Développement physique du trottineur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement physique du trottineur"

Transcription

1 4.1 Formatif 1- Lecture et faire un résumé d UN sujet : o Ouïe et vision p.105 et 106 o o Réflexes p p SANS les notes de cours, échanger l information comprise avec un autre élève de la classe. 3- Résumer oralement à l enseignante sa compréhension. Si c est suffisant, recevoir les notes de cours. 1- Sens associé à la reconnaissance des éléments sonores du langage. 2- À l âge d un an, va avoir triplé. 3- La binoculaire apparaît vers quatorze semaines. 4- Ramper, se tenir assis, se tenir debout, marcher. 5- Trois groupes essentiels à la survie : oxygénation, alimentation et conserver une température corporelle. 6- Sens qui permet que les battements de cœur vont calmer le bébé. 7- Mouvements précis et de faibles amplitudes comme ceux qui permettent de tenir un crayon. 8- La marche automatique ou de natation est un exemple de non essentiel à la survie. 9- Mouvements amples comme la course. 10- Environ la moitié de celle d un adulte. 11- Sens le moins développé à la naissance. 12- Sens le plus développé à la naissance.

2 Corrigé 1- Sens associé à la reconnaissance des éléments sonores du langage. ouïe 2- À l âge d un an, va avoir triplé. poids 3- La binoculaire apparaît vers quatorze semaines. Vue 4- Ramper, se tenir assis, se tenir debout, marcher. 5- Trois groupes essentiels à la survie : oxygénation, alimentation et conserver une température corporelle. Réflexe 6- Sens qui permet que les battements de cœur vont calmer le bébé. ouïe 7- Mouvements précis et de faibles amplitudes comme ceux qui permettent de tenir un crayon. 8- La marche automatique ou de natation est un exemple de non essentiel à la survie. Réflexe 9- Mouvements amples comme la course. 10- Environ la moitié de celle d un adulte. taille 11- Sens le moins développé à la naissance. vue 12- Sens le plus développé à la naissance. Ouïe

3 4.1 Taille et stature En Amérique du Nord, le bébé moyen mesure 51 cm et pèse 3.4 kg à la naissance. Vers l âge de 4-5 mois, son poids de naissance a doublé, puis triplé vers l âge d un an. Le rythme de croissance ralentit la deuxième année. L enfant atteint alors environ la moitié de sa taille adulte. Vision et ouïe L ouïe du nouveau-né est plus développée que sa vision. Les bruits soudains le font sursauter et pleurer, tandis que les sons rythmiques tels que les berceuses et les battements du cœur le calme et l endorme. Il est particulièrement attentif aux sons des voix et des conversations. On sait également que le nourrisson distingue le son de la voix de sa mère de celles des autres femmes. Plus encore, le bébé distingue des phénomènes (éléments sonores du langage articulé) qui ne sont pas utilisés dans sa langue maternelle. Finalement, la perception du langage s adapte à l apprentissage des phénomènes de la langue maternelle. La vision est le sens le moins développé à la naissance (floue). Le nouveau-né ne distingue nettement que les objets situés à une distance de 10 à 75 cm (sa distance focale idéale est de 20 cm, ce qui correspond à la distance qui le sépare du visage de sa mère quand il tète). À l âge de douze mois, le bébé a une vision parfaite. Un bébé de un mois ne regarde que la périphérie des visages (cheveux, menton). Dès l âge de trois mois, le nourrisson fixe son regard sur les aspects importants d un stimulus visuel. La vision binoculaire, c est-à-dire la capacité de voir un même objet avec les deux yeux, apparait brusquement à l âge de quatorze semaines. La vision éloignée et la vision binoculaire s améliore considérablement au cours des premiers mois de la vie. Les nourrissons préfèrent regarder des images nouvelles, des contrastes, des contours denses et des personnes (préférence pour les gens). Le goût, l odorat et le toucher Les nouveau-nés peuvent faire la différence entre les quatre saveurs de base : sucrée, acide, amère et salée. Ils ont des préférences alimentaires. L odorat et le toucher sont aussi présents et vont permettre de faciliter la détente, voir le sommeil. La consolabilité est le degré d apaisement procuré par le toucher. Ce dernier permet l interaction sociale et le confort. La motricité globale concerne des mouvements amples qui demandent la coordination de groupes musculaires importants comme la marche et la nage. Les nouveau-nés remuent les bras, les jambes et la tête. À l âge de six mois, les nourrissons sont capables de se déplacer à l aide de leurs bras, leurs épaules et leurs jambes. Entre huit et dix mois, ils rampent en coordonnant les mouvements de leurs mains et de leurs genoux, alors que d autre ne rampent pas. Un ou deux mois plus tard, ils peuvent grimper. En moyenne, l enfant est capable de marcher avec un soutient à neuf mois, de se tenir en équilibre pour un bref instant à dix mois et de marcher sans aide vers douze mois. La maturation cérébrale, la force musculaire et l entraînement vont influencer la possibilité de marcher.

4 C est pour cette raison et à ce moment que l enfant reçoit le nom de trottineur. La marche permet l indépendance, une grande progression de la cognition, un changement dans les interactions parentenfant et le développement de la motricité fine. La motricité fine concerne les mouvements précis et de faibles amplitudes comme ceux qui permettent de saisir un objet. Elle présente plus de difficulté que la motricité globale parce qu elle suppose la coordination de groupes musculaires encore plus complexe. La main est particulièrement sollicité, mais aussi d autres parties du corps comme la langue et les orteils. À partir de deux mois, l enfant tente d attraper les objets, mais c est vers six mois que la coordination œilmain est assez développée pour bien saisir. Vers un an, la préhension (pouce-index) est maîtrisée ce qui permet d utiliser des ustensiles. Réflexes Au point de départ, la motricité du nouveau-né peut ressembler à des réflexes. Certains sont essentiels à la survie, d autres préparent l apparition des mouvements volontaires et d autres enfin disparaissent au cours des premiers mois de la vie. Tous les réflexes témoignent du développement du cerveau. Trois groupes de réflexes sont essentiels à la survie et se renforcent au fur et à mesure que le bébé vieillit. Le premier groupe a pour fonction d assurer l oxygénation et comprend notamment le réflexe de respiration (les nouveau-nés ont la respiration irrégulière et tentent de coordonner respiration, succion et déglutition). Le second groupe de réflexes aide les bébés à conserver une température corporelle constante (les nouveau-nés qui ont froid pleurent, grelottent et replient leurs jambes sur l abdomen afin de se réchauffer). Le troisième groupe de réflexes favorise l alimentation. Le réflexe de succion est provoqué par tout contact sur les lèvres. Le réflexe des points cardinaux aide les bébés à trouver le sein. Finalement, sans être essentiel à la survie, les nouveau-nés présente cinq autres réflexes qui vont disparaître, à savoir le réflexe de Babinski (chatouille sur la plante du pied), réflexe de la marche automatique (sur une surface plane), réflexe de natation (positionnement), réflexe de préhension (agripper des objets) et le réflexe de Moro (réagissent aux bruits soudains). Développement humain Renaissance Sophie Ouellet

5 Corrigé 13- Sens associé à la reconnaissance des éléments sonores du langage. ouïe 14- À l âge d un an, va avoir triplé. poids 15- La binoculaire apparaît vers quatorze semaines. Vue 16- Ramper, se tenir assis, se tenir debout, marcher. 17- Trois groupes essentiels à la survie : oxygénation, alimentation et conserver une température corporelle. Réflexe 18- Sens qui permet que les battements de cœur vont calmer le bébé. ouïe 19- Permet l imitation des modèles faciaux et vocaux. Cerveau 20- Mouvements précis et de faibles amplitudes comme ceux qui permettent de tenir un crayon. 21- La marche automatique ou de natation est un exemple de non essentiel à la survie. Réflexe 22- Va doubler son poids total en deux ans. Cerveau 23- Mouvements amples comme la course. 24- Environ la moitié de celle d un adulte. taille 25- Sens le moins développé à la naissance. vue 26- Sens le plus développé à la naissance. Ouïe 27- Complexification des réseaux de communication entre les cellules nerveuses. Cerveau Cerveau À la naissance, le cerveau à 25% de son poids total. À la fin de la deuxième année, il possède 75% de son poids total. La complexification des systèmes de communication du cerveau est importante. Ces systèmes sont composés principalement de cellules nerveuses, ou neurones, dont les prolongements, appelés axones et dendrites, forment des réseaux complexes. À la naissance, le cerveau contient plus de 100 milliard de neurones formant des réseaux rudimentaires. Pour se développer, le cerveau doit créer des réseaux de contact entre les cellules (synapses) L expansion de ces réseaux au cours des premières années de la vie entraîne l apparition de nombreuses capacités, dont la maîtrise des mouvements, des habiletés cognitives et les émotions. Le cerveau a besoin de stimulation pour développer les réseaux. 70% des neurones se trouvent dans le cortex cérébral qui est divisé en différentes aires; chacune étant spécialisée. Une de ces aires permet la perception des visages. Le développement de l imitation précoce de modèles faciaux et vocaux est tout à fait surprenant. Dès les premières minutes de la naissance, le nourrisson est sensible aux expressions faciales et peut renvoyer une grimace. Les expériences vécues sont essentielles au développement du cerveau. On nomme plasticité cérébrale, la capacité de modifier les réseaux de synapses (actif chez les bébés et jeunes) et émondage, la perte de connexion moins efficace.

LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT DE LA NAISSANCE A 3 ANS. I - Le développement sensoriel du bébé II - Le développement moteur de l enfant

LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT DE LA NAISSANCE A 3 ANS. I - Le développement sensoriel du bébé II - Le développement moteur de l enfant LE DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT DE LA NAISSANCE A 3 ANS I - Le développement sensoriel du bébé II - Le développement moteur de l enfant Le développement psychomoteur de l enfant de 1 mois à 3

Plus en détail

Le domaine de la motricité fine

Le domaine de la motricité fine Le domaine de la motricité fine Le domaine de la motricité fine traite d une réalisation importante dans la vie des nourrissons et des jeunes enfants, soit l utilisation des mains pour atteindre, prendre

Plus en détail

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet Le corps à l école Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET Isabelle Legros, CP EPS Anglet SCHEMA CORPOREL Pas de définition qui fasse l unanimité, varie selon l angle d approche, De manière générale,

Plus en détail

APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE.

APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE. APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE. Conférence de Laure Marchand Lucas. Mardi 4 Mars 2008 A l occasion de l arrivée d un enfant dans la famille, les parents préparent la chambre

Plus en détail

Technique de succion Positions d allaitement

Technique de succion Positions d allaitement Technique de succion Positions d allaitement Formation La Voie Lactée le 10 Octobre 2009 Paloma Meignan - Puéricultrice Consultante en Lactation IBCLC Technique de succion Une technique de succion correcte

Plus en détail

V. QUELLES SONT LES APTITUDES DU BÉBÉ À LA NAISSANCE?

V. QUELLES SONT LES APTITUDES DU BÉBÉ À LA NAISSANCE? ENCADRÉ 23 Exemples d émotions ressenties par le bébé in utero Des expériences ont montré que les fœtus (autour de 6 mois) n aimaient pas du tout l eau froide et qu ils réagissaient lorsque leur mère en

Plus en détail

Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant

Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant Pourquoi comprendre la physiologie du sommeil? Pour respecter le rythme et les besoins de chaque enfant de la naissance jusqu à l adolescence

Plus en détail

Le Développement. Dodley Severe Janvier 2007

Le Développement. Dodley Severe Janvier 2007 Le Développement Dodley Severe Janvier 2007 Objectifs Connaître et comprendre les principes et les facteurs influençant la croissance physique et le développement intégral de l enfant Délimiter les secteurs

Plus en détail

Le développement somatique concerne la croissance pondérale (c est- à- les premières années.

Le développement somatique concerne la croissance pondérale (c est- à- les premières années. 1 Le développement somatique de l enfant de 0 à 6 ans I. Définition Le développement somatique concerne la croissance pondérale (c est- à- dire l évaluation du poids) et staturale (c est- à- dire l évaluation

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Aide aux devoirs Les AVC

Aide aux devoirs Les AVC Le cerveau et les AVC Le cerveau est l organe le plus complexe de votre corps. Il commande tout ce que vous faites, pensez, ressentez et dites! Il possède plus de 100 milliards de cellules nerveuses spéciales

Plus en détail

Le Développement Psychomoteur. Pr Patrick Berquin CHU Amiens patrick.berquin@u-picardie.fr

Le Développement Psychomoteur. Pr Patrick Berquin CHU Amiens patrick.berquin@u-picardie.fr Le Développement Psychomoteur Pr Patrick Berquin CHU Amiens patrick.berquin@u-picardie.fr Associe: Développement moteur La marche La préhension La motricité «fine» Développement des fonctions cognitives

Plus en détail

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES MOTRICITÉ AFFECTIVITÉ SOCIALISATION COMMUNICATION CONNAISSANCE Agir efficacement sur le plan sensorimoteur

Plus en détail

Le développement psychomoteur «Comment m accompagner tout au long des étapes de mon développement» Converset Gaëlle Psychomotricienne Janv 2013

Le développement psychomoteur «Comment m accompagner tout au long des étapes de mon développement» Converset Gaëlle Psychomotricienne Janv 2013 Partenaire de Le développement psychomoteur «Comment m accompagner tout au long des étapes de mon développement» Converset Gaëlle Psychomotricienne Janv 2013 Définitions L acquisition des fonctions motrices

Plus en détail

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système nerveux et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectifs : A la fin de la séquence, vous serez capable de : décrire le système nerveux d expliquer son fonctionnement

Plus en détail

Le développement psycho-moteur de 0 à 2 ans

Le développement psycho-moteur de 0 à 2 ans Le développement psycho-moteur de 0 à 2 ans Quels éléments essentiels? Quels points de repères? E.STEYER 2007 1 Nouveau-né : retrouve la position fœtale. attitude en grenouille : membres fléchis, poings

Plus en détail

Le Développement Psychomoteur

Le Développement Psychomoteur Le Développement D Psychomoteur Pr Patrick Berquin CHU Amiens berquin.patrick@chu chu-amiens.fr Associe: Développement moteur La marche La préhension La motricité «fine» Développement des fonctions cognitives

Plus en détail

Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance

Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance Clausener-Petit, M. 2003. La sexualité expliquée aux ados. Paris : De La Martinière jeunesse. 106 p. Dumont, V. et Montagnat, S. 2004. Questions

Plus en détail

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE Dans les prérogatives du niveau 4 figure la possibilité d amener des plongeurs jusqu à la zone lointaine. Sur un plan de la sécurité, cela requiert de nouvelles contraintes.

