Forex Equities Options

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Forex Equities Options"

Transcription

1 La BCE devra se battre avec la déflation Comme nous l écrivions à plusieurs reprises dans nos analyses, nous estimons que le spread FRA permet de juger de l évolution et de la juste valeur du marché des devises monétaires. C est pourquoi la récente baisse de l EURUSD n était pas une énorme surprise pour les lecteurs de nos analyses, car l écart de la divergence de juin-septembre entre les niveaux respectifs d EURUSD et du FRA étaient clairement l indicateur d une forte anomalie sur les marchés. Qu est-il arrivé au cours des derniers jours pour qu un déclin aussi rapide se produise sur les taux EUR FRA, tandis que le taux FRA USD est resté stable? La faible inflation dévoilée ces derniers jours (0,7% en glissement annuel pour octobre dernier) a stimulé les spéculations selon lesquelles la BCE pourrait à nouveau baisser son taux Repo, malgré le fait que il ne soit pas aussi important que le taux Depo, qui joue très clairement un rôle crucial dans ce dossier. Mais bien que l inflation reste relativement basse aux Etats-Unis, l inflation de base reste encore relativement élevée (1,7% ; 0,5 point de pourcentage de plus qu au sein de l Union européenne). Enfin, un euro fort ne permettra jamais la reprise des exportations. Il semble que le marché ait exagéré le rôle des bons indicateurs PMI récemment dévoilés pour survendre le dollar et oublie les problèmes économiques européens. Des données récentes ont soudainement rappelé certains de ces problèmes. Jeudi, le Conseil de la BCE se réunit et il y aura sur les marchés une énorme pression pour que l institution agisse afin de créer des conditions monétaires plus favorables sur le Vieux Continent. L Equipe de Recherche économique de XTB

2 Marchés des changes : La situation US n est pas si mauvaise La BCE n a pas de pouvoir magique à utiliser contre l actuelle situation économique en Europe. Nous pensons qu un nouveau LTRO serait néanmoins la meilleure solution à appliquer. Une telle solution permettrait de générer un excès, utile, de liquidité dans le secteur bancaire. Dans une telle optique, le Forward Guidance serait renforcé. Une possible réduction des taux Depo n est en effet pas une option envisageable pour le moment. La BCE ne se permettra cette option que si la récession frappe à nouveau la zone euro dans un avenir prochain. Autre motivation pouvant légitimer un tel acte : une augmentation du risque de déflation réellement importante. Certaines rumeurs deviennent actuellement insistantes quant à l abaissement du taux Repo de 0,5% à 0,25%, bien que le consensus du marché ne partage pas cet avis. Logiquement, il s agirait surtout de créer un véritable impact psychologique sur les opérateurs boursiers, puisque seules de petites banques se prêtent des fonds via de tels taux. Celan ne changerait donc pas réellement les attentes du marché sur le long terme. Si la BCE choisit l une des options mentionnées ci-dessus, l euro perdra de sa valeur dès la séance de jeudi 7 novembre. Du point de vue d un opérateur boursier, la seconde partie de cette semaine pourrait être très intéressante. Nous avons précédemment mentionné dans notre analyse les différents scénarios qui se présentent pour la BCE. Maintenant, évoquons l examen des données NFP prévus pour la séance de vendredi. Les prévisions du marché pour septembre dernier ont été particulièrement optimistes (+180K) et elles semblent difficiles à atteindre. C est la raison pour laquelle le dollar s est affaibli après la publication de ces données. Mais le marché n a pas prêté d attention à la chute du taux de chômage. Maintenant, après le mauvais rapport ADP, le consensus du marché pour NFP n est plus qu à +125K. Ces prévisions ont cette fois-ci une forte probabilité d êtres dépassés. Nous maintenons notre objectif sur le marché EURUSD. Selon les prévisions actuelles (1,3250), les niveaux de cette semaine sont très proches de nos précédentes prévisions. Dans les prochains mois, tôt ou tard, le débat autour du ralentissement du QE3 de la FED réapparaitra pendant que la BCE tentera de prendre des mesures pour améliorer l environnement monétaire en Europe. Mais tout ceci n est que la phase émergée et visible de l iceberg. Le marché table parallèlement sur le fait que la Fed n abaissera pas son programme de soutien à l économie américaine (le QE3) avant le mois de mars 2014, voire juin. Pendant ce temps, les données macroéconomiques suggèrent que la situation économique aux Etats-Unis n est pas si mauvaise qu anticipé initialement. L indice ISM d octobre a enregistré sa cinquième hausse consécutive (pour atteindre 56,4 points). Après un certain temps d inquiétude quant à la robustesse de l économie américaine, des signes d amélioration sont désormais visibles. Nous estimons qu un ralentissement du QE3 pour le mois de décembre n est pas totalement exclu. De plus, même si la Fed réduit prochainement son programme mensuel d achats d actifs, il y aura toujours une possibilité pour qu elle enterre définitivement son programme en janvier prochain. Meilleures seront les données économiques américaines et plus grandes seront les chances pour que le tapering ait lieu dès le mois de décembre ; ce sera alors une occasion idéale pour acheter du dollar.

