MEC FADEC NJAMBUR RAPPORT D AUDIT DES ETATS FINANCIERS ANNUELS DE LA MUTUELLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MEC FADEC NJAMBUR RAPPORT D AUDIT DES ETATS FINANCIERS ANNUELS DE LA MUTUELLE"

Transcription

1 MEC FADEC NJAMBUR RAPPORT D AUDIT DES ETATS FINANCIERS ANNUELS DE LA MUTUELLE EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 JUILLET 2014 Société à responsabilité limitée au capital de F CFA Expertises comptable et fiscale - Commissariat aux comptes - Audit - Microfinance - Projets 13, Cité Alima VDN Dakar - BP Dakar Fann - Tél. : (+221) Fax : (+221) RC: SN.DKR.2006.B NINEA: S Site web:

2 Dakar, le 07 juillet 2014 Monsieur le Président du Conseil d administration de la MEC FADEC NJAMBUR KEBEMER. Monsieur le Président, En exécution de la mission d audit des états financiers annuels de votre mutuelle que vous avez bien voulu nous confier, nous avons procédé aux différents contrôles sur les comptes de l exercice clos le 31 décembre Nous avons audité le bilan, le compte de résultat, le hors bilan et les états annexes de l institution au titre de l exercice clos le 31 décembre La confection de ces documents relève de la responsabilité du conseil d administration de l institution. Notre responsabilité consiste à exprimer une opinion sur ces états financiers sur la base de notre audit. Nos travaux ont été conduits conformément aux normes internationales d audit. Ces normes requièrent la mise en œuvre de diligences permettant d'obtenir l'assurance raisonnable que les états financiers de synthèse ne comportent pas d'anomalies significatives. Un audit consiste à vérifier, par sondages ou au moyen d autres méthodes de sélection, les éléments justifiant des montants et informations figurant dans les états financiers de synthèse. Il consiste également à apprécier les principes comptables suivis, les estimations significatives retenues et la présentation d'ensemble des comptes. Nous avons effectué une revue des données comptables et réalisé d autres procédures d audit que nous avons jugées nécessaires en la circonstance afin de déterminer si : les comptes de l exercice comptable sous revue sont présentés de manière sincère dans les états financiers annuels de l institution ; le système de contrôle interne mis en place par les dirigeants est adéquat pour l atteinte des objectifs de l institution ; la MEC FADEC NJAMBUR a respecté les lois et règlements applicables pouvant avoir un impact significatif sur les états financiers. Société à responsabilité limitée au capital de F CFA Expertises comptable et fiscale - Commissariat aux comptes - Audit - Microfinance - Projets 13, Cité Alima VDN Dakar - BP Dakar Fann - Tél. : (+221) Fax : (+221) RC: SN.DKR.2006.B NINEA: S Site web: CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

3 Nous estimons que notre audit constitue une base raisonnable à l expression de notre opinion. Les travaux effectués n ont pas révélé d anomalies significatives pouvant entacher la fiabilité des états financiers examinés. A notre avis, les états financiers annuels annexés ci-après et présentant. un total bilan de : F CFA un total des produits de : F CFA un résultat de : F CFA sont réguliers et sincères et donnent une image fidèle du résultat des opérations ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la MEC FADEC NJAMBUR au titre l exercice clos le 31 décembre 2013, au regard des règles et principes du référentiel comptable spécifique aux SFD. Abou WELE, Expert comptable Commissaire aux comptes Directeur Associé CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

4 En exécution de la mission d audit financier qui nous a été confiée, nous avons procédé au contrôle des comptes de la Mutuelle d Epargne et de Crédit de la Fédération des Associations de Développement Communautaire de Njambur (MEC FADEC Njambur en abrégé) au titre de l exercice clos le 31 décembre Nous avons effectué nos travaux conformément aux normes d audit généralement admises sur le plan international notamment celles publiées par l IFAC (International Federation of Accounts). 1. PRESENTATION DE LA MUTUELLE Agréée officiellement le 23 mars 2000, la mutuelle d épargne et de crédit de la FADEC NJAMBUR est une institution financière décentralisée mise en place en 1999 par l ONG World Vision Internationale. L objectif était de lutter contre la pauvreté par l organisation et la formation des membres de la FADEC et l octroi de services financiers adaptés et diversifiés dans les départements de Kébémer et de Louga couvrant ainsi onze communautés rurales. Après douze années d expérience, la MEC FADEC a fini de se faire un nom au niveau de sa zone d intervention. Aujourd hui, la mutuelle est parvenue à fonctionner de façon satisfaisante aussi bien du point de vue institutionnelle que technique. Constituée par une assemblée de 113 membres en 1999, la Mutuelle d Epargne et de Crédit de la FADEC NJAMBUR compte aujourd hui 6755 membres. Les destinées de l institution sont conduites par les trois organes élus par l assemblée générale et constitués par le conseil d administration, le comité de crédit et le conseil de surveillance. Le personnel technique est composé d une gérante, d un comptable, d un auditeur interne, d un agent de crédit, de trois chefs de points de services, de deux caissiers. Les objectifs prioritaires définis sont : de développer de nouveaux produits et services financiers, d accroître le volume de crédit, de renforcer les capacités des dirigeants. 2. DILIGENCES MISES EN ŒUVRE Nous avons procédé à la vérification du bilan, du compte de résultat et des états annexes de la MEC FADEC NJAMBUR au titre de l exercice clos le 31 décembre Nos contrôles ont porté sur tous les comptes significatifs de la période du 1er janvier au 31 décembre 2013 et ont été effectués selon les normes d audit généralement admises sur le plan international. Lors de notre intervention, nous avons accompli les travaux de vérifications suivants : évaluation du système de contrôle interne, garantissant l exhaustivité et l exactitude des enregistrements comptables ; CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

