COMMUNIQUÉ. Un partenariat et un nouveau site Web pour recruter des élèves

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNIQUÉ. Un partenariat et un nouveau site Web pour recruter des élèves"

Transcription

1 COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate L industrie aérospatiale invite les jeunes et les adultes à miser sur leur avenir. Inscrivez vous dès maintenant à une formation spécialisée en aéronautique! Montréal, le 25 mars 2013 L industrie aérospatiale au Québec est l un des principaux fleurons de notre économie et continue à se développer à un rythme aussi dynamique que soutenu. Afin de répondre aux besoins constants de main d œuvre de l industrie, le CAMAQ (comité sectoriel de main d œuvre en aérospatiale au Québec); Aéro Montréal, la grappe aérospatiale du Québec; l École nationale d aérotechnique (ÉNA) affiliée au collège Édouard Montpetit et l École des métiers de l aérospatiale de Montréal (ÉMAM) de la Commission scolaire de Montréal invitent tous les jeunes et les adultes à la recherche d une carrière bien rémunérée et prometteuse à communiquer dès maintenant avec les établissements d enseignement et à s inscrire au programme de formation de leur choix. «La cadence de l industrie reprend et les entreprises aérospatiales québécoises ont besoin de travailleurs qualifiés dès maintenant dans tous les sous secteurs d activité de l industrie manufacturière ainsi que dans les postes dédiés à l entretien d aéronefs», affirme M. Serge Tremblay, directeur général du CAMAQ. Les recensements annuels des emplois publiés par le CAMAQ secteur manufacturier et secteurs du transport aérien et de l entretien d aéronefs prévoient que l industrie créera nouveaux postes d ingénieurs, de machinistes, d ébénistes/finisseurs de meubles, de pilotes ou encore de techniciens spécialisés au cours de l année Ces nouveaux postes s ajoutent aux quelque emplois déjà prévus qui répondent à un taux de roulement annuel de 5 %. Ces études annuelles ont été menées auprès de l ensemble de l industrie aérospatiale du Québec, soit 360 entreprises dans 17 régions administratives. Un partenariat et un nouveau site Web pour recruter des élèves Devant l importance de ces besoins de main d œuvre, l ÉMAM et l ÉNA s associent pour faire connaître leurs formations spécialisées en aérospatiale. Elles lancent aujourd hui une campagne de promotion conjointe, incluant la création du site Web : C est la première fois que les deux établissements, qui proposent de la formation professionnelle pour l un et technique pour l autre, collaborent de manière aussi étroite en vue de la promotion de leurs programmes. Cette démarche a reçu l appui formel de plusieurs entreprises. «Avec son statut national et ses deux annexes à Mirabel et Trois Rivières, l ÉMAM s affirme comme un partenaire incontournable pour répondre aux besoins de main d œuvre autant à Montréal qu en région. Première école usine au Canada, l école reproduit en tous points le contexte de travail en entreprise, incluant les normes et les règles de sécurité en vigueur dans l industrie. Les diplômés de nos programmes de formation professionnelle sont déjà très courtisés par les employeurs et nous souhaitons accueillir davantage d élèves», souligne Mme Josée Péloquin, directrice de l ÉMAM. M. Serge Brasset, directeur général du collège Édouard Montpetit et directeur de l ÉNA, note que «depuis près de 50 ans, l ÉNA offre des formations techniques de niveau collégial à travers ses formations courtes destinées aux adultes et ses trois programmes de DEC. Plus important institut de formation en aérotechnique en Amérique du Nord, l École entretient des liens étroits avec l industrie afin de s assurer de former des travailleurs qualifiés

