Table Ronde Cybersécurité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table Ronde Cybersécurité"

Transcription

1 03 décembre 2013 Table Ronde Cybersécurité Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? Participants: Phoenix Contact T.Vajsman Rockwell Automation J.Poncharal Schneider Electric L.Raillier Siemens J-C. Mathieu

2 Table Ronde Cybersécurité Les automates sont-ils «cybersécurisés»?

3 Les automates sont-ils «Cybersécurisés»? Les automates 'récents' intègrent-ils des fonctions de cybersécurité? Oui code compilé, reverse engineering pour découverte Asic non standard d où complexité de décodage. Protocole https fin 2014 avec mise à jour de l outil de programmation pcworx prévision de cryptographie en Qu'en est-il du parc existant et des anciens systèmes? Oui code compilé déjà existant, reverse engineering pour découverte Asic non standard d où complexité de décodage. Protocole http avec mot de passe accès web gérer dans le code compilé de l api. Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 3

4 Les automates sont-ils «Cybersécurisés»? Les automates 'récents' intègrent-ils des fonctions de cybersécurité? Oui. A titre d exemple, les automates Logix Allen Bradley intègrent la gestion des utilisateurs (Authentification, Authorisation, Audit), le cryptage du programme ou encore le contrôle de signature électronique des firmwares. Les composants communicants font par ailleurs l objet de tests spécifiques visant à qualifier leur immunité vis-à-vis des menaces informatiques (ex : attaques DoS, serveur Web durci, limitation des ports accessibles, conformité ODVA..). Qu'en est-il du parc existant et des anciens systèmes? Les investissements industriels en matière d automatismes portent sur des durées importantes (> 10 ans). De ce fait, certains équipements vieillissants n offrent pas les garanties suffisantes en matière de cyber protection et ne peuvent être mis à jour pour intégrer ces fonctionnalités. Le recensement des actifs de production est donc critique puisqu il permet d identifier les éléments vulnérables. Les plus critiques pourront être remplacés ou protégés en amont (segmentation réseau, accès physique). Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 4

5 Les automates sont-ils «Cybersécurisés»? Les automates 'récents' intègrent-ils des fonctions de cybersécurité? Non seulement les automates actuels intègrent des fonctions de sécurité, mais les processus de développement ont aussi évolué et la cybersécurité est désormais prise en compte pendant tout le cycle de vie d un projet, de la R&D jusqu à la maintenance des équipements. Qu'en est-il du parc existant et des anciens systèmes? Pour le parc existant et les systèmes plus anciens, les failles de sécurités, une fois identifiées, sont traitées par: * Patchs de sécurité * Méthode de réduction des risques Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 5

6 Les automates sont-ils «Cybersécurisés»? Les automates 'récents' intègrent-ils des fonctions de cybersécurité? Oui, les plateformes actuelles intègrent en ce qui concerne le programme applicatif: chiffrement protection contre la copie mécanismes contre la manipulation frauduleuse de code Pour la partie communication et accès: Authentification Pare feu, filtrage d adresse pour les accès console, VPN Communication chiffrée avec les pupitres opérateurs. Qu'en est-il du parc existant et des anciens systèmes? Pour les anciens systèmes nous préconisons la défense en profondeur, de plus l adjonction de coupleur de communication permet d augmenter significativement le niveau de sécurité des installations existantes. Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 6

7 Table Ronde Cybersécurité Comment aidez-vous les industriels à mettre en place les solutions adéquates? Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 7

8 Comment aidez-vous les industriels à mettre en place les solutions adéquates? Comment choisir le bon niveau de protection? Comment mettre en place cette solution? Protection en amont des api et des réseaux IP par intégration de firewalls industriels à tout niveau, création de cellules auto-protégée notion de DMZ. - Certificats x.509v3 avec RSA PSK - Encryptages AES Filtrage de ports, de protocole, horaires. - Communication VPN. - Redondance de firewall. - Mode transparent Stealth. - Cifs integrity monitoring (scan journalier des répertoires et gestions des alertes) Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 8

9 Comment aidez-vous les industriels à mettre en place les solutions adéquates? Comment choisir le bon niveau de protection? Comment mettre en place cette solution? Le niveau de protection requis est dépendant du contexte d utilisation. Toute démarche de sécurisation commence donc logiquement par une analyse des risques liés à la cyber sécurité : Quels sont les actifs à protéger, les menaces auxquels ces actifs sont exposés et quelles conséquences peuvent elles engendrer (pertes financières, impact environnemental ). Des solutions peuvent ensuite être proposées pour réduire le risque à un niveau acceptable pour l exploitant. Point important, quelle que soit la solution retenue, elle devra s inscrire dans le cadre d un système de gestion adressant tous les aspects de la sécurité: organisation, procédures, technologies Les solutions technologiques proposés peuvent aller d une simple formation des utilisateurs à la mise en œuvre d un arsenal complet de contre mesures. C est le concept de défense en profondeur repris par le projet de norme IEC62443 (Automates, Réseaux, Informatique, Accès ) Enfin, la nature des menaces évoluant constamment, les contre mesures en place doivent être régulièrement ré évaluée et adaptées. Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 9

