EN 2012, J ARRÊTE DE FUMER, JE FAIS DU SPORT, JE MONTE MA BOITE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EN 2012, J ARRÊTE DE FUMER, JE FAIS DU SPORT, JE MONTE MA BOITE"

Transcription

1 LIVRE BLANC EN 2012, J ARRÊTE DE FUMER, JE FAIS DU SPORT, JE MONTE MA BOITE L ESSENTIEL POUR VOUS LANCER

2 INTRODUCTION La création d entreprise est souvent le projet d une vie. Projet qui peut faire peur, tant la masse de connaissances nécessaires paraît importante. Aides à la création, subventions, choix du statut juridique, choix du régime fiscal et social, formalités d immatriculation, etc. Le créateur d entreprise ne doit pas seulement avoir une idée, il doit également être capable de bâtir le cadre qui permettra à cette idée de se développer. Pour autant, l entrepreneur n est pas seul et isolé dans ce projet. De nombreux partenaires peuvent en effet l accompagner, à l image des cabinets d expertise comptable. Au travers de ce livre blanc, nous avons voulu faire un tour d horizon des points clés à ne pas louper lors de la création d une entreprise. Ce livre blanc est donc fait pour vous, entrepreneurs. Il a pour but de vulgariser des notions parfois floues et de synthétiser une information souvent dispersée, afin de vous permettre de faire les bons choix lors de la création de votre entreprise. Utilisez donc ce guide, annotez-le, partagezle, et découvrez le monde de l entrepreneuriat et de la création d entreprise en France.

3 CE LIVRE BLANC Pourquoi? L-Expert-comptable.com est un cabinet d expertise comptable. Mais L-Expert-comptable.com c est aussi un portail sur internet. Depuis plusieurs années, nous avons rédigé sur un grand nombre d articles et de dossiers afin d accompagner dirigeants et entrepreneurs en matière de comptabilité, de fiscalité, de droit du travail et bien évidement de création d entreprise. Pour que vous ayez un maximum d informations à votre disposition au même endroit, nous vous avons concocté ce livre blanc, qui est un condensé de nos meilleurs dossiers et articles sur la création d entreprise. Plus pratique à lire et plus simple à comprendre, ce livre blanc et un petit guide à la modeste prétention d aider les entrepreneurs d aujourd hui et de demain. Comment le lire? Rendez-vous au sommaire pour accéder au sujet qui vous intéresse directement, il n y a pas d ordre prédéfini puisque ce livre blanc est en quelque sorte un best-of de L-Expert-comptable.com. Enfin à coté de chaque partie, vous trouverez un lien (signalé par ce symbole ) vous permettant de retrouver le contenu original d où sont issues les pages du livre blanc. Vous aurez donc tout loisir d y laisser vos commentaires et réactions pour poursuivre la lecture en dehors de ce PDF! Avertissement Utilisation du Livre blanc - Exclusion de responsabilité Ce livre blanc est un recueil d informations à caractère général regroupées par dossiers thématiques, permettant au lecteur de se forger une culture générale en matière de création d entreprises. Ces dossiers et les informations contenues ne peuvent tenir lieu de conseils ou de recommandations. En particulier, il est recommandé de vous faire assister par un professionnel pour la mise en œuvre de votre projet, afin de définir les solutions les plus adaptées à vos contraintes et besoins. Par ailleurs, malgré le soin et la vigilance apportés dans l élaboration de ces dossiers, certaines omissions ou erreurs ont pu se glisser. Nous remédierons à tout défaut qui nous serait signalé, mais L Expert-comptable.com ne pourra être tenu pour responsable du contenu de ces dossiers, de leur compréhension et de leur application. L attention du lecteur est enfin attirée sur les données chiffrées, qui peuvent évoluer en fonction de l actualité et de la législation en vigueur

4 TABLE DES MATIÈRES Introduction 2 Ce livre blanc 3 L-Expert-comptable.com 5 Partie 1 Savoir si on est fait pour la création d entreprise 7 Partie 2 Réaliser son étude de marché 11 Partie 3 Réaliser son business plan 17 Partie 4 Choisir la forme juridique adéquate 28 Partie 5 Rédiger des statuts de SARL 34 Partie 6 Comprendre le statut du chef d entreprise 44 Partie 7 Choisir la bonne fiscalité pour votre entreprise 51 Partie 8 Bénéficier des aides à la création d entreprise 55 Partie 9 Connaître les formalités administratives 68 Partie 10 Gérer la croissance de son entreprise 72 Partie 11 Démarrer une activité en auto-entrepreneur 74 Partie 12 Reprendre une entreprise

5 L-EXPERT-COMPTABLE.COM A propos de L-Expert-comptable.com L-Expert-comptable.com est un cabinet d expertise comptable inscrit à l Ordre des Experts Comptables. Nous proposons à nos clients des missions d expertise comptable et de conseil pour la gestion quotidienne de leur entreprise et sommes présents à Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Lille, Nantes et Nancy. Nous mettons également à disposition de nos clients, un expert-comptable qui maîtrise leur métier, qui sait les conseiller sur le plan juridique, social, fiscal ou comptable. Un expert-comptable que l on peut considérer comme un véritable partenaire. Nous proposons également des missions d aide à la création d entreprise ainsi qu un accompagnement dans l établissement de toutes les formalités administratives. Créer une SARL, EURL, SAS, SASU, le choix s avère parfois difficile. Le projet de création d entreprise est parfois le défi d une vie, c est pourquoi nous accompagnons nos clients dans toutes les étapes de la création de leur entreprise

6 L-Expert-comptable.com et la création d entreprise L-Expert-comptable.com est particulièrement bien armé pour vous aider dans la création de votre entreprise, et plus encore. Voici quelques réponses à vos questions, pour en savoir plus, contactez-nous. Vous voulez une création de société clés en mains? Chaque jour de nouvelles sociétés sont créées au sein de notre cabinet et vous avez ainsi la garantie d une qualité maximale et de délais réduits. Vous recherchez un accompagnement dans votre comptabilité Un consultant est à votre disposition pour toute question ou démarche sur la création. Besoin d aide pour rechercher des fonds et savoir à quelles aides vous pouvez prétendre? Exonérations de cotisations sociales, prêts à taux zéro, aides régionales, crédit d impôts, défiscalisation, nous vous inform(er)ons des aides existantes. De plus, nous nouons des partenariats avec les organismes en charge de financer des projets. Vous ne savez pas comment rédiger vos statuts? Détendez-vous et faites nous confiance. Rédiger vos statuts font partie de notre quotidien. Nous avons juste besoin de quelques informations de base. Nous effectuons toutes vos démarches jusqu à la délivrance du K-bis. Nous nous déplaçons au greffe pour vous et nous vous indiquons les documents à fournir. Quels structure juridique, régime fiscal et régime TVA choisir? Nous déterminos avec vous le régime fiscal le plus adapté à votre situation. Pour la structure juridique, ce n est pas plus compliqué: le consultant vous conseille la structure juridique qui est la plus appropriée à votre projet - 6 -

