VADEMECUM DE L EVALUATION DE MATHEMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES EN TERMINALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VADEMECUM DE L EVALUATION DE MATHEMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES EN TERMINALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL"

Transcription

1 VADEMECUM DE L EVALUATION DE MATHEMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES EN TERMINALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL IENET MathématiquesSciences. Académie de RENNES Document établi le 29/11/2011 1/10

2 Sommaire I. Cadre réglementaire...3 A. Objectif général de l épreuve...3 B. Mode d évaluation et nature de l épreuve? Contrôle en cours de formation (CCF) : Contrôle ponctuel : Nature de l épreuve... II. Evaluation par CCF...4 III. A. Mise en œuvre Sous épreuve de mathématiques Sous épreuve de sciences physiques et chimiques... B. Recommandations pédagogiques Elaboration des situations d évaluation Evaluation de la production élève...6 C. Exemples...6 Evaluation par contrôle ponctuel...7 A. Mise en œuvre...7 B. Recommandations...8 C. Exemples...8 Annexe Annexe IENET MathématiquesSciences. Académie de RENNES Document établi le 29/11/2011 2/10

3 I. Cadre réglementaire Les nouvelles modalités des épreuves de baccalauréat professionnel sont définies dans le BO n 20 du 20 mai A. Objectif général de l épreuve Les sousépreuves de mathématiques et de sciences physiques et chimiques sont destinées à évaluer la façon dont les candidats ont atteint les grands objectifs visés par le programme : former à l'activité mathématique et scientifique par la mise en œuvre des démarches d'investigation, de résolution de problèmes et d'expérimentation ; apprendre à mobiliser les outils mathématiques et scientifiques dans des situations liées à la profession ou à la vie courante ; entraîner à la lecture active de l'information, à sa critique, à son traitement en privilégiant l'utilisation des Tic ; développer les capacités de communication écrite et orale. B. Mode d évaluation et nature de l épreuve? 1. Contrôle en cours de formation (CCF): Il concerne les candidats sous statut scolaire dans un établissement public ou dans un établissement privé sous contrat, les apprentis des centres de formation en apprentissage ou des sections d'apprentissage habilités, les candidats de la formation professionnelle continue dans un établissement public. 2. Contrôle ponctuel : Sont évalués par ce type de contrôle, les candidats de la voie scolaire dans un établissement privé hors contrat, les candidats de CFA ou section d apprentissage non habilités, les candidats de la formation professionnelle continue en établissement privé, les candidats suivant un enseignement à distance et les candidats justifiant de 3 années d activités professionnelles. Nous rappelons que les modalités du contrôle ponctuel sont différentes de celles mises en œuvre pour l évaluation des travaux pratiques de FMB. 3. Nature de l épreuve Dans toutes les spécialités de baccalauréats professionnels, cette épreuve comporte une sousépreuve de mathématiques et, dans certaines d'entre elles, une sousépreuve de sciences physiques et chimiques. Les coefficients de ces deux sousépreuves dépendent des spécialités du baccalauréat professionnel : pour les mathématiques le coefficient est 1, 1,5 ou 2 ; pour les sciences physiques et chimiques le coefficient est 1,5 ou 2. IENET MathématiquesSciences. Académie de RENNES Document établi le 29/11/2011 3/10

4 II. Evaluation sous la modalité du CCF Situation d évaluation 1 ère séquence 2 ème séquence Total A. Mise en œuvre 1. Sousépreuve de mathématiques Durée Pondération Conditions de mise en œuvre et objectifs Période 45 min environ 45 min environ maximum 1h30 10 points 10 points 20 points chaque séquence comporte un ou deux exercices avec des difficultés progressives. l'un des exercices comporte une ou deux questions dont la résolution nécessite l'utilisation de logiciels ou de calculatrices par les candidats. le candidat porte par écrit sur une fiche à compléter, les résultats obtenus, des observations ou des commentaires. les situations sont issues de la vie courante, des différentes disciplines ou du domaine professionnel, elles permettent d'évaluer l aptitude des candidats à : rechercher, extraire et organiser l information, choisir et exécuter une méthode de résolution, raisonner, argumenter, critiquer et valider un résultat, présenter, communiquer un résultat. La ou les questions avec TIC permettent d'évaluer les capacités à expérimenter, à simuler, à émettre des conjectures ou contrôler leur vraisemblance Avant la fin du 1er semestre de la terminale Avant la fin de l'année scolaire Situation d évaluation 1 ère séquence 2 ème séquence Total 2. Sousépreuve de sciences physiques et chimiques Durée Pondération Conditions de mise en œuvre et objectifs Période 45 min environ 45 min environ maximum 1h30 10 points 10 points 20 points chaque séquence s'appuie sur une ou deux activités expérimentales, composée d'une ou plusieurs expériences (dont certaines peuvent être assistées par ordinateur). l'évaluation porte sur les capacités expérimentales du candidat observées durant les manipulations qu'il réalise, sur les mesures obtenues et leur interprétation le candidat porte, sur une fiche qu'il complète en cours de manipulation, les résultats de ses observations, de ses mesures et leur interprétation. L'examinateur élabore une grille de compétences qui lui permet d'évaluer les connaissances et capacités du candidat lors de ses manipulations. ce qui est attendu du candidat : mettre en œuvre un protocole expérimental ; utiliser correctement le matériel mis à sa disposition ; mettre en œuvre les procédures et consignes de sécurité adaptées ; montrer qu'il connaît le vocabulaire, les symboles, les grandeurs et les unités mises en œuvre ; utiliser une ou plusieurs relations. Ces relations sont données lorsqu'elles ne sont pas répertoriées dans la colonne «connaissances» du programme ; rendre compte par écrit des résultats des travaux réalisés. Avant la fin du 1er semestre de la terminale Avant la fin de l'année scolaire IENET MathématiquesSciences. Académie de RENNES Document établi le 29/11/2011 4/10

5 B. Recommandations pédagogiques 1. Elaboration des situations d évaluation Les candidats sont évalués sur le programme de la terminale professionnelle en mathématiques et sur celui du cycle terminal pour les sciences physiques et chimiques. En sciences, on peut évaluer des compétences des modules abordés en classe de première professionnelle à condition de les avoir revus en classe de terminale. La construction des situations d évaluation s appuie sur : les programmes de mathématiques et de sciences physiques et chimiques qui précise le contenu sur lequel peuvent porter les évaluations, les grilles nationales d évaluation qui précisent les aptitudes et les compétences à évaluer et qui constituent une entrée naturelle pour la réalisation des situations d évaluation, les grilles d analyse qui peuvent permettre de vérifier la conformité des sujets élaborés par rapport aux prescriptions institutionnelles. Les situations proposées doivent prendre en compte les éléments suivants : les capacités et connaissances à évaluer doivent être identifiées et explicitées dans le sujet ; la problématique doit être claire et précise. Elle devra avoir du sens pour l élève et induire une démarche de résolution de problème. Les questions disciplinaires et celles liées à l utilisation des TIC sont proches de celles qui ont été vues en classe ; les élèves ont déjà utilisé les logiciels en formation, il n est pas nécessaire de proposer des modes opératoires complexes, il s agit plutôt de «coup de pouce». Les formulaires doivent rester succincts et cohérents avec le référentiel ; les appels sont des éléments forts de l évaluation, ils ne doivent pas servir uniquement à vérifier un résultat. Ils doivent permettre d évaluer la démarche de l élève. Ce doit être l occasion pour le professeur de faire le point avec le candidat sur sa compréhension de l énoncé et sur sa démarche de résolution. Le professeur pourra alors, le cas échéant, aider l élève. Sur l énoncé, l élève doit être informé de ce que l on attend de lui lors des appels ; l évaluation des capacités liées à l utilisation des TIC portera sur les compétences telles que : expérimenter ou simuler ou émettre des conjectures ou contrôler la vraisemblance de ces conjectures. Il ne s agit pas de demander à l élève d exécuter une tâche mais bien de «réfléchir» à l aide des TICE ; l évaluation s effectue dans un cadre connu de l élève : il ne doit pas être surpris! Accès aux outils : Sont téléchargeables via le lien : les grilles nationales à la rubrique baccalauréat professionnel puis «Examens»; les grilles d analyse à la rubrique puis «notes et circulaires». IENET MathématiquesSciences. Académie de RENNES Document établi le 29/11/2011 5/10

6 2. Evaluation de la production élève Le terme production désigne tout ce que l élève produit par écrit, oral et réalise pour résoudre le problème posé. La note finale dépend de l appréciation du degré d acquisition d aptitudes ou de compétences. Il faut pour ce faire : définir un niveau d exigence en s appuyant sur les attendus précisés dans la grille d évaluation (cf. annexe1), élaborer si besoin des outils d aide à l évaluations (barème, annotations, ) et proposer des consignes et questions écrites suffisamment claires ; passer du niveau d acquisition retenu par question (écrit et oral) à une appréciation globale de maîtrise d aptitudes ou de compétences. Le document de l annexe 2, non modélisant, montre deux approches possibles de notation en mathématiques. C. Exemples Quatre situations d évaluations, une en chimie, une en physique et deux en mathématiques, élaborées par le groupe de production académique sont consultables sur le site académique à l adresse rubrique baccalauréat professionnel puis «exemples de sujets de bac pro». IENET MathématiquesSciences. Académie de RENNES Document établi le 29/11/2011 6/10

7 III. Evaluation sous la modalité du contrôle ponctuel A. Mise en œuvre Sousépreuve Durée Notée sur Conditions de mise en œuvre et objectifs Mathématiques 1 heure 20 points Le sujet se compose de deux ou trois exercices avec des questions de difficulté progressive. L'un des exercices comporte des questions dont la résolution nécessite, l'utilisation des TIC (logiciels ou calculatrices). Les sujets portent principalement sur les domaines mathématiques les plus utiles pour résoudre un problème en liaison avec la physique, la chimie, un secteur professionnel ou la vie courante. Ils permettent d'évaluer les aptitudes à mobiliser les connaissances et compétences pour résoudre des problèmes, en particulier : rechercher, extraire et organiser l'information ; choisir et exécuter une méthode de résolution ; raisonner, argumenter, critiquer et valider un résultat ; présenter, communiquer un résultat. L'exercice qui comporte des questions dont la résolution nécessite l'utilisation des TIC est noté sur 10 points. Il permet d'apprécier l'aptitude du candidat à mobiliser les capacités et connaissances du programme pour traiter un problème dont la résolution nécessite l'utilisation de logiciels ou de calculatrices. Il permet d'évaluer les capacités à expérimenter, à simuler, à émettre des conjectures ou contrôler leur vraisemblance. La présentation de la résolution des questions nécessitant. L'utilisation des Tic se fait en présence de l'examinateur. Le sujet qui doit permettre d'évaluer des compétences différentes dans plusieurs champs de la physique et de la chimie. Il est à dominante expérimentale et se compose d'activités expérimentales et d'exercices associés (certaines expériences peuvent être assistées par ordinateur). Sciences physiques et chimiques 1 heure 20 points Le sujet, conçu en référence explicite aux compétences du programme, consacre 15 points sur 20 à l'évaluation des capacités expérimentales du candidat, observées durant les manipulations qu'il réalise, sur les mesures obtenues, leur interprétation et leur exploitation. Lors de cette évaluation, il est demandé au candidat : de mettre en œuvre un protocole expérimental ; d'utiliser correctement le matériel mis à sa disposition ; de mettre en œuvre les procédures et consignes de sécurité adaptées ; de montrer qu'il connaît le vocabulaire, les symboles, les grandeurs et les unités mises en œuvre ; d'utiliser une ou plusieurs relations. Ces relations sont données lorsqu'elles ne sont dans la colonne «connaissances» du programme ; d'interpréter et de rendre compte par écrit des résultats des travaux réalisés. Le candidat porte, sur une fiche qu'il complète en cours de manipulation, les résultats de ses observations, de ses mesures et leur interprétation. Une grille de compétences permet d'évaluer les connaissances et capacités du candidat lors de ses manipulations. Des exercices ou questions complémentaires, relatifs au contexte de l'expérimentation qui structure le sujet et notés sur 5 points, mettent en œuvre une ou plusieurs grandeurs et relations entre elles. Les questions posées doivent permettre de vérifier que le candidat est capable : de montrer qu'il connaît le vocabulaire, les symboles, les grandeurs et les unités mises en œuvre ; d'indiquer l'ordre de grandeur d'une valeur compte tenu des mesures fournies et du contexte envisagé ; d'utiliser des définitions, des lois et des modèles pour répondre aux problèmes posés. IENET MathématiquesSciences. Académie de RENNES Document établi le 29/11/2011 7/10

8 B. Recommandations La note de cadrage nationale donne toutes les informations, consignes et recommandations relatives à ces épreuves. À savoir : le cadre réglementaire, les sujets, les examinateurs, le calendrier, l organisation pratique des épreuves, l évaluation et la notation du candidat. Elle est téléchargeable à l adresse suivante: C. Exemples Afin de préparer les futurs candidats aux nouvelles épreuves, des sujets 0 des épreuves ponctuelles sont publiés sur notre site académique à l adresse suivante: Vous y trouverez trois exemples en mathématiques et trois exemples en sciences physiques et chimiques. IENET MathématiquesSciences. Académie de RENNES Document établi le 29/11/2011 8/10

9 Annexe 1 GRILLE NATIONALE D ÉVALUATION EN SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Nom et prénom : Diplôme préparé : Séquence d évaluation 1 n ❶ Liste des capacités, connaissances et attitudes évaluées 2 Référentiel de certification Capacités ❷ Évaluation 3 Connaissances Attitudes On observe chaque attendu puis on note de manière globale chaque compétence Appréciation globale Compétences 4 Aptitudes à vérifier Questions S approprier Appréciation du niveau d acquisition 5 Activité expérimentale Analyser Réaliser La répartition des points reste de la responsabilité de l enseignant (En fonction du sujet) Valider / 7 Compte Rendu écrit et oral Communiquer / 3 TOTAL / 10 1 Chaque séquence propose une problématique s appuyant sur une situation issue du domaine professionnel ou de la vie courante. 2 Les capacités, connaissances et attitudes évaluées sont issues du programme et du référentiel de certification du diplôme préparé. 3 L évaluation porte nécessairement sur des capacités expérimentales. Des appels permettent de s assurer de la compréhension, de valider les choix / les hypothèses, d évaluer l exécution des manipulations et de prendre en compte la communication écrite et/ou orale. 4 La compétence «Être autonome, Faire preuve d initiative» est prise en compte au travers de l ensemble des travaux réalisés par l élève. Les appels sont des moments privilégiés pour en apprécier le degré d acquisition. 5 Le professeur peut utiliser toute forme d annotation lui permettant de noter l activité expérimentale sur 7 points et la partie compte rendu sur 3 points. IENET MathématiquesSciences. Académie de RENNES Document établi le 29/11/2011 9/10

10 Annexe 2 Une colonne appréciation du niveau d acquisition par question, décomposée en trois, facilite le repérage du niveau de maitrise de chaque capacité ou Cette grille correspond à une appréciation globale de chaque aptitude puis une lecture verticale de l ensemble des appréciations conduit à la note Cette grille correspond à une notation par aptitude. Dans les 2 cas, même si le travail effectué n aboutit pas, les efforts de recherche par le candidat seront pris en compte de manière globale. La détermination de la note en tiendra compte. IENET MathématiquesSciences. Académie de RENNES Document établi le 29/11/ /10