Gérer sa trésorerie. Fiche. au quotidien. Sage 100 Trésorerie Version 16. Déroulement des étapes à suivre pour gérer sa trésorerie quotidienne.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gérer sa trésorerie. Fiche. au quotidien. Sage 100 Trésorerie Version 16. Déroulement des étapes à suivre pour gérer sa trésorerie quotidienne."

Transcription

1 Gérer sa trésorerie Fiche au quotidien Déroulement des étapes à suivre pour gérer sa trésorerie quotidienne. Sage 100 Trésorerie Version 16

2 Sommaire Introduction... 3 Etapes préalables... 4 L incorporation des extraits... 4 Le rapprochement comptable... 5 Traitement des prévisions échues... 7 Pourquoi les prévisions sont-elles échues?... 7 Où consulter les prévisions échues?... 8 Comment décaler une prévision échue?... 8 Actions correctrices... 9 Equilibrage des comptes... 9 Eviter la coexistence de comptes débiteurs et créditeurs... 9 Orienter les décaissements et encaissements Vérification des autorisations de découvert... 10

3 Introduction Un simple dispositif de surveillance quotidienne des soldes bancaires n est pas satisfaisant. Voici les étapes à suivre pour suivre la trésorerie au quotidien, démarche qui s articule autour de deux axes : S assurer d abord de la fiabilité des informations, Agir ensuite pour diminuer, dans la mesure du possible, le poids des frais bancaires. Vérifier la fiabilité des informations qui permettent ensuite le calcul des soldes réalisés et prévisionnels : Etape Commentaire 1. Intégration des extraits bancaires Cette étape est indispensable : le calcul des soldes, réalisés et prévisionnels, s appuie sur le solde final du dernier extrait bancaire reçu. 2. Rapprochement comptable Cette étape est indispensable pour éviter des doublons d écritures. 3. Traitement des prévisions échues Cette étape a un objectif double : Avoir une vision globale des retards de règlement, Décaler les prévisions pour lesquelles la date d exécution a été ré-estimée. Agir pour limiter l impact d un solde débiteur : Etape Commentaire 4. Equilibrage des comptes L équilibrage consiste à : Effectuer un virement d un compte créditeur vers un compte débiteur, Affecter le compte bancaire aux encaissements et des décaissements à venir, en fonction de la tendance de la courbe des soldes par compte bancaire. 5. Vérification des autorisations de découvert Cette vérification est indispensable pour anticiper un éventuel dépassement.

4 Etapes préalables L incorporation des extraits Les soldes, qu ils soient réalisés ou prévisionnels, s appuient toujours sur les mouvements bancaires issus des extraits de comptes. Il est donc impératif, pour que les soldes soient corrects, que l intégration des derniers relevés bancaires ait bien été effectuée avant un arbitrage éventuel. Dernier relevé bancaire : relevé en date J-1 (en date de vendredi quand J est un lundi) L intégration peut être lancée dans n importe quel module : Sage 100 Comptabilité, Sage 100 Moyens de paiement ou Sage 100 Trésorerie. Exemple : Trésorerie : Traitement / Synthèse du jour, onglet Soldes du jour : Nous sommes le lundi 15 mars, les derniers extraits reçus doivent être à la date du vendredi 12 mars

5 Le rapprochement comptable La fiabilité des soldes restitués en Trésorerie est dépendante du rapprochement effectué en Comptabilité : celui-ci doit être lancé chaque jour, pour éviter des mouvements en doublon. Exemple 1 : Ecriture comptable non rapprochée Chèque au décaissement émis le 08/03, positionné en date d opération le 12/03. Le montant du chèque est débité le 12/03, il figure dans l extrait du 12/03 reçu le 15/03. Même si le rapprochement n est pas effectué en Comptabilité, seul le mouvement bancaire sera pris en compte dans le calcul des soldes (l écriture comptable est considérée comme échue, sa date d opération est à la date du dernier extrait reçu). Exemple 2 : Ecriture comptable non rapprochée Chèque au décaissement émis le 08/03, positionné en date d opération le 15/03. Le montant du chèque est débité le 12/03, il figure dans l extrait du 12/03 reçu le 15/03. Le rapprochement comptable n est pas lancé : le même montant est pris en compte 2 fois, en tant que mouvement bancaire et en tant que prévision comptable. Le rapprochement comptable est lancé : l écriture comptable n est alors plus prise en compte (seules les écritures comptables non rapprochées sont lues sur les journaux de trésorerie).

6 Remarque Lettrage Il est également impératif, lorsqu un règlement est saisi, de le lettrer avec la facture d origine. Dans le cas contraire, le montant figurerait en double en Trésorerie (prévision issue de l écriture de facturation et prévision issue de l écriture de règlement). Lorsque le règlement est partiel, un pré-lettrage permet de ne récupérer en trésorerie que le montant restant à régler. Remarque Actualisation Lorsque le dossier Trésorerie est ouvert, toute modification en Sage 100 Comptabilité doit être suivie d une actualisation des prévisions comptables, pour une prise en compte immédiate.