3 EURUSD, S1 La semaine dernière fut la pire pour EURUSD depuis juillet Le marché a fortement baissé, passant de 1,3800 à 1,3480. Par conséquent, nous pouvons observer un mouvement correctif qui est semblable à celui observable fin août. Les corrections sont égales et le marché trouve pour supports actuels les points bas situés à 1,3480 et la limite inférieure du canal ascendant (en bleu). Si les Bulls parviennent à défendre ces niveaux, ils pourront toujours viser la zone à 1,3800-1,4100. L ensemble de ce mouvement baissier peut être considéré comme une vague C au sein de la correction en cours de formation. Toutefois, si le support est cassé, le prochain niveau baissier à viser sera à 1,3350. GBPUSD, J1 La parité continue de respecter une limite supérieure au sein d une grande formation en triangle. Nous pouvons observer un nouveau test réussi suite à celui de septembre. Le marché peut s abaisser sur ses niveaux inférieurs via une nouvelle vague d impulsion avec pour supports immédiats les niveaux à 1,5750 et à 1,5425. Les Bears devraient néanmoins garder pour objectif à long terme la limite inférieure de la formation en triangle mentionnée ci-dessus (avec pour cible le niveau des 1,5130). Seul un fort mouvement au-dessus de 1,6300 peut remettre en question un tel scénario baissier et le rendre neutre voir négatif. NZDUSD, J1 Un important support a été testé par la parité NZDUSD via les points bas atteints à 0,8215 dans un mouvement qui a stoppé la récente baisse de la parité. Sur le graphique, en H4, nous pouvons également repérer une formation à double fond qui est un modèle d inversion de tendance. Donc, si le niveau à 0,8305 est cassé, le marché pourrait s orienter vers la résistance à 0,8435. Conséquence directe, le modèle épaule-tête-épaule en cours pourrait être totalement achevé.

4 Matières premières: Les prix du gaz naturel sont toujours attractifs pour les acheteurs Les prix du gaz sont relativement stables, alors que l hiver approche à grands pas. Bien que dans les prochains mois, les prix de la matière première devraient naturellement augmenter ou baisser selon l évolution des températures aux Etats- Unis, sur le long terme, certains changements dans les indicateurs fondamentaux devraient jouer un rôle crucial. Nous prévoyons que ces actuels prix faibles devraient encore soutenir la hausse de la demande de gaz naturel et une baisse des forages de gaz. Les deux à trois prochaines années devraient amener une forte et permanente hausse de la consommation de gaz naturel, ce qui parait pertinent en raison des prix relativement élevés du pétrole. Les stocks mondiaux de gaz naturel sont en-dessous des niveaux records de l année dernière. Les plus grands conglomérats industriels américains sont en train de construire un grand nombre de nouvelles centrales et de nouvelles usines d engrais chimiques qui seront alimentées par le gaz naturel. De plus, les Etats-Unis devraient commencer à exporter du gaz naturel sous deux ans bien que cela devrait initialement être uniquement symbolique afin d influencer positivement les prix du gaz sur le marché, via une perspective à long terme. Conclusions La poursuite de la tendance haussière des prix du gaz naturel est hautement probable à long terme, principalement en raison de l évolution progressive des fondamentaux économiques, ce qui va certainement conduite à une réduction constante des stocks de la matière première, à moins que les prix flambent brutalement au-dessus de 4,5 par BTU. Ce niveau représente le seuil de rentabilité pour la plupart des entreprises de forage de gaz en Amérique. Avec des prix du gaz naturel en-dessous de 4,50 USD par BTU, nous pouvons anticiper un impact négatif sur le niveau de la production de la ressource. Nous pouvons également observer une tendance nette visant à abandonner certains projets de forage, à la faveur de la recherche et de l extraction de pétrole, où les marges sont nettement plus élevées. Les prix du gaz naturel sont encore relativement attractifs pour que les opérateurs boursiers restent en position acheteuse sur le marché mais ils demeurent cependant moins intéressants que ceux du pétrole. Data source: Bloomberg, EIA

5 US.500,D1 Nous pouvons apercevoir sur le graphique journalier du contrat à terme indexé au S&P500 un chandelier d avalement baissier. Cette configuration peut suggérer un nouveau rapprochement du support le plus proche distingué par la cassure de la limite supérieure du canal ascendant (en bleu). Le prochain support se situe à un niveau plus élevé, récemment rompu à points. Toutefois, si la configuration mentionnée cidessus via le chandelier d avalement baissier est niée par un mouvement haussier au-dessus de son point haut, nous pouvons nous attendre à une nouveau rallye. Alors, les Bulls peuvent biser le seuil des points comme cible. NATGAS, S1 Le prix du gaz naturel continue d évoluer entre deux principaux niveaux. Ces niveaux sont distingués par la limite supérieure à 3,857 et par le creux à 3,112 USD. Le premier niveau est un sommet potentiel d un modèle épaule-têteépaule. Le deuxième niveau, à 3,112, est en l occurrence la ligne de cou. Si ce dernier niveau est cassé, alors pouvons nous attendre à une baisse du prix de l actif avec pour cible la plus proche (pour les Bears) les 2,6000 où se trouve le support le plus proche. Néanmoins, l épaule droite pourrait également être une structure plus complexe et si le niveau des 3,857 est cassé, alors le marché devrait viser le niveau des 4,048 dans un premier temps. L ensemble de la figure chartiste serait alors annulée si le niveau des 4,431 est brisé. Cuivre, J1 - Sur le graphique journalier du contrat à terme indexé au cuivre, nous pouvons observer une configuration en triangle symétrique. La limite supérieure de cette formation est une résistance clé et la limite inférieure est naturellement un support clé. Actuellement, nous attendons la cassure des seuils potentiels (en guise de cibles) à USD voire USD. Le sens qu adoptera la prochaine tendance dépendra de la limite (supérieure? Inférieure?) qui sera cassée en premier.

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 1/ Contexte : En Europe, les marchés actions sont toujours aussi peu directionnels. L économie européenne et les risques géopolitiques soulèvent quelques

Plus en détail

Les divergences dominent le marché

Les divergences dominent le marché Les divergences dominent le marché L euro a continué de glisser, pour la sixième semaine consécutive, face au dollar américain. Et cette baisse devrait continuer de s accentuer dans les prochains jours,

Plus en détail

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? juin KBC Groupe CONJONCTURE : situation internationale Retour de la confiance dans les pays développés, hésitations en Chine Indice de confiance de l industrie

Plus en détail

Marché des changes : M. Draghi change la donne

Marché des changes : M. Draghi change la donne Marché des changes : M. Draghi change la donne Fait remarquable sur l impact qu ont les décisions de la BCE sur le marché du forex, les principaux mouvements ont généralement lieu après qu un bon journaliste

Plus en détail

Signaux mitigés en provenance de la Fed?

Signaux mitigés en provenance de la Fed? Signaux mitigés en provenance de la Fed? La semaine dernière fut particulièrement intense sur les marchés, avec plusieurs thèmes centraux pour les opérateurs boursiers. Une fois ces thématiques relativement

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Journée du 20/02/2013 : Les indices actions européens profitaient hier d un indice ZEW meilleur que prévu en Allemagne et d une bonne adjudication espagnole pour repartir assez fortement à la hausse. Bien

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 25 novembre 2014, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 4 Secteurs européens 5 Indices d aversion

Plus en détail

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE 1 Qui cherche à prévoir? Les entreprises Les banques Les fonds d investissement Les investisseurs institutionnels Pourquoi chercher à prévoir? Créances et dettes en devises

Plus en détail

TURFI BOURSE. Voici le sommaire : DEFINITION SUPPORT ET RESISTANCE LE DOUBLE CREUX LA TETE EPAULE TRIANGLE LES MOYENNES MOBILES LE MACD

TURFI BOURSE. Voici le sommaire : DEFINITION SUPPORT ET RESISTANCE LE DOUBLE CREUX LA TETE EPAULE TRIANGLE LES MOYENNES MOBILES LE MACD TURFI BOURSE L objectif de cet ouvrage est de vous présenter comment analyser une courbe de réussite sur une sélection. Nous verrons les configurations types, les tendances et leur rupture, nous ferons

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Pour la semaine du 31 décembre 2012 :

Pour la semaine du 31 décembre 2012 : Pour la semaine du 31 décembre 2012 : C est dans un climat économique et politique difficile que les marchés entreront cette semaine dans la nouvelle année, inquiets en raison des tergiversations budgétaires

Plus en détail

Table des matières. I. Présentation générale... 3. II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4

Table des matières. I. Présentation générale... 3. II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4 Le RTFX Tradertip Table des matières I. Présentation générale... 3 II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4 A. Fenêtre de points fixes... 4 1. Point clé... 4 2. Elliott... 4 3. Clôture...

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 10 août 2015. Semaine 32. Du 10/08/15 au 16/08/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 10 août 2015. Semaine 32. Du 10/08/15 au 16/08/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 10 août 2015 fff Semaine 32 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +46.33% +42.23% CAC 40 +17.42% +20.64% Variation hebdo Cours* CAC 40 +1.42%

Plus en détail

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue.

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue. FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 4 heures. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment

Plus en détail

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde».

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». «Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». Un contexte toujours difficile Conséquences pour les placements Conséquences pour la gestion des CARPA Reste-t-il des opportunités?

Plus en détail

METAL ARGENT (Millions onces)

METAL ARGENT (Millions onces) R2D2 - Concours d'analyse matières premières 30 Avril 2013 ANALYSE FONDAMENTALE LA PART DE L'ARGENT INDUSTRIEL L industrie absorbe une part substantielle de la production du métal argent; 1200 1000 800

Plus en détail

BCE : «et croyez-moi, ce sera suffisant»

BCE : «et croyez-moi, ce sera suffisant» Aperiodique n 16/075 15 mars 2016 BCE : «et croyez-moi, ce sera suffisant» La BCE a annoncé qu elle augmentait le montant du QE de 20 Mds EUR par mois et qu elle ajoutait certaines obligations d entreprises

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 26 mars 2013, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 3 Secteurs européens 5 Indices d aversion

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 5 octobre 2015 fff Semaine 40 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +45.42% +41.32% CAC 40 +1.56% +4.36% Variation hebdo Cours* CAC 40-0.49%

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Analyse de la semaine DailyFX

Analyse de la semaine DailyFX SOMMAIRE Analyse de la semaine DailyFX Analyse fondamentale : L actif à suivre Analyse technique : Chart de la semaine Les consensus DailyFX : SSI : Consensus des clients Consensus Européen des analystes

Plus en détail

Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire

Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire Priorité au texte prononcé M. Jeffrey Schwartz Vice-président directeur, chef de la direction des finances et secrétaire Les Industries Dorel Inc. Assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires

Plus en détail

This document and its content is copyright of Realtimeforex - Realtimeforex 2013. All rights reserved.

This document and its content is copyright of Realtimeforex - Realtimeforex 2013. All rights reserved. Presentation Le TraderTip résume la situation des paires de devises sélectionnées RTFX TraderTip est la présentation du système Nostromo qui fait la synthèse de tous les paramètres techniques (résistances,

Plus en détail

Chart de la semaine DailyFX

Chart de la semaine DailyFX SOMMAIRE Analyse de la semaine DailyFX Analyse fondamentale : L actif à suivre Analyse technique : Chart de la semaine Les consensus DailyFX : SSI : Consensus des clients Consensus Européen des analystes

Plus en détail

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 A INTERVENANTS Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président de Meilleurtaux.com I NOTRE DÉMARCHE II LES PLACEMENTS ÉTUDIÉS III

Plus en détail

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente?

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente? Point de marché Taux européens : Plus raide sera la pente? Depuis l atteinte, le 25 avril dernier, d un rendement de 0,06% pour l obligation allemande de maturité 10 ans, les taux d intérêt à long terme

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement QUÉBEC : 2013 2018 De façon générale, l investissement dans le secteur de la construction au Québec demeurera stable au cours des prochaines

Plus en détail

Variation des actifs détenus par les banques centrales par rapport au PIB de leurs pays respectifs

Variation des actifs détenus par les banques centrales par rapport au PIB de leurs pays respectifs Graphique 1 Certaines banques centrales se sont engagées à procéder à un nouvel assouplissement monétaire substantiel en recourant à des mesures non traditionnelles Variation des actifs détenus par les

Plus en détail

Introduction à l Analyse croisée

Introduction à l Analyse croisée Introduction à l Analyse croisée Dollar is King Dollar = 60% des réserves des Banques Centrales Dollar = 45% des échanges de devises Hypothèse de départ Les marchés sont inter-reliés et il est possible

Plus en détail

Mise à jour économique 01 Décembre 2009

Mise à jour économique 01 Décembre 2009 Mise à jour économique 01 Décembre 2009 USD Index, Un scénario en 2 phases À la crise économique De la crise financière La somme de deux crises = 0» Depuis le début de la crise jusqu à aujourd hui, l USD

Plus en détail

Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités. Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin

Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités. Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin Le 29 janvier 2014 Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin Bourse et Économie Bourse et Commodités La

Plus en détail

Qu en est-il du marché des actions en Europe, près de deux ans après «l effet Draghi» 03 juin 2014 - Spa

Qu en est-il du marché des actions en Europe, près de deux ans après «l effet Draghi» 03 juin 2014 - Spa Qu en est-il du marché des actions en Europe, près de deux ans après «l effet Draghi» 03 juin 2014 - Spa Petit rappel des faits Partie I : Marché des actions et banques centrales Mars - juillet 2012 :

Plus en détail

Perspective des marchés financiers en 2014

Perspective des marchés financiers en 2014 Perspective des marchés financiers en 2014 21/01/2014 13 ième édition 1 Outil d aide à la décision : The Screener OUTIL D AIDE À LA DÉCISION : THESCREENER Des analyses sur les valeurs boursières Disponible

Plus en détail

BAYARD FINANCE Les cycles économiques au service de votre patrimoine. Argumentaire d investissement sur les minières Or

BAYARD FINANCE Les cycles économiques au service de votre patrimoine. Argumentaire d investissement sur les minières Or Argumentaire d investissement sur les minières Or I/ Situation du marché de l or Physique 1/ Evolution sur les trois dernières années. Après avoir profité d une situation de stress importante sur l économie

Plus en détail

Macro Network Consensus

Macro Network Consensus 3 ème trimestre 2015 NUMERO 3 Macro Network Consensus Le Macro Network Consensus consulte les économistes de la place de Genève et de Paris pour établir un consensus macroéconomique européen sur les risques

Plus en détail

PARTI PRIS Notes d analyse

PARTI PRIS Notes d analyse PARTI PRIS Notes d analyse (i) «Parti pris» est une note d analyse sur une question importante ayant trait aux enjeux actuels de l économie nationale, aux problèmes liés aux politiques économiques, aux

Plus en détail

LA DÉFLATION MENACE-T-ELLE DANS MAI 2014 LA ZONE EURO?

LA DÉFLATION MENACE-T-ELLE DANS MAI 2014 LA ZONE EURO? LA DÉFLATION MENACE-T-ELLE DANS MAI 2014 LA ZONE EURO? PRIX À LA CONSOMMATION 5 Indice général et inflation sous-jacente variation sur 12 mois en % 4 3 Indice général 2 1 Indice hors alimentation et énergie

Plus en détail

Simulation Entreprise - Tecstrat

Simulation Entreprise - Tecstrat Simulation Entreprise - Tecstrat Compte-rendu Univers C Entreprise 4 Clémence AITELLI Benoît SIJOBERT Maxime ROBERT Ségolène PEIGNET Tuteur : malek.bouhaouala@ujf-grenoble.fr Introduction Durant deux jours,

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Journée du 27/02/2013 : La bourse de Paris finissait hier en fort repli (-2,67%) dans un marché préoccupé par l impasse politique italienne qui semble se profiler. Les volumes étaient élevés avec près

Plus en détail

Les stratégies d écarts sur options (suite)

Les stratégies d écarts sur options (suite) Mars 2012 Les stratégies d écarts sur options (suite) Les écarts sur options sont regroupés en deux catégories : les écarts verticaux et les écarts calendaires. Dans le premier bulletin 2012, nous avons

Plus en détail

abcdefg Communiqué de presse

abcdefg Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 11 mars 2010 Appréciation de la situation économique et monétaire du 11 mars 2010 La Banque nationale

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 25 septembre 2015, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe, US et Chine 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 25 novembre 2015, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe, US et Chine 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices

Plus en détail

PARAMETRES DE MARCHE. Rapport au 30 Juin 2014. Paramètres de marché au 30 juin 2014

PARAMETRES DE MARCHE. Rapport au 30 Juin 2014. Paramètres de marché au 30 juin 2014 PARAMETRES DE MARCHE Rapport au 30 Juin 2014 Paramètres de marché au 30 juin 2014 Malgré la publication de chiffres de croissance du 1 er trimestre décevants en zone euro et, plus encore, aux Etats-Unis,

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

Notions: déflation, récession, inflation, taux d'intérêt réel, BCE, credit crunch, taux de change

Notions: déflation, récession, inflation, taux d'intérêt réel, BCE, credit crunch, taux de change TRAVAILLER SUR UN TEXTE Faire un bilan collectif à partir d'un texte sur les acquis des chapitres sur la croissance (fluctuations et crises) et mondialisation et intégration européenne Notions: déflation,

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ EUR/USD USD/JPY GBP/USD USD/CHF GOLD OIL CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ Analyses du Jeudi 17 Septembre 2015 Les actions européennes attendues en modeste hausse avant le verdict de la Fed Devises

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Se consolide.

Plus en détail

PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003

PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003 Bruxelles, le 10 mars 2003 Bureau fédéral du Plan /03/HJB/bd/2027_f PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003 La reprise très prometteuse de l économie mondiale au cours du premier semestre 2002 ne s est pas confirmée

Plus en détail

Le 13 janvier 2014. Rapport du USDA: baisse des stocks de report de maïs. Le dollar canadien reste faible

Le 13 janvier 2014. Rapport du USDA: baisse des stocks de report de maïs. Le dollar canadien reste faible Le 13 janvier 2014 Rapport du USDA: baisse des stocks de report de maïs Le dollar canadien reste faible Bourse et Économie Bourse et Commodités La semaine commence avec des hausses dans les marchés boursiers

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 26 septembre 2014, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 4 Secteurs européens 5 Indices d aversion

Plus en détail

Perspectives et stratégie de placement

Perspectives et stratégie de placement Perspectives et stratégie de placement 26 mars 2015 Independent Asset Managers since 1982 Environnement macro-économique Au niveau macro-économique, les chiffres de l économie américaine sont relativement

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro :

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : openbook.etoro.com Les marchés action sont repartis à la hausse cette semaine suite à différents chiffres économiques qui ont entrainé un rebond.

Plus en détail

FLASH MARCHE - POINT SUR LA CHINE

FLASH MARCHE - POINT SUR LA CHINE FLASH MARCHE - POINT SUR LA CHINE RAPPEL DU CONTEXTE La baisse du marché actions chinois entamée depuis juin dernier a connu son plus violent épisode durant la journée de lundi et s est notamment propagée

Plus en détail

COMMENTAIRES MENSUELS DES MARCHÉS

COMMENTAIRES MENSUELS DES MARCHÉS COMMENTAIRES MENSUELS DES MARCHÉS 3 juin 2015 REVUE 31 mai 2015 31 décembre 2014 Changement (en %) S&P/TSX 15 014,1 14 632,4 2,6 % S&P 500 2 107,4 2 058,9 2,3 % DJIA 18 010,7 17 823,1 1,0 % NASDAQ 5 070,0

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance 1 ère partie : La baisse du prix du pétrole Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Konjunkturforschungsstelle KOF Swiss Economic Institute ETH Zurich LEE G 6 Leonhardstrasse 89 Zurich Tél.: + 6 9 kofcc@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich, juin, 9h Prévisions d été : relance dans

Plus en détail

ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION

ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION ANNEE 2011 1 ANANTA PATRIMOINE S.A. (Genève) est une société de gestion affiliée à l O.A.R.G. (Organisme d Autorégulation des Gérants de patrimoine) sous le numéro d agrément

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

Noël CLEMENT. Ma stratégie pour la semaine du lundi 9 au vendredi 13 novembre 2015

Noël CLEMENT. Ma stratégie pour la semaine du lundi 9 au vendredi 13 novembre 2015 Noël CLEMENT Ma stratégie pour la semaine du lundi 9 au vendredi 13 novembre 2015 1. Contexte de marché : Sans doute que c est à l unanimité que l indice NFP aura marqué les esprits la semaine dernière.

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 23 novembre 2012, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 3 Secteurs européens 5 Indices d aversion

Plus en détail

UNE ANALYSE ÉCONOMIQUE SUR L ÉVOLUTION DE QUELQUES POSTES DE COÛT DES INDUSTRIES JANVIER 2015

UNE ANALYSE ÉCONOMIQUE SUR L ÉVOLUTION DE QUELQUES POSTES DE COÛT DES INDUSTRIES JANVIER 2015 UNE ANALYSE ÉCONOMIQUE SUR L ÉVOLUTION DE QUELQUES POSTES DE COÛT DES INDUSTRIES JANVIER 2015 UN REPLI SENSIBLE DU PRIX DU BARIL DEPUIS QUELQUES MOIS Le cours du baril de Brent a chuté à partir de l été

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

Les règles du jeu restent inchangées

Les règles du jeu restent inchangées Les règles du jeu restent inchangées Les minutes du FOMC publiées la semaine dernière nous ont offert une perspective très différente de la conférence post-réunion. En dehors des influences de l'impasse

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Suite au puissant rebond des marchés action de jeudi, les marchés action se sont consolidés avec une légère hausse. Des ventes de détail moins bien qu'attendu ont été contrebalancés par une confiance des

Plus en détail

TP N 1 INTRODUCTION AUX PRODUITS DÉRIVÉS GSF-21579-A. Présenté à : M. François Guimond

TP N 1 INTRODUCTION AUX PRODUITS DÉRIVÉS GSF-21579-A. Présenté à : M. François Guimond TP N 1 INTRODUCTION AUX PRODUITS DÉRIVÉS GSF-21579-A Présenté à : M. François Guimond Par : Niéré Kouassi Mahisan Bertrand Acolaste Wesley Belo Ahmed QUESTION 2 I Analyse stratégie Futures Dans notre analyse

Plus en détail

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME Groupe CyberCours inc. Tout droit réservé - Ce cahier ce veut une aide à la prise de note pour les étudiant du programme de formation. Il est constitué

Plus en détail

La bulle spéculative de l immobilier résidentiel au Canada est-elle sur le point d éclater?

La bulle spéculative de l immobilier résidentiel au Canada est-elle sur le point d éclater? La bulle spéculative de l immobilier résidentiel au Canada est-elle sur le point d éclater? Maurice N. Marchon Professeur, Institut d économie appliquée HEC Montréal 29 septembre 2008 Toute reproduction

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 24 avril 2015, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 4 Secteurs européens 6 Indices d aversion

Plus en détail

France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI

France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI 18 mai 215 Résultats de l enquête - Mai 215 Graphique du mois... Les marges sur les crédits bancaires ont cessé de se détendre Soldes :

Plus en détail

France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI

France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI 13 novembre 215 Résultats de l enquête - Novembre 215 Graphique du mois... La trésorerie globale des grandes entreprises et ETI s améliore

Plus en détail

LES DOMAINES DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE

LES DOMAINES DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE LES DOMAINES DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE I. Quelques définitions Politique conjoncturelle : C est l ensemble des décisions prisent à court terme par les pouvoirs publics dans le but de maintenir ou de rétablir

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 1/ Contexte : Deux fait marquants pour la semaine passée : 1/ Statu quo pour l OPEP. L'OPEP produira 30 millions de barils par jour au moins jusqu en

Plus en détail

Les 5 différents types d ordres

Les 5 différents types d ordres Les 5 différents types d ordres «Au marché» «A la meilleure limite» «Limité» «A seuil de déclenchement» ou «Stop» «A plage de déclenchement» 1 Définitions Type d ordre «Au marché» «A la meilleure limite»

Plus en détail

Crise financière et perspectives économiques

Crise financière et perspectives économiques Crise financière et perspectives économiques Genval, le 26 janvier 2009 Guy QUADEN Gouverneur de la Banque nationale de Belgique 2/ 19 La crise financière en bref Première phase (jusque septembre 2008)

Plus en détail

Newsletter Aoû t 2013

Newsletter Aoû t 2013 Newsletter Aoû t 2013 Table des matières Introduction... 2 Performances... 3 SIF Structured Product Sicav... 3 Eurinvest Flexible Opportunities... 4 Procès-verbal du Comité de Placement du 22 août 2013...

Plus en détail

Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse

Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse Les prix du café continuent d'enregistrer une chute progressive pendant que les spéculations sur la récolte brésilienne de 2015/16

Plus en détail

BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL

BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL LES PERFORMANCES L année 2013 va sans doute s achever par une performance boursière de l indice CAC 40 d environ 17,90% après un plus haut à 4356,28 pts et

Plus en détail

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu :

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : un contexte difficile pour faire face au choc du vieillissement de la population 39 e Congrès de l ASDEQ Ottawa 15 mai 2014 François

Plus en détail

Perf. Depuis le 31/12/14. Depuis le 31/12/14 ÉCONOMIE. Perf. Depuis le 31/12/14 MARCHÉS. Perf. Depuis le 31/12/14

Perf. Depuis le 31/12/14. Depuis le 31/12/14 ÉCONOMIE. Perf. Depuis le 31/12/14 MARCHÉS. Perf. Depuis le 31/12/14 Edition du 07 décembre 2015 Actualités du 31 novembre au 04 décembre 2015 Marchés Actions 04/12/15 CAC 40 4691-4,9% -5,2% 9,8% Eurostoxx 50* 3310-5,1% -3,8% 5,2% S&P 500 2050-1,9% -2,5% -0,50% Marchés

Plus en détail

Stratégie de placement

Stratégie de placement Très défensif ingsstrategie Climat d investissement Taux directeur : évolution et prévisions États-Unis 1,5 UEM 0,5 10-2010 10-2011 10-2012 10-2013 10-2014 10-2015 Taux à dix ans : évolution et prévisions

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Revue de marché hebdomadaire. Trading d'etoro :

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Revue de marché hebdomadaire. Trading d'etoro : Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : openbook.etoro.com Les marchés action ont bien performé sur la semaine alors qu'une combinaison de forts chiffres économiques sont sortis en

Plus en détail

Bas, plus bas, négatifs : la chute irrésistible des taux d intérêt

Bas, plus bas, négatifs : la chute irrésistible des taux d intérêt Bas, plus bas, négatifs : la chute irrésistible des taux d intérêt Analyse thématique Belfius Research Février 2016 Introduction Les taux sont à un niveau historiquement bas. Pour un crédit à 10 ans, l

Plus en détail

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010 La grande déception Krishen Rangasamy, économiste Novembre 21 La grande déception 6 Croissance annuelle mondiale du PIB réel 5 5 % +4,4 % +3,9 % 4 +3,6 % 3 2 4 ans avant la récession 21 211 212 Prévision

Plus en détail

Point Keren Finance. 15 avril 2015

Point Keren Finance. 15 avril 2015 Le contexte boursier actuel est particulièrement porteur pour les marchés actions européens, notamment français, qui affichent de très fortes progressions à la fin du premier trimestre de l année 2015.

Plus en détail

Parmi les douze produits de base les plus prisés par les investisseurs, on retrouve l argent (+20% en euro), le zinc (+11%) ou le cuivre (+8,5%).

Parmi les douze produits de base les plus prisés par les investisseurs, on retrouve l argent (+20% en euro), le zinc (+11%) ou le cuivre (+8,5%). => Nous restons neutre sur les ressources naturelles. L indice composite des 24 principales ressources naturelles concocté par S&P et Goldman Sachs a atteint le 24 février un nouveau sommet inédit depuis

Plus en détail

Dr Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Le prix de l or. Lettre n 6-2 01 Février 2008

Dr Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Le prix de l or. Lettre n 6-2 01 Février 2008 Dr Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources Lettre n 6-2 01 Février 2008 Dr Thomas Chaize Site : Courriel & Mailing gratuit : http:///mailing%20list/mailinglistfr.htm J possibles avec des résultats très

Plus en détail

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Owen Williams Grenoble Ecole de Management > 2 Définitions : options sur actions Option : un contrat négociable donnant le droit d acheter ou vendre

Plus en détail

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années PUBLICATION JLR 2016 L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Depuis 1986, le prix réel des unifamiliales dans la RMR de Montréal a augmenté de 121 %. Le

Plus en détail

Prévisions pour la semaine du 8 au 12 décembre 2008

Prévisions pour la semaine du 8 au 12 décembre 2008 Prévisions pour la semaine du 8 au 12 décembre 2008 Chère abonnée, cher abonné, Nous avons une probabilité supérieure à 75% de voir les marchés actions européens monter la semaine prochaine. Bien sûr,

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi N MEF/DPEE/DSC MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Dakar, 18 février 2015 DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION

Plus en détail

Indicateur mondial de la multi gestion

Indicateur mondial de la multi gestion Indicateur mondial de la multi gestion (8ème vague - Juin 4) Contacts TNS Sofres : Frédéric CHASSAGNE / Dawn WALKER : 1 92 45 37 / 46 4 Contrat 15EE5 Département Communication & Finance SOMMAIRE Méthodologie...

Plus en détail

Conférence téléphonique

Conférence téléphonique Conférence téléphonique T2-2015 Énoncés prospectifs et mesure non établie selon les IFRS Mise en garde concernant les déclarations prospectives Cette présentation peut contenir des énoncés prospectifs

Plus en détail

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance. PARAMETRES DE MARCHE Rapport au 31 décembre 2013 Paramètres de marché au 31 décembre 2013 Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Plus en détail