Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip)"

Transcription

1 Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Mars 2014

2

3 Règlementt Le présent règlement se fonde sur l art. 2 des statuts de J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (désignée ci-après «la Fondation»), Bâle. Afin de faciliter la compréhension, toutes les dénominations de personnes se rapportent aussi bien aux hommes qu aux femmes. La notion de «conjoint/partenaire» utilisée dans le texte désigne les personnes mariées ainsi que les partenaires enregistrés au sens de la loi sur le partenariat enregistré. A Dispositions générales Art. 1 But La Fondation a pour but le maintien de la couverture de prévoyance obligatoire et surobligatoire dans le domaine de la prévoyance professionnelle. A cette fin, elle accepte des prestations de sortie ou de libre passage pour le compte du preneur de prévoyance. Art. 2 Contenu du règlement Le présent règlement régit l organisation et l administration de la Fondation ainsi que les droits et obligations des preneurs de prévoyance envers la Fondation. Art. 3 Le preneur de prévoyance Le preneur de prévoyance s affilie à la Fondation en signant la demande d ouverture d un compte de libre passage. La Fondation accepte des prestations de sortie ou de libre passage en faveur de preneurs de prévoyance qui quittent leur emploi avant la naissance d un droit sur leur avoir de prévoyance et ne s affilient pas à une nouvelle institution de prévoyance (c est-à-dire dont la prestation de sortie ou de libre passage ne peut pas être transférée à une nouvelle institution de prévoyance), ou qui disposent, au moment de leur entrée dans une nouvelle institution, d un certain montant disponible après le rachat des prestations réglementaires complètes. La Fondation accepte également les versements d autres institutions servant à maintenir la couverture de prévoyance si le preneur de prévoyance ayant droit aux prestations le souhaite. B Organisation de la Fondation Art. 4 Conseil de fondation En vertu de l acte de fondation, la direction de la Fondation incombe au conseil de fondation. Ce dernier se compose au moins de quatre membres nommés par la fondatrice. Le conseil de fondation élit en son sein un président et un vice-président. Pour le surplus, le conseil de fondation se constitue lui-même. Le conseil de fondation se réunit selon les besoins, sur convocation du président. Chaque membre peut demander par écrit au président de convoquer une séance du conseil de fondation. Le conseil de fondation siège au moins une fois par an. Sa période de fonction est de trois ans. Le conseil de fondation peut valablement délibérer et statuer lorsque la majorité des membres sont présents. Les décisions sont prises à la majorité des voix des membres présents. Le président vote également. En cas d égalité des voix, celle du président compte double. Les décisions peuvent aussi être prises par voie de circulaire si aucun membre n exige une délibération orale. Toutes les décisions doivent être consignées dans un procèsverbal qui sera cosigné par le président et le secrétaire. Le conseil de fondation s occupe de toutes les affaires de la fondation, notamment de l administration de sa fortune; il statue définitivement sur toutes les questions touchant à la Fondation, en respectant les prescriptions légales, pour autant que le présent règlement n en dispose pas autrement. Dans des cas isolés justifiés, il peut prendre des décisions dérogeant au règlement, sous réserve des prétentions des ayants droit et des prescriptions légales. Il nomme la direction, l administration et les commissions spéciales. Le conseil de fondation peut déléguer certaines tâches à la direction, à l administration ou à des commissions spéciales, en particulier à une commission de placement. Le conseil de fondation confie la gestion des affaires courantes à la direction et à l administration conformément à l article 5 ci-après. Il édicte le règlement Règlementt 3

4 interne à l intention de la commission de placement ainsi que les directives relatives à la gestion de la fortune. Art. 5 Direction Le conseil de fondation peut également confier l administration de la Fondation à des tiers qui ne sont pas membres du conseil de fondation. Les affaires courantes sont gérées par la direction et l administration, sous la supervision du président du conseil de fondation. Le directeur est notamment chargé de mettre en oeuvre les décisions du conseil de fondation en collaboration avec l administration. Le directeur assure la conduite de l administration et contrôle ses activités. Le conseil de fondation mandate et désigne les personnes autorisées à représenter la Fondation et définit le mode de signature. Art. 6 Organe de contrôle La Fondation désigne un organe de contrôle chargé de procéder à la vérification annuelle de la gestion des affaires, des comptes et des placements de capitaux. La durée du mandat de l organe de contrôle est d une année. Art. 7 Couverture de frais Les frais administratifs de la Fondation sont couverts par: a) les contributions de la fondatrice, b) une participation aux frais du preneur de prévoyance, c) les prélèvements sur la fortune libre de la Fondation. La Fondation peut exiger une taxe administrative supplémentaire de CHF 300. (état au ) lors d un retrait anticipé ou en cas de mise en gage de l avoir de prévoyance pour l acquisition d un logement en propriété. Art. 8 Exercice L exercice de la Fondation correspond à l année civile. Les comptes sont arrêtés au 31 décembre de chaque année et soumis à l autorité de surveillance compétente après avoir été approuvés par le conseil de fondation et vérifiés par l organe de contrôle. C Tenue des comptes Art. 9 Composition de la fortune/information Un compte de libre passage individuel servant au maintien de la couverture de prévoyance est ouvert pour chaque preneur de prévoyance. La prestation de sortie ou de libre passage transférée est créditée sur ce compte. Le montant de l avoir de vieillesse selon la LPP est indiqué séparément. Le preneur de prévoyance ou l ancienne institution de prévoyance sont tenus de remettre à la fondation le décompte de la prestation de sortie ou de libre passage issue du précédent rapport de prévoyance. Les montants suivants sont portés au crédit du compte de libre passage: la prestation de sortie ou de libre passage versée; d éventuelles contributions d employeurs et d autres institutions dont le but est le maintien de la couverture de prévoyance; les montants de prévoyance reçus en cas de divorce; les intérêts; le produit de la vente de placements individuels. Les montants suivants sont débités du compte de libre passage: les transferts à d autres institutions de prévoyance; les prélèvements du titulaire dans le cadre des dispositions légales; les retraits anticipés destinés à financer l acquisition d un logement; les montants de prévoyance versés en cas de divorce; le prix d achat des placements individuels; la participation aux frais du preneur de prévoyance selon l art. 7. Le 31 décembre de chaque année, la Fondation établit un certificat de prévoyance mentionnant le solde du compte de libre passage de chaque preneur de prévoyance. Les informations suivantes relatives au compte figurent également sur ce certificat: montant de l avoir de vieillesse selon la LPP; montant de la prestation de libre passage à l âge de 50 ans; montant de la prestation de libre passage lors du mariage ou de l entrée en vigueur de la loi sur le libre passage (LFLP). 4 Règlementt

