TABLE DES MATIÈRES. Avant-propos... Remerciements... CHAPITRE 1 LA COMPTABILITÉ DE MANAGEMENT... 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLE DES MATIÈRES. Avant-propos... Remerciements... CHAPITRE 1 LA COMPTABILITÉ DE MANAGEMENT... 1"

Transcription

1 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos Remerciements V VII CHAPITRE 1 LA COMPTABILITÉ DE MANAGEMENT La société Transcontinental inc La comptabilité de management en tant que système d information La gestion en tant que processus La planification Le contrôle L information concernant la situation financière Les utilisateurs de la comptabilité de management Le modèle d analyse Les concepts de coûts et les systèmes de calcul du coût de revient Les décisions de gestion Les systèmes de planification, de contrôle et d évaluation des résultats La comptabilité de management et les autres disciplines comptables Renseigner les tiers sur la situation financière de l entreprise: la comptabilité financière Assurer la protection du patrimoine: le contrôle interne Assumer la gestion de la trésorerie: la trésorerie Fournir des informations à des fins de gestion: la comptabilité de management Le contrôleur de gestion au sein de l entreprise Le poste de contrôleur Le contrôleur de gestion: un gestionnaire L évolution de la comptabilité de management La comptabilité des échanges La comptabilité du coût de revient La comptabilité de management opérationnelle La comptabilité de management stratégique La comptabilité de management au XXI e siècle L envergure mondiale Une approche axée sur les processus Les exigences des clients La multidisciplinarité La qualité, le facteur temps et l efficience L éthique en comptabilité de management Le comportement éthique en affaires: défis et enjeux Les normes de comportement éthique des comptables en management Les regroupements professionnels de comptables Le comptable en management accrédité (CMA) Le comptable agréé (CA) Le comptable général accrédité (CGA)

2 X Table des matières Le vérificateur interne (CIA) Résumé Mots clés CHAPITRE 2 LES COÛTS ET LA GESTION L Oréal Canada Coûts, ressources et objets de coût La définition du coût Les ressources et les objets de coût Rattacher les ressources aux objets de coût L affectation La répartition L imputation Les notions fondamentales en matière de coûts Le coût total Le coût moyen Le coût marginal Les aspects temporels des coûts Le coût historique Le coût du marché Le coût prévisionnel Le coût actualisé Les coûts pertinents pour la prise de décision Le coût pertinent Le coût de renonciation Le coût différentiel Les systèmes de coûts Les deux modèles de calcul des coûts Résumé Mots clés CHAPITRE 3 LE COMPORTEMENT DES COÛTS Telus Québec Le comportement des coûts La représentation du coût total Les coûts variables Les coûts fixes Les coûts mixtes Un modèle linéaire du comportement des coûts Les méthodes intuitives La méthode de l ingénierie L analyse des comptes La corrélation visuelle

3 Table des matières XI La méthode des points extrêmes La régression linéaire Évaluation de la régression et validation statistique La vraisemblance de l équation posée La concordance des hypothèses du modèle avec la situation étudiée Les informations additionnelles Résumé Mots clés CHAPITRE 4 LES SYSTÈMES DE CALCUL PAR PROCESSUS Tembec Les systèmes de calcul par processus Les ressources Les objets de coût L affectation des ressources aux objets de coût Les processus La modélisation des processus L affectation des ressources aux processus La répartition des coûts des processus entre les objets de coût Le modèle de décomposition des coûts Les inducteurs de coûts Les coûts associés aux unités Les coûts associés aux lots Les coûts associés aux modèles Les coûts associés à l unité d exploitation L utilité des systèmes de calcul par processus Résumé Mots clés CHAPITRE 5 LES SYSTÈMES DE CALCUL PAR CENTRES DE COÛTS: FABRICATION SUR COMMANDE ET FABRICATION PAR LOTS Industries Lassonde Les systèmes de calcul par centres de coûts Les centres de coûts L affectation des ressources aux centres de coûts L imputation, aux objets de coût, des coûts accumulés dans un centre de coûts L information indispensable pour mener à bien la fabrication sur commande, la fabrication par lots, les projets et les mandats La fabrication sur commande La fabrication par lots Les projets et les mandats

4 XII Table des matières Les écritures comptables L utilité d un système de calcul par centres de coûts Résumé Mots clés CHAPITRE 6 LES SYSTÈMES DE CALCUL PAR CENTRES DE COÛTS: FABRICATION UNIFORME ET CONTINUE Alcan L information indispensable pour mener à bien la fabrication uniforme et continue Les systèmes de calcul par centres de coûts en fabrication uniforme et continue La technique des unités équivalentes Le coût unitaire complet selon la méthode du coût moyen Le coût unitaire complet selon la méthode du PEPS Les écritures comptables Les applications de la méthode du coût moyen en fabrication uniforme et continue Résumé Mots clés CHAPITRE 7 PRODUCTION CONJOINTE, PROCESSUS DE SOUTIEN, SECTIONS AUXILIAIRES ET ÉCART D IMPUTATION Héroux-Devtek La production conjointe Quelques définitions La répartition des coûts conjoints Les méthodes utilisées habituellement pour effectuer la répartition des coûts conjoints La répartition en fonction des mesures matérielles La répartition en fonction de la valeur marchande La répartition en fonction de la valeur nette de réalisation Les enjeux de la répartition des coûts conjoints Les processus de soutien Le traitement des coûts de soutien Les sections auxiliaires Les méthodes utilisées habituellement pour effectuer la répartition des coûts des sections auxiliaires La répartition sans prise en compte des interrelations entre les sections auxiliaires La répartition avec prise en compte partielle des interrelations entre les sections auxiliaires La répartition des coûts avec complète prise en compte des interrelations entre les sections auxiliaires Comparaison des méthodes L écart d imputation

5 Table des matières XIII Les enjeux du traitement des coûts de soutien Résumé Mots clés CHAPITRE 8 LES MARGES ET LA PRISE DE DÉCISION Sobeys Les marges La marge sur coûts variables La marge sur coûts variables et la rentabilité La contribution marginale La marge à la fabrication La marge à la distribution La marge nette La marge par unité d un facteur de production La méthode des coûts variables Les effets sur l évaluation des stocks La méthode des coûts spécifiques La comptabilité par centres de responsabilité Résumé Mots clés CHAPITRE 9 LA STRUCTURE DES COÛTS, LE VOLUME ET LA CAPACITÉ Cascades La structure des coûts, le volume et la combinaison d extrants Le modèle coût-volume-bénéfice (CVB) Le seuil d indifférence entre deux propositions Les applications de l analyse CVB La rentabilité de plusieurs produits Le bénéfice cible La rentabilité d une activité L analyse CVB à deux dimensions Projet d investissement et structure des coûts L analyse de la capacité Le risque et l incertitude Résumé Mots clés CHAPITRE 10 L ANALYSE DES DÉCISIONS N EXIGEANT PAS D INVESTISSEMENT La Société des alcools du québec (SAQ) La classification des décisions de gestion

6 XIV Table des matières L analyse globale et l analyse différentielle L évaluation de propositions n exigeant pas d investissement Évaluer l effet des propositions avancées sur la stratégie de l entreprise Formuler les propositions à examiner Estimer les résultats et les répercussions des propositions à l étude Analyser les propositions à l étude Le calcul des résultats conditionnels L analyse de sensibilité L analyse de l utilité Divers contextes de décisions n exigeant pas d investissement Faut-il acheter un produit ou le fabriquer? Faut-il conserver une gamme de produits ou l abandonner? Faut-il accepter ou refuser une commande spéciale? Faut-il vendre le produit tel quel ou le transformer davantage? Quelle combinaison de produits faut-il choisir? Comment fixer le prix de vente? L information financière et la gestion Résumé Mots clés CHAPITRE 11 LE BUDGET Pratt & Whitney Canada inc L origine et la fonction du budget L origine du budget La fonction du budget L utilité du budget Le processus budgétaire La planification stratégique Le budget d investissement Le budget des ventes Le budget de production Les budgets des centres de coûts Les budgets financiers Les styles budgétaires La participation des gestionnaires La transparence du processus budgétaire La rétroaction budgétaire L utilisation des objectifs budgétaires L évaluation des gestionnaires et la rémunération Pourquoi les systèmes budgétaires diffèrent-ils selon les organismes? Les défis de la gestion budgétaire L établissement des objectifs budgétaires La sous-optimisation du processus budgétaire La manipulation des données

7 Table des matières XV Le coût élevé de la budgétisation La gestion du processus budgétaire Les facteurs de succès du processus budgétaire Une structure organisationnelle solide Des objectifs et des stratégies clairs Une acceptation générale du processus budgétaire Une vraie participation de la part des gestionnaires Une recherche et une analyse sérieuses L avenir du budget Résumé Mots clés CHAPITRE 12 LA GESTION DE LA TRÉSORERIE ET LES INVESTISSEMENTS Desjardins Société financière La gestion de la trésorerie Le cycle des flux de trésorerie La capacité d autofinancement Le cycle court des flux de trésorerie: le fonds de roulement (FDR) La planification du FDR Le budget de caisse Les règles du budget de caisse Le budget mensuel Les activités d exploitation normales et les autres activités commerciales Les postes engagés et les postes discrétionnaires Les postes susceptibles d avoir des répercussions sur le solde en caisse Les facteurs déterminant les recettes et les débours Les scénarios de volume prévisionnel Les calculs à l appui La marche à suivre pour l établissement d un budget de caisse Le contrôle du FDR Le suivi du budget de caisse Le suivi des comptes clients Le suivi des comptes fournisseurs Le suivi des stocks Le suivi du taux de change Le suivi de la marge de crédit Le suivi des placements à court terme Le cycle long des flux de trésorerie: les investissements L évaluation des flux monétaires Les flux occasionnés par l acquisition d éléments d actif Les répercussions fiscales Les flux occasionnés par les variations du FDR Les flux occasionnés par les activités d exploitation Les flux monétaires occasionnés par le financement du projet

8 XVI Table des matières L évaluation de la rentabilité des projets d investissement Le coût du capital Le taux de rendement comptable Le délai de récupération La valeur actualisée nette (VAN) Le calcul de la valeur actualisée nette Le taux de rendement interne L indice de rentabilité Les rapports entre trésorerie et rendement Résumé Mots clés CHAPITRE 13 LES STANDARDS ET LE CONTRÔLE BUDGÉTAIRE AXA Canada L exercice du contrôle budgétaire classique Contrôle budgétaire et budget flexible L analyse des écarts relatifs aux ventes L analyse de l écart sur prix de vente L analyse de l écart sur volume des ventes L écart dû à la part de marché L écart dû à la taille du marché Nouvelle analyse du volume des ventes L analyse des écarts relatifs à l efficience de la production L écart sur prix des ressources L écart sur quantité des ressources Le coût de fabrication standard Le contrôle L évaluation La prise de décision Les inconvénients L établissement du coût standard L analyse de l écart sur coût des matières premières L écart sur prix des matières premières L écart sur quantité des matières premières L écart dû à la combinaison des matières premières (écart de composition) L écart dû au rendement des matières premières L analyse de l écart sur coût de la main-d œuvre directe L écart sur taux L écart sur temps Relation entre les matières premières et la main d œuvre directe L analyse de l écart sur coût des frais généraux de fabrication Les frais généraux de fabrication variables Les frais généraux de fabrication fixes La méthode des trois écarts

9 Table des matières XVII Résumé Mots clés CHAPITRE 14 LA MESURE DE LA PERFORMANCE Hydro-Québec Comment mesure-t-on la performance de l entreprise? Bref retour sur le passé La performance L efficacité L efficience Le rendement La productivité L économie Les mesures et les indicateurs D où les mesures proviennent-elles? À quoi l information portant sur la performance sert-elle? La structure d organisation Les structures La structure fonctionnelle La structure par divisions La structure matricielle Le partenariat Les centres de responsabilité Les centres de revenus Les centres de coûts Les centres de profit Les centres d investissement Les mesures financières de la performance Le rendement du capital investi (RCI) Le capital investi La mesure du capital investi Le résultat net résiduel (RNR) Le coût du capital La valeur économique ajoutée Le prix de cession interne et les services partagés Le prix de cession interne L utilité du prix de cession interne Comment détermine-t-on le prix de cession interne? Trois méthodes d établissement du prix de cession interne Le choix des entreprises Quelques observations Les services partagés Les mesures non financières de la performance Pourquoi utilise-t-on si peu les mesures non financières de la performance? Les a priori des gestionnaires

10 XVIII Table des matières L intégration des systèmes d information au système de contrôle Le soutien de la direction Les ressources requises L énoncé stratégique L inadéquation des systèmes actuels de mesures non financières de la performance L absence de modèle expliquant les relations de cause à effet L intérêt des mesures non financières de la performance L intelligibilité La pertinence Le caractère significatif de l information La fiabilité Autres caractéristiques Les limites des mesures non financières de la performance L équilibre entre les bénéfices et les coûts Résumé Mots clés CHAPITRE 15 LES TABLEAUX DE BORD DE GESTION Financement d équipement GE Canada Le tableau de bord de gestion L utilité du tableau de bord de gestion Le tableau de bord de gestion en France Le tableau de bord «équilibré» Les indicateurs apparaissant dans un tableau de bord équilibré L implantation d un tableau de bord équilibré Affecter au projet les personnes et les ressources nécessaires Déterminer les pôles d implantation du projet Nommer un responsable Consulter les gestionnaires Formuler clairement la stratégie d implantation Élaborer un tableau de bord de gestion Modéliser les inducteurs de performance Associer des mesures spécifiques aux inducteurs de performance Choisir les systèmes de collecte des données Établir les données de départ et mettre en place des systèmes de signalisation et de communication Préciser quelle sera l utilisation du tableau de bord de gestion Établir les cibles de rendement Intégrer le tableau de bord de gestion dans le processus décisionnel Associer le système de rémunération au tableau de bord de gestion Exploiter les possibilités du tableau de bord de gestion Affecter des ressources à la maintenance du tableau de bord de gestion Faire connaître les objectifs et les résultats apparaissant dans le tableau de bord de gestion

11 Table des matières XIX Énoncer les lignes de conduite et les façons de faire relatives à l utilisation du tableau de bord de gestion Étendre l utilisation du tableau de bord de gestion à toute l entreprise Le tableau de bord de gestion d une entreprise à but lucratif Favoriser et stimuler l épanouissement du capital intellectuel Se constituer une clientèle et la faire prospérer Innover et concevoir des produits et des services Intégrer les nouvelles technologies Adopter et mettre en place des pratiques dont le succès est confirmé Le tableau de bord de gestion d une entreprise sans but lucratif Résumé Mots clés CHAPITRE 16 LE CONTRÔLE STRATÉGIQUE Le CN La petite histoire du contrôle stratégique La chaîne de valeur, concept de base en matière de contrôle stratégique La définition du concept de «chaîne de valeur» La chaîne de valeur et ses avantages stratégiques Positionnement stratégique et gestion des coûts Le modèle de Porter La différenciation La suprématie obtenue grâce à la réduction des coûts La concentration Les outils de diagnostic stratégique L analyse de l environnement externe de l entreprise L analyse de l environnement interne de l entreprise L analyse forces-faiblesses-occasions-menaces Autres outils d analyse de l environnement interne La gestion stratégique de la performance La dynamique des interactions Les leviers de commande et le comportement humain Résumé Mots clés CHAPITRE 17 CRÉATION DE VALEUR ET GESTION DES COÛTS Bombardier Transport La gestion de la valeur La valeur La création de valeur La gestion des coûts Les principes cybernétiques Le principe homéostatique L implantation de la gestion de la valeur