10 Comment aidez-vous les industriels à mettre en place les solutions adéquates? Comment choisir le bon niveau de protection? Comment mettre en place cette solution? Le niveau de protection à mettre en œuvre dépend du niveau de sécurité évalué lors de l analyse des risques; plusieurs méthodes existent; les choix techniques, organisationnels et leur déploiement sont décrits dans les normes et les nombreux référentiels techniques. Schneider Electric a publié plusieurs documents, livre blanc, guides de mise en œuvre et travaille depuis plusieurs mois dans des groupes de travail avec des confrères et l ANSSI à la rédaction de guides clairs et pratiques. Par ailleurs, nous pouvons également proposer des interventions sur le site du client à travers notre équipe d experts et avec des partenaires spécialisés lorsque cela est nécessaire. Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 10

11 Comment aidez-vous les industriels à mettre en place les solutions adéquates? Comment choisir le bon niveau de protection? Comment mettre en place cette solution? Le niveau de protection doit être adapté en fonction du type d installation mais aussi du risque, de la vraisemblance et de l impact des événements redoutés. La mise en place doit se faire après une analyse de risque, qui lorsque cela est possible doit être intégrée au projet afin de traiter de la sécurité sous tous ses aspects (Sûreté de fonctionnement, cyber sécurité). Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 11

12 Table Ronde Cybersécurité Comment mettez-vous à disposition les correctifs sur vos équipements? Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 12

13 Comment mettez-vous à disposition les correctifs sur vos équipements? Comment informer l'utilisateur des dernières mises à jour et des correctifs s'ils existent? et avec quelle réactivité? Accès par le net au site serveur Inominate permettant les mises à jours automatiques des firewalls. Informations d évolutions majeurs sur le site Phoenix Contact. Informations par ingénieurs réseaux auprès des clients utilisateurs. Routage ing clients utilisateurs pour informations et évolutions produits. Réactivité : routage mensuel. Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 13

14 Comment mettez-vous à disposition les correctifs sur vos équipements? Comment informer l'utilisateur des dernières mises à jour et des correctifs s'ils existent? et avec quelle réactivité? Rockwell Automation attache une importance primordiale à l information de ses clients concernant les risques liés à la cyber sécurité. Un site web dédié à la sécurité informatique a été mis en place à cet effet ( Ce lien permet de consulter les alertes relatives à la découverte de nouvelles menaces et de télécharger les correctifs correspondants. L utilisateur du site peut également s abonner aux alertes pour bénéficier de notifications automatiques. Lorsqu une vulnérabilité est identifiée (par un utilisateur, CERT, service interne), celle-ci est immédiatement qualifiée par une équipe dédiée avant d être publiée sur le site internet Rockwell Automation Security (sous 2 à 3 jours). Cette alerte est accompagnée de recommandations visant à se prémunir du risque détecté. Un correctif définitif (patch, mise à jour firmware, palliatif) est ensuite proposé dans un délai moyen de 2 à 3 semaines suivant la notification. Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 14

15 Comment mettez-vous à disposition les correctifs sur vos équipements? Comment informer l'utilisateur des dernières mises à jour et des correctifs s'ils existent? et avec quelle réactivité? Les utilisateurs peuvent s abonner à notre site web où notre CERT publie les failles de sécurités, ainsi que les Patchs de sécurité et les méthode de réduction des risques. Ces infos peuvent être transmises automatiquement via un flux RSS. Nous proposons par ailleurs des contrats de maintenance qui nous permettent de gérer le déploiement des patchs après vérification de non dégradation des performances en tests plateforme équivalente au système de production. Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 15

16 Comment mettez-vous à disposition les correctifs sur vos équipements? Comment informer l'utilisateur des dernières mises à jour et des correctifs s'ils existent? et avec quelle réactivité? Nos clients peuvent suivre en ligne et gratuitement toutes les informations concernant la sécurité de nos composants d automatismes et logiciels associés. Il est également possible de s abonner au flux RSS et newsletter pour recevoir dans un délai très bref les informations mises à disposition. Table Ronde Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? PAGE 16

Sécurisation d un site nucléaire

Sécurisation d un site nucléaire Sécurisation d un site nucléaire Club automation 03 décembre 2013 Application du concept de défense en profondeur Laurent RAILLIER Un site nucléaire existant Base installée Schneider Electric importante

Plus en détail

Fin du support Windows XP Comment gérer la journée du 9 Avril 2014?

