessibilité aux bâtiments 7 B - Descriptif produits B1 - Fenêtres

Plus en détail

ARDOISES FIBRES-CIMENT ETERNIT ARDOISES FIBRES-CIMENT ETERNIT

ARDOISES FIBRES-CIMENT ETERNIT ARDOISES FIBRES-CIMENT ETERNIT Habillages de parties verticales en ardoises en fibres-ciment Eternit CAHIER DE PRESCRIPTION DE POSE 1 14/02/2012 Habillages de parties verticales en ardoises en fibres-ciment Eternit Les habillages en

Plus en détail

Double mur: détails de construction

Double mur: détails de construction Les détails de construction présentés ci-après montrent comment le mur composé s associe aux ouvrages contigus. Il s agit évidemment d un choix d exemples pris parmi les innombrables combinaisons possibles.

Plus en détail

Isolation Thermique par l Extérieur. Cahier des charges «La Modénature par Seigneurie»

Isolation Thermique par l Extérieur. Cahier des charges «La Modénature par Seigneurie» Isolation Thermique par l Extérieur Cahier des charges «La Modénature par Seigneurie» Conditions particulières de mise en œuvre du système de décor de façade «La Modénature par Seigneurie» Sommaire 1 -

Plus en détail

w w w. p i e r r e b l e u e b e l g e. b e

w w w. p i e r r e b l e u e b e l g e. b e annexe 2 Techniques de pose Les informations relatives aux techniques de pose sont livrées ici à titre indicatif - chaque cas de pose est un cas particulier. Elles s appuient sur la littérature technique

Plus en détail

MACONNERIE/GROS OEUVRE

MACONNERIE/GROS OEUVRE GIDE AVANT METRE MACONNERIE/GROS OEVRE MET 2 ORDRE D EXECTION Infrastructure Maçonnerie soubassement : murs, poteaux, poutres, chaînages, enduit d étanchéité, escaliers Maçonnerie superstructure : Dallage

Plus en détail

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19)

Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Marque de qualité identifiant les produits adaptés à notre environnement climatique Guide de pose du bloc traditionnel courant en béton (50 x 20 x 19) Recommandations, conseils d utilisation et de mise

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 2 Bardage Isolation par l extérieur

Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 2 Bardage Isolation par l extérieur Ville de GUIPAVAS Réfection de la toiture et du bardage des salles omnisports KERANNA et CHARCOT Cahier des Clauses Techniques Particulières Maître d ouvrage Ville de GUIPAVAS Place Saint Eloi 29490 GUIPAVAS

Plus en détail

L enduit projeté? Que choisir? A quel prix? Avec qui? Tout ce que vous devez savoir pour vos enduits

L enduit projeté? Que choisir? A quel prix? Avec qui? Tout ce que vous devez savoir pour vos enduits L enduit projeté? Que choisir? A quel prix? Avec qui? Tout ce que vous devez savoir pour vos enduits Les enduits projetés, dans le domaine du ravalement de façade, sont devenus incontournables, et représentent

Plus en détail

Les solutions d isolation des sols et des planchers

Les solutions d isolation des sols et des planchers 0 Les solutions d isolation des sols et des planchers F0 00 a Les solutions d isolation des sols et des planchers juin 0 Description Les notions de thermique et d acoustique dont il est fait état dans

Plus en détail

Enduit de cuvelage Système plastique d imperméabilisation et d étanchéité

Enduit de cuvelage Système plastique d imperméabilisation et d étanchéité Enduit de cuvelage Système plastique d imperméabilisation et d étanchéité DEFINITION ET PRESENTATION DU PRODUIT MABETANCHE OU ENDUIT DE CUVELAGE est un système d imperméabilisation et d étanchéité, à base

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.0 Exercices d application 12.0.1 Structuration du chapitre 12.0.2 Bâtiment «Emphytehome» à Genève Version 1.0 12.0.1 Structuration

Plus en détail

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni A suivre pour assurer une pose esthétique et de qualité Ce document définit les interfaces nécessaires

Plus en détail

Avantages de l isolation par l intérieur

Avantages de l isolation par l intérieur Avantages de l isolation par l intérieur Isolation par l'intérieur : la solution la plus courante L isolation par l intérieur s'impose lorsque l'on souhaite conserver l'aspect extérieur du bâtiment ou

Plus en détail

Travaux d enduits de mortiers

Travaux d enduits de mortiers 10 Travaux d enduits de mortiers Qu ils soient monocouches ou multicouches, composés sur chantier ou formulés industriellement, appliqués manuellement ou projetés mécaniquement, les enduits de mortiers

Plus en détail