12 XX Table des matières L analyse de la valeur Le coût cible L analyse comparative Point de référence et analyse comparative Les quatre types d analyse comparative Les quatre étapes de la démarche La planification L analyse préliminaire Les études de cas L analyse finale La gestion du risque Les affaires et le risque La gestion du risque La définition du risque L évaluation du risque L analyse des inducteurs de coûts Les inducteurs Les méthodes Les mesures Les projets Le rôle des comptables en management Le contrôle de gestion aujourd hui Résumé Mots clés Sources des photographies Index

Lire et analyser son Bilan (14 H) à REIMS

Lire et analyser son Bilan (14 H) à REIMS Lire et analyser son Bilan (14 H) à REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(s). Objectifs : Analyser son bilan Extraire les chiffres clés de son entreprise Permettre une analyse financière

Plus en détail

Elaboration et Suivi des Budgets

Elaboration et Suivi des Budgets Elaboration et Suivi des Budgets 1 1- La Notion Du contrôle de Gestion 2- La Place du Contrôle de Gestion dans le système organisationnel 3- La Notion des Centres de responsabilité 4- La procédure budgétaire

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement...

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement... III Table des matières Avant-propos Remerciements................................. Les auteurs..................................... Chapitre 1 L intérêt............................. 1 1. Mise en situation...........................

Plus en détail

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation)

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les businesstools, aller sous www.banquecoop.ch/business

Plus en détail

Chapitre 2 L actualisation... 21

Chapitre 2 L actualisation... 21 III Table des matières Avant-propos Remerciements.... Les auteurs... XI XII Chapitre 1 L intérêt.... 1 1. Mise en situation.... 1 2. Concept d intérêt... 1 2.1. L unité de temps... 2 2.2. Le taux d intérêt...

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7 Table des matières Préface Public 1 Structure de l ouvrage 1 Caractéristiques de l ouvrage 3 Contenu 3 Pédagogie 4 Remarques sur l adaptation française 4 Ressources numériques 5 Biographie 6 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

LA GESTION FINANCIÈRE

LA GESTION FINANCIÈRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LA GESTION FINANCIÈRE PROGRAMME NATIONAL DE MISE A NIVEAU DES PME Édition 2013

Plus en détail

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 SOMMAIRE DÉTAILLÉ INTRODUCTION : L évolution de l environnement a transformé les métiers de la finance

Plus en détail

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14 I. INTRODUCTION ----------------------------------------------------------------------------------- 3 II. LA PAGE DE COUVERTURE ------------------------------------------------------------------ 5 III.

Plus en détail

Exigences en matière d expérience pratique des CPA

Exigences en matière d expérience pratique des CPA Exigences en matière d expérience pratique des CPA Mon emploi est-il admissible aux fins du stage avec vérification de l expérience? La période d acquisition de l expérience pratique admissible peut commencer

Plus en détail

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE - 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE Objectif(s) : o Choix des investissements et rentabilité économique : Capacité d'autofinancement prévisionnelle ; Flux nets de trésorerie ; Evaluations.

Plus en détail

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Coûts délais 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Plan du cours: - Définitions, - Maîtrise des coûts et délais, - Gestion de l équipe projet, - Comité

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : LES AMORTISSEMENTS I DEFINITION... 2 II LES OPERATIONS COMPTABLES... 2

FICHE TECHNIQUE : LES AMORTISSEMENTS I DEFINITION... 2 II LES OPERATIONS COMPTABLES... 2 FICHE TECHNIQUE : LES AMORTISSEMENTS Sommaire I DEFINITION... 2 II LES OPERATIONS COMPTABLES... 2 A/ L amortissement réel... 2 B/ L amortissement neutralisé... 2 1 - Biens acquis sur dotation... 3 2 -

Plus en détail

Schéma du plan d affaires

Schéma du plan d affaires Plan d affaires Schéma du plan d affaires SOMMAIRE EXÉCUTIF DESCRIPTION DU PROJET OBJECTIFS FORME JURIDIQUE ÉQUIPE DIRIGEANTE MARKETING PRODUCTION SOUTIEN ADMINISTRATIF ANALYSE MARCHÉ ANALYSE MARKETING

Plus en détail

1 Introduction à la stratégie 1

1 Introduction à la stratégie 1 Table des matières Liste des illustrations Liste des controverses académiques Liste des schémas et tableaux Crédits photographiques Stratégique : mode d emploi Préface Les auteurs XVII XIX XX XXIII XXIV

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit

CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit PCI -TD _ Centres Resp et Profit_Correction CAS.doc 1 / 28 CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit INTRODUCTION SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 1 NOTIONS

Plus en détail

Relatif aux règles comptables applicables au Fonds de réserve des retraites

Relatif aux règles comptables applicables au Fonds de réserve des retraites CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Note de présentation Avis n 2003-07 du 24 juin 2003 Relatif aux règles comptables applicables au Fonds de réserve des retraites Sommaire 1 - Présentation du Fonds de

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Le Conseil canadien des consultants États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Contenu Rapport d un vérificateur indépendant 2 États financiers Bilan 3 État

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Partie 1 : Parties prenantes et structures de gouvernances XV 1 Cartographie et attentes des parties prenantes... 9 I. Les apporteurs de capitaux... 10 A. Les actionnaires...

Plus en détail

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 DES DÉCISIONS QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 Renseignements additionnels au Rapport annuel 2006 I. Tableaux des rendements 1 Rapport des vérificateurs... 1 2 Notes générales...

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière Élaboration et suivi de la programmation budgétaire Exécution budgétaire et comptable Aide au pilotage et contrôle financier externe Expertise financière et juridique Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

Cours No. 2. Dépréciation économique et amortissement fiscal. Choix entre plusieurs investissements. Analyse de rentabilité après impôt

Cours No. 2. Dépréciation économique et amortissement fiscal. Choix entre plusieurs investissements. Analyse de rentabilité après impôt Cours No. 2 Choix entre plusieurs investissements Dépréciation économique et amortissement fiscal Méthodes d analyse économique Analyse de rentabilité après impôt 6 mai 2009 1 CHAPITRE 5 - LIVRE DÉPRÉCIATION

Plus en détail

Sommaire. Première partie

Sommaire. Première partie Sommaire Introduction... XIX Première partie Pour bien piloter, il faut mieux mesurer Chapitre 1 Vos tableaux de bord ne sont plus efficaces... 3 Rôle du tableau de bord...3 Le modèle conducteur, automobile

Plus en détail

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone...

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone... Liste des notes techniques.................... xxi Liste des encadrés....................... xxiii Préface à l édition internationale.................. xxv Préface à l édition francophone..................

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 1

Table des matières. Introduction... 1 Table des matières Introduction... 1 Sommaire... 4 Introduction... 5 1.1 Intermédiaires impliqués dans la transaction internationale... 5 1.1.1 Fournisseurs en matières... 5 1.1.2 Courtiers en douane...

Plus en détail

Pascale Colas Formation-Conseil

Pascale Colas Formation-Conseil Formation Aide à la création d entreprise Développement commercial Coaching Pascale Colas Formation-Conseil Je vous propose différents outils pour vous aider à performer votre carrière professionnelle.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. La théorie de la valeur... 20 A. Les notions de base de mathématiques financières... 20 B. Les annuités constantes...

TABLE DES MATIÈRES. II. La théorie de la valeur... 20 A. Les notions de base de mathématiques financières... 20 B. Les annuités constantes... TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 La valeur et le temps... 15 I. De la difficulté d estimer la valeur d un bien... 15 A. La valeur est une rente... 16 B. La valeur est un retour sur investissement... 18 II.

Plus en détail

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013 Concours interne de l agrégation du second degré Concours interne d accès à l échelle de rémunération des professeurs agrégés dans les établissements d enseignement privés sous contrat du second degré

Plus en détail

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise Table des matières Biographies des auteurs... III Tables des Focus et des Exemples.... XIX Introduction (à la 4 e édition).... XXV Partie I RH pour l entreprise Chapitre 1 Gérer les ressources humaines....

Plus en détail

Établissement des taux d actualisation fondés sur la meilleure estimation aux fins des évaluations de provisionnement sur base de continuité

Établissement des taux d actualisation fondés sur la meilleure estimation aux fins des évaluations de provisionnement sur base de continuité Ébauche de note éducative Établissement des taux d actualisation fondés sur la meilleure estimation aux fins des évaluations de provisionnement sur base de continuité Commission des rapports financiers

Plus en détail

Les nouveaux tableaux de bord des managers

Les nouveaux tableaux de bord des managers Alain Fernandez Les nouveaux tableaux de bord des managers Le projet Business Intelligence clés en main Sixième édition Tableaux bord NE.indd 3 26/03/13 15:22 Le site www.piloter.org, dédié au pilotage

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE 1 Le dossier de candidature proposé par l Ecopôle Périgord Aquitaine ne constitue pas un cadre rigide et doit bien entendu être adapté au projet de votre entreprise.

Plus en détail

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad C H R I S T I A N D U M O N T Préface de Patrick Abad ITIL pour un service informatique optimal 2 e édition Groupe Eyrolles, 2006, 2007, ISBN : 978-2-212-12102-5 Introduction..................................................

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

SOMMAIRE OPÉRATIONS COURANTES OPÉRATIONS D INVENTAIRE

SOMMAIRE OPÉRATIONS COURANTES OPÉRATIONS D INVENTAIRE SOMMAIRE OPÉRATIONS COURANTES OPÉRATIONS D INVENTAIRE 1 Factures de doit p. 9 Processus 1 2 Réductions sur factures de doit p. 11 Processus 1 3 Frais accessoires sur factures p. 13 Processus 1 4 Comptabilisation

Plus en détail

Excel VBA. La gestion sous. Techniques quantitatives de gestion. CD-ROM inclus avec exercices corrigés et feuilles de calculs prêtes à l emploi

Excel VBA. La gestion sous. Techniques quantitatives de gestion. CD-ROM inclus avec exercices corrigés et feuilles de calculs prêtes à l emploi C o l l e c t i o n F i n a n c e Chelali Herbadji La gestion sous Excel VBA et CD-ROM inclus avec exercices corrigés et feuilles de calculs prêtes à l emploi Techniques quantitatives de gestion, 2012

Plus en détail

Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple

Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple Laurent Batsch ahier de recherche n 2005-01 Le financement adossé est une des modalités de financement de l investissement

Plus en détail

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2013 ÉTATS FINANCIERS TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE L AUDITEUR INDÉPENDANT 3 et 4 ÉTATS FINANCIERS État de la situation financière 5 État des résultats 6 État de la variation

Plus en détail

Le CFO masqué, en collaboration avec Mon Cher Watson, présente :

Le CFO masqué, en collaboration avec Mon Cher Watson, présente : Le CFO masqué, en collaboration avec Mon Cher Watson, présente : en collaboration avec Mon Cher Watson, présente : www.lecfomasque.com / info@lecfomasque.com / 514-605-7112 TABLE DES MATIÈRES Formateurs..

Plus en détail

UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce

UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce Année Universitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Année Etudes Supérieures Commerciales & Sciences Comptables DECISIONS FINANCIERES Note de cours N 2

Plus en détail

I. PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE (*).

I. PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE (*). الامتحان الموحد الوطني لنيل شهادة البكالوريا الا طار المرجعي لمادة: المحاسبة والرياضيات المالية- 2010 - شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك علوم التدبير المحاسباتي Filière : sciences de gestion comptable

Plus en détail

COMPTABILITÉ DE GESTION

COMPTABILITÉ DE GESTION COMPTABILITÉ DE GESTION Direction du développement des entreprises Préparé par Jacques Villeneuve c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications : septembre 1997 Réédité par la Direction

Plus en détail

LE BUDGET DES VENTES

LE BUDGET DES VENTES LE BUDGET DES VENTES Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o o o Elaboration du budget des ventes. Connaissances du processus "ventes". Principes, Synthèse, Application. TABLE DES MATIERES Chapitre

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

INITIATION AU CONTRÔLE DE GESTION

INITIATION AU CONTRÔLE DE GESTION INITIATION AU CONTRÔLE DE GESTION Eric Astien 2007/2008 0 introduction Si la comptabilité générale La comptabilité de gestion doit fournir, d une manière générale, tous les éléments de nature à éclairer

Plus en détail

Gérer la trésorerie et la relation bancaire

Gérer la trésorerie et la relation bancaire Gérer la trésorerie et la relation bancaire Gérer la trésorerie et la relation bancaire finance/gestion comptabilité > Assurer la liquidité > Améliorer le résultat financier > Gérer les risques 6 e édition

Plus en détail

Stratégies d optimisation de la gestion de trésorerie

Stratégies d optimisation de la gestion de trésorerie Dans la série «Fonds de roulement» de Deloitte Mettez votre fonds de roulement au travail! Stratégies d optimisation de la gestion de trésorerie Dans la série «Fonds de roulement» Stratégies d optimisation

Plus en détail

ELEMENTS DE COMPTABILITE NATIONALE

ELEMENTS DE COMPTABILITE NATIONALE ELEMENTS DE COMPTABILITE NATIONALE Cours de M. Di Roberto Université Victor Segalen Bordeaux 2 Bibliographie Ce cours s inspire largement des ouvrages essentiels suivants. Merci à leurs auteurs. BOSSERELLE

Plus en détail

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II Sommaire 1.Les Tourelles en quelques mots... 2 2. Le CNAM en quelques mots... 3 3. Objectifs de la formation... 4 4. Poursuites

Plus en détail

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k]

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k] Evaluation de la rentabilité d un projet d investissement La décision d investir dans un quelconque projet se base principalement sur l évaluation de son intérêt économique et par conséquent, du calcul

Plus en détail

Les choix d investissement

Les choix d investissement Finance Les choix d investissement Arnaud THAUVRON Maître de Conférences (École Supérieure des Affaires Université Paris XII) Référence e-theque : 2003A0127T ISBN : 2-7496-0068-5 e-theque 2003 e-theque

Plus en détail

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Jean-Christophe Scilien Manel Benzerafa - Alilat Durée : 1h30 Plusieurs réponses correctes possibles Les réponses incorrectes seront sanctionnées

Plus en détail

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25 Organisation de votre guide pratique du trésorier CE... 3 Guide de première connexion... 5 Accéder à votre publication sur : mode d emploi... 7 Rechercher un modèle sur www.editions-tissot.fr... 8 Sommaire

Plus en détail

Pack Prise acte rupture contrat de travail

Pack Prise acte rupture contrat de travail 04/10/2015 5.2 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK PRISE ACTE RUPTURE CONTRAT DE TRAVAIL TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Prise acte rupture contrat de travail Vous disposez à titre d'exemple

Plus en détail

Puissant logiciel de prévisions financières et de suivi budgétaire, HannaH vous aide dans l élaboration de plans financiers et de budgets.

Puissant logiciel de prévisions financières et de suivi budgétaire, HannaH vous aide dans l élaboration de plans financiers et de budgets. Logiciel de Prévisions financières et Suivi budgétaire Puissant logiciel de prévisions financières et de suivi budgétaire, HannaH vous aide dans l élaboration de plans financiers et de budgets. HannaH

Plus en détail

Renseignements additionnels au Rapport annuel 2004

Renseignements additionnels au Rapport annuel 2004 Renseignements additionnels au Rapport annuel 2004 La Caisse a pour mission de recevoir des sommes en dépôt conformément à la loi et de les gérer en recherchant le rendement optimal du capital des déposants

Plus en détail

DEVOIR N 2 économie d entreprise

DEVOIR N 2 économie d entreprise DEVOIR N 2 économie d entreprise PROGRAMME : Les systèmes et la gestion de production L'évolution de la production La logistique et l approvisionnement L activité financière Les fondements de la GRH La

Plus en détail

Annexe A de la norme 110

Annexe A de la norme 110 Annexe A de la norme 110 RAPPORTS D ÉVALUATION PRÉPARÉS AUX FINS DES TEXTES LÉGAUX OU RÉGLEMENTAIRES OU DES INSTRUCTIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES VALEURS MOBILIÈRES Introduction 1. L'annexe A a pour objet

Plus en détail

Coût de revient et prise de décision. Développement économique Innovation Exportation

Coût de revient et prise de décision. Développement économique Innovation Exportation Coût de revient et prise de décision Développement économique Innovation Exportation REMERCIEMENTS Le ministère du Développement économique, de l Innovation et de l Exportation (MDEIE) désire remercier

Plus en détail

Sommaire Préface...XV Introduction générale... XVII Introduction à la 2e édition... XXI Définir le tableau de bord...1

Sommaire Préface...XV Introduction générale... XVII Introduction à la 2e édition... XXI Définir le tableau de bord...1 Sommaire Préface...XV Introduction générale... XVII Introduction à la 2 e édition... XXI 1 Définir le tableau de bord...1 1 Quelle définition peut-on donner au vocable tableau de bord?...3 2 Quelle est

Plus en détail

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi Version 4.7 Simulation d Entreprise «Artemis» Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi p. 1 1. Objectifs et Contexte Général L objectif de la simulation d entreprise «Artemis» est

Plus en détail

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7//09 7:31 PM Page 475 Chapitre : Les placements Les placements Les sujets abordés pour chacun des travaux suggérés Dans tous les exercices et problèmes, nous calculons

Plus en détail

PROGRAMME DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS

PROGRAMME DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS PROGRAMME DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Cycle terminal de la série sciences et technologies du management et de la gestion I. INDICATIONS GÉNÉRALES L enseignement de management des organisations vise

Plus en détail

LES CONTRATS EN AVICULTURE. Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1

LES CONTRATS EN AVICULTURE. Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1 LES CONTRATS EN AVICULTURE Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 1 CONTEXTE, OBJECTIFS ET MÉTHODE Comité Volailles FranceAgriMer, 31 janvier 2013 2 CONTEXTE Déficit de compétitivité français

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11331-5

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11331-5 Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11331-5 Table des matières Préface........................................................ V Remerciements................................................ VII Introduction...................................................

Plus en détail

Catherine Tremblay, CA, EEE, ASA Richard M. Wise, FCA, FEEE, FASA, CA EJC, Arb.A

Catherine Tremblay, CA, EEE, ASA Richard M. Wise, FCA, FEEE, FASA, CA EJC, Arb.A L INSTITUT CANADIEN NOTIONS DE MBA POUR AVOCATS Québec NOTIONS DE MBA POUR AVOCATS par Richard M. Wise, FCA, FEEE, FASA, CA EJC, Arb.A Wise, Blackman SENCRL Évaluateurs d entreprises/juricomptables Montréal

Plus en détail

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Présenté par: Marylène Paquet Caisse Centrale Desjardins 418-634-5775 poste 235 Sophie Fortin, M.Sc., CA Samson Bélair/Deloitte

Plus en détail

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic Le diagnostic financier Fiche 1 1 Introduction Le diagnostic financier permet d évaluer le potentiel de l entité. Il peut se faire en différentes occasions (achat d entreprise, placements, demande d emprunt,

Plus en détail

COMITÉ CONSULTATIF SUR LE TCM ASSUREURS DE DOMMAGES À CHARTE DU QUÉBEC

COMITÉ CONSULTATIF SUR LE TCM ASSUREURS DE DOMMAGES À CHARTE DU QUÉBEC COMITÉ CONSULTATIF SUR LE TCM ASSUREURS DE DOMMAGES À CHARTE DU QUÉBEC Janvier 2010 PRINCIPES CLÉS DE L ORIENTATION FUTURE DU CADRE RÉGLEMENTAIRE CANADIEN DE SUFFISANCE DES CAPITAUX EN ASSURANCE DE DOMMAGES

Plus en détail

Cadre de référence de la gestion du patrimoine de l Institut Pasteur

Cadre de référence de la gestion du patrimoine de l Institut Pasteur Cadre de référence de la gestion du patrimoine de l Institut Pasteur Préambule Fondation privée reconnue d utilité publique à but non lucratif, l Institut Pasteur dispose de différents types de ressources

Plus en détail

SOMMAIRE VOTRE PROJET...1

SOMMAIRE VOTRE PROJET...1 SOMMAIRE VOTRE PROJET...1 Vous... 3 Mais pourquoi?... 5 De pourquoi à comment... 5 Du désirable au réalisable...7 Du savoir au savoir-être en passant par le savoir-faire...9 C est une bonne question!...9

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Les cessions de créances restent-elles possibles en IFRS?

Les cessions de créances restent-elles possibles en IFRS? Conférence IMA France Mardi 30 janvier 2007 - www.ima-france.com Les cessions de créances restent-elles possibles en IFRS? Lionel Escaffre Professeur associé à l Université d Angers Commissaire aux Comptes

Plus en détail

Mémoire d actuariat - promotion 2010. complexité et limites du modèle actuariel, le rôle majeur des comportements humains.

Mémoire d actuariat - promotion 2010. complexité et limites du modèle actuariel, le rôle majeur des comportements humains. Mémoire d actuariat - promotion 2010 La modélisation des avantages au personnel: complexité et limites du modèle actuariel, le rôle majeur des comportements humains. 14 décembre 2010 Stéphane MARQUETTY

Plus en détail

PARTIE 1. Phénoménologie

PARTIE 1. Phénoménologie TABLE DES MATIÈRES Du même auteur........................................ Table des matières....................................... Abréviations........................................... Sigles.................................................

Plus en détail

Format de l avis d efficience

Format de l avis d efficience AVIS D EFFICIENCE Format de l avis d efficience Juillet 2013 Commission évaluation économique et de santé publique Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service documentation

Plus en détail

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Réjean Robitaille, président et chef de la direction Michel C. Lauzon, chef de la direction financière Le 3 mars 2010 à 14 h 00 1-866-226-1792 ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

Comptabilité Services-Conseils Ressources humaines

Comptabilité Services-Conseils Ressources humaines www.germico.com info@germico.com 418 977-2555 Finance Tableau de bord financier Maximisez la rentabilité de votre entreprise avec l aide de notre tableau de bord financier. UN OUTIL PERFORMANT La simplicité

Plus en détail

METHODES D EVALUATION

METHODES D EVALUATION METHODES D EVALUATION C.R.A. PANSARD & ASSOCIES Présentation du 27 septembre 2004 G. Lévy 1 METHODES D EVALUATION SOMMAIRE 1 Définition et approche de la «valeur» 2 - Les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

Guide des connaissances connexes à la Grille de compétences des cpa

Guide des connaissances connexes à la Grille de compétences des cpa Guide des connaissances connexes à la Grille de compétences des cpa Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada données de catalogage disponibles à Bibliothèque et archives canada Guide

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 55

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 55 TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS...................................... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE.................................. 55 Table des matières 3 TITRE I LES ÉTATS

Plus en détail

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Démystifier l industrie financière Par : Martin Roy, BAA, CIM md, Conseiller en gestion de patrimoine Marie-Eve Tanguay, BAA, Associée Principale

Plus en détail

Lean Media : première étape vers le Digital Media

Lean Media : première étape vers le Digital Media Lean Media : première étape vers le Digital Media Les marges de manœuvre des groupes medias s amenuisent. Cette fragilité est d abord liée à l affaiblissement du média traditionnel, soumis à de fortes

Plus en détail

Comment évaluer une banque?

Comment évaluer une banque? Comment évaluer une banque? L évaluation d une banque est basée sur les mêmes principes généraux que n importe quelle autre entreprise : une banque vaut les flux qu elle est susceptible de rapporter dans

Plus en détail

Vérification des procédures en fin d exercice

Vérification des procédures en fin d exercice Vérification des procédures en fin d exercice DIVERSIFICATION DE L ÉCONOMIE DE L OUEST CANADA Direction générale de la vérification et de l évaluation Décembre 2011 Table des matières 1.0 Résumé 1 2.0

Plus en détail

ARTEMIS VIEWS EARNED VALUE MANAGEMENT. avec CostView

ARTEMIS VIEWS EARNED VALUE MANAGEMENT. avec CostView ARTEMIS VIEWS EARNED VALUE MANAGEMENT avec CostView EARNED VALUE MANAGEMENT Earned Value Management est une application puissante pour la planification des coûts de projet et de programme, le contrôle

Plus en détail

Démarche en planification financière personnelle L éthique. Éthique. L éthique

Démarche en planification financière personnelle L éthique. Éthique. L éthique Démarche en planification financière personnelle Denis Preston, G.PA., Adm.A.Pl.fin. Chargé de cours Éthique 1. Les principes éthiques; 2. L encadrement légal; 3. La démarche à respecter; 4. Principes

Plus en détail

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011 LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents Mardi 29 novembre 2011 SOMMAIRE Introduction : pourquoi la gestion de la trésorerie est-elle indispensable?

Plus en détail

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique

Plus en détail

1220 Promenade du St-Laurent, Batiscan, QC, G0X1A0 Tél: 819-415-0451

1220 Promenade du St-Laurent, Batiscan, QC, G0X1A0 Tél: 819-415-0451 Un logiciel sophistiqué, simple à utiliser et conçu avec la toute dernière technologie informatique. Orchestra version Web est un logiciel de Management des ressources de production de type ERP. Il est

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail