ATELIER/SEMINAIRE AFRITAC de l OUEST ELABORATION DES DOCUMENTS METHODOLOGIQUES DES COMPTES NATIONAUX ET PREPARATION AU PASSAGE AU SCN2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATELIER/SEMINAIRE AFRITAC de l OUEST ELABORATION DES DOCUMENTS METHODOLOGIQUES DES COMPTES NATIONAUX ET PREPARATION AU PASSAGE AU SCN2008"

Transcription

1 ATELIER/SEMINAIRE AFRITAC de l OUEST TITRE ELABORATION DES DOCUMENTS METHODOLOGIQUES DES COMPTES NATIONAUX ET PREPARATION AU PASSAGE AU SCN2008 DATES 16 au 20 juin 2014 LIEU Lomé, TOGO COORDINATION AFRITAC de l OUEST (AFW) DESCRIPTION Le système de comptabilité nationale des Nations Unies version de 1993 (SCN 1993) est appliqué dans tous les dix pays couverts par l AFRITAC de l Ouest comme standard d élaboration des comptes nationaux. Les recommandations des SCN sont applicables à l ensemble des pays mais elles offrent souvent des options pour traiter de cas spécifiques. Les versions successives du SCN ont pris en compte les évolutions dans la perception de certains phénomènes économiques et sociaux tout en renforçant la comparabilité des données. A titre d illustration, le SCN dans sa version de 1968 recommandait que seules les dépenses militaires en logement soient incluses dans la formation brute de capital fixe, le SCN93 y ajoutait tous les ouvrages et équipements militaires à usage civil ; le SCN2008 incorpore aujourd hui les dépenses en armement en considérant qu elles assurent un service de protection. Les recommandations du SCN sont en général mises en œuvre partiellement et de manière progressive par les pays couverts par AFW, comme l ont montré deux séminaires organisés par AFW à Nouakchott en 2010 et à Ouagadougou en Des écarts méthodologiques subsistent entre les pays, y compris dans l application de certaines recommandations clés du SCN. Ils ne sont pas systématiquement recensés et analysés, même si les comptesrendus de ces séminaires ou des missions d assistance technique d AFW, et les notes méthodologiques élaborées par certains pays en documentent un certain nombre. Ces documents serviront de base de travail pour les six pays n ayant pas de notes méthodologiques. Pour les quatre pays ayant déjà élaboré une note méthodologique, les améliorations seront axées sur les points de méthodes faisant l objet de comparaison dans la région à l instar de la prise en compte du secteur informel, du traitement des liasses statistiques et fiscales, de la prise en

2 - 2 - compte de la production pour compte propre des ménages ou de l estimation du déficit des administrations publiques. Par ailleurs, dans le cadre du Groupe Africain de Comptabilité Nationale (AGNA) et de la stratégie de mise en œuvre du SCN2008, l engagement pris par les pays de changer les standards d élaboration des comptes nationaux entrainera certainement des travaux de changement de base. Ce changement de base permettrait aussi d adopter les nomenclatures d activité et de produits (NAEMA et NOPEMA) des pays d AFRISTAT conformes à la classification internationale type des industries (CITI rév.4) et la classification centrale des produits (CPC rév.1). Ces travaux de révision doivent être précédés d une évaluation exhaustive des disponibilités offertes par le système statistique national et des transformations à envisager. OBJECTIF Le présent séminaire a pour objectif de doter les dix pays d AFW de notes méthodologiques sur l élaboration des comptes nationaux selon le SCN 1993 et de plans d action pour la mise en œuvre du SCN De façon spécifique, il se propose (i) de documenter les sources et méthodes d élaboration des comptes nationaux dans les pays couverts par AFW en insistant sur la prise en compte des statistiques sectorielles (agriculture, commerce extérieur, balance des paiements, déclarations statistiques et fiscales (DSF), et finances publiques) et les méthodes d arbitrage dans les équilibres ressources emplois, les comptes de branche et les matrices de qui-à-qui ; (ii) de former les comptables nationaux aux techniques rédactionnelles et à la mise en place des dispositifs permanents la rédaction des notes méthodologiques dans leur service ; (iii) d identifier les changements à apporter aux systèmes statistiques et aux méthodes de travail pour appliquer le SCN 2008 d ici 2015 ; et (iv) de partager les expériences des pays afin d améliorer la qualité des comptes nationaux et faciliter une évolution coordonnée dans la mise en œuvre du SCN RESULATAT ATTENDUS : - La disponibilité d une note méthodologique sur l élaboration des comptes nationaux selon le SCN 1993 pour chacun des dix pays d AFW ; - La disponibilité d un plan d action pour la mise en œuvre du SCN 2008 pour chacun des dix pays d AFW ; - L amélioration des capacités des comptables nationaux en rédaction de notes méthodologiques ; - La mutualisation des bonnes pratiques en matière d élaboration des comptes nationaux ;

3 La mise en œuvre coordonnée du SCN 2008 dans les pays couverts par AFW. CIBLE Trois cadres nationaux en charge de l élaboration des comptes nationaux dans les instituts nationaux de statistique (INS) et un cadre du ministère de l économie et des finances en charge de la prévision macroéconomique. PERSONNES RESSOURCES Le conseiller résident en statistiques du secteur réel à l AFRITAC de l Ouest. Deux experts de l INSEE en comptabilité nationale et techniques rédactionnelles Les représentants d institutions impliquées dans cette thématique (CEA, BAD, AFRISTAT, commission de la CEDEAO, BCEAO, Commission de l UEMOA). SUIVI ET LIEN AVEC LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Renforcer la capacité des INS à élaborer des comptes nationaux fiables intégrant les recommandations du SCN 1993 et les préparer au passage au SCN2008. Les travaux consisteront à suivre la présentation de la méthodologie d élaboration des comptes nationaux par les représentants de chacun des dix pays et à proposer les stratégies à envisager pour mettre en œuvre le SCN2008 d ici Les documents de travail sur la base des tableaux ci-après seront préparés par les pays et distribués aux participants deux semaines avant le séminaire.

4 Tableau 1: Présentation des sources de données utilisées pour élaborer les comptes nationaux Noms sources Description Utilisation Date de disponibilité Limites et améliorations souhaitées Tableau 2: Méthodes de calcul de la valeur ajoutée par branche d activité [Description de la méthode (estimation (année de base (niveau), campagne courante (indice de volume et de prix). Voir nomenclature des activités en dernière page] Noms branches d activité Production Consommation intermédiaire Valeur ajoutée (si estimation directe) Limites et améliorations souhaitées Tableau 3: Méthodes d élaboration des équilibres entre les ressources et les emplois produit (ou calcul des emplois du PIB) [Description de la méthode (estimation (année de base (niveau), campagne courante (indice de volume et de prix). Voir nomenclature des produits en dernière page] Noms du produit Importations et exportation Consommation intermédiaire Consommation finale Formation brute de capital fixe et variation de stocks Limites et améliorations souhaitées Tableau 4: Méthodes d élaboration des comptes des secteurs institutionnels par opérations et par secteurs (ou calcul des emplois du PIB) [Description de la méthode (estimation (année de base (niveau), campagne courante (indice de volume et de prix), ] Noms opération D4 Revenus de la propriété (hors SIFIM) 0D5 Impôts courants / Revenus et Capital 0D6001 Contributions sociales 0D6002 Prestations sociales autres qu'en nature Sociétés non financières Sociétés financières Administrations publiques Ménages Institutions sans but lucratif au service des ménages Limites et améliorations souhaitées

5 - 5-0D7 Autres transferts courants 0D6003 Transferts sociaux en nature 0D8 Ajustement pour var. des intérêts des ména AN2 Actifs non produits 0D9 Transferts en capital Tableau 5 : Synthèse [étapes de travail, éléments de cadrage, outils utilisés (ex : RAS pour le TEI), etc.] Tableau TRE TCEI Réconciliation TRE et TCEI Méthode Tableau 6: Disponibilité des données (inscrire les années dans la première colonne et indiquer la disponibilité de l information par une croix dans la cellule correspondante au système) Années SCN68 SCN93 SCN2008 ERE CB MC TEE ST ERETES ERE CB TEITCEIST ERETES ERECB TEITCEI ST ERETES Observations Observations générales : (projets d amélioration des comptes nationaux en cours ou à venir) : ERE=Equilibre ressources emplois des produits (oui/non) ; CB=Compte des branches (oui/non) ; MC/TEI= matrice des consommations intermédiaires/tableau des échanges interindustriel (oui/non) ; TEE/TCEI=tableau économique d ensemble/tableau des comptes économiques intégrés (oui/non) ;

6 - 6 - ST : Statut (AB: année de base, DE : Définitif, SD : Semi-définitif, PR : provisoire, EC : En cours d élaboration, IN : Interpolé, PC : PIB plus comparable) ; ERETES : Elaboration des comptes à l aide d ERETES (oui/non) ; Observations : préciser dernier compte du TEE/TCEI, disponibilité d une MCS, disponibilité tableaux annexes (ventilation du SFIM, droits à pension, etc.) Tableau 7: Nomenclatures minimales d activité (section NAEMA) et des produits (section NOPEMA) Section Activités produits A Agriculture, chasse et sylviculture Produits agricoles et forestiers B Pêche, pisciculture, aquaculture Produits de la pêche, de la pisciculture et de l aquaculture C Activités extractives Produits d extraction D Activités de fabrication Produits manufactures E Production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau Électricité, gaz et eau F Construction Travaux de construction G Commerce ; réparation de véhicules automobiles et d'articles domestiques Ventes ; services de réparation automobile et d'articles domestiques H Hôtels et restaurants Services d hôtellerie et de restauration I Transports, activités des auxiliaires de transport et communications Services de transports, d auxiliaires de transport et de communications J Activités financières Services financiers K Immobilier, locations et services aux entreprises Services immobiliers, de location et services aux entreprises L Activités d'administration publique Services d administration publique M Éducation Services d'éducation N Activités de santé et d'action sociale Services de santé et d action sociale O Activités a caractère collectif ou personnel Services collectifs ou personnels P Activités des ménages en tant qu'employeurs de personnel domestique Services autoproduits par les ménages en tant qu'employeurs de personnel domestique Q Activités des organisations extraterritoriales Services fournis par les organisations extraterritoriales

Elaboration des documents méthodologiques des comptes nationaux selon le SCN 1993 et préparation du passage au SCN 2008

Elaboration des documents méthodologiques des comptes nationaux selon le SCN 1993 et préparation du passage au SCN 2008 AFRITAC de l Ouest (AFW) Abidjan Côte d Ivoire SÉMINAIRE Elaboration des documents méthodologiques des comptes nationaux selon le SCN 1993 et préparation du passage au SCN 2008 Institut national de la

Plus en détail

Directives pour la rédaction des notes méthodologiques de comptabilité nationale

Directives pour la rédaction des notes méthodologiques de comptabilité nationale Directives pour la rédaction des notes méthodologiques de comptabilité nationale La publication des Nations Unies : «Statistiques de comptabilité nationale : principaux agrégats et tableaux détaillés»

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.20/2012/13 Distr. générale 24 février 2012 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe

Plus en détail

Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE

Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 341 II. LISTE DES TABLEAUX... 341 III. PRESENTATION... 342 IV. METHODOLOGIE... 342 V. DÉFINITIONS... 342 VI. SOURCES DE DOCUMENTATION...

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 28 mars 2012 Français Original: anglais ECE/CES/2012/12 Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Soixantième

Plus en détail

Résultats définitifs détaillés, RGPH4-novembre 2010 105

Résultats définitifs détaillés, RGPH4-novembre 2010 105 Tableau 1.9 : Répartition de la population résidente (occupés et les chômeurs ayant déjà travaillé) âgée de 15 ans ou plus selon la branche d'activité économique et le sexe Résultats définitifs détaillés,

Plus en détail

PLAN DU PRESENTATION

PLAN DU PRESENTATION Lomé, le 16 Juin 2014 1. Le cadre de travail 2. Les nomenclatures 3. Les sources 4. Les méthodes de travail 5. Validation et diffusion 6. Mise en place du SCN 2008 PLAN DU PRESENTATION L atelier nous a

Plus en détail

Les branches d'activité

Les branches d'activité Les branches d'activité Une entreprise qui est une unité institutionnelle peut avoir plusieurs productions de natures différentes. Par exemple, une entreprise de transport routier qui a pour activité principale

Plus en détail

Ainsi, les utilisateurs auront à leur disposition une série cohérente et complète portant sur la période 1974 à 2013.

Ainsi, les utilisateurs auront à leur disposition une série cohérente et complète portant sur la période 1974 à 2013. N 688 Les Tableaux Economiques d Ensemble 2002 à 2013 Introduction Nous mettons à la disposition des divers utilisateurs une nouvelle série de Tableaux Economiques d Ensemble (TEE) pour les années 2002

Plus en détail

2. Présentation de la comptabilité nationale

2. Présentation de la comptabilité nationale 2. Présentation de la comptabilité nationale Introduction (1) Comptabilité nationale : Système Européen des Comptes (SEC 95) => Technique de synthèse statistique représentation quantifiée de l économie

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

Elaboration des documents méthodologiques des comptes nationaux selon le SCN 1993 et préparation au passage au SCN 2008

Elaboration des documents méthodologiques des comptes nationaux selon le SCN 1993 et préparation au passage au SCN 2008 AFRITAC de l Ouest (AFW) Abidjan Côte d Ivoire SÉMINAIRE Elaboration des documents méthodologiques des comptes nationaux selon le SCN 1993 et préparation au passage au SCN 2008 DIRECTION GENERALE DE LA

Plus en détail

Diffusion et révisions des comptes nationaux

Diffusion et révisions des comptes nationaux Diffusion et révisions des comptes nationaux Pour décrire la politique de diffusion et de révisions des comptes nationaux, il est nécessaire de donner préalablement un rapide panorama des deux systèmes

Plus en détail

APPROCHE DE L ECONOMIE PAR LA PRODUCTION

APPROCHE DE L ECONOMIE PAR LA PRODUCTION APPROCHE DE L ECONOMIE PAR LA PRODUCTION Totalité des produits = Totalité des Revenus = Totalité des Dépenses DEPENSE Achats de biens et services Revenus primaires REVENU PRODUCTION redistribution des

Plus en détail

Programme statistique du Secrétariat Exécutif de la CEDEAO

Programme statistique du Secrétariat Exécutif de la CEDEAO COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L=AFRIQUE DE L=OUEST ECONOMIC COMMUNITY OF WEST AFRICAN STATES Réunion de lancement du programme de comparaison Internationale pour l Afrique Addis Abéba, 2-4 décembre

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) GROUPE INTITULE A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE 01.1 Culture de céréales et autres cultures n.c.a. 01.2 Culture

Plus en détail

1 Fiche Technique Statistiques Utilisation du temps

1 Fiche Technique Statistiques Utilisation du temps 1 Fiche Technique Statistiques Utilisation du temps Classification Internationale pilote des Activités pour les statistiques sur l utilisation du temps. 1, avec commentaires sur la problématique genreénergie-pauvreté

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UN PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN STATISTIQUE

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UN PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN STATISTIQUE TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UN PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN STATISTIQUE 1 CONTEXTE ET JUSTIFICATION Compte tenu de l évolution rapide des techniques dans tous les domaines,

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Octobre 2013

Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2013» Pour toute question

Plus en détail

Note méthodologique. Les principales différences avec les TES sont mentionnées dans l encadré 1.

Note méthodologique. Les principales différences avec les TES sont mentionnées dans l encadré 1. Version intégrale Note méthodologique 1. Les tableaux des ressources et des emplois dans les comptes nationaux L élaboration des comptes nationaux de la Belgique s effectue conformément à la méthodologie

Plus en détail

Innovations des statistiques officielles

Innovations des statistiques officielles MINISTERE DU PLAN ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ------------------- CENTRE NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ETUDES ECONOMIQUES DIRECTION DES STATISTIQUES ECONOMIQUES ---------------- SERVICE DES STATISTIQUES

Plus en détail

Présentation générale SEC 2010

Présentation générale SEC 2010 Présentation générale SEC 2010 1. Contexte général de la révision SEC 2. Nouveautés du SEC 2010 1. Contexte général de la révision SEC 1.1 Notions de comptabilité nationale Comme les entreprises, les pays

Plus en détail

INDICE DE PRIX DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE (IPPI)

INDICE DE PRIX DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE (IPPI) Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne INDICE DE PRIX DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE (IPPI) Méthodologie et lien avec l indice de la production industrielle (IPI) Atelier sur les

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DU PROGRAMME STATISTIQUE DE L UEMOA

NOTE DE PRESENTATION DU PROGRAMME STATISTIQUE DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE La Commission Département des Politiques Economiques NOTE DE PRESENTATION DU PROGRAMME STATISTIQUE DE L UEMOA Février 2005 I INTRODUCTION Le Traité instituant

Plus en détail

La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais Compte satellite du tourisme 2010. La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais

La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais Compte satellite du tourisme 2010. La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais Compte satellite du tourisme 2010 La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais Sommaire Cadre d élaboration des comptes satellites du tourisme

Plus en détail

La Recherche et Développement dans les comptes nationaux en base 2010

La Recherche et Développement dans les comptes nationaux en base 2010 La Recherche et Développement dans les comptes nationaux en base 2010 Thierry Méot Section comptes et synthèses des services La base 2010 : la mise en œuvre des règles du SEC 2010 Le système européen des

Plus en détail

REPERTOIRE D ENTREPRISES NATIONAL A DES FINS STATISTIQUES

REPERTOIRE D ENTREPRISES NATIONAL A DES FINS STATISTIQUES REPERTOIRE D ENTREPRISES NATIONAL A DES FINS STATISTIQUES UNITES ET VARIABLES A REPERTORIER SEMINAIRE DU CEFIL SUR L AVANCEMENT DES TRAVAUX CONCERNANT LA MISE EN PLACE D UN REPERTOIRE D ENTREPRISES NATIONAL

Plus en détail

Glossaire. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr

Glossaire. Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Extrait de : Panorama des administrations publiques 2009 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264061675-fr Glossaire Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009), «Glossaire»,

Plus en détail

3LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009

3LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 3LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES 3-1 Les administrations publiques locales dans les comptes de la nation 42 3-2 Les comptes des administrations

Plus en détail

LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS

LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS LA CONNAISSANCE DES COMPTES FINANCIERS ET NON FINANCIERS DES ACTEURS FINANCIERS Fabrice LENGLART INSEE Comptes nationaux Bruno LONGET - Banque de France - SESOF CNIS 22 juin 2009 Plan I Place des activités

Plus en détail

------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012. M. KONE Adama Président du Conseil National de la Comptabilité

------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012. M. KONE Adama Président du Conseil National de la Comptabilité MINISTERE DE L ECONOMIE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ET DES FINANCES Union Discipline - Travail ------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012 M. KONE Adama Président du Conseil National

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BURUNDI

REPUBLIQUE DU BURUNDI REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Institut de Statistiques et d Etudes Economiques du Burundi (ISTEEBU) TRAITEMENT DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.20/2012/10 Distr. générale 24 février 2012 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe

Plus en détail

Les ressorts de l économie des services : dynamique propre et externalisation

Les ressorts de l économie des services : dynamique propre et externalisation Les ressorts de l économie des services : dynamique propre et externalisation Xavier Niel et Mustapha Okham* Alors qu en 1978, le quart de l emploi était industriel, seulement 14 % des emplois sont désormais

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Juillet 2013

Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2013» Pour toute question technique

Plus en détail

Les services à la personne

Les services à la personne Les services à la personne Présentation des statistiques disponibles en comptabilité nationale Jeanne Pagès Le 30 juin 2011 Plan Définition et contexte 1- Données de cadrage 2- L information disponible

Plus en détail

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION SOMMAIRE TERRITOIRE... 3 ACTIVITES ECONOMIQUES... 4 EMPLOI... 5 ENSEIGNEMENT- FORMATION - APPRENTISSAGE... 6 INTERNATIONAL...

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION D AFRISTAT ET DE SES ACTIVITES

NOTE DE PRESENTATION D AFRISTAT ET DE SES ACTIVITES Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne NOTE DE PRESENTATION D ET DE SES ACTIVITES 1996 à 2002 Mise à jour le 14 mars 2003 Afristat B.P. E 1600 Niaréla, rue 499 porte 23 - Bamako

Plus en détail

SITUATION DE L ABSENTÉISME POUR CAUSE DE MALADIE EN 2009

SITUATION DE L ABSENTÉISME POUR CAUSE DE MALADIE EN 2009 SITUATION DE L ABSENTÉISME POUR CAUSE DE MALADIE EN 2009 SALARIÉS DU SECTEUR PRIVÉ Analyse de l absentéisme Méthodologie 1. Champs étudiés Sont retenues toutes les occupations de tous les salariés du secteur

Plus en détail

3. Agrégats, ratios et équilibres macroéconomiques

3. Agrégats, ratios et équilibres macroéconomiques 3. Agrégats, ratios et équilibres macroéconomiques Le calcul du PIB (1) PIB : Résultat final de l activité de production des unités productrices résidentes 3 façons de le mesurer : Par la production Par

Plus en détail

ATELIER PARIS 21 Utilisation des statistiques dans les politiques de lutte contre la pauvreté et de développement Dakar, 21-23 Janvier 2002

ATELIER PARIS 21 Utilisation des statistiques dans les politiques de lutte contre la pauvreté et de développement Dakar, 21-23 Janvier 2002 ATELIER PARIS 21 Utilisation des statistiques dans les politiques de lutte contre la pauvreté et de développement Dakar, 21-23 Janvier 2002 RAPPORT DU CAP-VERT I / La politique nationale de communication

Plus en détail

Evolutions internationales dans la mesure du secteur informel et de l emploi informel. Notes Techniques N 01 : Cadre conceptuel

Evolutions internationales dans la mesure du secteur informel et de l emploi informel. Notes Techniques N 01 : Cadre conceptuel Evolutions internationales dans la mesure du secteur informel et de l emploi informel Notes Techniques N 01 : Cadre conceptuel Février 2010 SOMMAIRE Page Introduction... 2 I. Recentrage des cadres conceptuels

Plus en détail

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure Révisé: le 2 novembre, 2005 TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU LE MOINS ÉLEVÉ (S) (basé sur FND013.TTL) TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU MOYEN (M) (basé sur FND037.TTL) Titre et code séquentiel au niveau

Plus en détail

Comptabilité nationale

Comptabilité nationale Comptabilité nationale Cours L2 2015-2016 Chapitre 3 signification terme? NOMenclature : nommer pour classer et compter CN = construction CN = photographie de la réalité mais avec un instrument donné et

Plus en détail

Le surendettement des ménages 2013 183

Le surendettement des ménages 2013 183 LIMOUSIN 183 Région Limousin en chiffres Surendettement Données 2013 2 874 dossiers déposés 3 147 personnes surendettées a) 456 dossiers pour 100 000 habitants b) : 36 202 euros c) Contexte socioéconomique

Plus en détail

Activités de traitement, de diffusion et d archivage des données à AFRISTAT

Activités de traitement, de diffusion et d archivage des données à AFRISTAT Regional Workshop on Data Management Activités de traitement, de diffusion et d archivage des données à AFRISTAT Kampala (Ouganda), 26 28 octobre 2009 Plan de la présentation Introduction La gestion des

Plus en détail

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.2/214/3 Distr. générale 12 février 214 Français Original: russe Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe d

Plus en détail

Royaume du Maroc. Statistiques du commerce extérieur Guide de l utilisateur

Royaume du Maroc. Statistiques du commerce extérieur Guide de l utilisateur المملكة المغربية Royaume du Maroc Statistiques du commerce extérieur Guide de l utilisateur Décret n 02-07-885 du 8 hija 1428 (19 décembre 2007) pris pour l'application de la loi n 19-06 relative aux déclarations

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.3/2013/14 Conseil économique et social Distr. générale 18 décembre 2012 Français Original : anglais Commission de statistique Quarante-quatrième session 26 février-1 er mars 2013 Point

Plus en détail

Centre Régional d Assistance Technique pour l Afrique Centrale AFRITAC Centre Libreville, Gabon

Centre Régional d Assistance Technique pour l Afrique Centrale AFRITAC Centre Libreville, Gabon FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL Centre Régional d Assistance Technique pour l Afrique Centrale AFRITAC Centre Libreville, Gabon Termes de référence du séminaire de renforcement des capacités «gestion des

Plus en détail

Pourquoi une stratégie nationale? Rôle et importance de la statistique. Pourquoi une stratégie nationale (suite et fin)?

Pourquoi une stratégie nationale? Rôle et importance de la statistique. Pourquoi une stratégie nationale (suite et fin)? Stratégie nationale de de la Stratégie de de la de la République de Guinée Equatoriale. 2003-2008 Séminaire de présentation de la Stratégie de de la de la Guinée Equatoriale. Malabo, 25 janvier 2005 Présentation

Plus en détail

LE 5 e MANUEL DU FMI : UNE NOUVELLE PRÉSENTATION DE LA BALANCE DES PAIEMENTS ET DE LA POSITION EXTÉRIEURE

LE 5 e MANUEL DU FMI : UNE NOUVELLE PRÉSENTATION DE LA BALANCE DES PAIEMENTS ET DE LA POSITION EXTÉRIEURE LE 5 e MANUEL DU FMI : UNE NOUVELLE PRÉSENTATION DE LA BALANCE DES PAIEMENTS ET DE LA POSITION EXTÉRIEURE La cinquième édition du Manuel de la Balance des paiements, publiée par le Fonds monétaire international

Plus en détail

RELEVE DE CONCLUSIONS DE LA 18 EME REUNION DU CONSEIL SCIENTIFIQUE D AFRISTAT

RELEVE DE CONCLUSIONS DE LA 18 EME REUNION DU CONSEIL SCIENTIFIQUE D AFRISTAT Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne RELEVE DE CONCLUSIONS DE LA 18 EME REUNION DU CONSEIL SCIENTIFIQUE D AFRISTAT Bamako, le 23 septembre 2013 1. Le Conseil scientifique d AFRISTAT

Plus en détail

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Termes de Référence Recrutement d un bureau d études Assistance technique pour la formulation et la prise en compte dans le Budget

Plus en détail

1. Construction de la MCS 2012 du Niger

1. Construction de la MCS 2012 du Niger REPUBLIQUE DU NIGER FRATERNITE TRAVAIL - PROGRES MINISTERE DU PLAN, DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE Etablissement Public à Caractère

Plus en détail

Comptes satellites pour les coopératives, mutuelles et sociétés à finalité sociale en Belgique

Comptes satellites pour les coopératives, mutuelles et sociétés à finalité sociale en Belgique Comptes satellites pour les coopératives, mutuelles et sociétés à finalité sociale en Belgique Fabienne FECHER et Wafa BEN SEDRINE Université de Liège et CIRIEC ACFAS - Québec, 6 mai 2013 Structure de

Plus en détail

Présenté par : Monsieur: ABDELKADER JDIA Directeur Régional du HCP, Meknès.

Présenté par : Monsieur: ABDELKADER JDIA Directeur Régional du HCP, Meknès. DIRECTION REGIONALE DE MEKNES Présenté par : Monsieur: ABDELKADER JDIA Directeur Régional du HCP, Meknès. 1 Introduction Présentation Acteurs du système d information statistique régional du HCP Sources

Plus en détail

MISE À JOUR DES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES DE

MISE À JOUR DES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES DE MISE À JOUR DES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES DE L AGRICULTURE POUR LE QUÉBEC Préparée pour l Union des producteurs agricoles 31 octobre 2014 Siège social : 825, rue Raoul-Jobin, Québec (Québec) Canada, G1N 1S6

Plus en détail

Problématique de la qualité des données statistiques

Problématique de la qualité des données statistiques Revue du Schéma directeur de la Statistique du Mali Problématique de la qualité des données statistiques La qualité : «l ensemble des propriétés et caractéristiques d un produit ou d un service qui lui

Plus en détail

Enquête sur l industrie des ser. vices de taxi et de limousine. Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707

Enquête sur l industrie des ser. vices de taxi et de limousine. Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707 Enquête sur l industrie des ser vices de taxi et de services limousine Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707 Concepts Énoncé de la qualité des données Enquête unifiée

Plus en détail

Liste d abréviations et d acronymes

Liste d abréviations et d acronymes Liste d abréviations et d acronymes ACT Liste des Activités Caractéristiques du Tourisme CCP Classification centrale de produits, Ver.1.0 CITAT 93 Classification internationale type des activités touristiques,

Plus en détail

L équilibre Ressources Emplois de biens et services schématisé par une balance

L équilibre Ressources Emplois de biens et services schématisé par une balance IV) l équilibre ressources - emplois et son interprétation Cet article fait suite à ceux du 19 janvier et du 18 février 2013. Il en est le complément logique sur les fondamentaux macro- économiques d un

Plus en détail

Une première analyse des données disponibles concernant les voitures de société en Belgique : le projet COCA

Une première analyse des données disponibles concernant les voitures de société en Belgique : le projet COCA Une première analyse des données disponibles concernant les voitures de société en Belgique : le projet COCA Dr. Eric CORNELIS FUNDP(Université de Namur) GRT (Groupe de Recherche sur les Transports) 1

Plus en détail

Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale

Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale La comptabilité nationale recense deux types de production des intermédiaires financiers. La première est directement

Plus en détail

AVIS A. 874 D INITIATIVE RELATIF À L AMÉLIORATION DE LA DISPONIBILITÉ DE STATISTIQUES RÉGIONALES

AVIS A. 874 D INITIATIVE RELATIF À L AMÉLIORATION DE LA DISPONIBILITÉ DE STATISTIQUES RÉGIONALES AVIS A. 874 D INITIATIVE RELATIF À L AMÉLIORATION DE LA DISPONIBILITÉ DE STATISTIQUES RÉGIONALES Adopté par le Bureau le 4 juin 2007 2 Liège, le 4 juin 2007 PRÉAMBULE Les différentes étapes de la régionalisation

Plus en détail

PROJET DE DÉCISION N 09- /CA-INSTAT DU...FIXANT LE CADRE ORGANIQUE DE L INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE

PROJET DE DÉCISION N 09- /CA-INSTAT DU...FIXANT LE CADRE ORGANIQUE DE L INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ----------------------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE République du Mali Un Peuple Un But Une Foi PROJET DE DÉCISION N 09- /CA-INSTAT DU...FIXANT LE CADRE

Plus en détail

Tableau de bord du marché de l'emploi

Tableau de bord du marché de l'emploi Tableau de bord du marché de l'emploi Période de référence : 3 juin 2 3 juin 2 n 1 octobre 2 1. Les flux de main-d'œuvre salariée : nombre de et de fins de contrat Flux et création nette d'emplois + 118

Plus en détail

PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA

PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ---------------- LA COMMISSION ------------ PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA Page 1 sur 15 SOMMAIRE

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Comptes nationaux. Comptes trimestriels 2015-II

Institut des comptes nationaux. Comptes nationaux. Comptes trimestriels 2015-II Institut des comptes nationaux Comptes nationaux Comptes trimestriels 2015-II Contenu de la publication Les comptes nationaux trimestriels de la Belgique sont élaborés d après les définitions du Système

Plus en détail

Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances

Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances Cette contribution porte sur la situation du secteur bancaire et sur les autres

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUETE AUPRES DES MICRO ENTREPRISES EN 2007 N 3 INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ISSN :0330-2237 REPUBLIQUE TUNISIENNE

RESULTATS DE L ENQUETE AUPRES DES MICRO ENTREPRISES EN 2007 N 3 INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ISSN :0330-2237 REPUBLIQUE TUNISIENNE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU DEVELOPPEMENT ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE RESULTATS DE L ENQUETE AUPRES DES MICRO ENTREPRISES EN 2007 N 3 ISSN :0330-2237

Plus en détail

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL Portrait statistique présente un bref aperçu socio-économique de chacun des territoires de la. Il expose, à l aide de graphiques et de tableaux, les principales

Plus en détail

ELEMENTS DE COMPTABILITE NATIONALE

ELEMENTS DE COMPTABILITE NATIONALE ELEMENTS DE COMPTABILITE NATIONALE Cours de M. Di Roberto Université Victor Segalen Bordeaux 2 Bibliographie Ce cours s inspire largement des ouvrages essentiels suivants. Merci à leurs auteurs. BOSSERELLE

Plus en détail

Utilisation des données et production d indicateurs pour une stratégie sobre en carbone

Utilisation des données et production d indicateurs pour une stratégie sobre en carbone Utilisation des données et production d indicateurs pour une stratégie sobre en carbone Esther Finidori esther.finidori@carbone4.com 05/11/2015 Présentation de Carbone 4 Notre approche Cabinet de conseil

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE Recrutement d un expert en communication institutionnelle Page 1 TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE 1. CADRE GENERAL DU PROGRAMME Le Programme d Appui au Commerce

Plus en détail

Simulations de l impact de politiques. économiques sur la pauvreté et les inégalités

Simulations de l impact de politiques. économiques sur la pauvreté et les inégalités Simulations de l impact de politiques économiques sur la pauvreté et les inégalités L analyse de l évolution des conditions de vie et des comportements des classes moyennes, à la lumière de l observation

Plus en détail

Chapitre 5 : Le tableau des opérations financières de l'etat

Chapitre 5 : Le tableau des opérations financières de l'etat Chapitre 5 : Le tableau des opérations financières de l'etat Plan Champ couvert par le TOFE Les entités du TOFE Les opérations du TOFE Mode d'enregistrement des données Classification des opérations dans

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

Suivi des recommandations du Comité des commissaires aux comptes sur les états financiers des années antérieures

Suivi des recommandations du Comité des commissaires aux comptes sur les états financiers des années antérieures Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Comité permanent 59 e réunion Distr. : restreinte 11 février 2014 Français Original : anglais et français Suivi des recommandations du Comité des commissaires

Plus en détail

NOTE SUR LE CALCUL DES SIFIM EN CORÉE

NOTE SUR LE CALCUL DES SIFIM EN CORÉE A usage officiel STD/NA(2000)39 Organisation de Coopération et de Développement Economiques OLIS : 22-Sep-2000 Organisation for Economic Co-operation and Development Dist. : 25-Sep-2000 Or. Ang. DIRECTION

Plus en détail

Le Système de comptabilité économique et environnementale / SCEE 2012

Le Système de comptabilité économique et environnementale / SCEE 2012 Le Système de comptabilité économique et environnementale / SCEE 2012 15e Colloque de l'association de Comptabilité Nationale Session 1 : Environnement - Relations Economie / Nature, Cadres de référence

Plus en détail

Adaptation à la hausse du niveau du Produit intérieur brut suite à la révision des comptes nationaux

Adaptation à la hausse du niveau du Produit intérieur brut suite à la révision des comptes nationaux Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 30.09.2014, 11:00 4 Economie nationale N 0351-1408-90 Comptes nationaux de la Suisse 1995-2013

Plus en détail

Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique

Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique Fabien Leurent, Elisabeth Windisch Laboratoire Ville Mobilité Transport (LVMT) Ecole des Ponts, ParisTech Journée

Plus en détail

Les défaillances en France : suivi mensuel, difficultés statistiques et impact économique.

Les défaillances en France : suivi mensuel, difficultés statistiques et impact économique. Les défaillances en France : suivi mensuel, difficultés statistiques et impact économique. 7 ème journée d études sur les faillites Université Paris Ouest Nanterre Jean-Luc CAYSSIALS Cécile GOLFIER Ludovic

Plus en détail

LE CLASSEMENT DES QUASI-SOCIÉTÉS EN CORÉE

LE CLASSEMENT DES QUASI-SOCIÉTÉS EN CORÉE A usage officiel STD/NA(99)47 STD/NA(99)47 Or. Ang. A usage officiel Organisation de Coopération et de Développement Economiques OLIS : 26-Aug-1999 Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Programme d'appui aux Réformes du cadre harmonisé des Finances Publiques (PAFP)

Programme d'appui aux Réformes du cadre harmonisé des Finances Publiques (PAFP) Programme d'appui aux Réformes du cadre harmonisé des Finances Publiques (PAFP) Composantes Maître Cible Calendrier de mise en oeuvre Composante 1 : Elaboration des documents de Communication et de dissémination

Plus en détail

Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé

Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé L augmentation des salaires du personnel de l administration publique

Plus en détail

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Yohan Baillieul* Lorsqu elles achètent des prestations de services, les administrations s adressent autant à des petites

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

En mars 2013, la Banque africaine de développement a, à travers son Département des statistiques, lancé un programme pour appuyer

En mars 2013, la Banque africaine de développement a, à travers son Département des statistiques, lancé un programme pour appuyer ND CA EVELOPMEN T S ND PP FO AF RIC F EM ENT AF RI A LO D UN BANQ UE INE DE DEVE EN T EM PP A IC FR LO AIN DE DEVE Département des statistiques Juillet 2013 www.afdb.org/statistics Chief Economist Complex

Plus en détail

Conception du système de classification du secteur professionnel des Missions locales et des P.A.I.O. Liste des emplois repères

Conception du système de classification du secteur professionnel des Missions locales et des P.A.I.O. Liste des emplois repères ANNEXE 2 Conception du système de classification du secteur professionnel des Missions locales et des P.A.I.O. Liste des emplois repères MÉTIERS EMPLOIS REPÈRES Insertion sociale et professionnelle Chargé

Plus en détail

Rapport intérimaire. Roger Yélé Jean-Bertrand Kolondo Raissa Mbouzeliko Caprice Olivia Chancelle WILI-KOE. Avril 2014. Mois Année (de publication)

Rapport intérimaire. Roger Yélé Jean-Bertrand Kolondo Raissa Mbouzeliko Caprice Olivia Chancelle WILI-KOE. Avril 2014. Mois Année (de publication) Rapport intérimaire Université Laval Une Matrice de la Comptabilité Sociale (MCS) de la République centrafricaine pour l année 2012 Roger Yélé Jean-Bertrand Kolondo Raissa Mbouzeliko Caprice Olivia Chancelle

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Les différents agrégats et équilibres globaux ainsi que d autres données macroéconomiques sont aussi disponibles sur le site Internet de l INS.

Les différents agrégats et équilibres globaux ainsi que d autres données macroéconomiques sont aussi disponibles sur le site Internet de l INS. PREFACE Dans le cadre des travaux de comptabilité nationale, l'institut National de la Statistique (I.N.S) poursuit la publication périodique annuelle des principales séries des comptes nationaux. Ce volume

Plus en détail

Chiffres clés de l'europe

Chiffres clés de l'europe Sommaire 1 L économie et les finances... 1 1.1 Le PIB... 1 1.2 La production économique... 3 1.3 Les dépenses du PIB et les investissements... 5 1.4 La productivité de la main-d œuvre... 6 2 La population

Plus en détail

Termes de référence du séminaire sur le cadre d élaboration et de mise en œuvre du plan de trésorerie de l Etat

Termes de référence du séminaire sur le cadre d élaboration et de mise en œuvre du plan de trésorerie de l Etat FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL Centre Régional d Assistance Technique pour l Afrique Centrale AFRITAC Centre Libreville, Gabon Termes de référence du séminaire sur le cadre d élaboration et de mise en œuvre

Plus en détail

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte 2014-2015 Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation de la profession 8 1. Définition... 8 2. Accès à la profession... 8 a. Conditions d ouverture... 8 b. Demande

Plus en détail

Impact économique du secteur des coopératives. George Karaphillis CED Institute, Cape Breton University

Impact économique du secteur des coopératives. George Karaphillis CED Institute, Cape Breton University Impact économique du secteur des coopératives George Karaphillis CED Institute, Cape Breton University Tendances Les coopératives au Canada 350 300 250 200 150 100 50 0 Les coopératives en Nouvelle- Écosse

Plus en détail