2 qui répondront précisément à ses besoins. D ailleurs, les diplômés de l ÉNA sont très recherchés par les entreprises.» «L aérospatiale est un secteur d avenir dont les ventes, de plus de 12 milliards de dollars, connaissent une croissance moyenne annuelle de 5,7 % depuis 22 ans. De plus, elle procure plus de emplois de qualité et s illustre par son leadership en recherche et développement», déclare Mme Suzanne Benoit, présidentedirectrice générale d Aéro Montréal. Partenaires Cette démarche de recrutement des établissements scolaires est rendue possible grâce à la collaboration particulière du CAMAQ. De nombreuses entreprises la soutiennent également : Bell Helicopter Textron Canada Ltée, Bombardier Aéronautique, CAE, Hélicoptères Canadiens, MSB Design et MSB Ressources globales, Pratt & Whitney Canada, Premier Aviation, Rolls Royce Canada et Thales Canada. À propos du CAMAQ Le CAMAQ, le Comité sectoriel de main d œuvre en aérospatiale (CAMAQ), est un organisme sans but lucratif qui célèbre sa 30e année de concertation en Le CAMAQ veille depuis sa création à l arrimage des profils de formation aérospatiale aux besoins de l industrie, en suscitant la concertation des partenaires de l industrie aérospatiale du Québec, et en appuyant leurs efforts d adaptation et de développement de la main d œuvre. Le financement du CAMAQ provient de la Commission des partenaires du marché du travail. [Les résultats complets des recensements des emplois et des prévisions de main d'œuvre du secteur manufacturier et du secteur de l aviation pour la période peuvent être consultés en ligne sur le site web du CAMAQ à À propos de l École nationale d aérotechnique (ÉNA) L ÉNA offre des formations collégiales courtes (AEC) ainsi que des programmes techniques (DEC) en construction aéronautique, en maintenance d aéronefs et en avionique. Avec ses installations d une valeur de 85 M$, dont 34 aéronefs répartis dans cinq hangars, la formation théorique est jumelée à la pratique. Les formations offertes à l ÉNA, dont plusieurs donnent accès aux licences de Transports Canada, permettent aux diplômés d entrer directement sur le marché du travail ou de poursuivre des études universitaires en génie. À propos de l ÉMAM Depuis 1994, l ÉMAM forme des ouvriers qualifiés et spécialisés dans le secteur de l aérospatiale. D une superficie de 9755 m 2, soit l équivalent de deux terrains de football, l établissement offre douze programmes de formation professionnelle. L ÉMAM fait partie des dix écoles de formation professionnelle de la CSDM. À propos d Aéro Montréal Aéro Montréal, la grappe aérospatiale du Québec, est un forum stratégique de concertation qui réunit l'ensemble des premiers dirigeants du secteur aérospatial québécois issus de l'industrie, des institutions d'enseignement, des centres de recherche et incluant les associations et les syndicats. Aéro Montréal a pour mission de rassembler tous les acteurs du secteur autour d'objectifs communs et d'actions concertées en vue d'en augmenter la cohésion et aux fins d'optimiser la compétitivité, la croissance et le rayonnement de la grappe aérospatiale, afin qu'elle demeure une source de création de richesse encore plus importante pour Montréal, le Québec et le Canada. Sources : CAMAQ Aéro Montréal Serge Tremblay Amélie Hudon Directeur général Directrice, Communications et Stratégie , poste ÉNA Commission scolaire de Montréal Nathalie Coutu Nathalie Roberge Conseillère en communication Conseillère en communication , poste 2775 em.qc.ca 30

3

4

5

6

Les maisons d enseignement partenaires du CAMAQ prêtes à relever le défi!

Les maisons d enseignement partenaires du CAMAQ prêtes à relever le défi! Communiqué de presse Pour diffusion immédiate La production de la CSeries nécessitera l embauche de 3 500 employés Les maisons d enseignement partenaires du CAMAQ prêtes à relever le défi! Montréal, le

Plus en détail

Impacts économiques. un aéroport en plein essor. faits saillants. des employés. Approche Quantifier le pouvoir d achat

Impacts économiques. un aéroport en plein essor. faits saillants. des employés. Approche Quantifier le pouvoir d achat Cartographie des employés, un aéroport en plein essor faits saillants Organismes et entreprises Près de 30 entreprises et organismes établis sur le site de l aéroport 3 700 emplois directs au sein de ces

Plus en détail

BILAN DES RÉALISATIONS 2002-2003

BILAN DES RÉALISATIONS 2002-2003 BILAN DES RÉALISATIONS 2002-2003 INTELLIGENCE DU MARCHÉ DE L EMPLOI Études identifiant les besoins de main-d œuvre Réalisation du Profil de la main-d œuvre et de l industrie des services informatiques

Plus en détail

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec Rapport d analyse Sommaire Aéro Montréal, forum de concertation stratégique de la grappe aérospatiale du Québec, a demandé à PwC

Plus en détail

FICHES DE PARCOURS DE FORMATION

FICHES DE PARCOURS DE FORMATION FICHES DE PARCOURS DE FORMATION Ce document comprend : 3 fiches générales L industrie de la métallurgie Parcours de formation Conditions d admissibilité générales Fiches de métiers, dont : Électricien

Plus en détail

Stratégie de développement de l École nationale d aérotechnique 2008-2011 QUALITÉ ET PARTENARIATS

Stratégie de développement de l École nationale d aérotechnique 2008-2011 QUALITÉ ET PARTENARIATS Stratégie de développement de l École nationale d aérotechnique 2008-2011 QUALITÉ ET PARTENARIATS Recommandée par la Régie de l ÉNA le 17 novembre 2008 Adoptée par le Comité de direction le 18 novembre

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

LE WEBZINE CANADIEN FRANCOPHONE SUR L'AÉRONAUTIQUE www.pleinvol.com

LE WEBZINE CANADIEN FRANCOPHONE SUR L'AÉRONAUTIQUE www.pleinvol.com Kit Média 2015 C est Depuis 1997, LA source d information de langue française en Amérique, portant sur les industries aérospatiales. Maintenant Entièrement gratuit Entièrement numérique Plein Vol est la

Plus en détail

MONTRÉAL UN CHEF DE FILE MONDIAL DE L AÉROSPATIALE

MONTRÉAL UN CHEF DE FILE MONDIAL DE L AÉROSPATIALE MONTRÉAL UN CHEF DE FILE MONDIAL DE L AÉROSPATIALE AÉRO MONTRÉAL LE SECRÉTARIAT DE LA GRAPPE AÉROSPATIALE DU GRAND MONTRÉAL Aéro Montréal est un organisme mis sur pied par le secteur aérospatial québécois

Plus en détail

ACTIVITÉS PRODUITS SERVICES

ACTIVITÉS PRODUITS SERVICES ACTIVITÉS PRODUITS SERVICES Comité sectoriel Le Comité sectoriel de main-d œuvre des industries des portes et fenêtres, du meuble et des armoires de cuisine a vu le jour en 1994. L organisme sans but lucratif

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Rapport annuel sur les dépenses de voyages, d accueil et de conférences 2013-2014

Rapport annuel sur les dépenses de voyages, d accueil et de conférences 2013-2014 Rapport annuel sur les dépenses de voyages, d accueil et de conférences 2013-2014 TITRE DU RAPPORT 1 PUBLIÉ PAR Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Montréal (Québec)

Plus en détail

Qui sommes-nous? Vue d ensemble de Bombardier Aéronautique Les relations de travail Les Syndicats Les particularités géographiques

Qui sommes-nous? Vue d ensemble de Bombardier Aéronautique Les relations de travail Les Syndicats Les particularités géographiques Qui sommes-nous? Vue d ensemble de Bombardier Aéronautique Les relations de travail Les Syndicats Les particularités géographiques Les tendances du marché Identification Constats Défis chez Bombardier

Plus en détail

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1 CONTEXTE L Union des Tunisiens de Québec (UTQ), et en présence du Consul de la Tunisie à Montréal, a organisé le 18 février 2012 le premier forum sur les préoccupations de la communauté tunisienne de la

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

Rapport de planification stratégique

Rapport de planification stratégique Comité sectoriel de la main-d œuvre du commerce de l alimentation Rapport de planification stratégique Décembre 2009 Comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'industrie du caoutchouc du Québec 2035, avenue

Plus en détail

Alliance de l industrie touristique du Québec

Alliance de l industrie touristique du Québec Alliance de l industrie touristique du Québec Un marketing agile et coordonné, des ressources financières regroupées Une industrie rassemblée, concertée et représentée Assises du Tourisme 2015 Le projet

Plus en détail

La spécialisation Gestion des opérations et de la logistique

La spécialisation Gestion des opérations et de la logistique Gestion des opérations et de la logistique La spécialisation Gestion des opérations et de la logistique Présentation des spécialisations du BAA 12 novembre 2014 HEC Montréal. La GOL, c est quoi? C est

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020 PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020 Bilan de mi-parcours 2012-2015 Par M. Patrick Dubé, sous-ministre adjoint au développement de l industrie touristique, à l hébergement et aux

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION ET ADÉQUATION FORMATION-EMPLOI SECTEUR DE L AÉROSPATIALE

OFFRE DE FORMATION ET ADÉQUATION FORMATION-EMPLOI SECTEUR DE L AÉROSPATIALE OFFRE DE FORMATION ET ADÉQUATION FORMATION-EMPLOI SECTEUR DE L AÉROSPATIALE PRÉSENTATION Nous avons le plaisir de vous présenter notre diagnostic sur l offre de formation et l adéquation entre les besoins

Plus en détail

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LE PLAN DE RÉUSSITE DU CENTRE 2013-2018 Adoptés par les membres du conseil d établissement à leur réunion du 3 avril 2013 Table des matières Contexte et enjeux... 3 Des

Plus en détail

CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL

CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL C-WP/Simulation 5/12/14 CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL DÉFIS RELATIFS AUX PRÉVISIONS DE PÉNURIE DE PERSONNEL AÉRONAUTIQUE QUALIFIÉ

Plus en détail

Analystes et consultants en informatique (CNP 2171)

Analystes et consultants en informatique (CNP 2171) Analystes et consultants en informatique (CNP 2171) Description de la profession Les analystes et les consultants en informatique sont regroupés sous le code 2171 de la Classification nationale des professions

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2014

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE JUIN 2014 2/9 SOMMAIRE PRESENTATION DE BAAS... 3 Les missions de BAAS... 3 Les membres de BAAS... 3 PRESENTATION DU PRIX AERONAUTIQUE ET ESPACE AQUITAINE... 5 La création du Prix... 5

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Rapport annuel 2009-2010. 1er avril 2009-31 mars 2010. Comité sectoriel de main-d œuvre en aérospatiale

Rapport annuel 2009-2010. 1er avril 2009-31 mars 2010. Comité sectoriel de main-d œuvre en aérospatiale Rapport annuel 2009-2010 1er avril 2009-31 mars 2010 Comité sectoriel de main-d œuvre en aérospatiale L ANNÉE DE TOUTES LES Le CAMAQ termine son année financière 2009-2010 dans un élan d énergie. C est

Plus en détail

Actio Ressources Humaines Expertise, Simplicité, Solutions pour la tranquillité d esprit!

Actio Ressources Humaines Expertise, Simplicité, Solutions pour la tranquillité d esprit! Actio Ressources Humaines Expertise, Simplicité, Solutions pour la tranquillité d esprit! Actio Ressources Humaines vous offre des solutions pratiques, adaptées à votre organisation et une gamme complète

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

LES IMPAcTS ÉcONOMIquES DES AÉROPORTS MONTRÉAL-TRuDEAu ET MONTRÉAL-MIRAbEL

LES IMPAcTS ÉcONOMIquES DES AÉROPORTS MONTRÉAL-TRuDEAu ET MONTRÉAL-MIRAbEL MONTRÉAL-TRUDEAU FAITS SAILLANTS Situé à proximité du centre ville de Montréal, l Aéroport international Pierre Elliott Trudeau est le plus important aéroport canadien à l est des Grands Lacs. Quelque

Plus en détail

Centre technologique en aérospatiale

Centre technologique en aérospatiale Historique 1993 : Naissance du CTA 1995 2001 2008 : Laboratoire de fabrication industrielle des composites 2011 : Plateau technique CTA TRANSTECH : RÉSEAU DE CCTT En 2012-2013 / 46 CCTT 900 experts techniciens

Plus en détail

Ville de Drummondville Hôtel de ville 415, rue Lindsay, C.P. 398 Drummondville (Québec) À PROPOS DE LA VILLE DE DRUMMONDVILLE

Ville de Drummondville Hôtel de ville 415, rue Lindsay, C.P. 398 Drummondville (Québec) À PROPOS DE LA VILLE DE DRUMMONDVILLE DESCRIPTION DE POSTE Ville de Drummondville Hôtel de ville 415, rue Lindsay, C.P. 398 Drummondville (Québec) J2B 6W3 Titre du poste Lieu du poste Supérieur immédiat Directeur général Drummondville (Québec)

Plus en détail

Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014

Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014 Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014 Par David Goldstein, président directeur général de l AITC 2 Association

Plus en détail

BAAS. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.aero-baas.fr

BAAS. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.aero-baas.fr BAAS b o r d e a u x a q u i t a i n e a é r o n a u t i q u e & s p a t i a l présentation de l entreprise Association loi 1901, BAAS (BORDEAUX AQUITAINE AERONAUTIQUE ET SPATIAL) fédère toute la filière

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020

Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020 Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020 Stratégies et mesures en soutien aux entreprises touristiques Partenariat entre Tourisme Québec et Société des attractions touristiques du Québec

Plus en détail

pro Unité de formation de sciences de l ingénieur Maintenance aéronautique

pro Unité de formation de sciences de l ingénieur Maintenance aéronautique Licence pro Unité de formation de sciences de l ingénieur Maintenance aéronautique Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Mention Maintenance des systèmes pluritechniques Spécialité

Plus en détail

POLITIQUE DE RECRUTEMENT, DE SÉLECTION ET D ENGAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE RECRUTEMENT, DE SÉLECTION ET D ENGAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES RÈGLEMENT POLITIQUE PROCÉDURE POLITIQUE DE RECRUTEMENT, DE SÉLECTION ET D ENGAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Adoptée par le conseil d'administration du Collège Le 24 novembre 2004 La direction des services

Plus en détail

MANIFESTE POUR UNE STRATÉGIE QUÉBÉCOISE DE L AGROALIMENTAIRE

MANIFESTE POUR UNE STRATÉGIE QUÉBÉCOISE DE L AGROALIMENTAIRE MANIFESTE POUR UNE STRATÉGIE QUÉBÉCOISE DE L AGROALIMENTAIRE Le 30 novembre 2015 Alors que la demande alimentaire est en forte croissance à l échelle de la planète, propulsée par le développement social

Plus en détail

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents Fiches métiers de la Vente Directe développeurs de talents les métiers de la Vente Directe pour construire votre avenir La Fédération de la Vente Directe (FVD) créée en 1966 œuvre depuis de nombreuses

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

La relève dans le secteur des TIC. 6 novembre 2009

La relève dans le secteur des TIC. 6 novembre 2009 La relève dans le secteur des TIC 6 novembre 2009 TECHNOCompétences Mission : Soutenir et promouvoir le développement de la maind'œuvre et de l'emploi dans le secteur des technologies de l'information

Plus en détail

Résumé du rapport remis aux centres de formation à la suite de la rencontre du 27 janvier 2011. Présenté à : Par :

Résumé du rapport remis aux centres de formation à la suite de la rencontre du 27 janvier 2011. Présenté à : Par : Stratégies pour des avenues de formation aux fins du secteur des contenus numériques interactifs québécois particulièrement pour les industriels du jeu vidéo Résumé du rapport remis aux centres de formation

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

En général, ces personnes jouent un rôle essentiellement consultatif dans la recherche.

En général, ces personnes jouent un rôle essentiellement consultatif dans la recherche. Le financement de la recherche communautaire Ce document contient des informations concernant le processus de demande de fonds. La première section décrit les principales étapes de ce processus et donne

Plus en détail

Les attentes et besoins des travailleurs

Les attentes et besoins des travailleurs Les attentes et besoins des travailleurs Comité sectoriel de main-d œuvre en aménagement forestier Actif depuis 1997 Organisme privé sans but lucratif Paritaire (représentants patronaux et syndicaux) Reconnu

Plus en détail

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises 27 mai 2011 CREPUQ ADÉQUATION ENTRE FORMATION ET EMPLOI : LE RÔLE DES UNIVERSITÉS QUÉBÉCOISES TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

BAAS BORDEAUX AQUITAINE AÉRONAUTIQUE & SPATIAL

BAAS BORDEAUX AQUITAINE AÉRONAUTIQUE & SPATIAL BAAS BORDEAUX AQUITAINE AÉRONAUTIQUE & SPATIAL PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE Association loi 1901, BAAS (BORDEAUX AQUITAINE AERONAUTIQUE ET SPATIAL) fédère toute la filière aéronautique, spatiale et défense

Plus en détail

Découvrez ArcelorMittal Montréal

Découvrez ArcelorMittal Montréal Découvrez ArcelorMittal Montréal»» montreal.arcelormittal.com ArcelorMittal Montréal est une entreprise de sidérurgie située au Québec et en Ontario. Nos installations comportent deux aciéries, trois laminoirs,

Plus en détail

Besoin de vous perfectionner, de vous réorienter, d ouvrir vos horizons? Nous avons une formation pour vous.

Besoin de vous perfectionner, de vous réorienter, d ouvrir vos horizons? Nous avons une formation pour vous. CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES ET DE FORMATION CONTINUE AUTOMNE 2011 Besoin de vous perfectionner, de vous réorienter, d ouvrir vos horizons? Nous avons une formation pour vous. COURS ET SERVICES Formations

Plus en détail

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 Mission PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a pour mission de contribuer

Plus en détail

CET - 077M C.P. P.L. 70 1Formation et emploi

CET - 077M C.P. P.L. 70 1Formation et emploi CET - 077M C.P. P.L. 70 1Formation et emploi Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain dans le cadre des consultations relatives au projet de loi 70 : Loi visant à une meilleure

Plus en détail

Carnet de voyage. Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale

Carnet de voyage. Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale Les Rendez-vous des Grands rassembleurs Carnet de voyage Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale Dynamo Ressource en mobilisation

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Annexe : maquettes pédagogiques des nouveaux cursus Toulouse, le 15 mai 2013 Toulouse Business School et l École Nationale de l Aviation Civile lancent 4 double-diplômes et une filière Bachelor dédiés

Plus en détail

DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif

DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif Pour diffusion immédiate DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif Une impressionnante liste de partenaires

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

Créer des emplois. bien rémunérés. à prospérer

Créer des emplois. bien rémunérés. à prospérer Créer des emplois bien rémunérés et aider les entreprises à prospérer LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

AGENDA POUR LA COMPETITIVITE DE LA FILIERE COTON TEXTILE DE L UEMOA

AGENDA POUR LA COMPETITIVITE DE LA FILIERE COTON TEXTILE DE L UEMOA Page 1 AGENDA POUR LA COMPETITIVITE DE LA FILIERE COTON TEXTILE DE L UEMOA Axe 1 : Création et mise en place d un Fonds régional de promotion de la production et d incitation à la transformation locale

Plus en détail

Un choix naturel! Document approuvé par le Conseil d établissement le 29 novembre 2012 Résolution : CE1213-05

Un choix naturel! Document approuvé par le Conseil d établissement le 29 novembre 2012 Résolution : CE1213-05 Un choix naturel! PROJET D ÉTABLISSEMENT 2011-2016 ORIENTATIONS Document approuvé par le Conseil d établissement le 29 novembre 2012 Résolution : CE1213-05 Table des matières PRÉAMBULE... 2 NOTRE ÉQUIPE...

Plus en détail

Pour une culture du savoir

Pour une culture du savoir Pour une culture du savoir Mémoire présenté à la ville de Montréal sur la proposition de Politique de développement culturel pour la ville de Montréal par Science pour Tous et la Société pour la promotion

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

Le Plan en bref. «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» formation professionnelle et technique

Le Plan en bref. «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» formation professionnelle et technique Le Plan en bref «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» Plan régional d aménagement de l offre de formation professionnelle et technique 2009-2014 2014 de la Capitale-Nationale

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

CONSEIL SESSION SPÉCIALE DE SIMULATION

CONSEIL SESSION SPÉCIALE DE SIMULATION Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL C-WP/Simulation du Conseil 5/12/14 CONSEIL SESSION SPÉCIALE DE SIMULATION PROPOSITION DE MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME DES JEUNES PROFESSIONNELS

Plus en détail

Documents de travail 1/5

Documents de travail 1/5 Documents de travail 1/5 La prospection des investissements directs étrangers (IDE) Préambule Les organismes de prospection d investissement étranger définissent différemment l investissement direct étranger

Plus en détail

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable Atelier : Les employeurs et la diversité ethnoculturelle 11 ième Conférence Internationale Métropolis 4 octobre 2006 Lisbonne, Portugal

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain AVIS DEMANDE LIÉE À L ACQUISITION PROJETÉE PAR LA CORPORATION D ACQUISITION GROUPE MAPLE DU GROUPE TMX INC., D ALPHA TRADING SYSTEMS LIMITED PARTNERSHIP, D ALPHA TRADING SYSTEMS INC. ET DE LA CAISSE CANADIENNE

Plus en détail

LA ROBOTIQUE Métiers et professions reliées. Par Jean-François Beaudin avec la collaboration de Mme Judith Alain, c.o.

LA ROBOTIQUE Métiers et professions reliées. Par Jean-François Beaudin avec la collaboration de Mme Judith Alain, c.o. LA ROBOTIQUE Métiers et professions reliées Par Jean-François Beaudin avec la collaboration de Mme Judith Alain, c.o. PLAN DE LA PRÉSENTATION Précisions : Les types de diplômes! Aperçu de la robotique

Plus en détail

Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes. présentée au conseil d administration de l AQESSS.

Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes. présentée au conseil d administration de l AQESSS. Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes présentée au conseil d administration de l AQESSS le 5 février 2009 par le Comité des ressources humaines du conseil d administration

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

CAMPAGNE DU MONDE A CONNAITRE ENRICHIR LES ENTREPRISES D ICI GRÂCE AUX TALENTS D AILLEURS!

CAMPAGNE DU MONDE A CONNAITRE ENRICHIR LES ENTREPRISES D ICI GRÂCE AUX TALENTS D AILLEURS! COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate CAMPAGNE DU MONDE A CONNAITRE ENRICHIR LES ENTREPRISES D ICI GRÂCE AUX TALENTS D AILLEURS! Québec, le 28 septembre 2014 La grande région de la Capitale-Nationale souligne

Plus en détail

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises 1.1) Offre de transport collectif et actif 1.1.1) Amélioration de l offre de transport collectif et actif 1.1.1.1) Faire les représentations nécessaires

Plus en détail

Au cœur de l adéquation formation-emploi : la personne

Au cœur de l adéquation formation-emploi : la personne Au cœur de l adéquation formation-emploi : la personne Présentation de l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec Dans le cadre de la consultation gouvernementale «L Amélioration de

Plus en détail

SYLVIE VACHON LAURÉATE DU PRIX DU SAINT-LAURENT

SYLVIE VACHON LAURÉATE DU PRIX DU SAINT-LAURENT COMMUNIQUÉ DE PRESSE SYLVIE VACHON LAURÉATE DU PRIX DU SAINT-LAURENT POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Québec le 28 octobre 2014. Madame Sylvie Vachon, présidente-directrice générale du port de Montréal, est récipiendaire

Plus en détail

Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE. Projet de loi n 1

Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE. Projet de loi n 1 Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE Projet de loi n 1 Loi sur la représentativité des sexes sur le marché du travail Présenté par Mme Jade Boivin Ministre du Travail

Plus en détail

le système universitaire québécois : données et indicateurs

le système universitaire québécois : données et indicateurs le système universitaire québécois : données et indicateurs No de publication : 2006.04 Dépôt légal 3 e trimestre 2006 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada ISBN

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

CADRE DE SOUTIEN À L ACTION COMMUNAUTAIRE «LA COHÉSION SOCIALE AU CŒUR DE LA VILLE»

CADRE DE SOUTIEN À L ACTION COMMUNAUTAIRE «LA COHÉSION SOCIALE AU CŒUR DE LA VILLE» CADRE DE SOUTIEN À L ACTION COMMUNAUTAIRE «LA COHÉSION SOCIALE AU CŒUR DE LA VILLE» TABLE DES MATIÈRES 1. Le Cadre de soutien et ses objectifs... 3 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Les organismes admissibles exclusions

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco. «L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.org L intégration des questions relatives aux jeunes dans

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

Formation professionnelle dans les métiers de l industrie au Nigéria. Graines d Espérance

Formation professionnelle dans les métiers de l industrie au Nigéria. Graines d Espérance Formation professionnelle dans les métiers de l industrie au Nigéria Graines d Espérance Origine du programme au Liban CHIFFRES CLES Formations courtes 1 centre équipé 136 bénéficiaires Jumelages Formations

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques Nature du projet Mise en place d un Carrefour de formation, de

Plus en détail

Charte académique. éducation entreprise. Découverte professionnelle pour les élèves des collèges de l académie de Toulouse

Charte académique. éducation entreprise. Découverte professionnelle pour les élèves des collèges de l académie de Toulouse Charte académique éducation entreprise Découverte professionnelle pour les élèves des collèges de l académie de Toulouse mai 2008 1 Préambule L académie de Toulouse, les fédérations de parents d élèves,

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Loi sur la représentativité du genre féminin sur le marché du travail

Loi sur la représentativité du genre féminin sur le marché du travail SEPTIÈME SÉANCE SOIXANTE-QUATRIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n 1 Loi sur la représentativité du genre féminin sur le marché du travail Adoption finale ADOPTÉ Présenté par Mme Jade Boivin Ministre du Travail

Plus en détail

INSTITUT TECHNOLOGIQUE DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU QUÉBEC

INSTITUT TECHNOLOGIQUE DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU QUÉBEC INSTITUT TECHNOLOGIQUE DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU QUÉBEC ORGANISATION DES JOURNÉES D INFORMATION ET DE SENSIBILISATION DES ENTREPRISES ET D AUTRES INTERVENANTS SOCIOÉCONOMIQUES DE LA CÔTE- NORD SUR

Plus en détail

Chronologie de la formation professionnelle et technique au Québec

Chronologie de la formation professionnelle et technique au Québec Chronologie de la formation professionnelle et technique au Québec Les dates importantes en formation professionnelle et technique de 1828 à 2005. 1828 Création du Montréal Mechanics Institute, premier

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

SECTEUR DES SCIENCES DE LA VIE

SECTEUR DES SCIENCES DE LA VIE DOCUMENT SYNTHÈSE OFFRE DE FORMATION ET ADÉQUATION FORMATION-EMPLOI SECTEUR DES SCIENCES DE LA VIE PAGE 2 CONSEIL EMPLOI MÉTROPOLE OFFRE DE FORMATION ET ADÉQUATION FORMATION-EMPLOI : CONSTATS ET FAITS

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail