SOLUTIONS CONDUITS DE CHEMINÉES EN MAISON INDIVIDUELLE. Conseils établis en application de. En collaboration avec le laboratoire CERIC GUIDE CONSEIL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOLUTIONS CONDUITS DE CHEMINÉES EN MAISON INDIVIDUELLE. Conseils établis en application de. En collaboration avec le laboratoire CERIC GUIDE CONSEIL"

Transcription

1 SOLUTIONS CONDUITS DE CHEMINÉES EN MAISON INDIVIDUELLE Conseils établis en application de la NF DTU 24.1 En collaboration avec le laboratoire CERIC GUIDE CONSEIL en application de la réglementation thermique RT 2012 Édition novembre 2009

2 préambule La performance thermique d un bâtiment relève d abord de son étanchéité à l air. Des ruptures dans l isolant constituent des ponts thermiques qui contribuent à augmenter la consommation d énergie primaire, engendrent un surcoût des dépenses de chauffage et favorisent la production de gaz à effet de serre, vecteur du réchauffement climatique. Ce guide à pour objet de présenter des solutions techniques innovantes et éprouvées. Celles-ci répondent aux nouvelles contraintes de constructions et de réglementations, et permettent d installer un conduit d évacuation des fumées destiné à raccorder tous types d appareils de chauffage au bois. Le présent guide illustre également les moyens de mettre en œuvre la réversibilité énergétique en maison individuelle (Loi sur l air).

3 SYSTÈMES POUJOULAT : SORTIES DE TOIT ET CONDUITS Les sorties de toit Poujoulat permettent une parfaite évacuation des fumées. Destinées à la construction ou à la rénovation en maisons individuelles, elles se déclinent en de nombreux modèles et différentes finitions pour respecter au mieux votre environnement. Un conduit isolé polycombustible de la gamme Inox-Galva, est intégré aux sorties de toit. Une pose simplifiée à l ex térieur......comme à l intérieur 3

4 RT 2012 et efficacité énergétique Dans une perspective de progrès (texte RT 2012, BBC), la réglementation vise à renforcer la performance thermique globale des bâtiments. Le but ultime est de diminuer la consommation d énergie primaire et les rejets de gaz à effet de serre qui contribuent au réchauffement de la planète. Dans le secteur résidentiel, les points suivants sont particulièrement visés : > Le renforcement de l isolation > Le traitement des ponts thermiques > La perméabilité à l air des bâtiments Logement économe Logement 50 A 48 Faibles émissions de GES 5 A Logement 51 à 90 B KWhEP/m².an 6 à 10 B à 150 C 11 à 20 C KgEQCO²/m².an 151 à 230 D 21 à 35 D 231 à 330 E 36 à 55 E 331 à 450 F 56 à 80 F 450 G 80 G Logement énergivore Logement énergivore Logement économe Logement 50 A 48 Faibles émissions de GES 5 A Logement 51 à 90 B KWhEP/m².an 6 à 10 B à 150 C 11 à 20 C KgEQCO²/m².an 151 à 230 D 21 à 35 D 231 à 330 E 36 à 55 E 331 à 450 F 56 à 80 F 450 G 80 G Logement énergivore Logement énergivore 4

5 étanchéité à l air Construire étanche est la première source d économie. La perméabilité a un donc impact direct sur la consommation énergétique. (Seuil exigé à 50kWh/m 2 /an pour le label BBC Effinergie) L opération de mesure la plus souvent effectuée est le procédé dit «Blower Door» (porte soufflante). L objectif de la mesure est donc de visualiser et quantifier les infiltrations d air parasite afin de : > Définir et quantifier la consommation énergétique > Situer le niveau de performance de l habitation Rappel de la réglementation La perméabilité à l air des bâtiments est un critère codifié dans la réglementation thermique (arrêté du 24 mai 2006). La valeur de référence pour un logement individuel est fixé à 0.8 (valeur exprimée en m 3 /(h.m 2 )) sous une pression de 4 Pascals. Pour une maison BBC (Label Effinergie) la valeur de référence est ramenée à 0,6. Source MBOC - Aactime 5

6 Maison de plain pied Une coquille isolante est positionnée, autour du conduit, en appui sur une plaque étanche. Posée sur le plafond, elle assure la liaison avec l isolant projeté en combles et agit comme un rupteur thermique entre les parties froides et chauffées. Collier de soutien réhaussé (réf. CSR) «Coquille isolante» fixée autour du conduit (réf. COQISOL) Plaque de distance de sécurité «étanche» (réf. PDSE) 6

7 Maison à étage Le système est identique pour le passage du plafond de l étage et des combles. Le dispositif est complété par des grilles de ventilation sur l habillage pour répondre aux exigences du DTU Une plaque de distance de sécurité simple non ventilée se positionne au niveau du rez-de-chaussée. Collier de soutien réhaussé (réf. CSR) «Coquille isolante» fixée autour du conduit (réf. COQISOL) Plaque de distance de sécurité «étanche» (réf. PDSE) Grilles de ventilation (Réf. GVH) Rappel de la réglementation La réalisation du doublage est préconisé en matériaux classé M1 (plaque de plâtre par exemple) Afin de maintenir un espace ventilé, la position du doublage est conseillé à 8 cm de la paroi extérieure. (Ecart identique à la distance de sécurité des matériaux combustibles matérialisé par les plaques PDSE et PDSNV). Plaque de distance de sécurité «non ventilée» (Réf. PDSNV) 7

8 plafond Rampant En réponse à l évolution du mode constructif, notamment les «séjours et salons cathédrales», le système de la coquille isolante et de la plaque étanche s adaptent aux différentes pentes de toiture. «Coquille isolante» fixée autour du conduit (réf. COQISOL) Plaque de distance de sécurité «étanche» (réf. PDSE) Plaque de propreté (réf. pp pdser) Afin de rendre le système esthétique la plaque étanche peut être recouverte par une plaque de propreté peinte (blanc RAL9020). autre couleur RAL nous consulter) 8

9 traversée de Mur Le passage du conduit au travers d une paroi verticale est composé de deux plaques d étanchéité (intérieur et extérieur de la maison) et d une coquille isolante. Elle doit être adaptée sur chantier selon l épaisseur du mur. Une finition parfaite est réalisée grâce à deux plaques de propreté. Rappel de la réglementation La distance de sécurité est de 8 cm entre la paroi extérieure du conduit et les matériaux combustibles dans les maisons à ossature bois comme dans les autres constructions. Le DTA n 14/ remplace le texte qui fait référence à l ancien écart au feu dans le DTU 31.2 en cours de révision. «Coquille isolante» fixée autour du conduit Plaque de distance de sécurité «étanche» Plaque de propreté Nota : dans le cas d ossature bois, un chevêtre doit être préalablement réalisé. 9

10 solutions produits PDSE et Coqisol Le système de «plaque de distance de sécurité étanche» et de «coquille isolante haute température» (système breveté) permet de répondre aux exigences de perméabilité à l air du logement et de déperdition thermique du plafond dans le respect des distances de sécurité (voir p.14). Solution plafond Solution plafond rampant Réf. PDSE Réf. PDSEr Réf. coqisol Réf. coqisol+pente Réf. CSR Réf. PP PDSER Solution traversée de mur Réf. KTM Ø TZ 10

11 finitions plafond La finition plafond pour conduit en attente sous plafond est esthétique et facile à mettre en œuvre. Elle se transforme aisément pour effectuer le raccordement des appareils. La plaque de finition plafond masque la jonction entre le conduit de cheminée Poujoulat et le conduit de raccordement. L élément droit de finition permet la jonction entre le conduit de cheminée situé dans les combles et le conduit de raccordement situé sous plafond. Isolé sur toute la longueur, l élément droit de finition est conforme au DTU. 11

12 Fumisterie émaillée Compatible avec tous les systèmes Poujoulat, le conduit émaillé permet de se raccorder sur tous les types de conduits de cheminée métalliques ou traditionnels tubés. Soudée laser en continu, la gamme émaillée Poujoulat a un emboîtement mâle / femelle qui permet d orienter le sens de la pose. Coloris disponibles Brun brillant Gris mat Blanc brillant Noir mat Noir brillant Zoom émaillé Té tampon Rosace Coude à segments 45 Coude à segments 90 12

13 habillage ventilé La ventilation abaisse la température de contact de l habillage. Ces deux éléments coulissant en inox peints, permettent également d habiller le conduit de raccordement émaillé pour une parfaite harmonie avec la décoration intérieure. Coloris disponibles RAL 9021 Rouge feu RAL 9022 Rouge pourpre RAL 9025 Vert mousse RAL 9024 Bleu saphir RAL 9029 Brun terre RAL 9028 Brun chocolat RAL 9027 Gris ardoise RAL 9026 Gris souris RAL 9019 Noir mat Les conduits de raccordement doivent respecter les distances de sécurité par rapport aux matériaux combustibles (NF DTU 24.1). Exemple : 45 cm de distance pour un raccordement en diamètre 150. L habillage ventilé Poujoulat est positionné autour du conduit de raccordement. Il permet la réalisation d une installation à une distance d une fois le diamètre du conduit de raccordement (NF EN ). Exemple : 15 cm de distance pour un raccordement de diamètre

14 distance de sécurité Distance de sécurité La distance de sécurité se définit comme étant la distance à respecter entre la paroi extérieure du conduit de fumée et les matériaux combustibles les plus proches ou les matériaux dégradables sous l action de la température. Matériaux combustibles 8 cm mini 8 cm mini Le bois énergie une énergie propre, un bilan neutre La quantité de CO2 dégagée lors de la combustion du bois est comparable à celle qui a été extraite de l air pour la photosynthèse au cours de la croissance de l arbre. L'utilisation du bois comme source d'énergie rentre dans le cycle naturel du carbone. 14

15 bureau d études services poujoulat ETUDES ET DEVIS GRATUITS de tous vos projets en Maison Individuelle Tél Fax Notre bureau d études CAO (Conception Assistée par Ordinateur) vous assiste dans la conception, le chiffrage et la réalisation de tous vos projets cheminées et/ou chauffage en Maison Individuelle. Toutes nos études intègrent l ensemble des contraintes techniques, réglementaires (lois, décrets, arrêtés) et para réglementaires (DTU, normes, CPT, guides techniques...). Logiciel Cheminées Le logiciel CHEMINÉES POUJOULAT est conçu pour effectuer des études et des chiffrages de conduits de fumées en maison individuelle. Pour obtenir un code d accès, connectez vous à l adresse :

16 Poujoulat BP Saint-Symphorien Tél Fax Assistance Technique Service clients Rendez-vous sur

Cette fiche a pour but de vous indiquer les principales informations concernant la norme RT2012.

Cette fiche a pour but de vous indiquer les principales informations concernant la norme RT2012. Cette fiche a pour but de vous indiquer les principales informations concernant la norme RT2012. Dans le but de diviser par deux la consommation énergétique des bâtiments à l horizon 2020, la France a

Plus en détail

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR CHEMINÉES POUR PLUS DE PERFORMANCE > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR POUJOULAT POUR PLUS DE PERFORMANCE POUR L AVENIR > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

SYSTÈME PGI SOLUTIONS POUR APPAREILS À GRANULÉS BOIS

SYSTÈME PGI SOLUTIONS POUR APPAREILS À GRANULÉS BOIS SYSTÈME PGI SOLUTIONS POUR APPAREILS À GRANULÉS BOIS EN NEUF OU RÉNOVATION, LA GAMME PGI OFFRE UNE SOLUTION POUR TOUTES LES SITUATIONS DE RACCORDEMENT D UN POÊLE OU D UN FOYER INSERT À GRANULÉS DE BOIS.

Plus en détail

MAISON INDIVIDUELLE. Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois

MAISON INDIVIDUELLE. Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois MAISON INDIVIDUELLE Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois ÉVOLUTION Une énergie résolument moderne Authentique et d avenir Le bois se présente en France et en Europe comme la première source d énergie

Plus en détail

le chauffage au bois en maison individuelle solutions en neuf et rénovation

le chauffage au bois en maison individuelle solutions en neuf et rénovation le chauffage au bois en maison individuelle solutions en neuf et rénovation Poujoulat, 50 ans d expertise au service de Notre environnement Depuis plus de 50 ans, Cheminées Poujoulat conçoit et développe

Plus en détail

RT2012 GUIDE CONSEIL ÉDITION 2015 SOLUTIONS CONDUITS DE CHEMINÉES EN MAISON INDIVIDUELLE NEUF & RÉNOVATION

RT2012 GUIDE CONSEIL ÉDITION 2015 SOLUTIONS CONDUITS DE CHEMINÉES EN MAISON INDIVIDUELLE NEUF & RÉNOVATION ÉDITION 2015 Page 10 La Fiche d application des poêles à bois RT2012 SOLUTIONS CONDUITS DE CHEMINÉES EN MAISON INDIVIDUELLE NEUF & RÉNOVATION RT2012 GUIDE CONSEIL Application de la réglementation thermique

Plus en détail

APOLLO PELLETS APOLLO PELLETS CONDUIT CONCENTRIQUE SORTIE APPAREILS À GRANULÉS DE BOIS TUBAGE FLEXIBLE RACCORDEMENT SIMPLE PAROI INSTALLATION TYPE

APOLLO PELLETS APOLLO PELLETS CONDUIT CONCENTRIQUE SORTIE APPAREILS À GRANULÉS DE BOIS TUBAGE FLEXIBLE RACCORDEMENT SIMPLE PAROI INSTALLATION TYPE Appareils granulés de bois (pellets) CONDUIT CONCENTRIQUE 54 APPAREILS À GRANULÉS DE BOIS SORTIE CYLINDRIQUE MURALE CARRÉE 56 TUBAGE FLEXIBLE 58 RACCORDEMENT 59 SIMPLE PAROI INSTALLATION TYPE 61 LES SOLUTIONS

Plus en détail

CHAUDIÈRE TIRAGE NATUREL - CHAUDIÈRE ÉTANCHE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ RACCORDER CRÉER TUBER GUIDE POUJOULAT

CHAUDIÈRE TIRAGE NATUREL - CHAUDIÈRE ÉTANCHE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ RACCORDER CRÉER TUBER GUIDE POUJOULAT CHAUDIÈRE TIRAGE NATUREL - CHAUDIÈRE ÉTANCHE RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT CHOISIR CHEMINÉES POUR PLUS DE PERFORMANCE > Les conduits Poujoulat sont ronds, lisses,

Plus en détail

LE CHAUFFAGE AU BOIS EN MAISON INDIVIDUELLE SOLUTIONS EN NEUF ET RÉNOVATION

LE CHAUFFAGE AU BOIS EN MAISON INDIVIDUELLE SOLUTIONS EN NEUF ET RÉNOVATION LE CHAUFFAGE AU BOIS EN MAISON INDIVIDUELLE SOLUTIONS EN NEUF ET RÉNOVATION Poujoulat, 60 ans d expertise au service de notre environnement Depuis plus de 60 ans, Cheminées Poujoulat conçoit et développe

Plus en détail

Se chauffer aux granulés de bois

Se chauffer aux granulés de bois Se chauffer aux granulés de bois Réglementation et règles de l art pour la mise en œuvre des poêles & chaudières à granulés www.propellet.fr CADRE GENERAL Se chauffer aux granulés de bois DEBOUCHE DU CONDUIT

Plus en détail

DIXNEUF lance les packs d arrivée d air frais, solutions clé en main pour une meilleure combustion.

DIXNEUF lance les packs d arrivée d air frais, solutions clé en main pour une meilleure combustion. DIXNEUF lance les packs d arrivée d air frais, solutions clé en main pour une meilleure combustion. DIXNEUF innove avec les «packs d arrivée d air frais» : une solution complète et facile à poser pour

Plus en détail

SORTIE DE TOIT CYLINDRIQUE

SORTIE DE TOIT CYLINDRIQUE Prix à la pièce en euros HT SORTIE DE TOIT CYLINDRIQUE DPI INOX/INOX Ø int. Ø 125 Ø 153 Ø 180 Ø 200 Ø 230 Ø 250 Ø 280 Ø 300 SORTIES DE TOIT Ø ext. Ø 185 Ø 213 Ø 240 Ø 260 Ø 290 Ø 310 Ø 340 Ø 360 Élément

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 EFFICIENCE CONDUIT TRIPLE PAROI LE CONDUIT HAUTE PERFORMANCE ADAPTÉ À TOUTES LES CONFIGURATIONS DE POSE

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 EFFICIENCE CONDUIT TRIPLE PAROI LE CONDUIT HAUTE PERFORMANCE ADAPTÉ À TOUTES LES CONFIGURATIONS DE POSE DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 CONDUIT TRIPLE PAROI LE CONDUIT HAUTE PERFORMANCE ADAPTÉ À TOUTES LES CONFIGURATIONS DE POSE SOLUTION : LE CONDUIT HAUTE PERFORMANCE LA SOLUTION POUR INSTALLER UN APPAREIL

Plus en détail

ALLIANCE & CONFORT+ DOSSIER DE PRESSE. Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique

ALLIANCE & CONFORT+ DOSSIER DE PRESSE. Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique DOSSIER DE PRESSE MARS 2015 ALLIANCE & CONFORT+ Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique www.fcba.fr Cheminées Poujoulat, leader européen des systèmes

Plus en détail

TRAPPE VERTE INNOVATION & DEMARCHE D ECO-CONCEPTION. Une trappe ouverte sur la nature. Etanche à l air

TRAPPE VERTE INNOVATION & DEMARCHE D ECO-CONCEPTION. Une trappe ouverte sur la nature. Etanche à l air Une trappe ouverte sur la nature Depuis 1952 la société Roux développe, fabrique et commercialise une large gamme de profilés en bois massifs issus des forêts de tous les continents, pour l aménagement

Plus en détail

TRAVERSÉES DE CONDUITS DE CHEMINÉE

TRAVERSÉES DE CONDUITS DE CHEMINÉE TRAVERSÉES DE CONDUITS DE CHEMINÉE Les produits que nous allons vous présenter dans ce fascicule concernent les traversées de conduits de cheminée à travers un mur qui donne sur l extérieur de la maison.

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 Etanchéité à l air RT 2012 rappel Objectif de la RT 2012 Réduire les consommations d énergie et les émissions de gaz à effet de serre Cep < 50 kwh/m 2 /an

Plus en détail

Présentation du concept

Présentation du concept Label THPE RT 2005 2 niveaux d isolation disponibles Maisons INOV en clos couvert avec garantie décennale Version B du 11 mail 2009 SOMMAIRE Présentation du concept... 3 Descriptif du clos couvert des

Plus en détail

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E BBC-EXPERTISE Expert en Rénovation Enérgétique Certifié 1 Présentation Prestations [BBC-EXPERTISE] CHANGEMENT DE DESTINATION

Plus en détail

La Perméabilité à l air ou comment aller vers le BBC

La Perméabilité à l air ou comment aller vers le BBC La Perméabilité à l air ou comment aller vers le BBC 1 Le LABEL BBC «effinergie» en MI Passe par 2 obligations Choix constructif et technique Structure Isolation Ventilation Source de chauffage Production

Plus en détail

1 Chapeau anti-refouleur. 2 Élément droit inox. 3 Collier mural inox. 4 Support mural inox. 5 Té 90 inox. 6 Purge. 8 Poêle à bûches étanche

1 Chapeau anti-refouleur. 2 Élément droit inox. 3 Collier mural inox. 4 Support mural inox. 5 Té 90 inox. 6 Purge. 8 Poêle à bûches étanche PTR30 u Conduit double paroi sur-isolé tout générateur (paroi intérieure inox 316) 1 Applications principales : générateurs gaz, fioul (condensation et basse température), bois et charbon. 2 Composition

Plus en détail

TRAVERSÉES DE CONDUITS DE CHEMINÉE

TRAVERSÉES DE CONDUITS DE CHEMINÉE ÉTANCHÉITÉ À L AIR TRAVERSÉES DE Les produits que nous allons vous présenter dans ce fascicule concernent les traversées de conduits de cheminée à travers un plafond qui donne sur un espace non chauffé

Plus en détail

PDS (Plaque de Distance de Sécurité)

PDS (Plaque de Distance de Sécurité) PDS (Plaque de Distance de Sécurité) La plaque de distance de sécurité est prévue pour respecter la distance règlementaire entre le conduit et son environnement direct. Elle peut être utilisée pour toutes

Plus en détail

EFFICIENCE Choisissez la haute performance Bois Énergie

EFFICIENCE Choisissez la haute performance Bois Énergie EFFICIENCE Choisissez la haute performance Bois Énergie Priorité à la performance énergétique La Réglementation Thermique 2012 et les objectifs de performance énergétique, au cœur des enjeux du bâtiment,

Plus en détail

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Sublimez votre habitat jusqu à la sortie de toit

Sublimez votre habitat jusqu à la sortie de toit Sublimez votre habitat jusqu à la sortie de toit Sommaire Vous allez être vraiment bien chez vous! Qu il y a t-il de plus agréable que de passer une soirée confortablement installé au coin du feu? Outre

Plus en détail

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance 1 Contexte et objectif Maitre d ouvrage : Résidences de l Orléanais Architecte : GA Architecture AMO passif : FIABITAT Concept > 5 maisons passives mitoyennes, 3 T4 + 2 T5 508 m² shab > Réalisation Orléans

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

Comment construire une maison en béton économiquement BBC?

Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Réalisation du second œuvre, des équipements et du test de perméabilité à l air (4/4) Réalisation du second œuvre Pose des menuiseries Menuiseries

Plus en détail

Chauffage bois et conduits de fumées en maison individuelle

Chauffage bois et conduits de fumées en maison individuelle SAVOIR FAIRE Vu sur: http://conseils.xpair.com/ Chauffage bois et conduits de fumées en maison individuelle XPair.com - Page 1 / 25 SOMMAIRE 1 - APPROCHE TECHNIQUE... 2 1. Le chauffage au bois est une

Plus en détail

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur.

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Convient à une large gamme de systèmes de finition de façades en bardage, vêture et vêtage. La réglementation

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS L'isolation est plus rentable que les équipements de production. Quel objectif? Les pertes de chaleur par le toit et les murs représentent la moitié des dépenses de chauffage.

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Objectifs Performance thermique Pérennité du bâtiment Performance acoustique Protection incendie Santé Confort d été Confort ressenti

Plus en détail

il y a de la créativité dans l air

il y a de la créativité dans l air il y a de la créativité dans l air révélez votre personnalité... > Francesco GIGANTI Architecte Designer Agence IDA Industrie Design Architecture (Paris Milano) > Symbole intemporel dans l imaginaire de

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT Réhabilitation du bâtiment «Mendès France» à Auch 12 logements au standard «BBC Effinergie Rénovation» pour l OPH 32 Octobre 2011

Plus en détail

APOLLO CHAUFFAGE C1 C3 CONCENTRIQUE B32 - B33 RÉNOVATION B22 P - B23 P RÉNOVATION C1 C3 CONCENTRIQUE B32 - B33 RÉNOVATION B22 P - B23 P RÉNOVATION

APOLLO CHAUFFAGE C1 C3 CONCENTRIQUE B32 - B33 RÉNOVATION B22 P - B23 P RÉNOVATION C1 C3 CONCENTRIQUE B32 - B33 RÉNOVATION B22 P - B23 P RÉNOVATION APOLLO CHAUFFAGE C C CONCENTRIQUE 0 Ø 80/ et 00/0 INOX C9 C RÉNOVATION Ø 60, 80 et 00 B B RÉNOVATION Ø 60, 80 et 00 B P B P RÉNOVATION 6 Ø 60, 80 et 00 APOLLO CHAUFFAGE C C CONCENTRIQUE 8 Ø 60/00, 80/

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

La REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

La REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La réglementation thermique en vigueur, la RT 2012, s applique à tous les projets de bâtiments neufs des secteurs résidentiels, dont le dépôt de demande de permis de construire

Plus en détail

> Guide des planchers isolants. Maisons individuelles

> Guide des planchers isolants. Maisons individuelles > Guide des planchers isolants Maisons individuelles > IPSEO Mieux préserver l énergie ensemble Préserver l énergie est une impérieuse nécessité et la réglementation thermique nous impose de nouvelles

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

Thermographie infra-rouge des bâtiments

Thermographie infra-rouge des bâtiments Espace Centre & Ouest Vosges Thermographie infra-rouge des bâtiments Pierre Pellégrini Conseiller énergie Avec les soutiens de : 1 Au programme Energies et bâtiments Principes de la thermique du bâtiment

Plus en détail

Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert

Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert Objectifs de la présentation Connaître les origines de la perméabilité à l air et sa mécanique Identifier les enjeux de l étanchéité à l air

Plus en détail

i-cube DPZ DPY DPZ DPY Raccordement Fiche technique conduits 1 - Introduction Tyral inox SPI Tyral inox SPI Tyral inox Présentation et Terminologies

i-cube DPZ DPY DPZ DPY Raccordement Fiche technique conduits 1 - Introduction Tyral inox SPI Tyral inox SPI Tyral inox Présentation et Terminologies 1 - Introduction Présentation et Terminologies > Fig. 1 Conduit double paroi isolé pour installations en intérieur ou extérieur de bâtiment. > Fig.1 Produit breveté à emboîtement conique facilitant le

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Sensibilisation «Perméabilité à l air» Thierry MARTIN - Directeur Sud - NRJ-DIAGS

Sensibilisation «Perméabilité à l air» Thierry MARTIN - Directeur Sud - NRJ-DIAGS Sensibilisation «Perméabilité à l air» Thierry MARTIN - Directeur Sud - NRJ-DIAGS Qui sommes nous? Un spécialiste du diagnostic post construction Diagnostic Performance Energétique Obligatoire pour toutes

Plus en détail

le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier

le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier Étanchéitéàl air le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier Les rencontres du Groupe PROTEC - CONFERENCE Qui sommes nous? Bureau de mesure et contrôle de la perméabilité à l air Formations en Infiltrométrie

Plus en détail

NOUVEAU GUIDE ISOLATION. Sortie : Octobre 2011

NOUVEAU GUIDE ISOLATION. Sortie : Octobre 2011 NOUVEAU GUIDE ISOLATION Sortie : Octobre 2011 CONTEXTE DU GUIDE La Règlementation Thermique 2012 Applicable dés 2011: Pour les bâtiments publics, janvier 2013 pour tous les bâtiments de logement. Une obligation

Plus en détail

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement SEMIN TECHNIC, étanchéité à l air ] Étanchéité à l air Les murs extérieurs, plancher, toiture, portes et fenêtres constituent l enveloppe d un bâtiment. C est elle qui sépare le milieu intérieur du milieu

Plus en détail

Le doublage haute performance Polyplac

Le doublage haute performance Polyplac Le doublage haute performance Polyplac RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs standards : 500, 600, 700 mm Autres longueurs : 800, 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 0 à 140

Plus en détail

Performance Energétique du Bâtiment et RT2012

Performance Energétique du Bâtiment et RT2012 Performance Energétique du Bâtiment et RT2012 5 juin 2012 ORLEANS Opération réalisée avec le soutien financier de l Union Européenne, de l Etat et de la Région Centre : Programme La Règlementation Thermique

Plus en détail

Guide Pratique. Construction d une cheminée. 2 e ÉDITION. Âtres, appareils à foyer ouvert et inserts Conduits maçonnés et métalliques

Guide Pratique. Construction d une cheminée. 2 e ÉDITION. Âtres, appareils à foyer ouvert et inserts Conduits maçonnés et métalliques Guide Pratique Construction d une cheminée Âtres, appareils à foyer ouvert et inserts Conduits maçonnés et métalliques En application des normes NF DTU 24.1 et 24.2 2 e ÉDITION SOMMAIRE Définition de l

Plus en détail

Etape n 10 : Test d étanchéité à l air

Etape n 10 : Test d étanchéité à l air Etape n 10 : Test d étanchéité à l air Le test d étanchéité à l air Les travaux de gros œuvre et une grande partie du second œuvre sont terminés. Avant de s attaquer aux finitions, un test d étanchéité

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

DESIGN INDUSTRIE PERSONNALISATION BOIS ÉNERGIE. BOIS ÉNERGIE Hall B / Allée Q Stand 20 DOSSIER DE PRESSE

DESIGN INDUSTRIE PERSONNALISATION BOIS ÉNERGIE. BOIS ÉNERGIE Hall B / Allée Q Stand 20 DOSSIER DE PRESSE INDUSTRIE PERSONNALISATION DOSSIER DE PRESSE DU 13 au 16 MARS 2014 DOSSIER DE PRESSE SALON 2014 INDUSTRIE PERSONNALISATION INNOVATIONS CHEMINÉ E S POUJOULAT Cheminées Poujoulat présente au Concours de

Plus en détail

HABITATION ISOLATION Présentation

HABITATION ISOLATION Présentation Un particulier vient d acheter une maison individuelle construite dans les années 70 suivant le plan de masse ci-contre. Classe énergétique : Emission de Gaz à effet de Serre : 1 / 6 limite terrain N 8m

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 14/13-1943 Annule et remplace l'avis Technique 14/08-1303 Evacuation des produits de combustion pour les poêles à granulés de bois Chimney for

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik Polyplac Phonik RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs : 0, 00, 800 et 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 40 à 140 mm Conforme à la norme NF EN 13 Performances thermiques :

Plus en détail

DISTRIBUTION D AIR CHAUD Dépenser moins et chauffer mieux

DISTRIBUTION D AIR CHAUD Dépenser moins et chauffer mieux DISTRIBUTION D AIR CHAUD Dépenser moins et chauffer mieux PRIORITÉ À L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Engagé dans le développement durable et la performance énergétique, Cheminées Poujoulat répond à vos attentes

Plus en détail

tendance et performance

tendance et performance les conduits Poujoulat tendance et performance plus de ans d'excellence La relation privilégiée entre énergies et technologies ÉDITO esthétique, sécurité, économie : préférez le système poujoulat 1 er

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE

BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE Une gamme simplifiée, 2 familles de doublages Polyplac La famille de complexes de doublage Knauf pour l isolation thermique des bâtiments en neuf ou en rénovation

Plus en détail

Lauréat aux Trophées de la Performance 2008

Lauréat aux Trophées de la Performance 2008 Dossier de presse SATIN ROAD - Page 1 sur 5 - MAJ 02/12/2009 CONTACT PRESSE Caroline TERRAL Assistante Communication Marketing Tél : 04.67.87.67.87 Fax : 04.67.87.67.81 Mail : cterral@profils-systemes.com

Plus en détail

Doublage haute performance thermique Polyplac

Doublage haute performance thermique Polyplac Doublage haute performance thermique Polyplac R 01 lus s impl avec e Kna Tout e T st p uf! Le produit : présentation Longueurs standard : 500, 600, 700 mm Autres longueurs : 800, 3000 mm Polyplac est le

Plus en détail

Les secrets d une bonne étanchéité à l air

Les secrets d une bonne étanchéité à l air Les secrets d une bonne étanchéité à l air 18/03/2014 Cycle énergie CCW-CSTC 18/03/2014 - Page 1 Partie 1: Généralités - Qu est-ce que l étanchéité à l air? - Intérêts à rendre un bâtiment étanche à l

Plus en détail

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe :

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : BTS Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : 1 le local chaufferie : Implantation : Différents types d Implantation

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Les 5 à 7 de l éco-construction

Les 5 à 7 de l éco-construction Les 5 à 7 de l éco-construction Retrouvez les conférences sur www.ifb42.com La RT2012 Le confort d été Performances des menuiseries extérieures Humidité et transfert de vapeur d eau dans les parois Les

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

gamme GROS-œuvre Conduits de fumée en terre cuite

gamme GROS-œuvre Conduits de fumée en terre cuite gamme GROS-œuvre Conduits de fumée en terre cuite Loi sur l air : réversibilité du mode de chauffage La loi sur l air L arrêté de réversibilité (paru le 31 Octobre 2005) mis en application pour tout permis

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

Rénovation des fenêtres

Rénovation des fenêtres Enjeux : (Energétique / patrimoniaux) Rénovation des fenêtres Le changement des fenêtres (ou vitrages), réduit les consommations de chauffage, fait diminuer l effet paroi froide et les condensations, améliore

Plus en détail

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 24330 Saint Laurent-sur-Manoire, Dordogne web : www.odetec.fr Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 Sources des illustrations : Réglementation thermique «Grenelle

Plus en détail

ISOTHENTIC, enduit de maçonnerie pour façade visant la rénovation énergétique du vieux Bâti Parisien Patrimonial Conforme au DTU 26.

ISOTHENTIC, enduit de maçonnerie pour façade visant la rénovation énergétique du vieux Bâti Parisien Patrimonial Conforme au DTU 26. ISOTHENTIC, enduit de maçonnerie pour façade visant la rénovation énergétique du vieux Bâti Parisien Patrimonial Conforme au DTU 26.1 ISOTHENTIC Assurance décennale SMABTP Partenaires: SMABTP Cabinet POUGET

Plus en détail

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France RT 2012 OBJECTIF : La règlementation thermique RT 2012 a pour objectif de protéger l environnement en favorisant les économies d énergie. Inspirée du concept des bâtiments basse consommation (BBC), elle

Plus en détail

Poêles à granulés de bois

Poêles à granulés de bois Poêles à granulés de bois Distribution exclusive Pourquoi choisir Piazzetta? Pour la performance et le rendement, la majorité des appareils ont des rendements supérieurs à 85%, le rapport optimal entre

Plus en détail

MONO AIR, enduit d étanchéité à l air Simple et efficace

MONO AIR, enduit d étanchéité à l air Simple et efficace 121107_MONO_AIR_COUV_4COUV_PIX.ai 1 08/11/12 15:40 C M J CM MJ CJ CMJ Parexlanko est la marque commerciale de ParexGroup S.A. www.parexlanko.com PAREXGROUP S.A. - Département Façades 19 place de la résistance

Plus en détail

DINAK DP 0036 CPD 90220 008 0036 DINAK

DINAK DP 0036 CPD 90220 008 0036 DINAK DINK DINK DP Conduit double paroi Polycombustible pour foyers ouverts ou fermés & chaudières Le conduit DINK DP vous permet de réaliser l ensemble de vos conduits de fumée en toute sécurité. Parfaitement

Plus en détail

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE Ecole des Métiers de l Environnement Campus de Ker Lann Rennes 35170 BRUZ Tél. : 02.99.05.88.00./ Fax. : 02.99.05.88.09. http://www.ecole-eme.com Auteurs : BOTREL Yohann Section : DEPS EREE DESGRANGES

Plus en détail

Construire et rénover des logements BBC effinergie

Construire et rénover des logements BBC effinergie Construire et rénover des logements BBC effinergie Lundi 8 décembre 2008 1 Construire et rénover des logements BBC effinergie 1. Généralités Contexte réglementaire Rappels thermiques Synthèse 2. Etat des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE POUJOULAT. à BATIBOUW 2014 Hall 5 - Stand 313

DOSSIER DE PRESSE POUJOULAT. à BATIBOUW 2014 Hall 5 - Stand 313 DOSSIER DE PRESSE POUJOULAT à BATIBOUW 2014 Hall 5 - Stand 313 SOMMAIRE PP. 2-8 PP. 10-13 PP. 14-16 LE LIEN UNIQUE ENTRE ÉNERGIES ET TECHNOLOGIES En réponse aux défis actuels en matière d énergies, que

Plus en détail

AQUANEXT & AQUANEXT SPLIT. > Simplicité d installation > Performance > Economie et écologie > Confort

AQUANEXT & AQUANEXT SPLIT. > Simplicité d installation > Performance > Economie et écologie > Confort Chauffe-eau thermodynamiques air ambiant / air extérieur AQUANEXT & NOUVEAU NOUVEAU AQUANEXT SPLIT > Simplicité d installation > Performance > Economie et écologie > Confort ÉDITION 09/2011 Sortie d air

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

Jeudi de L ALEL. Enjeux. Jeudi de L ALE 1 er avril 2010 1

Jeudi de L ALEL. Enjeux. Jeudi de L ALE 1 er avril 2010 1 Jeudi de L ALEL L étanchéité à l air des bâtiments Enjeux Jeudi de L ALE 1 er avril 2010 1 Sommaire 1. Contexte Exigence de confort Crise énergétique Crise climatique Des bâtiments performants 2. Perméabilité

Plus en détail

Guide d achat. poêle à bois BRUNO

Guide d achat. poêle à bois BRUNO Guide d achat du poêle à bois BRUNO Ce guide a pour but de vous conseiller dans l achat de votre futur poêle à bois BRUNO afin de bien définir le modèle, les accessoires ainsi que la fumisterie. 1 Choix

Plus en détail

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS

Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Isolants minces Thermoréflecteurs ATI est doté d un bureau d études pour la recherche et le développement. De 2003 à 2008, ATI et l ENTPE/CNRS ont conjointement

Plus en détail

Une solution esthétique et durable pour l isolation par l extérieur

Une solution esthétique et durable pour l isolation par l extérieur Dossier de presse - Avril 2013 Une solution esthétique et durable pour l isolation par l extérieur Twinson, l aménagement de jardin intelligent. Bardages PVC et composite Façades www.deceuninck.fr Des

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

La rénovation rénovation globale performante. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

La rénovation rénovation globale performante. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr La rénovation rénovation globale performante Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE Les coûts 1. POURQUOI RENOVER? 1.1. Contexte et chiffres clés 1.2. Typologies et consommations

Plus en détail

Conseils établis en application de la NF DTU 24.1 et de la réglementation thermique RT 2012. Édition janvier 2009

Conseils établis en application de la NF DTU 24.1 et de la réglementation thermique RT 2012. Édition janvier 2009 Conseils établis en application de la NF DTU 24.1 et de la réglementation thermique RT 2012 Édition janvier 2009 SOMMAIRE Quelques définitions... p.2 Une installation en maison individuelle... p.3 Désignation

Plus en détail

MAISON D EXCEPTION EN mi335

MAISON D EXCEPTION EN mi335 La garantie d économies à long terme MAISON D EXCEPTION EN mi335 Crédit photo : Maisons 4807 Crédit photo : Maisons 4807 La maison à basse consommation d énergie (BBC) En vigueur au 1 er janvier 2013 pour

Plus en détail