5 évaluation de l organisation comptable au sein de l institution au regard des directives comptables prévues par le référentiel comptable spécifique des SFD ainsi que le manuel de procédures administratives et comptables ; évaluation des procédures relatives à l achat des biens et services et la gestion des crédits et des comptes de trésorerie en vue de nous assurer de l efficacité des circuits d information et du dispositif de contrôle interne garantissant l exhaustivité des enregistrements comptables ; contrôle du respect des principes et méthodes comptables de base préconisés par le référentiel comptable spécifique des systèmes financiers décentralisés de l UMOA (RCSFD) ; vérification de la réalité des soldes des comptes de trésorerie par contrôle des états de rapprochement bancaire et des arrêtés de caisse ; vérification de la réalité des soldes comptes d immobilisations par contrôle des procès-verbaux d inventaire, du fichier d immobilisations et du tableau d amortissement. examen par sondage des éléments probants justifiant les données contenues dans les états financiers ; évaluation des travaux de fin d exercice (amortissement, provisions, cut-off, inventaires, etc.). 3. NOTES SUR LES RÈGLES ET MÉTHODES COMPTABLES Les principes et méthodes comptables importantes retenues pour la préparation des états financiers au 31 décembre 2013 sont les suivantes : 3.1 Base de présentation des états financiers Les états financiers ont été établis sur la base des règles et principes applicables aux SFD et selon les prescriptions de l instruction n de la BCEAO relative à l établissement et à la conservation des états financiers des SFD de l UMOA. Les comptes sont tenus selon le principe du coût historique, et de façon générale, en conformité avec le référentiel comptable spécifique des SFD (RCSFD), en vigueur depuis le 1 er Janvier Les règles et méthodes comptables les plus significatives appliquées par la MEC FADEC NJAMBUR pour l élaboration des états financiers peuvent être présentées comme suit : 3.2 Opérations avec les membres Classification des crédits Conformément aux dispositions du référentiel comptable spécifique des SFD, la ventilation des crédits est fondée sur la classification suivante, en fonction de leurs durées initiales : crédit à court terme : dans la limite d un (1) an ; crédit à moyen terme : au-delà d un (1) an et dans la limite de trois (3) ans ; crédit à long terme : au-delà de trois (3) ans. Crédits sains Les crédits sains concernent les prêts accordés aux membres et non échus à la fin de l exercice ainsi que les prêts en retard de remboursement de moins de trois (3) mois. CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

6 Crédits en souffrance Les crédits consentis aux membres dont une échéance au moins est impayée depuis plus de trois (3) mois sont déclassés en crédits en souffrance. Les intérêts relatifs aux crédits cessent d être comptabilisés dès que le crédit est déclassé en souffrance mais seront suivis de façon extra-comptable. Les provisions requises sur les crédits en souffrance ont été déterminées conformément aux prescriptions du RCSFD selon les modalités ci-après : crédits comportant au moins une échéance impayée de plus de 3 mois à 6 mois au plus : 40% du solde restant dû ; crédits comportant au moins une échéance impayée de plus de 6 mois à 12 mois au plus : 80% du solde restant dû ; crédits comportant au moins une échéance impayée de plus de 12 mois à 24 mois au plus : 100% du solde restant dû. Au-delà de 24 mois, les dépôts constitués en garantie sont prélevés pour remboursement partiel. Après reprise des provisions initialement constituées, le solde de la créance est viré en perte. Le solde restant dû est égal à l encours du prêt, déduction faite des dépôts constitués en garantie auprès de l institution par le débiteur ou de sa caution. Lorsqu une régularisation intervient ultérieurement dans le remboursement, les intérêts perçus sont comptabilisés en produits exceptionnels. Dépôts des membres Les comptes de dépôts à terme sont rémunérés à des taux variant en fonction des montants déposés et de la durée du dépôt. Les intérêts servis sur les dépôts à terme sont positionnés sur les comptes des membres à terme échu. Les comptes courants de dépôt créditeurs ainsi que les comptes de dépôts de garantie ne sont pas rémunérés. 3.3 Subventions Les subventions destinées à faire face aux charges d exploitation (subventions d exploitation) sont enregistrées en produits dans le compte de résultat. Les subventions finançant l acquisition d immobilisations amortissables ou non (subventions d investissement) sont inscrites au passif du bilan en augmentation des fonds propres en contrepartie des comptes d actifs correspondants. Elles sont amorties au même rythme que les immobilisations qu elles ont servi à financer. La quote-part correspondant à l amortissement de la subvention est virée au crédit du compte de résultat par le débit du compte de subvention d investissement. Lorsqu une subvention devient remboursable du fait du non-respect de certaines obligations, elle doit être comptabilisée comme changement d estimations comptables à constater en produits ou CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

7 en charges pour la détermination du résultat net de l exercice du changement et des exercices ultérieurs si ceux-ci sont concernés par le changement. 3.4 Immobilisations incorporelles Les immobilisations incorporelles sont comptabilisées à leur coût d acquisition. Elles sont amorties suivant la méthode linéaire sur la durée de vie estimée entre trois (3) à cinq (5) ans. 3.5 Immobilisations corporelles Les immobilisations sont comptabilisées à leur coût d acquisition. Elles sont amorties suivant la méthode linéaire sur la durée de vie prévue des immobilisations. Les dotations sur les acquisitions de l exercice sont calculées, en respectant la règle du prorata temporis. 3.6 Méthode de combinaison des comptes La combinaison des comptes est une méthode comptable qui consiste à agréger les comptes des institutions de base et de ceux de la structure faîtière en éliminant les opérations réciproques notamment : les parts sociales détenues par les institutions affiliées dans le capital de l union ; les créances et dettes réciproques ; les produits et les charges réciproques. 4. NOTES EXPLICATIVES SUR LES ETATS FINANCIERS Les états financiers arrêtés au 31 décembre 2013, ont été établis selon les prescriptions de l instruction n de la BCEAO relative à l établissement et à la conservation des états financiers des SFD de l UEMOA. Les états financiers et documents de synthèse présentés par la MEC FADEC et annexés à ce rapport, sont conformes aux règles, procédures en vigueur et aux principes comptables applicables aux Systèmes Financiers Décentralisés (SFD). 4.1 Commentaires par rubriques du bilan Le bilan synthétique de la MEC FADEC au 31 décembre 2013, est présenté comme suit (en FCFA) : Libellé Solde Solde Variation 31/12/ /12/2012 Valeur % Opérations avec les institution fin et ass Opérations avec les membres Opérations diverses Valeurs immobilisées Total Actif (FCFA) Opérations avec les instit fin et ass Opérations avec les membres Opérations diverses Provisions, fonds propres et assimilés Total Passif (FCFA) CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

