HIGH ALTITUDE PHYSIOLOGY AND PHYSIOPATHOLOGY, FROM THE ORGANISM TO THE MOLECULE HAPPOM RAPPORT INTERMEDIAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HIGH ALTITUDE PHYSIOLOGY AND PHYSIOPATHOLOGY, FROM THE ORGANISM TO THE MOLECULE HAPPOM RAPPORT INTERMEDIAIRE"

Transcription

1 HIGH ALTITUDE PHYSIOLOGY AND PHYSIOPATHOLOGY, FROM THE ORGANISM TO THE MOLECULE HAPPOM European Commission Project ALFA n II-0379-FCD RAPPORT INTERMEDIAIRE I. Rappel des objectifs de l action: Développer une coopération entre des universités d Amérique du Sud et d Europe sur le thème de la Biologie et de la Médecine de haute altitude: - par l organisation d un cours au niveau Master pour des étudiants d Amérique du Sud en Biologie ou Médecine - en accueillant ces étudiants dans des universités européennes pour les sensibiliser à la recherche dans ce domaine - en facilitant les échanges entre les enseignants, les chercheurs et les étudiants au sein d un réseau dédié à la problématique de l adaptation à la vie dans l environnement de haute altitude qui constitue un enjeu de santé publique et une contrainte environnementale forte pour les pays Andins. II. Réalisation du projet au cours de la première année: Phase préparatoire Un voyage préliminaire en novembre 2004 a été effectué par le coordonnateur (Jean-Paul Richalet) pour s assurer des bonnes conditions de réalisation du projet (hors budget EU). Le contact avec les responsables de l ensemble des universités américaines concernées a été fructueux. Les modalités de publications de programme ALFA HAPPOM ont été mis au point. Deux universités avaient déjà une expérience de programme ALFA (Université du Chili à Santiago et Université Cayetano Heredia à Lima). Les contacts ont été plus difficiles à établir avec deux autres universités dont l expérience internationale était plus limitée 2

2 (Université Mayor de San Andres à La Paz et Université de l Altiplano à Puno, Pérou). Les difficultés furent essentiellement liées à une instabilité politique locale. Un débat est venu perturber la mise en place du projet car la responsabilité de ce projet au sein de ces deux universités est devenu l enjeu d un conflit de pouvoir. La situation s est finalement résolue à La Paz, mais le correspondant scientifique du projet ALFA HAPPOM de Puno ayant été évincé de l université, la participation de cette université au projet a été en partie compromise. Phase 1. Sélection des participants au cours intensif Les quatre universités américaines ont sélectionné au total 24 étudiants pour participer au cours intensif d Arica. Les modalités de sélection étaient laissées à la discrétion des universités. Certaines ont organisé des examens de sélections, d autres ont retenu les étudiants sur dossier. Au total, la répartition des étudiants sélectionnés a été la suivante : - Université du Chili : 9 étudiants - Université Cayetano Heredia, Lima, Pérou : 5 étudiants - Université de l Altiplano, Puno, Pérou : 4 étudiants - Université Mayor de San Andrès, La Paz, Bolivie : 6 étudiants Les étudiants étaient du niveau Master (21) ou Doctorat (3). Sept étaient médecins, 16 étaient biologistes et une étudiante en Sciences des activités physiques. Phase 2 : Cours intensif Un cours intensif de deux semaines ( du 16 au 29 avril 2005) a été organisé grâce à la collaboration avec le Pr Anibal Llanos de l Université du Chili à Santiago, à Arica (Nord du Chili), avec l aide logistique de l Université d Arica. Le programme du cours est joint avec le détail des conférences organisées par les 15 intervenants. Les professeurs invités étaient tous des spécialistes de haut niveau dans leur domaine (3 Péruviens, 1 Bolivienne, 2 Chiliens, 4 Français, 1 Espagnol, 2 Italiens, 2 Allemands). Le cours s est déroulé (essentiellement en espagnol, parfois en anglais) dans les locaux de l hôtel Arica où étaient logé l ensemble des participants, étudiants et enseignants, ce qui a facilité les contacts et permis d établir rapidement des relations informelles entre les représentants des universités européennes et sud-américaines. Au milieu du séjour, une visite au centre de recherche en altitude de Putre (géré par l Université du Chili) a permis aux participants de prendre conscience des conditions environnementales particulières de la haute altitude et d établir un contact sur le 3

3 terrain avec des chercheurs chiliens travaillant sur l adaptation du Lama à la vie sur les hauts plateaux. Phase 3 : Sélection des participants aux séjours en Europe A l issu de la semaine de cours intensif, un examen a été réalisé, portant sur l ensemble des cours suivis par les 24 étudiants. Le classement des étudiants a été réalisé selon leur note et les 12 premiers étudiants ont été sélectionnés pour la phase suivante en Europe : 5 étudiants chiliens, 4 étudiants péruviens et 3 étudiants boliviens. Selon leur ordre de classement, les étudiants ont ensuite choisi leur lieu de stage, sachant que chaque université européenne proposait d accueillir deux étudiants. Auparavant, chaque représentant d université européenne avait présenté aux étudiants les thèmes de recherche pour lesquels ils proposaient des stages. Ainsi la répartition suivante a été validée : Université de Milan : 2 étudiants chiliens Université Lyon 1 : 1 chilien, 1 bolivien Université d Auvergne : 1 chilien, 1 péruvien Université de Barcelone : 1 chilien, 1 bolivien Université de Berlin : 1 péruvien, 1 bolivien Université Paris 13 : 2 péruviens La répartition des sujets de stage est donnée dans le tableau suivant. De retour dans leur université d origine, les étudiants se sont préparés, sous la direction d un tuteur local, au thème de recherche de l université européenne choisie. Les thèmes choisis l ont été en essayant de prévoir la faisabilité des phases suivantes, c est-à-dire que les techniques acquises en Europe devaient pouvoir être mise à profit en Amérique du Sud pour poursuivre un travail de recherche collaboratif entre les deux universités partenaires. Certaines universités (Pérou, Chili) ont organisé des cours de langue pour mieux préparer leurs étudiants à leurs stages en Europe. Des contacts ont été poursuivis régulièrement entre les étudiants et leurs tuteurs respectifs européens afin de préparer au mieux leur séjour en Europe, très limité dans le temps (deux mois). Une étudiante péruvienne s étant désistée, pour des raisons personnelles, une autre étudiante péruvienne (suivant le classement à l examen d Arica) a pris la place vacante pour un stage en Europe (Paris 13). 4

4 Phase 4 : Session pratique : séjour dans les universités européennes Les séjours eu Europe, d environ deux mois, se sont déroulés en octobre et novembre Un étudiant chilien affecté à l Université de Milan a décidé, pour des raisons personnelles de ne pas donner suite à sa participation au projet (incompatibilité avec ses obligations universitaires). Il était trop tard pour procéder à son remplacement. Seulement 11 étudiants sud-américains ont donc bénéficié du séjour en Europe. Le laboratoire d accueil de l université d Auvergne à Clermont-Ferrand s est trouvé en grande difficulté pour fournir aux 2 étudiants qui lui été affectés le stage de recherche prévu. En effet, le chef de département, responsable administratif des projets envisagés est tombé gravement malade et est décédé peu après. Les deux étudiants, après une semaine de stage, ont donc été affectés à deux autres universités participantes qui ont bien voulu les intégrer dans leur programme de recherche (un étudiant chilien s est rendu à Lyon, une étudiante péruvienne à Paris 13). Au total, Berlin et Barcelone ont accueilli deux étudiants chacun, Milan un étudiant, Lyon et Paris 3 étudiants chacun. L ensemble des stages s est très bien déroulé sur le plan scientifique et l accueil dans les laboratoires a été de très bonne qualité. Les difficultés ont plutôt été d ordre logistique car l hébergement des étudiants étrangers, en particulier pour des périodes courtes de 2 mois, est extrêmement problématique et très coûteux, surtout dans des grandes villes. La bourse attribuée de 1000 euros par mois ne permettait pas de résoudre facilement ce problème. Il a fallu également convaincre certaines universités de ne pas prélever des frais (impôts?) sur la bourse versée. Enfin, le surcoût engendré par l accueil d un étudiant pendant deux mois sur le budget des laboratoires d accueil avait souvent été sous-estimé. En effet, toute recherche dans le domaine de la biologie est très vite extrêmement coûteuse et aucune ligne budgétaire dédiée à cet aspect n était clairement identifiable dans le budget ALFA. Phase 5 : Réunion générale à Lyon à la fin de la session pratique A la fin des stages en Europe, une réunion générale a eu lieu à Lyon, les 2 et 3 décembre 2005, avec l aide précieuse des Pr Péquignot et Godinot de l Université Claude Bernard. Le programme de cette réunion est joint. Au cours de cette réunion, les étudiants provenant de leurs divers lieux de stage européen, ont présenté les études auxquelles ils ont été initiés et pour certains même les premiers résultats scientifiques obtenus. De plus, certains chercheurs et directeurs de laboratoires ont présenté leurs travaux en cours. Enfin les étudiants ont présenté le calendrier de poursuite de leurs 5

5 projets dans leurs universités d origine en Amérique du Sud. Certains directeurs de laboratoire ont encore souligné le surcoût lié à la mise en place de ces projets d initiation à la recherche et qui n est pas prévu dans ce type d aide de la Communauté européenne. III. Prévisions pour la deuxième année La poursuite de la formation des étudiants dans leurs universités d origine est prévue entre juin et novembre Des programmes de collaborations ont été établis entre les laboratoires européens et américains pour mener à bien la formation des étudiants et préparer leur insertion future possible dans des programmes de thèses en co-tutelle ou des programmes bilatéraux d échanges scientifiques ou académiques. Des tuteurs européens iront valider le travail réalisé en Amérique du Sud fin IV. Communication Un site Internet a été mis en place (par l Université de Barcelone), permettant aux étudiants (et à tout autre public) d accéder à tous les cours d Arica en ligne et d échanger des informations sur le déroulement du programme d échange (www.ub.edu/happom/). Des polycopiés ont été imprimés avec les cours d Arica et les communications réalisées lors de la réunion de Lyon. Conclusions Le bilan de cette première année est extrêmement positif et a permis, selon nous, d initier un groupe de jeunes étudiants motivés à un domaine de recherche très important pour les pays andins dont ils sont origine. Ce programme a également permis de familiariser ces étudiants avec la problématique de la recherche et de leur donner une formation de haut niveau universitaire. Certains d entre eux sont certainement destinés à devenir de futurs enseignantschercheurs et seront les artisans de futurs réseaux inter-universitaires. Cette coopération Europe-Amérique Latine est très innovante, en tous cas en ce qui concerne la thématique abordée (Biologique et Médecine de haute altitude). Il n existe aucun autre réseau équivalent, dans ce domaine, entre Amérique du Sud et du Nord, par exemple. Au-delà des relations Europe-Amérique du Sud, ce projet a également permis d établir des relations entre Universités des pays Andins (Chili Bolivie Pérou) et d initier entre ces pays des échanges d étudiants dans ce domaine, ce qui était peu fréquent jusqu à ce jour. 6

6 Les difficultés tiennent essentiellement à l inexpérience de certaines universités (y compris l université coordinatrice!) dans la gestion des projets ALFA, à la relative rigidité du cadre budgétaire, à l incompatibilité entre certaines règles budgétaires européennes et des règles budgétaires nationales, à la difficulté à faire passer le message de la participation du réseau à hauteur de 25% du budget. Enfin, il faut souligner l importance de veiller à n intégrer dans ce type de réseau que des universités dont la «stabilité politique» est clairement établie. Au total, malgré quelques difficultés de gestion, le bilan intermédiaire est pour nous très positif et nous espérons faire vivre ce réseau par le développement de collaborations bilatérales futures, voire en sollicitant de nouveau le soutien de l Europe. Pr Jean-Paul Richalet Bobigny, 9 mai 2006 Liste des annexes Annexe 1 : Programme du cours intensif à Arica, Avril 2005 Annexe 2 : Liste des étudiants sélectionnés pour participer aux stages en Europe, octobre, novembre 2005 Annexe 3 : Document complet du cours intensif à Arica + Poster HAPPOM Annexe 4 : Programme de la journée commune à Lyon, décembre 2005 Annexe 5 : Rapport financier 7

L INITIATION PROFESSIONNELLE DES ENSEIGNANTS DU SUPÉRIEUR

L INITIATION PROFESSIONNELLE DES ENSEIGNANTS DU SUPÉRIEUR 1 L INITIATION PROFESSIONNELLE DES ENSEIGNANTS DU SUPÉRIEUR COULON Alain Professeur de sciences de l éducation à Paris 8 Directeur du CIES Sorbonne Les Centres d Initiation à l Enseignement Supérieur (CIES)

Plus en détail

La mobilité internationale en SRC Philippe Mary, correspondant RI 4 et 5SRC

La mobilité internationale en SRC Philippe Mary, correspondant RI 4 et 5SRC La mobilité internationale en SRC Philippe Mary, correspondant RI 4 et 5SRC Plusieurs possibilités et une obligation! ü Stage ou PFE à l étranger - Interlocuteur : responsable des stages (+enseignants)

Plus en détail

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2 Le programme ALBAN Centro Franco- Brasileiro de Documentação Técnica e Científica ALBAN - Programme Communautaire de bourses d études pour les ressortissants de l Amérique Latine en Europe Sommaire Présentation

Plus en détail

Rencontre d information générale

Rencontre d information générale Rencontre d information générale Programme d échanges d étudiants Maison internationale- 2009-2010 Qu est-ce qu un programme d échanges d étudiants? 1- Consulter la rubrique Programme d échanges d étudiants

Plus en détail

L offre Campus France

L offre Campus France L offre Campus France Partenaire vos programmes bourses Campus France, l Agence française la mobilité internationale Établissement public national placé sous la double tutelle du Ministère s Affaires étrangères

Plus en détail

Directives sur les bourses pour candidates et candidats au doctorat à l Académie de Mission de l Université de Hambourg

Directives sur les bourses pour candidates et candidats au doctorat à l Académie de Mission de l Université de Hambourg Traduit de l allemand Directives sur les bourses pour candidates et candidats au doctorat à l Académie de Mission de l Université de Hambourg Version 2013 adoptée par le Comité directeur le 25.2.2013 L

Plus en détail

POSSIBILITÉ D UNE ANNÉE À L ÉTRANGER DANS LE CADRE DU DIPLÔME D UNIVERSITÉ DU CELSA

POSSIBILITÉ D UNE ANNÉE À L ÉTRANGER DANS LE CADRE DU DIPLÔME D UNIVERSITÉ DU CELSA POSSIBILITÉ D UNE ANNÉE À L ÉTRANGER DANS LE CADRE DU DIPLÔME D UNIVERSITÉ DU CELSA DU «Sociétés, cultures et pratiques professionnelles» Niveau Master Professionnel 2 ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 1 1

Plus en détail

AIDES UdG 2010 AUX ETUDIANTS INTERNATIONAUX DE MASTERS UNIVERSITAIRES

AIDES UdG 2010 AUX ETUDIANTS INTERNATIONAUX DE MASTERS UNIVERSITAIRES AIDES UdG 2010 AUX ETUDIANTS INTERNATIONAUX DE MASTERS UNIVERSITAIRES (Approuvées par le Conseil de Gouvernement nº 2/10 du 25 février 2010) Exposé des motifs L objectif principal de ce programme d aides

Plus en détail

Mexique. Votre Stage au. Une opportunité unique, dans le pays le plus dynamique d Amérique Latine!!!

Mexique. Votre Stage au. Une opportunité unique, dans le pays le plus dynamique d Amérique Latine!!! Votre Stage au Mexique Une opportunité unique, dans le pays le plus dynamique d Amérique Latine!!! Renseignez-vous sur notre site internet www.stagemexique.com Votre Stage au Mexique Vous êtes de plus

Plus en détail

Règlement intérieur du Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes de l Université Paris-Sorbonne

Règlement intérieur du Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes de l Université Paris-Sorbonne Règlement intérieur du Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes de l Université Paris-Sorbonne Préambule Le Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Les Masters Erasmus Mundus Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Erasmus + enseignement supérieur Charte Erasmus Ens. Sup obligatoire AC1 - Organiser la mobilité

Plus en détail

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES L Université de Reims Champagne-Ardenne, Soucieuse d accompagner l internationalisation grandissante de l enseignement

Plus en détail

d excellence Eiffel Le programme Recruter et former l élite mondiale de demain Campus France Campus France votre interlocuteur unique vous accompagne

d excellence Eiffel Le programme Recruter et former l élite mondiale de demain Campus France Campus France votre interlocuteur unique vous accompagne CAMPUS FANCE h votre interlocuteur unique Le programme d excellence Eiffel http://www.campusfrance.org/fr/formulaire/listes-de-diffusion Une inscription à la liste de diffusion est proposée sur le site

Plus en détail

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1 Ecoles doctorales Histoire et situation actuelle Ecoles doctorales 1 Historique de la formation doctorale en France 1997 : Ecoles doctorales généralisées, en charge des DEA, ~320 Ecoles Doctorales. 2002

Plus en détail

Bourse de soutien aux cotutelles internationales de thèse

Bourse de soutien aux cotutelles internationales de thèse Bourse de soutien aux cotutelles internationales de thèse Dans le but de favoriser la mobilité des doctorants dans des espaces scientifiques et culturels différents et de développer la coopération scientifique

Plus en détail

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Admission de stagiaires internationaux

Admission de stagiaires internationaux Admission de stagiaires internationaux Dossier de candidature à l Institut national du patrimoine Département des restaurateurs Nom Prénom Spécialité demandée Dates souhaitées du stage Université d origine

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES. PROGRAMME EIFFEL Session 2013-2014 VADE-MECUM

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES. PROGRAMME EIFFEL Session 2013-2014 VADE-MECUM MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction des politiques de mobilité et d attractivité Sous-direction de l enseignement supérieur

Plus en détail

Organisation de la formation Le Master (bac + 5) correspond à 4 semestres validés par l obtention de 120 ECTS*.

Organisation de la formation Le Master (bac + 5) correspond à 4 semestres validés par l obtention de 120 ECTS*. MASTER MUSIQUE ET MUSICOLOGIE : MÉDIATION DE LA MUSIQUE (P) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : MUSIQUE ET MUSICOLOGIE Spécialité : MEDIATION DE

Plus en détail

ÉTUDES A L ÉTRANGER MÉMO ÉTUDIANT DES DÉMARCHES AVANT LE DÉPART A L ARRIVÉE AU RETOUR VEUILLEZ PRENDRE LA PEINE DE LIRE CE DOCUMENT JUSQU AU BOUT :

ÉTUDES A L ÉTRANGER MÉMO ÉTUDIANT DES DÉMARCHES AVANT LE DÉPART A L ARRIVÉE AU RETOUR VEUILLEZ PRENDRE LA PEINE DE LIRE CE DOCUMENT JUSQU AU BOUT : Service des Relations et de la Coopération Internationales Carole HABERT Responsable du pôle mobilité étudiante T. 01 49 40 64 12 F. 01 49 40 65 16 M. carole.habert@univ-paris8.fr ÉTUDES A L ÉTRANGER MÉMO

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES Master «DROIT» Mention «Droit de l Union européenne» Spécialité «Droit de l économie et de la régulation en Europe» Adopté à l unanimité par le Conseil

Plus en détail

FICHE DE CANDIDATURE SEJOUR A l ETRANGER

FICHE DE CANDIDATURE SEJOUR A l ETRANGER FICHE DE CANDIDATURE SEJOUR A l ETRANGER (pour les étudiants inscrits à l Université de Lorraine souhaitant effectuer une mobilité dans le cadre de leur cursus) Merci de remplir ce formulaire et de le

Plus en détail

Education et formation tout au long de la vie Programme ERASMUS

Education et formation tout au long de la vie Programme ERASMUS Service des Relations Européennes et Internationales Education et formation tout au long de la vie Programme ERASMUS LE PROGRAMME ERASMUS : ETUDIER DANS UNE UNIVERSITE EN EUROPE Programme emblématique

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SCHEMA DES FORMATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE,

Plus en détail

L éducation internationale: quelques réflexions. Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal

L éducation internationale: quelques réflexions. Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal L éducation internationale: quelques réflexions Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal Plan de la présentation 1 - L harmonisation des systèmes d éducation des pays de la francophonie: nécessaire

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Guide pratique à l usage des étudiants de Paris 1

Guide pratique à l usage des étudiants de Paris 1 1 Guide pratique à l usage des étudiants de Paris 1 Toutes les informations sont disponibles 1 sur le site : http://www.univ-paris1.fr 2 Programme ERASMUS Le programme ERASMUS, European Region Action Scheme

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Santé, populations, et politiques sociales (SPPS) de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

MASTER 2 SEJOUR A L ETRANGER. Baptiste Kurtz, Centre Hospitalier Universitaire de Rouen, Service de Cardiologie. (François Tournoux, CHU Montréal)

MASTER 2 SEJOUR A L ETRANGER. Baptiste Kurtz, Centre Hospitalier Universitaire de Rouen, Service de Cardiologie. (François Tournoux, CHU Montréal) 13 éme Séminaire National de Cardiologie et Maladies Vasculaires MASTER 2 SEJOUR A L ETRANGER Baptiste Kurtz, Centre Hospitalier Universitaire de Rouen, Service de Cardiologie (François Tournoux, CHU Montréal)

Plus en détail

BONUS QUALITE FORMATION 2010

BONUS QUALITE FORMATION 2010 Département Formation et Vie Etudiante Service inter-universitaire de Pédagogie BONUS QUALITE FORMATION 2010 Site internet à l attention des étudiants de Licence avec ressources en statistique des enseignants

Plus en détail

Evaluateur du projet : Pour l INRP Arielle Compeyron et Laurent Lima Laboratoire des Sciences de l Education Grenoble 2

Evaluateur du projet : Pour l INRP Arielle Compeyron et Laurent Lima Laboratoire des Sciences de l Education Grenoble 2 Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Ajouter ici le logo de la structure évaluatrice Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Cet appel à candidature ne s applique pas aux doctorants déjà engagés dans une thèse en cotutelle internationale.

Cet appel à candidature ne s applique pas aux doctorants déjà engagés dans une thèse en cotutelle internationale. Appel à candidature Bourses de mobilité pour les Doctorants (Mobilités entrantes et sortantes) Avant propos : L Université de Bretagne Occidentale (UBO) met en place un programme de bourses de mobilité

Plus en détail

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2014-2015

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2014-2015 DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction de la coopération culturelle, universitaire et de la recherche Sous-direction de l enseignement supérieur PROGRAMME

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction des politiques de mobilité et d attractivité Sous-direction de l

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Étudier en Belgique. Un programme d échanges en Belgique vous intéresse? INFORMATION UNIVERSITAIRE

Étudier en Belgique. Un programme d échanges en Belgique vous intéresse? INFORMATION UNIVERSITAIRE Services aux étudiants I Étudier en Belgique Un programme d échanges en Belgique vous intéresse? L Université de Montréal a établi plusieurs types d ententes avec des institutions belges permettant aux

Plus en détail

Les projets individuels de formation. COMENIUS VISITES D ETUDE www.europe-education-formation.fr

Les projets individuels de formation. COMENIUS VISITES D ETUDE www.europe-education-formation.fr Les projets individuels de formation COMENIUS VISITES D ETUDE www.europe-education-formation.fr Bourse de formation: Pour qui? Formation continue destinée au personnel participant à l enseignement scolaire

Plus en détail

DEVENEZ MEMBRE DE LA COMMUNAUTE «FRANCE ALUMNI!» NOUS VOUS SOUHAITONS LA BIENVENUE!

DEVENEZ MEMBRE DE LA COMMUNAUTE «FRANCE ALUMNI!» NOUS VOUS SOUHAITONS LA BIENVENUE! NOUS VOUS SOUHAITONS LA BIENVENUE! DEVENEZ MEMBRE DE LA COMMUNAUTE «FRANCE ALUMNI!» Depuis plus de 50 ans, Campus France, Agence française pour la promotion de l enseignement supérieur, l accueil et la

Plus en détail

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :..

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :.. ANNEXE 4 RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2009-2010 Stage en entreprise Erasmus Remarque à l attention de l étudiant : le présent rapport destiné à relater votre expérience fournira

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES PROGRAMME PARIS NOUVEAUX MONDES BOURSES CLAUDE LEVI-STRAUSS 2013 Le Programme Paris Nouveaux Mondes du PRES hesam ouvre un appel à candidatures pour des bourses de mobilité internationale

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

ÉTUDES SANCTIONNÉES PAR UN DIPLÔME Y COMPRIS ÉTUDES EN COURS. (Préciser le nom de la ville des établissements)

ÉTUDES SANCTIONNÉES PAR UN DIPLÔME Y COMPRIS ÉTUDES EN COURS. (Préciser le nom de la ville des établissements) FORMATION ÉTUDES SANCTIONNÉES PAR UN DIPLÔME Y COMPRIS ÉTUDES EN COURS Diplômes obtenus..................................................................................................................

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité Se former à la culture de l autre et aux affaires internationales La mondialisation des relations et des marchés, la valorisation

Plus en détail

Bourses de Mobilité internationale Fonds Jacques Lewin Inès Baron de Castro Fonds Xenophilia Fonds Bourses de Coopération de l ULB.

Bourses de Mobilité internationale Fonds Jacques Lewin Inès Baron de Castro Fonds Xenophilia Fonds Bourses de Coopération de l ULB. Bourses de Mobilité internationale Fonds Jacques Lewin Inès Baron de Castro Fonds Xenophilia Fonds Bourses de Coopération de l ULB Règlement 1. Objet des bourses Il s agit principalement de bourses de

Plus en détail

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 MISE A JOUR LE 27 JUIN 2012 CHARTE DES BOURSES DE LA FONDATION PALLADIO Le programme de bourses de la Fondation Palladio, sous l égide de la Fondation de France, vise

Plus en détail

Edith Schultz, Berlin, 27/02/2013. Les avantages majeurs de ce double diplôme :

Edith Schultz, Berlin, 27/02/2013. Les avantages majeurs de ce double diplôme : TU AIMES L ALLEMAND? TU AIMES L ART ET LA CULTURE? TU AS ENVIE DE VIVRE A BERLIN? LE DOUBLE DIPLOME EN MANAGEMENT ET COMMUNICATION DES MUSEES DE L HTW BERLIN EST FAIT POUR TOI! Depuis maintenant un an

Plus en détail

Références dans le Guide du programme Erasmus+ 2014

Références dans le Guide du programme Erasmus+ 2014 FICHE D AIDE A LA LECTURE DU GUIDE DU PROGRAMME ERASMUS+ 2014 Échanges de jeunes #MOBILITÉ Références dans le Guide du programme Erasmus+ 2014 Critères d éligibilité et règles de financement Partie B //

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES DE LA TROISIEME ANNEE DU DIPLOME DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG

REGLEMENT DES ETUDES DE LA TROISIEME ANNEE DU DIPLOME DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG REGLEMENT DES ETUDES DE LA TROISIEME ANNEE DU DIPLOME DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG Applicable pour les étudiants en mobilité à partir de 2013/2014 La troisième année du diplôme de l

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES Université Moulay Ismail Faculté des Sciences et Techniques Errachdia REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES CEDOC-ST DENOMINATION DU CEDOC Article 1: Le Centre d Etudes

Plus en détail

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارة التعليم العالي و البحث العلمي MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ARRETE

Plus en détail

PROGRAMME 2015 «CHAIRES FRANCO-BRESILIENNES DANS L ETAT DE SÃO PAULO»

PROGRAMME 2015 «CHAIRES FRANCO-BRESILIENNES DANS L ETAT DE SÃO PAULO» PROGRAMME 2015 «CHAIRES FRANCO-BRESILIENNES DANS L ETAT DE SÃO PAULO» L Université de São Paulo (USP), l Université d Etat de Campinas (UNICAMP) et l Université d Etat de São Paulo «Júlio de Mesquita Filho»

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Master Management des ressources humaines

Master Management des ressources humaines Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des ressources humaines Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ACADÉMIE DE PARIS. CONVENTION POUR LA MISE EN PLACE

Plus en détail

MASTER Droit privé approfondi

MASTER Droit privé approfondi MASTER Droit privé approfondi Parcours droit civil Dispositifs d accompagnement --Suivi individualisé tout au long de la formation. --Séminaire d insertion professionnelle animé par une équipe dédiée d

Plus en détail

Mathématiques, Image et Applications

Mathématiques, Image et Applications Rapport sur l école CIMPA-UNESCO-LIBAN Mathématiques, Image et Applications Université Libanaise, Tripoli-Liban 7-16 avril 2010 Ahmad El Soufi Contexte Cette école de recherche est la seconde école organisée

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Visiteur médical de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE

EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE L IAGU est une ONG internationale spécialisée dans la recherche/action, l appui technique et l information dans le domaine de l environnement

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Matériaux de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT 2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT MASTER 2 RECHERCHE OPTION DROIT PRIVE FONDAMENTAL ANCIEN DIPLÔME D ETUDES APPROFONDIES (D.E.A) Option DROIT PRIVE

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES D EXCELLENCE Bourses de Master 2 ou de Doctorat

PROGRAMME DE BOURSES D EXCELLENCE Bourses de Master 2 ou de Doctorat Réservé au SCAC : Dossier reçu le : Dossier n : 2015/ Domaine : AMBASSADE DE FRANCE AU VIETNAM PROGRAMME DE BOURSES D EXCELLENCE Bourses de Master 2 ou de Doctorat DEMANDE DE BOURSE ANNÉE UNIVERSITAIRE

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Conseil 03 12-2014. Site web de l ecole : http://edsf.univ-bpclermont.fr/

Conseil 03 12-2014. Site web de l ecole : http://edsf.univ-bpclermont.fr/ Conseil 03 12-2014 Site web de l ecole : http://edsf.univ-bpclermont.fr/ Ordre du jour 1) Bilan du recrutement au sein de l Ecole 2) Budget 2014 3) Formation 2014-2015 4) Evaluation AERES-HCERES (planning)

Plus en détail

Soutien aux manifestations scientifiques

Soutien aux manifestations scientifiques Soutien aux manifestations scientifiques Antenne Amérique Latine - Bureau des Amériques DEMANDE D'APPUI FINANCIER 2015 La contribution totale ne pourra pas excéder 4 000 (les moyennes sont en général de

Plus en détail

Formation à la pédagogie Steiner-Waldorf

Formation à la pédagogie Steiner-Waldorf Formation à la pédagogie Steiner-Waldorf Promotion 2015-2018 Formation à la pédagogie Steiner-Waldorf Promotion 2015-2018 Didascali, Institut de Formation, propose une formation professionnelle en cours

Plus en détail

«QUAI D ORSAY / ENTREPRISES» Candidature

«QUAI D ORSAY / ENTREPRISES» Candidature «QUAI D ORSAY / ENTREPRISES» Le ministère des Affaires étrangères et européennes, le Groupe ALTEN et le Réseau «n+i» partenaires pour l accueil en France d étudiants étrangers Vous venez de télécharger

Plus en détail

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : Arts, Lettres, Langues Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais L1 60 ECTS Volume horaire étudiant : 418h à 438h (*) 150h 244h

Plus en détail

Organiser son séjour à l étranger Quelles démarches? mobilite@ulb.ac.be

Organiser son séjour à l étranger Quelles démarches? mobilite@ulb.ac.be Organiser son séjour à l étranger Quelles démarches? Source: Commission Européenne, Etude d Impact Erasmus Source: Commission Européenne, Etude d Impact Erasmus Source: Commission Européenne, Etude d Impact

Plus en détail

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE)

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Espagnol Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Management du tourisme et des loisirs, spécialité e-commercialisation des produits touristiques de l Université de Corse Pasquale

Plus en détail

Partir étudier au Canada avec le programme CREPUQ

Partir étudier au Canada avec le programme CREPUQ Partir étudier au Canada avec le programme CREPUQ Les principes Etre inscrit à l ULCO Suivre les enseignements proposés dans un établissement québécois partenaire Reconnaissance des examens validés au

Plus en détail

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 Le programme de bourses Eiffel comporte deux volets : - un volet master qui permet de financer une formation diplômante de niveau master de 12 à 36 mois ; - un volet doctorat

Plus en détail

REGLEMENT BOURSE PROJET JEUNE

REGLEMENT BOURSE PROJET JEUNE REGLEMENT BOURSE PROJET JEUNE Afin de vous aider à réaliser vos aspirations et à concrétiser vos projets, le CCAS du Touvet vous accompagne avec le dispositif «Bourse Projet Jeune». Les objectifs de la

Plus en détail

MASTER 2, MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS COMMERCE DES VINS

MASTER 2, MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS COMMERCE DES VINS MASTER 2, MENTION MARKETING ET VENTE, PARCOURS COMMERCE DES VINS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation L'Université de Montpellier

Plus en détail

l'apprentissage Devenir ingénieur des bénéfices partagés par apprentissage en horticulture, en paysage ou en agroalimentaire

l'apprentissage Devenir ingénieur des bénéfices partagés par apprentissage en horticulture, en paysage ou en agroalimentaire l'apprentissage des bénéfices partagés ÉDITION 2015 www.agrocampus-ouest.fr/apprentissage Devenir ingénieur par apprentissage en horticulture, en paysage ou en agroalimentaire Institut supérieur des sciences

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention.

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention. Evaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Université Lyon 1 - Claude Bernard Demande n S3110048058 Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Mathématiques et applications,

Plus en détail

Codirecteur international en assurance-maladie PÉROU

Codirecteur international en assurance-maladie PÉROU Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014

Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014 Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014 Depuis 2007, le Pôle genre et développement de l Institut de hautes

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN FINANCIER

POLITIQUE DE SOUTIEN FINANCIER CE-238-1029 (30 MAI 2008) CA-299-1897 (19 SEPTEMBRE 2008) CE-241-1064 (11 SEPTEMBRE 2009) CA-307-1937 (18 SEPTEMBRE 2009) NOTE : L EMPLOI DU MASCULIN NE VISE QU À ALLÉGER LE TEXTE. POLITIQUE DE SOUTIEN

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

Lyon, 15 16 mai 2014 Auditorium

Lyon, 15 16 mai 2014 Auditorium Cinquante-sixième Session 25/03/2014 Lyon, 15 16 mai 2014 Auditorium POINT SUR LE PROJET DE «NOUVEAU CENTRE» 1. Ce document décrit l état d avancement du projet de «Nouveau Centre» présenté dans les documents

Plus en détail

L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques)

L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques) L APPEL A PROJETS RETHE (recherches thématiques) Thème 1 : Etude sur l évolution des métiers de supervision pédagogique et sur l impact éventuel de nouveaux modes de formation sur cette évolution Des enquêtes

Plus en détail

Bourse Master Île-de-France

Bourse Master Île-de-France Bourse d accueil d étudiants étrangers Vade-mecum Dans le cadre de sa politique en faveur de la mobilité internationale des étudiants, la Région Île-de-France a mis en place un dispositif d aide intitulé

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique et mathématiques de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Bourses de formation du Fonds pour la Santé des Femmes

Bourses de formation du Fonds pour la Santé des Femmes Objectifs Bourses de formation du Fonds pour la Santé des Femmes Le Fond pour la santé des femmes (FSF) à pour objectif principal de développer et soutenir financièrement des actions de formation d information

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues, littératures et civilisations étrangères de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d

Plus en détail

Internationalisation des études doctorales

Internationalisation des études doctorales Internationalisation des études doctorales Appel à candidatures «mobilité» 2015 INTERNATIONALISATION DES ÉTUDES DOCTORALES APPEL À CANDIDATURES POUR DES MOBILITÉS INTERNATIONALES 2015 Objet de l appel

Plus en détail

Soutien des stages en laboratoire de recherche des étudiants de Master 2 Participation au financement des gratifications de stage

Soutien des stages en laboratoire de recherche des étudiants de Master 2 Participation au financement des gratifications de stage Soutien des stages en laboratoire de recherche des étudiants de Master 2 Participation au financement des gratifications de stage Appel à projets Année universitaire 2014-2015 REGLEMENT PREAMBULE : Dans

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE NOM ET COMMUNE DU LYCEE : NOM ET PRENOM DE L ELEVE CANDIDAT(E) :.. BOURSIER(E) : OUI NON DOSSIER DE CANDIDATURE PROGRAMME PEI TERMINALE 2011-2012 Cadre réservé à Sciences Po Lille Décision finale : Admis

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

Le soutien de l Ambassade de France en Russie à la coopération universitaire dans le domaine ferroviaire Instruments et modalités

Le soutien de l Ambassade de France en Russie à la coopération universitaire dans le domaine ferroviaire Instruments et modalités Le soutien de l Ambassade de France en Russie à la coopération universitaire dans le domaine ferroviaire Instruments et modalités IIe Forum des formations ferroviaires 30-31 mars 2015, Paris, CNAM Guillaume

Plus en détail

Coopération internationale de l Université de Sousse : Etat des lieux

Coopération internationale de l Université de Sousse : Etat des lieux Coopération internationale de l Université de Sousse : Etat des lieux M. Belhareth O. Korabaa Université de Sousse Colloque Tethys Marseille, Mai 07 Présentation Pour l année universitaire 004 005, l Université

Plus en détail