5 Sur demande, la Fondation communique au preneur de prévoyance le montant à disposition pour financer l acquisition d un logement en propriété ainsi que d autres renseignements dans le cadre des dispositions en matière de surveillance. Chaque preneur de prévoyance peut exiger que la Fondation lui communique toutes les données le concernant et qu elle les corrige si nécessaire. Art. 10 Rémunération Le taux d intérêt auquel les comptes de libre passage sont rémunérés est fixé par de conseil de fondation dans le cadre des dispositions légales. Les apports sont rémunérés aux conditions du marché à partir de la date de valeur du versement. Le 31 décembre de chaque année, les intérêts sont crédités sur le compte du preneur de prévoyance, ajoutés à l avoir de prévoyance et rémunérés avec ce dernier. Art. 11 Libre passage Dans le cadre des dispositions légales et des conventions conclues entre le preneur de prévoyance et la Fondation, le preneur de prévoyance peut transférer à tout moment l avoir de prévoyance à une caisse de pension ou à une autre fondation de libre passage, resp. à une autre forme de maintien de la couverture de prévoyance. Lorsque le preneur de prévoyance entre dans une nouvelle institution de prévoyance, il doit en informer immédiatement la Fondation. Cette dernière transfère alors l avoir de libre passage à la nouvelle institution de prévoyance. S il reste une partie de la prestation de libre passage après le rachat par preneur de prévoyance de la prestation réglementaire complète, ce dernier peut conserver cet avoir sur son compte auprès de la Fondation. Art. 12 Placement de la fortune de la Fondation/placement individuel de la fortune La fortune de la Fondation est investie par le conseil de fondation conformément aux prescriptions légales en vigueur. Les apports des preneurs de prévoyance sont investis comme des avoirs rémunérés par la Fondation. Si le solde du compte de libre passage atteint un certain montant qui devra être fixé par le conseil de fondation, le preneur de prévoyance peut acquérir des parts d un portefeuille titres collectif ou acheter directement des valeurs mobilières dans le cadre des dispositions légales. Les détails relatifs aux placements sont régis par l annexe «Placements en valeurs mobilières» au présent règlement. Art. 13 Droit à l avoir de prévoyance individuel Lorsqu il atteint la limite d âge (âge de la retraite LPP ou au plus tôt 5 ans auparavant), le preneur de prévoyance peut disposer de son avoir. Un versement ultérieur est admissible au plus tard 5 ans après que la limite d âge a été atteinte. Le preneur de prévoyance a en outre la possibilité d utiliser son avoir de libre passage pour acquérir ou construire un logement pour ses propres besoins, pour acheter des parts d une coopérative d habitation ou de construction ou pour amortir une hypothèque. Un tel versement ne peut avoir lieu qu une fois tous les cinq ans et requiert l approbation écrite du conjoint/partenaire. Un versement anticipé de l avoir de prévoyance n est possible que dans les cas suivants: a) le preneur de prévoyance est au bénéfice d une rente entière de l assurance-invalidité fédérale et le risque d invalidité n est pas assuré; b) le preneur de prévoyance utilise l avoir de prévoyance pour un rachat de prestations dans une institution de prévoyance professionnelle exonérée de l impôt ou demande de virer son avoir à une autre institution de libre passage; c) le preneur de prévoyance quitte définitivement la Suisse; d) le preneur de prévoyance s établit à son compte et n est plus soumis à l assurance obligatoire; e) la prestation de libre passage est inférieure à la contribution annuelle du preneur de prévoyance. Les preneurs de prévoyance mariés et les partenaires enregistrés doivent produire une approbation écrite du conjoint/partenaire pour un versement au sens de l art. 13, lettres c) à e). Dans ce cas, la signature du conjoint/partenaire doit être attestée officiellement (notaire, commune). Le versement de la prestation de prévoyance est imposable conformément aux prescriptions en vigueur au moment du versement (impôt anticipé, impôt sur le revenu, impôt à la source, etc.). Lors du versement de l avoir de prévoyance, la Fondation remplit ses obligations fiscales en annonçant la prestation imposable à l autorité fiscale et en prélevant, le cas échéant, un impôt à la source. Règlementt 5

