Incidence du désherbage des collectivités sur la qualité de l eau CGLE 2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Incidence du désherbage des collectivités sur la qualité de l eau CGLE 2009"

Transcription

1 Incidence du désherbage des collectivités sur la qualité de l eau CGLE

2 Plan de la présentation 1. Le cadre réglementaire de l utilisation des produits phytosanitaires 2. Impact sur la qualité des eaux des usages non agricoles résultats du réseau de la CORPEP

3 Avant le traitement un moyen de protection du réseau d alimentation en eau, empêchant les retours de bouillie vers le circuit d alimentation en eau (exemples : cuve intermédiaire, potence empêchant le contact entre l eau d alimentation et l eau de la cuve, clapet anti-retour) un moyen permettant d éviter le débordement de la cuve pratiquer le rinçage des bidons en fin d utilisation dans la cuve du pulvérisateur (obligation des collectes Emballages Vides de Produits Phytosanitaires).

4 les zones non traitées Les points d eau : cours d eau, plans d eau, fossés et points d eau permanents ou intermittents figurant en points, traits continus ou discontinus sur les cartes au 1/ de l IGN. Les largeurs de ZNT sont harmonisées en fixant les quatre valeurs suivantes : 5, 20, 50 mètres ou, le cas échéant, une largeur supérieure ou égale à 100 mètres. Une ZNT minimale de 5 mètres pour tous les produits utilisables en pulvérisation ou poudrage.

5 Exemple pour la prise en compte des ZNT

6 Arrêtés préfectoraux bretons du 1er février 2008 Afin de réduire les risques de pollution des eaux de surface sur l'ensemble du territoire départemental, l'application ou le déversement de tout produit phytosanitaire est interdit pendant toute l année à moins de un mètre de la berge de tout fossé, cours d eau, canal ou point d eau. Aucune application ne doit être réalisée sur avaloirs, caniveaux et bouches d égout.

7 Annexe des arrêtés préfectoraux bretons

8 Le problème de la contamination des eaux par les produits phytosanitaires 2 origines La pollution ponctuelle La pollution diffuse

9 La pollution diffuse Pour limiter ces pollutions : raisonner le nombre et l opportunité de chaque traitement

10 La pollution ponctuelle Les causes : rinçage de la cuve, traitement en bordure des cours d eau, remplissage des cuves, rejets de PPNU,. (exemple : un fond de cuve de 25 litres pollue plus que plusieurs dizaines d hectares traités)

11 Le réseau CORPEP Nouvelle station : Horn Nouvelle station : St Coulomb 151 molécules recherchées pour chaque prélèvement mensuel

12 Le contexte Le suivi dans l eau, des pesticides et de leurs métabolites, est nécessaire au titre notamment : De la Directive cadre sur l eau (Directive 2000/60/CE) qui impose la mise en œuvre d un système d information sur l eau et le suivi des pressions polluantes; Du code de la santé publique fixant le contrôle sanitaire des eaux brutes et distribuées; Rappel des limites de qualité imposées par le code de la santé publique pour l eau destinée à la consommation humaine : Eaux brutes : max : 2 µg/l par substance max : 5 µg/l au total des concentrations Eaux distribuées : max : 0,1 µg/l par substance max : 0,5 µg/l au total

13 Molécules utilisées en zones non agricoles Evolution des fréquences de quantification 60.00% 55.00% 50.00% 45.00% fréquence en % 40.00% 35.00% 30.00% 25.00% 20.00% trichlopyr oxadiazon flazasulfuron aminotriazole 15.00% 10.00% 5.00% 0.00% molécules utilisées principalement hors cultures ou en zones non agricoles. Sur 6 années baisse globale du taux de quantification avec tendance à la stabilisation en fin de période.

14 Concentrations maximales mesurées sur le réseau 2007/08 : 1) Molécules utilisées en zones non agricoles Amminotriazole : 0,6 µgl (horn, novembre 2007) 0,9 µg/l (horn, mai 2008) Oxadiazon : 0,23 µgl (horn, mai 2007) 0,86µg/L (gouessant, juillet 2008) Diuron : 0.91 µg/l, (gouessant : mai 2007) 0,38 µg/l (horn, mai 2008) Triclopyr : 0,18 µgl (gouessant, juillet 2007) 0,04 µg/l (horn, juillet 2008) 2) Molécules utilisées en zones agricoles et non agricoles Mécoprop (homologation céréales et pelouses) : 1.1 µg/l. (flume : juillet 2007) 0,1 µgl (saint coulomb et Meu, juillet 2008) Impact des usages non agricoles dans l eau des rivières en 2007/08 (CORPEP 10 rivières) Diflufenicanil (homologation céréales et pelouses/pjt) : 0,08 µg/l. (gouessant : mai 2007) 0,06 µgl (horn, mai 2008) molécule retrouvée uniquement en mai et juillet Compte tenu des nombreux utilisateurs origine difficile à attribuer glyphosate : 2.4 µg/l (ruisseau St Coulomb, mai 2007) 2.4 µg/l (ruisseau St Coulomb, juillet 2008) AMPA : 0.9 µg/l, (ruisseau St Coulomb, mai et juin 2007) 1,6 µg/l (seiche, octobre 2008)

ENGAGEMENT DES COMMUNES SEINE- ET-MARNAISES DANS LA RÉDUCTION DES PESTICIDES

ENGAGEMENT DES COMMUNES SEINE- ET-MARNAISES DANS LA RÉDUCTION DES PESTICIDES ENGAGEMENT DES COMMUNES SEINE- ET-MARNAISES DANS LA RÉDUCTION DES PESTICIDES Actions du Conseil Général de Seine et Marne et de l association AQUI Brie SOMMAIRE 1. LE PLAN DEPARTEMENTAL DE L EAU 2. UN

Plus en détail

5 ème forum régional «votre commune sans pesticides»

5 ème forum régional «votre commune sans pesticides» 5 ème forum régional «votre commune sans pesticides» Textes réglementaires relatifs à l utilisation des produits phytosanitaires Règlement européen 1107/2009 du 21 octobre 2009 -Concerne la mise sur le

Plus en détail

La gestion du désherbage dans les collectivités La Roche sur Yon (CDG85) 06 Novembre 2013

La gestion du désherbage dans les collectivités La Roche sur Yon (CDG85) 06 Novembre 2013 La gestion du désherbage dans les collectivités La Roche sur Yon (CDG85) 06 Novembre 2013 DATE DE PRESENTATION N 1 Sommaire 1 Présentation de Vendée Eau 2 Les enjeux de la qualité des eaux par rapport

Plus en détail

Aire individuelle de remplissage et de lavage du pulvérisateur

Aire individuelle de remplissage et de lavage du pulvérisateur Aire individuelle de remplissage et de lavage du pulvérisateur Dans le cadre du traitement des cultures, plusieurs mesures doivent être mises en œuvre afin d assurer la protection de l utilisateur et de

Plus en détail

QUELQUES EXEMPLES D AMÉNAGEMENTS PHYTOSANITAIRES

QUELQUES EXEMPLES D AMÉNAGEMENTS PHYTOSANITAIRES QUELQUES EXEMPLES D AMÉNAGEMENTS PHYTOSANITAIRES Le lieu de stockage phytosanitaire L aire de remplissage Les équipements du pulvérisateur Le local clé en main Affiches signalétiques Armoire phytosanitaire

Plus en détail

Journée de lancement 0 pesticides en PACA Réunion du 2 mai 2013

Journée de lancement 0 pesticides en PACA Réunion du 2 mai 2013 Journée de lancement 0 pesticides en PACA Réunion du 2 mai 2013 Les pesticides une question de santé publique. Etat des lieux sur l eau destinée à la consommation humaine Préparé par Hervé TERRIEN, Direction

Plus en détail

PARTIE III LE PLAN DE DESHERBAGE

PARTIE III LE PLAN DE DESHERBAGE PARTIE III LE PLAN DE DESHERBAGE III.1 / LES OBJECTIFS DU PLAN DE DESHERBAGE : La contamination des eaux par les pesticides s'effectue essentiellement par ruissellement. Les études menées dans le cadre

Plus en détail

Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE

Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE C SAG COMMISSION LOCALE DE L EAU GE DE LA HAUTE-SOMME Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE 1. Objectifs de la réunion......2 2. Les obligations du SAGE

Plus en détail

Le poste de remplissage du pulvérisateur

Le poste de remplissage du pulvérisateur - III - La préparation de la bouillie et le remplissage du pulvérisateur Fiche III - 5 Le poste de remplissage du pulvérisateur douche 2 local phyto ACCÈS RÉSERVÉ 7 zone de préparation des produits 1 4

Plus en détail

Zones non traitées : Freiner ou éviter. les transferts. vers les eaux de surface. Ordre du jour. 15 décembre 2015

Zones non traitées : Freiner ou éviter. les transferts. vers les eaux de surface. Ordre du jour. 15 décembre 2015 Zones non traitées : Freiner ou éviter les transferts vers les eaux de surface 15 décembre 2015 Ordre du jour Pourquoi ne pas traiter à proximité des cours d'eau? Aspects réglementaires Témoignages d'agriculteurs

Plus en détail

Le «Défi Toxiques» du complexe lagunaire du Narbonnais

Le «Défi Toxiques» du complexe lagunaire du Narbonnais Le «Défi Toxiques» du complexe lagunaire du Narbonnais LE DEFI «TOXIQUES» Territoire : complexe lagunaire du Narbonnais (Bages-Sigean, Campignol, Ayrolle, Gruissan) Constitué autour d une problématique

Plus en détail

Rappel de la réglementation

Rappel de la réglementation Rappel de la réglementation Arrêté du 12 septembre 2006 (Art.2) : «Dispositions générales relatives à l utilisation des produits» Quelle que soit l évolution des conditions météorologiques durant l utilisation

Plus en détail

Tableau de bord - Protocole 1 «Evaluation de l atteinte des Objectifs» Second contrat de rivière de l Albarine 2011-2016

Tableau de bord - Protocole 1 «Evaluation de l atteinte des Objectifs» Second contrat de rivière de l Albarine 2011-2016 Tableau de bord - Protocole 1 «Evaluation de l atteinte des s» Second contrat de rivière de l Albarine 211-216 Sommaire Synthèse Volet A1: Réduction des pollutions domestiques Volet A2 : Réduction des

Plus en détail

L autorisation de mise sur le marché des produits et la lecture de l étiquette

L autorisation de mise sur le marché des produits et la lecture de l étiquette -I - Fiche I - 1 Du choix des produits phytosanitaires à leur stockage L autorisation de mise sur le marché des produits et la lecture de l étiquette a) ÉLÉMENTS DE RÉGLEMENTATION Pour être vendu, distribué,

Plus en détail

DOMAINE «PRODUCTIONS VÉGÉTALES» FICHE SANTÉ VÉGÉTAUX I UTILISATION DES PRODUITS. Quel est l objectif? Qui est concerné? Que vérifie-t-on?

DOMAINE «PRODUCTIONS VÉGÉTALES» FICHE SANTÉ VÉGÉTAUX I UTILISATION DES PRODUITS. Quel est l objectif? Qui est concerné? Que vérifie-t-on? DOMAINE «PRODUCTIONS VÉGÉTALES» FICHE SANTÉ VÉGÉTAUX I UTILISATION DES PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES Quel est l objectif? La réglementation communautaire relative à la mise sur le marché des s phytopharmaceutiques

Plus en détail

Qualité physico-chimique Source: suivi départemental de la qualité des eaux (42) & étude préalable au SAGE

Qualité physico-chimique Source: suivi départemental de la qualité des eaux (42) & étude préalable au SAGE Qualité physico-chimique des cours d eau Une situation connue La qualité de l'eau sur le bassin est très variable entre les petits cours d'eau de montagne soumis à peu de pressions anthropiques, qui sont

Plus en détail

communaux Version 2015 Rencontre des élus des BV de la SEICHE et du SEMNON Stéphane GOURMAUD service de l eau (CRB) 9 octobre 2015 - Janzé

communaux Version 2015 Rencontre des élus des BV de la SEICHE et du SEMNON Stéphane GOURMAUD service de l eau (CRB) 9 octobre 2015 - Janzé Charte d entretien d des espaces communaux Version 2015 Rencontre des élus des BV de la SEICHE et du SEMNON Stéphane GOURMAUD service de l eau (CRB) 9 octobre 2015 - Janzé Démarche partenariale des pouvoirs

Plus en détail

les dossiers ifen Les pesticides dans les eaux Données 2005 Eau

les dossiers ifen Les pesticides dans les eaux Données 2005 Eau les dossiers ifen Les pesticides dans les eaux Données 2005 numéro 09 décembre 2007 Eau Nature Air Sol Territoires Déchets Risques Pressions Économie Société Synthèses Développement durable Les pesticides

Plus en détail

FICHE N III-2.5 Surveillance de la qualité de l'eau

FICHE N III-2.5 Surveillance de la qualité de l'eau Plan qualité FICHE N III-2.5 Surveillance de la qualité de l'eau L objectif de cette fiche est de caractériser la pollution par les pesticides, qualitativement (type de molécules retrouvées) et quantitativement

Plus en détail

EVALUATION DES TENEURS EN PESTICIDES SUR UN TRANSECT DE 10KM DANS LA MARNE. Protégeons ensemble l'air que nous respirons

EVALUATION DES TENEURS EN PESTICIDES SUR UN TRANSECT DE 10KM DANS LA MARNE. Protégeons ensemble l'air que nous respirons EVALUATION DES TENEURS EN PESTICIDES SUR UN TRANSECT DE 1KM DANS LA MARNE Afin de répondre aux différentes attentes nationale et régionale, ATMO Champagne-Ardenne mène des campagnes de mesures de produits

Plus en détail

trop de pesticides dans l eau!

trop de pesticides dans l eau! Madame, Monsieur le Maire, trop de pesticides dans l eau! Vous devez agir UN CONSTAT TROP DE PESTICIDES DANS NOS RIVIÈRES! La qualité des eaux des rivières des Pays de la Loire visà-vis des pesticides

Plus en détail

Le nettoyage du pulvérisateur

Le nettoyage du pulvérisateur Prévenir la contamination de l'eau par des sources ponctuelles Le nettoyage du pulvérisateur Page 1 TOPPS Le projet TOPPS (acronyme de Train the Operators to Prevent Pollution from Point Sources by pesticides),

Plus en détail

DOMAINE «PRODUCTIONS VÉGÉTALES» FICHE SANTÉ VÉGÉTAUX I UTILISATION DES PRODUITS. Quel est l objectif? Qui est concerné? Que vérifie-t-on?

DOMAINE «PRODUCTIONS VÉGÉTALES» FICHE SANTÉ VÉGÉTAUX I UTILISATION DES PRODUITS. Quel est l objectif? Qui est concerné? Que vérifie-t-on? DOMAINE «PRODUCTIONS VÉGÉTALES» FICHE SANTÉ VÉGÉTAUX I UTILISATION DES PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES Quel est l objectif? La réglementation communautaire relative à la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques

Plus en détail

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère Collecte et dépollution des eaux usées points de repère coûts environnement assainissement Toute eau utilisée pour l activité humaine devient eau usée En France, un habitant consomme en moyenne 150 litres

Plus en détail

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Réseau National des Chambres d Agriculture du Niger Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Rédaction équipe technique RECA

Plus en détail

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 1 LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 2 1 Plan de l intervention Le SDAGE : objectifs, enjeux, Le PDM : définition, contenu, chiffrage 3 SDAGE

Plus en détail

Surveillance des nouvelles molécules de pesticides dans les eaux du département des Côtes d Armor

Surveillance des nouvelles molécules de pesticides dans les eaux du département des Côtes d Armor Surveillance des nouvelles molécules de pesticides dans les eaux du département des Côtes d Armor Laboratoire de Développement et d Analyses de Côtes d Armor LDA22 C.Prodhomme 19 mars 2008 WWW.LDA22.com

Plus en détail

Association Rivière Rhône-Alpes 16 déc. 2010. Entretien des voies ferrées et produits phytosanitaires Bassin versant Brévenne-Turdine

Association Rivière Rhône-Alpes 16 déc. 2010. Entretien des voies ferrées et produits phytosanitaires Bassin versant Brévenne-Turdine Association Rivière Rhône-Alpes 16 déc. 2010 Entretien des voies ferrées et produits phytosanitaires Bassin versant Brévenne-Turdine Le bassin versant Brévenne-Turdine Le bassin versant Brévenne-Turdine

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE

PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE I SITUATION ADMINISTRATIVE La commune de MEAUX est autonome pour l alimentation en eau potable. L exploitation de l usine de production et du réseau de distribution s

Plus en détail

ANNEXE 2 : liste des matériels à portée environnementale éligibles

ANNEXE 2 : liste des matériels à portée environnementale éligibles ANNEXE 2 : liste des matériels à portée environnementale éligibles Opération 4-1 D & 4-4 I Investissements productifs et non productifs environnementaux 2015-2020 liste des matériels à portée environnementale

Plus en détail

Les produits phytosanitaires

Les produits phytosanitaires Les produits phytosanitaires La plupart des collectivités utilisent des herbicides pour le désherbage de la voirie et des espaces verts, dans un objectif esthétique et d entretien des infrastructures.

Plus en détail

PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES

PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES I Objectifs qualitatifs (5) Risque non atteinte des objectifs des Pas de dépassement du seuil

Plus en détail

Définition du programme d actions de l Agenda 21 de Ménétrol

Définition du programme d actions de l Agenda 21 de Ménétrol Définition du programme d actions de l Agenda 21 de Ménétrol Suite au choix définitif des axes stratégiques, les élus et les habitants se sont réunis autour d un nouvel atelier «P tit déj» de l Agenda

Plus en détail

Comment concevoir son lit biologique

Comment concevoir son lit biologique santé - sécurité au travail > RISQUE PHYTOSANITAIRE Gestion des effluents phytosanitaires Comment concevoir son lit biologique > Choix du procédé > Méthode de conception > Construction du lit biologique

Plus en détail

Adopter une gestion des dépendances vertes favorable à l eau

Adopter une gestion des dépendances vertes favorable à l eau Adopter une gestion des dépendances vertes favorable à l eau CETE de Lyon le 23 mai 2013 Laure VALLADE (Agence de l eau) Anne-Laure OEGGERLI (Conseil Général 39) Introduction : L agence de l eau, un partenaire

Plus en détail

DOMAINE «SANTÉ PUBLIQUE, SANTÉ ANIMALE ET VÉGÉTALE» SOUS-DOMAINE «SANTÉ - PRODUCTIONS VÉGÉTALES» FICHE SANTÉ VÉGÉTAUX I UTILISATION DES PRODUITS

DOMAINE «SANTÉ PUBLIQUE, SANTÉ ANIMALE ET VÉGÉTALE» SOUS-DOMAINE «SANTÉ - PRODUCTIONS VÉGÉTALES» FICHE SANTÉ VÉGÉTAUX I UTILISATION DES PRODUITS DOMAINE «SANTÉ PUBLIQUE, SANTÉ ANIMALE ET VÉGÉTALE» SOUS-DOMAINE «SANTÉ - PRODUCTIONS VÉGÉTALES» FICHE SANTÉ VÉGÉTAUX I UTILISATION DES PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES Quel est l objectif? La réglementation

Plus en détail

PRODUITS PHYTOSANITAIRES ET COLLECTIVITES LOCALES Memento des principaux points réglementaires

PRODUITS PHYTOSANITAIRES ET COLLECTIVITES LOCALES Memento des principaux points réglementaires PRODUITS PHYTOSANITAIRES ET COLLECTIVITES LOCALES Memento des principaux points réglementaires Guide distribué par : FREDON de Picardie Contact : Juliette Léauté - 0322336716 fredonpicardie@wanadoo.fr

Plus en détail

Chantepie 2013 «Zéro Phyto»

Chantepie 2013 «Zéro Phyto» Chantepie 2013 «Zéro Phyto» 1 Une évolution maîtrisée vers le «Zéro Phyto» 2 Une règlementation de plus en plus contraignante 3 Un outil d accompagnement : Le Plan de Désherbage 4 Les alternatives mises

Plus en détail

«Impacte du code de gestion des pesticides sur les exploitations pomicoles».

«Impacte du code de gestion des pesticides sur les exploitations pomicoles». 1. «Impacte du code de gestion des pesticides sur les exploitations pomicoles». Jugé d interprétation ardue par les uns et d application difficile voire aberrante par d autres, depuis le 3 avril 2003,

Plus en détail

Contamination de l air par les pesticides

Contamination de l air par les pesticides Contamination de l air par les pesticides On évoque très souvent la pollution des eaux par les pesticides mais très peu de l air. En effet, la qualité des eaux est très surveillée pour son utilisation

Plus en détail

Stations de traitement des effluents

Stations de traitement des effluents Stations de traitement des effluents Laboratoires - Morgues - Médecine nucléaire Blanchisserie et stérilisation - Industriel Stations de traitement des effluents 2 Le traitement d'effluents liquides en

Plus en détail

Focus sur les points clés du rapport de surveillance initiale et de la surveillance pérenne

Focus sur les points clés du rapport de surveillance initiale et de la surveillance pérenne Version V6 du 16/09/2011 Focus sur les points clés du rapport de surveillance initiale et de la surveillance pérenne Mise en œuvre de la circulaire du 5 janvier 2009 et du courrier du 23 mars 2010 Amandine

Plus en détail

Gérer au mieux l utilisation des produits phytosanitaires à la ferme

Gérer au mieux l utilisation des produits phytosanitaires à la ferme Gérer au mieux l utilisation des produits phytosanitaires à la ferme Entreprise agréée par le Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt pour les activités de distribution et d application

Plus en détail

Club Environnement CCI Jura. La gestion des eaux usées issues de l industrie

Club Environnement CCI Jura. La gestion des eaux usées issues de l industrie Club Environnement CCI Jura La gestion des eaux usées issues de l industrie Bertrand DEVILLERS Le 1 er juin 2015 Les catégories d eaux usées Trois catégories d eaux usées : Les eaux usées domestiques (eaux

Plus en détail

LE GUIDE RÉGLEMENTAIRE ET DE BONNES PRATIQUES D ENTRETIEN DES ESPACES PUBLICS

LE GUIDE RÉGLEMENTAIRE ET DE BONNES PRATIQUES D ENTRETIEN DES ESPACES PUBLICS LE GUIDE RÉGLEMENTAIRE ET DE BONNES PRATIQUES D ENTRETIEN DES ESPACES PUBLICS L Union des entreprises pour la Protection des Jardins et des espaces publics souhaite alerter les élus de toute l information

Plus en détail

Gestion des effluents et autres déchets phytosanitaires

Gestion des effluents et autres déchets phytosanitaires NOTE TECHNIQUE Gestion des effluents et autres déchets phytosanitaires en agriculture n Comment les limiter? n Quels moyens de gestion? L utilisation de produits phytosanitaires génère des déchets dangereux

Plus en détail

AFM Recyclage Cheviré (44) Station de traitement des eaux pluviales D.O.E

AFM Recyclage Cheviré (44) Station de traitement des eaux pluviales D.O.E AFM Recyclage Cheviré (44) Station de traitement des eaux pluviales Version du 22/04/2009 SOMMAIRE I OBJET ET DONNEES DE BASE... 3 A. OBJET... 3 B. DONNEES DE BASES... 3 II DESCRIPTIF... 6 Saint Dizier

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR D'HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE A V I S

CONSEIL SUPERIEUR D'HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE A V I S CONSEIL SUPERIEUR D'HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE SECTION DES EAUX Séance du 7 juillet 1998 A V I S RELATIF AUX MODALITES DE GESTION DES SITUATIONS DE NON CONFORMITE DES EAUX DE CONSOMMATION PRESENTANT DES

Plus en détail

BILAN DE LA QUALITE DE L EAU AU ROBINET DU CONSOMMATEUR

BILAN DE LA QUALITE DE L EAU AU ROBINET DU CONSOMMATEUR BILAN DE LA QUALITE DE L EAU AU ROBINET DU CONSOMMATEUR VIS-A-VIS DES PESTICIDES EN 2014 JUILLET 2016 1/13 SOMMAIRE I. Introduction... 3 II. La qualité de l eau du robinet vis-à-vis des pesticides en France...

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT. Documents de base pour conception du Classeur Phyto

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT. Documents de base pour conception du Classeur Phyto LIVRET D ACCOMPAGNEMENT Documents de base pour conception du Classeur Phyto A - GESTION DU PERSONNEL- CERTIFICATS INDIVIDUELS A1 Organigramme du personnel et responsabilités de chacun pour le service A2

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : BTSA viticulture-œnologie Module M 55 : Qualité, Sécurité et Environnement : systèmes de management

Plus en détail

NOTICE DE LECTURE CARTOGRAPHIE DES COURS D EAU DEPARTEMENT DE L ISERE

NOTICE DE LECTURE CARTOGRAPHIE DES COURS D EAU DEPARTEMENT DE L ISERE NOTICE DE LECTURE CARTOGRAPHIE DES COURS D EAU DEPARTEMENT DE L ISERE VERSION V0 1. Contexte d élaboration de la cartographie Objectifs L instruction du 3 juin 2015 de la Ministre de l écologie, du développement

Plus en détail

Les Hommes de proximité

Les Hommes de proximité Les Hommes de proximité 1 SOMMAIRE 1) Présentation du SM-HSE de St Gilles 2) Impact sur l environnement en 2006 3) Suivi des indicateurs HSE : - Suivi des objectifs - Planning de suivi des EIPS - Suivi

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT

QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT Autorisations et conventions de raccordement pour effluents non domestiques QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT A retourner à : COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES COTEAUX DU VEXIN 80, rue des Coutures 78520 Limay Tél

Plus en détail

Une solution collective pour le traitement des effluents phytosanitaires

Une solution collective pour le traitement des effluents phytosanitaires Une solution collective pour le traitement des effluents phytosanitaires Exemple de la plateforme de la coopérative COOPTAIN à Tain l Hermitage Projet réalisé avec le soutien financier de Contact : COOPTAIN

Plus en détail

Commune de Saint Chamond. 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement

Commune de Saint Chamond. 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement Commune de Saint Chamond 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement 1 Le service assainissement collectif concerne la collecte des eaux usées et pluviales de la commune de SAINT CHAMOND et la dépollution

Plus en détail

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT Notice de Zonage d assainissement Eaux Usées Commune de LORIENT SOMMAIRE Contexte... 3 Définitions... 3 Rappels réglementaires... 4 Description du plan de zonage d assainissement d eaux usées... 5 Annexe

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2807 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 141 110 3022 juillet mai 2009 2013 S o m m a i r e Règlement

Plus en détail

Le risque chimique. Journée d information des assistants de prévention. 17, 26 et 30 septembre

Le risque chimique. Journée d information des assistants de prévention. 17, 26 et 30 septembre Le risque chimique Journée d information des assistants de prévention 17, 26 et 30 septembre Le risque chimique Retour d expérience 2 exemples : Les produits de nettoyage des locaux Les produits phytosanitaires

Plus en détail

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU Seine-Maritime CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU REGLEMENTATION APPLICABLE au titre du Code de l Environnement Articles R 214-1 à R 214-6 du code de l environnement relatifs à la nomenclature des opérations

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Santé environnementale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Santé environnementale SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE Santé environnementale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Direction générale de la santé Sous-direction prévention des risques liés à l environnement et à l alimentation

Plus en détail

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES : LES

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES : LES 17 octobre 2014 Gestion des sites et sols pollués Caractérisation et surveillance des milieux (eaux, sols, gaz du sol et air intérieur), exposition et évaluation des risques sanitaires (bioaccessibilité...)

Plus en détail

GUIDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COLLECTIF

GUIDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COLLECTIF GUIDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COLLECTIF L assainissement des eaux usées a pour but de protéger la santé publique et l environnement. Il vise à la collecte, au transport et au traitement

Plus en détail

Parc naturel régional du Luberon Opération «Jardiner au naturel» ARPE PACA 6 octobre 2014 Aix en Provence

Parc naturel régional du Luberon Opération «Jardiner au naturel» ARPE PACA 6 octobre 2014 Aix en Provence Parc naturel régional du Luberon Opération «Jardiner au naturel» ARPE PACA 6 octobre 2014 Aix en Provence L engagement du Parc du Luberon dans cette opération Un constat : forte consommation de pesticides

Plus en détail

Raccordement des entreprises. à un réseau public d assainissement

Raccordement des entreprises. à un réseau public d assainissement JOURNEE ASCOMADE Raccordement des entreprises à un réseau public d assainissement Vendredi 28 mars 2008 ELIMINATION DES EFFLUENTS INDUSTRIELS Traitement par une station d épuration interne Prétraitement

Plus en détail

par Sophie Delisle Médecine nucléaire Fiche n 11 : La gestion des déchets en médecine nucléaire Fiches de médecine nucléaire n 11-1-

par Sophie Delisle Médecine nucléaire Fiche n 11 : La gestion des déchets en médecine nucléaire Fiches de médecine nucléaire n 11-1- Fiches de médecine nucléaire n 11-1- Médecine nucléaire par Sophie Delisle Fiche n 11 : La gestion des déchets en médecine nucléaire La gestion des déchets hospitaliers respecte une réglementation très

Plus en détail

les dossiers Eau Pressions LES PESTICIDES DANS LES EAUX Données 2003 et 2004 numéro 05 août 2006 Nature Air Sol Territoires Déchets Risques

les dossiers Eau Pressions LES PESTICIDES DANS LES EAUX Données 2003 et 2004 numéro 05 août 2006 Nature Air Sol Territoires Déchets Risques les dossiers LES PESTICIDES DANS LES EAUX Données 2003 et 2004 Eau Nature Air Sol Territoires Déchets Risques Pressions Économie Société Synthèses Développement durable numéro 05 août 2006 Institut français

Plus en détail

Charte d entretien des espaces communaux. Engagement des communes

Charte d entretien des espaces communaux. Engagement des communes Charte d entretien des espaces communaux Engagement des communes Syndicat du bassin du Scorff Avril 2011 Charte d entretien des espaces communaux / périmètre du SAGE Scorff avril 2011 1 PREAMBULE Objectifs

Plus en détail

Chauffe-eau cuve inox

Chauffe-eau cuve inox Avec régulation de température Fiche technique CALIPRO ft 0060-1 INSTRUCTIONS GENERALES Nous vous conseillons de lire attentivement la notice avant d installer et d utiliser ce chauffe-eau. L installation

Plus en détail

Protection des captages d eau potable. 19 février 2015

Protection des captages d eau potable. 19 février 2015 Protection des captages d eau potable 19 février 2015 Les réglementations Directives européennes, Loi sur l eau 1964, 1992, 2006 Code de la Santé Publique Art. L1321-2 et suivants Code de l environnement

Plus en détail

PESTICIDES et COLLECTIVITES LOCALES. Connaître, comprendre et appliquer. la réglementation

PESTICIDES et COLLECTIVITES LOCALES. Connaître, comprendre et appliquer. la réglementation PESTICIDES et COLLECTIVITES LOCALES Connaître, comprendre et appliquer la réglementation Edition 2008 PRODUITS PHYTOSANITAIRES LA NÉCESSAIRE VIGILANCE DE TOUS La mise au point et la diffusion des produits

Plus en détail

LA CHARTE REGIONALE D ACCES AUX AIDES AGRICOLES

LA CHARTE REGIONALE D ACCES AUX AIDES AGRICOLES LA CHARTE REGIONALE D ACCES AUX AIDES AGRICOLES Version A Aide sollicitée auprès du Conseil Régional de Picardie au titre de (cocher l aide sollicitée) : o L investissement en agriculture biologique o

Plus en détail

Inventaire et suivi des populations d écrevisses à pieds blancs dans le Jura - Plan de Gestion Piscicole et de Restauration des milieux aquatiques du Jura - 1 Situation actuelle de l écrevisse à pieds

Plus en détail

REGLEMENTATION. A) Lors de l application. I. Les bonnes conditions de traitement

REGLEMENTATION. A) Lors de l application. I. Les bonnes conditions de traitement A) Lors de l application I. Les bonnes conditions de traitement La réglementation vous impose de prendre toutes les mesures nécessaires pour que le produit appliqué reste dans la parcelle quelles que soient

Plus en détail

Canal de la Somme. Gestion du zéro produit phytosanitaire

Canal de la Somme. Gestion du zéro produit phytosanitaire Principes : Arrêté du 12 septembre 2006 portant sur les dispositions particulières relatives aux zones non traitées au voisinage des points d eau Orientations du Comité de Direction Développement Durable

Plus en détail

pendant le traitement,

pendant le traitement, 19 Pendant le traitement OBJECTIF Connaître et appliquer la réglementation et les bonnes pratiques phytosanitaires lors de l application du traitement afin d éviter des pollutions environnementales et

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 La SEVESC assure les services de l eau et de l assainissement de collectivités des départements

Plus en détail

SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE DE BAMAKO (Juillet décembre 2009)

SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE DE BAMAKO (Juillet décembre 2009) 1 MINISTERE DE L ENERGIE ET DE L EAU --------------------- LABORATOIRE NATIONAL DES EAUX REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Une Foi SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE

Plus en détail

Guide de lecture du référentiel de certification pour l activité de «application en prestation de service»

Guide de lecture du référentiel de certification pour l activité de «application en prestation de service» Guide de lecture du référentiel de certification pour l activité de «application en prestation de service» mentionné à l article 7 de l arrêté du 25 novembre 2011 fixant les modalités de certification

Plus en détail

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel N 38 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19/02/2013 ISSN 1769-4000 CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L

Plus en détail

MAFEX : le matériel pour une application optimale

MAFEX : le matériel pour une application optimale MAFEX : le matériel pour une application optimale MAFEX : Matériel complet et polyvalent Application de CIPC (chlorprophame) à la récolte sur pomme de terre de consommation (industrie) Application de bouillies

Plus en détail

Exemples d estimations

Exemples d estimations les Rencontres de l Urbanisme 2008 Conseil d architecture d urbanisme et de l environnement Exemples d estimations Hypothèses Tous les coûts de cette étude sont donnés en H.T. Le coût d exploitation est

Plus en détail

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011 Règlement numéro 346 LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT Avril 2011 VOS RESPONSABILITÉS LIÉES AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT DE VOTRE IMMEUBLE Protection

Plus en détail

La réglementation liée aux produits phytosanitaires en ZNA

La réglementation liée aux produits phytosanitaires en ZNA Un contexte en constante évolution La réglementation liée aux produits phytosanitaires en ZNA Pauline Bodin, chargée de mission Ecophyto ZNA Direction régionale et interdépartementale de l alimentation,

Plus en détail

RESUME DU PLAN REGIONAL POUR LA QUALITE DE L AIR

RESUME DU PLAN REGIONAL POUR LA QUALITE DE L AIR RESUME DU PLAN REGIONAL POUR LA QUALITE DE L AIR Février 2010 1. CONTEXTE La Loi sur l Air et l Utilisation Rationnelle de l Energie (LAURE) n 96-1236 du 30 décembre 1996 et son décret d application du

Plus en détail

4. Notice d utilisation

4. Notice d utilisation Clauses techniques pour une prise en compte de la réduction de l utilisation des produits phytopharmaceutiques dans les marchés publics d entretien et de conception des espaces publics Mars 2012 Action

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

REMERCIEMENTS. En collaboration avec : Avec le soutien financier de :

REMERCIEMENTS. En collaboration avec : Avec le soutien financier de : REMERCIEMENTS Ce guide est une adaptation pour l Île-de-France de la brochure éditée par le Conseil général de la Mayenne en juillet 2012 dans le cadre de Phyt Eau Propre 53. En collaboration avec : Avec

Plus en détail

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Surveillance de la qualité de l air en région Limousin Mise en oeuvre et gestion des dispositifs techniques adaptés

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS DDT du Lot NOTICE DE RENSEIGNEMENTS DOSSIER DE DÉCLARATION D EXPLOITATION D UNE INSTALLATION CLASSÉE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Page 1 sur 10 DDT du Lot SOMMAIRE 1. PRESENTATION 2. EMPLACEMENT

Plus en détail

Manuel d installation

Manuel d installation SS Systèmes de bio-épuration sur l exploitation : Elimination, par biodégradation, des pesticides contenus dans les eaux de rinçage du pulvérisateur Manuel d installation (Version n 4 2015) +32 (0) 81627172

Plus en détail

LES DECHETS La liste des déchets établit une nomenclature pour les déchets dangereux et non dangereux. Cette liste unique est définie dans l annexe II du décret n 2002-540 du 18 avril 2002. Les déchets

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES. Produits phytosanitaires PREMIERS SOINS NUMÉROS D URGENCE ÉTIQUETAGE ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE

GUIDE DES BONNES PRATIQUES. Produits phytosanitaires PREMIERS SOINS NUMÉROS D URGENCE ÉTIQUETAGE ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE PREMIERS SOINS NUMÉROS D URGENCE ÉTIQUETAGE ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE TRANSPORT MANIPULATION DES MARCHANDISES STOCKAGE ENTRETIEN DU MATÉRIEL GUIDE DES BONNES PRATIQUES Produits phytosanitaires

Plus en détail

DEPARTEMENT DES BOUCHES DU RHONE COMMUNE DE PORT DE BOUC

DEPARTEMENT DES BOUCHES DU RHONE COMMUNE DE PORT DE BOUC DEPARTEMENT DES BOUCHES DU RHONE COMMUNE DE PORT DE BOUC PLAN LOCAL D URBANISME PIECE N 6.2.1 ANNEXES SANITAIRES EAU POTABLE : NOTICE TECHNIQUE Le réseau d adduction d eau potable La Communauté d Agglomération

Plus en détail

Comité de Pilotage n 2

Comité de Pilotage n 2 Comité de Pilotage n 2 (Charte de Qualité Environnementale) Centre de valorisation de Beauregard Baret 13 juin 2008 Zone Industrielle La Motte - 7, rue Louis Armand 26800 Portes-lès-Valence - E-mail :

Plus en détail

Rapport de synthèse des activités réalisées sur le bassin versant du LUZERAY (03)

Rapport de synthèse des activités réalisées sur le bassin versant du LUZERAY (03) GROUPE REGIONAL D ACTION CONTRE LES POLLUTIONS DES EAUX PAR LES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Rapport de synthèse des activités réalisées sur le bassin versant du LUZERAY (03) décembre 1997 mars 2004 FEDERATION

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Réduire les pesticides en zones non agricoles-non communales Étude pilote sur Besançon Restitution de l enqu. enquête PREFECTURE DE REGION

Réduire les pesticides en zones non agricoles-non communales Étude pilote sur Besançon Restitution de l enqu. enquête PREFECTURE DE REGION Réduire les pesticides en zones non agricoles-non communales Étude pilote sur Besançon Restitution de l enqu enquête PREFECTURE DE REGION DIRECTION REGIONALE DE L ALIMENTATION DE L AGRICULTURE ET DE LA

Plus en détail

Assistance technique : Plan d entretien des espaces communaux

Assistance technique : Plan d entretien des espaces communaux Assistance technique : Plan d entretien des espaces communaux 2012-2013 Plan d entretien des espaces communaux de FOUR Préambule... 3 1. Contexte général... 3 1.1. Présentation de la Commune de FOUR...

Plus en détail

Doctrine d'instruction des projets de drainage agricole

Doctrine d'instruction des projets de drainage agricole Données générales sur le drainage et ses impacts PREFET DE LA HAUTE-MARNE Direction départementale des territoires Service environnement et ressources naturelles Bureau préservation des milieux aquatiques

Plus en détail