Plus en détail

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois :

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : De recueillir des informations en provenance de l environnement et des structures

Plus en détail

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56 Les pleurs sont le mode d expression de votre bébé, et ils peuvent correspondre à des besoins qui ne sont pas satisfaits. Parfois un bébé pleure sans que l on sache pourquoi L important c est donc de savoir

Plus en détail

eveil et jeux de l enfant de 0 à 12 mois

eveil et jeux de l enfant de 0 à 12 mois eveil et jeux de l enfant de 0 à 12 mois SOMMAIRE 3 4 5 6 7 8 9 10 votre rôle dès la naissance vers 2-3 mois vers 3-4 mois vers 5-6 mois vers 6-9 mois vers 9-12 mois recommandations 2 Dès la naissance,

Plus en détail

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Le traitement de l information sensorielle, parfois nommé intégration sensorielle, réfère au processus par lequel le cerveau

Plus en détail

Coup d oeil sur. Le sommeil Bien dormir pour bien grandir

Coup d oeil sur. Le sommeil Bien dormir pour bien grandir Coup d oeil sur Le sommeil Bien dormir pour bien grandir Le sommeil «Un bon dormeur se démarque d un mauvais dormeur par la facilité avec laquelle il se rendort.» Que savons-nous? n Le sommeil du bébé

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 23/11/2010

Compte rendu de la réunion du 23/11/2010 Compte rendu de la réunion du 23/11/2010 La motricité et le developpement du jeune enfant : «le développement psychique et affectif du bébé prend ancrage dans sa vie quotidienne au travers des soins fondamentaux»

Plus en détail

vie de bébé. Par la suite, et l enfant le désirent.

vie de bébé. Par la suite, et l enfant le désirent. Il est recommandé d a llaiter exclusivement pendant les six premiers mois de la vie de bébé. Par la suite, l allaitement devrait se poursuivre avec l introduction des aliments complémentaires jusqu à deux

Plus en détail

Le développement psycho-moteur de l enfant

Le développement psycho-moteur de l enfant Le développement psycho-moteur de l enfant Il est plus facile d étudier le développement de l enfant de nos jours avec les moyens techniques modernes. Autrefois, pour pouvoir étudier les fibres musculaires,

Plus en détail

C.A.P. Petite Enfance

C.A.P. Petite Enfance C.A.P. Petite Enfance Biologie Date :.. /.. /.... Cours n 6: LE SYSTEME NERVEUX ET L' ACTIVITE SENSORIELLE objectifs: définir le système nerveux- citer à partir d'un schéma le système nerveux cérébro-spinal-définir

Plus en détail

Différents aspects du développement biologique de la naissance naissance à l âge adulte. Fiche 1 Quelques examens du nouveau-né

Différents aspects du développement biologique de la naissance naissance à l âge adulte. Fiche 1 Quelques examens du nouveau-né Séquence 1 Différents aspects du développement biologique de la naissance naissance à l âge adulte Fiche 1 Quelques examens du nouveau-né Objectif Indiquer différents tests réalisés à la naissance. En

Plus en détail

UNICEF/88-0009/Tolmie

UNICEF/88-0009/Tolmie UNICEF/88-0009/Tolmie Pourquoi il est important de communiquer et d utiliser les informations sur Le développement et l apprentissage du jeune enfant Les huit premières années de l enfance, et surtout

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DE LA VISION

DEVELOPPEMENT DE LA VISION DEVELOPPEMENT DE LA VISION Nouveau-né - marque très vite un intérêt pour le visage humain par rapport aux autres stimulations - fixe du regard - suit des yeux - fait la différence entre le jour et la nuit,

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 1

Progression en éducation musicale au cycle 1 Progression en éducation musicale au cycle 1 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin de l'école maternelle, l'enfant est capable de: Avoir mémorisé et savoir interpréter des chants, des comptines... Ecouter

Plus en détail

Motricité globale DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT: LA MOTRICITÉ GLOBALE LE DÉVELOPPEMENT PROGRESSIF DES HABILETÉS MOTRICES DES ENFANTS

Motricité globale DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT: LA MOTRICITÉ GLOBALE LE DÉVELOPPEMENT PROGRESSIF DES HABILETÉS MOTRICES DES ENFANTS DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT: LA MOTRICITÉ GLOBALE Rigal Robert Motricité globale Activités motrices sollicitant plusieurs ou l ensemble des parties du corps (marche, course, sauts, lancer, natation,

Plus en détail

Le développement de l enfant & le jeu de 0 à 3 ans

Le développement de l enfant & le jeu de 0 à 3 ans Le développement de l enfant & le jeu de 0 à 3 ans Le Service de Protection Maternelle & Infantile accompagne les parents Quel bonheur de voir un enfant s ouvrir petit à petit à la vie et aux autres, ses

Plus en détail

CAP Petite Enfance / EP1 / Les facteurs de développement de l'enfant / Partie 3

CAP Petite Enfance / EP1 / Les facteurs de développement de l'enfant / Partie 3 L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 27 mars 2014 Modifié le 10 Octobre 2014 Catégorie : CAP Petite Enfance CAP Petite Enfance / EP1 / Les facteurs

Plus en détail

Nom de l enfant : Âge de l enfant lors de la première observation : Âge de l enfant lors de la deuxième observation :

Nom de l enfant : Âge de l enfant lors de la première observation : Âge de l enfant lors de la deuxième observation : Nom de l enfant : Âge de l enfant lors de la première observation : Âge de l enfant lors de la deuxième observation : Recherche et Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour

Plus en détail

Nombre de séances prévues : 1. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1. Champs disciplinaire : E.P.S. Date :

Nombre de séances prévues : 1. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1. Champs disciplinaire : E.P.S. Date : Cycle : 2 Niveau : CP/CE1 Champs disciplinaire : E.P.S Titre de la séquence : La course de vitesse : évaluation diagnostique Compétence(s) disciplinaire(s) pour la séquence : Réaliser une action que l

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

PRESENTATION DES ANIMATIONS MASSAGES* DE BIEN-ÊTRE ET RELAXATION Camping Le Midi - Eté 2012 Françoise BOUCLY 06 500 511 45

PRESENTATION DES ANIMATIONS MASSAGES* DE BIEN-ÊTRE ET RELAXATION Camping Le Midi - Eté 2012 Françoise BOUCLY 06 500 511 45 PRESENTATION DES ANIMATIONS MASSAGES* DE BIEN-ÊTRE ET RELAXATION Camping Le Midi - Eté 2012 Françoise BOUCLY 06 500 511 45 solutionszen.nantes@gmail.com * Bien-être et relaxation corporels issus de techniques

Plus en détail

«Évaluation et prise en charge orthoptique précoce des enfants à risque de troubles neurovisuels»

«Évaluation et prise en charge orthoptique précoce des enfants à risque de troubles neurovisuels» «Évaluation et prise en charge orthoptique précoce des enfants à risque de troubles neurovisuels» Prise en charge précoce et globale des enfants atteints de maladie rare. 3è journée organisée par le réseau

Plus en détail

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels La rétine constitue l organe sensitif de l œil : c est elle qui capte les signaux lumineux et les transmet au cerveau

Plus en détail

LE LAIT MATERNEL : L ALIMENT IDEAL DE VOTRE BEBE CONSEILS POUR LA PREPARATION DES BIBERONS

LE LAIT MATERNEL : L ALIMENT IDEAL DE VOTRE BEBE CONSEILS POUR LA PREPARATION DES BIBERONS LE LAIT MATERNEL : L ALIMENT IDEAL DE VOTRE BEBE Le lait maternel est le mieux adapté pour l alimentation et l immunité du nourrisson. En effet, sa composition varie en fonction des heures et des jours

Plus en détail

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle La posture, ou position de notre corps dans l espace, est

Plus en détail

Examen neurologique de l enfant

Examen neurologique de l enfant Examen neurologique de l enfant 2 SYSTÈMES ANATOMIQUEMENT DISTINCTS différents dans la chronologie de leur maturation Système SOUS CORTICOSPINAL Issu du Tronc cérébral Archaïque Maintient de la posture

Plus en détail

Le Développement Psychomoteur de Bébé

Le Développement Psychomoteur de Bébé 0 à 18 mois Le Développement Psychomoteur de Bébé de la naissance à la marche. Sommaire Introduction Développement de la motricité Bébé est couché...p. 6-7 Bébé est assis...p. 8-9 Bébé est à quatre pattes...p.10-11

Plus en détail

L ALLAITEMENT MATERNEL. Des petits gestes qui rapportent gros

L ALLAITEMENT MATERNEL. Des petits gestes qui rapportent gros L ALLAITEMENT MATERNEL Des petits gestes qui rapportent gros L unité mère-enfant de l hôpital Maisonneuve-Rosemont a pour mission d offrir des soins et des services de qualité adaptés à sa clientèle. Pour

Plus en détail

JEUX ATHLÉTIQUES CYCLE 2

JEUX ATHLÉTIQUES CYCLE 2 JEUX ATHLÉTIQUES CYCLE 2 Rencontres de circonscription Aspres-Perpignan 2011/2012 Vers les compétences du palier 1 : Compétence 6 et 7 : Avoir une bonne maîtrise de son corps, un comportement responsable

Plus en détail

Le développement des habiletés motrices chez l enfant de 0 à 12 ans.

Le développement des habiletés motrices chez l enfant de 0 à 12 ans. Le développement des habiletés motrices chez l enfant de 0 à 12 ans. 1) Dans le cursus éducation et motricité,il est important d acquérir des connaissances sur la motricité de l enfant et les exploiter

Plus en détail

Acquisition et développement du langage

Acquisition et développement du langage Acquisition et développement du langage I- Introduction In utero le bébé grandit dans un bain sonore. Dès 5 mois de grossesse les bruits extérieurs lui parviennent. Le fœtus peut mémoriser des sons. La

Plus en détail

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. Chapitre 1 : De l oeil au cerveau THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE Chapitre 1 : De l oeil au cerveau Introduction. I- L ORGANISATION DE L OEIL HUMAIN( TP1) 1) les milieux transparents de l oeil traversés par la lumière : Cornée Humeur

Plus en détail

Troubles précoces du développement : repérer, diagnostiquer, intervenir tôt

Troubles précoces du développement : repérer, diagnostiquer, intervenir tôt Troubles précoces du développement : repérer, diagnostiquer, intervenir tôt Pr Amaria Baghdadli Centre de Ressources Autisme Département universitaire de psychiatrie de l enfant, CHRU Montpellier Salle

Plus en détail

GUIDE À L USAGE DES SOIGNANTS

GUIDE À L USAGE DES SOIGNANTS GUIDE À L USAGE DES SOIGNANTS Comprendre le comportement du bébé prématuré Département de Pédiatrie Néonatale et Réanimations Pr Cambonie ENFANT Table des matières Comportement dépendant du système végétatif...5

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement. Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15

PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement. Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15 Sommaire Avant-propos... 11 PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement CHAPITRE 1 Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15 I. Les différents champs disciplinaires de la

Plus en détail

1) Développement de la saisie des objets.

1) Développement de la saisie des objets. I. Introduction 1) Qu'est-ce qu'on étudie? On étudie les fonctions motrices et psychiques : la psychomotricité. Définition psychomotricité : Ensemble des mouvements de l'organisme incluant les mouvements

Plus en détail

L'apprentissage. La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage.

L'apprentissage. La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage. L'apprentissage 1 Définitions a. Approche globale La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage. Un apprentissage est l acquisition d un nouveau savoir. Dans la

Plus en détail

Rééducation motrice du bébé

Rééducation motrice du bébé Rééducation motrice du bébé de la naissance aux premiers pas Michèle FORESTIER Masseur - Kinésitherapeute Prise en charge des bébés présentant des retards de marche, des torticolis, des risques de pathologie

Plus en détail

À nous de jouer! Des messages pour favoriser la mise en œuvre d actions concertées en faveur du développement moteur des enfants

À nous de jouer! Des messages pour favoriser la mise en œuvre d actions concertées en faveur du développement moteur des enfants À nous de jouer! Des messages pour favoriser la mise en œuvre d actions concertées en faveur du développement moteur des enfants À nous de jouer! Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, de l Enseignement

Plus en détail

votre enfant et son sommeil

votre enfant et son sommeil votre enfant et son Avant-propos Le temps de n est pas du temps perdu, car dormir est une activité aussi importante que manger et respirer. Le bon s apprend et cela n est pas toujours de tout repos pour

Plus en détail

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Document illusions d optique Les illusions d'optique nous montrent que l'image que nous percevons ne correspond pas toujours à la réalité. En fait, l'œil reçoit les

Plus en détail

Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus

Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus I/ L alcool, ennemi du fœtus p2 II/ Les dommages causés par l alcool sur l embryon et le fœtus III/ L atteinte du système nerveux IV/ Les structures cérébrales

Plus en détail

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES 327 Allaitement maternel inefficace (00104) 327 Allaitement maternel interrompu (00105) 328 Motivation à améliorer l allaitement maternel (00106) 329 Tension dans l exercice

Plus en détail

Il s'agit d'un exercice de base permettant de travailler et développer les muscles pectoraux en largeur. Ce mouvement est appelé : écarté latéral.

Il s'agit d'un exercice de base permettant de travailler et développer les muscles pectoraux en largeur. Ce mouvement est appelé : écarté latéral. Musculation : Pectoraux Muscles sollicités : Grand et petit pectoral, deltoïde Ce que vous devez faire : Il s'agit d'un exercice de base permettant de travailler et développer les muscles pectoraux en

Plus en détail

LES NEURONES : APPROCHES

LES NEURONES : APPROCHES LES NEURONES : APPROCHES STRUCTURELLE ET FONCTIONNELLE I Généralités Un neurone est une cellule dite «excitable» qui est la brique élémentaire du systèm nerveux. Ces cellules possèdent deux propriétés

Plus en détail

Le portage «Comment me porter, me consoler et me regarder?»

Le portage «Comment me porter, me consoler et me regarder?» Le portage «Comment me porter, me consoler et me regarder?» Définition Le portage c est : - Un maintien physique et psychique - Un savoir-faire de l adulte, à la fois corporel et psychique - Une manière

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

Il vous fixe du regard et la poursuite oculaire est très nette, surtout lorsqu il contemple un visage humain.

Il vous fixe du regard et la poursuite oculaire est très nette, surtout lorsqu il contemple un visage humain. Bébé a 1 mois À la naissance, le bébé présente des réflexes dits «primitifs». et les mouvements volontaires sont rares. Couché sur le ventre, il retrouve la position fœtale : les genoux sont ramenés sous

Plus en détail

La psychomotricité en question

La psychomotricité en question La psychomotricité en question Relais des Parents et des Assistantes Maternelles Des Coteaux et Landes de Gascogne Eveil à la motricité au relais Le relais des parents et des assistantes maternelles des

Plus en détail

Le développement du langage oral chez l enfant

Le développement du langage oral chez l enfant Le développement du langage oral chez l enfant Par Alessandra Biner, Anne Dauvin, Isabelle Pulfer, Logopédistes Cette conférence a été donnée dans le cadre de soirées de parents du secteur de la petite

Plus en détail

Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel MÉMOIRE(S) Mémoire à Court Terme MCT

Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel MÉMOIRE(S) Mémoire à Court Terme MCT Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel Capacité à se rappeler ou à reconnaître une expérience antérieure MÉMOIRE(S) Mémoire (Sensorielle)

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

PSYCHOMOTRICITE ET LATERALITE

PSYCHOMOTRICITE ET LATERALITE PSYCHOMOTRICITE ET LATERALITE I. Développement moteur Le développement moteur: -la locomotion -la préhension -les gestes et articulation vocale de communication -les mimiques et attitudes des émotions

Plus en détail

Patrick Binisti UPEC-IUFM de Créteil Formation ASH Laboratoire Modyco sciences du langage 1

Patrick Binisti UPEC-IUFM de Créteil Formation ASH Laboratoire Modyco sciences du langage 1 sciences du langage 1 Comment l enfant acquiert la parole? sciences du langage 2 Partie I 1. Comment l enfant acquiert la parole? Partie II 2. A quel moment du processus d acquisition de la parole intervient

Plus en détail

Comment améliorer votre foulée

Comment améliorer votre foulée Comment améliorer votre foulée Dans son programme d entrainements spécialement conçue pour la femme, New Balance vous donne ce mois-ci quelques astuces pour améliorer votre foulée. Chapitre I - Les principes

Plus en détail

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique EN HARMONIE L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique Le développement moteur de l enfant Dans les deux premières années

Plus en détail

Les besoins et les attentes de la personne

Les besoins et les attentes de la personne CHAPITRE Les besoins et les attentes de la personne aux différents âges Les rythmes de vie > Les besoins et les attentes de la personne TDmémo OBJECTIFS > Repérer et justifier les besoins et les attentes

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Accueillir un nouveau-né

Accueillir un nouveau-né ACCOMPAGNER AU QUOTIDIEN Accueillir un nouveau-né Favoriser le bien-être et l épanouissement de l enfant au sein de sa famille 2 Accueillir un enfant Vous attendez un enfant ou votre enfant vient de naître

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps

Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps LES JEUX COLLECTIFS À L ÉCOLE MATERNELLE Mercredi 10 décembre 2014 ANDREU Sophie, CPC 9 ème BOTHUA Alexandre, CPC 10 ème BREYTON Maryline, CPC 9 ème Déroulé de la formation

Plus en détail

Maladie neuromusculaire

Maladie neuromusculaire Définitions Maladie neuromusculaire Les maladies neuromusculaires font référence à un groupe de maladies qui affectent la motricité. Ces maladies se manifestent à des degrés divers par la dégénérescence

Plus en détail

La prise en charge diététique de la maladie d Alzheimer

La prise en charge diététique de la maladie d Alzheimer La prise en charge diététique de la maladie d Alzheimer http://www.carevox.fr/comment-lutter-contre-la-maladie-d-alzheimer.html 1. Les Conséquences de la maladie d Alzheimer sur l alimentation Phases Capacités

Plus en détail

DÉFINITIONS. Motricité. Robert Rigal ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS

DÉFINITIONS. Motricité. Robert Rigal ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS Robert Rigal DÉFINITIONS Motricité Ensemble des fonctions qui assurent les mouvements autogénérés d un organisme; Étude des mouvements humains et de leurs caractéristiques

Plus en détail

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Conception : Régis PEYRARD Educateur de Jeunes Enfants - intervenant musical indépendant

Plus en détail

L évolution motrice de l enfant *

L évolution motrice de l enfant * Alain Bingler Kinésithérapeute, directeur du SESSD, APF de Boissy-Saint-Léger L évolution motrice de l enfant * Pendant longtemps, l évolution motrice a été comprise comme un apprentissage progressif par

Plus en détail

Comment nourrir mon enfant?

Comment nourrir mon enfant? Coordonnées ressources Livret réalisé par : T. Cao-Nong H. Delgado, I. Loras-Duclaux, C. Malfroy-Camine, C. Paulus, S. Rivière, F. Roche, B. Sarrodet, Pédiatre, DIU d allaitement maternel, Hôpital Femme

Plus en détail

La compréhension en lecture, DUSSOURD Claire, HERQUE Marion, SALAUN BRUGEL Isabelle

La compréhension en lecture, DUSSOURD Claire, HERQUE Marion, SALAUN BRUGEL Isabelle La compréhension en lecture, DUSSOURD Claire, HERQUE Marion, SALAUN BRUGEL Isabelle Compréhension 41 Expérimenter corporellement le vocabulaire nécessaire à l échauffement pour l assimiler 1- Objectif

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL LES LOMBALGIES Manuel d exercices GS/ME 03/2009 MANUEL D EXERCICES Le message essentiel à retenir est de RESTER ACTIF, c est le meilleur moyen de prendre en charge

Plus en détail

LA RICHESSE DES ARÔMES

LA RICHESSE DES ARÔMES L ODORAT LA RICHESSE DES ARÔMES Chaque aliment contient une odeur spécifique. Cette odeur est véhiculée grâce aux molécules volatiles, de taille et de structure caractéristiques. Transportées par l air,

Plus en détail

Les particularités sensorielles chez la personne autiste

Les particularités sensorielles chez la personne autiste Les particularités sensorielles chez la personne autiste Rencontre parents samedi 07 Décembre Denis Hérault, enseignant au CRA Peggy Debat, psychomotricienne au CRA Organisation de la matinée Accueil café

Plus en détail

PETITE ENFANCE. Aspects médicaux. chez le jeune enfant (0-3 ans)

PETITE ENFANCE. Aspects médicaux. chez le jeune enfant (0-3 ans) 4 PETITE ENFANCE Aspects médicaux chez le jeune enfant (0-3 ans) Quels aspects médicaux sont à prendre en considération chez les jeunes enfants ayant un syndrome de Prader-Willi (SPW)? www.guide-prader-willi.fr

Plus en détail

Veaux laitiers. Carnet d accompagnement. Pour des veaux laitiers en santé et de qualité

Veaux laitiers. Carnet d accompagnement. Pour des veaux laitiers en santé et de qualité Veaux laitiers Carnet d accompagnement Pour des veaux laitiers en santé et de qualité Les producteurs de bovins du Québec se sont dotés d un plan stratégique du secteur veau laitier. Une des cibles du

Plus en détail

Chapitre 1 : proches mais différents

Chapitre 1 : proches mais différents Chapitre 1 : proches mais différents Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Bilan. Objectif spécifique : Défendre sa zone collectivement en attaquant l adversaire (la caisse de la maîtresse).

Bilan. Objectif spécifique : Défendre sa zone collectivement en attaquant l adversaire (la caisse de la maîtresse). Activité Jeux collectifs avec ballon Petite section Compétences visées en fin de cycle Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement ; accepter les contraintes collectives. Compétences sollicitées

Plus en détail

Les Astucieux. Une autre façon de vivre les bâillements : les utiliser pour se relâcher, lâcher la pression, oxygéner le corps et les cellules.

Les Astucieux. Une autre façon de vivre les bâillements : les utiliser pour se relâcher, lâcher la pression, oxygéner le corps et les cellules. Les Astucieux Ou comment se rendre disponible pour son repas, couper avec les préoccupations, remédier aux coups de fatigue et pourquoi pas l utiliser au travail. Bâillements Une autre façon de vivre les

Plus en détail

BrainLight Relax Tower

BrainLight Relax Tower BrainLight Relax Tower 1. Pourquoi vous offrir une séance de BrainLight Relax Tower. 2. Déroulement d une séance et tarifs. 3. Effets immédiats. 4. Historique et comment cela marche t il? 5. Recherches.

Plus en détail

Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions

Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions Objectifs: Activités corporelles et instrumentales : - Différenciation entre la régularité (pulsation)

Plus en détail

Mettre votre bébé au sein FEUILLET 04 DE LA LECHE LEAGUE FRANCE

Mettre votre bébé au sein FEUILLET 04 DE LA LECHE LEAGUE FRANCE Mettre votre bébé au sein FEUILLET 04 DE LA LECHE LEAGUE FRANCE Dans les paragraphes qui suivent, vous trouverez la marche à suivre pour mettre correctement votre bébé au sein. Si vous suivez ces explications,

Plus en détail

TD Acquisition du langage. 1. Bruner 2. Prosodie

TD Acquisition du langage. 1. Bruner 2. Prosodie TD Acquisition du langage 1. Bruner 2. Prosodie J. Bruner (1/5) Le langage s apprend en grande partie dans l interaction sociale Pb essentiel à résoudre pour l enfant = apprendre à produire un énoncé adapté

Plus en détail

Échauffement à sec. - Une meilleure irrigation musculaire Ce qui provoque une plus grande élasticité musculaire donc réduit le risque de blessure

Échauffement à sec. - Une meilleure irrigation musculaire Ce qui provoque une plus grande élasticité musculaire donc réduit le risque de blessure Échauffement à sec Pourquoi s échauffer à sec avant l effort? - Pour augmenter la température corporelle Les performances du sportif sont meilleures quand sa température corporelle est élevée. Il y aura

Plus en détail

RETROUVER LA PAIRE DE LUNETTES DE MR TRUC

RETROUVER LA PAIRE DE LUNETTES DE MR TRUC RETROUVER LA PAIRE DE LUNETTES DE MR TRUC Niveau Références B.O. Partie 4 ème C. La lumière : couleurs, images, vitesse LENTILLES, FOYERS ET IMAGES Pré requis Connaissances : Il existe deux types de lentilles,

Plus en détail