6 Art. 14 Prestation de prévoyance/ordre des bénéficiaires La prestation de prévoyance se compose de l avoir de prévoyance lorsque la limite d âge de la retraite est atteinte; en cas d invalidité (art. 13, al. 2 du règlement), de l avoir de prévoyance ainsi que des prestations d assurance correspondantes si une assurance-risque a été conclue; en cas de décès, de l avoir de prévoyance ainsi que des prestations d assurance correspondantes si une assurance-risque a été conclue. Les personnes suivantes ont qualité de bénéficiaire s agissant du maintien de la prévoyance: a) en cas de survie, le preneur de prévoyance b) en cas de décès de celui-ci, les personnes ci-après dans l ordre suivant: 1. les survivants au sens des art. 19, 19a et 20 LPP, 2. les personnes à l entretien desquelles le preneur de prévoyance subvenait de façon substantielle, ou la personne qui avait formé avec lui une communauté de vie ininterrompue d au moins cinq ans immédiatement avant le décès ou qui doit subvenir à l entretien d un ou de plusieurs enfants communs, 3. les enfants du défunt qui ne remplissent pas les conditions de l art. 20 LPP, les parents ou les frères et soeurs, 4. les autres héritiers légaux, à l exclusion des collectivités publiques. Le preneur de prévoyance peut préciser les droits de chacun des bénéficiaires et inclure dans le cercle des personnes défini à l al. 1, let. b, ch 1, celles qui sont mentionnées au ch. 2. L ordre des bénéficiaires écrit doit être déposé auprès de la Fondation. Si le preneur de prévoyance ne précise pas les droits des bénéficiaires d un même groupe, la Fondation divise l avoir en parties égales entre chacun d eux. D Relations entre les preneurs de prévoyance et la Fondation Art. 15 Cession, compensation et mise en gage Avant son échéance, l avoir de prévoyance ne peut être ni cédé, ni compensé avec d autres créances, ni mis en gage. Les exceptions prévues par la loi fédérale sur l encouragement à la propriété du logement au moyen des avoirs de la prévoyance professionnelle demeurent réservées. Dans ces cas, l approbation écrite du conjoint/partenaire est également nécessaire. En cas de dissolution du régime matrimonial lors d un divorce ou dans d autres circonstances, le preneur de prévoyance ou le juge peut céder, resp. attribuer au conjoint/partenaire la totalité ou une partie de l avoir. Dans ce cas, le tribunal communique à la Fondation le montant à transférer et lui fournit les indications nécessaires au maintien de la prévoyance. La Fondation offre au preneur de prévoyance la possibilité de reconstituer son capital de couverture à concurrence du montant transféré. Si le preneur de prévoyance n utilise pas cette possibilité, le transfert entraîne une réduction proportionnelle des prestations lors de la survenance d un cas de prévoyance. Au moment du transfert, l institution de prévoyance communique au preneur de prévoyance les nouvelles prestations réduites. Les lacunes de couverture peuvent être assurées à titre complémentaire hors de la Fondation. Art 16 Assurance La Fondation ne propose pas d assurance complémentaire destinée à couvrir les risques d invalidité ou de décès. Sur demande, elle peut mettre le preneur en rapport avec un assureur spécialisé dans ce domaine et demander des offres correspondantes. Art. 17 Données personnelles du preneur de prévoyance Le preneur de prévoyance annonce à la Fondation tout changement des éléments importants de sa relation avec la Fondation ou de son adresse postale. La Fondation décline toute responsabilité concernant les conséquences d une communication insuffisante, tardive ou erronée. Toute la correspondance destinée à la Fondation doit être adressée au domicile de celle-ci. Les communications et les justificatifs destinés au preneur de prévoyance sont expédiés à la dernière adresse connue. 6 Règlementt

7 Art. 18 Responsabilité La Fondation n est pas responsable des conséquences qui pourraient découler de l inobservance par le preneur de prévoyance de ses engagements contractuels et réglementaires. Art. 19 Modifications Le conseil de fondation peut modifier le présent règlement sous réserve des droits légitimement acquis des preneurs de prévoyance. La Fondation communique les modifications importantes du règlement et des dispositions légales aux preneurs de prévoyance sous une forme appropriée. Art. 21 Litiges, for juridique En cas de litige concernant le droit aux prestations, la Fondation est habilitée à consigner l avoir conformément à l art. 96 et 472 ss. du CO. Art. 22 Entrée en vigueur Le présent règlement est entré en vigueur le 7 juin 2007 et remplace tous les règlements précédents. Changement que par la décision du Conseil de fondation du 26 Septembre 2013 et entrée en vigueur le 1 Janvier Bâle, mars 2014 Art. 20 Lacunes du règlement Dans la mesure où le présent règlement ne contient aucune disposition régissant un cas d espèce, le conseil de fondation adopte une réglementation conforme au but de la Fondation. Règlementt 7

