TABLE DES MATIÈRES. INTRODUCTION CHAPITRE 1 Le sommeil Incidence, état de la situation Un peu de théorie... 19

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLE DES MATIÈRES. INTRODUCTION... 15 CHAPITRE 1 Le sommeil... 17 Incidence, état de la situation... 17 Un peu de théorie... 19"

Transcription

1 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION CHAPITRE 1 Le sommeil Incidence, état de la situation Un peu de théorie Développement des cycles de sommeil Phases de sommeil Prévention Facteurs psychologiques Facteurs aggravants et facteurs précipitants Problèmes de santé Problèmes affectifs et problèmes de comportement Problèmes de développement CHAPITRE 2 Le coucher Importance des routines, des associations liées à l endormissement et de l hygiène de vie Routine du coucher Environnement Rythme biologique Siestes Conseils pratiques à propos des associations liées à l endormissement Comment favoriser un bon rituel d endormissement L importance du bain dans la routine du coucher... 37

2 12 ENFIN JE DORS ET MES PARENTS AUSSI La résistance au coucher La valse du coucher La transition dans un grand lit Les difficiles changements d heure CHAPITRE 3 Solutions proposées Sevrage de la présence parentale Technique de l attente progressive (ou méthode du ) Situations particulières Sevrage des boires de nuit Si maman allaite Routine de la chaise Techniques de renforcement Ticket modérateur Méthode du calendrier Moyens complémentaires Naturopathie et homéopathie Valériane Mélatonine Relaxation Médicaments Succès ou échec? CHAPITRE 4 Situations et problèmes particuliers Situations particulières Terreurs nocturnes Éveils confusionnels... 72

3 Table des matières 13 Somnambulisme et somniloquie Cauchemars Syndrome d apnée obstructive Bruxisme Rythmies nocturnes Problèmes de rythmes circadiens Phases de sommeil devancées Phases de sommeil retardées Le syndrome des restless legs (mouvements périodiques des jambes) Difficultés de sommeil liées à des problèmes de santé Poussées dentaires Rhumes, otites, asthme Coliques, reflux, intolérance au lait Hyperactivité Épilepsie frontale et myoclonies Atteintes neurologiques Le sommeil et les bébés prématurés Le sommeil et l adoption CONCLUSION RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES RESSOURCES

4 CHAPITRE 1 Le sommeil Incidence, état de la situation Il y a beaucoup de problèmes de sommeil chez le jeune enfant et encore plus chez le bébé. En fait, de 20 à 30 % des enfants ont des problèmes de sommeil et ce chiffre augmente si l enfant a une pathologie associée. Plus particulièrement, on note les faits suivants : il y a une forte proportion des problèmes chez les enfants âgés de moins de 5 ans ; si un bébé de 8 mois présente des problèmes de sommeil, il les aura encore à 3 ans si on n intervient pas ; lorsqu un enfant a des problèmes de sommeil à 2 ans, il les aura encore à 5 ans, ce qui incite à intervenir le plus tôt possible; de 4 à 6 mois jusqu à 3 ans, les enfants manifestent beaucoup de problèmes d association (voir Importance des routines, des associations liées à l endormissement et de l hygiène de vie,à la page 31). Les habitudes de boire pour s endormir peuvent amener des réveils et des boires nocturnes jusqu à l âge de 3 ans, si le problème n est pas résolu ; il est plus facile de résoudre les problèmes de sommeil le plus tôt possible après leur apparition et ce, avant l âge de 12 mois; la période entre 18 mois et 2 1/2 ans est la plus difficile pour régler les problèmes, bien que ce ne soit pas impossible ; la période entre 2 1/2 ans et 5 ans en est une où l enfant comprend relativement bien, c est aussi une période où le parent peut réussir sans trop de difficultés à améliorer les habitudes de sommeil ;

5 18 ENFIN JE DORS ET MES PARENTS AUSSI de 0 à 2 ans, il y a plus de résistance au coucher et plus de réveils nocturnes prolongés. C est vers mois que peuvent apparaître les peurs du noir et le début des cauchemars. En fait, plus de 50 % des enfants font des cauchemars entre 3 et 6 ans. Dans ce groupe d âge, les réveils nocturnes sont moins prolongés, mais l enfant a plus tendance à se lever et venir rejoindre les parents dans leur lit ; environ 15 % des enfants ont au moins un épisode de somnambulisme dans leur vie alors que seulement 6% en ont plus régulièrement ; en ce qui concerne les terreurs nocturnes, environ 6 % des enfants en manifestent et la proportion est plus grande chez les garçons ; on rapporte que 5 % à 20 % des enfants grincent des dents (bruxisme) au cours de la nuit, mais il existe peu de traitement pour corriger ce phénomène. On arrive à le maîtriser avec une bonne hygiène de sommeil et il y a des solutions pour éviter des complications dentaires ; chez les enfants qui résistent au coucher ou chez les plus vieux qui se couchent tard le soir et qui se lèvent tard le matin, on remarque un délai de phase qui résulte d un décalage de l horloge biologique. Cela est très fréquent chez les adolescents, puisque leur vie sociale et plusieurs facteurs physiologiques et environnementaux interfèrent avec leur hygiène de sommeil. Par ailleurs, certains problèmes peuvent survenir lorsque le parent a des attentes inappropriées envers le sommeil de son enfant. Par exemple, si le parent veut coucher son enfant tôt le soir et que ce dernier a fait une sieste d une durée de deux heures en après-midi, il peut se développer un comportement de résistance au coucher et aussi un trop grand laps de temps avant de s endormir. On évitera facilement ce problème en réduisant le temps de la sieste ou encore en couchant l enfant