8 La situation patrimoniale de la MEC FADEC s élève à FCFA en 2013 contre FCFA en 2012 soit une baisse de FCFA (soit 6% en valeur relative). 4.2 Opérations de trésorerie et avec les institutions financières et assimilées actif Cette rubrique enregistre les disponibilités en caisse et les avoirs en banque de la MEC FADEC à la clôture de l exercice. Elle affiche un solde de FCFA et s analyse comme suit : Libellé Solde 31/12/2013 Solde 31/12/2012 Valeurs en caisse Comptes ordinaires débiteurs Autres comptes de dépôts débiteurs Total (FCFA) Le détail des différents postes de cette rubrique se présente ainsi qu il suit : Valeurs en caisse Au 31 décembre 2013, les disponibilités en caisse de la MEC FADEC s établissent à FCFA Comptes ordinaires créditeurs Les avoirs en banque et les dépôts de garanties logés auprès des institutions financières s élèvent respectivement à FCFA et au 31 décembre Opérations avec les membres actif Cette rubrique est constituée des crédits sains, des crédits en souffrance et des créances rattachées. Elle s analyse comme suit (en FCFA) : Libellé Solde 31/12/2013 Solde 31/12/2012 Variation Valeur % Crédits sains Crédits en souffrance Créances rattachées Valeur brute portefeuille Provisions crédits en retard Valeur nette portefeuille Le portefeuille brut de crédit s établit à FCFA en 2013 contre FCFA en 2012 soit une baisse de 2%. Le détail des différents postes de cette rubrique se présente ainsi qu il suit : Crédits sains Les crédits sains enregistrent les crédits consentis aux membres des guichets et classés selon la durée initiale de remboursement court, moyen et long terme. Ils s analysent comme suit (en FCFA) : CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

9 Libellé Encours crédits sains Crédits à court terme Crédits à moyen terme Crédits à long terme Total Crédits en souffrance Les crédits en souffrance correspondent au montant total des crédits accordés aux membres (court, moyen et long terme) dont une échéance au moins est impayée depuis plus de trois (3) mois. Ils s analysent comme suit (en FCFA) : Libellé Solde 31/12/2013 Crédits en souffrance de 6 mois au plus Crédits en souffrance de plus de 6 mois à 12 mois au plus Crédits en souffrance de plus de 12 mois à 24 mois au plus Total Provision des crédits en souffrance Les provisions des crédits en souffrance calculées selon les durées de retards observés dans le paiement conformément aux règles établies par le référentiel comptable des SFD, s analysent comme suit : Libellé Solde 31/12/2013 Provisions créances en souffrance de 6 mois au plus Provisions créances en souffrance de plus de 6 mois à 12 mois au plus Provisions créances en souffrance de plus de 12 mois à 24 mois au plus Total Créances rattachées Les créances rattachées retracent les intérêts courus non échus sur les crédits aux membres n ayant pas accusé un retard de plus de 90 jours. Les créances rattachées présentent un solde de FCFA au 31 décembre Opérations sur titres et opérations diverses Cette rubrique enregistre la valeur des stocks ressortant de l inventaire, la situation des débiteurs à l égard de l institution, les sommes dues aux tiers, les écarts hors balance et les comptes de régularisations. Elle s analyse comme suit (en FCFA) : Libellé Solde Solde Variation 31/12/ /12/2012 Valeur % Débiteurs divers Valeurs à l encaissement avec crédit Compte d ordres et divers Opérations diverses -actif Créditeurs divers Compte d'ordres et divers Opérations diverses -passif CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

10 4.5 Valeurs immobilisées En fin 2013, les valeurs immobilisées nettes de la MEC FADEC s élèvent à FCFA Elles s analysent comme suit (en F CFA) : Libellé Solde 31/12/2013 Immobilisations corporelles en cours Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Immobilisations financières Valeurs immobilisées brutes Amortissements Valeurs immobilisées nettes Le détail des différents postes de cette rubrique se présente ainsi qu il suit : Immobilisations en cours Les immobilisations en cours s élèvent à FCFA à la clôture de l exercice 2013 Immobilisations incorporelles Au 31 décembre 2013, les immobilisations incorporelles se chiffrent à Immobilisations corporelles d exploitation Les immobilisations corporelles sont décomposées comme suit (en FCFA) : Libellés Solde 31/12/2013 Terrains Bâtiments, installations techniques et agencements Matériels Total Opérations avec les membres - passif Cette rubrique enregistre les dépôts ordinaires créditeurs des membres, les dépôts à terme, les autres dépôts et les dettes rattachées. Elle s analyse comme suit : Libellé Solde 31/12/2013 Solde 31/12/2012 Variation Valeur % Comptes ordinaires créditeurs Dépôts à terme reçus Dettes rattachées Autres dépôts de garantie reçus Total À la fin de l exercice 2013, les ressources collectées auprès des membres s établissent à FCFA contre FCFA , soit une baisse de 9%. CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

11 4.7 Provisions, fonds propres et assimilés À la fin de l exercice 2013, les fonds propres et ressources assimilées de la MEC FADEC s élèvent à FCFA contre FCFA , soit une progression de 66%. Ils s analysent comme suit : Libellé Solde 31/12/2013 Solde 31/12/2012 Variation Valeur % Subvention d'investissement Fonds affectés Fonds de dotation Report à nouveau Réserves Capital social Résultat de l exercice Total Commentaires par rubriques du compte de résultat L état de formation du compte de résultat présentant la situation des charges et produits de la MEC FADEC au 31 décembre 2013, est ci-après présenté (en FCFA) : Solde 31/12/2013 Solde 31/12/2012 Variation Valeur % Libellé Produits sur opérations avec les institutions financières Charges sur opérations avec les institutions financières Marge sur opérations avec les institutions financières Produits sur opérations avec les membres Charges sur opérations avec les membres Marge d intérêts bénéficiaire Autres produits financiers Autres charges financières Produits financiers nets Production immobilisée Subvention d exploitation Reprise de provisions et récupération sur créances Reprise d'amortissements Produits exceptionnels Autres produits d'exploitation Impôts et taxes Charges de personnel Charges externes et charges diverses d'exploitation Dotations aux amortissements Dotations aux provisions Pertes sur créances irrécouvrables Charges exceptionnelles Résultat de l'exercice CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

12 Le résultat de l exercice 2013 s est clôturé par un excédent de FCFA contre FCFA en 2012, soit une progression de 133%. Le détail des différents postes de cette rubrique se présente ainsi qu il suit : Charges Les charges de l exercice 2013, y compris les amortissements et les provisions s élèvent à FCFA contre FCFA en 2012, soit une baisse de 4%. Elles s analysent comme suit : Libellé Solde 31/12/2013 Solde 31/12/2012 Variation Valeur % Charges financières Services extérieurs Autres services extérieurs Charges diverses d'exploitation Frais de personnel Impôts et taxes Dotations aux amortissements Dotations aux provisions Pertes sur créances irrécouvrables Charges exceptionnelles Total Produits Les produits de l exercice 2013, y compris les reprises sur provisions s élèvent à FCFA contre FCFA en 2012 soit une augmentation très sensible de 0,1%. Ils s analysent comme suit : Libellé Solde 31/12/2013 Solde 31/12/2012 Variation Valeur % Produits financiers Reprise sur provision Reprise d'amortissement Subventions d'exploitation Produits exceptionnels Autres produits d'exploitation Production immobilisée Total ,1 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

13 ETATS FINANCIERS ANNUELS DE LA MEC FADEC NJAMBUR AU 31 DÉCEMBRE 2013 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

14 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

15 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

16 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

17 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

18 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

19 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

20 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

21 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

22 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

23 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

24 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

25 CECA Sarl, expertise comptable : rapport d audit de la MEC FADEC NJAMBUR Exercice clos le 31 décembre

COOPERATIVES POUR LA PROMOTION DE L EPARGNE ET DU CREDIT

COOPERATIVES POUR LA PROMOTION DE L EPARGNE ET DU CREDIT COOPERATIVES POUR LA PROMOTION DE L EPARGNE ET DU CREDIT (CPEC BENIN) Agrément n L.99.0004.A MFE du 05/052011 Tel : (229) 21385007 / 97 49 92 75 Email : cpecp@yahoo.fr RAPPORTS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES

Plus en détail

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA FONDS de DOTATION REGIE PAR LA LOI DU 4 AOÛT 2008 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 PATRICIA CHÂTEL COMMISSAIRE AUX

Plus en détail

WORLDAUDIT CORPORATE S.A

WORLDAUDIT CORPORATE S.A WORLDAUDIT CORPORATE S.A FEDERATION DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA (FCPB) RAPPORT D AUDIT CONSOLIDE DE LA FCPB Exercice clos le 31 décembre 2008 DEFINITIF Monsieur le Directeur Général de la Fédération

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Règlement de la Banque d n 92-08 du 17 novembre 1992 Le Gouverneur de la Banque d, Vu la Loi n 88-01

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

SYNDICAT NATIONAL DE LA BANQUE ET DU CREDIT SNB CFE-CGC

SYNDICAT NATIONAL DE LA BANQUE ET DU CREDIT SNB CFE-CGC SYNDICAT NATIONAL DE LA BANQUE ET DU CREDIT SNB CFE-CGC 2 rue Scandicci 93691 PANTIN CEDEX RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Exercice clos le 31 décembre 2012 Philippe PILLOT Commissaire

Plus en détail

INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES

INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES La Banque Centrale du Congo, Vu la Loi n 005/2002 du

Plus en détail

BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars)

BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars) BIAT Etats financiers arrêtés au 31 décembre 2013 Page ~ 1~ BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars) Note 31/12/2013 31/12/2012 Retraité Variation En % ACTIF Caisse et avoir auprès de la

Plus en détail

ASSOCIATION DE LUTTE POUR LA PROMOTION DES INITIATIVES DE DEVELOPPEMENT

ASSOCIATION DE LUTTE POUR LA PROMOTION DES INITIATIVES DE DEVELOPPEMENT ASSOCIATION DE LUTTE POUR LA PROMOTION DES INITIATIVES DE DEVELOPPEMENT - ALIDé RAPPORT GENERAL DES AUDITEURS EXTERNES SUR LES COMPTES DE L EXERCICE CLOS AU 31 DECEMBRE 2009 VERSION DEFINTIVE MARS 2010

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

UNADFI. 10, rue du Père Julien Dhuit 75020 PARIS. RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES Exercice clos le 31 décembre 2000

UNADFI. 10, rue du Père Julien Dhuit 75020 PARIS. RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES Exercice clos le 31 décembre 2000 EXPERT COMPTABLE DE LA RÉGION PARIS LLE-DE FRANCE UNADFI Union nationale des associations pour la défense des familles et de l'individu 10, rue du Père Julien Dhuit 75020 PARIS RAPPORT DU Exercice clos

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet 2009 Source : www.droit-algerie.com [NB - Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet

Plus en détail

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES Comptes annuels au 31/12/2014 Sommaire Documents liminaires Attestation Documents de synthèse Bilan Compte de résultat Annexe DESIGNATION Principes, règles et méthodes

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010

Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010 Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010 Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes annuels, exercice clos le 31 décembre 2010

Plus en détail

Annexes PREAMBULE. L'exercice social clos le 31/12/2014 a une durée de 12 mois. L'exercice précédent clos le 31/12/2013 avait une durée de 12 mois.

Annexes PREAMBULE. L'exercice social clos le 31/12/2014 a une durée de 12 mois. L'exercice précédent clos le 31/12/2013 avait une durée de 12 mois. Annexes PREAMBULE L'exercice social clos le 31/12/2014 a une durée de 12 mois. L'exercice précédent clos le 31/12/2013 avait une durée de 12 mois. Le total du bilan de l'exercice avant affectation du résultat

Plus en détail

COMPTES DE L EXERCICE 2010 DU REGIME DE RETRAITE DES AGENTS TITULAIRES

COMPTES DE L EXERCICE 2010 DU REGIME DE RETRAITE DES AGENTS TITULAIRES 2. Les comptes 2009 du régime de retraite des agents titulaires de la Banque de France établis conformément aux dispositions des articles L.114-5 et suivants du Code de la sécurité sociale Banque de France

Plus en détail

ASSOCIATION DU CHEVAL ARABE 83 BOULEVARD VINCENT AURIOL

ASSOCIATION DU CHEVAL ARABE 83 BOULEVARD VINCENT AURIOL 83 BOULEVARD VINCENT AURIOL Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2014 au 31/12/2014 Activité principale de l'association : ELEVAGE DE CHEVAUX ET D'AUTRES EQUIDES Nous vous présentons

Plus en détail

AGEFOS-PME GUADELOUPE ANNEXE DES COMPTES ANNUELS 2006

AGEFOS-PME GUADELOUPE ANNEXE DES COMPTES ANNUELS 2006 AGEFOSPME Guadeloupe EXERCICE 2006 AGEFOSPME GUADELOUPE ANNEXE DES COMPTES ANNUELS 2006 I. EVENEMENTS SIGNIFICATIFS DE L EXERCICE Un nouveau logiciel comptable a été mis en place en 2006 «Qualiac Fonctionnement»

Plus en détail

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'association : PROMOTION SPORTIVE ET ASSOCIATIVE Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE AG

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE AG PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) CREDIT SUISSE AG (Succursale) Dotation : 60 244 902 Adresse de la succursale en France : 25, avenue Kléber, 75784 Paris

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Aux actionnaires, En exécution de la mission qui nous a

Plus en détail

Notes aux Etats Financiers. Caisse Autonome pour le Renforcement des Initiatives Economiques par la Micro Finance Au 31/12/2008

Notes aux Etats Financiers. Caisse Autonome pour le Renforcement des Initiatives Economiques par la Micro Finance Au 31/12/2008 Notes aux Etats Financiers Caisse Autonome pour le Renforcement des Initiatives Economiques par la Micro Finance Au 31/12/2008 INTRODUCTION AU 31 décembre 2008, La Caisse Autonome Pour Le Renforcement

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CRÉDIT ENTREPRISES

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CRÉDIT ENTREPRISES PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) LA BANQUE POSTALE CRÉDIT ENTREPRISES Société par actions simplifiée au capital de 220 000 000. Siège social : 115 rue de

Plus en détail

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye,

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES Société par actions simplifiée au capital de 220 000 000. Siège social : 115, rue

Plus en détail

Compte d exploitation

Compte d exploitation Compte d exploitation Classe 6 : Comptes de charges 60 Achats 606120 Energie ; électricité. 606130 Chauffage. 606220 Produits d entretien 606281 Petit Equipement 606400 Fournitures de bureau 61 Services

Plus en détail

204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E

204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E CENTRE SOCIAL DE CHAMPVERT 204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E NOTE SUR LES COMPTES ANNUELS 1 BILAN 2 3 COMPTE DE RESULTAT 4 5 ANNEXE Informations

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES KOREA EXCHANGE BANK

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES KOREA EXCHANGE BANK PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) KOREA EXCHANGE BANK Siège social : 181, Euljiro 2-ga, Jung-gu, Séoul, 100-793, Corée du Sud. Succursale de Paris : Dotation

Plus en détail

CROS POITOU CHARENTES

CROS POITOU CHARENTES Maison Régionale des Sports Place de la Mairie "La Bourgeoisie" 86240 ITEUIL Déf.&Dév.du patrimoine sportif régional COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2008 SOMMAIRE PRESENTATION Présentation de l'association

Plus en détail

Association de gestion ECOLE DE LA DEUXIEME CHANCE 360, Chemin de la Madrague Ville Place des Abattoirs 13344 MARSEILLE CEDEX 15

Association de gestion ECOLE DE LA DEUXIEME CHANCE 360, Chemin de la Madrague Ville Place des Abattoirs 13344 MARSEILLE CEDEX 15 Société d Expertise Comptable et de Commissariat aux Comptes Carole Bollani-Billet Colette Weizman Association de gestion ECOLE DE LA DEUXIEME CHANCE 360, Chemin de la Madrague Ville Place des Abattoirs

Plus en détail

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages ABCD Avenir Agricole et Rural Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31.08.2013 Montants exprimés en Euros Avenir Agricole et Rural Ce rapport contient 12 pages 2014 KPMG S.A., société anonyme

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE Société d'expertise comptable et de commissariat aux comptes RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 3~ DECEMBRE zo~~ ASSOCIATION CYPRES Route de la Vierge 13500 MARTIGUES

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2012

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2012 COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2012 UNSA UGAP Adresse 1 SOMMAIRE DES COMPTES ANNUELS ARRETES AU 31 DECEMBRE 2012 - Bilan synthétique - Compte de résultat synthétique - Annexe 2 SOMMAIRE - REGLES ET METHODES

Plus en détail

Rapport du Commissaire aux Comptes

Rapport du Commissaire aux Comptes Rapport du Commissaire aux Comptes 2010 10 A Messieurs les Membres de l Assemblée Générale Ordinaire de la SPA GULF BANK ALGERIA (AGB) OBJET : Rapport de certification Messieurs ; Dans le cadre de notre

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT

COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT Faits marquants de l'exercice L'équipe salariée s'est stabilisée en nombre, cependant nous avons vécu le remplacement d'audrey Boursicot par Lucie Sourice au poste

Plus en détail

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles B I L A N A C T I F EXERCICE 2004 EXERCICE 2003 BRUT Amortissements NET NET et provisions (à déduire) ACTIF IMMOBILISE Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014. FPE TT 14, Rue Riquet 75019 PARIS

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014. FPE TT 14, Rue Riquet 75019 PARIS COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 FPE TT 14, Rue Riquet 75019 PARIS SOMMAIRE NOTES ET COMMENTAIRES Notes et commentaires ------------------------------------------------------------------ 1 à 2 LE BILAN

Plus en détail

Version Démonstration

Version Démonstration DESIGNATION DE L'ENTREPRISE SOCIETE DE DEMONSTRATION ACTIVITE DEMO QTE. BAYADA, LOCAL N 01 - OUENZA Tableau n 1 Exercice clos le BILAN ACTIF ACTIF Note N Brut N Amort-Prov N Net N - 1 Net ACTIF IMMMOBILISE

Plus en détail

La Banque Nationale du Rwanda, ci-après dénommée la «Banque Centrale», arrête:

La Banque Nationale du Rwanda, ci-après dénommée la «Banque Centrale», arrête: INSTRUCTION N 01/2005 DE LA BANQUE NATIONALE DU RWANDA RELATIVE A LA DIVULGATION PUBLIQUE DE L INFORMATION FINANCIERE APPLICABLE AUX BANQUES ET AUTRES ETABLISSEMENTS FINANCIERS. ===============================

Plus en détail

FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT

FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT RAPPORT GENERAL DU COMMISSAIRE AUX COMPTES Exercice clos au 31 décembre 2014 MY LclYh~5L AOIA.FfR. Commissaire aux comptes N 46, avenue Pasteur, les Orangers - RABAT

Plus en détail

ASS SPPAIL. 66, rue La Boetie 75008 PARIS Tél. 01 40 62 25 82 APE : 9411z- Siret : 30586997600020 AU 31/12/2010

ASS SPPAIL. 66, rue La Boetie 75008 PARIS Tél. 01 40 62 25 82 APE : 9411z- Siret : 30586997600020 AU 31/12/2010 66, rue La Boetie 75008 PARIS Tél. 01 40 62 25 82 APE : 9411z- Siret : 30586997600020 AU 31/12/2010 Sommaire Compte rendu de l'expert comptable 1 1. COMPTES ANNUELS 2 BILAN 3 COMPTE DE RESULTAT 5 ANNEXE

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

Notes annexes aux comptes sociaux (extraits)_

Notes annexes aux comptes sociaux (extraits)_ Notes annexes aux comptes sociaux (extraits)_ Conformément à l article 16.1 du Code de commerce, la Société a opté pour la tenue de sa comptabilité en euros. Les notes ci-après constituent l annexe au

Plus en détail

AVICOM. 1, rue Miollis 75015 PARIS. Etats financiers au 20/09/2014. Dernier exercice de 9 mois et 20 jours

AVICOM. 1, rue Miollis 75015 PARIS. Etats financiers au 20/09/2014. Dernier exercice de 9 mois et 20 jours AVICOM 1, rue Miollis 75015 PARIS Etats financiers au 20/09/2014 Dernier exercice de 9 mois et 20 jours Etats financiers 20 septembre 2014 Page 1 sur 9 Sommaire 1) Bilan 4 2) Compte de résultat 6 3) Annexes

Plus en détail

Valeur globale des actifs gérés par l OPCI

Valeur globale des actifs gérés par l OPCI Valeur globale des actifs gérés par l OPCI I. Préambule La présente méthode de calcul de la valeur globale des actifs gérés et de la valeur globale des actifs immobiliers gérés de l OPCI permet d exprimer

Plus en détail

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable...

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable... TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 15 PARTIE 1 - CADRE GÉNÉRAL DU SYSCOHADA... 19 Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21 Section 1 - Définitions, objectifs et champs d application de la comptabilité...

Plus en détail

RÈGLEMENT N 2015-03 DU 7 MAI 2015

RÈGLEMENT N 2015-03 DU 7 MAI 2015 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RÈGLEMENT N 2015-03 DU 7 MAI 2015 Relatif aux comptes annuels établis par les organismes paritaires collecteurs de la formation Règlement homologué par arrêté du 21 août

Plus en détail

Document de Synthèse 20/09/2015. Produits

Document de Synthèse 20/09/2015. Produits Compte de résultat FEP-CFDT DES COTES D ARMOR 2014 Charges 2014 Charges d'exploitation (I) 17 613,38 Achats 2 682,93 Autres charges externes 3 886,94 Autres services extérieurs 8 677,68 Impôts et Taxes

Plus en détail

ASSOCIATION FING. 8 Passage Brulon 75012 PARIS 12EME ARRONDISSEMENT. Exercice clos le : 31 décembre 2014 APE : 6202A SIRET : 43240162800032

ASSOCIATION FING. 8 Passage Brulon 75012 PARIS 12EME ARRONDISSEMENT. Exercice clos le : 31 décembre 2014 APE : 6202A SIRET : 43240162800032 8 Passage Brulon 75012 PARIS 12EME ARRONDISSEMENT Exercice clos le : 31 décembre 2014 APE : 6202A SIRET : 43240162800032 CABINET LE-CAC 81 BOULEVARD DE CLICHY Tél :0980525866 Fax :0985525866 75009 PARIS

Plus en détail

AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT. Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER

AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT. Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2010 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES

Plus en détail

Fonds Solidarité Sida Afrique. Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels. (Exercice clos le 31 décembre 2014)

Fonds Solidarité Sida Afrique. Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels. (Exercice clos le 31 décembre 2014) Fonds Solidarité Sida Afrique Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels ( clos le 31 décembre 2014) Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels ( clos le 31 décembre 2014)

Plus en détail

ETATS FINANCIERS TRIMESTRIELS DE SICAV BDET ARRETES AU 30 JUIN 2003. BILAN ARRETE AU 30 JUIN 2003 (Montants exprimés en dinars tunisiens)

ETATS FINANCIERS TRIMESTRIELS DE SICAV BDET ARRETES AU 30 JUIN 2003. BILAN ARRETE AU 30 JUIN 2003 (Montants exprimés en dinars tunisiens) Mustapha MEDHIOUB Expert comptable Membre de l ordre des experts comptables de Tunisie ETATS FINANCIERS TRIMESTRIELS DE SICAV BDET ARRETES AU 30 JUIN 2003 1- En exécution du mandat de commissariat aux

Plus en détail

Document de Synthèse 20/08/2015. Produits

Document de Synthèse 20/08/2015. Produits Compte de résultat SYNDICAT CFDT INTERCO MOSELLE 2014 Charges 2014 2013 Charges d'exploitation (I) 51 157,13 0,00 Achats 1 307,72 0,00 Autres charges externes 22 457,15 0,00 Autres services extérieurs

Plus en détail

MUSIQUE ENSEMBLE 20EME

MUSIQUE ENSEMBLE 20EME 32 Rue du Capitaine Marchal 75020 PARIS Association COMPTES ANNUELS au 31 août 2010 SOMMAIRE PRESENTATION Présentation de l'association I COMPTES ANNUELS Attestation Bilan Compte de résultat Annexe 1 3

Plus en détail

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.)

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) 31 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des revenus et dépenses et de l actif net... 3 État de

Plus en détail

COMPTES ANNUELS DE L ORDRE DES PHARMACIENS

COMPTES ANNUELS DE L ORDRE DES PHARMACIENS Conseil National de l Ordre des pharmaciens COMPTES ANNUELS DE L ORDRE DES PHARMACIENS 2014-2015 Conseil National Séance du 5 octobre 2015 Comptes annuels 2014-2015 TABLE DES MATIERES 1. Bilan actif..

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

Document de Synthèse 02/09/2015. Produits

Document de Synthèse 02/09/2015. Produits Compte de résultat SYNDICAT CFDT SERVICES DE LA NIEVRE 2014 Charges 2014 2013 Charges d'exploitation (I) 25 677,84 46 717,40 Achats 129,90 0,00 Autres charges externes 1 225,76 16 110,11 Autres services

Plus en détail

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'entreprise : Nous vous présentons ciaprès le dossier financier

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST

BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST -------------- Département des Etudes Economiques et de la monnaie ------------ Direction du Crédit ------------ Projet d Appui à l Application de la Réglementation

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Intervenants Janin AUDAS, vice-président de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale COURS 470 Série 09 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Document de Synthèse 23/05/2014 SYNDICAT CFDT DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES 2013. Produits

Document de Synthèse 23/05/2014 SYNDICAT CFDT DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES 2013. Produits SYNDICAT CFDT DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES 2013 Compte de résultat Charges 2013 Charges d'exploitation (I) 55 331,12 Achats 397,66 Autres charges externes 3 020,16 Autres services extérieurs 51

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2008 4 rue Paul Cabet COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2008 Page - Bilan actif-passif 1 et 2 - Compte de résultat 3 et 4 - Détail bilan 5 et 6 - Détail Compte de résultat 7 et 8 - Annexe 9 à 12 Page : 1 BILAN

Plus en détail

Document de Synthèse 29/04/2014. Produits

Document de Synthèse 29/04/2014. Produits Compte de résultat SGEN CFDT AQUITAINE 2013 Charges 2013 Charges d'exploitation (I) 54 638,99 Achats 2 536,22 Autres charges externes 2 627,52 Autres services extérieurs 39 541,32 Impôts et Taxes 0,00

Plus en détail

Document de Synthèse 03/07/2015. Produits

Document de Synthèse 03/07/2015. Produits Compte de résultat SGEN CFDT DE L'ETRANGER 2014 Charges 2014 2013 Charges d'exploitation (I) 25 664,94 0,00 Achats 795,93 0,00 Autres charges externes 4 731,75 0,00 Autres services extérieurs 17 708,20

Plus en détail

Document de Synthèse 23/04/2015. Produits

Document de Synthèse 23/04/2015. Produits Compte de résultat SYNDICAT SGEN CFDT PICARDIE 2014 Charges 2014 Charges d'exploitation (I) 38 153,87 Achats 2 472,35 Autres charges externes 8 907,47 Autres services extérieurs 26 774,05 Impôts et Taxes

Plus en détail

ASSOCIATION ACT UP PARIS

ASSOCIATION ACT UP PARIS ASSOCIATION ACT UP PARIS Comptes annuels de l exercice clos le 31 decembre 2010 40 bis rue Cardinet 75017 PARIS Société à Responsabilité Limitée inscrite à l ordre des Experts Comptables, membre de la

Plus en détail

Le Parti libéral du Canada. États financiers cumulés 31 décembre 2010

Le Parti libéral du Canada. États financiers cumulés 31 décembre 2010 États financiers cumulés Le 23 juin 2011 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l. Comptables agréés 99, rue Bank, Bureau 800 Ottawa, Ontario Canada K1P 1E4 Téléphone +1 613 237 3702 Télécopieur +1

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS 2010

COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS 2010 COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS Commentaires Note 1: CAISSE RUBRIQUES 2009 Caisse XOF 1,428,933,201 2,054,162,600 625,229,399 44% Caisse EUR 123,667,574 164,363,145 40,695,571 33% Caisse USD 118,203 446,683

Plus en détail

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT COMMUNIQUE FINANCIER DE SALAFIN : RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat Net de 92 MDH - Maintien du niveau de rentabilité de 15% Progression des crédits distribués dans un marché en retrait. Poursuite de la

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

! " ! # & "'!""# " $!%&!'&%()!!(! *'!" "*! +,) *! & *- $!%&!%+!%&!()!!%&&! +! './ 0,123 4 5! %. / 0!%+/)!1!+!

!  ! # & '!#  $!%&!'&%()!!(! *'! *! +,) *! & *- $!%&!%+!%&!()!!%&&! +! './ 0,123 4 5! %. / 0!%+/)!1!+! ! "! # $% & "'!""# " () $!%&!'&%()!!(! *'!" "*! +,) *! * & *- $-) $!%&!%+!%&!()!!%&&! +! './ 0,123 4 5! 5" %,%%-!-)!( %. / 0!%+/)!1!+! 5 + 67 " *84! 9- *!(!(%.))-"2%$ (-!%%3-('!04&'!" $'!,. 5%!1!(!'%%!&6(!%

Plus en détail

AFGHANISTAN DEMAIN. Rapport du Commissaire aux Comptes. sur les comptes annuels

AFGHANISTAN DEMAIN. Rapport du Commissaire aux Comptes. sur les comptes annuels Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels Exercice clos le 31 décembre 2010 (Ce rapport contient 17 pages) Siège social : 156, boulevard Haussmann 75008 PARIS Téléphone : 01 42 60 40 08

Plus en détail

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SUPERVISION DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

Plus en détail

RÈGLEMENT. N 2015-01 du 2 avril 2015

RÈGLEMENT. N 2015-01 du 2 avril 2015 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RÈGLEMENT N 2015-01 du 2 avril 2015 Relatif aux comptes des comités d entreprise, des comités centraux d entreprise et des comités interentreprises relevant de l article

Plus en détail

PLATEFORME REGIONALE ONCOLOGIE MARTINIQUE RESEAU

PLATEFORME REGIONALE ONCOLOGIE MARTINIQUE RESEAU EX HOPITAL CLARAC Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'association : Nous vous présentons ci-après le dossier de l'exercice. Fait à FORT

Plus en détail

Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels

Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels MAZARS Fonds de Garantie des Assurances de Personnes Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels Exercice clos le 31 décembre 2014 MAZARS MAZARS 61, RUE HENRI REGNAULT 92075 PARIS - LA DFENSE

Plus en détail

AUFORT CAUCAT & ASSOCIES Société d expertise comptable

AUFORT CAUCAT & ASSOCIES Société d expertise comptable AUFORT CAUCAT & ASSOCIES Société d expertise comptable Marc AUFORT Expert comptable Commissaire aux comptes Laure CAUCAT Expert comptable Commissaire aux comptes... Nos réf. : / / PROPOSITION DE MISSION

Plus en détail

RAPPORT RELATIF AUX TRAVAUX DE COMMISSARIAT AUX COMPTES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2011

RAPPORT RELATIF AUX TRAVAUX DE COMMISSARIAT AUX COMPTES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2011 RAPPORT RELATIF AUX TRAVAUX DE COMMISSARIAT AUX COMPTES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2011 CABINET MAZARS FIVOARANA Mars 2012 8 21. BILAN ACTIF Situation arrêtée au : 31 décembre 2011 ACTIF REF. NOTE

Plus en détail

ASSOCIATION DES AUTEURES ET AUTEURS DE L'ONTARIO FRANÇAIS ÉTATS FINANCIERS 31 MARS 2015

ASSOCIATION DES AUTEURES ET AUTEURS DE L'ONTARIO FRANÇAIS ÉTATS FINANCIERS 31 MARS 2015 ASSOCIATION DES AUTEURES ET AUTEURS DE L'ONTARIO FRANÇAIS ÉTATS FINANCIERS 31 MARS 2015 ASSOCIATION DES AUTEURES ET AUTEURS DE L'ONTARIO FRANÇAIS TABLE DES MATIÈRES Rapport de l auditeur indépendant 1

Plus en détail

Ecole des Neurosciences de Paris Ile-de-France

Ecole des Neurosciences de Paris Ile-de-France Ecole des Neurosciences de Paris Ile-de-France du 01/01/2011 au 31/12/2011 ACTIF BRUT EXERCICE N IMMOBILISATIONS AMORTISSEMENTS ET PROVISIONS NET NET N-1 Frais d'etablissement Frais de recherche et développement

Plus en détail

Chapitre VII : Les écritures de régularisation

Chapitre VII : Les écritures de régularisation Chapitre VII : Les écritures de régularisation L ajustement des comptes de gestion Dans la pratique, il peut y avoir un décalage dans le temps entre le moment où l entreprise a effectué une opération génératrice

Plus en détail

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC 21 RUE HENRI DUPARC Dossier financier de l'eercice en Euros Période du 01/01/2013 au 31/12/2013 Activité principale de l'association : Autres hébergements sociau Nous vous présentons ci-après le dossier

Plus en détail

DOCUMENTS COMPTABLES

DOCUMENTS COMPTABLES DOCUMENTS COMPTABLES ENCEINTE ASSSP COMITE REGIONAL DE LA FFESSM Activités des clubs de sports PORTUAIRE 97434 SAINT PAUL Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Les montants figurant sur ces documents sont

Plus en détail

Sommaire PAGE DE GARDE 2 COMPTE RENDU DE MISSION DE L'EXPERT COMPTABLE 3. COMPTES ANNUELS 5 Bilan Association 6 Annexes 10

Sommaire PAGE DE GARDE 2 COMPTE RENDU DE MISSION DE L'EXPERT COMPTABLE 3. COMPTES ANNUELS 5 Bilan Association 6 Annexes 10 ASS. CENTRE ROGER BRECHARD Sommaire PAGE DE GARDE 2 COMPTE RENDU DE MISSION DE L'EXPERT COMPTABLE 3 COMPTES ANNUELS 5 Bilan Association 6 Annexes 10 ANALYSE DE GESTION 15 Commentaire de gestion 16 TableauFinancement

Plus en détail

TOTAL PRODUITS 169 755 193 963 TOTAL CHARGES 140 780 175 876 RESULTAT NET DE L'EXERCICE 28 975 18 087

TOTAL PRODUITS 169 755 193 963 TOTAL CHARGES 140 780 175 876 RESULTAT NET DE L'EXERCICE 28 975 18 087 COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES AU 31 Décembre 2013 31/12/2013 31/12/2012 I.PRODUITS D'EXPLOITATION BANCAIRE 150 062 154 269 1.Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013 4 Rue Camelinat COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013 Page - Rapport de présentation 1 - Bilan actif-passif 2 et 3 - Compte de résultat 4 et 5 - Détail bilan 6 et 7 - Détail Compte de résultat 8 et 9 - Annexe

Plus en détail

LEXIQUE MICROFINANCE

LEXIQUE MICROFINANCE Microfinance et Développement Mali - CIDR LEXIQUE MICROFINANCE Actif (membre) Dans une CVECA, un membre actif est un membre ayant effectué au moins une opération de dépôt ou de crédit pendant une période

Plus en détail

UNSA-CASVP 2013. Bilan. Bilan 30/09/2014. Compta'Syndicat - Néphélie SaaS Page 1 de 1

UNSA-CASVP 2013. Bilan. Bilan 30/09/2014. Compta'Syndicat - Néphélie SaaS Page 1 de 1 Comptes 2013 UNSA TERRITORIAUX CASVP (Centre d Action Sociale Ville de Paris) Sommaire Bilan Compte de résultat Annexe simplifiée Bilan 30/09/2014 UNSA-CASVP 2013 Bilan ACTIF ACTIF IMMOBILISE Brut Amort./Dep.

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

CERTIFICATION DES COMPTES DE L ASSEMBLEE NATIONALE

CERTIFICATION DES COMPTES DE L ASSEMBLEE NATIONALE Avril 2014 CERTIFICATION DES COMPTES DE L ASSEMBLEE NATIONALE EXERCICE 2013 RAPPORT DE CERTIFICATION La Cour des comptes a réalisé un audit en vue de la certification des comptes de l Assemblée nationale.

Plus en détail

LE RÉSEAU CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE COMMUNAUTAIRE

LE RÉSEAU CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE COMMUNAUTAIRE LE RÉSEAU CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2013 Rapport de l'auditeur indépendant Aux administrateurs de LE RÉSEAU CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Nous avons effectué

Plus en détail

Chapitre 14 Le principe de prudence : Les dépréciations et les provisions

Chapitre 14 Le principe de prudence : Les dépréciations et les provisions Chapitre 14 Le principe de prudence : Les dépréciations et les provisions Introduction La mise en situation comprend 5 parties : I Les dépréciations d actif Dépréciation de l actif Dépréciations des terrains

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux FONDS DE DOTATION FNBP 76 Avenue de France 75013 Paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Bilan Actif FONDS DE DOTATION FNBP Période du 01/01/14 au 31/12/14 Edition du 12/05/15 BRUT Amortissements

Plus en détail