8

9 Annexe: Placements Annexe: Placements Les dispositions suivantes se fondent sur l art. 12 du règlement de la J. Safra Sarasin Fondation de libre passage: Art. 1 But Le preneur de prévoyance a la possibilité de placer tout ou partie de son patrimoine de prévoyance en parts des groupes de placement conformes à la LPP de la Fondation de placement J. Safra Sarasin (dénommée ci-après SAST). Des parts entières respectivement des fractions de parts peuvent être acquises. SAST est une fondation de placement soumise aux directives de l ordonnance sur la prévoyance vieillesse, survivants et invalidité (OPP2). La J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (dénommée ci-après SaraFlip) est cofondatrice. Art. 2 Parts SaraFlip acquiert en son nom et pour le compte du preneur de prévoyance des parts des groupes de placement LPP conformément aux instructions qui lui ont été communiquées par ce dernier. Les parts sont conservées dans un dépôt rattaché au compte du preneur de prévoyance. Les parts du preneur de prévoyance sont émises par la Fondation. Elles n ont pas de valeur nominale et ne sont pas incorporées dans un titre. Les parts sont soumises aux mêmes dispositions réglementaires que les avoirs de prévoyance individuels. Le preneur de prévoyance ne peut exiger ni une rémunération minimale, ni une garantie concernant le maintien de la valeur du capital sur la part investie de l avoir de libre passage. Le risque de placement est supporté par le preneur de prévoyance. Art. 3 Acquisition et restitution des parts Le preneur de prévoyance peut acquérir et restituer des parts aux dates fixées par le conseil de fondation (exception faite de la première et de la dernière semaine de l exercice). Les ordres d achat et de vente doivent être transmis à la Fondation par écrit. Des parts entières respectivement des fractions de parts sont négociées. Une commission est due à l achat de parts SAST et débitée du compte SaraFlip. Les prix d achat et de remboursement correspondent à la valeur d inventaire calculée au moment de la transaction. Pendant toute la durée de la convention de prévoyance, le produit du rachat est dans tous les cas crédité sur le compte SaraFlip individuel du preneur de prévoyance. Art. 4 Valorisation La valeur d une part est obtenue en divisant la valeur d inventaire de la fortune accumulée le jour de l évaluation par le nombre de parts en circulation. Cette évaluation a lieu à la date d évaluation fixée ainsi que le dernier jour de l exercice. Les achats sont décomptés au prix d achat établi à la date d évaluation suivante et les ventes sont décomptées au dernier prix de rachat calculé avant que le montant soit crédité sur le compte. Art. 5 Bouclement du compte Le bouclement du compte entraîne automatiquement la vente des parts SAST sous dépôt. Art. 6 Modification du règlement Le conseil de fondation de SaraFlip peut modifier le présent règlement complémentaire sous réserve des droits légitimement acquis des preneurs de prévoyance. Les modifications importantes sont communiquées aux preneurs de prévoyance sous une forme appropriée. Art. 7 Autres dispositions Pour le surplus, le règlement de la Fondation Sara-Flip et le règlement de la J. Safra Sarasin Fondation de placement sont applicables. Bâle, mars 2014 Annexe: Placements 9

10

11

12 J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Elisabethenstrasse 62 Case postale CH-4002 Bâle Téléphone + 41 (0) Téléfax + 41 (0) rl361ch0715fr

Convention de prévoyance Relation

Convention de prévoyance Relation Fondation de Prévoyance Cornèr Troisième Pilier Via Canova 16 6901 Lugano Switzerland Convention de prévoyance No. Relation Demande d ouverture d un compte de prévoyance lié auprès de la Fondation de Prévoyance

Plus en détail

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP Copie pour la fondation de libre passage Freizügigkeitsstiftung der Migros Bank Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP L ouverture du compte sera effectuée après entrée de la prestation

Plus en détail

Convention de prévoyance

Convention de prévoyance (à usage interne, laisser en blanc s.v.p.) N de compte prévoyance Original pour la Fondation Convention de prévoyance Conformément à l art. 82 LPP, le/la titulaire convient avec la Fondation de prévoyance

Plus en détail

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce)

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Code civil suisse (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Modification du 19 juin 2015 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur

Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur 1. Dispositions générales Art.1 Organisation de la CPR Responsable de la professionnelle 1 Sous le nom de «Caisse de pension Ramoneur» (CPR) une fondation

Plus en détail

Impôt fédéral direct Impôt anticipé. Berne, le 17 juillet 2008. Circulaire n o 18. Imposition des cotisations et des prestations du pilier 3a

Impôt fédéral direct Impôt anticipé. Berne, le 17 juillet 2008. Circulaire n o 18. Imposition des cotisations et des prestations du pilier 3a Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Impôt fédéral direct Impôt anticipé

Plus en détail

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration).

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration). Glossaire Âge LPP L année civile moins l année de naissance donne l âge LPP. Autorité de surveillance L autorité de surveillance est prévue par la LPP. Il doit s agir d une instance cantonale centrale

Plus en détail

Règlement sur les prêts (RPrêts)

Règlement sur les prêts (RPrêts) Version du 31 mai 2013 Règlement sur les prêts (RPrêts) Version validée par la Commission de placements le 14 mars 2011 et adoptée par le Conseil d administration le 21 mars 2011. CHAPITRE PREMIER Généralités

Plus en détail

Règlement. Gestion des comptes de collaborateur et des dépôts d actions

Règlement. Gestion des comptes de collaborateur et des dépôts d actions Règlement Gestion des comptes de collaborateur et des dépôts d actions 2013 Gestion des comptes de collaborateur et des dépôts d actions Champ d application : Type : Suisse règlement Responsable du contenu

Plus en détail

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle.

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance contient de nombreuses informations intéressantes concernant la couverture

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Édition de janvier 2015 Votre sécurité nous tient à cœur. Sommaire I. Généralités 1. Bases 3 2.

Plus en détail

Directives de la CHS PP D 05/2014

Directives de la CHS PP D 05/2014 Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la CHS PP D 05/2014 français Octroi de prêts hypothécaires («hypothèques sur son propre immeuble») Edition du: 28

Plus en détail

Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle

Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Édition de décembre 2009 Votre sécurité nous tient à cœur.

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle obligatoire (LPP) en Suisse Etat: janvier 2012 Table des matières Le 2 e pilier dans le système suisse de prévoyance

Plus en détail

Aspects de droit fiscal

Aspects de droit fiscal CENTRE DE DROIT NOTARIAL DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Planification matrimoniale et successorale en matière d assurance des 2e et 3e piliers Aspects de droit fiscal 1 Notion de prévoyance professionnelle

Plus en détail

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel.

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. 2 011 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire. 3 Portrait 4 Comptes annuels

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste

Règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste Règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste valable dès le er août 0 Caisse de pensions Poste Viktoriastrasse 7 Case postale 58 000 Berne 5 téléphone 058 8 56 66 courriel pkpost@pkpost.ch www.pkpost.ch

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier/

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier/ Prévoyance professionnelle Ce qu il faut savoir du 2 e pilier/ Prévoyance professionnelle obligatoire (LPP) en Suisse Etat: janvier 2015 Table des matières Le 2 e pilier dans le système suisse de prévoyance

Plus en détail

Performance. Recognition. Reward. ABB Assurance complémentaire

Performance. Recognition. Reward. ABB Assurance complémentaire Titelbild: Illustration Foto, first level imagery Objekt Règlement, édition 2013 Performance. Recognition. Reward. ABB Assurance complémentaire A better world begins with you La version originale en langue

Plus en détail

Caisse de pension et propriété du logement/

Caisse de pension et propriété du logement/ Encouragement à la propriété du logement (EPL) Caisse de pension et propriété du logement/ Versement anticipé et mise en gage des avoirs issus du 2 e pilier Table des matières Mobilisation des capitaux

Plus en détail

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE Page 3 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE 60+ Page 4 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE DE PLACEMENT À TERME Page 5 LA PRÉVOYANCE AVEC

Plus en détail

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES à durée déterminée et taux d intérêt fixe Edition Septembre 2014 Pensionskasse Alcan Schweiz Directives pour les hypothèques fixes 2 TABLE DES MATIERES Art. 1 Champ

Plus en détail

Votre certificat de prévoyance

Votre certificat de prévoyance www.allianz.ch Votre certificat de prévoyance Mars 2014 Notice pour la personnes assurée Un certificat de prévoyance est établi chaque année à votre intention et vous donne des informations importantes

Plus en détail

Statuts. de la Caisse paritaire de prévoyance de l'industrie et de la construction

Statuts. de la Caisse paritaire de prévoyance de l'industrie et de la construction Statuts de la Caisse paritaire de prévoyance de l'industrie et de la construction Art. 1 Dénomination et constitutions 1) Sous la dénomination «Caisse paritaire de prévoyance de l'industrie et de la construction»,

Plus en détail

Loi fédérale sur la garantie des dépôts bancaires

Loi fédérale sur la garantie des dépôts bancaires Loi fédérale sur la garantie des dépôts bancaires (Loi sur la garantie des dépôts bancaires, LGDB) du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 98 de la Constitution fédérale, vu le message

Plus en détail

Thèmes spéciaux de la Caisse de pension Coop. 1 er Janvier 2014 THEME. Encouragement à la propriété du logement

Thèmes spéciaux de la Caisse de pension Coop. 1 er Janvier 2014 THEME. Encouragement à la propriété du logement Thèmes spéciaux de la Caisse de pension Coop 1 er Janvier 2014 Encouragement à la propriété du logement selon LPP art. 30ff et CO 331d/331e THEME Encouragement à la propriété du logeme Qu est-ce que l

Plus en détail

Directives de la CHS PP D 01/2014

Directives de la CHS PP D 01/2014 Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la CHS PP D 01/2014 français Habilitation des gestionnaires de fortune actifs dans la prévoyance professionnelle Edition

Plus en détail

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail.

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Début d un nouvel emploi

Plus en détail

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Fisca Finance SA Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Patrick Féral et Benoit Steiner 8 novembre 2011 page 1 LA PREVOYANCE EN SUISSE page

Plus en détail

Payer, épargner, prévenir

Payer, épargner, prévenir Payer, épargner, prévenir 1 sommaire Compte courant et internet-banking page 2 Compte d'épargne page 3 TerZo (pilier 3a) page 7 Compte de libre passage page 10 Part ordinaire page 12 1 Compte courant et

Plus en détail

Aide-mémoire Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle Pour votre sécurité sociale Encouragement à la propriété du logement Le 1 er janvier 1995, le législateur

Plus en détail

2011 / 3 Directives concernant les placements fiduciaires

2011 / 3 Directives concernant les placements fiduciaires 2011 / 3 Directives concernant les placements fiduciaires Préambule Les présentes directives ont été adoptées par le Conseil d administration de l Association suisse des banquiers dans le but de promouvoir

Plus en détail

Statuts de Swiss Life Holding SA

Statuts de Swiss Life Holding SA Statuts de Swiss Life Holding SA (Traduction du texte original en allemand) I. Raison sociale, but et siège 1. Raison sociale, forme juridique 2. But Une société anonyme au sens des articles 620 et suivants

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Directives de la Caisse de pension (CPS) concernant l acquisition d un logement en propriété Conditions concernant l encouragement à la propriété du logement au

Plus en détail

Conditions générales d assurance

Conditions générales d assurance Fo. 15 286f 03.15 Conditions générales d assurance pour les assurances de rentes viagères différées, à prime unique, avec option de restitution (tarif LRVE), édition 2015 Table des matières Parties au

Plus en détail

Conditions générales pour les prêts chirographaires. Du 20 mars 2014 (état au 21 mars 2014)

Conditions générales pour les prêts chirographaires. Du 20 mars 2014 (état au 21 mars 2014) pour les prêts chirographaires Du 0 mars 04 (état au mars 04) du 0.0.04 (état au.0.04) TABLE DES MATIERES Article Principes généraux Article Décision d octroi ou de refus du prêt Article Documents à signer

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

Votre prévoyance auprès de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse Compte complémentaire (janvier 2011)

Votre prévoyance auprès de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse Compte complémentaire (janvier 2011) PKS CPS Votre prévoyance auprès de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse Compte complémentaire (janvier 2011) La présente brochure décrit le compte complémentaire en primauté des cotisations de la Caisse

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

Prévoyance individuelle. Ce qu il faut savoir du 3 e pilier

Prévoyance individuelle. Ce qu il faut savoir du 3 e pilier Prévoyance individuelle Ce qu il faut savoir du 3 e pilier Prévoyance liée et prévoyance libre (piliers 3a et 3b) en Suisse Etat: janvier 2012 Table des matières Le 3 e pilier dans le système suisse de

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Quiconque désire réaliser son rêve de posséder son logement peut utiliser pour le financer les fonds qu il a épargnés au titre de la prévoyance professionnelle.

Plus en détail

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Certificat d assurance Pour votre sécurité sociale Lire correctement son certificat d assurance Un certificat d assurance peut constituer une véritable énigme. Cet aide-mémoire de la SVE vous

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Un futur radieux grâce à Perspectiva Exploiter les opportunités, limiter les risques Perspectiva

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

Prévoyance individuelle Les bases de la prévoyance

Prévoyance individuelle Les bases de la prévoyance Les bases de la prévoyance Le système de prévoyance suisse 5 1 La prévoyance vieillesse, survivants et invalidité (1 er pilier) 6 1.1 Généralités 6 1.2 Qui est assuré à l AVS? 6 1.3 Qui doit cotiser?

Plus en détail

Caisse de pension Fédération Suisse des Avocats (CP FSA) Règlement de prévoyance. En vigueur depuis le 1 er janvier 2014

Caisse de pension Fédération Suisse des Avocats (CP FSA) Règlement de prévoyance. En vigueur depuis le 1 er janvier 2014 Caisse de pension Fédération Suisse des Avocats (CP FSA) Règlement de prévoyance En vigueur depuis le 1 er janvier 2014 Définitions Caisse de pension Employeurs Indépendants Employés Assurés Cas de prévoyance

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Chapitre 1 Objectifs et principes 3 Art. 1 Objectifs 3 Art. 2 Bases légales 3 Art. 3 Principes généraux 4

Chapitre 1 Objectifs et principes 3 Art. 1 Objectifs 3 Art. 2 Bases légales 3 Art. 3 Principes généraux 4 REGLEMENT CONCERNANT LES PLACEMENTS DE LA CAISSE FEDERALE DE PENSIONS PUBLICA (REGLEMENT DE PUBLICA CONCERNANT LES PLACEMENTS) du 5 avril 00 (état au 8 octobre 0) Règlement de PUBLICA concernant les placements

Plus en détail

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié (Ordonnance du DFF sur les prêts hypothécaires) du 10 décembre 2001 Le Département fédéral des finances, vu l art. 116, al. 1, de l ordonnance

Plus en détail

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres.

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres. Edition 2010 Financementhypothecaire.ch Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis peu à devenir propriétaire? Cette brochure vous aidera

Plus en détail

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 1 Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Sous-chapitre (s) Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 08h30 Accueil & conférence 09h30 Questions, réponses 09h45 Café croissants

Plus en détail

Conditions générales pour les prêts hypothécaires aux membres du 10 février 2014 (état au 20 mars 2014)

Conditions générales pour les prêts hypothécaires aux membres du 10 février 2014 (état au 20 mars 2014) Conditions générales pour les prêts hypothécaires Article 1 Qualité de l emprunteur 1 L emprunteur doit être un membre de la Caisse de prévoyance de l Etat de Genève (ci-après, «la Caisse»). S il perd

Plus en détail

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse Pour votre sécurité sociale Retraite ordinaire Dans son règlement, la SVE fixe, d une manière générale, l âge de la retraite à 65 ans. L obligation d

Plus en détail

Vous orienter pour la gestion des capitaux du défunt

Vous orienter pour la gestion des capitaux du défunt Vous orienter pour la gestion des capitaux du défunt Les obligations fiscales Droits de succession à régler dans les 6 mois La déclaration de succession est une étape importante du règlement d une succession.

Plus en détail

Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.»

Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.» Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.» Helvetia Solutions de libre passage. Placer son avoir de prévoyance selon ses besoins. Votre assureur suisse. Le libre passage dans

Plus en détail

CIRCULAIRE D INFORMATION No 14

CIRCULAIRE D INFORMATION No 14 20 décembre 1999 Dr. Hermann Walser CIRCULAIRE D INFORMATION No 14 Nouveau droit du divorce : obligations des institutions de prévoyance Les modifications résultant de la révision du droit du divorce entrent

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement de vos

Plus en détail

Mandat d audit confié à une entreprise soumise à la surveillance de l État (ci-après: entreprise de révision )

Mandat d audit confié à une entreprise soumise à la surveillance de l État (ci-après: entreprise de révision ) Oberaufsichtskommission Berufliche Vorsorge OAK BV Annexe 2 Mandat d audit confié à une entreprise soumise à la surveillance de l État (ci-après: entreprise de révision ) 1 Objectif La Commission de haute