6 Le sommeil 19 un peu plus tard. Il faut aussi être très vigilant par rapport aux besoins de sommeil, car ceux-ci varient selon les âges. Sommeil moyen selon l âge 1 semaine 1 mois 3 mois 6 mois 1 an 3-5 ans ans Adulte 17 heures 15 heures 15 heures 15 heures 14 heures 12 heures 10 heures 8 heures 18 h Minuit 6 h Midi 18 h À gauche: âge. À droite: durée moyenne du sommeil à chaque âge (l écart sur la moyenne est d environ deux heures). En blanc: état de veille. En noir: sommeil nocturne. En gris: sommeil de jour (siestes). D après Challamel et Thirion. Mon enfant dort mal. Un peu de théorie Développement des cycles de sommeil La durée des cycles de sommeil est d environ 50 minutes chez le nourrisson. Vers l âge de 3 ans, cela augmente à minutes, ce qui correspond aussi à la durée des phases de sommeil chez l adulte. Déjà, in utero,il y a une organisation des stades de sommeil. Le stade REM (Rapid Eyes Movements), qui est la phase des rêves, se développe vers 6 ou 7 mois de grossesse et les autres stades se développent vers 7 ou 8 mois. Après la naissance, l organisation du sommeil est en grande partie influencée par la lumière du jour, l horaire des boires et les activités de la journée. Ces éléments (appelés donneurs de temps) sont

7 20 ENFIN JE DORS ET MES PARENTS AUSSI essentiels pour régulariser les cycles de sommeil ; ils doivent donc être réguliers et stables. Il y a aussi des libérations hormonales qui permettent de régulariser l horloge biologique. La variation de la température corporelle est également un facteur qui influence les cycles de sommeil. Lorsque l on se couche à la même heure chaque soir, la sensation de fatigue se manifeste physiquement par une sensation de froid et une baisse de l activité ou de la vigilance mentale. On favorise l endormissement si on couche l enfant dès que ces signent apparaissent. L enfant trop fatigué peut alors devenir agité, ce qui compromet son endormissement. Plusieurs heures plus tard, lorsque la température du corps augmente vers la fin de la nuit, l enfant peut se réveiller et il est alors prêt à entreprendre sa journée. En moyenne, l horloge biologique naturelle est échelonnée sur 25 heures. En l absence de stimuli extérieurs, le cycle se fait donc sur 25 heures au lieu de 24. Par conséquent, si on laisse les nourrissons boire et dormir selon leurs demandes, ils décalent d une heure par jour leur horaire de sommeil. De plus, il peut facilement y avoir un décalage dans l horloge interne des enfants qui présentent des atteintes neurologiques ou dans les cas de cécité. Phases de sommeil Chaque cycle de sommeil comprend quatre phases de sommeil non-rem et une phase REM (Rapid Eyes Movements). Ces phases se suivent, comme les wagons d un train, et se répètent pour totaliser de quatre à six cycles au cours d une même nuit (se référer à l illustration de la page 24). Les phases 1 et 2 démontrent un sommeil léger. Dans ces phases, l enfant bouge et il se réveille s il est inconfortable. Ces phases sont plus présentes en fin de nuit, ce qui explique les réveils plus fréquents vécus aux petites heures du matin.

LES TROUBLES DU SOMMEIL. N.BILLAUD Dec 2007

LES TROUBLES DU SOMMEIL. N.BILLAUD Dec 2007 LES TROUBLES DU SOMMEIL N.BILLAUD Dec 2007 TROUBLES DU SOMMEIL Motif fréquent de consultation 20 à 30 % des enfants Parents demandeurs d aide Enfants supportent très bien les troubles angoisse parentale

Plus en détail

2. www.expair-sante.fr

2. www.expair-sante.fr La luminothérapie L horlogerie pour comprendre les troubles du Sommeil Le corps humain possède une horlogerie minutieuse. Dans les couches profondes du cerveau se trouve une horloge biologique interne

Plus en détail

Insomnies parentales: L enfant dort mal, la famille ne fonctionne plus. Dr. Cristina Exhenry Pédiatre FMH

Insomnies parentales: L enfant dort mal, la famille ne fonctionne plus. Dr. Cristina Exhenry Pédiatre FMH Insomnies parentales: L enfant dort mal, la famille ne fonctionne plus Dr. Cristina Exhenry Pédiatre FMH Menu Troubles du sommeil Prise en charge et conseils préventifs Troubles du sommeil Origine comportementale

Plus en détail

Troubles du sommeil de l enfant. Dr Sophie Figon

Troubles du sommeil de l enfant. Dr Sophie Figon Troubles du sommeil de l enfant Dr Sophie Figon Les troubles du sommeil. Les tr. du sommeil sont des symptômes fréquents et le plus souvent sans gravité Mais la consultation est longue et difficile Les

Plus en détail

Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant

Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant Un petit livret pour accompagner le cours Le sommeil et l enfant Pourquoi comprendre la physiologie du sommeil? Pour respecter le rythme et les besoins de chaque enfant de la naissance jusqu à l adolescence

Plus en détail

FICHE ENSEIGNANT. Sensibiliser les élèves à l importance du sommeil. Objectifs spécifiques

FICHE ENSEIGNANT. Sensibiliser les élèves à l importance du sommeil. Objectifs spécifiques 1 ACTIVITÉ Domaine Objectif général Compétences Éducation scientifique Langue française Sensibiliser les élèves à l importance du sommeil. Objectifs spécifiques Prendre conscience de son profil sommeil.

Plus en détail

Prévenir... les troubles du sommeil

Prévenir... les troubles du sommeil Prévenir... les troubles du sommeil 14 Le sommeil est un élément clef de bonne santé Les plaintes des insomniaques sont multiples : «Je n arrive jamais à m endormir avant deux heures du matin» ; «je me

Plus en détail

Le sommeil du jeune enfant

Le sommeil du jeune enfant Le sommeil du jeune enfant Docteur Annik Hallot Introduction Nous passons le tiers de notre vie à dormir, le sommeil est un besoin fondamental de tout être vivant au même titre que respirer et manger.

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

Docteur, mon bébé pleure la nuit. Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social

Docteur, mon bébé pleure la nuit. Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social Docteur, mon bébé pleure la nuit Plainte très courante Au carrefour du somatique, du psychique et du social Le sommeil Occupe ¾ du temps des nourrissons, ½ temps dans l enfance, 1/3 temps adultes Difficultés

Plus en détail

Les besoins et les attentes de la personne

Les besoins et les attentes de la personne CHAPITRE Les besoins et les attentes de la personne aux différents âges Les rythmes de vie > Les besoins et les attentes de la personne TDmémo OBJECTIFS > Repérer et justifier les besoins et les attentes

Plus en détail

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 :

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 : Module 04 : le sommeil Module 04 : le sommeil Ce module comprend les sections suivantes : Messages clés Problèmes de sommeil courants Les médicaments et le sommeil Conseils provenant de familles sur les

Plus en détail

votre enfant et son sommeil

votre enfant et son sommeil votre enfant et son Avant-propos Le temps de n est pas du temps perdu, car dormir est une activité aussi importante que manger et respirer. Le bon s apprend et cela n est pas toujours de tout repos pour

Plus en détail

LES TROUBLES DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT

LES TROUBLES DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT LES TROUBLES DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT Jean Labbé, MD, FRCPC Professeur titulaire Département de pédiatrie Université Laval La plupart des parents désirent que leur enfant «fasse ses nuits» le plus tôt

Plus en détail

Questionnaire des troubles du sommeil

Questionnaire des troubles du sommeil Questionnaire des troubles du sommeil NOM :... PRÉNOM :... Date de naissance :.../.../... Date de ce jour :.../.../... Consultez un proche si nécessaire pour répondre attentivement aux questions suivantes.

Plus en détail

Journée d'étude et de formation 22 novembre 2012

Journée d'étude et de formation 22 novembre 2012 Journée d'étude et de formation 22 novembre 2012 - LA GACILLY- SOMMEIL ET TRAVAIL DÉCALÉ Docteur Daniel Gloaguen QUELQUES NOTIONS IMPORTANTES 18 heures sans sommeil équivalent en terme de réflexes diminués

Plus en détail

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL DE 3 A 6 MOIS Bébé va apprendre à dormir des nuits complètes de 8-9 heures. Il s endort en sommeil lent et diminue le pourcentage de

Plus en détail

LE SOMMEIL : QUAND MORPHÉE SE FAIT ATTENDRE

LE SOMMEIL : QUAND MORPHÉE SE FAIT ATTENDRE LE SOMMEIL : QUAND MORPHÉE SE FAIT ATTENDRE Le sommeil est très important pour la croissance et le bon développement de l enfant. Toutefois, il arrive que certains bébés aient plus de mal à dormir que

Plus en détail

TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT

TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT Hélène De Leersnyder Pédiatre Consultation «sommeil» Hôpital Necker. Paris Atelier Sommeil Enfant SNCLF-SFRMS Paris 12 Mars 2009 Quel enjeu? Sommeil:» 1/3 de la vie des

Plus en détail

Une journée des familles sur le thème : "Trucs et accès pour faciliter l'accès aux soins"

Une journée des familles sur le thème : Trucs et accès pour faciliter l'accès aux soins Une journée des familles sur le thème : "Trucs et accès pour faciliter l'accès aux soins" Cette journée destinée aux familles a été co-organisée par R4P et l'association Une Souris Verte, le samedi 12

Plus en détail

Plan de cours. généralités. 1. Le sommeil: définitions et. 2. Physiologie du sommeil 3. Hygiène du sommeil

Plan de cours. généralités. 1. Le sommeil: définitions et. 2. Physiologie du sommeil 3. Hygiène du sommeil Le sommeil VIDEO Plan de cours 1. Le sommeil: définitions et généralités 2. Physiologie du sommeil 3. Hygiène du sommeil 2 Plan de cours 1. Le sommeil: définition et généralités 2. Physiologie du sommeil

Plus en détail

BAC PRO. Seconde, première et terminale. 2 options : en structure / à domicile ASSP. Aude Magnant Laure Mérie-Saulnier. Aude Magnant Laure Saulnier

BAC PRO. Seconde, première et terminale. 2 options : en structure / à domicile ASSP. Aude Magnant Laure Mérie-Saulnier. Aude Magnant Laure Saulnier BAC PRO *HS eglwlrqv (\UROOHV egxfdwlrq ISBN : 978-2-84425-898-4 ASSP Aude Magnant Laure Mérie-Saulnier 2 options : en structure / à domicile Aude Magnant Laure Saulnier Seconde, première et terminale

Plus en détail

DES CONSÉQUENCES NÉFASTES À L ÉCOLE

DES CONSÉQUENCES NÉFASTES À L ÉCOLE LE SOMMEIL, C EST ESSENTIEL! Dormir est un besoin fondamental, au même titre que se nourrir. Aussi, il est important de vous assurer que votre enfant dort suffisamment chaque nuit. Le manque de sommeil

Plus en détail

Coup d oeil sur. Le sommeil Bien dormir pour bien grandir

Coup d oeil sur. Le sommeil Bien dormir pour bien grandir Coup d oeil sur Le sommeil Bien dormir pour bien grandir Le sommeil «Un bon dormeur se démarque d un mauvais dormeur par la facilité avec laquelle il se rendort.» Que savons-nous? n Le sommeil du bébé

Plus en détail

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool.

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool. Dossier : fatigue Introduction S endormir au volant peut être fatal. Pourtant, de nombreux conducteurs continuent à conduire alors qu ils se sentent fatigués. Ils pensent pouvoir chasser le sommeil qui

Plus en détail

Promotion de la Santé. Dormir. n est pas de tout repos

Promotion de la Santé. Dormir. n est pas de tout repos Promotion de la Santé Dormir n est pas de tout repos Madame, Monsieur, Nous souhaitons tous améliorer notre qualité de vie et notre bien-être. Notre santé est un bien inestimable, que chacun doit apprendre

Plus en détail

Sommeil et sport Dr. Arnaud PRIGENT (Pneumologue à St LAURENT) sport et sommeil 01/06/2010

Sommeil et sport Dr. Arnaud PRIGENT (Pneumologue à St LAURENT) sport et sommeil 01/06/2010 Sommeil et sport Structure du sommeil Au cours du sommeil, on repère 2 principaux types de sommeil : Le sommeil lent. Le sommeil paradoxal. Processus de régulation 3 processus: - circadienne (processus

Plus en détail

LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan

LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan 1 LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan Carine Martin, auxiliaire de puériculture, consultante en lactation IBCLC Draguignan (83) RESUME L étude a

Plus en détail

TRAVAIL POSTE ET SOMMEIL

TRAVAIL POSTE ET SOMMEIL TRAVAIL POSTE ET SOMMEIL Par Infirmière de Santé au Travail 1 SOMMAIRE INTRODUCTION Page 4 I. LES MECANISMES DU SOMMEIL Page 5 A. LES CYCLES DU SOMMEIL 1. L endormissement Page 6 2. Le sommeil lent léger

Plus en détail

Le sommeil de votre enfant

Le sommeil de votre enfant Le sommeil de votre enfant Sommaire Préface... 3 Comment se passent nos nuits?... 4 Enfant, adulte, même sommeil?... 6 Préparation au sommeil?... 8 S il ne veut pas aller dormir?... 11 S il se réveille

Plus en détail

L INSOMNIE Pour bien dormir la nuit

L INSOMNIE Pour bien dormir la nuit L INSOMNIE Pour bien dormir la nuit Trois français sur quatre souffrent d insomnie, mais celle-ci n est sévère que dans 9% des cas. Elle se traduit par un sommeil de mauvaise qualité avec des difficultés

Plus en détail

TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT PRÉSENTANT UNE ANOMALIE DE DÉVELOPPEMENT

TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT PRÉSENTANT UNE ANOMALIE DE DÉVELOPPEMENT TROUBLE DU SOMMEIL CHEZ L ENFANT PRÉSENTANT UNE ANOMALIE DE DÉVELOPPEMENT Hélène De Leersnyder Pédiatre Consultation «sommeil» Hôpital Necker. Paris Journées Internationales Jérôme Lejeune Familles et

Plus en détail

le sommeil? Pourquoi dort-on? LE SOMMEIL JOUE UN RÔLE IMPORTANT ET LES CONSÉQUENCES D UN MAUVAIS SOMMEIL ONT UN IMPACT SUR :

le sommeil? Pourquoi dort-on? LE SOMMEIL JOUE UN RÔLE IMPORTANT ET LES CONSÉQUENCES D UN MAUVAIS SOMMEIL ONT UN IMPACT SUR : Qu'est-ce que Le sommeil représente plus d un tiers de notre vie. Il est déterminant pour la croissance, la maturation cérébrale, le développement et la préservation de nos capacités cognitives. Il est

Plus en détail

Domaine 3 Soins et assistance

Domaine 3 Soins et assistance Domaine 3 Soins et assistance Compétence 3.8 Soutenir les clients.es dans leur besoin de sommeil & de repos http://www.youtube.com/watch?v=0quetgstloe c.f.plan de formation ASSC, OdaSanté, http://www.odasante.ch/telechargement_assistante_en_soins_et_sante_communautaire.html

Plus en détail

LE SOMMEIL DE L ENFANT

LE SOMMEIL DE L ENFANT LE SOMMEIL DE L ENFANT Généralités Le sommeil est constructif, il permet au corps de récupérer et de «recharger ses batteries». Dormir aide à grandir, à mémoriser les apprentissages de la journée et à

Plus en détail

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour aider votre enfant atteint de TDAH Même si le traitement par VYVANSE peut permettre de gérer les symptômes du TDAH,

Plus en détail

Politique du sommeil

Politique du sommeil Politique du sommeil Centre de la Petite Enfance Beauce-Sartigan Politique du sommeil Novembre 2012 Objectif; L objectif de cette politique est de guider le personnel éducateur et d informer les parents

Plus en détail

Madame, Monsieur, André GILLES, Député permanent chargé de l Enseignement et de la Formation.

Madame, Monsieur, André GILLES, Député permanent chargé de l Enseignement et de la Formation. Madame, Monsieur, La santé est un bien précieux que chacun doit absolument apprendre à gérer au mieux de ses intérêts. Elle doit être prise sous tous ses aspects, c est-à-dire, non seulement comme l absence

Plus en détail

Conseils pour un sommeil réparateur

Conseils pour un sommeil réparateur Prévention Conseils pour un sommeil réparateur Au même titre qu une alimentation équilibrée ou que l activité physique, un bon sommeil est indispensable à notre santé. Insuffisant ou de mauvaise qualité,

Plus en détail

SOMMEIL UN CARNET POUR MIEUX COMPRENDRE

SOMMEIL UN CARNET POUR MIEUX COMPRENDRE 1 SOMMEIL UN CARNET POUR MIEUX COMPRENDRE QU EST-CE QUE LE SOMMEIL? Le sommeil représente plus d un tiers de notre vie. Il est déterminant pour la croissance, la maturation cérébrale, le développement

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE

POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE Table des matières INTRODUCTION... 2 POURQUOI UNE POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE... 3 L'IMPORTANCE DE LA SIESTE ET DU RESPECT DES RYTHMES BIOLOGIQUES... 3 À

Plus en détail

PETITE PEDAGOTHEQUE SUR LE SOMMEIL

PETITE PEDAGOTHEQUE SUR LE SOMMEIL PETITE PEDAGOTHEQUE SUR LE SOMMEIL Recueil d outils pour intervenir en éducation et promotion du sommeil Décembre 08 Intervenir auprès des parents de NOURRISSON (p1) Brochure gratuite INPES (8 p.) «Dormir,

Plus en détail

Etes-vous plutôt. D ACCORD ou PAS D ACCORD. avec les propositions suivantes?...

Etes-vous plutôt. D ACCORD ou PAS D ACCORD. avec les propositions suivantes?... QUIZZ SOMMEIL Etes-vous plutôt ou PAS avec les propositions suivantes?... 1 ) Le sommeil d une nuit se compose d une succession de cycles Le premier cycle est annoncé par des «signaux de sommeil» auxquels

Plus en détail

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base.

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base. AIDE-MÉMOIRE Définitions Consommer une variété d aliments nutritifs en quantité adéquate pour répondre à ses besoins. Alimentation équilibrée en termes de quantité et de qualité. Consommation d une variété

Plus en détail

Gina Sanders. Troubles du sommeil : banal... mais pas fatal!

Gina Sanders. Troubles du sommeil : banal... mais pas fatal! Gina Sanders Troubles du sommeil : banal... mais pas fatal! Tous concernés! De quoi s agit-il? encontrer ponctuellement des dif cultés pour s endormir, se réveiller en pleine nuit ou se retrouver debout

Plus en détail

IRBMS. Institut Régional de Biologie et de Médecine du Sport N ORD PAS- DE-CALAIS WWW. IRBMS. COM. Titre : «DECALAGE HORAIRE ET SPORT»

IRBMS. Institut Régional de Biologie et de Médecine du Sport N ORD PAS- DE-CALAIS WWW. IRBMS. COM. Titre : «DECALAGE HORAIRE ET SPORT» IRBMS http://www.irbms.com Institut Régional de Biologie et de Médecine du Sport N ORD PAS- DE-CALAIS WWW. IRBMS. COM Titre : «DECALAGE HORAIRE ET SPORT» Auteur(s) : J.-D. Guieu Catégorie : Sport Santé

Plus en détail

Les bonnes siestes font les bonnes nuits!

Les bonnes siestes font les bonnes nuits! Quand il ne veut pas dormir le soir, nous avons vite fait d accuser la sieste Trop facile et totalement injuste! Car ce petit somme de l après-midi est au contraire le garant d une nuit réussie Les bonnes

Plus en détail

LES BESOINS FONDAMENTAUX DU JEUNE ENFANT

LES BESOINS FONDAMENTAUX DU JEUNE ENFANT LES BESOINS FONDAMENTAUX DU JEUNE ENFANT Pascale PALY Nadine Massonnière IEN et CPC chargées de mission maternelle en Gironde BESOINS SATISFAITS = COMPORTEMENT ADEQUAT Un enfant dont les besoins ne sont

Plus en détail

LE SOMMEIL ET SES TROUBLES CHEZ L ENFANT (Item 43)

LE SOMMEIL ET SES TROUBLES CHEZ L ENFANT (Item 43) LE SOMMEIL ET SES TROUBLES CHEZ L ENFANT (Item 43) Pr. Anne Danion-Grilliat 1, Dr. François Undreiner 2 Objectifs : Savoir reconnaître les différentes formes cliniques de troubles du sommeil chez le nourrisson,

Plus en détail

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION Document réalisé par des médecins et infirmières du travail de l AIST 84, médecin préventionniste et diététicienne, du centre d examen de santé CPAM 84, éducateur pour la santé du Codes 84. Avec le soutien

Plus en détail

L ALIMENTATION ET LE SOMMEIL CHEZ L ENFANT. 1 L alimentation

L ALIMENTATION ET LE SOMMEIL CHEZ L ENFANT. 1 L alimentation 1 L ALIMENTATION ET LE SOMMEIL CHEZ L ENFANT Soit deux domaines à explorer qui ne sont pas questionnés sans raison car les difficultés alimentaires ou de sommeil chez les enfants constituent les motifs

Plus en détail

Le sommeil I - ANALYSE II ACTION III - RESSOURCES. Analyse de la situation : Objectifs : Local. Partenaires : Lieux de ressources :

Le sommeil I - ANALYSE II ACTION III - RESSOURCES. Analyse de la situation : Objectifs : Local. Partenaires : Lieux de ressources : Le sommeil MOTS CLES : Rythme de vie, hygiène de vie, santé, bien être, fatigue, irritabilité, manque d attention, concentration, absentéisme, sommeil, insomnie I - ANALYSE Analyse de la situation : Contexte

Plus en détail

Evolution du sommeil avec l âge. Docteur M. F.Vecchierini laboratoire de sommeil Hôpital Bichat Paris

Evolution du sommeil avec l âge. Docteur M. F.Vecchierini laboratoire de sommeil Hôpital Bichat Paris Evolution du sommeil avec l âge Docteur M. F.Vecchierini laboratoire de sommeil Hôpital Bichat Paris Introduction Le sommeil varie considérablement chez l être humain de la naissance à terme à l adolescence,

Plus en détail

Séminaire École maternelle Séminaire Les temps éducatifs, temps d apprentissages La sieste

Séminaire École maternelle Séminaire Les temps éducatifs, temps d apprentissages La sieste Séminaire École maternelle Séminaire Les temps éducatifs, temps d apprentissages La sieste I) Les besoins physiologiques de l enfant Le BOEN Hors série n 1 du 14 février 2002 indique : «L organisation

Plus en détail

PETITE PEDAGOTHEQUE SUR LE SOMMEIL

PETITE PEDAGOTHEQUE SUR LE SOMMEIL PETITE PEDAGOTHEQUE SUR LE SOMMEIL Recueil d outils pour intervenir en éducation et promotion du sommeil Actualisation Novembre 09 Intervenir auprès des parents de NOURRISSON (p1) Brochure gratuite INPES

Plus en détail

Dr Anne Lautridou-Derycke Les 28 et 29 mars 2014

Dr Anne Lautridou-Derycke Les 28 et 29 mars 2014 * Dr Anne Lautridou-Derycke Les 28 et 29 mars 2014 Sommeil *41% du temps passé à dormir *Cycle veille/sommeil = 1 er cycle qui régule le rythme de la journée *Les troubles du sommeil touchent 20 à 25%

Plus en détail

Sommeil. Pour retrouver le plaisir de dormir

Sommeil. Pour retrouver le plaisir de dormir Sommeil Pour retrouver le plaisir de dormir Nous passons 1/3 de notre vie à dormir C est donc important de s y intéresser, d autant que la qualité de notre sommeil a une influence directe sur notre qualité

Plus en détail

ACCUEILLIR MON ENFANT NATURELLEMENT

ACCUEILLIR MON ENFANT NATURELLEMENT Table des matières Préface...11 Introduction...19 Mode d utilisation...23 PREMIÈRE PARTIE : LA PRÉCONCEPTION, UNE CONSCIENCE À RETROUVER Chapitre 1 : Préparation du cœur et de l esprit...27 Chapitre 2

Plus en détail

SOMMEIL QUAND IL PREND DE L ÂGE

SOMMEIL QUAND IL PREND DE L ÂGE 4 SOMMEIL QUAND IL PREND DE L ÂGE AVANT-PROPOS Avec les progrès médicaux et d hygiène de vie, notre espérance de vie est de plus en plus importante. En 1950, seulement 6,5% de la population totale avait

Plus en détail

1 Bien dormir : pourquoi? 2 2 Les conseils pour une bonne nuit 3 3 Les petits ennuis de la nuit Explications ou solutions 7

1 Bien dormir : pourquoi? 2 2 Les conseils pour une bonne nuit 3 3 Les petits ennuis de la nuit Explications ou solutions 7 Bien dormir Tous les conseils pour une bonne nuit de sommeil, quel que soit votre âge, sont dans la fiche! Pour bien dormir, il faut aussi bien se connaître : faites les tests pour découvrir quel dormeur

Plus en détail

Dossier pédagogique. Septembre 2000

Dossier pédagogique. Septembre 2000 Dossier pédagogique Septembre 2000 Document réalisé par Geneviève Lemay - CPE La trottinette carottée septembre 2000 TABLE DES MATIÈRES Page La grande aventure du sommeil... 1 Le développement des rythmes

Plus en détail

LE SOMMEIL DE 0 À 3 ANS

LE SOMMEIL DE 0 À 3 ANS 10 LE DE 0 À 3 ANS AVANT-PROPOS Le petit de l homme est un être très immature à la naissance. Le sommeil n échappe pas à cette règle. C est entre la naissance et 24 mois (âge auquel l enfant a acquis la

Plus en détail

L horloge biologique des travailleurs de nuit

L horloge biologique des travailleurs de nuit L horloge biologique des travailleurs de nuit Diane B. Boivin, M.D., Ph.D., Directrice Centre d étude et de traitement des rythmes circadiens Hôpital Douglas, Université McGill Société moderne et travail

Plus en détail

Le sommeil. des seniors

Le sommeil. des seniors Le sommeil des seniors 1 Le sommeil évolue avec l âge... Outre son vieillissement naturel, il est susceptible d être modifié par de multiples facteurs : maladies, médicaments, modifications du rythme de

Plus en détail

«L insomnie est signe d anxiété.»

«L insomnie est signe d anxiété.» «L insomnie est signe d anxiété.» Ni pavot, ni mandragore Ni aucun sirop de sommeil au monde Ne te rendront jamais ce sommeil délicieux Que tu possédais hier. Shakespeare, Othello, 1604 N est-ce pas l

Plus en détail

Première partie : Accueillir une femme enceinte

Première partie : Accueillir une femme enceinte ab ledesma tières T a bl e d e s m at i è r e s Première partie : Accueillir une femme enceinte Chapitre 1 : Comment se présente un service de maternité?...3 1. Qu est-ce qu un service de maternité?...

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE CHRONOTYPE (révisé)

QUESTIONNAIRE DE CHRONOTYPE (révisé) (révisé) Nom : Date : Pour chacune des questions, encerclez le nombre qui correspond à la réponse la plus appropriée. Répondez en vous basant sur ce que vous avez ressenti au cours des dernières semaines.

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 1 b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 2 z6creation.net Notre santé dépend en grande partie d une bonne qualité du sommeil. Bien dormir, cela se prépare : la présente brochure vous

Plus en détail

Un bon sommeil, un allié des saines habitudes de vie 1

Un bon sommeil, un allié des saines habitudes de vie 1 Un bon sommeil, un allié des saines habitudes de vie 1 Plan de présentation 2 Le sommeil Les rythmes Les besoins de sommeil Les méthodes d investigation Stades de sommeil Fonctions du sommeil Objectifs

Plus en détail

TROUBLES DU SOMMEIL ET HANDICAP

TROUBLES DU SOMMEIL ET HANDICAP TROUBLES DU SOMMEIL ET HANDICAP TROUBLES DU SOMMEIL ET HANDICAP Votre enfant est en situation de handicap? Il souffre de troubles du sommeil? Ce livret est pour vous, pour lui Ce livret est une version

Plus en détail

Apprendre ensemble Chaque étape de la vie VILLE DE TORONTO ÉQUIPE DES SERVICES À LA PETITE ENFANCE : COMMUNITY LIVING TORONTO SURREY PLACE CENTRE

Apprendre ensemble Chaque étape de la vie VILLE DE TORONTO ÉQUIPE DES SERVICES À LA PETITE ENFANCE : COMMUNITY LIVING TORONTO SURREY PLACE CENTRE Apprendre ensemble Chaque étape de la vie VILLE DE TORONTO ÉQUIPE DES SERVICES À LA PETITE ENFANCE : COMMUNITY LIVING TORONTO SURREY PLACE CENTRE FEUILLE DE CONSEILS Le routine du coucher «Je ne veux pas

Plus en détail

Dossier. En chemin vers de. belles nuits! Oscar Scotellaro istockphoto. 10 bien grandir Novembre 2011 E

Dossier. En chemin vers de. belles nuits! Oscar Scotellaro istockphoto. 10 bien grandir Novembre 2011 E Dossier En chemin vers de belles nuits! Oscar Scotellaro istockphoto 10 bien grandir Novembre 2011 E Marie CHARBONNIAUD Regarder son bébé faire dodo. Quoi de plus beau! Quand son sommeil devient agité,

Plus en détail

Les troubles du sommeil

Les troubles du sommeil La nuit La nuit réveille les angoisses, et les besoins de chacun diffèrent : silence ou bruit rassurant ; lumière ou obscurité La nuit, le personnel est peu nombreux et non soumis à la vigilance collective

Plus en détail

Le Jardin de la Colline

Le Jardin de la Colline Le Jardin de la Colline * * * Crèche associative * * * Projet pédagogique Projet pédagogique Jardin de la colline 1 SOMMAIRE A) Qu est-ce qu un projet pédagogique? p.4 B) Notions importantes de notre pédagogie

Plus en détail

Livret d accueil CRÈCHE FAMILIALE. des Bergères. Crèche familiale des Bergères - 01 69 33 11 96 Groupe scolaire des Bergères - 91940 LES ULIS

Livret d accueil CRÈCHE FAMILIALE. des Bergères. Crèche familiale des Bergères - 01 69 33 11 96 Groupe scolaire des Bergères - 91940 LES ULIS Livret d accueil CRÈCHE FAMILIALE des Bergères Crèche familiale des Bergères - 01 69 33 11 96 Groupe scolaire des Bergères - 91940 LES ULIS BIENVENUE à la crèche familiale Votre enfant va être accueilli

Plus en détail

Sommeil et l'âge : physiologie et pathologie

Sommeil et l'âge : physiologie et pathologie Sommeil et l'âge : physiologie et pathologie Dr Katerina Espa Cervena Laboratoire du sommeil Contenu Aperçue général: structure et régulation du sommeil Sommeil et l âge : physiologie (structure et régulation

Plus en détail

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale ont souvent un triste état de santé buccodentaire.. Selon certains

Plus en détail

OPTIMISATION SOMMEIL

OPTIMISATION SOMMEIL OPTIMISATION DU SOMMEIL Copyright 2009 Bio.Form.Gym Tout droits réservés pour tous pays Table des matières Introduction...3 Les 8 bénéfices du sommeil...3 Objectifs...3 Possibilités...4 Résultats...4 Explications...4

Plus en détail

Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015

Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015 Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015 Que pensez-vous? De vos nouveaux rythmes : Du point de vue des enseignants? 2 points positifs

Plus en détail

ETUDE QUANTITATIVE DU SOMMEIL

ETUDE QUANTITATIVE DU SOMMEIL Patient : Mme X - 18/04/2007 ETUDE QUANTITATIVE DU SOMMEIL Heure extinction lumières (EL) : 22:32 Heure de fin du sommeil : 06:28 Durée de l'enregistrement de EL->fin de l'enregistrement : 477 min Heure

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge de l insomnie Cas cliniques

Nouveautés dans la prise en charge de l insomnie Cas cliniques Nouveautés dans la prise en charge de l insomnie Cas cliniques K.Collet Psychologue; CHU UCL Dinant Godinne Docteur M. Dumonceaux Pneumologue; CHU UCL Dinant Godinne Docteur D. Jacques Psychiatre; CHU

Plus en détail

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or Document non contractuel / MOD.3321/12.2010 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention Histoire «dent» parler simplement!

Plus en détail

LA SIESTE Pour qui? Pourquoi? Comment?

LA SIESTE Pour qui? Pourquoi? Comment? Réseau Veille Sommeil en Poitou-Charentes LA SIESTE Pour qui? Pourquoi? Comment? www.contact@revesenpoch.fr Tel : 05 16 34 42 48 C est quoi? Sexta (sixième) : sexta hora = sixième heure : = sixième heure

Plus en détail

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE L ACCUEIL DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL Dès sa naissance, l enfant réagit à son environnement. Pour se développer harmonieusement, il a besoin d une relation

Plus en détail

LES TROUBLES DU SOMMEIL. A. Autret Septembre 2007

LES TROUBLES DU SOMMEIL. A. Autret Septembre 2007 LES TROUBLES DU SOMMEIL A. Autret Septembre 2007 Trouble du sommeil : prévalence Au moins un trouble du sommeil : 28% Insomnie : 18% Syndrome des jambes sans repos : 5% Syndrome d apnées du sommeil : 5

Plus en détail

SOMMEIL ET RYTHMES DU NOUVEAU-NE ET DU JEUNE ENFANT. Conférence de Marie Thirion (pédiatre) Vendredi 26 Octobre 2007 à CHARTRES

SOMMEIL ET RYTHMES DU NOUVEAU-NE ET DU JEUNE ENFANT. Conférence de Marie Thirion (pédiatre) Vendredi 26 Octobre 2007 à CHARTRES SOMMEIL ET RYTHMES DU NOUVEAU-NE ET DU JEUNE ENFANT Conférence de Marie Thirion (pédiatre) Vendredi 26 Octobre 2007 à CHARTRES Lorsque l on comprend les rythmes du nouveau né, il est plus facile d accompagner

Plus en détail

Questionnaire ronflement et qualité de sommeil

Questionnaire ronflement et qualité de sommeil Questionnaire ronflement et qualité de sommeil Date du questionnaire : NOM : Prénom : Date de naissance : Age : Sexe : Masculin Féminin Situation de famille : seul en couple Avez-vous un membre de votre

Plus en détail

Le sommeil. l enfant. 0 à 6 ans. chez. de 0 à 6 ans. Le département du Lot. Le Département, plus proche de vous, plus solidaire.

Le sommeil. l enfant. 0 à 6 ans. chez. de 0 à 6 ans. Le département du Lot. Le Département, plus proche de vous, plus solidaire. Le département du Lot 2014 Le chez l enfant 0 à 6 ans de 0 à 6 ans Le Département, plus proche de vous, plus solidaire. LE DÉPARTEMENT Le chez l enfant c est Le, pas pas de tout repos! Le du nourrisson

Plus en détail

LE SOMMEIL DE LA P.A

LE SOMMEIL DE LA P.A LE SOMMEIL DE LA P.A I/ Les biorythmes Les rythmes biologiques ont une origine génétique, ce sont des rythmes endogè nes (horloge biologique) ; sous dépendance neuro- endocrinienne, l'hypothalamus en est

Plus en détail

Item 43 :TROUBLES DU SOMMEIL DE L ENFANT (et de l adulte*)

Item 43 :TROUBLES DU SOMMEIL DE L ENFANT (et de l adulte*) Item 43 :TROUBLES DU SOMMEIL DE L ENFANT (et de l adulte*) Objectifs pédagogiques : -Diagnostiquer les troubles du sommeil du nourrisson,de l enfant (et de l adulte*) -Argumenter l attitude thérapeutique

Plus en détail

ORGANISATION DE LA SIESTE

ORGANISATION DE LA SIESTE ORGANISATION DE LA SIESTE (document ressource du groupe de travail régional) Sommaire Pourquoi la proposer? Quand la proposer? Où faire la sieste? Comment l organiser? Le choix du matériel Préparation

Plus en détail

LA CHRONOBIOLOGIE HUMAINE

LA CHRONOBIOLOGIE HUMAINE LA CHRONOBIOLOGIE HUMAINE Introduction Du principe d homeostasie (Claude Bernard, fin XIX ème siècle) vers l émergence de la chronobiologie. L homéostasie dit qu un organisme était à un niveau stable tout

Plus en détail

Le sommeil une fonction essentielle de la vie

Le sommeil une fonction essentielle de la vie PLAN INTRODUCTION : le sommeil une fonction essentielle à la vie ; Quel est le rôle du sommeil chez le bébé et l enfant? Développement et mise en place des rythmes circadiens et développement du sommeil

Plus en détail

IPSRT Interpersonal and Social RhythmTherapy

IPSRT Interpersonal and Social RhythmTherapy IPSRT Interpersonal and Social RhythmTherapy Jocelyne Julien M. Ps. Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal Clinique des maladies affectives Le 20 novembre 2007 Psychothérapie pour troubles bipolaires Ventilation

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL

QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL QUESTIONNAIRE DE SOM MEIL Date du questionnaire :... Envoyé par le docteur : Adresse du médecin :... NOM :...Prénom... Nom de naissance :... Né(e) le :...à... Adresse... Tél. Dom. Tél. Prof.. Port: Profession

Plus en détail

Rythmes biologiques, rythme veille-sommeil et rôle néfaste des écrans sur la qualité du sommeil de l adolescent

Rythmes biologiques, rythme veille-sommeil et rôle néfaste des écrans sur la qualité du sommeil de l adolescent Rythmes biologiques, rythme veille-sommeil et rôle néfaste des écrans sur la qualité du sommeil de l adolescent Christine Cannard Dr en Psychologie, Ingénieur de recherche INSERM Laboratoire de Psychologie

Plus en détail

Atelier La gestion de l anxiété

Atelier La gestion de l anxiété Atelier La gestion de l anxiété Trucs et Astuces Annie Fratarcangeli, éducatrice spécialisée Mireille St-Pierre, parent Différence entre la peur et l anxiété La peur est une réaction normale face à un

Plus en détail

Un danger vous guette Soyez vigilant

Un danger vous guette Soyez vigilant Un danger vous guette Soyez vigilant Vous prenez un sédatif-hypnotique Alprazolam (Xanax ) Chlorazépate Chlordiazépoxide Chlordiazépoxideamitriptyline Clidinium- Chlordiazépoxide Clobazam Clonazépam (Rivotril,

Plus en détail

Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances

Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances Mickaël NAASSILA UPJ V, directeur du GRAP, INSERM SOMMAIRE I. PRISE AIGUË ET CONSOMMATION CHRONIQUE II. LES

Plus en détail