Fin du support Windows XP Comment gérer la journée du 9 Avril 2014? mars 2014 Fin du support Windows XP Comment gérer la journée du 9 Avril 2014? Par Thierry LECOEUR Marketing Manager Industrial Electronics Contexte Selon l IMS Research, plus d un million de PC industriels

Plus en détail

Fin du support Windows XP Comment gérer la journée du 9 Avril 2014?

Fin du support Windows XP Comment gérer la journée du 9 Avril 2014? Fin du support Windows XP Comment gérer la journée du 9 Avril 2014? Par Brecht SCHAMP Product Specialist Industrial Networks & Security Contexte Selon l IMS Research, plus d un million de PC industriels

Plus en détail

Profil de protection d un pare-feu industriel

Profil de protection d un pare-feu industriel Version 1.0 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. Les passages en

Plus en détail

Profil de protection d un logiciel d ingénierie

Profil de protection d un logiciel d ingénierie Version 1.0 moyen-terme GTCSI 11 septembre 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. 1 Descriptif

Plus en détail

COURS DE FORMATION Dans le cadre du " Réseau des Centres d'excellence"

COURS DE FORMATION Dans le cadre du  Réseau des Centres d'excellence COURS DE FORMATION Dans le cadre du " Réseau des Centres d'excellence" Tunis Tunisie du 28 Septembre au 09 Octobre 2009 Organisé par: la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement

Plus en détail

Siemens Remote Service Annexe M04 Une nouvelle dimension de services

Siemens Remote Service Annexe M04 Une nouvelle dimension de services Siemens Remote Service Annexe M04 Une nouvelle dimension de services www.siemens.fr/medical 2 Siemens Remote Service Siemens Medical Solutions a mis en place une infrastructure qui couvre un spectre complet

Plus en détail

Contrat et mise à disposition d infrastructure d hébergement

Contrat et mise à disposition d infrastructure d hébergement 1 Contrat et mise à disposition d infrastructure d hébergement ARTICLE 1 DESCRIPTION DE LA PRESTATION DE SERVICES HEBERGEMENT La prestation consiste en la réalisation des tâches suivantes : Mise à disposition

Plus en détail

Les marchés publics électroniques 6 février 2014 Chambre des métiers

Les marchés publics électroniques 6 février 2014 Chambre des métiers Les marchés publics électroniques 6 février 2014 Chambre des métiers www.marches publics.lu www.pmp.lu Introduction Le portail Les fonctionnalités Questions réponses Agenda 1 Portail des marchés publics

Plus en détail

La cybersécurité. Que fait Siemens en la matière?

La cybersécurité. Que fait Siemens en la matière? Les actions et initiatives de Siemens Un sujet nouveau La cybersécurité Que fait Siemens en la matière? Page 1 Rétrospective 1998 Création du CERT Siemens pour la protection des infrastructures IT internes

Plus en détail

Cible de sécurité CSPN

Cible de sécurité CSPN Cible de sécurité CSPN ClearBUS Application cliente pour la communication sécurisée Version 1.12 Le 25/11/2011 Identifiant : CBUS-CS-1.12-20111125 contact@clearbus.fr tel : +33(0)485.029.634 Version 1.12

Plus en détail

Audits Sécurité. Des architectures complexes

Audits Sécurité. Des architectures complexes Audits Sécurité Des architectures complexes L avènement d Internet et le développement des applications Intranet/Extranet ont permis aux entreprises d accroître leur compétitivité par l ouverture de leurs

Plus en détail

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle Profil de protection d une passerelle industrielle Version 1.0 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant

Plus en détail

Club Automation : Journée Cyber Sécurité Intégration de la Cyber Sécurité : Enjeux et étapes. 03 Décembre 2013

Club Automation : Journée Cyber Sécurité Intégration de la Cyber Sécurité : Enjeux et étapes. 03 Décembre 2013 Club Automation : Journée Cyber Sécurité Intégration de la Cyber Sécurité : Enjeux et étapes 03 Décembre 2013 2 HIDD Harmonisation des Infrastructures Système Informatique Industrielle et de Gestion Etude

Plus en détail

Label sécurité ITrust : ITrust Security Metrics

Label sécurité ITrust : ITrust Security Metrics ITrust Security Metrics : le label sécurité d ITrust 26 Septembre 2011 Label sécurité ITrust : ITrust Security Metrics Objet : Ce document présente le label de sécurité ITrust et formalise les conditions

Plus en détail

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité Retour d expérience sur le déploiement de logiciels libres pour la sécurité des systèmes d information cedric.blancher@eads.net -- http://sid.rstack.org/ Centre Commun de Recherche EADS FRANCE Journée

Plus en détail

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall RTE Technologies RTE Geoloc Configuration avec Proxy ou Firewall 2 Septembre 2010 Table des matières Introduction... 3 Présentation de RTE Geoloc... 3 Configuration des paramètres de sécurité... 3 Configuration

Plus en détail

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes De plus en plus, les entreprises ont besoin de communiquer en toute sécurité avec leurs itinérants, leurs agences et leurs clients via Internet. Grâce au Pack

Plus en détail

Profil de protection d un automate programmable industriel

Profil de protection d un automate programmable industriel Profil de protection d un automate programmable industriel Version 1.1 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le

Plus en détail

Symantec Protection Suite Enterprise Edition for Gateway Sécurité maximale de la messagerie, du Web et du réseau avec un minimum de complexité

Symantec Protection Suite Enterprise Edition for Gateway Sécurité maximale de la messagerie, du Web et du réseau avec un minimum de complexité Fiche technique: Sécurité de la messagerie Sécurité maximale de la messagerie, du Web et du réseau avec un minimum de complexité Présentation protège les données confidentielles et garantit la productivité

Plus en détail

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours Cours Sécurité et cryptographie Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud Med_elhdhili@yahoo.eselhdhili@yahoo es khaled.sammoud@gmail.com Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Plus en détail

Formations. «Règles de l Art» Certilience formation N 82 69 10164 69 - SIRET 502 380 397 00021 - APE 6202A - N TVA Intracommunautaire FR17502380397

Formations. «Règles de l Art» Certilience formation N 82 69 10164 69 - SIRET 502 380 397 00021 - APE 6202A - N TVA Intracommunautaire FR17502380397 Formations «Règles de l Art» Nos formations Réf. ART01 14 Heures Authentification Réf. ART02 14 Heures Durcissement des systèmes Réf. ART03 14 Heures Firewall Réf. ART04 14 Heures Logs Réf. ART05 7 Heures

Plus en détail

Royaume du Maroc. Simpl-TVA. E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA. 20 juin 2006. 20 juin 2006

Royaume du Maroc. Simpl-TVA. E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA. 20 juin 2006. 20 juin 2006 20 juin 2006 Royaume du Maroc Sécurité du Simpl-TVA E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA 20 juin 2006 Agenda Introduction Sécurité mise en place 2 Projet Simpl: Guichet électronique

Plus en détail

La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration

La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration Pierre-Alexandre FUHRMANN Vice-President Global R&D 25 Avril

Plus en détail

vraiment sécuritaires Atelier 156

vraiment sécuritaires Atelier 156 Un réseau r administratif Par : Michel Biron vraiment sécuritaires Atelier 156 Plan de la présentation Quoi sécuriser? Mot de la fin Séparer la pédagogie de l administratif Impossible à séparer complètement

Plus en détail

Rex: Déploiement de la ToIP sur Lyon-Saint Exupéry Mercredi 16 Décembre 2009 Dominique MACHU (RSSI)

Rex: Déploiement de la ToIP sur Lyon-Saint Exupéry Mercredi 16 Décembre 2009 Dominique MACHU (RSSI) Rex: Déploiement de la ToIP sur Lyon-Saint Exupéry Mercredi 16 Décembre 2009 Dominique MACHU (RSSI) dominique.machu@lyonaeroports.com 34 Présentation de Lyon-Saint Exupéry 35 Présentation de Lyon-Saint

Plus en détail

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements PACK SKeeper Destinée aux entreprises et aux organisations de taille moyenne ( 50 à 500 users ) fortement utilisatrices des technologies de l'information (messagerie, site web, Intranet, Extranet,...)

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE SECURITE

RECOMMANDATIONS DE SECURITE PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 14 février 2013 N 524/ANSSI/SDE RECOMMANDATIONS DE SECURITE

Plus en détail

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16 CONFIGURATION 1 Présentation 2 Topologie du projet 3 Installation 4 Configuration 4.1 Création de la DMZ publique 4.2 Accès vers l Internet 4.3 Publication d Exchange 4.4 Rapports d activité et alertes

Plus en détail

ActiveSentry : le monitoring permanent de la sécurits. curité des architectures Internet

ActiveSentry : le monitoring permanent de la sécurits. curité des architectures Internet ActiveSentry : le monitoring permanent de la sécurits curité des architectures Internet OSSIR 11/09/2001 Fabrice Frade Directeur Technique Intranode 2001 Qui est Intranode? Intranode est un éditeur d une

Plus en détail

Enjeux de la sécurité des réseaux

Enjeux de la sécurité des réseaux HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Enjeux de la sécurité des réseaux Séminaire Inkra Networks 14 octobre

Plus en détail

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES et après? 3 avril 2012 www.advens.fr Document confidentiel - Advens 2012 Etat des lieux en 2012 Augmentation de la fréquence et de la complexité des attaques

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. A. Les mises à jour Windows (Windows Update) Page 322 Chapitre 5

Pré-requis. Objectifs. A. Les mises à jour Windows (Windows Update) Page 322 Chapitre 5 Page 322 Chapitre 5 Windows Pré-requis et objectifs 7 - Technicien Support pour postes de travail en entreprise Pré-requis Identifier et résoudre les problèmes de sécurité Connaissance d'un système d'exploitation

Plus en détail

Windows Vista et Windows Server 2003... 15. Étude de cas... 41

Windows Vista et Windows Server 2003... 15. Étude de cas... 41 Windows Vista et Windows Server 2003... 15 Windows Vista... 16 Pourquoi Vista?... 16 L initiative pour l informatique de confiance... 17 Le cycle de développement des logiciels informatiques fiables...

Plus en détail

COMMENT PROTÉGER LE FLUX E-MAIL SORTANT?

COMMENT PROTÉGER LE FLUX E-MAIL SORTANT? COMMENT PROTÉGER LE FLUX E-MAIL SORTANT? Evitez d être blacklisté! Auteur Vade Retro Technology Octobre 2011 Sommaire Problématique... 3 Des solutions existent... 5 Les précnisations de Vade Retro Technology...

Plus en détail

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA -------

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CHANGEMENT DU FIREWALL DE L IFMA --------------- Date limite d envoi de l'offre : 3 septembre

Plus en détail

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité VoIP : Introduction à la sécurité 1 Sommaire Principes de base de la VoIP Introduction à la sécurité de la VoIP Vulnérabilités et mécanismes de protection Points durs 2 Définitions Concept de convergence

Plus en détail

NOS MODULES D AUDIT. Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité

NOS MODULES D AUDIT. Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité NOS MODULES D AUDIT Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité Audit Technique Audit des serveurs Mise à jour, vulnérabilités classiques Respect des politiques de mots de passe Contrôle des accès à

Plus en détail

Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité?

Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité? Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité? Magali Michel, Directrice Business Unit Yooz (Groupe ITESOFT) www.yooz.fr Un livre blanc dédié, pour quelles réponses? Répondre aux interrogations

Plus en détail

Cible de sécurité CSPN

Cible de sécurité CSPN Cible de sécurité CSPN Dropbear 2012.55 Ref 12-06-037-CSPN-cible-dropbear Version 1.0 Date June 01, 2012 Quarkslab SARL 71 73 avenue des Ternes 75017 Paris France Table des matières 1 Identification 3

Plus en détail

Transfert de fichiers EFIDEM

Transfert de fichiers EFIDEM Transfert de fichiers EFIDEM Traitement XML Format de fichier/message XML pour l envoi de SMS en mode transfert de fichiers/messages 26/10/2011 Contenu EFIDEM...2 Principe...2 Transfert de fichiers...3

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX OBJECTIFS de la SECURITE des DONNEES (relativement à des personnes non autorisées) Confidentielles-ne doivent pas être lues Permanentes-ne doivent pas être altérées

Plus en détail

SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS)

SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS) SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS) L INITIATIVE EN CYBERSÉCURITÉ La cybercriminalité devient un facteur important pour les chefs de l information, les professionnels en TI, mais aussi pour les chefs des

Plus en détail

VERSION FRANÇAISE LE MINI-GUIDE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION

VERSION FRANÇAISE LE MINI-GUIDE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION VERSION FRANÇAISE LE MINI-GUIDE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION LE MINI-GUIDE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION 1 PRÉAMBULE La sécurité des systèmes d information (SSI) correspond à l état

Plus en détail

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes Annexe 2 : sécurisation des échanges Page 2 / 7 1. OBJET DU DOCUMENT...3 2. PRINCIPES...3 3. SÉCURISATION DES DÉPÔTS DE FICHIERS SUR LES

Plus en détail

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Enterprise Risk Management 01/12/09 La gestion des risques de sécurité informatique De la protection du SI à la protection de l'information Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Bouygues Telecom DSI/DGOA/SSI

Plus en détail

Présentation de la société. Aout 2011

Présentation de la société. Aout 2011 Présentation de la société Aout 2011 En quelques mots SonicWALL Inc, (Nasdaq SNWL), est un leader mondial de solutions intelligentes de sécurité des réseaux et de protection de données. Fournisseur de

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 15 2. Les domaines et normes associés 18 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 18 2.1.1 La stratégie des services (Service Strategy) 19 2.1.2 La conception

Plus en détail

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009» 3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Etude de cas" Note : 11/20 Thème : réseaux de télécommunication et équipements

Plus en détail

La (L in)sécurité des systèmes de contrôle de processus

La (L in)sécurité des systèmes de contrôle de processus La (L in)sécurité des systèmes de contrôle de processus Étant donné les menaces existantes, la cyber-sécurité est devenue une priorité pour les environnements de contrôle. A l origine, les systèmes de

Plus en détail

Les RPV (Réseaux Privés Virtuels) ou VPN (Virtual Private Networks)

Les RPV (Réseaux Privés Virtuels) ou VPN (Virtual Private Networks) Les RPV (Réseaux Privés Virtuels) ou VPN (Virtual Private Networks) TODARO Cédric Table des matières 1 De quoi s agit-il? 3 1.1 Introduction........................................... 3 1.2 Avantages............................................

Plus en détail

Quel audit de Sécurité dans quel contexte?

Quel audit de Sécurité dans quel contexte? Emplacement du logo client Quel audit de Sécurité dans quel contexte? Hervé Morizot (herve.morizot@solucom.fr) 09 avril 2002 Agenda Quel audit? Selon quelle démarche et avec quels outils? Une "stratégie

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

FTP ACTIF OU FTP PASSIF AVEC UN PARE-FEU EN COUPURE. Table des matières

FTP ACTIF OU FTP PASSIF AVEC UN PARE-FEU EN COUPURE. Table des matières FTP ACTIF OU FTP PASSIF AVEC UN PARE-FEU EN COUPURE Table des matières TABLE DES MATIERES... 1 TOPOLOGIE RESEAU UTILISEE DANS CE DOCUMENT... 2 PRINCIPES DE FTP... 3 Le mode FTP actif... 3 Le mode FTP passif...

Plus en détail

ProCurve Manager Plus 2.2

ProCurve Manager Plus 2.2 ProCurve Manager Plus 2.2 ProCurve Manager Plus 2.2 est une plate-forme de gestion de réseau avancée basée sur Windows qui fournit à l administrateur des écrans simples à utiliser et détaillés pour configurer,

Plus en détail

Chapitre 10: Cryptographie et. Sécurité.

Chapitre 10: Cryptographie et. Sécurité. Chapitre 10: Cryptographie et L'objectif de ce chapitre: Sécurité. Décrire les différentes étapes de la définition et de la mise en place d'une politique globale de sécurité d'un réseau. Analyser l'intégration

Plus en détail

Le seul serveur SMTP spécialisé sur l'emailing accessible à tous

Le seul serveur SMTP spécialisé sur l'emailing accessible à tous 1 Le seul serveur SMTP spécialisé sur l'emailing accessible à tous "Avec un Emailing Server, nous bénéficions de toute la souplesse d'un serveur dédié et de la robustesse de la technologie de Message Business.

Plus en détail

Ingénierie et Manufacture Votre guide SMS

Ingénierie et Manufacture Votre guide SMS Votre guide SMS Le SMS, un outil de communication efficace Beaucoup d entreprises intègrent l envoi de SMS dans leurs applications. Cette tendance est de plus en plus marquée puisque le SMS est l outil

Plus en détail

Vulnérabilités SCADA/ICS

Vulnérabilités SCADA/ICS Vulnérabilités SCADA/ICS Listing des 10 vulnérabilités les plus fréquemment rencontrées lors de missions Wilfrid BLANC - LEXSI 1 Réalisation de nombreuses missions en contexte industriel depuis 2011 Audit

Plus en détail

z Fiche d identité produit

z Fiche d identité produit z Fiche d identité produit Référence DFL-260 Désignation Firewall UTM NETDEFEND 260 pour petites entreprises et télétravailleurs Clientèle cible PME comptant jusqu à 50 utilisateurs Accroche marketing

Plus en détail

NEXT GENERATION APPLICATION SECURITY

NEXT GENERATION APPLICATION SECURITY NEXT GENERATION APPLICATION SECURITY FR UN MARCHÉ EN EXPANSION Le tournant du marché de la sécurité applicative. Dans le monde entier, les clients investissent dans la sécurité applicative pour faciliter

Plus en détail

ESPACE NATIONAL DE CONFIANCE SANTÉ. Carte CPS. Mise en œuvre de la partie sans-contact. Février 2015

ESPACE NATIONAL DE CONFIANCE SANTÉ. Carte CPS. Mise en œuvre de la partie sans-contact. Février 2015 ESPACE NATIONAL DE CONFIANCE SANTÉ Carte CPS Mise en œuvre de la partie sans-contact Février 2015 Objectif de cette présentation Cette présentation vise à illustrer le contenu du guide pratique et technique

Plus en détail

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Cybersécurité Pour les fournisseurs à cyber-risque faible Exigences de cybersécurité 1. Protection des actifs et configuration des systèmes Les données

Plus en détail

2 disques en Raid 0,5 ou 10 SAS

2 disques en Raid 0,5 ou 10 SAS Serveur GED: INFO EN + Afin d obtenir des performances optimales il est préférable que le serveur soit dédié. Matériel : Processeur Jusqu à 10 utilisateurs 2.0 Ghz environ Jusqu à 30 utilisateurs 2.6 Ghz

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE SESSION 2014 EPREUVE Rédaction d un rapport technique portant sur la spécialité au titre

Plus en détail

Mise en place d une politique de sécurité

Mise en place d une politique de sécurité Mise en place d une politique de sécurité Katell Cornec Gérald Petitgand Jean-Christophe Jaffry CNAM Versailles 1 Situation Sujet du projet Politique de sécurité Les Intervenants et leurs rôles : K. Cornec

Plus en détail

Outils logiciels SPC - une façon simple d optimiser les performances et la protection

Outils logiciels SPC - une façon simple d optimiser les performances et la protection Outils logiciels SPC - une façon simple d optimiser les performances et la protection SPC - Étendre l art moderne de la détection d intrusion www.spc-intruder-detection.com Answers for infrastructure.

Plus en détail

CP - NBS System. La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions

CP - NBS System. La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions Nous avons publié en février un article résumant les principaux risques liés au manque de sécurité des sites internet.

Plus en détail

Sommaire. Le 04/10/2013 Réf : Annexe-Presentation Solution XiVO

Sommaire. Le 04/10/2013 Réf : Annexe-Presentation Solution XiVO Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Introduction Fonctionnalités téléphoniques L interface d administration et de supervision Le poste opérateur L application bureautique XIVO Client Push Mail des Messages

Plus en détail

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques?

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Xavier PANCHAUD Juin 2012, Paris Le groupe BNP Paribas 2 Organisation du BNP Paribas La sécurité des SI

Plus en détail

Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack

Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack Althes (http://www.althes.fr) Revision 1 - December 2002 Vincent Royer 1. Introduction Au cours de ces dernières années, un certain nombre

Plus en détail

Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité

Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité Date : 2010-09-08 Référence 20100906-CSPN-CibleSécurité-V1.1.doc VALIDITE DU DOCUMENT Identification Client Projet Fournisseur

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

Sécurité Active. Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier

Sécurité Active. Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier Sécurité Active Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier L offre Sécurité Active évalue et fortifie les systèmes d information vis-à-vis des meilleures pratiques

Plus en détail

Mise à jour de sécurité

Mise à jour de sécurité Release Notes - Firmware 1.6.3 Mise à jour de sécurité Pourquoi ce firmware? Cette mise à jour a pour objectif de renforcer la sécurité du produit MailCube et apporte également des nouvelles fonctionnalités

Plus en détail

Note technique. Recommandations pour la définition d une politique de filtrage réseau d un pare-feu

Note technique. Recommandations pour la définition d une politique de filtrage réseau d un pare-feu DAT-NT-006/ANSSI/SDE P R E M I E R M I N I S T R E Secrétariat général Paris, le 30 mars 2013 de la défense et de la sécurité nationale N o DAT-NT-006/ANSSI/SDE/NP Agence nationale de la sécurité Nombre

Plus en détail

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96 Cible de sécurité CSPN Version 0.96 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 3 1.1 IDENTIFICATION DE LA CIBLE DE SECURITE... 3 1.2 IDENTIFICATION DU PRODUIT... 3 2 ARGUMENTAIRE (DESCRIPTION) DU PRODUIT...

Plus en détail

LAN Intégré : accéder

LAN Intégré : accéder LAN Intégré : accéder accédez à votre réseau local sans contrainte de lieu ni de temps La solution WLAN (Wireless Local Area Network) pour réseaux locaux sans fil fonctionne de la même manière que les

Plus en détail

CIBLE DE SECURITE CSPN COFFRE-FORT DES JEUX EN LIGNE

CIBLE DE SECURITE CSPN COFFRE-FORT DES JEUX EN LIGNE CIBLE DE SECURITE CSPN COFFRE-FORT DES JEUX EN LIGNE Sommaire 1. Identification du produit... 2 2. Argumentaire (description) du produit... 3 a. Description générale du produit... 3 b. Description de la

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques de sécurisation du système d information des cliniques

Guide de bonnes pratiques de sécurisation du système d information des cliniques Guide de bonnes pratiques de sécurisation du système d information des cliniques Le CNA a diligenté un audit de sécurité du système de facturation des cliniques et de transmission à l Assurance Maladie,

Plus en détail

Performance En Ligne. Le logiciel de gestion de la performance

Performance En Ligne. Le logiciel de gestion de la performance Performance En Ligne Le logiciel de gestion de la performance Accordance Consulting 2015 AMÉLIORER LA PERFORMANCE GLOBALE DE VOTRE ENTREPRISE AVEC ACCORDANCE SOLUTIONS Accordance Consulting 2015-2 Aperçu

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ?

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? L a montée en puissance des fuites de données en tout genre et l explosion des volumes de données

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 13 2. Les domaines et normes associés 16 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 16 2.1.1 Stratégie des services - Service Strategy 17 2.1.2 Conception

Plus en détail

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014 Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014 Paris, Enquête 2014 Les Hôpitaux publics de + de 200 lits Mme Hélène COURTECUISSE Astrid LANG Fondatrice Responsable Sécurité SI Patient

Plus en détail

Guide pratique pour la Sodexo Card

Guide pratique pour la Sodexo Card Guide pratique pour la Sodexo Card Mode d emploi et conseils pour une utilisation en toute sécurité Guide pratique pour la Sodexo Card Guide pratique pour la Sodexo Card Table des matières 1. La Sodexo

Plus en détail

Performance en Ligne. Le logiciel de gestion de la performance. www.accordance.fr _. ACCORDANCE Consulting

Performance en Ligne. Le logiciel de gestion de la performance. www.accordance.fr _. ACCORDANCE Consulting Performance en Ligne Le logiciel de gestion de la performance ACCORDANCE Consulting _ www.accordance.fr _ AMÉLIORER LA PERFORMANCE GLOBALE DE VOTRE ENTREPRISE AVEC ACCORDANCE SOLUTIONS Ø Aperçu La société

Plus en détail

Editeurs de logiciels. Votre guide SMS

Editeurs de logiciels. Votre guide SMS Votre guide SMS SMS et logiciels Les éditeurs de logiciels intègrent de plus en plus le SMS dans leurs produits, notamment pour permettre l envoi d alertes, de rappels de rendez-vous ou encore de notifications.

Plus en détail

Prise en compte des informations de veille et d alerte d

Prise en compte des informations de veille et d alerte d Prise en compte des informations de veille et d alerte d Cert-IST dans un workflow structuré Cert-IST Juin 2006 Agenda Le workflow? Quelles sont les diffusions du Cert-IST concernées Comment a-t-on adapté

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11933-X

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11933-X Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11933-X Table des matières Introduction... V CHAPITRE 1 Introduction à SSL VPN... 1 Une histoire d Internet.............................................. 3 Le modèle

Plus en détail

z Fiche d identité produit

z Fiche d identité produit z Fiche d identité produit Référence DFL-860 Désignation Firewall UTM NETDEFEND 860 Clientèle cible PME comptant jusqu à 150 utilisateurs Accroche marketing Le firewall UTM DFL-860 est une solution tout-en-un

Plus en détail

Atelier Sécurité / OSSIR

Atelier Sécurité / OSSIR Atelier Sécurité / OSSIR Présentation Produits eeye SecureIIS Retina elorrain@eeye.com & broussel@eeye.com Sommaire Page 2 Qui sommes nous? SecureIIS Protection Web Retina Scanner de Sécurité Questions

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

L offre SaaS : un choix porteur de valeur ajoutée pour votre organisation. On Demand. Solutions de gestion dédiées au secteur public

L offre SaaS : un choix porteur de valeur ajoutée pour votre organisation. On Demand. Solutions de gestion dédiées au secteur public L offre SaaS : un choix porteur de valeur ajoutée pour votre organisation On Demand Solutions de gestion dédiées au secteur public Parce que votre organisation est unique, parce que vos besoins sont propres

Plus en détail

Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche. Sommaire. I. Problématique du nomadisme au CNRS

Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche. Sommaire. I. Problématique du nomadisme au CNRS Université de Corse DESS ISI Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche Manuel BERTRAND Septembre 2004 Sommaire I. Problématique du nomadisme au

Plus en détail

10 façons d optimiser votre réseau en toute sécurité

10 façons d optimiser votre réseau en toute sécurité 10 façons d optimiser votre réseau en toute sécurité Avec le service Application Intelligence and Control des pare-feu nouvelle génération SonicWALL et la série d accélération WAN (WXA) Table des matières

Plus en détail

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de la norme PCI DSS entre les versions 2.0 et 3.0 Novembre 2013 Introduction Ce document apporte un

Plus en détail

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France International business Services Une ligne dédiée Barrières de la langue, environnement règlementaire complexe et évolutif,

Plus en détail

Serveur virtuel infogéré

Serveur virtuel infogéré Serveur virtuel infogéré Fiche produit 12 novembre 2010 Résumé Afin de garantir la disponibilité du serveur du client, nous proposons la mise à disposition d un serveur virtuel avec une infogérance complète

Plus en détail