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein GUIDE PRATIQUE pour les entreprises d assurance exerçant en Suisse et dont le siège se trouve au Liechtenstein portant sur les dispositions du droit suisse applicables à l exercice de cette activité pour

Plus en détail

Titelbild: Illustration Foto, first level imagery Objekt. Performance. Recognition. Reward. ABB Caisse de pension. A better world begins with you

Titelbild: Illustration Foto, first level imagery Objekt. Performance. Recognition. Reward. ABB Caisse de pension. A better world begins with you Titelbild: Illustration Foto, first level imagery Objekt Règlement, édition 2012 Performance. Recognition. Reward. ABB Caisse de pension A better world begins with you La version originale en langue allemande

Plus en détail

Contrat d affiliation à la caisse de prévoyance de la Confédération

Contrat d affiliation à la caisse de prévoyance de la Confédération Contrat d affiliation à la caisse de prévoyance de la Confédération du 15 juin 2007 (Etat le 1 er janvier 2015) En vertu de l art. 4 de la loi du 20 décembre 2006 relative à PUBLICA 1 et de l art. 32b,

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR

1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR 1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR Sommaire Décision de prestations 1 Formulaire de déclaration définitive 1 Possibilité de faire examiner la décision de prestations

Plus en détail

I. Raison sociale But Durée Siège

I. Raison sociale But Durée Siège VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA Statuts I. Raison sociale But Durée Siège Art. 1 Art. 2 Art. 3 VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA VAUDOISE VERSICHERUNGEN HOLDING AG VAUDOISE ASSICURAZIONI HOLDING SA VAUDOISE

Plus en détail

Aperçu de la prévoyance professionnelle.

Aperçu de la prévoyance professionnelle. Aperçu de la prévoyance professionnelle. Tour d horizon de la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP). Sous le signe de la modernisation. 20 ans après

Plus en détail

du 23 mars 2001 (Etat le 10 décembre 2002)

du 23 mars 2001 (Etat le 10 décembre 2002) Loi fédérale sur le crédit à la consommation (LCC) 221.214.1 du 23 mars 2001 (Etat le 10 décembre 2002) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 97 et 122 de la Constitution 1, vu le

Plus en détail

hypofinance Pour accéder à la propriété Augmentez vos chances de réussite

hypofinance Pour accéder à la propriété Augmentez vos chances de réussite hypofinance Augmentez vos chances de réussite Pour accéder à la propriété De quels fonds propres disposez-vous pour acquérir un logement? Comment amortir? Les charges liées à un tel achat peuvent-elles

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Petit tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement

Plus en détail

hypotheque24.ch, Financement Hypothécaire Votre propre logement Le prix du rêve Constituer vos fonds propres www.hypotheque24.ch

hypotheque24.ch, Financement Hypothécaire Votre propre logement Le prix du rêve Constituer vos fonds propres www.hypotheque24.ch hypotheque24.ch, hypotheque24.ch membre du groupe PréviaConsult, CP 185, 1630 Bulle Edition 2013 Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis

Plus en détail

RentaSafe La rente garantie à vie

RentaSafe La rente garantie à vie RentaSafe La rente garantie à vie Information des consommateurs et conditions contractuelles générales Edition 2011 Votre sécurité nous tient à cœur. 2 Information des consommateurs Information des consommateurs

Plus en détail

BULLETIN DE LA PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE NO. 84

BULLETIN DE LA PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE NO. 84 Prévoyance vieillesse et survivants Effingerstrasse 20, 3003 Berne tél. 031 324 06 11 fax 031 324 06 83 http://www.ofas.admin.ch BULLETIN DE LA PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE NO. 84 12 juillet 2005 Table des

Plus en détail

Retraite. Date de la retraite

Retraite. Date de la retraite Retraite A quelle date vais-je prendre ma retraite? Vaut-il mieux percevoir une rente ou un capital? Dois-je annoncer mon départ à la retraite? A la fin de la vie professionnelle, tout le monde est confronté

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

Loi concernant la Fondation de prévoyance en faveur du personnel des Transports publics genevois (LFPTPG) (11230) B 5 40. du 29 novembre 2013

Loi concernant la Fondation de prévoyance en faveur du personnel des Transports publics genevois (LFPTPG) (11230) B 5 40. du 29 novembre 2013 Loi concernant la Fondation de prévoyance en faveur du personnel des Transports publics genevois (LFPTPG) (11230) B 5 40 du 29 novembre 2013 Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Jasmin Blumer Finances Suisse Prévoyance du personnel en bref. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES POUR L'ASSURANCE-VIE INDIVIDUELLE

CONDITIONS GÉNÉRALES POUR L'ASSURANCE-VIE INDIVIDUELLE Édition 2014 CONDITIONS GÉNÉRALES POUR L'ASSURANCE-VIE INDIVIDUELLE SOMMAIRE 1. Bases du contrat 2 2. Déclaration obligatoire 2 2.1 Conséquences d'une réticence 2 3. Droit de révocation 2 4. Début de la

Plus en détail

Einlagensicherung der Schweizer Banken und Effektenhändler Garantie des dépôts des banques et négociants en valeurs mobilières suisses

Einlagensicherung der Schweizer Banken und Effektenhändler Garantie des dépôts des banques et négociants en valeurs mobilières suisses Einlagensicherung der Schweizer Banken und Effektenhändler Garantie des dépôts des banques et négociants en valeurs mobilières suisses Version 2012 Convention des banques et négociants en valeurs mobilières

Plus en détail

Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité

Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité (Oform) 281.31 du 5 juin 1996 (Etat le 1 er janvier 1997) Le Tribunal fédéral

Plus en détail

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier La retraite en Suisse : le 2 ème pilier Conférence du Vendredi 27 mars 2015 présentée par le Service Juridique du GTE Suzanne Ruiz-Berthet LA PLACE DU 2EME PILIER DANS LE SYSTÈME DE RETRAITE SUISSE 1 er

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

S T A T U T S (Version française) Association pour la gestion d un centre de renseignements sur le crédit à la consommation (IKO)

S T A T U T S (Version française) Association pour la gestion d un centre de renseignements sur le crédit à la consommation (IKO) S T A T U T S (Version française) Association pour la gestion d un centre de renseignements sur le crédit à la consommation (IKO) V2.2014-04-04 1 Nom, siège et but Art. 1 Sous le nom de Verein zur Führung

Plus en détail

Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation

Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation TR NS P R E NT SAMMELS T I F T U NG FÜR B E RUFLIC H E V O R S O RGE Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation Montants limites et valeurs actuarielles, valables à partir du 1 er janvier 2015

Plus en détail

Règlement du plan pour actions Novartis

Règlement du plan pour actions Novartis Règlement du plan pour actions Novartis Novartis International SA 4002 Bâle Switzerland 11/2013, Novartis International SA 1 1 Qu est-ce que le plan pour actions Novartis? 3 1.1 Qui peut prendre part au

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION GUIDE PRATIQUE SUCCESSION Vous venez d'hériter. Il s'agit d'une situation difficile et douloureuse pour laquelle diverses démarches doivent être faites. Les questions que vous vous posez sont nombreuses

Plus en détail

relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel pour les spécialistes de la prévoyance en faveur du personnel

relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel pour les spécialistes de la prévoyance en faveur du personnel Association suisse des Institutions de prévoyance ASIP Association de spécialistes en gestion de la prévoyance en faveur du personnel VVP Guide relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel

Plus en détail

Généralités. 1 Introduction

Généralités. 1 Introduction Le Groupe Helsana comprend Helsana Assurances SA, Helsana Assurances complémentaires SA, Helsana Accidents SA, Avanex Assurances SA, Progrès Assurances SA, Sansan Assurances SA et Maxi.ch Assurances SA.

Plus en détail

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers 4.11 Etat au 1 er janvier 2008 Couverture d assurance en cas de mesures de réadaptation de l AI Couverture d assurance en cas de maladie 1 Toute personne domiciliée en Suisse est couverte par l assurance-maladie

Plus en détail

CAISSE DE PREVOYANCE MUTUELLE DA LA CONFEDERATION LUXEMBOURGEOISE DES SYNDICATS CHRETIENS - STATUTS -

CAISSE DE PREVOYANCE MUTUELLE DA LA CONFEDERATION LUXEMBOURGEOISE DES SYNDICATS CHRETIENS - STATUTS - CAISSE DE PREVOYANCE MUTUELLE DA LA CONFEDERATION LUXEMBOURGEOISE DES SYNDICATS CHRETIENS - STATUTS - CHAPITRE I - Désignation, siège et but Art. 1. Sous la raison sociale de «VITA», Caisse de Prévoyance

Plus en détail

Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité

Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP) 831.40 du 25 juin 1982 (Etat le 1 er janvier 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 34

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)

Conditions générales d assurance (CGA) Compact Basic Assurance obligatoire des soins (assurance de base) selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA) Edition de décembre 2013 Organisme d assurance:

Plus en détail

Prévoyance individuelle. Ce qu il faut savoir du 3 e pilier/

Prévoyance individuelle. Ce qu il faut savoir du 3 e pilier/ Prévoyance individuelle Ce qu il faut savoir du 3 e pilier/ Prévoyance liée et prévoyance libre (piliers 3a et 3b) en Suisse Etat: janvier 2015 Table des matières Le 3 e pilier dans le système suisse de

Plus en détail

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes)

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) 1 Commune municipale Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) I. GENERALITES 1. Bases légales, prescriptions

Plus en détail

Rachat des prestations réglementaires complètes

Rachat des prestations réglementaires complètes Stiftung Auffangeinrichtung BVG Fondation institution supplétive LPP Fondazione istituto collettore LPP Rachat des prestations réglementaires complètes (valable à partir du 1 er janvier 2006) L'article

Plus en détail

Caisse de pensions SHP

Caisse de pensions SHP Règlement sur les liquidations partielles Approbation par le Conseil de fondation: 23 juin 2009 Mise en vigueur au: 1 er janvier 2009 Table des matières But Art 1 2 Conditions pour une liquidation partielle

Plus en détail

Mutuelle Vaudoise, Société Coopérative Statuts

Mutuelle Vaudoise, Société Coopérative Statuts Mutuelle Vaudoise, Société Coopérative Statuts MUTUELLE VAUDOISE, Société Coopérative Statuts I. Raison sociale, siège, but de la Société Art. 1 La MUTUELLE VAUDOISE, Société Coopérative, ci-après «la

Plus en détail

Sans cet agrément, il est interdit de pratiquer l assurance, en Suisse ou à partir de la Suisse (art. 87 LSA).

Sans cet agrément, il est interdit de pratiquer l assurance, en Suisse ou à partir de la Suisse (art. 87 LSA). Département fédéral des finances DFF Office fédéral des assurances privées OFAP Conditions d octroi de l agrément pour l exercice de l activité d assurance Institution d assurance sur la vie avec siège

Plus en détail