Modifications au Code d installation B

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modifications au Code d installation B-149.1-10"

Transcription

1 Modifications au Code d installation B En vigueur le 31 juillet 2010 Charles Côté Ing. Conseiller technique Groupe DATECH Présentation ASPE 5 octobre 2010

2 Plan de la présentation 1. Formalités réglementaires 2. Résumé Modifications au CAN/CSA B Articles modifiés 3 Définitions 4 Généralités 5 Contrôle de la pression 6 Tuyauteries, tuyaux souples de gaz et raccords 7 Installation d appareils particuliers 8 Systèmes d évacuation et approvisionnement d air des appareils Annexes 4. Conclusions 2

3 Formalités réglementaires Le nouveau Code CSA B149.1-F10 est maintenant disponible, voir sur : (190 $) Les amendements du Québec sont reconduits tels quels. Impacts sur 2 articles modifiés (1.2 et ) Sera en vigueur à compter du 31 juillet

4 Résumé Modifications au B Chapitre Nombre de changements 1 Domaine d application 1 Modification 2 Ouvrages de référence 0 3 Définitions 1 Mod, 1 ajout, 5 retraits 4 Généralités 1 Mod, 2 ajouts, 5 Contrôle de la pression 3 Mod, 1 ajout, 6 Tuyauteries, tuyaux souples de gaz et raccords 7 Mod, 5 ajouts, 7 Installation d appareils particuliers Restructuré 7.2 et retrait 7.34 et 7.35 et 4 Mod. 8 Systèmes d évacuation et approvisionnement d air des appareils 9 Compresseurs au gaz naturel et bouteilles 0 10 Appareils de ravitaillement de véhicules (ARV) sans installation de stockage 10 Mod, 1 ajout, Annexes 2 (tableau C.4 & annexe D) 0 4

5 Le code B

6 Définitions Espace aéré espace où le changement d air est assuré par une ventilation naturelle ou mécanique, ou espace muni d ouvertures permanentes assurant la communication avec le reste de la structure. Élimination de l ambigüité autour de la définition Espace confiné. Tuyau souple de gaz assemblage réalisé en usine, constitué d une tuyauterie flexible et ses raccords assemblés en usine servant à acheminer le combustible gazeux d une tuyauterie d alimentation en gaz à l entrée de gaz d un appareil. Permet de faire un ménage dans l ensemble. 6

7 Définitions Tuyau de raccordement de gaz assemblage réalisé en usine, constitué d un conduit de gaz et de ses raccords, servant à acheminer le combustible gazeux d une tuyauterie d alimentation en gaz à l entrée de gaz d un appareil. Un tuyau de raccordement de gaz ne protège pas contre les vibrations, la dilatation ou la contraction. Les tuyaux de raccordement de gaz décrits ici sont visés par ce code a) les tuyaux de raccordement de gaz d appareils non conçus pour des déplacements fréquents une fois raccordés ni pour des raccordements et des débranchements répétés et qui ne sont pas conçus pour des raccords découpleurs rapides ou des sorties d alimentation d appareils portatifs; b) les tuyaux de raccordement de gaz d appareils à gaz mobiles conçus pour des déplacements fréquents de façon régulière et qui pourraient être utilisés avec des raccords découpleurs rapides ou des sorties d alimentation d appareils portatifs; et c) les tuyaux de raccordement de gaz d appareils à gaz installés à l extérieur et dans des maisons usinées conçus pour alimenter un appareil installé à l extérieur et qui n est pas souvent déplacé une fois installé ou l entrée de gaz d une maison mobile. Permet de faire un ménage dans l ensemble. 7

8 Généralités (Pertinence de l utilisation) Un appareil, un accessoire, un composant, un appareillage ou une tuyauterie qui a été endommagé par le feu, une explosion, une inondation ou de toute autre manière, ne doit pas être vendu, installé, remis en marche ni raccordé de nouveau à une tuyauterie d alimentation avant d avoir été inspecté par une personne acceptable à l autorité compétente. L inspection d une tuyauterie endommagée par une inondation doit comprendre une vérification qui assure que la tuyauterie ne contient pas d eau. Ajoute la vérification par rapport à de l eau résiduelle qui pourrait endommager les équipements lors de la remise en marche. 8

9 Généralités (Raccords et composants électriques) On doit assurer la continuité électrique de toute tuyauterie métallique de gaz installée à l intérieur et la mettre à la terre conformément au code de l électricité local ou, en l absence d un tel code, au Code canadien de l électricité, Première partie. Inclus la mise à la terre au Code B

10 Généralités (Appareils installés dans un garage) L installation d un générateur d air chaud dans un garage doit être conforme aux codes du bâtiment locaux ou, en l absence de codes locaux, au Code national du bâtiment Canada. Le Code national du bâtiment est plus spécifique quant à la séparation des milieux. 10

11 Contrôle de la pression (Régulateurs de pression) Un régulateur de pression installé dans une conduite d alimentation de gaz ne doit pas être a) difficilement accessible pour la réparation, le replacement, l entretien ou l inspection; b) caché ou installé sur une tuyauterie dissimulée; ni c) exposé à un dommage matériel ou chimique potentiel. Nouvel article pour s assurer de l emplacement adéquat d un régulateur de pression. 11

12 Contrôle de la pression (Régulateurs de pression) Dans le cas d un système dont les pressions d admission sont supérieures à 2 lb/po 2 (14 kpa), il n est pas nécessaire qu un régulateur de pression limitant l échappement de gaz par l évent, même en cas de défaillance du diaphragme principal, à moins de 2,5 pi 3 /h (0,0706 m 3 /h), muni d un dispositif de protection contre la surpression réglé à une pression inférieure à 2 lb/po 2 (14 kpa) ou à 2 fois la pression de livraison sur le système et certifié selon l ANSI Z21.80/CSA 6.22, satisfasse à l article b) de ce code. Avant, le dispositif d arrêt était trop spécifique et limitait l application de la norme La norme 6.22 c est la bonne norme pour ce type de régulateur, la norme 6.18 est spécifique aux régulateur d abonnés. 12

13 Contrôle de la pression (Évacuation des dispositifs de contrôle de la pression) Sous réserve de l article 5.5.5, les régulateurs de pression munis d une soupape de décharge incorporée ou les soupapes de décharge de surpression du gaz doivent être ventilés séparément dans un endroit à l extérieur qui ne présente aucun danger, à l aide d une tuyauterie d évent a) en tubes d acier ou de cuivre sans soudure conforme à l article 6.2 ou en tuyaux d acier; et b) d un diamètre (i) au moins égal au diamètre nominal de la sortie de l évent de la soupape ou du régulateur augmenté conformément aux instructions du fabricant; ou (ii) faute d instructions du fabricant, augmenté d un diamètre de tuyauterie pour chaque 50 pi (15 m) ou partie de cette longueur qui dépasse les premiers 50 pi (15 m) de tuyauterie. Cette augmentation doit être effectuée au point de raccordement du dispositif de décharge. Une soupape de décharge incorporée n est pas équivalente à une soupape de décharge. 13

14 5.5.5 (Évacuation des dispositifs de contrôle de la pression) Si au moins deux soupapes de décharge de surpression du gaz sont installés, elles peuvent être raccordées par une tuyauterie d évent commune, à condition que a) l article soit satisfait ; b) la tuyauterie d évent présente une section égale à la plus grande ouverture des soupapes, plus 50 % de la section totale des ouvertures des autres soupapes de décharge ; c) la variation entre les pressions d admission des soupapes de décharge ne dépasse pas 10 % ; et d) la variation entre les pressions d admission et de sortie des soupapes de décharges ne dépasse pas 10% Avant on pouvait lire en b) «ouverture du dispositifs de décharge ou du régulateur de pression, plus 50%» En enlevant le mot régulateur de pression, l ambigüité des évents en commun sur les soupapes intégrées aux régulateurs disparaît. 14

15 Contrôle de la pression La colonne pour les décharges de régulateurs supérieurs à 55 m³/h a été abolie. 15

16 Tuyauteries, tuyaux souples de gaz et raccords (Matériaux) Si la pression de service ne dépasse pas 125 lb/po2 (860 kpa), les tuyaux acheminant le gaz naturel ou le propane à l état gazeux doivent être au moins équivalents au schedule 40 pour des tuyaux de section ne dépassant pas NPS 10. Les tuyaux acheminant le gaz naturel et le propane à l état gazeux, si la pression de service dépasse 125 lb/po2 (860 kpa), et tous les tuyaux acheminant le gaz à l état liquide doivent être au moins équivalents au schedule 80 si les joints sont filetés ou s ils sont filetés et qu ils comportent une soudure d étanchéité, pour des tuyaux de section ne dépassant pas NPS 10. S il s agit de joints soudés ou de joints soudés et à bride, les tuyaux doivent être au moins équivalents au schedule 40. Les tuyaux de section supérieure à NPS 10 peuvent être de poids normalisés. La notion de cédule est mal adaptée pour les gros diamètres. 16

17 Tuyauteries, tuyaux souples de gaz et raccords (Matériaux) Les écrous évasés doivent être forgés dans du laiton UNS C37700 et l extérieur ne doit pas être usinés. Nouvel article (Matériaux) Il est interdit d utiliser des tubes en acier inoxydable ondulé comme tuyau de raccordement de gaz. Déjà en pratique, mais évite l ambigüité. 17

18 Tuyauteries, tuyaux souples de gaz et raccords (Raccordement des appareils) Un appareil dont l utilisation avec un tuyau souple de gaz est autorisée en vertu des articles 6.20 et 6.21 peut être raccordé à la tuyauterie du bâtiment au moyen d un raccord découpleur rapide approuvé. Si un raccord de ce genre est utilisé, un robinet d arrêt manuel facilement accessible doit être installé en amont et le plus près possible du raccord découpleur rapide. Nouvel article (Raccordement des appareils) Les tubes en acier inoxydable ondulé (TAIO) ou des tubes en cuivre peuvent être raccordés uniquement à un appareil fixé à demeure (non mobile). Nouvel article 18

19 Tuyauteries, tuyaux souples de gaz et raccords Accepteriez-vous ceci chez vous? 19

20 Tuyauteries, tuyaux souples de gaz et raccords (Pratiques interdites) Il est interdit d utiliser un tube en acier inoxydable ondulé (TAIO) ou en cuivre pour le raccordement d un compteur, à moins que le train de compteur ne soit supporté de façon indépendante. Nouvel article (Tuyaux ou tubes enterrés) La tuyauterie en plastique doit être accompagnée d un fil de dépistage ou d un autre dispositif de dépistage électroniquement détectable équivalent. La notion de mécanisme équivalent était trop flou. 20

21 Tuyauteries, tuyaux souples de gaz et raccords (Protection des tuyaux et des tubes) Les tuyaux ou les tubes doivent être installés, fixés et supportés de façon à prévoir toute dilatation, contraction, secousse, vibration et tout affaissement, et doivent être protégés contre tout risque d endommagement attribuable à des contraintes, à l usure et à des chocs. Note : Le déplacement de la neige et de la glace sur un toit en pente risque d endommager ou de rompre les tuyaux et les tubes. Responsabilité de l installateur de choisir un emplacement plus sécuritaire (Protection des tuyaux et des tubes) La partie d un tuyau ou d un tube qui de traverse un mur maçonnerie ou le béton doit être protégée à l aide d un fourreau ou d un enrobage double imperméable. Avant, spécifiait à tort un mur intérieur (le mur a disparu en même temps). 21

22 Tuyauteries, tuyaux souples de gaz et raccords 6.20 Tuyaux souples de gaz et raccords Ajout de «de gaz» après tuyaux souples Tuyaux de raccordement de gaz Ajout de «de gaz» après tuyaux souples. 22

23 Tuyauteries, tuyaux souples de gaz et raccords Clarifie la pression d essai pour la TAIO 23

24 Tuyauteries, tuyaux souples de gaz et raccords (Tuyaux et tubes d alimentation en gaz installés sur les toits) La tuyauterie peut être soutenue par des blocs de bois traité ou un matériau équivalent aux blocs de bois qui assure une protection contre l exposition aux intempéries. L espacement des blocs, dans le cas de tuyaux de section NPS 1 ou supérieure, doit être conforme au tableau 6.2. Chaque raccord fileté doit être supporté. Les tuyaux de section inférieure à NPS 1 et les tubes doivent être soutenus conformément au tableau 6.2 et à l article (Tuyaux et tubes d alimentation en gaz installés sur les toits) Les tuyaux d allure horizontale de section inférieure à NPS 1 doivent être soutenus à tous les 4 pi (1,2 m) et les tubes placés sur des toits doivent être soutenus sur toute leur longueur par un support et des planches de bois traité devient Spécifient une nouvelle distance pour les supports de la tuyauterie sur les toits dont le diamètre < 1 NPS. 24

25 Installation d appareils particuliers 7.2 Générateurs, compresseurs/surpresseurs, moteurs fixes et turbines «moteur» devient «moteur fixe» Dans , et les exigences s étendent aux appareils et appareillage (au lieu d être seulement sur les moteurs) Compresseurs/surpresseurs Génératrices de secours Moteurs au gaz fixes et turbines Renumérotation de cette section, et élimination des sections 7.34 et 7.35 qui étaient redondantes. 25

26 Installation d appareils particuliers (Cuisinières d usage domestique) Sous réserve des articles et à , les cuisinières domestiques doivent présenter les dégagements minimaux suivants par rapport à tout matériau combustible : a) supérieur : 30 po (750 mm) ; et b) arrière et côtés : 6 po (150 mm). Avant, il était demandé d avoir 48 po devant. Si on est capable d ouvrir la porte du four et de remplacer l appareil. 26

27 Installation d appareils particuliers 7.33 Réfrigérateurs Un réfrigérateur installé dans un logement doit être du type à ventouse Un réfrigérateur non ventilé doit être installé dans un endroit qui n est pas habituellement occupée et qui ne communique pas directement avec des endroits occupés. Suite à certains accidents, il ne sera plus possible que les réfrigérateurs évacuent dans les espaces habitables, détection ou pas. 27

28 Systèmes d évacuation et approvisionnement d air des appareils (Généralités) Les articles 8.2 à 8.5 ne s appliquent pas aux appareils à ventouse. Note : Quel que soit la catégorie d appareil, si un appareil utilise l air comburant intérieur, il n est pas considéré comme un appareil à ventouse. La note vient clarifier ce qui doit être fait pour les appareils à ventouse dont l amené d air est intérieur (Ouvertures et gaines d approvisionnement d air) Il ne doit pas y avoir d ouverture d approvisionnement d air à moins de 3 pi (1 m) d une gaine d évacuation d air humide. Note : On considère qu une gaine d évacuation d air humide (p. ex., la sortie d une sécheuse au gaz ou électrique, le ventilateur d un spa) nuit à l admission de l air comburant si elle se trouve à moins de 3 pi (1 m) de cette prise d air. Nouvel article, car il n y a pas que les sécheuses au gaz qui doivent être considérées comme évacuation d air humide. 28

29 Systèmes d évacuation et approvisionnement d air des appareils (Exigences d approvisionnement d air des appareils d une puissance d entrée totale supérieure à BTU/h (120 kw)) Une ouverture d air de ventilation doit assurer la ventilation des locaux occupés par les appareils et les appareillages. Cette ouverture doit se trouver au plus haut point possible communiquant avec l extérieur et ne doit pas se terminer à moins de 12 po (300 mm) d une ouverture d approvisionnement d air comburant. La section totale de cette ouverture doit être au moins égale à 10 % de la section prescrite aux articles et 8.4.3, mais jamais inférieure à 10 po 2 (6 500 mm 2 ). Clarifie bien le point que la ventilation doit être distincte de l approvisionnement d air (Méthodes d évacuation des gaz de combustion des appareils) Un appareil présentant une pression d évacuation positive a) ne doit pas être raccordé à un système d évacuation desservant un autre appareil; et b) doit être raccordé uniquement à un système d évacuation certifié pour l évacuation à des pressions positives. RAS 29

30 Systèmes d évacuation et approvisionnement d air des appareils (Méthodes d évacuation des gaz de combustion des appareils) Les joints dans les conduits d évacuation ou les conduits de raccordement se trouvant dans un espace qui sert à acheminer le retour d air, comme un faux plafond, doivent être scellés. L ancienne formulation demandait que l ensemble des joints soient scellés, même ceux en-dehors du faux-plafond. 30

31 Systèmes d évacuation et approvisionnement d air des appareils (Cheminées) Sous réserve de l article , avant de remplacer un appareil existant ou de relier un conduit de raccordement à une cheminée, on doit examiner le conduit de fumée de la cheminée afin de s assurer a) que la cheminée est bien construite; b) que le revêtement intérieur est fait de tuiles ou de métal; c) qu il est exempt de suie, de créosote ou d autres obstructions; d) qu il peut acheminer efficacement les gaz de combustion à l extérieur; et e) que la cheminée est de dimensions conformes à l article Permet de mettre en relief l exception de qui autorise les évacuations sur plusieurs étages sous réserve de l approbation de l autorité compétente. 31

32 Systèmes d évacuation et approvisionnement d air des appareils (Extrémité du conduit d évacuation et de la cheminée) Un conduit d évacuation ne doit pas se terminer a) dans un endroit où il peut provoquer une accumulation dangereuse de givre ou de glace sur les surfaces des propriétés adjacentes ; A pour but de protéger les propriétés adjacentes. Dangereuse!? d) au-dessus d un régulateur à moins de 3 pi (900 mm) horizontalement de l axe vertical de la sortie d évent du régulateur à une distance verticale maximale de 15 pi (4,5 m) ; Actualise le code en dissociant le compteur du régulateur. e) sous réserve de l article d), à une distance inférieure à celle exigée pour la sortie d évent d un régulateur de pression indiquée au tableau 5.2 ; Réfère au tableau 5.2 au lieu de répéter le 3 pi de d) 32

33 Systèmes d évacuation et approvisionnement d air des appareils (Extrémité du conduit d évacuation et de la cheminée) Le conduit d évacuation d un ou de plusieurs appareils à gaz peut être installé verticalement à l intérieur d un conduit de fumée en maçonnerie, d une cheminée certifiée ou d un conduit d évacuation certifié qui ne sont pas en service, à condition que a) chaque appareil soit muni de son propre conduit d évacuation installé conformément aux articles 8.12 à 8.14, selon le cas; et b) des entretoises soient installées pour maintenir un dégagement d au moins 1 po (25 mm) entre un conduit d évacuation actif et un conduit d évacuation combustible. L espace entourant un conduit d évacuation ne doit pas être utilisé pour acheminer les gaz de combustion d un autre appareil. Si on veut passer un conduit d évacuation dans un autre conduit, celui-ci ne doit plus servir. 33

34 Systèmes d évacuation et approvisionnement d air des appareils S il n est pas possible d installer à l intérieur d un bâtiment un conduit d évacuation utilisé avec un système d évacuation à tirage naturel, on peut l installer à l extérieur pourvu qu il soit a) certifié pour l installation à l extérieur; et b) installé selon les instructions d installation certifiées du fabricant du conduit d évacuation. La notion de convenablement isolé n est dorénavant plus accepté. 34

35 Systèmes d évacuation et approvisionnement d air des appareils (Conduits de raccordement) Les conduits de raccordement desservant plusieurs appareils ou un seul appareil ayant plusieurs sorties d évacuation doivent : a) présenter (i) une aire utile au moins égale à l aire totale de tous les conduits de raccordement, et le diamètre de chacun des conduits de raccordement doit être déterminé séparément conformément à l article ; et (ii) une longueur totale non supérieure aux valeurs prescrite au tableau C.9. La longueur totale des conduits de raccordement indiquée au tableau C.9 doit comprendre la longueur du collecteur ainsi que la longueur de chaque appareil; ou b) être dimensionnés conformément aux tableaux d ingénierie jugés acceptables par l autorité compétente. Référence à la Table C.9 qui devient normative pour les longueurs des conduits de raccordements. 35

36 Conclusions 33 articles modifiés (sans compter la section 7.2). 9 nouveaux articles. 5 retraits de définitions désuètes ou non utilisées. Le supplément du Québec 2007 demeure applicable. Questions? Merci! 36

T e c h n i q u e GAZ. Guide d auto-inspection. Code de construction du Québec Chapitre II. CAN/CSA-B149.1-10 (modifié)

T e c h n i q u e GAZ. Guide d auto-inspection. Code de construction du Québec Chapitre II. CAN/CSA-B149.1-10 (modifié) Code de construction du Québec Chapitre II T e c h n i q u e GAZ CAN/CSA-B149.1-10 (modifié) TABLE DES MATIÈRES Alimentation en gaz... 2 Dégagements minimaux et emplacements... 5 Approvisionnement d air...

Plus en détail

GUIDE POUR LES SERVICES MUNICIPAUX ET LES SERVICES DE SÉCURITÉ INCENDIE DU QUÉBEC

GUIDE POUR LES SERVICES MUNICIPAUX ET LES SERVICES DE SÉCURITÉ INCENDIE DU QUÉBEC Bulletin technique sur les normes d installation des bouteilles et réservoirs de propane GUIDE POUR LES SERVICES MUNICIPUX ET LES SERVICES DE SÉCURITÉ INCENDIE DU QUÉBEC Mis à jour en fonction du Code

Plus en détail

Instructions d installation

Instructions d installation Instructions d installation Dessus de cuisinière au gaz KM 320 G Lisez ces instructions avant d installer ou d utiliser ces appareils pour prévenir les accidents etéviter de les endommager. l M.-Nr. 05

Plus en détail

Extraits du Code Canadien de l électricité

Extraits du Code Canadien de l électricité Extraits du Code Canadien de l électricité Section 46 - Systèmes d alimentation de secours, luminaires autonomes et enseignes de sortie 46-000 Domaine d application 1. Cette section s applique à l installation,

Plus en détail

Principaux changements au Chapitre V, Électricité, du Code de construction du Québec, édition 2010 Particularités reliées au secteur résidentiel

Principaux changements au Chapitre V, Électricité, du Code de construction du Québec, édition 2010 Particularités reliées au secteur résidentiel Par : Charles Pineault Conseiller technique Régie du Bâtiment Date: 22 février 2012 Principaux changements au Chapitre V, Électricité, du Code de construction du Québec, édition 2010 Particularités reliées

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 2012-234 RÈGLEMENT SUR LES APPAREILS DE CHAUFFAGE À COMBUSTIBLES SOLIDES DANS LES TNO

RÈGLEMENT N O 2012-234 RÈGLEMENT SUR LES APPAREILS DE CHAUFFAGE À COMBUSTIBLES SOLIDES DANS LES TNO CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU RÈGLEMENT N O 2012-234 RÈGLEMENT SUR LES APPAREILS DE CHAUFFAGE À COMBUSTIBLES SOLIDES DANS LES TNO Considérant que le Conseil de la municipalité

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 TRANSPORT: Classement du produit pour le transporteur Le classement du produit Chemtane 2 pour le transporteur est le suivant:

Plus en détail

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Présentation à la 44 ième rencontre du RTHQ Mai 2011 Sommaire Codes applicables Produits approuvés Évacuation Ventilation Alimentation en eau potable

Plus en détail

Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment

Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment Présentation basé sur le Guide d intégration du gaz naturel à un bâtiment Par Serge Rivard, Formateur, École des Technologies Gazières 11 novembre

Plus en détail

LE PROPANE. DANS LES POURVOIRIES, ZECS ET RÉSERVES FAUNIQUES Pour une utilisation sécuritaire du propane

LE PROPANE. DANS LES POURVOIRIES, ZECS ET RÉSERVES FAUNIQUES Pour une utilisation sécuritaire du propane Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapée ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE APPAREILS FIXES OBSERVATIONS POSSIBLES CONSEILS

AIDE-MÉMOIRE APPAREILS FIXES OBSERVATIONS POSSIBLES CONSEILS TOUS LES APPAREILS À COMBUSTIBLE Dégagement insuffisant entre l appareil, les tuyaux de fumée et les matériaux combustibles Vérifier la distance recommandée sur la plaque fixée à l appareil et recommander

Plus en détail

Les problématiques concernant les bâtiments

Les problématiques concernant les bâtiments Bonnes pratiques FICHE PL-5 Évacuation des eaux pluviales Solutions acceptables et mesures différentes pour les bâtiments existants à toit plat Cette fiche Bonnes pratiques complète le guide produit sur

Plus en détail

La nouvelle génération de tuyauterie gaz jusqu à 100 mbar

La nouvelle génération de tuyauterie gaz jusqu à 100 mbar DOC_TP_F_06/08 - page 1 certifié N 03-070-6 résistant Haute Température (HTB) temps de pose réduit de 50 à 80 % montage facile sans outillage spécial Le système de tuyauterie TracPipe avec les raccords

Plus en détail

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION Mandat

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

Mode d emploi. Brûleurs à gaz

Mode d emploi. Brûleurs à gaz Brûleurs à gaz Les produits 057.130.7 Brûleur à gaz 20cm, butane/propane, 5 kw, sans contrôle de flamme 057.131.5 Brûleur à gaz 30cm, butane/propane, 7 kw + contrôle de flamme 057.132.3 Brûleur à gaz 40cm,

Plus en détail

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Infos Prévention n 16 Janvier 2011 Infos Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT 1- Les lieux de

Plus en détail

prestige Évacuation des gaz et amenée d air de combustion Supplément AVERTISSEMENT AVIS

prestige Évacuation des gaz et amenée d air de combustion Supplément AVERTISSEMENT AVIS prestige Supplément Évacuation des gaz et amenée d air de combustion Conformes aux normes ANSI Z21.13b CSA 4.9b Chaudière à gaz basse pression Ce document est destiné à un entrepreneur ou technicien d

Plus en détail

Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane

Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane 1 1. Définition LPG On entend par LPG (Liquefied Petroleum Gas) du BUTANE, PROPANE et leurs

Plus en détail

La Réfrigération mécanique. Journée de consultation sur les systèmes de réfrigération dans les arénas et clubs de curling

La Réfrigération mécanique. Journée de consultation sur les systèmes de réfrigération dans les arénas et clubs de curling La Réfrigération mécanique Journée de consultation sur les systèmes de réfrigération dans les arénas et clubs de curling Par : Madiha Kotb, ingénieure, Régie du bâtiment du Québec Date : 9 décembre 2010

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

Guide d intégration du gaz naturel

Guide d intégration du gaz naturel Guide d intégration du gaz naturel À UN ÂTIMENT Février 1 gazmetro.com Un représentant dédié pour mieux vous guider Une intégration optimale du poste de mesurage exige une réflexion à l amorce de votre

Plus en détail

TECNOLUX CR-48B. Mode d emploi

TECNOLUX CR-48B. Mode d emploi TECNOLUX CR-48B Mode d emploi REFRIGERATEUR SEMI CONDUCTEUR MODE D EMPLOI PRECAUTIONS DE SECURITE Lisez toutes les instructions avant d utiliser cet appareil. Appliquez toujours les précautions de sécurité

Plus en détail

18 mai 2013. Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes

18 mai 2013. Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes 18 mai 2013 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes Annexe 7 Dispositions communes Contenu de la présentation 1. Introduction à la problématique 2. Principes généraux

Plus en détail

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 LES PRÉCISIONS D ÉLEMENTS DE A. Prendre connaissance du travail à faire et effectuer la planification d un système de distribution

Plus en détail

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 LES PRÉCISIONS A. Diagnostiquer des problèmes simples de fonctionnement : d un système de drainage Reconnaître les composants d un système

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en tirage naturel

Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en tirage naturel Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 «Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires» Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en

Plus en détail

LES CLAPETS ANTIRETOUR,

LES CLAPETS ANTIRETOUR, facebook.com/rdp.pat ville.montreal. qc.ca/rdp-pat LES CLAPETS ANTIRETOUR, L ÉQUIPEMENT DE RELEVAGE AUTOMATIQUE ET LES GOUTTIÈRES DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE ET DES ÉTUDES TECHNIQUES COMPTOIR DES PERMIS

Plus en détail

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion.

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion. REGLEMENT SANITAIRE DEPARTEMENTAL DU VAL-DE-MARNE TITRE II LOCAUX D HABITATION ET ASSIMILES CHAPITRE III AMENAGEMENT DES LOCAUX D HABITATION Section 5 INSTALLATIONS D ELECTRICITE ET DE GAZ, DE PRODUCTION

Plus en détail

Instructions d'installation KMR1124 G, KMR1134 G, KMR1135 G KMR1136 G, KMR1354 G, KMR1355 G

Instructions d'installation KMR1124 G, KMR1134 G, KMR1135 G KMR1136 G, KMR1354 G, KMR1355 G Instructions d'installation KMR1124 G, KMR1134 G, KMR1135 G KMR1136 G, KMR1354 G, KMR1355 G KMR1356 G fr-ca L installation, les réparations et l entretien doivent être effectués par un technicien autorisé

Plus en détail

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux Note préliminaire : La norme NBN D 51-006 est d application et sert de document de base pour notre examen. Les prescriptions ci-après reprennent certains points de la NBN D 51-006. Cependant, dans un but

Plus en détail

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 Edition : 3 Dispositifs indémontables robinet de sécurité à obturation automatique intégrée / tuyau flexible métallique onduleux XP E 29-140 / NF D 36-121 Sommaire

Plus en détail

SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL

SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL ASSOCIATION ROYALE DES GAZIERS BELGES VERSION DU 1 er JUILLET 2009 PRÉAMBULE Le présent syllabus comporte UNIQUEMENT les matières qui doivent être connues pour l'évaluation

Plus en détail

RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE. l installation d un avertisseur de fumée peut sauver des vies humaines ;

RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE. l installation d un avertisseur de fumée peut sauver des vies humaines ; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAC-BROME RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QUE ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QU l installation d un avertisseur de fumée peut

Plus en détail

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe :

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : BTS Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : 1 le local chaufferie : Implantation : Différents types d Implantation

Plus en détail

La nouvelle directive G 1. quoi de neuf?

La nouvelle directive G 1. quoi de neuf? La nouvelle directive G 1 quoi de neuf? La Chaux-de-Fonds le 6.3.13 S.Reymond 1 Chapitre 2.4.1 2 Chapitre 3 3 Chapitre 3 définitions et rappels légaux et normatifs Le chapitre 3 contient les définitions

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure de GAZ

Etat de l Installation Intérieure de GAZ 5 Square Pierre Béziat - 33150 CENON Bureau de Controle Girondin Tél. : 0556865656 Fax : 0556860832 Email : bureau-controlegirondin@wanadoo.fr Site web : Code NAF : 7120B N TVA : FR2941836588800027 N RCS

Plus en détail

FTA 10/05-C Page 1 sur 5

FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FICHE TECHNIQUE FTA/10/05-C Robinets à membrane. Date d approbation : 16 mai 2013 Nombre de pages : 5 NOTES PRELIMINAIRES 1) S'il est fait mention de normes, de plans types, de

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

Installation d un poêle à bois. Préparé par la Sécurité incendie de Sept-Îles

Installation d un poêle à bois. Préparé par la Sécurité incendie de Sept-Îles Installation d un poêle à bois Préparé par la Sécurité incendie de Sept-Îles Novembre 2011 TABLE DES MATIÈRES 1. Avant l installation... 1 2. Pendant l installation... 1 3. Après l installation... 1 4.

Plus en détail

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN UNITÉ CLIMATISÉE HORIZONTALE EHW 518, 725, 830, 1036, 1042, 1250, 1657, 2069, 2476, 3097, 35110 SOMMAIRE Consignes de Sécurité... 3 Réception de l

Plus en détail

Bouchons d étanchéité PSI

Bouchons d étanchéité PSI Informations générales Guide de sélection Formulaire de commande Notice de montage Bouchons d étanchéité PSI Accessoires de tuyauterie Description du produit Description du produit Le bouchon d étanchéité

Plus en détail

9.0. Électricité et plomberie

9.0. Électricité et plomberie 9.0 Électricité et plomberie 9.1 Installation électrique En général, on installe les branchements électriques dans les cavités des murs à ossature en bois. Toutefois, ce n est pas le cas pour les murs

Plus en détail

Diagnostic des installations de gaz

Diagnostic des installations de gaz ECOLE CHEZ SOI - GAZ02 - Le diagnostic des installations de gaz 11 DROIT COU GENER Généralités 3. la combustion du gaz chapitre 1 - généralités Pour récupérer son pouvoir calorifique, il faut faire brûler

Plus en détail

BUREAU du COMMISSAIRE aux INCENDIES. Véhicules de camping Exigences en matière de sécurité des personnes

BUREAU du COMMISSAIRE aux INCENDIES. Véhicules de camping Exigences en matière de sécurité des personnes BUREAU du COMMISSAIRE aux INCENDIES Véhicules de camping Exigences en matière de sécurité des personnes Le Bureau du commissaire aux incendies du Manitoba a pour responsabilité de veiller à ce que tous

Plus en détail

Z-Vent MODÈLE SVE SÉRIE III

Z-Vent MODÈLE SVE SÉRIE III Système de ventilation spécial en acier inoxydable. Pour appareils à gaz Catégorie II, III, IV Testé et listé par: UNDERWRITERS LABORATORIES INC. UL 1738 & BH636 SYSTÈME DE VENTILATION SPÉCIAL EN ACIER

Plus en détail

Le tableau suivant présente les frais d évaluation énergétique à payer par le participant selon le type d habitation.

Le tableau suivant présente les frais d évaluation énergétique à payer par le participant selon le type d habitation. CADRE NORMATIF VOLET AMÉLIORATION DE L ANNEXE 1 - AIDE FINANCIÈRE INDIRECTE Le Programme permet au participant d obtenir des services d évaluation énergétique de son habitation à des tarifs inférieurs

Plus en détail

Applications... 2. Définitions... 5. Exigences générales... 7. Fenêtre à battant Fenêtre fixe Fenêtre à coulissement horizontal...

Applications... 2. Définitions... 5. Exigences générales... 7. Fenêtre à battant Fenêtre fixe Fenêtre à coulissement horizontal... TABLE DES MATIÈRES 1 2 3 4 5 6 7 Applications... 2 Définitions... 5 Exigences générales... 7 Calage... 11 Ancrage... 15 Exigences Calage et ancrage Fenêtre à battant Fenêtre fixe Fenêtre à coulissement

Plus en détail

Rapport d évaluation CCMC 13302-R

Rapport d évaluation CCMC 13302-R Rapport d évaluation CCMC 13302-R RÉPERTOIRE NORMATIF 07 44 50 Publié 2008-03-12 Révisé 2008-04-25 Réévaluation 2011-03-12 6XUH7RXFK 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction (CCMC) est

Plus en détail

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Objet : Mise à jour de la 10 e édition Juin 2014 Vous trouverez ci-joint certaines pages réimprimées de la 10 e édition de la Norme E.21-10, Service

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE ST-ALBERT. Règlement numéro 39-05-92

CANADA PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE ST-ALBERT. Règlement numéro 39-05-92 CANADA PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE ST-ALBERT Règlement numéro 39-05-92 Règlement concernant les branchements à l égout dans la Municipalité de Saint-Albert. ATTENDU QU UN AVIS DE MOTION a été donné

Plus en détail

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 Les précisions d éléments de contenu A. Repérer des éléments sur des plans : d installations électriques; d architecture; de climatisation; de plomberie. Les dessins

Plus en détail

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue Bienvenue Directive G1 Directives SIN Le gaz à Nyon Rénovation But de la présentation : La «nouvelle»g1 Les changements principaux, (non exhaustifs) Donner des pistes pour appliquer ces nouvelles prescriptions

Plus en détail

Avertisseur de monoxyde de carbone

Avertisseur de monoxyde de carbone Page 1 sur 5 http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/environnement/index.php?avertisseur Santé environnementale > Environnement intérieur > Monoxyde de carbone > Avertisseur Avertisseur de monoxyde

Plus en détail

L Office ordonne à NGTL de signifier la présente lettre, l ordonnance jointe et les annexes A et B à toutes les personnes intéressées.

L Office ordonne à NGTL de signifier la présente lettre, l ordonnance jointe et les annexes A et B à toutes les personnes intéressées. Dossier OF-Fac-Gas-N081-2013-19 01 Le 1 er avril 2014 Monsieur Rick Baum Gestionnaire de projet, Services de réglementation NOVA Gas Transmission Ltd. 450, Première Rue S.-O. Calgary (Alberta) T2P 5H1

Plus en détail

Manuel d installation KIT NUR

Manuel d installation KIT NUR Veuillez lire attentivement ces consignes de sécurité qui s adressent uniquement à un installateur photovoltaïque qualifié : Manuel d installation KIT NUR Ce présent document contient des informations

Plus en détail

CHAUFFAGE Propex HEATSOURCE HS2000

CHAUFFAGE Propex HEATSOURCE HS2000 CHAUFFAGE Propex HEATSOURCE HS2000 SERAL-Kombi, 80 route de Chambéry, 38420 Le Versoud France, 04 76 77 59 18 www.serial-kombi.com contact@serial-kombi.com NFO_TEC_SERAL-Kombi_HS2000_Fr V1.2 Mars 2009

Plus en détail

Sachez stocker 8. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Sachez stocker 8. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Détection et surveillance des fuites Les systèmes de stockage sans confinement secondaire ou encore munis de réservoirs

Plus en détail

Instructions d'installation DA 289-4 fr-ca

Instructions d'installation DA 289-4 fr-ca Instructions d'installation DA 289-4 fr-ca L installation, les réparations et l entretien doivent être effectués par un technicien autorisé de Miele, conformément aux normes de sécurité nationales et locales

Plus en détail

UN BLOC CUISINE UTILISABLE EN E. R. P. 1. COUPE-FEU 1 HEURE Essai C. T. I. C. M. : 99-V-053 TRANSPORTABLE

UN BLOC CUISINE UTILISABLE EN E. R. P. 1. COUPE-FEU 1 HEURE Essai C. T. I. C. M. : 99-V-053 TRANSPORTABLE C EST UN BLOC CUISINE UTILISABLE EN E. R. P. 1 COUPE-FEU 1 HEURE Essai C. T. I. C. M. : 99-V-053 TRANSPORTABLE 1 Etablissement Recevant du Public. LES PAROIS SONT COUPE-FEU 1 HEURE Essai C. T. I. C. M.

Plus en détail

B149.2S1-07 Supplément nº 1 à la CAN/CSA-B149.2-05, Code sur le stockage et la manipulation du propane Janvier 2007

B149.2S1-07 Supplément nº 1 à la CAN/CSA-B149.2-05, Code sur le stockage et la manipulation du propane Janvier 2007 B149.2S1-07 Supplément nº 1 à la CAN/CSA-B149.2-05, Code sur le stockage et la manipulation du propane Note : Les notes à l utilisateur aux normes CSA sont maintenant des mises à jour. Veuillez communiquer

Plus en détail

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Plan de présentation INTRODUCTION 1. Chambre de mélange 2. Entreposage

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 328 RÈGLEMENT RELATIF AUX AVERTISSEURS DE FUMÉE =====================================================================

RÈGLEMENT NUMÉRO 328 RÈGLEMENT RELATIF AUX AVERTISSEURS DE FUMÉE ===================================================================== PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-JUSTINE-DE-NEWTON RÈGLEMENT NUMÉRO 328 ===================================================================== RÈGLEMENT RELATIF AUX AVERTISSEURS DE FUMÉE =====================================================================

Plus en détail

Code de sécurité et bonnes pratiques en plomberie

Code de sécurité et bonnes pratiques en plomberie Code de sécurité et bonnes pratiques en plomberie Par : Date : Éric Gagnier Conseiller technique en plomberie Montréal, le 22 février 2012 Plomberie Code construction et Code de sécurité. Polybuthylène

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 9 novembre 2015 Accord Concernant l adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

Trinity Tft Système de collecteurs d amenée d air et d évacuation Modèles : CVM2 300-399 et CVM3 300-399 Version : 2015-04-07

Trinity Tft Système de collecteurs d amenée d air et d évacuation Modèles : CVM2 300-399 et CVM3 300-399 Version : 2015-04-07 Trinity Tft Système de collecteurs d amenée d air et d évacuation Modèles : CVM2 300-399 et CVM3 300-399 Version : 2015-04-07 INSTALLATION ET FONCTIONNEMENT DES COLLECTEURS D AMENÉE D AIR ET D ÉVACUATION

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0 Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon PS V 1.0 TABLE DES MATIERES 1. Description du produit... 2 1.1 Type... 2 1.2 Isolation thermique... 2 1.3 Spécifications... 2 2. Généralités... 2 3.

Plus en détail

CHAUFFAGE URBAIN CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LE RACCORDEMENT AU RESEAU DE CHALEUR SCDC. VERSION C du 03/07/2013 Rédaction : A.

CHAUFFAGE URBAIN CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LE RACCORDEMENT AU RESEAU DE CHALEUR SCDC. VERSION C du 03/07/2013 Rédaction : A. CHAUFFAGE URBAIN SOCIETE CHAMBERIENNE DE DISTRIBUTION DE CHALEUR SCDC CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LE RACCORDEMENT AU RESEAU DE CHALEUR VERSION C du 03/07/2013 Rédaction : A. SIEBENBOUR SOMMAIRE

Plus en détail

Régulateurs de Type B, BCH, R, H, BE, BCHE

Régulateurs de Type B, BCH, R, H, BE, BCHE s de Type B, BCH, R, H, BE, BCHE K00 K01 K02 RÉGULATEURS DOMESTIQUES POUR FLUIDES GAZEUX K03 s TYPE B s domestiques pour fluides gazeux UTILISATIONS Immeuble collectif Maison individuelle Branchement Enterrable

Plus en détail

4 décembre 2013 51a DONNÉES TECHNIQUES

4 décembre 2013 51a DONNÉES TECHNIQUES 4 décembre 20 5a. DESCRIPTION Les sprinkleurs debout et conventionnels (ancien type) Microfast et MicrofastHP à réponse rapide sont des sprinkleurs thermosensibles à ampoule, disponibles en une série de

Plus en détail

Liste des sous-catégories de licence. Annexe I. Sous-catégories relevant de la catégorie Entrepreneur général

Liste des sous-catégories de licence. Annexe I. Sous-catégories relevant de la catégorie Entrepreneur général Annexe I Entrepreneur général 1.1.1 1 Bâtiments résidentiels neufs visés par un plan de garantie, classe I construction qui concernent : une maison unifamiliale isolée, jumelée ou en rangée détenue ou

Plus en détail

Fiche de travail Protection incendie installations aérauliques

Fiche de travail Protection incendie installations aérauliques Fiche de travail Protection incendie installations aérauliques Bases légales Les normes et directives suivantes sont à respecter: Norme de protection incendie de l AEAI Directive de protection incendie

Plus en détail

Code de construction du Québec, Chapitre I Bâtiment, et Code national du bâtiment Canada 2005 (modifié)

Code de construction du Québec, Chapitre I Bâtiment, et Code national du bâtiment Canada 2005 (modifié) Code de construction du Québec, Chapitre I Bâtiment, et Code national du bâtiment Canada 2005 (modifié) Errata Publié par la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies Le

Plus en détail

D INSTALLATION VOTRE INSTALLATION GAZ EN 2 TEMPS 3 MOUVEMENTS MANUEL

D INSTALLATION VOTRE INSTALLATION GAZ EN 2 TEMPS 3 MOUVEMENTS MANUEL FR VOTRE INSTALLATION GAZ EN 2 TEMPS 3 MOUVEMENTS ATG-PLT 006-00 KITS DE TUYAUX ONDULEUX PLIABLES EN ACIER INOXYDABLE POUR LE GAZ DANS LES BÂTIMENTS MANUEL D INSTALLATION CONCEPTION FRANÇAISE Un produit

Plus en détail

Installation intérieure de télécommunications d un logement

Installation intérieure de télécommunications d un logement Installation intérieure de télécommunications d un logement 1 Installation intérieure de télécommunications d un logement Les besoins en termes de connectivité évoluent rapidement, c est pourquoi il est

Plus en détail

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée 1. De quoi s agit-il? Les conduits de fumée doivent présenter les ouvertures nécessaires au contrôle et au nettoyage. Les ventilateurs d extraction

Plus en détail

Bâtiments existants faisant l objet d une transformation, de travaux d entretien ou de réparation QC

Bâtiments existants faisant l objet d une transformation, de travaux d entretien ou de réparation QC Partie 10 Bâtiments existants faisant l objet d une transformation, de travaux d entretien ou de réparation QC Section 10.1. Objet et définitions 10.1.1. Généralités 10.1.1.1. Objet 1) L objet de la présente

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure de GAZ

Etat de l Installation Intérieure de GAZ SCP Olivier CAZAUX Géomètre Expert Inscription au tableau de l'ordre sous le n 2007A10 0001 Lotissement VRD Projets d'urbanisme et d'aménagement de zone Copropriété Diagnostics immobiliers - Expertise

Plus en détail

CHAPITRE 3 BRANCHEMENT À L'ÉGOUT SECTION 1 EXIGENCES RELATIVES À UN BRANCHEMENT À L'ÉGOUT

CHAPITRE 3 BRANCHEMENT À L'ÉGOUT SECTION 1 EXIGENCES RELATIVES À UN BRANCHEMENT À L'ÉGOUT CHAPITRE 3 BRANCHEMENT À L'ÉGOUT SECTION 1 EXIGENCES RELATIVES À UN BRANCHEMENT À L'ÉGOUT Un branchement à l'égout doit être construit avec des tuyaux neufs et de mêmes matériaux que ceux qui sont utilisés

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance

Volcane II Récupérateur de Chaleur Notice d Installation d Utilisation de Maintenance NT 1166 C 1 /16 20/11/2008 MANUEL D INSTALLATION NORMES DE SECURITE ET MARQUAGE CE Nos techniciens sont régulièrement engagés dans la recherche et le développement de produits de plus en plus efficace

Plus en détail

Prescriptions techniques

Prescriptions techniques Prescriptions techniques Application du décret n 2004-555 du 15 juin 2004 relatif aux prescriptions techniques applicables aux canalisations et raccordements des installations de transport, de distribution

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION BOUILLOIRE ELECTRIQUE 1.2 LITRES REF XB6238H 230V~ 50Hz 1200W NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION GARANTIE 1 AN sur présentation du ticket

Plus en détail

Réservoirs fioul en polyéthylène

Réservoirs fioul en polyéthylène Réservoirs fioul en polyéthylène Expérience et compétence pour votre sécurité Bien Vivre l Energie Développement Fabrication Système... tout de la même source Réservoirs fioul Roth Avantages décisifs pour

Plus en détail

BULLETIN TECHNIQUE D INSTALLATION BTI-014 CIRCUITS DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE (CHAUFFAGE DES LOCAUX)

BULLETIN TECHNIQUE D INSTALLATION BTI-014 CIRCUITS DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE (CHAUFFAGE DES LOCAUX) BULLETIN TECHNIQUE D INSTALLATION BTI-014 CIRCUITS DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE (CHAUFFAGE DES LOCAUX) 2 e émission MARS 2011 OBJECTIF Ce bulletin technique d installation concerne les circuits alimentant des

Plus en détail

2015 22 23 24 janvier 2015

2015 22 23 24 janvier 2015 1 Obligations des exposants et locataires des stands Les exposants doivent respecter le présent cahier des charges. Il est strictement interdit de fumer à l intérieur du hall 2. Les aménagements doivent

Plus en détail

Collecteur de distribution de fluide

Collecteur de distribution de fluide Collecteur de distribution de fluide Guide des applications Un sous-système prêt-à-monter Des sous-systèmes prêts-à-monter, disponibles en quelques semaines et non en quelques mois. Une conception testée

Plus en détail

Avant-propos Guide de Diagnostic Qualigaz Guide de Diagnostic Qualigaz Additif 2013 au Guide DIAGNOSTIC GAZ 2010

Avant-propos Guide de Diagnostic Qualigaz Guide de Diagnostic Qualigaz Additif 2013 au Guide DIAGNOSTIC GAZ 2010 Avant-propos La norme NFP 45-500 est le document technique de référence pour la pratique des diagnostics d installations domestiques gaz dans le cadre de cession de biens immobiliers. Elle a été mise à

Plus en détail

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp)

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp) Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression

Plus en détail

Manuel d installation KIT FAST

Manuel d installation KIT FAST Veuillez lire attentivement ces consignes de sécurité qui s adressent uniquement à un installateur photovoltaïque qualifié : Manuel d installation KIT FAST Ce présent document contient des informations

Plus en détail

Contrôle des soudures

Contrôle des soudures DESTINATAIRES : Ingénieurs responsables des structures en DT Ingénieurs et techniciens du Service de la conception et du Service de l entretien de la Direction des structures DATE : Le 4 juin 2009 OBJET

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

B149.1S1-07 Supplément nº 1 à la CAN/CSA-B149.1-05, Code d installation du gaz naturel et du propane Janvier 2007

B149.1S1-07 Supplément nº 1 à la CAN/CSA-B149.1-05, Code d installation du gaz naturel et du propane Janvier 2007 B149.1S1-07 Supplément nº 1 à la CAN/CSA-B149.1-05, Code d installation du gaz naturel et du propane Note : Les notes à l utilisateur aux normes CSA sont maintenant des mises à jour. Veuillez communiquer

Plus en détail

Règlement de construction

Règlement de construction Municipalité de Sainte-Aurélie Version administrative seulement. Inclus les modifications suivantes du règlement # 11-2007 : # 07-2011, # 10-2010 Seules les versions originales des règlements sont valides

Plus en détail

>I En savoir plus I Le feu

>I En savoir plus I Le feu n L incendie d un bâtiment est la résultante de nombreux facteurs. Il entre dans son premier état, dit de démarrage, si trois conditions sont remplies : défaillance des installations d alarme, proximité

Plus en détail

Cours interentreprises

Cours interentreprises Cours interentreprises Sommaire Installatrice sanitaire CFC Installateur sanitaire CFC Décembre 2007 Copyright by suissetec Schweizerisch-Liechtensteinischer Gebäudetechnikverband Association suisse et

Plus en détail

NARVIK-YARWAY. Indicateurs de niveau moyenne pression (Modèle 32)

NARVIK-YARWAY. Indicateurs de niveau moyenne pression (Modèle 32) NARVIK-YARWAY Narvik propose une gamme complète d indicateurs de niveau et de systèmes électroniques de niveau avec une grande variété de modèles, de tailles et de matériaux afin de satisfaire toutes les

Plus en détail

Mode d emploi CUISINIERE. Sommaire

Mode d emploi CUISINIERE. Sommaire Mode d emploi CUISINIERE rançais, 1 C 35 G1 /HA Sommaire Installation, 2-5 Positionnement et nivellement Raccordement électrique Raccordement gaz Adaptation aux différents types de gaz Données techniques

Plus en détail