7 PARTIE 1 SAVOIR SI ON EST FAIT POUR LA CRÉATION D ENTREPRISE «Eureka!» avez-vous crié ce matin en glissant sur le savon dans votre douche! Vous l avez votre idée révolutionnaire, le produit que tout le monde attendait, le service que personne n osait demander, mais dont tous rêvent de profiter! Vous êtes prêts à conquérir le monde, mais un doute s insinue : aurez-vous les épaules pour supporter ce succès? Et si le succès escompté n était pas au rendez-vous? Trop de doute ou trop de confiance ne sont pas productifs pour un projet de création, venez tester vos capacités personnelles à devenir chef d entreprise : Que privilégiez-vous? 1. Votre salaire. 2. Un travail intéressant. 3. Les responsabilités qui vous sont confiées. Monter une société dans le seul but de faire fortune est un leurre. Les premières années sont souvent difficiles, et même si votre activité vous permettra certainement de gagner très correctement votre vie, elle ne deviendra pas forcément une multinationale. Créer une société, c est avant tout la passion d une activité, et la gestion de nombreuses responsabilités

8 PARTIE 1 - Savoir si on est fait pour la création d'entreprise Face à un problème, êtes-vous du genre à? 1. Essayer de le contourner. 2. Essayer de le résoudre. 3. Foncer sans y penser. A chaque problème sa solution. Il faut apprendre à anticiper les problèmes, mais ne jamais les contourner ou les occulter car ils referont surface à un moment. Selon vous, quel est le facteur principal de réussite d une entreprise? 1. Les moyens dont elle dispose. 2. Ses salariés. 3. La personnalité de son dirigeant. Si la réussite d une société est liée à un ensemble de facteurs, le point commun à tous ces facteurs est la personnalité du dirigeant. Selon vous, la création d une entreprise est permise à? 1. Ceux qui ont les diplômes adéquats uniquement. 2. Ceux qui ont les moyens d en créer une. 3. Tout le monde. Si certaines activités nécessitent des qualifications, expériences ou diplômes spécifiques, la création d entreprise est ouverte à tous. Selon vous, les sociétés qui fonctionnement le mieux sont celles? 1. Qui proposent des produits ou services novateurs. 2. Qui ont le rapport qualité / prix le plus intéressant. 3. Aucune des 2. De très nombreux facteurs peuvent expliquer la réussite d une entreprise : que ce soit sa situation géographique, sa différenciation de produits ou services, la qualité de ce qu elle propose... Selon vous, il est suffisant pour créer son entreprise de? 1. Connaître le produit ou service proposé et la clientèle visée. 2. Savoir gérer sa trésorerie au mieux afin d être toujours positif. 3. Avoir des notions de management, de marketing, de finances

9 PARTIE 1 - Savoir si on est fait pour la création d'entreprise Créer une société ne se limite pas à la connaissance d un seul aspect. Il faut bien entendu connaître ses produits ou services, sa clientèle, son marché... mais il faut aussi savoir piloter sa société en interne en sachant manager ses salariés, en connaissant le niveau de stock permanent à avoir, en cherchant à se faire connaître... Un chef d entreprise doit avoir la vision la plus large possible de sa société et de son activité. Qui représente le mieux l image d un bon chef d entreprise selon vous? 1. Bernard Tapie. 2. Nicolas Sarkozy. 3. Bill Gates. Un bon chef d entreprise doit savoir réadapter sa stratégie et ses objectifs en permanence. Il est difficile de tout anticiper, il faut donc savoir se recadrer. Selon votre avis, pour être rentable, il faut? 1. Faire le plus de chiffre d affaires possible. 2. Acheter à bas coût. 3. Optimiser ses besoins et ses ressources. Il est important d être rentable, mais il est encore plus important de l être sur le long terme. Ainsi, tirer au maximum sur ses coûts n est pas toujours la bonne solution car il peut y avoir une perte de qualité dans le produit ou le service proposé ce qui peut engendrer une perte de clientèle. Il faut savoir faire le bon arbitrage et optimiser ses besoins et ressources. Au sein de votre entreprise, vous aurez tendance à choisir vos partenaires en priorité? 1. Au sein de votre groupe d amis car vous avez confiance en eux. 2. Auprès de personnes qui vous complèteront sur des aspects que vous maîtrisez mal. 3. Nulle part, vous préférez tout gérer par vous-même. En tant que chef d entreprise, il ne faut pas se surestimer : peut-être n avez pas le temps, pas les moyens, ou pas la capacité de tout gérer seul. Il faut aussi faire attention avec ses amis : même s ils peuvent être de parfaits partenaires, une société n a pas forcément une vocation sociale : il ne faut donc pas trop jouer sur l affectif. Aller chercher d autres compétences peut être la bonne solution

10 PARTIE 1 - Savoir si on est fait pour la création d'entreprise Selon vous, pour créer sa société, il faut? 1. Être libre de tout engagement (ne pas être salarié ou avoir une autre activité professionnelle). 2. Avoir une activité salariée ou professionnelle à côté pour subvenir à ses besoin au cas ou. 3. Aucune des 2 réponses précédentes. Si cela n est pas interdit par votre contrat de travail et s il n y a pas d incompatibilité avec votre profession, vous pouvez exercer une activité salariée ou indépendante et créer une société. Quel que soit votre statut, en activité ou non (sauf exception) vous pouvez parfaitement créer une société. Vous l aurez compris, dans ce quizz, il n y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses; ce qui est important de retenir c est que créer son entreprise est un projet accessible à tous, ce qui ne veut pas dire que c est une tâche facile. Par ce petit quizz, nous voulions avant tout vous sensibiliser sur la détermination qui devra nécessairement animer l entrepreneur quelqu en soit son projet. Devenir chef d entreprise est un travail à plein temps, cela fait appel à vos compétences et à d autres aspects que vous ne maîtrisez pas toujours (souvent l aspect administratif) ; Développer son entreprise Avant tout, vos chances de réussites reposent en premier lieu sur votre volonté prend du temps : le temps de se faire connaître, le temps de maîtriser son activité, son nouveau rôle... ce n est que très rarement rémunérateur dès le début. Malgré tout, votre volonté sera la seule à maximiser vos chances de réussite

11 PARTIE 2 RÉALISER SON ÉTUDE DE MARCHÉ QUI POUR RÉALISER VOTRE ÉTUDE DE MARCHÉ? Votre étude de marché peut être réalisée par un prestataire extérieur, pour une qualité en principe meilleure, mais avec un coût certain, ou bien en interne, avec vous aux commande. Nous allons ici vous donner les points clés d une bonne étude de marché. L organisation de votre étude de marché Une étude de marché est généralement composée de 6 phases, à savoir : 1. la définition du projet de création d entreprise, permettant de baliser le travail de recherche à réaliser ; 2. le plan d études, composé des variables à étudier et le type de données auxquelles elles se rapportent (données primaires ou secondaires, nous y reviendrons par la suite) ; 3. le recueil des informations en concordance avec les choix réalisés dans le plan d études ; 4. l analyse des résultats ; 5. l élaboration d une stratégie marketing ; 6. la rédaction du rapport. Le choix des types de données de votre étude de marché Lors de l élaboration de votre étude de marché, le choix des données est primordial. Deux types de données peuvent être utilisés au cours de votre étude de marché : les données secondaires et les données primaires

12 PARTIE 2 - Réaliser son étude de marché Les données secondaires Les données secondaires correspondent aux données déjà produites par d autres entreprises, organismes ou institutions. Elles constituent une base de travail non négligeable permettant de disposer d informations à moindre coût (ex: la presse, les instituts tels que l INSEE...). Nous pouvons retrouver dans ces données des analyses sectorielles, des résultats d enquête par exemple... Ces données secondaires permettent d avoir une vision large et étendue du marché étudié. Les données primaires Les données primaires permettent, elles, d avoir une approche plus ciblée, et sont constituées : ` ` d études qualitatives qui passent par la réalisation d entretiens. On cherche ici des informations principalement non chiffrées : un ressenti, des goûts, des réactions... Deux types d entretien existent : les entretiens en face à face ainsi que les entretiens de groupe. Ces deux types d entretien ont des caractéristiques différentes. L entretien de face à face favorisera plutôt l auto-évaluation tandis que l entretien de groupe sera alimenté lui par les différentes interactions entre les personnes. On peut par exemple réutiliser, lors d un entretien de groupe, un élément perçu en entretien individuel. ` ` d études quantitatives qui, par le biais d envois ou d administration de questionnaires, permettent de déceler des tendances, diagnostiquer des attitudes de comportement... Les questionnaires peuvent contenir aussi bien des questions fermées qu ouvertes, le plus souvent en allant du plus général au plus précis. On cherche ici des informations chiffrées, qu on puisse organiser sous forme de tableaux de statistiques. Les données secondaires et primaires sont des données complémentaires, leurs finalités et leurs coûts d acquisition n étant pas les mêmes. Pour les 2 types d études, il vous faudra sélectionner un échantillon représentatif la population. Afin d être réalisable et de qualité, l échantillon destiné à l étude qualitative devra nécessairement être réduit. LES INFORMATIONS ESSENTIELLES DE VOTRE ÉTUDE DE MARCHÉ Chaque étude de marché comporte des informations et données variées. Pour autant, il existe certaines informations essentielles qui se doivent d apparaitre dans votre étude

13 PARTIE 2 - Réaliser son étude de marché Les tendances du marché Afin d avoir une vision globale du marché sur lequel on souhaite entrer, il est intéressant dans un premier temps de déceler les tendances du marché. Il s agit ici de : définir précisément le marché en question (marché B to B, B to C...) ; d analyser la santé du marché : s il est naissant, en déclin, en stagnation, en forte augmentation ; déterminer le chiffre d affaires et les ventes qu il représente en volumes. Le fait de préciser ces trois éléments vous permettra de délimiter au mieux votre marché. L environnement Vous devez étudier ici les avantages mais également les contraintes que procure l environnement de votre marché. Plusieurs types de variables environnementales existent. Nous pouvons mentionner : l environnement technologique (technologies changeantes...) ; l environnement politico-juridique (normes juridiques contraignantes...) ; l environnement légal ; l environnement climatique (sur une activité saisonnière par exemple) ; l environnement écologique (normes environnementales...). L environnement n est pas un facteur à négliger, son impact sur le fonctionnement de votre marché peut être important. Les concurrents L analyse d un marché passe obligatoirement par une étude vos principaux concurrents. Vous devez établir une liste exhaustive de vos principaux concurrents, en axant l analyse sur : leur nombre ; leur situation géographique ; leur chiffre d affaires ; leurs parts de marché ; leur taux de croissance sur les dernières années ; leurs positionnements sur le marché (en matière de niveau de gamme par exemple...) ; leurs produits (avec un détail précis de leurs caractéristiques : gamme, prix...) ; le type de communication qu ils utilisent

14 PARTIE 2 - Réaliser son étude de marché L analyse de vos concurrents vous permettra de voir là où ils ne sont pas encore présents, ce qui constituera pour vous des opportunités de positionnement intéressantes. Les consommateurs Afin de mettre le plus chance de votre côté, une étude des consommateurs doit être réalisée. Principalement réalisée à l aide d entretiens, cette étude doit vous permettre de connaitre : leur fréquence d achats ; leur comportement d achats ; le(s) type(s) de clientèle existant sur votre marché ; le prix qu ils seraient prêt à payer pour acquérir votre produit ; leurs besoins et ce qu ils recherchent dans les produits présents sur votre marché. La connaissance des besoins et des exigences client est primordiale pour augmenter les facteurs clés de succès de votre projet. Votre projet de création d entreprise a-t-il un potentiel sur ce marché? L analyse de ces résultats doit vous permettre de situer votre projet et votre stratégie par rapport au marché existant. Les questions types à vous poser sont : ma future entreprise propose-t-elle un avantage concurrentiel par rapport aux concurrents actuels? ` ` Le(s) produit(s) ou service(s) que je souhaite commercialiser couvrent-ils des besoins clients où la concurrence est encore faible? Mon projet répond-il aux besoins et attentes des clients? L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE MARKETING Si votre projet apparait comme viable à la suite de votre étude de marché, il s agit pour vous maintenant de produire des éléments concrets concernant votre future entreprise. La fixation d hypothèses de chiffre d affaires En statuant par rapport aux données du marché préalablement recueillies, vous devez être en mesure de formuler des hypothèses de chiffre d affaires. Trois niveaux d hypothèse réalistes doivent être envisagés : basse, moyenne et forte. De ces hypothèses, vont découler la stratégie que vous allez devoir mettre en place pour les atteindre

15 PARTIE 2 - Réaliser son étude de marché La stratégie à mettre en place dans votre entreprise La stratégie que vous devez instaurer a pour objectif l atteinte des hypothèses préalablement fixées. Elle est composée d objectifs ou d étapes permettant de développer au mieux le chiffre d affaires de l entreprise. Attention cependant, ces objectifs qui nécessitent réflexion et cohérence, doivent être précisés en tenant compte du marché et de son environnement. La définition d un mix-marketing cohérent Un mix-marketing correspond à une composition précise de l offre (produits ou services) que vous allez proposer sur le marché. Cette composition est découpée selon 4 éléments : le produit (ou le service), le prix, la communication et la distribution. Le Produit (ou le service) La variable «Produit» doit vous permettre de résumer le plus précisément possible ses caractéristiques : son nom, son packaging, son positionnement, son contenu, sa couleur, sa composition... Le prix La variable «Prix» doit vous permettre de fixer un positionnement prix en cohérence totale avec le produit ainsi qu avec le marché sur lequel il va évoluer. Attention dans la fixation du prix, un produit avec un prix trop bas par rapport à la concurrence peut être synonyme de mauvaise qualité pour le consommateur. A l inverse, un produit avec un prix trop élevé par rapport aux concurrents ne sera pas forcément synonyme de meilleure qualité. Vous pouvez vous aider, pour fixer le prix de votre produit, des enquêtes réalisées durant votre étude de marché, de manière à coller au plus près des attentes du marché

16 PARTIE 2 - Réaliser son étude de marché La communication Partie intégrante de votre entrée sur le marché, vous devez ici choisir vers quelle type de communication vous allez vous orienter. Plusieurs types de communication existent : La presse, L affichage, La publicité sur le lieu de vente (PLV), La distribution de tracts, Les salons, La radio... En ce qui concerne le choix de votre communication, vous pouvez ici vous orienter sur le même modèle que vos concurrents ou alors proposer quelque chose d original dans le but de vous en différencier. A l issue de la sélection de vos médias de communication, vous devrez mettre en place un plan média. Le plan média sert à découper dans le temps les différentes actions de communication qui seront entreprises. La distribution Dernier élément du mix-marketing à prendre en compte : le canal de distribution. Ici, vous devrez prendre en considération: Les canaux de distribution des entreprises concurrentes, La taille des distributeurs et leur pouvoir de négociation, La cohérence du canal de distribution par rapport à votre offre... La réussite de votre projet d entreprise dépendra en grande partie de la qualité de votre étude de marché. Si la réalisation d une bonne étude de marché nécessite un investissement certain du créateur, sachez que si votre étude de marché est complète, vous pourrez vous appuyer dessus lors de la rédaction de votre Business Plan

17 PARTIE 3 RÉALISER SON BUSINESS PLAN Le business plan ou dossier prévisionnel est une étape primordiale lors d une création ou d une reprise de société. En effet, création ou reprise d entreprise rime souvent avec financement, et dans ce sens le business plan ou dossier prévisionnel est un élément indispensable à présenter aux tiers censés vous financer. La construction d un business plan se fait en plusieurs étapes qu il faut respecter afin de maximiser vos chances auprès des banquiers notamment. Suivez le guide! DÉFINIR DE MANIÈRE CLAIRE LE PROJET Le premier rendez-vous auprès du banquier sera primordial, et avant de rentrer dans le détail des chiffres, il faudra «vendre» le projet, démontrer ses aptitudes, son expérience professionnelle dans le secteur d activité retenu, disposer des diplômes requis pour les professions réglementées (coiffure, boulangerie, mécanique ) et savoir pourquoi on a décidé de se lancer. Il faut prendre soin de joindre au dossier son CV, relatant principalement ses compétences dans le secteur où on a prévu de s installer. Bien entendu, l idée ne vient pas en se réveillant le matin par une journée ensoleillée, mais dans le même sens il ne faut pas réfléchir non plus trop longtemps. Le futur entrepreneur doit également faire preuve de dynamisme, être conscient des difficultés qui l attendent, ne pas espérer faire 35 heures par semaine pour par mois. Mais là encore, il ne faut pas tomber pas dans l excès inverse avec des prétentions de

18 PARTIE 3 - Réaliser son business plan revenus de 500 par mois pendant les premières années. L entrepreneur doit expliquer clairement ce qu il va faire, ce qui le différencie de la concurrence, pourquoi on se tournera vers lui plutôt qu un autre, quelles sont ses compétences techniques ou commerciales Selon le secteur d activité, l emplacement géographique sera aussi un gage de réussite. Il ne faut pas négliger cet aspect, et les facilités de stationnement, les commerces qui l entourent sont à prendre en considération. Pour d autres activités, l emplacement ne sera pas le premier facteur de réussite. Le futur chef d entreprise peut être déjà connu et reconnu par ses compétences en qualité de salarié, et il sait déjà que beaucoup sont prêts à le suivre et à lui faire confiance. Et enfin un dernier point trop souvent négligé: il faut se sentir suffisamment solide pour faire face aux difficultés futures qui ne manqueront pas de survenir : baisse d activité, coup dur, difficultés professionnelles qui pourraient déborder sur la vie privée, le conjoint est-il prêt à soutenir le projet? Le point a été fait sur tous ces facteurs d échecs ou de réussite futurs. Vous allez lu toute cette page et vous avez envie de continuer! Nous pouvons passer à la suite en rentrant dans la partie financière du projet. CHIFFRER LES INVESTISSEMENTS À RÉALISER Deux cas de figure peuvent se présenter selon que l entrepreneur veut acheter une affaire pré-existante, un fonds de commerce ou créer une entreprise nouvelle. Rachat d un fonds de commerce La première étape consiste à se procurer les 3 derniers bilans et comptes de résultat du vendeur. Celui-ci ne peut refuser de communiquer ces éléments. En cas de refus il n est pas nécessaire d aller plus loin. En effet, sur quelles bases et critères le futur chef d entreprise peut-il juger de la rentabilité de cette affaire sans éléments chiffrés fiables, tel que les documents certifiés par un expert-comptable. Il est également nécessaire de demander les comptes du dernier exercice sans se contenter de réponses vagues du vendeur : «mon bilan est en cours de réalisation mais n ayez crainte, c est la même chose que l année dernière» Le conseil de L-Expert-comptable.com Si la date d arrêté des comptes est au 31 décembre, il faut demander le chiffre d affaires réalisé depuis le 1er janvier de la nouvelle année et attesté là encore par son expert-comptable

19 PARTIE 3 - Réaliser son business plan Une fois en possession de ces éléments chiffrés, l analyse de la rentabilité de l affaire peut commencer. Ils permettent de déterminer sa juste valeur, avec notamment l évolution du chiffre d affaires et le calcul de quelques ratios significatifs. Un accord a été trouvé sur le prix mais à ce stade il ne faut pas s imaginer que c est terminé. Des investissements doivent-ils être réalisés dans du matériel neuf ou complémentaire? Le matériel existant et repris est-il en état? Si l entrepreneur souhaite reprendre une activité dans des métiers de bouche, il devra exiger le dernier rapport de visite des services vétérinaires, dans le cas d un salon de coiffure, s assurer de l état des bacs ; pour une boulangerie l état du four etc En pratique, le repreneur doit exiger de tout voir sur l état du matériel, et s il n en a pas la compétence, il doit s entourer d un professionnel qui saura l aider et le conseiller. Encore une fois, même et surtout s il connaît le vendeur, le repreneur doit tout contrôler. Il est en train de rentrer dans le milieu des affaires et doit laisser les sentiments de côté : s il rencontre des difficultés par la suite, le vendeur ne viendra pas renflouer son compte bancaire. Il reste un dernier point à traiter dans le cas où le vendeur cède son stock de marchandises. Un inventaire dit contradictoire doit avoir lieu, c est-à-dire que toutes les marchandises cédées devront être relevées, comptées et ce le soir et la veille de la signature de la cession du fonds chez le notaire, et le repreneur devra ensuite disposer des clés. Au risque de surprendre ou choquer, faites changer les serrures, cela pourrait éviter de constater que certains articles ont disparu par enchantement durant la nuit! Rien ne contraint à reprendre la totalité du stock. Par exemple, lors de la reprise une boutique de prêt-à-porter, que faire des articles datant des années 70, ou selon l activité des articles très proches de la date de péremption. Créer son entreprise Le créateur d entreprise doit établir la liste précise de tout le matériel nécessaire à l exercice de son activité. Cette liste comprendra : le matériel et outillage ; le ou les véhicules ; le matériel et le mobilier de bureau (ordinateur, bureau, meubles de rangement) ; les agencements et travaux prévus dans le local loué ou le prix d un local acheté ; les matières, marchandises ou produits nécessaires au lancement de l activité

20 PARTIE 3 - Réaliser son business plan Le conseil de L-Expert-comptable.com Le futur chef d entreprise prendra soin d annexer à son dossier les devis des investissements qu il a prévu de réaliser, démontrant ainsi que ses chiffres sont fiables. LE FINANCEMENT DU PROJET Le besoin en fonds de roulement À quoi correspond ce terme trop souvent oublié ou négligé dans les plans de financement? Le futur créateur d entreprise a chiffré le coût global de son projet et il pense que cela suffit : d investissement, il me suffit de mettre en face un financement d égal montant et mon dossier est bouclé. Gare à cette démarche! Nous allons vous donner quelques exemples de dépenses qui n ont pas été incluses à juste titre dans les investissements mais que l entrepreneur devra régler dès ses premiers jours d activité, voire avant le 1er jour, et avant également qu il n encaisse le moindre centime de la part de ses clients : le propriétaire des murs demandera probablement un mois de loyer en caution ; pour souscrire une assurance : il est souvent demandé de régler un premier semestre d avance. Le financement du rachat du stock n est jamais assuré par le banquier. Les frais de notaire liés à l acquisition ne sont pas non plus financés par le banquier. Lors de la création de l entreprise, il est fort probable que les fournisseurs ne connaissent pas l entrepreneur. Ils lui demandent alors un paiement immédiat de ses premiers achats. Puis, l entrepreneur produira un bien, ce qui peut prendre une ou plusieurs semaines et même si un acompte a été demandé au client, le solde ne lui arrivera qu une fois le produit fini. Le cumul de toutes ces sommes déterminera le BFR (besoin en fonds de roulement) qui sera joint au business plan. Et nous pouvons vous l assurer, cet élément est un gage supplémentaire du sérieux de son dossier. L emprunt éventuellement nécessaire Que le futur chef d entreprise reprenne une activité pré-existante ou qu il crée son entreprise, il lui faut maintenant financer cet investissement et il existe de nombreux pièges à éviter que nous allons traiter ci-dessous. Le créateur d entreprise va demander à son banquier de le suivre, de lui faire confiance, car il a toutes les com

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Les chiffres clés de la création d entreprise 549 138 entreprises créées en France en 2011 Soit 1 nouvelle entreprise par minute 29 455 en Aquitaine 2

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

Fiche conseil ENTREPRENEURS INDIVIDUELS : ET SI VOUS ADOPTIEZ LE NOUVEAU STATUT DE L EIRL

Fiche conseil ENTREPRENEURS INDIVIDUELS : ET SI VOUS ADOPTIEZ LE NOUVEAU STATUT DE L EIRL ENTREPRENEURS INDIVIDUELS : ET SI VOUS ADOPTIEZ LE NOUVEAU STATUT DE L EIRL Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir LE CHOIX DU STATUT JURIDIQUE Un choix à adapter à vos besoins Les questions à vous poser La volonté de s associer La capacité juridique La responsabilité

Plus en détail

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL 1. POURQUOI? Ce nouveau statut vient répondre à la principale préoccupation des entrepreneurs en nom propre

Plus en détail

Quel statut juridique, social et fiscal, choisir lorsque l on crée son entreprise?

Quel statut juridique, social et fiscal, choisir lorsque l on crée son entreprise? Quel statut juridique, social et fiscal, choisir lorsque l on crée son entreprise? Matinale Entrepreneuriale - Mardi 23 septembre 2014 Jean-Pierre Franiatte jpf@cabinetfraniatte.com 03 87 62 85 25 CABINET

Plus en détail

L EIRL Principes fonctionnement et opportunités

L EIRL Principes fonctionnement et opportunités L EIRL Principes fonctionnement et opportunités EXPERTISE COMPTABLE COMMISSARIAT AUX COMPTES 11, rue de Mogador F-75009 PARIS Téléphone +33 (0)1 42 601 606 Fax +33 (0)1 42 613 792 EXPERTISE COMPTABLE 16,

Plus en détail

LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE

LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE 1 LE CHOIX DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE COMME STRUCTURE JURIDIQUE 1. Pourquoi choisir l entreprise individuelle La création d une entreprise individuelle est simple : pas de capital social, pas de statuts,

Plus en détail

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée Un nouveau statut juridique et fiscal A jour au 12 mai 2010 Sommaire de l intervention > Présentation de l EIRL > Pourquoi? > Pour qui? > Comment? > Quand?

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

Soirée Débat: Entrepreneurs individuels, auto-entrepreneurs : pourquoi ne pas changer de structure juridique pour l EIRL?

Soirée Débat: Entrepreneurs individuels, auto-entrepreneurs : pourquoi ne pas changer de structure juridique pour l EIRL? Soirée Débat: Entrepreneurs individuels, auto-entrepreneurs : pourquoi ne pas changer de structure juridique pour l EIRL? Intervenant :Nicolas CAMPELS PRESENTATION DE L EIRL Pourquoi? Ce nouveau statut

Plus en détail

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle Animé par : Aurélien DEMAURE Le cadre juridique L entreprise en nom propre L EIRL La société Les critères à retenir Le régime fiscal de l entrepreneur

Plus en détail

Boîte à Thème : «E.I.R.L» E. TREVIS 03/02/2011

Boîte à Thème : «E.I.R.L» E. TREVIS 03/02/2011 Boîte à Thème : «E.I.R.L» E. TREVIS 03/02/2011 INTRODUCTION En 2009, 74 % des créateurs d entreprises ont choisi d exercer leur activité dans le cadre d une entreprise individuelle, soit une hausse de

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

Entreprendre en solo: Quelle structure juridique pour quels impacts fiscaux et sociaux? Kadeja MEDJI Espace Entreprendre

Entreprendre en solo: Quelle structure juridique pour quels impacts fiscaux et sociaux? Kadeja MEDJI Espace Entreprendre Entreprendre en solo: Quelle structure juridique pour quels impacts fiscaux et sociaux? Kadeja MEDJI Espace Entreprendre Objectifs de l atelier: -Différencier les différentes structures juridiques possibles

Plus en détail

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur Quelques constats pour commencer! L entrepreneur en quelques chiffres Plus de 300.000 entreprises sont créées par an (hors auto-entrepreneurs)

Plus en détail

EIRL. Introduction. En 2010, les pouvoirs publics instaurent l EIRL avec un double objectif :

EIRL. Introduction. En 2010, les pouvoirs publics instaurent l EIRL avec un double objectif : EIRL Introduction Depuis plus de 30 ans, vos élus se sont battus pour atteindre un objectif : assurer la protection du patrimoine personnel de l entrepreneur individuel en cas de difficultés professionnelles

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

Schéma du plan d affaires

Schéma du plan d affaires Plan d affaires Schéma du plan d affaires SOMMAIRE EXÉCUTIF DESCRIPTION DU PROJET OBJECTIFS FORME JURIDIQUE ÉQUIPE DIRIGEANTE MARKETING PRODUCTION SOUTIEN ADMINISTRATIF ANALYSE MARCHÉ ANALYSE MARKETING

Plus en détail

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Plan de l intervention 1. Contexte du projet 2. Statut du projet Partie

Plus en détail

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Catherine Quelven Société COGIRHA Conseil en optimisation de Gestion Co-pilote d

Plus en détail

Réussir sa création d entreprise

Réussir sa création d entreprise Chambre des Experts Comptables du Cœur d Hérault Réussir sa création d entreprise Les conseils de l expert-comptable Support téléchargeable sur : www.cecch.fr CSOEC 2012 Comité Création d Entreprise La

Plus en détail

Anticipez et choisissez la forme juridique adaptée à votre projet

Anticipez et choisissez la forme juridique adaptée à votre projet Choisir votre statut juridique est une étape importante dans votre projet de création ou reprise d'entreprise. Anticipez et choisissez la forme juridique adaptée à votre projet Vaut-il mieux entreprendre

Plus en détail

L Entrepreneur Individuel (E.I.R.L)

L Entrepreneur Individuel (E.I.R.L) L Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (E.I.R.L) L EIRL Définition L EIRL : Pourquoi? Comment? Mise en garde Formalités Coûts des formalités Régime fiscal Définition Régime social Avantages

Plus en détail

FORMUM CREATION REPRISE 2011. Bien choisir son statut juridique. Les aspects juridiques Les aspects fiscaux, sociaux et comptables

FORMUM CREATION REPRISE 2011. Bien choisir son statut juridique. Les aspects juridiques Les aspects fiscaux, sociaux et comptables Ordre des Experts Comptables FORMUM CREATION REPRISE 2011 Avocats Barreau de Béziers Philippe Mignen Maître Vidal Maitre Baldy- Geslin Bien choisir son statut juridique Les aspects juridiques Les aspects

Plus en détail

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013 L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée 2 Nouveautés À qui s adresse se statut d EIRL? Quelle procédure accomplir?

Plus en détail

E.I.R.L. Un nouveau statut à découvrir. Animé par : M. Yann AUBIN, expert-comptable

E.I.R.L. Un nouveau statut à découvrir. Animé par : M. Yann AUBIN, expert-comptable E.I.R.L. Un nouveau statut à découvrir Animé par : M. Yann AUBIN, expert-comptable Préambule 1. Présentation du dispositif EIRL Caractéristiques juridiques, fiscales et sociales Modalités de constitution,

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT Nom Prénom : Activité : Ecrivez dans les cases grises DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT LA DEMANDE Prêt NACRE : Quel Montant? Quelle durée? Affectation? Prêt d honneur : Quel Montant? Quelle durée? Quel

Plus en détail

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

Professionnalisation / vidéoconférence sur l EIRL Réponses aux questions n ayant pu être traitées en direct

Professionnalisation / vidéoconférence sur l EIRL Réponses aux questions n ayant pu être traitées en direct Professionnalisation vidéoconférence sur l EIRL Réponses aux questions n ayant pu être traitées en direct Vous trouverez ci-dessous, regroupées par thématiques, les réponses à une trentaine de questions

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 1 : Présentation de votre projet 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE 1 Le dossier de candidature proposé par l Ecopôle Périgord Aquitaine ne constitue pas un cadre rigide et doit bien entendu être adapté au projet de votre entreprise.

Plus en détail

«Bien choisir ses statuts : la personnalisation est essentielle!

«Bien choisir ses statuts : la personnalisation est essentielle! «Bien choisir ses statuts : la personnalisation est essentielle! Forum de l'entrepreneuriat 21 novembre 2013 Intervenants : Sylvie Aguila (Juriste CCI de Lyon), Laurent Lebahar (Expert comptable), Réjane

Plus en détail

La location de son entreprise

La location de son entreprise La location de son entreprise La location-gérance permet à un dirigeant d une entreprise de mettre en location son entreprise. La location-gérance se fait pour un temps défini et permet au bailleur de

Plus en détail

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise?

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? Quelles conséquences sur le choix de votre statut social : Salarié ou Travailleurs Non salariés? Intervenants René-jacques MALAFOSSE,

Plus en détail

Pourquoi faire le choix de construire sa maison?

Pourquoi faire le choix de construire sa maison? GUIDE PRATIQUE : CONSTRUIRE SA MAISON Pourquoi faire le choix de construire sa maison? Construire, ou faire construire son habitation sur un terrain que l on a soi-même choisi ne se fait pas par hasard.

Plus en détail

Régime matrimonial : Votre conjoint participe-t il (elle) à votre projet : Oui Non

Régime matrimonial : Votre conjoint participe-t il (elle) à votre projet : Oui Non BUSINESS PLAN Présentation du porteur de projet et de ses associés Etat Civil Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Ville : Téléphone : Télécopie : Portable : Date de naissance : Lieu de naissance : Nationalité

Plus en détail

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE NOM, Prénom : Activité : Commune : Tél. personnel : Tél. entreprise : E-mail : LE DEMANDEUR NOM, Prénom : Organisme : Téléphone : E-mail : L ACCOMPAGNATEUR

Plus en détail

2. Pourquoi choisir l EURL?

2. Pourquoi choisir l EURL? Le capital peut être variable. Un commissaire aux comptes n est pas obligatoire dans les petites EURL. L EURL est soumise à l impôt sur le revenu avec la possibilité d opter pour l impôt sur les sociétés.

Plus en détail

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée La loi n 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) : l essentiel à retenir pour procéder au dépôt de la déclaration d affectation du patrimoine auprès

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION N DOSSIER. 19 rue de Metz BP 50006 54150 BRIEY DOSSIER DE PRESENTATION (Nom de la personne ou de la structure et intitulé du projet) SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU OU DES PORTEURS DE PROJET... 2 2. PRESENTATION

Plus en détail

CRÉER UNE ENTREPRISE

CRÉER UNE ENTREPRISE CRÉER UNE ENTREPRISE QUELLES SONT LES ACTIVITES QUI RELEVENT DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT? Les professions dans lesquelles sont exercées les activités suivantes font l objet d une inscription

Plus en détail

Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2

Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2 13/11/14 1 Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2 Les intervenants Séverine GERVAIS CCI Caen Normandie Boris FLECHE Fédération Française de la Franchise Yvon BEAUFILS Cabinet Tacher Isabelle ANDRIES-LAUDAT

Plus en détail

LA CREATION DE MON ENTREPRISE

LA CREATION DE MON ENTREPRISE LA CREATION DE MON ENTREPRISE L essentiel en général Pour savoir si vous êtes prêt à vous lancer dans la création d une entreprise, vous devez avoir une idée claire de votre projet et de vos motivations.

Plus en détail

FICHE N 1 FONCTIONNEMENT DE L EIRL

FICHE N 1 FONCTIONNEMENT DE L EIRL L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL À RESPONSABILITÉ LIMITÉE BERCY > LE 27 JANVIER 2010 FICHE N 1 FONCTIONNEMENT DE L EIRL Quel est l intérêt du dispositif? L EIRL permet la séparation du patrimoine de l entrepreneur,

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

Réussir sa création d entreprise : les conseils de l expert-comptable

Réussir sa création d entreprise : les conseils de l expert-comptable CSOEC 2015 Comité Création d Entreprise Réussir sa création d entreprise : les conseils de l expert-comptable La création d entreprises en 2014 550 800 entreprises créées en 2014 en France (+2,3% / 2013)

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

P6C08 La cre ation d une entreprise

P6C08 La cre ation d une entreprise P6C08 La cre ation d une entreprise I. Les différentes formes de sociétés La création d une entreprise implique le choix de la structure juridique la mieux adaptée à la taille et à l activité de la future

Plus en détail

! Un rythme de croisière.! Une fois l activité stable : votre société vous permet de faire des investissements patrimoniaux.!

! Un rythme de croisière.! Une fois l activité stable : votre société vous permet de faire des investissements patrimoniaux.! CRÉATION D ENTREPRISE : élaboration du business plan I INTRODUCTION Être autonome ou créer son propre emploi. Il faut s attendre à : - Devenir un chef d orchestre (généraliste sur qui repose touts les

Plus en détail

GUIDE du créateur et du repreneur d'entreprise

GUIDE du créateur et du repreneur d'entreprise GUIDE du créateur et du repreneur d'entreprise Vous souhaitez créer ou reprendre une entreprise, le Crédit Agricole Alpes Provence vous accompagne. UNE RELATION DURABLE, ICI, ÇA CHANGE LA VIE www.ca-alpesprovence.fr

Plus en détail

Projet de création / reprise d entreprises

Projet de création / reprise d entreprises Projet de création / reprise d entreprises Repère méthodologique pour élaborer votre plan d affaires Cet outil est destiné à vous aider dans l élaboration de votre plan d affaires. Il est scindé en 2 parties

Plus en détail

Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie

Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie Les pouvoirs publics ont attiré notre attention sur les enjeux de la transmission des entreprises, plus de 100

Plus en détail

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir?

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Intervenants Angèle CAMUS Expert-comptable Philippe SAUZE Gan

Plus en détail

FICHE PRATIQUE ACCOMPAGNER LA CREATION D ACTIVITE INDEPENDANTE DES ROUMAINS ET BULGARES EN FRANCE

FICHE PRATIQUE ACCOMPAGNER LA CREATION D ACTIVITE INDEPENDANTE DES ROUMAINS ET BULGARES EN FRANCE AVRIL 2014 FICHE PRATIQUE ACCOMPAGNER LA CREATION D ACTIVITE INDEPENDANTE DES ROUMAINS ET BULGARES EN FRANCE Cette fiche a été réalisée grâce aux apports de l Asav, du Gisti et du CNDH Romeurope SOMMAIRE

Plus en détail

Ce qu il faut savoir en 20 points

Ce qu il faut savoir en 20 points Ce qu il faut savoir en 20 points 1. Comptabilité allégée : o registre des ventes : les obligations comptables des autoentrepreneurs sont réduites. Ils peuvent simplement tenir un livre chronologique mentionnant

Plus en détail

Les 7 points-clés en comptabilité, fiscalité et paie pour être vraiment efficace

Les 7 points-clés en comptabilité, fiscalité et paie pour être vraiment efficace Les 7 points-clés en comptabilité, fiscalité et paie pour être Livre blanc Mars 2011 Editions Tissot Mars 2011 1/13 Vous êtes comptable d entreprise, chef d entreprise, en charge de la gestion des ressources

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et commissaire aux comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE de l EURL, de la SASU, de la SELU Pour se mettre à son compte

Plus en détail

2013 Artisans, industriels et commerçants, professionnels libéraux

2013 Artisans, industriels et commerçants, professionnels libéraux OBJECTIF ENTREPRISE 2013 Artisans, industriels et commerçants, professionnels libéraux QUEL STATUT JURIDIQUE QUEL STATUT FISCAL QUELLE PROTECTION SOCIALE CHOISIR? >>>>>>>>>>>> Ouverture en 2013 >>>>>>>>>>>>

Plus en détail

2015 Artisans, industriels et commerçants, professionnels libéraux

2015 Artisans, industriels et commerçants, professionnels libéraux OBJECTIF ENTREPRISE 2015 Artisans, industriels et commerçants, professionnels libéraux QUEL STATUT JURIDIQUE, QUEL STATUT FISCAL, QUELLE PROTECTION SOCIALE CHOISIR? Professionnels de l expertise comptable

Plus en détail

LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT. Optimisation et conséquences sociales

LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT. Optimisation et conséquences sociales LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT Optimisation et conséquences sociales Le statut juridique conditionne le régime social du dirigeant I - Caractéristiques des différents statuts juridiques II - Optimisation

Plus en détail

Réunion d'information 1

Réunion d'information 1 Réunion d'information 1 Introduction Auto-entrepreneur = Immatriculation simplifiée et gratuite + Dispense de collecte de TVA + Régime micro-social simplifié + Sur option : régime micro-fiscal simplifié

Plus en détail

Vendre son entreprise

Vendre son entreprise Vendre son entreprise 1. La transmission de son entreprise par la vente de son fonds de commerce La vente du fonds de commerce, que vous exploitiez dans le cadre d une entreprise individuelle ou dans le

Plus en détail

SESSION 2013 UE 4 DROIT FISCAL. Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1

SESSION 2013 UE 4 DROIT FISCAL. Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1 SESSION 2013 UE 4 DROIT FISCAL Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1 Document autorisé Néant Matériel autorisé Aucun matériel n est autorisé. En conséquence, tout usage d une calculatrice est interdit

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en Banques et Finances Commissaire aux Comptes et Professeur de droit fiscal OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER www.editions-organisation.com/livres/denos

Plus en détail

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE Loi du 15 juin 2010 Décret du NC 1 LL-29 12 2010 1 Slide 4 Pourquoi rompre avec le principe de l unicité du patrimoine? Slide 5 Qui peut être Entrepreneur

Plus en détail

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée L entrepreneur individuel à responsabilité limitée en10 points Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d État chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services, des

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

2014 Artisans, industriels et commerçants, professionnels libéraux

2014 Artisans, industriels et commerçants, professionnels libéraux OBJECTIF ENTREPRISE 2014 Artisans, industriels et commerçants, professionnels libéraux QUEL STATUT JURIDIQUE, QUEL STATUT FISCAL, QUELLE PROTECTION SOCIALE CHOISIR? Professionnels de l expertise comptable

Plus en détail

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14 I. INTRODUCTION ----------------------------------------------------------------------------------- 3 II. LA PAGE DE COUVERTURE ------------------------------------------------------------------ 5 III.

Plus en détail

L EIRL. Un nouveau statut juridique et fiscal pour l entrepreneur. Avril 2012

L EIRL. Un nouveau statut juridique et fiscal pour l entrepreneur. Avril 2012 L EIRL Un nouveau statut juridique et fiscal pour l entrepreneur Avril 2012 1 Un nouveau statut : l EIRL Présentation de l EIRL Pourquoi? Pour qui? Comment? Quand? Le contexte d adoption Les caractéristiques

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT FISCAL COMMENT ÊTRE EN RÈGLE AVEC L ADMINISTRATION FISCALE FRANÇAISE?

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT FISCAL COMMENT ÊTRE EN RÈGLE AVEC L ADMINISTRATION FISCALE FRANÇAISE? LIVRET D ACCOMPAGNEMENT FISCAL COMMENT ÊTRE EN RÈGLE AVEC L ADMINISTRATION FISCALE FRANÇAISE? NOTE 1 : L activité des Développeurs et Sponsors au sein de FARKLI Online est une activité professionnelle.

Plus en détail

ATHLETE ET STATUT SOCIAL

ATHLETE ET STATUT SOCIAL L activité sportive est caractérisée par la diversité des situations juridiques des sportifs, et de leurs sources de revenus et par la variété des organismes pour le compte desquels ils interviennent.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL et de l EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement SOMMAIRE Tout projet doit être mûrement réfléchi pour juger de sa pertinence, de sa faisabilité et des enjeux économiques qui en résultent, de ses coûts et finalement de sa rentabilité. La constitution

Plus en détail

LOI N 2010-658 DU 15 JUIN 2010 RELATIVE A

LOI N 2010-658 DU 15 JUIN 2010 RELATIVE A 5 juillet 2010 Service Juridique LOI N 2010-658 DU 15 JUIN 2010 RELATIVE A L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE (E.I.R.L.) (J.O. du 16 juin) Présentée comme une réforme fondamentale pour

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail

Régime social et fiscal Bien choisir votre statut de consultant

Régime social et fiscal Bien choisir votre statut de consultant Régime social et fiscal Bien choisir votre statut de consultant Pierre SAUREL Thémistocle Avocats 1 Les statuts permettant d exercer comme consultant Entrepreneur individuel ou en nom propre Dirigeant

Plus en détail

Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise

Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise 2 Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entreprise PRÉSENTATION La loi de modernisation de l économie du

Plus en détail

Les revenus de l activité professionnelle

Les revenus de l activité professionnelle Comment ne pas se tromper quand on commence, et surtout faut-il ne pas se tromper? À chacun de trouver la réponse à cette question, ô combien personnelle. Le but de cet ouvrage est de débroussailler un

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2014 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

Plan de financement Seuil de rentabilité. MAJ 7 février 2014

Plan de financement Seuil de rentabilité. MAJ 7 février 2014 Plan de financement Seuil de rentabilité 1 MAJ 7 février 2014 L ordre des experts comptables Ordre des Experts-Comptables d Aquitaine : 28 rue Ferrère BP 81 33025 Bordeaux Cedex Notre métier : Accompagner

Plus en détail

Note rédigée avec le Concours du cabinet NSK FIDUCIAIRE, Cédric Roubin, Associé, Expert-comptable & Commissaire aux comptes

Note rédigée avec le Concours du cabinet NSK FIDUCIAIRE, Cédric Roubin, Associé, Expert-comptable & Commissaire aux comptes LES PRINCIPES DE BASE D UNE SOCIETE D EXERCICE LIBERAL A RESPONSABILITE LIMITEE (SELARL) Note rédigée avec le Concours du cabinet NSK FIDUCIAIRE, Cédric Roubin, Associé, Expert-comptable & Commissaire

Plus en détail

L EIRL : l interprofessionnalité en action

L EIRL : l interprofessionnalité en action L EIRL : l interprofessionnalité en action Vos intervenants Jean-Bernard Cappelier o Co-rapporteur général du 66ème Congrès o Vice-président du Conseil Supérieur de l Ordre des expertscomptables Frédéric

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur

Plus en détail

Bulletin Focus. Démarrage d entreprise. Novembre 2013. Votre plan d affaires est-il le reflet de votre vision et de vos attentes?

Bulletin Focus. Démarrage d entreprise. Novembre 2013. Votre plan d affaires est-il le reflet de votre vision et de vos attentes? Démarrage d entreprise Novembre 2013 Bulletin Focus Votre plan d affaires est-il le reflet de votre vision et de vos attentes? Bien souvent considéré à tort comme une suite de chiffres plus ou moins fictifs

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires Titre du Projet Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires 2 Concours 2009 2010 des meilleurs plans d affaires Exemple

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG DROIT FISCAL session 2013 CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur Dossier 1 : IMPOSITION DES BÉNÉFICES 7,5 points 1) Calculer pour l exercice 2012 le résultat

Plus en détail

R E PA R E R V O T R E B U S I N E S S P L A N

R E PA R E R V O T R E B U S I N E S S P L A N Professionnels P R E PA R E R VOT R E B U S I N E S S P L A N Mon business plan Le «Business plan» ou «Plan d'affaires» est l instrument indispensable pour formaliser votre projet d entreprise. C est le

Plus en détail

CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY

CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC Selon les critères de la GSVC établis par la Haas School of Business de Berkeley, à la différence d un business plan classique, un business plan social

Plus en détail

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier.

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier. Dossier Financier Ce dossier complète notre dossier économique en apportant un éclairage financier sur notre projet. Il s appuie sur l organisation que nous avons mise en place et sur l expérience de démarrage

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition janvier 2015

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition janvier 2015 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L auto-entrepreneur Édition janvier 2015 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires? p

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM Le point sur SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte»

Plus en détail

CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY

CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY Avant toute autre démarche, il faut avoir un «business plan» (projet professionnel) solide et bien conçu. Pour cela, il vous suffit de suivre les instructions ci-dessous :

Plus en détail