7 Traitement des prévisions échues Les prévisions échues ne sont pas intégrées dans le calcul des soldes. Il faut donc vérifier la raison pour laquelle la prévision est échue et, éventuellement, la décaler pour la réintégrer dans le calcul des soldes. Pourquoi les prévisions sont-elles échues? Prévision comptable échue non réglée Rappel : Une prévision comptable échue non réglée est une prévision comptable, issue d un journal autre que trésorerie (achat, vente, ), dont la date d opération est < à la date du jour. Explication Retard de paiement - le retard est maîtrisé (négociation d un délai, ). Retard de paiement - le retard n est pas maîtrisé (client douteux, ). Action Ré-estimer la date d opération et décaler la prévision comptable en conséquence. Il est préférable de ne pas décaler la prévision, afin de ne pas fausser la position de trésorerie à court terme. Prévision de trésorerie échue Prévision comptable échue non rapprochée Rappel : Une prévision de trésorerie échue est une prévision dont la date d opération est à la date du dernier extrait bancaire reçu. Une prévision comptable échue non rapprochée est une prévision comptable, issue d un journal de trésorerie, dont la date d opération est à la date du dernier extrait bancaire reçu. Explication Le rapprochement comptable n a pas été effectué, il existe un mouvement bancaire correspondant à l écriture comptable. La prévision comptable n est pas positionnée correctement en date d opération (par exemple, une remise de chèques positionnée à la date de constitution du bordereau et non à la date de dépôt). Action Rapprocher l écriture comptable avec le mouvement bancaire (la prévision ne doit plus être prise en compte dans les soldes). Ré-estimer la date d opération et décaler la prévision comptable en conséquence.

8 Où consulter les prévisions échues? Les prévisions échues peuvent être visualisées en Synthèse du jour, onglet Aujourd hui : Attention! Seules les prévisions de nature exploitation 1 sont affichées (les prévisions de nature financière, même échues, ne seront pas présentées ici). Comment décaler une prévision échue? Le décalage est proposé dans la liste (bouton Décaler). Indiquez la nouvelle date d opération estimée (date d exécution en banque du règlement). 1 La nature de flux de la prévision est rattachée à une catégorie : exploitation ou financière (voir A propos de / Options / Nature de flux).

9 Actions correctrices Equilibrage des comptes L étape suivante est l équilibrage des comptes, après : L intégration des extraits bancaires, Le rapprochement comptable, Le décalage éventuel des prévisions échues. L équilibrage des comptes consiste à transférer les excédents de trésorerie pour financer les comptes débiteurs, ce qui se traduit par : Eviter la coexistence de comptes débiteurs et créditeurs Orienter les décaissements et encaissements de manière à atteindre une position globale de trésorerie équilibrée. Eviter la coexistence de comptes débiteurs et créditeurs Un compte bancaire créditeur n est généralement pas rémunéré. Un compte bancaire débiteur est soumis à la commission de découvert et à la commission du plus fort découvert. Il est donc impératif d équilibrer les comptes bancaires (à la date du jour) par un virement de trésorerie interbancaire (entre 2 comptes de banques différentes, pour une même société) ou intragroupe (entre 2 comptes de même banque, pour 2 entités du groupe). Les soldes du jour sont visualisés en Synthèse du jour, onglet Aujourd hui. Le bouton Equilibrer permet d ouvrir l écran de saisie des virements de trésorerie : Un glisser / déposer 2 des comptes à équilibrer permet une génération automatique du virement correspondant : - Le compte créditeur est positionné en compte émetteur, - Le compte débiteur en compte destinataire, - Le montant calculé correspond au solde négatif, dans la limite du montant disponible sur le compte créditeur. Dès la saisie, l impact peut être visualisé en Soldes du jour (ainsi que dans les différents états d analyse disponibles en Synthèse : situation de trésorerie, situation nette, analyse des soldes). Le virement est effectivement créé après enregistrement. Il peut alors être télétransmis auprès de la banque via Sage 100 Moyens de paiement. 2 Il est possible également de sélectionner les 2 comptes bancaires puis de lancer la fonction Equilibrer les comptes, disponible dans le menu contextuel.

10 L impact du virement de trésorerie sur les soldes est immédiat Après équilibrage Orienter les décaissements et encaissements Pour corriger les soldes à court terme, il est possible d orienter les décaissements et encaissements à venir : par exemple effectuer la prochaine remise de chèques sur le compte Société Générale, fortement débiteur, plutôt que sur le compte Le Crédit Lyonnais, qui, lui, est créditeur sur toute la période. Cette réaffectation peut s effectuer à partir de la situation de trésorerie (le zoom propose la liste des prévisions composant le cumul : un bouton Réaffecter permet de modifier le compte bancaire) ou de la liste des prévisions. Le compte ainsi modifié sera affiché dans Sage 100 Moyens de paiement (zone Banque remise), au moment de constituer la remise. Vérification des autorisations de découvert L équilibrage doit être effectué dans la limite des découverts autorisés. La situation nette, en Synthèse du jour, onglet Tableaux de bord, met en évidence les éventuels dépassements :

11 Le dépassement du découvert autorisé est mis en évidence dans la colonne disponible. Dans ce cas, il peut être intéressant d utiliser l autorisation de découvert sur les banques BNP Paribas et Le Crédit Lyonnais pour éviter un dépassement sur la banque Société Générale (ce dépassement est probablement fortement majoré et peut, de surcroît, augmenter le montant du plus fort découvert). Exemple : Solde constamment débiteur mais pas de pointe. Solde à la fois débiteur et créditeur mais forte pointe en fin de mois, qui va générer une commission du plus fort découvert élevée.

Informatique & Finance

Informatique & Finance Informatique & Finance Analyse Gestion de trésorerie Version Finance V10 : 10.3.3 LTI Softinvest Parc des Poteries 10, rue Paul Eluard BP 24 Tél. +33(0)3 88 10 55 66 67033 Strasbourg cedex 02 Fax +33(0)3

Plus en détail

LES SPECIFICITES D UNE COMPTABILITE INFORMATISEE

LES SPECIFICITES D UNE COMPTABILITE INFORMATISEE LES SPECIFICITES D UNE COMPTABILITE INFORMATISEE Système classique : 1 ) Enregistrement des pièces comptables dans un seul livre-journal appelé JOURNAL GENERAL 2 ) Report des écritures dans un seul grand-livre

Plus en détail

LE CONTROLE DES COMPTES. Maîtrise du fonctionnement des comptes de tiers et des comptes de trésorerie. Modalités : TABLE DES MATIERES

LE CONTROLE DES COMPTES. Maîtrise du fonctionnement des comptes de tiers et des comptes de trésorerie. Modalités : TABLE DES MATIERES LE CONTROLE DES COMPTES Objectif(s) : o o o Lettrage, Apurement des comptes d'attente, Contrôle du compte banque. Pré-requis : o Maîtrise du fonctionnement des comptes de tiers et des comptes de trésorerie.

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Gestion de trésorerie Optimiser la gestion financière de l entreprise à court terme Jack FORGET Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3250-4

Plus en détail

Sage 100 Moyens de paiement EBICS

Sage 100 Moyens de paiement EBICS Sage 100 Moyens de paiement EBICS Simple et efficace, en parfaite intégration avec les logiciels Sage 100,le logiciel Sage 100 Moyens de Paiement facilite les transactions avec les banques. Il prend en

Plus en détail

Gestion Réglements et Trésorerie Prévisionnelle La Performance des règlements...

Gestion Réglements et Trésorerie Prévisionnelle La Performance des règlements... La solution infosoft de gestion des réglements et trésorerie prévisionnelle dédiée aux petites et moyennes entreprises Une offre 100 % intégrée à sage 100 Gestion Réglements et Trésorerie Prévisionnelle

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA.

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA. CHAPITRE 4 LES BANQUES I. LES COMMISSIONS ET LES AGIOS SUR DECOUVERT Les entreprises doivent surveiller l évolution de leur solde bancaire. Ce suivi permet de prévenir d éventuelles défaillances qui conduiraient

Plus en détail

TRESORERIE PREVISIONNELLE Version 2010 du 26/07/2010

TRESORERIE PREVISIONNELLE Version 2010 du 26/07/2010 TRESORERIE PREVISIONNELLE Version 2010 du 26/07/2010 Sommaire Présentation... 2 Traitements... 2 Trésorerie initiale :... 2 Mise à jour des définitions des postes Charges/TVA:... 3 Mise à jour des définitions

Plus en détail

Société A Compte. Société B Compte. Société F. Société E. Compte pivot. Compte. Compte. Société D. Société C. Compte. Compte

Société A Compte. Société B Compte. Société F. Société E. Compte pivot. Compte. Compte. Société D. Société C. Compte. Compte La gestion de trésorerie de groupe 1. L organisation de la trésorerie dans un groupe 2. Les contraintes réglementaires, juridiques et fiscales 3. La centralisation du risque de change 1. L organisation

Plus en détail

LES ACHATS (SUITE) Tenir la comptabilité fournisseurs (révisions et suite) :

LES ACHATS (SUITE) Tenir la comptabilité fournisseurs (révisions et suite) : 1ère et Terminale Bac Pro COMPTABILITÉ LE PLAN DE FORMATION EST A LIRE DE FACON TRANSVERSALE PROMOTION 2009 COMMUNICATION ET ORGANISATION COMMERCE ET COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT UTILISER LES OUTILS DE

Plus en détail

La gestion courante de la trésorerie

La gestion courante de la trésorerie CHAPITRE 1 La gestion courante de la trésorerie Introduction «De petites occasions sont souvent à l origine de grandes entreprises.» Démosthène Une trésorerie est avant tout un outil de constatation et

Plus en détail

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre :

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : - De détecter les erreurs éventuellement commises au niveau

Plus en détail

LE SYSTEME FINANCIER EN COMPTABILITE

LE SYSTEME FINANCIER EN COMPTABILITE LE SYSTEME FINANCIER EN COMPTABILITE SOMMAIRE LE RAPPROCHEMENT BANCAIRE... 2 LES PRETS... 5 LES EMPRUNTS... 5 LES CONCOURS BANCAIRES... 11 CONSTITUTION D UN CAPITAL... 11 LA TRESORERIE PREVISIONNELLE...

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation Générale p. 3. Saisie d une pièce comptable p. 4. Consultation d un compte p. 5. Modules de règlement p. 6

SOMMAIRE. Présentation Générale p. 3. Saisie d une pièce comptable p. 4. Consultation d un compte p. 5. Modules de règlement p. 6 1 SOMMAIRE Présentation Générale p. 3 Saisie d une pièce comptable p. 4 Consultation d un compte p. 5 Modules de règlement p. 6 Règlement clients p. 7 Rapprochement bancaire p. 9 Relances clients p. 10

Plus en détail

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel 1. Présentation générale Excel pour tenir sa comptabilité Pour pouvoir utiliser convenablement cet outil,

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

Gestion comptable et financière

Gestion comptable et financière 4 5 Gestion comptable et financière Gérez efficacement votre activité comptable et financière Solution modulaire, vous propose une gestion de la comptabilité, des moyens de paiement, de la trésorerie,

Plus en détail

CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES

CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES LE CALCUL DES SOLDES DES COMPTES EN T Le SOLDE d un compte correspond à la différence entre les sommes enregistrées au débit et au crédit de ce compte. Exemple : On

Plus en détail

Comptabilité Auxiliaire

Comptabilité Auxiliaire Comptabilité Auxiliaire Introduction Fonctions principales Paramétrages pré requis Fiche cabinet Création des journaux Création des comptes comptables Module de remise en banque Création d'un bordereau

Plus en détail

s.a.s SOFT OUEST 12, rue de la Haltinière B.P. 20321 44303 NANTES Cedex 02 40 52 23 17 02 40 52 18 94

s.a.s SOFT OUEST 12, rue de la Haltinière B.P. 20321 44303 NANTES Cedex 02 40 52 23 17 02 40 52 18 94 Janvier 2012 s.a.s SOFT OUEST 12, rue de la Haltinière B.P. 20321 44303 NANTES Cedex 02 40 52 23 17 02 40 52 18 94 Page 1/19 Mode Opératoire retraitements fiscaux le 31/01/2012 Sommaire 1. Généralités...

Plus en détail

Gestion Comptable Sage 100

Gestion Comptable Sage 100 Gestion Comptable La réponse à tous les besoins comptables et financiers de l entreprise avec la richesse d une offre unique sur le marché. 1 SOMMAIRE 1.1. Le pôle comptable et Financier...3 1.2. Une couverture

Plus en détail

Découpage Fonctionnel Sage 100 Suite Comptable & Financière

Découpage Fonctionnel Sage 100 Suite Comptable & Financière Découpage Fonctionnel Sage 100 Suite Comptable & Financière 1 1 Synthèse du découpage fonctionnel 2 2 Comptabilité & Finances Comptabilité Générale & Auxiliaire Multi-sociétés, multi-exercices. Saisie

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013 GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS Version 1.0 du 27 septembre 2013 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1. Les comptabilités auxiliaires... 3 2. Paramètres de bases... 3 2.1. Les conditions de

Plus en détail

Corrigé du DS du 7 décembre 2011

Corrigé du DS du 7 décembre 2011 Corrigé du DS du 7 décembre 2011 DOSSIER 1 : PREVISIONS DE COUTS 1. Rappelez le rôle d une comptabilité de gestion et indiquez en quoi elle est contingente. La comptabilité de gestion (ou comptabilité

Plus en détail

StartNet. Client-Serveur

StartNet. Client-Serveur Prélèvements Gestion des effets Gestion des chèques Gestion de trésorerie Virements étrangers Saisie des flux pour les LCR Rapprochement comptable Gestion des relevés de comptes Prélèvements Gestion des

Plus en détail

Cahier des spécifications techniques des fichiers Infocentre EPN

Cahier des spécifications techniques des fichiers Infocentre EPN Cahier des spécifications techniques des fichiers Infocentre EPN Version du 26 juin 2015 Ce cahier des spécifications techniques a pour objet de prendre en compte les nouveaux états de comptabilité budgétaire

Plus en détail

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération.

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération. Le Système d Information Comptable 6 Le traitement des informations comptables 6.1 L information comptable L information comptable externe comporte : la date (le jour de l événement comptable) la nature

Plus en détail

1. Installation de COMPTINE

1. Installation de COMPTINE 3-5 Rue de Metz 75010 PARIS SA à capital variable RCS Paris B 344 671 490 Tél. : 01 40 22 12 12 Fax : 01 40 22 12 00 E-mail : contact@arete.fr SIRET : 34467149000029 Guide démo SOMMAIRE 1. Installation

Plus en détail

Sage BOB 50 Fonctionnalités financières

Sage BOB 50 Fonctionnalités financières Clients, fournisseurs, banques, administrations : l entreprise est entourée d un «écosystème comptable et financier» à la fois riche et complexe. Véritable centre névralgique, l application de comptabilité

Plus en détail

ecaisse Assist développement informatique Manuel utilisateur Partie client

ecaisse Assist développement informatique Manuel utilisateur Partie client ecaisse Assist développement informatique Manuel utilisateur Partie client 1 2 1. ecaisse : Principes de fonctionnement a. Le programme ecaisse est un logiciel qui permet la centralisation de la caisse.

Plus en détail

Comptabilité générale

Comptabilité générale L'agenda Agenda personnel de l' utilisateur Comptabilité générale Paramètres Imprimante Choix de l'imprimante système par défaut. Etats Personnalisation des états. Société Gestion des paramètres généraux

Plus en détail

Les bases de la comptabilité (2)

Les bases de la comptabilité (2) 28 octobre 2009 Les bases de la comptabilité (2) Notions de débit et de crédit Les écritures comptables sont passées selon le système dit "en partie double". Dans ce système, tout mouvement ou variation

Plus en détail

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales Obligations légales Plan comptable Les documents de synthèse Obligations légales Obligation de tenir une comptabilité : tout commerçant doit tenir une comptabilité de ses recettes et dépenses. il doit

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

Analyser sa trésorerie au moyen de l ecomptes

Analyser sa trésorerie au moyen de l ecomptes Fiche pratique Analyser sa trésorerie avec ecomptes Description Comment réaliser une analyse de trésorerie au moyen du logiciel ecomptes Méthode SPW- DGO5- Cellule ecomptes Analyser sa trésorerie au moyen

Plus en détail

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre 6 7 Gestion quotidienne performante Pilotage et analyse Automatisation des processus Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre Centre névralgique de l entreprise, le système comptable

Plus en détail

Exercice 11 du cours de Gestion Financière à Court Terme : Evaluation de conditions bancaires

Exercice 11 du cours de Gestion Financière à Court Terme : Evaluation de conditions bancaires Exercice 11 du cours de Gestion Financière à Court Terme : Evaluation de conditions bancaires Le Groupe MODEX comprend des filiales en France et à l étranger dans le secteur de l habillement. Les activités

Plus en détail

Introduction à la comptabilité

Introduction à la comptabilité Introduction à la comptabilité L activité économique consiste à produire des biens et des services utiles et suffisamment rares susceptibles d être vendus. Cette production se déroule au sein des entreprises.

Plus en détail

1. Définition des composantes de la trésorerie

1. Définition des composantes de la trésorerie Avis n 2015-06 du 3 juillet 2015 relatif à la norme 10 «Les composantes de la trésorerie» du Recueil des normes comptables de l Etat Le Conseil de normalisation des comptes publics a adopté le 3 juillet

Plus en détail

LA TRÉSORERIE ET SES MODALITÉS D ÉQUILIBRAGE

LA TRÉSORERIE ET SES MODALITÉS D ÉQUILIBRAGE UNIVERSITE MOHAMMED V FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, JURIDIQUES ET SOCIALES -RABAT- LA TRÉSORERIE ET SES MODALITÉS D ÉQUILIBRAGE Réalisé par: [Tapez un texte] Page 1 Introduction SOMMAIRE : Première

Plus en détail

GdsCompta. Logiciel de comptabilité générale

GdsCompta. Logiciel de comptabilité générale GdsCompta Logiciel de comptabilité générale CARACTERISTIQUES Logiciel sous Windows Fonctionne sous Windows XP, Vista, 7 et 8 Multi-dossier De la saisie des écritures au bilan, une comptabilité complète.

Plus en détail

Moyens de paiement V i7.00

Moyens de paiement V i7.00 Commentaire : en bleu les nouveautés Vi7. Moyens de paiement V i7.00 Découpage fonctionnel Compta 30 Poste Banque - Sage 3 MDP Poste Banque - Sage MDP Offre bancaire Ligne 100 Fonctions gamme Personnalisation

Plus en détail

GDSCOMPTA 4.2 NOUVELLE PRESENTATION DE LA FENETRE BUREAU

GDSCOMPTA 4.2 NOUVELLE PRESENTATION DE LA FENETRE BUREAU GDSCOMPTA 4.2 NOUVELLE PRESENTATION DE LA FENETRE BUREAU Les raccourcis habituels sont alignés par catégorie. La catégorie Outils se compose de six raccourcis. La catégorie Applications affiche les applications

Plus en détail

LE BILAN FONCTIONNEL

LE BILAN FONCTIONNEL LE BILAN FONCTIONNEL Le bilan fonctionne est établi à partir du bilan comptable avant affectation du résultat. Il est un outil d'analyse de l'entreprise. 1. LES OBJECTIFS DE L ANALYSE FONCTIONNELLE DU

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie JUIN 2013 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le

Plus en détail

Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel

Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel 1 La démarche budgétaire La démarche budgétaire repose sur trois phases : l analyse, l action puis le contrôle. 11

Plus en détail

Les guides permettent d offrir une saisie rapide sur les opérations comptables les plus courantes.

Les guides permettent d offrir une saisie rapide sur les opérations comptables les plus courantes. La saisie comptable Une bonne gestion d entreprise commence par une bonne saisie des écritures comptables. C est pourquoi, le logiciel EBP Compta PRO Open Line TM propose différents types de saisie adaptés

Plus en détail

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS R Cordier LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS 1 ) Le bouclage de la construction budgétaire Chaque entreprise se doit d'anticiper ses flux financiers afin d'assurer sa solvabilité

Plus en détail

B. Le rapprochement bancaire

B. Le rapprochement bancaire D autres signataires peuvent éventuellement être désignés mais il n est pas prudent de multiplier inconsidérément le nombre de personnes habilitées à effectuer des règlements sur le compte du comité d

Plus en détail

Etats de Rapprochement Principe, But et Méthodologie

Etats de Rapprochement Principe, But et Méthodologie Etats de Rapprochement Principe, But et Méthodologie SOMMAIRE Introduction Principe et But des états de rapprochement Méthodologie Exemple pratique Synthèse proposée par Mr Brahim RHELLAB Mr Saad MSSELLEK

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2013-2014 Mathématiques Financières Intérêts simples. Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2013-2014 Mathématiques Financières Intérêts simples. Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences I - Définitions Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières LES INTERETS SIMPLES Capital ou principal

Plus en détail

Comment optimiser les encodages financiers?

Comment optimiser les encodages financiers? Comment optimiser les encodages financiers? Comptabilité & Finance Gestion des encodages Financiers Sage BOB 50 propose de nouvelles possibilités de recherche dans l encodage des financiers. Ainsi, en

Plus en détail

Comptabilité. Guide de prise en main

Comptabilité. Guide de prise en main Comptabilité Guide de prise en main Yourcegid Solos Comptabilité Guide de Prise en main Page 1 Ce guide a pour but de vous faire découvrir rapidement les principales fonctions de l'application Yourcegid

Plus en détail

Orléans-Tours - Bac pro comptabilité-secrétariat 3 ans avril 2009 1

Orléans-Tours - Bac pro comptabilité-secrétariat 3 ans avril 2009 1 Le contrôle de la trésorerie Le référentiel de baccalauréat professionnel comptabilité et secrétariat Compétences : Enregistrer les documents de trésorerie Contrôler les comptes de trésorerie Établir les

Plus en détail

3.5 INTERROGATION DES COMPTES

3.5 INTERROGATION DES COMPTES 3.5 INTERROGATION DES COMPTES Interrogation et lettrage pour les comptes généraux Interrogation tiers pour les clients et fournisseurs. Sur ces deux menus, possibilité de lettrer automatiquement ou manuellement

Plus en détail

Gestion Financière. Gestion Financière. Plan du cours. 1.Le budget de trésorerie 2.Le plan de trésorerie 3.La trésorerie à très court terme :

Gestion Financière. Gestion Financière. Plan du cours. 1.Le budget de trésorerie 2.Le plan de trésorerie 3.La trésorerie à très court terme : Université de Nice-Sophia Antipolis Institut Universitaire de Technologie Nice-Côte d Azur Département Gestion des Entreprises et des Administrations Gestion Financière La Gestion de la Trésorerie Directeur

Plus en détail

Communiqué de Lancement

Communiqué de Lancement Communiqué de Lancement Sage 1000 Comptabilité/ Sage 1000 Suite Financière Direction MAPS INTRODUCTION Ce Communiqué de Lancement fait partie d une publication qui a pour vocation de vous présenter les

Plus en détail

E-REMISE : MANUEL D UTILISATION

E-REMISE : MANUEL D UTILISATION E-REMISE : MNUEL D UTILISTION COMMENT LNCER E-REMISE Envoi Réception de fichiers Transférer des fichiers d ordres Récupération des fichiers restitués par la Banque (Relevés, R, etc ) Saisie Enregistrer

Plus en détail

Enregistrer une remise de chèques adhérents via le module règlement

Enregistrer une remise de chèques adhérents via le module règlement Fiche procédure n 6 24 juillet 2012 Enregistrer une remise de chèques adhérents via le module règlement Préambule et explications générales Pourquoi enregistrer les remises de chèques adhérents via le

Plus en détail

DOCUMENT AFTE MODALITES PRATIQUES DE FONCTIONNEMENT D UNE GESTION DE TRESORERIE CENTRALISEE DANS UN GROUPE : LES OPERATIONS DE TRESORERIE

DOCUMENT AFTE MODALITES PRATIQUES DE FONCTIONNEMENT D UNE GESTION DE TRESORERIE CENTRALISEE DANS UN GROUPE : LES OPERATIONS DE TRESORERIE MODALITES PRATIQUES DE FONCTIONNEMENT D UNE GESTION DE TRESORERIE CENTRALISEE DANS UN GROUPE : LES OPERATIONS DE TRESORERIE DOCUMENT AFTE Commission Organisation de la gestion de trésorerie dans les groupes

Plus en détail

Communiqué de lancement Sage 100 Suite Comptable & Financière

Communiqué de lancement Sage 100 Suite Comptable & Financière Communiqué de lancement Sage 100 Suite Comptable & Financière Disponibilité commerciale Octobre 2009 Nouveautés V16! 1 1 Sommaire I. Introduction II. III. IV. Couverture fonctionnelle Focus sur le recouvrement

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

LES MODES DE REGLEMENTS DECAISSEMENT

LES MODES DE REGLEMENTS DECAISSEMENT LES MODES DE REGLEMENTS DECAISSEMENT 1- Les décaissements : Les virements Créez une facture d achat avec une échéance et un mode de règlement de type «Virement». Allez dans «Achats Décaissements Echéances

Plus en détail

Nouvel agent comptable les indispensables à la prise de poste

Nouvel agent comptable les indispensables à la prise de poste Nouvel agent comptable les indispensables à la prise de poste Cette fiche ne se prétend pas exhaustive, elle permettra toutefois à un nouvel agent comptable de prendre un poste dans les meilleures conditions

Plus en détail

CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES

CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES ISPPBTS1 CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES I. GENERALITES L enregistrement des opérations en articles de «journal classique» comporte plusieurs inconvénients : La succession des articles ne correspond

Plus en détail

Activation de la gestion des effets - Paramétrage... 2 Préférences Dossier... 2 Fiche Client... 3

Activation de la gestion des effets - Paramétrage... 2 Préférences Dossier... 2 Fiche Client... 3 Activation de la gestion des effets - Paramétrage... 2 Préférences Dossier... 2 Fiche Client... 3 Gestion des effets... 4 Portefeuille des effets clients... 4 Effets négatifs... 5 Fiche Effet : Consulter,

Plus en détail

Le compte financier 2009

Le compte financier 2009 Le compte financier 2009 Référence : - Message Rconseil n 2009-436 - La lettre aux recteurs DAFA3/08-104 du 18 novembre 2008 Un certain nombre de contrôle bloquant ont été introduit dans GFC 2009 confer

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE - NORME N 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE NORME

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 6 GESTION DE LA TRESORERIE AU JOUR LE JOUR

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 6 GESTION DE LA TRESORERIE AU JOUR LE JOUR COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 6 GESTION DE LA TRESORERIE AU JOUR LE JOUR SEANCE 6 GESTION DE LA TRESORERIE AU JOUR LE JOUR OBJET DE LA SEANCE 6: après avoir présenté la méthodologie des

Plus en détail

RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL

RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL CIEL Comptabilité - RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL (pour une saisie, sans imputation analytique, sans gestion budgétaire, sans gestion des échéances, sans gestion de la TVA sur encaissements/décaissements)

Plus en détail

Cegid - Business Suite Comptabilité

Cegid - Business Suite Comptabilité cterrier.com 1 26/09/2009 Cegid - Business Suite Comptabilité Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un

Plus en détail

Cette notice retrace les différentes étapes nécessaires à la réalisation des procédures de fin d année en comptabilité.

Cette notice retrace les différentes étapes nécessaires à la réalisation des procédures de fin d année en comptabilité. Procédures de fin d'année comptable 0-0 Comptabilité Cette notice retrace les différentes étapes nécessaires à la réalisation des procédures de fin d année en comptabilité. Mise à jour du service fait

Plus en détail

Sage ERP X3. Support de formation. Finance Advanced Global. Version 6 SAGE ERP X3 FINANCE ADVANCED GLOBAL

Sage ERP X3. Support de formation. Finance Advanced Global. Version 6 SAGE ERP X3 FINANCE ADVANCED GLOBAL Sage ERP X3 Support de formation Finance Advanced Global Version 6 Sage ERP X3 Finance Advanced Global Copyright Sage 2011 Page 1/97 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1. COMPTABILITE TIERS - RAPPEL DONNEES DE BASE...

Plus en détail

Société de développement et de maintenance en informatique de gestion, éditrice de technologie de développement

Société de développement et de maintenance en informatique de gestion, éditrice de technologie de développement Société de développement et de maintenance en informatique de gestion, éditrice de technologie de développement SARL Polyedre Parc d Activités de l Inquétrie 4 rue de la Capelle 62280 ST MARTIN BOULOGNE

Plus en détail

IVMODO. Manuel utilisateur. Pack MODO - Comptabilité. (Version 01.1) IVMODO 0131-01.1 MA Pack MODO - Comptabilite.doc. Copyright 2008 IGA

IVMODO. Manuel utilisateur. Pack MODO - Comptabilité. (Version 01.1) IVMODO 0131-01.1 MA Pack MODO - Comptabilite.doc. Copyright 2008 IGA IVMODO Pack MODO - Comptabilité Manuel utilisateur (Version 01.1) IVMODO 0131-01.1 MA Pack MODO - Comptabilite.doc Service Formation. Tous droits réservés. Le contenu de ce manuel est fourni à titre informatif

Plus en détail

CONNECT Comptabilité - Liste des fonctionnalités TABLE DES MATIERES

CONNECT Comptabilité - Liste des fonctionnalités TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES I - PRESENTATION DU LOGICIEL Page 2 II - UTILISATION DU LOGICIEL A - Démarrage du logiciel Page 3 B Comment saisir les écritures Page 4 C - Les différents menus 1 - Le menu DOSSIERS

Plus en détail

Division financière COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES

Division financière COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES Division financière DIFIN07-393-422 du 18//06/07 COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES Destinataires : Chefs d établissement et gestionnaires en EPLE Affaire suivie

Plus en détail

Principes et Techniques Comptables 1 er degré

Principes et Techniques Comptables 1 er degré Principes et Techniques Comptables 1 er degré Thème 1601... 4 Séquence thématique 1...4 Séquence thématique 1 > Exercice 1... 4 Séquence thématique 1 > Exercice 1 > Consigne 1... 4 Séquence thématique

Plus en détail

Gestion. Énoncé de problèmes

Gestion. Énoncé de problèmes Gestion Énoncé de problèmes Adie Conseil Gestion 1 Simulations de saisies dans le cahier de dépenses-recettes Objectif 1a : suivi de la trésorerie réelle 14 octobre 2005 L entreprise de restauration rapide

Plus en détail

Mode opératoire. Joan Grard Formateur GF joan.grard@ac-montpellier.fr

Mode opératoire. Joan Grard Formateur GF joan.grard@ac-montpellier.fr Mode opératoire Joan Grard Formateur GF Sauvegarder un dossier (pour une restauration dans l établissement!!!) Cliquer sur le sous-menu «Sauvegardes» du menu «Outils» puis la fenêtre de Sauvegarde s ouvre.

Plus en détail

Mon-Expert-en-Gestion est un portail collaboratif 100% Web, constitué de plusieurs modules utiles pour la gestion en ligne de votre entreprise.

Mon-Expert-en-Gestion est un portail collaboratif 100% Web, constitué de plusieurs modules utiles pour la gestion en ligne de votre entreprise. PERT N ION RTGESTION N M E M M E E LA GESTION EN LIGNE DE VOTRE ENTREPRISE MODULE Compta Rapide est un module de Mon-Expert-en-Gestion Mon-Expert-en-Gestion est un portail collaboratif 100% Web, constitué

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Gestion de trésorerie Prévisions financières modes de financement et de placement à court terme Nathalie gardes Maitre de conférence en gestion Objectifs Connaître les principales composantes de la gestion

Plus en détail

Comptabilité générale m.ka$h ^^!!

Comptabilité générale m.ka$h ^^!! Journal 1 LE JOURNAL LE JOURNAL, LE GRAND LIVRE, LA BALANCE Au lieu d être présentées dans des comptes schématiques les opérations commerciales sont enregistrées chronologiquement dans un registre appelé

Plus en détail

Note de compatibilité

Note de compatibilité R&D et Stratégie Division SMB Le 10/09/2014 De Département Qualité, R&D SMB Objet : Compatibilité des applications Sage sur SQL 2014 I. Environnement testé Cette procédure de test a pour objectif de valider

Plus en détail

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2009 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif 1. Définir la normalisation comptable. DOSSIER 1 - Normalisation comptable La normalisation comptable consiste à : - produire des normes

Plus en détail

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre 6 7 Gestion quotidienne performante Pilotage et analyse Automatisation des processus Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre Centre névralgique de l entreprise, le système comptable

Plus en détail

MODE OPÉRATOIRE : CIEL COMPTA

MODE OPÉRATOIRE : CIEL COMPTA MODE OPÉRATOIRE : CIEL COMPTA Attention ne pas être en mode découverte, donc il faut vérifier avec Divers Menu standard Créer la société : Dossier Nouveau Créer un dossier sur mon ordinateur Ensuite mettre

Plus en détail

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités :

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : 1 2 3 4 Aide à l animateur La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : Comptabilité générale (3 étapes) : la charge est comptabilisée lors de la certification

Plus en détail

Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack +

Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack + Comptabilité 100 Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start Commentaire : en bleu les nouveautés V15. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack + Gestion des IFRS Impression au

Plus en détail

Présentation des nouveautés Sage i7

Présentation des nouveautés Sage i7 Présentation des nouveautés Sage i7 1 - Nouveautés transverses A. Ergonomie B. La dimension Etendue C. Les éditions pilotées XL 2 - Gestion des Clients A - Sage 30 et Sage 100 Gestion Commerciale i7 1-1

Plus en détail

Nouveautés produits i7

Nouveautés produits i7 Nouveautés produits i7 1 - Nouveautés transverses A-Ergonomie B - La dimension Etendue C- Les éditions pilotées XL 2 - Gestion des Clients A - Sage 30 et Sage 100 Gestion Commerciale i7 1-1 La Gestion

Plus en détail

Bienvenue sur l aide Bibexport Fonctionnalités CREDIT : Visualisation et état du compte, réception des paiements, relevé de facturation et

Bienvenue sur l aide Bibexport Fonctionnalités CREDIT : Visualisation et état du compte, réception des paiements, relevé de facturation et Bienvenue sur l aide Bibexport Fonctionnalités CREDIT : Visualisation et état du, réception des paiements, relevé de et visualisation des. Ces pages vous permettront d obtenir de plus amples informations

Plus en détail

Suivi de Trésorerie. Version 15 Manuel de référence

Suivi de Trésorerie. Version 15 Manuel de référence Suivi de Trésorerie Version 15 Manuel de référence Composition du progiciel Votre progiciel est composé d'un boîtier de rangement comprenant : le cédérom sur lequel est enregistré le programme, la documentation

Plus en détail

Préférences Dossier : Comptabilité... 2

Préférences Dossier : Comptabilité... 2 Sommaire Préférences Dossier : Comptabilité... 2 Onglet Général... 2 Onglet Ajustement lettrage... 3 Ecart de règlement... 3 Ecart de change... 3 Escompte conditionnel... 4 Assistant de règlement clients...

Plus en détail

- 05 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 2

- 05 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 2 - 05 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 2 Objectif(s) : o Pré-requis : Relation de la variation de la Trésorerie d'exploitation avec l'excédent Brut d'exploitation (E.B.E.) et la variation

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

1.2. Les documents comptables usuels PARTIE 1. La tenue d une comptabilité régulière et sincère est une obligation légale.

1.2. Les documents comptables usuels PARTIE 1. La tenue d une comptabilité régulière et sincère est une obligation légale. 1.2 Les documents comptables usuels PARTIE 1 La tenue d une comptabilité régulière et sincère est une obligation légale. Une entreprise est une construction bâtie sur des piliers (fonctions) : commercial,

Plus en détail

GUIDEV5.0-2007 - Location immobilière est un produit de la société

GUIDEV5.0-2007 - Location immobilière est un produit de la société Bienvenue dans Location Immobilière, votre logiciel de gestion locative. Ce Guide de prise en main va vous aider à réaliser vos premières saisies. Un Manuel utilisateur complet est accessible depuis le

Plus en détail